Gestion des Ressources Humaines des commerciaux dans le commerce du luxe et dans le milieu industriel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion des Ressources Humaines des commerciaux dans le commerce du luxe et dans le milieu industriel"

Transcription

1 Gestion des Ressources Humaines des commerciaux dans le commerce du luxe et dans le milieu industriel Nathalie Landré * IUT de Saint Denis - Université Paris XIII Département Techniques de Commercialisation Place dit 8 Mai Saint Denis CEDEX ** IUT de Saint Denis - Université Paris XIII GRIMM Place du 8 Mai Saint Denis CEDEX nai - land,'iï,holm ail. coin Section de rattachement : 06 Secteur : Supérieur/tertiaire RESUME : L'auteur est Consultant en ingénierie pédagogique chez FRANCIS LEFEBVRE, Intervenante en Techniques de Commercialisation à l'iut de Saint-Denis (Université paris XIII) et Chercheur au GRIMAI. Elle a été successivement Ingénieur commercial chez National Cash Regisier, constructeur de matériel informatique, phis adjointe de la directrice la boutique Christian DIOR à MONACO. Il ressort de ces expériences vécues dans l'entreprise, que les motivations premières des métiers de la vente ne sont pas exclusivement liées à l'attrait de la rémunération mais plus certainement à des fàcteurs psychologiques liés au sentiment d' appartenance à un territoire hautement chargé sur le plan symbolique. MOTS-CLÉS : LUXE, METIER, VENDEUR, COMMERCIAL,

2 1. Introduction Deux entreprises différentes par leur secteur d'activité, l'une le monde du luxe, du paraître, orientée vers la «Haute Société», l'autre l'empire de l'industrie, de la rentabilité, orientée vers la «Haute Technologie». A priori, ces deux entreprises sont aux antipodes l'une de l'autre et pourtant elle doivent vendre leur production et, pour ce faire, recruter des commerciaux. 2. Description des Organisations 2.1. Deux entreprises différentes, mais néanmoins comparables par leur antériorités et leurs tailles. - La société National Cash Registerexiste depuis le XIX siècle. En 1884 John H PATTERSON est l'inventeur et fournisseur de la célèbre caisse enregistreuse en cuivre présente dans tous les films westerns. NCR est passé progressivement à la mécanographie, puis à l'informatique par la conception de logiciels et la fabrication d'ordinateurs, jusqu'aux télécommunication, après sa fusion avec AT&T. Cette société est très présente sur le marché mondial des Guichets Automatiques de Banque, mais diffuse également le produit français de haute technologie, TERADATA, crée par le Pr. G. GARDARIN (Univ. Paris VI). Son siège se situe à Dayton dans l'état américain de l'ohio. Son chiffre d'affaires 2006 est de 6 milliards de dollars. La structure de cette multinationale est relativement décentralisée et elle emploie environ salariés. - Christian DIOR est né en D'abord modéliste chez PIGUET, il fonde sa propre maison, au "30 avenue Montaigne" à PARIS avec l'aide de Marcel BOUSSAC. Il lance le style «New Look», dont la marque Christian Dior Couture est l'héritière directe. Dés 1948, Christian Dior inaugure sa première boutique à New York. Après sa mort (1957) son assistant Yves Saint Laurent devient directeur artistique et crée les collections. Marc BOHAN lui succédera. Différentes marques de prêt à porter de luxe sont crées vers la fin des années 60. Bernard ARNAULT devient président de Christian Dior en En 1988, Christian Dior entre dans le capital de LVMH. En 1999, Christian DIOR lance une gamme de bijoux conçus par Victoire de Castellane, D'un style très provocateur, GALLIANO l'actuel créateur de Christian Dior, célèbre le nouveau siècle avec des matières inhabituelles comme le latex ou la toile de parachutes. Hedi SLIMANE, recruté en 2001 lance sa première collection homme. Le Groupe LVMH emploie, environ salariés dans le monde, avec un chiffre d'affaire de 15 milliards d'euros. Dior possède plus de 160 boutiques à travers le monde. En l'an 2000,

3 le chiffre d'affaire de Christian Dior Couture s'établissait à 296 millions d'euros, il se monte, rien que pour le premier semestre 2006, à 329 millions d'euros. Le groupe LVMH est le premier groupe mondial du luxe Pertinence de la comparaison Les deux groupes ont, en commun, une forte culture industrielle, des chiffres d'affaires comparables et des effectifs du même ordre de grandeur. Le «panier moyen» est de quelques milliers d'euros pour les deux entreprises. Leurs structures organisationnelles sont centralisées, en particulier sur le plan financier et semi décentralisées pour la production. La décentralisation verticale Christian Dior est la délégation des pouvoirs de décision depuis le sommet stratégique vers le bas, à l'intérieur de la ligne hiérarchique. L'accent est mis ici sur le côté formel du pouvoir (prendre les décisions, les autoriser) plutôt que sur le côté informel (conseiller, exécuter). (Morin, 1975) Le pouvoir de décision a tendance à être situé là où est l'information nécessaire, c'est à dire auprès du concepteur John GALLIANO. C'est souvent le cas des décisions en matière de recherche et de développement qui exigent un savoir très spécialisé qui n'est possédé que par un scientifique ou un chef de groupe du laboratoire, mais pas aux niveaux plus élevés. Par contraste, les décisions de production ont tendance à être prises à un niveau plus élevé (groupe) parce qu'il est facile pour ce dernier de disposer de toutes les informations nécessaires, notamment les grandes tendances du marché, vu non plus sur le plan des couleurs ou des styles mais sur celui des grands équilibres financiers. Mais la décentralisation verticale globale ayant des unités organisées sur la base de marchés est-elle une «décentralisation» ou une «divisionnalisation». On considère que «divisionnalisation» et «décentralisation» sont synonymes depuis que Alfred P. Sloan a réorganisé General Motors dans les années vingt en utilisant l'expression «opérations et responsabilités décentralisées avec contrôle et coordination» (Chandler, 1962, Sloan, 1963). «Les managers et les groupes de luxe contemporains sont soumis à un management de plus en complexe» (Alleres, 2006). 3. Différentiation forte L'approche des clients est radicalement différente. Le processus de vente chez Christian Dior est basé sur la séduction et le paraître. Le client projette une image de lui-même, parfois loin de la réalité, qu'il sera nécessaire d'atteindre à tout prix afin de le satisfaire. II s'agit de provoquer une «contagion des émotions» dans un segment de clientèle formé de «personnages ayant soit une existence voisine, mais mieux réussie,

4 soit une existence participant d'un idéal rêvé» (Allérès, 2006). Le client Dior aime être connu et identifié comme un membre d'une classe particulière. La fidélité du client Dior sera établie sur la pertinence du conseil et la connaissance de son goût et de ses souhaits, susceptible d'achat d'impulsion Au contraire, les ventes dans l'industrie informatique sont basées presque exclusivement sur les qualifications techniques, la qualité du produit ainsi que l'espoir du bénéfice attendu, basé sur un processus d'achat raisonné, selon un besoin et un budget sur un cycle qui peut durer plusieurs mois. La relation acheteur/vendeur va bien au-delà du simple échange de biens. Lorsque l'on ne trouve pas un produit chez NCR, on va simplement chez le concurrent. Lorsqu'on ne trouve pas la robe ou l'ensemble chez Christian Dior, c'est la catastrophe, tant l'objet est unique, tant la relation entre le client et le vendeur va façonner l'image de soi du client. L'approche d'un directeur informatique, par NCR est sensiblement la même d'une entreprise à l'autre, Alors que les clients de chaque boutique DIOR sont autant de cas particuliers, on ne peut conseiller à l'identique une baronne, un émir ou un touriste japonais. Une adaptation permanente doit s'opérer en raison des différences culturelles et linguistiques. Dans les deux cas l'emploi de la lexicographie adaptée à l'interlocuteur est un point de passage obligé. Le guichet automatique de banque est un produit manufacturé, porteur de l'image du modèle usinier décrit par Pierre MORIN (1975). Autant le produit Dior porte l'image de l'unique, du précieux, de l'éphémère et de la mise en valeur de l'ego, autant le produit NCR porte l'image du standardisé, de la performance, de la durabilité et de la rentabilité de l'entreprise. A contrario, autant chez NCR que CHRISTIAN DIOR, la vente se place sur le plan de la vente à l'unité, ou en faible quantité, d'un produit unique susceptible de valoriser fortement le client. Le «panier moyen» est sinon identique, du moins du même ordre de grandeur, c'est à dire quelques milliers d'euros. Un GAB coûte environ euros, un bijou DIOR griffé CASTELLANE peut atteindre, voir dépasser euros -NCR L'ingénieur commercial apporte avant tout un service, le plus adapté possible aux besoins exprimés, mais aussi aux besoins perçus, un conseil avisé sur le plan technique et financier, il négocie jusqu'à la signature du contrat et prospecte des nouveaux marchés. II vend un produit très technique (ordinateurs, automates bancaires, datawarehouse) et l'acte de vente est le résultat d'une équipe, l'ingénieur avant vente, le commercial, le service formation support, la logistique, etc.. Les facteurs décisifs de la vente relèvent autant du pouvoir de conviction du vendeur que de l'environnement (notoriété de l'entreprise, du produit, positionnement de la concurrence). - DIOR Les produits vendus font appel à l'image de soi, à la part de rêve, mais n'ont pas de composante de haute technologie. Il faut «cultiver le territoire symbolique de la

5 marque, reposant sur des acquis culturels et historiques contemporains» (Allérès, 2006) alors que les produits commercialisés sont peu différenciés ou différenciés artificiellement par rapport à la concurrence. De ce fait, l'importance du vendeur est primordiale par rapport aux autres éléments du marketing mix (exemple : conseillez-moi pour le cocktail de ce soir!), l'acte de vente est très individuel et ne nécessite pas ou peu de travail d'équipe (mon client!). La clientèle est formée d'individualités fortement marquées et la relation interpersonnelle avec le vendeur est prépondérante (mon client, mon vendeur). 4. Les points communs Trois compétences nous semblent communes en terme de métiers - savoir être à l'écoute de l'interlocuteur, dans l'attitude, et dans le contenu, - posséder la lexicographie de l'interlocuteur, à Monaco on parle du Grand Prix, chez un banquier on ne peut ignorer les échelles de valeurs, - créer la confiance par l'apport d'un conseil pertinent en regard du système de valeurs de l'interlocuteur. 5. La gestion des ressources humaines 5.1. La rémunération des commerciaux Les salariés peuvent être, individuellement ou collectivement, rémunérés selon le nombre de produits et services vendus dans le mois. Cette mesure de la productivité peut engendrer des effets pervers tels privilégier la quantité aux dépens de la réponse précise aux vrais besoins du client. Ce que l'on peut valoriser à présent, ce n'est plus seulement le territoire géré (les volumes, les effectifs) mais la valeur ajoutée, la conduite du changement et l'innovation (la création de valeur). La compétence prise en compte dans le salaire est celle qui traduit la capitalisation de l'expérience, du savoir-faire et de l'efficacité dans l'emploi. Elle reste compliquée à prendre en compte parce qu'aucune méthode de mesure ne s'est encore imposée. Ceci est dû en particulier à la confusion que l'on fait encore entre compétences dans l'emploi qui ont un caractère pratique et les aptitudes et comportements plus fondamentaux que

6 l'on cherche à apprécier dans les procédures de sélection (recrutement) et d'orientation (évaluation du potentiel) La gestion des compétences individuelles Le schéma taylorien est encore bien inscrit dans les mémoires. Tout vendeur souhaite diriger une équipe de vente. Cependant, en termes de compétences, être bon vendeur ne donne aucune indication sur la capacité à la compétence être bon manager d'hommes. A la gestion collective et quantitative de l'emploi, succède une gestion plus individuelle et qualitative. Une logique de contrat s'établit : "Voici les champs de compétences sur lesquels vous devez progresser, en contrepartie d'une évolution en terme de coefficient ou de poste". Au principe de l'augmentation générale, succède une reconnaissance de plus en plus individualisée de l'effort accompli. Il est important de tenir compte des savoir-faire informels des salariés. (Le Boterf, 1995) 5.3. Le développement des compétences collectives Quand NCR va proposer un ensemble cohérent Logiciel et Matériel permettant à l'entreprise cliente de développer au mieux son propre business, les valeurs véhiculées s'impose d'elles mêmes en terme de science, de technologie avancée, de performance et de productivité. C'est le modernisme dans lequel s'inscrit NCR qui porte ses propres valeurs de «bâtisseur de solutions et de composants» formant les «races de créateurs de l'informatique de demain» (Desaintquentin, Sauteur, 1993) On comprend alors tout l'intérêt et la nécessité du corpus de missions et de valeurs véhiculées par le groupe LVMH et DIOR en particulier. La cohésion sociale se renforce autour du concept de l'image la plus raffinée de l'art de vivre occidental. Chaque salarié veut véhiculer cette image de rêve et de beauté sur le plan mondial, son comportement s'en trouve modifié. Ce couple créativité / innovation constitue le système de valeurs de toutes les entreprises du groupe. C'est là le fondement même de la compétence collective lui permettant d'atteindre son image d'extrême perfection et de qualité ultime. Le client doit acheter un produit fini, rare durable et d'une qualité irréprochable. Cette préoccupation de l'excellence, présente autant chez NCR que DIOR va se traduire différemment dans le discours et la valeur ajoutée de la fonction commerciale. Chez DIOR, la situation des boutiques, le contenu des vitrines est primordial et fait qu'un client accueilli ne doit rien percevoir d'autre que la qualité ambiante. L'emplacement des boutiques Dior n'est pas dû au hasard d'une opportunité commerciale. Par exemple la situation la boutique DIOR dans le «Carré d'or» à MONACO, le haut lieu du raffinement monégasque et par de là mondial, en face d'un bijoutier prestigieux et à deux pas du Casino la situe hors du temps.

