AEROCLUB DE BORDEAUX FORMATION A LA LICENCE PPL ETUDE STATISTIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AEROCLUB DE BORDEAUX FORMATION A LA LICENCE PPL ETUDE STATISTIQUE"

Transcription

1 AEROCLUB DE BORDEAUX FORMATION A LA LICENCE PPL ETUDE STATISTIQUE Jean-Pierre Duvivier octobre 23

2 1. INTRODUCTION 2 Cette petite étude présente les résultats d'une enquête effectuée auprès des membres de l'aéroclub de Bordeaux, concernant leur formation à la licence TT / PPL. Le but est ici de préciser la durée de la formation ainsi que les heures nécessaires pour atteindre le niveau permettant d'être présenté à l'examen pratique en vue de la délivrance de la licence de pilote privé avion (TT jusqu'en 1999, PPL depuis cette date selon la réglementation JAR-FCL 1). Pour cela, il a été demandé auprès des pilotes brevetés TT ou PPL les renseignements suivants: - date du début de formation - date d'obtention de la licence TT ou PPL - nombre d'heures totales et solo effectuées pendant la période de formation 4 pilotes ont répondu au questionnaire. Ce nombre est inférieur à celui qui avait été évalué (6) pour obtenir un échantillonnage représentatif, en particulier les statistiques concernant les années qui sont à prendre avec beaucoup de précaution en raison du très faible nombre de réponses obtenues (8 soit 2% de la population). Néanmoins, tout ceci permet de tirer des conclusions concernant: - l'évolution durant les 4 décennies passées - la durée, le nombre d'heures, et le coût actuel d'une formation à la licence PPL Important: les conclusions de cette étude ne concernent évidemment que l'aéroclub de Bordeaux; la majorité des pilotes ayant répondu au questionnaire y ont fait leur formation. Une étude similaire effectuée auprès d'autres aéroclubs pourrait donner des résultats différents. 2. ANALYSE DES DONNEES 2.1 Nombre d'heures / durée de la formation en fonction du nombre des années De façon générale, le nombre d'heures est en augmentation depuis les années 6, comme on peut le deviner et ce en raison de plusieurs facteurs: - des avions mieux équipés que dans les années 6/7 et donc plus de "travail machine" - un environnement aéronautique plus complexe (zones, traffic, ) - des procédures radio plus accentuées - une réglementation plus lourde - un programme du test TT / PPL plus complet - un nombre d'heure minimum pour la présentation à l'examen pratique actuellement supérieur soit 45 h contre 4 avant, voire moins dans les années 6 sous certaines conditions). Nombre d'heures totales / années Heures totales ,3 81, 56, 58,8 41, Années

3 Idem pour la durée de formation qui suit cette évolution du nombre d'heures nécessaires. 3 Durée de la formation / années Durée (mois) 3, 25, 2, 15, 1, 5,, 24, 18,7 15,2 12,3 7, Années En ce qui concerne 21 et au-delà, cette augmentation de la durée s'explique aussi par une diminution de la fréquence des vols, comme indiqué dans le graphe ci-dessous. Cette baisse peut s'expliquer par: - une disponibilité moindre, et/ou - un budget mensuel plus limité Fréquence des vols / années Fréquence des vols (heures/mois) ,5 4,8 4,7 3,4 3, Années

4 2.2 Durée de la formation et nombre d'heures en fonction de la fréquence des vols 4 Cette corrélation est très importante car elle permet de vérifier ce qu'instinctivement on ressent, à savoir que des leçons rapprochées, de façon continue, permettent de minimiser la durée et le nombre d'heures totales nécessaires. Le graphe ci-dessous représente la durée de la formation en fonction de la fréquence des vols, exprimée en heures / mois. On peut alors tracer une courbe moyenne (de type y = ax b +c pour les amateurs de mathématiques) qui permet avec une bonne approximation de corréler fréquence des vols et durée. La dispersion est évidemment importante entre 2 et 4.5 h / mois, en raison du nombre de points dans cette plage. Durée (mois) 42, 36, 3, 24, 18, 12, 6,, Durée / Fréquence des vols Fréquence des vols (heures/mois) A partir ce de cette approche théorique, et en considérant uniquement les données depuis 199, on établit un graphique permettant de prévoir, pour les élèves actuellement en formation ou ceux à venir la durée moyenne de formation et le nombre d'heures nécessaires. Ce graphique est présenté en annexe 1. Durée et heures totales sont données avec une fourchette mini/maxi. Environ 85 % des élèves ayant passé leur brevet depuis 199 se tiennent dans ces fourchettes. Exemple: un élève effectuant régulièrement 3 heures de vol par mois peut espérer une durée de formation comprise entre 2 et 3 mois et un nombre d'heures de vols compris entre 68 et 88 heures. 2.2 Répartition heures double commande / heures solo Le graphe suivant représente le rapport heures en double commande / heures totales. On constate une augmentation presque linéaire de ce rapport avec le nombre d'heures totale, ce qui indique qu'une augmentation du nombre d'heures totales se fait principalement en double commande et que le nombre d'heures solo évolue lui très peu.

