Statistique du Transport de Marchandises STM : Informations Complémentaires sur les Tableaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Statistique du Transport de Marchandises STM : Informations Complémentaires sur les Tableaux"

Transcription

1 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Division Territoire et environnement Statistique du Transport de Marchandises STM : Informations Complémentaires sur les Tableaux 1 Commentaires sur les tableaux Cette section a pour but de présenter quelques particularités et informations sur les tableaux publiés dans le cadre de la Statistique du transport de marchandises (STM). En général Cette sous-section contient une série de commentaires qui s appliquent à tous les tableaux publiés dans le cadre de la Statistique du transport de marchandises. Les définitions et nomenclatures sont expliquées en détail dans le glossaire. Nous invitons toutefois le lecteur à consulter la documentation d Eurostat 1 qui est parfois plus complète. Certaines descriptions de nomenclatures (par exemple type de fret ou NST 2007) ont été tronquées dans les tableaux pour des raisons de lisibilité. Les définitions qui ont été utilisées pour le calcul de ces variables sont toutefois les définitions officielles. Certaines valeurs des tableaux sont particulières. Par exemple la valeur correspond à une valeur que nous n avons pas pu observer, car probablement inexistante ou très faible. Les valeurs déclarées entre parenthèses, (1) par exemple, sont des valeurs dont la fiabilité statistique est limitée (à intervalle de confiance plus grand que 100%). Les totaux affichés peuvent ne pas correspondre exactement à la somme des valeurs données, en raison d erreurs d arrondis. Les estimations des intervalles de confiance sont données à 95%. Cela signifie que la valeur réelle à 95% de chance de se trouver entre les bornes données. Tableaux B La source des tableaux B (par ex. document su-f gts14-b03) est l Enquête sur le Transport de Marchandises (ETM). Le rapport d enquête (document do-f gts08-d21) contient les informations générales sur l enquête ainsi que quelques particularités. Tableaux C La source des tableaux C (par ex. document su-f gts14-c03) est l enquête pour le transport de marchandise transfrontalier (GQGV). Le rapport de synthèse (document do-d gts14-d41, en allemand) contient les informations sur le concept d enquête, la calibration, ainsi que les estimations. L interprétation des ces tableaux doit particulièrement prendre en compte les points suivants: Pour des raisons de technique d enquête, les véhicules immatriculés au Liechtenstein n ont pas été comptabilisés (voir le rapport de synthèse). 1 La documentation peut être obtenue sous

2 A l inverse de la GTE, seule la marchandise principale a été prise en compte : dans le cas où un véhicule a transporté deux groupes de marchandises ou plus, le poids total du chargement a été attribué au groupe de marchandises principal. Le Liechtenstein et la Suisse forment une seule entité du point de vue de la technique des douanes (union des douanes). Il est donc impossible de distinguer les prestations effectuées vers le Liechtenstein de celle vers la Suisse. Par exemple, un transport de l Autriche vers le Liechtenstein va être considéré comme un import vers la Suisse. Géographiquement, le Liechtenstein est assimilé à la grande région «Suisse orientale». Tableaux A Les valeurs des tableaux A (par ex. document su-f gts14-a01) sont la somme des tableaux B et C correspondants. Les intervalles de confiance donnés découlent de la somme des variances des enquêtes GTE et GQGV. L interprétation des résultats doit prendre en compte les particularités des enquêtes respectives (voir plus haut). Tableaux D La source des tableaux D (par ex. document su-f gts11-d03) est l Enquête sur les véhicules utilitaires légers (EVL). Le rapport d enquête (document do-f lwe13-d21) contient les informations générales sur l enquête ainsi que quelques particularités. Tableaux E Les tableaux E (par ex. document su-f gts-e24) contiennent les données relatives aux séries chronologiques. Ils résument l évolution des principaux chiffres clé du transport de marchandises. Les données proviennent de l Enquête sur le Transport de Marchandises (véhicules lourds suisses), de l Enquête sur le trafic transfrontalier de marchandises par la route (véhicules lourds étrangers), de l Enquête sur les véhicules utilitaires légers (véhicules légers suisses) et de la Statistique des transports publics (trafic par rail). Les particularités des différentes enquêtes s appliquent donc pour chaque série de données indépendamment. Les chiffres donnés en gras proviennent des enquêtes. Les autres chiffres correspondent à des valeurs estimées par un modèle. Les donnés en italique sont extrapolées, les autres interpolées. Elles n ont de sens que dans les limites du modèle et ne représentent que des tendances générales Les types de marchandises dans le tableau E27 sont codés selon le schéma NST/R. Néanmoins les enquêtes dès 2008 utilisent la nomenclature NST Pour les résultats 2008 les données ont été recodées, même si cette recodification n est pas exacte pour tous les groupes de marchandises. Les données pour les véhicules légers ont été collectées en 2013 pour la première fois depuis Les chiffres publiés pour proviennent d une interpolation basée sur un modèle. Ils ont été légèrement adaptés rétroactivement suite à l enquête réalisée en Glossaire Activité économique : Branche Branche: Activité économique selon NOGA 2008 (21 sections du premier niveau). L attribution des véhicules et de leurs prestations aux branches s est faite sur la base de l adresse du détenteur. Camion (FAZ 35): voiture automobile lourde affectée au transport de choses et recouvrant divers genres de carrosserie comme pont bâché, pont basculant, fourgon, citerne ou silo par exemple. 2/5

3 Chapitre NST/R (nomenclature uniforme de marchandises pour les statistiques de transport / révisée):genre de marchandise selon la nomenclature européenne (jusqu en 2007). Chapitre NST 2007 (Nomenclature uniforme de marchandises pour les Statistiques de Transport 2007):genre de marchandise selon la nomenclature européenne (dès 2008). Charge moyenne par kilomètre: somme de la prestation de transport (tkm) divisée par la somme de la prestation de circulation (km). Charge utile: différence entre le poids total et le poids à vide. Charge maximale légalement autorisée. Pour l enquête GTE, cette variable inclut uniquement la charge utile du véhicule tracteur. Par contre l enquête GQGV prend en compte également la charge utile d éventuelles remorques. Classe d émission (catégorie Euro): Norme sur l'émission des gaz d'échappement, déterminée par les quantités d'émissions polluantes des véhicules à moteur. Plus la classe d'émissions est élevée, plus les quantités émises sont faibles, ou plus les véhicules sont "propres". Distance de transport moyenne pour une tonne: somme de la prestation de transport (tkm) divisée par la somme du poids de la marchandise (t). Exportation : transport de marchandises chargées en Suisse et déchargées à l'étranger, respectivement trajets à vide avec origine en Suisse et destination à l'étranger. FAZ: genre de véhicule selon les "Instructions pour l'établissement des rapports d'expertise, formules A et B (IRE)" de l Office fédéral des routes. Genre de marchandise: la classification par genres de marchandise repose sur la nomenclature européenne révisée NST/R jusqu en 2008, puis sur la nomenclature NST 2007 dès Genre de trafic: distinction entre trafic national (interne) et trafic international (importation, exportation, transit). Grande région: exprime le niveau 2 du système européen NUTS (Nomenclature des unités territoriales statistiques). Voir la carte. Les tableaux correspondant au trafic des véhicules lourds étrangers assimilent le Liechtenstein à la grande région Suisse orientale. Importation: transport de marchandises chargées à l'étranger et déchargées en Suisse, respectivement trajet à vide avec origine à l'étranger et destination en Suisse. 3/5

4 Marchandise dangereuse: La classification utilisée est basée sur le répertoire standard ADR des Nations Unies. Marchandise transportée: poids (avec emballage mais sans conteneur ou caisse mobile) des marchandises transportées en tonnes (t). Les enquêtes du transport de marchandises portant sur les véhicules, une marchandise peut être comptabilisée plusieurs fois (par exemple si elle est chargée sur un autre véhicule). Poids total: poids total maximal légalement autorisé. Pour l enquête GTE, cette variable inclut uniquement le poids du véhicule tracteur (occupants y compris) et de son chargement. Par contre l enquête GQGV prend en compte également le poids d éventuelles remorques (et de leur chargement). Prestation de circulation: somme des kilomètres parcourus durant la période de référence (en général une année) par les véhicules de transport de transport de choses en Suisse (et au Liechtenstein). La prestation de circulation se compose des kilomètres parcourus à vide et en charge. Prestation de transport : somme des produits des marchandises transportées par les distances de transports (t*km) durant une période de référence (en général une année). Les kilomètres sont ceux effectivement parcourus et non pas nécessairement ceux de la distance optimale entre le chargement et le déchargement. La prestation est calculée pour chaque envoi séparément avant d'être additionnée. RPLP: Redevance sur le trafic des Poids Lourds liée aux Prestations. Selon la définition de l office fédéral des douanes la RPLP est une redevance fédérale perçue en fonction du poids total du véhicule, de sa catégorie d'émission et des kilomètres parcourus en Suisse et dans la principauté de Liechtenstein. Elle doit être payée pour tous les véhicules à moteur et remorques qui présentent un poids total de plus de kilogrammes, sont utilisés pour le transport de choses et sont immatriculés en Suisse ou à l étranger et empruntent le réseau routier public en Suisse. Semi-remorque: remorque accouplée à un véhicule tracteur (tracteur à sellette) de manière à reposer partiellement sur lui. Le véhicule tracteur supporte une part importante du poids de la remorque et de son chargement. Tonne-kilomètre [tkm]: unité correspondant au transport d une tonne sur un kilomètre. Tracteur à sellette (FAZ 38): voiture automobile conçue pour tirer des semi-remorques. Trafic international: courses qui incluent un passage de la frontière suisse (import, export, transit). Nos chiffres ne tiennent compte que des parties des courses effectuées sur le réseau suisse. Trafic interne: course dont l origine et la destination sont à l intérieur de la Suisse. Trafic pour compte d autrui: transports pour compte d'autrui contre paiement. Le véhicule et les marchandises transportées n'appartiennent en général pas à la même société. Trafic pour compte propre: transports pour le sa propre entreprise. Le véhicule et les marchandises transportées appartiennent à la même entreprise ou les marchandises sont transportées à l intérieur de l entreprise. Train routier: camion tractant une remorque. Train semi-remorque: tracteur à sellette tractant une semi-remorque. Transit: course entre deux lieux situés à l'étranger sans chargement ou déchargement de marchandises en Suisse. Type de fret : forme du chargement (par exemple liquides en vrac dans des citernes, grands containers, marchandises palettisés). Voir aussi les instructions ETM (document GTS11-D34). Utilisation du véhicule : Motif de l utilisation du véhicule le jour de référence (Transport de marchandises, Service, etc.). Cette variable n était relevée que pour les véhicules légers de transport de choses. Voir aussi le rapport d enquête EVL (document LWE13-D21) 4/5

5 Véhicule articulé lourd (FAZ 37): combinaison indissociable d'un tracteur à sellette lourd et d'une semiremorque. Véhicule de transport de choses / marchandises: véhicule à moteur destiné principalement au transport de marchandises. Véhicule-kilomètre [véh.km]: unité de prestation de circulation qui correspond à une distance d'un kilomètre parcourue par un véhicule (de transport de choses). Véhicule léger de transport de choses: véhicule de transport de choses dont le poids total ne dépasse pas 3,5 tonnes. C'est le poids total du véhicule tracteur (voiture de livraison, tracteur à sellette) qui est déterminant. Véhicule lourd de transport de choses: véhicule de transport de choses dont le poids total est supérieur à 3,5 tonnes. C'est le poids total du véhicule tracteur (camion, tracteur à sellette) qui est déterminant. Voiture de livraison (FAZ 30): voiture automobile léger affectée au transport de choses et recouvrant divers genres de carrosserie comme pont ou fourgon. Etat : novembre /5

Le transport de marchandises en Suisse

Le transport de marchandises en Suisse Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS 11 Mobilité et transports Neuchâtel, 12.2010 Le transport de marchandises en Suisse Renseignement: Philippe Marti,

Plus en détail

Le transport de marchandises en Suisse

Le transport de marchandises en Suisse Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS 11 Mobilité et transports Neuchâtel, 01. 2012 Le transport de marchandises en Suisse Renseignements: Philippe

Plus en détail

Deuxième année record de suite pour les nouvelles immatriculations

Deuxième année record de suite pour les nouvelles immatriculations Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 5.2.213, 9:15 11 Mobilité et transports N 351-13-7 Parc des véhicules routiers en 212 Deuxième

Plus en détail

LE GABARIT DES VEHICULES

LE GABARIT DES VEHICULES A connaître sur le bout des doigts!!! LE GABARIT DES VEHICULES LA LONGUEUR VEHICULE ISOLE ou PORTEUR VEHICULE ARTICULE.. TRAIN ROUTIER. Des exceptions existent dans certains cas : - Trains routiers porte

Plus en détail

Année record pour les nouvelles immatriculations

Année record pour les nouvelles immatriculations Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 07.02.2012, 9:15 11 Mobilité et transports N 0351-1201-00 Parc des véhicules routiers en 2011 Année

Plus en détail

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur 632.14 du 12 octobre 2011 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 15, al. 1, de la loi du 9 octobre 1986 sur le tarif des douanes

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.6/AC.4/2008/1/Add.2 19 août 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

GLOSSAIRE DES STATISTIQUES DE TRANSPORT

GLOSSAIRE DES STATISTIQUES DE TRANSPORT CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS NATIONS UNIES COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE DIVISION STATISTIQUE UNION EUROPÉENNE EUROSTAT NATIONS UNIES COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE GLOSSAIRE

Plus en détail

FICHE «TRAFICS PORTUAIRES MENSUELS»

FICHE «TRAFICS PORTUAIRES MENSUELS» FICHE «TRAFICS PORTUAIRES MENSUELS» Codes Libellés Entrée (1) Sortie (1) A TONNAGE BRUT TOTAL (A1 + A2 + A3) (A1 + A2 + A3) A1 TOUTES MARCHANDISES LIQUIDES EN VRAC (A11 + A12) (A11 + A12) A11 (2) Produits

Plus en détail

Le transport de marchandises en Suisse

Le transport de marchandises en Suisse Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS 11 Mobilité et transports Neuchâtel, mars 215 Le transport de marchandises en Suisse Renseignements: Philippe

Plus en détail

OTIF ORGANISATION INTERGOUVERNEMENTALE POUR LES TRANSPORTS INTERNATIONAUX FERROVIAIRES

OTIF ORGANISATION INTERGOUVERNEMENTALE POUR LES TRANSPORTS INTERNATIONAUX FERROVIAIRES ORGANISATION INTERGOUVERNEMENTALE POUR LES TRANSPORTS INTERNATIONAUX FERROVIAIRES OTIF ZWISCHENSTAATLICHE ORGANISATION FÜR DEN INTERNATIONALEN EISENBAHNVERKEHR INTERGOVERNMENTAL ORGANISATION FOR INTER-

Plus en détail

Transport et mobilité

Transport et mobilité Transport et mobilité Migros attache une grande importance à la protection environnementale et climatique sur le plan du transport des marchandises. En 215, elle a intensifié la transition du transport

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant

RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant Municipalité MW 07 février 2008 PR08.03PR RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant une demande de crédit d investissement de fr. 330'000.- pour le remplacement du camion no 15 affecté

Plus en détail

Classification des véhicules

Classification des véhicules technologie LES VÉHICULES 1/6 COURS N 5 DATE :../. /.. 0 1,5 3ans OJECTIF DE LA SEANCE : Etre capable de connaître les définitions des ensembles carrossés et indiquer leurs terminologies. 2/6 1) CLASSIFICATION

Plus en détail

RELATION ENTRE CHARGE UTILE ET POIDS TOTAL EN CHARGE AUTORISÉ

RELATION ENTRE CHARGE UTILE ET POIDS TOTAL EN CHARGE AUTORISÉ MINISTERE DE L'EQUIPEMENT ET DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SERVICE DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET INTERNATIONALES DEPARTEMENT DES STATISTIQUES DES TRANSPORTS RELATION ENTRE CHARGE UTILE ET POIDS TOTAL EN

Plus en détail

0.741.619.163 Accord entre la Suisse et l Autriche relatif aux transports internationaux par route

0.741.619.163 Accord entre la Suisse et l Autriche relatif aux transports internationaux par route Traduction 1 0.741.619.163 Accord entre la Suisse et l Autriche relatif aux transports internationaux par route Conclu le 22 octobre 1958 Entré en vigueur le 4 avril 1959 Le Conseil fédéral de la Confédération

Plus en détail

Autorisations CEMT pour 2008

Autorisations CEMT pour 2008 Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral des transports OFT Division Financement Autorisations CEMT pour 2008 Remarque importante

Plus en détail

10.04.2013. Conduire un minibus jusqu à 3,5t (Transport non professionnel)

10.04.2013. Conduire un minibus jusqu à 3,5t (Transport non professionnel) Conduire un minibus jusqu à 3,5t (Transport non professionnel) Table de matières 1. Permis de conduire bleu avec catégorie D2 (anciennes dispositions légales) échange contre un permis de conduire au format

Plus en détail

Statistique sur l encours des crédits

Statistique sur l encours des crédits Statistique sur l encours des crédits COMMENTAIRES I. CARACTÉRISTIQUES DE L ENQUÊTE OBJET DE L ENQUÊTE L enquête englobe tous les crédits et limites accordés au secteur non bancaire. Les opérations sur

Plus en détail

Le Parc National Automobile (Résultats 2014)

Le Parc National Automobile (Résultats 2014) Le Parc National Automobile (Résultats 2014) I Introduction Sommaire II - A propos du parc national automobile III- Textes réglementaires de circulation IV- Méthodologie utilisée: 1. Traitements 2. Quelques

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Décret n o 2011-1475 du 9 novembre 2011 portant diverses mesures

Plus en détail

Le portail automobile de référence!

Le portail automobile de référence! Article Premier. - La route et ses dépendances. «Agglomération» : Toute surface sur laquelle ont été bâtis des immeubles rapprochés et dont l entrée et la sortie sont annoncées par une signalisation verticale

Plus en détail

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030 Présentation des nouvelles perspectives de l évolution des transports en Belgique à l horizon 23 18 Septembree 212 Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 23 Marie

Plus en détail

COMMENTAIRES I. REMARQUES GÉNÉRALES

COMMENTAIRES I. REMARQUES GÉNÉRALES Formules CAT01 CAT02 Enquête menée auprès des d expédition et de logistique en vue de dresser la balance des transactions courantes: transports internationaux de marchandises COMMENTAIRES I. REMARQUES

Plus en détail

Transports. Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025

Transports. Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025 19 Transports Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025 dans le transport routier de marchandises (TRM) et 1 560 dans le transport routier de voyageurs.

Plus en détail

sur l imposition des véhicules automobiles et des remorques Le Grand Conseil du canton de Fribourg

sur l imposition des véhicules automobiles et des remorques Le Grand Conseil du canton de Fribourg 65.4. Loi du 4 décembre 967 sur l imposition des véhicules automobiles et des remorques Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du novembre 967 ; Sur la proposition de cette

Plus en détail

S2.1.1 La classification des véhicules

S2.1.1 La classification des véhicules CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS S2.1 Le véhicule : classification, structures et systèmes. Objectif : Être

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante En résumé Évaluation de l impact sur la qualité de l air des évolutions de circulation mises en oeuvre par la Mairie de Paris entre 2002 et 2007 Ce document présente les résultats de l évolution entre

Plus en détail

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Contexte et enjeux Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Afin de lutter contre le changement climatique et s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Exercice 2013-2014 Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)... 1 Exercice 2013-2014... 1 1. Description de la personne morale concernée...

Plus en détail

Stratégie fiscale Imposition des véhicules routiers

Stratégie fiscale Imposition des véhicules routiers Contexte L imposition des véhicules routiers est réglée par la loi du 12 mars 1998 sur l imposition des véhicules routiers (LIV, RSB 761.611). Sont soumis aux taxes sur la circulation routière les véhicules

Plus en détail

LA REDEVANCE SUR LE TRAFIC DES POIDS LOURDS LIÉE AUX PRESTATIONS (RPLP) EN SUISSE : UNE MÉTHODE INNOVATIVE POUR LE PÉAGE ROUTIER

LA REDEVANCE SUR LE TRAFIC DES POIDS LOURDS LIÉE AUX PRESTATIONS (RPLP) EN SUISSE : UNE MÉTHODE INNOVATIVE POUR LE PÉAGE ROUTIER LA REDEVANCE SUR LE TRAFIC DES POIDS LOURDS LIÉE AUX PRESTATIONS (RPLP) EN SUISSE : UNE MÉTHODE INNOVATIVE POUR LE PÉAGE ROUTIER MATTHIAS H. RAPP Rapp Trans AG, Bâle, Suisse matthias.rapp@rapp.ch UELI

Plus en détail

Remarque : le permis de conduire A3 n est valable qu en Belgique.

Remarque : le permis de conduire A3 n est valable qu en Belgique. Tout véhicule équipé d'un moteur et pouvant être propulsé par sa propre force est un VEHICULE MOTORISE et doit par conséquent, s il circule sur la voie publique, être couvert par une assurance de responsabilité

Plus en détail

Evaluation des émissions

Evaluation des émissions Evaluation des émissions de gaz à effet de serre générées par les activités de la Bourse de l Immobilier 28 Avenue thiers 33100 BORDEAUX Tél : 05 57 77 17 77 - Fax : 05 56 40 58 63 www.bourse-immobilier.fr

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

Les enjeux énergétiques du transport

Les enjeux énergétiques du transport Les enjeux énergétiques du transport Le secteur des transports consomme 50% du pétrole mondial. Avec des échanges commerciaux qui croissent beaucoup plus vite que le PIB, et une croissance exponentielle

Plus en détail

Endettement des jeunes adultes

Endettement des jeunes adultes Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS 20 Situation économique et sociale de la population Neuchâtel, Août 2012 Endettement des jeunes adultes Analyses complémentaires

Plus en détail

ECE/TRANS/WP.6/2015/2. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs

ECE/TRANS/WP.6/2015/2. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.6/2015/2 Distr. générale 8 avril 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe de travail

Plus en détail

Ces conditions sont un élément de l ensemble des prestations en lien avec le transport de biens et marchandises par Bucher Transport SA.

Ces conditions sont un élément de l ensemble des prestations en lien avec le transport de biens et marchandises par Bucher Transport SA. Bases de calcul pour le transport à longue distance / Conditions générales Ces bases de calcul sont celles de l Association suisse des transports routiers (ASTAG). Le point 4 a été adapté par Bucher Transport

Plus en détail

Trafic, véhicules et réseaux routiers

Trafic, véhicules et réseaux routiers Les transports représentent une composante fondamentale de l économie, en soi et en tant que facteur de production pour la plupart des autres activités économiques. Ils ont de nombreux d effets sur l environnement

Plus en détail

Comment remplir le questionnaire Internet etrm

Comment remplir le questionnaire Internet etrm Comment remplir le questionnaire Internet etrm Ce questionnaire permet de décrire l utilisation du véhicule pendant la semaine d enquête indiquée. Sur le fond, il est tout à fait équivalent au questionnaire

Plus en détail

Enquête sur les véhicules au Canada

Enquête sur les véhicules au Canada 2008 Enquête sur les véhicules au Canada Septembre 2010 i Résumé Office de l efficacité énergétique de Ressources naturelles Canada Engager les Canadiens sur la voie de l efficacité énergétique à la maison,

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Cette note présente la méthode utilisée pour le calcul des émissions de CO 2 du comparateur de Viacombi.fr, ainsi que des temps de trajet. METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Calcul pour le

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail

Check-list du GTC-UIC relative aux conditions particulières de transport pour le trafic combiné international ferroviaire

Check-list du GTC-UIC relative aux conditions particulières de transport pour le trafic combiné international ferroviaire Check-list du GTC-UIC relative aux conditions particulières de transport pour le trafic combiné international ferroviaire Table des matières PREAMBULE 3 A. GENERALITES 1. Abréviations et définitions 3

Plus en détail

A l'achat d'une voiture, pensez au climat

A l'achat d'une voiture, pensez au climat A l'achat d'une voiture, pensez au climat Informations sur les prescriptions concernant les émissions de CO ² des voitures de tourisme Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione

Plus en détail

Transport Maritime de Marchandises entre les Ports Corses et Marseille

Transport Maritime de Marchandises entre les Ports Corses et Marseille Transport Maritime de Marchandises entre les Ports Corses et Marseille Conditions Générales et Tarifs de Transport du Fret Roulier (applicables au 1/1/2015) Edition du 1 er janvier 2015 1. CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

Enquête sur l industrie des ser. vices de taxi et de limousine. Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707

Enquête sur l industrie des ser. vices de taxi et de limousine. Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707 Enquête sur l industrie des ser vices de taxi et de services limousine Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707 Concepts Énoncé de la qualité des données Enquête unifiée

Plus en détail

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Fiche outil n 2 LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Le Code de la route fixe les dispositions relatives à la conduite des différents véhicules automobiles ou ensemble de véhicules pour tous les conducteurs.

Plus en détail

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services»

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Le périmètre d'étude couvre l activité propre du Conseil Général de l Allier, incluant ses bâtiments (hôtel du département ; collèges ; bâtiments généraux

Plus en détail

Véhicules à moteur à combustion, y compris hybrides

Véhicules à moteur à combustion, y compris hybrides Guide d achat Topten Pro Automobiles et VUL Exigez le meilleur du marché pour vos commandes Photo : autogastechnik.eu Profitez des produits les plus performants pour agir à grande échelle sur les dépenses

Plus en détail

Le transport de marchandises en Suisse

Le transport de marchandises en Suisse Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS 11 Mobilité et transports Neuchâtel, décembre 2015 Le transport de marchandises en Suisse Renseignements: Philippe

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE UN NOUVEAU. permis européen. le 19 janvier 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE UN NOUVEAU. permis européen. le 19 janvier 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE UN NOUVEAU permis européen le 19 janvier 2013 Les 27 États-membres de l Union européenne adoptent le 19 janvier 2013 les mêmes catégories de permis de conduire. Sont également harmonisées

Plus en détail

Rabat, le 14/09/2005. OBJET : Procédures et Méthodes. Accords bilatéraux sur le transport routier international de voyageurs et de marchandises.

Rabat, le 14/09/2005. OBJET : Procédures et Méthodes. Accords bilatéraux sur le transport routier international de voyageurs et de marchandises. Rabat, le 14/09/2005 CIRCULAIRE N 4955 /312 OBJET : Procédures et Méthodes. Accords bilatéraux sur le transport routier international de voyageurs et de marchandises. Dans le cadre de la promotion des

Plus en détail

Chapitre 6 : Le secteur des transports

Chapitre 6 : Le secteur des transports Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur des transports Figure 6.2 Émissions de GES par secteur, 2005 (en pourcentage) Le secteur des transports s est classé au deuxième

Plus en détail

A l achat d une voiture, pensez au climat!

A l achat d une voiture, pensez au climat! A l achat d une voiture, pensez au climat! Informations sur les prescriptions concernant les émissions de CO 2 des voitures de tourisme Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione

Plus en détail

Ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les voitures automobiles de transport et leurs remorques

Ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les voitures automobiles de transport et leurs remorques Ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les voitures automobiles de transport et leurs remorques (OETV 1) 741.412 du 19 juin 1995 (Etat le 1 er mai 2012) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

FirstW@ve. Comptabilité financière

FirstW@ve. Comptabilité financière FirstW@ve Comptabilité financière ENVIRONNEMENT Fonctionne sous «Windows/NT» Base de données «SQL/Server» Outil de développement «MAGIC 8.3» Fonctionne en mono-poste ou multi-postes réseaux Licences nécessaires

Plus en détail

Entente de réciprocité entre le Gouvernement de la Confédération suisse et le Gouvernement du Québec en matière d échange de permis de conduire

Entente de réciprocité entre le Gouvernement de la Confédération suisse et le Gouvernement du Québec en matière d échange de permis de conduire Texte original Entente de réciprocité entre le Gouvernement de la Confédération suisse et le Gouvernement du Québec en matière d échange de permis de conduire Conclue le 1 er avril 2004 Entrée en vigueur

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 MARS 2012 7 M-2-12 MALUS APPLICABLE AUX VOITURES PARTICULIERES LES PLUS POLLUANTES

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 MARS 2012 7 M-2-12 MALUS APPLICABLE AUX VOITURES PARTICULIERES LES PLUS POLLUANTES DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 MARS 2012 7 M-2-12 MALUS APPLICABLE AUX VOITURES PARTICULIERES LES PLUS POLLUANTES (C.G.I. art. 1011 bis. Loi n 2011-1977 du 28 décembre 2011

Plus en détail

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique L UNION FAIT LA FORCE Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique et/ou pour l installation d une borne de rechargement Revenus 2010 et 2011 (exercices d imposition 2011 et 2012) Mesures applicables

Plus en détail

Ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les voitures automobiles de transport et leurs remorques

Ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les voitures automobiles de transport et leurs remorques Ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les voitures automobiles de transport et leurs remorques (OETV 1) 741.412 du 19 juin 1995 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET DE TRANSPORT - TARIFS DE TRANSPORT DU FRET ROULIER (applicables au 01/01/2014)

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET DE TRANSPORT - TARIFS DE TRANSPORT DU FRET ROULIER (applicables au 01/01/2014) Transport maritime de marchandises entre les ports de Corse et Marseille CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET DE TRANSPORT - TARIFS DE TRANSPORT DU FRET ROULIER (applicables au 01/01/2014) Page 1 sur 9 Sommaire

Plus en détail

OBJET ET CHAMP D ACTION

OBJET ET CHAMP D ACTION TITRE : Manuel des Pipelines et Distribution / Volume 1 - Administration SECTION 20 : SUJET 02 : OBJET ET CHAMP D ACTION Le présent sujet vise à s assurer que les renseignements pertinents figurent sur

Plus en détail

AIDE AU REMPLISSAGE DU QUESTIONNAIRE DE L ENQUETE SUR L UTILISATION DES VEHICULES DE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES (TRM)

AIDE AU REMPLISSAGE DU QUESTIONNAIRE DE L ENQUETE SUR L UTILISATION DES VEHICULES DE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES (TRM) AIDE AU REMPLISSAGE DU QUESTIONNAIRE DE L ENQUETE SUR L UTILISATION DES VEHICULES DE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES (TRM) Avant de mettre sous enveloppe, avez vous vérifié le cadre A1 de la première

Plus en détail

! ACTIVITES A GARANTIR

! ACTIVITES A GARANTIR QUESTIONNAIRE RESPONSABILITE CIVILE CONTRACTUELLE TRANSPORTEUR PUBLIC DE MARCHANDISES PROPOSANT Raison Sociale : Représenté par : Titre : Qualité : Adresse : Téléphone : Télex : Télécopie :! ACTIVITES

Plus en détail

Statistique sur l encours des crédits

Statistique sur l encours des crédits Statistique sur l encours des crédits COMMENTAIRES I. REMARQUES GÉNÉRALES OBJET DE L ENQUÊTE L enquête englobe tous les crédits et engagements portant sur l octroi de crédits au secteur non bancaire. Sont

Plus en détail

Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 2011

Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 31 Avril 212 Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT Début 211, 5,8 millions de véhicules utilitaires

Plus en détail

Révision des enquêtes sur les mouvements de capitaux (projet investmentbop) Assurances

Révision des enquêtes sur les mouvements de capitaux (projet investmentbop) Assurances Information préliminaire Statistique Zurich, le 19 septembre 2013 Révision des enquêtes sur les mouvements de capitaux (projet investmentbop) Assurances Table des matières Page 1. Aperçu 2 2. Objectifs

Plus en détail

Directive relatives à l'introduction d'une demande d'autorisation de transport exceptionnel

Directive relatives à l'introduction d'une demande d'autorisation de transport exceptionnel Gembloux, le 07 octobre 2013 Directive relatives à l'introduction d'une demande d'autorisation de transport exceptionnel Préambule La présente note est basée sur la directive du 06/03/2013 du service «Transport

Plus en détail

Disclaimer - Les auteurs déclinent toute responsabilité pour les informations fournies en relation avec le présent document.

Disclaimer - Les auteurs déclinent toute responsabilité pour les informations fournies en relation avec le présent document. Disclaimer - Les auteurs déclinent toute responsabilité pour les informations fournies en relation avec le présent document. 21.12.2012 1 Termes et abréviations... 3 2 Réglementation concernant les nouveaux

Plus en détail

RECUEIL DES TARIFS DE CAMIONNAGE EN VRAC DU MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC. Volume 3. En vigueur le 1 er janvier 2014

RECUEIL DES TARIFS DE CAMIONNAGE EN VRAC DU MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC. Volume 3. En vigueur le 1 er janvier 2014 RECUEIL DES TARIFS DE CAMIONNAGE EN VRAC DU MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC Volume 3 En vigueur le 1 er janvier 2014 Parution le 3 décembre 2013 NOTE DU RÉDACTEUR Modifications au Recueil de tarifs

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

1 GENERALITES : 2 CLASSIFICATION DES VEHICULES PAR FAMILLES : 3 LES VEHICULES MOTORISES

1 GENERALITES : 2 CLASSIFICATION DES VEHICULES PAR FAMILLES : 3 LES VEHICULES MOTORISES LYCEE GASTON BARRÉ 1 CAP VENDEURS MAGASINIERS 1 GENERALITES : Un véhicule automobile se différencie des autres par sa forme, son volume, le nombre de roues, sa motorisation, ses roues motrices. 1.1 Fonctions

Plus en détail

Mode d Emploi Portail Eurovignette. Procédure d enregistrement : explications

Mode d Emploi Portail Eurovignette. Procédure d enregistrement : explications Mode d Emploi Portail Eurovignette La présente notice d instructions vous explique comment acquérir une Eurovignette sur le portail Eurovignettes. Elle n a pas pour but d interpréter les dispositions légales

Plus en détail

Les nouveaux permis lourds

Les nouveaux permis lourds Les nouveaux permis lourds au 19 janvier 2013 Sommaire de la présentation Contexte réglementaire Calendrier Avant, après le 19 janvier 2013 Permis B, formation de 7 heures et permis BE Permis C1, C et

Plus en détail

Récupération de la TVA sur les voitures

Récupération de la TVA sur les voitures Récupération de la TVA sur les voitures Nouvelles règles de récupération de la TVA en VIGUEUR en 2013. Pour les assujettis TVA : La récupération de la TVA dépend désormais du pourcentage de l utilisation

Plus en détail

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014 Effets de l initiative populaire «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» sur diverses catégories de ménages dont le comportement écologique varie Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer

Plus en détail

YTD 2007 YTD 2008 COMMERCIAL VEHICLES COACHES. Sur 9 mois 2009, la production mondiale de VUL baisse de 33% et celle de VI de 29% 4 08/12/2009

YTD 2007 YTD 2008 COMMERCIAL VEHICLES COACHES. Sur 9 mois 2009, la production mondiale de VUL baisse de 33% et celle de VI de 29% 4 08/12/2009 Pierre-Louis Debar Les marchés de véhicules utilitaires légers (VUL) et des véhicules industriels (VI) France, Europe et Monde 2 VUL : véhicule utilitaire léger Définitions françaises des VUL / VI Véhicule

Plus en détail

Adaptation à la hausse du niveau du Produit intérieur brut suite à la révision des comptes nationaux

Adaptation à la hausse du niveau du Produit intérieur brut suite à la révision des comptes nationaux Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 30.09.2014, 11:00 4 Economie nationale N 0351-1408-90 Comptes nationaux de la Suisse 1995-2013

Plus en détail

Vu le Code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L. 2213-2, L. 2213-3, L. 2512-13 et L. 2512-14 ;

Vu le Code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L. 2213-2, L. 2213-3, L. 2512-13 et L. 2512-14 ; Arrêté n 2006-21575 réglementant la circulation, l arrêt et le stationnement des véhicules de distribution ou d enlèvement de marchandises à Paris sur les voies de compétence préfectorale, annexé à l ordonnance

Plus en détail

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE Inspection du travail des transports SOMMAIRE ZOOM TRANSPORT F F F F F F 111 Longue distance + de 3,5 t... 2 113 Courte distance + de 3,5 t... 4 116 Personnel roulant messagerie... 6 117 Personnel sédentaire...

Plus en détail

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES LE TRANSPORT DES MARCHANDISES PEUT REPRÉSENTER UN POIDS IMPORTANT DANS LE BILAN ÉCOLOGIQUE GLOBAL D UN PRODUIT OU D UNE PRESTATION, SELON LA DISTANCE PARCOURUE ET LE MODE

Plus en détail

La durée de service des conducteurs routiers de fret poids lourds en 2010

La durée de service des conducteurs routiers de fret poids lourds en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 273 Décembre 2011 La durée de service des conducteurs routiers de fret poids lourds en 2010 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 2010, le temps de service

Plus en détail

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées?

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Les cartes «annual air quality» montrent le résultat du couplage de deux méthodes d évaluation de la qualité de l air : l interpolation

Plus en détail

Modèle comptable harmonisé pour les structures d accueil extrafamilial de jour MCH-StE

Modèle comptable harmonisé pour les structures d accueil extrafamilial de jour MCH-StE Direktion für Gesundheit und Soziales GSD Route des Cliniques 17, 1701 Fribourg T +41 26 305 29 04, F +41 26 305 29 09 www.fr.ch/dsas Réf: NO Courriel: dsas@fr.ch Fribourg, le 31 octobre 2012 Modèle comptable

Plus en détail

Les nouvelles catégories de permis de conduire. Suppression de la conduite sans permis. Les catégories de permis de conduire

Les nouvelles catégories de permis de conduire. Suppression de la conduite sans permis. Les catégories de permis de conduire Les nouvelles catégories de permis de conduire Les 27 États-membres de l Union européenne adoptent le 19 janvier 2013 les mêmes catégories de permis de conduire. Sont également harmonisées les règles d

Plus en détail

TAXE POIDS-LOURDS SUR LE RESEAU ALSACIEN. *** NOTE D INFORMATIONS 10 juillet 2006 Présentation et conséquences

TAXE POIDS-LOURDS SUR LE RESEAU ALSACIEN. *** NOTE D INFORMATIONS 10 juillet 2006 Présentation et conséquences TAXE POIDS-LOURDS SUR LE RESEAU ALSACIEN *** NOTE D INFORMATIONS 10 juillet 2006 Présentation et conséquences Informations très importantes pages 4 et 5 A lire impérativement Page 1/5 NOUVELLE TAXE PL

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/CTCS/WP.7/2015/15 Conseil économique et social Distr. générale 14 septembre 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité directeur des capacités et des

Plus en détail

ANNEXE 5 MODALITES D ACCES EN DECHETERIE ET OBTENTION D UN BADGE D ACCES POUR LES USAGERS «PROFESSIONNELS ET ASSIMILES»

ANNEXE 5 MODALITES D ACCES EN DECHETERIE ET OBTENTION D UN BADGE D ACCES POUR LES USAGERS «PROFESSIONNELS ET ASSIMILES» ANNEXE 5 MODALITES D ACCES EN DECHETERIE ET OBTENTION D UN BADGE D ACCES POUR LES USAGERS «PROFESSIONNELS ET ASSIMILES» Annexe 5 Règlement intérieur du réseau des déchèteries du SYELOM Page 1 1. Définition

Plus en détail

UNITED NATIONS DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS STATISTICS DIVISION

UNITED NATIONS DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS STATISTICS DIVISION UNITED NATIONS DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS STATISTICS DIVISION Workshop on the updated and new recommendations for International Merchandise Trade Statistics (IMTS 2010) and their implementation

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.6/2005/2 25 novembre 2004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de

Plus en détail

Séminaire sur les Echanges, la Documentation et la Mise à Disposition des Données Statistiques - Les Nouveaux Outils -

Séminaire sur les Echanges, la Documentation et la Mise à Disposition des Données Statistiques - Les Nouveaux Outils - Séminaire sur les Echanges, la Documentation et la Mise à Disposition des Données Statistiques - Les Nouveaux Outils - Monsieur Houssaine OULJOUR, Chef du Service des Méthodes et Enquêtes Statistiques

Plus en détail

Transport. Les transports routiers de marchandises effectués par les véhicules belges d une charge utile d une tonne et plus

Transport. Les transports routiers de marchandises effectués par les véhicules belges d une charge utile d une tonne et plus Transport Les transports routiers de marchandises effectués par les véhicules belges d une charge utile d une tonne et plus La Direction générale Statistique et Information économique propose des informations

Plus en détail

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations Juin 2003 Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations IMPORTANT : Le présent document est un guide sommaire portant sur les règles et les règlements actuels

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile FICHES THÉMATIQUES Le commerce et la réparation automobile 2.1 Commerce, entretien et réparation automobile Le commerce de véhicules automobiles compte près de 24 entreprises en 4. Plus de 68 % des entreprises

Plus en détail

Année de référence : 2005 Premières données disponibles : janvier 1995

Année de référence : 2005 Premières données disponibles : janvier 1995 INDICES DE PRIX A LA PRODUCTION DANS L INDUSTRIE Production française vendue sur le marché français FICHE DE PRESENTATION C P F : 29.10 Année de base : 2007 Année de référence : 2005 Périodicité : Mensuelle

Plus en détail

Deux pays, une perception du péage par appareil embarqué en Allemagne et en Autriche

Deux pays, une perception du péage par appareil embarqué en Allemagne et en Autriche F eux pays, une perception du péage par appareil embarqué en llemagne et en utriche www.toll-collect.de Perception du péage en utriche et en llemagne avec l appareil embarqué (OBU) de Toll Collect Celui

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail