«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»"

Transcription

1

2 «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale U,liser l ou,ls PowerPoint Les base de la communica,on non verbale Les principaux comportements Le langage corporel La synchronie La synchronisa,on des langages U,lisa,on de power point Technique de support de prise de parole Séance de mise en situa,on par des jeux de rôles Débriefing des séances filmés avec les par,cipant Inter- ca,on entre les support de communica,ons et la prise de paroles

3 «MARKETING SUR LES MOTEURS DE RECHERCHE, RÉFÉRENCEMENT NATUREL» Pour les managers souhaitant me;re en place une stratégie SEO Connaître les règles de fonc,onnement de la promo,on sur les moteurs de recherche Améliorer sa visibilité sur internet Défini,on du marke,ng sur internet (SEA) tant pour le référencement payant que pour le référencement naturel Technique de rédac,on sur les différents onglets d un site internet Pourquoi u,liser des vidéos et des photos sur un site Technique du click to rate Les candidats aurons à la fin cere forma,on les connaissances pour améliorer leur visibilité naturel Culture générale sur le fonc,onnement du search engin adver,sing

4 «LES DIX RÈGLES D OR DE LA NÉGOCIATION COMMERCIALE» 1 ou UBlisaBon d un goal matrice Obtenir un bénéfice lors d une concession pendant la négociabon Négocier et vendre Négocia,on et reformula,on U,lisa,ons de matrice de prise de décision Points à négocier Défini,on de l objec,f Définir le wake away point Définir le niveau d exigence Prépara,on des arguments Echanges d expériences Mis en situa,on et débriefing sur cas filmé Applicable sur tous types de négocia,ons Mise en avant des no,ons de ventes vs technique de négocia,ons

5 «MARKETING ET PLAN D ACTION STRATÉGIQUE» Managers, responsables, équipes qui souhaitent développer la mis en place d objecbfs markebng UBliser un plan d acbon stratégique en phase de créabon et ou de développement d un produit, d une marque Les stratégies, financière, de posi,onnement et l approche organisa,onnel La démarche marke,ng Segmenta,on et ciblage Mis en place du plan d ac,ons Tableau de bord et contrôle L analyse de l ac,vité (méthode SWOT) Défini,on des objec,fs

6 «DROIT SOCIAL POUR LES MANAGERS» Les managers d équipe, les directeurs, les directeurs de business unit. Maximum : groupe de 8 personnes Individualiser sa communicabon, gérer son stress et développer son leadership Les règles fondamentales du droit du travail La ges,on des RH expliquée aux managers: Durée du travail - horaires - congés payés - absences Différentes formes de contrats de travail - la modifica;on du contrat de travail et ses conséquences Droit disciplinaire : comment sanc;onner un collaborateur Ges;on du départ d un collaborateur La forma,on con,nue Les nouveaux risques : les comportements prohibés Informa,ons sur les principales Instances Représenta,ves du Personnel Mixer les apports théoriques, les anima,ons, les jeux de rôle, la résolu,on de leurs problèmes managériaux in vivo Leur permerre de comprendre les 3 étapes fondamentales de leur processus de décision : quelle est leur marge d autonomie, à quel moment et jusqu où les RH leur sont u,les, à par,r de quand et comment ils doivent passer le relais aux RH PermeRre aux par,cipants de mieux se connaître et de partager en termes de situa,ons, fonc,ons, responsabilités et ainsi se posi,onner chacun par rapport aux autres dans la perspec,ve de leurs probléma,ques La remise à chacun d un document pragma,que de référence

7 «LE TUTORAT» Les managers encadrants Maximum : groupe de 8 personnes 1 ou Perme;re aux managers encadrants de remplir efficacement son rôle de tuteur Finalités et réglementa,on des contrats en alternance Les missions du tuteur Les condi,ons de réussite de l accueil et de l intégra,on La transmission et montée des compétences : Défini;on des missions et objec;fs confiés et organisa;on des ac;vités Les méthodes de transmission L évalua,on de la progression et des acquis : Les modalités d évalua;on La formalisa;on et les ou;ls d évalua;on Les rela;ons avec les organismes de forma;on A l issue de ce;e formabon, les stagiaires disposeront des connaissances, de méthodes et d oubls pour : Exercer leur mission d encadrement dans le respect de la règlementa,on des contrats en alternance Accueillir le tutoré et faciliter son intégra,on Accompagner le tutoré au quo,dien, établir une rela,on de confiance : dialogue et disponibilité, mo,va,on et autonomie Favoriser le transfert et la montée en compétences du tutoré Dialoguer efficacement avec l organisme de forma,on Évaluer et formaliser la progression du tutoré (performance individuelle et réalisa;ons)

8 «ADAPTER SA COMMUNICATION ET GERER LE STRESS GRACE A LA PROCESS COMMUNICATION» Managers et équipes qui souhaitent développer leur coopérabon et anbciper les conflits. Maximum : groupe de 8 personnes Individualiser sa communicabon, gérer son stress et développer son leadership Qu est- ce- que communiquer? Les bases du modèle Process Communica,on Management Les 6 types de personnalité et leurs caractéris;ques La structure de personnalité Le profil individuel : l inventaire de personnalité Le cadre de référence de communica,on : les percep,ons et les canaux de communica,on ; adapter son mode de communica,on Ce qui nous mo,ve : les besoins psychologiques et comment y répondre L appari,on du stress et ses différentes manifesta,ons : adopter une stratégie adaptée pour y remédier Une prise de conscience de ses propres comportements Une plus grande capacité à sor,r de son cadre de référence pour comprendre celui des autres Une adaptabilité plus développée pour mieux coopérer Une compétence accrue dans la ges,on des rela,ons complexes, et des situa,ons de tension. Des pra,ques managériales assouplies Une habilité accrue à créer de l envie et de l enthousiasme Une communica,on plus fluide entre les personnes Un savoir- faire pour gérer son propre stress et celui des autres au quo,dien

9 «GAGNER EN EFFICACITE DANS LA GESTION DE SON TEMPS» Toute personne souhaitant vivre plus sereinement et efficacement son quobdien Maximum : groupe de 8 personnes Réapprendre à prendre le temps Disposer d oubls de réflexion et opérabonnels pour modifier notre gesbon quobdienne Les lois du temps Nos voleurs de temps Définir nos missions, revisiter nos urgences pour une conscience accrue de nos priorités individuelles et/ou d équipe Les différentes rela,ons au temps selon les personnalités Les leviers : apprendre à dire non, la déléga,on, la planifica,on, l intégra,on des interrup,ons, l aren,on à notre physiologie Pédagogie par,cipa,ve Approche individualisée

10 «DÉVELOPPER SA PRISE DE PAROLE EN PUBLIC» Manager, Chef de projet, Directeur devant prendre régulièrement la parole en public. Maximum : groupe de 8 personnes Améliorer la prise de parole en public, harmoniser des modes de communicabon, développer des apbtudes commerciales, convaincre d avantage et révéler des potenbels Surmonter son trac. Prendre la parole à l'improviste. Exprimer clairement ses idées. Gérer son temps de parole. Gagner en clarté. Se centrer sur son auditoire. U,liser les techniques efficaces de présenta,on. Adopter un comportement efficace dans les échanges. S'affirmer dans ses interven,ons. Mieux se connaître à l'oral L'image de soi Se préparer à la prise de parole en public Structurer clairement son interven,on U,liser les techniques de présenta,ons Renforcer ses qualités d'écoute et d'adapta,on Trouver l'aitude, le ton et les mots qui facilitent les échanges. Découvrir les pièges de la communica,on pour les éviter S'affirmer dans ses interven,ons

11 «CO DÉVELOPPEMENT OU ÉCHANGE DE BEST PRACTICES» Les collaborateurs et équipes qui ont besoin d innover individuellement et collecbvement. Managers, Directeurs. Maximum : groupe de 5 personnes 3 jours décomposés en 6 demi journées Accompagnement du changement et du développement individuel dans le cadre d'un groupe en s'appuyant sur la producbon et l'intelligence collecbve Les échanges du groupe sont structurés par un processus de consulta2on en six étapes : 1. Exposé du sujet par un des membres du groupe qui sera appelé le «client» 2. Clarifica,on : les autres membres du groupe, les «consultants», posent des ques,ons de clarifica,on sur la théma,que abordée 3. Etablissement du contrat : quelle est la ques,on auxquelles les consultants sont invités à réfléchir? 4. Consulta,on : les consultants apportent des idées, sugges,ons, partage d expérience, posent de nouvelles ques,ons Le client fait préciser, écoute, note 5. Synthèse et plan d ac,on du client 6. Partage des appren,ssages de la séance par les consultants apprendre à être plus efficace dans sa pra,que s obliger à prendre systéma,quement un temps de réflexion sur sa pra,que professionnelle avoir un groupe d appartenance professionnelle où règnent confiance et solidarité consolider son iden,té professionnelle en comparant sa pra,que professionnelle à celles des autres apprendre à aider et à être aidé apprendre à travailler en groupe

12 «COMMENT RECRUTER» Les managers d équipe, les directeurs de business unit ayant une mission de recrutement occasionnelle ou régulière Maximum : groupe de 8 personnes Recruter efficacement Analyser et définir le besoin Se poser les bonnes ques,ons Le sourcing L'analyse des candidatures Les techniques d'entre,en Les différents ou,ls d'évalua,on Le feedback L intégra,on du collaborateur Analyser et définir le besoin Se poser les bonnes ques,ons Le sourcing L'analyse des candidatures Les techniques d'entre,en Les différents ou,ls d'évalua,on Le feedback L intégra,on du collaborateur

