DTZ Research. Property Times Paris T QCA OK, Paris Nord-Est KO. 11 Avril Sommaire. Auteur. Contacts

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DTZ Research. Property Times Paris T1 2014 QCA OK, Paris Nord-Est KO. 11 Avril 2014. Sommaire. Auteur. Contacts"

Transcription

1 Property Times Paris T1 214 QCA OK, Paris Nord-Est KO 11 Avril 214 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Auteur Massinissa Fedala Chargé d études +33 () Contacts Delphine Mahé Responsable des Etudes France +33 () Magali Marton Head of CEMEA Research +33 () Avec m² de demande placée au 1 er trimestre 214, le marché des bureaux parisiens enregistre une hausse d activité de 25% en un an, en ligne avec un marché francilien en progression de 19% sur la même période. Ce tableau d ensemble cache des évolutions contradictoires entre, d un côté, un marché de Paris Centre Ouest (QCA inclus) qui établit son meilleur démarrage depuis 27 avec m² placés en un trimestre soit quasiment un volume doublé en un an et, de l autre côté, les secteurs de Paris Nord-Est et Paris Sud qui enregistrent l un de leur pire début d exercice avec respectivement 11 8 m² et 37 5 m² placés. La transaction la plus importante du trimestre est à mettre à l actif de COVEA qui s est engagé sur «le Tivoli» (22 2 m²) dans le quartier de St-Lazare. Il s agit de la transaction la plus importante enregistrée dans le QCA depuis 26. Les autres secteurs ont souffert de l absence de transactions d envergure, leur moteur d activité traditionnel. Le stock d offre immédiate s est légèrement regarni avec 797 m² disponibles sur l ensemble de la capitale fin mars 214, soit une progression de 7% en un an. Le taux de vacance (4,8%) reste néanmoins parmi les plus faibles à l échelle des grandes capitales européennes. La plupart des secteurs doivent faire face à une pénurie d offre de première main et/ou de grand gabarit. En réponse, les projets spéculatifs, absents du marché parisien pendant la crise, font leur retour sur l ensemble de la capitale. Ainsi, sur les 34 m² de bureaux aujourd hui en chantier à Paris, m² sont encore disponibles. Les valeurs locatives restent stables dans l ensemble, entre 6 et 65 /m²/an pour des surfaces de première main dans le QCA et 34 /m²/an pour des surfaces de seconde main dans les arrondissements du nord-est. Hans Vrensen Global Head of Research +44 () DTZ Research

2 Paris T1 214 Contexte économique Reprise dans la zone euro, la France à la traîne La zone euro, et notamment les pays avancés, Allemagne en tête, montre des signes de reprise économique de plus en plus évidents. Les indices PMI Markit confirment mois après mois cette embellie avec une activité qui enregistre, au premier trimestre, son meilleur démarrage depuis trois ans. Le secteur manufacturier est même en progression pour le neuvième mois d affilée. Une inflation minime sur l ensemble du deuxième semestre 213, couplée à une amélioration du moral des ménages, a participé à une reprise de la demande intérieure. Malgré un léger rebond au 4 ème trimestre 213 avec un PIB en progression de +,3% l économie française ne semble pas bénéficier de l amélioration de la conjoncture européenne. L année 213 s achève sur une croissance de +,3%, après une année 212 atone. Les anticipations de l INSEE ne laissent pas présager d amélioration sensible du PIB au cours du premier semestre 214, avec +,1 puis +,3% attendus aux 1 er et 2 ème trimestres (graphique 1) quand, dans le même temps, l Allemagne devrait afficher des hausses de +,8 et +,5%. Le regain de la demande européenne ne profitera pas aux exportations françaises, pénalisées à la fois par l appréciation de l Euro et par une compétitivité-prix qui demeure défavorable. La demande intérieure ne sera pas un relais solide, avec une baisse attendue de la consommation des ménages au 1 er trimestre 214. Mêmes anticipations moroses au niveau de l investissement des entreprises. Les enquêtes de conjoncture affichent des résultats stables sur le semestre écoulé, tant auprès des entreprises que des ménages, mais les niveaux restent bien inférieurs à la moyenne de longue période. Chômage record Le record absolu du nombre de chômeurs a été atteint au mois de février avec plus de 3,3 millions de chômeurs. La lenteur de la reprise économique ne permet pas d espérer une inversion de la courbe du chômage, promesse de campagne emblématique du gouvernement actuel, avant l été prochain. La mise en place du Pacte du Responsabilité, qui prévoit l allègement du coût du travail à hauteur de 3 milliards d euros, devrait d abord bénéficier à l investissement des entreprises avant de créer de nouvelles embauches. Graphique 1 Croissance du PIB en France, % 1,5 1,,5, -,5-1, -1,5-2, Source : INSEE Graphique 2 Enquêtes de conjoncture Climat des affaires Moral des ménages Source : INSEE Graphique 3 Demandeurs d emploi en France, milliers, catégorie A Source : Pôle Emploi 1 Demandeurs d emploi, sans activité, tenu de faire des actes positifs de recherche d emploi Property Times 2

