COPENHAGUE, AVANT ET APRÈS ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ENTREPRISES. Novembre 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COPENHAGUE, AVANT ET APRÈS ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ENTREPRISES. Novembre 2009"

Transcription

1 COPENHAGUE, AVANT ET APRÈS ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ENTREPRISES Novembre 2009

2 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 2

3 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 3

4

5 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 5

6 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 6

7 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 7

8 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 8

9 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 9

10 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 10

11 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 11

12 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 12

13 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 13

14 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 14

15 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 15

16 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 16

17 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 17

18 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 18

19 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 19

20 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 20

21 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 21

22 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 22

23 43 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 23

24 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 24

25 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 25

26 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 26

27 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 27

28 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 28

29 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 29

30 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 30

31 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 31

32 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 32

33 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 33

34 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 34

35 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 35

36 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 36

37 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 37

38 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 38

39 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 39

40 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 40

41 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 41

42 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 42

43 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 43

44 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 44

45 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 45

46 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 46

47 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 47

48 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 48

49 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 49

50 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 50

51 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 51

52 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 52

53 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 53

54 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 54

55 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 55

56 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 56

57 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 57

58 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 58

59 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 59

60 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 60

61 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 61

62 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 62

63 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 63

64 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 64

65 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 65

66 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 66

67 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 67

68 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 68

69 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 69

70 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 70

71 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 71

72 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 72

73 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 73

74 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 74

75 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 75

76 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 76

77 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 77

78 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 78

79 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 79

80 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 80

81 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 81

82 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 82

83 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 83

84 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 84

85 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 85

86 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 86

87 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 87

88 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 88

89 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 89

90 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 90

91 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 91

92 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 92

93 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 93

94 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 94

95 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 95

96 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 96

97 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 97

98 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 98

99 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 99

100 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 100

101 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 101

102 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 102

103 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 103

104 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 104

105 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 105

106 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 106

107 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 107

Résidence «LES JARDINS DE GABRIELLA»

Résidence «LES JARDINS DE GABRIELLA» Perspective 3D Perspective 3D Implantation LOT 1 SH =142,4m² LOT 2 SH =142,4m² LOT 3 SH =142,4m² LOT 4 SH =142,4m² LOT 5 SH = 134,1m² LOT 6 SH =139,9m² LOT 7 SH =139,9m² LOT 8 SH =134,1m² LOT 9 SH =150m²

Plus en détail

Présidence française du Conseil de l Union européenne

Présidence française du Conseil de l Union européenne Présidence française du Conseil de l Union européenne Réunion informelle des ministres européens en charge de l enseignement et de la formation professionnels (EFP) et des ministres de l enseignement supérieur

Plus en détail

L importance des bilans d émissions de GES pour la chimie. Colloque guide sectoriel 5 mars 2015

L importance des bilans d émissions de GES pour la chimie. Colloque guide sectoriel 5 mars 2015 des bilans la chimie Colloque guide sectoriel 5 mars 2015 2015, l année de la lutte contre le changement climatique Les modèles climatiques imposent un changement drastique de société pour respecter l

Plus en détail

Rôle et positionnement de la formation professionnelle supérieure dans le système de formation

Rôle et positionnement de la formation professionnelle supérieure dans le système de formation Rôle et positionnement de la formation professionnelle supérieure dans le système de formation Nicole Aeby-Egger, suppléante de la cheffe du secteur formation professionnelle supérieure LFPr, Art 1 Principe,

Plus en détail

L enseignement du droit aux professionnels de l information

L enseignement du droit aux professionnels de l information S ouvrir à d autres disciplines L enseignement du droit aux professionnels de l information Marie Demoulin, PhD Professeure adjointe École de Bibliothéconomie et des Sciences de l information Université

Plus en détail

Colloque «Les défis de la fonction publique après la loi Mobilité»

Colloque «Les défis de la fonction publique après la loi Mobilité» Colloque «Les défis de la fonction publique après la loi Mobilité» 1 Présentation de l environnement juridique II. Enjeux face aux nouvelles dispositions 2 I. Présentation de l environnement juridique

Plus en détail

Environnement France Chine Conférence-cocktail de rentrée

Environnement France Chine Conférence-cocktail de rentrée Environnement France Chine Conférence-cocktail de rentrée Jeudi 27 janvier 2011 à 18H30 - JONES DAY Environnement France Chine (association loi de 1901) 11, rue Saint Dominique 75007 Paris www.environnement-france-chine.org

Plus en détail

L Europe et la certification professionnelle

L Europe et la certification professionnelle L Europe et la certification professionnelle Orsay 24 mars 2009 Anne-Marie Charraud, CNCP Construction d un espace communautaire permettant la mobilité des personnes Les travailleurs DG Marché intérieur

Plus en détail

Tous les salariés de toutes les entreprises ayant au moins 2 ans d ancienneté dans la même entreprise

Tous les salariés de toutes les entreprises ayant au moins 2 ans d ancienneté dans la même entreprise Finalité Bénéficiaire Tous les salariés de toutes les entreprises ayant au moins 2 ans d ancienneté dans la même entreprise De quoi s agitil? L entretien est un échange entre le salarié et la hiérarchie.

