LE VEHICULE UTILITAIRE LEGER. Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE VEHICULE UTILITAIRE LEGER. Page 1"

Transcription

1 LE VEHICULE UTILITAIRE LEGER Page 1

2 Sommaire Les statistiques Une étude nationale sur les VUL Les facteurs de risques Les moyens de prévention Page 2

3 Les statistiques 35 millions de véhicules légers en France 3 millions de véhicules sont destinés à un usage professionnel (1,5 millions de VUL dans entreprises du Régime général) Les VUL représente la moitié du parc des entreprises Page 3

4 Les statistiques Les 3 activités qui occasionnent le plus de kms sont : Commerce, BTP, services aux entreprises En moyenne un VUL parcourt kms/an soit 60% de plus qu en utilisation privée 4 accidents sur 5 de VUL = accident mission Page 4

5 Les statistiques LE RISQUE CIRCULATION c est un risque dont la probabilité d être tué est très forte : 2/3 des morts liés au travail 1/2 dans le BTP Les statistiques le démontrent : les conducteurs inexpérimentés sont 2 à 3 fois plus exposés (conduite du Vul avec permis B) Page 5

6 Une étude nationale Pour un véhicule utilitaire léger plus sûr Une enquête de terrain réalisée par les services "Prévention" des Caisses régionales Page 6 à la demande de la Caisse Nationale

7 La méthode utilisée Enquête réalisée par les contrôleurs des Caisses régionales Dans le cadre de leur activité habituelle Environ questionnaires dépouillés Page 7

8 Les résultats Un échantillon non «représentatif», et nettement «haut de gamme» Un âge moyen des véhicules de 4,4 ans Près de 60% des véhicules ont moins de 4 ans L âge moyen des VUL est de 8 ans Page 8

9 Le suivi et l'entretien Relevé régulier des défauts apparents 79% 24,5% Existe-t-il un carnet de suivi? 0,0% 20,0% 40,0% 60,0% 80,0% 100,0% Page 9

10 Les options Parmi les véhicules de l'échantillon 57% sont équipés d'un air-bag conducteur 10% d'un air-bag passager 33% d'un dispositif d'aide à la conduite type ABS 2% d'un limiteur ou d'un régulateur de vitesse Page 10

11 La gestion de la charge La charge utile est-elle-connue? 64,8% 17,2% Procédure d'évaluation de la charge transportée 0,0% 10,0% 20,0% 30,0% 40,0% 50,0% 60,0% 70,0% Page 11

12 La paroi de séparation Elle est présente dans 78% des cas Mais la nature de l'enquête ne permet pas de savoir si elle est adaptée à la charge transportée Page 12

13 L'arrimage des charges Véhicule équipé d'un dispositif d'arrimage 50,2% 14,6% Existe-t-il un mode opératoire pour l'arrimage? 0,0% 10,0% 20,0% 30,0% 40,0% 50,0% 60,0% Page 13

14 Les facteurs de risques Les risques du salarié Sur la route : Les paramètres : V : le véhicule E : l environnement C : Le conducteur O : L organisation Le conducteur doit s adapter à l évolution permanente de son environnement Page 14

15 Les facteurs de risques Le véhicule : ses équipements, ses caractéristiques techniques et physiques L environnement et l organisation L entreprise, la mission, la route, La conduite est un phénomène complexe, L environnement est en constante évolution = adaptation permanente Le conducteur : sa propre organisation, sa santé, son système de contraintes privées, ses caractéristiques physiologiques Pas stable dans le temps, fatigue, médicaments, vie privée Page 15

16 Les facteurs de risques LA CHARGE et LA SURCHARGE PRIMORDIAL DANS LA TENUE DE ROUTE DU VEHICULE, IMPACTE DIRECTEMENT SON COMPORTEMENT DYNAMIQUE. IMPORTANT DE FAIRE LA DIFFERENCE, poids du véhicule, poids supporté en charge, la charge = la différence LA REPARTITION DES MASSES EST UN FACTEUR DE RISQUES Les masses influent sur la tenue de route Les masses peuvent rendre le véhicule non maîtrisable (aggravé si charges non arrimées) MEME A VITESSE RAISONNABLE Page 16

17 Les facteurs de risques LE CHARGEMENT EN TOITURE LA GALERIE, Risque de chute de hauteur s il n y a pas de système de relevage avec commande au sol Consommation augmentée Page 17

18 Les facteurs de risques La SEPARATION entre le FOURGON et la CABINE de CONDUITE A son importance suivant le type de produit transporté Séparation sur toute la hauteur du VUL Cloison pleine Page 18

19 Les facteurs de risques LE SUIVI ET LA QUALITE DE L ENTRETIEN Taux de contre-visite : 24 % Pour freinage insuffisant par rapport à la norme Usure trop importante des pneumatiques Niveau de pollution excessif Page 19

20 Les moyens de prévention Le véhicule (sécurité et équipements) L organisation La formation La communication Page 20

21 Le véhicule Les systèmes de sécurité active et passive, la sécurité interactive : Sécurité passive : la ceinture de sécurité Les airbags Les prétensionneurs Page 21

22 Le véhicule Sécurité active : Système d antiblocage des roues ABS ESP Assistance au freinage d urgence ASR Surveillance de pression des pneus au tableau de bord Page 22

