LE VEHICULE UTILITAIRE LEGER. Page 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE VEHICULE UTILITAIRE LEGER. Page 1"

Transcription

1 LE VEHICULE UTILITAIRE LEGER Page 1

2 Sommaire Les statistiques Une étude nationale sur les VUL Les facteurs de risques Les moyens de prévention Page 2

3 Les statistiques 35 millions de véhicules légers en France 3 millions de véhicules sont destinés à un usage professionnel (1,5 millions de VUL dans entreprises du Régime général) Les VUL représente la moitié du parc des entreprises Page 3

4 Les statistiques Les 3 activités qui occasionnent le plus de kms sont : Commerce, BTP, services aux entreprises En moyenne un VUL parcourt kms/an soit 60% de plus qu en utilisation privée 4 accidents sur 5 de VUL = accident mission Page 4

5 Les statistiques LE RISQUE CIRCULATION c est un risque dont la probabilité d être tué est très forte : 2/3 des morts liés au travail 1/2 dans le BTP Les statistiques le démontrent : les conducteurs inexpérimentés sont 2 à 3 fois plus exposés (conduite du Vul avec permis B) Page 5

6 Une étude nationale Pour un véhicule utilitaire léger plus sûr Une enquête de terrain réalisée par les services "Prévention" des Caisses régionales Page 6 à la demande de la Caisse Nationale

7 La méthode utilisée Enquête réalisée par les contrôleurs des Caisses régionales Dans le cadre de leur activité habituelle Environ questionnaires dépouillés Page 7

8 Les résultats Un échantillon non «représentatif», et nettement «haut de gamme» Un âge moyen des véhicules de 4,4 ans Près de 60% des véhicules ont moins de 4 ans L âge moyen des VUL est de 8 ans Page 8

9 Le suivi et l'entretien Relevé régulier des défauts apparents 79% 24,5% Existe-t-il un carnet de suivi? 0,0% 20,0% 40,0% 60,0% 80,0% 100,0% Page 9

10 Les options Parmi les véhicules de l'échantillon 57% sont équipés d'un air-bag conducteur 10% d'un air-bag passager 33% d'un dispositif d'aide à la conduite type ABS 2% d'un limiteur ou d'un régulateur de vitesse Page 10

11 La gestion de la charge La charge utile est-elle-connue? 64,8% 17,2% Procédure d'évaluation de la charge transportée 0,0% 10,0% 20,0% 30,0% 40,0% 50,0% 60,0% 70,0% Page 11

12 La paroi de séparation Elle est présente dans 78% des cas Mais la nature de l'enquête ne permet pas de savoir si elle est adaptée à la charge transportée Page 12

13 L'arrimage des charges Véhicule équipé d'un dispositif d'arrimage 50,2% 14,6% Existe-t-il un mode opératoire pour l'arrimage? 0,0% 10,0% 20,0% 30,0% 40,0% 50,0% 60,0% Page 13

14 Les facteurs de risques Les risques du salarié Sur la route : Les paramètres : V : le véhicule E : l environnement C : Le conducteur O : L organisation Le conducteur doit s adapter à l évolution permanente de son environnement Page 14

15 Les facteurs de risques Le véhicule : ses équipements, ses caractéristiques techniques et physiques L environnement et l organisation L entreprise, la mission, la route, La conduite est un phénomène complexe, L environnement est en constante évolution = adaptation permanente Le conducteur : sa propre organisation, sa santé, son système de contraintes privées, ses caractéristiques physiologiques Pas stable dans le temps, fatigue, médicaments, vie privée Page 15

16 Les facteurs de risques LA CHARGE et LA SURCHARGE PRIMORDIAL DANS LA TENUE DE ROUTE DU VEHICULE, IMPACTE DIRECTEMENT SON COMPORTEMENT DYNAMIQUE. IMPORTANT DE FAIRE LA DIFFERENCE, poids du véhicule, poids supporté en charge, la charge = la différence LA REPARTITION DES MASSES EST UN FACTEUR DE RISQUES Les masses influent sur la tenue de route Les masses peuvent rendre le véhicule non maîtrisable (aggravé si charges non arrimées) MEME A VITESSE RAISONNABLE Page 16

17 Les facteurs de risques LE CHARGEMENT EN TOITURE LA GALERIE, Risque de chute de hauteur s il n y a pas de système de relevage avec commande au sol Consommation augmentée Page 17

18 Les facteurs de risques La SEPARATION entre le FOURGON et la CABINE de CONDUITE A son importance suivant le type de produit transporté Séparation sur toute la hauteur du VUL Cloison pleine Page 18

19 Les facteurs de risques LE SUIVI ET LA QUALITE DE L ENTRETIEN Taux de contre-visite : 24 % Pour freinage insuffisant par rapport à la norme Usure trop importante des pneumatiques Niveau de pollution excessif Page 19

20 Les moyens de prévention Le véhicule (sécurité et équipements) L organisation La formation La communication Page 20

21 Le véhicule Les systèmes de sécurité active et passive, la sécurité interactive : Sécurité passive : la ceinture de sécurité Les airbags Les prétensionneurs Page 21

22 Le véhicule Sécurité active : Système d antiblocage des roues ABS ESP Assistance au freinage d urgence ASR Surveillance de pression des pneus au tableau de bord Page 22

23 Le véhicule Aménagement intérieur des véhicules Page 23

24 Le véhicule Mesure de répartition de charge Arrimage correct Page 24

25 Le véhicule La climatisation (14% en série) et la direction assistée (99% en série) sont des équipements qui contribuent à réduire la fatigue des usagers de VUL Le VUL est bien moins équipé que les VL de tourisme Page 25

26 Le véhicule L éclatement du pneu : danger important, à haute vitesse La pression du pneu doit être vérifiée régulièrement Le pneu est un élément primordial de la tenue de route du VUL Le pneu, son état, sa pression de gonflage, son adaptation à l usage = facteur important pour la tenue de route. Page 26

27 L organisation L organisation des métiers des utilisateurs de VUL : Le VUL = est un moyen de se déplacer, ET, de transporter du matériel, il peut être un atelier roulant ou un bureau roulant. Dans le BTP, les VUL, sont ceux qui présentent la plus grande déclinaison d utilisation. Page 27

28 L organisation L organisation du travail est Primordiale L urgence est l ennemi n 1 Urgence = exposition du salarié au risque d accident Urgence = stress = facultés mentales altérées, salarié peu disponible pour la conduite L autonomie du conducteur : Possibilité au salarié de gérer ses horaires de travail et de repas, prendre en compte la part de conduite Mise en œuvre d un suivi rigoureux des activités et des déplacements Page 28

29 Page 29 La formation

30 La communication Le téléphone portable Étude démontre que le conducteur accorde toujours la priorité à la conversation au détriment de l activité de conduite. Le risque est multiplié par 4 pendant la conversation 6 en début d appels Page 30

31 Page 31 Bonne route!

Pour un véhicule utilitaire plus sûr

Pour un véhicule utilitaire plus sûr Pour un véhicule utilitaire plus sûr Résultats et commentaires de l enquête réalisée par les services prévention des Caisses régionales d assurance maladie. La CNAMTS a mobilisé les services prévention

Plus en détail

Prévenir les risques liés à l'utilisation des Véhicules Utilitaires Légers. Les aides financières de la CRAM

Prévenir les risques liés à l'utilisation des Véhicules Utilitaires Légers. Les aides financières de la CRAM Prévenir les risques liés à l'utilisation des Véhicules Utilitaires Légers. Les aides financières de la CRAM Patrick RIPPLINGER - Contrôleur de Sécurité Rappel Statistiques Toutes Activités (2009) Au travail

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DU FOURGON

L AMÉNAGEMENT DU FOURGON MÉMO SÉCURITÉ Chef d entreprise artisanale L AMÉNAGEMENT DU FOURGON DES PLÂTRIERS-PLAQUISTES MÉTIERS DU PLÂTRE ET DE L ISOLATION Choisir son véhicule utilitaire est un investissement important pour votre

Plus en détail

Votre club d Entreprises vous conseille

Votre club d Entreprises vous conseille Prévention du Risque Routier en Entreprise Val-d Oise Votre club d Entreprises vous conseille Véhicules Utilitaires Légers Vous avez des véhicules utilitaires légers «VUL» Ce guide vous concerne... 15

Plus en détail

Le cas particulier des Véhicules Utilitaires Légers VUL- Comment en «optimiser» l usage? Christophe Guidat Marc Peter Contrôleurs de sécurité

Le cas particulier des Véhicules Utilitaires Légers VUL- Comment en «optimiser» l usage? Christophe Guidat Marc Peter Contrôleurs de sécurité Le cas particulier des Véhicules Utilitaires Légers VUL- Comment en «optimiser» l usage? Christophe Guidat Marc Peter Contrôleurs de sécurité L objectif de cette présentation est de : vous rappeler les

Plus en détail

(VÉHICULE UTILITAIRE LEGER)

(VÉHICULE UTILITAIRE LEGER) MÉMO SÉCURITÉ L AMÉNAGEMENT DU VUL (VÉHICULE UTILITAIRE LEGER) e ris ep r t n le d e sana f e i t Ch ar S CT ÉLE IEN RIC Choisir son VUL est un investissement important pour votre entreprise. Valorisez

Plus en détail

nous vous aidons a le financer

nous vous aidons a le financer Votre futur utilitaire sera-bien equipeé nous vous aidons a le financer >> Quel age a votre utilitaire et comment est-il équipé? Si comme une majorité des véhicules utilitaires légers en circulation, le

Plus en détail

Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr

Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr DOSSIER DE PRESSE 28 avril 2011 * Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr Contact presse : L Assurance Maladie Risques Professionnels Marie-Eva PLANCHARD 01 72 60 22 88 marie-eva.planchard@cnamts.fr

Plus en détail

Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier

Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier Santé, Sécurité, Environnement Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier Formation initiale AP Formation ACMO 2010 Le risque routier : un risque professionnel majeur Les accidents de la

Plus en détail

LES PISTES MANAGEMENT DES DEPLACEMENTS. Quelques pistes pour vous aider à rédiger votre plan d'action. Eviter ou limiter les déplacements

LES PISTES MANAGEMENT DES DEPLACEMENTS. Quelques pistes pour vous aider à rédiger votre plan d'action. Eviter ou limiter les déplacements LES PISTES MANAGEMENT DES DEPLACEMENTS Eviter ou limiter les déplacements - La première mesure consiste à s'interroger sur les besoins de se déplacer. En réduisant les déplacements routiers, on réduit

Plus en détail

IVECO DAILY HYBRIDE FOURGON

IVECO DAILY HYBRIDE FOURGON IVECO DAILY HYBRIDE FOURGON Agile, robuste, fiable et confortable comme une voiture: le Daily Châssis Fourgon est un produit qui répond à toutes les caractéristiques d'un véhicule industriel léger. Ce

Plus en détail

Guide d aide au choix d un VUL

Guide d aide au choix d un VUL Guide d aide au choix d un VUL Utilisation et conditions de circulation 2 3 4 Aménagement Inventaire des besoins Recensement des équipements de sécurité Récapitulatif des capacités de chargement Guide

Plus en détail

L'OBJECTIF DE CE GUIDE

L'OBJECTIF DE CE GUIDE L'OBJECTIF DE CE GUIDE EST DE SENSIBILISER LES CHEFS D'ENTREPRISES AU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL ET DE PROPOSER DES MESURES PRATIQUES À METTRE EN PLACE DANS LEURS ÉTABLISSEMENTS. LES PISTES D ACTIONS

Plus en détail

Des gestes simples pour vous protéger

Des gestes simples pour vous protéger M É T I E R S D U B O I S Des gestes simples pour vous protéger www.rsi.fr/prevention Des gestes simples pour vous protéger Mal de dos et tendinites.............. 2 Blessures et accidents.................

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOCATION LONGUE DUREE DE VEHICULES NEUFS AVEC PRESTATIONS ASSOCIEES Direction des achats 1 S O M M AIRE ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE... 3 ARTICLE 2 : DISPOSITIONS

Plus en détail

ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr

ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr LeTélégonflage ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr LeTélégonflage Qu est est-ce que le TELEGONFLAGE? C est

Plus en détail

Gamme Opel Utilitaires

Gamme Opel Utilitaires Gamme Opel Utilitaires Corsa Affaires, Astra Affaires, Vivaro, Vivaro Combi, Movano Nous vivons l automobile. Opel corsa Affaires 1.3 CDTI 75 cv Elégante et étonnamment spacieuse La Corsa Affaires est

Plus en détail

ww.sortimo.com Sécurité. Sortimo protège vos arrières. Tout Ranger En toute

ww.sortimo.com Sécurité. Sortimo protège vos arrières. Tout Ranger En toute 03.2007 Tout Ranger En toute Sécurité. ww.sortimo.com Sortimo protège vos arrières. Sortimo France 17 Rue Gay Lussac Z.I. F - 95500 Gonesse Tel. + 33/ 1/ 39 87 44 66 Fax + 33/ 1/ 39 87 51 68 info@sortimo.fr

Plus en détail

Prévenir les risques routiers professionnels : lancement d un nouveau programme d information et de communication. «La route n est pas un jeu»

Prévenir les risques routiers professionnels : lancement d un nouveau programme d information et de communication. «La route n est pas un jeu» DOSSIER DE PRESSE Prévenir les risques routiers professionnels : lancement d un nouveau programme d information et de communication «La route n est pas un jeu» Un nouveau site d information : www.risque-routier-professionnel.fr

Plus en détail

«Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse

«Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse «Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse Matinée de la prévention organisée par la CGSS et ses partenaires 1 er septembre 2011 Présentation de l action En France, la loi impose aux employeurs

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CADRE TECHNIQUE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CADRE TECHNIQUE ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX MAIRIE DE C E S T A S Tél : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CADRE TECHNIQUE Pour les lots n 1, 2 et 3 MARCHE N F 06-2013 OBJET

Plus en détail

Carnet de suivi & Entretien VUL

Carnet de suivi & Entretien VUL Carnet de suivi & Entretien VUL www.carsat-lr.fr Caisse d assurance retraite et de la santé au travail du Languedoc-Roussillon Département prévention/tarification des risques professionnels Nom entreprise

Plus en détail

100 questions sur le livre de code

100 questions sur le livre de code 100 questions sur le livre de code 1)quel poids maximum de matériel peut transporter un véhicule conduisible avec un permis B(3,5 tonnes) 2)citer 3 catégories de conducteurs soumis à une visite médicale

Plus en détail

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES 31. - LA TECHNIQUE PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES LES PNEUS D UNE VOITURE 1. Les pneus doivent être conformes. Ce sont les pneus qui assument le contact de la voiture avec la route. Pour rouler en

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux COTITA Centre Est 29 mai 2012 Évolution de l accidentalité et futurs enjeux Christian Machu Secrétaire général-adjoint Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) Sommaire 1.

Plus en détail

CONDUITE DEFENSIVE. «Les accidents de circulation représentent encore plus de 20% des accidents dans l E&P»

CONDUITE DEFENSIVE. «Les accidents de circulation représentent encore plus de 20% des accidents dans l E&P» FORMATIONS EXPLORATION & PRODUCTION / 201 3 CONDUITE DEFENSIVE «Les accidents de circulation représentent encore plus de 20% des accidents dans l E&P» FORMATIONS EXPLORATION & PRODUCTION / 2013 CONDUITE

Plus en détail

Les aides techniques et financières de la CRAM

Les aides techniques et financières de la CRAM Rencontre «Prévention des risques» - Mardi 1er juin Chambre de Métiers d Alsace Les aides techniques et financières de la CRAM Georges Lischetti Ingénieur Conseil Responsable de la circonscription du Bas

Plus en détail

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. Session du 09 mai 2007

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. Session du 09 mai 2007 MINISTERE CHARGÉ DES TRANSPORTS J. 7 000927 BEPECASER : EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 09 mai 2007 Question n 1 Selon le code de la route, les voitures doivent circuler hors agglomération

Plus en détail

La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi!

La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi! La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi! Accident avec arrêt Accident avec incapacité temporaire Accident avec incapacité permanente 2.000 à 4.000 25.000 86.000 Accident mortel

Plus en détail

Vitesse et distance d arrêt

Vitesse et distance d arrêt Vitesse et distance d arrêt Mathématiques 3e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Connaître les risques liés aux conditions météo (freinage,

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

Peugeot // Catalogue Gamme Véhicules Utilitaires

Peugeot // Catalogue Gamme Véhicules Utilitaires Peugeot // Catalogue Gamme Véhicules Utilitaires 03 Partner Origin 05 Nouveau Partner 07 09 Expert Boxer De professionnels à professionnels Choisir un véhicule utilitaire Peugeot, c est choisir plus qu

Plus en détail

PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES

PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES Partie A : Énoncé de principes A - 1 CODE CANADIEN DE SÉCURITÉ POUR LES TRANSPORTEURS ROUTIERS BUT Le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers (CCS) vise

Plus en détail

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Pourquoi utiliser les capteurs de vitesse de rotation de roue ATE? Un besoin de plus en plus grand de confort et de sécurité : l ABS est aujourd hui un standard

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LOURDS

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LOURDS O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L U T A C / O T C ~ A u t o d r o m e d e L I N A S - M O N T L H ÉR Y ~ B P 2 0 2 1 2 ~ 9 1 3 1 1 M O N T L H ÉR Y C ÉD E X CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CADRE TECHNIQUE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CADRE TECHNIQUE BP 9 33611 CESTAS CEDEX www.mairie-cestas.fr Tel : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CADRE TECHNIQUE Pour les LOTS n 1, 2, 3 et 4 MARCHE N F xx -2015 OBJET

Plus en détail

Gamme VUL Opel : moderne, polyvalente et économique

Gamme VUL Opel : moderne, polyvalente et économique Gamme VUL Opel : moderne, polyvalente et économique Polyvalence : tonnages et dérivés variés pour répondre à l éventail des besoins Combo : le meilleur transporteur de sa catégorie avec 108 versions départ

Plus en détail

24 avril 2009 page 1 / 10

24 avril 2009 page 1 / 10 Éléments de Cadrage : Participants : Thierry Fassenot CNAMTS Michel Armanet CRAM Alsace Moselle François Jouanne, CRAM Normandie Thierry Palka, CRAM Bretagne Christophe Siméon CRAM Nord Est Dominique Desaubliaux,

Plus en détail

NOUVEAU DOBLÒ. prix / options 10/2015. 2 années de garantie d usine, 1 année d extension de la garantie. Garantie total 3 années ou 200 000 kms

NOUVEAU DOBLÒ. prix / options 10/2015. 2 années de garantie d usine, 1 année d extension de la garantie. Garantie total 3 années ou 200 000 kms WORK UP prix / options 10/2015 2 années de garantie d usine, 1 année d extension de la garantie Garantie total 3 années ou 200 000 kms Nouveau plan d entretien tous les 35 000 kms liste des prix véhicule

Plus en détail

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE I- Energie cinétique d'un objet. 1- Rappel: Calcul de la vitesse d'un objet. La vitesse d'un objet en chute libre augmente avec la hauteur de la chute. (Existence

Plus en détail

Référentiel de compétences pour l utilisation d'un VUL dans le cadre professionnel

Référentiel de compétences pour l utilisation d'un VUL dans le cadre professionnel Éléments de Cadrage : Participants : Thierry Fassenot CNAMTS Michel Armanet CRAM Alsace Moselle François Jouanne, CRAM Normandie Thierry Palka, CRAM Bretagne Christophe Siméon CRAM Nord Est Dominique Desaubliaux,

Plus en détail

CONTRAT MAINTENANCE CITROËN VOUS LIBÈRE CONTRATS DE SERVICE CITROËN : LA SÉRÉNITÉ SUR MESURE.

CONTRAT MAINTENANCE CITROËN VOUS LIBÈRE CONTRATS DE SERVICE CITROËN : LA SÉRÉNITÉ SUR MESURE. OUS CONTRAT MAINTENANCE CITROËN VOUS LIBÈRE CONTRATS DE SERVICE CITROËN : LA SÉRÉNITÉ SUR MESURE. OUS CITROËN VOUS LIBÈRE Votre CITROËN a moins de deux ans (1), avec le Contrat de Maintenance CITROËN,

Plus en détail

NISSAN NV200 VAN GAMME 2015

NISSAN NV200 VAN GAMME 2015 NISSAN NV200 VAN GAMME 2015 GAMME VISIA OPTIMA BUSINESS 1.6e 110 4P / 5P dci 90 4P / 5P dci 110 4P / 5P - ÉQUIPEMENTS ET SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES ÉQUIPEMENTS DE SÉRIE ET OPTIONS VISIA 4P / 5P TECHNOLOGIE

Plus en détail

Maîtriser le risque routier dans votre entreprise

Maîtriser le risque routier dans votre entreprise Maîtriser le risque routier dans votre entreprise De nombreux salariés utilisent un véhicule dans le cadre des missions que leur confie l employeur (le cadre, le commercial ou l agent technique qui rejoignent

Plus en détail

la sécurité en voiture. Les trois phases complémentaires de la sécurité :

la sécurité en voiture. Les trois phases complémentaires de la sécurité : la sécurité en voiture. Pour exercer la sécurité automobile on doit prendre en compte non seulement le véhicule et le comportement du conducteur au volant mais également l'environnement routier (infrastructures,

Plus en détail

TA / 30 nov 2009 Atelier CCFA 3 décembre 2009

TA / 30 nov 2009 Atelier CCFA 3 décembre 2009 Un monde sans camion n est pas possible 1 Un monde sans camion n est pas possible semi-frigorifique, lance à incendie, balayeuse, benne à ordures ménagères, benne de chantier, transport exceptionnel, déneigeuse,

Plus en détail

Le Concept de Sécurité Intégrale. Mercedes-Benz Autobus/Autocar

Le Concept de Sécurité Intégrale. Mercedes-Benz Autobus/Autocar Le Concept de Sécurité Intégrale Mercedes-Benz Autobus/Autocar Le sens des responsabilités. Vous pensez que la sécurité doit faire l objet d une priorité absolue dans les autobus/autocars? Chez Mercedes-Benz,

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE

FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE I LA SECURITE ACTIVE / PASSIVE ET LES AIDES A LA CONDUITE 1 Définitions * Sécurité active : ensemble des éléments liés au véhicule ainsi qu'aux gens et à l'environnement

Plus en détail

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux?

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Les faits nous interpellent! En 1950 il y avait 50 millions de véhicules sur terre En 2009 : il y a 800 millions de véhicules

Plus en détail

LE LIVRE BLANC. Pour véhicules Légers (autos, motos et 4x4) et Utilitaires Légers (camionnettes)

LE LIVRE BLANC. Pour véhicules Légers (autos, motos et 4x4) et Utilitaires Légers (camionnettes) Pour véhicules Légers (autos, motos et 4x4) et Utilitaires Légers (camionnettes) Edition 2012 Règlements HOMOLOGATION PAR TYPE (Critères de sécurité d utilisation du pneu) Directive 92/23/CEE (31/03/92)

Plus en détail

Accès abaissé, efficacité augmentée. Le Low Entry selon Setra : le nouveau MultiClass LE business.

Accès abaissé, efficacité augmentée. Le Low Entry selon Setra : le nouveau MultiClass LE business. Accès abaissé, efficacité augmentée. Le Low Entry selon Setra : le nouveau MultiClass LE business. Économique pour l exploitant, confortable pour les passagers : le nouveau MultiClass LE business est

Plus en détail

AEROPNEU. Produit préventif anti-crevaison, économique et écologique. Contact presse : Jean-Marc LARREY contact@aeropneu.

AEROPNEU. Produit préventif anti-crevaison, économique et écologique. Contact presse : Jean-Marc LARREY contact@aeropneu. AEROPNEU Produit préventif anti-crevaison, économique et écologique Contact presse : Jean-Marc LARREY contact@aeropneu.fr 01 85 52 00 02 Comment ça marche Produit innovant, respectueux de l'environnement,

Plus en détail

Qu est-ce qu une vitesse durable sur la route?

Qu est-ce qu une vitesse durable sur la route? Qu est-ce qu une vitesse durable sur la route? Septembre 2010 Pourquoi roulons-nous vite? Nous roulons vite principalement pour gagner du temps Mais une perception faussée du rapport entre vitesse et temps

Plus en détail

01.07.2010 Fr. FordFusion. Liste de Prix. DestinationFootball. www.ford.be

01.07.2010 Fr. FordFusion. Liste de Prix. DestinationFootball. www.ford.be FordFusion Liste de 01.07.2010 Fr DestinationFootball www.ford.be Liste de n. B 10/076 Date: 01/07/2010 En vigueur: 01/07/2010 Remplace: 01/12/2009 Fusion Liste de prix clients catalogue TVA comprise Version

Plus en détail

L élève doit avoir une connaissance pratique de la force normale, du poids, des schémas d équilibre et de l analyse graphique.

L élève doit avoir une connaissance pratique de la force normale, du poids, des schémas d équilibre et de l analyse graphique. Leçon Frottement L applet Frottement simule le mouvement d une pile de livres tirée sur une surface rugueuse par un dynamomètre de traction. Préalables L élève doit avoir une connaissance pratique de la

Plus en détail

Contrôlez vos PNEUS 1

Contrôlez vos PNEUS 1 Contrôlez vos PNEUS 1 1 SECURITE DES PNEUS La majorité d entre nous utilisons des voitures quotidiennement la plupart du temps sans prêter attention à une des choses les plus vitales: les pneus. Malheureusement,

Plus en détail

Comment établir un Plan de Prévention du Risque Routier?

Comment établir un Plan de Prévention du Risque Routier? Comment établir un Plan de Prévention du Risque Routier? RADARR (Recueil d informations Appliqué aux Données Afférentes au Risque Routier) Préambule Prévenir le risque routier est un véritable enjeu économique

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

pro_cee d GT / cee d GT

pro_cee d GT / cee d GT pro_cee d GT / cee d GT (Prix / Données techniques / Equipement) Prix Modèle Moteur Transmission pro_cee d GT cee d GT pro_cee d GT (3 portes) 1.6 GDi Turbo Manuelle 34 777.- cee d GT (5 portes) 1.6 GDi

Plus en détail

Offre de service établissements médico-sociaux ------------ ARS 27 mai2015

Offre de service établissements médico-sociaux ------------ ARS 27 mai2015 Offre de service établissements médico-sociaux ------------ ARS 27 mai2015 Sommaire Branche Assurance AT/MP Axes nationaux prioritaires Présentation Carsat Centre Ouest Rôle et missions Plans d Actions

Plus en détail

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Éducation à la Sécurité Routière - Enjeux et perspectives Séminaire

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LOURDS

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LOURDS O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L U T A C / O T C ~ A u t o d r o m e d e L I N A S - M O N T L H ÉR Y ~ B P 2 0 2 1 2 ~ 9 1 3 1 1 M O N T L H ÉR Y C ÉD E X CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE

Plus en détail

MOINS DE CONSOMMATION, PLUS DE SECURITE, AVEC IVECO DRIVER TRAINING (la formation conducteur IVECO).

MOINS DE CONSOMMATION, PLUS DE SECURITE, AVEC IVECO DRIVER TRAINING (la formation conducteur IVECO). MOINS DE CONSOMMATION, PLUS DE SECURITE, AVEC IVECO DRIVER TRAINING (la formation conducteur IVECO). IVECO S.p.A. Via Puglia 35,10156 Torino - Italia www.iveco.fr Pubblicazione A103504 Iveco donne une

Plus en détail

NOS INNOVATIONS POUR MIEUX VOUS SERVIR NOTRE RÉSEAU NATIONAL NOTRE EXPERTISE SUR LES PNEUS NOTRE ACCOMPAGNEMENT COMMERCIAL

NOS INNOVATIONS POUR MIEUX VOUS SERVIR NOTRE RÉSEAU NATIONAL NOTRE EXPERTISE SUR LES PNEUS NOTRE ACCOMPAGNEMENT COMMERCIAL NOS INNOVATIONS POUR MIEUX VOUS SERVIR 11 points de contrôle offerts. Atelier mobile. Gardiennage. Consignes véhicules. Réservation par internet NOTRE ACCOMPAGNEMENT COMMERCIAL Interlocuteur physique dédié.

Plus en détail

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière Sécurité routière Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu de la Sécurité Routière ETE 2003 Sécurité routière Sommaire Communiqué d actualité A l occasion du second chassé croisé de l été 2003, la Sécurité

Plus en détail

Physique. interaction pneu-chaussée facteurs liés à l adhérence calcul de la distance de freinage

Physique. interaction pneu-chaussée facteurs liés à l adhérence calcul de la distance de freinage Physique 45 L adhérence des pneus objectif disciplinaire : interaction pneu-chaussée facteurs liés à l adhérence calcul de la distance de freinage objectif sécurité routière : oinformer l élève sur l importance

Plus en détail

Choisir son véhicule utilitaire léger (VUL)

Choisir son véhicule utilitaire léger (VUL) Choisir son véhicule utilitaire léger (VUL) L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un organisme scientifique et technique

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER Infrastructures, transports et mer MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Secrétariat général Direction générale

Plus en détail

Liste de prix 03 / 2013. Peugeot ion

Liste de prix 03 / 2013. Peugeot ion Liste de prix 03 / 2013 Peugeot ion MODÈLEs PRIX CONSEILLÉS (CHF) ( 8 % TVA incluse / TVA exclue) ACTIVE PRINCIPAUX ÉQUIPEMENTS DE SÉRIE (en plus de ACCESS) MOTOR Jantes aluminium 15" (pneus avant 145

Plus en détail

B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 Septembre 2005

B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 Septembre 2005 MINISTERE CHARGÉ DES TRANSPORTS B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 7 Septembre 2005 Question n 1 Les panneaux d entrée et de sortie d agglomération définissent les limites à l intérieur

Plus en détail

charte véhicule FA.QXD 19/05/11 13:50 Page 1 Charte véhicule

charte véhicule FA.QXD 19/05/11 13:50 Page 1 Charte véhicule Charte véhicule Préambule La Direction de France Air met à la disposition de ses collaborateurs une charte véhicule : organisation du parc automobile en fonction du statut des commerciaux ou des collaborateurs

Plus en détail

Réduisons notre vitesse sur les grands axes!

Réduisons notre vitesse sur les grands axes! Réduisons notre vitesse sur les grands axes! Tu as vu ces nouveaux radars? 90! PFFFF!!! On n'est pas prêt d arriver! Nos habitudes Tu te fais des idées?! En roulant tranquille à 90, on ne mettra que deux

Plus en détail

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012 Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau Paris, le 24 janvier 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Manuel VALLS, ministre de l'intérieur, annonce un bilan de l accidentalité routière

Plus en détail

Formation SDIS 14 Page 1-06/09/2010 Adj Thérin

Formation SDIS 14 Page 1-06/09/2010 Adj Thérin Formation SDIS 14 Page 1-06/09/2010 «Les véhicules des services d incendie et de secours et le nouveau code de la route» Le nouveau code de la route, pris en application des décrets du 22 mars 2001 (publiés

Plus en détail

Le projet «Patrouillage à haut niveau de service» à la Direction Interdépartementale des Routes d Ile de France

Le projet «Patrouillage à haut niveau de service» à la Direction Interdépartementale des Routes d Ile de France Le projet «Patrouillage à haut niveau de service» à la Direction Interdépartementale des Routes d Ile de France Victor Dolcemascolo DIR IF/ DEX Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable

Plus en détail

Fiat Ducato Camping-Car

Fiat Ducato Camping-Car Fiat Ducato Camping-Car Nouveau Ducato Camping-Car. La maison de vos rêves doit reposer sur des fondations solides. Avec le nouveau Ducato Camping-Car, vous êtes sûr de partir sur de bonnes bases pour

Plus en détail

1 2 3 15,1 4 5 6 7 8 9 112 10 11 13 14 15 [Nm] 400 375 350 325 300 275 250 225 200 175 150 125 114 kw 92 kw 74 kw [155 PS] [125 PS] [100 PS] kw [PS] 140 [190] 130 [176] 120 [163] 110 [149] 100 [136] 90

Plus en détail

Le secrétaire général

Le secrétaire général 11 II Agents contractuels au titre du Palais du Gouvernement Emplois Effectifs selon la nature du contrat de travail Contrat à durée indéterminée A temps plein Contrat à durée déterminée (1) (2) A temps

Plus en détail

Véhicules utilitaires Workman Série MD. La gamme compléte de véhicules utilitaires Workman

Véhicules utilitaires Workman Série MD. La gamme compléte de véhicules utilitaires Workman Véhicules utilitaires Workman Série MD La gamme compléte de véhicules utilitaires Workman La meilleure qualité d utilisation Les modèles Workman Série MD associent confort et efficacité comme aucun véhicule

Plus en détail

CASSETTES VIDEO. TITRE Éditeur THEME CONTENU Contact Max dans la rue

CASSETTES VIDEO. TITRE Éditeur THEME CONTENU Contact Max dans la rue CASSETTES VIDEO MATERNELLE : Max dans la rue Enfant piéton 35 épisodes sous forme de dessin animé mettant en scène Max et des enfants confrontés aux risques encourus dans la circulation. Léo et Margot

Plus en détail

Vérifications intérieures V1

Vérifications intérieures V1 INTERROGATION ORALE Vérifications intérieures V1 1 Effectuez un appel lumineux. Feux de route/feux de croisement ou appel de feux de route. 2 3 Vérifiez la présence du certificat d immatriculation du véhicule

Plus en détail

RENAULT TRUCKS DELIVER * RENAULT TRAFIC. www.renault-trucks.fr *Renault Trucks s engage

RENAULT TRUCKS DELIVER * RENAULT TRAFIC. www.renault-trucks.fr *Renault Trucks s engage RENAULT TRUCKS DELIVER * RENAULT TRAFIC www.renault-trucks.fr *Renault Trucks s engage RENAULT TRAFIC LA RÉFÉRENCE DES PROFESSIONNELS EXIGEANTS Fourgon urbain polyvalent, léger et compact, Renault Trafic

Plus en détail

Le téléphone portable au volant. Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR)

Le téléphone portable au volant. Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR) Le téléphone portable au volant Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR) Contexte 2003 : interdiction d'utiliser le téléphone portable tenu en main uniquement au volant en France. Cette décision s'appuyait

Plus en détail

SANTE ET ACTION SOCIALE N 1/NOVEMBRE 2009 LES COLLECTIVITES TERRITORIALES DE LA PETITE COURONNE FACE AU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

SANTE ET ACTION SOCIALE N 1/NOVEMBRE 2009 LES COLLECTIVITES TERRITORIALES DE LA PETITE COURONNE FACE AU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL SANTE ET ACTION SOCIALE N 1/NOVEMBRE 2009 LES COLLECTIVITES TERRITORIALES DE LA PETITE COURONNE FACE AU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL SANTE ET ACTION SOCIALE N 1/NOVEMBRE 2009 Le Centre Interdépartemental

Plus en détail

Vérifications intérieures & extérieures

Vérifications intérieures & extérieures Vérifications intérieures & extérieures Vérifications intérieures L interrogation du candidat se déroule à l intérieur du véhicule. Il doit montrer un témoin lumineux, une commande ou un organe et dire

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Brevet pour l exercice de la profession d enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière (B.E.P.E.C.A.S.E.R.) LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

Toyota PROACE TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN

Toyota PROACE TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN Toyota PROACE TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN Votre partenaire professionnel Le véhicule utilitaire Toyota PROACE a été conçu pour répondre en tous points à votre activité, tout en vous offrant un grand

Plus en détail

réduire mon empreinte sur la planète?

réduire mon empreinte sur la planète? COMMENT être un éco-conducteur, faire de réelles économies, réduire mon empreinte sur la planète? Bien sûr la meilleure solution consiste à privilégier au maximum les alternatives à la voiture : Bus :

Plus en détail

Charte de partenariat Risque Routier Professionnel

Charte de partenariat Risque Routier Professionnel Charte de partenariat Risque Routier Professionnel Entre : La CRAM XXX représentée par et La Préfecture du département YY représentée d'une part, et L entreprise ZZ représentée par d autre part. Il est

Plus en détail

Cadre de Plan de Prévention du Risque Routier de la ZAE CAPNORD

Cadre de Plan de Prévention du Risque Routier de la ZAE CAPNORD Association des Entreprises de la zone Capnord - Association loi 1901 - N de Préfecture 12419 www.dijon-capnord.com Cadre de Plan de Prévention du Risque Routier de la ZAE CAPNORD Il existe deux types

Plus en détail

CAS VENDEUR. Vous avez pris rendez vous avec Monsieur ou Madame Martin, gérant de la société «TOUT PROPRE» dont l objet social est le nettoyage.

CAS VENDEUR. Vous avez pris rendez vous avec Monsieur ou Madame Martin, gérant de la société «TOUT PROPRE» dont l objet social est le nettoyage. 17 ème Challenge de Négociation Commerciale LES NEGOCIALES CAS VENDEUR Vous avez pris rendez vous avec Monsieur ou Madame Martin, gérant de la société «TOUT PROPRE» dont l objet social est le nettoyage.

Plus en détail

L'aventure commence chez Dacia.

L'aventure commence chez Dacia. Découvrez la gamme Dacia. À partir de 6760. L'aventure commence chez Dacia. Conditions Festival jusqu'au 09 février Ouvert les dimanches 1 er et 8 février Dacia Duster Vous avez tout compris Encore plus

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

Pour commander. TETRALOC La Petite Rouillonnais 44360 SAINT ETIENNE DE MONTLUC Tél02 40 85 70 75 Fax 02 40 43 86 82 www.auto1euro.

Pour commander. TETRALOC La Petite Rouillonnais 44360 SAINT ETIENNE DE MONTLUC Tél02 40 85 70 75 Fax 02 40 43 86 82 www.auto1euro. Pour commander Tél02 40 85 70 75 Fax 02 40 43 86 82 www.auto1euro.com Conditions de mise à disposition par TETRALOC de l espace publicitaire sur le véhicule de vos collaborateurs Mise à disposition de

Plus en détail

NOUVELLE NISSAN PULSAR VOTRE SIXIÈME SENS

NOUVELLE NISSAN PULSAR VOTRE SIXIÈME SENS NOUVELLE NISSAN PULSAR VOTRE SIXIÈME SENS DÉCOUVREZ LA NOUVELLE NISSAN PULSAR ET TOUTE LA GAMME NISSAN PENDANT LES JOURNÉES COUP DE COEUR, DU 23 AU 30 AVRIL By LENTZ ALZINGEN - SCHIFFLANGE (FOETZ) - LUXEMBOURG-VILLE

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus

Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus 1 Sommaire Introduction Performances indiquées sur l étiquette Date d application de l étiquetage Rôle des différents acteurs 2 2012 une règlementation Européenne

Plus en détail