Le nucléaire, pourquoi il faut en sortir

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le nucléaire, pourquoi il faut en sortir"

Transcription

1 L, pq f Av 58 v, F py p md p hb pèd dxèm p d pè É-U. L pd 75 % d, m m 17 % d g. A v md, pd à p 2,4 % d g mm... Dp mq L mm q pèm mp F : mg fç mm 34 % d p q mg md! Mg px d kwh fm b, f q d p v q d pp d p. E gm d 30 % d px d kwh pgmm d S Fç Ry, x-pdg d EDF : «C bb d py hh dvppm d, kwh d p mpf.» A f d d, û d, d xp d m d d gm. U v û jd h pè d 5 f p q y L û d d EPR h à Fmv djà p d 3 à 8,5 md d... d ê m. P d 200 md d : q djà û p fç C d Cmp. L û f xêmm, m m mmm à 135 md... mp d p mp x q v f d v. S I d Rdp d Sû N, ph mm Fkhm Thby û d 600 à md d. O, d d, EDF q à h d m! Dmmg I y 2 f p d m f d y d 5 km d. L m d m m vm pp Ng, Kzkh, A, Cd, L v d bf p d v md ff, md pf dm. Df mm E 60, F 70, m à xp q z... Av j p hv d 4 EPR h d md. L p v, à Ok (Fd), 4 d d 3 md d û... q v p bb fç! Dg d E qq d, 5 d mj : 300 f p q pd d d. S Ad-Cd L, pd d A d Sû N : «P p g q y jm F d.» N ç p f 30. P d vg djà dp d É dd d pg 10 d p. P «d gv p d d p», I d Rdp d Sû N... E , Thby 1 m d m d ppfd d fq, pb p Adm d S d Nw Yk. L jp ffm q km 2, 8 % d py, m. E? L vb à d d yp «11 Spmb» à d q fmq. I è m pg : d mp v -v pv à y d. 9 df mj C Dpd gq 100 % d m p fç mp, xm mm p. A yhm d mm d p md, v d m xpb p d 60. Chq hv, F mp mvm d dp Amg... q,, d d. 3,5 m d mg fç d p gq. L pd m 19 p d fç. U-, q vb à d p mv. Dgd d m S Ag I d Ég, mv d v md p b mxmm q à 4 % d ff d d d gz à ff d. À vm g, ff gq g vb jq à 11 f p pfm q p d gz à ff d. E p d dz d md d d bv d vm pb, pv d fm v hgm mq. C dè à p, d fç p b v 2050, q f d dqm m md d CO2. O f 10 p... L è vb x h x d. U q d p fç dû ê ê 2003 à d v, Bdx f ê v à d d d By d mpê d N v djà f à f p dgd d m, j p d vx d! Dh df 1200 d dh df pd hq p fç. C dgx pd d m d. L dh p yb. Hqm, mbb qm p p pm f d fbq d bmb H! L d «m» d L Hg d p q d dh df : gm. L pm df pd E p mèm d gmm ff à dh d pm. T fç hg «à p», d d m Wgh. Av mî p hg d fg p h m d v Gg B II T : h «bî» m g-d U. 98 % d d m d mbb g à L Hg v à m. I p pbb q d vx g à v... D mv S Mhmmd E-Bd, x-d d Ag I d Ég Amq : «T py d d h m q p pd d. O hm pgmm m.» S A G, x-v-pd d É-U : «A d h q j p à M Bh, pbèm d pf d m xq v f à pgmm v.» À d «m» d mbb, 82 d pm k à L Hg. I ff d qq k p fbq bmb H. E d g, d vb bmb p-dpy pê à xp. D d dm À p d m d, gvm bby v à vb «p g» p d d z p p mp d. L p d dh v d mb v... d mêm m v d p fm! L dvppm mf d p fç 1974 q y dp. Sdg pè dg, Fç d mj fvb à d. E p... y mm j! P d 200 m d d dh df à xp mè p à fb d mbb dp F. S Cd Aèg, x-d d B d Rhh Ggq Mè : «Ef pfd d dh df, pd q d v dp m -.» Sb + Eff + Rvb g : U F, ç mh! I : L Vh / R S d / Impm pp y

