TENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT"

Transcription

1 En partenariat Avec fond avec Blanc: Sans fond Blanc TENDANCES GENERALes DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS 2013

2 edito «Dans une société en perpétuelle évolution, les femmes et les hommes qui composent vos équipes incarnent plus que jamais la valeur première de votre entreprise. Afin de répondre aux besoins en recrutement de nos clients, nous recrutons chaque année plus de professionnels (CDI, CDD, travail temporaire). En tenant compte des besoins des entreprises et des attentes des candidats, nos consultants, véritables experts sur les métiers pour lesquels ils recrutent, maîtrisent les dernières tendances du marché, les évolutions sectorielles et ont à cœur de les partager avec vous. L étude de rémunération nationale a pour principal objectif de vous accompagner dans vos recrutements. Les informations contenues dans cet ouvrage présentent les dernières évolutions de votre secteur en termes de rémunération et de changements quant aux process de recrutement. La première partie de l étude développe les tendances globales des politiques de recrutement, du travail temporaire et les pratiques en matière de rémunération variable. Vous pourrez ainsi apprécier et comparer les points de vue de nos clients et de nos candidats. La Génération Y et les réseaux sociaux sont également deux sujets d actualité abordés dans cette partie. La seconde partie est consacrée à l analyse de votre marché illustrée par des grilles de rémunération renseignant par ligne de métier, les salaires pratiqués dans chaque secteur. Au même titre que nos deux précédentes études, nous souhaitons partager avec vous notre analyse de l état actuel du marché du recrutement, et ce sur l ensemble des domaines dans lesquels le Groupe Hays intervient. Nos équipes se tiennent, bien entendu, à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Je vous souhaite une bonne lecture». Tina Ling Directeur Général Hays France & Luxembourg methodologie UNE EXPERTISE SECTORIELLE AU SERVICE DE VOTRE ORGANISATION Nos consultants vont chaque année à la rencontre de milliers de professionnels évoluant sur les 25 secteurs d activité pour lesquels nous recrutons. Cette étude de rémunération a été élaborée grâce à un panel constitué de nos clients et de nos candidats au niveau national. Dans un souci d optimiser la pertinence de notre analyse, les différences de rémunération entre l Ile-de-France et les régions ont été intégrées. Nous avons mis en exergue pour chaque métier, les salaires pratiqués selon les années d expérience. Néanmoins, pour certains secteurs tels que la Finance & Comptabilité et l Audit & Expertise Comptable, nous avons pris pour référence la taille des entreprises. En effet, cette variable s avère plus appropriée pour fournir des fourchettes de rémunération adaptées. Les salaires sont exprimés en Kilos Euros annuels bruts et ne tiennent pas compte des éléments variables et des avantages en nature, excepté pour les postes en Commercial, Marketing & Communication. Compte tenu de l ampleur que peut représenter la partie variable (jusqu à 50 % du salaire fixe), l intégrer dans la rémunération semble plus cohérent. Une nouveauté cette année : nous avons indiqué au sein de nos grilles de rémunération, une «flèche de tendance» qui vous renseignera sur l évolution globale de chaque secteur par rapport à l année précédente. / : le premier chiffre indique le niveau bas des rémunérations pratiquées et le dernier chiffre exprime leur niveau haut. Par ailleurs, vous trouverez dans cette étude un focus réalisé sur l International. Celui-ci vous permettra notamment de connaître les pays pour lesquels nous avons été missionnés et/ou pour lesquels nous avons réalisé des placements au cours de l année NS : Non Significatif 1

3 HAYS FRANCE HAYS MONDE CANDIDATS RECRUTES EN CDI CHAQUE ANNEE PAYS DANS LESQUELS HAYS EST PRESENT INTERIMAIRES DETACHES CHAQUE SEMAINE BUREAUX SPECIALISATIONS METIERS COLLABORATEURS BUREAUX A TRAVERS LA FRANCE CANDIDATS RECRUTES EN CDI ANNEES D EXPERTISE SUR LE MARCHE FRANCAIS CANDIDATS EMBAUCHES EN CDD-INTERIM

4 SOMMAIRE EDITO & METHODOLOGIe 1 PARTIE 1 5 Vue d ensemble du marché et tendances générales Tendances générales du recrutement pour l année Pratiques en matière de rémunération variable 8 Le travail temporaire en France 10 Les nouveaux outils de communication : les réseaux sociaux et le recrutement 12 Génération Y : choc des cultures en entreprise 16 PARTIE 2 19 Analyse des secteurs d activité et grilles de rémunération Administration des ventes 20 Architecture 22 Assistanat & Secrétariat / Téléservices 24 Assurance 28 Audit & Expertise Comptable 32 Banque 36 Bâtiment & Travaux Publics 40 Commercial, Marketing & Communication 44 Conseil en stratégie et organisation 48 Executive 50 Finance & Comptabilité 52 Génie Electrique & Climatique et Maintenance Multitechnique 56 Immobilier privé 60 Industrie & Ingénierie 64 Informatique & Télécoms 68 International 72 Juridique 74 Life Sciences 78 Public & Para Public / Logement social 82 Ressources Humaines 86 Retail & Leisure 90 Supply Chain, Achats & Logistique 96 PARTIE Nos conseils - Lutte contre le clonage

5

6 VUE D ENSEMBLE DU MARCHE ET TENDANCES GENERALES 1 Tendances générales du recrutement pour l année Pratiques en matière de rémunération variable Le travail temporaire en France Les nouveaux outils de communication : les réseaux sociaux et le recrutement Génération Y : choc des cultures en entreprise PARTIE 1

7 TENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT POUR L ANNEE L année 2013 s annonce incertaine. Le marché économique est aujourd hui baigné dans l incertitude et le climat demeure tendu. Les entreprises envisagent donc de revoir leurs recrutements à la baisse. CANDIDATS Avez-vous changé d emploi au cours de l année passée? Envisagez-vous de changer d emploi en 2013? 43.1 % 56.9 % Oui Non 58.5 % 41.5 % Oui Non Si oui, pour quelle(s) raison(s)? 60.3 % 57.3 % 53.4 % Comme évoqué dans notre dernière étude, les clients sont toujours plus prudents quant à leurs recrutements. Même si 84 % d entre eux ont effectué de nouvelles embauches en 2012, ils ne sont plus que 69 % à l envisager pour Le contexte économique délicat impacte considérablement la politique de recrutement pratiquée par les entreprises. Près de la moitié des clients a déclaré que ces nouvelles embauches en 2012 représentaient moins de 5 % de leur effectif total contre 64 % des clients en De même, 28 % des clients ont indiqué que les nouveaux recrutements représentaient en 2012 entre 6 et 10 % de leur effectif total ce chiffre tombe à 19 % pour Rémunération plus attractive Intérêt du poste Perspectives d évolution 22.5 % Confort géographique 7.6 % Aménagement du temps de travail 17 % Autre Pour 1 client sur 2, le principal motif d embauche a été un accroissement de l activité (47 %), suivi d un remplacement suite à une démission (30 %). Quant aux candidats, les trois principales incitations à changer d emploi sont : une rémunération plus attractive, l intérêt du poste et les perspectives d évolution. Avec 17 % de retours, d autres motifs ont été mentionnés par nos candidats, à savoir : la fin de leur contrat d intérim, un licenciement, la faillite de l entreprise ou bien la recherche d un nouvel emploi. Si 59 % des candidats envisagent de changer d emploi en 2013, 69 % des entreprises comptent embaucher : on peut donc noter un certain équilibre au niveau de l offre et la demande pour l année à venir. 6