3 Paris T1 214 Synthèse Paris Démarrage record dans le QCA, atone ailleurs Avec m² de demande placée au 1 er trimestre 214, le marché parisien progresse de 25% en un an, en ligne avec un marché francilien en hausse de 19% sur la même période. Ce résultat cache une situation des plus contrastées entre, d un côté, Paris Centre Ouest (QCA inclus) qui établit son meilleur démarrage depuis 27 avec m² placés (+9% en un an), et de l autre, Paris Nord-Est et Paris Sud qui, à l inverse, enregistrent leur plus mauvais démarrage de la décennie avec respectivement 11 8 m² et 37 5 m² placés sur la même période. Une fois n est pas coutume, le QCA aura été le théâtre de la transaction la plus importante du trimestre sur la capitale avec la prise à bail par COVEA de 22 2 m² sur le Tivoli dans le 9ème. Il s agit de la transaction la plus importante jamais enregistrée sur le QCA depuis 26. A l inverse, les autres secteurs parisiens n ont enregistré aucune transaction d envergure, leur moteur d activité traditionnel. Assèchement des offres d envergure Le stock d offres s est légèrement regarni, avec 797 m² disponibles sur l ensemble de la capitale fin mars 214, soit une progression de 7% en un an. Le taux de vacance (4,8%) reste néanmoins parmi les plus faibles à l échelle des grandes capitales européennes. La plupart des secteurs parisiens doivent faire face à une pénurie d offre de première main et/ou de grand gabarit. L accélération du rythme des mises en chantier s est accompagnée d un retour marqué des opérations spéculatives sur l ensemble de la capitale. Ainsi, la première tranche du programme «Quadrans Ouest», lancée par AXA fin 212, est le plus important programme lancé en blanc à Paris avec 46 m² livrables en 215. Baisse actée des valeurs de première main Le faible nombre de transactions enregistrées, ce trimestre, sur des surfaces de première main ne permet pas d analyser les évolutions. Les quelques comparables disponibles semblent, néanmoins, indiquer une stabilisation des valeurs dans le QCA dans une fourchette allant de 6 à 65 /m²/an, actant la baisse de valeur observée en 213 (graphique 6). Les valeurs de seconde main, relativement stables, se distribuent entre 265 /m² dans le secteur des 18/19/2 èmes arrondissements et 512 /m²/an dans le QCA. Graphique 4 Demande placée à Paris, en milliers de m² Graphique 5 Taux de vacance à Paris 8% 6% 4% 2% % Graphique 6 Paris QCA + PCO Paris Nord-Est Paris Sud Evolution des valeurs locatives de 1 ère main à Paris, /m²/an Paris QCA Paris Nord-Est Paris Sud Paris Ile-de-France Paris QCA Paris Nord-Est Paris Sud Property Times 3

4 Paris T1 214 Paris QCA Démarrage sur les chapeaux de roue Avec m² placés au cours du seul 1 er trimestre, le marché des bureaux de Paris QCA enregistre, en 214, son meilleur démarrage depuis 27. Pour rappel, au même stade de l année, le volume de demande placée avait été quasiment deux fois moins important en 213, avec moins de 63 m² placés (graphique 7). Les petites surfaces restent une base d activité solide avec 34 7 m² placés sur près de 15 transactions, un volume en ligne avec celui du 1 er trimestre 213. Les surfaces intermédiaires voient leur activité multipliée par deux en un an, avec 33 2 m² commercialisés. Les surfaces d envergure enregistrent, quant à elles, un début d année record avec plus de 5 m² commercialisés en seulement 3 mois, un volume équivalent à celui enregistré sur l ensemble de l année 213 sur ce segment de surface. En s engageant sur 22 2 m² de bureaux restructurés, COVEA a signé la transaction la plus importante jamais enregistré sur le QCA depuis 26 et le déménagement d AREVA rue Lafayette. Les équipes, disséminées sur différentes implantations parisiennes et dans de Croissant Ouest, seront ainsi regroupées dans «Le Tivoli», un immeuble du quartier St-Lazare. Dans le sillage de COVEA, le secteur de la banque-assurance aura été le principal consommateur de surfaces de bureaux dans le QCA au 1 er trimestre, concentrant plus d un tiers de la demande placée. Les cabinets de conseil et d avocats restent en bonne place avec déjà trois transactions d envergure, dont CLIFFORD CHANCE au «1-5 Astorg» (9 75 m²), et l ETUDE CHEUVREUX au «55-57 Haussmann» (5 114 m²). La baisse des valeurs actée Après plus de 3 années de hausse continue, les valeurs de première main ont enregistré un recul important en 213, recul confirmé au 1 er trimestre 214 (graphique 8). Les valeurs locatives de seconde main restent, quant à elles, relativement stables, à 512 /m²/an au 1 er trimestre 214. Les valeurs les plus élevées sont comprises entre 6 et 68 /m²/an pour des surfaces récentes, rénovées, dans le 8 ème arrondissement. A l autre bout du spectre, les valeurs se distribuent dans une fourchette allant de 3 à 4 /m²/an pour des surfaces en état d usage, principalement localisées dans le quartier de la Gare St- Lazare. Graphique 7 Demande placée à Paris QCA, en milliers de m² Tableau 1 Segmentation de la demande placée par tranche de surface Tranche de surface T1 214 Part Evol. sur un an Moins de 1 m² 34 7 m² 29% +9% De 1 à 5 m² 33 2 m² 28% +16% Plus de 5 m² 5 6 m² 43% +244% Surface totale m² 1% +89% Graphique 8 Evolution des valeurs locatives à Paris QCA, /m²/an T1 T2 T3 T4 Loyer moyen de 2nde main Loyer prime Loyer moyen de 1ère main Property Times 4

