Kit pédagogique RFID-EDUC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Kit pédagogique RFID-EDUC"

Transcription

1 Plateau Technique Systèmes électroniques communicants Kit pédagogique RFID-EDUC Support de TP Version enseignant CRESITT Industrie Eric Devoyon - PPT_RFIDEDUC_002ED Le CRT CRESITT est soutenu par

2 CRESITT Industrie, CRT en électronique 2 / 36

3 Kit pédagogique RFID-EDUC : Support de TP 3 / 36

4 Présentation du logiciel Gestion port USB (port série virtuel) Onglets (zone de travail) 4 / 36

5 Présentation du logiciel : connexion au kit Connecter le câble USB Cliquer sur «rafraîchir» pour rafraîchir la liste des ports COM utilisés dérouler le menu et choisir le bon port cliquer sur «connecter» La zone de travail devient accessible, le kit est prêt à fonctionner. 5 / 36

6 Présentation du logiciel : onglet «Visualisation des signaux» Principe de mesure à l'oscilloscope mesure RF par une une boucle (sonde rebouclée) placée au dessus de l'antenne signaux numériques sortant du kit via la prise BNC Mesure RF seule : trigger sur le signal de la boucle (sonde) Mesure de signaux : trigger sur la sortie BNC du kit + visualisation des signaux RF modulés via la boucle 6 / 36

7 Présentation du logiciel : onglet «Visualisation des signaux» Concept du kit RFID-EDUC : observer certains points de la chaîne d'émission-réception données à transmettre Codage bit Modulateur données codées TX BNC données codées reçues Démodulateur sous-porteuse données codées + sous-porteuse RX Démodulateur porteuse 7 / 36

8 Fonctionnement d'un Tag RFID inductif : couche physique 8 / 36

9 Manip 1 : Observer la porteuse Configurer le logiciel pour activer un signal RF : mesure RF par une une boucle (sonde rebouclée) placée au dessus de l'antenne : Faire varier la distance par rapport à l'antenne Faire varier l'orientation de la boucle par rapport au plan de l'antenne Réglages oscillo : Trigger sur sonde, offset 0V, base de temps 5µs/div à ajuster pour zoomer Observer le signal : Quelle est sa fréquence? Pourquoi utiliser une fréquence porteuse? Quel est l'effet de la variation de distance ou d'orientation de la boucle? Qu'en conclure pour le tag? Placer un objet métallique entre la boucle et le kit. Quel impact sur le signal? Et pour un tag? 9 / 36

10 Manip 1 : Observer la porteuse (correction) Quelle est sa fréquence? Pourquoi utiliser une fréquence porteuse? Porteuse à 13,56 MHz : utilisée pour les tags RFID HF But d'une modulation : transposer un signal autour d'une fréquence porteuse particulière pour faciliter ou protéger la transmission 10 / 36

11 Manip 1 : Observer la porteuse (correction) Quel est l'effet de la variation de distance ou d'orientation de la boucle? Qu'en conclure pour le tag? Le signal est atténué lorsque la distance antenne-boucle augmente, et lorsque leurs plans ne sont plus // (voir phénomène d'induction électromagnétique) k, le coefficient de couplage, dépend de la distance et de l'orientation entre les antennes, et impacte le transfert d'énergie par induction : donc le fonctionnement du tag Placer un objet métallique entre la boucle et le kit. Quel impact sur le signal? Et pour un tag? Le signal est atténué ou coupé si un objet métallique agit comme écran pour le champ magnétique. Pour le tag, dans ce cas, le transfert d énergie par induction nécessaire à son fonctionnement ne peut se faire. 11 / 36

12 Manip 2 : Observer la modulation du signal montant Si l'alimentation du tag est faite selon le principe d'un transformateur, quel type de modulation doit-on privilégier pour assurer un transfert d'énergie pendant le maximum de temps? Mod. Amplitude? Mod. Fréquence? Vérifier avec le kit : Quelle modulation est utilisée? Quelle conséquence sur la télé-alimentation? Sonde : signal rf modulé synchronisé avec la sortie BNC (signal numérique) BNC : trigger sur front descendant (single shot) 200mV, 1V/div, 25µS/div Un train binaire modulé est visible à chaque appui sur le bouton transmettre 12 / 36

13 Manip 2 : Observer la modulation du signal montant (correction) Si l'alimentation du tag est faite selon le principe d'un transformateur, quel type de modulation doiton privilégier pour assurer un transfert d'énergie pendant le maximum de temps? Le transfert d'énergie dépend de l'amplitude du signal RF. Le temps où l'amplitude est maximale doit être le plus grand possible La modulation de fréquence semble donc mieux adaptée que la modulation d'amplitude... Vérifier avec le kit : Quelle modulation est utilisée? Quelle conséquence sur la télé-alimentation? On observe pourtant bien une modulation d'amplitude : elle est utilisée dans la grande majorité des cas en RFID. Il s'agit en fait de réduire au maximum l'électronique du tag pour minimiser sa consommation. Or, un démodulateur en amplitude est ce qu'il y a de plus simple et économe et énergie. Pour assurer un bon transfert d'énergie, il faut alors utiliser un codage des données afin de minimiser les phases où le signal est absent (les '1' binaires). 13 / 36