5 5 Rapport heures Double Commande / Heures totales Rapport heures DC / heures totales 1,,8,6,4,2, Heures totales A partir de l'équation de la courbe de corrélation de ces points, on peut en déduire le graphique présenté en annexe 2 qui montre la répartition heures DC / heures Solo. 2.3 Coût de la formation Les graphiques des annexes 1 et 2, combinés entre eux, permettent alors d'estimer un coût moyen (fourchette basse) de la formation à la licence PPL. Voir graphique en annexe 3.

6 6 ANNEXE Progression théorique "type" (d'après statistiques ACB) Durée de la formation et nombre d'heures nécessaires Heures 9 Durée de la formation (mois) Durée Mini légal 45 h Maxi Mini Nombre d'heures Maxi Mini Fréquence des vols (heures/mois) 2 1

7 7 ANNEXE 2 Répartition moyenne heures double commande / heures solo ( d'après statistiques ACB) Heures double commande / solo Double commande Solo Heures totales

8 8 ANNEXE 3 Coût moyen en fonction de la durée (d'après statistiques ACB) (hors frais fixes: documentation, cotisation club, licence FNA..) 8 7 Coût (Euros) 6 5 4, 6, 12, 18, 24, 3, 36, 42, 48, Durée de la formation (mois)

Piloter un avion : les questions les plus fréquemment posée En fin de document, les spécificités propres aux Ailes Soissonnaises

Piloter un avion : les questions les plus fréquemment posée En fin de document, les spécificités propres aux Ailes Soissonnaises Piloter un avion : les questions les plus fréquemment posée En fin de document, les spécificités propres aux Ailes Soissonnaises 1) C est quoi un brevet de pilote avion? Quelles sont les étapes? Pour pouvoir

Plus en détail

Chapitre 3. Les distributions à deux variables

Chapitre 3. Les distributions à deux variables Chapitre 3. Les distributions à deux variables Jean-François Coeurjolly http://www-ljk.imag.fr/membres/jean-francois.coeurjolly/ Laboratoire Jean Kuntzmann (LJK), Grenoble University 1 Distributions conditionnelles

Plus en détail

Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique. Nguyen Ha- Phong. Section génie civil 2012, Prof. Dr A. Schleiss

Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique. Nguyen Ha- Phong. Section génie civil 2012, Prof. Dr A. Schleiss Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique Nguyen Ha- Phong Section génie civil 212, Prof. Dr A. Schleiss A) Analyse hydrologique 1. Estimation des débits moyens journaliers de la station

Plus en détail

PRESENTATION. Le règlement prend en compte les pilotes membres du club ayant leur licence à jour dans un autre club. Le bonus T B et supprimé.

PRESENTATION. Le règlement prend en compte les pilotes membres du club ayant leur licence à jour dans un autre club. Le bonus T B et supprimé. Le jour le plus long PRESENTATION Nouveauté cette année. Le règlement prend en compte les pilotes membres du club ayant leur licence à jour dans un autre club. Le bonus T B et supprimé. Les aéro-clubs

Plus en détail

Bienvenue à Bord de notre Aéroclub N 50 41 14 E 003 04 32

Bienvenue à Bord de notre Aéroclub N 50 41 14 E 003 04 32 Aéroclub U.A.L.R.T. Aérodrome de Bondues Avenue du Général de Gaulle 59910 BONDUES 03.20.72.40.98 http://www.ualrt.org email : secretariat@ualrt.org Bienvenue à Bord de notre Aéroclub N 50 41 14 E 003

Plus en détail

Championnat de France de Vol à Voile. Le vrai prix du Vol à Voile

Championnat de France de Vol à Voile. Le vrai prix du Vol à Voile Championnat de France de Vol à Voile Le vrai prix du Vol à Voile Le vrai prix du vol à voile Le vrai prix du vol à voile...3 Les éléments de coût du vol à voile...4 Le planeur...4 Le décollage...4 Les