7 Le vendeur, chez Dior Monaco ne vend pas une robe, mais il vend un univers de rêve en garantissant à l'interlocutrice qu'elle sera l'actrice principale de ce monde enchanté. Dans un tel contexte le prix facturé devient véritablement accessoire. La boutique de luxe est un «espace théâtralisé», les produits sont «mis en scène» par des professionnels du monde du spectacle (Leila Adham in Allérès, 2006) Dans le même temps, NCR va inviter ses clients et prospects à son siège américain et dans les plus grandes manifestations de haute technologie de part le monde. L'muvre produite est de plus en plus le fruit d'une synergie de compétences internes et externes à l'entreprise, avec des finalités plus orientées sur le client. Dans ce contexte apparaissent des unités ou équipes autonomes réservées parfois à une élite ouvrière. 6. Conclusion Dans le monde Dior, nous sommes dans le monde de l'unique, de l'exceptionnel. S'agit-il d'un musée vivant d'une époque déjà totalement dépassée, ou bien d'un modèle destiné à perdurer au profit d'une classe sociale bien identifiée, un marché de niche en quelque sorte. A contrario, l'entreprise NCR, également porteuse de valeurs très fortes, aura moins de difficulté de recrutement et de mobilité de ses vendeurs. L'image du modernisme et de la haute technologie étant également porteuse d'avenir. L'identification des commerciaux au sein de l'entreprise est la même, structure de rémunération, niveau hiérarchique, reconnaissance du corps social identique, mais le contenu nous semble fortement différent, en particulier sur le plan de la symbolique (marques,produit, art,..). Un métier peut être identifié quand il fait appel à un corps de savoirs identifiés (ou identifiables), savoir-références, tours de main, comportements attendus, mis en eeuvre à l'occasion de démarches intellectuelles en regard d'un but à atteindre. L'importance de la notion de métier réside dans sa portabilité, sa transferrabilité et sa durabilité. Un vendeur du groupe LVMH, vendeur de champagne Ruinart ou Moët et Chandon a-t-il, au-delà de la connaissance du produit, les mêmes démarches intellectuelles, intuitives, perceptives, qu'un vendeur chez Dior? La clientèle nord américaine reste pratiquement stable, mais les clients du Moyen- Orient ont tendance à diminuer au profit d'une classe émergeante venant de l'ancien bloc soviétique. De fait l'anglais, langue véhicule incontesté naguère, cède la place au russe, à l'italien ou à d'autres langues avec leur bagage culturel parfois très éloigné du notre. Alors que chez NCR, la mobilité est naturelle et quasi obligatoire, on constate qu'il existe, chez DIOR, un double écueil à la gestion de carrière, d'une part la difficile

8 transferrabilité des compétences, d'autre part la seule vraie évolution de carrière proposée par le groupe consiste à diriger une boutique. Comme nous l'avons déjà souligné, les compétences requises pour manager des hommes et des ressources (matérielles et financières) sont d'un autre ordre que celles requises pour vendre. BIBLIOGRAPHIE Alleres : Luxe Métiers et management Atypiques 2 édition Edition ECONOMICA Amadieu, Cadin : Compétence et organisation qualifiante, 1996, Blanchard, 1 Jersey : Hierarchy of needs, maslow in management of organizational beliaviour, 1977, Dauberville, Gilbert, Pigeyre : Les sciences humaines dans l'entreprise 1996, Desaintquentin, Sauteur : Une nouvelle donne pour l'informatique, Synthèse Informatique, 1993 Denimal, Donnadieu : Classification qualification, 1993, Le Boterf : De la Compétence, 1995, Lewin kurt : Psychologie dynamique, 1973, Morin Pierre : Le modèle Usinier, 1975, Zarifian : Objectifs compétences, 1999

CONCOURS REGIONAL "CREATION D'ENTREPRISE" ILE-DE-FRANCE

CONCOURS REGIONAL CREATION D'ENTREPRISE ILE-DE-FRANCE CONCOURS REGIONAL "CREATION D'ENTREPRISE" Les Banques Populaires de la région parisienne ont fondé, en 1978 : avec la participation de l'association des Banques Populaires pour la Création d'entreprise,

Plus en détail

1. Le service Commercial

1. Le service Commercial La fonction Commerciale Sommaire 1. Le service Commercial... 1 2. Les enjeux :... 1 3. La technique de vente :... 2 4. La gestion de la force de vente :... 2 5. Les principales fonctions commerciales :...