2 L : dvz p! L b... N gp p g. Rd mm d g à h dvd. Pvg p, g ppm q b. Ég g, v, qpm fmq bq d mm, p v -dh d h d v. S m p... m g M p f pgv d, p p gpg pm x mg md d v b gq d b. L mbg, fv v v g d mbg, dvpp mpg b d dh gq. Ég mè d pè. Rd m gpg m d d d gd db. Ég m v qpm fmq, my pd m 16 % d mp d fm! Imp d gd db g xf d mb fgfq fm. U d mp à p p p d pp. Dbh hg d d ph pb q p hg. Opm gg d hff- m mp à 19 C. Id pq d d «b pgmm» d pd d mm. Dvpp fè d p d mx d bj. Fv mdè mq d pg d b d mbx g, d d h à h. D mbx xmp x djà, mm p g d m (, php,...), pg,. Spp pf d pp gv pf Sppm px pb d, q d pb vd q mm h q 3 fy. Rv d à gm d mb d d (v, d) p fy, d d d. E , mm q d dv dmq gm d 80 %! Dgv gèm fg g. N h p d qpm mg m f, fm bb p d qv «z w» : d à g, m à p p-gm à m, fè à p, b mf à mv,. Am g m I : L Vh / R S d / Impm pp y Sppm mm App à p gp. U mg fç j my 20 kg p! Ah d m d pd m pb, p v d mg d y à f q p km... Fv dvppm d g bgq, m gv b p gq q g d. R dpm ggm b Spp m d dpm df z pb fm pq d mgm d. Fv md d p dx (mh, v, ), mm (b, y, m,,...) pg (pg, vg,...). L g bgq my d dgd d m : h v b p v 3 f p d b q g d. : g! h m R ç +, f f E + g. Sb F d U. www b v

3 L : dvz p! L ff... M œv hq m gv p f v d. Iv p m 1 kwh v jq à 10 f m h q d pd! U 'g ffm! Opm g Opm yèm d g pb : mm q p ê fm d d 50 à 70 %. Rmpç mp à d p d mp b mm. E 5 à 10 f m d pv d jq à 100 f p gmp! Opm dp p d mp d mp. M f à b d hffg q Cmm Dmk, d hffg q d bâm f. Rmpç v hff- q p d yèm d hffg, b gz. Sppm hffg q pm d fm... 10! G qpm dmq d m g M p d f, f g p g pp -mg dv p m p mp d m pfm. Imp pp pm d v p d p mh-ê pp. Imp h v d pfm v d v ymq m d (mp, pmpg, v, ). Ig ymqm p d g q, gv d fg d p d vh,, g d h,. Opm g d x q Ém 15 % d p d d fg d hmq. Fv d d d gv p b d p d mm. Iv d x «g» q pm d mb d fç pd p p g d p d d m d g. Am pfm gq d bâm Lç gd p d v gq d bâm x, d. D hb, 25 % d h gp à d df. C bâm f d èg d p bmq, p pm hmq d h. Éqp v mq d pgmm p d d db d fm. Dvpp v db fx. Sym g d dpf d m d (d d db, ). Pvg yèm d m p p d g (m,...) G d mx d d à fb «g g» p fb mm b, d, hv, I : L Vh / R S d / Impm pp y Sb + Eff + Rvb g : U F, ç mh!

4 L : dvz p! L vb g... Pd g m! Tfm yèm gq, «f» yèm d, b g vb g d h d. Pd jm h Lq pd d, pd d h. O p p p : q pp g. 52 % d pd g Dmk, 38 % Fd, 12 % Amg... m 4 % F! E p : 2/3 d g pd p f d mphè fm d p hmq. L x d x yèm d pd d fd (d, gd db, d d fmq, ) gm d h xpb. E d q g vb dvpp p d v q- d b d pd d g g d p, dpb ph d à d gz pfm p pd d d h g. C pfm (d «y mb») g dm d 60 % p pd d, dm d p d 90 % g! L g m : ppv pm L d g m (h,, m, gd d, dff d mp pp d fd) mg. S Ifm, g m p f 3 à 5 % d d S phvïq : pd hz L û d px phvïq dv p dx 10 d b. U p phvïq «mb» 2 à 3 g p fbq... f pd 20 à 40! E qp m 5 % d fç px phvïq, pb d pd d q 10! S hmq : g p vd à xp U dm h d : fç p mp m d xp g. L hmq pm d v jq à 70 % d b hd 50 % d hffg d bâm. L ghm, xp L ghm «b mp» xp h d pp d 35 C 90 C. D v p d fç ggqm fvb à dvppm. L F mp jd h à p 65 ghmq d hffg b. S ADEME, «F è d - vb ghmq d fm p jd h xp». Q d- p fmdb? L hyd : b L hyd p 12 % d pd q fç. O d g pb pm, dvppm pb d p f d, fm m mp vm q gd bg. L bgz, p mp L bgz pd p fm d mè gq (xp g, d p, dhg, ). Mg p è mp, F è d d d bgz. E mp à p 197, d q Amg xp p d 7 000! L bgz ppm d mh, gz d ff d 23 f p à d CO 2. U bgz p pd d g mpêh âhm d mphè b d à dgd d m. Sk g : x L p d pd d g dff dff z ggphq pm d mp b p vb d g vb (, ) : q pp fm. I pd d g d x gq dff d kg p p g pd p pd p d pd, j d q pd f à dmd. Dv hq x djà, m f g g. L, p d v! L F dp d d p d Ep, gâ à km d fçd mm gm d v. L pd d gm hv, jm mm ù b gq gm. O dm fm. P... L b bm, g bd O p b p pd d h g v d. L fê fç qèm d Ep d mm dp L d d g, d gg, d p d mhd (p), d fm d b (ppè, ) gm db. S Iv F N, p pm d pd q d g qv à d 7. U hdè à b md dm è v, v 85 %! L b bp m h q f gz, gè 4 f p d mp. Aê d bv g M f x bv pbq mv d x g f. U md d b p dpy mvm pdm g vb. Sb + Eff + Rvb g : U F, ç mh! I : L Vh / R S d / Impm pp y

5 Exp dpb pê à v. Bh g «Chg d è, d» gm dpb À mmd R S d 9 Dmg Ly dx 04 g : hp://bq.d.g P v p : Dvz md d dm v : I : L Vh / R S d / Impm pp y

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin G G à É FÉ 0 ppç pp g Q [ 0 p g pq éq è gé g p éé q QÉB Qéb y qq p bé éé pp éà p pp g bé Qéb épé ég Qéb pé bé éé «é ppy épé x «p q ép âg 7 pq p 5 é q p 88 é épp b p égq pp b pp Fç pp g Q x b ég Qéb «Bp

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure.

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure Sylvain Meille To cite this version: Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa

Plus en détail

!" #" $ %& '# $ %& !!""!!#" $ % &

! # $ %& '# $ %& !!!!# $ % & !" #" $ % '# $ %!!""!!#" $ %!#!(!$ '()*+),-.$/*(*',0*1)2, 2 1)2(%,2 ()2+''+34!5"6,7 8+9(+, 1(*:+*)1, - 11/21%, 7 10/'# 8;%(/',7 $18)*+, 9(+, $ ;%1*', 24 1*%?19*1,

Plus en détail

Pilou. Impre rie PEAU

Pilou. Impre rie PEAU M N 4 - EM VN L ENT à 2 9 IS 28 SD i fm i L l Vi 7, : 28 i bli l i P Di ii l D l : i i m L i lx i A F imi i M i i Syl mm i : S i ii l i b A A liq Ag ib i L P Pili i D i M Pi Gill i K Alb i l y S : i i

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN.

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. TD 6 corrigé - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/1 Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. Question : Réaliser le graphe de structure, puis compléter

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

E-REPUTATION ET IDENTITE

E-REPUTATION ET IDENTITE E-REPUTATION ET IDENTITE NUMERIQUE DES ORGANISATION Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables La gestion de l'identité numérique, appelée également e-réputation, constitue

Plus en détail

Matrice HP Autonomie des PC Portables Grand Public

Matrice HP Autonomie des PC Portables Grand Public Ultra Mobilité Mini 10.1" (1024x600) mate mate mate 11.6" (1366x768) Brillante Compaq Presario HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion Compaq Presario cq10 130 210 1050

Plus en détail

OUTILS EN INFORMATIQUE

OUTILS EN INFORMATIQUE OUTILS EN INFORMATIQUE Brice Mayag brice.mayag@dauphine.fr LAMSADE, Université Paris-Dauphine R.O. Excel brice.mayag@dauphine.fr (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 1 / 35 Plan Présentation générale

Plus en détail

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F.

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F. CAV COMPLET F.17107 M14150 F.17108 12-20 F.17109 M14-150 ELEMENT : F.296 SEPAR ELEMENT : F. F.SE200010 F.SE20005 PURFLUX F.PO ELEMENT : F. F.CN135 Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

! " #$ % $! & '(# ) (%%

!  #$ % $! & '(# ) (%% " #$ % $ & '(# ) (%% "#$ %&' # ( ) #* +,#*+-),- ). * /. 0),12-3 45 #3 /45 ) 67 #*+ & ) 5 ) #*+ )5 #& #*+ 0 / )5 8 )0 ) 0)12 5+ )& ) )12) 7)0 5 ) 9/ 5 2 ) ) '12 ) /) 5" ) 7) 6 ): 05 2 5 80 7 ) 0,$#- ) &

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail

LE GAME DESIGN DE JEUX VIDÉO :