14 Manip 3 : Observer le codage des données montantes Observer les données non-codées octet par octet, en faisant varier la valeur Hexa. Observer le nombre de bit et proposer une explication BNC : trigger sur front descendant (single shot) 200mV, 1V/div, 25µS/div Un train binaire modulé est visible à chaque appui sur le bouton transmettre Observer les données codées avec les différents codages proposés : le temps de transmission pour un octet change-il? Conclure par rapport au débit de données en fonction du codage choisi. Comment cela impacte-il la portée du tag? BNC : régler le trigger sur front montant ou déscendant selon vos observations lors du changement de codage bit Quel est l'avantage du codage de position (1 parmi 256 ou 1 parmi 4) pour la télé-alimentation? 14 / 36

15 Manip 3 : Observer le codage des données montantes (correction) Observer les données non-codées octet par octet, en faisant varier la valeur Hexa. Observer le nombre de bit et proposer une explication On observe plus de 8 transitions (bit) : Pour un octet transmis, on ajoute des bits de parité. Pour une suite d'octet (trame), on ajoute des codes début et fin de trames. La modulation d'amplitude étant assez sensible aux parasites, cela permet de mieux détecter les erreurs de transmission. Exemple de l'iso14443 : Source : ISO / 36

16 Manip 3 : Observer le codage des données montantes (correction) Observer les données codées avec les différents codages proposés Une information binaire vaut normalement 1 ou 0. En télécommunication, on modifie la manière dont les informations sont codées Pour : introduire de la redondance et permettre la détection/correction d'erreur Codage sur des transitions et non des niveaux : meilleure résistance au bruit modification de «l'empreinte spectrale» : respect des normes, détection dans le bruit Exemple : Manchester '1' : Niveau Haut vers Niveau bas '0' : Niveau bas vers niveau haut NRZ : Maintien des niveaux tant que le bit ne change pas Conclure par rapport au débit de données en fonction du codage choisi. Comment cela impacte-il la portée du tag? Le codage à un impact direct sur le débit (temps de transmission), mais également sur la portée à cause de l'étalement spectral plus ou moins prononcé. En effet, plus l'énergie est concentrée autour de la porteuse, meilleure sera la télé-alimentation, de par la résonance des antennes accordée sur la fréquence porteuse. L'amplitude du pic d'énergie étant liée à la portée, celle-ci dépend donc du codage utilisé. Il faut alors trouver un compromis entre débit et portée : ISO 14444A «close coupling» : 848kbit/s, 10cm ISO «viccinity» : 1,6kbit/s, 30cm 16 / 36

17 Manip 3 : Observer le codage des données montantes (correction) Quel est l'avantage du codage de position (1 parmi 256 ou 1 parmi 4) pour la télé-alimentation? Source : ISO parmis parmis 4 L'information est codée selon la position d'un créneau à niveaux bas ( porteuse = 0) à l'intérieur d'un «slot» de temps. La télé-alimentation est favorisée car la porteuse reste à son niveau max pendant la plupart du temps. En revanche, il est nécessaire d'attendre la fin du slot de temps complet pour passer au bit suivant : le débit est donc impacté. 17 / 36

18 Manip 4 : observer les signaux venant du tag alors qu'un tag passif ne dispose pas d'émetteur radio, et en vous appuyant sur le principe du couplage similaire au transformateur, comment le tag peut il communiquer avec le lecteur? Observer et comparer les signaux démodulés manchester avec et sans sous-porteuse. Quel est l intérêt pour la communication d'utiliser une sous-porteuse? Et pour la consommation? Disposer un tag ISO14443A sur le kit BNC : trigger sur front montant (single shot) 400mV, 1V/div, 25µS/div Un train binaire démodulé est visible à chaque appui sur le bouton 18 / 36

19 Manip 4 : observer les signaux venant du tag (correction) alors qu'un tag passif ne dispose pas d'émetteur radio, et en vous appuyant sur le principe du couplage similaire au transformateur, comment le tag peut il communiquer avec le lecteur? 19 / 36

20 Manip 4 : observer les signaux venant du tag (correction) Observer et comparer les signaux démodulés manchester avec et sans sous-porteuse. Quel est l intérêt pour la communication d'utiliser une sous porteuse? Et pour la consommation? 3 états possibles pour un bit : 0, 1 ou collision : Résolution des collisions bit à bit Utiliser une sous porteuse qui minimise les états où la charge est maximale permet d'optimiser les moments ou le tag peu emmagasiner de l'énergie : Codage binaire simple : 50% de '0' (charge max) 50% de '1' (charge min) Codage à sous porteuse : 50% de 50% de '0' : 25% de charge max Le tag peut alors se recharger 75% du temps Source : ISO / 36

21 Fonctionnement d'un Tag RFID inductif : protocole ISO14443A 21 / 36

22 Manip 5 : Obtenir l'identifiant d'un tag ISO14443A Avec l'onglet ISO14443A, obtenir l'identifiant d'un tag. Disposer un tag ISO14443A sur le kit Reconfigurer le kit en mode ISO14443A : Effectuer la procédure pour obtenir l'identifiant, comme précisé dans la norme ISO Essayer d'effectuer la procédure à différentes distances et orientations du tag. Conclure par rapport aux points vus précédemment. Pourquoi les tag ISO15693 ne fonctionnent pas avec cette méthode? D'après les documents normatifs, à quoi sert ATQA? L'identifiant est unique pour chaque tag. Que penser du fait qu'il n'y ait que 4 octets? 22 / 36