5 Paris T1 214 Retour des offres d envergure Avec m² disponibles fin mars 214, le stock d offre immédiate progresse de 3% en un an sur le QCA. Les disponibilités se répartissent relativement équitablement entre petites, moyennes et grandes surfaces (graphique 9). Les disponibilités immédiates, stables depuis des années sur le segment des petites surfaces, ne cessent de progresser sur celui des surfaces d envergure, avec 11 m² fin mars 214, soit près de deux fois le volume vacant il y a un peu plus de deux ans (graphique 9). L arrivée sur le marché, fin 213, de 33 m² restructurés sur le «33 rue Lafayette», ancien siège d AREVA, explique en grande partie cette forte hausse. Avec un taux de vacance de 5,2% fin mars 214 (graphique 1), le secteur du QCA reste globalement endeçà de la moyenne francilienne. L offre est, dans son écrasante majorité (93%), composée de surfaces de seconde main, essentiellement inférieures à 5 m². Sur un marché fortement contraint, où les livraisons de bureaux de première main se sont raréfiées ces dernières années, le renouvellement de l offre passe pour l essentiel par les libérations de surfaces ; plus de 15 m² sont ainsi attendus au cours des 12 prochains mois. Le retour des chantiers Après quatre années où le rythme des livraisons de surfaces de bureaux a fortement ralenti, 213 avait marqué un rebond important avec près de 58 m² de surfaces inaugurées sur le secteur de Paris Centre Ouest. Ce rebond se confirme aujourd hui, avec près de 125 m² actuellement en chantier, dont 63 1 m² pour une livraison attendue dès cette année. Cette hausse des chantiers s accompagne également d un retour massif d opérations «en blanc», lesquelles avaient disparu depuis le début de la crise en 28. Ainsi, 9 1 m² aujourd hui en chantier, et attendus d ici à fin 215, sont encore disponibles, à travers 9 programmes pour des surfaces allant de 6 à 14 7 m² pour le «115 Réaumur», une restructuration menée par TISHMAN SPEYER. A plus long terme, les projets dotés d un permis de construire sont également nombreux pour un total de 236 m² potentiellement livrables à horizon 217. Graphique 9 Offre immédiate à Paris QCA, en milliers de m² Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 1 Taux de vacance 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% % Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 11 Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables à Paris QCA, en milliers de m² Source : DTZ Research Paris QCA Paris Ile-de-France T2-T Paris QCA Paris Centre-Ouest (Hors QCA) Property Times 5

6 Paris T1 214 Paris Nord-Est Six mois de disette Le début d année 214 est venu se placer dans les pas d un 4 ème trimestre 213 à l activité historiquement faible. Avec seulement 11 7 m² commercialisés au 1 er trimestre 214, le marché des bureaux de Paris Nord-Est enregistre son plus mauvais démarrage de la décennie (graphique 12). Les transactions d envergure, qui ces 5 dernières années représentaient en moyenne 4 m² de demande placée par an, ont complètement disparu du marché depuis plus d un an. En recul, respectivement de 29% et 72% en un an, les segments des petites et moyennes surfaces n ont pas été plus actifs (tableau 2). Les arrondissements périphériques (18/19/2 èmes ) ont été les plus durement touchés avec seulement 2 1 m² transactés, un point bas historique. L absence de transaction d envergure a fortement impacté l activité de cette zone qui dépend essentiellement des grands mouvements. A l inverse, les arrondissements centraux (3/4/1/11 èmes ) ont mieux résisté d une année sur l autre avec 9 6 m² placés, exclusivement sur des surfaces de seconde main, pour la plupart inférieures à 4 m². Dans ce marché en berne, les cabinets de conseil ou de communication restent les principaux protagonistes. Certains quartiers des 3/4/1/11 èmes arrondissements sont devenus, ces dernières années, la terre d élection des startup parisiennes qui privilégient ces quartiers centraux aux valeurs relativement accessibles. Ainsi, THE FAMILY, accélérateur et incubateur de start-ups, a signé la transaction la plus importante du trimestre en s engageant sur 1 1 m², rue du Petit Musc dans le 4 ème arrondissement. Graphique 12 Demande placée à Paris Nord-Est, en milliers de m² Tableau 2 Segmentation de la demande placée par tranche de surface Tranche de surface T1 214 Part Evol. sur un an Moins de 1 m² 9 5 m² 81% -29% De 1 à 5 m² 2 2 m² 19% -72% Plus de 5 m² m² % -1% Surface totale 11 7 m² 1% -68% Graphique 13 T1 T2 T3 T4 Evolution des valeurs locatives à Paris Nord-Est, /m²/an 6 5 Des valeurs qui se resserrent Moins hétérogènes que sur d autres secteurs parisiens, les valeurs locatives se distribuent dans une fourchette allant de 25 /m²/an pour des surfaces de seconde main dans le 19 ème arrondissement à 4-45 /m²/an pour des surfaces rénovées dans le Marais. En l absence de transaction sur des surfaces de première main, la valeur prime reste à 35 /m²/an, reflet de la transaction du RECTORAT DE PARIS début Loyer moyen de 2nde main Loyer prime Loyer moyen de 1ère main Property Times 6

7 Paris T1 214 Pénurie de grandes surfaces Avec 122 m² disponibles fin mars 214, le stock d offre évolue peu sur le marché de Paris Nord-Est. Ces disponibilités se concentrent essentiellement sur des surfaces de seconde main inférieures à 2 m², et se répartissent équitablement entre arrondissements périphériques et centraux. Les surfaces de première main encore disponibles sont très largement minoritaires, avec au total 6 3 m² vacants, essentiellement localisés dans le 19 ème arrondissement. Avec un taux de vacance de 4,5% fin mars 214, le secteur de Paris Nord-Est reste l un des marchés les plus tendus de la capitale. Les utilisateurs, à la recherche de surfaces aux dernières normes, doivent donc le plus souvent se positionner sur des projets à construire. Retour des livraisons de surfaces neuves attendu pour 215 après deux années de calme plat L année 213 a marqué un coup d arrêt dans les livraisons de nouvelles surfaces de bureaux sur le marché de Paris Nord-Est, avec l arrivée d un seul nouvel immeuble sur l ensemble du secteur de Paris Nord-Est : «Equation» un ensemble de 9 2 m² restructurés dans le 18 ème arrondissement. Ce bâtiment, en partie précommercialisé auprès de POLE EMPLOI, marque néanmoins le retour des opérations spéculatives ou semi-spéculatives sur un secteur où les chantiers concernaient essentiellement des projets en compte-propre ou en clé-en-main. L activité restera timide en 214 avec, là encore, une seule opération attendue : 2 3 m² de «Parisquare» (ex «Carré Bréguet») dans le 11 ème arrondissement (graphique 16). Un programme lancé en blanc, cas exceptionnel sur des arrondissements centraux où l offre se concentre essentiellement sur des petites surfaces de seconde main. Le pic des livraisons est attendu pour 215 avec près d une dizaine de programmes attendus dont trois encore disponibles : le «Garance», immeuble HQE de 26 2 m² déjà en chantier dans le 2 ème arrondissement, et les immeubles «Tempo» (16 8 m²) et «Fhive» (7 3 m²) déjà dotés de leurs autorisations de construire. Graphique 14 Offre immédiate à Paris Nord-Est, en milliers de m² Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 15 Taux de vacance 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% % Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 16 Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables à Paris Nord-Est, en milliers de m² Source : DTZ Research Paris Nord-Est Paris Ile-de-France T2-T Paris 3 Paris 4 Paris 1 Paris 11 Paris 18 Paris 19 Paris 2 Property Times 7

