Géométrie dans l Espace Courbes de niveau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Géométrie dans l Espace Courbes de niveau"

Transcription

1 Géométrie dans l Espae Courbes de niveau Christophe ROSSIGNOL Année solaire 008/009 Table des matières 1 Quelques rappels 1.1 Coordonnées d un point, d un veteur Colinéarité Coplanarité Colinéarité, appliations Coplanarité Orthogonalité Distane Équations de plan Équations de droites 4.1 Équations de plan Équations de droites Fontions de deux variables Courbes de niveau 6 Table des figures 1 Coordonnées dans un repère de l Espae Ce ours est plaé sous liene Creative Commons BY-SA 1

2 1 QUELQUES RAPPELS En préliminaire : Exeries : Tests A 1 et B page 64 [Déli] 1 Quelques rappels 1.1 Coordonnées d un point, d un veteur Théorème : (admis) ( Soit O ; ı ; j ; ) k un repère de l Espae. 1. Soit M un point de l Espae. Il existe un unique triplet (x ; y ; z) tel que OM = x ı + y j + z k (voir figure 1). Ce triplet est appelé oordonnées de M. On note M (x ; y ; z).. Soit u un veteur de l Espae. Il existe un unique triplet (a ; b ; ) tel que u = a ı + b j + k. Ce triplet est appelé oordonnées de u. On note a u b. Figure 1 Coordonnées dans un repère de l Espae Remarque : Dans l Espae, il faut avoir un renseignement supplémentaire pour déterminer graphiquement les oordonnées d un point ( est un problème lié à la perspetive). Exeries : 1 page , 0 page 77 4 [Déli] 1. Pavé dans un repère de l Espae.. Points et veteurs de l Espae. 3. Plaer des points dans un repère. 4. Détermination graphique de oordonnées.

3 1 QUELQUES RAPPELS 1. Colinéarité Coplanarité Propriété : Si A (x A ; y A ; z A ) et si B (x B ; y B ; z B ) alors : les oordonnées du veteur AB sont : AB x B x A y B y A z B z A les oordonnées du milieu I du segment [AB] sont : I ( x A +x B Si u a b et si v a b alors : les oordonnées de u + v sont : u + v a + a b + b + Si k est un réel, les oordonnées du veteur k u sont : k u ; y A+y B ; z A+z B k a k b k ) 1. Colinéarité Coplanarité 1..1 Colinéarité, appliations Définition : Deux veteurs u et v sont olinéaires si et seulement si l un est le produit de l autre par un réel k ( est-à-dire u = k v ou v = k u ). Propriété : Soit u et v deux veteurs non nuls. u et v sont olinéaires si et seulement si les veteurs u et v ont même diretion. Appliations : Les droites (AB) et (CD) sont parallèles si et seulement si les veteurs AB et CD sont olinéaires. Les points A, B et C sont alignés si et seulement si les veteurs AB et AC sont olinéaires. Les points A, B et C forment un plan si et seulement si les veteurs AB et AC ne sont pas olinéaires. Exeries : 18 page 76 5 [Déli] 1.. Coplanarité Définitions : Remarques : 1. On dit que quatre points A, B, C et D de l espae sont oplanaires s ils sont dans un même plan.. Soit u, v et w trois veteurs de l espae. Il existe quatre points A, B, C et D de l espae tels que u = AB, v = AC et w = AD. On dit que les veteurs u, v et w sont oplanaires si et seulement si les quatre points A, B, C et D le sont. 1. Moins de quatre points sont toujours oplanaires.. Si les veteurs AB et CD sont olinéaires, les droites (AB) et (CD) sont parallèles et, don, les points A, B, C et D sont oplanaires. 5. Utilisation de la olinéarité et introdution de la oplanarité. 3

4 1.3 Orthogonalité Distane ÉQUATIONS DE PLAN ÉQUATIONS DE DROITES Théorème : (admis) 1. Soit u, v et w trois veteurs de l espae, tels que u et v ne soient pas olinéaires. Alors, les veteurs u, v et w sont oplanaires si et seulement si il existe deux réels a et b tels que : w = a u + b v. Soit A, B, C et D quatre points de l espae, tels que A, B et C ne soient pas alignés. Alors, les points A, B, C et D sont oplanaires si et seulement si il existe deux réels a et b tels que : AD = a AB + bad Exeries : 17 page 76 et 4 page 77 6 [Déli] 1.3 Orthogonalité Distane Propriété : On se plae dans un repère ( O ; ı ; j ; ) k orthonormé. 1. Si le veteur u a omme oordonnées a b, alors sa norme est : u = a + b +. Si A (x A ; y A ; z A ) et si B (x B ; y B ; z B ) alors : AB = (x B x A ) + (y B y A ) + (z B z A ) Propriété (admise) : On se plae dans un repère orthonormé. Les veteurs u a b et v a b sont orthogonaux si et seulement si : aa + bb + = 0 Exeries : 14 page 76 7 et 3 page 77 8 [Déli] Équations de plan Équations de droites.1 Équations de plan Théorème (admis) : Tout plan de l Espae admet une équation de la forme ax + by + z = d, où a, b, et d sont des réels. Réiproquement, si a, b, et d sont des réels non tous nuls, l équation ax + by + z = d est l équation d un plan. Quelques plans partiuliers : Tout plan parallèle à (xoy) a une équation de la forme z = k ; 6. Caluls sur les oordonnées. 7. QCM. 8. Caluls sur les oordonnées. 4

5 ÉQUATIONS DE PLAN ÉQUATIONS DE DROITES.1 Équations de plan Tout plan parallèle à (xoz) a une équation de la forme y = k ; Tout plan parallèle à (yoz) a une équation de la forme x = k ; Tout plan parallèle à l axe (Ox) a une équation de la forme by + z = d ; Tout plan parallèle à l axe (Oy) a une équation de la forme ax + z = d ; Tout plan parallèle à l axe (Oz) a une équation de la forme ax + by= d. Exeries : 5, 6 page 78 et 63 page 84 9 [Déli] Exerie type : Soit A (1 ; 0 ; 3) ; B (1 ; 3 ; ) et C (0 ; ; 4). Montrer que A, B et C forment un plan puis déterminer une équation de e plan. AB Les veteurs et AC 1 1 Une équation du plan (ABC) est don : 5x + y + 3z = 14.. AB et AC ne peuvent pas être olinéaires ar leurs absisses ne peuvent pas être proportionnelles. Par suite, les points A, B et C forment un plan. Une équation du plan (ABC) est de la forme : ax + by + z = d Comme A (1 ; 0 ; 3) est sur e plan, on a : a + 3 = d Comme B (1 ; 3 ; ) est sur e plan, on a : a + 3b + = d Comme C (0 ; ; 4) est sur e plan, on a : b + 4 = d On aboutit au système : a + 3 = d (E 1 ) a + 3b + = d (E ) b + 4 = d (E 3 ) Pour résoudre e système, on fait omme si l inonnue d était onnue et on emploie la méthode de résolution des systèmes 3 3. a + 3 = d (E 1 ) 3b = 0 (E E E 1 ) b + 4 = d (E 3 ) a + 3 = d (E 1 ) 3b = 0 (E ) 14 = 3d (E 3 3E 3 E ) On hoisit maintenant de prendre d = 14. a + 3 = 14 3b = 0 14 = 3 14 a = 5 b = 1 = 3 Propriété : Soit (P ) un plan d équation ax + by + z = d dans un repère orthonormal. Alors n a b est un veteur normal au plan (P ). Remarque : Il est don très simple de trouver l équation d un plan dont on onnaît un veteur normal. 9. Vrai-faux. QCM. 5

6 . Équations de droites 3 FONCTIONS DE DEUX VARIABLES COURBES DE NIVEAU Exeries : 7, 8, 9, 30 page page 78 et 35 page page 79 et 4 page 80 1 [Déli]. Équations de droites Propriété (admise) : Soit P le plan d équation ax + by + z = d. Soit P le plan d équation a x + b y + z = d. Alors, les plans P et P sont parallèles si et seulement si les oeffiients sont proportionnels. Sinon, les plans P et P sont séants suivant une droite D. La droite D est alors définie par le système d équations : ax + by + z = d a x + b y + z = d a b et a b Quelques droites partiulières : axe (Ox) : axe (Oy) : axe (Oz) : y = 0 z = 0 x = 0 z = 0 x = 0 y = 0 droite parallèle à (Ox) : droite parallèle à (Oy) : droite parallèle à (Oz) : Exeries : 37 page page , 34 page 78 ; 40,41 page , 44 page [Déli] Exeries de synthèse : 63 page 84 et 68 page page [Déli] y z x z x y = a = b = a = b = a = b 3 Fontions de deux variables Courbes de niveau Ativité : Ativité page [Déli] Définitions : Exemples : 1. Soient I et J deux intervalles. On suppose que x I et y J. Définir une fontion f de deux variables x et y est assoier à tout ouple (x ; y) un et un seul réel noté f (x ; y).. La représentation graphique de f dans le repère (O ; ı ; j ) de l Espae est l ensemble des points M de oordonnées (x ; y ; f (x ; y)) lorsque x dérit l intervalle I et y l intervalle J. Cette représentation est graphique est appelée surfae d équation z = f (x ; y). 1. f (x ; y) = x 1x + 5y + 0 où x [0 ; 8] et y [0 ; 10]. La surfae représentant ette fontion est donnée page 65 de [Déli]. 10. Équation de plan Cas général. 11. Représentation d un plan. 1. Plans partiuliers. 13. Représentation d une droite. 14. Utilisation des équations de droites. 15. Aplliation à la résolution de systèmes. 16. Programmation linéaire. 17. QCM. 18. Résolution de système. 19. Fontions de deux variables. 6

7 RÉFÉRENCES RÉFÉRENCES. f (x ; y) = 5x + y + 10 où x R et y R. Sa représentation graphique est la surfae d équation z = 5x + y + 10, est-à-dire le plan d équation 5x + y z + 10 = 0. Définition : Soit S une surfae d équation z = f (x ; y). On appelle ourbe de niveau k de la surfae S l intersetion de la surfae par le plan d équation z = k. Remarque : Les ourbes de niveau sont généralement représentées par un ode de ouleurs. Les autres lignes représentées sur la surfae sont le maillage du plan (xoy) projeté sur ette surfae. Exeries : 48 page , 47 page , 55 page 8 et 57, 58 page page 8 et 61 page , 66 page 85 et 70 page 87 4 [Déli] Référenes [Déli] Déli Terminale ES, enseignement obligatoire et option, Hahette Éduation, 006., 3, 4, 5, 6, 7 0. Lire les oordonnées d un point d une surfae. 1. QCM. Vrai ou faux.. Intersetion ave des plans et ourbes de niveau. 3. Optimisation sous ontraintes. 4. Exeries de synthèse. 7

Géométrie dans l Espace

Géométrie dans l Espace Géométrie dans l Espace Année scolaire 006/007 Table des matières 1 Vecteurs de l Espace 1.1 Extension de la notion de vecteur à l Espace............................. 1. Calcul vectoriel dans l Espace......................................

Plus en détail

Calcul vectoriel dans l Espace

Calcul vectoriel dans l Espace Calul vetoriel dans l Espae Christophe ROSSIGNOL Année solaire 015/016 Table des matières 1 Veteurs de l Espae 1.1 Extension de la notion de veteur à l Espae............................. 1. Calul vetoriel

Plus en détail

Produit scalaire dans l Espace

Produit scalaire dans l Espace Produit scalaire dans l Espace Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 014/015 Table des matières 1 Produit scalaire du plan 1.1 Différentes expressions du produit scalaire............................... 1.

Plus en détail

Géométrie vectorielle dans l espace

Géométrie vectorielle dans l espace Géométrie vetorielle dans l espae Table des matières I Géométrie vetorielle du plan 2 II Veteurs oplanaires 2 III Repérage dans l espae 3 III.1 Définitions..................................................

Plus en détail

Équations cartésiennes de plans et de droites

Équations cartésiennes de plans et de droites Chapitre 4 Équations cartésiennes de plans et de droites Sommaire 4.1 Équation cartésienne d un plan........................................... 25 4.1.1 Équation cartésienne d un plan........................................

Plus en détail

Fonction inverse Fonctions homographiques

Fonction inverse Fonctions homographiques Fonction inverse Fonctions homographiques Année scolaire 203/204 Table des matières Fonction inverse 2. Définition Parité............................................ 2.2 Variations Courbe représentative...................................

Plus en détail

un repère orthonormé de l espace.

un repère orthonormé de l espace. Terminale S GEOMETRIE Ch 13 DANS L ESPACE. Soit ( O ; i, j, k ) un repère orthonormé de l espace. I) Droites et plans dans l espace : Propriété 1 : Soient A et B deux points de l espace. AB est l ensemble

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Existence et unicité de la fonction exponentielle 2 1.1 Deux résultats préliminaires.......................................

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

Statistiques à deux variables Ajustements affines

Statistiques à deux variables Ajustements affines Statistiques à deux variables Ajustements affines Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2011/2012 Table des matières 1 Série statistique à deux variables 2 1.1 Définition Nuage de points......................................

Plus en détail

Géométrie vectorielle plane, cours, première S

Géométrie vectorielle plane, cours, première S Géométrie vectorielle plane, cours, première S F.Gaudon 25 septembre 2015 Table des matières 1 Géométrie vectorielle dans un repère 2 1.1 Compléments sur la colinéarité.................................

Plus en détail

Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications

Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications Introduction : Cette leçon s inscrit dans la continuité de la précédente. On supposera connu

Plus en détail

CHAPITRE 6 Les vecteurs

CHAPITRE 6 Les vecteurs A/ Vecteurs Cours de Mathématiques Classe de Seconde Chapitre 6 Les Vecteurs CHAPITRE 6 Les vecteurs 1) Définition et exemples a) Définition Soient deux points A et B. On appelle vecteur AB "la flèche"

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

Second degré. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2008/2009

Second degré. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2008/2009 Second degré Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 008/009 Table des matières 1 Polynômes du second degré 1.1 Définition................................................. 1. Forme canonique.............................................

Plus en détail

Loi binomiale Lois normales

Loi binomiale Lois normales Loi binomiale Lois normales Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur la loi binomiale 2. Loi de Bernoulli............................................ 2.2 Schéma de Bernoulli

Plus en détail

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Fiche d eercices : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Eercice On considère la fonction f définie sur [ ; + [ par : f() E() pour [ ; 4[ f() 4 + 4 pour [ 4 ; + [ a. Tracer la représentation

Plus en détail

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : notion de vecteur, transformation de points par translation et vecteurs égaux Exercice 2 : parallélogramme

Plus en détail

Exercice 1: Câble coaxial et Théorème d'ampère

Exercice 1: Câble coaxial et Théorème d'ampère UTBM PS1 / Examen Final P8 Pour tenir ompte de la longueur de l'énoné, le total des points possibles est 33, mais la note finale sera ramenée à une note sur points Exerie 1: Câble oaxial et Théorème d'ampère

Plus en détail

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R.

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R. Angles orientés Trigonométrie I. Préliminaires. Le radian Définition B R AB =R C O radian R A Soit C un cercle de centre O. Dire que l angle géométrique AOB a pour mesure radian signifie que la longueur

Plus en détail

Sous la direction de : Michel PONCY Yves GUICHARD Marie-Christine RUSSIER

Sous la direction de : Michel PONCY Yves GUICHARD Marie-Christine RUSSIER PROGRAMME 0 Sous la diretion de : Mihel PONCY Yves GUICHARD Marie-Christine RUSSIER Jean-Louis BONNAFET René GAUTHIER Yvette MASSIERA Denis VIEUDRIN Jean-François ZUCCHETTA Sommaire CHAPITRE CHAPITRE CHAPITRE

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

Bases d algorithmique

Bases d algorithmique Bases d algorithmique Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Un peu de vocabulaire 2 1.1 Qu est-ce qu un algorithme?....................................... 2 1.2 Variable, affectation...........................................

Plus en détail

Chapitre 4 : Géométrie plane

Chapitre 4 : Géométrie plane hapitre 4 : Géométrie plane I Rappels et compléments sur les vecteurs I Vecteurs et géométrie Égalité de deux vecteurs : = D ssi D est un parallélogramme (éventuellement aplati) D ddition de vecteurs :

Plus en détail

Produit scalaire. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2014/2015

Produit scalaire. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2014/2015 Produit scalaire Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 014/015 Table des matières 1 Différentes expressions du produit scalaire 1.1 Norme d un vecteur........................................... 1. Définition

Plus en détail

Fonction affine. Remarque : une fonction linéaire est une fonction affine particulière (p=0)

Fonction affine. Remarque : une fonction linéaire est une fonction affine particulière (p=0) Fonction affine I Définition Étant donné deux nombres m et p, on définit une fonction affine f lorsque, à tout nombre x, on associe le nombre f(x) = mx+p. On note f : x mx+p cette fonction. Remarque :

Plus en détail

1S Modèles de rédaction Enoncés

1S Modèles de rédaction Enoncés Par l équipe des professeurs de 1S du lycée Parc de Vilgénis 1S Modèles de rédaction Enoncés Produit scalaire & Corrigés Exercice 1 : définition du produit scalaire Soit ABC un triangle tel que AB, AC

Plus en détail

10. Trigonométrie. - 1 - Trigonométrie du triangle quelconque. 10.1 La mesure de l angle

10. Trigonométrie. - 1 - Trigonométrie du triangle quelconque. 10.1 La mesure de l angle - 1 - Trigonométrie du triangle quelonque 10.1 La mesure de l angle 10. Trigonométrie Les quatre unités prinipales de mesure d'un angle géométrique sont le degré, le radian, le grade et le tour. Le degré

Plus en détail

Projection orthogonale sur une droite du plan, projection vectorielle associée. Applications (calculs de distances et d angles, optimisation )

Projection orthogonale sur une droite du plan, projection vectorielle associée. Applications (calculs de distances et d angles, optimisation ) Projection orthogonale sur une droite du plan, projection vectorielle associée. Applications (calculs de distances et d angles, optimisation ) Introduction : On se place dans plan affine euclidien muni

Plus en détail

Equations cartésiennes. Fiche(1)

Equations cartésiennes. Fiche(1) Fiche(1) Le tableau suivant indique, dans la case située ligne l et colonne c, l altitude (exprimée en centaines de mètres) au point dont l abscisse est c et l ordonnée l : par exemple, l altitude du point

Plus en détail

2) Exemples: a) Au I)2) on a vu que la parabole: y =x 2, est la conique de foyer F( ; ) de directrice d: d excentricité e =

2) Exemples: a) Au I)2) on a vu que la parabole: y =x 2, est la conique de foyer F( ; ) de directrice d: d excentricité e = CONIQUES I) Introdution: 1) Origine du mot «onique»: 2) Etude d une paraole: a) Construire la paraole d équation: y = x 2, dans un R.O.N.(O, i, j ) ) M est le point de la paraole, d asisse a. Déterminer

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths (Terminale S) Produit scalaire dans l espace

Synthèse de cours PanaMaths (Terminale S) Produit scalaire dans l espace Synthèse de cours PanaMaths (Terminale S) Produit scalaire dans l espace Notes : dans cette synthèse de cours, on suppose connues les notions du programme de 1 ère S relatives au produit scalaire dans

Plus en détail

La fonction logarithme népérien

La fonction logarithme népérien La fonction logarithme népérien Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières La fonction logarithme népérien 2. Définition Courbe représentative................................... 2.2

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce qu un vecteur du plan? Somme de vecteurs Vecteur nul - Opposé d un vecteur Produit d un vecteur par un nombre réel

Sommaire. Qu est-ce qu un vecteur du plan? Somme de vecteurs Vecteur nul - Opposé d un vecteur Produit d un vecteur par un nombre réel Sommaire 1 Vecteurs Qu est-ce qu un vecteur du plan? Somme de vecteurs Vecteur nul - Opposé d un vecteur Produit d un vecteur par un nombre réel 2 Vecteurs colinéaires Définition Conséquences 3 Base du

Plus en détail

Problème 1 : applications du plan affine

Problème 1 : applications du plan affine Problème 1 : applications du plan affine Notations On désigne par GL 2 (R) l ensemble des matrices 2 2 inversibles à coefficients réels. Soit un plan affine P muni d un repère (O, I, J). Les coordonnées

Plus en détail

A. Déterminant d une matrice carrée

A. Déterminant d une matrice carrée IUT ORSAY Mesures Physiques Déterminants Initiation à la diagonalisation de matrice Cours du ème Semestre A Déterminant d une matrice carrée A-I Définitions élémentaires Si A est la matrice ( a ) on appelle

Plus en détail

3 : FONCTIONS TRINOMES DU SECOND DEGRE

3 : FONCTIONS TRINOMES DU SECOND DEGRE 3 : FONCTIONS TRINOMES DU SECOND DEGRE. DEFINITIONS Un trinôme du seond degré est une fontion de la forme trois réels donnés ave a a + + a où a, et sont Résoudre l'équation a + + = ( ave a ), 'est trouver

Plus en détail

Table des matières. Inteférences non localisées de deux ondes totalement cohérentes. S.Boukaddid Optique MP2

Table des matières. Inteférences non localisées de deux ondes totalement cohérentes. S.Boukaddid Optique MP2 .Boukai Optique P Inteférenes non loalisées e eux ones totalement ohérentes Table es matières 1 Interférene entre eux ones lumineuses 1.1 éfinition....................................... 1. uperposition

Plus en détail

Bissectrices. Daniel Perrin

Bissectrices. Daniel Perrin Bissectrices Daniel Perrin Introduction Le but de ce texte est d essayer de donner une référence fiable sur la question des bissectrices, pour traiter notamment l exposé de CAPES intitulé Droites remarquables

Plus en détail

1 Révisions de géométrie

1 Révisions de géométrie Université Paris 7 Premier semestre 2008-2009 L MASS - Groupe M4 MA - Algèbre et Analyse élémentaires TD 7 : Matrices. Orthogonalité et distances Révisions de géométrie Exercice. a) Distance de l origine

Plus en détail

Savoir que AB= CD équivaut à ABDC est un parallélogramme, éventuellement aplati. Connaître les coordonnées (x B x A ; y B y A ) du vecteur AB

Savoir que AB= CD équivaut à ABDC est un parallélogramme, éventuellement aplati. Connaître les coordonnées (x B x A ; y B y A ) du vecteur AB Chapitre 3 La notion de vecteurs CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Vecteurs Définition de la translation qui transforme un point A du plan en un point B. Vecteur AB associé. Égalité de deux vecteurs

Plus en détail

Généralités sur les graphes

Généralités sur les graphes Généralités sur les graphes Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2008/2009 Table des matières 1 Notion de graphe 3 1.1 Un peu de vocabulaire.......................................... 3 1.2 Ordre d un graphe,

Plus en détail

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b I Définition d une fonction affine Faire l activité 1 «une nouvelle fonction» 1. définition générale a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe

Plus en détail

Les vecteurs du plan

Les vecteurs du plan Les vecteurs du plan Colinéarité Lycée du golfe de Saint Tropez Année 2015/2016 Première S ( Lycée du golfe de Saint Tropez) Vecteurs Année 2015/2016 1 / 13 1 Vecteurs colinéaires Définition et première

Plus en détail

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2.1 Définition Une matrice n m est un tableau rectangulaire de nombres (réels en général) à n lignes et m colonnes ; n et m sont les dimensions de la matrice. Notation.

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011 Baccalauréat S Métropole 1 juin 011 EXERCICE 1 Les deux parties A et B peuvent être traitées indépendamment. 4 points Les résultats seront donnés sous forme décimale en arrondissant à 10 4. Dans un pays,

Plus en détail

La fonction carré Cours

La fonction carré Cours La fonction carré Cours CHAPITRE 1 : Définition CHAPITRE 2 : Sens de variation CHAPITRE 3 : Parité et symétrie CHAPITRE 4 : Représentation graphique CHAPITRE 5 : Equation du type CHAPITRE 6 : Inéquation

Plus en détail

Géométrie analytique et vectorielle dans l espace, cours, terminale S. Géométrie vectorielle et analytique dans l espace, cours, terminale S

Géométrie analytique et vectorielle dans l espace, cours, terminale S. Géométrie vectorielle et analytique dans l espace, cours, terminale S Géométrie analytique et vectorielle dans l espace, cours, terminale S Géométrie vectorielle et analytique dans l espace, cours, terminale S F.Gaudon http://mathsfg.net.free.fr 27 mars 2013 1 Extension

Plus en détail

Fonctions de référence Variation des fonctions associées

Fonctions de référence Variation des fonctions associées DERNIÈRE IMPRESSION LE 9 juin 05 à 8:33 Fonctions de référence Variation des fonctions associées Table des matières Fonction numérique. Définition.................................. Ensemble de définition...........................3

Plus en détail

Applications des nombres complexes à la géométrie

Applications des nombres complexes à la géométrie Chapitre 6 Applications des nombres complexes à la géométrie 6.1 Le plan complexe Le corps C des nombres complexes est un espace vectoriel de dimension 2 sur R. Il est donc muni d une structure naturelle

Plus en détail

Terminale S Géométrie dans l espace

Terminale S Géométrie dans l espace Terminale S Géométrie dans l espace 1 Positions relatives de droites et de plans 1.1 Positions relatives de deux droites Deux droites de l espace sont : soit..................... elles sont alors soit...............

Plus en détail

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire CHAPITRE N5 FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION Code item D0 D2 N30[S] Items étudiés dans le CHAPITRE N5 Déterminer l'image

Plus en détail

Équations - Inéquations - Systèmes

Équations - Inéquations - Systèmes Équations - Inéquations - Systèmes I Premier degré Propriétés Soit f définie sur IR par f(x = ax + b avec a 0. f est une fonction affine, elle est représentée graphiquement par une droite. a est le coefficient

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Seconde-Fonctions homographiques-cours Mai 0 Fonctions homographiques Introduction Voir le TP Géogébra. La fonction inverse. Définition Considérons la fonction f définie par f() =. Alors :. f est définie

Plus en détail

Géométrie vectorielle et analytique dans l'espace, cours, terminale S

Géométrie vectorielle et analytique dans l'espace, cours, terminale S Géométrie vectorielle et analytique dans l'espace, cours, terminale S F.Gaudon 21 mars 2013 Table des matières 1 Vecteurs de l'espace 2 1.1 Extension de la notion de vecteur à l'espace.........................

Plus en détail

Intégrales doubles et triples - M

Intégrales doubles et triples - M Intégrales s et - fournie@mip.ups-tlse.fr 1/27 - Intégrales (rappel) Rappels Approximation éfinition : Intégrale définie Soit f définie continue sur I = [a, b] telle que f (x) > 3 2.5 2 1.5 1.5.5 1 1.5

Plus en détail

TS Géométrie vectorielle dans l espace Cours. Les définitions et calculs sur les vecteurs du plan peuvent être prolongés à l espace

TS Géométrie vectorielle dans l espace Cours. Les définitions et calculs sur les vecteurs du plan peuvent être prolongés à l espace TS Géométrie vectorielle dans l espace Cours I. Vecteurs de l espace 1. Notion de vecteur dans l espace Les définitions et calculs sur les vecteurs du plan peuvent être prolongés à l espace Deux vecteurs

Plus en détail

TERMINALE S Chapitre 1 : les nombres complexes [forme algébrique]

TERMINALE S Chapitre 1 : les nombres complexes [forme algébrique] SOMMAIRE * 1. NOTION DE NOMBRE COMPLEXE... 2 DEFINITIONS ET PROPRIETES.... 2 * 2. INTERPRETATION GEOMETRIQUE.... 3 * 3. AFFIXE D UN VECTEUR, D UN BARYCENTRE... 3 * 4. NOMBRES COMPLEXES CONJUGUES... 4 *

Plus en détail

MARS 2014 MATHEMATIQUES LYCEE STANISLAS-NICE. Durée de l épreuve : 2 h 00. L usage de la calculatrice est autorisé.

MARS 2014 MATHEMATIQUES LYCEE STANISLAS-NICE. Durée de l épreuve : 2 h 00. L usage de la calculatrice est autorisé. COMPOSITION SECONDE MARS 2014 MATHEMATIQUES LYCEE STANISLAS-NICE Durée de l épreuve : 2 h 00 L usage de la calculatrice est autorisé. Toutes les réponses devront être justifiées. Exercice 1 Soit la fonction

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

Démonstrations exigibles au bac

Démonstrations exigibles au bac Démonstrations exigibles au bac On donne ici les 11 démonstrations de cours répertoriées comme exigibles dans le programme officiel. Toutes ces démonstrations peuvent donner lieu à une «restitution organisée

Plus en détail

Géométrie dans l'espace

Géométrie dans l'espace Géométrie dans l'espace 1. Rappels de géométrie dans l'espace 1.1. Positions relatives de droites et plans 1.1.1. Position relative de deux plans Définition : On dit que deux plans sont strictement parallèles

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE CERGY. U.F.R. Économie & Gestion. LICENCE d ÉCONOMIE et GESTION. Première année - Semestre 2 MATHÉMATIQUES

UNIVERSITÉ DE CERGY. U.F.R. Économie & Gestion. LICENCE d ÉCONOMIE et GESTION. Première année - Semestre 2 MATHÉMATIQUES Année 011-01 UNIVERSITÉ DE CERGY U.F.R. Économie & Gestion LICENCE d ÉCONOMIE et GESTION Première année - Semestre MATHÉMATIQUES MATH10 : Fonctions de plusieurs variables Enseignant responsable : C. Andrianasitera

Plus en détail

Exercice 1 Le plan est muni d'un repère. On donne les points, et. 1/ Soit D le point tel que ABCD est un parallélogramme.

Exercice 1 Le plan est muni d'un repère. On donne les points, et. 1/ Soit D le point tel que ABCD est un parallélogramme. Devoir Maison A rendre le mercredi 2 mai 2nde 1 Le plan est muni d'un repère. On donne les points, et. 1/ Soit D le point tel que ABCD est un parallélogramme. Calculer les coordonnées du point D. 2/ a)

Plus en détail

2) Symétrie : Si P est un point du lieu, alors le point P' symétrique de P par rapport à la droite d' est aussi un point du lieu.

2) Symétrie : Si P est un point du lieu, alors le point P' symétrique de P par rapport à la droite d' est aussi un point du lieu. II.5. PARABOLE Une parabole est le lieu géométrique des points situés à égale distane d'un point fixe appelé foyer et d'une droite fixe appelée diretrie. a) Constrution Soient F le foyer et d la diretrie.

Plus en détail

MATHEMATIQUES. Premier Cycle TROISIEME

MATHEMATIQUES. Premier Cycle TROISIEME MATHEMATIQUES Premier Cycle TROISIEME 79 INTRODUCTION Le programme de la classe de troisième, dernier niveau de l enseignement moyen, vise à doter l élève de savoirs faire pratiques par une intégration

Plus en détail

TRIGONOMETRIE 1 GENERALITES: LE TRIANGLE

TRIGONOMETRIE 1 GENERALITES: LE TRIANGLE PS - TRIGONOMETRIE P. Rendulić 007 GENERALITES: LE TRIANGLE TRIGONOMETRIE GENERALITES: LE TRIANGLE. Définition Trois points A, B et C non onfondus du plan eulidien forment un triangle ABC. A α C α, β et

Plus en détail

Angles orientés et trigonométrie

Angles orientés et trigonométrie Chapitre Angles orientés et trigonométrie Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Trigonométrie Cercle trigonométrique. Radian. Mesure d un angle orienté, mesure principale.

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité)

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité) BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES Terminales ES (Spécialité) Vendredi 7 février 0 8h - h coefficient : 7 Les calculatrices sont autorisées Le sujet est composé de exercices indépendants. Le candidat

Plus en détail

Baccalauréat STMG Nouvelle-Calédonie 14 novembre 2014 Correction

Baccalauréat STMG Nouvelle-Calédonie 14 novembre 2014 Correction Baccalauréat STMG Nouvelle-alédonie 14 novembre 014 orrection EXERIE 1 7 points Dans cet exercice, les parties A, B et sont indépendantes. Le tableau suivant donne le prix moyen d un paquet de cigarettes

Plus en détail

CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse

CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse A) La fonction "carré" : f() = ² ) Domaine de définition Elle est définie sur ℝ complet (on peut toujours multiplier deu nombres entre eu). 2) Sens de variation

Plus en détail

Résumé du cours. Droites et plans de l espace. Positions relatives P P P P

Résumé du cours. Droites et plans de l espace. Positions relatives P P P P Résumé du cours roites et plans de l espace ans l espace un plan est caractérisé par la donnée de trois points non alignés, deux droites sécantes ou strictement parallèles. Un plan passant par trois points

Plus en détail

MATHÉMATIQUES LIAISON 3 ème / 2 nde. Lycée Notre Dame des Minimes Année scolaire 2015-2016 LIVRET DE VACANCES

MATHÉMATIQUES LIAISON 3 ème / 2 nde. Lycée Notre Dame des Minimes Année scolaire 2015-2016 LIVRET DE VACANCES MATHÉMATIQUES LIAISON ème / 2 nde Lycée Notre Dame des Minimes Année scolaire 205-206 LIVRET DE VACANCES L objet du présent livret de vacances est d aborder le programme de mathématiques de seconde générale

Plus en détail

( x )= 2 3 ( x 1) f 3 ( x)=( x+1)2 ( x 1) ( x+1) f 4. ( x )=5 x 2 1. ( x)=3 2 x f 2. 212 nom: DS ( 1h) : Sujet A fonctions affines droites

( x )= 2 3 ( x 1) f 3 ( x)=( x+1)2 ( x 1) ( x+1) f 4. ( x )=5 x 2 1. ( x)=3 2 x f 2. 212 nom: DS ( 1h) : Sujet A fonctions affines droites 212 nom: DS ( 1h) : Sujet A fonctions affines droites Exercice 1: 1 ) Dans chacun des cas suivants,: Dire si la fonction est affine ou non. Préciser si elle est linéaire. Si la fonction est affine, donner

Plus en détail

I Translation et égalité vectorielle.

I Translation et égalité vectorielle. I Translation et égalité vectorielle. TRNSLTIONS ET VETEURS a) Translation. éfinition : ire que le point N est l image du point N par la translation qui transforme en, signifie que le quadrilatère NN'

Plus en détail

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables PC*2 2 septembre 2009 Avant-propos À part le théorème de Fubini qui sera démontré dans le cours sur les intégrales à paramètres et qui ne semble pas explicitement

Plus en détail

Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression.

Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression. Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression. Le document a été paginé de façon à ce que chaque devoir corresponde à une page pour en faciliter l impression. Page 2... Devoir

Plus en détail

Fonctions linéaires et affines

Fonctions linéaires et affines Fonctions linéaires et affines Exercice N : Points et droites Dans cet exercice, il te faut placer points A( ; ) ; B(- ; -) ; C( ; ) et D( ; ). Tu traceras ensuite les droites (AB) et (CD). - - - - Exercice

Plus en détail

Définition. Dans le plan muni d un repère (O;! i,! j ), les coordonnées d un vecteur! u sont les coordonnées de l unique point M tel que. OM=! u.

Définition. Dans le plan muni d un repère (O;! i,! j ), les coordonnées d un vecteur! u sont les coordonnées de l unique point M tel que. OM=! u. Interprétation Propriété Coordonnées d un vecteur Dans le plan muni d un repère (O; i, j ), les coordonnées d un vecteur u sont les coordonnées de l unique point M tel que OM= u. On écrit u (x; y) pour

Plus en détail

Droites et plans de l espace - Vecteurs

Droites et plans de l espace - Vecteurs Chapitre 8 Droites et plans de l espace - Vecteurs Objectifs du chapitre : item références auto évaluation étude de la position relative de droite(s) et de plan(s) vecteurs de l espace formules dans un

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Géométrie (barycentre et produit scalaire dans l espace)

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Géométrie (barycentre et produit scalaire dans l espace) Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Géométrie barycentre et produit scalaire dans l espace) Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 24 avril 2011 1. frederic.demoulin

Plus en détail

Devoir Commun : 3 heures -27.01.10- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab

Devoir Commun : 3 heures -27.01.10- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab Exercice Devoir Commun : 3 heures -7..- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab Soient f : R { } R, x x3 + x + x + (x + ), et C la courbe de f dans un repère orthonormé d unité, 5cm.. Limites.

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

Les Angles. I) Angles complémentaires, angles supplémentaires. 1) Angles complémentaires. 2 Angles supplémentaires. a) Définition.

Les Angles. I) Angles complémentaires, angles supplémentaires. 1) Angles complémentaires. 2 Angles supplémentaires. a) Définition. Les Angles I) Angles complémentaires, angles supplémentaires 1) Angles complémentaires Deux angles complémentaires sont deux angles dont la somme des mesures est égale à 90 41 et 49 41 49 90 donc Les angles

Plus en détail

Géométrie analytique

Géométrie analytique 8 décembre 2009 Théorème Dans( le plan muni d un repère orthonormal O; i, ) j, on considère une droite( passant par A et α de vecteur directeur u. β) Tout point M de cette droite est tel que : AM = t u,

Plus en détail

Introduction aux inégalités

Introduction aux inégalités Introduction aux inégalités -cours- Razvan Barbulescu ENS, 8 février 0 Inégalité des moyennes Faisons d abord la liste des propritétés simples des inégalités: a a et b b a + b a + b ; s 0 et a a sa sa

Plus en détail

CHAPITRE 3 Repères, points et droites

CHAPITRE 3 Repères, points et droites CHAPITRE 3 Repères, points et droites A) Repères et coordonnées des points 1) Repères Pour représenter le plan en géométrie analytique, on a besoin de définir deux axes, qu'on appelle axe des abscisses

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 011 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Chapitre 2 : LES NOMBRES COMPLEXES : FORME ALGEBRIQUE

Chapitre 2 : LES NOMBRES COMPLEXES : FORME ALGEBRIQUE SOMMAIRE 1.ACTIVITES... 2 ACTIVITE 1... 2 ACTIVITE 2... 2 2. NOTION DE NOMBRE COMPLEXE... 3 DEFINITIONS ET PROPRIETES.... 3 3. INTERPRETATION GEOMETRIQUE.... 4 4. AFFIXE D UN VECTEUR, D UN BARYCENTRE...

Plus en détail

Brevet Amérique du sud novembre 2011

Brevet Amérique du sud novembre 2011 ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 POINTS) Exercice 1 Cet exercice est un exercice à choix multiples (QCM). Pour chaque question, une seule réponse est exacte. Une réponse correcte rapportera 1 point. L absence

Plus en détail

Produit scalaire dans l'espace

Produit scalaire dans l'espace Produit scalaire dans l'espace Il y a de la géométrie dans l'espace au bac tous les ans. Dans tout ce chapitre, on se place dans un repère (O, ı, j, k ) orthonormal de l'espace. Introduction L'espace,

Plus en détail

Colinéarité de vecteurs Équation cartésienne d une droite

Colinéarité de vecteurs Équation cartésienne d une droite Colinéarité de vecteurs Équation cartésienne d une droite Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur les vecteurs 3. Égalité de deux vecteurs.........................................

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

Exercice A : Effet Hall

Exercice A : Effet Hall Université Paris-Diderot - Paris 7 Année 2008-2009 L2-51 EM 4 Eletromagnétisme Corrigé de l examen (deuxième session) du jeudi 25 juin 2009 Exerie A : Effet Hall x z B 0 v a O b y Figure 1: Corrigé 1)

Plus en détail

Brevet Juin 2007 Liban Corrigé Page 1 sur 6

Brevet Juin 2007 Liban Corrigé Page 1 sur 6 Brevet Juin 007 Liban Corrigé Page 1 sur 6 Exercice 1 : 1) A = 500 (10 3 ),4 10 7 8 10 4 = 500 10 6 4 10 1 10 7 8 10 4 500 4 = 8 = 500 3 8 8 = 500 3 100 10 4 = 1500 10 0 + 4 = 1500 10 4 = 1,5 10 3 10 4

Plus en détail

Systèmes linéaires. 1. Introduction aux systèmes d équations linéaires. Exo7. 1.1. Exemple : deux droites dans le plan

Systèmes linéaires. 1. Introduction aux systèmes d équations linéaires. Exo7. 1.1. Exemple : deux droites dans le plan Exo7 Systèmes linéaires Vidéo partie 1. Introduction aux systèmes d'équations linéaires Vidéo partie 2. Théorie des systèmes linéaires Vidéo partie 3. Résolution par la méthode du pivot de Gauss 1. Introduction

Plus en détail

Repérage et vecteurs

Repérage et vecteurs Repérage et ecters Chapitre 10 page 241 Introdction : Rappels por démarrer : Page 241 I-Egalité de ecters 1- Détermination d'n ecter. Un ecter non nl est déterminé par : - sa direction ; - son sens ; -

Plus en détail

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10.

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. A1 Trouvez l entier positif n qui satisfait l équation suivante: Solution 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. En additionnant les termes du côté gauche de l équation en les mettant sur le même dénominateur

Plus en détail

() Compléments de géométrie 1 / 33

() Compléments de géométrie 1 / 33 Compléments de géométrie () Compléments de géométrie 1 / 33 1 Compléments de géométrie dans le plan complexe 2 Calcul barycentrique 3 Transformations du plan complexe () Compléments de géométrie 2 / 33

Plus en détail