23 Le véhicule Aménagement intérieur des véhicules Page 23

24 Le véhicule Mesure de répartition de charge Arrimage correct Page 24

25 Le véhicule La climatisation (14% en série) et la direction assistée (99% en série) sont des équipements qui contribuent à réduire la fatigue des usagers de VUL Le VUL est bien moins équipé que les VL de tourisme Page 25

26 Le véhicule L éclatement du pneu : danger important, à haute vitesse La pression du pneu doit être vérifiée régulièrement Le pneu est un élément primordial de la tenue de route du VUL Le pneu, son état, sa pression de gonflage, son adaptation à l usage = facteur important pour la tenue de route. Page 26

27 L organisation L organisation des métiers des utilisateurs de VUL : Le VUL = est un moyen de se déplacer, ET, de transporter du matériel, il peut être un atelier roulant ou un bureau roulant. Dans le BTP, les VUL, sont ceux qui présentent la plus grande déclinaison d utilisation. Page 27

28 L organisation L organisation du travail est Primordiale L urgence est l ennemi n 1 Urgence = exposition du salarié au risque d accident Urgence = stress = facultés mentales altérées, salarié peu disponible pour la conduite L autonomie du conducteur : Possibilité au salarié de gérer ses horaires de travail et de repas, prendre en compte la part de conduite Mise en œuvre d un suivi rigoureux des activités et des déplacements Page 28

29 Page 29 La formation

30 La communication Le téléphone portable Étude démontre que le conducteur accorde toujours la priorité à la conversation au détriment de l activité de conduite. Le risque est multiplié par 4 pendant la conversation 6 en début d appels Page 30

31 Page 31 Bonne route!

Pour un véhicule utilitaire plus sûr

Pour un véhicule utilitaire plus sûr Pour un véhicule utilitaire plus sûr Résultats et commentaires de l enquête réalisée par les services prévention des Caisses régionales d assurance maladie. La CNAMTS a mobilisé les services prévention

Plus en détail

Les Véhicules Utilitaires Légers et la prévention des risques professionnels

Les Véhicules Utilitaires Légers et la prévention des risques professionnels Les Véhicules Utilitaires Légers et la prévention des risques professionnels Qu est-ce qu un VUL? 1. Véhicule= 4 roues 2. Utilitaire = Transport marchandises 3. Léger < 3.5t Dénomination commerciale utilisée

Plus en détail

Prévenir les risques liés à l'utilisation des Véhicules Utilitaires Légers. Les aides financières de la CRAM

Prévenir les risques liés à l'utilisation des Véhicules Utilitaires Légers. Les aides financières de la CRAM Prévenir les risques liés à l'utilisation des Véhicules Utilitaires Légers. Les aides financières de la CRAM Patrick RIPPLINGER - Contrôleur de Sécurité Rappel Statistiques Toutes Activités (2009) Au travail

Plus en détail

Application des principes généraux de prévention (Art L4121-2) guide de bonnes pratiques (du 5 novembre 2003)

Application des principes généraux de prévention (Art L4121-2) guide de bonnes pratiques (du 5 novembre 2003) 1 RISQUE ROUTIER en ENTREPRISE Le cas particulier des Véhicules Utilitaires Légers (VUL) Dominique DESAUBLIAUX Contexte prévention 2 Application des principes généraux de prévention (Art L4121-2) guide

Plus en détail

RISQUES ROUTIERS : POUR L USAGE PROFESSIONNEL D UN VEHICULE UTILITAIRE LEGER

RISQUES ROUTIERS : POUR L USAGE PROFESSIONNEL D UN VEHICULE UTILITAIRE LEGER RISQUES ROUTIERS : POUR L USAGE PROFESSIONNEL DUREE 2 jours soit14 heures DATES 13 et 14 mars 2013 LIEU Site Centaure A62 Echangeur de Saint-Jory 31150 BRUGUIERES FRAIS PEDAGOGIQUES 540 / stagiaire Niveau

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DU FOURGON

L AMÉNAGEMENT DU FOURGON MÉMO SÉCURITÉ Chef d entreprise artisanale L AMÉNAGEMENT DU FOURGON DES PLÂTRIERS-PLAQUISTES MÉTIERS DU PLÂTRE ET DE L ISOLATION Choisir son véhicule utilitaire est un investissement important pour votre

Plus en détail

Travailler en sécurité avec son véhicule utilitaire Travailler en sécurité avec son véhicule utilitaire

Travailler en sécurité avec son véhicule utilitaire Travailler en sécurité avec son véhicule utilitaire Sandrine PARADIS Ingénieur Conseil Jean-Baptiste BORTOLUZZI Contrôleur de sécurité Prévenir les risques liés à l utilisation des Véhicules Utilitaires Légers / VUL Données Statistiques = ¼ des «AT route»

Plus en détail

(VÉHICULE UTILITAIRE LEGER)

(VÉHICULE UTILITAIRE LEGER) MÉMO SÉCURITÉ L AMÉNAGEMENT DU VUL (VÉHICULE UTILITAIRE LEGER) e ris ep r t n le d e sana f e i t Ch ar S CT ÉLE IEN RIC Choisir son VUL est un investissement important pour votre entreprise. Valorisez

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DU FOURGON

L AMÉNAGEMENT DU FOURGON MÉMO SÉCURITÉ Chef d entreprise artisanale L AMÉNAGEMENT DU FOURGON DES PLÂTRIERS-PLAQUISTES MÉTIERS DU PLÂTRE ET DE L ISOLATION Choisir son véhicule utilitaire est un investissement important pour votre

Plus en détail

EVALUATION DU RISQUE ROUTIER

EVALUATION DU RISQUE ROUTIER EVALUATION DU RISQUE ROUTIER Présentation de l'outil PSRE Diagnostique/flash Dans le cadre d'une réunion organisée par l'asre.49 le 4 octobre dernier, PSRE a présenté son outil d'évaluation. L'évaluation

Plus en détail

Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr

Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr DOSSIER DE PRESSE 28 avril 2011 * Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr Contact presse : L Assurance Maladie Risques Professionnels Marie-Eva PLANCHARD 01 72 60 22 88 marie-eva.planchard@cnamts.fr

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT AGIR SUR LE RISQUE ROUTIER? LES AIDES DE LA CRAM. M Peter CRAM Alsace Moselle

POURQUOI ET COMMENT AGIR SUR LE RISQUE ROUTIER? LES AIDES DE LA CRAM. M Peter CRAM Alsace Moselle POURQUOI ET COMMENT AGIR SUR LE RISQUE ROUTIER? LES AIDES DE LA CRAM Marc Peter Contrôleur de Sécurité Référent Risque Routier de la circonscription du Bas Rhin CRAM Alsace Moselle M Peter CRAM Alsace

Plus en détail

Le cas particulier des Véhicules Utilitaires Légers VUL- Comment en «optimiser» l usage? Christophe Guidat Marc Peter Contrôleurs de sécurité

Le cas particulier des Véhicules Utilitaires Légers VUL- Comment en «optimiser» l usage? Christophe Guidat Marc Peter Contrôleurs de sécurité Le cas particulier des Véhicules Utilitaires Légers VUL- Comment en «optimiser» l usage? Christophe Guidat Marc Peter Contrôleurs de sécurité L objectif de cette présentation est de : vous rappeler les

Plus en détail

nous vous aidons a le financer

nous vous aidons a le financer Votre futur utilitaire sera-bien equipeé nous vous aidons a le financer >> Quel age a votre utilitaire et comment est-il équipé? Si comme une majorité des véhicules utilitaires légers en circulation, le

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Votre club d Entreprises vous conseille

Votre club d Entreprises vous conseille Prévention du Risque Routier en Entreprise Val-d Oise Votre club d Entreprises vous conseille Véhicules Utilitaires Légers Vous avez des véhicules utilitaires légers «VUL» Ce guide vous concerne... 15

Plus en détail

UTILITAIRES LÉGERS, LOURDE SÉCURITÉ

UTILITAIRES LÉGERS, LOURDE SÉCURITÉ > sommaire État des lieux p. 38-40 Bonnes pratiques p. 41-42 Témoignage p. 43-45 DR UTILITAIRES LÉGERS, LOURDE SÉCURITÉ Outil de travail à part entière, le véhicule utilitaire léger est parfois mis à rude

Plus en détail

Les aides techniques et financières de la CRAM

Les aides techniques et financières de la CRAM Rencontre «Prévention des risques» - Mardi 1er juin Chambre de Métiers d Alsace Les aides techniques et financières de la CRAM Georges Lischetti Ingénieur Conseil Responsable de la circonscription du Bas

Plus en détail

Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier

Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier Santé, Sécurité, Environnement Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier Formation initiale AP Formation ACMO 2010 Le risque routier : un risque professionnel majeur Les accidents de la

Plus en détail

À ce prix-là, pas besoin de vous faire un dessin. Vous faites le bon choix!

À ce prix-là, pas besoin de vous faire un dessin. Vous faites le bon choix! Venez découvrir la gamme Dacia. Déjà à partir de 6645. À ce prix-là, pas besoin de vous faire un dessin. Vous faites le bon choix! En septembre, séries limitées super-équipées et financement exceptionnel

Plus en détail

CONDUIRE : UN RISQUE PROFESSIONNEL

CONDUIRE : UN RISQUE PROFESSIONNEL CONDUIRE : UN RISQUE PROFESSIONNEL L ALCOOL AU VOLANT Un risque majeur L alcool est en cause dans 1/3 des cas d accidents mortels de la route. Le risque d accident augmente en fonction du taux d alcool

Plus en détail

RISQUE ROUTIER ET DÉPLACEMENTS PROFESSIONNELS. 13 Octobre 2015 ebilliard@carsat-ra.fr sylvain.quipourt@carsat-bfc.fr

RISQUE ROUTIER ET DÉPLACEMENTS PROFESSIONNELS. 13 Octobre 2015 ebilliard@carsat-ra.fr sylvain.quipourt@carsat-bfc.fr RISQUE ROUTIER ET DÉPLACEMENTS PROFESSIONNELS 13 Octobre 2015 ebilliard@carsat-ra.fr sylvain.quipourt@carsat-bfc.fr DÉROULÉ Présentation et missions de la Carsat Obligations réglementaires Définitions

