Au cœur de l action, un acteur de premier plan

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Au cœur de l action, un acteur de premier plan"

Transcription

1 PLAN D ACTION DE L ANNÉE Au cœur de l action, un acteur de premier plan Août 2009

2 Les priorités et orientations du VRRHU pour l année qui s inscrivent dans le cadre du Plan stratégique de l Université, sont les suivantes : Le processus de facultarisation administrative. Le développement des systèmes d information de gestion. La gestion de la relève et des compétences. La mobilisation des personnes et la promotion de la santé et du mieux-être. Nos obligations contractuelles, légales et institutionnelles. Parallèlement, le VRRHU complètera un exercice de réflexion visant à définir sa mission et ses valeurs. Cet exercice favorisera l élaboration d un projet de Politique générale des ressources humaines. 2

3 Le processus de facultarisation administrative 1. Révision et mise à jour des activités, des politiques, des procédures du VRRHU, y incluant l allocation de ses ressources en cohérence avec le Plan de facultarisation adopté par la direction de l Université.. 2. Finalisation du statut et des conditions de travail des doyennes et doyens et élaboration d un programme de formation portant notamment sur la gestion des ressources humaines et des relations de travail. 3. Soutien aux changements organisationnels introduits par la mise en œuvre de la facultarisation. 3

4 Le développement des systèmes d information de gestion 1. Poursuite des travaux de mise en œuvre du projet SIG selon l échéancier institutionnel retenu. 2. Évaluation des impacts sur l organisation du travail dans les unités et poursuite des échanges avec les syndicats et associations concernés. 3. Coordination de la démarche de gestion du changement dans les unités académiques et administratives visées par le déploiement des nouveaux systèmes d information de gestion. 4

5 La gestion de la relève et des compétences 1. Analyse de la mise en application de la procédure de reconnaissance des exigences de qualification pour l enseignement. 2. Amélioration de notre appui au processus de dotation des postes de professeures, professeurs. 3. Poursuite des travaux permettant une gestion informatisée de la tâche professorale. 4. Poursuite de la mise en place des programmes d accueil et d intégration des nouveaux personnels. 5

6 La gestion de la relève et des compétences (suite et fin) 5. Élaboration d une politique d appréciation de la contribution des cadres. 6. Poursuite d actions favorisant le transfert d expertises et la mise à jour des connaissances du personnel administratif et de soutien. 7. Actualisation et diffusion du programme : «Connaître l UQAM II». 6

7 La mobilisation des personnes et la promotion de la santé et du mieux-être 1. Consolidation et développement de mesures de conciliation travailvie personnelle-études. 2. Développement de mesures et de programmes contribuant à promouvoir la santé et le mieux-être des personnels. 3. Élaboration d un bilan permettant d évaluer les résultats de la politique de reconnaissance du personnel et des équipes de travail depuis sa mise en place et mise en œuvre d un plan de relance. 7

8 Nos obligations contractuelles 1. Suivi des travaux liés au renouvellement des conventions collectives des professeures et professeurs et des maîtres de langue. 2. Suivi des travaux liés au renouvellement de la convention collective du personnel de soutien (SEUQAM), notamment au niveau de la mise en place d un processus de négociation continue axé sur la résolution de conflits et la recherche de solutions partagées. 3. Renouvellement de la convention collective des étudiants employés (SÉTUE). 4. Finalisation de l arbitrage de la première convention collective du personnel technique du Centre Pierre-Péladeau (IATSE). 8

9 Nos obligations contractuelles (suite et fin) 5. Suivi à la lettre d entente intervenue avec le SCCUQ eu égard au renouvellement de la convention collective des professeures, professeurs et des maîtres de langue. 6. Harmonisation, le cas échéant, du Protocole élaborant les conditions de travail du personnel non syndiqué (AENSUQAM) eu égard au renouvellement de la convention collective du personnel de soutien (SEUQAM) et aux recommandations du directeur du Bureau de la vérification interne identifiées dans le rapport de vérification «Processus de négociation et ajustements salariaux». 9