8 «Si 59 % des candidats envisagent de changer d emploi en 2013, 69 % des entreprises comptent embaucher : on peut donc noter un certain équilibre au niveau de l offre et la demande pour l année à venir.» CLIENTS Pour l année 2012, avez-vous recruté de nouveaux collaborateurs? Si oui, quel est le pourcentage de nouveaux embauchés par rapport à votre effectif total? 16 % 12 % 8 % Oui Non 28 % Entre 0 et 5 % Entre 6 et 10 % Entre 11 et 20 % < 20 % 52 % 84 % Pour l année 2013, envisagez-vous de recruter de nouveaux collaborateurs? Si oui, quel sera le pourcentage de nouveaux embauchés par rapport à votre effectif total? 8 % 31 % 9 % 69 % Oui Non 64 % 19 % Entre 0 et 5 % Entre 6 et 10 % Entre 11 et 20 % < 20 % 7

9 PRATIQUE EN MATIERE DE REMUNERATION VARIABLE Les cadres ont été les premiers concernés par l instauration d une partie variable sur leur salaire. Cette pratique est désormais étendue à l ensemble des statuts des salariés : il s agit certes d adapter les rémunérations sur les résultats financiers de l entreprise mais également de créer un levier de motivation. Par ailleurs, la partie variable sert également aux entreprises à fidéliser leurs collaborateurs. CANDIDATS Votre rémunération comporte-t-elle une partie variable? En dehors d une rémunération variable, existe-t-il dans votre entreprise des outils individuels / collectifs pour vous motiver? 54.1 % 45.9 % Oui Non 40.9 % 59.1 % Oui Non Si oui, de quelles pratiques ci-dessous bénéficiez-vous? % % 50.1 % 40 Face à la conjoncture actuelle, les entreprises sont aujourd hui plus enclines à proposer des packages. En effet, la partie variable peut composer un facteur d attractivité considérable afin d attirer les bons collaborateurs. Selon notre étude, les trois principales pratiques de rémunération variable sont les systèmes de prime et d intéressement et le variable individuel. Ce constat est valable tant pour les clients que pour les candidats % % 0 Système de primes Variable individuel Système d intéressement Variable collectif Rémunération en nature (cadeaux, voyages...) 8

10 «La rémunération variable est un véritable outil de gestion du personnel. Elle permet de valoriser la réalisation des objectifs fixés.» CLIENTS Avez-vous recours à la rémunération variable? Si oui, quelles pratiques utilisez-vous? 0 % 8 % 35 % Système de primes 65 % Oui Non 35 % 50 % Système d intéressement Variable individuel Variable collectif Rémunération en nature 7 % En dehors de la rémunération variable, avez-vous recours à des outils individuels / collectifs pour motiver vos salariés? 43.5 % 56.5 % Oui Non 9

11 LE TRAVAIL TEMPORAIRE EN FRANCE Le Travail Temporaire en France bénéficie d une image peu valorisante. Cependant, ce dernier est parvenu à apporter des réponses aux besoins tant des clients que des candidats. Malgré une diminution observée en 2012, on constate que le Travail Temporaire permet de répondre à de plus en plus de problématiques. CANDIDATS Avez-vous eu recours au travail temporaire au cours de l année passée? Si oui, pourquoi avez-vous eu recours au travail temporaire? 17.5 % Oui Non 24.5 % 27.7 % Répondre à une situation précaire Evoluer à terme en CDI Travailler dans divers secteurs 82.5 % 47.8 % Selon vous, le travail temporaire est-il un bon moyen d intégration sur le marché de l emploi? Pensez-vous qu il faille faire évoluer le modèle du travail temporaire en France? 30.2 % 2.4 % 23 % 16.3 % Oui tout à fait Oui plutôt Non pas vraiment Non pas du tout 77 % Oui Non 51 % Si oui, dans quel domaine? 11.3 % 18.7 % 46.9 % 6.1 % 17 % Image du TT Accessibilité Aspects légaux et réglementaires Rémunération Considération des salariés Il ressort de l enquête que très peu de candidats ont eu recours au travail temporaire lors de l année passée (17,5 %). La raison principale qui incite au travail temporaire est d une part pour les candidats de répondre à une situation précaire (48 %) et d autre part pour les clients de faire face à un surcroît temporaire d activité (58 %). Selon les sondés, le travail temporaire est synonyme de précarité et ne bénéficie donc pas d une bonne image en France. De plus, seuls 15 % des clients déclarent avoir eu recours au travail temporaire pour recruter des profils cadres. Pourtant, le travail temporaire est généralement considéré comme un moyen d évaluer les candidats avant leur embauche en CDI (comparable à la période d essai). En effet, les contrats temporaires constituent des moyens probants d intégration pour les chômeurs comme pour les jeunes sur le marché de l emploi. 10

12 «48 % des candidats ont recours au Travail Temporaire pour répondre à une situation précaire. 58 % des clients pour faire face à un surcroît temporaire d activité.» CLIENTS Avez-vous eu recours au travail temporaire au cours de l année passée? Quelle part le travail temporaire représente-t-il dans vos embauches? 57 % 43 % Oui Non 91 % 5 % 1 % 3 % Entre 0 et 25 % Entre 26 et 50 % Entre 51 et 75 % < 75 % Si oui, pourquoi avez-vous eu recours au travail temporaire? 51 % 35 % 3 % 2 % Pour faire face à un surcroît temporaire d activité Pour remplacer un salarié absent 30.2 % Pour remplacer un salarié dans l attente de l entrée en service du titulaire CDI Pour gagner du temps et déléguer la mission de recrutement 59 % Utilisez-vous le travail temporaire comme un moyen d évaluer les candidats avant leur embauche en CDI? Pourquoi les Français gardent-ils une mauvaise image du TT? 18 % 33 % 35 % 27 % 20 % Oui tout à fait Oui plutôt Non pas vraiment Non pas du tout 61 % 6 % Situation précaire Manque de stabilité professionnelle Emploi non qualifié 11

13 LES NOUVEAUX OUTILS DE COMMUNICATION LES RESEAUX SOCIAUX ET LE RECRUTEMENT Tendance encore marginale il y a quelques mois, le recrutement sur les réseaux sociaux devient incontournable. Leaders dans le «social recruitment», LinkedIn et Viadeo ont pressenti très tôt la nécessité de développer cette activité. Aujourd hui, chez ces acteurs, les solutions de recrutement peuvent atteindre jusqu à 50 % du CA. Qu ils soient professionnels ou non, les réseaux sociaux représentent une véritable banque de données : ils contiennent en effet une large variété de profils de candidats actifs, à la recherche d un emploi et de candidats passifs qui, en poste, restent ouverts à de nouvelles propositions. Ces derniers sont justement les profils les plus difficiles à toucher. CANDIDATS Avez-vous recours aux réseaux sociaux pour votre recherche d emploi? Oui Non Par ordre d importance, quels sont les réseaux sociaux que vous utilisez? FACEBOOK 50 % 48.7 % 51.3 % LINKEDIN 30 % VIADEO 20 % % Si oui, quelle part de votre recherche d emploi s effectue par les réseaux sociaux? Avez-vous déjà trouvé un emploi grâce aux réseaux sociaux? 19.9 % 18.9 % Entre 0 et 10 % Entre 11 et 20 % Entre 21 et 30 % 17.5 % Oui Non 32.7 % 28.5 % < 30 % 82.5 % 12