8 Paris T1 214 Paris Sud Encéphalogramme plat Avec 37 5 m² de demande placée au 1 er trimestre 214, le marché des bureaux de Paris Sud enregistre un sixième trimestre d affilée à moins de 5 m² de bureaux commercialisés. Il s agit du démarrage d exercice le plus faible depuis 29 (graphique 17). Avec seulement 6 4 m² placés, soit moitié moins qu il y a un an, les arrondissements du sud-est (12/13 èmes ) sont ceux qui ont le plus souffert. A l inverse, les arrondissements du sud (14/15 èmes ) ont résisté à la chute d activité générale, avec 2 4 m² commercialisés, un volume en ligne avec celui enregistré il y a un an. Enfin, les arrondissements centraux (5/6/7 èmes ) ont surperformé avec 1 7 m² placés, une activité qui tranche avec une année 213 atone où seuls 24 m² avaient trouvé preneur sur l ensemble de l exercice. Les grandes transactions, principal moteur du marché de Paris Sud, avec une moyenne de 11 m² placés par an sur la décennie écoulée, font toujours défaut avec seulement deux transactions d envergure ce trimestre pour un volume total de 14 m² placés. La REGION ILE DE FRANCE et le MINISTERE DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI se sont chacun engagé sur, respectivement, 5 8 m² et 8 2 m² de surfaces de seconde main dans l ensemble «Atlantique Montparnasse» dans le 15 ème arrondissement. Les organismes publics et para-publics restent donc, et très largement, les principaux animateurs d un marché qui a bénéficié à plein du processus de rationalisation de l immobilier de l Etat. Légère remontée des valeurs de seconde main Sur un marché où les transactions de première main ont été marginales, la dernière référence de valeur locative reste de 441 /m²/an, reflet des signatures de 213 enregistrées sur l immeuble «Spark» et la «Tour Cristal». La valeur moyenne de seconde main progresse légèrement pour se positionner à 418 /m²/an. Cette progression, en trompel œil, s explique en grande partie par le poids relatif plus important des transactions dans les arrondissements centraux, bien plus chers, avec des valeurs comprises, ce trimestre, entre 475 et 62 /m²/an dans le 7 ème arrondissement. Graphique 17 Demande placée à Paris Sud, en milliers de m² Tableau 3 Segmentation de la demande placée par tranche de surface Tranche de surface T1 214 Part Evol. sur un an Moins de 1 m² 15 7 m² 42% -5% De 1 à 5 m² 7 8 m² 21% -6% Plus de 5 m² 14 m² 37% +135% Surface totale 37 5 m² 1% -11% Graphique 18 Evolution des valeurs locatives à Paris Sud, /m²/an T1 T2 T3 T4 Loyer moyen de 2nde main Loyer prime Loyer moyen de 1ère main Property Times 8

9 Paris T1 214 Assèchement de l offre pour les grandes surfaces Bien que le stock d offre immédiate reste stable depuis maintenant plus de deux ans, avec 181 m² disponibles fin mars 214, sa composition a fortement évolué avec une part croissante d offres de surfaces intermédiaires et une raréfaction des offres de grand gabarit. Ce dernier segment, qui concentrait encore 16 m² de surfaces vacantes fin 29, n offre plus que le dixième de ce volume aujourd hui (graphique 19). Les surfaces livrées en blanc entre 29 et 211 se sont peu à peu commercialisées. Il ne reste plus aucune offre immédiate supérieure à 1 m². Pour rappel, elles étaient au nombre de 9 pour plus de 138 m² en 21 (graphique 19). Le stock d offre disponible se concentre à plus de 8% sur des immeubles de seconde main, essentiellement sur des surfaces inférieures à 2 m². A 3,5% fin mars 214, le taux de vacance du secteur de Paris Sud reste parmi les plus faibles de la région Ile-de-France (graphique 2). Le marché est même particulièrement tendu sur les arrondissements centraux (5 ème, 6 ème et 7 ème ), avec un taux de vacance de 2,8%, le plus faible de tout Paris. La plus forte concentration de chantiers à Paris Alors que la reprise des chantiers reste timide sur le secteur de Paris Nord-Est, le secteur de Paris Sud s affirme comme le principal pôle de développement tertiaire intra muros avec 225 m² actuellement en chantier dans le sillage du site du MINISTERE DE LA DEFENSE qui totalisera à lui seul 135 m² de surfaces de bureaux. Comme sur les autres secteurs, la relative pénurie d offre de première main a facilité le retour d opérations en blanc. Ainsi, 44 7 m² de bureaux en chantier sont attendus en 214, dont 31 7 m² encore disponibles. Comme sur les autres secteurs parisiens, le pic des livraisons interviendra en 215 avec un potentiel global de m², un record, dont 181 m² sont d ores-et-déjà en chantier. La première phase du programme «Quadrans Ouest», lancée par AXA à proximité du futur «Pentagone» de Balard, offre ainsi 46 m² de surfaces disponibles ; Il s agit de l opération spéculative la plus importante actuellement en chantier sur le marché parisien. Graphique 19 Offre immédiate à Paris Sud, en milliers de m² Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 2 Taux de vacance 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% % Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 21 Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables à Paris Sud, en milliers de m² Source : DTZ Research Paris Sud Paris Ile-de-France T2-T Paris 5 Paris 6 Paris 7 Paris 12 Paris 13 Paris 14 Paris 15 Property Times 9

