Résumé et conclusions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résumé et conclusions"

Transcription

1

2 Résumé et conclusions La première étude sur la performance de la prospection IKO System a réalisé, en septembre 2014, la première étude à grande échelle pour comprendre comment les entreprises françaises trouvent leurs clients. La spécificité de cette étude est de prendre en compte les chiffres réels de la prospection pour découvrir quels sont les impacts de chaque levier à la disposition des entreprises. La France coupée en deux Il ressort que : La France est coupée en deux : d'un côté, nous avons les équipes commerciales qui fonctionnent encore de manière artisanale (et qui affichent une faible efficacité de leur prospection), et de l'autre, les entreprises qui ont structuré leur prospection. 30% des entreprises ont fait leur révolution : "industrialiser" l'activité de prospection, en mettant en place des équipes spécialisées, des outils plus puissants et des indicateurs pour mesurer les efforts de prospection. Parmi les 70% des sociétés encore en phase d artisanat, plus de la moitié d entre elles avouent n avoir aucun suivi chiffré de leur prospection. L innovation comme principal levier Les sources de prospects et les outils utilisés sont LES facteurs dominants pour expliquer l efficacité de la prospection. L étude montre que l utilisation de technologies innovantes peut multiplier par 8 l efficacité de la prospection. Le second facteur d influence est la spécialisation/organisation des ventes (+42% d influence). Les récentes innovations technologiques deviennent ainsi le principal levier d intensification de la prospection. page 2/10

3 Structurer sa prospection Pour faire simple, il existe trois façons d organiser sa prospection directe : La non-spécialisation : Les commerciaux font tout, de la prospection à la signature (70% des entreprises). La spécialisation : Une équipe est dédiée à la prospection, soit pour répondre à des prospects entrants, soit pour trouver et contacter de nouveaux prospects. Cette équipe qualifie l intérêt de l acheteur et prend des rendez-vous pour les commerciaux «closers», qui transforment ces opportunités en signatures. La sous-traitance : L entreprise fait appel à un prestataire externe pour sa prospection. Le prestataire utilise ses bases de données pour contacter des prospects et est rémunéré (généralement) sur la prise de rendez-vous. Les commerciaux de l entreprise requalifient (ou non) les rendez-vous et traitent les opportunités jusqu à la signature. Seules 25% des sociétés ont une équipe commerciale dédiée pour la prospection ou pour traiter les prospects entrants. Non-spécialisée 70 % Équipe dédiée 25 % Externalisée 5 % Si 5% des entreprises sous-traitent l intégralité de leur prospection, 20% des entreprises interrogées l utilisent ponctuellement ou en complément de leur propre activité de prospection. Conseil : La mise en place d une équipe dédiée est un élément essentiel des machines de guerre commerciales. La conversion des prospects entrants passe de 5% (lorsque les commerciaux font tout) à 40% (avec une équipe dédiée)*. La prospection sortante est aussi radicalement améliorée : les équipes dédiées arrivent à joindre 70% de leurs cibles (après plusieurs tentatives), contre 10 à 15% pour les commerciaux généralistes (qui ne rappellent plus après 2 tentatives). * voir notre vidéo Sur quels prospects faut-il investir notre énergie? page 3/10

4 Lorsqu une équipe est dédiée à la prospection, elle représente (en moyenne) 34% des effectifs des forces de vente, c est-à-dire un ratio de 1 prospecteur pour 2 «closers». Certaines entreprises (avec de très fortes croissances) ont un ratio de 1 pour 1. Ces équipes dédiées à la prospection sont généralement rattachées à la direction commerciale. 1 prospecteur 2 commerciaux «closers» À qui est rattachée hiérarchiquement l équipe de prospection? Direction commerciale 72 % Direction marketing 28 % Conseil : La «best practice» est de rattacher l équipe dédiée à la direction marketing, qui est ainsi responsable de la génération du flux d opportunités. La direction des ventes peut alors se concentrer sur le «pipeline» et la transformation des prospects ayant un vrai projet. Bien évidemment, il y a une corrélation directe entre la taille des forces de vente et la mise en place d une équipe dédiée à la prospection. Non-spécialisée Externalisée Equipe dédiée 100 % 80 % 30 % 30 % 10 % 40 % 20 % 20 % 60 % 50 % 40 % 10 % 10 % 1-3 commerciaux commerciaux Conseil : Il est recommandé de spécialiser une équipe dédiée à la prospection dès que l équipe commerciale atteint 3 personnes (1 prospecteur pour 2 closers). page 4/10

5 Flux de prospection Les entreprises mesurent généralement leur prospection selon le nombre de rendez-vous avec de nouveaux prospects, ou selon les opportunités (affaires) identifiées. 37% d entre elles n ont aucun indicateur de suivi de leur prospection. Rendez-vous 17 % Nous nous sommes ensuite intéressés aux flux de nouveaux prospects, qui peuvent arriver d eux-mêmes vers l entreprise (entrants) ou sont directement démarchés par l équipe commerciale (prospection sortante). Pas de mesure 37 % Indicateur de prospection Mix RdV/opportunités 28 % Opportunités 18 % Malgré des investissements significatifs ces dernières années pour attirer les prospects ayant un besoin (référencement dans les moteurs de recherche, actions sur les médias sociaux...), la très grande majorité des entreprises ne bénéficie pas encore d un flux significatif de prospects entrants: Combien de prospects entrants recevez-vous chaque semaine? 76% 6% 50 à 200 prospects Moins de 10 prospects entrants par semaine 16% 2% > à 200 prospects De 10 à 50 prospects page 5/10

6 Pour les entreprises ayant un volume significatif de prospects entrants, ceux-ci ne représentent, au final, qu un seul nouveau prospect par jour par commercial. C est pourquoi même ces entreprises ne peuvent se limiter à cette source de prospects et investissent dans la prospection sortante. Il ressort que 64% des entreprises vont systématiquement chercher leurs prospects. 16 % 100% sortante Prospection surtout sortante 48 % 5 % 100% entrante 30 % Prospection surtout entrante Un outil gratuit a été mis en ligne pour permettre aux entreprises de comparer l efficacité de leur prospection par rapport aux sociétés de leur secteur d activité. Accéder au benchmark ici > page 6/10

7 Chiffres et taux de conversion En moyenne, pour des équipes non-spécialisées, les commerciaux qui prospectent passent 12.7 appels par jour, contre 18 appels téléphoniques par jour dans une organisation spécialisée (avec une équipe dédiée). Ces chiffres impliquent une augmentation de 42% du volume d appels selon le type d organisation. Non-spécialisée Équipe dédiée Moins de 5 appels 10 à 40 appels 40 à 70 appels Plus de 70 appels +42% La spécialisation de la prospection apporte mécaniquement une augmentation de 42% du volume de prospects contactés. Les taux de conversion entre les appels, les conversations, les rendez-vous et les véritables affaires travaillées, peuvent varier selon les secteurs d activités, mais également selon les types d organisation commerciales. 100 prospects En moyenne, parmi les 1138 sociétés interrogées, le taux de conversion global (nombre d opportunités sur le total de prospects contactés) est de 1,1%. 17 conversations 2.7 rendez-vous 1.1 opportunité page 7/10

8 Outils et sources de prospection Nous avons interrogé ce panel d entreprises sur les sources de contacts et sur les outils de prospection utilisés. L utilisation des recommandations (ou bouche à oreille) reste la source dominante de contacts, devant l utilisation des réseaux sociaux, puis des bases de données (listes de contacts). Bien que 86% des commerciaux utilisent les réseaux sociaux**, seuls 25% des entreprises les considèrent comme une véritable source de prospection. Marketing Automation 13 % Sales Intelligence 14 % Recommandations 28 % Il est d autant plus intéressant de constater que les outils/sources spécifiques pour la prospection, qui ont fait leur apparition sur le marché ces dernières années, ne sont pas encore adoptés massivement par les Bases de données 21 % LinkedIn/Viadeo 25 % entreprises. Seules 27% des sociétés ont mis en place des solutions basées sur ces technologies innovantes : Marketing Automation* (permet de détecter des prospects qui s intéressent à l entreprise) ou Sales Intelligence* (permet d identifier des prospects ciblés, qui ont des projets en rapport avec l offre de l entreprise). Notre étude a ensuite cherché à mesurer si les sources ou les outils de prospection avaient un effet de levier sur l efficacité de la prospection. Pour chaque entreprise, nous avons rapproché ses chiffres de prospection (appels, conversations, rendez-vous) par rapport aux sources ou aux outils de prospection utilisés. * Marketing Automation : Applications permettant d'automatiser la qualification des leads qui s'intéressent déjà à l'entreprise (ie consultent des contenus). * Sales Intelligence (ou Sales Automation) : Applications permettant d'automatiser la prospection sortante en qualifiant les prospects les plus mûrs à démarcher (selon leur profil et leurs besoins). ** voir le livre blanc Les commerciaux accrocs aux réseaux sociaux page 8/10

9 Influence des outils/sources de prospection 44% % 21 26% 24% 15% 8,3% 7,7% 5,4% 8 3,1% 1,2% 4 Bases de données Linkedin/Viadeo Recommandations Marketing Automation Sales Intelligence Volume dʼappels (moy) Taux dʼappels>conversations (%) Taux dʼappels>rdv (%) L'efficacité d'une source de prospection repose sur deux variables : la capacité en nombre d'appels et le taux de conversion en rendez-vous*. En multipliant le volume d appels par le taux de conversion en rendez-vous, nous pouvons mesurer la productivité de chaque source/outil**. Entre la solution la moins productive (réseaux sociaux) et la source la plus productive (sales intelligence), le levier est de 8.3. x8 L utilisation de sources ou d outils de prospection plus efficaces permet de multiplier par 8 la productivité de la prospection. Les technologies les plus récentes (marketing automation et sales intelligence) montrent ainsi bien l apport de l innovation sur la performance de la prospection. * voir la vidéo "Les stratégies de prospection" ** Par exemple, pour LInkedIn/Viadeo, on calcule 8 x 3.1% = 0.2 rdv/jour. Puis viennent les Recommandations (0.3 rdv), les Bases de données (0.4), le Marketing Automation (1.2) et le Sales Intelligence (2.3 rdv/jour) page 9/10