Plus en détail

Thème 4 : EVALUER LE RISQUE ROUTIER

Thème 4 : EVALUER LE RISQUE ROUTIER Journée Mondiale de la Santé et de la Sécurité au Travail 2015 Thème 4 : EVALUER LE RISQUE ROUTIER 1 Programme QUELQUES DEFINITIONS LA PREVENTION DU RISQUE ROUTIER ANALYSE DU COUT D UN ACCIDENT ROUTIER

Plus en détail

LES PISTES MANAGEMENT DES DEPLACEMENTS. Quelques pistes pour vous aider à rédiger votre plan d'action. Eviter ou limiter les déplacements

LES PISTES MANAGEMENT DES DEPLACEMENTS. Quelques pistes pour vous aider à rédiger votre plan d'action. Eviter ou limiter les déplacements LES PISTES MANAGEMENT DES DEPLACEMENTS Eviter ou limiter les déplacements - La première mesure consiste à s'interroger sur les besoins de se déplacer. En réduisant les déplacements routiers, on réduit

Plus en détail

ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr

ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr LeTélégonflage ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr LeTélégonflage Qu est est-ce que le TELEGONFLAGE? C est

Plus en détail

IVECO DAILY HYBRIDE FOURGON

IVECO DAILY HYBRIDE FOURGON IVECO DAILY HYBRIDE FOURGON Agile, robuste, fiable et confortable comme une voiture: le Daily Châssis Fourgon est un produit qui répond à toutes les caractéristiques d'un véhicule industriel léger. Ce

Plus en détail

Charte de partenariat Risque Routier Professionnel

Charte de partenariat Risque Routier Professionnel Charte de partenariat Risque Routier Professionnel Entre : La CRAM XXX représentée par et La Préfecture du département YY représentée d'une part, et L entreprise ZZ représentée par d autre part. Il est

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3156 Convention collective nationale IDCC : 2149. ACTIVITÉS DU DÉCHET AVENANT

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT SUR LE THEME DE LA «SÉCURITÉ ROUTIERE»

CONVENTION DE PARTENARIAT SUR LE THEME DE LA «SÉCURITÉ ROUTIERE» CONVENTION DE PARTENARIAT SUR LE THEME DE LA «SÉCURITÉ ROUTIERE» Entre la Préfecture des Pyrénées Orientales, Sise 24, Quai Sadi Carnot à Perpignan, représentée par le Préfet Hugues BOUSIGES d une part

Plus en détail

Sécurité Responsabilité

Sécurité Responsabilité PRREVO Prévention du Risque Routier en Entreprise Val-d Oise Votre club d Entreprises vous accompagne Sécurité Responsabilité 15 minutes pour faire le point PRÉFECTURE DU VAL D OISE Préambule 40 questions

Plus en détail

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Pourquoi utiliser les capteurs de vitesse de rotation de roue ATE? Un besoin de plus en plus grand de confort et de sécurité : l ABS est aujourd hui un standard

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires)

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) janvier 2013 L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) Sommaire 1. Les résultats provisoires de 2012 2. Perspectives longues 3. L image globale de l année 2012 4. L année

Plus en détail

> Deux brochures utiles : «choisir son VUL» et «carnet de suivi des véhicules légers» disponibles sur le site www.inrs.fr.

> Deux brochures utiles : «choisir son VUL» et «carnet de suivi des véhicules légers» disponibles sur le site www.inrs.fr. Si comme une majorité des véhicules utilitaires légers en circulation, le vôtre a plus de 3 ans*, il n est sans doute pas équipé d un dispositif antiblocage des roues du type ABS, d une aide au freinage

Plus en détail

Offre de service établissements médico-sociaux ------------ ARS 27 mai2015

Offre de service établissements médico-sociaux ------------ ARS 27 mai2015 Offre de service établissements médico-sociaux ------------ ARS 27 mai2015 Sommaire Branche Assurance AT/MP Axes nationaux prioritaires Présentation Carsat Centre Ouest Rôle et missions Plans d Actions

Plus en détail

Maîtriser le risque routier dans votre entreprise

Maîtriser le risque routier dans votre entreprise Maîtriser le risque routier dans votre entreprise De nombreux salariés utilisent un véhicule dans le cadre des missions que leur confie l employeur (le cadre, le commercial ou l agent technique qui rejoignent

Plus en détail

Présentation de la démarche «P.P.R.R.»

Présentation de la démarche «P.P.R.R.» CoTITA du 2 avril 2012 Présentation de la démarche «P.P.R.R.» D.R.E.A.L. Rhône-Alpes Pôle d'appui Sécurité Routière Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie Direction Régionale

Plus en détail

nous vous aidons a le financer

nous vous aidons a le financer Votre futur utilitaire sera-bien equipeé nous vous aidons a le financer >> Quel age a votre utilitaire et comment est-il équipé? Si comme une majorité des véhicules utilitaires légers en circulation, le

Plus en détail

«Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse

«Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse «Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse Matinée de la prévention organisée par la CGSS et ses partenaires 1 er septembre 2011 Présentation de l action En France, la loi impose aux employeurs

Plus en détail

La pédagogie routière sans limite!

La pédagogie routière sans limite! La pédagogie routière sans limite! ROAD STAR Réalisme, Interactivité... Le logiciel pédagogique ROAD STAR ouvre une nouvelle ère et révolutionne la formation au risque routier. Associé à un poste de conduite

Plus en détail

Le risque routier. 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne

Le risque routier. 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne Le risque routier 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne Sécurité routière : les jeunes et les femmes? Pierre GUENEBAUT 1 Et pour le travail?

Plus en détail

Peugeot // Catalogue Gamme Véhicules Utilitaires

Peugeot // Catalogue Gamme Véhicules Utilitaires Peugeot // Catalogue Gamme Véhicules Utilitaires 03 Partner Origin 05 Nouveau Partner 07 09 Expert Boxer De professionnels à professionnels Choisir un véhicule utilitaire Peugeot, c est choisir plus qu

Plus en détail

M{ZD{ 3 MAZDA_3_201735APR_cover_2011_R2_V5.indd 1 16/02/2012 15:02

M{ZD{ 3 MAZDA_3_201735APR_cover_2011_R2_V5.indd 1 16/02/2012 15:02 M{ZD{ 3 «L'ESPRIT MAZDA CONSISTE A NE JAMAIS ABANDONNER, A POURSUIVRE NOTRE QUETE D'EXCELLENCE. A CONSERVER UNE ATTITUDE POSITIVE.» «AVEC UN MOTEUR, COMPACT ET LEGER, UNE CARROSSERIE ALLEGEE ET UN SUPERBE

Plus en détail

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES 31. - LA TECHNIQUE PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES LES PNEUS D UNE VOITURE 1. Les pneus doivent être conformes. Ce sont les pneus qui assument le contact de la voiture avec la route. Pour rouler en

Plus en détail

Choisir son véhicule utilitaire léger (VUL)

Choisir son véhicule utilitaire léger (VUL) Choisir son véhicule utilitaire léger (VUL) Choisir son véhicule utilitaire léger (VUL) Laurent Baron, INRS Avec la participation de François Jouanne (CRAM Normandie) Christophe Desplat (CRAM Pays de

Plus en détail

Carnet de suivi & Entretien VUL

Carnet de suivi & Entretien VUL Carnet de suivi & Entretien VUL www.carsat-lr.fr Caisse d assurance retraite et de la santé au travail du Languedoc-Roussillon Département prévention/tarification des risques professionnels Nom entreprise

Plus en détail

«La prévention du risque routier»

«La prévention du risque routier» Direction Santé et Action Sociale Service Prévention, Hygiène et Sécurité du Travail Service de Médecine Préventive Synthèse de la 3 ème Journée de la Santé et de la Sécurité du Travail organisée le 14

Plus en détail

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION 1 ère journée Durée : 6 heures sur les expériences de chacun, Travail en sous-groupes et Synthèse collective. 1. Prise de contact Créer les conditions

Plus en détail

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière Sécurité routière Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu de la Sécurité Routière ETE 2003 Sécurité routière Sommaire Communiqué d actualité A l occasion du second chassé croisé de l été 2003, la Sécurité

Plus en détail

Physique. interaction pneu-chaussée facteurs liés à l adhérence calcul de la distance de freinage

Physique. interaction pneu-chaussée facteurs liés à l adhérence calcul de la distance de freinage Physique 45 L adhérence des pneus objectif disciplinaire : interaction pneu-chaussée facteurs liés à l adhérence calcul de la distance de freinage objectif sécurité routière : oinformer l élève sur l importance

Plus en détail

Le projet «Patrouillage à haut niveau de service» à la Direction Interdépartementale des Routes d Ile de France

Le projet «Patrouillage à haut niveau de service» à la Direction Interdépartementale des Routes d Ile de France Le projet «Patrouillage à haut niveau de service» à la Direction Interdépartementale des Routes d Ile de France Victor Dolcemascolo DIR IF/ DEX Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable

Plus en détail

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Filiale du COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 16 novembre 2009 La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Alors que le

Plus en détail

Pour un VUL plus sûr

Pour un VUL plus sûr COMITE DE PILOTAGE POUR LA PREVENTION DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL Pour un VUL plus sûr En 2006, 5,5 millions de véhicules utilitaires légers étaient en service (enquête MEEDDAT2008) et le parc de véhicules

Plus en détail

Le plan national d actions coordonnées

Le plan national d actions coordonnées Le plan national d actions coordonnées 2009 2012 de la branche accidents du travail et maladies professionnelles Trouble musculo-squelettiques (TMS) 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CADRE TECHNIQUE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CADRE TECHNIQUE ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX MAIRIE DE C E S T A S Tél : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CADRE TECHNIQUE Pour les lots n 1, 2 et 3 MARCHE N F 06-2013 OBJET

Plus en détail

GAMME DACIA PORTES OUVERTES LE SAMEDI 5 DÉCEMBRE À PARTIR DE 10 990 *

GAMME DACIA PORTES OUVERTES LE SAMEDI 5 DÉCEMBRE À PARTIR DE 10 990 * GAMME DACIA À PARTIR DE 10 990 Pour toute livraison d un véhicule neuf DACIA chez Martinique Automobiles avant le 31 décembre 2015. Voir conditions en concession. Offre réservée aux particuliers. Photos

Plus en détail

UTILITAIRES CITROËN ROBUSTE, PERFORMANT, CONFORTABLE, INGÉNIEUX, MODULABLE, SPACIEUX, PUISSANT, GÉNÉREUX...