13 «MAÎTRISER L ENTRETIEN ANNUEL» Managers, Directeurs, Responsables d équipes Maximum : groupe de 8 personnes 1 à IdenBfier l enjeu managérial de l entreben annuel Acquérir les comportements efficaces selon les étapes de l entreben Situer les objec,fs, le contenu et les bénéfices de l entre,en annuel Connaître les différentes étapes de l entre,en et s entraîner à les réaliser Préparer l entre;en Explorer les points de réussites et comprendre les difficultés pour les dépasser Apprécier la valeur professionnelle et la performance au regard des critères définis Maintenir la rela;on à chaque étape pour favoriser l engagement: savoir féliciter, exprimer une cri;que construc;ve, gérer les situa;ons difficiles Définir des objec;fs Iden;fier les perspec;ves d évolu;on professionnelle et développer les compétences Une forma,on adaptée aux ou,ls internes et processus de l entreprise Des mises en situa,on et l expérimenta,on sur des cas réels, rencontrés par chaque par,cipant Une approche pra,que et conviviale

14 «GÉRER SA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE» Tout manager, Directeur, collaborateur, âgé de 45 ans et plus, souhaitant réfléchir à et anbciper son évolubon professionnelle. Maximum : groupe de 8 personnes 1 jour Faire un point des quesbons à aborder pour gérer sa seconde parbe de carrière Les spécificités de la seconde par,e de carrière Les 3 ques,ons clés : Qu est- ce que je sais faire? Qu est- ce que je peux faire? Qu est- ce que je souhaite faire? Le profil individuel : préférences comportementales, à par,r de l ou,l Predom Réflexion sur quelques axes possibles Synthèse et plan d ac,on individualisé Une prise de conscience des enjeux de la seconde par,e de carrière Une prise de recul sur son propre parcours et l évolu,on»naturelle» qui découle de ce parcours Des ques,ons clés à se poser et des ou,ls de réflexion pour approfondir soi- même les compétences acquises et les expériences réussies Une prise de recul sur son mode de fonc,onnement et l adéqua,on avec le poste occupé L iden,fica,on des sujets à approfondir La mise en place d un plan d ac,ons individuel : quelle ac,on entreprendre à la suite de cere sensibilisa,on et iden,fica,on des champs à approfondir pour élaborer son projet

15 «ANTICIPER SA RETRAITE» Tout manager, Directeur, collaborateur, âgé de 40 ans et plus, souhaitant réfléchir à et anbciper sa retraite. Maximum : groupe de 8 personnes Faire un point des quesbons pour aborder sereinement son avenir Les spécificités de la fin de carrière et des différentes types de retraite Le profil individuel : situa,on familiale, patrimoniale et professionnelle Réflexion sur quelques axes possibles Synthèse et plan d ac,on individualisé Une prise de conscience des enjeux de la fin de carrière et de la construc,on de sa retraite Une prise de recul sur son propre parcours et l évolu,on»naturelle» qui découle de ce parcours Des ques,ons clés à se poser et des ou,ls de réflexion pour approfondir soi- même les compétences acquises et les expériences réussies Une prise de recul sur son avenir L iden,fica,on des sujets à approfondir La mise en place d un plan d ac,ons individuel : quelle ac,on entreprendre à la suite de cere sensibilisa,on et iden,fica,on des champs à approfondir pour élaborer son projet

16 MERCI, À BIENTÔT ÉCRIVEZ- NOUS : 63, avenue des Champs Elysées Paris CONTACTEZ- NOUS : conseil.com RETROUVEZ- NOUS : conseil.com

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Document élaboré pour Ce document est des7né aux entreprises ayant pour objec7f la préven-on

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

ORDRE du JOUR. BO n 15 du 11.04

ORDRE du JOUR. BO n 15 du 11.04 2013-2014 BO n 15 du 11.04 ORDRE du JOUR Lettre de rentrée recteur Priorités - nouveau référentiel BO n 30 du 25 juillet 2013 Missions coordonnateur Chiffres académie - Résultats au DNB Actualités académiques

Plus en détail

Programme. Formaons. Dans ce livret

Programme. Formaons. Dans ce livret Programme De Formaons Dans ce livret Comptabilité... 3-4 Fiscalité... 5-6 2015 Ges5on... 6 Faites de votre banquier votre allié... 7 Patrimoine social, professionnel et privé... 8-9 Informa5que... 9-10

Plus en détail

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques Sarah Landry, Ph. D. Professeure- chercheuse Faculté des sciences de l éduca*on Université de Montréal Courriel: sarah.landry@umontreal.ca

Plus en détail

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING BENCHMARKING TRAINING CONSULTING Basé en Bretagne, à Rennes, DataMaster dédie son ac4vité aux mé4ers de la Bureau4que depuis plus de quatre ans. Véritable partenaire des distributeurs en solu4ons d impression,