10 Sources de ce livre blanc 1138 sociétés ont participé à cette étude, entre le 5 et le 23 septembre 2014, représentant au total 81,733 commerciaux. Pour obtenir des chiffres fiables de la part des 1138 sociétés qui ont participé à cette enquête, IKO System a mis en place un outil intéractif de benchmark sectoriel, permettant aux dirigeants de comparer leurs efforts de prospection avec leurs concurrents. 5 % 10 % 1 % 1 % 2 % 16 % 12 % 27 % Logiciel Services informatiques Conseil/Formation Medias/Communication Telecom Finances/Assurances Santé Transport/Défense Autre activité 27 % Direction Générale 25% Directeur commercial 28% Directeur marketing 11% 64% des participants à l étude sont des membres de la direction de l entreprise. Équipe Commerciale 26% Équipe Marketing 10% Ce livre blanc a été conçu par IKO System, première solution de Sales Intelligence en Europe*. La technologie IKO System identifie les signaux d achats sur votre territoire de prospection, pour contacter les prospects prioritaires et multiplier par 8 ** le flux de prospection. * étude G2crowd 2014 ** étude "Machines de Prospection" 2014 page 10/10

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux?

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux? Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Etude appliquée aux entreprises B2B, dans l Industrie IT. May 15 2013 ETUDE Leila Boutaleb-Brousse leilabfr@gmail.com btobconnected.com

Plus en détail

LIVRE BLANC AMÉLIOREZ VOS PERFORMANCES MARKETING ET COMMERCIALES GRÂCE À UNE GESTION DE LEADS OPTIMISÉE

LIVRE BLANC AMÉLIOREZ VOS PERFORMANCES MARKETING ET COMMERCIALES GRÂCE À UNE GESTION DE LEADS OPTIMISÉE AMÉLIOREZ VOS PERFORMANCES MARKETING ET COMMERCIALES GRÂCE À UNE GESTION DE LEADS OPTIMISÉE 2 A PROPOS Pourquoi la gestion des leads (lead management) est-elle devenue si importante de nos jours pour les

Plus en détail

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital)

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) [Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) Les tendances en matière de répartition des budgets. sommaire 1. Les budgets marketing sont à la hausse. 2. La part

Plus en détail

Le livre blanc de l action commerciale. statistiques et infographies

Le livre blanc de l action commerciale. statistiques et infographies Le livre blanc de l action commerciale 66 statistiques et infographies La répartition du temps d un commercial 41% VENTE (téléphone ou rendez-vous) 59% NON-VENTE 13% RdV prospection 25% meetings internes

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

GRÂCE À LA VENTE SOCIALE

GRÂCE À LA VENTE SOCIALE COMMENT LES FORCES DE VENTE GÉNÈRENT PLUS DE CHIFFRE D AFFAIRES GRÂCE À LA VENTE SOCIALE R A P P O R T TABLE DES MATIÈRES UNE NOUVELLE ÈRE POUR LA VENTE : LA VENTE SOCIALE (SOCIAL SELLING)... 3 LA PRISE

Plus en détail

GRÂCE AU SOCIAL SELLING

GRÂCE AU SOCIAL SELLING COMMENT LES FORCES DE VENTE GÉNÈRENT PLUS DE CHIFFRE D AFFAIRES GRÂCE AU SOCIAL SELLING R A P P O R T TABLE DES MATIÈRES UNE NOUVELLE ÈRE POUR LA VENTE : LE SOCIAL SELLING... 3 LA PRISE EN COMPTE DES CHANGEMENTS

Plus en détail

Baromètre des directeurs & responsables Marketing Spécial Web. 4 ème édition - 2009

Baromètre des directeurs & responsables Marketing Spécial Web. 4 ème édition - 2009 Baromètre des directeurs & responsables Marketing Spécial Web 4 ème édition - 2009 www.adelanto.fr Synthèse Baromètre des Directeurs Marketing Avril 2009 p1 Introduction Depuis 4 ans, Adelanto réalise

Plus en détail

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Sommaire 04 Objectifs de la démarche 07 Méthodologie 05 Parties prenantes 09 Résultats de l étude 06 Objectifs de l étude 37 Conclusion 02 Contexte

Plus en détail

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

Les Annonceurs et l affiliation en France

Les Annonceurs et l affiliation en France Les Annonceurs et l affiliation en France Publication Mars 2011 Copyright 2011 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières i. A propos

Plus en détail

Formation Institut Kinoa

Formation Institut Kinoa Formation Institut Kinoa «Le marketing BtoB à l ère du digital» Inbound Marketing Générer des leads sur les canaux digitaux Institut kinoa Page 1 sur 6 Institut Kinoa - 32 Rue Arago - 92800 PUTEAUX Tél.

Plus en détail

Construire une machine de guerre commerciale

Construire une machine de guerre commerciale Construire une machine de guerre commerciale Taux de conversion!? Web conférence du 16 avril 2014 Nicolas Woirhaye Co-fondateur, IKO System www.iko-system.com Auteur du livre «Les Nouvelles Machines de

Plus en détail

Performance 2010. Eléments clés de l étude

Performance 2010. Eléments clés de l étude Advisory, le conseil durable Consulting / Operations Performance 2010 Eléments clés de l étude Ces entreprises qui réalisent deux fois plus de croissance. Une enquête sur les fonctions ventes et marketing.

Plus en détail

Optimisez les profits de vos sites web. Intégrez la performance à votre projet de création

Optimisez les profits de vos sites web. Intégrez la performance à votre projet de création Optimisez les profits de vos sites web Intégrez la performance à votre projet de création Consultant web spécialisée dans le référencement, mon objectif est d augmenter les profits de vos sites web par

Plus en détail

Formation Institut Kinoa

Formation Institut Kinoa Formation Institut Kinoa «Référencement naturel SEO» Institut kinoa Page 1! sur 5! Institut Kinoa - 32 Rue Arago - 92800 PUTEAUX Tél. : 01 78 14 13 39 @kinoa Objectifs de la formation 57 % de la décision

Plus en détail

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 SÉRIE TENDANCES/IDÉES Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 Informations cruciales sur les performances du Search, du Social et du Display par terminal Introduction Le troisième trimestre

Plus en détail

La prospection est un jeu

La prospection est un jeu La prospection est un jeu Playbook de prospection - Document interne et confidentiel nurturing ciblage des prospects détection de projets abandon de partie organigramme qualification des leads recyclage

Plus en détail

TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES RÉSEAUX SOCIAUX

TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES RÉSEAUX SOCIAUX TAMENTO Agence de Webmarketing TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES INBOUND MARKETING REFERENCEMENT COMMUNICATION VISUELLE DEVELOPPEMENT WEB 2 Christophe MENANI Associé Responsable du développement Responsable

Plus en détail

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER QUELS ENJEUX POUR NORAKER? UNE JEUNE ENTREPRISE DE POINTE EN QUÊTE DE DÉVELOPPEMENT Noraker est une entreprise scientifique :

Plus en détail

La révolution de la commercialisation B2B

La révolution de la commercialisation B2B La révolution de la commercialisation B2B Du marketing à l après-vente : Une nouvelle dynamique pour vos ventes 1. INTRODUCTION... 2 1.1. 1.2. Contexte... 2 Executive summary... 2 2. DIAGNOSTIC... 3 2.1.

Plus en détail

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel CONTENT SYNDICATION E-COMMERCE INTEGRATION business integration BUSINESS INTELLIGENCE Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel Automatiser la génération de leads, simplifier vos processus

Plus en détail

Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats

Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats Trois notions sont devenues incontournables dans les affaires et ne peuvent que

Plus en détail

PREDICT ENGAGEZ VOS CLIENTS AVEC DES PRODUITS QUI LES SÉDUIRONT.

PREDICT ENGAGEZ VOS CLIENTS AVEC DES PRODUITS QUI LES SÉDUIRONT. PREDICT ENGAGEZ VOS CLIENTS AVEC DES PRODUITS QUI LES SÉDUIRONT. PREDICT Engagez vos clients avec des produits qui les séduiront. Recommandations produits personnalisées Ce moteur de recommandations intelligent

Plus en détail

Le Baromètre 2 de l accompagnement des PME en Afrique (2014)

Le Baromètre 2 de l accompagnement des PME en Afrique (2014) Le Baromètre 2 de l accompagnement des PME en Afrique (2014) Réalisé par l Union des Chambres de Commerce d Industrie et d Agriculture de l Union des Comores Avec la Conférence Permanente des Chambres

Plus en détail

Augmentez vos ressources marketing en utilisant des solutions faciles pour vos campagnes

Augmentez vos ressources marketing en utilisant des solutions faciles pour vos campagnes FAQ (Questions = réponses) : - E Mailing : Augmentez vos ressources marketing en utilisant des solutions faciles pour vos campagnes L e mailing est une ressource marketing directe très avantageuse, un

Plus en détail

Centre de relation client

Centre de relation client Centre de relation client Emission et réception d appels Etudes qualitatives et quantitatives Mesure de qualité de services Enquêtes en ligne - appels mystères Fidélisation clients Détection de projets

Plus en détail

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 2 édition ème par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 SOMMAIRE Méthodologie et profil des répondants 3 Les moyens pour recruter et trouver un emploi 5 Les profils recherchés sur

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS

Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS Barcamp webmasters Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien

Plus en détail

Enquête sur les blogs : Aref JDEY http://vtech.canalblog.com Mai 2007

Enquête sur les blogs : Aref JDEY http://vtech.canalblog.com Mai 2007 Enquête sur les blogs : pratiques de choix & de consultation Aref JDEY Mai 2007 Méthodologie de l enquête Enquête conduite entre le 1 er avril et le 29 avril 2007 Outil de l enquête en ligne : Survey Monkey

Plus en détail

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Enquête 2015 Réalisation : ACTEL Données source : Direction régionale des douanes Ile-de-France Ouest 1 Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Plus en détail

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux?

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Animateur Jean-Christophe GALEAZZI RCF Intervenants Mathieu LLORENS AT INTERNET Patrick BERNARD MILLESIMA Jean-Paul LIEUX DOLIST Marion

Plus en détail

Club B2B. Résultats enquête Les mesures du marketing B2B

Club B2B. Résultats enquête Les mesures du marketing B2B Club B2B Résultats enquête Les mesures du marketing B2B La 1 ère enquête en France 100% dédiée au ROI du Marketing B2B Quelles sont les mesures les plus pertinentes pour évaluer la contribution du marketing

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives. Janvier 2012

3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives. Janvier 2012 3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives Janvier 2012 SOMMAIRE Contexte Résultats détaillés Profil de l auto-entrepreneur..p.5 Exercice de l activité..p.12 Vivre

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés 1 Quelles difficultés rencontrait l entreprise LDP? Le client L entreprise (appelons

Plus en détail

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT I. Définition Ensemble des dispositifs ou opérations de marketing et de supports ayant pour but d optimiser la qualité de la relation clients de fidéliser et de

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête menée auprès des entreprises de l arc lémanique Sabine Emad Magali Dubosson Torbay Nicolas Wydler

Synthèse des résultats de l enquête menée auprès des entreprises de l arc lémanique Sabine Emad Magali Dubosson Torbay Nicolas Wydler Symposium HEG-Genève - 18 novembre 2010 - Web et réseaux sociaux pour valoriser entreprises et services Synthèse des résultats de l enquête menée auprès des entreprises de l arc lémanique Sabine Emad Magali

Plus en détail

L innovation dans le commerce

L innovation dans le commerce L innovation dans le commerce Xavier Reif* Pour une entreprise commerciale, l innovation est un levier servant à consolider sa position par rapport à ses concurrentes. Elle contribue à conquérir de nouveaux

Plus en détail

Acquérir de nouveaux clients

Acquérir de nouveaux clients Acquérir de nouveaux clients Guide pratique sur l optimisation web Guide pratique sur l optimisation web... 01 Qu est-ce que l optimisation web?... 01 L importance des moteurs de recherche dans l optimisation

Plus en détail

Ayez toutes les cartes en mains, et prenez la meilleure décision pour votre développement commercial!

Ayez toutes les cartes en mains, et prenez la meilleure décision pour votre développement commercial! LA PROSPECTION DIGITALE : COMBIEN ÇA COÛTE? COMBIEN ÇA RAPPORTE? Ayez toutes les cartes en mains, et prenez la meilleure décision pour votre développement commercial! neoptimal est la 1 ère agence de prospection

Plus en détail

ASSOCIATION FRANÇAISE DES CENTRES DE RELATION CLIENT 3 cité Férembach 75017 PARIS http://afrc.org

ASSOCIATION FRANÇAISE DES CENTRES DE RELATION CLIENT 3 cité Férembach 75017 PARIS http://afrc.org LABORATOIRE D'ECONOMIE ET DE SOCIOLOGIE DU TRAVAIL Unité Mixte de Recherche 6123 35 Avenue Jules Ferry - 13626 Aix-en-Provence Cedex http://www.univ-aix.fr/lest ASSOCIATION FRANÇAISE DES CENTRES DE RELATION

Plus en détail

L intégration d Internet dans sa stratégie marketing

L intégration d Internet dans sa stratégie marketing L intégration d Internet d dans sa stratégie marketing Inforum 5 octobre 2007 David Sadigh, Managing Partner dsadigh@ic-agency.com Leader indépendant dans le marketing interactif IC-Agency est une société

Plus en détail

Dossier de presse. Le multiplexe du marketing et de la communication.

Dossier de presse. Le multiplexe du marketing et de la communication. Dossier de presse Le multiplexe du marketing et de la communication. Annabel COHEN Directrice de la communication Tel : 06.45.70.96.97 Email : a.cohen@marcom-factory.fr www.axe-major.com Jérôme DESPOIX

Plus en détail

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale?

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Forum d été Supply Chain Magazine 10 Juillet 2012 Transform to the power of digital Les impacts de la globalisation sur la Supply

Plus en détail

La gouvernance documentaire dans les organisations françaises

La gouvernance documentaire dans les organisations françaises LIVRE BLANC La gouvernance documentaire dans les organisations françaises Enquête serdalab Mars 2011 serdalab Page 1 Sommaire Les problématiques auxquelles la gouvernance documentaire répond...4 La définition

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

Comment trouver des clients grâce à internet?

Comment trouver des clients grâce à internet? Comment trouver des clients grâce à internet? Plan de la présentation Présentation tour de table Quelques chiffres Un site internet? Pourquoi faire? Qu est-ce qu un site internet efficace? Comment attirer

Plus en détail

Comment vendent les meilleures sociétés high tech? [webinar]

Comment vendent les meilleures sociétés high tech? [webinar] Comment vendent les meilleures sociétés high tech? [webinar] présentation Organisation marketing et commerciale Les commerciaux sédentaires et terrain Comment accélérer la prospection? Mieux travailler

Plus en détail

Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc

Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc Vecteur Plus N 1 français de l information commerciale qualifiée juin 2009 SOMMAIRE 1/ En quoi consiste une veille commerciale?

Plus en détail

Observatoire du design en Rhône-Alpes

Observatoire du design en Rhône-Alpes Observatoire du design en Rhône-Alpes 2013 2014 Le codesign La région Rhône-Alpes, deuxième région française pour la concentration de designers et d entreprises utilisatrices de design, a structuré depuis

Plus en détail

Guide sur la marque employeur. Comment se bâtir une marque employeur forte et recruter les meilleurs talents

Guide sur la marque employeur. Comment se bâtir une marque employeur forte et recruter les meilleurs talents Guide sur la marque employeur Comment se bâtir une marque employeur forte et recruter les meilleurs talents Table des matières Introduction... 3 Comprendre les candidats d aujourd hui... 4 Développer votre

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel.

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel. un rapport des services d analyse de harvard business review L agilité de l entreprise dans le Cloud Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de

Plus en détail

Market intelligence. After work groupe métier Centraliens Achats. 26 mars 2013. Delphine Douroux. Eric Salviac Eric.salviac@fr.ey.

Market intelligence. After work groupe métier Centraliens Achats. 26 mars 2013. Delphine Douroux. Eric Salviac Eric.salviac@fr.ey. Market intelligence Delphine Douroux Eric Salviac Eric.salviac@fr.ey.com After work groupe métier Centraliens Achats 26 mars 2013 Sommaire 1. Intelligence Vous avez dit Market Intelligence? 2. Enjeux et

Plus en détail

MEMOIRE DE SPÉCIALISATION

MEMOIRE DE SPÉCIALISATION COUGARD Cécile GRIJOL Bénédicte MARTINEZ Céline Mai 2011 Promotion 2010-2011 MEMOIRE DE SPÉCIALISATION «L e-merchandising, les meilleures recettes pour vendre mieux et plus en ligne» Dans quelle mesure

Plus en détail

Usage quotidien des réseaux sociaux

Usage quotidien des réseaux sociaux Edito A l heure du Web 2.0, les réseaux sociaux font partie de notre vie quotidienne. Nous les utilisons aussi bien dans le cadre de notre vie personnelle que professionnelle. Il en est de même pour les

Plus en détail

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L INITIATIVE

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L INITIATIVE DOSSIER DE CANDIDATURE Prix: Eco-conception Produit Tous les champs sont à renseigner. Date limite de renvoi des dossiers complétés : 3 octobre 2014 à minuit, par mail à l adresse contact@grandprix-consommationresponsable.com

Plus en détail

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B ROI et mesures d efficacité du marketing B2B Club B2B Adetem Octobre 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 10 Méthodologie Méthodologie Étude quantitative réalisée auprès d

Plus en détail

Valoriser et commercialiser les territoires touristiques sur Internet

Valoriser et commercialiser les territoires touristiques sur Internet 2e Rencontres des territoires numériques Agen 8 décembre 2004 Valoriser et commercialiser les territoires touristiques sur Internet ARDESI, Agence Régionale pour le Développement de la Société de l Information

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Association de la Performance et du Lead sur Internet

Association de la Performance et du Lead sur Internet TECHNOLOGIES, MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS Association de la Performance et du Lead sur Internet Baromètre 2015 de la génération de Leads sur Internet 5 novembre 2015 I. Présentation du Baromètre Il s agit

Plus en détail

La nouvelle version du réseau social Ecovibio

La nouvelle version du réseau social Ecovibio La nouvelle version du réseau social Ecovibio Ecovibio a le plaisir de vous annoncer la sortie de la nouvelle version du site du réseau social de l éco-habitat, dont nous vous invitons à découvrir les

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE. L agence en télémarketing TB&H. Nos offres. Notre philosophie

SOMMAIRE SOMMAIRE. L agence en télémarketing TB&H. Nos offres. Notre philosophie SOMMAIRE L agence en télémarketing TB&H Nos offres Notre philosophie INTRODUCTION Les associés TB&H L entreprise adaptée INTRODUCTION DES ASSOCIES COMPLEMENTAIRES Guillaume Bénoit - 5 ans d expérience

Plus en détail

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET stratégies digitales AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET Pierre Bizollon - p.bizollon@linkingbrand.com - www.linkingbrand.com - 0 676 216 116 06/03/09 1 LE FONDATEUR:

Plus en détail

Les Enjeux du Référencement de Sites Internet. Un livre blanc réalisé par Benchmark Group pour Netbooster

Les Enjeux du Référencement de Sites Internet. Un livre blanc réalisé par Benchmark Group pour Netbooster Les Enjeux du Référencement de Sites Internet Un livre blanc réalisé par Benchmark Group pour Netbooster Pourquoi un livre blanc sur le référencement de sites? Alors qu au niveau mondial, on dénombre sur

Plus en détail

Kelkoo,, shopping.com, shopzilla,, best-price

Kelkoo,, shopping.com, shopzilla,, best-price Kelkoo,, shopping.com, shopzilla,, best-price comment vous positionner sur les comparateurs de prix, les moteurs de shopping et les programmes d affiliation d avec le meilleur retour sur investissement?

Plus en détail

MEDIAMAISPASQUE - janvier 2015 1

MEDIAMAISPASQUE - janvier 2015 1 MEDIAMAISPASQUE - janvier 2015 1 EN AMONT DE LA STRATÉGIE WEB MARKETING Analyse interne Analyse externe benchmark Définition des objectifs Définition des personas Analyse SWOT de l entreprise Audit du

Plus en détail

CRM. IBM a 100 ans. Dématérialisation STOCKAGE. du courrier. Le CLOUD relève l industrie du. Sécurité. labos de SYMANTEC.

CRM. IBM a 100 ans. Dématérialisation STOCKAGE. du courrier. Le CLOUD relève l industrie du. Sécurité. labos de SYMANTEC. LE MAGAZINE DES DÉCIDEURS INFORMATIQUES www.solutions-logiciels.com Dématérialisation du courrier De l enveloppe à l écran Enquête exclusive Les projets des entreprises DÉC.2011 - JANV.2012 N 26 IBM a

Plus en détail

LE PROCESSUS D'ACHAT B2B SUR INTERNET

LE PROCESSUS D'ACHAT B2B SUR INTERNET LE PROCESSUS D'ACHAT B2B SUR INTERNET Comment les acheteurs recherchent sur le web et comment les PME doivent s adapter VISITEZ NOUS : WWW.EUROPAGES.COM VISITEZ NOUS : WWW.KYTO.COM EUROPAGES 127 avenue

Plus en détail

STATISTIQUES DES SITES CENTRE INFFO FEVRIER 2015

STATISTIQUES DES SITES CENTRE INFFO FEVRIER 2015 STATISTIQUES DES SITES CENTRE INFFO FEVRIER 2015 Tous les sites de Centre Inffo cumulent 56 160 visites et 175 352 pages vues pour le mois de Février 2015. Les chiffres sont en baisse. Cette diminution

Plus en détail

RÉSEAU WSI CONSULTANTS EN MARKETING DIGITAL

RÉSEAU WSI CONSULTANTS EN MARKETING DIGITAL RÉSEAU WSI CONSULTANTS EN MARKETING DIGITAL WSI, QUI SOMMES-NOUS? 2014 WSI. All rights reserved. WSI Marketing Internet 1er réseau Mondial de consultants en Digital Marketing Un savoir-faire international

Plus en détail

Accroître son Chiffre d'affaires avec le Channel

Accroître son Chiffre d'affaires avec le Channel Harte-Hanks : Solutions Commerciales & Marketing Accroître son Chiffre d'affaires avec le Channel Alain Ecuvillon, Harte-Hanks Harte-Hanks : introduction L un des premiers fournisseurs mondiaux de solutions

Plus en détail

Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux : mythe ou réalité?

Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux : mythe ou réalité? Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux : mythe ou réalité? NewGen TALENT CENTRE En partenariat avec ÉTUDE JUIN 2013 Emmanuel Delamarre Emmanuel Delamarre participe,

Plus en détail

Faire de votre marque un média et gagner des clients. Proposition d accompagnement Inbound Marketing Tarifs 2014

Faire de votre marque un média et gagner des clients. Proposition d accompagnement Inbound Marketing Tarifs 2014 Faire de votre marque un média et gagner des clients Proposition d accompagnement Inbound Marketing Tarifs 2014 «Si les annonceurs deviennent des médias et les médias des agences, que deviennent les agences?

Plus en détail

Plus d'infos sur www.demai.fr

Plus d'infos sur www.demai.fr Plus d'infos sur www.demai.fr L'Administration des Ventes au Service du Client 3 jours (24 heures) Comprendre les nouveaux enjeux de l'adv ; développer les compétences du service commercial grâce à la

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

Go To Lower General Business SAP / MSB

Go To Lower General Business SAP / MSB Your Outsource Partner in Co-Marketing Go To Lower General Business SAP / MSB Q32014 Contexte et objectifs En tant que Partenaire SAP référent sur le segment «Lower General Business» (50 à 250 millions

Plus en détail

Le Marketing Mobile, des marques

Le Marketing Mobile, des marques Le Marketing Mobile, le nouvel Eldorado communicationnel des marques RAPPEL Engage your customers NO YES > L émergence des smartphones et des tablettes a bouleversé la vie quotidienne des Français : 47%

Plus en détail

BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités

BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités ACTIVIS - 1 BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités SOMMAIRE PARTIE 1 : UNE NOUVELLE RELATION À L ARGENT ET À SA BANQUE PARTIE 2 : ENJEUX ET LEVIERS DIGITAUX ET CROSS

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

NOTICE DE L ANNONCEUR

NOTICE DE L ANNONCEUR NOTICE DE L ANNONCEUR La Marketplace Caradeals.com, c est la solution pour booster votre activité! SOMMAIRE Qu est-ce que Caradeals.com? 1) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 2 2) LES AVANTAGES... 2 3) PREPARER

Plus en détail

«Les objectifs de l e-mailing»

«Les objectifs de l e-mailing» «Les objectifs de l e-mailing» Intervenante : Estelle LECANU Société EBAZTEN www.ebazten.com Mobile : 06 69 64 80 09 Mail : elecanu@ebazten.fr Editeur de solution CRM innovante pour les PME et TPE «Les

Plus en détail

Contexte et objectifs. Repères méthodologiques

Contexte et objectifs. Repères méthodologiques Contexte et objectifs Enquête conduite par Centre Inffo dans le cadre de la matinée d'actualité «Offre de formation : les grandes tendances d'achat 2013» du 28 février 2013. Deux objectifs principaux :

Plus en détail

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SEPTEMBRE 2015 N 17 SOMMAIRE P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP P.3 6 PERSONNES

Plus en détail

Compte rendu. Diagnostic numérique du Pays de Bitche. Réalisé de juin 2013 à janvier 2014. www.antpaysdebitche.jimdo.com

Compte rendu. Diagnostic numérique du Pays de Bitche. Réalisé de juin 2013 à janvier 2014. www.antpaysdebitche.jimdo.com L animation numérique de territoir e au Pays de Bitche Compte rendu Diagnostic numérique du Pays de Bitche Réalisé de juin 2013 à janvier 2014 pour é n i m a t i v l i a Cockt ilité! plus de visib Le diagnostic

Plus en détail

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi :

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi : Les Avantages de la Vidéo pour votre Communication Le Développement des nouvelles technologies, et la démocratisation des équipements numériques depuis plusieurs années, réduit les coûts de production

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée L environnement commercial actuel présente à la fois d innombrables opportunités et de multiples risques. Cette dichotomie se révèle dans le monde de l informatique (et dans les conseils d administration

Plus en détail

Offre SEO/SMO. Le référencement au cœur de votre stratégie web marketing. Tous droits réservés Emencia 2009 1

Offre SEO/SMO. Le référencement au cœur de votre stratégie web marketing. Tous droits réservés Emencia 2009 1 Offre SEO/SMO Le référencement au cœur de votre stratégie web marketing Tous droits réservés Emencia 2009 1 Sommaire général I. Notions et enjeux du référencement I.1. Définition: Qu'est-ce que le référencement

Plus en détail

& comportements d achat. Voyageurs. En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme?

& comportements d achat. Voyageurs. En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme? Voyageurs & comportements d achat En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme? tradedoubler.com Les Européens préfèrent choisir leurs hôtels,

Plus en détail

Le Community Management

Le Community Management AvAnt-propos Que font les français quotidiennement? C est la question cruciale que toute entreprise (et leurs agences de communication) devrait se poser. Pourtant, la réponse est connue : 3 heures/jour

Plus en détail

Faire de votre marque un média et convertir votre audience en client. Proposition de réalisation d un audit sémantique de référencement

Faire de votre marque un média et convertir votre audience en client. Proposition de réalisation d un audit sémantique de référencement Faire de votre marque un média et convertir votre audience en client Proposition de réalisation d un audit sémantique de référencement «Si les annonceurs deviennent des médias et les médias des agences,

Plus en détail

Comment enfin gagner de l argent avec son SAV? Laurent Mellah, Cepheus Group Alain Bellange, Keonys

Comment enfin gagner de l argent avec son SAV? Laurent Mellah, Cepheus Group Alain Bellange, Keonys Comment enfin gagner de l argent avec son SAV? Laurent Mellah, Cepheus Group Alain Bellange, Keonys Sommaire Keonys, votre partenaire PLM Le S.A.V avec Cepheus Group Conclusion Q & A 2 Conseil & intégration

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

SUGARCRM. Guide Utilisateur. Sugar Open Source. A partir du pack French SugarCRM Open Source Version 4.2. Version 1.0.4

SUGARCRM. Guide Utilisateur. Sugar Open Source. A partir du pack French SugarCRM Open Source Version 4.2. Version 1.0.4 SUGARCRM Sugar Open Source A partir du pack French SugarCRM Open Source Version 4.2 Guide Utilisateur Version 1.0.4 Avant-propos Avant-propos Au cours de votre lecture, vous rencontrerez les icônes suivantes

Plus en détail