TARIF ECO-EMBALLAGES 2016 Les Bonus Sensibilisation, Recyclabilité et Réduction. Agir pour le tri et le recyclage et réduire votre contribution

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TARIF ECO-EMBALLAGES 2016 Les Bonus Sensibilisation, Recyclabilité et Réduction. Agir pour le tri et le recyclage et réduire votre contribution"

Transcription

1 TARIF ECO-EMBALLAGES 2016 Les Bonus Sensibilisation, Recyclabilité et Réduction Agir pour le tri et le recyclage et réduire votre contribution

2 SOMMAIRE Préambule - Soutenir vos engagements I. LES ACTIONS DE SENSIBILISATION L information sur l emballage L Info-tri Point Vert In-pack ou sur Notice La consigne personnalisée La consigne via un QR Code Les campagnes Médias TV/Radio Affichage Presse Support digital Comment bénéficier du bonus? II. LES ACTIONS DE RÉDUCTION ET D AMÉLIORATION DE LA RECYCLABILITÉ Actions de réduction à la source Réduction du poids d une unité d emballage Réduction du volume de l emballage Mise en œuvre de recharge Suppression d une unité d'emballage Action d amélioration de la recyclabilité Suppression d un matériau non majoritaire d une unité d emballage multi-matériau Remplacement des barquettes complexes plastiques par des barquettes mono-résine Ajout d une prédécoupe sur manchon plastique Suppression du colorant noir de carbone d un emballage plastique Bonus additionnel pour publication au catalogue des bonnes pratiques Comment bénéficier du bonus? III. LE CUMUL DES BONUS IV. GLOSSAIRE 1

3 SOUTENIR VOS ENGAGEMENTS Vous faites des efforts pour réduire vos emballages, améliorer leur recyclabilité et sensibiliser vos consommateurs au geste du tri. Ces efforts ont un impact direct sur l efficacité du dispositif de tri et de recyclage. Pour vous remercier de vos efforts et vous encourager à les continuer, nous avons mis en place plusieurs bonus permettant de réduire votre contribution jusqu à 24%. Grâce à votre engagement, le tri et le recyclage s améliorent. Par exemple sur le volet Sensibilisation, plus de 30 milliards d emballages sont aujourd'hui porteurs de l Info-tri Point Vert ou d une consigne de tri. Les entreprises qui se sont engagées à apposer ces messages ont bénéficié, au global, de près de 21 millions d euros de bonus. À partir du 1 er janvier 2016, nous augmentons le nombre d actions éligibles au bonus afin d aller encore plus loin dans les actions de sensibilisation et d éco-conception. Grâce à vos efforts et aux bonus, vous pouvez désormais réduire votre contribution jusqu à 24%. Ce document décrit les actions éligibles, détaille les modalités de mise en œuvre et précise les justificatifs nécessaires. C est un outil simple et pratique qui vous accompagnera dans la compréhension des bonus, et vous permettra d en bénéficier dès la déclaration

4 I. LES ACTIONS DE SENSIBILISATION OBJECTIF Encourager les messages d incitation et de sensibilisation au tri. L INFORMATION SUR L EMBALLAGE L Info-tri Point Vert On-Pack In-pack ou sur notice La consigne personnalisée Les consignes via un QR Code LES CAMPAGNES MEDIAS TV/Radio Affichage Presse Support digital avec achat d espace Ces bonus concernent les emballages ménagers, qu ils soient à recycler ou à jeter, à l exception des emballages perturbateurs et des emballages dans les consignes de tri mais sans filière de recyclage. 3

5 I. LES ACTIONS DE SENSIBILISATION L INFO-TRI POINT VERT Ce bonus s applique lorsque l Info-tri Point Vert est directement apposée sur un ou plusieurs de vos emballages. Pour être éligible, l Info-tri Point Vert doit : Être apposé sur des emballages ménagers ; Être lisible et visible du consommateur lors de l acte d achat ou de mise à disposition du produit emballé ; Préciser les consignes pour chaque composant de l emballage. Les indications doivent porter sur la destination ou la finalité de la consigne (à recycler, à jeter) ; Respecter la charte graphique Info-tri Point Vert. Pour vous accompagner, nous mettons à votre disposition : Un guide pratique pour déterminer format et consignes ; Une charte graphique pour guider la mise en forme ; Des fichiers techniques adaptables à vos emballages. A NOTER : Il existe une déclinaison multi-pays de l Info-tri Point Vert dédié aux emballages des produits vendus en France et dans d autres pays. Les éléments sont disponibles sur demande. Chaque année tant que la consigne est apposée sur l emballage. Photos des emballages concernés sur lesquelles la consigne est visible. Date de début de mise en marché de l emballage porteur et état des ventes détaillé certifié conforme par le représentant légal. 4

6 I. LES ACTIONS DE SENSIBILISATION L INFO-TRI POINT VERT IN-PACK OU SUR LA NOTICE Ce bonus s applique lors de l apposition de l Info-tri Point Vert In-Pack ou sur la notice. Cet Info-tri Point Vert est recommandé aux entreprises qui ont des contraintes techniques (taille de l emballage, emballage multi-pays, etc.) ou réglementaires (emballages de médicaments) particulières. Pour être éligible, l Info-tri Point Vert In-Pack ou sur la notice doit : Être visible lors de la consommation du produit ; Être apposé sur des emballages ménagers ; Préciser les consignes pour chaque composant de l emballage. Les indications doivent porter sur la destination ou la finalité de la consigne (à recycler, à jeter) ; Être validé préalablement par Eco-Emballages ; Respecter la charte graphique de l Info-tri Point Vert. Chaque année tant que la consigne est apposée sur l emballage. Photos des emballages concernés sur lesquelles les consignes sont visibles. Date de début de mise en marché de l emballage porteur et état des ventes détaillé certifié conforme par le représentant légal. 5

7 I. LES ACTIONS DE SENSIBILISATION LA CONSIGNE PERSONNALISÉE Ce bonus s applique à l apposition d une consigne de tri personnalisée sur l emballage. Cette consigne personnalisée est recommandée dans le cas de contraintes de packaging particulières. Elle peut être apposée on-pack, in-pack ou sur la notice. Pour être éligible, la consigne personnalisée doit : Être visible lors de l achat ou de la consommation du produit ; Être apposée sur des emballages ménagers ; Préciser les consignes pour chaque composant de l emballage. Les indications doivent porter sur la destination ou la finalité de la consigne (à recycler, à jeter) ; Être validée préalablement par Eco-Emballages. Chaque année tant que la consigne est apposée sur l emballage. Photos des emballages concernés sur lesquelles les consignes sont visibles. Date de début de mise en marché de l emballage porteur et état des ventes détaillé certifié conforme par le représentant légal. 6

8 I. LES ACTIONS DE SENSIBILISATION LA CONSIGNE VIA UN QR CODE Ce bonus couvre la consigne via un QR Code. Ce QR Code peut être utilisé pour répondre à certaines contraintes d entreprises (opportunité d utiliser un QR Code déjà présent sur son emballage, format de l emballage, etc.) Pour être éligible, le QR Code doit : Renvoyer vers une page web présentant le produit ou la gamme de produits, avec une consigne de tri pour chaque unité de l emballage ; Avoir une taille minimale de 2,5cm x 2,5cm pour assurer une bonne lisibilité. A NOTER : Le bonus s applique exclusivement à l emballage qui porte le QR Code. Le QR Code ne peut se substituer au On-Pack et il n est pas cumulable avec ce dernier. Eco-Emballages met à votre disposition des indications pour vous aider à construire le contenu et à définir les messages présents sur la page web. Chaque année tant que le QR Code est apposé sur l emballage et qu il renvoie vers une page web active et actualisée. Photos des emballages concernés sur lesquelles le QR Code est visible. Url de la page Internet + capture d écran de la page + QR Code flashable. Date de début de mise en marché de l emballage porteur et état des ventes détaillé certifié conforme par le représentant légal. 7

9 I. LES ACTIONS DE SENSIBILISATION LES CAMPAGNES MÉDIAS Ce bonus s applique aux campagnes médias qui incitent ou sensibilisent les consommateurs au geste de tri. Pour être éligible, la campagne Média doit atteindre : TV / Radio : 300 GRP minimum ; Affichage : 1000 GRP minimum ; Presse : 150 GRP minimum ; Support digital avec achat d espace : minimum 20% de la cible choisie avec un minimum de 20 millions «d impressions» (nombre d occasions de voir la campagne). A NOTER : Pour ces différentes actions, un contrat de partenariat est préalablement signé avec Eco- Emballages. Ce contrat précise, entre autres, les UVC qui bénéficieront du bonus. L année de diffusion de la campagne selon les modalités précisées dans le contrat. BAT + reporting des agences media sur les impressions. Date de début de la campagne et état des ventes détaillé certifié conforme par le représentant légal. 8

10 I. LES ACTIONS DE SENSIBILISATION COMMENT BÉNÉFICIER DU BONUS? Vous avez mis en place des actions éligibles au bonus de sensibilisation. Il ne vous reste donc plus qu à les déclarer et à transmettre vos justificatifs pour en bénéficier. POUR LES ACTIONS ON-PACK 1. Renseigner les actions sur la déclaration en face de chaque unité d emballage concernée par une consigne de tri. 2. Fournir les justificatifs pour les 3 plus grosses Unités de Vente Consommateur concernées 1. Ils figurent dans chacune des pages précédentes détaillant les actions On-Pack éligibles. POUR LES ACTIONS OFF-PACK 1. Renseigner les actions sur la déclaration en face de chaque unité d emballage visée par le contrat de partenariat. 2. Fournir les justificatifs (cf. fiche «Les campagnes Médias») pour les 3 plus grosses Unités de Vente Consommateur concernées 1. 1 Si ce sont les mêmes d une année sur l autre, vous devez transmettre les justificatifs pour les UVC suivantes en montant de contribution. UN DOUTE, UNE QUESTION? Eco-Emballages est à vos côtés : contactez votre interlocuteur habituel au

11 II. LES ACTIONS DE RÉDUCTION A LA SOURCE ET D AMÉLIORATION DE LA RECYCLABILITÉ OBJECTIF Réduire les déchets à la source et améliorer la recyclabilité des emballages. Le bonus concerne les emballages ménagers, qu ils soient à recycler ou à jeter. RÉDUCTION À LA SOURCE Réduction du poids d une unité d emballage ; Réduction du volume de l emballage ; Mise en œuvre de recharge ; Suppression d une unité d'emballage. AMÉLIORATION DE LA RECYCLABILITÉ Suppression d un matériau non majoritaire d une unité d emballage multi-matériau ; Remplacement des barquettes plastique complexes par des barquettes mono-résine : Ajout d une prédécoupe sur manchon plastique ; Suppression du colorant noir de carbone d un emballage plastique. A NOTER : Pour un même emballage, 1 seule action de réduction à la source ou amélioration de la recyclabilité est éligible chaque année. Il n y a pas de cumul des actions possible. 10

12 II. LES ACTIONS DE RÉDUCTION A LA SOURCE RÉDUCTION DU POIDS D UNE UNITÉ D EMBALLAGE Ce bonus couvre les actions réduisant le poids de l emballage ménager, par exemple par réduction d épaisseur ou diminution de grammage d une unité d emballage. Pour être éligible, l allègement : Doit avoir lieu à iso-matériau, c'est-à-dire que le matériau d emballage reste le même, conformément à la définition de la norme NF EN A noter : un changement de résine plastique n est pas considéré comme un changement de matériau. Doit avoir lieu à iso-fonctionnalité pour un produit rendant le même service au consommateur. Par exemple : une bouteille doit offrir la même contenance de produit. Ne doit pas avoir introduit de transfert d emballage ou de poids vers les emballages de regroupement ni de transport. Doit conserver ou améliorer les caractéristiques de recyclabilité de l emballage considéré. Le seuil d éligibilité de la réduction est de 2% de réduction en poids de l élément d emballage par rapport à l année précédente. Allègement du corps d une bouteille Poids avant (g) Poids après (g) % de réduction Bouteille % Bonus Bouchon 3,2 3,2 0 % Le bonus s applique uniquement l année de mise en marché de l emballage modifié. Fiches techniques indiquant le poids des unités d emballage après action. 11

13 II. LES ACTIONS DE RÉDUCTION A LA SOURCE RÉDUCTION DU VOLUME DE L EMBALLAGE Ce bonus couvre les actions réduisant le volume de l emballage UVC, par exemple par concentration du produit ou optimisation de l emballage (suppression ou réduction des cales etc.) Pour être éligible, la réduction de volume : Doit avoir lieu à iso-matériau. A noter : un changement de résine plastique n est pas considéré comme un changement de matériau. Doit avoir lieu à iso-fonctionnalité. Par exemple : un produit de nettoyage concentré doit offrir le même nombre de lavages, ou un paquet de céréales offrir la même quantité de produit. Ne doit pas avoir introduit de transfert d emballage ou de poids vers l emballage de regroupement ou de transport. Doit conserver ou améliorer les caractéristiques de recyclabilité de l emballage considéré. Le seuil d éligibilité de la réduction est de 2% de réduction en poids de l unité d emballage par rapport à l année précédente. Compaction d un aérosol Poids avant (g) Poids après (g) % de réduction Boitier % Bonus Bouchon 2, % Le bonus s applique uniquement l année de mise en marché de l emballage modifié. Fiches techniques indiquant le poids et contenance après action + photos. 12

14 II. LES ACTIONS DE RÉDUCTION A LA SOURCE MISE EN ŒUVRE DE RECHARGE Pour ce bonus, les recharges sont des produits qui permettent de remplir à nouveau un emballage réutilisable avec un même produit. La recharge n est pas conçue pour s utiliser seule. Pour être éligible : L utilisation de la recharge doit se faire à isofonctionnalité pour un produit rendant le même service au consommateur. L action ne doit pas avoir introduit de transfert d emballage ou de poids vers l emballage de regroupement ou de transport. Le seuil d éligibilité de l action est de 2% de réduction en poids pour la recharge par rapport à l emballage remplissable. A NOTER : Le bonus s applique aux seules quantités de recharge et non à l emballage principal du produit. Recharge en poche plastique pour flacon de gel douche Emballage principal Poids (g) Flacon plastique 50 Pompe 10 Recharge Poche plastique 18 Bonus Le bonus s applique uniquement l année de mise en marché de l emballage modifié. Fiches techniques indiquant le poids des unités d emballages + photos. 13

15 II. LES ACTIONS DE RÉDUCTION A LA SOURCE SUPPRESSION D UNE UNITÉ D EMBALLAGE Ce bonus couvre les actions qui réduisent le nombre d unités constituant l emballage UVC. Pour être éligible, la suppression de l unité : Doit avoir lieu à iso-matériau, c'est-à-dire que l élément principal de l UVC reste le même. Doit avoir lieu à iso-fonctionnalité pour un produit rendant le même service au consommateur. Par exemple, un pack de 4 yaourts doit offrir la même contenance de produit. ne doit pas avoir introduit de transfert d emballage ou de poids vers l emballage secondaire ou tertiaire. doit conserver ou améliorer les caractéristiques de recyclabilité des unités restantes de l UVC. Le seuil d éligibilité de la réduction est de 2% de réduction en poids de l Unité de Vente Consommateur par rapport à l année précédente. A NOTER : Le bonus s applique à la ligne de déclaration de l unité de l UVC la plus lourde. Suppression du fourreau d un pack de 4 yaourts Poids avant (g) Poids après (g) 4 pots opercules 2,8 2,8 Le bonus s applique uniquement l année de mise en marché de l emballage modifié. Fiches techniques indiquant le poids des éléments d emballages + photos. Ligne d application du bonus Fourreau 15 0 Élément supprimé 14

16 II. LES ACTIONS D AMÉLIORATION DE LA RECYCLABILITÉ SUPPRESSION D UN MATÉRIAU NON MAJORITAIRE D UNE UNITÉ D EMBALLAGE MULTI-MATÉRIAU Ce bonus couvre les actions de suppression d au moins un des matériaux constitutifs d un élément d emballage, initialement multi-matériaux. Les matériaux sont acier, aluminium, papier-carton, plastique, verre, autres. Pour être éligible, la suppression : Doit avoir lieu à iso-matériau, c'est-à-dire que le matériau majoritaire de l unité reste le même. Doit avoir lieu à iso-fonctionnalité pour un produit rendant le même service au consommateur. Par exemple : un pack de piles doit offrir le même nombre de piles. Ne doit pas entraîner un alourdissement de l UVC par rapport à l année précédente Ne doit pas avoir introduit de transfert d emballage ou de poids vers l emballage de regroupement ou de transport. Doit conserver ou améliorer les caractéristiques de recyclabilité des unités d emballages de l UVC considérée. Suppression du plastique du blister de 4 piles avec ouverture facile Élément Avant Après Matériau Carton + plastique Carton Poids 8,0 g 8,0 g Bonus Le bonus s applique uniquement l année de mise en marché de l emballage modifié. Fiches techniques de l emballage après évolution et visuel (si évolution visible sur photographie). 15

17 II. LES ACTIONS D AMÉLIORATION DE LA RECYCLABILITÉ REMPLACEMENT DES BARQUETTES COMPLEXES PLASTIQUES PAR DES BARQUETTES MONO-RÉSINE AMÉLIORANT LEUR RECYCLABILITÉ Ce bonus s applique à tous les types de barquettes plastique, quelle que soit la nature initiale de la résine plastique, l association des différentes résines, ou la couleur de l emballage. Pour être éligible, le remplacement : Doit avoir lieu à iso-matériau, c'est-à-dire que le matériau majoritaire de l élément reste le matériau «plastique». Doit avoir lieu à iso-fonctionnalité, pour un produit rendant le même service au consommateur. Par exemple : une barquette de 4 tranches de jambon doit contenir le même nombre de tranches. Ne doit pas avoir introduit de transfert d emballage ou de poids vers l emballage de regroupement ou de transport. L emballage ne doit pas, après modification, contenir de colorant à base de noir de carbone. Barquette de charcuterie Composition de la barquette avant évolution : corps formé de 85 % de PVC et 15% de PE Composition de la barquette après évolution : corps 100% A-PET (par exemple) Le bonus s applique uniquement l année de mise en marché de l emballage modifié. Fiches techniques de la barquette après évolution, indiquant la composition. 16

18 II. LES ACTIONS D AMÉLIORATION DE LA RECYCLABILITÉ AJOUT D UNE PRÉDÉCOUPE SUR MANCHON PLASTIQUE Bouteille de jus de fruits Ce bonus s applique aux emballages en PET, PEHD ou PP présentant un manchon dont la surface couvre plus de 60% de celle de l emballage considéré. Une prédécoupe est constituée de deux lignes de prédécoupe sur le manchon. Pour être éligible, l ajout d une prédécoupe : Doit avoir lieu à iso-matériau, c'est-à-dire que le matériau majoritaire de l unité reste le même. Les manchons d inviolabilité ne sont pas éligibles au bonus. Flacon au corps PET + manchon en OPP Le bonus s applique uniquement l année de mise en marché de l emballage modifié. Fiches techniques de l emballage après évolution, et visuel montrant les lignes de prédécoupe. 17

19 II. LES ACTIONS D AMÉLIORATION DE LA RECYCLABILITÉ SUPPRESSION DU COLORANT NOIR DE CARBONE D UN EMBALLAGE PLASTIQUE Barquette pour produits traiteurs Ce bonus s applique à tous les types d emballage plastique, quelle que soit la nature initiale de la résine plastique. Composition de la barquette avant évolution : 99 % de C-PET et d 1 % de noir de carbone Pour être éligible, l action : Doit avoir lieu à iso-matériau, c'est-à-dire que le matériau majoritaire de l élément reste le même. A noter : un changement de résine plastique n est pas considéré comme un changement de matériau. A NOTER : Le passage d un colorant à base de noir de carbone à un colorant sombre mais sans noir de carbone est éligible à ce bonus. Composition de la barquette après évolution : 97 % de C-PET et de 3 % de colorant blanc Le bonus s applique uniquement l année de mise en marché de l emballage modifié. Fiches techniques de l emballage après évolution, détaillant la composition des colorants. 18

20 II. LES ACTIONS DE RÉDUCTION A LA SOURCE ET D AMÉLIORATION DE LA RECYCLABILITÉ BONUS ADDITIONNEL POUR PUBLICATION AU CATALOGUE DES BONNES PRATIQUES Ce bonus s applique pour les actions ayant fait l objet d un bonus «réduction à la source» ou d un bonus «amélioration de la recyclabilité» de 8% validé. La demande de bonus doit s effectuer au moment de la déclaration du bonus sur le site Le déclarant doit fournir un texte de présentation et un visuel de l action réalisée. Le bonus s applique uniquement l année de mise en marché de l emballage modifié. Texte de présentation de l action, logo de l entreprise, visuels de l emballage avant/après action. 19

21 II. LES ACTIONS DE RÉDUCTION A LA SOURCE ET D AMÉLIORATION DE LA RECYCLABILITÉ COMMENT BÉNÉFICIER DU BONUS? 1. Indiquez votre action sur la ligne concernée de votre déclaration des emballages sur le site 2. Précisez la nature de l action mise en œuvre sur le site et indiquez si vous souhaitez la publier au Catalogue de Bonnes Pratiques. 3. L action déclarée est ensuite validée par Eco-Emballages. 4. Le bonus est appliqué à votre déclaration. Les justificatifs suivants peuvent vous être demandés par Eco-Emballages : Les fiches techniques avant et après l action (a minima après). Un état des ventes détaillé des produits emballés concernés par la réduction ou l amélioration de la recyclabilité avec le mois de mise en marché certifié conforme par le représentant légal (un modèle d'attestation est proposé par Eco- Emballages). UN DOUTE, UNE QUESTION? Eco-Emballages est à vos côtés : contactez votre interlocuteur habituel au

22 III. CUMUL DES BONUS Sensibilisation On-Pack Sensibilisation Off-Pack 12 % Aussi longtemps que l action est menée ATTENTION On-Pack 8% + QR code 4 % = 8 % Les 2 ne sont pas cumulables. Réduction à la source ou Recyclabilité Publication catalogue 12 % Pour l année de mise en marché de l emballage modifié 21

23 IV. GLOSSAIRE EMBALLAGE MÉNAGER : Au sens de l article R du Code de l environnement, tout emballage d un produit vendu ou remis gratuitement à un ménage, ou qui est mis sur le marché en vue de la consommation ou de l utilisation du produit qu il contient par un ménage. L emballage ménager devient un déchet si le ménage s en défait ou a l intention de s en défaire, quel que soit le lieu d abandon. EMBALLAGE DE REGROUPEMENT : Emballage conçu de manière à constituer, au point de vente, un groupe d un certain nombre d articles, qu il soit vendu à l utilisateur final ou au consommateur, ou qu il serve seulement à garnir les présentoirs aux points de vente. Il peut être séparé des marchandises qu il contient ou protège sans en modifier les caractéristiques. ISO-FONCTIONNALITÉ : Le couple produit et emballage rend le même service au consommateur (nombre d utilisations, nombre de lavages, ou quantité de produits par exemple). ISO-MATÉRIAU : A matériau constant, les matériaux étant acier, aluminium, papier-carton, plastique, verre et autres. UNITÉ D EMBALLAGE : Composant de l emballage qui peut être séparé du produit lors de sa consommation ou de son utilisation par le ménage. Tous les éléments de bouchage ou de fermeture (bouchons détachables, opercules, couvercles, éléments des blisters sans prédécoupe, etc.) sont considérés comme des unités d emballage à part entière. UNITÉ DE VENTE CONSOMMATEUR (UVC) : Unité de produit conditionné qu un consommateur peut acheter séparément des autres. 22

24 UN DOUTE? UNE QUESTION? Contactez notre assistance téléphonique au * ou votre interlocuteur habituel au * Service 0,06 / min + prix d un appel 50-52, boulevard Haussmann Tél. :

GUIDE DE LA DÉCLARATION

GUIDE DE LA DÉCLARATION 2014 GUIDE DE LA DÉCLARATION ÉDITO En 2013, vous, entreprises et distributeurs adhérents d Eco-Emballages, vous avez versé 665 millions d euros pour financer le tri et le recyclage des emballages. Grâce

Plus en détail

Guide de la déclaration

Guide de la déclaration 2012 Guide de la déclaration ÉDITO Chères adhérentes, chers adhérents, En 20 ans, le tri sélectif est devenu un phénomène de société. Grâce à votre engagement à travers le Point Vert, le recyclage a permis

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : L INFO-TRI POINT VERT

OUTILS DE SENSIBILISATION : L INFO-TRI POINT VERT OUTILS DE SENSIBILISATION : L INFO-TRI POINT VERT Juillet 2014 1 Suivi des mises à jour du Guide MAI 2012 : JUIN 2012 : Précision concernant la consigne à donner pour les opercules. - Précisions concernant

Plus en détail

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3)

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3) THEME Eco-Emballages DATE 16/02/15 Déclarations DECLARATION DETAILLEE Pour la déclaration 2014 (à souscrire début d année 2015, avant le 28 février sauf changement de date), la contribution est calculée

Plus en détail

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS VOTRE RESPONSABILITÉ ET VOTRE OBLIGATION LÉGALE RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS Eco-Emballages vous accompagne VOS EMBALLAGES IMPLIQUENT VOTRE RESPONSABILITÉ ET ENGENDRENT

Plus en détail

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement Vos emballages impliquent votre Responsabilité et engendrent des

Plus en détail

POUR L AIDE A LA CONCEPTION EN VUE DU RECYCLAGE DES EMBALLAGES EN MATIERE PLASTIQUE

POUR L AIDE A LA CONCEPTION EN VUE DU RECYCLAGE DES EMBALLAGES EN MATIERE PLASTIQUE RECUEIL D EXPERIENCE POUR L AIDE A LA CONCEPTION EN VUE DU RECYCLAGE DES EMBALLAGES EN MATIERE PLASTIQUE OCTOBRE 2010 Avertissement : la dernière version de ce document est disponible sur www.cotrep.fr

Plus en détail

Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en

Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en Réduisons la quantité de nos déchets! Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en COMMENT ET POURQUOI Pour recevoir votre équipement, téléphonez au TRIER SES DÉCHETS? LE TRI

Plus en détail

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie!

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! GUIDE DU TRI Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! Édito Vous avez entre les mains le premier Guide du Tri du campus Lyon Ouest Écully. Il concerne les acteurs de l École Centrale de Lyon et d EMLYON

Plus en détail

À recycler ou pas? Guide pratique du tri

À recycler ou pas? Guide pratique du tri À recycler ou pas? Guide pratique du tri Pour trier, quels sont vos équipements? Pour les bouteilles et flacons en plastique, les emballages métalliques, les cartonnettes et les briques alimentaires Pour

Plus en détail

NOTE D INFORMATION : PERIMETRE DECLARATIF ECO-EMBALLAGES

NOTE D INFORMATION : PERIMETRE DECLARATIF ECO-EMBALLAGES NOTE D INFORMATION : PERIMETRE DECLARATIF ECO-EMBALLAGES Vous trouverez dans cette note, les informations suivantes : 1. DEFINITION D UN EMBALLAGE MENAGER 2. QUELLES SONT LES ENTREPRISES CONCERNEES? 3.

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les locaux sociaux de son établissement # 1 - Organiser le tri dans les locaux sociaux # 2 - Valoriser les déchets en organisant la collecte des poubelles # 3 - Communiquer

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

Halte au suremballage!

Halte au suremballage! Halte au suremballage! ou comment faire maigrir sa poubelle... Halte au suremballage! ou comment faire maigrir sa poubelle pages 1 & 2 page 3 page 4 page 5 page 6 page 7 page 8 page 9 page 10 page 11 page

Plus en détail

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS UN DOUTE? UNE QUESTION? LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS LA COLLECTE DES SACS ET DES BACS JAUNES : Les agents de collecte ramassent une fois par semaine les sacs et bacs jaunes. Seuls les emballages et

Plus en détail

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET?

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Décembre 2010 En 2009, Eco-Emballages, ELIPSO et Valorplast se sont associés pour conduire une étude d évaluation des impacts environnementaux

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

ÉTUDE DE PERCEPTION DE L EMBALLAGE ET D IMAGE DU RECYCLÉ

ÉTUDE DE PERCEPTION DE L EMBALLAGE ET D IMAGE DU RECYCLÉ ÉTUDE DE PERCEPTION DE L EMBALLAGE ET D IMAGE DU RECYCLÉ Synthèse des principaux enseignements Une étude réalisée par Ipsos pour Eco-Emballages, avec le soutien technique et financier de l ADEME. SYNTHÈSE

Plus en détail

Tableau de bord. déchets d'emballages ménagers

Tableau de bord. déchets d'emballages ménagers Tableau de bord déchets d'emballages ménagers Version finale Données 214 ADEME/DECD/SPEM/SPa 1 sur 2 version finale - juillet 215 ADEME/DECD/SPEM/SPa 2 sur 2 version finale - juillet 215 chiffres clés

Plus en détail

PLUS BELLE MA VILLE!

PLUS BELLE MA VILLE! Conception graphique - Illustrations Communication GPSO - C.Favreau - 2013 ISS Y-LES-M O U L INE A U X PLUS BELLE MA VILLE! GUIDE DES COLLEC TES www.agglo-gpso.fr grand paris seine ouest collecte vos objets

Plus en détail

IMPORTANCE DU TRI? Guide. du tri. Trier : un geste simple pour l environnement ÉDITION 2014. A conserver

IMPORTANCE DU TRI? Guide. du tri. Trier : un geste simple pour l environnement ÉDITION 2014. A conserver IMPORTANCE DU TRI? Guide Trier : un geste simple pour l environnement ÉDITION 2014 A conserver Importance? Dans quelle poubelle dois-je déposer ma barquette en plastique? Ma boîte d œufs? Ma bouteille

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

Guide 2015. Ordures ménagères

Guide 2015. Ordures ménagères Guide 2015 Ordures ménagères CDC de Podensac 12 rue du M al Leclerc-de-Hauteclocque Tel 05 56 76 38 00 environnement@cc-podensac.fr www.cc-podensac.fr EDITO Bernard Mateille Président de la CDC Maire de

Plus en détail

Faites connaître votre engagement Que font les entreprises pour réduire l impact environnemental des emballages?

Faites connaître votre engagement Que font les entreprises pour réduire l impact environnemental des emballages? EMBALLAGE ET RAPPORTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Faites connaître votre engagement Que font les entreprises pour réduire l impact environnemental des emballages? Il y a vingt ans, les entreprises créaient le

Plus en détail

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher Guide pratique SMIEEOM Val de Cher Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher - 22, rue de Gâtines - 41110 SEIGY Tél. : 02 54 75 76 66 - Fax : 02 54 75 76 60 - sieeomvaldecher@wanadoo.fr

Plus en détail

KIT ENTREPRISE - Avril 2013 Valorisez votre engagement!

KIT ENTREPRISE - Avril 2013 Valorisez votre engagement! KIT ENTREPRISE - Avril 2013 Valorisez votre engagement! SOMMAIRE Cette année, le kit de relais de la campagne M. Papillon propose des outils qui sont tout particulièrement destinés aux entreprises qui

Plus en détail

Dossier de Presse : Parfumerie Cosmétique Mise à jour le 18/07/14

Dossier de Presse : Parfumerie Cosmétique Mise à jour le 18/07/14 SOMMAIRE Pages NOUVEAUTES & ACTUALITES PRODUITS 2 Clever Pro, une nouvelle gamme de flacons signée VG Emballage 2 Mini-formats : VG Emballage étoffe sa gamme 2 DU NOUVEAU CHEZ VG EMBALLAGE 3 Une nouvelle

Plus en détail

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac.

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Mise en ligne sur : www.depac.fr Descriptif : La Politique responsable de la société DEPAC est organisée autour de 4 axes

Plus en détail

Notice d utilisation de la fiche de relevé terrain

Notice d utilisation de la fiche de relevé terrain Diagnostic Habitat Urbain Notice d utilisation Le diagnostic Habitat Urbain est un outil conçu par EcoEmballages pour aider les ambassadeurs du tri dans leur mission d état des lieux des «locaux propreté»

Plus en détail

Pour tout renseignement : Bénédicte Margrita Tél. : 04 72 88 11 11 benedicte.margrita@france-air.com. www.traitdunion-com.fr

Pour tout renseignement : Bénédicte Margrita Tél. : 04 72 88 11 11 benedicte.margrita@france-air.com. www.traitdunion-com.fr Pour tout renseignement : Bénédicte Margrita Tél. : 04 72 88 11 11 benedicte.margrita@france-air.com www.traitdunion-com.fr Mars 2011 Charte graphique Cette charte présente les éléments essentiels à l

Plus en détail

Les verres, bocaux et bouteilles en verre

Les verres, bocaux et bouteilles en verre Guide pratique du tri Les poubelles R pour protéger l et vos éc Trier ses déchets, ce n est pas seulement un geste citoyen bénéfique à l environnement, c est aussi un moyen de faire des économies en réduisant

Plus en détail

gérer le tri dans votre immeuble?

gérer le tri dans votre immeuble? Comment gérer le tri dans votre immeuble? Pourquoi trier? Un travail d équipe Vos missions www.tousecocitoyens.org Rappel des consignes de tri Pourquoi trier? 2 3 > Les déchets ménagers doivent être déposés

Plus en détail

«Ne soyons pas spectateurs, mais acteurs de nos déchets!»

«Ne soyons pas spectateurs, mais acteurs de nos déchets!» Tout savoir sur la prochaine tarification du service d enlèvement des déchets ménagers «Ne soyons pas spectateurs, mais acteurs de nos déchets!» Face à l opacité d un système ne répondant plus à la politique

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail

La redevance Incitative.

La redevance Incitative. La redevance Incitative. La Communauté de Communes «Le Tonnerrois en Bourgogne» (CCTB) met en place sur les 52 communes du territoire un nouveau système de facturation pour les Déchets Ménagers : LA REDEVANCE

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les espaces de travail de son établissement # 1 - Comprendre avant d agir dans les espaces de travail # 2 - Organiser le tri du papier dans les espaces de travail # 3

Plus en détail

Rapport d activité ECO-EMBALLAGES ET ADELPHE

Rapport d activité ECO-EMBALLAGES ET ADELPHE 2014 Rapport d activité ECO-EMBALLAGES ET ADELPHE Nota : pour une vision complète de l activité des deux sociétés agréées, Eco-Emballages et Adelphe, et leur évaluation au regard des objectifs de la filière

Plus en détail

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr info service + Organisation de la collecte Demandez l autocollant «Stop pub»! Si vous ne souhaitez pas recevoir de publicités dans votre boîte à lettres, une seule solution : l autocollant «Stop pub»!

Plus en détail

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières Présentation des prix de la reprise Page 1 Contenu du document La «Reprise des Matériaux»

Plus en détail

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales Présentation PROJET METAL Synthèse du projet à destination des collectivités locales SOMMAIRE 1. Mieux recycler l aluminium, une nécessité 2. Pourquoi le projet métal? - Des taux de recyclage de l aluminium

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

Etat d avancement de la filière Emballages ménagers en Guyane

Etat d avancement de la filière Emballages ménagers en Guyane Etat d avancement de la filière Emballages ménagers en Guyane Eco Emballages (1992) et Adelphe (1993) sont des sociétés agréées en charge de la gestion de la fin de vie des emballages ménagers pour le

Plus en détail

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général pour le projet de gestion de Sommaire Modèle de Questionnaire Diagnostic.......................... 2 Modèle de Projet (contenu et présentation du plan d actions)............ 6 Fiche d évaluation des actions

Plus en détail

2 exemples de Reverse Logistics chez Nespresso France SITL 2011 30 MARS 2011

2 exemples de Reverse Logistics chez Nespresso France SITL 2011 30 MARS 2011 2 exemples de Reverse Logistics chez Nespresso France SITL 2011 30 MARS 2011 Nespresso en quelques mots Un succès qui repose sur une trilogie: La Meilleure qualité de café en tasse Des Machines ingénieuses

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE

GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE 18/04/2013 Engagée aux côtés d Adelphe pour assurer le tri, la collecte et le recyclage des emballages

Plus en détail

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING BILAN Les émissions globales de GPV France correspondaient à 11,2 tonnes de CO 2 par million d enveloppes produites.

Plus en détail

PERDU DANS VOTRE COM, SUIVEZ LE GUIDE...

PERDU DANS VOTRE COM, SUIVEZ LE GUIDE... PERDU DANS VOTRE COM, SUIVEZ LE GUIDE... Stylos Mugs Accessoires de bureau PROMOTIONS M A R S 2011 Tous les prix dans ce catalogue comprennent : Frais de port Frais techniques Impression 1 couleur (suivant

Plus en détail

mes gestes verts pour la planète

mes gestes verts pour la planète mes gestes verts pour la planète Sommaire LE CHAUFFAGE p.3 LA VENTILATION p.4 LES EQUIPEMENTS MENAGERS p.5 LES DECHETS p.6 L ECLAIRAGE & L ELECTRICITE p.7 L EAU p.8 LA CONSOMMATION DURABLE p.9 LE TRANSPORT

Plus en détail

ECO.COLLECTOOR. La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010

ECO.COLLECTOOR. La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010 ECO.COLLECTOOR La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010 Pour contribuer à préserver l environnement, Eco.Collectoor a développé une solution de collecte et de recyclage des

Plus en détail

UNE LIGNE DE TRI INNOVANTE À RÉGÈNE ATLANTIQUE POUR REDONNER VIE AUX PLASTIQUES

UNE LIGNE DE TRI INNOVANTE À RÉGÈNE ATLANTIQUE POUR REDONNER VIE AUX PLASTIQUES www.sita.fr UNE LIGNE DE TRI INNOVANTE À RÉGÈNE ATLANTIQUE POUR REDONNER VIE AUX PLASTIQUES SITA, LEADER DE LA VALORISATION DES DÉCHETS 17 JUIN 2014 DOSSIERDEPRESSE contact PRESSE SITA FRANCE Françoise

Plus en détail

ÉPICERIE & NUTRITION SPÉCIALISÉE INNOVER ET RÉPONDRE AUX ATTENTES DU CONSOMMATEUR ÉCO-CONCEPTION DES EMBALLAGES

ÉPICERIE & NUTRITION SPÉCIALISÉE INNOVER ET RÉPONDRE AUX ATTENTES DU CONSOMMATEUR ÉCO-CONCEPTION DES EMBALLAGES ÉPICERIE & NUTRITION SPÉCIALISÉE INNOVER ET RÉPONDRE AUX ATTENTES DU CONSOMMATEUR ÉCO-CONCEPTION DES EMBALLAGES L E G U I D E L Alliance 7 et ses syndicats, partenaires d Eco-Emballages depuis sa création,

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

PANORAMA EUROPEEN SUR L HARMONISATION DES PRATIQUES ET DE L INFORMATION AUTOUR DE LA COLLECTE SEPARATIVE

PANORAMA EUROPEEN SUR L HARMONISATION DES PRATIQUES ET DE L INFORMATION AUTOUR DE LA COLLECTE SEPARATIVE PANORAMA EUROPEEN SUR L HARMONISATION DES PRATIQUES ET DE L INFORMATION AUTOUR DE LA COLLECTE SEPARATIVE European Overview about the harmonisation of practices and the information dealing with separate

Plus en détail

Crédit : June et Sylvain Hitau

Crédit : June et Sylvain Hitau Crédit : June et Sylvain Hitau Géraldine Poivert Crédit : Zabou Carrière Jean-Charles Caudron Filières Responsabilité élargie du producteur Crédit : Antoine Doyen Édito Comme de nombreux produits, les

Plus en détail

PAYS DES PORTES DU HAUT-DOUBS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL // COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PREMIERS SAPINS

PAYS DES PORTES DU HAUT-DOUBS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL // COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PREMIERS SAPINS guide de la REDEVANCE INCITATIVE à la réduction, au tri et à une meilleure gestion des déchets PAYS DES PORTES DU HAUT-DOUBS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL // COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

Plus en détail

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles COMMUNE DE SALES Horaires d ouverture Mardi de 18h00 à 19h00 Vendredi de 17h30 à 19h00 Samedi de 09h00 à 11h30 Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles Toute l année Toute l année Toute l année Points

Plus en détail

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2012, toutes options Séries détaillées 2006 à 2013, Option Filières

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2012, toutes options Séries détaillées 2006 à 2013, Option Filières Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2012, toutes options Séries détaillées 2006 à 2013, Option Filières Présentation des prix de la reprise Page 1 Contenu du document La «Reprise des Matériaux»

Plus en détail

Que faire de nos déchets?

Que faire de nos déchets? Collège Que faire de nos déchets? Problématique L utilisation dans la vie quotidienne d une très grande variété d objets fabriqués dans des matériaux divers entraîne une production importante de déchets

Plus en détail

NOS ACTIONS POUR UN MEILLEUR SERVICE AUX ENTREPRISES

NOS ACTIONS POUR UN MEILLEUR SERVICE AUX ENTREPRISES RAPPORT ANNUEL 2014 & PERSPECTIVES ÉCO-CONCEPTION SENSIBILISATION COLLECTE TRI RECYCLAGE DES EMBALLAGES MÉNAGERS NOS ACTIONS POUR UN MEILLEUR SERVICE AUX ENTREPRISES ÉDITO PRÉVENTION ET RECYCLAGE SONT

Plus en détail

10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES

10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES 10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES www.pas-si-bete.fr A5_8PAGES_GESTES.indd 1 07/10/2014 15:11 RÉDUIRE NOS DÉCHETS, POURQUOI? Il y a 40 ans, nos parents produisaient deux fois moins de déchets

Plus en détail

LES PLASTIQUES EN DEBAT

LES PLASTIQUES EN DEBAT LES PLASTIQUES EN DEBAT Sensibilisés par plusieurs reportages successifs (journaux et télévision en novembre et décembre 2010), nous nous sommes plutôt penché sur les problèmes que posent l utilisation

Plus en détail

«être ou ne pas être emballé»?

«être ou ne pas être emballé»? DES PARTENAIRES POUR "UN EMBALLAGE MEILLEUR 32 questions que nous nous posons sur les emballages. - éléments de réponses, faits et chiffres - Les copies sont réservées à l usage privé du copiste, et non

Plus en détail

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE L ARRIVÉE DU PRINTEMPS ET DE L AUTOMNE EST SOUVENT SYNONYME DE «GRAND MÉNAGE» OU DE «NETTOYAGE DES BERGES». LA FONTE

Plus en détail

Catalogue FRANPAP 2015

Catalogue FRANPAP 2015 SACS EN POLYÉTHYLÈNE RECYCLABLE À MOTIFS CROIX ET CADUCÉE Sacs pharmacie en polyéthylène recyclable. Impression générique passe-partout recto verso. Motif Désignation Description Carton de Prix au mille

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets 28.09.11 : Signature des conventions avec l ADEME Le meilleur déchet

Plus en détail

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl facteurs de reussite DES ENJEUX... DES ACTIONS ACTIONS DE COMMUNICATION AUTO EVALUATION DD-GUID-005 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

Nouvelle directive DEEE : clarification et fixation d objectifs plus ambitieux

Nouvelle directive DEEE : clarification et fixation d objectifs plus ambitieux Nouvelle directive DEEE : clarification et fixation d objectifs plus ambitieux La nouvelle directive 2012/19 «Déchets d équipements électriques et électroniques» (DEEE) a été publiée au Journal officiel

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

Le recyclage du PET en Suisse. 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz

Le recyclage du PET en Suisse. 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz Le recyclage du PET en Suisse 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz 1 Partenaires LPE / OEB PET-Recycling Schweiz Récupérateur Producteur Consommateur Commerce PET-Recycling Schweiz» Organisation PRS fondée

Plus en détail

Engagement Eco-exemplaire

Engagement Eco-exemplaire Charte d Eco-exemplarité Engagement Eco-exemplaire Nom de la structure :... Après l état des lieux réalisé le (date)... avec (animateur du tri du secteur)... ma structure s engage à : 1 - Trier ses déchets

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC Fiche d instructions ravitaillements MISSIONS Les bénévoles présents aux postes de ravitaillement doivent : - assurer une présence permanente de boissons et ou alimentation -

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA PREMIERE FRANCHISE EUROPEENNE DE RACHAT DE CARTOUCHES VIDES

DOSSIER DE PRESSE LA PREMIERE FRANCHISE EUROPEENNE DE RACHAT DE CARTOUCHES VIDES DOSSIER DE PRESSE LA PREMIERE FRANCHISE EUROPEENNE DE RACHAT DE CARTOUCHES VIDES Service gratuit de collecte de cartouches usagées SOMMAIRE PRESENTATION DU GROUPE CORE p2 ETE 2005 : LANCEMENT DU RESEAU

Plus en détail

MES BACS ET MOI! LES JOURS DE COLLECTE DES BACS CE QUE JE DOIS FAIRE ET NE PAS FAIRE! LE CYCLE DE NOS DÉCHETS LE TRI, MODE D EMPLOI

MES BACS ET MOI! LES JOURS DE COLLECTE DES BACS CE QUE JE DOIS FAIRE ET NE PAS FAIRE! LE CYCLE DE NOS DÉCHETS LE TRI, MODE D EMPLOI Nous jetons plus d un kilo de déchets par jour et par personne! Ce chiffre, en constante augmentation, nécessite forcément une organisation individuelle et collective en matière de gestion des déchets.

Plus en détail

OPTIMISATION PACKAGING

OPTIMISATION PACKAGING OPTIMISATION PACKAGING Rencontre Environnement du Commerce - 04 Mai 2010 Loïc LAMMERTYN : Responsable Packaging CRÉER L ENVIE ET RENDRE ACCESSIBLE LE SPORT AU PLUS GRAND NOMBRE Deviennent MDD, marques

Plus en détail

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE

Plus en détail

Etude cofinancée par la FNB, l ADEME et Adelphe, filiale d Eco-Emballages

Etude cofinancée par la FNB, l ADEME et Adelphe, filiale d Eco-Emballages IMPACT DE LA LOGISTIQUE RETOUR SUR LA COLLECTE DES EMBALLAGES PERDUS EN CHD Publication octobre 2013 Etude cofinancée par la FNB, l ADEME et Adelphe, filiale d Eco-Emballages 2 Synthèse La mise en place

Plus en détail

2. Garantie En cas de problème ou de question technique, vous pouvez contacter notre hotline au numéro indigo ci-contre :

2. Garantie En cas de problème ou de question technique, vous pouvez contacter notre hotline au numéro indigo ci-contre : 1. Important Prenez le temps de lire ce manuel utilisateur avant d utiliser votre antenne terrestre d intérieur. Ce manuel contient des informations importantes concernant le fonctionnement de votre antenne.

Plus en détail

APPEL A PROJETS R&D 2015

APPEL A PROJETS R&D 2015 APPEL A PROJETS R&D 2015 CONTEXTE ET PRESENTATION L agrément de l éco organisme Eco TLC a été renouvelé pour six ans par l arrêté ministériel des ministères de l écologie et du redressement productif du

Plus en détail

LES CONTENANTS DE BOISSONS

LES CONTENANTS DE BOISSONS LES CONTENANTS DE BOISSONS La vente de boissons Plus de 4,7 milliards de contenants de boissons ont été vendus au Québec en 2005 1. Les boissons mises en marché au Québec se présentent sous des formats

Plus en détail

Les points à aborder

Les points à aborder Semaine française de la réduction des déchets (4 ème édition - 21-29 novembre 2009) contacts ADEME Aquitaine anne.labadiolechassagne@ademe.fr antoine.bonsch@ademe.fr 1 Les points à aborder Les informations

Plus en détail

Mais que deviennent nos bennes de déchets?

Mais que deviennent nos bennes de déchets? Mais que deviennent nos bennes de déchets? Aujourd'hui, rien qu'en France, chaque habitant génère plus d'un kilo de déchets par jour, soit environ 420 kg par an. Deux fois plus qu'en 1960. Pour enrayer

Plus en détail

Déchets ménagers Quelle sensibilisation?

Déchets ménagers Quelle sensibilisation? Déchets ménagers Quelle sensibilisation? prévention - communication Les Intercommunales wallonnes de gestion des déchets 1. Photographie 2. Campagnes communes de sensibilisation 3. Actions locales (IC)

Plus en détail

Tous ensemble, relevons le défi des bulles propres! Conférence de presse du 10 juin 2014

Tous ensemble, relevons le défi des bulles propres! Conférence de presse du 10 juin 2014 Tous ensemble, relevons le défi des bulles propres! Conférence de presse du 10 juin 2014 Hygea en quelques mots Intercommunale mixte public privé Mission : gestion durable des déchets collecte en porte-à-porte

Plus en détail

Edito. La redevance incitative. Sommaire. La Redevance Incitative se profile à l horizon. dans le Pilat Rhodanien. N 2 - Octobre 2012

Edito. La redevance incitative. Sommaire. La Redevance Incitative se profile à l horizon. dans le Pilat Rhodanien. N 2 - Octobre 2012 La redevance incitative dans le Pilat Rhodanien N 2 - Octobre 2012 Edito La Redevance Incitative se profile à l horizon C omme nous vous l avions annoncé dans le précédent numéro spécial de la redevance

Plus en détail

OBJETS PUBLICITAIRES ET PLV

OBJETS PUBLICITAIRES ET PLV OBJETS PUBLICITAIRES ET PLV Renforcez votre plan de communication par un objet personnalisé, véhiculant votre image tout en rappelant votre produit, service, activité. Mettez en avant votre savoir faire!

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC :

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC : DOSSIER DE PRESSE Eco TLC met en ligne la première carte de France des points d apport de Textiles, Linge de maison et Chaussures (TLC) usagés sur le site : www.ecotlc.fr Participez au mouvement! Service

Plus en détail

Les d é t e c t e u r s d e f u m é e v o u s p r o t è g e n t!

Les d é t e c t e u r s d e f u m é e v o u s p r o t è g e n t! INSAFE détecteur de fumée Sécurité MAXIMUM Inc e n d i e s en Fr a n c e u n en j e u de sa n t é pu b l i q u e 800 Mar s 2015 Obligation réglementaire > Le Code de la construction et de l'habitation

Plus en détail

Du consommateur passif au consomm acteur. Guide de l écocitoyen dans ses gestes quotidiens. Communauté de Communes du Pays d Astrée

Du consommateur passif au consomm acteur. Guide de l écocitoyen dans ses gestes quotidiens. Communauté de Communes du Pays d Astrée Les interdits de la collecte sélective Communauté de Communes du Pays d Astrée FAITES UN GESTE POUR L ENVIRONNEMENT, ADOPTEZ LA «TRI-ATTITUDE» ET LA CONSOMMATION RESPONSABLE Du consommateur passif au consomm

Plus en détail

Tonnages mis sur le marché (kt)

Tonnages mis sur le marché (kt) Synthèse des résultats 2006 Les résultats du recyclage sont présentés ci-dessous. Type d emballages 1 Systèmes Tonnages mis sur le marché (kt) Tonnages de déchets retournés / recyclés (kt) Taux de recyclage

Plus en détail

Conditions d'utilisation de la plateforme Défi papiers

Conditions d'utilisation de la plateforme Défi papiers Conditions d'utilisation de la plateforme Défi papiers Préambule : La lecture et l acceptation des présentes conditions d utilisation, ci-après les «Conditions d Utilisation», sont requises avant toute

Plus en détail

Toute la Gamme. Fabriqué en France. Stands, festivals, foires, Muséographies temporaires, Congrès, séminaires, réceptions, Journées portes ouvertes,

Toute la Gamme. Fabriqué en France. Stands, festivals, foires, Muséographies temporaires, Congrès, séminaires, réceptions, Journées portes ouvertes, CATALOGUE 2015 PRESENTOIRS, PLV, ILV & MOBILIER - CARTON Stands, festivals, foires, Muséographies temporaires, Congrès, séminaires, réceptions, Journées portes ouvertes, Toute la Gamme Merchandising, PLV,

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

11h40 12h00 Evolution des emballages facilitant le transport et la manutention Olivier Houbiers - CELABOR

11h40 12h00 Evolution des emballages facilitant le transport et la manutention Olivier Houbiers - CELABOR 11h40 12h00 Evolution des emballages facilitant le transport et la manutention Olivier Houbiers - CELABOR Le circuit logistique Contraintes Fonctions de l emballage de transport Principaux types d emballages

Plus en détail

Attentes de Casino en matière d emballage

Attentes de Casino en matière d emballage Attentes de Casino en matière d emballage Réduire les coûts par l emballage - 26 Novembre 2009 PINOTEAUX Thibault Responsable Optimisation Emballage tpinoteaux@groupe-casino.fr Sommaire Le Groupe Casino

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables Les économies réalisables Les bons gestes pièce par pièce éco GUIDE du locataire sommaire Les économies réalisables sur le chauffage 3 sur l eau 4 sur l électricité 5 sur les déchets 6 sur la pollution

Plus en détail