Termes de référence du groupe de travail «Risques professionnels et sanitaires»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Termes de référence du groupe de travail «Risques professionnels et sanitaires»"

Transcription

1 Termes de référence du groupe de travail «Risques professionnels et sanitaires»

2 1 Contexte et justification du groupe de travail 1.1 Présentation de la Plateforme Re-Sources est une Plateforme pour la promotion de la valorisation matière et énergie à partir des déchets solides. La Plateforme Re-sources, est un réseau de partenaires actifs dans le domaine de la gestion des déchets dans les villes en développement. L objectif final de ce réseau est de porter à la connaissance des décideurs publics des messages clairs sur les stratégies à adopter dans la réduction, la réutilisation et la valorisation des déchets. Les actions de la Plateforme passent par la mise en place de Groupes de Travail. 1.2 Présentation du Responsable du Groupe de travail Le partenaire responsable du Groupe de Travail «Risques professionnels et sanitaires» est le Laboratoire GTVD (Gestion, Traitement et Valorisation des Déchets). GTVD est un centre de Recherche et de Formation sur la gestion et le traitement appropriés des déchets. Depuis sa naissance en 2001, le Laboratoire a encadré, par rapport à ce thème, une trentaine de mémoires de fin de formation des techniciens supérieurs en génie sanitaire et des ingénieurs en gestion de l environnement. Le laboratoire côtoie tous les jours les agents de pré-collecte, de compostage ou des récupérateurs, qui partagent avec lui leurs difficultés quotidiennes. La personne de contact pour le Groupe de Travail est le Dr Sanonka TCHEGUENI, enseignant-chercheur. En effet Dr TCHEGUENI a fait sa thèse sur le compostage et a participé au cours de sa formation aux campagnes de caractérisation physique des déchets urbains de Lomé. Il a représenté le Laboratoire GTVD à plus d une dizaine d atelier de validation des études impacts et environnementales. Personne de contact : Dr Sanonka TCHEGUENI, 1.3 Présentation et justification du groupe de travail Les déchets urbains, leur gestion, recyclage ou traitement ne sont pas sans risques sur ceux qui les manipulent et sur la population. En effet, les agents de précollecte, les récupérateurs, et tous ceux qui participent à la collecte ou à l enfouissement, travaillent souvent sans protection appropriée (pas de gants, pas de cache-nez, pas de botte ). Pire, il n y a pas de suivie médical pour tous ces gens dont les revenus qu ils tirent de leur travail ne leurs garantissent une meilleure vie, voir une retraite rémunérée. En face de cette situation, une question sur les risques que courent ces acteurs par rapport à leur profession et à leur santé se pose. La sécurité du travailleur, les risques sanitaires liés à la gestion des déchets et la gestion des déchets bio-médicaux sont les trois thèmes retenus dans ce groupe TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

3 de travail. 2 Objectifs du Groupe de travail 2.1 Objectif général du groupe de travail L objectif général du Groupe de Travail est de produire et de partager les connaissances sur la prévention des risques professionnels et sanitaires liés la gestion des déchets. 2.2 Objectifs spécifiques du groupe de travail Faire l état des lieux des risques professionnels et sanitaires liés à la gestion des déchets dans les villes africaines et des Caraïbes, Elaborer un document de bonnes pratiques sur la prévention et la réduction des risques professionnels et sanitaires liés à la gestion des déchets, Vulgariser (sensibilisation, communication, formation et publication scientifique) le document de bonnes pratiques sur la prévention et la réduction des risques professionnels et sanitaires liés à la gestion des déchets. 3 Démarche et méthodologie du groupe de travail Le groupe s attachera essentiellement à réaliser des études documentaires sur les risques professionnels et sanitaires liés à la gestion ou au traitement des déchets, à en discuter et à en restituer les informations principales. Tous les membres du groupe de travail seront invités à participer au travail par l apport des critiques ou des propositions. Dr TCHEGUENI sera chargé de synthétiser les échanges du groupe de travail. Les différents documents élaborés suite à la discussion entre les membres seront validés. Ensuite viendra la vulgarisation des documents validés. TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

4 4 Produit final Activités Produits Périodes Responsables Sensibilisation sur les risques professionnels et sanitaires Jan Mars Support de sensibilisation pour le grand public Module de formation Dr TCHEGUENI, GTVD Gestion des déchets biomédicaux Pré-collecte des déchets en Afrique Subsaharienne : réduction des risques professionnels et sanitaires Amélioration de la gestion des déchets bio-médicaux en Afrique Subsaharienne Manuel pratique Avril - Juin Dr TCHEGUENI, 2014 GTVD Article scientifique Jan.-Juin 2015 Dr TCHEGUENI, GTVD Article scientifique Juil.- Déc Dr TCHEGUENI, GTVD 5 Résultats attendus Les acteurs travaillant dans la filière déchet sensibilisés sur les risques professionnels et sanitaires Les risques professionnels et sanitaires liés à la gestion et le traitement en Afrique et aux Caraïbes réduits La gestion et l élimination des déchets bio-médicaux en Afrique et aux Caraïbes améliorées 6 Organisation du GT par thème 6.1 Titre du thème 1 : Sécurité du travailleur Problématique du thème Les activités de collecte, de traitement, de valorisation ou d élimination des déchets ne sont pas sans risque sur les acteurs. La réglementation spécifique aux déchets est essentiellement environnementaliste et ne prend pas suffisamment en compte les aspects santé et sécurité. En Afrique, la pré-collecte, la récupération et le compostage s effectuent le plus souvent manuellement exposant ainsi le travailleur aux accidents et aux produits dangereux. La méconnaissance des règles de sécurité expose le travailleur à de multiples accidents. Questions spécifiques à traiter Quels sont les risques que courent tous ceux qui travaillent dans la pré-collecte, la collecte, la récupération, le traitement des déchets? Quels sont les réglementations garantissant la sécurité du travailleur? Quelles sont les insuffisances? - Comment prévenir les risques professionnels? TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

5 Objectif général Contribuer à la prévention des risques d accidents liés à la gestion et le traitement des déchets dans les villes africaines et des Caraïbes. Objectifs spécifiques Faire l état des lieux sur les accidents et l'analyse des risques liés à la gestion, au traitement et à la valorisation des déchets dans les pays en développement, Elaborer un document sur la prévention des risques et la réduction des accidents au cours de la gestion, du traitement et de la valorisation des déchets, Vulgariser le document sur la prévention des risques et la réduction des accidents. Méthodologie et calendrier pour le traitement du thème Etude documentaire et discussion : Mai- Juillet 2013 Synthèse et validation du document : Août - Déc Elaboration et validation du Support de sensibilisation grand public : Janv- Mars 2014 Vulgarisation : 2014 Rédaction d un article scientifique sur les risques pro et sanitaires : Jan.-Juin 2015 Bibliographie succincte Caractérisation des risques chimiques professionnels de la filière de gestion des déchets : Analyse à priori des risques potentiels, B. Savary, R. Vincent, C. Rodriguez, A. Chollot. NOTE SCIENTIFIQUE & TECHNIQUE 240, Institut National de Recherche et de Sécurité (2004). Conception des centres de tri des déchets : Déchets ménagers et assimilés issus de la collecte sélective. Institut national de recherche et de sécurité (INRS) ED 914, juillet 2005 Action pilote Aucune Personne(s) responsable(s) pour le thème 1 Dr TCHEGUENI (laboratoire GTVD) Responsable du GT est chargé du thème 1. Contact : TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

6 6.2 Titre du thème 2 : Risques sanitaires liés à la gestion des déchets Problématique du thème Les risques sanitaires sont directement liés à la nature et à la composition des déchets en fonction du procédé de collecte et de valorisation. Ainsi les déchets fermentescibles constituent le siège d une activité microbiologique intense. Les microorganismes pathogènes y développent et la fermentation dégage des composés organiques volatils (alcanes, alcools, aldéhydes, cétones, éthers, esters, hydrocarbures, mercaptans, organochlorés, terpènes etc.). L'incinération des déchets municipaux libèrent des teneurs importantes en dioxines et en furannes. Le travailleur qui est en contact avec les déchets lors de la pré-collecte, de la récupération, du compostage ou tout procédé de gestion et valorisation des déchets est exposé à des risques sanitaires. Ces risques infectieux ou allergiques (asthme, pneumopathie ) étant souvent ignorés, le travailleur ne prend aucune disposition (gants, cache-nez, tenue appropriée..) avant d entrer en contact des déchets. Pire aucun suivi médical du travailleur n est envisagé. Questions spécifiques à traiter Comment évaluer les risques sanitaires? Comment réduire les risques sanitaires? Quel est l impact sanitaire de l amélioration de la gestion des déchets sur la population environnante? Objectif général Contribuer à la réduction des risques sanitaires liés à la gestion ou au traitement des déchets Objectifs spécifiques Faire l état des lieux sur les risques sanitaires liés aux différents procédés de gestion et de traitement des déchets dans les villes africaines et des Caraïbes Produire un document de bonnes pratiques pour la réduction des risques Vulgariser le document de bonnes pratiques auprès des travailleurs Méthodologie et calendrier pour le traitement du thème Etude documentaire et discussion : Mai- Juillet 2013 Synthèse et validation du document : Août - Déc Elaboration et validation du Support de sensibilisation grand public : Janv- Mars 2014 Vulgarisation : 2014 Rédaction d un article scientifique sur les risques pro et sanitaires : Jan.-Juin 2015 TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