Plus en détail

Aéro Ecole INFORMATIONS GENERALES DESTINEES AUX DEBUTANTS

Aéro Ecole INFORMATIONS GENERALES DESTINEES AUX DEBUTANTS CLUB AERONAUTIQUE D ANNEMASSE Aéro Ecole INFORMATIONS GENERALES DESTINEES AUX DEBUTANTS Notre aéro-école vous souhaite la bienvenue. Voici quelques informations générales qui vont sans doute répondre en

Plus en détail

OPENFLYERS Mode dʼemploi Adhérent

OPENFLYERS Mode dʼemploi Adhérent 1. Préambule OPENFLYERS Mode dʼemploi Adhérent L accès réservé nécessite d accepter les cookies provenant du site : pensez donc à paramétrer votre navigateur en conséquence. Les navigateurs compatibles

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison directe Exercice IX Un hacheur quatre quadrants alimente l induit d une machine à courant continu à aimants permanents. a charge mécanique accouplée sur l arbre de la machine n est

Plus en détail

Présentation et utilisation d outils logiciels Application aux dosages en biologie

Présentation et utilisation d outils logiciels Application aux dosages en biologie Présentation et utilisation d outils logiciels Application aux dosages en biologie Les outils logiciels présentés : Excel ( Microsoft) Calc (OpenOffice) Regressi (Micrelec) Excel Calc (OpenOffice) Regressi

Plus en détail

Pour faire un vol d initiation, apprendre à piloter ou pratiquer le vol à voile, près de 170 clubs vous accueillent sur le territoire français.

Pour faire un vol d initiation, apprendre à piloter ou pratiquer le vol à voile, près de 170 clubs vous accueillent sur le territoire français. Pour faire un vol d initiation, apprendre à piloter ou pratiquer le vol à voile, près de 170 clubs vous accueillent sur le territoire français. - 1 - Une enquête a été réalisée auprès des 170 associations

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Le divorce. Laure Chaussebourg Valérie Carrasco Aurélie Lermenier

Le divorce. Laure Chaussebourg Valérie Carrasco Aurélie Lermenier Secrétariat Général Service support et moyens du ministère Sous-direction de la Statistique et des Études Le divorce Laure Chaussebourg Valérie Carrasco Aurélie Lermenier Juin 2009 2 SG-2S2M- SDSE BDSE100

Plus en détail

Université Jinan Faculté de Gestion Tripoli - Liban. Statistiques. Examen Préparatoire. Version 1

Université Jinan Faculté de Gestion Tripoli - Liban. Statistiques. Examen Préparatoire. Version 1 Université Jinan Faculté de Gestion Tripoli - Liban Statistiques Examen Préparatoire Version 1 2011-2010 Statistiques Université de Jinan Faculté de Gestion Table des matières 1 Analyse statistique d'une

Plus en détail

TRANSISTOR BIPOLAIRE

TRANSISTOR BIPOLAIRE I Introduction I.1 Constitution Le transistor bipolaire est réalisé dans un monocristal comportant trois zones de dopage différentes. n p n collecteur base émetteur n C On reconnaît deux jonctions PN p

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 7 (ES) ES : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées conformément

Plus en détail

Examen PPL(*) Présentation des papiers de l'avion

Examen PPL(*) Présentation des papiers de l'avion Examen PPL() Présentation des papiers de l'avion () à lire aussi pour le test du Brevet de Base Création octobre 2008 Modifiée : décembre 2008, mars 2009 Dernière mise à jour : octobre 2009 [Assurance]

Plus en détail

Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011

Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011 Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011 Activités numériques 12 points Exercice 1 Un dé cubique a 6 faces peintes : une en bleu, une en rouge, une en jaune, une en vert et deux en noir.

Plus en détail

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d Vol de nuit Sommaire Introduction : Nuit aéronautique a et types de vol. 1. Un peu de réglementationr A. Au niveau du pilote a. Qualification et aptitude au vol de nuit b. Conditions d expd expérience

Plus en détail

Les stages de formation 2015

Les stages de formation 2015 Le Centre Savoyard de Vol à Voile Alpin vous propose Les stages de formation 2015 Centre Savoyard de Vol à Voile Alpin Avenue de Chambery 73190 Challes les Eaux Version 1.01 du 31 avril 2015 Table des

Plus en détail

La régression linéaire et ses conditions d application

La régression linéaire et ses conditions d application Nº 752 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 353 La régression linéaire et ses conditions d application par R. JOURNEAUX GHDSO/LIREST Université Paris XI, 91400 Orsay Dans un article récent publié dans le

Plus en détail

Leçon N 4 : Statistiques à deux variables

Leçon N 4 : Statistiques à deux variables Leçon N 4 : Statistiques à deux variables En premier lieu, il te faut relire les cours de première sur les statistiques à une variable, il y a tout un langage à se remémorer : étude d un échantillon d

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES BUREAU DES LICENCES (PEL)

MANUEL DE PROCEDURES BUREAU DES LICENCES (PEL) MANUEL DE PROCEDURES BUREAU DES LICENCES (PEL) TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1-DEFINITIONS ET ABREVIATIONS 3 CHAPITRE 2- PROCEDURE DE DELIVRANCE DES LICENCES ET QUALIFICATIONS 7 CHAPITRE 3- PROCEDURE DE

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A)

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) Manuel de formation pratique PPL(A) PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique est un outil de référence destiné aux instructeurs et aux élèves pilotes.

Plus en détail

NOTE SUR LA MODELISATION DU RISQUE D INFLATION

NOTE SUR LA MODELISATION DU RISQUE D INFLATION NOTE SUR LA MODELISATION DU RISQUE D INFLATION 1/ RESUME DE L ANALYSE Cette étude a pour objectif de modéliser l écart entre deux indices d inflation afin d appréhender le risque à très long terme qui

Plus en détail

Le suivi de la qualité. Méthode MSP : généralités

Le suivi de la qualité. Méthode MSP : généralités Le suivi de la qualité La politique qualité d une entreprise impose que celle maîtrise sa fabrication. Pour cela, elle doit être capable d évaluer la «qualité» de son processus de production et ceci parfois

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

STATISTIQUES I) UN PEU DE VOCABULAIRE

STATISTIQUES I) UN PEU DE VOCABULAIRE STATISTIQUES I) UN PEU DE VOCABULAIRE Toute étude statistique s'appuie sur des données. Dans le cas ou ces données sont numériques (99% des cas), on distingue les données discrètes (qui prennent un nombre

Plus en détail

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées. L orthographe, le soin et la présentation sont notés sur 4 points. Activités numériques (12 points)

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Dérivation : Approximation affine et applications aux évolutions successives Contexte pédagogique Objectifs

Plus en détail

3ème CORRECTION L6-fiche d'exercices-approche DE LA NOTION DE FONCTION 2010-2011

3ème CORRECTION L6-fiche d'exercices-approche DE LA NOTION DE FONCTION 2010-2011 3ème CORRECTION L6-fiche d'exercices-approche DE LA NOTION DE FONCTION 200-20 Exercice Lire un tableau Voici un tableau de valeurs d'une fonction f: x 3 0 2 4 5 f(x) 7 2 3 5 3 6 En utilisant les données

Plus en détail

Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter

Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter Age minimum : pour effectuer le 1 er vol solo : 16 ans révolus, pour obtenir le brevet 17 ans révolus. Aptitude médicale : délivrée

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Le 1er AERO-RESORT. Verchocq Pas de Calais - France

Le 1er AERO-RESORT. Verchocq Pas de Calais - France Le 1er AERO-RESORT Verchocq Pas de Calais - France Vous êtes pilote? Vous aspirez à le devenir? Les loisirs aériens sont votre passion? Vous rêvez d un site où pratiquer le plus facilement possible vos

Plus en détail

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES MARDI 17JUIN 2014. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES MARDI 17JUIN 2014. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 MATHÉMATIQUES MARDI 17JUIN 2014 Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 Calculatrice autorisée,

Plus en détail

( x )= 2 3 ( x 1) f 3 ( x)=( x+1)2 ( x 1) ( x+1) f 4. ( x )=5 x 2 1. ( x)=3 2 x f 2. 212 nom: DS ( 1h) : Sujet A fonctions affines droites

( x )= 2 3 ( x 1) f 3 ( x)=( x+1)2 ( x 1) ( x+1) f 4. ( x )=5 x 2 1. ( x)=3 2 x f 2. 212 nom: DS ( 1h) : Sujet A fonctions affines droites 212 nom: DS ( 1h) : Sujet A fonctions affines droites Exercice 1: 1 ) Dans chacun des cas suivants,: Dire si la fonction est affine ou non. Préciser si elle est linéaire. Si la fonction est affine, donner

Plus en détail

Intelligence Artificielle Jeux

Intelligence Artificielle Jeux Intelligence Artificielle Jeux Bruno Bouzy http://web.mi.parisdescartes.fr/~bouzy bruno.bouzy@parisdescartes.fr Licence 3 Informatique UFR Mathématiques et Informatique Université Paris Descartes Programmation

