Observatoire de l hôtellerie saumuroise. 28 avril 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Observatoire de l hôtellerie saumuroise. 28 avril 2015"

Transcription

1 Observatoire de l hôtellerie saumuroise avril 2015

2 Contexte et objectifs Contexte : La CCI de Maine-et-Loire a été sollicitée pour mettre en place un observatoire de l hôtellerie du Grand Saumurois, afin d obtenir une vision objective de l activité hôtelière. S appuyant sur l expérience menée en 2013 à l échelle d Angers Loire Métropole, cet observatoire intègre différentes dimensions : - Etat des lieux de l offre - Evolution de la demande (baromètre conjoncturel mensuel) - Les projets Les objectifs de l observatoire : Etre un outil d aide à la décision pour les collectivités, les entreprises et les porteurs de projet. Disposer d informations économiques sur l activité hôtelière 2

3 LE PARC HOTELIER DU GRAND SAUMUROIS 3

4 Environ chambres disponibles Le parc est majoritairement composé d établissements 2 et 3 étoiles : près de deux tiers des chambres en 2-3 étoiles. L offre en catégorie haut de gamme n est pas négligeable : six établissements 4 étoiles et un établissement 5 étoiles (Château de Verrières). Le nombre de résidences (tourisme, hôtelière) est faible. En revanche le nombre de chambres (Belambra) est important et amplifie l offre para-hôtelière sur le territoire saumurois. Le parc hôtelier et para-hôtelier dans le Grand Saumurois 2014 Catégorie Nombre d'établissements Nombre de chambres Capacité du plus grand établissement Non classés établissements pour chambres 1* * * * * Résidences hôtelières TOTAL

5 Près d un quart de la capacité hôtelière du département Le Maine-et-Loire dispose de 172 établissements pour un total de chambres de L emploi s élève à environ 950 ETP. Le Grand Saumurois concentre 24% de la capacité hôtelière et para-hôtelière du département. Cette part est plus importante en nombre d établissements ou ETP (28%). Avec chambres, la capacité d accueil du Grand Saumurois est la 2 ème du département. A titre de comparaison, le nombre de chambres est de pour l agglomération angevine et de 800 pour la Communauté d Agglomération Choletaise. Part du Grand Saumurois par rapport au département 5

6 Une large majorité d indépendants L offre saumuroise est dominée par les indépendants qui proposent 70% des chambres du territoire. Les enseignes (franchisés, filiale d une chaine intégrée), majoritaires dans l agglomération angevine, sont peu nombreuses : 6 établissements (Mercure, Kyriad, Ibis, Campanile, Première Classe, Belambra). Leur capacité moyenne en hôtellerie (50 chambres) est nettement supérieure à celle des indépendants (20). Nombre moyen de chambres en hôtellerie Indépendants : 20 Enseignes intégrées : 50 Part des enseignes intégrées par catégorie (nombre de chambres) Part du Grand Saumurois par rapport au département Moyenne : 23% 6

7 Nombre moyen d emplois et de chambres en hôtellerie La capacité moyenne par établissement est de 23 chambres en A titre de comparaison, cette moyenne est de 43 chambres au sein de l agglomération angevine. Le nombre moyen d ETP est de 5,7. Nombre moyen de chambres par établissement ETP moyen - Hôtel-restaurant : 8 - Hôtel : 3 Moyenne chambre : 23 7

8 58% de la capacité hôtelière localisée à Saumur Commune Nombre de chambres % du nombre total de chambres SAUMUR % DOUÉ-LA-FONTAINE 112 9% FONTEVRAUD-L'ABBAYE 92 8% MONTREUIL-BELLAY 59 5% 8

9 Forte concentration du parc au cœur de Saumur 9

10 LES AUTRES FORMES D HEBERGEMENT DU TERRITOIRE 10

11 Le Grand Saumurois : lits marchands L hôtellerie concentre près de 20% de la capacité d accueil marchande. En plus des établissements étudiés dans le cadre de l observatoire, les hébergements potentiellement concurrentiels comme les hébergements collectifs, les meublés de tourisme ou les chambres d hôtes représentent une offre d accueil supplémentaire de plus lits (présence importante avec le Belambra). L hôtellerie de plein air constitue le premier hébergement du Grand Saumurois avec lits, soit la moitié de l offre du territoire. Capacité d accueil par type d hébergement (nombre de lits) Les résidences hôtelières ou de tourisme sont des établissements ouverts à toutes les clientèles (touristes de loisirs, touristes d affaires, étudiants...) et proposent les services de l hôtellerie classique avec la spécificité d appartements meublés et équipés. - Les hébergements collectifs : auberge de jeunesse, centre d accueil, foyer jeunes travailleurs. 0 Hôtellerie Hébergements collectifs Meublés Maison d'hôtes Source : CDT 49, CCI de Maine-et-Loire 11

12 RECENSEMENT DES PROJETS HOTELIERS ET PARA-HOTELIERS 12

13 Les projets en hôtellerie ou parahôtellerie 3 projets sont en cours de réalisation ou pourraient rapidement se concrétiser dans la région saumuroise. Le futur Center Parcs Vienne Grand Ouest pourrait générer 1,1 million de nuitées pour un taux d occupation annuel prévu de 85%. Vernantes Château de Jalesnes (Résidence hôtelière) à confirmer St-Georges-des-Sept-Voies Parc Résidentiel de Loisirs 8 éco-lodges, 4 livrés dans les prochaines semaines, 4 autres en 2016 Autres projets éventuels : - Louresse-Rochemier : projet de Parc Résidentiel de Loisirs - Chenehutte-les-Tuffeaux : vente du Prieuré : pas d acquéreur à ce jour Plus de 100 chambres De 50 à 100 chambres De 20 à 50 chambres Moins de 20 chambres Source : CDT 49, CCI de Maine-et-Loire Parnay Château (4-5 étoiles) 43 chambres (livraison à définir) Autres projets pouvant impacter le Grand Saumurois : - Center Parcs Les Trois Moutiers (86) 800 cottages + 20 maisons dans les arbres, livraison en

14 BAROMETRE CONJONCTUREL - Enquête mensuelle - 25 répondants en moyenne - Soit plus de 70% de la capacité d accueil 14

15 Baromètre de conjoncture : fiche annuelle

16 Baromètre de conjoncture : fiche mensuelle

17 Chiffres clés 2014 : nombre de chambres disponibles Angers Loire Métropole : chambres Nombre de chambres disponibles 2014 Economique (NC/1*/2*) Moyenne gamme (3*) Haut de gamme (4*/5*) Ensemble Enseignes intégrées (Franchise, filiale) Indépendants Saumur Hors ville de Saumur

18 Chiffres clés 2014 : taux d occupation Angers Loire Métropole : - 60,2% - 57,8% hors résidence hôtelière Taux d'occupation 2014 Economique (NC/1*/2*) 60,6% Moyenne gamme (3*) 55,8% Haut de gamme (4*/5*) 43,8% Ensemble 54,0% Enseignes intégrées (franchise, filiale) 57,7% Indépendants 51,8% Saumur 56,2% Hors ville de Saumur 47,1% 18

19 Taux d occupation : pic de fréquentation en juin et septembre 80% Les résultats mensuels sont contrastés : les plus forts taux d occupation sont observés en juin (69,5%) et en septembre (69,6%). L activité est dynamisée par la conjonction des différents segments de clientèle. La saisonnalité est assez «classique» dans le Grand Saumurois. Le tourisme d agrément a un impact plus fort que sur le territoire angevin avec une activité importante en juillet-août (pour information, taux d occupation de 56% à Angers Loire métropole en juillet-août). Le niveau d activité est plus limité au cours du 1 er trimestre et en fin d année : janvier constitue le mois le plus «creux» avec un taux de 32,3%. 70% 60% 50% 58,3% 63,3% 69,5% 64,4% 67,5% 69,6% 52,7% Moyenne Moyenne chambre : 54,0% : 23 40% 30% 20% 10% 0% 39,3% 40,3% 41,9% 34,5% 32,3% Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Agenda des manifestations : - Janvier : Folles Journées - Avril : Concours de Voltige International, Journées Nationales du Livre et du Vin, Concours de Dressage International, Naf Five Star - Juin : Anjou Vélo Vintage - Juillet : Festival International de Musiques Militaires - Août : les Grandes Tablées du Saumur-Champigny - Septembre : Foire-Expo, Festi Vini 19

20 Taux d occupation : comparaison sur le début d année 2015 Le taux d occupation progresse sensiblement en janvier : 2,3 points soit un taux de 34,6% en Celui de février est en revanche orienté à la baisse (-1,3 point). 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% ,3% -1,3% Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Moyenne 2014 : 54,0% Agenda des manifestations : - Janvier : Folles Journées - Avril : Concours de Voltige International, Journées Nationales du Livre et du Vin, Concours de Dressage International, Naf Five Star - Juin : Anjou Vélo Vintage - Juillet : Festival International de Musiques Militaires - Août : les Grandes Tablées du Saumur-Champigny - Septembre : Foire-Expo, Festi Vini 20

21 Un taux d occupation élevé pour la catégorie économique Les établissements de la catégorie économique affichent le taux d occupation le plus élevé 11 mois dans l année. Août constitue le pic de fréquentation avec un ratio proche de 80%. Les meilleures performances pour la catégorie moyenne gamme sont enregistrées en juin et en septembre. Les taux sont plus bas pour les hôtels 4/5 étoiles : moins de 50% de janvier à avril, puis au cours des trois derniers mois de l année. Moyenne : 60,6% Moyenne : 55,8% Moyenne : 43,8% 21

22 Un écart non négligeable entre enseignes et indépendants Les établissements d enseignes intégrées affichent des taux d occupation supérieurs à ceux des établissements indépendants (+6 points sur le taux d occupation global). Les pics de fréquentation les plus importants sont observés aux mois de juin et septembre pour les deux catégories. Moyenne : 57,7% Moyenne : 51,8% 22

23 Chiffres clés : prix moyen et RevPar en TTC hors RT Angers Loire Métropole : - Prix moyen : 62,56 - RevPar moyen : 37,73 Prix moyen annuel RevPar moyen annuel Economique (NC/1*/2*) 45,39 27,33 Moyenne gamme (3*) 72,78 40,50 Haut de gamme (4*/5*) 114,07 50,79 Ensemble 78,15 43,39 Enseignes intégrées 65,69 38,77 Indépendants 85,47 43,32 23

24 Prix moyen 2014 : 78,15 Le prix moyen par chambre s élève à un peu plus de 78 (environ 15 de plus qu à Angers Loire Métropole). Les variations mensuelles sont importantes : de 67,38 en février à 84,59 en juin. Les variations de tarif sont plus fortes pour les hôtels de moyenne (15,9 ) et haut de gamme (24,34 ). Mois le moins élevé Mois le plus élevé Ecart Economique (NC/1*/2*) 43,55 (novembre) 48,28 (juin) 4,73 Moyenne gamme (3*) 65,22 (mars) 81,12 (août) 15,9 Haut de gamme (4*/5*) 101,51 (janvier) 125,85 (mai) 24,34 Ensemble 67,38 (février) 84,59 (juin) 17,21 24

25 RevPar 2014 : 43,39 Rappelons qu il s agit du véritable indicateur de performance d un établissement hôtelier, il conjugue taux d occupation moyen et politique tarifaire dans une logique d optimisation. Le faible RevPar observé au cours du premier trimestre est l effet conjugué de la baisse d activité économique et d un prix moyen plus faible (inférieur à 72 ). Pour septembre et surtout juin, la performance est surtout imputable au surcroît d activité (taux d occupation proche de 70%). Moyenne chambre : 23 RevPar 2014 : 43,39 25

26 RevPar : un différentiel important pour les 3, 4 et 5* Le RevPar peut varier du simple au double pour la catégorie économique entre le mois de janvier et celui d août. Les oscillations sont beaucoup fortes encore pour les établissements de moyenne gamme et ceux de la catégorie haut de gamme (plus de 50 d écart pour cette dernière entre janvier et septembre). Mois le moins élevé Mois le plus élevé Ecart Economique (NC/1*/2*) 15,7 (janvier) 37,08 (août) 21,38 Moyenne gamme (3*) 24,16 (décembre) 59,11 (juin) 34,95 Haut de gamme (4*/5*) 21,30 (janvier) 73,73 (septembre) 52,43 Ensemble 22,99 (janvier) 58,82 (juin) 35,83 26

27 DEFINITIONS 27

28 Lexique Le nouveau classement des hôtels : La réforme du classement des hébergements touristiques, dont l hôtellerie, a été lancée le 1 er juillet 2010 pour remplacer le classement de 1993 qui ne reflétait plus la qualité des établissements d aujourd hui. Le nouveau dispositif de classement des hôtels en France propose 5 nouvelles catégories allant d une à cinq étoiles. Avec pour objectif l amélioration de la qualité de l offre hôtelière française, notamment en ce qui concerne les équipements et services délivrés, il permet une meilleure prise en compte des attentes des clients et vise à mieux répondre aux pratiques internationales. Taux d occupation : Il s agit du rapport entre le nombre de chambres vendues et le nombre de chambres disponibles. Exemple : un hôtel de 10 chambres qui a loué 200 chambres durant ses 30 jours d ouverture aura un TO de 200 / (10 chambres X 30 jours) soit 67%. Prix moyen : Il s agit du chiffre d affaires hébergement divisé par le nombre de chambres vendues. Il reflète le prix moyen auquel ont été commercialisées les chambres. Exemple : un hôtel de 10 chambres qui en a loué 200 au cours d un mois avec un chiffre d affaires de aura un prix moyen de / 200 chambres soit 50 Revenu par chambre (RevPar) : Il s agit du chiffre d affaires de l hébergement sur le nombre de chambres disponibles ; ce qui revient aussi à le calculer en multipliant le taux d occupation par le prix moyen ; il reflète les performances des hôtels, à la fois en terme de fréquentation et de prix moyen. Exemple : un hôtel affichant un prix moyen de 100 avec un taux d occupation de 75% aura un revenu par chambre de 100 x 0,75, soit 75. Hôtel indépendant : Il s agit d hôtels indépendants (ne correspondant pas à une marque hôtelière) ou d hôtels ayant adhéré à une ou plusieurs chaînes volontaires (ex. Logis de France, Relais et Châteaux...) Enseignes intégrées : Catégorie d établissements comprenant les hôtels de chaîne intégrée ainsi que les hôtels indépendants franchisés (ayant un statut juridique autonome), ou hôtels filiales d un groupe hôtelier (hôtels de chaine intégrée), donc établissements d une unité juridique en comportant plusieurs. 28

29

LES HÔTELS EN CÔTE-D OR

LES HÔTELS EN CÔTE-D OR LES HÔTELS EN CÔTE-D OR Décembre 2010 PREAMBULE Cette étude porte sur les dit de «tourisme» à l exclusion des les meublés, gîtes, chambres d hôtes, résidences hôtelières DEFINITIONS ET NORMES DE CLASSEMENT

Plus en détail

Le marché de l hôtellerie en France

Le marché de l hôtellerie en France Le marché de l hôtellerie en France Georges DAHAN - 21 mars 2013 Sommaire Introduction Comment mesurer les performances hôtelières? L offre hôtelière en France Le parc hôtelier en France La part des chaînes

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

OBSERVATOIRE TOURISME D AFFAIRES. Année 2012 CONTEXTE

OBSERVATOIRE TOURISME D AFFAIRES. Année 2012 CONTEXTE OBSERVATOIRE TOURISME D AFFAIRES Année 2012 CONTEXTE Depuis septembre 2012, le bassin de vie de Bourg-en-Bresse s est doté d un service congrès situé dans les bureaux de l office de tourisme de Bourg-en-Bresse

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 52 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

Selon la catégorie d établissement Janvier 2014

Selon la catégorie d établissement Janvier 2014 Enquête sur la fréquentation des établissements d hébergement des Laurentides Selon la catégorie d établissement Janvier 2014 L Institut de la statistique du Québec réalise à chaque mois une enquête sur

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie lyonnaise Performances 2010 et perspectives 2011

Les tendances de l hôtellerie lyonnaise Performances 2010 et perspectives 2011 CONTACT PRESSE Aurélie HUSSON 3 place de la Bourse 69289 Lyon cedex 02 Tél. 04 72 40 58 39 Fax. 04 72 40 58 33 husson@lyon.cci.fr Retrouvez tous les communiqués de presse de la CCI de Lyon sur www.lyon.cci.fr

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

SCOT DU SAUMUROIS. Diagnostic Territorial Septembre 2014

SCOT DU SAUMUROIS. Diagnostic Territorial Septembre 2014 SCOT DU SAUMUROIS Diagnostic Territorial Septembre 2014 SOMMAIRE I. LE TERRITOIRE II. LES HOMMES III. LES ENTREPRISES 2 LE TERRITOIRE 3 Le SCOT du SAUMUROIS 4 Les projets structurants Projets urbains :

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de février 2014 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de février 2014

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

Rapport annuel "L'industrie Hôtelière Française" de KPMG Entreprises-Stratégies Management / Tourisme-Hôtellerie-Loisirs

Rapport annuel L'industrie Hôtelière Française de KPMG Entreprises-Stratégies Management / Tourisme-Hôtellerie-Loisirs Levallois Perret, le 18 octobre 2005 Rapport annuel "L'industrie Hôtelière Française" de KPMG Entreprises-Stratégies Management / Tourisme-Hôtellerie-Loisirs Amorce de reprise de l activité hôtelière en

Plus en détail

L observation touristique locale. Saint André de Cubzac 15 février 2007

L observation touristique locale. Saint André de Cubzac 15 février 2007 L observation touristique locale Saint André de Cubzac 15 février 2007 Historique Le tableau de bord actuel Essais de tableau de bord Les autres sources de données en Aquitaine L observation touristique

Plus en détail

Fiche de financement INTERAVIEW. Hôtellerie

Fiche de financement INTERAVIEW. Hôtellerie Fiche de financement INTERAVIEW Hôtellerie HEBERGEMENTS STRUCTURANTS Constats Une offre hôtelière concentrée dans les 3 pôles urbains (70 %) et une offre en milieu rural de faible capacité d accueil. Des

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

Journée Valaisanne du Tourisme

Journée Valaisanne du Tourisme Journée Valaisanne du Tourisme Défis, Tendances et Innovations en matière d hébergement touristique Martigny - 5 Octobre 2015 Pierre Olivier TOUMIEUX - CEO Groupe LAGRANGE SOMMAIRE 2 1. Le Groupe LAGRANGE

Plus en détail

LA FREQUENTATION TOURISTIQUE VAROISE EN 2014... 5 L OFFRE D ACCUEIL EN HEBERGEMENT TOURISTIQUE DANS LE VAR...

LA FREQUENTATION TOURISTIQUE VAROISE EN 2014... 5 L OFFRE D ACCUEIL EN HEBERGEMENT TOURISTIQUE DANS LE VAR... 1 SOMMAIRE LA FREQUENTATION TOURISTIQUE VAROISE EN 2014... 5 L OFFRE D ACCUEIL EN HEBERGEMENT TOURISTIQUE DANS LE VAR... 11 L offre d accueil en hébergement marchand... 13 L offre d accueil en hébergement

Plus en détail

Fréquentation touristique en Seine-et-Marne par rapport à l Ile de Ile-de-France en 2013 mars 2014

Fréquentation touristique en Seine-et-Marne par rapport à l Ile de Ile-de-France en 2013 mars 2014 Fréquentation touristique en par rapport à l Ile de en 2013 mars 2014 : 50% du Territoire francilien! Hôtellerie 2 ème capacité hôtelière d après Paris Offre hôtelière 187 hôtels dont 17 Résidences de

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

Le tourisme en ÉDITION 2013. L état de l offre touristique. Les indicateurs de fréquentation 2012. Le profil de la clientèle touristique.

Le tourisme en ÉDITION 2013. L état de l offre touristique. Les indicateurs de fréquentation 2012. Le profil de la clientèle touristique. Le tourisme en ÉDITION 2013 L état de l offre touristique. Les indicateurs de fréquentation 2012. Le profil de la clientèle touristique. SOMMAIRE Lexique Le tourisme en Eure-et-Loir, données générales

Plus en détail

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 Note réalisée par le Comité Départemental du Tourisme à l attention des

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS. Oise. Tourisme. DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE en 2011. www.oisetourisme-pro.com

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS. Oise. Tourisme. DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE en 2011. www.oisetourisme-pro.com Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE en 2011 www.oisetourisme-pro.com SOMMAIRE Photographie de l économie touristique isarienne Les hébergements : offre et

Plus en détail

Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires

Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires www.calvados-tourisme.com Crédit photo : J. Basile D, Chateau de Belle Fontaine, Normandie Challenge, C. Bielsa, Hotel du Golf de Carbourg Calvados Tourisme, X

Plus en détail

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015 1 Modèle économique de TIGNES 2 SOMMAIRE 1. Les spécificités de la capacité d accueil 2. La fréquentation selon les saisons 3. L activité du domaine skiable 4. Les performances commerciales sur les marchés

Plus en détail

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle Quoi? Une friche industrielle réhabilitée Les anciens établissements Cannelle En 1945, la famille Cannelle, originaire du territoire de Belfort, décide de s installer en bord de Loire port des Noues, afin

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Développement économique et emploi

Développement économique et emploi Angers Loire Métropole Ville d Angers Développement économique et emploi Plan d actions territorial 2009 Sommaire I - Un plan d action territorial d urgence de soutien aux entreprises et à l emploi : Un

Plus en détail

Les locations saisonnières

Les locations saisonnières Les locations saisonnières Qu est ce qu une location saisonnière?. C est une location qui peut être une maison ou un appartement meublé. A l'usage exclusif du locataire. Il est offert en location à une

Plus en détail

NOTE DE PREFIGURATION PROJET HOTEL 3*** Les atouts du site de LAON et de l ancienne abbaye Saint Vincent

NOTE DE PREFIGURATION PROJET HOTEL 3*** Les atouts du site de LAON et de l ancienne abbaye Saint Vincent NOTE DE PREFIGURATION PROJET HOTEL 3*** Les atouts du site de LAON et de l ancienne abbaye Saint Vincent La ville de LAON LAON occupe une position stratégique au cœur du département, au niveau d un croisement

Plus en détail

EVALUATION DE L'IMPACT ECONOMIQUE DU TOURISME DANS LE PAYS HORLOGER

EVALUATION DE L'IMPACT ECONOMIQUE DU TOURISME DANS LE PAYS HORLOGER EVALUATION DE L'IMPACT ECONOMIQUE DU TOURISME DANS LE PAYS HORLOGER Syndicat mixte du Pays Horloger Comité Régional du Tourisme - Observatoire Régional du Tourisme CARTE DES COMMUNES DU PAYS HORLOGER Laval-le-

Plus en détail

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France ----------------- Synthèse Etude sur les structures d accueil réalisée par l Unat IDF, pour le compte de la DRT IDF et du CRT IDF Septembre 2001 Unat

Plus en détail

Le tourisme : un secteur économique porteur

Le tourisme : un secteur économique porteur Le tourisme : un secteur économique porteur Marie-Anne Le Garrec* Le tourisme est un secteur économique de première importance pour la France. En effet, le poids du tourisme dans le produit intérieur brut

Plus en détail

CLASSEMENT des MEUBLES de TOURISME EN DORDOGNE

CLASSEMENT des MEUBLES de TOURISME EN DORDOGNE CLASSEMENT des MEUBLES de TOURISME EN DORDOGNE NOUVELLE PROCEDURE ISSUE DE LA LOI DU 22 juillet 2009 et textes d application Comité Départemental du Tourisme de la Dordogne CDT/24 01/06/2012 1 Définition:

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Ce document présente les indicateurs de l économie touristique de l Oise. Edition mai 11 www. SOMMAIRE Rédaction : Oise

Plus en détail

Observatoire Régional du Tourisme. Les Chiffres Clés. du Tourisme. Édition 2013. www.ort-poitou-charentes.com

Observatoire Régional du Tourisme. Les Chiffres Clés. du Tourisme. Édition 2013. www.ort-poitou-charentes.com Observatoire Régional du Tourisme Les Chiffres Clés du Tourisme Édition 2013 www.ort-poitou-charentes.com Carte d identité du Poitou-Charentes Population : 1 770 363 habitants (INSEE 2010) Superficie :

Plus en détail

> UN NOUVEAU CENTRE DE CONGRÈS POUR ANGERS

> UN NOUVEAU CENTRE DE CONGRÈS POUR ANGERS DOSSIER DE PRESSE > UN NOUVEAU CENTRE DE CONGRÈS POUR ANGERS Christophe Guérin, Balloïde Photo - Angers Expo Congrès Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d'angers

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

Place de Marché Touristique Régionale. Vendredi 02 Octobre Activités de Loisirs / Sites de visites

Place de Marché Touristique Régionale. Vendredi 02 Octobre Activités de Loisirs / Sites de visites Place de Marché Touristique Régionale Vendredi 02 Octobre Activités de Loisirs / Sites de visites SOMMAIRE 1. Présentation Place de Marché Touristique Régionale 2. Une place de marché, comment ça marche?

Plus en détail

LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014

LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014 LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014 Dans une région où la clientèle potentielle est conséquente Une position stratégique au cœur de l Europe du Nord-Ouest et du triangle

Plus en détail

Rhône-Alpes CANADA. Fiche marché

Rhône-Alpes CANADA. Fiche marché Rhône-Alpes CANADA Fiche marché 2016 Situation Superficie 9,9 Millions de km² 2 eme territoire au monde en superficie Terrain Plaines et montagnes dans l'ouest, et basses plaines dans l'est. Le nord du

Plus en détail

Les dispositifs régionaux d appui aux entreprises touristiques

Les dispositifs régionaux d appui aux entreprises touristiques Les dispositifs régionaux d appui aux entreprises touristiques 1 1 Les entreprises touristiques en Aquitaine Le tissu des entreprises touristiques est composé en majorité de TPE dont l activité est marquée

Plus en détail

Rencontre annuelle marketing Partenaires Angers Loire Tourisme 31/01/2013

Rencontre annuelle marketing Partenaires Angers Loire Tourisme 31/01/2013 Rencontre annuelle marketing Partenaires Angers Loire Tourisme 31/01/2013 PROGRAMME DE LA RENCONTRE Présentation du nouveau site www.angersloiretourisme.com Plan d'actions marketing 2013 Visite guidée

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012

GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012 GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012 COMETE - 14/12/2012 258 RUE PERRIER GUSTIN - 73 000 BASSENS Tel : 04 79 62 77 62 - Fax : 01 57 67 95 98 - Email : infos@comete-conseils.fr Bilan

Plus en détail

CREER UN HEBERGEMENT POUR LES CAVALIERS RANDONNEURS

CREER UN HEBERGEMENT POUR LES CAVALIERS RANDONNEURS CREER UN HEBERGEMENT POUR LES CAVALIERS RANDONNEURS En équitation, on parle de randonnée pour un déplacement de longue durée, incluant au moins une nuit à l extérieur du site de base. A la différence de

Plus en détail

RÈGLEMENT INTERCOMMUNAL SUR LA TAXE DE SÉJOUR. Règlement intercommunal sur la taxe de séjour. Chapitre premier. Généralités

RÈGLEMENT INTERCOMMUNAL SUR LA TAXE DE SÉJOUR. Règlement intercommunal sur la taxe de séjour. Chapitre premier. Généralités Vu l'article 3 bis de la Loi sur les impôts communaux (LICom), les communes de l'entente adoptent le présent règlement intercommunal, Vu l'article 45 LICom, Vu la Convention intercommunale au sens des

Plus en détail

Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2014 LINEO SOFADEX RAUD LAZARD

Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2014 LINEO SOFADEX RAUD LAZARD Observatoire de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2014 LAZARD RAUD SOFADEX LINEO Les faits marquants EDITORIAL Le contexte économique difficile qui nous affecte depuis plus de cinq ans

Plus en détail

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre Bilan de l activité touristique de l année 2013 Résultats de janvier à décembre Analyse de la conjoncture économique Contexte international En 2013, l économie mondiale a enregistré une progression de

Plus en détail

L HÉBERGEMENT TOURISTIQUE DANS L ARRONDISSEMENT DE LILLE

L HÉBERGEMENT TOURISTIQUE DANS L ARRONDISSEMENT DE LILLE L HÉBERGEMENT TOURISTIQUE DANS L ARRONDISSEMENT DE LILLE ÉTAT DES LIEUX 2005 ÉVOLUTION 2003-2005 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION.............................................................. 5 1.1. Contexte

Plus en détail

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires Présentation de l'enquête Contexte - Objectifs Calvados Tourisme s'est engagé depuis plusieurs années sur le segment du tourisme d'affaires

Plus en détail

Arrivées hôtelières : 22,4 millions (-1,4(

Arrivées hôtelières : 22,4 millions (-1,4( Selon MKG Hospitality, le taux d occupation des hôtels du grand Paris à la fin du mois de janvier était de 65,4 %, soit un léger recul de 1,1 pt par rapport à. Le prix moyen est resté stable à 125,4 tandis

Plus en détail

Les notes de l. n 13 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. Mai 2003

Les notes de l. n 13 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. Mai 2003 Les notes de l n 13 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE Il y a trois ans, l Opale éditait sa première note sur le tourisme en région lyonnaise. Depuis, le classement au patrimoine mondial de

Plus en détail

Communiqué de Presse - 10 septembre 2009

Communiqué de Presse - 10 septembre 2009 Communiqué de Presse - 10 septembre 2009 L inauguration prochaine du nouveau Palais des Congrès (Square) repose la question de la diminution indispensable de la TVA dans l Horeca, particulièrement pour

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

Plateforme technologique de réservation départementale

Plateforme technologique de réservation départementale Plateforme technologique de réservation départementale Définition rapide Open System est le nom de l outil de disponibilité et de réservation en ligne. Cet outil est co-financé par les Comité Départemental

Plus en détail

Edition 2014. Chiffres clés

Edition 2014. Chiffres clés Edition 2014 Chiffres clés tourisme côte d'azur L ensemble des données porte sur la Côte d Azur, définie comme le département des Alpes-Maritimes et la Principauté de Monaco CAPACITé D ACCUEIL TOTALE EN

Plus en détail

MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME DIRECTION GENERALE DU TOURISME TABLEAU DE BORD DES STATISTIQUES DU TOURISME 2010

MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME DIRECTION GENERALE DU TOURISME TABLEAU DE BORD DES STATISTIQUES DU TOURISME 2010 MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME DIRECTION GENERALE DU TOURISME TABLEAU DE BORD DES STATISTIQUES DU TOURISME 2010 Août 2011 Tableau de bord des statistiques du tourisme 2010 1 I. AVANT PROPOS ---------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR

GUIDE D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR GUIDE D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR 1. LA TAXE DE SEJOUR La taxe de séjour a été instituée par la loi du 13 avril 1910. Ses modalités d application sont régies par une Circulaire datée du 3 octobre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements.

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMUNIQUÉ... page 1 LE MEET PRO un nouveau salon pour le tourisme d Affaires en Bretagne... page 2 UNE ORGANISATION Haute Bretagne Evénement... page 3 UN PROGRAMME dédié aux

Plus en détail

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015 N 147 - septembre 2015 Echos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Premier bilan de la saison 2015 A l inverse de la tendance nationale, la Champagne-Ardenne affiche

Plus en détail

Les indicateurs. Formation CNFPT. Bordeaux. 9 et 10 avril. Jean-Luc Boulin, MOPA

Les indicateurs. Formation CNFPT. Bordeaux. 9 et 10 avril. Jean-Luc Boulin, MOPA Les indicateurs Formation CNFPT. Bordeaux. 9 et 10 avril Jean-Luc Boulin, MOPA Pour qui, pour quoi? Tout le monde veut des chiffres, un observatoire local du tourisme Pour qui? Pour quel usage? Pour prouver

Plus en détail

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Modane, 15 décembre 2006 François VICTOR 1 Les points à traiter Quel bilan pour l activité touristique en Maurienne pour l hiver 2005/2006?

Plus en détail

Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011

Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011 Observatoire de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011 LES FAITS MARQUANTS EDITORIAL UN MARCHÉ TERTIAIRE CONCENTRÉ L agglomération angevine dépasse le seuil des 30 000 m 2 de transactions

Plus en détail

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme LAin et ses principaux marchés touristiques Date : novembre 2010 Observatoire d Aintourisme Le marché français Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais Dans cette fiche marché, le Bassin Lyonnais correspond à la

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3. Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi?

Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3. Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi? 1 2 Sommaire Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3 Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi? 4 Boîte à outils 5 Bilan de la première année d activité

Plus en détail

Faits significatifs de l exercice. Mise en place institutionnelle du Voyage à Nantes

Faits significatifs de l exercice. Mise en place institutionnelle du Voyage à Nantes Faits significatifs de l exercice L Assemblée Générale Extraordinaire du 13 décembre 2010 a décidé la dissolution de l Association ainsi que sa mise en liquidation amiable. En effet, une convention de

Plus en détail

Evolution des risques sur les crédits à l habitat

Evolution des risques sur les crédits à l habitat Evolution des risques sur les crédits à l habitat n 5 février 2012 1/17 SOMMAIRE 1. PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE LA PRODUCTION... 4 2. ANALYSE DÉTAILLÉE DES INDICATEURS DE RISQUE... 8 2.1 Montant moyen

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE Baromètre du 24 eme ème trimestre 2013 Au cours du, 2,3 millions de touristes ont visité le Maroc, dont 1,3 millions de touristes étrangers. 36% de ces derniers ont visité

Plus en détail

Les fiches thematiques par type d hebergement

Les fiches thematiques par type d hebergement Les fiches thematiques par type d hebergement FICHE 1 : CRÉER OU REPRENDRE UN HÔTEL OU UNE RÉSIDENCE DE TOURISME 1 - LES CHIFFRES EN DORDOGNE A / L OFFRE EN HÔTELLERIE Parc classé au 01/01/2014 : 155 établissements

Plus en détail

Ellipsis Hôtels Management

Ellipsis Hôtels Management La Société Objet de la société Président Directeurs Associés est une SAS spécialisée dans le développement, la commercialisation, l exploitation et la gestion d établissements hôteliers ou para-hôteliers

Plus en détail

Un investissement dans 3 hôtels minimum en France. Des investissements principalement majoritaires

Un investissement dans 3 hôtels minimum en France. Des investissements principalement majoritaires M a n d a t d e g e s t i o n Mandat hôtelier ISF 05 LE MANDAT HÔTELIER 05, UNE CLASSE D ACTIFS ORIGINALE Un investissement dans 3 hôtels minimum en France Turenne Capital choisit d investir dans des PME

Plus en détail

Amicale du Personnel du Département de Maine & Loire. Le Guide Pratique de l Adhérent

Amicale du Personnel du Département de Maine & Loire. Le Guide Pratique de l Adhérent Amicale du Personnel du Département de Maine & Loire Le Guide Pratique de l Adhérent Page 2 Page 3 Sommaire Prestations Sociales... 4 Arbre de Noël... 4 Soirée APDM... 4 Vacances... 5 Partenaires... 5

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CREATION D UNE PLACE DE MARCHE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CREATION D UNE PLACE DE MARCHE OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CREATION D UNE PLACE DE MARCHE CAHIER DES CHARGES OFFICE DE TOURISME DE LOURDES Place Peyramale 65100 LOURDES Tél. : 00 33 (0)5 62 42 77 40 Fax : 00 33 (0)5 62 94 60 95 E-mail

Plus en détail

Détendez-vous...même le prix vous repose!

Détendez-vous...même le prix vous repose! Akena : un concept EPROUVE Détendez-vous......même le pri vous repose! Une marque attractive Le développement de la chaîne Akena est bâti sur un concept d hôtellerie économique de qualité dont elle ne

Plus en détail

L EVOLUTION DE LA FILIERE TOURISME, EN ANJOU, A L HORIZON 2020

L EVOLUTION DE LA FILIERE TOURISME, EN ANJOU, A L HORIZON 2020 L EVOLUTION DE LA FILIERE TOURISME, EN ANJOU, A L HORIZON 2020 Les messages à retenir pour La complexité croissante des environnements fragilise les démarches décisionnelles, exclusivement articulées autour

Plus en détail

UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007

UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007 UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007 sommaire 02 sommaire 03 données de cadrage l origine géographique des clientèles françaises 04 l origine géographique des clientèles étrangères le profil de

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE La transformation de bureaux en logements : un premier bilan PAR BRIGITTE JOUSSELLIN 1 Entre 1994 et 1998, plus de 500 000 m 2 de surfaces d activités ont été transformées en logements, permettant de résorber

Plus en détail

La Bretagne. romantique. Hébergeurs de tourisme sur le territoire de la Bretagne Romantique 9 avril 2013

La Bretagne. romantique. Hébergeurs de tourisme sur le territoire de la Bretagne Romantique 9 avril 2013 La Bretagne romantique Hébergeurs de tourisme sur le territoire de la Bretagne Romantique 9 avril 2013 Bilan de la taxe de séjour 2012 et perspectives 2014 1 1. Résultats 2012 1.1 Résultats par commune

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Hébergement locatif et chambres d hôtes d

Hébergement locatif et chambres d hôtes d Hébergement locatif et chambres d hôtes d hors réseaur Synthèse du diagnostic Stratégie d actiond 4 ème journée e de coordination et d éd échange 11 décembre d 2008 Un constat national La confirmation

Plus en détail

LA PLACE DES ASSOCIATIONS DANS L ENSEMBLE

LA PLACE DES ASSOCIATIONS DANS L ENSEMBLE LA PLACE DES ASSOCIATIONS DANS L ENSEMBLE DU SECTEUR PRIVE SANITAIRE ET SOCIAL : EMPLOIS, MASSE SALARIALE ET EMPLOYEURS NOVEMBRE 2012 1 Ce travail est réalisé pour la deuxième année consécutive, avec la

Plus en détail

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR Base enquête clientèle avion 2002-2007 Espace littoral hors montagne, séjours loisirs hors affaires et résidences secondaires Octobre 2008 Contact BVA Jean

Plus en détail

LA RÉSERVATION EN LIGNE PLACE DE MARCHÉ

LA RÉSERVATION EN LIGNE PLACE DE MARCHÉ LA RÉSERVATION EN LIGNE PLACE DE MARCHÉ AU PROGRAMME Tour de table Les chiffres OTA, c est quoi? Intérêt pour vous Présentation de la Place de Marché Manche Tourisme LES CHIFFRES L IMPACT DU E.TOURISME

Plus en détail

Note provisoire sur l impact du tourisme social régional Languedoc- Roussillon (estimation base 2002) michel.garrabe@univ-montpt1.

Note provisoire sur l impact du tourisme social régional Languedoc- Roussillon (estimation base 2002) michel.garrabe@univ-montpt1. 1 Note provisoire sur l impact du tourisme social régional Languedoc- Roussillon (estimation base 2002) michel.garrabe@univ-montpt1.fr I-Données touristiques nationales (source : O.N.T 2001). -1.5Mds de

Plus en détail

LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE

LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE Sommaire L ESSENTIEL CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DES VOYAGES COMPORTEMENT DE LA CLIENTÈLE CHINOISE EN BOURGOGNE STYLE

Plus en détail

ATELIER 1: Tourisme et territoires

ATELIER 1: Tourisme et territoires COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1: Tourisme et territoires Quels leviers d action pour développer, maintenir et ensuite maîtriser le développement touristique d un territoire? 16 octobre 2014 Animation

Plus en détail

Chiffres-clés. du tourisme en Pays de la Loire

Chiffres-clés. du tourisme en Pays de la Loire Chiffres-clés du tourisme en Pays de la Loire 2013 2 Le tourisme en Pays de la Loire Sommaire Carte d identité p.3 L estimation de la capacité d accueil p.4 La fréquentation en Pays de la Loire p.5 La

Plus en détail

Conférence de presse «Bilan de saison et nouveautés touristiques en Sarthe en 2012» Sommaire

Conférence de presse «Bilan de saison et nouveautés touristiques en Sarthe en 2012» Sommaire Conférence de presse «Bilan de saison et nouveautés touristiques en Sarthe en 2012» Sommaire Bilan de la saison touristique 2011 : des chiffres prometteurs pages 2 à 4 Des outils nouvelle génération pour

Plus en détail

Pour vous aider à comprendre : Le règlement applicable, expliqué pas à pas

Pour vous aider à comprendre : Le règlement applicable, expliqué pas à pas Ce qui change en 2015, suite à la réforme Pour vous aider à comprendre : Le applicable, expliqué pas à pas Loi n 2014-1654 du 29 décembre 2014 art 67 La loi de finances 2015 a été adoptée en dernière lecture

Plus en détail

Fiscalité Gîtes et chambres d hôtes

Fiscalité Gîtes et chambres d hôtes Fiscalité Gîtes et chambres d hôtesd Définitions Les Meublés de Tourisme Les meublés de tourisme : «Selon l article D 324-1, les meublés de tourisme sont des villas, appartements, ou studios meublés, àl

Plus en détail

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Digne les Bains, le 8 décembre 2009 Service études ingénierie et développement, ADT 04 1 La démarche Au préalable

Plus en détail

NANTES (44) RESIDAFFAIRES **** LMP / LMNP

NANTES (44) RESIDAFFAIRES **** LMP / LMNP NANTES (44) RESIDAFFAIRES **** LMP / LMNP IMOVELIS 29, boulevard de la Ferrage 06400 CANNES Tel: 04 93 95 39 20 Fax: 04 93 95 39 29 www.imovelis.fr contact@imovelis.fr Résidence RESIDAFFAIRES **** DES

Plus en détail