10 Nos obligations légales 1. Consolidation et mise en place des mesures prévues dans le programme d accès à l égalité en emploi approuvé par la CDPDJ. 2. Poursuite des travaux du Comité institutionnel sur l équité salariale, notamment la finalisation de l évaluation des fonctions, la pondération du plan d évaluation et l identification des écarts salariaux. 3. Réalisation d un audit en radio protection afin de s assurer de la conformité de notre programme en regard aux règlements applicables à ce champ d activités. 10

11 Nos obligations institutionnelles 1. Poursuite de la mise en œuvre de la Politique contre le harcèlement psychologique : Consolidation du plan de formation destiné aux responsables académiques et administratifs sur les processus de résolutions de situations conflictuelles. Élaboration d un plan de communication et de sensibilisation destiné à la communauté universitaire sur les effets positifs de la prévention en matière de harcèlement. Rédaction d un bilan fonctionnel de la Politique. 11

12 Nos obligations institutionnelles (suite) 2. Mise en œuvre du Plan stratégique de l Université - Élaboration d un plan d action favorisant la mise en œuvre des objectifs et actions du Plan stratégique impliquant le VRRHU et identifiant les indicateurs de réussite. 3. Participation à l atteinte du plan de retour à l équilibre financier - Développement d outils de suivi des indicateurs (masses salariales, plan d effectifs, ) dans le cadre du retour à l équilibre financier et de l implantation du PCGR. 12

13 Nos obligations institutionnelles (suite) 4. Suivi des recommandations du directeur du Bureau de la vérification interne identifiées dans les rapports de vérification suivants :. Processus de négociation et ajustements salariaux. Gestion de l absentéisme 5. Suivi des recommandations formulées dans le cadre de l audit réalisé en santé et sécurité au travail. 6. Consolidation du plan d urgence et mise en œuvre du plan de gestion de crise face à la grippe A (H1N1). 7. Poursuite de la mise en place de la biosécurité (Loi C-54) et du plan d action afférent. 13

14 Nos obligations institutionnelles (suite et fin) Poursuite de la mise en œuvre de la Politique environnementale - Mise en place d activités de responsabilisation individuelle et collective reliées notamment : à la promotion du vélo, au transport durable, à la réduction à la source de l utilisation de matières non recyclables et recyclables, à la réutilisation des biens meubles et du matériel informatique excédentaires et à la valorisation des matières putrescibles. - Réalisation et suivi du programme «Défi Papier» visant une réduction efficace de la consommation du papier. - Mise en place d une campagne de promotion du fonds vert. 14

Conciliation en matière d équité salariale

Conciliation en matière d équité salariale Conciliation en matière d équité salariale Colloque international CRIMT La négociation au travail Le travail de négociation 25-26 avril 2013 NÉGOCIATION? «L équité salariale ne se négocie pas, elle est

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE N o 4 POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Modifiée le 9 novembre 2010 cegepdrummond.ca Règlement n o 12 abrogé : 6 décembre 2004 (CA-04-12-06-03) Politique adoptée au conseil d administration

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Planification stratégique 2004-2008

Planification stratégique 2004-2008 Planification stratégique 2004-2008 École nationale de police du Québec Les défis de l'école nationale de police du Québec Assurer la pertinence et la cohérence des activités relatives à la formation policière.

Plus en détail

PROCÉDURE EN CAS DE LITIGE DANS LE CADRE DE LA RELATION PÉDAGOGIQUE ENTRE ÉTUDIANTS ET ENSEIGNANTS (ENSEIGNEMENT RÉGULIER)

PROCÉDURE EN CAS DE LITIGE DANS LE CADRE DE LA RELATION PÉDAGOGIQUE ENTRE ÉTUDIANTS ET ENSEIGNANTS (ENSEIGNEMENT RÉGULIER) PROCÉDURE EN CAS DE LITIGE DANS LE CADRE DE LA RELATION PÉDAGOGIQUE ENTRE ÉTUDIANTS ET ENSEIGNANTS (ENSEIGNEMENT RÉGULIER) Adoptée à la Commission des études du 28 février 2008 2 1 PRÉAMBULE Le Collège