Plus en détail

Annexe commune aux séries ES, L et S : boîtes et quantiles

Annexe commune aux séries ES, L et S : boîtes et quantiles Annexe commune aux séries ES, L et S : boîtes et quantiles Quantiles En statistique, pour toute série numérique de données à valeurs dans un intervalle I, on définit la fonction quantile Q, de [,1] dans

Plus en détail

Aeroclub du Blanc Les Bergeraux 02.54.37.08.18. Guide des réservations. Edition 3.0 Airchunk 3.0. internet.acleblanc@gmail.com

Aeroclub du Blanc Les Bergeraux 02.54.37.08.18. Guide des réservations. Edition 3.0 Airchunk 3.0. internet.acleblanc@gmail.com Aeroclub du Blanc Les Bergeraux 02.54.37.08.18 Guide des réservations Edition 3.0 Airchunk 3.0. internet.acleblanc@gmail.com Pourquoi Airchunk? Openflyers 1.3.1 a ete utilise au club depuis 2006. Il a

Plus en détail

Monitoring d un Datacenter du concept à la réalisation

Monitoring d un Datacenter du concept à la réalisation Monitoring d un Datacenter du concept à la réalisation Par Norbert Andrey Tél: ++41(0)21 316 26 00 - Fax: ++41(0)21 316 27 26 Page 1 Objectifs - Détecter les défauts de fonctionnement et les notifier -

Plus en détail

Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite.

Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite. Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite. Introduction : Avant de commencer, il est nécessaire de prendre connaissance des trois types de

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 1

Tremplins de la Qualité. Tome 1 Tome 1 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANT-PROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

Aéro-club du CE AIRBUS-France- Toulouse René Barbaro MANUEL «QUALITE»

Aéro-club du CE AIRBUS-France- Toulouse René Barbaro MANUEL «QUALITE» Aéro-club du CE AIRBUS-France- Toulouse René Barbaro version : 0-2 PPL-A Page 1/43 Rédacteur : J.Loury MANUEL «QUALITE» Aérodrome de TOULOUSE-LASBORDES 18, Avenue Jean-René Lagasse 31130 BALMA e-mail :

Plus en détail

Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2. ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts

Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2. ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2 ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts Rappel : Présenter les parties de l'épreuve sur feuilles

Plus en détail

Schéma de principe hydraulique

Schéma de principe hydraulique 1. Schéma de fonctionnement Ces s de fonctionnement sont des solutions préférentielles et éprouvées fonctionnant sans problèmes et permettant une plus haute efficacité de l'installation de pompe à chaleur.

Plus en détail

O BTENTION DE LA LICENCE DE PILOTE PRIVE AVION

O BTENTION DE LA LICENCE DE PILOTE PRIVE AVION ministère de l Écologie de l Énergie du Développement durable et de la mer En charge des Technologie vertes et des Négociations sur le climat O BTENTION DE LA LICENCE DE PILOTE PRIVE AVION P P L /A 1 )

Plus en détail

Leçon 9. Systèmes de gestion dépôt central / magasins secondaires

Leçon 9. Systèmes de gestion dépôt central / magasins secondaires CANEGE Leçon 9 Systèmes de gestion dépôt central / magasins secondaires Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : comprendre le fonctionnement d une organisation dépôt central

Plus en détail

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM DEMENAGEMENTS DE PARTICULIERS Etude de prix de revient actualisée aux conditions de juin 2015 OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM Dans le cadre de sa mission d intérêt général, le CNR étudie également les transports

Plus en détail

FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc)

FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc) 87 FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc) Dans le cadre de la réforme pédagogique et de l intérêt que porte le Ministère de l Éducation

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

A l'intention des collègues dont les élèves vont tester le sujet "prospectif" de bac ES.

A l'intention des collègues dont les élèves vont tester le sujet prospectif de bac ES. A l'intention des collègues dont les élèves vont tester le sujet "prospectif" de bac ES. Le sujet proposé s'inscrit dans le cadre du texte d'orientation ci-joint. L'exercice I est du type "compréhension

Plus en détail

Sondage de référence 2005 sur la satisfaction des clients du CRSH

Sondage de référence 2005 sur la satisfaction des clients du CRSH Rapport Final Conseil de recherches en sciences humaines du Canada 1 Réseau C i r c u m I n c. Conseil en gestion et en recherche 74, rue du Val-Perché Gatineau (Québec) J8Z 2A6 (819)770-2423, (819)770-5196

Plus en détail

Principe d optimisation. Optimisation technico-économique. Coût. Isolation thermique. Isolation optimale

Principe d optimisation. Optimisation technico-économique. Coût. Isolation thermique. Isolation optimale Optimisation technico-économique Objectif : obtenir une certaine prestation à moindre coût Dans le domaine du bâtiment, cette optimisation peut s appliquer à trois niveaux différents : choix des composants

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Bruxelles, De Boeck, 2011, 736 p.

TABLE DES MATIÈRES. Bruxelles, De Boeck, 2011, 736 p. STATISTIQUE THÉORIQUE ET APPLIQUÉE Tome 2 Inférence statistique à une et à deux dimensions Pierre Dagnelie TABLE DES MATIÈRES Bruxelles, De Boeck, 2011, 736 p. ISBN 978-2-8041-6336-5 De Boeck Services,

Plus en détail

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme Fonctions linéaires et affines 3eme 1 Fonctions linéaires 1.1 Vocabulaire Définition 1 Soit a un nombre quelconque «fixe». Une fonction linéaire associe à un nombre x quelconque le nombre a x. a s appelle

Plus en détail

Statistique : Résumé de cours et méthodes

Statistique : Résumé de cours et méthodes Statistique : Résumé de cours et méthodes 1 Vocabulaire : Population : c est l ensemble étudié. Individu : c est un élément de la population. Effectif total : c est le nombre total d individus. Caractère

Plus en détail

Leçon 3. Les principaux outils de gestion des stocks

Leçon 3. Les principaux outils de gestion des stocks CANEGE Leçon 3 Les principaux outils de gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier à la pratique des outils fondamentaux de gestion des stocks : de

Plus en détail

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière?

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière? L autopartage en trace directe : quelle alternative à la particulière? Résultats de la première enquête sur l impact d un service d autopartage en trace directe (le cas d Autolib ) Cette étude réalisée

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE GRESSION Version 1.0 du 20 Août 2013 Le bon fonctionnement du binôme élève-instructeur est primordial lors de la formation d'un pilote.

Plus en détail

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2014/2015. Terminale STMG. O. Lader

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2014/2015. Terminale STMG. O. Lader Terminale STMG O. Lader Table des matières Interrogation 1 : Indice et taux d évolution........................... 2 Devoir maison 1 : Taux d évolution................................ 4 Devoir maison 1

Plus en détail

La notion de dualité

La notion de dualité La notion de dualité Dual d un PL sous forme standard Un programme linéaire est caractérisé par le tableau simplexe [ ] A b. c Par définition, le problème dual est obtenu en transposant ce tableau. [ A

Plus en détail

Statistiques à deux variables

Statistiques à deux variables Statistiques à deux variables Table des matières I Position du problème. Vocabulaire 2 I.1 Nuage de points........................................... 2 I.2 Le problème de l ajustement.....................................

Plus en détail

1. Les types d enquêtes

1. Les types d enquêtes La conduite d une enquête par questionnaire La conception d un questionnaire ne doit pas être réalisée de façon hasardeuse. Elle suit une méthodologie stricte qui permet d atteindre des résultats utilisables

Plus en détail

Cycle Préparatoire 2015

Cycle Préparatoire 2015 ATPL Cycle Préparatoire 2015 Philosophie Sommaire Dates du concours 2 Conditions d admission 3 La sélection 3 La formation 5 S inscrire à la sélection 6 Le dossier de candidature 6 Pour en savoir plus

Plus en détail

Table des matières. I Mise à niveau 11. Préface

Table des matières. I Mise à niveau 11. Préface Table des matières Préface v I Mise à niveau 11 1 Bases du calcul commercial 13 1.1 Alphabet grec...................................... 13 1.2 Symboles mathématiques............................... 14 1.3

Plus en détail

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque FNCTINS I Généralités sur les fonctions Définitions Soit D une partie de l'ensemble IR. n définit une fonction f de D dans IR, en associant à chaque réel de D, un réel et un seul noté f() et que l'on appelle

Plus en détail

r SID \PARIS mculré JEAN MONNET Droit - Économie - Gestion FORMULAIRB .E UNIVERSITÉ Diplôme de D.A.E.IJ - Option A Année universitaire 2012-2013

r SID \PARIS mculré JEAN MONNET Droit - Économie - Gestion FORMULAIRB .E UNIVERSITÉ Diplôme de D.A.E.IJ - Option A Année universitaire 2012-2013 .E UNIVERSITÉ \PARIS r SID mculré JEAN MONNET Droit - Économie - Gestion Année universitaire 2012-2013 Diplôme de D.A.E.IJ - Option A 2ème session - Septembre 2013 Intitulé de la matière : MATHEMATIQUES

Plus en détail

1. faire l'objet d'une inscription à l'ordre du jour de la plus proche réunion de l'assemblée délibérante ;

1. faire l'objet d'une inscription à l'ordre du jour de la plus proche réunion de l'assemblée délibérante ; Monsieur le Président, Par courrier en date du 3 octobre 2006, je vous ai adressé le rapport d'observations définitives arrêté par la chambre dont il a été accusé réception le 4 octobre 2006. En application

Plus en détail

IMAFS. Optimisation des stocks IMAFS. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

IMAFS. Optimisation des stocks IMAFS. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Pour vos appels d offre Avril 2011 ptimisation des stocks 3 e ÉDITI IMAFS IMAFS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M de l'éditeur IMAFS inc 2. Appartenance à un groupe

Plus en détail

Dossier de demande pour pistes tout-terrain et route R/C

Dossier de demande pour pistes tout-terrain et route R/C Dossier de demande pour pistes tout-terrain et route R/C RC Team Jura.ch RCTJ.CH info@mbcj.ch Index 1. Introduction 2 2. Disciplines R/C 3 3. Infrastructures.. 4 4. Plans des pistes 6 5. Exemples de réalisation

Plus en détail

CFD Parapente RÈGLEMENT 2014 2015

CFD Parapente RÈGLEMENT 2014 2015 CFD Parapente RÈGLEMENT 2014 2015 La CFD (Coupe Fédérale de Distance) est un challenge interne à la FFVL pour le vol de distance («cross»). À partir de la saison 2014-2015, les vols CFD ne comptent plus

Plus en détail

Introduction au cours STA 102 Analyse des données : Méthodes explicatives

Introduction au cours STA 102 Analyse des données : Méthodes explicatives Analyse des données - Méthodes explicatives (STA102) Introduction au cours STA 102 Analyse des données : Méthodes explicatives Giorgio Russolillo giorgio.russolillo@cnam.fr Infos et support du cours Slide

Plus en détail

Formation Pilote de ligne AB INITIO

Formation Pilote de ligne AB INITIO Formation Pilote de ligne AB INITIO APPROVED TRAINING ORGANISATION. FR N 0004 AEROPORT AUCH GERS PLACE RENE MARET 32 000 AUCH TEL : +33 5.62.64.41.37 Mail : contact@sudaviationtraining.fr http// :www.sudaviationtraining.fr

Plus en détail

Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA

Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation Commission Formation - FFA Edition 1 - Décembre 2013 PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique est un outil de référence destiné aux

Plus en détail

Logiciel QDA Miner. Deuxième partie Gestion du livre des codes et codage manuel

Logiciel QDA Miner. Deuxième partie Gestion du livre des codes et codage manuel PLAN DE COURS «ANALYSE DE DONNEES TEXTUELLES» Trois approches pour l analyse de textes Analyse qualitative Analyse quantitative Fouille de textes Introduction au logiciel QDA Miner Introduction et gestion

Plus en détail

3. Artefacts permettant la mesure indirecte du débit

3. Artefacts permettant la mesure indirecte du débit P-14V1 MÉTHODE DE MESURE DU DÉBIT D UN EFFLUENT INDUSTRIEL EN CANALISATIONS OUVERTES OU NON EN CHARGE 1. Domaine d application Cette méthode réglemente la mesure du débit d un effluent industriel en canalisations

Plus en détail

CRÉDITS POUR ALIMENTATION EN MOYENNE ET HAUTE TENSION ET RAJUSTEMENT POUR PERTES DE TRANSFORMATION

CRÉDITS POUR ALIMENTATION EN MOYENNE ET HAUTE TENSION ET RAJUSTEMENT POUR PERTES DE TRANSFORMATION CRÉDITS POUR ALIMENTATION EN MOYENNE ET HAUTE TENSION ET RAJUSTEMENT POUR PERTES DE TRANSFORMATION TARIFICATION Page 1 de 29 Table des matières 1 INTRODUCTION... 5 2 HISTORIQUE DES CRÉDITS POUR ALIMENTATION

Plus en détail

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre l isolation SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT SGG STADIP SILENCE La gamme SILENCE : le summum du confort acoustique! Comment? SGG STADIP SILENCE est un vitrage acoustique

Plus en détail

Prestations de conseil en SRM (Storage Ressource Management)

Prestations de conseil en SRM (Storage Ressource Management) Prestations de conseil en SRM (Storage Ressource Management) Sommaire 1 BUTS DE LA PRESTATION 2 PRESENTATION DE LA PRESTATION 3 3 3 ETAPE 1 : ELEMENTS TECHNIQUES SUR LESQUELS S APPUIE LA PRESTATION DE

Plus en détail

Épreuves supplémentaires pilote Cadre Auxiliaire

Épreuves supplémentaires pilote Cadre Auxiliaire Épreuves supplémentaires pilote Cadre Auxiliaire Épreuves informatiques (psychotechniques) Epreuves psychotechniques en groupe pour officiers Langue maternelle Anglais Mathématiques Physique Batterie de

Plus en détail

L opération d assurance

L opération d assurance Fiche 1 L opération d assurance I. Distinctions II. La mutualisation III. La sélection des risques Définition Opération d assurance : opération par laquelle un assureur organise en une mutualité une multitude

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Prévoyance collective, assurance santé et dépendance

Prévoyance collective, assurance santé et dépendance Juin 2012 Prévoyance collective, assurance santé et dépendance La Comarep vient de publier un état des lieux de la protection sociale complémentaire des branches à fin 2011. C est l occasion d en tirer

Plus en détail

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2013/2014. Terminale STMG. O. Lader

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2013/2014. Terminale STMG. O. Lader Terminale STMG O. Lader Table des matières 1 Information chiffrée (4s) 4 1.1 Taux d évolution....................................... 6 1.2 indices............................................. 6 1.3 Racine

Plus en détail

Résultats de l'enquête sociale 2014-2015 au sein de l'iep de Lille

Résultats de l'enquête sociale 2014-2015 au sein de l'iep de Lille Résultats de l'enquête sociale 2014-2015 au sein de l'iep de Lille Avant propos...1 I ANALYSE GÉNÉRALE...1 II LOGEMENT ET LOYER...2 III FRAIS D'INSCRIPTION...3 IV BOURSIER-E-S, BOURSES ET AIDES...4 V SANTÉ

Plus en détail

Retentissement de la réforme de l'ircantec 2008 sur la retraite des Praticiens Hospitaliers.

Retentissement de la réforme de l'ircantec 2008 sur la retraite des Praticiens Hospitaliers. Retentissement de la réforme de l'ircantec 2008 sur la retraite des Praticiens Hospitaliers. Dr Raphaël BRIOT ; Dr Jean GARRIC Syndicat National des Praticiens Hospitaliers d'anesthésie-réanimation RÉSUMÉ

Plus en détail

Epreuves supplémentaires pilote étudiant en Polytechnique ou en Sciences Sociales et Militaires

Epreuves supplémentaires pilote étudiant en Polytechnique ou en Sciences Sociales et Militaires Epreuves supplémentaires pilote étudiant en Polytechnique ou en Sciences Sociales et Épreuves informatiques (psychotechniques) Epreuves psychotechniques en groupe pour officiers Connaissance approfondie

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

LES REGLES DE L AIRL

LES REGLES DE L AIRL LES REGLES DE L AIRL LES RÈGLES DE L AIR Responsabilités du commandant de bord Règles de survol des obstacles Règles de prévention des abordages UTILISATION DES ULM Documents obligatoires Survol de l eau

Plus en détail

Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique.

Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique. Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique. A METHODE DE LA GAMME D ETALONNAGE... 1 1. Saisie des valeurs... 1 2. Tracé de la gamme d étalonnage... 2 3. Modélisation

Plus en détail

Déclaration d accident

Déclaration d accident Déclaration d accident Le sinistre doit être déclaré DANS LES 5 JOURS de sa survenance, Conformément à la Loi du 13/07/1930 Imprimé à utiliser pour tout accident mettant en cause un aéronef A retourner

Plus en détail

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 Mathématiques Financières Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 C. FISCHLER & S. GOUTTE T.D. 1 Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous, répondre aux questions suivantes : Est-ce une suite monotone?

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

Licences fédérales : modalités et conditions de souscription

Licences fédérales : modalités et conditions de souscription REPERE 6.1.6 EDITION 2013/2016 NP N 14_285 DATE : 17 juin 2014 6.1.6 Licences Duo, Découverte et changement de nom des autres licences Nota préliminaire : Annule et remplace la NP 6.1.6 du 3 octobre 2012

Plus en détail

Consommation des clients résidentiels en services mobile en septembre 2009

Consommation des clients résidentiels en services mobile en septembre 2009 Juillet 2011 Consommation des clients résidentiels en services mobile en septembre 2009 Étude réalisée par le cabinet In Numeri à la demande de l ARCEP AVERTISSEMENT L Autorité de régulation des communications

Plus en détail