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

CONNAISSANCE DES TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION

CONNAISSANCE DES TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION CONNAISSANCE DES TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION 50 CONNAISSANCE DES TECHNIQUES Découverte du cycle de production de la Bijouterie-Joaillerie Commerciaux, force de vente, responsables magasins, chefs de

Plus en détail

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 2 : Les métiers commerciaux Plan du Chapitre 2 : Les métiers commerciaux 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 2. ANALYSE D'UNE OFFRE

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

04/05/2014. L étude de marché

04/05/2014. L étude de marché L étude de marché Définition l étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché. (Environnement, offre, demande, ) Son

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

GESTION COMMERCIALE, MARKETING, MANAGEMENT, ICSV

GESTION COMMERCIALE, MARKETING, MANAGEMENT, ICSV GESTION COMMERCIALE, MARKETING, MANAGEMENT, ICSV Licence Commerce et développement international - Bac +3 (L3) Titre RNCP II Responsable Commercial et Marketing - Bac +4 (M1) Magister Direction Mercatique

Plus en détail

Management des Ressources Humaines Source : http//mc3rh.unblog.fr/tag/documents/ Management et Gestion des Ressources Humaines : stratégies, acteurs et pratiques Etudiant : Romain Desnos Enseignant : Jacques

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information"

Introduction à la conduite de projet systèmes d'information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information" Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/principes/guide-introduction

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme Organigramme Les valeurs qui font notre Entreprise Construire au quotidien une relation de confiance avec notre clientèle et la placer au cœur de nos préoccupations, c est répondre tous ensemble à un objectif

Plus en détail

1. LE CONTEXTE. Nous sommes une des plus importantes coopératives forestières en France.

1. LE CONTEXTE. Nous sommes une des plus importantes coopératives forestières en France. NOTE D INFORMATION concernant le recrutement d un(e) : DIRECTEUR DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL H/F DANS LE DOMAINE DE LA SYLVICULTURE OFFERT A EVREUX (27) 1. LE CONTEXTE Nous sommes une des plus importantes

Plus en détail

Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation

Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation 102-1406 Esther Blondin, Québec, G1Y 3S5 www.sane-solution.com 418-952-3243 Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation Lorsqu'on parle d'évaluation au rendement, voici

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise?

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? 1 Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? Réfaat Chaabouni Salon de la création d entreprises Tunis 17-18 Octobre 2008 2 L innovation est synonyme de changement C est au sens large du

Plus en détail

De la carrière à l employabilité

De la carrière à l employabilité De la carrière à l employabilité 1. Définitions 2. Outils de la gestion des carrières et des mobilités 3. Évolutions récentes de la gestion des carrières eleonor.marbot@cnam.fr/eme 104 1 1. Définitions

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

L importance de la fonction RH dans les organisations

L importance de la fonction RH dans les organisations ENSAIA, 2ème année - RH L importance de la fonction RH dans les organisations Organisation de la présentation I. Introduction : la fonction RH dans l organisation II. Présentation des missions de la GRH

Plus en détail

Dossier 6 : Manager la performance dans l organisation. Management des organisations et stratégies

Dossier 6 : Manager la performance dans l organisation. Management des organisations et stratégies Ce dossier pourrait se situer en conclusion des différents thèmes de ce cours. En effet, on peut considérer que la performance est le résultat d une bonne pratique du management sous toutes ses déclinaisons.

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

Marketing. Les différentes sous-familles et leurs missions. Marketing stratégique et études (02A) Marketing opérationnel (02B)

Marketing. Les différentes sous-familles et leurs missions. Marketing stratégique et études (02A) Marketing opérationnel (02B) 02 Marketing Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de contribuer à l attractivité de l offre de l entreprise, par la conception de stratégies, de produits ou d actions valorisant son

Plus en détail

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise :

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise : FICHE MÉTIER CHEF D ENTERPRISE Il définit et pilote l activité de l entreprise sur le plan technique, économique, commercial et financier. Il manage le personnel de l entreprise. En fonction de la taille

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

Module: Organisation. 3.3. L informatique dans la structure d une organisation. Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi.

Module: Organisation. 3.3. L informatique dans la structure d une organisation. Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi. Module: Organisation 3.3. L informatique dans la structure d une organisation Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi.dz Plan Introduction Informatique dans les organisations Rattachement

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

Organisation et Fonctionnement de l Entreprise

Organisation et Fonctionnement de l Entreprise Organisation et Fonctionnement de l Entreprise Sommaire Organisation et fonctionnement de l'entreprise... 1 Les principales fonctions de l entreprise... 2 La notion de structure... 3 Caractéristiques d

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers 3 principes fondamentaux pour un management efficace : A chaque objectif opérationnel un objectif managérial La motivation des collaborateurs : préoccupation centrale La relation Manager / collaborateur

Plus en détail

Notions et définitions utiles

Notions et définitions utiles Notions et définitions utiles 1 Notions et définitions utiles I. Notions d usage 1. La notion de compétitivité. La notion de «compétitivité» est la symbolique de l enjeu de développement des entreprises.

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Informations sur le groupe de métiers Chef de produit (33114 ) Les métiers du groupe Chef de produit............................................... 4 Informations

Plus en détail

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES implication résultats Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer

Plus en détail

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité Chambre de Commerce et d industrie de Lyon Novacité [LE BUSINESS PLAN] Le Centre Européen d'entreprise et d'innovation Novacité (CEEI Novacité) est une structure animée par la Chambre de Commerce et d'industrie

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle

Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle UNE HAUSSE DU NIVEAU D EXIGENCE ENVERS LES CONSEILLERS CLIENTÈLES SUR LES SAVOIRS DE BASE Compétences relationnelles à l oral et à l

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales

BTS Management des Unités Commerciales BTS Management des Unités Commerciales Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) ALTERNANCE ou INITIAL Fonction Le titulaire du BTS Management des Unités Commerciales intervient dans les fonctions suivantes :

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre 1 INTECH, GRENOBLE, 12/01/2010 Patrick MOREAU patrick.moreau@inria.fr Direction du Transfert et de l Innovation

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Négociation et Relation Client est un diplôme national de l enseignement supérieur qui s inscrit dans un contexte de mutation des métiers

Plus en détail

VAE. Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL

VAE. Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL VAE Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL Une fois la candidature à la VAE validée auprès du service Formation continue de l IUT de Bayonne, le candidat doit préparer un dossier de VAE (composé

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

«L art d accompagner les dirigeants» COACHING CROISÉ ACCOMPAGNEMENT DE DIRIGEANTS ET MENTORAT. Le partenaire de votre réussite

«L art d accompagner les dirigeants» COACHING CROISÉ ACCOMPAGNEMENT DE DIRIGEANTS ET MENTORAT. Le partenaire de votre réussite «L art d accompagner les dirigeants» COACHING CROISÉ ACCOMPAGNEMENT DE DIRIGEANTS ET MENTORAT F A I S O N S CONNAISSANCE > VOUS ÊTES Dirigeant d une petite ou moyenne entreprise Repreneur d une entreprise

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le 23 juillet 2015 «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC La nouvelle campagne de marque HSBC

Plus en détail

Formation et Accompagnement

Formation et Accompagnement MANAGEMENT ET DEVELOPPEMENTDES RH INGENIERIE DE LA FORMATION «Investir dans le coaching c est penser à soi, penser à l avenir de son organisation, c est vouloir développer ses talents, ses compétences

Plus en détail

Historique : Mintzberg a fait la synthèse de ce courant en proposant une typologie et une représentation originales des formes structurelles.

Historique : Mintzberg a fait la synthèse de ce courant en proposant une typologie et une représentation originales des formes structurelles. Historique : Pendant longtemps, hégémonie des structures formelles (relations officielles et prescrites entre les membres de l'organisation) : prescriptions de Fayol et de Taylor préconisant la structure

Plus en détail

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Dossier de présentation Page 1 sur 6 La Franchise INFOLYS Vous souhaitez exploiter un magasin de vente de matériel informatique, nous vous

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Maitriser le questionnement à 360 Etre pertinent dans ses questions est au moins aussi important que de savoir maîtriser sa présentation

Plus en détail

Ressources humaines et gestion

Ressources humaines et gestion Ressources humaines et gestion EDUCAPÔLE gestion des personnes Jean-Marie Peretti 9 e édition u Fonction RH et management des personnes u GPEC u Recrutement, appréciation et gestion des carrières u Formation

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

RESPONSABLE MARKETING

RESPONSABLE MARKETING LES VIDÉOS LESMÉTIERS.NET : ÉCONOMIE - GESTION - FINANCE RESPONSABLE MARKETING Production exécutive : Prod interactive GIP CARIF Île-de-France, 2006 Durée : 02 min 35 s L'enseignement de découverte professionnelle

Plus en détail

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace!