23 Manip 5 : Obtenir l'identifiant d'un tag ISO14443A (correction) Essayer d'effectuer la procédure à différentes distances et orientations du tag. Conclure par rapport aux points vus précédemment. L'antenne du tag se comporte de la même façon que la sonde d'oscilloscope rebouclée : la distance et et l'orientation par rapport à l'antenne de la base-station impacte le coefficient de couplage, et donc le transfert d énergie nécessaire à l'alimentation du tag. Il faut remarquer une limite de distance d'environ 10cm pour un tag ISO14443A. Pourquoi les tag ISO15693 ne fonctionnent pas avec cette méthode? Les tags ISO15693 sont conçus pour des applications dites de voisinage : les codages utilisés, ainsi que le protocole sont totalement différents. D'après les documents normatifs, à quoi sert ATQA? ATQA et la première information donnée par le tag à la suite de la requête de réveil (REQA ). Il permet de déterminer le type de la puce qui compose le tag : 23 / 36

24 Manip 5 : Obtenir l'identifiant d'un tag ISO14443A (correction) L'identifiant est unique pour chaque tag. Que penser du fait qu'il n'y ait que 4 octets? 4 octets est bien insuffisant par rapport au nombre de tag en circulation, et dont l'unicité est garantie. Cependant, on cherche à discriminer uniquement les tags Du même type (par exemple ISO14443A). Malgré cela, il faut un grand nombre de combinaison possible pour couvrir le besoin : l'iso14443a utilise une Structure d'identifiant en cascade, avec des identifiants doubles et triples : Remarque : si vous disposez d'un tag à identifiant double (par exemple mifare ultralight), le logiciel du kit RFID Educ permet également d effectuer la procédure avec la double sélection 24 / 36

25 Manip 5 : Obtenir l'identifiant d'un tag ISO14443A (correction) Procédure pour ID double et triple : il s'agit de répéter la même procédure, mais avec des codes commandes particuliers : Avec CT le code «identifiant multiple» = 0x88 Et BCC «bit check count» qui est un XOR sur les 4 bits le précédant 25 / 36

26 Fonctionnement d'un Tag RFID inductif : protocole ISO / 36

27 Manip 6 : Obtenir l'identifiant d'un tag ISO15693 Avec l'onglet ISO15693, obtenir l'identifiant d'un tag Disposer un tag ISO15693 sur le kit Reconfigurer le kit en mode ISO15693 : Avec la commande «inventory», chercher la distance limite de détection. Pourquoi une telle différence avec les tags ISO14443A? Avec les documents normatifs, modifier l'octet «flags» pour obtenir les identifiant de deux tags simultanés. Analyser leurs similitudes A quoi sert l'octet AFI? Avec les documents normatifs, et en modifiant «flags», essayer de l'exploiter. Recommencer après avoir changé l'afi avec le bouton «écriture», et conclure 27 / 36

28 Manip 6 : Obtenir l'identifiant d'un tag ISO15693 (correction) Avec la comande «inventory», chercher la distance limite de détection. Pourquoi une telle différence avec les tags ISO14443A? Les tags ISO15693 sont conçus pour des applications dites de voisinage avec une portée pouvant aller jusqu'à 50cm avec des lecteurs spécifiques. les codages et le protocole sont choisis de manière à limiter le volume d'échange de données, et pour maximiser l'énergie autour de la porteuse : donc la portée. L'ISO14443A est en revanche conçu pour des applications plus haut débit et courte portée : le spectre est plus étalé, et la portée est moindre. Avec les documents normatifs, modifier l'octet «flags» pour obtenir les identifiants de deux tags simultanés. Flags permet de modifier le nombre de tags pouvant répondre à la requête d'inventaire : Voir infobulle sur le logiciel pour les valeurs possibles 28 / 36

29 Manip 6 : Obtenir l'identifiant d'un tag ISO15693 (correction) Avec les documents normatifs, modifier l'octet «flags» pour obtenir les identifiants de deux tags simultanés. Analyser leurs similitudes La structure de l'identifiant est définie par la norme ISO : le MSB est toujours 0xE0, suivi de l'identifiant du constructeur, puis du numéro de série de la puce Pour deux tags du même lot, en principe seuls quelques bits du numéro de série changent. 29 / 36

30 Manip 6 : Obtenir l'identifiant d'un tag ISO15693 (correction) A quoi sert l'octet AFI? Avec les documents normatifs, et en modifiant «flags», essayer de l'exploiter. Recommencer après avoir changé l'afi avec le bouton «écriture», et conclure AFI pour Application Frame Identifier, permet de définir à quelle application est dédiée le tag. Si AFI est utilisé dans la commande «inventory», seuls les tags avec L'AFI correspondant répondront. Il s'agit donc d'un filtre. Remarque : les forfaits de ski sont en grande majorité des tags ISO15693 : l'afi est par exemple utile si la personne porte d'autres tags sur elle (badge d'accès, carte de fidélité ), pour que seul le forfait réponde à la requête «inventory» 30 / 36

31 Manip 7 : Accès à la mémoire d'un tag ISO15693 Avec l'onglet ISO15693, accéder à la mémoire d'un tag Disposer un tag ISO15693 sur le kit Étudier les spécifications des puces ICODE de NXP : Comment la mémoire est elle structurée? Écrire dans différents secteurs de la mémoire. Échanger de tags avec un voisin, et relire la mémoire. 31 / 36

32 Manip 7 : Accès à la mémoire d'un tag ISO15693 Étudier les spécifications des puces ICODE de NXP : Comment la mémoire est elle structurée? La mémoire est structurée par block de quelques octets de large. Certains secteurs sont protégés par des droits d'accès 32 / 36