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Table des matières CONTEXTE...5 OBJET...7 CHAMP D APPLICATION...7 PRINCIPES GÉNÉRAUX ET VALEURS...7 OBJECTIFS GÉNÉRAUX...8 OBJECTIFS PARTICULIERS...8 DISPOSITIONS

Plus en détail

Tableau de bord de l expédition

Tableau de bord de l expédition 2003-2006 Octobre 2004 COMMISSION SCOLAIRE DES HAUTS-BOIS-DE L OUTAOUAIS UNE GRANDE EXPÉDITION 2003-2006 INTRODUCTION GÉNÉRALE 2003-2006 Quelques constats préliminaires Le taux de redoublement a diminué

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009) Public Works and Travaux publics et Government Services Services gouvernementaux Canada Canada Canadian General Standards Board Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

Objet : Politique de développement des ressources humaines

Objet : Politique de développement des ressources humaines Page 1 de 6 1. ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE La présente politique reflète les valeurs que le conseil d administration et la direction générale du Centre de santé et de services sociaux des Etchemins soutiennent

Plus en détail

Initiatives d optimisation des ressources à. Université du Manitoba. et à. Université de Calgary

Initiatives d optimisation des ressources à. Université du Manitoba. et à. Université de Calgary Initiatives d optimisation des ressources à l Université du Manitoba et à l Université de Calgary Présentation conjointe àl ACPAU Deborah McCallum, vice rectrice à l administration Université du Manitoba

Plus en détail

Programme de prévention 2014 2018 Consolider, Concerter, Agir.

Programme de prévention 2014 2018 Consolider, Concerter, Agir. Programme de prévention 2014 2018 Consolider, Concerter, Agir. 10 décembre 2013 1. Mise en contexte... 3 2. Prévention à la Commission des normes du travail... 4 2.1 Un modèle basé sur trois axes... 4

Plus en détail

Grille d identification de risques psychosociaux au travail : un levier pour l action dans le milieu

Grille d identification de risques psychosociaux au travail : un levier pour l action dans le milieu Gatineau, 19 juin 2012 Grille d identification de risques psychosociaux au travail : un levier pour l action dans le milieu Carole Chénard, MBA Chargée de projet Promotion de la santé des travailleurs

Plus en détail

Le 15 décembre 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ FINANCIÈRE ET LA SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 14-22

Le 15 décembre 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ FINANCIÈRE ET LA SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 14-22 SOMMAIRE Restructuration obligatoire pour tous les régimes Processus de restructuration Autres dispositions Tableau des principaux amendements depuis le 12 juin 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ

Plus en détail

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Octobre 2010 Ressources Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Prévention des risques psychosociaux : Le plan d actions national Le diagnostic concernant les risques psychosociaux,

Plus en détail

Politique et règles en matière de gestion de la propriété intellectuelle

Politique et règles en matière de gestion de la propriété intellectuelle SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique et règles en matière de gestion de la propriété intellectuelle Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration

Plus en détail

Politique relative au site Web

Politique relative au site Web SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique relative au site Web Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 25 avril 2000 226-CA-3242 Modification(s)

Plus en détail

Politique no 47. Politique sur la sécurité informatique. Secrétariat général

Politique no 47. Politique sur la sécurité informatique. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : DATE : Le 4 septembre 2015 OBJET :

NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : DATE : Le 4 septembre 2015 OBJET : NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : Personnes responsables locales à la «classification et carrière» des sections de Revenu Québec (RQ) Personnes responsables locales à la «classification et carrière» des

Plus en détail

Proposition de l Université de Montréal soumise au Syndicat des employés de l Université de Montréal section locale 1244 le 19 octobre 2005

Proposition de l Université de Montréal soumise au Syndicat des employés de l Université de Montréal section locale 1244 le 19 octobre 2005 Proposition de l Université de Montréal soumise au Syndicat des employés de l Université de Montréal section locale 1244 le 19 octobre 2005 L Université de Montréal soumet au SEUM SL 1244 une proposition

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «FP 101» 2010-2011

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «FP 101» 2010-2011 LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «FP 101» 2010-2011 Présentation par : Lucie Bisson, Agente d administration Commission scolaire de la Rivière-du-Nord 1 LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE 2 Loi

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

LE référentiel des métiers

LE référentiel des métiers LE référentiel des métiers 2 Le référentiel des métiers de Pôle emploi FILIÈRE RELATION DE SERVICES Métiers MISSIONS ACTIVITÉS COMPÉTENCES Le référentiel des métiers de Pôle emploi 3 4 Le référentiel des

Plus en détail

Chapitre 6 : Rémunération et ressources humaines

Chapitre 6 : Rémunération et ressources humaines 1 But et responsabilités Le présent chapitre décrit les règles qui s appliquent à la rémunération et aux remboursements de frais généralement liés à l exercice d un emploi ou de services professionnels,

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Assemblées des États membres de l OMPI

Assemblées des États membres de l OMPI F A/55/INF/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 4 AOÛT 2015 Assemblées des États membres de l OMPI Cinquante-cinquième série de réunions Genève, 5 14 octobre 2015 STRATÉGIE DE GESTION DES CONNAISSANCES DE L ORGANISATION

Plus en détail

Vers l amélioration continue

Vers l amélioration continue Vers l amélioration continue Devis d évaluation et planification des travaux sur l assurance qualité Document recommandé par le comité de suivi du Plan stratégique, le comité de Régie interne et la Commission

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

ORIENTATIONS ET PLANS D ACTION DE LA POSTE ACCOMPAGNEMENT HUMAIN DES CHANGEMENTS

ORIENTATIONS ET PLANS D ACTION DE LA POSTE ACCOMPAGNEMENT HUMAIN DES CHANGEMENTS ORIENTATIONS ET PLANS D ACTION DE LA POSTE ACCOMPAGNEMENT HUMAIN DES CHANGEMENTS 1. Politique de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, et visibilité donnée aux postiers. La Poste a fait

Plus en détail

du Commercial Profil d activités

du Commercial Profil d activités Activités des salariés permanents des agences d intérim Profil d activités du Commercial Activités type Développer et suivre le chiffre d affaire et la rentabilité du portefeuille confié par des actions

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement GUIDE ADMINISTRATIF Classification et rémunération du personnel d encadrement En vigueur du 1 er avril 2007 au 31 mars 2010 Contenu et rédaction Association québécoise des centres de la petite enfance

Plus en détail

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence 2009-2012 PROGRAMME D URGENCE Ensemble pour l école de la réussite 2009-2012 ESPACE 1 ESPACE 2 ESPACE 3 ESPACE 4 Rendre effective l obligation de

Plus en détail

SITUATION BUDGÉTAIRE DES SVE

SITUATION BUDGÉTAIRE DES SVE SITUATION BUDGÉTAIRE DES SVE HISTORIQUE ÉVOLUTION- ÉTAT DE LA SITUATION - PROSPECTIVES SERVICES À LA VIE ÉTUDIANTE 2 e dépôt 24 septembre 2010 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... i MISE EN CONTEXTE

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

4 engagements 13 objectifs. 31 moyens pour y arriver 2014-2015. Plan d action de développement durable. SADC de la Vallée de la Batiscan

4 engagements 13 objectifs. 31 moyens pour y arriver 2014-2015. Plan d action de développement durable. SADC de la Vallée de la Batiscan SADC de la Vallée de la Batiscan Plan d action de développement durable 2014-2015 4 engagements 13 objectifs Rédigé par le comité de développement durable de la SADC de la Vallée de la Batiscan Adopté

Plus en détail

Exemples de description de poste

Exemples de description de poste Exemples de description de poste Conseiller(ère), dotation et développement organisationnel Responsabilités Effectuer le recrutement interne et externe pour des postes de niveau varié et agir à titre de

Plus en détail

POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE

POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE POLITIQUE N o 21 POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Adoptée le 4 mai 2010 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration : 4 mai 2010 (CA-10-05-04-06) Cégep de Drummondville

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Ville de Mont-Saint-Hilaire t-saint-hilaire Ville de Mont-Saint-Hilaire Entrée en vigueur de la Politique de communication de la Ville de Mont-Saint-Hilaire : le 4 juin 2012

Plus en détail

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants DESTINATAIRES : À toute la communauté

Plus en détail

Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale

Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés Rendre plus compatibles les modalités d organisation du temps

Plus en détail

Gestion de la santé dans l entreprise. Gestion de la santé dans l entreprise/ Point fort: Promotion de la santé dans l entreprise

Gestion de la santé dans l entreprise. Gestion de la santé dans l entreprise/ Point fort: Promotion de la santé dans l entreprise Gestion de la santé dans l entreprise Gestion de la santé dans l entreprise/ Point fort: Promotion de la santé dans l entreprise Gestion de la santé dans l entreprise Table des matières/ Avant-propos................................................

Plus en détail

FILIERE RELATION DE SERVICES

FILIERE RELATION DE SERVICES Page 1 sur 37 FILIERE RELATION DE SERVICES REFERENTIEL METIER DE POLE EMPLOI MISSIONS ACTIVITES COMPETENCES Page 2 sur 37 Sommaire METIER : APPUI A LA RELATION DE SERVICES 3 GESTIONNAIRE APPUI 4 GESTIONNAIRE

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Comité institutionnel d application de la Politique en matière d environnement

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Comité institutionnel d application de la Politique en matière d environnement CIAPE-56-1 UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Comité institutionnel d application de la Politique en matière d environnement COMPTE RENDU de la cinquante-sixième réunion du Comité institutionnel d application

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

LES 3 NORMES relatives à la production

LES 3 NORMES relatives à la production LYCEE POLYVALENT ANGUIER-CAYET LES 3 NORMES relatives à la production - ISO 9001 (International Standard Organisation) relative à la qualité - ISO 14001 relative à la protection de l environnement - OHSAS

Plus en détail

MEMORANDUM POSITIONNEMENT DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE SENEGALAISE SUR LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE

MEMORANDUM POSITIONNEMENT DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE SENEGALAISE SUR LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE MEMORANDUM MEMORANDUM POSITIONNEMENT DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE SENEGALAISE SUR LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE Novembre 2013 1. CONTEXTE DU MEMORANDUM Le Sénégal, à l image des pays de la

Plus en détail

Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est

Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est Section locale 2000 Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est actuellement en vigueur... 3 1997...3

Plus en détail

GUIDE DES INDICATEURS DU SECTEUR TUTELAIRE

GUIDE DES INDICATEURS DU SECTEUR TUTELAIRE GUIDE DES INDICATEURS DU SECTEUR TUTELAIRE La réforme du financement des services mandataires se caractérise, d une part, par un meilleur encadrement du financement public qui est la conséquence de l intégration

Plus en détail

Plan d action DE développement durable 2014-2015. de l Administration portuaire de Québec

Plan d action DE développement durable 2014-2015. de l Administration portuaire de Québec Plan d action DE développement durable 2014-2015 de l Administration portuaire de Québec 1 Plan d action DE développement durable 2014-2015 L Administration portuaire de Québec (APQ) publie son premier

Plus en détail

Le processus proposé, menant à l élaboration du plan stratégique, consisterait en huit grandes phases :

Le processus proposé, menant à l élaboration du plan stratégique, consisterait en huit grandes phases : PROCESSUS PROPOSÉ Le processus proposé, menant à l élaboration du plan stratégique, consisterait en huit grandes phases : 1- Phase préparatoire 2- Phase d identification des priorités institutionnelles

Plus en détail

Spécialiste des ressources humaines opérationnel

Spécialiste des ressources humaines opérationnel Spécialiste des ressources humaines opérationnel Coparlead est un cabinet spécialisé dans le management opérationnel en RH à disposition des entreprises pour imaginer, mettre en œuvre et agir, au quotidien

Plus en détail

ENTENTE RELATIVE À L ÉLABORATION D UN PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE CONCERNANT LES COLS BLANCS DE LA VILLE DE GATINEAU

ENTENTE RELATIVE À L ÉLABORATION D UN PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE CONCERNANT LES COLS BLANCS DE LA VILLE DE GATINEAU ENTENTE RELATIVE À L ÉLABORATION D UN PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE CONCERNANT LES COLS BLANCS DE LA VILLE DE GATINEAU Objet : Programme d équité salariale QUE QUE QUE QUE les dispositions de la Loi sur

Plus en détail

Le Plan de formation. Ressources Humaines. Le Plan de formation. Les hommes et les femmes, agents des collectivités, ne sont pas des «ressources»

Le Plan de formation. Ressources Humaines. Le Plan de formation. Les hommes et les femmes, agents des collectivités, ne sont pas des «ressources» Approche «Gestion des Ressources Humaines» www.cdg87.fr Ressources Humaines Les hommes et les femmes, agents des collectivités, ne sont pas des «ressources» ils ou elles ont des ressources La GRH, la Gestion

Plus en détail

Le droit du travail et de l emploi au Canada

Le droit du travail et de l emploi au Canada Le droit du travail et de l emploi au Canada Les changements fréquents qui touchent le droit du travail et de l emploi au Canada posent un défi de taille aux employeurs qui font des affaires ici. À cela

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE ENTRE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL

CONVENTION COLLECTIVE ENTRE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL CONVENTION COLLECTIVE ENTRE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ET LE SYNDICAT DES PROFESSEURS ET PROFESSEURES DE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL (SPUQ-CSN) UNITÉ DE NÉGOCIATION DES MAÎTRES DE LANGUE DU

Plus en détail

Normes d attribution des dégagements d enseignement pour fins de recherche ou de création

Normes d attribution des dégagements d enseignement pour fins de recherche ou de création SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Normes d attribution des dégagements d enseignement pour fins de recherche ou de création Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s)

Plus en détail

Termes de références de L Action PAQ-CG 01/2014

Termes de références de L Action PAQ-CG 01/2014 MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ****** UNIVERSITE DE TUNIS EL MANAR Programme d'appui à la Qualité - Capacité

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT DES ARTICLES 24 ET 25 DU RÈGLEMENT DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES

ANALYSE D IMPACT DES ARTICLES 24 ET 25 DU RÈGLEMENT DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ANALYSE D IMPACT DES ARTICLES 24 ET 25 DU RÈGLEMENT CONCERNANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES CADRES SUR LE SYSTÈME DE RÉMUNÉRATION DES CADRES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L AQESSS FÉVRIER 2008

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2009 PFA POUR DÉCISION

Conseil d administration Genève, novembre 2009 PFA POUR DÉCISION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.306/PFA/12/2 306 e session Conseil d administration Genève, novembre 2009 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION DOUZIÈME QUESTION

Plus en détail

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS Finalité : Répondre aux besoins des utilisateurs en mettant à leur disposition des solutions informatiques applicatives et techniques adaptées. Emplois génériques

Plus en détail

Plan de classification

Plan de classification Plan de classification 1000 Administration et gestion 1100 Documents constitutifs 1110 Historique, mission et mandat Documents relatifs à la définition de la mission de l organisme et des mandats des unités

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet www.unidroit.org PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT Le Guide UNIDROIT/FAO sur l agriculture sous contrat Note de projet SOMMAIRE Qu est-ce que l agriculture

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION La rémunération est une activité ayant un impact important sur la performance de l entreprise. Une gestion efficace de la rémunération permet de contrôler les coûts liés à la main-d œuvre,

Plus en détail

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le 19 avril 2013 Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le comité d experts a été formé vers la fin de 2011, et on lui a donné le mandat de formuler des

Plus en détail

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec)

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Modèle de curriculum vitae thématique Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Résidence : 514) 873-0000 Bureau : (514) 873-1111 Télécopieur : (514) 873-9304 Courriel : pdupont@pdup.com Cadre infirmier

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DE L AUDIT DU PROGRAMME DE VENTES ANTICIPEES A LA MOYENNE

TERMES DE REFERENCE DE L AUDIT DU PROGRAMME DE VENTES ANTICIPEES A LA MOYENNE TERMES DE REFERENCE DE L AUDIT DU PROGRAMME DE VENTES ANTICIPEES A LA MOYENNE 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Depuis la campagne 2012-2013, l Etat de Côte d Ivoire a engagé une réforme de la filière café-cacao

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 REPUBLIQUE DE LA GUINEE EQUATORIALE MINISTERE DE LA PÊCHE ET DE L ENVIRONNEMENT Direction Générale de l Environnement Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 Titre du projet: Renforcement

Plus en détail

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux...

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Directions Financières dirigeants d entreprise fonds d investissement Avocats, mandataires & liquidateurs judiciaires Notre mission Répondre

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Règlement d organisation de la Section de Médecine Dentaire (Clinique Universitaire de Médecine Dentaire - CUMD)

Règlement d organisation de la Section de Médecine Dentaire (Clinique Universitaire de Médecine Dentaire - CUMD) Règlement d organisation de la Section de Médecine Dentaire (Clinique Universitaire de Médecine Dentaire - CUMD) Version : 10.02.2014 Remarques - Au sens du présent règlement et conformément au principe

Plus en détail

SERVICES FID Affaires

SERVICES FID Affaires Accès à l information X X X X X Accident de travail X X X Achat et vente d entreprises X X X X X X X Acquisition X X X X X X X X Administration de conventions collectives X X X Alliance stratégique X X

Plus en détail

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés:

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés: Canada Basketball Politique de gestion des risques Préambule À titre d organisme sportif national de régie du basketball au Canada, Canada Basketball reconnaît que des risques existent dans toutes les

Plus en détail

Projet de loi n o 3 (2014, chapitre 15)

Projet de loi n o 3 (2014, chapitre 15) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 3 (2014, chapitre 15) Loi favorisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées du secteur municipal

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Atelier de travail sur les Systèmes d Information de Gestion

Plus en détail

Thèmes de formation en gestion des ressources humaines

Thèmes de formation en gestion des ressources humaines Ressources Humaines-Ressources Énergétiques Pour relever ensemble les défis RH s de formation en gestion des ressources humaines Concepts généraux en GRH Système d information de la gestion des RH- Paie

Plus en détail

Revaloriser les métiers au service des missions de l Université

Revaloriser les métiers au service des missions de l Université Revaloriser les métiers au service des missions de l Université PREAMBULE Le capital humain est notre richesse première. La force de l Université tient à la qualité de ses universitaires et à celle de

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 16 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 16 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 16 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 10 mars 1997 CA-97-39-336

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation

Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation Ébauche datée du 22 mai 2002 Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation Rapport annuel au Secrétariat de l ACI Bureau de la consommation, Industrie Canada,

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE COMTÉ DE RIVIERE-DU-LOUP RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS

Plus en détail

des essources umaines

des essources umaines chéma irecteur des essources umaines 2013-2014 www.cramif.fr Le mot du Directeur Général Huit mots-clés pour ouvrir les portes du nouveau SDRH 2013-2014 qui s inscrit dans la continuité du précédent,

Plus en détail

République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet "Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3"

République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3 République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet "Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3" Termes de référence Pour le recrutement d un consultant spécialisé en Gestion Axée sur les Résultats

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

DEFINITION D EMPLOI TYPE DE COORDONNATEUR RESIDENT DES NATIONS UNIES 1

DEFINITION D EMPLOI TYPE DE COORDONNATEUR RESIDENT DES NATIONS UNIES 1 GROUPE DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT DEFINITION D EMPLOI TYPE DE COORDONNATEUR RESIDENT DES NATIONS UNIES 1 I. Informations relatives au poste Titre fonctionnel : Classe : Lieux d affectation

Plus en détail

Stage au Centre du Droit de l Environnement de l Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Période : d avril à septembre 2009

Stage au Centre du Droit de l Environnement de l Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Période : d avril à septembre 2009 Stage au Centre du Droit de l Environnement de l Union Internationale pour la Conservation de la Nature Période : d avril à septembre 2009 Stagiaire: Mira-Bai SIMON MUCIÑO Master II Gestion de l Environnement

Plus en détail

Plan d action de développement durable

Plan d action de développement durable SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES CULTURELLES DU QUÉBEC Plan d action de développement durable 2009-2015 Préambule Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2012 par décret (no 136-2012)

Plus en détail