Plus en détail

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Terre & Ciel 2012 Terre & Ciel - SARL au capital social de 5000 - RCS Nantes 478 048 838 p. 1 3 impasse des Tourmalines 44300 Nantes Siège

Plus en détail

CATALOGUE DES OFFRES 2014

CATALOGUE DES OFFRES 2014 CATALOGUE DES OFFRES 2014 GM_Oct 2014 Sommaire P9 DIAGNOSTIQUER Etat des lieux de l entreprise P3 REPRESENTER La défense des entrepreneurs P7 Sécurisaon des impayés P7 Projet à l international P7 Assistantes

Plus en détail

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Le dirigeant de PME: il vous est demandé Mais parfois vous vous sentez un peu seul Le passage de «Mon

Plus en détail

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Sommaire >>>> Notre vocation >> p.3 >>>> Notre projet pédagogique >> p.6 >>>> Notre offre produits >> p.11 >>>> L équipe et ses références >>

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité

Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité Le coaching : accompagner les acteurs au cœur de la complexité Version 1.0 du 28 février 2011 Terre & Ciel 2011 Terre & Ciel - SARL au capital social de 5000 - RCS Nantes 478 048 838 2 rue Robert le Ricolais

Plus en détail

Accompagner les généra/ons futures par le coaching

Accompagner les généra/ons futures par le coaching Accompagner les généra/ons futures par le coaching Elèves, étudiants, jeunes diplômés : les aider à s orienter, se mo/ver, trouver du sens à ce qu ils font. Accompagner les généra/ons futures par le coaching

Plus en détail

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION - 21, rue d Assas 75270 Paris Cedex 06 Tél. : +33(1) 42 22 33 16 Fax : +33 (1) 45 44 17 67 forma!on.con!nue@isit-paris.fr - www.isit-paris.fr Etablissement

Plus en détail

FORMATION NATUROPATHE

FORMATION NATUROPATHE FORMATION NATUROPATHE Premier degré P 1 2015-2016 A qui s adresse la forma'on de Naturopathe? pour tout public : parculiers (hygiène de vie, hygiène alimentaire, connaissances personnelles) Praciens de

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de 2 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) 1 Sommaire Objec&fs généraux Contenu POEB Approche générique Animateurs Partenaires 2 Objectifs généraux Enjeux de la forma1on Réconcilier la forma&on

Plus en détail

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants. Catalogue 2012-2013

Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants. Catalogue 2012-2013 Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants Catalogue 2012-2013 1 PARTI PRIS PÉDAGOGIQUE : THÈMES DES STAGES! Tous les stages que nous proposons sont bâfs en intégrant

Plus en détail

Vision, Stratégie Changement Leadership

Vision, Stratégie Changement Leadership Cabinet de Conseil et de Développement des Hommes et des Organisations Vision, Stratégie Changement Leadership Accompagnement humain des réorganisations Optimisation managériale et relationnelle Cohésion

Plus en détail

ALIDORO CONSULTANTS NOTRE OFFRE DE FORMATION 2015

ALIDORO CONSULTANTS NOTRE OFFRE DE FORMATION 2015 ALIDORO CONSULTANTS NOTRE OFFRE DE FORMATION 2015 SOMMAIRE NOTRE CONCEPTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Notre approche pédagogique et déontologique page 1 Valeur ajoutée d Alidoro Consultants page

Plus en détail

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS accompagne les entreprises vers la performance durable en combinant 3 dimensions

Plus en détail

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE COLLOQUE INTERNATIONAL «LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER AUTREMENT» 27 ET 28 JUIN 2014 UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER

Plus en détail

QUADMAP LIFE10 ENV/IT/ 407

QUADMAP LIFE10 ENV/IT/ 407 GUIDE POUR L IDENTIFICATION, LA SELECTION, L ANALYSE ET LA GESTION DES ZONES CALMES EN MILIEU URBAIN Le projet européen QUADMAP (Quiet Areas Definition and Management in Action Plans) QUADMAP LIFE10 ENV/IT/

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL TOUCHER SON COEUR DE CIBLE PLUS EFFICACEMENT AVEC L EMAILING COMPORTEMENTAL Hier, le cœur de cible d un annonceur était défini par des critères socio-démographiques.

Plus en détail

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Sites Internet : les tendances pour 2014 Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Inaa$v, une agence de communica$on avec des spécificités CONSEiL EN COMMUNICATION FoRmatiOns WEBMARKETING

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Pour les ACTEURS DU DLA et leurs bénéficiaires, les ASSOCIATIONS d ENVIRONNEMENT et d autres secteurs Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Prix

Plus en détail

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Le BTS SP3S forme les étudiants à des fonc8ons de rela0on et de communica0on, de ges0on de la

Plus en détail

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 GRATUIT # AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 Nadège Féliers Gîtes de France Ille et Vilaine Chargée «Communication et Numérique» GÎTES

Plus en détail

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Révélateur de nouvelles mobilités modifiant le travail Quelques «idées» sur l évolu=on du travail vers plus ou moins de mobilité au service de la créa=on d avantages

Plus en détail

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier.