10 Paris T1 214 Définitions Demande placée Offre immédiate Loyer moyen de 1 ère main Loyer moyen de 2 nde main Loyer prime Production neuve Production neuve certaine Production neuve probable Production neuve potentielle VEFA Ensemble des transactions, à la location ou à la vente, réalisées par des utilisateurs finaux, y compris les précommercialisations, les clés en main et les opérations pour compte-propre, sous réserve de la levée des conditions suspensives. Ensemble des surfaces vacantes proposées à la commercialisation à un instant T. Sont exclus les recherches de successeur et les congés de bail jusqu'à la sortie effective du locataire. Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de première main (surfaces neuves ou restructurées). Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de seconde main (hors surfaces neuves ou restructurées). Le loyer prime correspond à la moyenne des valeurs de transaction les plus élevées observées sur des immeubles neufs ou restructurés, très bien localisés et loués avec une durée d engagement ferme longue. Ensemble des surfaces neuves à construire et en chantier avec ou sans autorisations (PC et agréments) et non encore livrées. Ensemble des opérations mises en chantier à un instant T et non encore livrées. Ensemble des opérations non encore mises en chantier à un instant T et ayant obtenu un agrément et/ou un permis de construire. Ensemble des projets identifiés n'ayant pas encore obtenu d'agrément et/ou de permis de construire. Vente en l Etat Futur d Achèvement. Property Times 1

11 Paris T1 214 Les publications de DTZ Research L ensemble de nos études sont téléchargeables sur Vous y trouverez: Occupier Perspective Dernières informations sur le marché à destination des entreprises avec commentaires, analyses, graphiques et données. Global Occupancy Costs Offices Global Occupancy Costs Logistics Obligations of Occupation Americas Obligations of Occupation Asia Pacific Obligations of Occupation EMEA Global Office Review India Office Demand and Trends Survey Sweden Computer Games Developers November 213 Property Times Mises à jour périodiques à destination des investisseurs du marché des utilisateurs, avec commentaires, analyses, graphiques, données et prévisions. Nos publications couvrent : Asie Pacifique, Bangkok, Barcelone, Berlin, Brisbane, Bristol, Bruxelles, Budapest, Chengdu, Chongqing, Dalian, Edinbourg, l Europe, Francfort, Glasgow, Guangzhou, Hangzhou, Ho Chi Minh City, Hong Kong, Inde, Jakarta, Japon, Kuala Lumpur, Londres, Luxembourg, Madrid, Manchester, Melbourne, Milan, Nanjing, Newcastle, Paris, Pékin, Pologne, Prague, Qingdao, Rome, Séoul, Shanghai, Shenyang, Shenzhen, Singapour, Stockholm, Sydney, Taipei, Tianjin, Ukraine, Varsovie, Wuhan et Xian. Investment market update Mises à jour périodiques du marché de l investissement avec commentaires, principales transactions, graphiques, données et prévisions. Nos publications couvrent : Allemagne, Angleterre, Asie Pacifique, Asie du Sud-Est, Australie, Belgique, Chine Continentale, Espagne, Europe, France, Italie, Japon, République Tchèque et Suède. Money into Property Depuis 35 ans, cette étude phare analyse la valorisation du parc immobilier et les flux de capitaux en immobilier à travers le monde. Elle mesure la structure et les changements dans la valorisation du parc immobilier dans le Monde. Disponible pour Monde, Asie Pacifique, Europe et Angleterre. Foresight Analyse trimestrielle basée sur nos prévisions des grands indicateurs immobiliers incluant DTZ Fair Value Index. Disponible pour Monde, Asie Pacifique, Europe et Angleterre. Une étude annuelle sur nos prévisions est également disponible. Insight Etude thématique sur une problématique particulière liée aux marchés immobiliers. Deflation and Commercial Property March 214 Tokyo Retail Market 214 Great Wall of Money March 214 German Open Ended Funds March 214 China Investment Market Sentiment Survey January 214 China The Technology Sector January 214 Czech Republic Green buildings December 213 Net Debt Funding Gap - November 213 UK secondary market pricing - October 213 Quantitative Easing - UK Regions - September 213 Singapore Government Land Sales - September 213 Property Investment Guide Asia Pacific DTZ Research Data services Pour plus d informations, vous pouvez contacter Graham Bruty Property Market Indicators Séries historiques d indicateurs des marchés en Asie Pacifique et en Europe. Forecasts immobiliers, incluant DTZ Fair Value Index TM Prévisions à 5 ans sur les principaux indicateurs de marché en Asie Pacifique, aux Etats-Unis et en Europe. Investment Transaction Database Données agrégées sur le marché de l investissement en Asie Pacifique et en Europe. Money into Property Données sur la valorisation du parc immobilier (taille, structure, propriété), les flux de capitaux et les résultats de nos enquêtes sur les intentions des investisseurs et des prêteurs. Property Times 11

12 DTZ Research DTZ Research Contacts Global Head of Research Hans Vrensen Phone: +44 () DTZ Business Contacts Chief Executive, EMEA John Forrester Phone: +44 () DTZ France Antoine Derville Phone: +33 () Conseil Philippe Méjean Phone: + 33 () Investissement Nils Vinck Phone: + 33 () Head of CEMEA Research Magali Marton Phone: +33 () Head of Strategy Research Nigel Almond Chief Executive, EMEA John Forrester Phone: +44 () DTZ Agence Marc-Henri Bladier Phone: +33 () Expertise Jean-Philippe Carmarans Phone: +33 () Asset Management Alban Liss Phone: + 33 () Responsable des Etudes - France Delphine Mahé Phone: +33 () mail Head of Greater China Research David Ji Agence Phone: + 33() Phone: +33 () Expertise Jean-Philippe Carmarans Phone: +33() DISCLAIMER Il ne saurait être initié de transaction, basée sur le présent document, sans l appui d un avis professionnel spécifique et de qualité. Bien que les données aient été vérifiées de façon rigoureuse, la responsabilité de DTZ ne saurait être engagée en aucune manière en cas d erreur ou inexactitude figurant dans le présent document. Toute référence, reproduction ou diffusion, totale ou partielle, du présent document et des informations qui y figurent, est interdite sans accord préalable exprès de DTZ. En tout état de cause, toute référence, reproduction ou diffusion devra en mentionner la source. DTZ Avril Property Times 12

