Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique"

Transcription

1 ACI Afrique Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique Candidature et processus des élections des membres du Conseil d'administration de l ACI Afrique ACI Afrique 09/04/2013

2 1. Situation actuelle du Conseil d Administration de l ACI Afrique Le Conseil d administration actuel de l'aci Afrique est composé de 14 membres. Il est représenté par les membres suivants: Président par intérim: M. Pascal Komla - Conseiller auprès du Directeur Général, Société Aéroportuaire de Lomé-Tokoin (SALT) Trésorier: M. Papa Diery SENE - Contrôleur de Gestion, Aéroport International Léopold Sédar Senghor Membre du Conseil: o Ing. Wael El Madawi - Président, Egyptian Holding Company for Airport and Air Navigation (EHCAAN) o M. Dalil Guendouz - Directeur général, ONDA/Maroc o M. Amadou GUITEYE - Directeur Général de l'asecna/senegal o M. Pape DIOP Mael - Directeur Général, Aéroports Du Sénégal/Senegal o M. George URIESI - directeur général, Autorité fédérale des aéroports du Nigeria (FAAN)/Nigeria o M. Jean-Marc SANSOVINI - directeur général, Société Anonyme Aéroport de Libreville ADL/ Gabon o Ing. Suleiman Suleiman - Directeur général, Tanzanie Airports Authority o M. Robinson MISITALA - Directeur, National Airports Corporation Limitée/ Zambie o Ing. Stephen Gichuki - Directeur Général, Kenya Airports Authority/Kenya o M. Manuel Veterano - président, Aeroportos de Moçambique o M. Bongani Maseko - Directeur général par intérim, Airports Company South Africa 2. Composition du Prochain Conseil d administration Le conseil régional est composé de : A. 19 membres au maximum représentant les membres réguliers de la Région. B. De ces 19 membres, 15 sont élus après consultation des sous-régions par l Assemblée régionale selon la règle suivante Afrique du Nord : 3 membres Afrique de l Ouest : 4 membres Afrique de l Est : 3 membres Afrique centrale : 2 membres Afrique australe : 3 membres. Les 4 autres membres sont : le Président régional sortant, le représentant de l ASECNA, le représentant de l aéroport hôte de la prochaine conférence annuelle et un représentant des partenaires commerciaux (seulement Gold). Les trois derniers n ont pas droit de vote. Le Président est nommé parmi les 15 membres élus. Candidature de Membre au Conseil de l ACI Afrique 2013 (Election 17 Octobre 2013 à Lomé, Togo) Page 1 of 8

3 3. Répartition des membres par sous-région AFRIQUE DU NORD/3 AFRIQUE DE L'OUEST/4 AFRIQUE DE L'EST/3 AFRIQUE CENTRALE/2 AFRIQUE AUSTRALE/3 1 ALGERIE BENIN COMORE BURUNDI ANGOLA 2 EGYPTE BURKINA FASO DJIBOUTI CAMEROUN BOTSWANA 3 LYBIE CAP VERT ERYTHREE CENTRE Afrique LESOTHO REPUBLIC 4 MAROC' COTE D'IVOIRE ETHIOPIE TCHAD MALAWI 5 SOUDAN GAMBIE KENYA CONGO MOZAMBIQUE 6 TUNISIE GHANA MADAGASCAR CONGO (RDC) NAMIBIE 7 GUINEE ILE MAURICE GUINEE EQUATORIALE AFRIQUE DU SUD 8 GUINEE BISSAU REUNION GABON ZAMBIE 9 LIBERIA SOMALIE RWANDA ZIMBABWE 10 MALI SEYCHELLES SAO TOME ET PRINCIPE SWAZILAND 11 MAURITANIE TANZANIE 12 NIGER OUGANDA' 13 NIGERIA 14 SENEGAL 15 SIERRA LEONE 16 TOGO 4. Rôle du Conseil régional A. Le Conseil régional définit la politique de la Région qui est mise en œuvre par le Secrétaire Général conformément au Règlement intérieur et aux décisions de l Assemblée régionale. Le conseil régional rend compte à l assemblée régionale, veille à l application du Règlement intérieur dans le cadre des lois et règlements en vigueur et établit l ordre du jour de l Assemblée régionale. B. Il transmet au Conseil d Administration mondial pour approbation les demandes d adhésion reçues au titre de membres ordinaires et membres associés de l ACI, conformément aux statuts de l ACI. Il décide de l admission ou du refus de nouveaux membres associés régionaux, ou de la fin ou de la suspension de leur adhésion. C. Le Président et le Vice-président de l ACI Afrique doivent représenter la Région au Conseil d'administration Mondiale. Le Conseil procèdera à la nomination des membres supplémentaires si des sièges sont disponibles. D. Il nomme le Secrétaire Général. E. Il rend compte au Siège de l ACI de l utilisation des fonds reçus de ce dernier, fournissant les pièces justificatives à l intention du commissaire aux comptes de l ACI. F. Il approuve le programme d activités de la Région ainsi que sa participation aux travaux d autres organismes régionaux. G. Il exécute toute autre tâche que lui assigne l Assemblée régionale conformément aux statuts de l ACI. H. Les membres du Conseil sont amenés à faire des voyages d affaire et cela à leurs propres frais. Candidature de Membre au Conseil de l ACI Afrique 2013 (Election 17 Octobre 2013 à Lomé, Togo) Page 2 of 8