LE GAME DESIGN DE JEUX VIDÉO : UNIVERSITÉ PAUL VERLAINE METZ Éo doo «Ppv :, md, p, o» C d hh mdo (ÉA 3476) LE GAME DESIGN DE JEUX VIDÉO : APPROCHE COMMUNICATIONNELLE ET INTERCULTURELLE Thè po doo d omo d ommo p o pbqm 27 oob 2006 p

Plus en détail

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Technique Jusqu à - 4kW / 315 Nm Réducteur roue et vis sans fin CBS-2.00FR1211 PRODUITS DE A GAMME S appliquant à de nombreux domaines comme l alimentaire,

Plus en détail

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4 COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS Les joints Standards F-A Joint pour liaison à 90 F-A se combine avec F-B, F-A et F-C 51 mm 51 mm 90 F-B Joint d angle à 90 Il se combine à un autre F-B ou à 2 F-A. 47

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

Informations techniques

Informations techniques Informations techniques Force développée par un vérin Ø du cylindre (mm) Ø de la tige (mm) 12 6 16 6 20 8 25 10 32 12 40 16 50 20 63 20 80 25 100 25 125 32 160 40 200 40 250 50 320 63 ction Surface utile

Plus en détail

Endroit Texte existant Proposition Observations Index des 30 occurrences

Endroit Texte existant Proposition Observations Index des 30 occurrences Annex 05, page 1 Proposition FR pour éliminer le mot "divers(e, es)" de la version française de la CIB Mai 2003 dans la colonne "Observations" indique que nous sommes d'accord avec la solution proposée

Plus en détail

!!""# )*#"' %$"#!!#,-./" %#$!#!!! . #,-.,0,-./

!!# )*#' %$#!!#,-./ %#$!#!!! . #,-.,0,-./ !!""#!$%"&!'( )*#"' *+ %$"#!!#,-./" %#$!#!!!. #,-.,0,-./ Résumé : Faut-il prendre le risque de laisser un conducteur automobile âgé utiliser son véhicule lorsque l'on suspecte l'existence de troubles cognitifs

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION

DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION Le dossier de demande d avance est composé : - d un formulaire électronique de demande à compléter par la librairie - de pièces complémentaires indispensables

Plus en détail

Système formé de deux points

Système formé de deux points MPSI - 2005/2006 - Mécanique II - Système formé de deux points matériels page /5 Système formé de deux points matériels Table des matières Éléments cinétiques. Éléments cinétiques dans R.......................2

Plus en détail

«La raison d être d une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.»

«La raison d être d une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.» d x, P d l l d V g d l v m dé l c (c F. Il - d d fm l pblc d A T f GRE p d q d vc d é m L é l l) c C é l, p l q b c m p l Ed c h p v d m l f d c q d g m é, l c f dv S pl l d c d d l g g m, v c œ ch d f

Plus en détail

Viandes, poissons et crustacés

Viandes, poissons et crustacés 4C la Tannerie BP 30 055 St Julien-lès-Metz F - 57072 METZ Cedex 3 url : www.techlab.fr e-mail : techlab@techlab.fr Tél. 03 87 75 54 29 Fax 03 87 36 23 90 Viandes, poissons et crustacés Caractéristiques

Plus en détail

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire Séquence 10 Géométrie dans l espace Sommaire 1. Prérequis 2. Calculs vectoriels dans l espace 3. Orthogonalité 4. Produit scalaire dans l espace 5. Droites et plans de l espace 6. Synthèse Dans cette séquence,

Plus en détail

10 juin 2010 Polytech Lille. Organisé par le Certia Interface, AQUIMER et le RMT (Réseau Mixte Technologique) Gestion durable des fluides.

10 juin 2010 Polytech Lille. Organisé par le Certia Interface, AQUIMER et le RMT (Réseau Mixte Technologique) Gestion durable des fluides. 10 juin 2010 Polytech Lille Organisé par le Certia Interface, AQUIMER et le RMT (Réseau Mixte Technologique) Gestion durable des fluides Synthèse ! " ##!! " $% &#'() (* + +!,(-) *. +*/ # $ 0*1*2 '(#3 4

Plus en détail

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!!