Plus en détail

Transférabilité des compétences et réinsertion professionnelle des travailleurs qui rentrent au pays: l étude comparative de l ETF

Transférabilité des compétences et réinsertion professionnelle des travailleurs qui rentrent au pays: l étude comparative de l ETF Transférabilité des compétences et réinsertion professionnelle des travailleurs qui rentrent au pays: l étude comparative de l ETF EUROMED Migration III: Réinsertion sociale et professionnelle des migrants

Plus en détail

SAGE et Tableau de bord

SAGE et Tableau de bord SAGE et Tableau de bord 2 Sommaire LeSAGEEstuairedelaLoire Réflexionpréalableàlamiseenplaced untableaudebord Définition du Tableau de bord Lafeuillederoutepointd accèsdutableaudebord L application Tableau

Plus en détail

La participation des parents dans le Plan de Réussite scolaire

La participation des parents dans le Plan de Réussite scolaire La participation des parents dans le Plan de Réussite scolaire Réunion d information et d échanges avec les représentants de parents Ministère de l Éducation nationale et de la Formation professionnelle

Plus en détail

Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Politique d aménagement du territoire (Proxima 79 2001 2007)

Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Politique d aménagement du territoire (Proxima 79 2001 2007) Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Isolement des personnes âgée en milieu rural. Habitat non adapté à la perte d autonomie. Besoin de diversifier l offre d hébergement.

Plus en détail

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat En perspective de la Conférence Mondiale des Nations Unies sur le Climat qui se tiendra à Paris en décembre

Plus en détail

L évolution des normes ISO9001 et ISO14001. La forme Le fond

L évolution des normes ISO9001 et ISO14001. La forme Le fond 41 ième rencontre 29 septembre 2014 L évolution des normes ISO9001 et ISO14001 La forme Le fond AllQuality Sept 2014 : évolution ISO9001 et ISO14001 - philippe.barbaza@qualivie.fr - 1 Vers une structure

Plus en détail

Les parisiens et les obsèques

Les parisiens et les obsèques Les parisiens et les obsèques Étude Services Funéraires - Ville de Paris 6 octobre 2015 1 Éléments de cadrage 2 Obsèques par tranches d âge Étude menée sur un échantillon de 3 498 obsèques, réalisées du

Plus en détail

UNE AGENCE EUROPÉENNE DES DROITS FONDAMENTAUX?

UNE AGENCE EUROPÉENNE DES DROITS FONDAMENTAUX? UNE AGENCE EUROPÉENNE DES DROITS FONDAMENTAUX? L AEDH a pris connaissance avec intérêt de la décision du Conseil européen de Bruxelles d élargir le mandat de l Observatoire européen des phénomènes racistes

Plus en détail

Présentation de la loi n 2014-288 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale.

Présentation de la loi n 2014-288 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale. Présentation de la loi n 2014-288 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale. 1 Une réforme de grande ampleur. Pourquoi? Le système actuel de la formation professionnelle,

Plus en détail

"Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte?

Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? "Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? ingéniosité Crédit images J. DOMEAU Quelles sont les vraies opportunités de développement pour vos entreprises?" 1 Contexte

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Liste des auteurs... Sommaire... Liste des principales abréviations... Avant-propos... I. LES ACTEURS DE LA GOUVERNANCE

TABLE DES MATIÈRES. Liste des auteurs... Sommaire... Liste des principales abréviations... Avant-propos... I. LES ACTEURS DE LA GOUVERNANCE TABLE DES MATIÈRES Liste des auteurs................................................... Sommaire........................................................... Liste des principales abréviations...................................

Plus en détail

Pour le LEADER de la. jeunesse infirmière

Pour le LEADER de la. jeunesse infirmière Pour le LEADER de la jeunesse infirmière Comité jeunesse de l Ordre Présent dans chacune des régions du Québec, le Comité jeunesse de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a pour mission

Plus en détail

Bâtir un environnement alimentaire sain et durable dans nos collectivités - 24 novembre 2014

Bâtir un environnement alimentaire sain et durable dans nos collectivités - 24 novembre 2014 Cette présentation a été effectuée le 24 novembre 2014 au cours de la journée «Bâtir un environnement alimentaire sain et durable dans nos collectivités» dans le cadre des 18 es Journées annuelles de santé

Plus en détail

Tarifs : 250 ht mensuel pour un établissement jusque 100 lits 350 ht mensuel pour un établissement de plus de 100 lits

Tarifs : 250 ht mensuel pour un établissement jusque 100 lits 350 ht mensuel pour un établissement de plus de 100 lits La mise en place de la Tarification à l Activité (T2A) dans le secteur S.S.R va modifier en profondeur l impact de vos données PMSI et engager financièrement votre établissement. La société EQS, forte

Plus en détail

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique Concours d admission en 1 er Cycle Epreuve écrite principale 1/2 Correction de la Dissertation Durée : 2 heures Thématique 2 Changement climatique Sujet : Le développement durable : une réponse aux enjeux

Plus en détail

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie.

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Eléments de réflexion pour répondre à la consultation de la Commission européenne 1. Remarque préliminaire

Plus en détail

Mercredi 27 juin 2012

Mercredi 27 juin 2012 Mercredi 27 juin 2012 Les CMR dans les déchets dangereux de l industrie chimique Protection des travailleurs L industrie chimique se situe parmi les toutes premières industries productrices de déchets

Plus en détail

Intervention une voirie pour tous

Intervention une voirie pour tous SCoT du Pays entre Seine & Bray Intervention une voirie pour tous Pays entre Seine & Bray Sommaire Le Pays et le SCoT en quelques mots Les enjeux de mobilité Des enjeux au SCoT Le Pays et le SCoT en quelques

Plus en détail

Classer, trier et taguer pour retrouver les enjeux documentaires du Web (2.0)

Classer, trier et taguer pour retrouver les enjeux documentaires du Web (2.0) Classer, trier et taguer pour retrouver les enjeux documentaires du Web (2.0) Xavier Lacot consultant technique Clever Age 1 Sommaire Web 2.0 : de quoi parle-t-on? Tags contre catégories : la valeur ajoutée

Plus en détail

Livre et lecture en Bretagne. état d e s l i e u x. du livre et de la lecture en Bretagne

Livre et lecture en Bretagne. état d e s l i e u x. du livre et de la lecture en Bretagne Livre et lecture en Bretagne état d e s l i e u x du livre et de la lecture en Bretagne Mars 2010 INTRODUCTION... 8 Partie I auteurs... 11 Typologie des répondants... 11 Publications... 12 Localisation

Plus en détail

Stage Nouveaux programmes de cinquième

Stage Nouveaux programmes de cinquième Stage Nouveaux programmes de cinquième Stage Nouveaux III- DES HOMMES ET DES RESSOURCES ( environ 35% du temps consacré à la géographie ) LA QUESTION DE L ENERGIE Des problèmes Stage Nouveaux Une des difficultés

Plus en détail

Dispositifs d individualisation et parcours de réussite: ce qu en disent les textes officiels

Dispositifs d individualisation et parcours de réussite: ce qu en disent les textes officiels Dispositifs d individualisation et parcours de réussite: ce qu en disent les textes officiels L autonomie des établissements en question Julie Blanc. Septembre 2011 Une volonté politique de redonner de

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉTUDES 2014-2015. Baccalauréat universitaire en socioéconomie FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ

PROGRAMME D'ÉTUDES 2014-2015. Baccalauréat universitaire en socioéconomie FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ PROGRAMME D'ÉTUDES 01-015 Baccalauréat universitaire en socioéconomie FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ Baccalauréat universitaire en socioéconomie 1ère partie (0 crédits) s obligatoires (8 crédits) Les

Plus en détail

VISUEL. Réunion du Comité Consultatif des Actionnaires de Natixis (CCAN) du 9 décembre 2015

VISUEL. Réunion du Comité Consultatif des Actionnaires de Natixis (CCAN) du 9 décembre 2015 VISUEL Réunion du Comité Consultatif des Actionnaires de Natixis (CCAN) du 9 décembre 2015 Sommaire 1. Actualité de Natixiset du Comité Consultatif des Actionnaires de Natixis2016 Trophées des Meilleures

Plus en détail

Les 7 défis GRH après la crise. 5 juillet 2011

Les 7 défis GRH après la crise. 5 juillet 2011 Les 7 défis GRH après la crise - 5 juillet 2011 Les 7 Défis 2011 - L engagement des salariés Les talents Le changement Le management La diversité Le développement durable Le dialogue social I- Développer

Plus en détail

Les modifications apportées figurent en gras, en italiques et sont surlignées en jaune

Les modifications apportées figurent en gras, en italiques et sont surlignées en jaune 3- Orientations d Aménagement et de Programmation (extrait) Les modifications apportées figurent en gras, en italiques et sont surlignées en jaune Secteur Ivry-confluences Mise en valeur du paysage urbain

Plus en détail

Démarche qualité en éducation pour la santé

Démarche qualité en éducation pour la santé Démarche qualité en éducation pour la santé Vers une amélioration des pratiques professionnelles dans les comités d éducation pour la santé Linda CAMBON Coordinatrice CRES Lorraine et coanimatrice du groupe

Plus en détail

D abord, la géomatique

D abord, la géomatique Geoffrey Edwards CIRRIS, CRG et le département de sciences géomatiques, Université Laval D abord, la géomatique. discipline concernée par la collecte, l analyse et la diffusion de données (géo)spatiales.

Plus en détail

Mobilités et métropolisation

Mobilités et métropolisation Objet de la présentation Mobilités et métropolisation Université Nice - Sophia Antipolis UMR ESPACE 6012 Équipe «dynamiques territoriales» 98, bd Édouard Herriot BP 3209-06204 Nice cedex Tel / fax : 04

Plus en détail

Formalisation du système qualité de la pharmacie à usage intérieur d un établissement gériatrique

Formalisation du système qualité de la pharmacie à usage intérieur d un établissement gériatrique Formalisation du système qualité de la pharmacie à usage intérieur d un établissement gériatrique Application aux secteurs préparation magistrale des médicaments non stériles et reconditionnement en doses

Plus en détail

Le contexte parisien. Les incidences directes. Sécurité routière :

Le contexte parisien. Les incidences directes. Sécurité routière : 1 Perspectives et Rétrospective de la mobilité à Paris Plan de l exposé Le contexte parisien. Les incidences directes «mobilité et sécurité routière». Sécurité routière : des résultats bons mais contrastés.

Plus en détail

Bilan de compétences et développement des ressources humaines

Bilan de compétences et développement des ressources humaines Bilan de compétences et développement des ressources humaines Bilan de compétences et développement des ressources humaines Première partie : Bilan de Compétences, repères Seconde partie : Bilan de compétences

Plus en détail

Bassin versant du Giffre. SIVM du Haut-Giffre

Bassin versant du Giffre. SIVM du Haut-Giffre Bassin versant du Giffre SIVM du Haut-Giffre 25 Juin 2009 Analyse des besoins Première analyse des besoins Deuxième analyse des besoins Outil de saisie de la donnée terrain Edition de cartographie de l

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-2016. Maîtrise universitaire en management public (MAP) FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ

PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-2016. Maîtrise universitaire en management public (MAP) FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ PROGRAMME D'ÉTUDES 015-01 Maîtrise universitaire en management public (MAP) FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ Maîtrise universitaire en management public (MAP) s obligatoires pour toutes les mentions

Plus en détail

Politique de rémunération

Politique de rémunération Politique de rémunération Réalisé par: Ouafae ELYACOUBI Sabah ABARKACH Imane NAJI Plan 1 Introduction 2 Objectives de la politique de rémuneration 3 Stratégie et formes de la rémuneration 4 Etapes de mise

Plus en détail

TFT: Mettre sur le marché des produits responsables

TFT: Mettre sur le marché des produits responsables TFT: Mettre sur le marché des produits responsables Qui sommes-nous? TFT est une organisation internationale à but non lucratif qui appuie les entreprises et les communautés afin qu elles connaissent et

Plus en détail

- 3 - AVENIR FINANCE. 2.3 Procès-verbal des délibérations : et tenu au. siège social de la Société. de président ou

- 3 - AVENIR FINANCE. 2.3 Procès-verbal des délibérations : et tenu au. siège social de la Société. de président ou - 1 - - 2 - AVENIR FINANCE. 2.3 Procès-verbal des délibérations : et tenu au siège social de la Société. de président ou un fondé de pouvoir habilité à cet effet. - 3 - Lecture et approbation du procès

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 15 septembre 2015. Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 15 septembre 2015. Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 DOSSIER DE PRESSE Mardi 15 septembre 2015 Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 Novethic, une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 Depuis sa création

Plus en détail

PROGRAMME PROVISOIRE. Chaque communication sera suivie d un débat INTRODUCTION

PROGRAMME PROVISOIRE. Chaque communication sera suivie d un débat INTRODUCTION ATELIER DE LA FAO POUR LA MISE EN OEUVRE DE L ACCORD FAO 2009 RELATIF AUX MESURES DE L ETAT DU PORT VISANT A LUTTER CONTRE LA PECHE ILLICITE, NON DECLAREE ET NON REGLEMENTEE 20-24 JUILLET 2015 CAP-VERT

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Prendre la mesure de sa bibliothèque. définir, mesurer, démontrer, communiquer

Prendre la mesure de sa bibliothèque. définir, mesurer, démontrer, communiquer Prendre la mesure de sa bibliothèque définir, mesurer, démontrer, communiquer enjeux méthodologie histoire normes communication (narrative) qualité perspectives enjeux Un temps, passé, où la légitimité

Plus en détail

GEOGRAPHIE : LA QUESTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE. Stages Nouveaux programmes de 5ème. V.BLUA et V.WARZAGER

GEOGRAPHIE : LA QUESTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE. Stages Nouveaux programmes de 5ème. V.BLUA et V.WARZAGER GEOGRAPHIE : LA QUESTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE Que dit le programme? Deux propositions de mise en œuvre Dans un pays du Sud : Curitiba, une ville durable au Brésil? Dans un pays du Nord : le cas de

Plus en détail

Introduction. Jean-Pierre GILLET, Vice-président en charge du développement économique et des infrastructures

Introduction. Jean-Pierre GILLET, Vice-président en charge du développement économique et des infrastructures Introduction Jean-Pierre GILLET, Vice-président en charge du développement économique et des infrastructures La COP 21 : quels enjeux pour les entreprises? Patrick Criqui, directeur de recherche au CNRS,

Plus en détail

L ÉVOLUTION DES MÉTIERS ET

L ÉVOLUTION DES MÉTIERS ET 1 L ÉVOLUTION DES MÉTIERS ET FONCTIONS RH Caroline Boisson UE Ressources humaines janvier 2009 SOMMAIRE Introduction I. RH, une évolution avérée II. III. Les enjeux de cette évolution A. Pour les métiers

Plus en détail

Évaluation et formations techniques : e.profil

Évaluation et formations techniques : e.profil Évaluation et formations techniques : e.profil Claude Lepineux Christian Plantadis GNFA Office professionnel de qualification des organismes de formation Prestations d évaluation des compétences et de

Plus en détail

5. Relever les mots clefs exprimés par les participants lors de leur présentation et les offrir au groupe en guise de conclusion de l'activité.

5. Relever les mots clefs exprimés par les participants lors de leur présentation et les offrir au groupe en guise de conclusion de l'activité. Arrêt sur image Cadre de jeu But : faciliter la prise de parole et l'expression de ses représentations à l'aide d'une illustration imagée Nombre : min. 4 personnes Âge : dès 8 ans Durée : 1 5 min. pour

Plus en détail

Directeur de thèse: Aurélie DUDEZERT. -Myriam KAROUI -

Directeur de thèse: Aurélie DUDEZERT. -Myriam KAROUI - Comment introduire les pratiques de collaboration et d auto-organisation dans les entreprises hiérarchiques pour aller vers le modèle de l entreprise centrée «connaissances»? -Myriam KAROUI - Directeur

Plus en détail

Les points - clés entre e-commerce et logistique

Les points - clés entre e-commerce et logistique Les points - clés entre e-commerce et logistique Présentation par Sylvie KRZYZANOWSKI S.Koncept Conseil, suivi, coordination logistique / informatique en temps partagé s.koncept@free.fr 06 88 84 43 12

Plus en détail

LES UCS AU COEUR DE LA RÉFORME DU SYSTÈME DE SANTÉ

LES UCS AU COEUR DE LA RÉFORME DU SYSTÈME DE SANTÉ LES UCS AU COEUR DE LA RÉFORME DU SYSTÈME DE SANTÉ POURQUOI UNE RÉFORME? Améliorer l État de santé de la population Plus d Équité, Une meilleure couverture, Et La maîtrise des coûts! THÈMES PRIORITAIRES

Plus en détail

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL LES POLITIQUES DE LA BANQUE MONDIALE DANS LE DOMAINE DE L ÉDUCATION ET LE DROIT DE L ENFANT À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE : VERS LA RÉALISATION OU LA VIOLATION DE CE DROIT DANS

Plus en détail

Situation professionnelle

Situation professionnelle Annexe 1 Dossier personnel Situation professionnelle Prénom : Nom : Date de naissance : Lieu de naissance : Fonction actuelle : Adresse professionnelle : Téléphone professionnel : Courrier électronique

Plus en détail

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS EN QUELQUES MOTS Nous sommes un cabinet spécialisé dans l accompagnement des décideurs : développement de vos pratiques managériales, accompagnement à la formalisation collective de projets, organisation

Plus en détail

STRATEUM CONSEIL L ACCOMPAGNEMENT DURABLE

STRATEUM CONSEIL L ACCOMPAGNEMENT DURABLE STRATEUM CONSEIL L ACCOMPAGNEMENT DURABLE EXECUTIVE SEARCH Strateum Conseil vous accompagne pour trouver les profils dans les domaines clés du management Direction générale Direction fi nancière Direction

Plus en détail

INC 11 décembre 2006. Réflexions sur la démarche de mutualisation

INC 11 décembre 2006. Réflexions sur la démarche de mutualisation Réflexions sur la démarche de mutualisation 1 Le contexte Les objectifs La méthode retenue Les facteurs de réussite et perspectives 2 Rappel du contexte 3 L Assurance Maladie est un service public de 200

Plus en détail

À partir de 10h00 - Accueil des participants, inscription et installation à l INSET de Nancy

À partir de 10h00 - Accueil des participants, inscription et installation à l INSET de Nancy Mise à jour au 3 avril 2015 Lundi 1 er Juin 2015 À partir de 10h00 - Accueil des participants, inscription et installation à l INSET de Nancy 14h00 Préparation des travaux avec les intervenants, les animateurs

Plus en détail

Programme de Mercatique : Les repères pour la formation

Programme de Mercatique : Les repères pour la formation Programme de Mercatique : Les repères pour la formation 1 Les enjeux des repères pour la formation Réaffirmer et éclairer l ancrage scientifique L enseignant(e) doit prendre conscience : des fondements

Plus en détail

Culture sécurité et Retour d'expérience b Le Projet «Etablissements Bretons pour le Retour d'expérience (EBREX)»

Culture sécurité et Retour d'expérience b Le Projet «Etablissements Bretons pour le Retour d'expérience (EBREX)» JOURNEE REGIONALE OMEDIT - ARS Mercredi 23 Septembre 2015 Culture sécurité et Retour d'expérience b Le Projet «Etablissements Bretons pour le Retour d'expérience (EBREX)» Equipe CAPPS Bretagne Ce projet

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT: CONCEPT ET MISE EN OEUVRE FATIHA BENARZI

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT: CONCEPT ET MISE EN OEUVRE FATIHA BENARZI LA GESTION DE LA RELATION CLIENT: CONCEPT ET MISE EN OEUVRE FATIHA BENARZI les concepts de la gestion relation clients La démarche Un changement de perspective et la vente dans tous ça? Les enjeux Les

Plus en détail

Programme de Mise à Niveau. Programme Doctoral. Faculté des hautes études commerciales Directive pour les Doctorats avec mention Management.

Programme de Mise à Niveau. Programme Doctoral. Faculté des hautes études commerciales Directive pour les Doctorats avec mention Management. Faculté des hautes études commerciales Directive pour les Doctorats avec mention Management Préambule La présente directive régit les modalités du Programme Doctoral de la Faculté des HEC avec mention

Plus en détail

Le dispositif CJC à la Réunion et son inscription dans l offre de soins. Journée régionale CJC 15 septembre 2015

Le dispositif CJC à la Réunion et son inscription dans l offre de soins. Journée régionale CJC 15 septembre 2015 Le dispositif CJC à la Réunion et son inscription dans l offre de soins Journée régionale CJC 15 septembre 2015 2 La politique de santé en matière d addictions à la Réunion Les orientations régionales

Plus en détail

DR CORSE CNFPT. Rencontre des cadres dirigeants territoriaux de Corse. 9 octobre 2015 Bonifacio. Détermination des attentes des participants

DR CORSE CNFPT. Rencontre des cadres dirigeants territoriaux de Corse. 9 octobre 2015 Bonifacio. Détermination des attentes des participants 1 DR CORSE CNFPT Rencontre des cadres dirigeants territoriaux de Corse 9 octobre 2015 Bonifacio Détermination des attentes des participants Questionnaire élaboré par le Cabinet Access Consultants Directeur

Plus en détail

Evaluation des politiques de développement durable Du territoire d Angers Loire Métropole

Evaluation des politiques de développement durable Du territoire d Angers Loire Métropole Evaluation des politiques de développement durable Du territoire d Angers Loire Métropole Rencontres DDT 49/DREAL PdL/CVRH/CNFPT «Une journée pour vos projets de territoire» Mission développement durable

Plus en détail

Arts et communications graphiques

Arts et communications graphiques Arts et communications graphiques Grille 2008-2009 s de compétence 574.B0 Techniques d'animation 3D et de synthèse d'images ATTEINTE DE COMPÉTENCES PREMIÈRE SESSION 0064 ( c ) G 109-103-02 Santé et éducation

Plus en détail

Consultation publique sur le projet «Quartier Bonaventure phase 1» Quartier Bonaventure : le «Nouveau Montréal» par et pour qui?

Consultation publique sur le projet «Quartier Bonaventure phase 1» Quartier Bonaventure : le «Nouveau Montréal» par et pour qui? Office de consultation publique de Montréal Consultation publique sur le projet «Quartier Bonaventure phase 1» Quartier Bonaventure : le «Nouveau Montréal» par et pour qui? Mémoire déposé par POPIR-Comité

Plus en détail

Présentation des indicateurs 2012 Femmes du Numérique

Présentation des indicateurs 2012 Femmes du Numérique Présentation des indicateurs 2012 Femmes du Numérique Situation comparée des femmes et des hommes dans les entreprises adhérentes de Syntec Numérique Juin 2013 Juin 2013 Source : MARKESS International

Plus en détail

d occasion. Solohaja-Faniaha Dimby Modèles et Apprentissage en Sciences Humaines et Sociales Paris, 04-05 Juin 2012

d occasion. Solohaja-Faniaha Dimby Modèles et Apprentissage en Sciences Humaines et Sociales Paris, 04-05 Juin 2012 Université de Paris I 90 rue de Tolbiac, Paris, France,.@malix.univ-paris1.fr Modèles et Apprentissage en Sciences Humaines et Sociales Paris, 04-05 Juin 2012 Outline 1 2 3 4 5 L étude fait suite à un

Plus en détail

L INTRODUCTION DE LA NOTION D EXPÉRIENCE CLIENT AXÉE SUR L IMPUTABILITÉ

L INTRODUCTION DE LA NOTION D EXPÉRIENCE CLIENT AXÉE SUR L IMPUTABILITÉ INNOVER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES: L INTRODUCTION DE LA NOTION D EXPÉRIENCE CLIENT AXÉE SUR L IMPUTABILITÉ Me Louis Brunelle Directeur des ressources humaines, des communications et des affaires

Plus en détail

«Prendre soin à domicile : du nomadisme au délogement, les enjeux d un groupe soignant»

«Prendre soin à domicile : du nomadisme au délogement, les enjeux d un groupe soignant» «Prendre soin à domicile : du nomadisme au délogement, les enjeux» Pascal ROMAN Professeur de Psychologie clinique, psychopathologie et psychanalyse à l Université de Lausanne Prendre soin à domicile :

Plus en détail

Rentabilité de l investissement énergétique

Rentabilité de l investissement énergétique Rentabilité de l investissement énergétique Plus de 96 000 logements 42% de locataires cheminots Collecteur du 1% SNCF Rentabilité de l investissement énergétique Immobilier Perspectives 25 novembre 2008

Plus en détail

Comment ça marche dans la métropole? Enjeux piétons en Île-de-France

Comment ça marche dans la métropole? Enjeux piétons en Île-de-France La ville en marche / Ville de Paris - STIF 7 janvier 2010 Comment ça marche dans la métropole? Enjeux piétons en Île-de-France Paul Lecroart, urbaniste Institut d Aménagement de d Urbanisme de la Région

Plus en détail

PRINCIPES ET CONCEPTS GÉNÉRAUX DE L'AUDIT APPLIQUÉS AUX SYSTÈMES D'INFORMATION

PRINCIPES ET CONCEPTS GÉNÉRAUX DE L'AUDIT APPLIQUÉS AUX SYSTÈMES D'INFORMATION Audit Informatique PRINCIPES ET CONCEPTS GÉNÉRAUX DE L'AUDIT APPLIQUÉS AUX SYSTÈMES D'INFORMATION UE1 Jean-Louis Bleicher HEURES : 6 1) Systèmes d'information et audit : Les systèmes et technologies de

Plus en détail

SOLUTIONS ENVISAGÉES. (i) La comparaison économique des solutions montre que la solution 2 entraîne des pertes électriques de 873,7 M$.

SOLUTIONS ENVISAGÉES. (i) La comparaison économique des solutions montre que la solution 2 entraîne des pertes électriques de 873,7 M$. Page 1 de 8 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 1 DE LA RÉGIE DE L ÉNERGIE (LA RÉGIE) AU TRANSPORTEUR RELATIVE AU PROJET À 735 KV DE LA CHAMOUCHOUANE BOUT-DE-L ÎLE, SOLUTIONS ENVISAGÉES 1. Références : (i) Pièce

Plus en détail

Bilan du plan régional de santé au travail 2010-2014 et perspectives. La prévention des TMS

Bilan du plan régional de santé au travail 2010-2014 et perspectives. La prévention des TMS Bilan du plan régional de santé au travail 2010-2014 et perspectives La prévention des TMS Action partenariale dans le secteur de M. Lopez, Inspecteur du travail DIRECCTE UT 86 M. Joly, ARACT Action débutée

Plus en détail

Analyse du bocage par imagerie de télédétection : Comparaison à l analyse manuelle. Dr Ludovic Journaux En collaboration avec David Michelin

Analyse du bocage par imagerie de télédétection : Comparaison à l analyse manuelle. Dr Ludovic Journaux En collaboration avec David Michelin Analyse du bocage par imagerie de télédétection : Comparaison à l analyse manuelle Dr Ludovic Journaux En collaboration avec David Michelin Comité de pilotage du Réseau Bocages de Bourgogne du 4/12/2015

Plus en détail

Plan de la présentation. 1 Fonctions statistiques d une banque centrale. Introduction. 1.1 - Enjeux de l activité statistique. statistique (suite)

Plan de la présentation. 1 Fonctions statistiques d une banque centrale. Introduction. 1.1 - Enjeux de l activité statistique. statistique (suite) Plan de la présentation LA PLACE DE LA STATISTIQUE DANS LES ACTIVITES DE LA Introduction Les fonctions s d une banque centrale Antonin S. DOSSOU Directeur de la Recherche et de la Statistique - La Statistique

Plus en détail

Charte de déontologie du CSTB

Charte de déontologie du CSTB Charte de déontologie du CSTB La présente charte définit et fait connaitre la déontologie que le CSTB s engage à respecter en tant que support d innovation et tiers de confiance. Dans cette perspective,

Plus en détail

L apprentissage à distance. Mise en scène des contenus Innovation pédagogique et NTIC

L apprentissage à distance. Mise en scène des contenus Innovation pédagogique et NTIC L apprentissage à distance Mise en scène des contenus Innovation pédagogique et NTIC Les enjeux e-learning une nouvelle forme d apprentissage (défis culturel et pédagogique) avec des contenus non-linéaires

Plus en détail

Menu. Les enjeux et le futur de la profession comptable. Réseau CPA-Parlementaires. Daniel McMahon, FCPA, FCA

Menu. Les enjeux et le futur de la profession comptable. Réseau CPA-Parlementaires. Daniel McMahon, FCPA, FCA Les enjeux et le futur de la profession comptable Daniel McMahon, FCPA, FCA Président et chef de la direction Colloque CPA-Parlementaires 22 octobre 2014 Québec Menu Réseau CPA-Parlementaires Campagne

Plus en détail

ESPACE RÉGIONAL DE PARTAGE D'EXPÉRIENCE BILAN 2011 ET PERSPECTIVES 2012

ESPACE RÉGIONAL DE PARTAGE D'EXPÉRIENCE BILAN 2011 ET PERSPECTIVES 2012 ET PERSPECTIVES 2012 PICARDIE SOMMAIRE 01 RAPPEL OBJECTIFS ET POINTS DE VUE 02 PERSPECTIVES 2012 OBJECTIFS 2012 LES THÈMES PROPOSÉS LES ÉVOLUTIONS LOGISTIQUES 01 RAPPEL OBJECTIFS RAPPEL OBJECTIFS ET POINTS

Plus en détail

Référentiel de certification DEJEPS 1/5

Référentiel de certification DEJEPS 1/5 1 : ONEVOIR N PROJET D ATION 2 : PRENDRE OORDONNER LA MISE EN ŒVRE D N PROJET D ATION 3 : ONDIRE DES DEMARHES PEDAGOGIQES DANS NE PERSPETIVE SOIO-EDATIVE 4 : ANIMER EN SERITE DANS LE HAMP D ATIVITE Référentiel

Plus en détail

Le conseil de développement lucéen

Le conseil de développement lucéen Le conseil de développement lucéen Le CDL : une assemblée citoyenne Le comité permanent du 13 mai : pré lancement des travaux L organisation à venir des travaux du CDL en 2 étapes Contenu de l étape 1

Plus en détail

Programme des enseignements. Double Diplôme Bac+5 Sciences Po Bordeaux Université Mundiapolis

Programme des enseignements. Double Diplôme Bac+5 Sciences Po Bordeaux Université Mundiapolis Programme des enseignements Double Diplôme Bac+5 Sciences Po Bordeaux Université Mundiapolis Année/Semestre Première année Semestre 1 Première année Semestre 2 Introduction à l'économie politique Histoire

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

Le commerce des services

Le commerce des services Le commerce des services Plan de l intervention 1. Qu est-ce qu un service? a. Définitions b. Les secteurs de services c. Les modes de fourniture 2. Eléments de positions françaises 3. Actualité des principales

Plus en détail

LES ENJEUX. Pourquoi évaluer les risques professionnels? C est un préalable à la création ou à l actualisation du Document Unique

LES ENJEUX. Pourquoi évaluer les risques professionnels? C est un préalable à la création ou à l actualisation du Document Unique Pourquoi évaluer les risques professionnels? C est un préalable à la création ou à l actualisation du Document Unique LES ENJEUX Cet argumentaire est à destination des employeurs : TPE, PME, artisans,

Plus en détail

Les Métiers de l Alimentation

Les Métiers de l Alimentation Les Métiers de l Alimentation Deux principaux secteurs : L Artisanat et le commerce alimentaire de proximité Boucherie, Boulangerie, Charcuterie, Chocolaterie, Confiserie, Crémerie Fromagerie, Epicerie,

Plus en détail

L objectif de cet enseignement Est de comprendre comment la créativité et l innovation sont les moteurs de l évolution technologique

L objectif de cet enseignement Est de comprendre comment la créativité et l innovation sont les moteurs de l évolution technologique L objectif de cet enseignement Est de comprendre comment la créativité et l innovation sont les moteurs de l évolution technologique Est de confronter les élèves à des démarches permettant de favoriser

Plus en détail

Groupe de Travail FRET

Groupe de Travail FRET Groupe de Travail FRET LGV PACA Etudes Préalables à l Enquête d Utilité Publique - Phase 1 21 novembre 2011 1 Bilan des groupes de travail Fret 1 et 2 2 Les points d accord Limiter le transit routier sur

Plus en détail

Optimisation du rendement d un panneau solaire par héliotropisme

Optimisation du rendement d un panneau solaire par héliotropisme Epreuve de TIPE Sujet : Surfaces Optimisation du rendement d un panneau solaire par héliotropisme Problématique : Quelle technique pouvons nous envisager afin d optimiser le rendement d un panneau solaire

Plus en détail

Comprendre les enjeux de l Accès aux Services Energétiques pour le Développement Humain. Les acteurs centraux au cœur du changement

Comprendre les enjeux de l Accès aux Services Energétiques pour le Développement Humain. Les acteurs centraux au cœur du changement Comprendre les enjeux de l Accès aux Services Energétiques pour le Développement Humain Les acteurs centraux au cœur du changement Détails sur les contenus des sessions : Thème 1 : «Compréhension des concepts

Plus en détail