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! 5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! Edition 2010 Des formations -s & -s Nouveauté rentrée 2010 : Réduction de l offre : Le socle + 4 déclinaisons spécifiques www.management-progression.fr

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION PARTIE I : INTRODUCTION AU CONTROLE DE GESTION. Chapitre 1 : Planification et budgétisation

CONTROLE DE GESTION PARTIE I : INTRODUCTION AU CONTROLE DE GESTION. Chapitre 1 : Planification et budgétisation CONTROLE DE GESTION PARTIE I : INTRODUCTION AU CONTROLE DE GESTION Chapitre 1 : Planification et budgétisation Section 1 - LE CONCEPT DE CONTRÔLE DE GESTION 1. Définitions (1) "Le contrôle de gestion...

Plus en détail

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet Les Entrepreneuriales Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet SOMMAIRE Introduction L image du banquier, le rôle de la banque? Les différents moyens de financement

Plus en détail

Management partie 2 : Marketing

Management partie 2 : Marketing Management partie 2 : Marketing Marketing 1. L'approche marketing S'est le contexte économique qui a induit la fonction marketing. Elle est née des contraintes que rencontre l'entreprise sur son marché,

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

OS NOUVEAU COURTIERS EN TRAVAUX : BATI GRATUIT PROS. DEC/JAN 11 Mensuel OJD : 101654. Surface approx. (cm²) : 1587. Page 1/8

OS NOUVEAU COURTIERS EN TRAVAUX : BATI GRATUIT PROS. DEC/JAN 11 Mensuel OJD : 101654. Surface approx. (cm²) : 1587. Page 1/8 Page 1/8 COURTIERS EN TRAVAUX : OS NOUVEAU o Page 2/8 LES PLUS DU COURTAGE Apporteur d'affaires Clarificateur des relations entre les clients finaux et les entreprises Qualité d'écoute au service du sens

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010

France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010 management et communication l entreprise le contexte externe la problématique les préconisations France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010 France Télécom Orange, historique 1991:

Plus en détail

Date émission Offres Mission Lieu géographique Contrat Domaine client

Date émission Offres Mission Lieu géographique Contrat Domaine client Date émission Offres Mission Lieu géographique Contrat Domaine client BTP / INGENIERIE 28/04/2015 Chargé d'affaires construction métallique / charpente Missions : De façon générale vous êtes chargé de

Plus en détail

Besoins en formation professionnelle?

Besoins en formation professionnelle? Besoins en formation professionnelle? La formation professionnelle continue, c est : La formation est toujours un différentiel : Des compétences mobilisables aujourd hui Formation(s) Des compétences à

Plus en détail

Êtes-vous prêt à entreprendre?

Êtes-vous prêt à entreprendre? Êtes-vous prêt à entreprendre? 1 La CCI Oise : qui sommes nous? 20 000 entreprises Etablissement public au service des entreprises Sous la responsabilité des chefs d entreprises Proximité : 3 implantations

Plus en détail

Le sur mesure et la proximité à votre service

Le sur mesure et la proximité à votre service CONSEIL L accompagnement de l entreprise : Orchidée vous apporte son analyse et ses conseils pour vous accompagner dans la gestion de votre personnel. Parce que vous manquez de temps, de détachement ou

Plus en détail

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels S5 - MANAGEMENT Le Management est un élément central de la formation. C est d ailleurs la fonction n 1 du référentiel des activités professionnelles. Il mobilise non seulement des savoirs issus de la psychologie,

Plus en détail

~AISSE D'EPARGNE D'ALSACE

~AISSE D'EPARGNE D'ALSACE ~AISSE D'EPARGNE D'ALSACE DEFINITION D'EMPLOI: Gestionnaire de Clientèle Patrimoniale Code emploi: Filière d'activité: Métier: Rôle: Ventes et Services -- Gestionnaire de Clientèle Spécialiste Clients

Plus en détail

"#$!%&!'(')$$*&!+%)!,#!-.(&,/*.0#!#-!,#!01-(0*.'2*,#3! $45*00#!,41$67#!#-!'.#&8!,*&!#&7*$9! :%-'$(;#0#&-!