33 Autres possibilités du kit RFID-EDUC 33 / 36

34 Accès à la mémoire d'un tag Mifare Fonction d'authentification A en Mifare classic. Compatibilité avec les tags Mifare Ultralight. Voir documentations NXP pour le détail du protocole 34 / 36

35 Accès direct aux registres du transceiver Accès à la FIFO & registres via les zones de texte : possibilité de créer et recevoir les trames à la main (voir documentions ISO14443A / ISO15693 et datasheet du NXP RC632) 35 / 36

36 Accès direct aux registres du transceiver via une liaison série Exemple de procédure d'accès direct pour obtenir l'identifiant d'un TAG ISO14443A ( voirs documents normatif & datasheet RC632) Projets ou demandes particulières : contacter 36 / 36

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6 Réseaux TD n 6 Rappels : Théorème de Nyquist (ligne non bruitée) : Dmax = 2H log 2 V Théorème de Shannon (ligne bruitée) : C = H log 2 (1+ S/B) Relation entre débit binaire et rapidité de modulation :

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA PLATEFORME DE TESTS...

MISE EN PLACE DE LA PLATEFORME DE TESTS... SOMMAIRE : MISE EN PLACE DE LA PLATEFORME DE TESTS...2 INTRODUCTION...2 LE CÂBLE DE BOUCLE EXTERNE...2 CONFIGURATION DU POSTE INFORMATIQUE...3 Problème posé...3 Identification des éléments mis en cause...3

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

CARTE A PUCE SLE 4432

CARTE A PUCE SLE 4432 Présentation générale : CARTE A PUCE SLE 4432 La carte SLE4442 est composée de 256 octets d EEPROM constituant la mémoire et de 32 bits (4 octets) de mémoire protégée de type PROM. La mémoire est effacée

Plus en détail

TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE

TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE Polytech'Nice, Dép. Elec 4ème année T.P. d'electronique TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE GENERALITES SUR LA MODULATION Les ondes électromagnétiques de fréquence élevée ont la propriété

Plus en détail

NFC Near Field Communication

NFC Near Field Communication NFC Near Field Communication 19/11/2012 Aurèle Lenfant NFC - Near Field Communication 1 Sommaire! Introduction! Fonctionnement! Normes! Codage! Intérêts! Usages! Sécurité NFC - Near Field Communication

Plus en détail

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK La FSK (Frequency Shift Keying pour Saut discret de Fréquences) correspond tout simplement à une modulation de fréquence dont le modulant (information) est un signal

Plus en détail

J AUVRAY Systèmes Electroniques TRANSMISSION DES SIGNAUX NUMERIQUES : SIGNAUX EN BANDE DE BASE

J AUVRAY Systèmes Electroniques TRANSMISSION DES SIGNAUX NUMERIQUES : SIGNAUX EN BANDE DE BASE RANSMISSION DES SIGNAUX NUMERIQUES : SIGNAUX EN BANDE DE BASE Un message numérique est une suite de nombres que l on considérera dans un premier temps comme indépendants.ils sont codés le plus souvent

Plus en détail

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Rudy ROBIN Dominique LEMAIRE année 2005/2006 Licence professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique

Plus en détail

Fonctions de la couche physique

Fonctions de la couche physique La Couche physique 01010110 01010110 Couche physique Signal Médium Alain AUBERT alain.aubert@telecom-st-etienne.r 0 Fonctions de la couche physique 1 1 Services assurés par la couche physique Transmettre

Plus en détail

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles. Couche physique

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles. Couche physique Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles Couche physique Bureau S3-354 Mailto:Jean.Saquet@unicaen.fr http://saquet.users.greyc.fr/m1/rezopro Supports de communication Quelques exemples :

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Signalisation, codage, contrôle d'erreurs

Signalisation, codage, contrôle d'erreurs Signalisation, codage, contrôle d'erreurs Objectifs: Plan Comprendre les mécanismes utilisés pour transmettre des informations sur un support physique Comprendre la nécessité de regrouper les informations

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

OSCILLOSCOPES Numériques

OSCILLOSCOPES Numériques OSCILLOSCOPES Numériques La partie pratique de ce TP, effectuée en salle de TP, sera divisée en trois parties. Les deux premières parties sont consacrées respectivement au couplage et à la synchronisation

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique Fiche technique expérimentale 5 Notions sur l acquisition numérique D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Ce bref guide traite de quelques éléments important sur l acquisition numérique des signaux

Plus en détail

Principes fondamentaux des oscilloscopes. Pour les élèves-ingénieurs et étudiants en physique de premier cycle

Principes fondamentaux des oscilloscopes. Pour les élèves-ingénieurs et étudiants en physique de premier cycle Principes fondamentaux des oscilloscopes Pour les élèves-ingénieurs et étudiants en physique de premier cycle Programme Présentation de l oscilloscope Principes de sondage (modèle basse fréquence) Réalisation

Plus en détail

STATION MÉTÉO «DAVIS VANTAGE PRO2» DOSSIER DE PRÉSENTATION

STATION MÉTÉO «DAVIS VANTAGE PRO2» DOSSIER DE PRÉSENTATION «DAVIS VANTAGE PRO2» DOSSIER DE PRÉSENTATION Pascal BARONI JeanLuc PADIOLLEAU Version du 19 septembre 2011 1ère STI2D spécialité SIN Lycée Jacques de Vaucanson 1 Rue Védrine 37000 TOURS 1. PRÉSENTATION