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!! "#$%&$()*+*,-.#$*/,"&012"34)*54%6%789:8:;9?8> &)*+*,)#$*/,"&0B"/%#C*DE/ 1 "#$$%&(%)*+,-+..+ Esprits de Faubourg : C est la rentrée F%)*+*,-.#$*/,"&0*G$)H3,%#$I*+*3J)G9%#G+%#G,*KJ%/$)*/+JL%JM"J/C+*NI$4J#*D

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 1 avril 7 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points 1 a Les vecteurs AB et AC ont pour coordonnées AB ; ; ) et AC 1 ; 4 ; 1) Ils ne sont manifestement pas colinéaires

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

Documentation SecurBdF

Documentation SecurBdF Documentation SecurBdF SECURBDF V2 Protocole de sécurité de la Banque de France SecurBdF V2 DIRECTION DE L'INFORMATIQUE ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Sommaire I 1 Contexte... 1 2 Références... 1 3 Cadre...

Plus en détail

>> TECHNIQUES DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.B0

>> TECHNIQUES DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.B0 Pondération : le 1 er chiffre représente le nombre d heures de théorie, le 2 e chiffre représente le nombre d heures de laboratoire et le 3 e chiffre représente le nombre d heures de travail personnel.

Plus en détail

Calcul différentiel sur R n Première partie

Calcul différentiel sur R n Première partie Calcul différentiel sur R n Première partie Université De Metz 2006-2007 1 Définitions générales On note L(R n, R m ) l espace vectoriel des applications linéaires de R n dans R m. Définition 1.1 (différentiabilité

Plus en détail

Série M Echangeurs thermiques à plaques

Série M Echangeurs thermiques à plaques . kypour le chauffage et le refroidissement de votre installation Série M Echangeurs thermiques à plaques Applications Les échangeurs thermiques à plaques d Alfa Laval peuvent être utilisés pour le chauffage

Plus en détail

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école?

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école? V vz - 90 éèv, v ê céré cmm "p éc" V vz + 90 éèv, v ê céré cmm "gr éc" V ê éc prmr, z vr p : A D V ê éc cr, z vr p : F D V ê éc prmr, z vr p : B, C E V ê éc cr, z vr p : G, H I P gb, z vr p A P gb, z vr

Plus en détail

1S Modèles de rédaction Enoncés

1S Modèles de rédaction Enoncés Par l équipe des professeurs de 1S du lycée Parc de Vilgénis 1S Modèles de rédaction Enoncés Produit scalaire & Corrigés Exercice 1 : définition du produit scalaire Soit ABC un triangle tel que AB, AC

Plus en détail

)*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-"""( 1!"!2( !"#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)<=$'>?#;(&$@42) A(54B&9)<2%)%5$2'52%) ) ) )

)*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-( 1!!2( !#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)<=$'>?#;(&$@42) A(54B&9)<2%)%5$2'52%) ) ) ) )*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-"""( 1!"!2(!"#$%"&%#'(!"#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)

Plus en détail

Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles

Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles Denis Vekemans R n est muni de l une des trois normes usuelles. 1,. 2 ou.. x 1 = i i n Toutes les normes de R n sont équivalentes. x i ; x 2

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010

Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010 Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010 Toujours à vos côtés - notre package «services en plus». Plus de produits, plus de marques, plus de choix Simplement tout. Tout ce dont vous avez besoin pour

Plus en détail

CALCUL DES PROBABILITES

CALCUL DES PROBABILITES CALCUL DES PROBABILITES Exemple On lance une pièce de monnaie une fois. Ensemble des événements élémentaires: E = pile, face. La chance pour obtenir pile vaut 50 %, pour obtenir face vaut aussi 50 %. Les

Plus en détail

Peut-on perdre sa dignité?

Peut-on perdre sa dignité? Peut-on perdre sa dignité? Eric Delassus To cite this version: Eric Delassus. Peut-on perdre sa dignité?. 2013. HAL Id: hal-00796705 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00796705 Submitted

Plus en détail

à Rodilhan 3 résidences pour 3 styles de vie Faites le choix d un logement respectueux de l environnement

à Rodilhan 3 résidences pour 3 styles de vie Faites le choix d un logement respectueux de l environnement Les 3 Domaines à Rodilhan 3 résidences pour 3 styles de vie Faites le choix d un logement respectueux de l environnement Ville, Village et Verdure les 3 clés d une adresse 6AÝH EVgX CVijgZa YZh 8 kzcczh

Plus en détail

Relations Économiques Internationales

Relations Économiques Internationales R Émqu I J-M Së @duph.f 2006-2007 www.duph.f/ 1 Mu d b Ed Bé (pmb 2002) Ev 15 2 1 3 P Chp 1 L'hm u d. Chp 2 L u fu d émqu. Chp 3 Pf émqu. Chp 4 L mm Chp 5 - L mé fè. Chp 6 L d émqu 4 2 Chp 1 Lhm u d émqu

Plus en détail

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION Alberto Escudero Pascual Ce que cette unité vous dit... Un budget n'est pas une requête pour du financement... Un bon plan nécessite un bon budget... Un bon budget montre