4 5. Engagement des membres du Conseil pour les élections d'octobre 2013, les membres du Conseil doivent être en mesure de servir pour un mandat de 3 ans; Les membres du Conseil doivent rester régulièrement en contact avec les membres de l'aci Afrique afin de défendre leurs intérêts et exposer leurs besoins lors de réunions du Conseil; Les membres du conseil doivent se tenir informer des développements dans le domaine de l'aviation et de la gestion des aéroports à l échelle international; Les membres du conseil doivent être en mesure de préparer et de participer activement à toutes les réunions et fonctions du conseil. Le Conseil de l ACI Afrique tient 2 réunions face-àface chaque année. Les réunions face-à-face du Conseil sont organisés conjointement avec les réunions des groupes de travail et de l'assemblée générale annuelle et ce afin de de minimiser les déplacements. Les membres du conseil reçoivent un ordre du jour et des documents à étudier avant chaque réunion. Considérant la répartition géographique, les membres du Conseil doivent être prêts à participer activement aux communications et conférences téléphoniques et aux s entre les réunions périodiques du Conseil; pour résoudre les problèmes et prendre des décisions à temps sur les affaires urgentes. Les membres du conseil doivent être prêts à participer aux comités techniques et aux missions spéciales liées aux fonctions du Conseil énumérées ci-dessus; Les membres du conseil doivent être disposés à représenter l ACI Afrique lors des manifestations internationales ou aux réunions organisées par les partenaires ou organisations internationaux Les membres du conseil doivent éviter les conflits d'intérêts politiques, respecter la confidentialité et les règles financiers mis en place par l'aci Afrique; Les membres du conseil doivent être prêts à travailler avec le personnel de l ACI Afrique, les membres du Conseil et les autres pour la collectes des fonds pour aider l ACI Afrique à réaliser ses objectifs de durabilité; Les membres du conseil doivent être prêts à être élu pour représenter la région Afrique au sein du Conseil d'administration de l ACI Monde. 6. Critères des candidats pour le conseil d'administration de l ACI Afrique Engagement à la vision de l'aci Afrique et de sa mission et compréhension de la façon de soutenir ses buts et objectifs; Les membres régulières du conseil doivent être directeurs généraux ou hauts cadres de la direction de leurs organisations; Les membres suppléants doivent être des cadres / dirigeants au sein de leur organisation Candidature de Membre au Conseil de l ACI Afrique 2013 (Election 17 Octobre 2013 à Lomé, Togo) Page 3 of 8

5 Avoir une Haute qualité de leadership avec un engagement pour la contribution aux programmes qui profitent aux aéroports Africains Aptitude à examiner objectivement les diverses perspectives pour orienter les décisions politiques majeures de l'aci Afrique; Excellentes qualités relationnelles et la capacité à travailler de façon collégiale avec les autres Compétences dans des domaines particuliers nécessaires à l'aci Afrique, y compris la connaissance de la gouvernance, la planification stratégique, le développement des organisations associatives de l'aviation et la gestion des aéroports; Capacité à être un porte-parole auprès du public au nom de l'aci Afrique et de ses principes Il est souhaitable que le Conseil d'administration de l'aci Afrique représente les intérêts généraux de la communauté aéroportuaire en Afrique et reflète la diversité géographique, ethnique, et la diversité linguistique des pays membres. Pour les élections de 2013, il est nécessaire que tous les candidats soient prêts à servir comme vice-président ou Président, s ils sont élus par le Conseil. 7. Procédures électorales du Conseil d Administration de l ACI Afrique Les procédures électorales ont été créées pour assurer la transparence et promouvoir un climat positif pendant le processus des élections. Ces procédures sont inscrit dans le règlement / statuts de l'aci Afrique. Le Bureau régional de l'aci Afrique est chargé d'organiser le processus de nomination et des élections conformément aux règles établies par le Conseil. 8. Procédures de nomination pour les élections de 2013: 8.1. Processus électoral des sous-régions Le processus de nomination de 2013 est ouvert aux membres de l'aci Afrique dont les cotisations sont en règle à la date de la soumission de la candidature. Les membres réguliers et les partenaires commerciaux de l ACI Afrique sont encouragés à se désigner eux-mêmes ou à désigner d'autres personnes comme candidats à l'élection au conseil d'administration. Suite à la réunion du printemps de l ACI Afrique en Avril 2013, l ouverture des candidatures sera amorcée dans les cinq sous-régions. Les sous-régions doivent coordonner le processus électoral en interne. Les noms des candidats proposés seront soumis au secrétaire général M. Ali Tounsi par avant le 28 Juin Processus de coordination Si le nombre de candidats dépasse le nombre de postes vacants, le secrétaire General informera les membres de la sous-région pour réviser les candidatures. En cas où le nombre de candidat demeure supérieur au le nombre de poste dans une sousrégion, une élection pour la sous-région sera organisée lors de l assemblée au mois d octobre. Candidature de Membre au Conseil de l ACI Afrique 2013 (Election 17 Octobre 2013 à Lomé, Togo) Page 4 of 8

6 Le Bureau régional prendra contact avec tous les candidats personnellement au moment de leur nomination pour savoir s'ils acceptent leur nomination. Les candidats proposés doivent être présents à la réunion régionale du 15 Octobre 2013, pour la ratification. A l'issue de la réunion du Conseil, le Conseil régional nouvellement élu nomme un candidat à la présidence et un autre à la vice-présidence parmi ses membres pour un mandat d'un de trois ans 8.3. Nomination du président de l ACI Afrique Le Conseil régional doit recommander parmi ses membres, un candidat à la présidence et un autre à la Vice-Présidence pour un seul mandat de trois ans. Des candidatures peuvent également être préposées au sein de l'assemblée régionale. Un tel candidat doit être membre du Conseil régional. Le Président et le vice-président doivent être élus par les membres réguliers de l'assemblée régionale. L'élection est décidée par le vote de la majorité, après dépouillement. Candidature de Membre au Conseil de l ACI Afrique 2013 (Election 17 Octobre 2013 à Lomé, Togo) Page 5 of 8

7 Formulaire de candidature de Membre au Conseil de l ACI Afrique 2013 Objectif du formulaire Ce formulaire est destiné aux membres de l'aci Afrique qui voudraient nommer une personne de leur société/compagnie pour qu elle siège en tant que membre au Conseil d administration de l ACI Afrique. Critère de participation Les cotisations d adhésion à l ACI Afrique doivent être à jour avant de pouvoir proposer un candidat pour se présenter aux élections du conseil de l ACI Afrique. Si le membre (société/compagnie) a eu sa cotisation payée jusqu'en 2012, l'adhésion est toujours valide. Si membre (société/compagnie) n est pas sûr de savoir si l'adhésion est valide, prière de contacter le secrétaire Général de l'aci Afrique par mail Critères de proposition de candidature pour un membre Un membre de l ACI Afrique désirant être représenté au Conseil d Administration de l ACI Afrique doit proposer un représentant officiel et un suppléant qui remplace le représentant officiel en cas d absence de ce dernier. Les représentants d un membre candidat au conseil d administration doivent respecter les critères suivants: Le représentant officiel doit être un Directeur Général ou un haut cadre de la direction. Le représentant suppléant doit être un haut cadre de la direction ou un Cadres dirigeants/directeurs de l administration. Le représentant officiel et son suppléant doivent avoir le soutien de leur organisation pour leurs nominations. Ils doivent être prêts à prendre un engagement de trois ans au sein du Conseil Ils doivent être en mesure d'assister aux deux réunions annuelles du Conseil Ils doivent être en mesure de consacrer une partie de leurs temps pour les affaires de l ACI Afrique. Ils doivent s engager à promouvoir l ACI Afrique et ses activités auprès des autres organismes dans le secteur de l'aviation. Prière d envoyer le formulaire de candidature ci-joint dûment rempli, (de préférence) par ou poster à: Candidature de Membre au Conseil de l ACI Afrique 2013 (Election 17 Octobre 2013 à Lomé, Togo) Page 6 of 8

8 IMPORTANT! Bureau régional de l ACI Afrique Académie Internationale Mohammed VI de l'aviation Civile Nouasseur, Casablanca, Maroc Chaque candidat doit préparer une brève biographie (maximum 400 mots) ou une déclaration décrivant ses compétences/expériences et les projets qu'il apporte au Conseil de l ACI Afrique. Cette biographie sera utilisée pour le processus électoral et les formulaires de vote si le nombre de candidatures dépasse le nombre de places disponibles. Le candidat peut envoyer sa biographie avec le formulaire de de candidature ou attendre qu'il soit demandé par le Secrétariat. Information essentielles et dates clé Processus de candidatures au niveau des sous-régions Ouvert le 1 mai 2013 Date limite pour présenter des candidats au conseil d'administration: 28 Juin 2013 Soumettre des candidatures par écrit au Secrétaire Général M. Ali Tounsi Inclure l adresse mail de la personne que vous proposez et sa biographie. Consultez le site Web de l'aci Afrique pour télécharger les formulaires de candidatures et pour s informer sur le processus des élections. Candidature de Membre au Conseil de l ACI Afrique 2013 (Election 17 Octobre 2013 à Lomé, Togo) Page 7 of 8

9 Formulaire de candidature de Membre au Conseil de l ACI Afrique 2013 Nom de la société/compagnie : Adresse : Code postale : Pays : Sous-région : Trafic passagers traité en 2012 : Cotisation d adhésion à l ACI Afrique pour l année 2012 payée?* Oui Non La société/compagnie désire être candidat aux élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique pour la période et mandate son représentant officiel à cette effet : Représentant officiel de la compagnie/société: Nom : Prénom : Fonction actuelle : Emargement du représentant officiel Tel fixe : Mobile : En cas d absence du représentant officiel, le suppléant sera : Nom : Prénom : Fonction actuelle : Emargement du suppléant Tel fixe : Mobile : la société/compagnie s engage à autoriser le représentant officiel et/ou son suppléant à Participer aux deux réunions annuelles du conseil d administration de l ACI Afrique et de prendre en charge les frais de transport et d hébergement de ces représentants lors des déplacements pour ces réunions. Consacrer une partie de leurs temps de travail pour les affaires de l ACI Afrique et de promouvoir ses activités Directeur Général (ou premier responsable) de la compagnie/société: Nom : Prénom : Fonction actuelle : Emargement & Tampon * Les cotisations d adhésion l ACI Afrique pour l année 2012 doivent être payés avant de pouvoir proposer un candidat pour se présenter aux élections du conseil d administration Candidature de Membre au Conseil de l ACI Afrique 2013 (Election 17 Octobre 2013 à Lomé, Togo) Page 8 of 8

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ (version amendée à Kampala, en Ouganda, le 19 août 2003) 2 Les signataires des présents Statuts, Reconnaissant

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE AAI Comité Afrique UNE MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE 28 Mai Tallinn, Estonie L Afrique un continent multiforme : Arabe Français anglais portugais Divisé, en trois, zones 1 - Le Maghreb ou l Afrique du Nord

Plus en détail

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39.

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39. postes de haut-fonctionnaires sont détenus par des femmes 38. Mais dans l ensemble, les avancées enregistrées par les pays africains dans leur progression vers la réalisation d une meilleure parité entre

Plus en détail

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche Le RBA du PNUD et l UNITAR - soutenir les priorités stratégiques de développement de l Afrique Alors que nous nous approchons de la nouvelle année, il est important de méditer ce qui a été accompli. Tout

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 [Include National Partner logo] www.afrobarometer.org www.crop-africa.org 1 [Include National Partner logo] Afrobaromètre:

Plus en détail

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement N 5, Mai 2015 FAITS SAILLANTS : Les zones favorables à une vigilance

Plus en détail

Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB)

Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB) Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB) Sonia Drobysz, Juriste Atelier National de la Mise en Œuvre de la Convention sur l Interdiction des Armes

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE

Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE 1 Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE 2 1. Fidèles aux principes de fraternité et de solidarité entre les peuples, tel que stipulés dans

Plus en détail

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain.

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain. Brochure D entreprise 2012 1 2 TOUR D HORIZON Nous sommes une institution panafricaine de développement dédiée au financement de l immobilier, en particulier à la promotion de l habitat à prix abordables,

Plus en détail

Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique

Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique Libreville, le 29 août 2008 REPUBLIQUE GABONAISE ProgramedesNationsUnies pourl Environement Organisation mondiale de la Santé Bureau

Plus en détail

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011.

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011. Document final des consultations régionales sur le programme de développement après-2015 Contexte Partout dans le monde, les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont généré des actions de

Plus en détail

DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE

DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE 14 ANNEXE IV DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE Je soussigné (e) (1). épouse Professeur des universités - Praticien hospitalier (2) Maître de conférences des universités - Praticien hospitalier (2) En

Plus en détail

LA RDC DANS LES ORGANISATIONS D INTEGRATION ECONOMIQUE REGIONALE EN AFRIQUE

LA RDC DANS LES ORGANISATIONS D INTEGRATION ECONOMIQUE REGIONALE EN AFRIQUE LA RDC DANS LES ORGANISATIONS D INTEGRATION ECONOMIQUE REGIONALE EN AFRIQUE PAR PIERRE EMANGONGO KUNGA EXPERT EN INTEGRATION ET POLITIQUE COMMERCIALE UNMOCIR/RDC pierremangongo@hotmail.fr Tél:+243815015101

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION 2013

NOTE D ORIENTATION 2013 NOTE D ORIENTATION 2013 Introduction 1. Le Fonds de l OIM pour le développement, créé en 2001, vient en aide aux Etats Membres en développement et à ceux dont l économie est en transition en vue de l élaboration

Plus en détail

«ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE. a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1);

«ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE. a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1); «ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE 1. Le tableau ci-après contient la désignation: a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1); b) des

Plus en détail

ARIZ. Assurance pour le Risque des Investissements

ARIZ. Assurance pour le Risque des Investissements ARIZ Assurance pour le Risque des Investissements L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT propose un dispositif de garantie destiné à faciliter l accès aux financements pour les entreprises privées et les

Plus en détail

ACCORD SUR LA CONSERVATION DES OISEAUX D EAU MIGRATEURS D AFRIQUE-EURASIE

ACCORD SUR LA CONSERVATION DES OISEAUX D EAU MIGRATEURS D AFRIQUE-EURASIE ACCORD SUR LA CONSERVATION DES OISEAUX D EAU MIGRATEURS D AFRIQUE-EURASIE 4 ème SESSION DE LA RÉUNION DES PARTIES CONTRACTANTES 15 19 Septembre 2008, Antananarivo, Madagascar «À l action sur les voies

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT PROGRAMME DE MOBILITE INTRA ACP PROJET PAFROID

GUIDE DU CANDIDAT PROGRAMME DE MOBILITE INTRA ACP PROJET PAFROID GUIDE DU CANDIDAT PROGRAMME DE MOBILITE INTRA ACP PROJET PAFROID 2013-2018 1 TABLE DES MATIERES Le programme INTRA-ACP Le projet PAFROID Partie A -Informations générales sur le projet 1. Les groupes cibles

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

Célibataire : extrait de naissance récent (moins de trois mois) traduit en français.

Célibataire : extrait de naissance récent (moins de trois mois) traduit en français. F.32 CHANGEMENT DE STATUT «ETUDIANT EN SALARIE» Démarche La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture situé au 19, avenue Feuchères à Nîmes, après avoir impérativement pris rendez-vous.

Plus en détail

BILAN DES ACTIVITES DE FORMATION MSG ET A DISTANCE A L EAMAC DE 2008 A 2010

BILAN DES ACTIVITES DE FORMATION MSG ET A DISTANCE A L EAMAC DE 2008 A 2010 BILAN DES ACTIVITES DE FORMATION MSG ET A DISTANCE A L EAMAC DE 2008 A 2010 Présentation : Sadamba TCHAGBELE, Directeur EAMAC, Niamey - NIGER Slide 1 Sommaire Introduction ti Bilan de la formation à l

Plus en détail

Aide aux cinémas du monde

Aide aux cinémas du monde Aide aux cinémas du monde L est une aide sélective accordée à une société de production établie en France dans le cadre d une coproduction avec une entreprise de production établie à l étranger. Elle est

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE STR DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE Directives pour l Amérique du Nord et les Caraïbes Nombre minimum de propriétés Les groupes de compétiteurs doivent inclure

Plus en détail

STATUTS DE LA BANQUE AFRICAINE D INVESTISSEMENT

STATUTS DE LA BANQUE AFRICAINE D INVESTISSEMENT STATUTS DE LA BANQUE AFRICAINE D INVESTISSEMENT 1 CHAPITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 Définitions Dans les présents statuts, sauf disposition contraire, on entend par : «Acte», l Acte constitutif

Plus en détail

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1 PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 2 L analyse des contraintes à l investissement privé et à la croissance

Plus en détail

- Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié

- Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié F.17 Carte de Résident Renouvellement - Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié Démarche La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture situé au

Plus en détail

1ère demande. La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture.