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La référence en achat et vente d entreprises Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La vente d une entreprise ne s improvise pas. Elle nécessite une planifica>on rigoureuse

Plus en détail

ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES

ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES Positionnement / Stratégie de communication ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES SYNTHÈSE 9 MARS 2013 LE DIAGNOSTIC Les grandes observations La qualité et le travail, des exigences absolues La qualité de la programma;on

Plus en détail

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Priorités et programme de travail du MSC pour 2015 Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Processus : Les priorités et le programme de travail du MSC ont été définis à par.r : Des discussions et des consulta.ons

Plus en détail

DEVELOPPER SON SOURCING VIA LES RESEAUX SOCIAUX FACEBOOK

DEVELOPPER SON SOURCING VIA LES RESEAUX SOCIAUX FACEBOOK DEVELOPPER SON SOURCING VIA LES RESEAUX SOCIAUX FACEBOOK DEVELOPPER SON SOURCING VIA FACEBOOK ATELIER 1 CREATION DE VOTRE PROFIL ATELIER 1 EN GUISE D INTRODUCTION Pourquoi u(liser les réseaux sociaux dans

Plus en détail

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Guide pour les entreprises de Home Staging 1 L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est responsable du marke@ng sur internet et fondateur de

Plus en détail

Préparation, voilà le mot clé de la transmission

Préparation, voilà le mot clé de la transmission Préparation, voilà le mot clé de la transmission Vincent Trevisan! Partner Deloitte Fiduciaire Programme 1. Introduc+on 2. Réflexion 3. Prépara+on psychologique 4. Prépara+on de l entreprise 5. Approches

Plus en détail

Evalua&on diagnos&que des capacités scien&fiques à l IUT GMP de Toulouse. 1 IUT A Service Direction 19 août 2004 1

Evalua&on diagnos&que des capacités scien&fiques à l IUT GMP de Toulouse. 1 IUT A Service Direction 19 août 2004 1 Evalua&on diagnos&que des capacités scien&fiques à l IUT GMP de Toulouse Université Paul Université Paul Sabatier - - Toulouse 3 3 1 IUT A Service Direction 19 août 2004 1 L évalua&on diagnos&que : genèse

Plus en détail

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PARTENAIRES ACHATS LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PROGRAMME La geson de la relaon fournisseur Supplier Relaonship Management est au centre de l aenon de toutes les foncons Achats. Les

Plus en détail

Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs

Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs Béatrice GUYNAMANT Ma1nale Recherche de l'eifr 23 novembre 2012 1 Sommaire Probléma+que et ques+ons

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

BURN- OUT. Ma+nale RPS 13 mars 2015. Accompagnement social des situa+ons de burn out dans les entreprises par le Service social du travail

BURN- OUT. Ma+nale RPS 13 mars 2015. Accompagnement social des situa+ons de burn out dans les entreprises par le Service social du travail BURN- OUT Ma+nale RPS 13 mars 2015 Accompagnement social des situa+ons de burn out dans les entreprises par le Service social du travail SSIRCA SERVICE SOCIAL DU TRAVAIL INTERENTREPRISES REGION CÔTE D'AZUR

Plus en détail

Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre

Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre Les mé+ers du social et des Ressources Humaines Directeur des Ressources humaines, psychologues, éducateur spor7f, assistant familial, conseiller

Plus en détail

Les formations 2015!!! Développer son potentiel de leader : moins de stress, plus d efficacité, d épanouissement et de bien-être

Les formations 2015!!! Développer son potentiel de leader : moins de stress, plus d efficacité, d épanouissement et de bien-être Les formations 2015!!! Développer son potentiel de leader : moins de stress, plus d efficacité, d épanouissement et de bien-être Moins d effort et plus d impact tout en restant authen4que L approche Présence

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

Enjeux de la commande publique durable. le cas des logements sociaux

Enjeux de la commande publique durable. le cas des logements sociaux Enjeux de la commande publique durable le cas des logements sociaux Achat public durable : Défini

Plus en détail

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Marylène COPPI / Alexandre VASSELIN OBJECTIFS POUR LA PICARDIE

Plus en détail

FORMATION GOOGLE ANALYTICS

FORMATION GOOGLE ANALYTICS FORMATION GOOGLE ANALYTICS L OBJECTIF DE LA FORMATION : Paramétrer par rapport à ses objec0fs, lire les performances de son site, gérer et op0miser ses sources de trafic Comprendre les fondamentaux de

Plus en détail

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE!

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE! SOLIDARITE L AVENTURE CONTINUE! ESPRIT D EQUIPE La Fédéraon Terre de Talents (F.T.D.T.) a été créée dans l intenon de permere à chacun de révéler ses talents et de s épanouir dans un projet professionnel

Plus en détail

ANI SEREZ- VOUS PRETS?