Plus en détail

Indice LEVAGE MANUTENTION

Indice LEVAGE MANUTENTION portada (FOTO) Indice 1 LEVAGE 2 MANUTENTION LEVAGE foto de levage 1 1.A. SCHEMA DE MONTAGE 1. Vérin GROB 4. Accouplements élastiques 2. Renvoi d angle 5. Paliers pour arbre de liaison 3. Arbres de liaison

Plus en détail

Circuits intégrés micro-ondes

Circuits intégrés micro-ondes Chapitre 7 Circuits intégrés micro-ondes Ce chapitre sert d introduction aux circuits intégrés micro-ondes. On y présentera les éléments de base (résistance, capacitance, inductance), ainsi que les transistors

Plus en détail

Luc FRION 5 rue de Seine 95100 Argenteuil + 33 (0) 6 83 34 97 16 luc.frion@yahoo.fr Disponible rapidement Recherche un lieu de travail principal en Ile de France (Ouvert à des déplacements fréquents en

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

Se déplacer en s adaptant à des environnements variés et incertains

Se déplacer en s adaptant à des environnements variés et incertains Se déplacer en s adaptant à des environnements variés et incertains Escalade niveau 1 Nicolas Terré De la compétence attendue aux thèmes d étude La compétence attendue en escalade est globale : «Choisir

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS)

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : INRS, Association loi 1901 Code NAF : 7219Z Code SIREN

Plus en détail

Quelques contrôle de Première S

Quelques contrôle de Première S Quelques contrôle de Première S Gilles Auriol auriolg@free.fr http ://auriolg.free.fr Voici l énoncé de 7 devoirs de Première S, intégralement corrigés. Malgré tout les devoirs et 5 nécessitent l usage

Plus en détail

Le théorème de Thalès et sa réciproque

Le théorème de Thalès et sa réciproque Le théorème de Thalès et sa réciproque I) Agrandissement et Réduction d une figure 1) Définition : Lorsque toutes les longueurs d une figure F sont multipliées par un même nombre k on obtient une autre

Plus en détail

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables PCSI 2013 2014 Certaines partie de ce chapitre ne seront utiles qu à partir de l année prochaine, mais une grande partie nous servira dès cette année.

Plus en détail

Charge Force Poids. Highly Reliable Systems for Measuring and Monitoring Load, Force and Weight

Charge Force Poids. Highly Reliable Systems for Measuring and Monitoring Load, Force and Weight Charge Force Poids LOAD-FORCE-WEIGHT Capteurs force-poids Systèmes de mesure et de surveillance Charge-Force- Poids de très grande fiabilité Axes dynamométriques Capteurs sur câble Extensomètres Conditionneurs

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

ETUDE : LE SYSTEME DE COLLECTE, D EXPLOITATION ET DE RESTITUTION AUX BANQUES DES ETATS REGLEMENTAIRES (CERBER)

ETUDE : LE SYSTEME DE COLLECTE, D EXPLOITATION ET DE RESTITUTION AUX BANQUES DES ETATS REGLEMENTAIRES (CERBER) ETUDE : LE SYSTEME DE COLLECTE, D EXPLOITATION ET DE RESTITUTION AUX BANQUES DES ETATS REGLEMENTAIRES (CERBER) Rapport d activité 1999/2000 67 Dès sa création, la Commission Bancaire de l Afrique Centrale

Plus en détail

+, -. / 0 1! " #! $ % % %! &' ( &))*

+, -. / 0 1!  #! $ % % %! &' ( &))* !"#!$%% +,-. /01 %!&'(&))* 23%#!! " # " " " "$! 4 5-6 4! 1! " # - 5! " # 6 3! " # 7! " # " 8! 9 : ; 5 7 4! 1! # 42 5! 5 < 44 3! # " 7! 41 5 8 '9 4! " $ = " > 4!4 *% 43 4!1? 48 4 4!5 $ 9 4!3 4@ 4!7 $ #

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie...

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie... 1 Probabilité Table des matières 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables........................... 2 1.2 Définitions................................. 2 1.3 Loi équirépartie..............................

Plus en détail

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Jean-Pierre Dedieu To cite this version: Jean-Pierre Dedieu. Les intermédiaires privés dans les finances royales

Plus en détail

#"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($

#$&'$+* ( ),'-.'($ %($ "#$%&' #(%)*"" (#%*!"!#$"! -!"!#$"!! -!"!#$"!./% -!"!#$"! #"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($ % & % '!#(! "! $#) #!* +,!(")"",#./ & 0!,$#!1!"!#1 $#!* ** +" + 1! 0! $!,#!,! $,! 2! $3! 1! $ 1+4!"$"#)1,##" 56./78#!

Plus en détail

Photos : B Preschesmisky

Photos : B Preschesmisky Photos : B Preschesmisky Sommaire 2 Appareils numériques 10 Imprimantes 11 Scaners 12 Appareils argentiques 13 Camescopes numériques 14 Sacs - Pieds 15 Objectifs - Flashs Prix de vente, promotions valables

Plus en détail

Modélisation des risques

Modélisation des risques 2 Modélisation des risques 2. Introduction L objectif de ce chapitre est de présenter les modèles de base utilisés pour décrire le comportement aléatoire d un risque en actuariat pour une période xe. Les

Plus en détail

Première partie. Préliminaires : noyaux itérés. MPSI B 6 juin 2015

Première partie. Préliminaires : noyaux itérés. MPSI B 6 juin 2015 Énoncé Soit V un espace vectoriel réel. L espace vectoriel des endomorphismes de V est désigné par L(V ). Lorsque f L(V ) et k N, on désigne par f 0 = Id V, f k = f k f la composée de f avec lui même k

Plus en détail

Déclaration des plus ou moins-values réalisées en 2014

Déclaration des plus ou moins-values réalisées en 2014 N 2074 N 11905 * 15 Déclaration des plus ou moins-values réalisées en 2014 distributions de plus-values par un OPCVM ou un placement collectif ; cessions de valeurs mobilières, droits sociaux, titres assimilés

Plus en détail

Le seul ami de Batman

Le seul ami de Batman Le seul ami de Batman Avant de devenir un héros de cinéma en 1989, Batman est depuis plus de 50 ans un fameux personnage de bandes dessinées aux États-Unis. Il fut créé en mai 1939 dans les pages de Détective

Plus en détail

www.konicaminolta.fr Systèmes de bureau business hub 162/210 business hub 162/210 Vos systèmes de communication *L essentiel de l image

www.konicaminolta.fr Systèmes de bureau business hub 162/210 business hub 162/210 Vos systèmes de communication *L essentiel de l image www.konicaminolta.fr Systèmes de bureau business hub 162/210 business hub 162/210 Vos systèmes de communication *L essentiel de l image Systèmes de bureau business hub 162/210 Une technologie soigneusement

Plus en détail

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile 2EVHUYDWRLUH L v d l oobl Dgo ov 2012 / 2013 C do édé l Aoo Nol o l Foo Aoobl Sv éd ov 2 ll 44483 CARQUEFU CEDEX obvo@f-o.f é à édo : Jol Gobl Av l ollboo d : Mo Vl Phl L Gll Edo 10/2012, Cqfo (44) 41

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

GPA435 SE et PS. Sécurité Informatique. Étude de cas: ios Version 2013

GPA435 SE et PS. Sécurité Informatique. Étude de cas: ios Version 2013 GPA435 SE et PS Sécurité Informatique Étude de cas: ios Version 2013 Introduction Sécurité Informatique en pratique Système d exploitation mobile ios Dérivé de OS X des ordinateurs d Apple; Mise en distribution

Plus en détail

Théorie de l estimation et de la décision statistique

Théorie de l estimation et de la décision statistique Théorie de l estimation et de la décision statistique Paul Honeine en collaboration avec Régis Lengellé Université de technologie de Troyes 2013-2014 Quelques références Decision and estimation theory

Plus en détail

Probabilités sur un univers fini

Probabilités sur un univers fini [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 7 août 204 Enoncés Probabilités sur un univers fini Evènements et langage ensembliste A quelle condition sur (a, b, c, d) ]0, [ 4 existe-t-il une probabilité P sur

Plus en détail

d-copia 3500MF plus 4500MF plus 5500MF plus SYSTEMES NUMERIQUES NOIR ET BLANC MULTIFONCTIONS

d-copia 3500MF plus 4500MF plus 5500MF plus SYSTEMES NUMERIQUES NOIR ET BLANC MULTIFONCTIONS NOIR & BLANC VITESSE MULTIFONCTION MODULAIRE QUALITÉ RÉSEAU SÉCURITÉ d-copia 3500MF plus 4500MF plus 5500MF plus Dotées des ultimes avancées en termes de gestion du document, ces nvelles solutions d impression

Plus en détail

Livret de formules. Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP

Livret de formules. Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP Version 2: 13.11.2014 Livret de formules Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP Economie d entreprise Boulangère-Pâtissière-Confiseuse CFC Boulanger-Pâtissier-Confiseur

Plus en détail

Modèles de Calcul. Yassine Lakhnech. 2007/08 Université Joseph Fourier Lab.: VERIMAG. Yassine.Lakhnech@imag.fr. Modèles de Calcul Start p.