UTILITAIRES CITROËN ROBUSTE, PERFORMANT, CONFORTABLE, INGÉNIEUX, MODULABLE, SPACIEUX, PUISSANT, GÉNÉREUX... UTILITAIRES CITROËN ROBUSTE, PERFORMANT, CONFORTABLE, INGÉNIEUX, MODULABLE, SPACIEUX, PUISSANT, GÉNÉREUX... CITROËN NEMO INGÉNIEUX ET MALIN PRINCIPAUX ÉQUIPEMENTS BIEN VU Plus de modularité avec le siège

Plus en détail

Pascal Contremoulins. Pascal Contremoulins Colloque «Le transport interurbain et la sécurité routière» 22/06/2015

Pascal Contremoulins. Pascal Contremoulins Colloque «Le transport interurbain et la sécurité routière» 22/06/2015 22/06/2015 LE RESEAU CONCEDE Colloque «Le transport interurbain et la sécurité routière» 22/06/2015 2 LE TRAFIC Répartition du trafic VL et PL (y compris les bus) sur les autoroutes concédées en 2014:

Plus en détail

Travaux de Normalisation des Pneumatiques pour la France BRIDGESTONE CONTINENTAL GOODYEAR DUNLOP MICHELIN PIRELLI AVARIES D USAGE

Travaux de Normalisation des Pneumatiques pour la France BRIDGESTONE CONTINENTAL GOODYEAR DUNLOP MICHELIN PIRELLI AVARIES D USAGE HERNIE SUR FLANC AVARIES D USAGE Constat : Présence d une hernie sur le flanc avec rupture par cisaillement des fils textiles de la nappe carcasse (visible de l intérieur). Indices complémentaires éventuels

Plus en détail

Gamme Opel Utilitaires

Gamme Opel Utilitaires Gamme Opel Utilitaires Corsa Affaires, Astra Affaires, Vivaro, Vivaro Combi, Movano Nous vivons l automobile. Opel corsa Affaires 1.3 CDTI 75 cv Elégante et étonnamment spacieuse La Corsa Affaires est

Plus en détail

Forum du 07 /04 /2011

Forum du 07 /04 /2011 Forum du 07 /04 /2011 Bilan général du tout automobile et de ces conséquences. La voiture est devenue l objet primordial de nos déplacements Infrastructures au détriment de la qualité de la vie Conséquences

Plus en détail

VEHICULES UTILITAIRES

VEHICULES UTILITAIRES VEHICULES UTILITAIRES La gamme Renault Nouveau K angoo Trafic Choisissez le véhicule qui vous convient Master Master Propuls ion 1 SOMMAIRE I) Nouveau Kangoo Express 1234567- un espace optimisé confort

Plus en détail

DROIT SOCIAL. Le risque routier est la première cause d accident mortel du travail. Les accidents routiers

DROIT SOCIAL. Le risque routier est la première cause d accident mortel du travail. Les accidents routiers DROIT SOCIAL LE RISQUE ROUTIER EST UN RISQUE PROFESSIONNEL A NE PAS Véronique VINCENT Février 2013 Le risque routier est la première cause d accident mortel du travail. Les accidents routiers liés au travail

Plus en détail

CONDUITE DEFENSIVE. «Les accidents de circulation représentent encore plus de 20% des accidents dans l E&P»

CONDUITE DEFENSIVE. «Les accidents de circulation représentent encore plus de 20% des accidents dans l E&P» FORMATIONS EXPLORATION & PRODUCTION / 201 3 CONDUITE DEFENSIVE «Les accidents de circulation représentent encore plus de 20% des accidents dans l E&P» FORMATIONS EXPLORATION & PRODUCTION / 2013 CONDUITE

Plus en détail

LOGICIEL. dans le. à effectuer. réparations. et planifiées. sien.

LOGICIEL. dans le. à effectuer. réparations. et planifiées. sien. Les nouvelles fonctions à connaître La gestion d atelier Cette nouvelle fonction permet au réparateur de disposer d une visibilité globale sur la charge de travail de l atelier et de visualiser rapidement

Plus en détail

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE INTRODUCTION Les accidents de la circulation sont

Plus en détail

STOCK VANNES UTILITAIRES Véhicules en Vente ou dossiers en préparation

STOCK VANNES UTILITAIRES Véhicules en Vente ou dossiers en préparation FIAT STOCK VANNES UTILITAIRES Véhicules en Vente ou dossiers en préparation MODELE M.E.C. KMS OPTION DUCATO FG 3.3 MH2 2.3 MULTIJET 130 PACK PRO DUCATO FG 3.3 MH2 2.3 MULTIJET 130 PACK PRO 26/12/13 31/05/11

Plus en détail

NOUVEAU DOBLÒ. prix / options 10/2015. 2 années de garantie d usine, 1 année d extension de la garantie. Garantie total 3 années ou 200 000 kms

NOUVEAU DOBLÒ. prix / options 10/2015. 2 années de garantie d usine, 1 année d extension de la garantie. Garantie total 3 années ou 200 000 kms WORK UP prix / options 10/2015 2 années de garantie d usine, 1 année d extension de la garantie Garantie total 3 années ou 200 000 kms Nouveau plan d entretien tous les 35 000 kms liste des prix véhicule

Plus en détail

Les jeunes actifs, un enjeu du risque professionnel

Les jeunes actifs, un enjeu du risque professionnel Les jeunes actifs, un enjeu du risque professionnel Cathy BERNATETS Carsat Midi Pyrénées 15/11/2012 page 2 La Carsat, Caisse d Assurance Retraite et de la Santé Au Travail Organisme de Sécurité Sociale,

Plus en détail

Le risque routier lié au travail. Dr Martine Isnard

Le risque routier lié au travail. Dr Martine Isnard Le risque routier lié au travail Dr Martine Isnard 1 1.DEFINITION On appelle risque routier lié au travail les accidents matériels ou de personne occasionnés par un véhicule et survenus à l occasion :

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LOURDS

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LOURDS O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L U T A C / O T C ~ A u t o d r o m e d e L I N A S - M O N T L H ÉR Y ~ B P 2 0 2 1 2 ~ 9 1 3 1 1 M O N T L H ÉR Y C ÉD E X CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE

Plus en détail

Accès abaissé, efficacité augmentée. Le Low Entry selon Setra : le nouveau MultiClass LE business.

Accès abaissé, efficacité augmentée. Le Low Entry selon Setra : le nouveau MultiClass LE business. Accès abaissé, efficacité augmentée. Le Low Entry selon Setra : le nouveau MultiClass LE business. Économique pour l exploitant, confortable pour les passagers : le nouveau MultiClass LE business est

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CADRE TECHNIQUE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CADRE TECHNIQUE BP 9 33611 CESTAS CEDEX www.mairie-cestas.fr Tel : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CADRE TECHNIQUE Pour les LOTS n 1, 2, 3 et 4 MARCHE N F xx -2015 OBJET

Plus en détail

Accès abaissé, efficacité augmentée. Nouveau dans la MultiClass : le S 418 LE business.

Accès abaissé, efficacité augmentée. Nouveau dans la MultiClass : le S 418 LE business. Accès abaissé, efficacité augmentée. Nouveau dans la MultiClass : le S 418 LE business. 2 Le partenaire de votre rentabilité. Le Low Entry selon Setra. Avec les modèles LE business, entrez dans l univers

Plus en détail

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi ouvert: t Godshuis

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi ouvert: t Godshuis Bienvenue 23/10/2014 Réseau wifi ouvert: t Godshuis Tony De Mesel Sécurité et systèmes d aide à la conduite Senior editor technique automobile chez Fleet & Business et VAB Magazine Quels sont les systèmes

Plus en détail

Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique

Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique Septembre 2010 Sommaire Réalisé par : Les Médecins du Travail Et Les IPRP du SMTI Comprendre ce qu est la démarche de prévention ainsi que l évaluation

Plus en détail

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE I- Energie cinétique d'un objet. 1- Rappel: Calcul de la vitesse d'un objet. La vitesse d'un objet en chute libre augmente avec la hauteur de la chute. (Existence

Plus en détail

L' éco-conduite: La conduite écologique : Ou une conduite sûre et écologique rime avec économie.

L' éco-conduite: La conduite écologique : Ou une conduite sûre et écologique rime avec économie. L' éco-conduite: La conduite écologique : Ou une conduite sûre et écologique rime avec économie. Le code de la route et l examen du permis prennent aujourd hui en compte une conduite sûre, économique et

Plus en détail

E-bike Bicyclette électrique. La nouvelle manière de pratiquer le vélo

E-bike Bicyclette électrique. La nouvelle manière de pratiquer le vélo E-bike Bicyclette électrique La nouvelle manière de pratiquer le vélo 1 Sommaire Introduction p. 3 Technique et équipement p. 4 Règles de la circulation p. 7 Quelle bicyclette électrique pour moi? p. 7

Plus en détail

Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état

Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état AMBIANCES : BRUIT Source de bruit du type : - matériels, machines, outils - signaux sonores - conversation - Exposition à des amplitudes sonores trop importantes - intégration à la conception des locaux

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN COMPTE DE LA PREVENTION DU RISQUE ROUTIER DANS LES ACTIVITES DE TRAVAUX PUBLICS EN SEINE-ET-MARNE

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN COMPTE DE LA PREVENTION DU RISQUE ROUTIER DANS LES ACTIVITES DE TRAVAUX PUBLICS EN SEINE-ET-MARNE Annexe CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN COMPTE DE LA PREVENTION DU RISQUE ROUTIER DANS LES ACTIVITES DE TRAVAUX PUBLICS EN SEINE-ET-MARNE conclue entre Jean-Michel DREVET, Préfet de Seine-et-Marne,

Plus en détail

Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire des vitesses : résultats de l année 2011 Extrait de «la sécurité routière en France Bilan de l année 2011» La vitesse pratiquée

Plus en détail

Les seniors et la route

Les seniors et la route Les seniors et la route La mobilité est le gage de la qualité de vie et de la préservation du lien social. Il est capital de s interroger sur ses capacités, de prévenir les difficultés et de savoir remettre