1ère demande. La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture. F.13B Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» Liens personnels et familiaux 1ère demande Article L.313-14 du CESEDA Admission exceptionnelle au séjour Démarche La demande doit être déposée

Plus en détail

Lusaka, 7 mai 1982. Note: L'original de l'accord a été établi par le Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies le 2 juin 1982.

Lusaka, 7 mai 1982. Note: L'original de l'accord a été établi par le Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies le 2 juin 1982. . 2. b) Accord portant création de la Banque africaine de développement en date à Khartoum du 4 août 1963 tel qu'amendé par la résolution 05-79 adopté par le Conseil des gouverneurs le 17 mai 1979 Lusaka,

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. Si marié : carte nationale d'identité ou passeport de votre conjoint.

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. Si marié : carte nationale d'identité ou passeport de votre conjoint. F.23 Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» ------- Rente d'accident du travail ou de maladie professionnelle -articles L.313-11 al.9 & R.313-20 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français.

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. F.35 Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» «Conjoint de Scientifique» -articles L.121-1, L.121-3 et L.313-8 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié Démarche La demande

Plus en détail

La fracture numérique en Afrique

La fracture numérique en Afrique La fracture numérique en Afrique par Bernard Conte Maître de Conférences EMPIRES (Equipe Mondialisation, Politiques de l'information et Régulations Economiques et Sociales) Centre d Economie du Développement

Plus en détail

Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels

Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels Les Etats doivent absolument avoir accès à des données sur les ressources à la disposition des systèmes de santé pour déterminer

Plus en détail

Un Aperçu de la Situation de l'assainissement en Afrique

Un Aperçu de la Situation de l'assainissement en Afrique Un Aperçu de la Situation de l'assainissement en Afrique Extrait de Un Aperçu de la Situation de l Eau Potable et de l'assainissement en Afrique Une perspective régionale s'appuyant sur des données récentes

Plus en détail

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs Information concernant l état de la Convention, de l'accord relatif à l'application de la Partie XI de la Convention et de l Accord aux fins de l'application des dispositions de la Convention relatives

Plus en détail

Peur sur la ville. L hebdo. GRATUIT Ne peut être vendu SÉCURITÉ UNIVERSITÉ LA BOURSE OU LA VIE NORD PARAPHE DE L ACCORD : LES RAISONS DU BLOCAGE

Peur sur la ville. L hebdo. GRATUIT Ne peut être vendu SÉCURITÉ UNIVERSITÉ LA BOURSE OU LA VIE NORD PARAPHE DE L ACCORD : LES RAISONS DU BLOCAGE «Un journal c est la conscience d une nation». Albert Camus Journal www.journaldumali.com du Mali L hebdo N 01 du 16 au 22 avril 2015 NORD PARAPHE DE L ACCORD : LES RAISONS DU BLOCAGE BAD 2015 BIRAMA SIDIBÉ,

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

2,4 L indice synthétique de fécondité (ISF) dans le monde. L ISF varie de 1,1 enfant par femme en Lettonie et à Taïwan à 7,1 au Niger.

2,4 L indice synthétique de fécondité (ISF) dans le monde. L ISF varie de 1,1 enfant par femme en Lettonie et à Taïwan à 7,1 au Niger. 43 % Pourcentage d enfants de moins de 5 ans souffrant d insuffisance pondérale au Yémen. 87 % Pourcentage de décès aux USA dus à des maladies non transmissibles telles que les maladies cardiovasculaires,

Plus en détail

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA)

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA) Page 1 de 5 Suisse Sous réserve d'erreurs ou d'omissions Witecom à Witecom 0.00 00 Arrondi du prix final au centime supérieur CH Fixe 0.03 CH Swisscom Mobile 0.25 Pas de frais d'établissement de la CH

Plus en détail

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise PRESENTATION D, un partenaire de poids pour EXPERT. A compter du 1 er mai 2014, EXPERT rejoint le Groupe. Présentation du nouvel ensemble. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise entreprise

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

AFD - Pascale Dumoulin. Une région prioritaire pour le développement

AFD - Pascale Dumoulin. Une région prioritaire pour le développement L AFD et l Afrique subsaharienne AFD - Pascale Dumoulin Une région prioritaire pour le développement Les engagements annuels du Groupe AFD en Afrique subsaharienne 1 200,0 1 000,0 L AFRIQUE SUBSAHARIENNE

Plus en détail

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Pourquoi faut-il changer la définition des besoins non satisfaits en matière de planification familiale? Le concept de besoins

Plus en détail

Passeport en cours de validité avec copie des pages relatives à l'identité, validité et visa d'entrée en France.