Modèles de Calcul. Yassine Lakhnech. 2007/08 Université Joseph Fourier Lab.: VERIMAG. Yassine.Lakhnech@imag.fr. Modèles de Calcul Start p. Modèles de Calcul Yassine Lakhnech Yassine.Lakhnech@imag.fr 2007/08 Université Joseph Fourier Lab.: VERIMAG Modèles de Calcul Start p.1/81 Équipe pédagogique Cours : Saddek Bensalem et Yassine Lakhnech

Plus en détail

Devoir 2 avec une figure en annexe, à renvoyer complétée. Corrigés d exercices sections 3 à 6. Liste des exos recommandés :

Devoir 2 avec une figure en annexe, à renvoyer complétée. Corrigés d exercices sections 3 à 6. Liste des exos recommandés : LM323 Envoi 2 2009-2010 Contenu de cet envoi Devoir 2 avec une figure en annexe, à renvoyer complétée. Corrigé du devoir 1. Un exercice de révision sur le chapître 1. Exercices sur l inversion. Corrigés

Plus en détail

IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS

IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS Détermination du résultat fiscal : éléments d information pour établir la liasse fiscale et la déclaration de résultat SOMMAIRE I La liasse fiscale et la détermination du résultat

Plus en détail

04002-LOR 2004 Mars 2004

04002-LOR 2004 Mars 2004 04002-LOR 2004 LES INTERACTIONS IPSEC/DNS ---ooo--- Abstract :!! "!! $!!! "!! %$ & '( ) * + *, $ $,, $ ---ooo - - *./ 0! 1023224" 4 %- - *5 " 6 " 6 7 6 8./ 0! 1023224" 4 %6 "6 7 5 " - - * Jean-Jacques.Puig@int-evry.fr

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE

CONVENTION COLLECTIVE V V V V D P D X-G FÇ croix-rouge française D P V D V V D P D X-G FÇ D 3 J 2003 MP P V D 9 DMB 2003 : X-G FÇ 98, rue Didot 75694 P edex 14 d une part G YD V : Fédération ationale des yndicats des ervices

Plus en détail

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 01. Qui nous sommes NÉ EN 2013 Du besoin de simplifier l accès au financement pour les PME, d apporter des réponses globales à leurs besoins financiers,

Plus en détail

Cours de résistance des matériaux

Cours de résistance des matériaux ENSM-SE RDM - CPMI 2011-2012 1 Cycle Préparatoire Médecin-Ingénieur 2011-2012 Cours de résistance des matériau Pierre Badel Ecole des Mines Saint Etienne Première notions de mécanique des solides déformables

Plus en détail

PRESTATIONS de SERVICES en ASSURANCES. CAHIER des CHARGES. Assurance des véhicules automobiles Lot N 3 Garanties Automission

PRESTATIONS de SERVICES en ASSURANCES. CAHIER des CHARGES. Assurance des véhicules automobiles Lot N 3 Garanties Automission Objet du Marché PRESTATIONS de SERVICES en ASSURANCES CAHIER des CHARGES Assurance des véhicules automobiles Lot N 3 Garanties Automission Le présent dossier comprend : - Le cahier des charges, - Des annexes,

Plus en détail

MASTER de Sciences, Technologies, Santé Mention SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialités :

MASTER de Sciences, Technologies, Santé Mention SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialités : MASTER de Sciences, Technologies, Santé Mention SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialités : IUP GENIE ELECTRIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE, IUP GENIE MECANIQUE, IUP GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS, REALITE

Plus en détail

Simulation de variables aléatoires

Simulation de variables aléatoires Chapter 1 Simulation de variables aléatoires Références: [F] Fishman, A first course in Monte Carlo, chap 3. [B] Bouleau, Probabilités de l ingénieur, chap 4. [R] Rubinstein, Simulation and Monte Carlo

Plus en détail

MULTIFONCTION COULEUR A3 POUR GROUPES DE TRAVAIL EXIGEANTS.

MULTIFONCTION COULEUR A3 POUR GROUPES DE TRAVAIL EXIGEANTS. PRINT COPY SCAN FAX TASKalfa 2551ci MULTIFONCTION COULEUR A3 MULTIFONCTION COULEUR A3 POUR GROUPES DE TRAVAIL EXIGEANTS. AMÉLIOREZ LE RENDEMENT DE VOTRE ÉQUIPE AVEC CE MULTIFONCTION EFFICACE. Le TASKalfa

Plus en détail