7 Bibliographie succincte Caractérisation des risques chimiques professionnels de la filière de gestion des déchets : Analyse à priori des risques potentiels, B. Savary, R. Vincent, C. Rodriguez, A. Chollot. NOTE SCIENTIFIQUE & TECHNIQUE 240, Institut National de Recherche et de Sécurité (2004). Conception des centres de tri des déchets : Déchets ménagers et assimilés issus de la collecte sélective. Institut national de recherche et de sécurité (INRS) ED 914, juillet 2005 Matière plastiques & adjuvants, hygiène et sécurité, R. Farhi, C. Morel, J. Chéron, INRS, 226pp, Octobre 2006 Produit de dégradation thermique des matières plastiques, M. Mairesse, J.M. Petit, J. Chéron, M. Falcy, INRS, Cahiers de notes documentaire Hygiène et sécurité au travail, N 174, 12pp, 1999 Affection respiratoires professionnelles allergiques dans le secteur des plastiques, N. Rosenberg, INRS, Documents pour le médecin du travail, N 118, 17pp, 2009 Action pilote Titre de l action pilote Budget (général) Calendrier De la collecte au compostage des déchets urbains au Togo : Réduction des risques sanitaires des acteurs Euros Personnes responsables pour le thème 2 Dr TCHEGUENI (Laboratoire GTVD) Responsable du GT est chargé du thème 2 Contact : 6.3 Titre du thème 3 : Gestion des déchets des bio-médicaux Problématique du thème Les déchets d activités de soins sont «les déchets issus des activités de diagnostic, de suivi et de traitement préventif, curatif ou palliatif, dans les domaines de la médecine humaine et vétérinaire». Ils présentent divers risques (infectieux, chimique et toxique, radioactif ) qu il convient de réduire pour protéger les patients, le personnel de soins, les agents chargés de l élimination des déchets et l environnement. Souvent en Afrique, on retrouve ces types de déchets dans les déchets urbains. Questions spécifiques à traiter Comment doit se faire le conditionnement et la collecte des déchets de soins? Comment éliminer les déchets de soins à risques infectieux, chimiques, toxiques et radioactifs? TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

8 Comment vulgariser les connaissances sur la gestion des déchets d activités de soins? Objectif général Amener à une gestion judicieuse des déchets bio-médicaux en Afrique et aux Caraïbes Objectifs spécifiques Faire l état des lieux sur les risques liés à la gestion déchets bio-médicaux en dans les Pays en Développement, Produire un document de bonnes pratiques pour la réduction des risques, Vulgariser le document de bonnes pratiques auprès des agents de santé. Méthodologie et calendrier pour le traitement du thème Etude documentaire et discussion : Août - Déc Synthèse et validation du document : Janv-Mars 2014 Elaboration et validation du Manuel pratique : Avril - Juin 2014 Vulgarisation : 2014 Rédaction d un article scientifique sur l Amélioration de la gestion des déchets bio-médicaux en Afrique Subsaharienne : Juil.- Déc Bibliographie succincte Direction générale de la santé-france. Guide technique : Déchets d Activités de Soins à Risques Infectieux. Juillet 2005 Direction générale de la santé-france. Elimination des déchets d activités de soins à risque infectieux, 3e édition, décembre 2009 Action pilote Aucune Personnes responsables pour le thème 3 Dr TCHEGUENI (Laboratoire GTVD) Responsable du GT est chargé du thème 3. Contact : TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

Termes de référence du groupe de travail «Finance carbone»

Termes de référence du groupe de travail «Finance carbone» Termes de référence du groupe de travail «Finance carbone» 1 Contexte et justification du groupe de travail 1.1 Présentation de la Plateforme : Re-Sources est une Plateforme pourlapromotiondela valorisation

Plus en détail

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux?

