Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales et de la Santé. Conférence de presse pour la journée mondiale sans tabac

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales et de la Santé. Conférence de presse pour la journée mondiale sans tabac"

Transcription

1 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales et de la Santé Conférence de presse pour la journée mondiale sans tabac Vendredi 31 mai 2013 Mesdames et messieurs les parlementaires, Monsieur le Président de l Alliance contre le tabac, (Yves BUR) Madame la Présidente de l institut national du cancer (Prof. Agnès BUZYN), Monsieur le Président de l office français de prévention du tabagisme (Prof. Bertrand DAUTZENBERG) Monsieur le Président du comité national contre le tabagisme (Prof. Yves MARTINET) Monsieur le Directeur général de la Santé (Jean-Yves GRALL) Madame la Directrice de l Institut de prévention et d éducation pour la santé (Thanh LE- LUONG) Mesdames et messieurs, Le tabagisme, c est un enjeu majeur de santé publique. Pourquoi? D abord, parce que le tabac est la première cause de mortalité évitable dans notre pays. Il est responsable de morts chaque année. 200 par jour. Un fumeur sur deux mourra à cause de la cigarette. Ensuite, parce que cette situation ne cesse de s aggraver.

2 2 De plus en plus de jeunes tombent dans le piège du tabac et entrent dans la dépendance. A 17 ans, près d un jeune sur trois fume tous les jours. Et cette consommation a recommencé à croitre, alors qu elle était en baisse : le nombre de jeunes de 17 ans fumeurs réguliers a augmenté de 10% entre 2008 et 2011, contre + 2% en population générale. De plus en plus de femmes également. Un quart d entre elles fume régulièrement. Et 17% des femmes enceintes fument pendant leur grossesse. Le nombre de décès par cancer du poumon dépassera bientôt, pour les femmes, les décès par cancer du sein. Cette aggravation concerne aussi les personnes en situation de précarité. Aujourd hui, la moitié des chômeurs fume! Le tabagisme, c est donc enjeu majeur de santé publique pour la France : nous sommes parmi les mauvais élèves européens. Nos voisins font mieux que nous en termes de lutte contre le tabagisme et de prévention. La majorité d entre eux a diminué drastiquement le nombre de femmes fumant durant la grossesse. En 5 ans, la Grande-Bretagne a fait chuter le nombre de fumeurs de 10%. Preuve, que le tabagisme n est pas une fatalité. Cette situation peut être renversée! Face à ce constat, une seule attitude est possible: la mobilisation de tous! Fumeurs, comme non-fumeurs! Les dégâts causés par le tabagisme, c est la société tout entière qui doit en prendre conscience. Nous avons su le faire pour la sécurité routière et les résultats sont là! Nombreux sont ceux qui sont déjà engagés. A ce titre, je veux saluer la présence parmi nous de Yves BUR : il mène ce combat résolu depuis des années, d abord sur les bancs de l Assemblée nationale, et aujourd hui comme président de l Alliance contre le tabac. Je tiens aussi à rendre hommage à l engagement sans faille de Jean-Louis TOURAINE, qui, avec Denis JACQUAT, a récemment remis un rapport détaillé sur ce sujet. Tous sont unanimes : pour être efficace, il faut mener ce combat sur tous les fronts. Il n'existe pas de remède miracle, ni de solution unique. C est donc une stratégie d ensemble que nous devons déployer. La fiscalité est un élément de cette politique. Le 1er juillet, conformément à ce qui a été voté en loi de financement de la sécurité sociale pour 2013, la fiscalité sur le tabac augmentera. Mais une politique de lutte contre le tabac ne se limite pas à la fiscalité, comme le montrent les pays étrangers. Il nous faut donc déployer notre stratégie globalement : c est pourquoi elle trouvera son prolongement dans le plan addictions préparé par la Mission interministérielle de la lutte

3 3 contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), qui sera annoncé en juillet, et dans le plan cancer du Président de la République. Par ailleurs, au niveau européen, la France est fortement impliquée dans la révision de la directive sur le tabac de Une stratégie, autour trois grandes priorités : mieux cibler, mieux mobiliser et mieux prévenir. 1/ Mieux cibler d abord. a/ «Zéro tabac pendant la grossesse»: voilà l'objectif! Avant l été 2014, chaque paquet de cigarettes portera un logo traduisant cette recommandation. Cette mesure sera mise en œuvre en concertation avec les associations de lutte contre le tabagisme, mais également avec les buralistes et les industriels du tabac. A cette fin, je prendrai, après concertation, un arrêté dans les prochains mois. b/ Ensuite, il faut protéger les jeunes. Un jeune fumeur sur deux mourra du tabac. Ce constat est insupportable. Préserver l avenir des jeunes, c est prévenir les maladies cardiovasculaires et les cancers : il faut inciter les jeunes adultes qui fument à arrêter le plus tôt possible. Il faut aussi encourager et soutenir ceux qui veulent le faire. Il ne faut pas sous estimer la dépendance à la nicotine. Rappelons-le. Elle est aussi forte que celle à l héroïne, et beaucoup plus encore que celle à l alcool. Nous ne pouvons plus perdre de temps. Nous devons faciliter l aide au sevrage, en renforçant le soutien public, notamment aux jeunes. Je proposerai une mesure en ce sens dans le prochain PLFSS. c/ Enfin, mieux cibler nos messages : les jeunes et les fumeurs souhaitant arrêter sont les 2 cibles prioritaires de la campagne 2013 de l INPES. Le premier volet de cette campagne est lancé à l occasion cette la journée mondiale sans tabac. Thanh LE LUONG, directrice générale de l INPES, répondra à toutes vos questions sur cette campagne lors de nos échanges. 2/ Ensuite, il faut mobiliser. a/ Et d'abord, mieux mobiliser les collectivités locales! Certaines villes sont volontaires pour élargir les espaces sans tabac. Quelques municipalités ont déjà signé des chartes avec la Ligue nationale contre le cancer. Je valoriserai et j intensifierai ces actions. L objectif est clair : mieux protéger, y compris dans certains lieux ouverts, comme les aires de jeux pour les enfants, ou les abris-bus. Cette mesure profitera à la santé de tous : celle des fumeurs, comme celle des non fumeurs. b/ Mieux mobiliser, aussi, les restaurateurs et les cafetiers. La principale fédération professionnelle des métiers de la restauration et de l hôtellerie (l UMIH) m a déjà exprimé son soutien. Elle s est engagée à la création d un label «terrasse non fumeurs», basée sur le volontariat. Je l en remercie.

4 4 3/ Enfin, il nous faut mieux prévenir. Et mieux prévenir, c est encadrer les nouvelles pratiques. Je veux parler de la cigarette électronique : ce produit est de plus en plus apprécié par les Français. Près d un million d entre eux se seraient déjà tournés vers elle. C est ce que pointe le rapport qui m a été remis par le Professeur Bertrand DAUTZENBERG : ce travail d experts détaillé, d une qualité que je veux souligner, montre que les risques sanitaires de la cigarette électronique sont encore méconnus. Il rappelle aussi que sa consommation n est pas suffisamment encadrée. En l état des connaissances qui sont les nôtres, il s agit là d un enjeu de santé publique. Plusieurs pays européens ont déjà avancé sur ce sujet. En Italie, la cigarette électronique est interdite au moins de 16 ans. En Pologne et en Finlande, c est sa publicité qui y est proscrite. La Belgique et le Luxembourg ont interdit son utilisation dans les lieux publics. Mesdames et Messieurs, La cigarette électronique ne serait pas un produit du tabac. Mais dans son usage, elle n'a d'électronique que le nom! Franchement, le geste est celui d'un fumeur. Vous inhalez de la fumée, une fumée épaisse d'ailleurs. Cette fumée indispose vos voisins, elle irrite la gorge, elle laisse une odeur désagréable... Tout cela me rappelle quand même furieusement la cigarette traditionnelle! Pour autant, rien ne permet aujourd hui une interdiction générale. Mais ce n est pas un produit banal. Pourquoi? Parce qu il contient de la nicotine. Parce qu il encourage à l imitation et donc il peut inciter à entrer dans le tabac. Parce que, enfin, il pourrait présenter aussi un risque pour l entourage. J ai donc décidé d étendre aux cigarettes électroniques deux mesures aujourd hui appliquées au tabac : - Je confirme que l interdiction de la publicité s applique dès maintenant, sans disposition nouvelle. Une circulaire de mes services précisera les modalités de cette interdiction. - Ensuite, l interdiction de la vente aux mineurs sera mise en œuvre dès que possible et au plus tard dans la prochaine loi de santé publique. Enfin, l interdiction de «vapoter» dans les lieux publics où il est d ores et déjà interdit de fumer me semble s imposer, du fait de la similitude entre les cigarettes traditionnelle et électronique. Le gouvernement saisira sans délai le Conseil d Etat pour que les modalités juridiques de cette interdiction soient précisées. Mesdames et messieurs,

5 5 La lutte contre le tabagisme appelle une détermination sans faille des pouvoirs publics. Mais elle nécessite aussi une prise de conscience collective. Elle est indispensable pour inverser la tendance, pour mieux protéger de ce fléau nos enfants, les femmes enceintes, ainsi que l ensemble de nos concitoyens. Je suis prête à répondre à toutes vos questions

cab-ass-presse@sante.gouv.fr

cab-ass-presse@sante.gouv.fr D O S S I E R D E P R E S S E 25 S E P T E M B R E 2 0 1 4 PROGRAMME NATIONAL DE RÉDUCTION DU TABAGISME Contact presse : cab-ass-presse@sante.gouv.fr ou 01 40 56 60 65 SOMMAIRE Éditorial 3 Introduction

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. 4 juin 2015 Lille

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. 4 juin 2015 Lille Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes 5 èmes journées nationales de la Fédération Addictions 4 juin 2015 Lille Monsieur le député, Bernard

Plus en détail

La lutte contre le tabagisme : quinze propositions pour répondre à un enjeu majeur de santé publique

La lutte contre le tabagisme : quinze propositions pour répondre à un enjeu majeur de santé publique Évaluation des politiques publiques de lutte contre le tabagisme La lutte contre le tabagisme : quinze propositions pour répondre à un enjeu majeur de santé publique MM. Denis JACQUAT et Jean-Louis TOURAINE,

Plus en détail

o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte anti-tabac)

o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte anti-tabac) Etat des lieux des politiques anti-tabac & actions de santé publique en France o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 3 juillet 2014 Séance de 11 heures. Présidence de M. Claude Bartolone, Président de l Assemblée nationale, Président du Comité.

Compte rendu. Jeudi 3 juillet 2014 Séance de 11 heures. Présidence de M. Claude Bartolone, Président de l Assemblée nationale, Président du Comité. Compte rendu Comité d évaluation et de contrôle des politiques publiques Jeudi 3 juillet 2014 Séance de 11 heures Compte rendu n 10 Suivi de l évaluation des politiques publiques de lutte contre le tabagisme

Plus en détail

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé.

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé. Si plus des trois quarts des personnes se disent gênées par la fumée des autres, les risques liés au tabagisme passif restent largement sous-estimés : les non-fumeurs sont seulement 15 % à craindre, pour

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Remise du rapport du Dr Jean CARLET sur la préservation des antibiotiques Mercredi 23 septembre 2015

Plus en détail

Groupe de travail sur l ingérence de l industrie du tabac DOSSIER DE PRESSE 26 juin 2014

Groupe de travail sur l ingérence de l industrie du tabac DOSSIER DE PRESSE 26 juin 2014 Groupe de travail sur l ingérence de l industrie du tabac DOSSIER DE PRESSE 26 juin 2014 En mai dernier, un groupe de travail formé de parlementaires, sénateurs et membres de la société civile s'est constitué.

Plus en détail

La liberté au cœur de la campagne de lutte contre le tabagisme des jeunes

La liberté au cœur de la campagne de lutte contre le tabagisme des jeunes La liberté au cœur de la campagne de lutte contre le tabagisme des jeunes Dossier de presse Octobre 2013 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

Quelle appropriation du PNRT en région? Colloque "VERS UN MONDE SANS TABAC" Paris, le 29 mai 2015

Quelle appropriation du PNRT en région? Colloque VERS UN MONDE SANS TABAC Paris, le 29 mai 2015 Quelle appropriation du PNRT en région? Colloque "VERS UN MONDE SANS TABAC" Paris, le 29 mai 2015 Quelle démarche adoptée en Ile-de- France? Pourquoi l ARS Ile-de-France décline-t-elle le PNRT? Comment

Plus en détail

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER 1 DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER A L OCCASION DE LA RENCONTRE SUR «L ARRIVEE DE L ENFANT EN FRANCE : LA FIN DU PROCESSUS D ADOPTION?» (Centre

Plus en détail

SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME

SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME I. Tabac-info-service.fr SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME I. TABAC-INFO-SERVICE.FR http://www.tabac-info-service.fr/ Site du Ministère de la Santé et de l Inpes (Institut national de prévention et d

Plus en détail

Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé?

Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé? Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé? Thierry Lang Thierry Lang Inserm UPS UMR 1027 La consommation de tabac est un déterminant majeur de la mortalité en France 60,000 décès par an

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

TABAC : PREMIER BILAN SUR L APPLICATION DE LA LOI EVIN EN MILIEU SCOLAIRE. Dossier de Presse

TABAC : PREMIER BILAN SUR L APPLICATION DE LA LOI EVIN EN MILIEU SCOLAIRE. Dossier de Presse TABAC : PREMIER BILAN SUR L APPLICATION DE LA LOI EVIN EN MILIEU SCOLAIRE Dossier de Presse Contacts presse OFDT : Julie-Emilie Adès/ 01 53 20 95 16 / juade@ofdt.fr MILDT: Patrick Chanson / 01 44 63 20

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

Séminaire «Assurance Maladie et Santé Publique» Paris - 7 décembre 2005

Séminaire «Assurance Maladie et Santé Publique» Paris - 7 décembre 2005 Séminaire «Assurance Maladie et Santé Publique» Paris - 7 décembre 2005 Allocution d ouverture de François Bourdillon, Président de la société française de santé publique Mesdames, Messieurs, chers membres

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Une nouvelle campagne pour connaître les services de Tabac Info Service DOSSIER DE PRESSE. Paris, le 3 septembre 2015

Une nouvelle campagne pour connaître les services de Tabac Info Service DOSSIER DE PRESSE. Paris, le 3 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 septembre 2015 «Et si j arrêtais de fumer? Résolution numéro 1 de la rentrée!» Marisol TOURAINE lance une campagne de communication pour faire connaître Tabac Info Service

Plus en détail

La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac?

La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac? La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac? Dubois G, Goullé JP, Costentin J Au nom de la Commission VI (Addictions) Académie Nationale de Médecine Introduction Le tabac tue un

Plus en détail

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Madame, Monsieur, Vous avez décidé de diminuer votre consommation de tabac ou d arrêter de fumer. L équipe de l UCSA est là pour vous aider et répondre

Plus en détail

CAMPAGNE TABAGISME PASSIF : QUAND VOUS FUMEZ A COTE D UN NON-FUMEUR,

CAMPAGNE TABAGISME PASSIF : QUAND VOUS FUMEZ A COTE D UN NON-FUMEUR, DOSSIER DE PRESSE LE 14 OCTOBRE 2004 CAMPAGNE TABAGISME PASSIF : QUAND VOUS FUMEZ A COTE D UN NON-FUMEUR, IL FUME AUSSI CONTACT PRESSE INPES Sophie Decroix, 01 49 33 23 06, sophie.decroix@inpes.sante.fr

Plus en détail

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Analyses régionales du Baromètre santé Inpes 2010 Grandes tendances dans les DOM Dossier de presse Novembre 2013 Contacts

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

Les comportements d achats de tabac des fumeurs précaires fréquentant les

Les comportements d achats de tabac des fumeurs précaires fréquentant les Les comportements d achats de tabac des fumeurs précaires fréquentant les CAARUD/CSAPA parisiens OFDT : Aurélie Lermenier Note n 2011-18, à l attention de Pierre Poloméni et des centres ayant participé

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE L INTERDICTION DE FUMER DANS LES RESTAURANTS n LC 142 Janvier 2005 - 3 - L INTERDICTION DE FUMER DANS LES RESTAURANTS Sommaire Pages NOTE DE

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE : LA LOI SANTÉ

FICHE THÉMATIQUE : LA LOI SANTÉ LOI SANTÉ : QUELS IMPACTS SUR LE QUOTIDIEN DES FRANÇAIS? Le 14 avril dernier l Assemblée nationale a adopté à 311 voix contre 241 le projet de loi de «modernisation de notre système de santé» dit loi santé.

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé MGEL Depuis plus de 60 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes de

Plus en détail

Seul le prononcé fait foi

Seul le prononcé fait foi Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Remise du rapport du Conseil national du numérique Mardi 13 octobre 2015 Monsieur le Président, Benoît

Plus en détail

Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape

Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape Symposium Plan cancer Bruxelles, 26 novembre 2012 Catherine Morin, responsable du suivi du Plan cancer - INCa Sommaire de la présentation

Plus en détail

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir?

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Renseignements sur la fumée secondaire et tertiaire Qu est-ce que la fumée secondaire? La fumée secondaire est une combinaison de fumée

Plus en détail

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot - Vendredi 2014 - Merci Monsieur le Ministre, cher Martin, Monsieur le Sénateur, [Gérard Miquel], Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Plus en détail

Le rendez-vous de l économie Avril 2015

Le rendez-vous de l économie Avril 2015 Le rendez-vous de l économie Avril 2015 Sondage réalisé par pour, et Publié le 14 avril 2015 Levée d embargo le 13 avril 22H30 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

Le tabac en France : un bilan des années 2004-2014

Le tabac en France : un bilan des années 2004-2014 Le point sur la recherche en cours Le tabac en France : un bilan des années 2004-2014 Mai 2014 2 Aurélie Lermenier- Jeannet Lancé en mars 2003 par Jacques Chirac, alors président de la République, le premier

Plus en détail

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN),

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN), 1/8 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Congrès annuel de l Union Sociale pour l Habitat (USH) Mardi 22 septembre 2015 MONTPELLIER Monsieur le Président du l USH (Cher Jean-Louis

Plus en détail

31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC. Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité.

31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC. Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité. 31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité.

Plus en détail

Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire

Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire Fares asbl Service Prévention Tabac Vlaams Vereniging voor respiratoire gezondheidszorg en Tuberculosebestrijding Rue de la

Plus en détail

Protéger la population contre la fumée passive

Protéger la population contre la fumée passive Interdiction de fumer dans les lieux publics fermés 1. Interdiction UN GUIDE de la publicité POUR pour S ORIENTER le tabac 1 Protéger la population contre la fumée passive Guide pour faciliter la mise

Plus en détail

Le sevrage tabagique

Le sevrage tabagique Lesevragetabagique M arrêter,j ypense,maisilmefaudradel aide! Voussongezàarrêterdefumer,etnousvousenfélicitonscarc estunepremièreétapeimportante quevousavezsûrementmisdutempsàfranchir!mais,voushésitezencore.

Plus en détail

Motion pour «L interdiction des affiches publicitaires pour le petit crédit»

Motion pour «L interdiction des affiches publicitaires pour le petit crédit» Motion pour «L interdiction des affiches publicitaires pour le petit crédit» De par mon métier d assistante sociale, je peux constater les ravages de l endettement sur la vie des familles et des jeunes

Plus en détail

Je vais être maman. et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant.

Je vais être maman. et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant. Je vais être maman et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant. Ligue suisse contre le cancer, Ligue pulmonaire suisse, Association suisse pour la prévention

Plus en détail

Fiche presse. Signature des Contrats Locaux de Santé II de la Ville et de l Eurométropole de Strasbourg. Présentation des CLS II

Fiche presse. Signature des Contrats Locaux de Santé II de la Ville et de l Eurométropole de Strasbourg. Présentation des CLS II Fiche presse Signature des Contrats Locaux de Santé II de la Ville et de l Eurométropole de Strasbourg. Présentation des CLS II Les Contrats Locaux de Santé sont des outils territoriaux qui permettent

Plus en détail

(Cotonou, le 18 Juillet 2013)

(Cotonou, le 18 Juillet 2013) République du Bénin ************** Ministère de l Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle, de la Reconversion et de l Insertion des Jeunes (MESFTPRIJ) **************** Ministère

Plus en détail

Intervention d Axelle LEMAIRE Secrétaire d Etat chargée du Numérique, Lors du Colloque de l AVICCA

Intervention d Axelle LEMAIRE Secrétaire d Etat chargée du Numérique, Lors du Colloque de l AVICCA AXELLE LEMAIRE SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU NUMERIQUE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DU REDRESSEMENT PRODUCTIF ET DU NUMERIQUE D i s c o u r s D i s c o u r s Paris, le 13 05 2014 Intervention d Axelle

Plus en détail

FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC

FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC ! FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC MANGERIEZ-VOUS CELA? La fumée d une cigarette contient plus de 4.000 substances chimiques, dont des centaines sont toxiques ou irritantes et plus de 50 sont cancérigènes.

Plus en détail

Cette réflexion peut s inscrire dans une démarche globale d éducation à la citoyenneté.

Cette réflexion peut s inscrire dans une démarche globale d éducation à la citoyenneté. Circulaire n 4214 du 13/11/2012 Campagne nationale d information sur le risque Seveso (risques industriels majeurs) du Centre de crise (SPF Intérieur) Réseaux et niveaux concernés Destinataires de la circulaire

Plus en détail

MATERNITÉ ET ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL ENSEMBLE, FAISONS BOUGER LES LIGNES!

MATERNITÉ ET ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL ENSEMBLE, FAISONS BOUGER LES LIGNES! Sous le haut patronage de MATERNITÉ ET ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL ENSEMBLE, FAISONS BOUGER LES LIGNES! Enquête inédite et Assises 2015 «Femme enceinte et environnement professionnel» Dossier de presse

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

Xavier Bertrand Ministre de la Santé et des Solidarités. Discours Sous réserve du prononcé

Xavier Bertrand Ministre de la Santé et des Solidarités. Discours Sous réserve du prononcé Xavier Bertrand Ministre de la Santé et des Solidarités Discours Sous réserve du prononcé IXe journée de l Hospitalisation à domicile Fédération nationale des établissements d hospitalisation à domicile

Plus en détail

THL News n 20. Juin 2013. Management : Ce qu il faut savoir de la génération Y

THL News n 20. Juin 2013. Management : Ce qu il faut savoir de la génération Y THL News n 20 Juin 2013 Retrouvez toute l actualité sociale, juridique, fiscale et réglementaire des Cafés, Hôtels et Restaurants Votre animateur régional KPMG du Réseau Cafés, Hôtels, Restaurants François

Plus en détail

N 2737 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2737 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2737 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 juillet 2010. PROPOSITION DE LOI visant à mieux garantir le droit

Plus en détail

13 euros, c est le prix du paquet de cigarettes «socialement responsable»!

13 euros, c est le prix du paquet de cigarettes «socialement responsable»! Paris, le 19 mars 2015 13 euros, c est le prix du paquet de cigarettes «socialement responsable»! Par Julien Gooris et Olivier Sautel, Economistes, Microeconomix Dans le contexte actuel de lutte contre

Plus en détail

Les politiques de lutte contre le tabagisme

Les politiques de lutte contre le tabagisme COMMUNICATION AU PRESIDENT DE L ASSEMBLEE NATIONALE POUR LE COMITE D EVALUATION ET DE CONTROLE DES POLITIQUES PUBLIQUES ARTICLE L 132-5 DU CODE DES JURIDICTIONS FINANCIERES Rapport d évaluation Les politiques

Plus en détail

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Monsieur le Président, Cher Bruno Racine, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

Propositions pour une nouvelle politique de lutte contre le tabac

Propositions pour une nouvelle politique de lutte contre le tabac Propositions pour une nouvelle politique de lutte contre le tabac Rapport au Ministre du Travail, de l Emploi et de la Santé Yves Bur Février 2012 Je veux témoigner ma reconnaissance à Xavier Bertrand,

Plus en détail

Conférence de presse du 24 février. Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme

Conférence de presse du 24 février. Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme Conférence de presse du 24 février Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme Plan de la présentation Thèmes présentés Les besoins

Plus en détail

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE RÉDUCTION ET ARRÊT DU TABAC NOUVEAU FRUIT EXOTIQUE NICOTINE 2 mg GOMME À MÂCHER MÉDICAMENTEUSE PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE UNE MÉTHODE SIMPLE POUR RÉDUIRE À MON RYTHME Médicament réservé à l adulte

Plus en détail

Valorisation du tabagisme dans les films français à succès de 2006 à 2010

Valorisation du tabagisme dans les films français à succès de 2006 à 2010 Valorisation du tabagisme dans les films français à succès de 2006 à 2010 L objectif de la Ligue : dénoncer la publicité détournée Le placement de produits est une technique de commercialisation visant

Plus en détail

JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011

JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011 JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011 Pour cette matinée, nous débutons avec la distribution d un document sur le système de santé français, sur les actions du Conseil Général en faveur de la santé.

Plus en détail

Programme d actions en faveur de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) «Connaître, prévenir et mieux prendre en charge la BPCO»

Programme d actions en faveur de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) «Connaître, prévenir et mieux prendre en charge la BPCO» Programme d actions en faveur de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) 2005 2010 «Connaître, prévenir et mieux prendre en charge la BPCO» Ministère de la Santé et des Solidarités 1 Le programme

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

SEUL LE PRONONCE FAIT FOI. Monsieur le Président du Syndicat de la librairie française, cher Matthieu de Montchalin, Mesdames et Messieurs les élus,

SEUL LE PRONONCE FAIT FOI. Monsieur le Président du Syndicat de la librairie française, cher Matthieu de Montchalin, Mesdames et Messieurs les élus, Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, à l occasion des 3 e Rencontres nationales de la librairie, à Lille, le lundi 22 juin 2015 Monsieur le Président du Syndicat

Plus en détail

RAPPORT D INFORMATION

RAPPORT D INFORMATION N 592 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2014-2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le 2 juillet 2015 RAPPORT D INFORMATION FAIT au nom de la délégation aux droits des femmes et à l égalité des chances

Plus en détail

Avantage de toute nature - voitures de société - nouveau modèle de calcul

Avantage de toute nature - voitures de société - nouveau modèle de calcul Avantage de toute nature - voitures de société - nouveau modèle de calcul A partir du 1er janvier 2010, l'avantage imposable ne dépendra désormais plus des CV fiscaux mais de l'émission de CO 2 et du coefficient

Plus en détail

. La journée mondiale sans tabac

. La journée mondiale sans tabac LE RELAI INFO SANTÉ L IREPS de Basse-Normandie est chargée de relayer les campagnes de prévention et de faciliter l accès de tous aux informations en santé. Pour cela elle dispose de 4 Relais Info Santé.

Plus en détail

plan Psychiatrie et santé mentale

plan Psychiatrie et santé mentale N 1 La Lettre du plan Psychiatrie et santé mentale Rappel des principaux points du plan Les bases du plan et les moyens d agir sont en place Les investissements Le tutorat La circulaire budgétaire commune

Plus en détail

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER MERCI Nous vous remercions de lire ce support d information! Notre objectif est de vous aider à comprendre comment prévenir

Plus en détail

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE:

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: ATTIRER LES FUMEURS OU SÉDUIRE LES JEUNES? Colloque de l IMUSP Lausanne 18 novembre 2014 Michela Canevascini, PhD. CIPRET-Vaud 2 /////// OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES

Plus en détail

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 2 Pour les personnes qui ne veulent pas cesser

Plus en détail

AMELIORER L ACCES A L IVG

AMELIORER L ACCES A L IVG Dossier de presse Vendredi 16 janvier 2015 AMELIORER L ACCES A L IVG Programme national d action Contacts presse : cab-ass-presse@sante.gouv.fr SOMMAIRE Éditorial 3 Introduction 4 Axe 1 - Mieux informer

Plus en détail

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Résumé des résultats mai 2013 Depuis 2009, le CIPRET Fribourg

Plus en détail

Est aussi présent monsieur Jean-Noël Barriault directeur général. 1- Ouverture Monsieur le maire déclare la séance ouverte, le quorum étant atteint.

Est aussi présent monsieur Jean-Noël Barriault directeur général. 1- Ouverture Monsieur le maire déclare la séance ouverte, le quorum étant atteint. 16 février 2015 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE RÉGULIÈRE DU CONSEIL DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL, tenue le 16 février 2015 à 20 h, à l hôtel de ville au 1 rue Saint-Jacques Nord, sont présents : Mesdames les

Plus en détail

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Place Vignioboul Mon Pass Loisirs Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Prénom : / Nom : Ma date de naissance : / / Téléphone (domicile) : / Mon portable : / Mon mail : / Cocher 1 possibilité : (OBLIGATOIRE)

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2015"

La santé des étudiants en 2015 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Augmenter les taxes sur le tabac

Augmenter les taxes sur le tabac Augmenter les taxes sur le tabac Ce que vous devez savoir Organisation mondiale de la Santé 2014 Tous droits réservés. Les publications de l Organisation mondiale de la Santé sont disponibles sur le site

Plus en détail

Tabagisme et pratique sportive

Tabagisme et pratique sportive Tabagisme et pratique sportive Colloque sport/prévention/santé 2014 20 novembre 2014 Dr Fabien PEYROU, Médecin Addictologue, Médecin du Sport Antenne Médicale de Prévention du Dopage d Aquitaine AMPD CHU

Plus en détail

Prévenir... les cancers chez l homme

Prévenir... les cancers chez l homme Prévenir... les cancers chez l homme 18 De près ou de loin, le cancer nous concerne tous Qu est-ce que le cancer? U n cancer (ou néoplasie ou tumeur maligne) est une maladie liée à une multiplication anarchique

Plus en détail

Thème n 7 : Les effets du tabagisme et la dépendance

Thème n 7 : Les effets du tabagisme et la dépendance sur les motivations à fumer Expérience requise dans l'animation : Durée : 1 h à 2 h Nombre de participants : 15 personnes maximum Objectifs - Permettre à un groupe d'exprimer ses représentations et ses

Plus en détail

La consommation de tabac chez les jeunes, de 2001 à 2009/10

La consommation de tabac chez les jeunes, de 2001 à 2009/10 Psychologisches Institut Sozial- und Gesundheitspsychologie Hans Krebs Kommunikation und Publikumsforschung La consommation de tabac chez les jeunes, de 200 à 2009/0 Résumé du rapport de recherche 20 Monitorage

Plus en détail

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 04 octobre 2010

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 04 octobre 2010 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 04 octobre 2010 PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil municipal de la Municipalité du Canton de Hampden tenue

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible!

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible! UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee Arrêter, c est possible! Pour en finir avec la cigarette Un pari difficile L Université de Genève est déclarée territoire

Plus en détail

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ;

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ; ALLOCUTION DU MDSSPA A L OUVERTURE DES TRAVAUX DES JOURNEES DE CONCERTATION SUR UNE STRTATEGIE D EXTENSION DE LA MUTUALITE AU MALI (21 au 23 janvier 2010) --------------------------------------------------

Plus en détail

Discours de Madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l étranger, devant la communauté française de Tunisie

Discours de Madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l étranger, devant la communauté française de Tunisie Discours de Madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l étranger, devant la communauté française de Tunisie Monsieur l Ambassadeur, Mesdames les élues, Chers compatriotes,

Plus en détail

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Les progrès réalisés dans le diagnostic et les traitements ont permis d accroître les chances de guérison pour nombre de cancers. Ils n

Plus en détail

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE ALLOCUTION DU DG DE LA POSTE DE COTE D IVOIRE Monsieur le 1 er Vice-Président, représentant Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Tabagisme et arrêt du tabac en 2014

Tabagisme et arrêt du tabac en 2014 Tabagisme et arrêt du tabac en 2014 Eric Janssen et Aurélie Lermenier-Jeannet, OFDT. 9 mars 2015 Remerciements : Romain Guignard, Caroline Lutz, Viet Nguyen-Thanh, Olivier Smadja, Jean- Louis Wilquin (INPES).

Plus en détail

cancer 06 La Ligue contre le Les Journées Nationales de la Prévention

cancer 06 La Ligue contre le Les Journées Nationales de la Prévention Dans ce numéro : Les Journées Nationales de la Prévention 2011 Programme page 2 Discours du Député-Maire Christian Estrosi page 3 Tueurs-Payeurs page 6 Discours du Député Yves Bur «Comment sortir du tabac?»

Plus en détail

Pour une mobilité mobilisatrice. Nestlé Suisse SA

Pour une mobilité mobilisatrice. Nestlé Suisse SA Pour une mobilité mobilisatrice Plan de mobilité d'orbe Plan de mobilité d'orbe Contexte Le site E2V en constante évolution Enjeu: améliorer les conditions de déplacement accroissement de l effectif ces

Plus en détail

Risque cardiovasculaire sous contrôle

Risque cardiovasculaire sous contrôle beawolf Risque cardiovasculaire sous contrôle Tous concernés! De quoi s'agit-il? Les accidents cardiovasculaires sont dus, le plus souvent, à la formation d un caillot venant boucher une artère du cœur

Plus en détail

Discours. Monsieur le Ministre, cher Michel, Mesdames et Messieurs, chers amis,

Discours. Monsieur le Ministre, cher Michel, Mesdames et Messieurs, chers amis, Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé à l occasion du lancement du comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne pour

Plus en détail

Parler avec les adolescents de l alcool, du tabac ou des drogues illégales

Parler avec les adolescents de l alcool, du tabac ou des drogues illégales LA LETTRE AUX PARENTS N o 3 Cher-s Parent-s, Parler avec les adolescents de l alcool, du tabac ou des drogues illégales L alcool et le tabac sont présents dans votre vie de tous les jours et dans celle

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 317 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 Enregistré à la Présidence du Sénat le 28 janvier 2014 PROPOSITION DE LOI autorisant l'usage contrôlé du cannabis, PRÉSENTÉE Par Mmes Esther BENBASSA, Kalliopi

Plus en détail

Le Groupe D&O IPRIAC et l'aft décident d'unir leurs forces pour la prévention des addictions dans le transport-logistique

Le Groupe D&O IPRIAC et l'aft décident d'unir leurs forces pour la prévention des addictions dans le transport-logistique INFORMATION PRESSE LE 24 NOVEMBRE 2011 Le Groupe D&O IPRIAC et l'aft décident d'unir leurs forces pour la prévention des addictions dans le transport-logistique Carcept prev, au travers de l'ipriac, représentée

Plus en détail

Ministère de la santé et des solidarités Direction générale de la santé Sous Direction de la Santé et Société Bureau SD6B

Ministère de la santé et des solidarités Direction générale de la santé Sous Direction de la Santé et Société Bureau SD6B Ministère de la santé et des solidarités Direction générale de la santé Sous Direction de la Santé et Société Bureau SD6B Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous Direction de

Plus en détail

GTSS GLOBAL TOBACCO SURVEILLANCE SYSTEM

GTSS GLOBAL TOBACCO SURVEILLANCE SYSTEM GTSS GLOBAL TOBACCO SURVEILLANCE SYSTEM Questions sur le tabagisme à utiliser dans les enquêtes Sous-ensemble de questions essentielles tirées de l enquête mondiale sur le tabagisme chez les adultes (GATS)

Plus en détail

Tabac. Le tabac : j arrête, je respire

Tabac. Le tabac : j arrête, je respire Tabac Le tabac : j arrête, je respire La cigarette est souvent associée à un moment de plaisir, de convivialité et d anti-stress ou encore un moyen de s occuper, «d avoir une contenance». En France, on

Plus en détail

Alcool. Un dangereux ami. L alcool : les dangers cachés. Petits rappels

Alcool. Un dangereux ami. L alcool : les dangers cachés. Petits rappels Alcool Un dangereux ami L alcool, produit familier des soirées étudiantes, donne l impression de se sentir bien, d être capable de plus de choses et d avoir confiance en soi. Mais tout ceci n est qu illusion.

Plus en détail

PROJET DE LOI DE SANTE

PROJET DE LOI DE SANTE Dossier de presse PROJET DE LOI DE SANTE Changer le quotidien des patients et des professionnels de santé 15 octobre 2014 Contact Presse : Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des

Plus en détail