TENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT"

Transcription

1 En partenariat Avec fond avec Blanc: Sans fond Blanc TENDANCES GENERALes DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS 2013

2 edito «Dans une société en perpétuelle évolution, les femmes et les hommes qui composent vos équipes incarnent plus que jamais la valeur première de votre entreprise. Afin de répondre aux besoins en recrutement de nos clients, nous recrutons chaque année plus de professionnels (CDI, CDD, travail temporaire). En tenant compte des besoins des entreprises et des attentes des candidats, nos consultants, véritables experts sur les métiers pour lesquels ils recrutent, maîtrisent les dernières tendances du marché, les évolutions sectorielles et ont à cœur de les partager avec vous. L étude de rémunération nationale a pour principal objectif de vous accompagner dans vos recrutements. Les informations contenues dans cet ouvrage présentent les dernières évolutions de votre secteur en termes de rémunération et de changements quant aux process de recrutement. La première partie de l étude développe les tendances globales des politiques de recrutement, du travail temporaire et les pratiques en matière de rémunération variable. Vous pourrez ainsi apprécier et comparer les points de vue de nos clients et de nos candidats. La Génération Y et les réseaux sociaux sont également deux sujets d actualité abordés dans cette partie. La seconde partie est consacrée à l analyse de votre marché illustrée par des grilles de rémunération renseignant par ligne de métier, les salaires pratiqués dans chaque secteur. Au même titre que nos deux précédentes études, nous souhaitons partager avec vous notre analyse de l état actuel du marché du recrutement, et ce sur l ensemble des domaines dans lesquels le Groupe Hays intervient. Nos équipes se tiennent, bien entendu, à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Je vous souhaite une bonne lecture». Tina Ling Directeur Général Hays France & Luxembourg methodologie UNE EXPERTISE SECTORIELLE AU SERVICE DE VOTRE ORGANISATION Nos consultants vont chaque année à la rencontre de milliers de professionnels évoluant sur les 25 secteurs d activité pour lesquels nous recrutons. Cette étude de rémunération a été élaborée grâce à un panel constitué de nos clients et de nos candidats au niveau national. Dans un souci d optimiser la pertinence de notre analyse, les différences de rémunération entre l Ile-de-France et les régions ont été intégrées. Nous avons mis en exergue pour chaque métier, les salaires pratiqués selon les années d expérience. Néanmoins, pour certains secteurs tels que la Finance & Comptabilité et l Audit & Expertise Comptable, nous avons pris pour référence la taille des entreprises. En effet, cette variable s avère plus appropriée pour fournir des fourchettes de rémunération adaptées. Les salaires sont exprimés en Kilos Euros annuels bruts et ne tiennent pas compte des éléments variables et des avantages en nature, excepté pour les postes en Commercial, Marketing & Communication. Compte tenu de l ampleur que peut représenter la partie variable (jusqu à 50 % du salaire fixe), l intégrer dans la rémunération semble plus cohérent. Une nouveauté cette année : nous avons indiqué au sein de nos grilles de rémunération, une «flèche de tendance» qui vous renseignera sur l évolution globale de chaque secteur par rapport à l année précédente. / : le premier chiffre indique le niveau bas des rémunérations pratiquées et le dernier chiffre exprime leur niveau haut. Par ailleurs, vous trouverez dans cette étude un focus réalisé sur l International. Celui-ci vous permettra notamment de connaître les pays pour lesquels nous avons été missionnés et/ou pour lesquels nous avons réalisé des placements au cours de l année NS : Non Significatif 1

3 HAYS FRANCE HAYS MONDE CANDIDATS RECRUTES EN CDI CHAQUE ANNEE PAYS DANS LESQUELS HAYS EST PRESENT INTERIMAIRES DETACHES CHAQUE SEMAINE BUREAUX SPECIALISATIONS METIERS COLLABORATEURS BUREAUX A TRAVERS LA FRANCE CANDIDATS RECRUTES EN CDI ANNEES D EXPERTISE SUR LE MARCHE FRANCAIS CANDIDATS EMBAUCHES EN CDD-INTERIM

4 SOMMAIRE EDITO & METHODOLOGIe 1 PARTIE 1 5 Vue d ensemble du marché et tendances générales Tendances générales du recrutement pour l année Pratiques en matière de rémunération variable 8 Le travail temporaire en France 10 Les nouveaux outils de communication : les réseaux sociaux et le recrutement 12 Génération Y : choc des cultures en entreprise 16 PARTIE 2 19 Analyse des secteurs d activité et grilles de rémunération Administration des ventes 20 Architecture 22 Assistanat & Secrétariat / Téléservices 24 Assurance 28 Audit & Expertise Comptable 32 Banque 36 Bâtiment & Travaux Publics 40 Commercial, Marketing & Communication 44 Conseil en stratégie et organisation 48 Executive 50 Finance & Comptabilité 52 Génie Electrique & Climatique et Maintenance Multitechnique 56 Immobilier privé 60 Industrie & Ingénierie 64 Informatique & Télécoms 68 International 72 Juridique 74 Life Sciences 78 Public & Para Public / Logement social 82 Ressources Humaines 86 Retail & Leisure 90 Supply Chain, Achats & Logistique 96 PARTIE Nos conseils - Lutte contre le clonage

5

6 VUE D ENSEMBLE DU MARCHE ET TENDANCES GENERALES 1 Tendances générales du recrutement pour l année Pratiques en matière de rémunération variable Le travail temporaire en France Les nouveaux outils de communication : les réseaux sociaux et le recrutement Génération Y : choc des cultures en entreprise PARTIE 1