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Qu est-ce qu un Tout le monde produit des déchets dangereux via ses activités quotidiennes

Plus en détail

Termes de référence du GTT 12 «Marketing et Commercialisation des produits de valorisation des déchets»

Termes de référence du GTT 12 «Marketing et Commercialisation des produits de valorisation des déchets» Termes de référence du 12 «Marketing et Commercialisation des produits de valorisation des déchets» TDR 12 Marketing et Commercialisation des produits de valorisation des déchets Plateforme Re-Sources

Plus en détail

Termes de référence du groupe de travail «Financer la gestion des déchets»

Termes de référence du groupe de travail «Financer la gestion des déchets» Termes de référence du groupe de travail «Financer la gestion des déchets» 1 Contexte et justification du groupe de travail 1.1 Présentation de la Plateforme : (texte permanent) Re-Sources est une Plateforme

Plus en détail

STRATEGIE DE GESTION DES Déchets Médicaux et Pharmaceutiques

STRATEGIE DE GESTION DES Déchets Médicaux et Pharmaceutiques Royaume du Maroc Ministère de la Santé المملكة المغربية الصحة وزارة STRATEGIE DE GESTION DES Déchets Médicaux et Pharmaceutiques 1 PLAN 2 INTRODUCTION CADRE REGLEMENTAIRE SITUATION DE LA GESTION DES DECHETS

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Ateliers de travail thématiques

Ateliers de travail thématiques Programme RE-SOURCES Ateliers de travail thématiques Port-au-Prince, 11 19 Juillet 2013 Organisateur : Université Quisqueya Haïti Ateliers de travail thématiques RE-SOURCES / Juillet 2013 Port-au-Prince

Plus en détail

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations.

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations. H A C C P Hazard Analysis, Critical Control Point Analyse des dangers, maîtrise des points critiques Objectifs : L'HACCP est une norme de mise en œuvre destinée à évaluer les dangers, et, mettre en place

Plus en détail

Formation sur la gestion des DASRI : besoins et thèmes principaux

Formation sur la gestion des DASRI : besoins et thèmes principaux REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE DIRECTION DE L HYGIENE DU MILIEU ET DE LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Formation sur la gestion des DASRI : besoins et thèmes principaux Présenté par

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation sur l élaboration

Plus en détail

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N p r o x i m i t é d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é hseq sps audit - Conseil formation CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N Le management des risques professionnels HYGIÈNE

Plus en détail

Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD

Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD 1 Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD FINALITES «Permettre d encadrer à titre professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en centres de vacances

Plus en détail

Présenté par Faouzi Ben Amor, Gérant de Géo-Environnement. Atelier de restitution Villa Valmer, Marseille, Jeudi 29 mars 2012

Présenté par Faouzi Ben Amor, Gérant de Géo-Environnement. Atelier de restitution Villa Valmer, Marseille, Jeudi 29 mars 2012 Programme «déchets» 2009-2012, l analyse des flux de matières en Méditerranée Cadre institutionnel et gouvernance du secteur des déchets dans les PSEM: La situation en Tunisie Présenté par Faouzi Ben Amor,

Plus en détail

AGIR AVEC (PRÉVENTION

AGIR AVEC (PRÉVENTION AGIR AVEC (PRÉVENTION (LA PRÉVENTION En quoi c est important? Préserver la santé et la sécurité de ses employés Garantir leur intégrité physique et mentale Veiller à leur bien-être au travail Penser prévention,

Plus en détail

Catalogue des formations proposées par S 3

Catalogue des formations proposées par S 3 Catalogue des formations proposées par S 3 Rue d En Bas 31580 LOUDET Tél. : 05.61.94.91.83 06.22.39.29.69 PreventionS3@yahoo.fr Principes généraux q Les modules de formation sont construits sur un modèle

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail

Restitution sur la session internationale de formation sur le thème : Partage d expériences à travers les résultats

Restitution sur la session internationale de formation sur le thème : Partage d expériences à travers les résultats Restitution sur la session internationale de formation sur le thème : «Traitement et valorisation des déchets: Partage d expériences à travers les résultats du Projet Stratégie té de Réduction des Déchets

Plus en détail

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232 Famille : Analyse laboratoire Sous-famille : Analyse laboratoire Code ROME : 52232 Technicien(ne) d analyse chimie / physicochimie Chimiste Technicien(ne)-analyste chimie Analyste chimie Définir, réaliser

Plus en détail

Nouveau jeune collaborateur

Nouveau jeune collaborateur Insérez le logo de l'entreprise LIVRET D'ACCUEIL Nouveau jeune collaborateur Livret d accueil de : Prénom NOM ACCUEIL ACCOMPAGNEMENT Nous sommes heureux de vous accueillir au sein de notre entreprise.