Plus en détail

L identification par radio fréquence principe et applications

L identification par radio fréquence principe et applications L identification par radio fréquence principe et applications Présentée par Abdelatif Bouchouareb École de technologie supérieure, Montréal Qc Novembre 2007 1 Les différents systèmes d identification 2

Plus en détail

Systèmes de communications numériques 2

Systèmes de communications numériques 2 Systèmes de Communications Numériques Philippe Ciuciu, Christophe Vignat Laboratoire des Signaux et Systèmes cnrs supélec ups supélec, Plateau de Moulon, 9119 Gif-sur-Yvette ciuciu@lss.supelec.fr Université

Plus en détail

T.P. n 11. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 11. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 11 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Utilisation de l oscilloscope à mémoire numérique I. Introduction Avec un oscilloscope numérique, le signal étudié

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

Installation du Collecteur avec hébergement Newsteo + Webmonitor

Installation du Collecteur avec hébergement Newsteo + Webmonitor SFDO-COLXX-001-0102 Installation du Collecteur avec hébergement Newsteo + Webmonitor Objet: PFPN-COL22-001 PFPN-COL11-001 PFPN-COL41-001 Guide d installation des Newsteo Collecteurs - Quand l hébergement

Plus en détail

Chapitre 2 : communications numériques.

Chapitre 2 : communications numériques. Chapitre 2 : communications numériques. 1) généralités sur les communications numériques. A) production d'un signal numérique : transformation d'un signal analogique en une suite d'éléments binaires notés

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S FICHE Fiche à destination des enseignants TS 35 Numériser Type d'activité Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

ANALYSE TRAMEs LIAISON SERIE

ANALYSE TRAMEs LIAISON SERIE ANALYSE TRAMEs LIAISON SERIE 1 Objectifs de ce travail Nous allons étudier dynamiquement la liaison série en utilisant la simulation. La mise en œuvre des liaisons séries simulées et de TestCom est expliquée

Plus en détail

Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11. F. Nolot

Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11. F. Nolot Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11 F. Nolot 1 Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11 Historique F. Nolot 2 Historique 1er norme publiée en 1997 Débit jusque 2 Mb/s En 1998, norme 802.11b, commercialement

Plus en détail

Radio-étiquettes et avenir des technologies RFID

Radio-étiquettes et avenir des technologies RFID CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET MÉTIERS CENTRE REGIONAL DE MONTPELLIER Examen probatoire du cycle ingénieur C.N.A.M. Filière : Informatique présenté par Frédéric Gomez Radio-étiquettes et avenir des

Plus en détail

CLIP. (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant

CLIP. (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant 1. Besoin CLIP (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant ETUDE FONCTIONNELLE De très nombreux abonnés du réseau téléphonique commuté ont exprimé le besoin

Plus en détail

La technologie NFC pour plus de mobilité

La technologie NFC pour plus de mobilité La technologie NFC pour plus de mobilité Ali BENFATTOUM 05 avril 2012 CITC-EuraRFID 1 Le CITC-EuraRFID : Association loi 1901 Organisme à but non lucratif Centre de ressources, d expertises techniques,

Plus en détail

Radiocommande de Machines et Sécurité

Radiocommande de Machines et Sécurité Radiocommande de Machines et Sécurité 11/04/2013 Sommaire I. Présentation de Jay Electronique II. Principe de fonctionnement radio III. Sécurité IV. Radio/CEM V. Conclusion 2 I. Présentation de Jay Electronique

Plus en détail

Systèmes électroniques de fermeture de meuble : Hettlock RFID

Systèmes électroniques de fermeture de meuble : Hettlock RFID Systèmes électroniques de fermeture de meuble : Hettlock RFID Systèmes électroniques de fermeture de meuble Hettlock RFID Vue d'ensemble Portes battantes Corps de meuble Antenne Porte pivotante Espagnolettes

Plus en détail

CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100

CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100 SYSTÈMES D IDENTIFICATION CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100 CONTRÔLE D ACCÈS SANS FIL RFID Contrôle des portes en temps réel. Fonctionnalités Aperio : le chaînon manquant grâce

Plus en détail

Lexique des termes utilisés en télévision et sur les mesureurs de champ

Lexique des termes utilisés en télévision et sur les mesureurs de champ Lexique des termes utilisés en télévision et sur les mesureurs de champ ANALYSE SPECTRALE : Méthode utilisée pour mettre en évidence les caractéristiques du signal. L'intérêt de cette analyse est donc

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

RÉALISATION D'UN ANALYSEUR ----------------------------

RÉALISATION D'UN ANALYSEUR ---------------------------- RÉALISATION D'UN ANALYSEUR DE SPECTRE Par Alain ARBOUET Lycée René Cassin - 64100 Bayonne arbouet.alain@wanadoo.fr ---------------------------- RÉSUMÉ Le programme 1995 de physique de PCSI recommande la

Plus en détail

LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE

LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE QU EST-CE QU UN OSCILLOSCOPE... Un oscilloscope est un appareil permettant d analyser avec une grande précision le comportement

Plus en détail

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba Téléinformatique Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet ESEN Université De La Manouba Les techniques DSL La bande passante du service voix est limitée à 4 khz, cependant la bande passante

Plus en détail

VOS CONTACTS GUIDE D INSTALLATION DE L ADAPTATEUR WIFI POUR ÊTRE EN RELATION AVEC UN CONSEILLER POUR NOUS ÉCRIRE

VOS CONTACTS GUIDE D INSTALLATION DE L ADAPTATEUR WIFI POUR ÊTRE EN RELATION AVEC UN CONSEILLER POUR NOUS ÉCRIRE VOS CONTACTS POUR ÊTRE EN RELATION AVEC UN CONSEILLER SERVICE CLIENT 8 0 0 depuis un mobile SFR (prix d un appel normal). ADSL 0 892 788 800 depuis un téléphone fixe (0,34 /min depuis un poste fixe). Cette

Plus en détail

Le multiplexage. Sommaire

Le multiplexage. Sommaire Sommaire Table des matières 1- GENERALITES... 2 1-1 Introduction... 2 1-2 Multiplexage... 4 1-3 Transmission numérique... 5 2- LA NUMERATION HEXADECIMALE Base 16... 8 3- ARCHITECTURE ET PROTOCOLE DES RESEAUX...

Plus en détail

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique.

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique. Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Oscilloscope Élec.1 TP de Physique Objectifs du TP Document utile Découvrir l oscilloscope ; Comprendre les modes d affichage et les principes de synchronisation

Plus en détail

NAS 251 Introduction au mode RAID

NAS 251 Introduction au mode RAID NAS 251 Introduction au mode RAID Configurer un volume de stockage avec RAID C O L L E G E A S U S T O R OBJECTIFS DU COURS À la fin de ce cours, vous devriez : 1. Avoir une connaissance de base du RAID

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM Copyright TECH 2012 Technext - 8, avenue Saint Jean - 06400 CANNES Société - TECHNEXT France - Tel : (+ 33) 6 09 87 62 92 - Fax :

Plus en détail

Prise en main de l oscilloscope. TP1

Prise en main de l oscilloscope. TP1 1. UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE POUR LA MESURE D UNE TENSION CONTINUE. 1.1. Repérage des groupes de fonction. Zone ➊ : Assure la fonction MISE EN SERVICE Zone➋ : Assure la fonction ENTREE DES TENSIONS

Plus en détail

Les bases théoriques du numérique

Les bases théoriques du numérique Les bases théoriques du numérique 1. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques L analogique et le numérique sont deux procédés pour transporter et stocker des données. (de type audio,

Plus en détail

ÉLECTRONIQUE DE LA PORTE

ÉLECTRONIQUE DE LA PORTE EVVA SALTO : PRÉSENTATION DU CONCEPT SALTO (Smart Access Locking TechnOlogy) est une plate-forme technologique d'evva qui propose une solution optimale pour répondre aux exigences d'un système électronique

Plus en détail

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h Conf 1 : WIFI, les bases 1) Principes de fonctionnement (antennes, fréquences, emetteurs/recepteurs, point d'accés) a) Les grandes classes de fréquences HF, 300 Khz

Plus en détail

SIMULATION EN ELECTRONIQUE

SIMULATION EN ELECTRONIQUE 1 sur 8 SIMULATION EN ELECTRONIQUE PLAN: OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT INTRODUCTION MANIPULATION 1 : Prise en main A) Montage inverseur

Plus en détail

WFT-E2 II Caractéristiques TYPE

WFT-E2 II Caractéristiques TYPE WFT-E2 II Caractéristiques TYPE COMMUNICATION TRANSFERT FTP EOS UTILITY Type Boîtiers compatibles Transfert FTP EOS Utility Serveur WFT Prise de vues synchronisée compatibles Transfert d'image Transfert

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

Détection et Correction d erreurs

Détection et Correction d erreurs Chapitre 4 Détection et Correction d erreurs 4.1 La couche liaison de données La couche 3 (couche réseau) a pour mission, entre autres, de trouver le meilleur chemin pour acheminer le message. Cette tâche

Plus en détail

Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom?

Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom? Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom? Introduction : Guillaume Ducournau, Christophe Gaquière, Thierry Flamen guillaume.ducournau@polytech-lille.fr Plate-forme PolyCOM,

Plus en détail

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Avant Propos : Le sujet comporte deux parties : une partie théorique, jalonnée de questions (dans les cadres), qui doit être préparée

Plus en détail

Utilitaire de mise aux normes du Trésor Public pour les virements bancaires en France et en uros sur la Banque de France. Manuel de référence

Utilitaire de mise aux normes du Trésor Public pour les virements bancaires en France et en uros sur la Banque de France. Manuel de référence Utilitaire de mise aux normes du Trésor Public pour les virements bancaires en France et en uros sur la Banque de France Manuel de référence Rédigé par Philippe PAGET Version du 12 juillet 2007 1. Contexte

Plus en détail

Télécommunications. Plan

Télécommunications. Plan Télécommunications A.Maizate - EHTP 2010/2011 Plan Concepts généraux: Téléinformatique Liaison de Téléinformatique Sens de transmission Types de transmission Parallèle Série Techniques de Transmission

Plus en détail

5 h SUPPORT TECHNIQUE : SOUS SYSTEME MALAXEUR HABILIS et VARIATEUR ATV31 TITRE : REALISATION du SCHEMA & ETUDE ESSAIS de la COMMUNICATION

5 h SUPPORT TECHNIQUE : SOUS SYSTEME MALAXEUR HABILIS et VARIATEUR ATV31 TITRE : REALISATION du SCHEMA & ETUDE ESSAIS de la COMMUNICATION FONCTIONS : COMMANDER la PUISSANCE par TOR, CONVERTIR & MODULER l NRJ. COMMUNIQUER TP 2 durée : 5 h SUPPORT TECHNIQUE : SOUS SYSTEME MALAXEUR HABILIS et VARIATEUR ATV31 TITRE : REALISATION du SCHEMA &

Plus en détail

Lecteur de carte à puce LCPM1 SOMMAIRE

Lecteur de carte à puce LCPM1 SOMMAIRE SOMMAIRE I Différents types de cartes p2 1.1- Carte magnétique 1.2- Carte II Les cartes s. p3 2.1- Introduction 2.2- Constitution III Les familles de cartes s. p6 3.1- Les cartes à mémoire simple 3.2-

Plus en détail

Les techniques de multiplexage

Les techniques de multiplexage Les techniques de multiplexage 1 Le multiplexage et démultiplexage En effet, à partir du moment où plusieurs utilisateurs se partagent un seul support de transmission, il est nécessaire de définir le principe

Plus en détail

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier :

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier : SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION Contenu du dossier : 1. PRESENTATION DU SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO....1 1.1. DESCRIPTION DU FABRICANT....1

Plus en détail

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs LabVIEW et l automatisation de mesures de circuits intégrés RF pour applications automobiles Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs Page 1 Plan de la présentation Introduction Circuits intégrés RF

Plus en détail

2 Raccordement d une imprimante, d un terminal ou d un ordinateur au DULCOMARIN

2 Raccordement d une imprimante, d un terminal ou d un ordinateur au DULCOMARIN 1 Généralités L interface sérielle selon RS 232 sert exclusivement à l édition automatique des valeurs mesurées et des messages du DULCOMARIN sur une imprimante ou un PC. La longueur de caractères d une

Plus en détail

L'oscilloscope. L oscilloscope, Description d'un oscilloscope moderne

L'oscilloscope. L oscilloscope, Description d'un oscilloscope moderne L'oscilloscope L oscilloscope, Un oscilloscope moderne est sans doute un instrument assez intimidant de prime abord... Sa face avant présente un nombre impressionnant de boutons de réglages, repérés par

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Les réseaux cellulaires

Les réseaux cellulaires Les réseaux cellulaires Introduction Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Introduction Les réseaux cellulaires sont les réseaux dont l'évolution a probablement été la plus spectaculaire

Plus en détail

La conversion de données : Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Convertisseur Numérique Analogique (CNA)

La conversion de données : Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Convertisseur Numérique Analogique (CNA) La conversion de données : Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Convertisseur Numérique Analogique (CNA) I. L'intérêt de la conversion de données, problèmes et définitions associés. I.1. Définitions:

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Ondes Pulsées - Mise en évidence

Ondes Pulsées - Mise en évidence Ondes Pulsées - Mise en évidence Ce document, sans aucune prétention technique, est un essai de mise en évidence basique des ondes pulsées. Le but est de montrer les ondes pulsées typiques connues actuellement

Plus en détail

PHOXLOG. Option LOGGER & RS 422 pour BamoPHOX. installation EXPLOitatiOn MES. Option LOGGER & RS 422 106-10/1 30-09-2014 106 M0 10 J

PHOXLOG. Option LOGGER & RS 422 pour BamoPHOX. installation EXPLOitatiOn MES. Option LOGGER & RS 422 106-10/1 30-09-2014 106 M0 10 J PHOXLOG Option LOGGER & RS 422 pour BamoPHOX installation EXPLOitatiOn Option LOGGER & RS 422 30-09-2014 106 M0 10 J MES 106-10/1 Option LOGGER & RS 422 pour BamoPHOX SOMMaiRE 1. PreMiere Mise en service

Plus en détail

Transmissions série et parallèle

Transmissions série et parallèle 1. Introduction : Un signal numérique transmet généralement plusieurs digits binaires. Exemple : 01000001 ( huit bits). Dans une transmission numérique on peut envisager deux modes : les envoyer tous en

Plus en détail

Photo d'un oscilloscope courant : DESCRIPTION DE L'OSCILLOSCOPE

Photo d'un oscilloscope courant : DESCRIPTION DE L'OSCILLOSCOPE Avant de commencer ce sujet sur l'oscilloscope, je vais en guise d'introduction parlé du choix de cet appareil et donc en même temps de ces différentes spécifications, et il y en a, cela relève même parfois

Plus en détail

Frame Relay. Introduction. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1

Frame Relay. Introduction. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Frame Relay Introduction Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Introduction Les réseaux Frame Relay fournissent plus de fonctionnalités et de bénéfices que les connexions point-à-point

Plus en détail

PILOT-FI NOUVEAU. Interface de terrain Pilot-FI Manuel de l utilisateur

PILOT-FI NOUVEAU. Interface de terrain Pilot-FI Manuel de l utilisateur PILOT-FI NOUVEAU Interface de terrain Pilot-FI Manuel de l utilisateur Table des matières APERÇU...2 alarmes...3 Aucun module n est installé Aucune communication avec l ordinateur central n est détectée

Plus en détail

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB)

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Base de l'informatique Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Généralité Comment fonctionne un ordinateur? Nous définirons 3 couches Le matériel

Plus en détail

RFID, un état de l art des technologies : à quel prix, pour quelles performances, pour quelles applications

RFID, un état de l art des technologies : à quel prix, pour quelles performances, pour quelles applications RFID, un état de l art des technologies : à quel prix, pour quelles performances, pour quelles applications Claude Tételin Directeur Technique CNRFID Vice-président ISO/AFNOR CN31 Blue Star, Technology

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

Famille ntap. Dispositifs de surveillance et de sécurité des réseaux full-duplex avec une visibilité complète

Famille ntap. Dispositifs de surveillance et de sécurité des réseaux full-duplex avec une visibilité complète Famille ntap Dispositifs de surveillance et de sécurité des réseaux full-duplex avec une visibilité complète Les ntap de Network Instruments vous permettent de surveiller et d'analyser les liens full-duplex.

Plus en détail

Configuration du Sagem pour Windows

Configuration du Sagem pour Windows Configuration du Sagem pour Windows Si vous avez déjà installé le kit de connexion Free, veuillez le désinstaller. Vous ne perdrez pas vos courriers électroniques ni leur configuration. Seuls les drivers

Plus en détail

TP1 Microsoft Access : base de donne es et tables V 1.2

TP1 Microsoft Access : base de donne es et tables V 1.2 TP1 Microsoft Access : base de donne es et tables V 1.2 Il est demandé de suivre pas à pas les indications de ce document. Les tâches bien spécifiques à réaliser sont écrites de cette manière : 1.x faire

Plus en détail

4. Les réseaux locaux

4. Les réseaux locaux 4. Les réseaux locaux 4.1 Types des réseaux 4.2 Modèle en couches et réseaux locaux 4.3 Topologie et câblage 4.4 Méthodes d accès au médium CSMA/CD Anneau à jeton Caractéristiques «Réseau» Réseau : ensemble

Plus en détail

MRU MANUEL D INTERFACAGE

MRU MANUEL D INTERFACAGE MANUEL D INTERFACAGE DOCUMENT REFERENCE: BALOGH SA 189 Rue d Aubervilliers - CP 97-75886 Paris Cedex 18 - France Téléphone: 33 (0)1 44 65 65 00 Fax: 33 (0)1 44 65 65 10 Web: http://www.balogh-rfid.com

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

TP mesures électriques

TP mesures électriques TP0 : FAMILIARISATION AVEC L OSCILLOSCOPE On utilise l oscilloscope HAMEG HM 303-4 dont la face avant est donnée par la figure suivante : L explication de la fonction de chaque touche est donnée sur la

Plus en détail

Nb. De pages : 24 MANGO. Manuel d'utilisation. Version 1.2. décembre 2010

Nb. De pages : 24 MANGO. Manuel d'utilisation. Version 1.2. décembre 2010 N. de page : 1 MANGO Manuel d'utilisation Version décembre 2010 N. de page : 2 Table des matières 1.Présentation...3 Description technique... 3 2.Caractéristiques techniques...5 Aspect technique d'une

Plus en détail

TD 1 - Transmission en bande de passe

TD 1 - Transmission en bande de passe Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/10 Transmission en bande de passe (1/2) Description

Plus en détail

Outil de démonstration : Application PassNFC

Outil de démonstration : Application PassNFC Outil de démonstration : Application PassNFC Utilisation dans le cadre de la formation Synerg ID uniquement Testé avec : Google Nexus / MIFARE Ultralight Contenu 1 Préambule... 2 2 Configuration requise...

Plus en détail

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 1 TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 2 Partie I : familiarisation avec l oscilloscope 1. Description et mise en marche Utilité : Un oscilloscope permet d analyser

Plus en détail

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise.

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. M Informatique Réseaux Cours bis Couche Physique Notes de Cours LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. Les technologies utilisées sont celles du traitement

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R F.1332* UTILISATION DE FIBRES OPTIQUES POUR LE TRANSPORT DE SIGNAUX À FRÉQUENCE RADIOÉLECTRIQUE (Question UIT-R 204/9)

RECOMMANDATION UIT-R F.1332* UTILISATION DE FIBRES OPTIQUES POUR LE TRANSPORT DE SIGNAUX À FRÉQUENCE RADIOÉLECTRIQUE (Question UIT-R 204/9) Rec. UIT-R F.1332 1 RECOMMANDATION UIT-R F.1332* UTILISATION DE FIBRES OPTIQUES POUR LE TRANSPORT DE SIGNAUX À FRÉQUENCE RADIOÉLECTRIQUE (Question UIT-R 204/9) Rec. UIT-R F.1332 (1997) L'Assemblée des

Plus en détail

Visio Kit. Mode d'emploi

Visio Kit. Mode d'emploi Visio Kit Mode d'emploi Mode d'emploi 2 Table des matières Chapitre 1 - Que peut-on faire avec le visio-kit?... 4 1. Contexte d'utilisation 4 2. Les deux types de conférences 4 3. L'équipement des correspondants

Plus en détail

Une performance, une portabilité et un prix inégalables

Une performance, une portabilité et un prix inégalables Oscilloscopes 300A 100 MHz 500 MHz Une performance, une portabilité et un prix inégalables DES CAPACITÉS UNIQUES DANS UN OSCILLOSCOPE À DES CAPACITÉS UNIQUES DANS UN OSCILLOSCOPE À Spécifications 100 MHz,

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES - Introduction En binaire, on distingue trois principaux systèmes de codage : Binaire pur, Binaire DCB (Décimal Codé Binaire), Binaire réfléchi (code Gray). En informatique

Plus en détail

TP2 sur le module CIE-H10 MODBUS/TCP

TP2 sur le module CIE-H10 MODBUS/TCP TP2 sur le module CIE-H10 MODBUS/TCP Durée : 4heures Propreté : /1 Autonomie : /3 Binôme : Bilan : Note /40 : 1 1: MISE EN SITUATION Vous êtes technicien de contrôle au sein de la société Sollae, le fabricant

Plus en détail

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE Le test statique est un moyen très connu pour évaluer les moteurs électriques. Cependant, si un moteur ne peut pas être arreté,

Plus en détail