Passeport en cours de validité avec copie des pages relatives à l'identité, validité et visa d'entrée en France. F.36 Carte de Séjour Temporaire «Scientifique - Chercheur» ---------- Première demande (Changement de statut) -articles L.313-8 & R.313-11 à R.313-13 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968

Plus en détail

Complément au Guide du candidat et du mandataire. (Dispositions spécifiques)

Complément au Guide du candidat et du mandataire. (Dispositions spécifiques) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ÉLECTION DE DÉPUTÉS PAR LES FRANÇAIS ÉTABLIS HORS DE FRANCE Complément au Guide du candidat et du mandataire (Dispositions spécifiques) Ce mémento constitue un addendum au Guide du

Plus en détail

IMMIGRATION Canada. Partie 3 : Directives propres aux pays

IMMIGRATION Canada. Partie 3 : Directives propres aux pays Citoyenneté et Immigration Canada Citizenship and Immigration Canada IIGRTION Canada Table des matières ppendice - Liste de contrôle ppendice B - Spécifications pour photos Regroupement familial Parrainage

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN RAPPORT 2013 COMMERCE INTRA-AFRICAIN: LIBÉRER LE DYNAMISME DU SECTEUR PRIVÉ

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN RAPPORT 2013 COMMERCE INTRA-AFRICAIN: LIBÉRER LE DYNAMISME DU SECTEUR PRIVÉ C O N F É R E N C E D E S N AT I O N S U N I E S S U R L E C O M M E R C E E T L E D É V E L O P P E M E N T LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN AFRIQUE RAPPORT 2013 COMMERCE INTRA-AFRICAIN: LIBÉRER LE DYNAMISME

Plus en détail

Hutchison Global Communications (HGC) Membre exclusif NetHope et InsideNGO Programme d'achat groupé haut débit FAI Afrique

Hutchison Global Communications (HGC) Membre exclusif NetHope et InsideNGO Programme d'achat groupé haut débit FAI Afrique Hutchison Global Communications (HGC) Membre exclusif NetHope et InsideNGO Programme d'achat groupé haut débit FAI Afrique Qu est-ce que le programme groupé haut débit FAI de HGC? Le groupement haut débit

Plus en détail

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 27/05/2015 à 17:53:19 PROGRAMME 852 : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS POUR CONSOLIDATION DE DETTES ENVERS LA FRANCE MINISTRE

Plus en détail

LE TOURISME: UN SECTEUR MOTEUR DU GABON DES SERVICES

LE TOURISME: UN SECTEUR MOTEUR DU GABON DES SERVICES LE TOURISME: UN SECTEUR MOTEUR DU GABON DES SERVICES Décembre 2014 Introduction Thomas Cook 22 Novembre 1808-18 Juillet 1892 Inventeur de la première agence de voyage en 1844 2 Introduction Chiffre d affaires:

Plus en détail

AfDB Statistics. Statistiques de la Bad. Pocketbook. Livre de poche. Volume 16

AfDB Statistics. Statistiques de la Bad. Pocketbook. Livre de poche. Volume 16 AfDB Statistics Pocketbook Statistiques de la Bad Livre de poche Volume 16 2014 AfDB Statistics POCKETBOOK 2014 LIVRE DE POCHE Des Statistiques de la BAD Volume XVI Economic and Social Statistics Division

Plus en détail

Pour une coopération parlementaire régionale accrue avec les organes de traités relatifs aux droits de l homme

Pour une coopération parlementaire régionale accrue avec les organes de traités relatifs aux droits de l homme Pour une coopération parlementaire régionale accrue avec les organes de traités relatifs aux droits de l homme Séminaire régional à l intention des parlementaires et fonctionnaires de parlements des pays

Plus en détail

Fonds. Soutien aux Entreprises en Afrique

Fonds. Soutien aux Entreprises en Afrique Fonds d Investissement et de Soutien aux Entreprises en Afrique Paul Kabré S impliquer et investir aux côtés des entreprises africaines PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L EMPLOI EN AFRIQUE FISEA est un fonds

Plus en détail

La Finance au Service de l Afrique NOTE DE BRIEFING

La Finance au Service de l Afrique NOTE DE BRIEFING La Finance au Service de l Afrique NOTE DE BRIEFING État DEs lieux de LA MICRO-ASSURANCE EN AFRIQUE Publié conjointement par : Fondation Munich Re www.munichre-foundation.org Contact : Dirk Reinhard, dreinhard@munichre-foundation.org

Plus en détail

1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres

1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres 1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres En 1996 (G7 de Lyon), la communauté internationale avait lancé l initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE).

Plus en détail

Profils tarifaires dans le monde

Profils tarifaires dans le monde Profils tarifaires dans le monde Droits NPF Appliqués 0

Plus en détail

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP 17 Septembre 2013, 9h00 Tunis, Tunisie Monsieur le Directeur du Département Assurance

Plus en détail

PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 )

PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 ) PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 ) Crédit valable 60 jours Communications depuis la France métropolitaine vers le monde entier (hormis vers la France métropolitaine)

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT EMBARGO Le présent document ne doit pas être cité ou résumé par la presse, la radio, la télévision ou des médias électroniques avant le

Plus en détail

LE CANNABIS EN AFRIQUE. Synthèse

LE CANNABIS EN AFRIQUE. Synthèse LE CANNABIS EN AFRIQUE Synthèse Novembre 2007 Cette synthèse sur la situation du cannabis en Afrique a été préparée par Denis Destrebecq dans le cadre du programme des données pour l Afrique, le segment

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION المعهد الوطني للاتصالات و تكنولوجيات الا علام و الاتصال 1 PRESENTATION DE L INTTIC 1971 : Création de

Plus en détail

CFAO en bref. Présentation

CFAO en bref. Présentation CFAO en bref Présentation CFAO CFAO en bref 2012 Entreprendre sur un continent en mouvement Spécialiste de la distribution sur les marchés de croissance en Afrique Un partenaire de confiance : CFAO s appuie

Plus en détail

Comparaison des dépenses réelles de consommation des ménages et des niveaux de prix en Afrique

Comparaison des dépenses réelles de consommation des ménages et des niveaux de prix en Afrique Comparaison des dépenses réelles de consommation des ménages et des niveaux de prix en Afrique 2013 Banque africaine de développement Le présent document a été préparé par la Division de renforcement des

Plus en détail

Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD

Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD À l approche de l échéance 2015 pour la réalisation des OMD, il est essentiel de faire le point sur les progrès accomplis par l Afrique.

Plus en détail

COOPERATION TECHNIQUE BRESILIENNE. Organigramme de l ABC. Coopération Technique Brésilienne

COOPERATION TECHNIQUE BRESILIENNE. Organigramme de l ABC. Coopération Technique Brésilienne COOPERATION TECHNIQUE BRESILIENNE Organigramme de l ABC 1 Le Mandat de l ABC Coordonner, négocier, approuver et évaluer la coopération technique internationale au Brésil. Coordonner et financier des actions

Plus en détail

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 06/10/2015 à 11:27:48 PROGRAMME 852 : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS POUR CONSOLIDATION DE DETTES ENVERS LA FRANCE

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D ADMISSION AUX FORMATIONS «METIERS DE L ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION» ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015

DOSSIER UNIQUE D ADMISSION AUX FORMATIONS «METIERS DE L ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION» ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 DOSSIER UNIQUE D ADMISSION AUX FORMATIONS «METIERS DE L ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION» ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 Dossier à télécharger sous format pdf, à remplir & renvoyer en version

Plus en détail

Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013

Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013 Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013 par Aniket Bhushan Chercheur principal, Institut Nord-Sud Ce rapport présente un aperçu et une analyse des données

Plus en détail

L éditorial. Le secrétariat de CGLU Afrique lance ce premier numéro «L Etat des

L éditorial. Le secrétariat de CGLU Afrique lance ce premier numéro «L Etat des L éditorial Jean-Pierre ELONG-MBASSI Le secrétariat de CGLU Afrique lance ce premier numéro «L Etat des Finances Locales en Afrique» afin de comparer, pour la première fois, les principaux chiffres et

Plus en détail

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception Tarifs Téléphonique (26/12/2013) - Page 1/5 Acores 0 /mn 0,22 /mn Afghanistan 0,49 /mn 0,49 /mn Afrique du Sud 0 /mn 0,34 /mn Alaska 0 /mn 0 /mn Albanie 0 /mn 0,34 /mn Algérie 0 /mn 0,64 /mn Au delà de

Plus en détail

L infrastructure Informatique et Télécom au cœur de la performance de l entreprise

L infrastructure Informatique et Télécom au cœur de la performance de l entreprise www.sonema.com L infrastructure Informatique et Télécom au cœur de la performance de l entreprise Club Utilisateurs Delta-Bank Tours, les 2 et 3 décembre 2010 Présentateur : Yves Dollo, Directeur des Ventes

Plus en détail

Ver. 11 Mars 2011. DU 10 AU 11 Mars 2011. Nairobi, Kenya. Record of the Tripartite NTB Focal Points Online System Orientation and Training Workshop

Ver. 11 Mars 2011. DU 10 AU 11 Mars 2011. Nairobi, Kenya. Record of the Tripartite NTB Focal Points Online System Orientation and Training Workshop Ver. 11 Mars 2011 PROCES-VERBAL DE L ATELIER D ORIENTATION ET DE FORMATION TRIPARTITE COMESA, CEA ET SADC SUR LES BARRIERES NON TARIFAIRES (BNT) POUR LES POINTS FOCAUX SUR LE SYSTEME EN LIGNE DU 10 AU

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D ADMISSION AUX FORMATIONS «METIERS DE L ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION» ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015

DOSSIER UNIQUE D ADMISSION AUX FORMATIONS «METIERS DE L ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION» ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 DOSSIER UNIQUE D ADMISSION AUX FORMATIONS «METIERS DE L ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION» ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 DOSSIER N... (à remplir par la scolarité) Dossier à remplir et à retourner

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

REOUVERTURE D UN AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/2015/05 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5)

REOUVERTURE D UN AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/2015/05 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA AFRICAN COURT ON HUMAN AND PEOPLES RIGHTS COUR AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES P.O Box 6274 Arusha, Tanzania, Tel: +255 732 979506/9; Fax: +255

Plus en détail

La BAD en bref Mai 2013

La BAD en bref Mai 2013 La BAD en bref Mai 2013 1 Avertissement La Banque africaine de développement ne saurait être tenue pour responsable des erreurs et conséquences pouvant résulter des informations contenues dans cette publication.

Plus en détail

REGLEMENT ET CRITERES DU CONCOURS DE PROJETS 4.2 PROGRAMME DE PETITES INITIATIVES (PPI)

REGLEMENT ET CRITERES DU CONCOURS DE PROJETS 4.2 PROGRAMME DE PETITES INITIATIVES (PPI) REGLEMENT ET CRITERES DU CONCOURS DE PROJETS 4.2 PROGRAMME DE PETITES INITIATIVES (PPI) 1. PRESENTATION DU PROGRAMME Le Fonds Français pour l Environnement Mondial (FFEM) lance une quatrième phase du Programme

Plus en détail

Association Mauritanienne d Amitié de Grand Cincinnati STATUTS

Association Mauritanienne d Amitié de Grand Cincinnati STATUTS Association Mauritanienne d Amitié de Grand Cincinnati STATUTS PREAMBULE: unis dans le but de préserver notre patrimoine culturel et atteindre des normes élevées pour la communauté mauritanienne dans la

Plus en détail

Fonds de mobilité de l ULg. Critères de recevabilité et modalités d introduction des candidatures