14 A l avenir, pensez-vous avoir recours aux réseaux sociaux pour une éventuelle recherche d emploi? Comment utilisez-vous les réseaux sociaux dans votre recherche d emploi? 8.5 % 40.2 % Réponse à une offre Groupes de discussion liés à votre domaine d activité Utilisation de votre réseau Autre Oui Non 5.2 % 10.2 % 91.5 % 44.4 % Avez-vous déjà été contacté par un recruteur via un réseau social? Si oui, quelle a été l issue de ce contact? 9.8 % 30.1 % Réponse à une offre Groupes de discussion liés à votre domaine d activité Utilisation de votre réseau 69.9 % Oui Non 42.4 % 47.8 % Le sondage démontre que les candidats sont plus familiers et adeptes des réseaux sociaux dans leur recherche d emploi. Les clients, quant à eux, se montrent plus réservés : 90 % d entre eux ont effectué moins de 10 % de leurs recrutements via les réseaux sociaux. Si ces derniers se sont aujourd hui imposés comme un outil incontournable, les recruteurs peinent encore à percevoir pleinement leur valeur ajoutée. Les principaux avantages sont pour les clients la diversité de profils et le gain de temps. Si près de 50 % des candidats ont recours aux réseaux sociaux dans leur recherche d emploi, seuls 18 % d entre eux parviennent à leurs fins. Un fait important : le choix des réseaux sociaux entre clients et candidats ne semble pas suivre la même logique. En effet, les clients privilégieront les réseaux professionnels (Viadeo ou LinkedIn) tandis que les candidats utiliseront en premier lieu les réseaux sociaux tels que Facebook. Les résultats soulignent que les candidats auront davantage recours à ces outils dans le cadre d une recherche future. Nous pouvons donc nous montrer confiants quant à l avenir de cette tendance. 13

15

16 CLIENTS Au cours de l année passée, quelle part de vos recrutements s est effectuée par les réseaux sociaux? Pour vos recrutements à venir, comptez-vous : 90.5% 4.8 % 2 % 2.7 % Entre 0 et 10 % Entre 11 et 20 % Entre 21 et 30 % < 30 % 29 % 27 % 44 % Continuer à utiliser les réseaux sociaux Développer davantage leur utilisation Stopper leur utilisation et privilégier les outils de recrutement plus traditionnels Par ordre d importance, quels outils utilisez-vous pour effectuer vos recrutements? RESEAUX SOCIAUX CLASSIQUES 38.1 % PRESSE SPECIALISEE 37 % RESEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS 27.9 % CABINETS DE RECRUTEMENT 24.1 % SITES INTERNET D OFFRES D EMPLOI 18.4 % % Par ordre d importance, quels sont les réseaux sociaux que vous utilisez? VIADEO 36 % LINKEDIN 35 % FACEBOOK 29 % % 15

17 GENERATION Y CHOC DES CULTURES EN ENTREPRISE En France, l expression «Génération Y» désigne pour l opinion générale les personnes nées entre 1978 et Voilà résumé en une phrase le stéréotype répandu, à savoir : Génération Y = jeunes! Mais bien plus qu une génération déterminée par une tranche d âge concept particulièrement réducteur, il s agit d une culture commune avec l émergence de nouveaux comportements. L approche culturelle a ainsi le mérite de ne plus parler d âge mais de rapport à la hiérarchie, au risque, à l émotion, au travail... D ici 2015, la génération Y devrait représenter 15 % de la population européenne et 40 % des actifs en France. CANDIDATS Selon vous, la Génération Y privilégie : Son évolution professionnelle Sa qualité de vie (attractivité de sa région, disponibilité familiale...) Son environnement de travail (ambiance) 19.7 % La Génération Y représente une population importante dans chaque entreprise. En effet, près de 70 % des clients ont recruté au cours de l année passée des profils issus de cette génération. Cette tendance est propice à l analyse des différences générationnelles. Tout d abord, il ressort que les profils issus de la Génération Y sont perçus comme individualistes, privilégiant leur qualité de vie à leur environnement de travail. Nous pouvons noter une distinction générationnelle sur les thèmes suivants : la motivation / l implication dont fait preuve l employé, les méthodes de travail appliquées ou encore la mentalité (respect de la hiérarchie, valorisation du travail, besoin de reconnaissance, prétentions salariales et évolution de carrière). Toutefois, ces divergences n engendrent pas de conflits particuliers au sein de l entreprise % 34 % Au sein de votre entreprise, constatezvous un conflit générationnel entre les Générations X et Y? 32.6 % 67.4 % Oui Non 16

18 «Près de 70 % des clients ont recruté au cours de l année des profils issus de cette génération.» CLIENTS Au cours de l année passée, avez-vous recruté des profils issus de la Génération Y? Si oui, quel pourcentage représente la Génération Y dans vos recrutements? 19 % 34 % Oui Non 51 % 12 % Entre 0 et 10 % Entre 11 et 20 % Entre 21 et 30 % 66 % 18 % < 30 % Au sein de votre entreprise, constatezvous un conflit générationnel entre les Générations X et Y? Parmi ces qualificatifs, choisissez celui qui selon vous décrit le mieux la Génération Y? 18 % Oui Non 13 % 9 % 16 % 14 % Ambitieuse Individualiste Autonome Motivée 82 % 48 % Polyvalente En quoi cette Génération Y change-t-elle les codes du travail? Lors d un recrutement, valorisez-vous plus : 9 % 9 % 35 % 31 % L expérience Les diplômes 25 % 91 % Dans son rapport à l autorité Das son rapport à l évolution professionnelle (ambition de gravir rapidement les échelons) Dans son approche de son travail (autonomie, challenge, innovation...) Dans son besoin de reconnaissance 17