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Paris QCA T4 2013 Bonne résistance du QCA. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Paris QCA T4 2013 Bonne résistance du QCA. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Paris QCA T4 2013 Bonne résistance du QCA 9 Janvier 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Massinissa Fedala Chargé d études

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Paris T4 2013 Un marché de petites transactions. 13 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Paris T4 2013 Un marché de petites transactions. 13 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Paris T4 213 Un marché de petites transactions 13 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Auteur Massinissa Fedala

Plus en détail

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research #Club Pierre Marché des bureaux en Ile-de-France 9 Juillet 2015 DTZ Research Un 2 ème trimestre meilleur que le 1 er.. Demande placée de bureaux en Ile-de-France, en milliers de m² 3 000 2 500 2 000 1

Plus en détail

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre immédiate 9 Janvier 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho Chargée

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Marseille Bureaux T3 2014 Un léger mieux. 28 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Marseille Bureaux T3 2014 Un léger mieux. 28 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Marseille Bureaux T3 2014 Un léger mieux 28 Octobre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Hélène Boreau Chargée d études

Plus en détail

Siège à Paris effectifs en périphérie 4 Décembre 2013 Sommaire Auteurs Massinissa Fedala Magali Marton Contacts Delphine Mahé

Siège à Paris effectifs en périphérie 4 Décembre 2013 Sommaire Auteurs Massinissa Fedala Magali Marton Contacts Delphine Mahé DTZ Occupier perspective CAC 4 & Marché francilien des bureaux Siège à Paris effectifs en périphérie 4 Décembre 213 Sommaire Les entreprises du CAC 4 et leur immobilier 2 Les grands mouvements du CAC 4

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché. 4 Septembre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché. 4 Septembre 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché 4 Septembre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Research. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap. 8 Octobre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Research. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap. 8 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap 8 Octobre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho

Plus en détail

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Pas si mal Ile-de-France T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 4 Offre immédiate 5 Offre future 6 Définitions 7 Dans un climat

Plus en détail

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Record battu! La Défense T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 3 Offre immédiate 4 Offre future 4 Définitions 5 Auteur Nora

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France S1 2014 Fort rebond des ventes de bureaux Hh. 25 Septembre 2014. Sommaire.

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France S1 2014 Fort rebond des ventes de bureaux Hh. 25 Septembre 2014. Sommaire. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France S1 214 Fort rebond des ventes de bureaux Hh 25 Septembre 214 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs à l acquisition 5 Offre et demande

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Bordeaux T3 2014 Un très bon trimestre vous. 2 Décembre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Bordeaux T3 2014 Un très bon trimestre vous. 2 Décembre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Bordeaux T3 2014 Un très bon trimestre vous 2 Décembre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5 Auteur Hélène Boreau

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Deuxième Couronne T4 2013. 14 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Deuxième Couronne T4 2013. 14 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Deuxième Couronne T4 213 Tumultueuse ultueuse année 14 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Deuxième Couronne 3 Deuxième Couronne Sud 5 Pôle de Roissy 7 Marne-la-Vallée 9 Saint-Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Effet «La Marseillaise»

Effet «La Marseillaise» DTZ Research PROPERTY TIMES Effet «La Marseillaise» Marseille Bureaux T4 214 1 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Le marché marseillais

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Première Couronne T2 2014 Un bilan mitigé. 15 Juillet 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Première Couronne T2 2014 Un bilan mitigé. 15 Juillet 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Première Couronne T2 214 Un bilan mitigé 15 Juillet 214 Sommaire Contexte économique 2 Première Couronne 3 Première Couronne Est 5 Première Couronne Nord 7 Première Couronne Sud 9 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Insight IDF Grandes transactions 1 er sem. 2014. Volume en hausse, neuf en baisse. 24 Juillet 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Insight IDF Grandes transactions 1 er sem. 2014. Volume en hausse, neuf en baisse. 24 Juillet 2014. Sommaire. Auteur. DTZ Insight IDF Grandes transactions 1 er sem. 2014 Volume en hausse, neuf en baisse 24 Juillet 2014 Sommaire Demande placée 2 Secteurs d activité et valeurs locatives 4 Motivations et mobilité des entreprises

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T3 2012 La baisse se confirme hh. 31 Octobre 2012. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T3 2012 La baisse se confirme hh. 31 Octobre 2012. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Région Lyonnaise T3 212 La baisse se confirme hh 31 Octobre 212 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Offre future 5 Valeurs à la location

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux 18 Décembre 2012 Sommaire Coûts d occupation globaux 2 Coûts au poste de travail 3 Loyers de bureaux 4 Charges des immeubles

Plus en détail

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Quand le QCA va Paris QCA T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Pierre d Alençon Chargé d Etudes

Plus en détail

Bon départ. Toulouse Bureaux T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Bon départ. Toulouse Bureaux T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Bon départ Toulouse Bureaux T1 215 29 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5 Après une année

Plus en détail

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Paris Centre Ouest Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de Paris Centre Ouest au 1er semestre 2008 : Paris Centre Ouest dont QCA

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014.

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 213 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh 3 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs à l acquisition 5 Offre et

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 213 L exception dans un marché dépressif 15 janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri

Plus en détail

Sur-offre de seconde main

Sur-offre de seconde main DTZ Research PROPERTY TIMES Sur-offre de seconde main Bordeaux Bureaux T4 14 24 Février 15 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5

Plus en détail

Property Times La Défense T2 2011 Une fin de semestre encourageante

Property Times La Défense T2 2011 Une fin de semestre encourageante Property Times La Défense T2 211 Une fin de semestre encourageante 12 Juillet 211 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2 La Défense 3-4 Chiffres clés 5 Définitions 6 Contacts 7 Auteur Nora

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

Restructuration continue

Restructuration continue DTZ Research PROPERTY TIMES Restructuration continue Genève Bureaux 215 15 Avril 215 Sommaire Demande placée & Loyer prime 2 Offre immédiate 4 Taux de vacance 5 Projets de développement 5 Définitions 6

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Genève Bureaux T2 2013. Regain d activité et ajustement des prix. Eté 2013. Sommaire. Auteur, contact 100'000 80'000

DTZ Research. Property Times Genève Bureaux T2 2013. Regain d activité et ajustement des prix. Eté 2013. Sommaire. Auteur, contact 100'000 80'000 Property Times Genève Bureaux T2 2013 Regain d activité et ajustement des prix Eté 2013 Sommaire Contexte économique Demande placée Loyer prime Taux de vacance Production neuve Projets en développement

Plus en détail

Property Times Paris QCA T1 2011 Le QCA maintient le cap

Property Times Paris QCA T1 2011 Le QCA maintient le cap Property Times Paris QCA T1 211 Le QCA maintient le cap 14 Avril 211 Sommaire Avec 95 m² commercialisés au cours du 1 er trimestre 211 - soit un volume en hausse de 1% en un an - le marché des bureaux

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T3 2013 Le Croissant Ouest s en sort bien. 15 octobre 2013. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T3 2013 Le Croissant Ouest s en sort bien. 15 octobre 2013. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T3 213 Le Croissant Ouest s en sort bien 15 octobre 213 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri

Plus en détail

Volume en hausse. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ventes de bureaux Ile-de-France 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Volume en hausse. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ventes de bureaux Ile-de-France 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Volume en hausse Ventes de bureaux Ile-de-France 214 15 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs à l acquisition 5 Offre et demande exprimée 6 Définitions

Plus en détail

Property Times La Défense T1 2011 Le niveau d offre devient préoccupant

Property Times La Défense T1 2011 Le niveau d offre devient préoccupant Property Times La Défense T1 211 Le niveau d offre devient préoccupant 14 Avril 211 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2 La Défense 3-4 Chiffres clés 5 Définitions 6 Contacts 7 Auteur Manuela

Plus en détail

Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 2007

Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 2007 Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 27 9 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de la Première Couronne Sud au 4ème trimestre 27 : - De nombreux engagements, -

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T2 2014 Net rebond au 2 ème trimestre. 15 juillet 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T2 2014 Net rebond au 2 ème trimestre. 15 juillet 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T2 214 Net rebond au 2 ème trimestre 15 juillet 214 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 2 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense

Plus en détail

LOGISTIQUE BILAN 2013

LOGISTIQUE BILAN 2013 BILAN IMMOBILIER A N N E E 2 0 1 3 SOMMAIRE 1 L E M A R C H E D E S U T I L I S A T E U R S F A I T S M A R Q U A N T S 2 0 1 3 E V O L U T I O N P A R R E G I O N 2 3 L E M A R C H E D E L I N V E S T

Plus en détail

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Les faits marquants de l année 2013 Offre de bureaux disponibles : 1. Le choix de bureaux ne cesse de s accroître L offre a augmenté de 9% en

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

Property Times Le marché des bureaux à Genève T3 2011 Des taux d occupation indicatifs incertains

Property Times Le marché des bureaux à Genève T3 2011 Des taux d occupation indicatifs incertains Property Times Le marché des bureaux à Genève 2011 Des taux d occupation indicatifs incertains Novembre 2011 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2 Les bureaux 3 Demande placée 3 Loyer prime

Plus en détail

Mauvais script! IDF Croissant Ouest T2 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Mauvais script! IDF Croissant Ouest T2 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Mauvais script! IDF Croissant Ouest T2 215 17 Juillet 215 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 2 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11 Définitions

Plus en détail

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Heures Noires IDF Croissant Ouest T1 215 1 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11 Définitions

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Property Times La Défense T4 2010 Un marché à contre-courant

Property Times La Défense T4 2010 Un marché à contre-courant Property Times La Défense T4 Un marché à contre-courant 13 Janvier 211 Sommaire Executive Summary 1 Contexte économique 2 La Défense 3-4 Chiffre clés 5 Définition 6 Contacts 7 Auteur Manuela Moura Chargée

Plus en détail

Property Times Luxembourg 1 er semestre 2012 Le marché d immobilier maintient le rythme

Property Times Luxembourg 1 er semestre 2012 Le marché d immobilier maintient le rythme Luxembourg 1 er semestre 2012 Le marché d immobilier maintient le rythme 7 Août 2012 Contents Sommaire 1 Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 5 Marché de

Plus en détail

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success.

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success. Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 212 Accelerating success. 212 TABLEAU DE BORD STRASBOURG SOMMAIRE CHIFFRES-CLÉS Chiffres-clés et Tendances p. 2 Parc de Bureaux 3 millions de m² Demande

Plus en détail

Marché immobilier en Ile-de-France

Marché immobilier en Ile-de-France Marché immobilier en Ile-de-France Contexte des marchés locatifs et de l investissement Virginie Houzé Directeur Etudes et Recherche France 18 juin 2015 Paris? Liquidité & Risque Liquidité & risque 10

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 DOSSIER DE PRESSE Le mardi 9 février 2016, ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01 Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 EN SYNTHESE «La reprise amorcée en

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

Retour des grandes transactions

Retour des grandes transactions DTZ Research PROPERTY TIMES Retour des grandes transactions Paris T4 214 11 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Auteur Pierre

Plus en détail

ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 17 206 397 euros 2 rue de Bassano - 75116 PARIS 735 620 205 RCS PARIS

ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 17 206 397 euros 2 rue de Bassano - 75116 PARIS 735 620 205 RCS PARIS ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 17 206 397 euros 2 rue de Bassano - 75116 PARIS 735 620 205 RCS PARIS CHIFFRE D AFFAIRES INFORMATION TRIMESTRIELLE 4 ème trimestre 2012 INFORMATION

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne. Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014

L immobilier d entreprise en Essonne. Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014 L immobilier d entreprise en Essonne Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014 Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout 27 ans d expérience dans le métier de conseil en immobilier