7 TENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT POUR L ANNEE L année 2013 s annonce incertaine. Le marché économique est aujourd hui baigné dans l incertitude et le climat demeure tendu. Les entreprises envisagent donc de revoir leurs recrutements à la baisse. CANDIDATS Avez-vous changé d emploi au cours de l année passée? Envisagez-vous de changer d emploi en 2013? 43.1 % 56.9 % Oui Non 58.5 % 41.5 % Oui Non Si oui, pour quelle(s) raison(s)? 60.3 % 57.3 % 53.4 % Comme évoqué dans notre dernière étude, les clients sont toujours plus prudents quant à leurs recrutements. Même si 84 % d entre eux ont effectué de nouvelles embauches en 2012, ils ne sont plus que 69 % à l envisager pour Le contexte économique délicat impacte considérablement la politique de recrutement pratiquée par les entreprises. Près de la moitié des clients a déclaré que ces nouvelles embauches en 2012 représentaient moins de 5 % de leur effectif total contre 64 % des clients en De même, 28 % des clients ont indiqué que les nouveaux recrutements représentaient en 2012 entre 6 et 10 % de leur effectif total ce chiffre tombe à 19 % pour Rémunération plus attractive Intérêt du poste Perspectives d évolution 22.5 % Confort géographique 7.6 % Aménagement du temps de travail 17 % Autre Pour 1 client sur 2, le principal motif d embauche a été un accroissement de l activité (47 %), suivi d un remplacement suite à une démission (30 %). Quant aux candidats, les trois principales incitations à changer d emploi sont : une rémunération plus attractive, l intérêt du poste et les perspectives d évolution. Avec 17 % de retours, d autres motifs ont été mentionnés par nos candidats, à savoir : la fin de leur contrat d intérim, un licenciement, la faillite de l entreprise ou bien la recherche d un nouvel emploi. Si 59 % des candidats envisagent de changer d emploi en 2013, 69 % des entreprises comptent embaucher : on peut donc noter un certain équilibre au niveau de l offre et la demande pour l année à venir. 6

8 «Si 59 % des candidats envisagent de changer d emploi en 2013, 69 % des entreprises comptent embaucher : on peut donc noter un certain équilibre au niveau de l offre et la demande pour l année à venir.» CLIENTS Pour l année 2012, avez-vous recruté de nouveaux collaborateurs? Si oui, quel est le pourcentage de nouveaux embauchés par rapport à votre effectif total? 16 % 12 % 8 % Oui Non 28 % Entre 0 et 5 % Entre 6 et 10 % Entre 11 et 20 % < 20 % 52 % 84 % Pour l année 2013, envisagez-vous de recruter de nouveaux collaborateurs? Si oui, quel sera le pourcentage de nouveaux embauchés par rapport à votre effectif total? 8 % 31 % 9 % 69 % Oui Non 64 % 19 % Entre 0 et 5 % Entre 6 et 10 % Entre 11 et 20 % < 20 % 7

9 PRATIQUE EN MATIERE DE REMUNERATION VARIABLE Les cadres ont été les premiers concernés par l instauration d une partie variable sur leur salaire. Cette pratique est désormais étendue à l ensemble des statuts des salariés : il s agit certes d adapter les rémunérations sur les résultats financiers de l entreprise mais également de créer un levier de motivation. Par ailleurs, la partie variable sert également aux entreprises à fidéliser leurs collaborateurs. CANDIDATS Votre rémunération comporte-t-elle une partie variable? En dehors d une rémunération variable, existe-t-il dans votre entreprise des outils individuels / collectifs pour vous motiver? 54.1 % 45.9 % Oui Non 40.9 % 59.1 % Oui Non Si oui, de quelles pratiques ci-dessous bénéficiez-vous? % % 50.1 % 40 Face à la conjoncture actuelle, les entreprises sont aujourd hui plus enclines à proposer des packages. En effet, la partie variable peut composer un facteur d attractivité considérable afin d attirer les bons collaborateurs. Selon notre étude, les trois principales pratiques de rémunération variable sont les systèmes de prime et d intéressement et le variable individuel. Ce constat est valable tant pour les clients que pour les candidats % % 0 Système de primes Variable individuel Système d intéressement Variable collectif Rémunération en nature (cadeaux, voyages...) 8

10 «La rémunération variable est un véritable outil de gestion du personnel. Elle permet de valoriser la réalisation des objectifs fixés.» CLIENTS Avez-vous recours à la rémunération variable? Si oui, quelles pratiques utilisez-vous? 0 % 8 % 35 % Système de primes 65 % Oui Non 35 % 50 % Système d intéressement Variable individuel Variable collectif Rémunération en nature 7 % En dehors de la rémunération variable, avez-vous recours à des outils individuels / collectifs pour motiver vos salariés? 43.5 % 56.5 % Oui Non 9

11 LE TRAVAIL TEMPORAIRE EN FRANCE Le Travail Temporaire en France bénéficie d une image peu valorisante. Cependant, ce dernier est parvenu à apporter des réponses aux besoins tant des clients que des candidats. Malgré une diminution observée en 2012, on constate que le Travail Temporaire permet de répondre à de plus en plus de problématiques. CANDIDATS Avez-vous eu recours au travail temporaire au cours de l année passée? Si oui, pourquoi avez-vous eu recours au travail temporaire? 17.5 % Oui Non 24.5 % 27.7 % Répondre à une situation précaire Evoluer à terme en CDI Travailler dans divers secteurs 82.5 % 47.8 % Selon vous, le travail temporaire est-il un bon moyen d intégration sur le marché de l emploi? Pensez-vous qu il faille faire évoluer le modèle du travail temporaire en France? 30.2 % 2.4 % 23 % 16.3 % Oui tout à fait Oui plutôt Non pas vraiment Non pas du tout 77 % Oui Non 51 % Si oui, dans quel domaine? 11.3 % 18.7 % 46.9 % 6.1 % 17 % Image du TT Accessibilité Aspects légaux et réglementaires Rémunération Considération des salariés Il ressort de l enquête que très peu de candidats ont eu recours au travail temporaire lors de l année passée (17,5 %). La raison principale qui incite au travail temporaire est d une part pour les candidats de répondre à une situation précaire (48 %) et d autre part pour les clients de faire face à un surcroît temporaire d activité (58 %). Selon les sondés, le travail temporaire est synonyme de précarité et ne bénéficie donc pas d une bonne image en France. De plus, seuls 15 % des clients déclarent avoir eu recours au travail temporaire pour recruter des profils cadres. Pourtant, le travail temporaire est généralement considéré comme un moyen d évaluer les candidats avant leur embauche en CDI (comparable à la période d essai). En effet, les contrats temporaires constituent des moyens probants d intégration pour les chômeurs comme pour les jeunes sur le marché de l emploi. 10

12 «48 % des candidats ont recours au Travail Temporaire pour répondre à une situation précaire. 58 % des clients pour faire face à un surcroît temporaire d activité.» CLIENTS Avez-vous eu recours au travail temporaire au cours de l année passée? Quelle part le travail temporaire représente-t-il dans vos embauches? 57 % 43 % Oui Non 91 % 5 % 1 % 3 % Entre 0 et 25 % Entre 26 et 50 % Entre 51 et 75 % < 75 % Si oui, pourquoi avez-vous eu recours au travail temporaire? 51 % 35 % 3 % 2 % Pour faire face à un surcroît temporaire d activité Pour remplacer un salarié absent 30.2 % Pour remplacer un salarié dans l attente de l entrée en service du titulaire CDI Pour gagner du temps et déléguer la mission de recrutement 59 % Utilisez-vous le travail temporaire comme un moyen d évaluer les candidats avant leur embauche en CDI? Pourquoi les Français gardent-ils une mauvaise image du TT? 18 % 33 % 35 % 27 % 20 % Oui tout à fait Oui plutôt Non pas vraiment Non pas du tout 61 % 6 % Situation précaire Manque de stabilité professionnelle Emploi non qualifié 11

13 LES NOUVEAUX OUTILS DE COMMUNICATION LES RESEAUX SOCIAUX ET LE RECRUTEMENT Tendance encore marginale il y a quelques mois, le recrutement sur les réseaux sociaux devient incontournable. Leaders dans le «social recruitment», LinkedIn et Viadeo ont pressenti très tôt la nécessité de développer cette activité. Aujourd hui, chez ces acteurs, les solutions de recrutement peuvent atteindre jusqu à 50 % du CA. Qu ils soient professionnels ou non, les réseaux sociaux représentent une véritable banque de données : ils contiennent en effet une large variété de profils de candidats actifs, à la recherche d un emploi et de candidats passifs qui, en poste, restent ouverts à de nouvelles propositions. Ces derniers sont justement les profils les plus difficiles à toucher. CANDIDATS Avez-vous recours aux réseaux sociaux pour votre recherche d emploi? Oui Non Par ordre d importance, quels sont les réseaux sociaux que vous utilisez? FACEBOOK 50 % 48.7 % 51.3 % LINKEDIN 30 % VIADEO 20 % % Si oui, quelle part de votre recherche d emploi s effectue par les réseaux sociaux? Avez-vous déjà trouvé un emploi grâce aux réseaux sociaux? 19.9 % 18.9 % Entre 0 et 10 % Entre 11 et 20 % Entre 21 et 30 % 17.5 % Oui Non 32.7 % 28.5 % < 30 % 82.5 % 12

14 A l avenir, pensez-vous avoir recours aux réseaux sociaux pour une éventuelle recherche d emploi? Comment utilisez-vous les réseaux sociaux dans votre recherche d emploi? 8.5 % 40.2 % Réponse à une offre Groupes de discussion liés à votre domaine d activité Utilisation de votre réseau Autre Oui Non 5.2 % 10.2 % 91.5 % 44.4 % Avez-vous déjà été contacté par un recruteur via un réseau social? Si oui, quelle a été l issue de ce contact? 9.8 % 30.1 % Réponse à une offre Groupes de discussion liés à votre domaine d activité Utilisation de votre réseau 69.9 % Oui Non 42.4 % 47.8 % Le sondage démontre que les candidats sont plus familiers et adeptes des réseaux sociaux dans leur recherche d emploi. Les clients, quant à eux, se montrent plus réservés : 90 % d entre eux ont effectué moins de 10 % de leurs recrutements via les réseaux sociaux. Si ces derniers se sont aujourd hui imposés comme un outil incontournable, les recruteurs peinent encore à percevoir pleinement leur valeur ajoutée. Les principaux avantages sont pour les clients la diversité de profils et le gain de temps. Si près de 50 % des candidats ont recours aux réseaux sociaux dans leur recherche d emploi, seuls 18 % d entre eux parviennent à leurs fins. Un fait important : le choix des réseaux sociaux entre clients et candidats ne semble pas suivre la même logique. En effet, les clients privilégieront les réseaux professionnels (Viadeo ou LinkedIn) tandis que les candidats utiliseront en premier lieu les réseaux sociaux tels que Facebook. Les résultats soulignent que les candidats auront davantage recours à ces outils dans le cadre d une recherche future. Nous pouvons donc nous montrer confiants quant à l avenir de cette tendance. 13

15

16 CLIENTS Au cours de l année passée, quelle part de vos recrutements s est effectuée par les réseaux sociaux? Pour vos recrutements à venir, comptez-vous : 90.5% 4.8 % 2 % 2.7 % Entre 0 et 10 % Entre 11 et 20 % Entre 21 et 30 % < 30 % 29 % 27 % 44 % Continuer à utiliser les réseaux sociaux Développer davantage leur utilisation Stopper leur utilisation et privilégier les outils de recrutement plus traditionnels Par ordre d importance, quels outils utilisez-vous pour effectuer vos recrutements? RESEAUX SOCIAUX CLASSIQUES 38.1 % PRESSE SPECIALISEE 37 % RESEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS 27.9 % CABINETS DE RECRUTEMENT 24.1 % SITES INTERNET D OFFRES D EMPLOI 18.4 % % Par ordre d importance, quels sont les réseaux sociaux que vous utilisez? VIADEO 36 % LINKEDIN 35 % FACEBOOK 29 % % 15

17 GENERATION Y CHOC DES CULTURES EN ENTREPRISE En France, l expression «Génération Y» désigne pour l opinion générale les personnes nées entre 1978 et Voilà résumé en une phrase le stéréotype répandu, à savoir : Génération Y = jeunes! Mais bien plus qu une génération déterminée par une tranche d âge concept particulièrement réducteur, il s agit d une culture commune avec l émergence de nouveaux comportements. L approche culturelle a ainsi le mérite de ne plus parler d âge mais de rapport à la hiérarchie, au risque, à l émotion, au travail... D ici 2015, la génération Y devrait représenter 15 % de la population européenne et 40 % des actifs en France. CANDIDATS Selon vous, la Génération Y privilégie : Son évolution professionnelle Sa qualité de vie (attractivité de sa région, disponibilité familiale...) Son environnement de travail (ambiance) 19.7 % La Génération Y représente une population importante dans chaque entreprise. En effet, près de 70 % des clients ont recruté au cours de l année passée des profils issus de cette génération. Cette tendance est propice à l analyse des différences générationnelles. Tout d abord, il ressort que les profils issus de la Génération Y sont perçus comme individualistes, privilégiant leur qualité de vie à leur environnement de travail. Nous pouvons noter une distinction générationnelle sur les thèmes suivants : la motivation / l implication dont fait preuve l employé, les méthodes de travail appliquées ou encore la mentalité (respect de la hiérarchie, valorisation du travail, besoin de reconnaissance, prétentions salariales et évolution de carrière). Toutefois, ces divergences n engendrent pas de conflits particuliers au sein de l entreprise % 34 % Au sein de votre entreprise, constatezvous un conflit générationnel entre les Générations X et Y? 32.6 % 67.4 % Oui Non 16

18 «Près de 70 % des clients ont recruté au cours de l année des profils issus de cette génération.» CLIENTS Au cours de l année passée, avez-vous recruté des profils issus de la Génération Y? Si oui, quel pourcentage représente la Génération Y dans vos recrutements? 19 % 34 % Oui Non 51 % 12 % Entre 0 et 10 % Entre 11 et 20 % Entre 21 et 30 % 66 % 18 % < 30 % Au sein de votre entreprise, constatezvous un conflit générationnel entre les Générations X et Y? Parmi ces qualificatifs, choisissez celui qui selon vous décrit le mieux la Génération Y? 18 % Oui Non 13 % 9 % 16 % 14 % Ambitieuse Individualiste Autonome Motivée 82 % 48 % Polyvalente En quoi cette Génération Y change-t-elle les codes du travail? Lors d un recrutement, valorisez-vous plus : 9 % 9 % 35 % 31 % L expérience Les diplômes 25 % 91 % Dans son rapport à l autorité Das son rapport à l évolution professionnelle (ambition de gravir rapidement les échelons) Dans son approche de son travail (autonomie, challenge, innovation...) Dans son besoin de reconnaissance 17

19 NOTRE PARTENAIRE : CADREMPLOI Après une bonne année 2011, l année 2012 s est achevée dans un contexte économique plus incertain qu elle n avait commencé. Nous avons ainsi constaté une diminution du nombre d offres d emploi parues sur Internet (-15 % en cumul à fin novembre, source baromètre Keljob) qui ne doit pas occulter certaines disparités sur le marché de l emploi. En effet, le recrutement des cadres est plus porteur que le marché généraliste avec un taux de chômage de l ordre de 5 %. Un turnover encore important et le dynamisme de nombreux secteurs d activités rendent ce marché plus favorable aux candidats. En 2012, les cadres sont d ailleurs restés attentifs et ouverts aux opportunités tout en faisant preuve d exigence : rémunération attractive, intérêt du poste et perspectives d évolutions demeurent ainsi des critères majeurs dans le cadre d un changement de poste. Comme en témoigne l enquête Hays, 2013 devrait conforter cette tendance. L accompagnement des candidats dans leur gestion de carrière et la capacité des entreprises à trouver les meilleurs candidats demeurent des enjeux majeurs. Dans ce contexte, Cadremploi continue de renforcer sa notoriété pour fluidifier le plus possible le marché de l emploi et se positionne comme un site média mobile et social. MEDIA Grâce à une équipe éditoriale 100 % dédiée aux problématiques carrières, Cadremploi prend la parole en temps réel et apporte au quotidien son expertise du marché de l emploi aux candidats et aux recruteurs. Ce contenu toujours plus riche nous permet ainsi de générer plus de 15 % de notre audience via l éditorial. MOBILE Présent sur l ensemble des supports digitaux - Internet, Mobile, Tablette, TV connectée - Cadremploi innove et améliore de manière continue l ergonomie de ses applications et de sa version Mobile afin d optimiser l accessibilité de vos offres. Notre objectif : toucher les candidats actifs et passifs où qu ils soient et à tout moment. Avec 25 % des annonces vues via l internet mobile, Cadremploi conforte son leadership sur le Mobile. SOCIAL Largement interconnecté aux réseaux sociaux, Cadremploi développe sa présence sociale : partage des offres, possibilité de voir qui de ses contacts travaille dans l entreprise qui recrute sur Cadremploi, développement des communautés Facebook et Twitter, nous permettent de renforcer les services proposés aux candidats. Parallèlement, notre base de CV, CVADEN, constituée de 4M de CV s est enrichie de profils publics largement interconnectés aux réseaux sociaux. Enfin en 2012, Cadremploi a développé sa notoriété grâce à un plan média à 360 alliant radio, internet, mobile, presse, salon et TV en sponsorisant la diffusion des matchs de l équipe de France de rugby à l occasion du Tournoi des Six Nations et de la tournée de novembre. Ce dispositif a permis à Cadremploi de toucher toujours plus de cadres et dirigeants. En novembre, Cadremploi a ainsi battu pour le 2 e mois consécutif son record d audience avec plus de 4.4 millions de visites mensuelles. Le contexte économique pour l année 2013 s annonce incertain. Plus que jamais, les solutions de recrutement leaders, efficaces et innovantes seront privilégiées. L offre d emploi - 1 er moyen de recrutement en ainsi que les jobboards - 1 er outil de recrutement en auront donc un rôle important à jouer par leur capacité à rendre «désirables» les entreprises et à apporter de l information aux candidats. Un objectif : fluidifier le plus possible le marché de l emploi. Matthieu de la Thébaudière Directeur délégué Cadremploi N ATTENDEZ PAS DE GAGNER À LA Avec fond Blanc LOTERIE POUR QUITTER VOTRE BOSS Sans fond Blanc

20 ANALYSE DES SECTEURS D ACTIVITE ET GRILLES DE REMUNERATION 2 Administration des Ventes Architecture Assistanat & Secrétariat / Téléservices Assurance Audit & Expertise Comptable Banque Bâtiment & Travaux Publics Commercial, Marketing & Communication Conseil en stratégie et organisation Executive Finance & Comptabilité Génie Electrique & Climatique et Maintenance Multitechnique Immobilier privé Industrie & Ingénierie Informatique & Télécoms International Juridique Life Sciences Public & Para Public / Logement social Ressources Humaines Retail & Leisure Supply Chain, Achats & Logistique PARTIE 2

21 administration des ventes polyvalence et valeurs humaines Malgré une relance du marché de l Administration des ventes amorcée dès 2011, certaines entreprises préfèrent avoir une visibilité plus large avant de prévoir leurs recrutements. EVOLUTION DU MARCHE Les entreprises de la Distribution de produits finis (High-Tech, Cosmétiques et Informatique) sont celles qui enregistrent les besoins en recrutement les plus importants. Les SSII, qui s inscrivent parmi les secteurs les plus porteurs, ont la plupart du temps recours à des Assistants de gestion ou Assistants ADV, postes qui étaient auparavant réservés à des personnes moins qualifiées. Contrairement aux années précédentes, les entreprises ne contactent plus directement les cabinets de recrutement. Ainsi, ces derniers se doivent de prospecter continuellement afin de faire face à une concurrence grandissante dans leur secteur. Certains profils sont aujourd hui davantage enclins à changer d emploi. Il s agit notamment de postes tels qu Assistant commercial, Assistant SAV / Chargé de clientèle ou Gestionnaire ADV. Résultat, les entreprises voient leurs besoins en recrutement s amplifier. Ce constat reste toujours d actualité avec une nette augmentation des exigences salariales des candidats. De plus, la majorité des entreprises des secteurs évoqués plus haut utilisent le logiciel SAP, outil devenu aujourd hui indispensable pour simplifier la compilation de données et permettre ainsi aux clients d avoir une visibilité complète de toutes leurs commandes. CHANGEMENTS SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT Les pratiques de recrutement ont connu un changement majeur : les clients allongent leurs process afin d établir une réelle comparaison entre chaque candidat rencontré. En effet, ils s arrêtent aujourd hui davantage sur leur potentiel, tendance déjà apparue l année dernière. Les profils juniors deviennent alors plus intéressants car ils peuvent être modelés selon la culture de l entreprise. Les clients font donc preuve de plus de flexibilité, mais les compétences spécifiques n en sont pas moins appréciées (aptitudes linguistiques ou informatiques par exemple). Les candidats expérimentés (2 à 5 ans), qui sont par conséquent plus stables et rapidement opérationnels, sont recrutés en priorité. En effet, les entreprises sont rassurées par ces profils qui favorisent l évolution interne. EVOLUTION DES POLITIQUES DE REMUNERATION Depuis 2 ans, la politique de rémunération n a cessé d évoluer. En 2010, on notait une hausse des salaires qui a fini par se stabiliser en L année 2012 est marquée quant à elle par une baisse générale des salaires (voir la grille de rémunération qui suit). Bien souvent, les clients disposent de leurs propres grilles de rémunération qui prennent en compte 4 composantes : l expérience, les compétences, la formation et le relationnel dont a su faire preuve le candidat lors de l entretien. Les compétences requises peuvent inclure des connaissances linguistiques ou logiciels (SAP, AS ). Il est intéressant de noter qu un secteur sort du lot : le Médical, qui propose des niveaux de rémunération plus élevés. PROFILS LES PLUS RECHERCHES Les profils les plus activement recherchés sont ceux des Assistants ADV (export) possédant 2 à 3 ans d expérience ainsi que ceux des Gestionnaires avec 5 ou 6 ans d expérience. Ils jouent un rôle primordial dans la mesure où ils sont directement liés à la relation clients. Ils sont donc essentiels au développement de l activité de l entreprise. Les rémunérations plus basses pour les juniors font de ces derniers des profils très prisés. Comme dit précédemment, beaucoup d entreprises ont fait l acquisition du logiciel SAP. Elles recherchent donc en priorité des candidats maîtrisant cet outil. Par ailleurs, les Assistants / Gestionnaires ADV export (0 à 5 ans d expérience) demeurent particulièrement recherchés. Les besoins des entreprises au niveau opérationnel concernent les Chargés de clientèle qui assistent les Commerciaux et jouent un rôle de support pour les autres départements. FORMATIONS, competences et criteres Aujourd hui, la formation du candidat ne constitue pas un critère unique de sélection. En effet, les entreprises prêtent beaucoup d importance à l aspect opérationnel du profil sur le terrain. Les qualités personnelles des candidats (relationnel, sens du service clients, rigueur et méthode) sont valorisées par les recruteurs. Ce constat est particulièrement vrai pour les postes d Assistants ADV / commercial. Pour les postes à l export, une formation en Commerce international (ou une école de commerce spécialisée à l international) est requise. Une formation Bac +2 minimum en Commerce international est souhaitable pour le poste d Assistant ADV export. Les compétences linguistiques représentent inévitablement un atout non négligeable aux yeux des clients notamment la maîtrise de langues rares comme le russe ou l italien. Ces dernières sont très prisées dans le monde du Luxe alors que le néerlandais et l allemand sont principalement recherchés dans le Commerce et l Automobile. 20

22 Administration des Ventes 0 A 3 ans 3 A 5 ans 5 A 8 ans Responsable ADV 30 / / / 50 Responsable ADV export 32 / / / 65 Responsable ADV bilingue 32 / / / 65 Assistant / Gestionnaire achats 22 / / / 40 Assistant / Gestionnaire ADV 22 / / / 32 Assistant / Gestionnaire import / export 23 / / / 38 Assistant / Gestionnaire ADV bilingue 23 / / / 35 Assistant commercial 20 / / / 31 Assistant SAV / Chargé de clientèle 18 / / / 30 geraldine p. Société anonyme La profession de l Administration des Ventes continue d évoluer de manière progressive et cette tendance se confirme dans le profil des candidats recherchés. Longtemps confinés à des tâches très administratives, les candidats se voient aujourd hui proposer des postes plus polyvalents et leurs compétences doivent répondre à une logique «multi-tâches». La position de l ADV dans la société ayant elle aussi évolué, les missions confiées aux candidats sont plus variées. Ils ont ainsi, un rôle d interface avec les clients et les différents interlocuteurs internes et externes de l entreprise (Direction, service techniques, Comptabilité, Marketing, Logistique ). Face à cela, les postes sur lesquels nous communiquons sont relativement mieux rémunérés : l importance accordée au niveau des compétences l est également au niveau des valeurs humaines des candidats. L accent est donc mis davantage sur la personnalité et sur les capacités d adaptation des candidats dans un secteur d activité. 21

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Robert Half Finance & Comptabilité : le partenaire de vos recrutements

Robert Half Finance & Comptabilité : le partenaire de vos recrutements Robert Half Finance & Comptabilité : le partenaire de vos recrutements Robert Half Finance & Comptabilité vous offre l opportunité d accéder à un très large réseau de candidats expérimentés. Forts de leur

Plus en détail

Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements

Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements Fondé en 1948, Robert Half International est le leader mondial du recrutement spécialisé. Nous possédons l expérience et les contacts nécessaires

Plus en détail

Robert Half : le partenaire de vos recrutements

Robert Half : le partenaire de vos recrutements Robert Half : le de vos recrutements Fondé en 1948, Robert Half, pionnier du recrutement spécialisé et, est aujourd hui leader mondial de ce secteur pour tous les métiers : de la finance de la comptabilité

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Robert Half Juridique & Fiscal : le partenaire de vos recrutements

Robert Half Juridique & Fiscal : le partenaire de vos recrutements Robert Half Juridique & Fiscal : le partenaire de vos recrutements Notre division est spécialisée dans le recrutement de professionnels hautement qualifiés pour tous les postes de Juristes, Fiscalistes

Plus en détail

L accès à l emploi et les seniors

L accès à l emploi et les seniors L accès à l emploi et les seniors Rapport d une étude menée entre octobre 2013 & mars 2014 Avec le soutien de Regionsjob, le Centre des Jeunes Dirigeants & le Medef Ile de France De L utilité de cette

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES implication résultats Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer

Plus en détail

Robert Half Financial Services : le partenaire de vos recrutements temporaires et permanents

Robert Half Financial Services : le partenaire de vos recrutements temporaires et permanents Robert Half Financial Services : le partenaire de vos recrutements temporaires et permanents Spécialisés dans le placement de candidat(e)s expérimenté(e)s pour tous les métiers de la banque et de l assurance,

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

Robert Half Banque & Assurance : le partenaire de vos recrutements

Robert Half Banque & Assurance : le partenaire de vos recrutements Robert Half Banque & Assurance : le partenaire de vos recrutements Spécialisés dans le placement de candidat(e)s expérimenté(e)s pour tous les métiers de la banque et de l assurance, nous sommes depuis

Plus en détail

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES Enquête KGWI 2012 - - Des Attirer salariés et fidéliser engagés les et autonomes meilleurs talents Fidélité ou opportunités? Une décision cruciale pour les salariés Les

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs Carrières ENQUÊTE - Contrôleurs de gestion : une rémunération à géométrie variable Le baromètre des fonctions financières DFCG - Michael Page - Option Finance Combien d années d ancienneté avez-vous dans

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MARKETING MANAGEMENT Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations

Plus en détail

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS SOCIAL CLUB la rencontre des expertises le social club, partenaire des expertscomptables Votre ambition : fournir le meilleur conseil social et patrimonial à vos clients.

Plus en détail

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement?

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Lumesse Avis d expert Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Dans l univers sans cesse mouvant de la Gestion des Talents, nous observons un nouveau changement fondamental en matière de développement

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base.

19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base. Finance - Comptabilité Gestion Fiscalité Conseil 19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base.net Cadres supérieurs

Plus en détail

Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle

Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle UNE HAUSSE DU NIVEAU D EXIGENCE ENVERS LES CONSEILLERS CLIENTÈLES SUR LES SAVOIRS DE BASE Compétences relationnelles à l oral et à l

Plus en détail

assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services

assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services l assistant au cœur de l entreprise niveau d implication des assistants

Plus en détail

Securex : L humain avant tout

Securex : L humain avant tout Securex : L humain avant tout Qui sommes-nous? Spécialistes des ressources humaines, nous sommes à vos côtés pour vous conseiller et ce, quelles que soient les questions que vous vous posez en la matière.

Plus en détail

Open Sourcing : déjà 6 années de chasse de candidats sur Internet!

Open Sourcing : déjà 6 années de chasse de candidats sur Internet! Open Sourcing : déjà 6 années de chasse de candidats sur Internet! Depuis sa création en 2008, la société Open Sourcing est devenue le spécialiste du sourcing et de la présélection de candidats sur Internet

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Pourquoi sous-traiter votre processus de recrutement?

Pourquoi sous-traiter votre processus de recrutement? Pourquoi sous-traiter votre processus de recrutement? (Article rédigé par Ain Boost Office Le 22 Juillet 2015) Le recrutement est un processus incontournable dans la vie de toute entreprise, les petites

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES. Construisons ensemble votre projet de retraite collective

PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES. Construisons ensemble votre projet de retraite collective PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES Construisons ensemble votre projet de retraite collective Indemnités de fin de carrière, financement d une rente viagère ou d un complément de retraite, quel que soit le

Plus en détail

Guide des salaires Compte sur moi.fr

Guide des salaires Compte sur moi.fr Guide des salaires Compte sur moi.fr La lecture des tableaux Il est difficile d établir des études de rémunération précises pour les métiers de l audit et de l expertise comptable. En effet, de nombreux

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Etude des salaires pratiqués en Ile de France en 2011-2012 sur le marché microsoft.net

Etude des salaires pratiqués en Ile de France en 2011-2012 sur le marché microsoft.net 1 Etude des salaires pratiqués en Ile de France en 2011-2012 sur le marché microsoft.net Etude des salaires pratiqués en Ile de France en 2011-2012 sur le marché microsoft.net La conjoncture économique

Plus en détail

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Regards croisés des dirigeants et des salariés Thème de la vague 4 : Les jeunes

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Master Gestion de patrimoine

Master Gestion de patrimoine Faculté des Sciences Economiques et de Gestion 28/29 Master Gestion de patrimoine Lieu de formation : Clermont-Ferrand Références de l'enquête : 46 diplômés issus de la promotion 29 de master ( femmes

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Dossier de presse Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Avec plus de 700 entreprises partenaires et un

Plus en détail

L importance de la fonction RH dans les organisations

L importance de la fonction RH dans les organisations ENSAIA, 2ème année - RH L importance de la fonction RH dans les organisations Organisation de la présentation I. Introduction : la fonction RH dans l organisation II. Présentation des missions de la GRH

Plus en détail

Nos solutions & prestations RH

Nos solutions & prestations RH Nos solutions & prestations RH 2 solutions RH Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) Contrat de Professionnalisation 2 prestations RH Pré-recrutement Recrutement 5 rue Condorcet - CS 20312-38093 Villefontaine

Plus en détail

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents.

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents. PROSERVIA DOSSIER DE PRESSE MARS 2013 PRÉAMBULE Depuis sa création, Proservia démontre par ses actions que la mise en œuvre d une véritable gestion des Ressources Humaines au sein d une SSII est compatible

Plus en détail

OBSERVATOIRE PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA

OBSERVATOIRE PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA OBSERVATOIRE Progression d activité PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA 1 Compte tenu de la forte croissance actuelle au niveau de l ensemble de l économie

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas!

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! Contrats en alternance Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! BNP Paribas est leader des services bancaires et financiers en Europe avec ses quatre marchés domestiques : Belgique,

Plus en détail

NOTRE OFFRE INTERIM CDD CDI MANAGEMENT DE TRANSITION WWW.GROUPETRANSITION.COM NOS CANDIDATS SONT DES CRÉATEURS DE VALEUR

NOTRE OFFRE INTERIM CDD CDI MANAGEMENT DE TRANSITION WWW.GROUPETRANSITION.COM NOS CANDIDATS SONT DES CRÉATEURS DE VALEUR NOS CANDIDATS SONT DES CRÉATEURS DE VALEUR Leader de l'intérim et du Recrutement spécialisé, le Groupe Transition intervient, via des structures dédiées, dans les domaines de la Comptabilité / Finance

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

Observatoire des entreprises. Regards croisés de dirigeants et de salariés Sur le thème : le pacte social de l entreprise à l épreuve de la crise

Observatoire des entreprises. Regards croisés de dirigeants et de salariés Sur le thème : le pacte social de l entreprise à l épreuve de la crise Observatoire des entreprises Regards croisés de dirigeants et de salariés Sur le thème : le pacte social de l entreprise à l épreuve de la crise 2009 1 i Observatoire des entreprises Santé de l entreprise

Plus en détail

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 28 juin 2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Baromètre Cadremploi - Vague 12

Baromètre Cadremploi - Vague 12 pour Baromètre Cadremploi - Vague 12 Le regard des cadres sur la situation de l emploi Mars 2014 Note Méthodologique Etude réalisée pour : Cadremploi Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance?

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Pour de nombreuses entreprises, la rentrée scolaire marque le début d un trimestre propice aux prises de décision. Dans le domaine

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Le recrutement des cadres :

Le recrutement des cadres : pour ACE Association des Conseils en Communication pour l Emploi animé par Le recrutement des cadres : réalités et perspectives des entreprises Le 24 Juin 2003 Sommaire 1. Note méthodologique 2. Structure

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur

COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur Nous confier votre Compte Épargne Temps, c est gagner bien plus que du temps. Le Compte Épargne Temps est pour l entreprise une véritable opportunité.

Plus en détail

STRATEGIC SOLUTIONS 4 SELF SUCCESS SI VOUS POUVIEZ UTILISER PLEINEMENT LE POTENTIEL DE VOTRE ENTREPRISE, JUSQU OÙ IRIEZ-VOUS?

STRATEGIC SOLUTIONS 4 SELF SUCCESS SI VOUS POUVIEZ UTILISER PLEINEMENT LE POTENTIEL DE VOTRE ENTREPRISE, JUSQU OÙ IRIEZ-VOUS? STRATEGIC SOLUTIONS 4 SELF SUCCESS SI VOUS POUVIEZ UTILISER PLEINEMENT LE POTENTIEL DE VOTRE ENTREPRISE, JUSQU OÙ IRIEZ-VOUS? Vous savez OÙ, Nous savons COMMENT! Demandez à vos employés, cadres, managers

Plus en détail

MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES

MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1)

Plus en détail

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Stabilité de la confiance des dirigeants de PME-ETI Paris, 17 octobre 2013 La Banque Palatine, banque des moyennes

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION RÉPARTIS

MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION RÉPARTIS ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION RÉPARTIS Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1)

Plus en détail

Partie I L Allemagne

Partie I L Allemagne Partie I L Allemagne Avant-propos L Allemagne est le premier partenaire économique de la France, le plus grand marché de consommateurs en Europe et, selon la banque mondiale, c est le pays qui est actuellement

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009

Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009 Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009 Emploi privé- âge- procédure de recrutement-rejet de la candidature sans entretien profil surdimensionné- diplôme- compétences managériales expérience professionnelle

Plus en détail

CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE

CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE Le Groupe Adecco recherche un(e) stagiaire à partir de juillet-aout 2014 pour rejoindre la Direction Générale des Opérations des activités du Pôle

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

Dossier de presse Baromètre Social Institutionnel. Avril 2009

Dossier de presse Baromètre Social Institutionnel. Avril 2009 Dossier de presse Baromètre Social Institutionnel Avril 2009 SOMMAIRE I. LE PROJET : «LE BAROMÈTRE SOCIAL INSTITUTIONNEL» P. 3 II. LA MISE EN PLACE P. 4 III. LES THÈMES ABORDÉS P. 5 IV. LA CONCRÉTISATION

Plus en détail

L entreprise vient de prendre la décision de recruter un

L entreprise vient de prendre la décision de recruter un Les canaux de recrutement L entreprise vient de prendre la décision de recruter un nouveau salarié. Elle a défini les caractéristiques du poste et arrêté le profil du candidat qui lui semble le mieux convenir.

Plus en détail

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Paris, le 4 septembre 2014 Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Eurosearch & Associés, société spécialisée dans le Conseil en Ressources de Management, dévoile la deuxième

Plus en détail

Formations en inter-entreprises

Formations en inter-entreprises Les INTERS de Mercuri International Formations en inter-entreprises Mercuri International en Bref Leader mondial dans le conseil et la formation en efficacité commerciale et développement personnel, notre

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Commercialisation. Formation

Commercialisation. Formation OPTIMISER SA PRODUCTIVITÉ COMMERCIALE Repérer les axes de développement commerciaux, choisir des actions à mener, optimiser des méthodes et outils de performance commerciale et analyser leur rentabilité.

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

De Particulier à Particulier

De Particulier à Particulier De Particulier à Particulier Mon Aide Immobilière en quelques mots Nous sommes une société de CONSEIL et de COMMUNICATION IMMOBILIERE née en 2013 à Bordeaux. Positionnée sur un marché jusque là inexploité

Plus en détail

LE CLIENT AU CENTRE DE LA STRATEGIE DES COMPAGNIES D ASSURANCES

LE CLIENT AU CENTRE DE LA STRATEGIE DES COMPAGNIES D ASSURANCES LE CLIENT AU CENTRE DE LA STRATEGIE DES COMPAGNIES D ASSURANCES Le contexte du marché algérien Les motifs d une bonne gestion de la relation client Les principes structurels de l Entreprise Les objectifs

Plus en détail

L indépendance, c est l affaire de tous

L indépendance, c est l affaire de tous Entreprises OFFRE DÉPENDANCE COLLECTIVE L indépendance, c est l affaire de tous Humanis vous présente une garantie Dépendance collective s adaptant aux besoins de vos salariés et à la hauteur des ambitions

Plus en détail

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien La présente enquête-métier a pour objet de recueillir des informations pouvant donner en substance, une vision globale d un métier, de son

Plus en détail

Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR

Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR Le recrutement face aux nouveaux usages Une préoccupation majeure des DRH français en faveur du recrutement des talents

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

PME, Internet et e-learning

PME, Internet et e-learning PME, Internet et e-learning OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris De : Alexandre Mutter, Thierry Chalumeau, Matthieu Cassan OpinionWay CGPME Novembre 2011 Sommaire Contexte et objectifs p3

Plus en détail

KoopL. Le portage salarial à portée de main. Une autre approche de votre travail, Rester indépendant en toute tranquillité

KoopL. Le portage salarial à portée de main. Une autre approche de votre travail, Rester indépendant en toute tranquillité KoopL Le portage salarial à portée de main Une autre approche de votre travail, Rester indépendant en toute tranquillité Simplifiez-vous le portage Les activités de services recrutent. Nombreuses sont

Plus en détail