19 NOTRE PARTENAIRE : CADREMPLOI Après une bonne année 2011, l année 2012 s est achevée dans un contexte économique plus incertain qu elle n avait commencé. Nous avons ainsi constaté une diminution du nombre d offres d emploi parues sur Internet (-15 % en cumul à fin novembre, source baromètre Keljob) qui ne doit pas occulter certaines disparités sur le marché de l emploi. En effet, le recrutement des cadres est plus porteur que le marché généraliste avec un taux de chômage de l ordre de 5 %. Un turnover encore important et le dynamisme de nombreux secteurs d activités rendent ce marché plus favorable aux candidats. En 2012, les cadres sont d ailleurs restés attentifs et ouverts aux opportunités tout en faisant preuve d exigence : rémunération attractive, intérêt du poste et perspectives d évolutions demeurent ainsi des critères majeurs dans le cadre d un changement de poste. Comme en témoigne l enquête Hays, 2013 devrait conforter cette tendance. L accompagnement des candidats dans leur gestion de carrière et la capacité des entreprises à trouver les meilleurs candidats demeurent des enjeux majeurs. Dans ce contexte, Cadremploi continue de renforcer sa notoriété pour fluidifier le plus possible le marché de l emploi et se positionne comme un site média mobile et social. MEDIA Grâce à une équipe éditoriale 100 % dédiée aux problématiques carrières, Cadremploi prend la parole en temps réel et apporte au quotidien son expertise du marché de l emploi aux candidats et aux recruteurs. Ce contenu toujours plus riche nous permet ainsi de générer plus de 15 % de notre audience via l éditorial. MOBILE Présent sur l ensemble des supports digitaux - Internet, Mobile, Tablette, TV connectée - Cadremploi innove et améliore de manière continue l ergonomie de ses applications et de sa version Mobile afin d optimiser l accessibilité de vos offres. Notre objectif : toucher les candidats actifs et passifs où qu ils soient et à tout moment. Avec 25 % des annonces vues via l internet mobile, Cadremploi conforte son leadership sur le Mobile. SOCIAL Largement interconnecté aux réseaux sociaux, Cadremploi développe sa présence sociale : partage des offres, possibilité de voir qui de ses contacts travaille dans l entreprise qui recrute sur Cadremploi, développement des communautés Facebook et Twitter, nous permettent de renforcer les services proposés aux candidats. Parallèlement, notre base de CV, CVADEN, constituée de 4M de CV s est enrichie de profils publics largement interconnectés aux réseaux sociaux. Enfin en 2012, Cadremploi a développé sa notoriété grâce à un plan média à 360 alliant radio, internet, mobile, presse, salon et TV en sponsorisant la diffusion des matchs de l équipe de France de rugby à l occasion du Tournoi des Six Nations et de la tournée de novembre. Ce dispositif a permis à Cadremploi de toucher toujours plus de cadres et dirigeants. En novembre, Cadremploi a ainsi battu pour le 2 e mois consécutif son record d audience avec plus de 4.4 millions de visites mensuelles. Le contexte économique pour l année 2013 s annonce incertain. Plus que jamais, les solutions de recrutement leaders, efficaces et innovantes seront privilégiées. L offre d emploi - 1 er moyen de recrutement en ainsi que les jobboards - 1 er outil de recrutement en auront donc un rôle important à jouer par leur capacité à rendre «désirables» les entreprises et à apporter de l information aux candidats. Un objectif : fluidifier le plus possible le marché de l emploi. Matthieu de la Thébaudière Directeur délégué Cadremploi N ATTENDEZ PAS DE GAGNER À LA Avec fond Blanc LOTERIE POUR QUITTER VOTRE BOSS Sans fond Blanc

20 ANALYSE DES SECTEURS D ACTIVITE ET GRILLES DE REMUNERATION 2 Administration des Ventes Architecture Assistanat & Secrétariat / Téléservices Assurance Audit & Expertise Comptable Banque Bâtiment & Travaux Publics Commercial, Marketing & Communication Conseil en stratégie et organisation Executive Finance & Comptabilité Génie Electrique & Climatique et Maintenance Multitechnique Immobilier privé Industrie & Ingénierie Informatique & Télécoms International Juridique Life Sciences Public & Para Public / Logement social Ressources Humaines Retail & Leisure Supply Chain, Achats & Logistique PARTIE 2

21 administration des ventes polyvalence et valeurs humaines Malgré une relance du marché de l Administration des ventes amorcée dès 2011, certaines entreprises préfèrent avoir une visibilité plus large avant de prévoir leurs recrutements. EVOLUTION DU MARCHE Les entreprises de la Distribution de produits finis (High-Tech, Cosmétiques et Informatique) sont celles qui enregistrent les besoins en recrutement les plus importants. Les SSII, qui s inscrivent parmi les secteurs les plus porteurs, ont la plupart du temps recours à des Assistants de gestion ou Assistants ADV, postes qui étaient auparavant réservés à des personnes moins qualifiées. Contrairement aux années précédentes, les entreprises ne contactent plus directement les cabinets de recrutement. Ainsi, ces derniers se doivent de prospecter continuellement afin de faire face à une concurrence grandissante dans leur secteur. Certains profils sont aujourd hui davantage enclins à changer d emploi. Il s agit notamment de postes tels qu Assistant commercial, Assistant SAV / Chargé de clientèle ou Gestionnaire ADV. Résultat, les entreprises voient leurs besoins en recrutement s amplifier. Ce constat reste toujours d actualité avec une nette augmentation des exigences salariales des candidats. De plus, la majorité des entreprises des secteurs évoqués plus haut utilisent le logiciel SAP, outil devenu aujourd hui indispensable pour simplifier la compilation de données et permettre ainsi aux clients d avoir une visibilité complète de toutes leurs commandes. CHANGEMENTS SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT Les pratiques de recrutement ont connu un changement majeur : les clients allongent leurs process afin d établir une réelle comparaison entre chaque candidat rencontré. En effet, ils s arrêtent aujourd hui davantage sur leur potentiel, tendance déjà apparue l année dernière. Les profils juniors deviennent alors plus intéressants car ils peuvent être modelés selon la culture de l entreprise. Les clients font donc preuve de plus de flexibilité, mais les compétences spécifiques n en sont pas moins appréciées (aptitudes linguistiques ou informatiques par exemple). Les candidats expérimentés (2 à 5 ans), qui sont par conséquent plus stables et rapidement opérationnels, sont recrutés en priorité. En effet, les entreprises sont rassurées par ces profils qui favorisent l évolution interne. EVOLUTION DES POLITIQUES DE REMUNERATION Depuis 2 ans, la politique de rémunération n a cessé d évoluer. En 2010, on notait une hausse des salaires qui a fini par se stabiliser en L année 2012 est marquée quant à elle par une baisse générale des salaires (voir la grille de rémunération qui suit). Bien souvent, les clients disposent de leurs propres grilles de rémunération qui prennent en compte 4 composantes : l expérience, les compétences, la formation et le relationnel dont a su faire preuve le candidat lors de l entretien. Les compétences requises peuvent inclure des connaissances linguistiques ou logiciels (SAP, AS ). Il est intéressant de noter qu un secteur sort du lot : le Médical, qui propose des niveaux de rémunération plus élevés. PROFILS LES PLUS RECHERCHES Les profils les plus activement recherchés sont ceux des Assistants ADV (export) possédant 2 à 3 ans d expérience ainsi que ceux des Gestionnaires avec 5 ou 6 ans d expérience. Ils jouent un rôle primordial dans la mesure où ils sont directement liés à la relation clients. Ils sont donc essentiels au développement de l activité de l entreprise. Les rémunérations plus basses pour les juniors font de ces derniers des profils très prisés. Comme dit précédemment, beaucoup d entreprises ont fait l acquisition du logiciel SAP. Elles recherchent donc en priorité des candidats maîtrisant cet outil. Par ailleurs, les Assistants / Gestionnaires ADV export (0 à 5 ans d expérience) demeurent particulièrement recherchés. Les besoins des entreprises au niveau opérationnel concernent les Chargés de clientèle qui assistent les Commerciaux et jouent un rôle de support pour les autres départements. FORMATIONS, competences et criteres Aujourd hui, la formation du candidat ne constitue pas un critère unique de sélection. En effet, les entreprises prêtent beaucoup d importance à l aspect opérationnel du profil sur le terrain. Les qualités personnelles des candidats (relationnel, sens du service clients, rigueur et méthode) sont valorisées par les recruteurs. Ce constat est particulièrement vrai pour les postes d Assistants ADV / commercial. Pour les postes à l export, une formation en Commerce international (ou une école de commerce spécialisée à l international) est requise. Une formation Bac +2 minimum en Commerce international est souhaitable pour le poste d Assistant ADV export. Les compétences linguistiques représentent inévitablement un atout non négligeable aux yeux des clients notamment la maîtrise de langues rares comme le russe ou l italien. Ces dernières sont très prisées dans le monde du Luxe alors que le néerlandais et l allemand sont principalement recherchés dans le Commerce et l Automobile. 20

22 Administration des Ventes 0 A 3 ans 3 A 5 ans 5 A 8 ans Responsable ADV 30 / / / 50 Responsable ADV export 32 / / / 65 Responsable ADV bilingue 32 / / / 65 Assistant / Gestionnaire achats 22 / / / 40 Assistant / Gestionnaire ADV 22 / / / 32 Assistant / Gestionnaire import / export 23 / / / 38 Assistant / Gestionnaire ADV bilingue 23 / / / 35 Assistant commercial 20 / / / 31 Assistant SAV / Chargé de clientèle 18 / / / 30 geraldine p. Société anonyme La profession de l Administration des Ventes continue d évoluer de manière progressive et cette tendance se confirme dans le profil des candidats recherchés. Longtemps confinés à des tâches très administratives, les candidats se voient aujourd hui proposer des postes plus polyvalents et leurs compétences doivent répondre à une logique «multi-tâches». La position de l ADV dans la société ayant elle aussi évolué, les missions confiées aux candidats sont plus variées. Ils ont ainsi, un rôle d interface avec les clients et les différents interlocuteurs internes et externes de l entreprise (Direction, service techniques, Comptabilité, Marketing, Logistique ). Face à cela, les postes sur lesquels nous communiquons sont relativement mieux rémunérés : l importance accordée au niveau des compétences l est également au niveau des valeurs humaines des candidats. L accent est donc mis davantage sur la personnalité et sur les capacités d adaptation des candidats dans un secteur d activité. 21

ETUDE DE REMUNERATION NATIONALE 2014 NOTRE EXPERTISE METIERS & SECTEURS

ETUDE DE REMUNERATION NATIONALE 2014 NOTRE EXPERTISE METIERS & SECTEURS En partenariat Avec fond avec Blanc: Sans fond Blanc 2014 NOTRE EXPERTISE METIERS & SECTEURS VOUS PRÉFÉREZ ÊTRE AUGMENTÉ DE 2% OU DE 20%? DISPONIBLE SUR WEB MOBILE TABLETTE TV edito «Depuis plus de 12

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

ETUDE DE REMUNERATION NATIONALE PARTAGEONS NOTRE EXPERTISE

ETUDE DE REMUNERATION NATIONALE PARTAGEONS NOTRE EXPERTISE hays.fr ETUDE DE REMUNERATION NATIONALE PARTAGEONS NOTRE EXPERTISE Tendances générales du recrutement et des rémunérations en 2011 En partenariat avec : Bien SALAIRE Mieux SALAIRE + PRIME + BONUS + VOITURE

Plus en détail

Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales. Le point de vue des candidats

Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales. Le point de vue des candidats 2012 Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales Le point de vue des candidats Fed Finance / Cadremploi Edito Les secteurs bancaire et assurantiel sont au cœur de bouleversements

Plus en détail

ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013

ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013 ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013 ÉDITO Au cours des cinq premiers mois de l année 2012, nous avons noté un maintien des offres d emploi en interim. Notamment sur les métiers de l assurance (gestionnaires prévoyance),

Plus en détail

la grande enquête EPISODE.4 ÉTAT DES LIEUX DU RECRUTEMENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

la grande enquête EPISODE.4 ÉTAT DES LIEUX DU RECRUTEMENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX la grande enquête EPISODE.4 ÉTAT DES LIEUX DU RECRUTEMENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX la grande enquête Avant-Propos Acteur majeur de l emploi en France, RegionsJob accompagne au quotidien ses utilisateurs,

Plus en détail

L accès à l emploi et les seniors

L accès à l emploi et les seniors L accès à l emploi et les seniors Rapport d une étude menée entre octobre 2013 & mars 2014 Avec le soutien de Regionsjob, le Centre des Jeunes Dirigeants & le Medef Ile de France De L utilité de cette

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

Robert Half Financial Services : le partenaire de vos recrutements temporaires et permanents

Robert Half Financial Services : le partenaire de vos recrutements temporaires et permanents Robert Half Financial Services : le partenaire de vos recrutements temporaires et permanents Spécialisés dans le placement de candidat(e)s expérimenté(e)s pour tous les métiers de la banque et de l assurance,

Plus en détail

Robert Half Finance & Comptabilité : le partenaire de vos recrutements

Robert Half Finance & Comptabilité : le partenaire de vos recrutements Robert Half Finance & Comptabilité : le partenaire de vos recrutements Robert Half Finance & Comptabilité vous offre l opportunité d accéder à un très large réseau de candidats expérimentés. Forts de leur

Plus en détail

Etude de Rémunérations

Etude de Rémunérations 2014 Finance & Comptabilité Etude de Rémunérations Sommaire La tendance du marché de l emploi en Finance & Comptabilité...3 A propos de notre étude de rémunérations...5 La fidélisation et le recrutement

Plus en détail

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 2 édition ème par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 SOMMAIRE Méthodologie et profil des répondants 3 Les moyens pour recruter et trouver un emploi 5 Les profils recherchés sur

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

Rendez vous sur notre site. www.cv-star.com

Rendez vous sur notre site. www.cv-star.com Rendez vous sur notre site www.cv-star.com Index L emploi en France : Constat et conséquences Le marché de l emploi en France Répondre aux besoins des entreprises De nouvelles méthodes de recrutement La

Plus en détail

Résultats de l enquête Emploi & Réseau. Les réseaux sociaux sont-ils vraiment utiles pour les recruteurs et les candidats?

Résultats de l enquête Emploi & Réseau. Les réseaux sociaux sont-ils vraiment utiles pour les recruteurs et les candidats? Résultats de l enquête Emploi & Réseau ux sociaux Les réseaux sociaux sont-ils vraiment utiles pour les recruteurs et les candidats? Contexte et méthodologie Contexte Pourquoi cette enquête? Faire le point

Plus en détail

Robert Half : le partenaire de vos recrutements

Robert Half : le partenaire de vos recrutements Robert Half : le de vos recrutements Fondé en 1948, Robert Half, pionnier du recrutement spécialisé et, est aujourd hui leader mondial de ce secteur pour tous les métiers : de la finance de la comptabilité

Plus en détail

Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements

Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements Fondé en 1948, Robert Half International est le leader mondial du recrutement spécialisé. Nous possédons l expérience et les contacts nécessaires

Plus en détail

Salaires 2010, les stigmates de la crise et le bout du tunnel?

Salaires 2010, les stigmates de la crise et le bout du tunnel? Communiqué de presse 8 ème édition du Baromètre Expectra des salaires des cadres Salaires 2010, les stigmates de la crise et le bout du tunnel? Paris, le 20 mai 2010 Expectra, premier réseau spécialisé

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002 GT015-rev octobre 2002 ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI Enquête IPSOS Novembre 1999 Contribuer à la performance de l entreprise 153 rue de Courcelles 75817 Paris cedex 17 Tél. 01 44 15 60

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE CADREMPLOI / KELJOB «LA REPRISE DU MARCHE DE L EMPLOI EST-ELLE DURABLE?»

CONFERENCE DE PRESSE CADREMPLOI / KELJOB «LA REPRISE DU MARCHE DE L EMPLOI EST-ELLE DURABLE?» COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONFERENCE DE PRESSE CADREMPLOI / KELJOB «LA REPRISE DU MARCHE DE L EMPLOI EST-ELLE DURABLE?» Paris, le 14 octobre 2010 Cadremploi et Keljob, les références privées de l emploi sur

Plus en détail

Quick recrute et a besoin de vous!

Quick recrute et a besoin de vous! Communiqué de presse Octobre 2011 Quick recrute et a besoin de vous! Quick France recrute actuellement + de 2000 postes dans toute la France. Intégrer Quick, c est un gage de possibilité d évolution de

Plus en détail

SOURCING CADRES ÉDITION 2012

SOURCING CADRES ÉDITION 2012 SOURCING CADRES ÉDITION 2012 Les études de l emploi cadre juin 2012 COMMENT LES ENTREPRISES RECRUTENT LEURS CADRES 1 300 recruteurs interrogés Cet ouvrage a été créé à l initiative de l Apec, Association

Plus en détail

A propos de RegionsJob. A propos de Fed Finance

A propos de RegionsJob. A propos de Fed Finance A propos de RegionsJob RegionsJob est un réseau de 8 sites emploi couvrant la totalité du territoire français. Aujourd hui plus de 30 000 offres d emploi et de stage sont proposées en ligne. Avec 3,3 millions

Plus en détail

Robert Half Juridique & Fiscal : le partenaire de vos recrutements

Robert Half Juridique & Fiscal : le partenaire de vos recrutements Robert Half Juridique & Fiscal : le partenaire de vos recrutements Notre division est spécialisée dans le recrutement de professionnels hautement qualifiés pour tous les postes de Juristes, Fiscalistes

Plus en détail

DISSERTATION. I La stratégie des RH peut servir l objectif de compétitivité de la stratégie globale

DISSERTATION. I La stratégie des RH peut servir l objectif de compétitivité de la stratégie globale DISSERTATION INTRODUCTION L évolution du contexte économique, technique et socioculturel amène les entreprises à adopter une stratégie qui leur permettra d établir des axes de développement afin de rester

Plus en détail

Robert Half Banque & Assurance : le partenaire de vos recrutements

Robert Half Banque & Assurance : le partenaire de vos recrutements Robert Half Banque & Assurance : le partenaire de vos recrutements Spécialisés dans le placement de candidat(e)s expérimenté(e)s pour tous les métiers de la banque et de l assurance, nous sommes depuis

Plus en détail

Guide des salaires Compte sur moi.fr

Guide des salaires Compte sur moi.fr Guide des salaires Compte sur moi.fr La lecture des tableaux Il est difficile d établir des études de rémunération précises pour les métiers de l audit et de l expertise comptable. En effet, de nombreux

Plus en détail

Proposer un parcours professionnel aux opérationnels des sociétés d Aménagement

Proposer un parcours professionnel aux opérationnels des sociétés d Aménagement Proposer un parcours professionnel aux opérationnels des sociétés d Aménagement Depuis quelques années la crise du logement entraîne un fort dynamisme de l emploi dans les secteurs de l aménagement et

Plus en détail

regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums

regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums good to know you* Le centre expert des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums, étudie les tendances de ces deux

Plus en détail

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien La présente enquête-métier a pour objet de recueillir des informations pouvant donner en substance, une vision globale d un métier, de son

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010 Gestion des cabinets d'expertise comptable Octobre 2010 Sommaire Avant-propos... 2 Synthèse en quelques chiffres... 2 Les cabinets sans salariés... 2 Les cabinets de 1 à 49 salariés... 2 Le chiffre d affaires

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

WALTERS PEOPLE / DOSSIER DE PRESSE

WALTERS PEOPLE / DOSSIER DE PRESSE ÉDITO Depuis sa création, Walters People a bénéficié d une croissance annuelle à deux chiffres. Nous sommes tous fiers d avoir fait de notre marque la référence de l intérim expert. Suivi qualitatif des

Plus en détail

regards sur les métiers de l assistanat

regards sur les métiers de l assistanat regards sur les métiers de l assistanat good to know you* Le centre expert métiers de l assistanat, étudie les grandes tendances relatives à ces métiers pour vous apporter son regard d expert. À ce titre,

Plus en détail

Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012

Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012 Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012 Les études de l emploi cadre septembre 2012 les cadres et leur rémunération Les entreprises et la rémunération des cadres Enquête auprès de 15 000 cadres

Plus en détail

Regards croisés sur l intérim

Regards croisés sur l intérim octobre 2012 Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi Regards croisés sur l intérim Regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

Recruter et intégrer des seniors

Recruter et intégrer des seniors Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Enjeux Le recrutement de seniors correspond à des enjeux spécifiques pour les entreprises, que cette action relève d une politique affichée de lutte contre les

Plus en détail

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES Enquête KGWI 2012 - - Des Attirer salariés et fidéliser engagés les et autonomes meilleurs talents Fidélité ou opportunités? Une décision cruciale pour les salariés Les

Plus en détail

Systèmes d Information. Web/Digital

Systèmes d Information. Web/Digital Robert Half Technologie vous propose des candidats hautement qualifiés et directement opérationnels. Forts de leur expertise en Systèmes d Information et Web/Digital, nos consultants identifient et sélectionnent

Plus en détail

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 1 Présentation de l enquête L'Observatoire de l'emploi de l'aire urbaine

Plus en détail

étude de rémunérations

étude de rémunérations étude de rémunérations dans la finance de marché Les salaires des métiers de la Moe et de la Moa AVEC NOUS, VOTRE TALENT PREND DE LA VALEUR 1 Sommaire Le mot des dirigeants Présentation METIERS DE LA MOE

Plus en détail

Baromètre CSA pour ALMA CG des PME françaises

Baromètre CSA pour ALMA CG des PME françaises Baromètre CSA pour ALMA CG des PME françaises Edition 2013 : L optimisation des coûts et les mesures gouvernementales pour la compétitivité Etude N 1201855 Mai 2013 Profil des répondants - FONCTION - -

Plus en détail

Baromètre Défis RH 2014

Baromètre Défis RH 2014 5 ème édition depuis 2010 Baromètre Défis RH 2014 Etude Andrh Inergie pour Entreprise & Carrières Juin 2014 Pierre Havet Gina de Rosa Luc Vidal Président Rédactrice en chef Directeur général ANDRH Ile-de-France

Plus en détail

BAROMÈTRE BANQUE SEPTEMBRE 2014

BAROMÈTRE BANQUE SEPTEMBRE 2014 Michael Page BAROMÈTRE BANQUE SEPTEMBRE 2014 Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr ÉDITO SOMMAIRE 4 ans déjà que nous interrogeons régulièrement les salariés du monde bancaire

Plus en détail

SYNTHÈSE L EMPLOI DES CADRES DANS LES ZONES TRANSFRONTALIÈRES DE LA SUISSE ET DU LUXEMBOURG LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE

SYNTHÈSE L EMPLOI DES CADRES DANS LES ZONES TRANSFRONTALIÈRES DE LA SUISSE ET DU LUXEMBOURG LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE L EMPLOI DES CADRES DANS LES ZONES TRANSFRONTALIÈRES DE LA SUISSE ET DU LUXEMBOURG LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-41 JUIN 2013 SYNTHÈSE Quels sont les principaux postes pourvus ou à pourvoir par les

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Crédit photo : Reza Estakhrian/Stone Déterminer la couverture d un risque, cerner les besoins des assurés et y répondre sont des opérations complexes et en grande partie immatérielles qui font de l assurance

Plus en détail

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire Enquête sur les besoins de compétences dans les secteurs Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire du bassin d emploi de Blois. Etude réalisée par Jean Luc VEZON et Manuel CASIMIRO 41 janvier 2008 Objectifs

Plus en détail

3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence

3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence 3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence Etude ANDRH Inergie pour Liaisons Sociales magazine Attentes et pratiques des professionnels de la fonction RH en matière de formation RH Vendredi 17

Plus en détail

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des La piste des métiers Focus sur les métiers administratifs et comptables L es métiers administratifs et comptables représentent environ 20% des emplois de Poitou-Charentes. Ils ne forment pas pour autant

Plus en détail

Palmarès 2012 des formations RH

Palmarès 2012 des formations RH Palmarès 2012 des formations RH Etude Andrh Inergie pour Liaisons Sociales Attentes et pratiques des professionnels de la fonction RH en matière de formation RH initiale et continue Septembre 2012 Contacts

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? p.7 La qualification, c est quoi? p.8

Plus en détail

merlane TELEPERFORMANCE MIDI-AQUITAINE Contact : Mathieu ROULY / Marie-Claire MAUREL 05 61 00 01 05 / 05 61 00 01 52

merlane TELEPERFORMANCE MIDI-AQUITAINE Contact : Mathieu ROULY / Marie-Claire MAUREL 05 61 00 01 05 / 05 61 00 01 52 TELEPERFORMANCE MIDI-AQUITAINE Contact : Mathieu ROULY / Marie-Claire MAUREL 05 61 00 01 05 / 05 61 00 01 52 merlane Contact : Stéphane ADNET 05 61 00 91 79 E-mail: sadnet@merlane.com 1 Contexte et Objectifs

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MANAGER. Intervenant : Christophe FERRIGNO. Directeur / Fondateur du Portail www.supply-chain.fr

SUPPLY CHAIN MANAGER. Intervenant : Christophe FERRIGNO. Directeur / Fondateur du Portail www.supply-chain.fr SUPPLY CHAIN MANAGER Intervenant : Christophe FERRIGNO Directeur / Fondateur du Portail www.supply-chain.fr Comment sont ils recrutés? Que recherchent les entreprises? Compétence / Personnalité -Comportemental

Plus en détail

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure Enquête annuelle PANEL 100 Édition 200 9 Imprimerie Sérigraphie Reliure Brochure Dorure Synthèse L évolution de l emploi et de la formation dans les Industries de la Communication Graphique et du Multimédia

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

LOGISTIQUE MÉTIERS2013. fiche. Recrutement : Attirer, rémunérer, fidéliser

LOGISTIQUE MÉTIERS2013. fiche. Recrutement : Attirer, rémunérer, fidéliser fiche MÉTIERS2013 LOGISTIQUE Recrutement : Attirer, rémunérer, fidéliser Fed Supply est un cabinet dédié aux recrutements temporaires et permanents des métiers de l ADV, des Achats et de la Logistique

Plus en détail

BTS Assurance. Diplôme Données sur l emploi Offres d emploi Se documenter. diplôme qualification insertion emploi

BTS Assurance. Diplôme Données sur l emploi Offres d emploi Se documenter. diplôme qualification insertion emploi diplôme qualification insertion emploi diplôme qualification insertion emploi NOVEMBRE 2007 BTS Assurance Diplôme Données sur l emploi Offres d emploi Se documenter INFOS UTILISATEURS diplôme qualification

Plus en détail

Etude Avenir du Recrutement. Octobre 2012

Etude Avenir du Recrutement. Octobre 2012 Etude Avenir du Recrutement Octobre 2012 390 DRH et spécialistes du recrutement représentant les secteurs suivants: Grande distribution, agro-alimentaire, hôtellerie-restauration, banque-assurance, transports,

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012

Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012 Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012 Prudence dans la fonction publique territoriale Sur fond de stabilisation des effectifs, une collectivité sur deux remplacera l intégralité

Plus en détail

Observatoire du design en Rhône-Alpes

Observatoire du design en Rhône-Alpes Observatoire du design en Rhône-Alpes 2013 2014 Le codesign La région Rhône-Alpes, deuxième région française pour la concentration de designers et d entreprises utilisatrices de design, a structuré depuis

Plus en détail

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012 Une enquête de l Observatoire Cegos Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012 Méthodologie de l enquête 2 - L Observatoire

Plus en détail

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance CONJONCT URE estre NOTE DE conjoncture TRIMESTRIELLE de L APEC N Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance Les recruteurs font toujours preuve de prudence dans leurs

Plus en détail

Les salariés aiment-ils leurs RH?

Les salariés aiment-ils leurs RH? Communiqué de presse Etude RH 360 Les salariés aiment-ils leurs RH? Que pensent les salariés de leurs Ressources Humaines? Quel regard portent les professionnels RH sur leurs propres actions? Comment pensent-ils

Plus en détail

ATELIER RH ADEC Bourgogne 19 septembre 2013. Synthèse et Préconisations. Julien DOTTOR & Loïc CLAIRE

ATELIER RH ADEC Bourgogne 19 septembre 2013. Synthèse et Préconisations. Julien DOTTOR & Loïc CLAIRE ATELIER RH ADEC Bourgogne 19 septembre 2013 Synthèse et Préconisations Julien DOTTOR & Loïc CLAIRE Programme Rappel du contexte Rappel de notre démarche Traitement et synthèse de notre atelier - Les problématiques

Plus en détail

RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT

RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT Hays Finance & Comptabilité UNE PRESENCE MONDIALE 32 Pays 247 Bureaux 8 000 salaries dont 1 000 en finance & comptabilite UNE PRESENCE NATIONALE

Plus en détail

Recrutements des fonctions comptables et financières en région Rhône-Alpes 1

Recrutements des fonctions comptables et financières en région Rhône-Alpes 1 Recrutements des fonctions comptables et financières en région Rhône-Alpes Baromètre 2008 Recrutements des fonctions comptables et financières en région Rhône-Alpes 1 A propos de RegionsJob RegionsJob

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Baromètre Défis RH 2013

Baromètre Défis RH 2013 Baromètre Défis RH 2013 Petit-déjeuner conférence Etude Andrh Inergie pour Entreprise & Carrières Mardi 21 mai 2013 Pierre Havet Jean-Paul Coulange Luc Vidal Président Directeur des rédactions Directeur

Plus en détail

LIVRE BLANC. «Droit Individuel à la Formation : Quelle réalité pour les salariés?» Etude réalisée en février 2007 par

LIVRE BLANC. «Droit Individuel à la Formation : Quelle réalité pour les salariés?» Etude réalisée en février 2007 par LIVRE BLANC «Droit Individuel à la Formation : Quelle réalité pour les salariés?» Etude réalisée en février 2007 par PREAMBULE Réalisée en février 2007, cette étude avait 3 objectifs majeurs : Mesurer

Plus en détail

Les Rencontres. «La vidéo & les RH : une révolution en marche?»

Les Rencontres. «La vidéo & les RH : une révolution en marche?» Les Rencontres «La vidéo & les RH : une révolution en marche?» Les 5 enseignements sur l utilisation de la vidéo par les professionnels RH en France en 2008 Introduction Depuis 1999, le monde des Ressources

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

L Observatoire Cegos a publié une grande étude européenne sur les 20-30 ans et le travail. L objectif : comprendre les attentes des jeunes,

L Observatoire Cegos a publié une grande étude européenne sur les 20-30 ans et le travail. L objectif : comprendre les attentes des jeunes, L Observatoire Cegos a publié une grande étude européenne sur les 20-30 ans et le travail. L objectif : comprendre les attentes des jeunes, appréhender leurs perceptions et leur regard sur le monde du

Plus en détail

Recrutements des fonctions comptables et financières en région Ile-de-France 1

Recrutements des fonctions comptables et financières en région Ile-de-France 1 Recrutements des fonctions comptables et financières en région Ile-de-France Baromètre 2008 Recrutements des fonctions comptables et financières en région Ile-de-France 1 A propos de RegionsJob RegionsJob

Plus en détail

- Communiqué de Presse -

- Communiqué de Presse - Paris, le 7 janvier 2010 - Communiqué de Presse - L Union Financière de France lance GPS - Gestion Pilotée et Suivi : un concept de gestion innovant en adéquation avec les attentes de la clientèle patrimoniale,

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Les «commerciaux» dans les Entreprises de Propreté : état des lieux

Les «commerciaux» dans les Entreprises de Propreté : état des lieux Les enquêtes de l Observatoire de la Propreté n 9 Synthèse Avril 2015 Les «commerciaux» dans les Entreprises de Propreté : état des lieux Les enquêtes de l Observatoire de la Propreté n 9 Synthèse Avril

Plus en détail

Les salaires de L écosystème php en france. L Association Française des Utilisateurs de PHP (AFUP) le cabinet de recrutement spécialisé Agence-e

Les salaires de L écosystème php en france. L Association Française des Utilisateurs de PHP (AFUP) le cabinet de recrutement spécialisé Agence-e L Association Française des Utilisateurs de PHP (AFUP) & le cabinet de recrutement spécialisé Agence-e vous propose : baromètre AFUP Agence-e 2014 : Les salaires de L écosystème php en france édito : Fondée

Plus en détail

A. Secteur des services aux entreprises

A. Secteur des services aux entreprises A. Secteur des services aux entreprises 1 Services Aux Entreprises I. Diagnostic sectoriel Services Aux Entreprises 1. Contexte des entreprises Démographie des entreprises 382 417 499 286 1845 1838 1271

Plus en détail

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Bonnes pratiques des entreprises en matière de maintien et de retour en activité professionnelle des seniors. Guide pour l action Recruter et intégrer des seniors Recruter des seniors, c est d

Plus en détail

Comment nous rejoindre?

Comment nous rejoindre? Comment nous rejoindre? www.mbs-medicis.com Tél. : 01 45 35 28 28 5, rue des reculettes 75013 PARIS Fax : 01 45 35 28 47 info@mbs-medicis.com Horaires d ouverture : 8h30 18h30 Accès transports en commun

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

Étude : les PME à l heure du Cloud

Étude : les PME à l heure du Cloud Étude : les PME à l heure du Cloud Synthèse des principaux enseignements 27 avril 2012 1 FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 301 entreprises de 20 à 499 salariés. Représentativité assurée par des

Plus en détail

les répercussions de la crise

les répercussions de la crise Fed Finance - RegionsJob 2009 / Toute reproduction est interdite - design : alex nauman Recrutement des fonctions comptables et financières en région Nord : les répercussions de la crise Baromètre 2009

Plus en détail

Performance 2010. Eléments clés de l étude

Performance 2010. Eléments clés de l étude Advisory, le conseil durable Consulting / Operations Performance 2010 Eléments clés de l étude Ces entreprises qui réalisent deux fois plus de croissance. Une enquête sur les fonctions ventes et marketing.

Plus en détail

»»»»»»»» » ACTES DU RENDEZ-VOUS. le 4 mai 2010. Alma, Rendez-vous des leaders économiques du Lac-Saint-Jean sur les besoins de main-d œuvre

»»»»»»»» » ACTES DU RENDEZ-VOUS. le 4 mai 2010. Alma, Rendez-vous des leaders économiques du Lac-Saint-Jean sur les besoins de main-d œuvre des leaders économiques du Lac-Saint-Jean sur les besoins de main-d œuvre Organisé par la Chambre de commerce et d industrie Lac-Saint-Jean-Est en partenariat avec la Fédération des chambres de commerce

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74%

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74% n 6 - JANVIER 21 LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT 23 629 c est * le nombre d entreprises 2 inscrites au Répertoire des métiers de l Essonne. dirigeants d entreprise artisanale ont été interrogés à la fin

Plus en détail

Développer le potentiel de vos équipes

Développer le potentiel de vos équipes Développer le potentiel de vos équipes Notre mission : vous accompagner vers la réussite de vos objectifs Alter Ego RH vous aide à anticiper, développer et valoriser vos relations avec vos salariés et

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Etude des salaires pratiqués en Ile de France en 2011-2012 sur le marché microsoft.net

Etude des salaires pratiqués en Ile de France en 2011-2012 sur le marché microsoft.net 1 Etude des salaires pratiqués en Ile de France en 2011-2012 sur le marché microsoft.net Etude des salaires pratiqués en Ile de France en 2011-2012 sur le marché microsoft.net La conjoncture économique

Plus en détail

LES MÉTIERS DE L AUDIT ET DU CONTRÔLE INTERNES

LES MÉTIERS DE L AUDIT ET DU CONTRÔLE INTERNES LES MÉTIERS DE L AUDIT ET DU CONTRÔLE INTERNES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE 2012 2012 Remerciements L IFACI et Robet Half tiennent tout particulièrement à remercier les membres du groupe de travail qui ont contribué

Plus en détail

ETUDE DE REMUNERATION ALLONS PLUS LOIN ENSEMBLE

ETUDE DE REMUNERATION ALLONS PLUS LOIN ENSEMBLE 2015 Avec fond Blanc En partenariat avec : ETUDE DE REMUNERATION ALLONS PLUS LOIN ENSEMBLE Sans fond Blanc Au cœur de vos rémunérations Nous accompagnons chaque année nos clients dans leur stratégie de

Plus en détail

Open Sourcing : déjà 6 années de chasse de candidats sur Internet!

Open Sourcing : déjà 6 années de chasse de candidats sur Internet! Open Sourcing : déjà 6 années de chasse de candidats sur Internet! Depuis sa création en 2008, la société Open Sourcing est devenue le spécialiste du sourcing et de la présélection de candidats sur Internet

Plus en détail

Région Nord-Pas de Calais

Région Nord-Pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Recrutement des fonctions comptables et financières : attirer, rémunérer, fidéliser Recrutements des fonctions comptables et financières : attirer, rémunérer, fidéliser 3 Le marché

Plus en détail