Plus en détail

Total Passif 316,0 310,6

Total Passif 316,0 310,6 Acanthe Développement RESULTATS ANNUELS 2014 Faits Marquants Paris, le 24 Avril 2015 Patrimoine Immobilier 295 Millions d euros Résultat net consolidé (part du groupe) 1.533 K ANR 1,2882 / action Cours

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015 L Tableau de bord mensuel Novembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple =

Plus en détail

DTZ Research. Property Times France Entrepôts T1 2014 Un démarrage en douceur. 30 Avril 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times France Entrepôts T1 2014 Un démarrage en douceur. 30 Avril 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times France Entrepôts T1 214 Un démarrage en douceur 3 Avril 214 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse 3 Ile-de-France 5 Rhône-Alpes 7 PACA 9 Nord Pas-de-Calais 1 Marché de l investissement

Plus en détail

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare. Bruxelles, le 27 août 2010 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2010 IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

Plus en détail

Site CHARTRES DE BRETAGNE

Site CHARTRES DE BRETAGNE DAUPHIN Immobilier La Note de conjoncture Le Marché des entrepôts à Rennes (Bilan 2011 sur 9 mois) Site CHARTRES DE BRETAGNE Entrepôt SAINT JACQUES DE LA LANDE Plateforme Logistique TORCE Site CESSON SEVIGNE

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T2 2014 Les très grands mouvements manquent à l appel. 28 Juillet 2014. Sommaire. Auteurs.

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T2 2014 Les très grands mouvements manquent à l appel. 28 Juillet 2014. Sommaire. Auteurs. Property Times Région Lyonnaise T2 214 Les très grands mouvements manquent à l appel 28 Juillet 214 Sommaire Contexte économique 2 Bureaux 3 Locaux d activité 7 Logistique 1 Investissement 1 Définitions

Plus en détail

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award.

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Paris, le 21 mars 2013 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de

Plus en détail

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances :

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Le marché locatif de bureaux : - La baisse de l activité se

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2015. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2015. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 215 Accelerating success. perspectives Un marché immobilier qui attend la reprise de l économie >L e marché des bureaux francilien a progressé

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Septembre 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Septembre 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier

Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier Communiqué de presse Paris, 15 novembre 2012 Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier Loyers nets : 3,2 M Résultat net consolidé négatif ANR par action EPRA :

Plus en détail

Communiqué de presse 24 avril 2014

Communiqué de presse 24 avril 2014 Communiqué de presse 24 avril 2014 Activité au 31 mars 2014 Hausse du taux d occupation moyen du Groupe à 96.9% contre 95.5% fin 2013 Loyers en hausse de +3.5% à périmètre homogène Gecina maintient sa

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai 25-5-27 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - mai 25 La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai Le baromètre de

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Investment Market Update France T3 Le marché garde le cap malgré un été calme 21 Octobre Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 3 Les investisseurs 6 Transactions significatives 8 Définitions

Plus en détail

Des conditions de négociation toujours très avantageuses pour les entreprises

Des conditions de négociation toujours très avantageuses pour les entreprises Perspectives Entreprises Ile-de-France 3 e trimestre 2013 Des conditions de négociation toujours très avantageuses pour les entreprises Alors qu ils «résistaient» jusque-là, les loyers faciaux sont en

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2012 Note semestrielle N 5 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES Une activité dynamique qui pourrait s essouffler L activité d hébergement d entreprises au premier

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été Bilan de l activité touristique 2015 Résultats du 1 er semestre et de l été Analyse de la conjoncture économique Contexte international En raison d un ralentissement de l activité au cours du 1 er trimestre

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bases de données Besoin de suivre en permanence l évolution de votre marché? OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE GROUPE DE RECHERCHE SUR L'ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'AMENAGEMENT L information

Plus en détail

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Atelier Bureaux OIB Les chiffres du 1e semestre 2010-1 Objet de l'atelier et sources Depuis plus de 15 ans, l'oie et l'a-urba réalisent une

Plus en détail

Les marchés immobiliers

Les marchés immobiliers Éditorial de Me ROBIN Laurent Les marchés immobiliers Président de la Chambre interdépartementale des notaires des, des et des Comme chaque année, la Chambre des Notaires de PAU présente une analyse du

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne

L immobilier d entreprise en Essonne L immobilier d entreprise en Essonne Conférence CCI Vendredi 29 Novembre 2013 Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout 26 ans d expérience dans le métier de conseil en

Plus en détail

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Mercredi 6 avril 2011-1 La diffusion des crédits recule toujours

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Insight France : Coûts d occupation Bureaux 2014 Baisse des loyers et des charges. 3 Décembre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Insight France : Coûts d occupation Bureaux 2014 Baisse des loyers et des charges. 3 Décembre 2014. Sommaire. Auteur. DTZ Insight France : Coûts d occupation Bureaux 2014 Baisse des loyers et des charges 3 Décembre 2014 Sommaire Coûts d occupation globaux 2 Coûts au poste de travail 3 Loyers de bureaux 4 Charges des immeubles

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel Le 1 er juin 2012 Rapport financier semestriel Au cours du premier semestre 2012, le Groupe a enregistré une forte croissance de son activité (+8,1%), notamment liée à une période de soldes hiver favorables,

Plus en détail

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 La Corse devrait conserver sa première place pour la croissance avec un taux de 1 % contre 0,5 % pour l ensemble de la France. En 2011, le taux

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les principaux indicateurs économiques Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

Bilan 1 er Semestre 2012 Marché Tertiaire Communauté Urbaine de Strasbourg. www.dtz.com

Bilan 1 er Semestre 2012 Marché Tertiaire Communauté Urbaine de Strasbourg. www.dtz.com Bilan 1 er Semestre 2012 Marché Tertiaire Communauté Urbaine de Strasbourg www.dtz.com Juillet 2012 DTZ + UGL De cette fusion naît le 3 ème acteur mondial du conseil en immobilier d entreprises, présent

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail