Nouveaux coûts. Nouveaux traitements contre le cholestérol Votre régime de remboursement des frais de médicaments est-il adéquat?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouveaux coûts. Nouveaux traitements contre le cholestérol Votre régime de remboursement des frais de médicaments est-il adéquat?"

Transcription

1 Garanties collectives Nouveaux coûts Nouveaux traitements contre le cholestérol Votre régime de remboursement des frais de médicaments est-il adéquat?

2 Le marché des médicaments de spécialité, en rapide évolution, exige une vigilance accrue dans la gestion des coûts des régimes de remboursement de frais de médicaments. Les médicaments contre l hépatite C, ceux contre des maladies rares et les traitements oraux contre le cancer sont de bons exemples de catégories de médicaments ayant contribué à l escalade des coûts des régimes de remboursement de frais de médicaments au cours des deux dernières années. Au second semestre de , de nouveaux médicaments contre le cholestérol, appelés inhibiteurs PCSK9, seront les derniers nouveaux venus sur le marché des médicaments de spécialité, et on s attend à ce que leur coût ait de sérieuses conséquences. Saviez-vous que le traitement du cholestérol élevé peut avoir de lourdes conséquences sur les coûts de votre régime de remboursement de frais de médicaments? Les nouveaux médicaments injectables contre le cholestérol peuvent peser lourdement sur les coûts, toujours plus élevés, des régimes de remboursement de frais de médicaments des promoteurs de régime. Le programme d autorisation préalable améliorée de la Financière Sun Life peut représenter une grande protection. Cette nouvelle catégorie de médicaments représente un défi pour les promoteurs de régime. Comment les coûts de ces nouveaux médicaments contre le cholestérol peuvent-ils être maîtrisés? La Financière Sun Life peut aider les promoteurs de régime à gérer les demandes portant sur ces médicaments grâce à son programme d autorisation préalable améliorée, qui peut être adopté sans coût additionnel pour vous ou vos participants. Si vous bénéficiez déjà de l autorisation préalable améliorée, cette nouvelle catégorie de médicaments contre le cholestérol s y ajoute. 2

3 Comment fonctionnent les inhibiteurs PCSK9? Comme nous le mentionnions, les inhibiteurs PCSK9 sont une nouvelle catégorie de médicaments de spécialité utilisée pour traiter le cholestérol élevé. Ils fonctionnent en visant le gène qui régule les récepteurs de cholestérol de l organisme, réduisant ainsi énormément la lipoprotéine de basse densité (LDL), ou «mauvais» cholestérol, chez les patients à risque élevé 2. Les promoteurs de régime peuvent s attendre à ce que deux nouveaux médicaments soient approuvés au Canada au cours des prochains mois, soit Repatha MD (evolocumab) et Praluent MD (alirocumab) 3. Ces deux médicaments ont fait la preuve qu ils réduisent de beaucoup le taux de cholestérol LDL 4,5. Effet potentiel des inhibiteurs PCSK9 sur les coûts d un régime de remboursement de frais de médicaments Aujourd hui, les médicaments contre le cholestérol les plus fréquemment prescrits et les plus efficaces sont connus sous le nom de «statines». Ils sont relativement peu coûteux (environ 400 $ par année 6 ) puisque cette catégorie est maintenant généricisée. Par comparaison, on prévoit que le coût moyen d un traitement à base d inhibiteurs PCSK9 atteigne les $ par année 7. Étant donné le grand nombre de traitements visant à réduire le taux de cholestérol (il y avait un peu plus de demandeurs prenant au moins un médicament visant à réduire le taux de cholestérol en ), on s attend à ce que les achats d inhibiteurs PCSK9 soient élevés quand ces derniers seront offerts. Selon TELUS, les ventes potentielles au Canada pourraient s élever aux alentours de 250 millions de dollars et passer à 2,5 milliards de dollars d ici Statines Le coût moyen d un traitement est d environ 400 $ par année 8 Inhibiteurs PCSK9 On prévoit que le coût moyen d un traitement pourrait atteindre les $ par année au Canada 9 Contrairement aux autres médicaments de spécialité dont les coûts annuels sont élevés et qui sont prescrits pour un faible nombre de personnes, la catégorie des médicaments PCSK9 pourrait être indiquée pour traiter un grand nombre de patients. C est là que le programme d autorisation préalable améliorée peut apporter de la valeur : il permet de faire en sorte que ce ne soient pas tous les participants ayant besoin d un traitement contre le cholestérol qui seraient traités avec ces nouveaux médicaments coûteux si leur état de santé peut être bien géré grâce à d autres médicaments établis, efficaces et plus abordables. Utiliser l autorisation préalable améliorée pour réduire les effets des inhibiteurs PCSK9 sur les coûts d un régime de remboursement de frais de médicaments En vertu du programme d autorisation préalable améliorée, certains types de médicaments doivent être préapprouvés, en fonction de critères médicaux reconnus, avant d être remboursés. Cette exigence est sensée puisque ce ne sont pas tous les médicaments qui devraient être utilisés comme traitements de premier recours pour tout le monde. Certains médicaments, qui sont soit plus chers, soit utilisés en seconde intention, doivent être évalués au cas par cas. Puisqu on prescrit de plus en plus certains médicaments pour usage non conforme, l autorisation préalable améliorée fait en sorte que ceux-ci sont utilisés conformément aux indications approuvées par Santé Canada. 3

4 Ainsi, votre régime de remboursement de frais de médicaments est utilisé à bon escient : le bon médicament pour le bon participant au bon moment. En outre, cette vérification au préalable des médicaments coûteux peut représenter un bon moyen de prévention des fraudes. Puisque l autorisation préalable améliorée exige que l utilisation de certains médicaments soit d abord approuvée avant que ceux-ci soient admissibles au remboursement, on s assure ainsi que les inhibiteurs PCSK9 ne seront utilisés que s ils sont nécessaires (p. ex., pour ceux chez qui l hypercholestérolémie est héréditaire ou qui ont essayé sans succès le traitement à la statine, etc. 12 ). En limitant l utilisation de ces médicaments aux participants qui en ont réellement besoin et qui ne peuvent pas utiliser d autres médicaments très efficaces, éprouvés et moins coûteux, l autorisation préalable améliorée permet de maîtriser les coûts d un régime de remboursement de frais de médicaments. Une mise en place simple Les droits seront acquis pendant 120 jours pour faciliter la transition chez les promoteurs de régime qui adopteront le programme d autorisation préalable améliorée. Par «droits acquis», on entend que les participants ayant obtenu, en vertu du régime, le remboursement d un médicament figurant sur la liste précédente d autorisation préalable améliorée dans les 120 jours précédant la date de mise en place du programme n auront pas besoin d obtenir une préapprobation s ils demandent ce médicament après la mise en place de ce dernier 13. Une expérience simple pour les participants Après l adoption du programme d autorisation préalable améliorée, nous fournissons aux promoteurs du matériel de communication pour faire connaître le programme aux participants et pour qu ils sachent quoi faire dans les rares cas où un des médicaments visés par le programme est prescrit. Les médicaments visés par le programme sont en règle générale prescrits par des spécialistes (et non par les médecins de famille) dont les équipes savent L utilisation de l application mobile de la Financière Sun Life depuis le cabinet du médecin permet aux participants de vérifier aisément les détails de leur assurance (et de savoir si le médicament prescrit doit être autorisé au préalable) avant d aller à la pharmacie. qu elles doivent vérifier l assurance-médicaments de leurs patients avant de prescrire un médicament de spécialité. Dans la plupart des cas, ces médicaments doivent être administrés suivant des instructions spéciales, lesquelles peuvent être fournies par les programmes d aide aux patients mis sur pied par les sociétés pharmaceutiques. C est pourquoi, contrairement aux médicaments pour une affection aiguë (les antibiotiques, par exemple), le traitement au moyen de ces médicaments ne commence en général que quelques semaines après qu ils eurent été prescrits, ce qui permet généralement au processus de l autorisation préalable amélioré de suivre son cours. Pourquoi l autorisation préalable améliorée est-elle si importante pour les promoteurs de régime en 2015 et par la suite? Les inhibiteurs PCSK9 seront bientôt offerts sur le marché canadien. L autorisation préalable améliorée peut aider à maîtriser les coûts associés à l augmentation des demandes et être particulièrement efficace en ce qui concerne les nouveaux médicaments contre le cholestérol (inhibiteurs PCSK9), lesquels devraient être offerts sur le marché canadien d ici le 4e trimestre de 2015 ou le 1er trimestre de Puisqu on prévoit que le prix de ces médicaments pourrait atteindre les $ par année au Canada (c.-à-d., sous le seuil de la mise en commun), les promoteurs de régime qui n auront pas adopté l autorisation préalable améliorée risquent de connaître une augmentation accrue des coûts des demandes de règlement. 4

5 D autres médicaments de spécialité auront un effet sur les primes de mise en commun. La mise en commun, aussi appelée «assurance en excédent de pertes», est une forme d assurance conçue pour répartir le risque de demandes à coût élevé entre un grand nombre de promoteurs de régime (le «groupe de promoteurs»). Après que les demandes de règlement d un participant donné excèdent un seuil annuel prédéterminé (par exemple, $), les demandes excédentaires sont mises en commun et assumées par l assureur. Les promoteurs de régime paient une prime pour faire partie de ce groupe. Cette prime est calculée en fonction de l expérience collective, c est-à-dire du total annuel des règlements payés par le groupe de promoteurs. Si le groupe connaît une augmentation importante du coût des demandes, par exemple, à cause des médicaments à coût élevé, on tient compte de cette augmentation dans le calcul des primes que les promoteurs de régime devront payer les années suivantes. Les promoteurs de régime peuvent parfois entendre parler de l «effet de levier». L effet de levier signifie que le coût des demandes de règlement supérieures au seuil de la mise en commun augmente plus rapidement que celui de l ensemble des demandes. C est pourquoi, quel que soit le montant total des dépenses en médicaments que vous payez dans une année donnée, la prime de mise en commun peut tout de même augmenter puisqu un petit nombre de règlements à coût élevé a eu un effet sur le montant total payé par le groupe de promoteurs. On trouvera un exemple de l effet de levier dans le tableau ci-dessous. Exemple : Promoteur de régime avec un seuil de mise en commun de $ Dépenses en médicaments d un demandeur Variation en % $ $ 10 % Seuil de la mise en commun $ $ s.o. Demandes mises en commun $ $ 25 % On voit, dans le tableau ci-dessus, que le coût de tous les médicaments remboursés a augmenté de 10 %; tandis que celui des demandes de règlement mises en commun a augmenté de 25 %. Effet de levier % +25 % 0 % % +50 % 0 % Année 1 Année 2 Année 1 Année 2 Réclamation participante Réclamation mise en commun Il est démontré que l autorisation préalable améliorée contribue à la réduction des coûts pour les promoteurs de régime. Aujourd hui, la grande majorité des promoteurs de régime de la Financière Sun Life offrant la carte de paiement direct des médicaments ont adopté l autorisation préalable améliorée. En 2013, pour la même sous-catégorie de médicaments exigeant une autorisation préalable améliorée, les promoteurs de régime ayant adopté cette option ont réalisé des économies de 1,2 % sur les dépenses en médicaments comparativement à ceux qui ne l avaient pas adoptée 14. On a assisté au cours des deux dernières années à une augmentation importante du nombre de médicaments à coûts élevés offerts sur le marché. C est pourquoi les économies réalisées par les promoteurs de régime devraient être plus importantes avec l autorisation préalable améliorée. En outre, cette dernière peut aider à réduire l incidence des augmentations de la prime de mise en commun. 5

6 Compléter l autorisation préalable avec le Réseau de pharmacies privilégiées Le Réseau de pharmacies privilégiées de la Financière Sun Life (RPP) est un réseau très complet de plus de pharmacies participantes dans tout le Canada, sauf au Québec. Il est conçu pour réduire le coût payé par les participants quand ils achètent, dans une des pharmacies participantes et au moyen de leur carte-médicaments de la FSL, la plupart des médicaments de spécialité exigeant une autorisation préalable. Les participants reçoivent un appel leur indiquant où se trouvent les pharmacies participantes les plus près. En faisant exécuter leur ordonnance dans une pharmacie du réseau de la Financière Sun Life, les participants bénéficient non seulement d une possible réduction du prix des médicaments de spécialité, mais reçoivent aussi des conseils personnalisés et spécialisés des pharmaciens du réseau. Joignez-vous à la grande majorité de nos promoteurs de régime ayant adopté l autorisation préalable améliorée Pour inclure l autorisation préalable améliorée à votre régime, adressez-vous à votre représentant aux Garanties collectives à la Financière Sun Life. Les avantages de ce programme comprennent : Risque moindre de coûts imprévus pour votre régime de remboursement de frais de médicaments Mise en place facile Excellente expérience pour les participants 1 Praluent a été approuvé aux États-Unis par la FDA le 26 juillet 2015, mais pour un petit nombre de patients, lequel ne comprend pas les patients réputés intolérants au traitement à la statine (voir (en anglais seulement) 2 Harvard Health Publications ( (en anglais seulement) 3 Praluent a été approuvé aux États-Unis par la FDA le 26 juillet 2015, mais pour un petit nombre de patients, lequel ne comprend pas les patients réputés intolérants au traitement à la statine (voir (en anglais seulement) 4 New England Journal of Medicine ( (en anglais seulement) 5 New England Journal of Medicine ( anglais seulement) 6 (en anglais seulement) 7 Harvard Health Publications ( et (en anglais seulement) 8 (en anglais seulement) 9 Harvard Health Publications ( et (en anglais seulement) 10 Bloc d affaires de la Financière Sun Life 11 TELUS Santé, conférence sur les médicaments, mars Ces critères sont cités en exemple. La liste complète des critères sera dressée à partir de la monographie des produits approuvés par Santé Canada et en fonction des meilleures constatations cliniques à notre disposition. 13 Veuillez noter que si un régime collectif n applique pas cette mesure, les droits de tous les patients suivant déjà un traitement seront acquis indéfiniment dès qu un DIN est ajouté au programme, quel qu ait été le choix du régime au moment de la mise en place de ce dernier. 14 Financière Sun Life, Garanties collectives, Garanties de remboursement de frais de médicaments, 2013 La vie est plus radieuse sous le soleil Les garanties collectives sont offertes par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie, membre du groupe Financière Sun Life. PDF6629-F vb-mp Garanties collectives

Nous vous présentons...

Nous vous présentons... Nous vous présentons... les services de gestion de régimes d assurance médicaments et la pharmacie d Express Scripts Canada. SM Un moyen pratique et sûr d optimiser votre régime d assurance médicaments

Plus en détail

Bien prendre ses médicaments

Bien prendre ses médicaments Septembre 2014 Bien prendre ses médicaments Avantages d une meilleure observance du traitement Joignez-vous à la CONVERSATION ÉCLAIRÉE, animée par les Garanties collectives de la Financière Sun Life. La

Plus en détail

assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace

assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace Notre vision Desjardins Assurances est un acteur canadien important en assurance collective, reconnu pour son

Plus en détail

19 e CONFÉRENCE RÉGIONALE DU QUÉBEC INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX

19 e CONFÉRENCE RÉGIONALE DU QUÉBEC INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX 19 e CONFÉRENCE RÉGIONALE DU QUÉBEC INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX La mutualisation, la solution miracle? Séance présentée par Jacques Hébert Ordre du jour La mutualisation des

Plus en détail

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions ASSURANCE COLLECTIVE Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions Pour une vue détaillée de l outil, consultez l aide-mémoire qui est accessible à partir de la section «Liens utiles» du simulateur.

Plus en détail

Activité des programmes de médicaments

Activité des programmes de médicaments Chapitre 4 Section 4.05 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Activité des programmes de médicaments Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.05 du Rapport annuel

Plus en détail

Jonathan Bohm, FSA, FICA

Jonathan Bohm, FSA, FICA Jonathan Bohm, FSA, FICA 3 avril 2014 _ Au programme Qui est Normandin Beaudry? Notions de base Contexte Un remède aux régimes privés d assurance médicaments Nouvelle assurance médicament onéreux 2 3 QUI

Plus en détail

Une longue tradition de rendement solide

Une longue tradition de rendement solide Une longue tradition de rendement solide La Financière Sun Life offre depuis longtemps de l assurance-vie avec participation. Nous avons su que ce produit était important pour les clients depuis le premier

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques ASSURANCE COLLECTIVE Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Qu est-ce qu un médicament générique? Un médicament générique est l équivalent d une marque maison dans le

Plus en détail

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc.

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Introduction Les normes de Bâle II constituent un accord international sur les fonds propres

Plus en détail

Bulletin d information no 2

Bulletin d information no 2 Société de compensation en assurance médicaments du Québec Bulletin d information no 2 Le 13 décembre 2004 À l attention des assureurs et des administrateurs de régimes d avantages sociaux Le système de

Plus en détail

assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille

assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Un choix avantageux Les médicaments ont certaines choses en commun : ils visent à nous guérir ou à nous soulager

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES CFP 004M C.P. P.L. 28 Budget du 4 juin 2014 MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES Dans le cadre des consultations particulières portant sur le projet de loi 28 Loi concernant principalement

Plus en détail

Lutter contre la flambée des coûts des régimes d assurance-médicaments

Lutter contre la flambée des coûts des régimes d assurance-médicaments Lutter contre la flambée des coûts des régimes d assurance-médicaments Des solutions de gestion des régimes d assurance-médicaments moins difficiles à avaler pour les employés Un autre Dossier de réflexion

Plus en détail

Magazine. Manion. Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements. Dans ce numéro

Magazine. Manion. Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements. Dans ce numéro Magazine Manion [Type text] VOLUME 1, NUMÉRO 2 AVRIL 2014 Dans ce numéro 1 Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements 2 Comprendre les régimes d assurance pour urgences médicales

Plus en détail

Assurance médicaments 2.0

Assurance médicaments 2.0 PRINCIPES ET PRIORITÉS Assurance médicaments 2.0 Avant-propos Objectif Pour renouveler les discussions nationales sur un cadre pancanadien d assurance médicaments, il faut présenter des preuves claires

Plus en détail

Le médecin et les assurances

Le médecin et les assurances «Le rôle du médecin, hier, aujourd hui et demain» Présentation par Yves Robert, M.D. M.Sc. Secrétaire Dans le cadre du midi-conférence de l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Décembre

Plus en détail

Couverture par RSA...6. Traitement des demandes de règlement comment fonctionne tripleaccès?...7

Couverture par RSA...6. Traitement des demandes de règlement comment fonctionne tripleaccès?...7 Guide du produit Table des matières L avantage de tripleaccès...3 Correspondance entre l information sur la santé, les soins et la couverture...3 Information...3 Soins...3 Couverture...3 Information par

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES RELATIVES À LA CRÉATION D UN RÉGIME MONDIAL D ASSURANCE AÉRONAUTIQUE POUR LES RISQUES DE GUERRE

QUESTIONS ET RÉPONSES RELATIVES À LA CRÉATION D UN RÉGIME MONDIAL D ASSURANCE AÉRONAUTIQUE POUR LES RISQUES DE GUERRE QUESTIONS ET RÉPONSES RELATIVES À LA CRÉATION D UN RÉGIME MONDIAL D ASSURANCE AÉRONAUTIQUE POUR LES RISQUES DE GUERRE Note. Le présent document a pour objectif de fournir, sous forme de questions et réponses,

Plus en détail

Projections des coûts des médicaments pour les régimes privés d assurance-médicaments de IMS Brogan Rapport commandité par Rx&D

Projections des coûts des médicaments pour les régimes privés d assurance-médicaments de IMS Brogan Rapport commandité par Rx&D Plus de 20 millions de Canadiens comptent sur les nouveaux médicaments et vaccins pour les aider à rester en bonne santé et productifs, tant au travail qu à la maison. Les employeurs profitent aussi de

Plus en détail

Régime national d assurance médicaments pour le Canada

Régime national d assurance médicaments pour le Canada Étude sur le coût de financement d un Régime national d assurance médicaments pour le Canada Septembre 2002 Mise à jour du rapport de 1997 Palmer D Angelo Consulting Inc. est une firme de consultation

Plus en détail

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Don d assurance vie Une stratégie de constitution d un legs Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Plusieurs personnes disposent d une partie de revenu qu elles investissent et souhaitent

Plus en détail

Pour l amélioration de l identification personnelle de tous les Manitobains

Pour l amélioration de l identification personnelle de tous les Manitobains Pour l amélioration de l identification personnelle de tous les Manitobains Proposition de création d une carte d identification personnelle (CIP) multifonction pratique et sécuritaire Échangez vos points

Plus en détail

Conseil d examen du prix des médicaments brevetés

Conseil d examen du prix des médicaments brevetés Conseil d examen du prix des médicaments brevetés 2010-2011 Rapport sur les plans et les priorités L honorable Leona Aglukkaq Ministre de la Santé Table des matières Message du Président...5 Section I

Plus en détail

ASSURANCES MÉDICAMENTS COMPARAISON DES OPTIONS

ASSURANCES MÉDICAMENTS COMPARAISON DES OPTIONS ! ASSURANCES MÉDICAMENTS COMPARAISON DES OPTIONS À PARTIR DE 65 ANS EN 2008-2009 APRHQ Sous-comité Croix-Bleue 28/04/2009 But du sous-comité Croix-Bleue Donner des outils aux membres retraités de 65 ans

Plus en détail

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 16 décembre 2013 PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 10 décembre 2013, le projet de loi 27, la Loi sur l assurance médicaments

Plus en détail

PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES

PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES Aidez vos clients à protéger leur entreprise contre les frais imprévus.

Plus en détail

Vers une nouvelle génération de programmes d assurance médicaments. Présenté par Pierre Marion

Vers une nouvelle génération de programmes d assurance médicaments. Présenté par Pierre Marion Vers une nouvelle génération de programmes d assurance médicaments Présenté par Pierre Marion AGENDA Évolution des régimes d assurance médicaments La tendance actuelle Statistiques sur l utilisation des

Plus en détail

Publié par le Conseil d examen du prix des médicaments brevetés

Publié par le Conseil d examen du prix des médicaments brevetés Conseil d examen du prix des médicaments brevetés Patented Medicine Prices Review Board Application de la dose quotidienne définie par l Organisation mondiale de la santé dans les analyses de l utilisation

Plus en détail

Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in») vise à transférer

Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in») vise à transférer Solutions PD Parez au risque Rente sans rachat des engagements (Assurente MC ) Transfert des risques pour régimes sous-provisionnés Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in»)

Plus en détail

KinLogix DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques.

KinLogix DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. KinLogix DME Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. Meilleurs renseignements. Meilleures décisions. Meilleurs résultats. Votre pratique repose sur l ensemble de vos décisions.

Plus en détail

Recours collectifs nationaux canadiens relatifs à la DRAM. Protocole de distribution 1) FONDS DES CONSOMMATEURS FINAUX 50%

Recours collectifs nationaux canadiens relatifs à la DRAM. Protocole de distribution 1) FONDS DES CONSOMMATEURS FINAUX 50% Recours collectifs nationaux canadiens relatifs à la DRAM Protocole de distribution Répartition des revenus nets: 1) FONDS DES CONSOMMATEURS FINAUX 50% 2) FONDS DES FABRICANTS DE MATÉRIEL ÉLECTRONIQUE

Plus en détail

Hiver 2013. Paysages changeants, produits en voie de commercialisation et conséquences pour les promoteurs de régimes

Hiver 2013. Paysages changeants, produits en voie de commercialisation et conséquences pour les promoteurs de régimes Hiver 2013 Paysages changeants, produits en voie de commercialisation et conséquences pour les promoteurs de régimes Paysages changeants, produits en voie de commercialisation et conséquences pour les

Plus en détail

Lignes directrices pour la tarification financière de l assurance-vie

Lignes directrices pour la tarification financière de l assurance-vie Lignes directrices pour la tarification financière de l assurance-vie Assurance personnelle Remplacement du revenu Préservation du patrimoine Le maximum d assurance personnelle offert, basé sur le revenu

Plus en détail

Audit de l inscription automatique à une pension de la Sécurité de la vieillesse Phase 1A

Audit de l inscription automatique à une pension de la Sécurité de la vieillesse Phase 1A Direction générale des services de vérification interne Audit de l inscription automatique à une pension de la Sécurité de la vieillesse Phase 1A Février 2014 Non Classifié SP-611-03-14F Vous pouvez télécharger

Plus en détail

ASSURANCES MÉDICAMENTS

ASSURANCES MÉDICAMENTS ASSURANCES MÉDICAMENTS COMPARAISON DES OPTIONS À PARTIR DE 65 ANS MISE À JOUR 2009-20102010 APRHQ Comité Croix Bleue 2009/04/28 Mise à jour 2010/02/15 But du sous-comité Croix Bleue 2 Donner des outils

Plus en détail

de l assurance-santé au Canada Juin 2014

de l assurance-santé au Canada Juin 2014 Étude de cas GUIDE SUR LA FISCALITÉ de l assurance-santé au Canada Juin 2014 Assurance maladies graves détenue par une entreprise La vie est plus radieuse sous le soleil La Sun Life du Canada, compagnie

Plus en détail

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 1. Qu'est-ce que le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick? Le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick est une assurance

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre

Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre Toronto, ONTARIO (Le 30 juillet 2009) Genworth MI Canada Inc. (TSX : MIC) a présenté aujourd hui des résultats solides

Plus en détail

COMPAGNIES D ASSURANCE FUNÉRAIRE

COMPAGNIES D ASSURANCE FUNÉRAIRE COMPAGNIES D ASSURANCE FUNÉRAIRE GUIDE POUR LA PRÉPARATION ET LA PRÉSENTATION DE L ÉTAT ANNUEL ET INTERMÉDIAIRE (FORMULAIRE QUÉBEC S-20) ET DU RAPPORT DE L ACTUAIRE (Révisé décembre 2014) Table des matières

Plus en détail

État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison canadienne et internationale

État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison canadienne et internationale Journée d étude - Contrôle du coût des médicaments : cible prioritaire pour les finances publiques Union des consommateurs, 21 octobre 2010. État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

Les 15 ans du régime d assurance médicaments. Le régime privé. Denis Gobeille, M.Sc. R.I.

Les 15 ans du régime d assurance médicaments. Le régime privé. Denis Gobeille, M.Sc. R.I. Les 15 ans du régime d assurance médicaments Le régime privé Denis Gobeille, M.Sc. R.I. Historique : Avant 1997 Seuls certains travailleurs québécois et leur famille avaient accès à une assurance médicaments

Plus en détail

vérificateur général du Canada à la Chambre des communes

vérificateur général du Canada à la Chambre des communes 2011 Rapport du vérificateur général du Canada à la Chambre des communes AUTOMNE Chapitre 4 La réglementation des médicaments Santé Canada Bureau du vérificateur général du Canada Le Rapport d automne

Plus en détail

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Communiqué Juin 2011 Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Les provinces du Québec et de l Ontario ont adopté l

Plus en détail

UN VRAI STATUT. pour l assurance collective. Les conseillers en sécurité. financière qui veulent. continuer à vendre de. l assurance collective ont

UN VRAI STATUT. pour l assurance collective. Les conseillers en sécurité. financière qui veulent. continuer à vendre de. l assurance collective ont UN VRAI STATUT pour l assurance collective Les conseillers en sécurité financière qui veulent continuer à vendre de l assurance collective ont jusqu en juillet 2002 pour se requalifier auprès du Bureau

Plus en détail

La croissance des coûts en assurance médicaments: les enjeux pour les entreprises

La croissance des coûts en assurance médicaments: les enjeux pour les entreprises La croissance des coûts en assurance médicaments: les enjeux pour les entreprises La croissance des coûts en santé Québec 1980 à 2012 50 000,0 45 000,0 40 000,0 35 000,0 30 000,0 Pourquoi les dépenses

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC Mars 2005 Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC La majeure partie des avoirs financiers des propriétaires de petite entreprise est souvent immobilisée dans les actions d

Plus en détail

Transfert d actif pour particuliers

Transfert d actif pour particuliers À l usage exclusif des conseillers Transfert d actif pour particuliers Guide du conseiller La vie est plus radieuse sous le soleil INTRODUCTION Si vous tapez l «assurance-vie comme catégorie d actif» dans

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS

PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS PROMOTEUR DE RÉGIME AssistancedirecteMC PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS Guide du produit à l intention du promoteur de régime Un investissement sensé, une vaste gamme de services Programme d aide aux employés

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

Assurance de soins de longue durée Sun Life

Assurance de soins de longue durée Sun Life Assurance de soins de longue durée Sun Life CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT L ASSURANCE DE SOINS DE LONGUE DURÉE Sun Life fournit une prestation de type revenu si vous ne pouvez plus prendre soin de vous-même

Plus en détail

Une gestion novatrice des médicaments sur ordonnance mise au point par la Great-West. Jean-François Langlais Directeur Régional

Une gestion novatrice des médicaments sur ordonnance mise au point par la Great-West. Jean-François Langlais Directeur Régional Une gestion novatrice des médicaments sur ordonnance mise au point par la Great-West Jean-François Langlais Directeur Régional Au programme Aperçu du contexte actuel de l assurance médicaments Mécanismes

Plus en détail

Statistiques fiscales des particuliers

Statistiques fiscales des particuliers Statistiques fiscales des particuliers ANNÉE D IMPOSITION 1996 Édition 1999 Quebec Avant-propos Ce document présente les statistiques fiscales en matière d impôt sur le revenu des particuliers pour l année

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Le compte d épargne libre d impôt Tout résident canadien âgé de 18 ans ou plus qui possède

Plus en détail

REVUE DE L AIDE FISCALE ACCORDÉE AUX PERSONNES AYANT RECOURS À LA VOIE MÉDICALE POUR DEVENIR PARENTS

REVUE DE L AIDE FISCALE ACCORDÉE AUX PERSONNES AYANT RECOURS À LA VOIE MÉDICALE POUR DEVENIR PARENTS REVUE DE L AIDE FISCALE ACCORDÉE AUX PERSONNES AYANT RECOURS À LA VOIE MÉDICALE POUR DEVENIR PARENTS Le présent bulletin d information vise rendre publiques les différentes modifications qui seront apportées

Plus en détail

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Qu est-ce que l assurance voyage? L assurance voyage est conçue pour couvrir les pertes subies de même que les dépenses

Plus en détail

Argumentaire économique pour un régime public universel d assurance médicaments

Argumentaire économique pour un régime public universel d assurance médicaments Argumentaire économique pour un régime public universel d assurance médicaments Journée d étude de l Union des consommateurs sur le contrôle du coût des médicaments, UQAM, 21 octobre 2010. Par Marc-André

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables Table des matières Introduction... 3 Revenu pleinement imposable et revenu de placement

Plus en détail

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada www.bucksurveys.com Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada Résultats 2011 Introduction: Faibles augmentations à tous les niveaux Depuis que Buck a lancé, en 2001, sa première Étude

Plus en détail

Les Régimes de transfert des actifs personnel et d entreprise

Les Régimes de transfert des actifs personnel et d entreprise Un guide pour le conseiller Les Régimes de transfert des actifs personnel et d entreprise Si quelqu un doit profiter du travail acharné de votre client, ce devrait être sa famille, n est-ce pas? Table

Plus en détail

INFORMATION À L INTENTION DES EMPLOYÉS ACTIFS DU QUÉBEC ÂGÉS DE 65 ANS ET DES PERSONNES À LEUR CHARGE ADMISIBLES

INFORMATION À L INTENTION DES EMPLOYÉS ACTIFS DU QUÉBEC ÂGÉS DE 65 ANS ET DES PERSONNES À LEUR CHARGE ADMISIBLES INFORMATION À L INTENTION DES EMPLOYÉS ACTIFS DU QUÉBEC ÂGÉS DE 65 ANS ET DES PERSONNES À LEUR CHARGE ADMISIBLES Employés âgés de 65 ans En tant qu employé ayant choisi de continuer à travailler après

Plus en détail

Un régime d assurance? Si oui, lequel?

Un régime d assurance? Si oui, lequel? Un régime d assurance? Si oui, lequel? AFESH-UQAM 20 novembre 2013 Résumé Ce texte présente quelques pistes de réflexion concernant le régime d assurance collective de l AFESH-UQAM. Il s agit d un document

Plus en détail

Perdre le libre choix de son médecin? NON à la loi sur le Managed Care!

Perdre le libre choix de son médecin? NON à la loi sur le Managed Care! Perdre le libre choix de son médecin? NON à la loi sur le Managed Care! ARGUMENTAIRE DÉTAILLÉ Aujourd hui, tous les habitants et habitantes de notre pays sont assurés au sein de l assurance de base pour

Plus en détail

DE VOTRE ACTION. Point de vue SOLUTIONS PD AOÛT 2012 COMMENT LA RÉDUCTION DU RISQUE ASSOCIÉ À VOTRE RÉGIME PD PEUT AMÉLIORER LE COURS

DE VOTRE ACTION. Point de vue SOLUTIONS PD AOÛT 2012 COMMENT LA RÉDUCTION DU RISQUE ASSOCIÉ À VOTRE RÉGIME PD PEUT AMÉLIORER LE COURS AOÛT 2012 COMMENT LA RÉDUCTION DU RISQUE ASSOCIÉ À VOTRE RÉGIME PD PEUT AMÉLIORER LE COURS DE VOTRE ACTION LA RÉDUCTION DU RISQUE EST PROFITABLE POUR TOUS Par les temps qui courent, tous les médias font

Plus en détail

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada POLITIQUE DE L AMC Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada Les pénuries de plus en plus graves de médicaments d ordonnance des dernières années et les ruptures de stocks

Plus en détail

INVALIDITÉ de longue durée

INVALIDITÉ de longue durée INVALIDITÉ de longue durée Comment présenter une demande d assurance Remplissez en entier une demande, en ayant soin de la dater et de la signer. Envoyez votre demande à: Association médicale du du Québec

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

*Anciennement «On The Fringe»

*Anciennement «On The Fringe» VOS AVANTAGES SOCIAUX* Publication du Comité mixte des assurances (CMA) du personnel scolaire des CAAT Carte pour medicaments pour le personnel scolaire Dès le 1 er avril 2009, les membres du personnel

Plus en détail

Régime d assurance collective conçu à l intention des membres de l Association chiropratique canadienne

Régime d assurance collective conçu à l intention des membres de l Association chiropratique canadienne Régime d assurance collective conçu à l intention des membres de l Association chiropratique canadienne Assurance médicaments et assurance soins de santé Assurance vie du membre & des personnes à charge

Plus en détail

Votre guide sur l assurance-vie avec participation

Votre guide sur l assurance-vie avec participation Votre guide sur l assurance-vie avec participation VIE PROTECTION SUN LIFE AVEC PARTICIPATION VIE CAPITALISATION SUN LIFE AVEC PARTICIPATION Participez pour vous créer un avenir plus radieux avec la Financière

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Représentant de BMO Banque de Montréal : Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Prénom Nom de famille Timbre de

Plus en détail

OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA

OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA États financiers Le 20 février 2015 Rapport de l auditeur indépendant Aux membres de l

Plus en détail

Promotion des aînés du Manitoba

Promotion des aînés du Manitoba Promotion des aînés du Manitoba REMERCIEMENTS Santé Manitoba et le Secrétariat manitobain du mieuxêtre des personnes âgées et du vieillissement en santé ont uni leurs efforts pour rédiger ce bulletin,

Plus en détail

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Les répercussions pour le secteur des logiciels et des services infonuagiques Novembre 2014 L International Accounting Standards Board (IASB)

Plus en détail

Préparation pour une visite d audit ou d inspection

Préparation pour une visite d audit ou d inspection Titre Codification Préparation pour une visite d audit ou d inspection MON17FR01 Pages 7 Entrée en vigueur (jj-mmm-aaaa) 03-sep-2013 Approbation du MON Nom et titre (Inscrire en lettres moulées) PAUL FORTIN,

Plus en détail

DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE)

DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE) DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE) Demande de règlement invalidité (demande pour le passage de l invalidité de courte

Plus en détail

Pour un régime d assurance médicaments entièrement public. Conseil général, CSQ 7 octobre 2010

Pour un régime d assurance médicaments entièrement public. Conseil général, CSQ 7 octobre 2010 Pour un régime d assurance médicaments entièrement public Conseil général, CSQ 7 octobre 2010 Qu est-ce que notre régime d assurance médicaments? Au Québec, 43% de la population est couverte par le régime

Plus en détail

LE RÉGIME DE GARANTIES DES RETRAITÉS LIGNES DIRECTRICES ADMINISTRATIVES D ORDRE GÉNÉRAL QUESTIONS ET RÉPONSES

LE RÉGIME DE GARANTIES DES RETRAITÉS LIGNES DIRECTRICES ADMINISTRATIVES D ORDRE GÉNÉRAL QUESTIONS ET RÉPONSES LIGNES DIRECTRICES ADMINISTRATIVES D ORDRE GÉNÉRAL S ET S Le Conseil de la rémunération et des nominations dans les collèges, le Syndicat des employées et employés de la fonction publique pour le personnel

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL DÉCLARATION DE L ASSURÉ À LA SUITE D UNE RÉCLAMATION 1 Cette déclaration est strictement confidentielle et ne sera transmise qu à l assureur, l avocat ou l expert en sinistre à

Plus en détail

Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur des produits de santé grand public

Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur des produits de santé grand public Communiqué de presse Bayer SAS 16 rue Jean-Marie Leclair CS 90106 69266 LYON 09 France Tél. : +33.4.72.85.43.21 www.bayer.fr Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur

Plus en détail

Mars 2007 CRÉDIT DE TAXE SUR LE CAPITAL DU QUÉBEC

Mars 2007 CRÉDIT DE TAXE SUR LE CAPITAL DU QUÉBEC Mars 2007 CRÉDIT DE TAXE SUR LE CAPITAL DU QUÉBEC Les sociétés autres qu une institution financière qui achètent des biens admissibles ont droit à un crédit non remboursable de taxe sur le capital au Québec

Plus en détail

assurance collective Des solutions intégrées pour une gestion efficace

assurance collective Des solutions intégrées pour une gestion efficace assurance collective Coût des soins de santé Des solutions intégrées pour une gestion efficace Une saine gestion pour des résultats efficaces en matière de soins de santé Nous sommes tous conscients de

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS Ministère de la Santé et des Soins de longue durée La présente feuille de renseignements fournit de l information de base aux fournisseurs de services de santé ainsi qu au grand

Plus en détail

La Suite SC DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques.

La Suite SC DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. La Suite SC DME Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. Meilleurs renseignements. Meilleures décisions. Meilleurs résultats. Votre pratique repose sur l ensemble de vos

Plus en détail

L ajustement rétrospectif de la cotisation de 2016 EMPLOYEURS FORMANT UN GROUPE. csst.qc.ca

L ajustement rétrospectif de la cotisation de 2016 EMPLOYEURS FORMANT UN GROUPE. csst.qc.ca L ajustement rétrospectif de la cotisation de 2016 EMPLOYEURS FORMANT UN GROUPE csst.qc.ca Ce document est réalisé par la Vice-présidence aux finances, en collaboration avec la Direction des communications

Plus en détail

Coût des médicaments + Impact des coûts sur le système de santé = Mise en place d'un régime universel de médicaments?

Coût des médicaments + Impact des coûts sur le système de santé = Mise en place d'un régime universel de médicaments? Coût des médicaments + Impact des coûts sur le système de santé = Mise en place d'un régime universel de médicaments? Présenté à AREQ région Montréal le 4 avril 2013 par Yves Millette Association canadienne

Plus en détail

Dans un monde trépidant d aujourd hui, les propriétaires d entreprise passent

Dans un monde trépidant d aujourd hui, les propriétaires d entreprise passent NUMÉRO 2013-09 WWW.BDO.CA LE FACTEUR FISCAL GUIDER LE PROPRIÉTAIRE OU GESTIONNAIRE D ENTREPRISE À PRENDRE UNE DÉCISION CONCERNANT L ACQUISITION D UN VÉHICULE Dans un monde trépidant d aujourd hui, les

Plus en détail

Assurance collective des RSG-CSQ. Foire aux questions

Assurance collective des RSG-CSQ. Foire aux questions Assurance collective des RSG-CSQ Foire aux questions Présenté par l équipe de la Sécurité sociale Assurances CSQ Octobre 2010 QUESTIONS GÉNÉRALES Est-ce que le régime d assurance collective des RSG est

Plus en détail

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir.

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir. L informateur financier DU GROUPE-CONSEIL EN PROTECTION DU PATRIMOINE MD À LA FINANCIÈRE SUN LIFE Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie mai 2002 Les choses changent. Vous devez savoir.

Plus en détail

MÉMOIRE DE L ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SUR LE PROJET DE LOI 55

MÉMOIRE DE L ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SUR LE PROJET DE LOI 55 MÉMOIRE DE L ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SUR LE PROJET DE LOI 55 INTRODUCTION En juin 2005, le gouvernement fédéral déposait un projet de loi sur la refonte des règles sur l insolvabilité afin

Plus en détail

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 DOCUMENT PRÉPARÉ PAR L ASSOCIATION CANADIENNE DES COMPAGNIES D ASSURANCE MUTUELLES À L INTENTION DU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Août

Plus en détail

ADOPTION DE LA LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX

ADOPTION DE LA LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 24 avril 2014 ADOPTION DE LA LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 26 mars 2014, le projet de loi 27, la Loi sur l assurance médicaments sur ordonnance et médicaments

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

Introduction. Une démarche par étape a été adoptée en vue d atteindre cet objectif :

Introduction. Une démarche par étape a été adoptée en vue d atteindre cet objectif : Élaborer un régime d assurance-médicaments pour les Néo-Brunswickois non assurés Introduction Au cours des importantes consultations publiques réalisées pendant les premières phases du projet Ensemble

Plus en détail

Guide du Compte d épargne libre d impôt

Guide du Compte d épargne libre d impôt PLACEMENTS Compte d épargne libre d impôt Guide du Compte d épargne libre d impôt L épargne est un élément important de tout plan financier. L atteinte de vos objectifs en dépend, qu il s agisse d objectifs

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT Décembre 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT 1. CRÉATION Le Conseil d administration de la Banque du Canada (le «Conseil») est constitué en vertu de l article 5 de la Loi sur la Banque du Canada (la «Loi»).

Plus en détail

1. Qu est-ce que le Régime de soins dentaires de la fonction publique (RSDFP)? Quel lien a-t-il avec le Régime de soins dentaires pour les

1. Qu est-ce que le Régime de soins dentaires de la fonction publique (RSDFP)? Quel lien a-t-il avec le Régime de soins dentaires pour les 1. Qu est-ce que le Régime de soins dentaires de la fonction publique (RSDFP)? Quel lien a-t-il avec le Régime de soins dentaires pour les personnes à charge (RSDPC)? 2. Qui administre le RSDPC? 3. Suis-je

Plus en détail