Plus en détail

Prévention des pratiques addictives au travail: une démarche collective Les addictions et le monde du travail Toxicomanies Hépatites Sida 2013

Prévention des pratiques addictives au travail: une démarche collective Les addictions et le monde du travail Toxicomanies Hépatites Sida 2013 9 octobre 2013 Prévention des pratiques addictives au travail: une démarche collective Les addictions et le monde du travail Toxicomanies Hépatites Sida 2013 1 INRS Présentation Association loi 1901 créée

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

BTS Métiers des Services à l Environnement

BTS Métiers des Services à l Environnement BTS Métiers des Services à l Environnement Programme de la formation Connaissance des milieux professionnels 1 - Définitions générales 2 - Organisation administrative de la France ; les pouvoirs publics

Plus en détail

Les élus-employeurs et la prévention des risques professionnels. Service : Conditions de Travail. Date : 03/12/2015 www.cdg35.fr

Les élus-employeurs et la prévention des risques professionnels. Service : Conditions de Travail. Date : 03/12/2015 www.cdg35.fr Les élus-employeurs et la prévention des risques professionnels Sommaire La prévention : a priori et enjeux Historique de la réglementation L organisation de la prévention en collectivité L accompagnement

Plus en détail

Réunion CELECO/DEPS. Mise en place d un d. groupe de travail et de concertation pour la mise en œuvre d une d

Réunion CELECO/DEPS. Mise en place d un d. groupe de travail et de concertation pour la mise en œuvre d une d Réunion CELECO/DEPS 4 juillet 2006 Mise en place d un d groupe de travail et de concertation pour la mise en œuvre d une d gestion globale des déchets inertes et du BTP Sommaire Pourquoi cette réunion

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Aménagement du Territoire de l Environnement et du Tourisme CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE (C.N.T.P.P) Présentée

Plus en détail

Annexe 12: Référentiel de formation de médecin de prévention DU MEDECIN DE PREVENTION

Annexe 12: Référentiel de formation de médecin de prévention DU MEDECIN DE PREVENTION Annexe 12: Référentiel de formation de médecin de prévention REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DU MEDECIN DE PREVENTION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME 2006) NB : Ne pas oublier la médecine statutaire dans la

Plus en détail

Fiche Hygiène et Sécurité. Assistant de prévention / Conseiller de prévention

Fiche Hygiène et Sécurité. Assistant de prévention / Conseiller de prévention Stop Info! Assistant de prévention / Conseiller de prévention L assistant de prévention et le cas échéant, le conseiller de prévention, précédemment dénommés ACMO (Agent Chargé de la Mise en Œuvre des

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

Termes de références pour l évaluation de la contribution des ressources naturelles à la résilience des communautés et à l économie locale de la

Termes de références pour l évaluation de la contribution des ressources naturelles à la résilience des communautés et à l économie locale de la Termes de références pour l évaluation de la contribution des ressources naturelles à la résilience des communautés et à l économie locale de la commune de Dissin, au Burkina Faso Juin 2015 I. TERMES DE

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Répertoire des modules de formations Date de mise à jour 18/04/2014 REPERTOIRE DES MODULES DE FORMATION CODINORM Agréé FDFP FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

Déchets dangereux dans l entreprise

Déchets dangereux dans l entreprise Déchets dangereux dans l entreprise Pe! é t i r u c é s z e s n Déchets dangereux Les déchets dangereux sont présents dans toutes les activités industrielles! Chaque année, les entreprises industrielles,

Plus en détail

Evaluer les risques professionnels et mettre en œuvre une démarche de prévention globale

Evaluer les risques professionnels et mettre en œuvre une démarche de prévention globale Evaluer les risques professionnels et mettre en œuvre une démarche de prévention globale Estelle DAVIN Psychologue du lien social Formatrice EDOFASE Titulaire d un Master II Psychologie du Lien Social

Plus en détail

PLAN DES ACTIONS PREVUES POUR REMEDIER AUX PRINCIPALES DIFFICULTES RELEVEES DANS LE CADRE DE LA CAMPAGNE DE CONTROLE

PLAN DES ACTIONS PREVUES POUR REMEDIER AUX PRINCIPALES DIFFICULTES RELEVEES DANS LE CADRE DE LA CAMPAGNE DE CONTROLE PLAN DES ACTIONS PREVUES POUR REMEDIER AUX PRINCIPALES DIFFICULTES RELEVEES DANS LE CADRE DE LA CAMPAGNE DE CONTROLE Constats réalisés dans le cadre de la campagne de contrôle Les résultats de la campagne

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

INGENIEUR SECURITE & ENVIRONNEMENT & HYGIENE PRESENTATION / ETAT CIVIL

INGENIEUR SECURITE & ENVIRONNEMENT & HYGIENE PRESENTATION / ETAT CIVIL 1 INGENIEUR SECURITE & ENVIRONNEMENT & HYGIENE PRESENTATION / ETAT CIVIL Nom Age Disponibilité Formations SIKPO Léon Bénigno 30 ans Immédiatement Master professionnel Sciences & Ingénierie l Environnement

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS BIOMEDICAUX DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE HOUNDE (BURKINA FASO)

LA GESTION DES DECHETS BIOMEDICAUX DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE HOUNDE (BURKINA FASO) LA GESTION DES DECHETS BIOMEDICAUX DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE HOUNDE (BURKINA FASO) Une formation au métier de Logisticien de Santé Document Resolog Juillet 2013 François Nabarou GNANE Lecture et mise

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL Mbour, Sénégal Master Santé Environnementale Les problèmes environnementaux auxquels l Etat, les collectivités locales, les entreprises et la société civile doivent

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Répertoire des modules de formations Date de mise à jour Janvier 2015 REPERTOIRE DES MODULES DE FORMATION CODINORM Agréé FDFP Page 1 sur 9 FORMATION SYSTEME

Plus en détail

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Le plan doit être introduit en langue française ou néerlandaise. Les données sont reprises

Plus en détail

COLLOQUE «Hygiène hospitalière et développement durable» Jeudi 12 mai 2011. Les déchets, en prendre soin

COLLOQUE «Hygiène hospitalière et développement durable» Jeudi 12 mai 2011. Les déchets, en prendre soin COLLOQUE «Hygiène hospitalière et développement durable» Jeudi 12 mai 2011 Les déchets, en prendre soin Estelle HAGMEYER Référent Développement Durable Hôpitaux Universitaires de Strasbourg DECHETS HOSPITALIERS

Plus en détail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail - Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail PLAN Réforme au 1 er Juillet 2012 Les missions du service de santé au travail Les missions du médecin du travail Les missions de l IPRP (Intervenant en

Plus en détail

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015 Les journées de rencontre CNPTP CCN 66 Paris, le 22 janvier 2015 La CNPTP en bref La Commission Nationale Paritaire Technique de Prévoyance (CNPTP) pilote le régime mutualisé de prévoyance des personnels

Plus en détail

Centre de Formation Continue et d Apprentissage Saint-Joseph Dijon

Centre de Formation Continue et d Apprentissage Saint-Joseph Dijon La collecte, le tri et la valorisation des déchets L assainissement : maintenance des réseaux et des ouvrages d eau, nettoyage et dépollution de sites industriels La propreté et l hygiène : nettoyage classique

Plus en détail

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance.

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. I-] Contexte général. Le contexte réglementaire français en matière d élimination des

Plus en détail

CHSCT : entrep. ou étabt. de plus de 300 salariés 5 jrs module 1 : 3 jours, au choix du 24 au 26/11 à Mulhouse ou. Encore quelques places disponibles

CHSCT : entrep. ou étabt. de plus de 300 salariés 5 jrs module 1 : 3 jours, au choix du 24 au 26/11 à Mulhouse ou. Encore quelques places disponibles C FORMATIONS DP-CE-CHSCT Délégués du personnel 2 jrs les 2, 3/11 à Comité d'entreprise 5 jrs les 5, 6, 16, 17, 18/11 à Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail CHSCT : entrep. ou étabt

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition de l emploi Le titulaire de la spécialité gestion des pollutions et protection de l environnement de baccalauréat professionnel est un professionnel

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

Atelier «Innovation et Société»

Atelier «Innovation et Société» Atelier «Innovation et Société» Journée de présentation AAP Andra,15 décembre Luis Aparicio, Direction R&D Andra Les installations à l arrêt ou en démantèlement en France Usines de retraitement de La Hague

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DU MODULE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE DU MODULE DE FORMATION Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE REFERENCE DU MODULE DE FORMATION De l élaboration d une proposition de recherche à la diffusion des résultats Du 31 août

Plus en détail

Décret n 2008-1007 en date du 18 août 2008 portant réglementation de la gestion des déchets biomédicaux

Décret n 2008-1007 en date du 18 août 2008 portant réglementation de la gestion des déchets biomédicaux 18-8-2008 - Décret n 2008-1007 portant réglementation de la gestion des déchets biomédicaux 1 Ministère de la Santé et de la Prévention Décret n 2008-1007 en date du 18 août 2008 portant réglementation

Plus en détail

Comité de pilotage. Contrat d Objectif Territorial

Comité de pilotage. Contrat d Objectif Territorial Syndicat Mixte d Etudes pour l Elimination des Déchets Comité de pilotage Contrat d Objectif Territorial 23 juin 2010- Le Faou Ordre du jour Introduction Présentation des missions en cours Bilan quantitatif

Plus en détail

Service Prévention et Sécurité CNRS DR18

Service Prévention et Sécurité CNRS DR18 Service Prévention et Sécurité CNRS DR18 Fiche de lecture : Loi n 2010-751 du 05/07/2010 relative à la rénovation du dialogue social et comportant diverses dispositions relatives à la fonction publique

Plus en détail

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011 CATALOGUE CATALOGUE 2011 1 SOMMAIRE Professionnelle de la prévention, de l éducation et de la sécurité incendie, toute demande de formation spécifique est envisageable dès lors qu elle entre dans le cadre

Plus en détail

SSE RE ER DE P Jeudi 2 avril 2015

SSE RE ER DE P Jeudi 2 avril 2015 Jeudi 2 avril 2015 d 1 SOMMAIRE Présentation de la journée Les thèmes de l édition 2015 : - l amiante - les risques professionnels dans le bâtiment Comment se déroule une session? Le site internet Les

Plus en détail

Un partenariat innovant à destination des jeunes en formation dans la filière Bois en Région Nord-Pas de Calais

Un partenariat innovant à destination des jeunes en formation dans la filière Bois en Région Nord-Pas de Calais Dr Céline ABRAHAM Médecin du Travail Pôle Santé Travail Emmanuelle DUPUIS (toxicologue), Christophe LEVIEL (ergonome), Aline MAILLARD (chargée de projets), Virginie VERSCHELLE (Assistante Santé Travail)

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION DES RISQUES A L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE

PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION DES RISQUES A L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION DES RISQUES A L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE Perspectives pour l année 2014/2015 Document à valider par le CHSCT et à présenter au CTP et au CA Vincent CONRAD Rapport

Plus en détail

Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique

Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique Septembre 2010 Sommaire Réalisé par : Les Médecins du Travail Et Les IPRP du SMTI Comprendre ce qu est la démarche de prévention ainsi que l évaluation

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la

Plus en détail

ATELIER APPRECIATION

ATELIER APPRECIATION ATELIER APPRECIATION COMPTE-RENDU DE LA SESSION DU 22/03/2012: «SECTEUR SANTE» RAPPORTEUR : Dr. René PARE CTB, Agence belge de développement 1/7 POINTS DEBATTUS Les points suivants ont été débattus lors

Plus en détail

L assistance de l INRS sur les horaires atypiques Quelles interrogations des entreprises? Dr Marie-Anne GAUTIER, INRS

L assistance de l INRS sur les horaires atypiques Quelles interrogations des entreprises? Dr Marie-Anne GAUTIER, INRS L assistance de l INRS sur les horaires atypiques Quelles interrogations des entreprises? Dr Marie-Anne GAUTIER, INRS 36 Plan Introduction L Assistance sur les horaires atypiques Conclusion Les Produits

Plus en détail

Comment la MNT s engage dans la réduction des risques professionnels avec les employeurs publics?

Comment la MNT s engage dans la réduction des risques professionnels avec les employeurs publics? Comment la MNT s engage dans la réduction des risques professionnels avec les employeurs publics? Julie BURSON-Pôle Prévention et Action Sociale LA MNT 1ère mutuelle de la fonction publique territoriale

Plus en détail

PLAN SANTE SECURITE AU TRAVAIL DES EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REGION GUADELOUPE PERIODE : 2011-2015

PLAN SANTE SECURITE AU TRAVAIL DES EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REGION GUADELOUPE PERIODE : 2011-2015 PLAN SANTE SECURITE AU TRAVAIL DES EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REGION GUADELOUPE PERIODE : 2011-2015 PREAMBULE Le Plan Santé Sécurité au Travail (PSST) de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) de la Guadeloupe

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

SPPPI PACA 26 septembre 2012. Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti

SPPPI PACA 26 septembre 2012. Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti SPPPI PACA Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti Constat : des obstacles à la mise en œuvre des mesures PPRT - des aspects sociaux et habitat

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

Monsieur le Maire Mairie de Saint-Ouen - 7 place de la République 93406 SAINT-OUEN Cedex. demande-recrutement@mairie-saint-ouen.fr

Monsieur le Maire Mairie de Saint-Ouen - 7 place de la République 93406 SAINT-OUEN Cedex. demande-recrutement@mairie-saint-ouen.fr LA DIRECTION DE L ÉDUCATION ET DE L ENFANCE pour le service Enfance des animateurs (H/F) Réf-15-058 Cadre d emploi des Adjoints Territoriaux d Animation Assurer la sécurité physique et morale des enfants

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION DROIT

Plus en détail

L amiante, un polluant fortement réglementé

L amiante, un polluant fortement réglementé L amiante, un polluant fortement réglementé Journée technique CoTITA «Prise en compte de la qualité sanitaire dans les 28/03/2014 bâtiments» 27 mars 2014 3 codes principaux Code de la santé publique Code

Plus en détail

Déchets d activités de soins à risques infectieux : pour une gestion optimale

Déchets d activités de soins à risques infectieux : pour une gestion optimale Déchets d activités de soins à risques infectieux : pour une gestion optimale Docteur Fabien Squinazi Médecin biologiste Ancien Directeur du Laboratoire d hygiène de la ville de Paris Membre du comité

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises du développement urbain Août-Septembre 2015 I. Brève

Plus en détail

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Contexte Evolia93, plateforme des services à la personne en Seine-Saint-Denis a pour mission la structuration et la professionnalisation

Plus en détail

«Promotion de la santé au travail : Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Entreprise COCA-COLA MIDI SAS - Signes

«Promotion de la santé au travail : Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Entreprise COCA-COLA MIDI SAS - Signes Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Introduction Les troubles du sommeil et de la vigilance interviennent de façon importante dans le monde du travail et notamment dans le travail à horaires

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE

RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE Service Conseil et Formation RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES INOVALYS PARTENAIRE DU FAFIH VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE SOMMAIRE CALENDRIER 3 FORMATION

Plus en détail

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE LA FONCTION «RESSOURCES HUMAINES» DU CADRE DE PROXIMITE (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel récapitule les éléments de la

Plus en détail

Formation «Hygiène et Biosécurité en élevage cunicole expérimental» Cahier des Charges Pôle Expérimental Cunicole de Toulouse

Formation «Hygiène et Biosécurité en élevage cunicole expérimental» Cahier des Charges Pôle Expérimental Cunicole de Toulouse Formation «Hygiène et Biosécurité en élevage cunicole expérimental» Cahier des Charges Pôle Expérimental Cunicole de Toulouse Environnement L INRA est un organisme de recherche scientifique et technologique

Plus en détail

Termes de référence du groupe de travail «Recyclage matériaux»

Termes de référence du groupe de travail «Recyclage matériaux» Termes de référence du groupe de travail «Recyclage matériaux» 1 Contexte et justification du groupe de travail 1.1 Présentation de la Plateforme : (texte permanent) Re-Sources est une Plateforme pour

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES FORVALYS - RCS TOULOUSE 510 274 137 - APE 7490 B - N organisme de formation : 73 31 05415 31-20 impasse Camille Langlade

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

INSTITUT NATIONAL DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS INSTITUT NATIONAL DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Ministère du Travail de l Emploi et de la Sécurité Sociale I.N.P.R.P Institut National de la Prévention des Risques Professionnels Décret exécutif-

Plus en détail

Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Départemental. Programme annuel de prévention départemental 2015-2016

Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Départemental. Programme annuel de prévention départemental 2015-2016 Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Départemental Programme annuel de prévention départemental 2015-2016 Le programme annuel de prévention intègre les orientations stratégiques qui

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF PROGRAMMES VSP / PSE CAP Légende : Couleur bleue : contenus similaires Couleur rouge: Nouveautés Couleur verte : supprimé?

TABLEAU COMPARATIF PROGRAMMES VSP / PSE CAP Légende : Couleur bleue : contenus similaires Couleur rouge: Nouveautés Couleur verte : supprimé? TABLEAU COMPARATIF PROGRAMMES VSP / PSE CAP Légende : Couleur bleue : contenus similaires Couleur rouge: Nouveautés Couleur verte : supprimé? PROGRAMME VSP Programme 2002 S organise en 5 modules de formation

Plus en détail

1. Les outils de la prévention (documents et registres obligatoires) 1.1. Document Unique d Évaluation des Risques professionnels (D.U.E.R.

1. Les outils de la prévention (documents et registres obligatoires) 1.1. Document Unique d Évaluation des Risques professionnels (D.U.E.R. PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE Année 2014 Le programme annuel de prévention académique 2014 a été rédigé en s appuyant sur les orientations stratégiques ministérielles de l éducation nationale,

Plus en détail

Gestion des déchets ménagers au Maroc PNDM. Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement

Gestion des déchets ménagers au Maroc PNDM. Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Ministère de l Intérieur Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Gestion des déchets ménagers au Maroc PNDM Mai 2013 Situation du secteur avant

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics :

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Cahier des charges pour un programme de formation à l attention des agents des institutions publiques soumises à l Ordonnance du 23 juillet

Plus en détail

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux Programme annuel de prévention académique pour l année civile 2013 RECTORAT Secrétariat Général Le programme annuel de prévention académique 2013 a été rédigé en s appuyant sur les orientations stratégiques

Plus en détail

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 - SUPERVISEUR HSE - 1- OBJECTIFS Donner une formation HSE d un niveau de supervision et notamment : Aider à la définition de la politique et des objectifs HSE. Comprendre

Plus en détail

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Nathalie Cartier, Program manager 27/10/2015 1 Présentation d Expertise France Opérateur publiquede référence

Plus en détail