ANI SEREZ- VOUS PRETS? ANI SEREZ- VOUS PRETS?! Un risque commercial et financier Plus de 4 millions d assurés individuels vont basculer dans des contrats collec8fs, avec des mouvements importants entre les différents acteurs

Plus en détail

Professionnalisa+on des acteurs de l'éduca+on prioritaire à par+r du développement de pra+ques collabora+ves

Professionnalisa+on des acteurs de l'éduca+on prioritaire à par+r du développement de pra+ques collabora+ves RENCONTRE INTER- ACADEMIQUE CRETEIL- PARIS- VERSAILLES DES REP+ La Sorbonne, le 10 avril 2015 Professionnalisa+on des acteurs de l'éduca+on prioritaire à par+r du développement de pra+ques collabora+ves

Plus en détail

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité 15 mai 2014 Intervenantes: Emmanuelle Paradis, Chef de projet Préven#on et santé au travail CHORUM - CIDES Carole Hazé, Responsable

Plus en détail

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES. h"p://www.sciencesconf.org

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES. hp://www.sciencesconf.org PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES h"p://www.sciencesconf.org ! Sommaire Introduc9on Le portail Sciencesconf.org L espace conférence Site web Inscrip9on Ges9on scien9fique Soumission Sélec9on

Plus en détail

Speed up your business

Speed up your business Speed up your business 1 Sommaire 1. Un concept innovant de communica3on cross media 2. Les Ou3ls UpMyCom a. Plateforme de Blog b. Plateforme de Quiz - Communica3on externe - Communica3on interne c. Jeux

Plus en détail

Robin Gagnon, votre conseiller RÉCIT à la FGA, vous présente dans ce document son offre de formation pour l'année 2013 2014.

Robin Gagnon, votre conseiller RÉCIT à la FGA, vous présente dans ce document son offre de formation pour l'année 2013 2014. Robin Gagnon, votre conseiller RÉCIT à la FGA, vous présente dans ce document son offre de formation pour l'année 2013 2014. Pour faire une demande de formation, vous pouvez vous adresser à votre conseiller

Plus en détail

Phase 2 : Mettre en œuvre. Gestion des projets. Les étapes de mise en œuvre. La méthodologie. R Collomp - D Qualité D 1 Ges4on de projets part 3

Phase 2 : Mettre en œuvre. Gestion des projets. Les étapes de mise en œuvre. La méthodologie. R Collomp - D Qualité D 1 Ges4on de projets part 3 Phase 2 : Mettre en œuvre Gestion des projets Les étapes de mise en œuvre La méthodologie Etapes en amont E. Définition des étapes Faire un découpage du projet en étapes De manière appropriée Trop simple

Plus en détail

L écoute des signaux porteurs d une d innova&on

L écoute des signaux porteurs d une d innova&on Journée d étude Mercredi 28 novembre 2012 Innova&on et changement dans les ins&tu&ons sociales : une perspec&ve de développement durable L écoute des signaux porteurs d une d innova&on Conférenciers Mar&ne

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI OBJECTIF Développer la confiance en soi pour être plus à l aise dans sa vie personnelle et professionnelle. Adopter les comportements efficaces pour établir

Plus en détail

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015 Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3 Année universitaire 2014-2015 Intervenants de la présenta3on Responsables de la forma/on Bogdan Cau/s, bogdan.cau/s@u- psud.fr Jean-

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

Présentation AGILEA Octobre 2014

Présentation AGILEA Octobre 2014 Présentation AGILEA Octobre 2014 AGILEA est une société regroupant des experts au service de la performance supply chain. Créée en 2009, AGILEA propose en France et à l interna?onal du conseil et de la

Plus en détail

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PARTENAIRES MOBILITE LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PROGRAMME Le mobile B2B est un sujet extrêmement large qui recouvre de nombreux thèmes. Nous aborderons les probléma(ques liées aux offres

Plus en détail

Séance d'informa7on à propos des stages de longue durée

Séance d'informa7on à propos des stages de longue durée Séance d'informa7on à propos des stages de longue durée 11 février 2015 Stage de longue durée: 12 semaines, 15 ECTS Informa;ons et documents sur: h>p://www.ulb.be/facs/bioing/stages.html Formules de stage

Plus en détail

LE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (ABORDABLE) L exemple de la Coopéra?ve Militaire de Construc?on. Making Finance Work for Africa 2014 Partnership

LE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (ABORDABLE) L exemple de la Coopéra?ve Militaire de Construc?on. Making Finance Work for Africa 2014 Partnership LE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (ABORDABLE) L exemple de la Coopéra?ve Militaire de Construc?on La banque de l habitat du Sénégal (BHS) est une société anonyme avec conseil d administra?on, au capital

Plus en détail

MAJEURE CESEM 4 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION

MAJEURE CESEM 4 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION " MAJEURE CESEM 4 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION 28 janvier - 15 février 2013 Professeurs : Annie Falan*n (annie.falan)n@reims- ms.fr) Diana Mangalagiu (diana.mangalagiu@reims- ms.fr) Dominique

Plus en détail

Commerce interna,onal Master 1 Weller Interna,onal Business school 2015 24/02/15

Commerce interna,onal Master 1 Weller Interna,onal Business school 2015 24/02/15 Commerce interna,onal Master 1 Weller Interna,onal Business school 2015 24/02/15 1 Méthode pédagogique Session 1 mardi 24 fev 2015 Session 2 - mardi 24 fev 2015 Session 3 Théma&que abordée Analyse des

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE PROGRAMME Il y a quelques mois, Facebook annonçait une croissance exceponnelle de ses résultats sur terminaux mobiles, laissant entendre que le réseau social avait enfin compris comment générer des revenus

Plus en détail

D après L importance du jeu à l école maternelle IEN- limoux.ac- montpellier.fr

D après L importance du jeu à l école maternelle IEN- limoux.ac- montpellier.fr L'importance du jeu à l'école maternelle "Le jeu c est le travail de l enfant, c est son métier, c est sa vie. L enfant qui joue à l école maternelle s initie à la vie scolaire, et l on oserait dire qu

Plus en détail

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents Christine SORLI Déléguée régionale Groupe AFNOR Le groupe Afnor Opérateur central

Plus en détail

Services complémentaires en Outaouais

Services complémentaires en Outaouais Services complémentaires en Outaouais La réalisa4on et le succès d un main4en à domicile d une personne âgée en perte d autonomie est un travail d équipe. Les acteurs de ce=e équipe sont d abord la personne

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS THINK BIG, START SMALL, MOVE FAST : COMMENT OPTIMISER L'AGILITÉ ET LA PERFORMANCE DE VOS CAMPAGNES GRÂCE AU TAG MANAGEMENT? > Quels sont les retours

Plus en détail

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Nicole.Lacasse@vre.ulaval.ca Vice- rectrice associée aux études et aux ac%vités interna%onales

Plus en détail

Réunion d orienta.on. II Choisir un domaine. Introduc)on I Choisir une voie I Choisir une voie

Réunion d orienta.on. II Choisir un domaine. Introduc)on I Choisir une voie I Choisir une voie Réunion d orienta.on 3è Introduc)on I Choisir une voie I Choisir une voie II Choisir un domaine III Le II 2de Choisir Générale un et domaine technologique III IV La Le 2de 2de Générale Générale et technologique

Plus en détail

Santé, condi,ons de travail et égalité professionnelle F/H Comment agir?

Santé, condi,ons de travail et égalité professionnelle F/H Comment agir? Santé, condi,ons de travail et égalité professionnelle F/H Comment agir? Rencontres expertes de l Aract Bretagne Lundi 9 mars 2015 Elisabeth Dewanckel e.dewanckel@anact.fr Hélène Plassoux h.plassoux@anact.fr

Plus en détail

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Sommaire 1) Présenta/on du GCS Télésanté Midi- Pyrénées 2) Dossier Médical

Plus en détail

REPORT DAY 3 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS

REPORT DAY 3 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS REPORT DAY 3 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS 2015 HUBinstitute.com LE MOBILE WORLD CONGRESS La mobilité : un objec1f stratégique pour les entreprises Nous entamons la troisième journée du plus gros

Plus en détail

Éduca&on à la sexualité en milieu scolaire

Éduca&on à la sexualité en milieu scolaire Éduca&on à la sexualité en milieu scolaire Véronique Gasté Cheffe du bureau de la santé, de l ac8on sociale et de la sécurité DGESCO / bureau de la santé, de l ac8on sociale et de la sécurité 10 juin 2015

Plus en détail

Le réseau social des professionnels de la presse pro. Publiez vos articles auprès des professionnels de la presse pro

Le réseau social des professionnels de la presse pro. Publiez vos articles auprès des professionnels de la presse pro Le réseau social des professionnels de la presse pro Publiez vos articles auprès des professionnels de la presse pro QUI SOMMES NOUS? Presse-Connect est le réseau social destiné aux acteurs de la presse

Plus en détail

Les hommes cadres et l égalité professionnelle

Les hommes cadres et l égalité professionnelle Les hommes cadres et l égalité professionnelle Sondage Ifop pour Mercredi C Papa présenta)on publique Vendredi 12 décembre 2014 Contexte et objec+fs de l étude En Juin 2014, l associa+on mercredi- c- papa

Plus en détail

Les bases du SEO (référencement naturel)

Les bases du SEO (référencement naturel) Les bases du SEO (référencement naturel) CCI Limoges Juin 2015 45 minutes LES BASES DU SEO 1 INTRODUCTION 2 MOTS CLES 3 OPTIMISATION IN SITE 4 NETLINKING LES BASES DU SEO 1 INTRODUCTION 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Solutions et Services. d'analyse prédictive

Solutions et Services. d'analyse prédictive ProbaYes Mastering Uncertainty Solutions et Services d'analyse prédictive Mai 2013 Copyright 2013 Probayes All Rights Reserved 1 Présenta)on Probayes Créée en 2003 Basée en France (Grenoble) Spin-off de

Plus en détail

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Les méthodes Agiles Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Défini)on de base Les méthodes Agiles sont des procédures de concep)on de logiciel qui se veulent plus pragma)ques que les méthodes tradi)onnelles

Plus en détail

Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012

Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012 Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012 Conseils pra,ques et ou,ls pour Prospecter plus efficacement Faire connaître

Plus en détail

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel Conform Le Manager Coach Le Coach Professionnel 1 : Le Leadership Identifier les clés essentielles du leadership Exercer son leadership au quotidien Stimuler et mettre en mouvement ses équipes grâce à

Plus en détail

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement BONNEL Conseils Associés Isabelle DOUAY : idouay@bonnel-conseils.com 9 A rue Châteaubriand 75008 PARIS tel. : 01

Plus en détail

Le contrôle fiscal anno 2013

Le contrôle fiscal anno 2013 Le contrôle fiscal anno 2013 Carlos SIX! Administrateur général de la Fiscalité SPF Finances Ges$on des risques Contrôle fiscal CRM & Tolérance zéro ONDEMENT OBJECTIFS STRATEGIQUES Etude externe 2010 constata$ons

Plus en détail

MIXITE & EGALITE : Sources de performance

MIXITE & EGALITE : Sources de performance MIXITE & EGALITE : Sources de performance La MIXITE ET EGALITE : source de performance.au cœur du territoire d excellence VENDREDI 19 JUIN 2015 NORDEV La Réunion, territoire d excellence de l égalité professionnelle

Plus en détail

Cabinet de conseil spécialisé en Risques, Finance & RH

Cabinet de conseil spécialisé en Risques, Finance & RH SEKKEI Confiden-al All rights reserved Cabinet de conseil spécialisé en Risques, Finance & RH Réglementa*ons b ancaires ( Capital e t L iquidité) Op*misa*on d e l a p erformance / P rocessus A chats Ges*on

Plus en détail

Vers une licence Innovante : Informa3que et Sciences du Numérique

Vers une licence Innovante : Informa3que et Sciences du Numérique Vers une licence Innovante : Informa3que et Sciences du Numérique Objec&fs : Renforcer l a2rac&vité Bacheliers de bon niveau Issus de la spécialité ISN Valoriser le parcours d étudiants déjà en L1 SFA

Plus en détail

Améliorez et industrialisez vos feedback produit

Améliorez et industrialisez vos feedback produit Améliorez et industrialisez vos feedback produit Jean- Philippe Gillibert, architecte logiciel et coach agile chez Introduc)on Retour d expérience sur un projet à la SNCF Méthode originale de traitement

Plus en détail

Présenta)on et le droit d auteur Comment s en sor)r. 6 décembre 2013 Richard Ratelle

Présenta)on et le droit d auteur Comment s en sor)r. 6 décembre 2013 Richard Ratelle Présenta)on et le droit d auteur Comment s en sor)r 6 décembre 2013 Richard Ratelle Déclara)on des conflits d intérêts poten)els Membre du comité aviseur MIS Canada Ethicon endosurgery 2009-2013 Objec)fs

Plus en détail

SÉMINAIRES DE FORMATION

SÉMINAIRES DE FORMATION SÉMINAIRES DE FORMATION Formations sur-mesure - inter et intra entreprises «Les deux choses les plus importantes n'apparaissent pas au bilan de l'entreprise: sa réputation et ses Hommes», Henry Ford. 2012-2013

Plus en détail

Intelligence Inventive

Intelligence Inventive Outils Communs de Diffusion de l'intelligence Economique Intelligence Inventive Evaluez la capacité d innovation de votre entreprise L intelligence inventive L intelligence inventive est la contribution

Plus en détail

Ecriture de la thèse et choix théoriques

Ecriture de la thèse et choix théoriques Ecriture de la thèse et choix théoriques ì Atelier 1 Choix théoriques: entre tradi5ons et innova5ons ì Quelques défini5ons et prescrip5ons autour de la thèse Buts de l atelier - - - travailler sur la tension

Plus en détail

L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct

L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct «Allo, vous n avez pas de stratégie téléphone?» Alain Pierre La Chaîne de l Espoir Pascal Fréneaux ADM VALUE Présenta%on de La Chaîne de l Espoir

Plus en détail

CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation

CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation Préparé par Guy- Vincent Jourdan et Marc- André Paris- Clou9er, avec l aide des notes de Bishop pour Introduc9on to

Plus en détail