Fonds de mobilité de l ULg. Critères de recevabilité et modalités d introduction des candidatures CENTRE POUR LE PARTENARIAT ET LA COOPERATION AU DEVELOPPEMENT PACODEL Directeur exécutif : P. DEGEE Fonds de mobilité de l ULg APPEL 2014 "BOURSES DE VOYAGE D ETUDE DANS UN PAYS EN DEVELOPPEMENT" «FIRST

Plus en détail

QUATRIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LES PAYS LES MOINS AVANCÉS ISTANBUL, TURQUIE DU 9 AU 13 MAI 2011

QUATRIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LES PAYS LES MOINS AVANCÉS ISTANBUL, TURQUIE DU 9 AU 13 MAI 2011 QUATRIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LES PAYS LES MOINS AVANCÉS ISTANBUL, TURQUIE DU 9 AU 13 MAI 2011 Bureau du Haut Représentant pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral

Plus en détail

Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial

Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme Quatrième reconstitution des ressources (2014-2016) Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial Avril 2013 Introduction 1. Fin

Plus en détail

10 ans de télécoms en Afrique

10 ans de télécoms en Afrique Conférence African Business Club 10 ans de télécoms en Afrique J-Ch SAUNIERE Associé PwC 28 Janvier 2013 Introduction PwC 1 Section 1 Introduction Notre présence en Afrique (anglophone + francophone) C

Plus en détail

Travailleurs migrants et transferts de fonds vers l Afrique

Travailleurs migrants et transferts de fonds vers l Afrique Travailleurs migrants et transferts de fonds vers l Afrique Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté 100 Marchés, environnement porteur et perspectives des transferts

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 07/10/2014 à 08:46:35 PROGRAMME 852 : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS POUR CONSOLIDATION DE DETTES ENVERS LA FRANCE

Plus en détail

ÉQUIPE DE COMMERCE DES BIENS ET DES PRODUITS DE BASE

ÉQUIPE DE COMMERCE DES BIENS ET DES PRODUITS DE BASE Original: anglais PROGRAMME POUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT ÉQUIPE DE COMMERCE DES BIENS ET DES PRODUITS DE BASE QUELQUES CONSIDÉRATIONS RELIÉES À L ADHÉSION À L ACCORD DU SGPC ET À LA PARTICIPATION

Plus en détail

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde.

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde. SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde Septembre 2015 SNTL Groupe Positionnement stratégique sur le marché Supply Chain

Plus en détail

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité Mutuelle d Entreprises Schneider Electric (MESE) REGLEMENT INTERIEUR APPROUVE PAR L ASSEMBLEE GENERALE MESE du

Plus en détail

Génération des forces de police Standards et Procédures

Génération des forces de police Standards et Procédures Génération des forces de police Standards et Procédures Forum régional de Yaoundé 8-10 novembre 2009 Participation aux OMP: pratiques et paramètres par Mody BERETHE Divison Police des Nations Unies/DOMP

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION CONCERNANT L UTILISATION DU DOCUMENT DE VOYAGE INTERPOL Janvier 2014

GUIDE D INFORMATION CONCERNANT L UTILISATION DU DOCUMENT DE VOYAGE INTERPOL Janvier 2014 GUIDE D INFORMATION CONCERNANT L UTILISATION DU DOCUMENT DE VOYAGE INTERPOL Janvier 2014 CONDITIONS OBLIGATOIRES Déplacement officiel : Le Document de voyage INTERPOL doit être utilisé par des fonctionnaires

Plus en détail

UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone +2511517700 Fax : +251115517844 Website : www.africa-union.org

UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone +2511517700 Fax : +251115517844 Website : www.africa-union.org AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone +2511517700 Fax : +251115517844 Website : www.africa-union.org CONSEIL EXÉCUTIF Vingtième session ordinaire 23-27

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE PRIERE NOTER QUE SEULS LES CANDIDATS RETENUS SERONT CONTACTES

DEMANDE DE BOURSE PRIERE NOTER QUE SEULS LES CANDIDATS RETENUS SERONT CONTACTES BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT PROGRAMME DES BOURSES DE MASTER ès-science DEMANDE DE BOURSE Nom Nationalité Domaine proposé d études INSEREZ VOTRE PHOTO ICI Veuillez bien noter que les dossiers de candidatures

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

VOLET A LE FICHIER DES EXPORTATEURS

VOLET A LE FICHIER DES EXPORTATEURS VOLET A LE FICHIER DES EXPORTATEURS Numéro d entreprise: Nom de la firme: Forme juridique: ADRESSE POSTALE Rue No Bte: Code postal Commune (Comm. fus.): Tél. Fax: E-mail: ADRESSE INTERNET http:// 2 EME

Plus en détail

11/12 ANNEXES GÉNÉRALES ANNEXE GÉNÉRALE N 1 : MODALITÉS DE RÉMUNÉRATIONS DES JOUEURS JOUEURS EN FORMATION ARTICLE 753 ARTICLE 750 ARTICLE 751

11/12 ANNEXES GÉNÉRALES ANNEXE GÉNÉRALE N 1 : MODALITÉS DE RÉMUNÉRATIONS DES JOUEURS JOUEURS EN FORMATION ARTICLE 753 ARTICLE 750 ARTICLE 751 ANNEXES GÉNÉRALES 11/12 ANNEXE GÉNÉRALE N 1 : MODALITÉS DE RÉMUNÉRATIONS DES JOUEURS ARTICLE 750 RÉMUNÉRATION La rémunération des joueurs apprentis, aspirants, stagiaires, élites, et professionnels comprend

Plus en détail