Plus en détail

01.07.2010 Fr. FordFusion. Liste de Prix. DestinationFootball. www.ford.be

01.07.2010 Fr. FordFusion. Liste de Prix. DestinationFootball. www.ford.be FordFusion Liste de 01.07.2010 Fr DestinationFootball www.ford.be Liste de n. B 10/076 Date: 01/07/2010 En vigueur: 01/07/2010 Remplace: 01/12/2009 Fusion Liste de prix clients catalogue TVA comprise Version

Plus en détail

Guide d aide au choix d un VUL

Guide d aide au choix d un VUL Guide d aide au choix d un VUL Utilisation et conditions de circulation 2 3 4 Aménagement Inventaire des besoins Recensement des équipements de sécurité Récapitulatif des capacités de chargement Guide

Plus en détail

Des gestes simples pour vous protéger

Des gestes simples pour vous protéger M É T I E R S D U B O I S Des gestes simples pour vous protéger www.rsi.fr/prevention Des gestes simples pour vous protéger Mal de dos et tendinites.............. 2 Blessures et accidents.................

Plus en détail

1 er guide de prévention du risque routier. tous modes de transport, toutes activités

1 er guide de prévention du risque routier. tous modes de transport, toutes activités 1 er guide de prévention du risque routier tous modes de transport, toutes activités Le sous-marinage est la terminologie qui définit le glissement du bassin sous la ceinture de sécurité. Lors d un accident,

Plus en détail

ww.sortimo.com Sécurité. Sortimo protège vos arrières. Tout Ranger En toute

ww.sortimo.com Sécurité. Sortimo protège vos arrières. Tout Ranger En toute 03.2007 Tout Ranger En toute Sécurité. ww.sortimo.com Sortimo protège vos arrières. Sortimo France 17 Rue Gay Lussac Z.I. F - 95500 Gonesse Tel. + 33/ 1/ 39 87 44 66 Fax + 33/ 1/ 39 87 51 68 info@sortimo.fr

Plus en détail

100 questions sur le livre de code

100 questions sur le livre de code 100 questions sur le livre de code 1)quel poids maximum de matériel peut transporter un véhicule conduisible avec un permis B(3,5 tonnes) 2)citer 3 catégories de conducteurs soumis à une visite médicale

Plus en détail

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT PSYCHOSOCIAUX PROFESSIONNELS ASSISTANCE IPRP FORMATION Contact : (33) 6.18.70.97.50 iprp@praxidos.com www.praxidos.com OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT DE L EMPLOYEUR

Plus en détail

MAN Lion s Intercity.

MAN Lion s Intercity. MAN Lion s Intercity. La solution parfaite pour le transport interurbain. MAN kann*. *Avec MAN, c est possible L autocar qui redéfinit les normes : le MAN Lion s Intercity. Qui peut lancer sur le marché

Plus en détail

GRAS SAVOYE COURTIER EN ASSURANCES RISQUE ROUTIER. Prévention du risque routier. Document confidentiel - ne pas diffuser sans autorisation

GRAS SAVOYE COURTIER EN ASSURANCES RISQUE ROUTIER. Prévention du risque routier. Document confidentiel - ne pas diffuser sans autorisation GRAS SAVOYE COURTIER EN ASSURANCES RISQUE ROUTIER Prévention du risque routier Document confidentiel - ne pas diffuser sans autorisation Préambule 3 645 personnes mortes sur les routes en 2012 soit quasiment

Plus en détail

L'OBJECTIF DE CE GUIDE

L'OBJECTIF DE CE GUIDE L'OBJECTIF DE CE GUIDE EST DE SENSIBILISER LES CHEFS D'ENTREPRISES AU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL ET DE PROPOSER DES MESURES PRATIQUES À METTRE EN PLACE DANS LEURS ÉTABLISSEMENTS. LES PISTES D ACTIONS

Plus en détail

Réduisons notre vitesse sur les grands axes!

Réduisons notre vitesse sur les grands axes! Réduisons notre vitesse sur les grands axes! Tu as vu ces nouveaux radars? 90! PFFFF!!! On n'est pas prêt d arriver! Nos habitudes Tu te fais des idées?! En roulant tranquille à 90, on ne mettra que deux

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE VILLE D'ESTAIRES

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE VILLE D'ESTAIRES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE VILLE D'ESTAIRES FOURNITURE D UN VEHICULE UTILITAIRE 8/9 PLACES TYPE FOURGON ADAPTE POUR LE TRANSPORT D'UNE PERSONNE A MOBILITE REDUITE Procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Prévenir le risque routier en

Prévenir le risque routier en 1 di 9 13/12/2005 11.13 Prévenir le risque routier en mission Conduire est un acte de travail, notamment lors de déplacements professionnels dans le cadre des missions confiées. Mais prendre la route n'est

Plus en détail

Le téléphone portable au volant. Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR)

Le téléphone portable au volant. Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR) Le téléphone portable au volant Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR) Contexte 2003 : interdiction d'utiliser le téléphone portable tenu en main uniquement au volant en France. Cette décision s'appuyait

Plus en détail

Les modèles Toyota Swiss Trend

Les modèles Toyota Swiss Trend Les modèles Toyota Swiss Trend Les voitures produites par Toyota se sont toujours distinguées par des qualités exceptionnelles: sécurité optimale, avance technologique, prestations de service exhaustives

Plus en détail