#$!%&!'(')$$*&!+%)!,#!-.(&,/*.0#!#-!,#!01-(0*.'2*,#3! $45*00#!,41$67#!#-!'.#&8!,*&!#&7*$9! :%-'$(;#0#&-! "#$%&'(')$$*&+%),#-.(&,/*.0##-,#01-(0*.'2*,#3 $45*00#,41$67##-'.#&8,*&#&7*$9 :%-'$(;#0#&- La continuité d une carrière enrichie par le changement Expert depuis plus de 25 ans en outplacement et conseil

Plus en détail

Qu attendent les sociétés de conseil et les banques d affaires (M&A) des Experts Comptables? M. Matthieu Cassone

Qu attendent les sociétés de conseil et les banques d affaires (M&A) des Experts Comptables? M. Matthieu Cassone Qu attendent les sociétés de conseil et les banques d affaires M. Matthieu Cassone I. Tour d horizon i. Une Boutique M&A c est quoi? a. Des Experts en quoi? b. Quel est leur modèle économique? II. Méthodologie

Plus en détail

DUT TECHNIQUES DE COMMERSIALISATION

DUT TECHNIQUES DE COMMERSIALISATION DUT TECHNIQUES DE COMMERSIALISATION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine : Droit, Economie, Gestion Nature de la formation : Mention Niveau d'étude visé : BAC +2 Composante : Institut universitaire

Plus en détail

Une nouvelle activité de l Efma dédiée au Développement de la performance des réseaux bancaires et d assurance

Une nouvelle activité de l Efma dédiée au Développement de la performance des réseaux bancaires et d assurance Ce document est confidentiel et destiné uniquement aux clients d Efma Performance Réseaux Une nouvelle activité de l Efma dédiée au Développement de la performance des réseaux bancaires et d assurance

Plus en détail

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions.

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions. Ce glossaire a été élaboré dans un souci de clarification des notions et concepts clés communément utilisés en Gestion des Ressources Humaines, et notamment dans le champ de la gestion prévisionnelle des

Plus en détail

De l évaluation individuelle à la performance organisationnelle : Surfer sur les notes!

De l évaluation individuelle à la performance organisationnelle : Surfer sur les notes! De l évaluation individuelle à la performance organisationnelle : Surfer sur les notes! Luc Mélotte Administrateur Plan de la présentation Stratégie d entreprise et Performance Stratégie RH et Performance

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II:

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: Thème: Le Coaching Sommaire: Introduction général Partie I: 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: 1.Caractéristiques du coaching 2.Rôle et mission du coach 3.La

Plus en détail

Cabinet de recrutement et de conseil spécialisé dans l embauche de travailleurs handicapés

Cabinet de recrutement et de conseil spécialisé dans l embauche de travailleurs handicapés Cabinet de recrutement et de conseil Spécialisé dans l embauche de travailleurs handicapés Cabinet de recrutement et de conseil spécialisé dans l embauche de travailleurs handicapés Présentation du cabinet

Plus en détail

Conseil en Amélioration de Performances

Conseil en Amélioration de Performances Gérer et réussir ensemble vos projets complexes pour améliorer votre résultat financier Conseil en Amélioration de Performances Nous améliorons les performances opérationnelles et financières de votre

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions Sage CRM Solutions Sage CRM SalesLogix Gagnez en compétitivité Sage CRM SalesLogix est une solution complète, conçue pour permettre à vos équipes commerciales, marketing et service d optimiser la gestion

Plus en détail

GESTION DE PROJETS ET ORGANISATION DES ENTREPRISES

GESTION DE PROJETS ET ORGANISATION DES ENTREPRISES GESTION DE PROJETS ET ORGANISATION DES ENTREPRISES MAGISTÈRE DE PHYSIQUE FONDAMENTALE MASTER DE PHYSIQUE FONDAMENTALE ET APPLIQUÉE M2 - Accélérateurs de Particules et Interaction avec la Matière M2 - Méthodes

Plus en détail

A. Objectifs de la formation Fournir aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: Maîtriser les outils permettant de connaître son

A. Objectifs de la formation Fournir aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: Maîtriser les outils permettant de connaître son A. de la formation Fournir aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: Maîtriser les outils permettant de connaître son marché Mettre en œuvre et contrôler les activités commerciales

Plus en détail

FCPI. Diadème Innovation. Pour concilier innovation et immobilier

FCPI. Diadème Innovation. Pour concilier innovation et immobilier FCPI Diadème Innovation Pour concilier innovation et immobilier Diadème Innovation II, défiscalisation, innovation et immobilier Diadème Innovation II, Fonds Commun de Placement dans l Innovation, a pour

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail