étude et réflexions en vue du projet déploiement des conseillers dédiés pays de la loire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "étude et réflexions en vue du projet déploiement des conseillers dédiés pays de la loire"

Transcription

1 étude et réflexions en vue du projet déploiement des conseillers dédiés pays de la loire mémo eld / novembre 2014

2 2 introduction Une expérimentation basée sur la spécialisation des conseillers de Pôle emploi a été mise en œuvre à partir de juillet 2013 (dont les agences d Angers Jean Moulin et La Roche / Yon Sud) afin de répondre aux ambitions du plan stratégique «Pôle Emploi 215». Il vise deux objectifs complémentaires : personnaliser davantage l offre de services en direction des employeurs et veiller à ce qu elle soit mobilisée de manière à maximiser le placement des demandeurs d emploi. Elle introduit une rupture significative dans l organisation de la délivrance de services tant pour les conseillers dédiés à l accompagnement des demandeurs d emploi que pour les conseillers dédiés à la relation entreprise. Les résultats qualitatifs et quantitatifs sont en progrès aussi bien pour les usagers que pour les employeurs, ceux-ci traduisent notre capacité à créer la synergie et à favoriser les activités partagées entre les conseillers et entre les équipes. Les Pays de la Loire, région économiquement attractive, sont confrontés à de forts enjeux de recrutement, de formation, de transition professionnelle, Dans ce contexte, notre ambition est forte car nous croyons à la réussite de ce changement qui aura un impact positif sur le placement des demandeurs d emploi et la satisfaction des entreprises. J encourage chacun de vous à s investir sur ce projet pour transformer cette ambition afin de favoriser et mieux accompagner le retour à l emploi. Karim KHETIB Le Directeur régional Pôle emploi Pays de la Loire

3 3 POUR Réussir, il faut : ELABORER UNE STRAtégie correspondant à mon ambition et à mon diagnostic ¾ Comprendre l enjeu, donc mesurer l investissement ; ¾ Partager la plus-value de l investissement avec l ELD et les agents ; ¾ Poser les objectifs internes et externes : selon les résultats visés ¾ Construire les liens entre les conseillers ; ¾ Accompagner le changement et identifier le saut quantitatif et qualitatif attendu ; ¾ Formaliser une stratégie et la partager ; ¾ Prendre le temps de travailler l organisation et être patient avant d obtenir les résultats quantitatifs et qualitatifs significatifs ; ¾ Au quotidien, il faut être modeste et humble, adopter la stratégie des petits pas ; ¾ Intégrer, partager la vision systémique sur toutes les activités : anticiper les impacts ; ¾ Innover, faire le pari de la réussite, investir sur le long terme ; ¾ Faire le lien avec la convention tripartite pour gagner en visibilité ; ¾ Expliquer («entre perdre notre cœur de métier» et «perdre notre polyvalence») où on va, pourquoi? ¾ Trouver de la cohérence, agir en proximité puis communiquer en interne et en externe, s engager ; ¾ Trouver des complémentarités avec le SRE (cf cartographie page 7)

4 Impacts stratégiques et managériaux... préconisations 4 NATURE DE L IMPACT OU DU RISQUE Nécessité de définir précisément la stratégie entreprise et construire un programme d actions sur la durée La constitution de l équipe -groupe- de conseillers E et conseillers DE Le rôle du REP qui managera les conseillers E va évoluer et nécessite une posture et des expertises particulières ORIENTATIONS, PRECONISATIONS Déterminer et formaliser la stratégie Entreprise : - La plus value de PE est sur quels recrutements? - Rôle et objectifs des conseillers E - Quelles cibles d entreprises : clients/non clients, secteurs, liste d entreprises,... - Quelle OS valoriser : APFR/POE, Emplois aidés, EMT, MRS, pré-sélection, alternance, - Quel traitement des offres, quelle prospection, cibles pour la promotion de profils,... - Quelles offres en accompagnement et en appui - Quels liens avec l A2S - Quelle politique évènementielle, - La politique E est au service de quels DE? Moins de dispersion sur la stratégie et une harmonisation des pratiques plus faciles à obtenir à condition de bien partager le sens des actions et éviter les approches par «catégorisations» L efficacité de l organisation conseiller E se mesurera à la plus-value apportée à l équipe DE. S approprier la fiche de poste du C Dédiés E et communiquer sur l enrichissement des activités par rapport à celles menées aujourd hui en TTO RE ou SE. Proposition d une fiche de positionnement (cf SRH). Proposition d une grille d entretien pour investiguer sur aptitudes et compétences à mettre en œuvre et s y référer pour faire un retour systématique aux agents volontaires. Travailler un argumentaire sur l impact de la taille des PF d accompagnement DE en le lien avec l offre de service que représente les conseillers dédiés. Informer sur les impacts opérationnels (gestions des absences, congés ). Les points d échanges individuels et collectifs se déroulent régulièrement afin de soutenir et accompagner l équipe et le conseiller dans ses activités. Etre au clair sur son rôle, sa posture, ses modes de fonctionnement dans l ELD et avec son équipe et les autres conseillers. Revoir les chartes ELD. La construction de l équipe, l accompagnement des conseillers dédiés, les activités à mettre en œuvre et à suivre, l anticipation des actions, les liens entre équipes sont à sécuriser. Accompagner les REP des équipes Construire la cohérence de l ELD autour du projet, de ses impacts notamment au sein de l ELD. Accompagner une nécessaire émulation entre les équipes Instaurer une nouvelle dynamique dans l équipe/groupe de conseillers demande d emploi (du diagnostic au PA) en valorisant les changements de postures nécessaire pour l accompagnement et le suivi des DE : le conseiller ne subit plus, ou moins et est acteur. Il est encouragé et peut agir dans le cadre de ses marges de manœuvres.

5 5 NATURE DE L IMPACT OU DU RISQUE Risque d une représentation des conseillers E comme étant des conseillers à part Risque de césure entre les conseillers à dominantes Entreprise et ceux à dominante DE Repenser les temps et les modalités d échanges Développement des compétences des conseillers Pilotage de l activité et de la performance ORIENTATIONS, PRECONISATIONS Poser les intérêts mutuels pour les conseillers DE et E. Veiller à mettre en place une organisation transverse aux équipes : le profil du DE n est pas l objet d un nouvel entretien diagnostic/ validation de la part du conseiller E avant d être valorisé en entreprise ou proposé sur des offres. Organiser les «points de contacts» fréquents et réguliers qui alimentent les activités de chacun : - Regard croisés des portefeuilles demande d emploi (Zoom portefeuilles) - Informations collectives «4ème mois de suivi» communes - Réunions de services, d équipes, débriefing matinal, - Installer le conseiller MSA dans le bureau des conseillers E pendant des temps GPF sans rendez-vous - Newsletter interne - Briefings sur les opportunités d emplois à chaque réunion de service ou d équipes - Organiser, sur ces temps, les partages entre conseillers et les «Allers-retours» : - Les offres en cours, à venir - L évaluation d une candidature par un employeur - Les éléments d une candidature à valoriser - Pour quels DE faire de la promo de profils - Et construire la confiance entre eux. La création d une équipe E va engager une dynamique qui doit profiter et se propager à l équipe DE. Insister sur la participation des conseillers E aux activités communes (EID, accueil). Valoriser l intérêt de cette modalité d organisation pour contribuer directement au placement des DE, pour alimenter / enrichir l OSDE et donc le travail sur les portefeuilles. Les expérimentations soulignent toute la nécessité de développer les échanges entre les conseillers DE et E : restreints, élargis, thématiques, réguliers, dématérialisés, physiques, rapides Chaque agence devra trouver son mode de communication pour une fluidité optimale entre les profils DE accompagnés par les conseillers DE qui doivent être valorisés auprès des entreprises par les conseillers E. Chaque conseiller E suivra un cursus de 11 jours de formation. Les points d échanges individuels et collectifs se déroulent régulièrement afin de soutenir et accompagner l équipe et le conseiller dans ses activités. Meilleure appropriation des offres de service DE et E et des fonctionnalités des outils. L équipe doit se doter de quelques repères - indicateurs?- pour mesurer l efficacité de la stratégie et de l organisation et être assez agile pour réinterroger ses orientations.

6 Impacts organisationnels et opérationnels... préconisations 6 NATURE DE L IMPACT OU DU RISQUE Les organisations et les offres de services bassin seront percutées ORIENTATIONS, PRECONISATIONS Nécessite de s interroger sur la cohérence globale de l organisation et de la délivrance des services sur le bassin et prévoir des modalités d articulation simples et souples. Une organisation à ajuster en fonction des éventuelles absences des conseillers E et de la saisonnalité Hiérarchisation et priorisation des activités selon les priorités et les ressources. La participation aux activités socle (entre 20 et 10 %) est variable et permet d être plus souple sur les périodes difficiles sur le planning. La complémentarité avec le SRE est à mobiliser sur les périodes tendues. Une organisation des temps de l agence en cohérence avec les priorités Mettre en parallèle les priorités et les services aux DE et aux entreprises avec les temps effectivement dédiés à celles-ci Repenser nos organisations de l accueil pour gagner de la souplesse et de la ressource temps. Mobiliser une partie du temps GPF des conseillers DE sur la mise en relation, l accompagnement des candidatures... Meilleure appropriation de l offre de services entreprises Une appropriation concentrée sur quelques conseillers, plus efficace dans son déploiement. Des activités de rapprochement et d actualisation moins mécanistes, plus réactives. Un niveau de qualité supérieur et un professionnalisme reconnu par les entreprises et les DE. Des indicateurs DDP en progrès. Une approche et une connaissance du bassin d emploi plus «concentrée» qu il faut veiller à partager avec les conseillers DE. Des actions à mettre en place en fonction : - des DE accompagnés et - des opérations de placement plus collectives Un travail complémentaire sur les profils des DE : entre accompagnement dans le PA de retour à l emploi et la valorisation du profil en entreprise : des modalités de contacts à prévoir pour une fluidité de l information : du conseiller DE vers le conseiller E, puis du conseiller E vers le conseiller DE : enrichissement systématique des dossiers dans AUDE DE en fonction des retours et échanges sur les préconisations pour faire évoluer le PA de retour à l emploi par exemple Un travail d analyse sur les DE accompagnés et suivis : méthodologie de ciblage des entreprises à prospecter en partant des DE (outil attente DG). Nécessaire agilité de l organisation Réinterroger la pertinence de choix régulièrement et mettre en place des actions correctives efficaces plus facilement : les lignes sont courtes, les interlocuteurs moins nombreux. Penser l organisation non en fonction des habitudes mais du sens de l action. Mobiliser chaque équipe sur des projets, des actions communes au service de la stratégie de l agence. Questionner l organisation et la délivrance des services de l agence pour chaque équipe selon vos critères (MSA...).

7 cartographie des services «entreprise» en pays de la loire 7 Les 2 principaux critères des services mis en œuvre au sein de l APE doivent être la PERSONNALISATION ET LA PROXIMITE. Le critère des ressources étant aussi un des éléments guidant la mobilisation des acteurs. l agence de proximité le sre Conseils aux employeurs. Proposition aides et mesures. Recueil et traitement de l offre. Suivi de l offre. Réalisation des mises en relation à partir des offres et/ou du profil des demandeurs d emploi. Prospection (visite en entreprise forum promotion de profils et recueil d offres utiles). Co animation avec les conseillers «demande» d info collectives sur des postes à pourvoir, métiers, secteur d activité (ex. HCRB, Santé). Animer des réunions d information auprès des employeurs. Promotion personnalisée de profil ciblée pour accroitre les opportunités de placement des demandeurs d emploi en portefeuille (notamment pour les portefeuilles d accompagnement renforcé) suite offres, prospection, prévisions de recrutements, TMT, Organisation de rencontres emploi entre demandeurs d emploi et employeurs. Déclinaison opérationnelle de la politique Grands Comptes régionale, en amont meme des signatures, en mettant en œuvre des actions concourant au placement des DE les plus éloignés de l emploi. Le traitement des appels téléphoniques employeurs : , - Lignes Directes employeurs, en accord avec l agence* * modalité à privilégier lorsque le nombre de conseillers Entreprise est faible, lorsque le volume d appel est limité et/ou pour renforcer le temps opérationnel et les actions d intermédiation à valeur ajoutée (Cf activités APE). La réalisation des campagnes marketing régionales (planning semestriel sectoriel, offre de services, public, ). La promotion téléphonique de dispositifs (emplois aidés, alternance, ). La prospection téléphonique sur commande d une APE : - Offres utiles (lien avec la demande d emploi et offre en accompagnement) - Besoin de CV des entreprises - Prise de rendez-vous La prospection téléphonique en vue de rencontres emploi (forums, job datings, ). L appui méthodologique à la construction de la politique et des actions Entreprise. Le phoning d entreprises d une même filière sur un territoire en vu d organiser les réponses formation (achats, recrutement, ). La mise en œuvre d une politique Grands Comptes concourant au placement des DE les plus éloignés de l emploi.

8 mémo eld Pôle emploi Pays de la loire - com PDL 64 - Novembre 2014

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Offre de services Pôle emploi Présentation

Offre de services Pôle emploi Présentation Offre de services Pôle emploi Présentation Le plan stratégique 2012 2014 Une nouvelle convention 2012 / 2014 signée avec l Etat et l Unédic fixe àpôle emploi trois grandes priorités : La personnalisation

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste».

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste». CONTRIBUTION DE POLE EMPLOI Contrat de ville 2015-2020 Métropole Rouen Normandie Contribution écrite de Pôle emploi Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers

Plus en détail

Projets d évolution d organisation pour BEL :

Projets d évolution d organisation pour BEL : Projets d évolution d organisation pour BEL : - création d une antenne «Hello Bank» à Lille - création de postes de «team manager» au sein des CRC CEPF des 16/17 avril 2015 1 Le développement de BEL Dynamique

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises conseil recherche sélection intégration www.pole-emploi.fr Pour connaître les coordonnées de nos sites. Pour plus d informations sur : Les services qui vous sont proposés Les mesures pour l emploi TBWA\CORPORATE

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014 La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations Hélène Beaugrand juillet 2014 1 Sommaire 1 Qu entend-on par mobilité? 2 Les grands enjeux de la mobilité 3 La mobilité professionnelle en pratiques

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION Mission d appui à l animation et au développement de la Stratégie Orientation Formation Territoriale (S.O.F.T) sur le Bassin d Emploi

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

PROVOCATEUR DE PERFORMANCE

PROVOCATEUR DE PERFORMANCE DE PERFORMANCE PROVOCATEUR DE PERFORMANCE PROVOCATEUR Notre société s est créée en 1996 autour d une ambition forte. Apporter une réponse globale, personnalisée et innovante à nos clients pour les aider

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Rappel du contexte et du contenu de l accord

Rappel du contexte et du contenu de l accord BILAN DE L EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI Rappel du contexte et du contenu de l accord La collaboration entre le CNML et le groupe CRIT s est formalisée à travers un accord de

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil Politique d emploi des personnes handicapées : le diagnosticconseil Ce document s adresse particulièrement aux établissements, entreprises et groupes de plus de 250 salariés qui souhaitent s engager dans

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation. La Validation des Acquis de l Expérience. La mise en dynamique par l approche collective

Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation. La Validation des Acquis de l Expérience. La mise en dynamique par l approche collective Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation La Validation des Acquis de l Expérience La mise en dynamique par l approche collective Mise en dynamique : L approche collective Trois expériences

Plus en détail

PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF

PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF Direction de l Innovation et de la RSE PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF CCE du 29 avril 2015 DEFINITION D UN RESEAU SOCIAL INTERNE Qu est-ce qu un Réseau social interne? C est une plateforme collaborative

Plus en détail

Expérience des centres de formation de. l U.R.M.A Région Martinique. Chambre de Métiers et de l Artisanat

Expérience des centres de formation de. l U.R.M.A Région Martinique. Chambre de Métiers et de l Artisanat Favoriser l insertion des publics les plus fragilisés Expérience des centres de formation de l U.R.M.A Région Martinique Chambre de Métiers et de l Artisanat Le concept de l URMA des Chambres de Métiers

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché?

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? 3 Principaux objectifs de l atelier Partager les ambitions de l axe Innovation technologique, transfert et KET de la SRI SI visant à

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S.

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. 1 La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est la déclinaison des principes du développement durable à l échelle de l entreprise. Les

Plus en détail

Atelier n 1 3ème session

Atelier n 1 3ème session Atelier n 1 3ème session Thématique : Mobilité Interne Synthèse Relevé de discussion 30 janv 2012 Ressources Humaines Groupe Co construction GPEC 2012 Retour sur le dispositif Espace Mobilité 2004 2005

Plus en détail

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES V.18 avril 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTÉRIEL DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le protocole d accord du 21 novembre 2006 relatif à la formation professionnelle

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB...

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ... 5 ANS D EXPÉ- RIENCE, DE SER- VICES, 5 ANS D ÉCHANGES Le site du Social Club a 5 ans. Ces cinq années de partenariat

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

Le management du travail

Le management du travail Le management du travail Un modèle de compréhension et d action!! Eléments de cadrage! Actions engagées par le réseau! Et du côtés de la formation des managers (FI et FC)? qui concerne l ensemble de la

Plus en détail

Développement du leadership

Développement du leadership Développement du leadership Concevoir Construire Attirer Les leaders impulsent la stratégie Est-ce le cas des vôtres? La plupart des entreprises en croissance ont d ores et déjà amorcé une transformation

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers 1 Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan Proposition commune des associations d usagers (document élaboré sur la base de la note publique rédigée par Saïd Acef)

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Formations LES CLES POUR COMPRENDRE LES MECANISMES DE LA PROSPECTION ET POUR ATTIRER DE NOUVELLES ENTREPRISES SUR SON TERRITOIRE

Formations LES CLES POUR COMPRENDRE LES MECANISMES DE LA PROSPECTION ET POUR ATTIRER DE NOUVELLES ENTREPRISES SUR SON TERRITOIRE Formations LES CLES POUR COMPRENDRE LES MECANISMES DE LA PROSPECTION ET POUR ATTIRER DE NOUVELLES ENTREPRISES SUR SON TERRITOIRE GéoLink développe des programmes de formation pour les développeurs économiques

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations nos métiers Optimisation des Politiques RH Améliorer la performance de l entreprise par l optimisation des Ressources Humaines Accompagnement des réorganisations Mieux guider les entreprises dans la gestion

Plus en détail

Le CIBC 74 au service du salarié et de l entreprise

Le CIBC 74 au service du salarié et de l entreprise Le CIBC 74 au service du salarié et de l entreprise «Mettez vos compétences au service de votre avenir» MEYTHET 3 Rue Léon Rey-Grange 74 960 Meythet tél. : 04.50.67.98.70 / Fax : 04.50.67.98.78 / E-mail

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Comment rendre le pilotage du dispositif de Formation Professionnelle Continue plus efficace, efficient, cohérent et performant pour répondre aux 3 enjeux que

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Transformation cœur de métier de Pôle emploi Programme Offre de Service Digitale

Transformation cœur de métier de Pôle emploi Programme Offre de Service Digitale Transformation cœur de métier de Pôle emploi Programme Offre de Service Digitale CCE du 12 février 2015 La révolution numérique bouleverse les usages sur le marché du travail Principaux constats Chiffres-clé

Plus en détail

B R O C H U RE FORMAT I O N PRÊT-A-PORTER & ACCESSOIRES

B R O C H U RE FORMAT I O N PRÊT-A-PORTER & ACCESSOIRES B R O C H U RE FORMAT I O N PRÊT-A-PORTER & ACCESSOIRES CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com W W W. S T Y L E S C E N C E - F O R M A T I O N. C O M - S I R

Plus en détail

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources B R O C H U RE FORMAT I O N CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com W W W. S T Y L E S C E N C E - F O R M A T I O N. C O M - S I R E T 5 3 0 5 4 7 4 4 7 0 0 0

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION Direction de la Valorisation Information Scientifique et Technique forma@doc Pôle Formation CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION «Animation de groupe, gestion de projet et communication» pour les animateurs

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

Séminaire de lancement RH PME

Séminaire de lancement RH PME Séminaire de lancement RH PME Mercredi 27 mars 2013 Maison des Entreprises de l Ouest Lyonnais Eléments d Introduction Répondre aux attentes RH recueillies à l échelle du territoire dans le cadre du projet

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle

Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle UNE HAUSSE DU NIVEAU D EXIGENCE ENVERS LES CONSEILLERS CLIENTÈLES SUR LES SAVOIRS DE BASE Compétences relationnelles à l oral et à l

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles AXE 1- FICHE 1 : LES RENCONTRES INFO METIERS (thématique élevage) rencontre entre le public et les professionnels du secteur de l élevage afin de découvrir les métiers de l élevage donner une information

Plus en détail

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Business plan Formation Financement BPE Création Finances Commerce Édito Com des images / Région Picardie Les efforts réalisés depuis plusieurs

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES implication résultats Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre Le Bureau international du Travail est la seule agence des Nations unies ayant un mandat clair

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

Le club des experts de la CCIRE

Le club des experts de la CCIRE APPEL A CANDIDATURE Le club des experts de la CCIRE Date limite de remise des candidatures Le 30 octobre 2015 à 12h 1 I La problématique Les entreprises pour assurer leur développement dans les meilleures

Plus en détail

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION 2012 CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION A propos d Emerging 2 Des passerelles entre l enseignement et l entrée dans l entreprise Emerging, société de conseil RH et d ingénierie en formation est spécialisée

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Formations en inter-entreprises

Formations en inter-entreprises Les INTERS de Mercuri International Formations en inter-entreprises Mercuri International en Bref Leader mondial dans le conseil et la formation en efficacité commerciale et développement personnel, notre

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Des consultants experts en ressources humaines au service des salariés et des entreprises

Des consultants experts en ressources humaines au service des salariés et des entreprises Des consultants experts en ressources humaines au service des salariés et des entreprises Conseil Ingénierie Orientation Appui projet RH SOMMAIRE Présentation du CIBC 74 p. 3 Le Bilan de compétences p.

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

Formations dédiées aux acteurs du logement social

Formations dédiées aux acteurs du logement social Gestion et communication de crise Formations dédiées aux acteurs du logement social Arjuna est un cabinet conseil dédié, depuis 1993, à la gestion et la communication de crise. Lors des formations qu ils

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Opération Management & Compétitivité

Opération Management & Compétitivité Opération Management & Présentation par AQM - BN 1 Sommaire Présentation de l AQM L action collective management et compétitivité. Processus et déroulement. Les intervenants. Les étapes de formation et

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale?

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Atelier n 2 du 01 Juillet 2011 Les entreprises au cœur de la GPEC T Expérimentation MODEL 74 (bassin d Annecy) Extraits du bilan en cours Chantal

Plus en détail

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE 6 MODULES DE FORMATION MARKETING COMMUNICATION EXPERTS COMPTABLES 1 DÉFINISSEZ L IDENTITÉ & LE POSITIONNEMENT DE VOTRE CABINET 4 INITIEZ UNE COMMUNICATION ON-LINE PERFORMANTE (SITE WEB, E- NEWSLETTER )

Plus en détail

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement du dispositif en Île-de-France I. Présentation générale de SPLS... 2 1. Des enjeux de pilotage et de conception des politiques de l habitat...

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE Chantal LAMEYNARDIE Consultante chef de projets RH - Groupe MONPLAISIR Quelles compétences pour

Plus en détail

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES 1 Décider d embaucher? 2,5 jours 1,5 jour PACK 2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT 6 jours 3 Attirer, motiver, fidéliser ses salariés 2 jours 4 Choisir son mode de management 2 jours 1 jour PACK 5 Mobiliser

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger

La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger Conseil National du Commerce Extérieur La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger Anticiper Partager Agir 2000 www.cnce.org.ma Sommaire INTRODUCTION 1. LE NOUVEAU CONTEXTE

Plus en détail

Programme de formation 2013-2014 FDFP DEVELOPPEMENT PERSONNEL MANAGEMENT PRISE DE PAROLE EN PUBLIC RELATIONS MEDIAS ATELIERS CONFERENCES

Programme de formation 2013-2014 FDFP DEVELOPPEMENT PERSONNEL MANAGEMENT PRISE DE PAROLE EN PUBLIC RELATIONS MEDIAS ATELIERS CONFERENCES ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Programme de formation 2013-2014 DEVELOPPEMENT PERSONNEL MANAGEMENT PRISE DE PAROLE

Plus en détail

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Sage HR Management La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences GPEC en quelques mots! La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) : La GPEC est une obligation légale prévue

Plus en détail