Termes de référence du groupe de travail «Risques professionnels et sanitaires»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Termes de référence du groupe de travail «Risques professionnels et sanitaires»"

Transcription

1 Termes de référence du groupe de travail «Risques professionnels et sanitaires»

2 1 Contexte et justification du groupe de travail 1.1 Présentation de la Plateforme Re-Sources est une Plateforme pour la promotion de la valorisation matière et énergie à partir des déchets solides. La Plateforme Re-sources, est un réseau de partenaires actifs dans le domaine de la gestion des déchets dans les villes en développement. L objectif final de ce réseau est de porter à la connaissance des décideurs publics des messages clairs sur les stratégies à adopter dans la réduction, la réutilisation et la valorisation des déchets. Les actions de la Plateforme passent par la mise en place de Groupes de Travail. 1.2 Présentation du Responsable du Groupe de travail Le partenaire responsable du Groupe de Travail «Risques professionnels et sanitaires» est le Laboratoire GTVD (Gestion, Traitement et Valorisation des Déchets). GTVD est un centre de Recherche et de Formation sur la gestion et le traitement appropriés des déchets. Depuis sa naissance en 2001, le Laboratoire a encadré, par rapport à ce thème, une trentaine de mémoires de fin de formation des techniciens supérieurs en génie sanitaire et des ingénieurs en gestion de l environnement. Le laboratoire côtoie tous les jours les agents de pré-collecte, de compostage ou des récupérateurs, qui partagent avec lui leurs difficultés quotidiennes. La personne de contact pour le Groupe de Travail est le Dr Sanonka TCHEGUENI, enseignant-chercheur. En effet Dr TCHEGUENI a fait sa thèse sur le compostage et a participé au cours de sa formation aux campagnes de caractérisation physique des déchets urbains de Lomé. Il a représenté le Laboratoire GTVD à plus d une dizaine d atelier de validation des études impacts et environnementales. Personne de contact : Dr Sanonka TCHEGUENI, 1.3 Présentation et justification du groupe de travail Les déchets urbains, leur gestion, recyclage ou traitement ne sont pas sans risques sur ceux qui les manipulent et sur la population. En effet, les agents de précollecte, les récupérateurs, et tous ceux qui participent à la collecte ou à l enfouissement, travaillent souvent sans protection appropriée (pas de gants, pas de cache-nez, pas de botte ). Pire, il n y a pas de suivie médical pour tous ces gens dont les revenus qu ils tirent de leur travail ne leurs garantissent une meilleure vie, voir une retraite rémunérée. En face de cette situation, une question sur les risques que courent ces acteurs par rapport à leur profession et à leur santé se pose. La sécurité du travailleur, les risques sanitaires liés à la gestion des déchets et la gestion des déchets bio-médicaux sont les trois thèmes retenus dans ce groupe TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

3 de travail. 2 Objectifs du Groupe de travail 2.1 Objectif général du groupe de travail L objectif général du Groupe de Travail est de produire et de partager les connaissances sur la prévention des risques professionnels et sanitaires liés la gestion des déchets. 2.2 Objectifs spécifiques du groupe de travail Faire l état des lieux des risques professionnels et sanitaires liés à la gestion des déchets dans les villes africaines et des Caraïbes, Elaborer un document de bonnes pratiques sur la prévention et la réduction des risques professionnels et sanitaires liés à la gestion des déchets, Vulgariser (sensibilisation, communication, formation et publication scientifique) le document de bonnes pratiques sur la prévention et la réduction des risques professionnels et sanitaires liés à la gestion des déchets. 3 Démarche et méthodologie du groupe de travail Le groupe s attachera essentiellement à réaliser des études documentaires sur les risques professionnels et sanitaires liés à la gestion ou au traitement des déchets, à en discuter et à en restituer les informations principales. Tous les membres du groupe de travail seront invités à participer au travail par l apport des critiques ou des propositions. Dr TCHEGUENI sera chargé de synthétiser les échanges du groupe de travail. Les différents documents élaborés suite à la discussion entre les membres seront validés. Ensuite viendra la vulgarisation des documents validés. TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

4 4 Produit final Activités Produits Périodes Responsables Sensibilisation sur les risques professionnels et sanitaires Jan Mars Support de sensibilisation pour le grand public Module de formation Dr TCHEGUENI, GTVD Gestion des déchets biomédicaux Pré-collecte des déchets en Afrique Subsaharienne : réduction des risques professionnels et sanitaires Amélioration de la gestion des déchets bio-médicaux en Afrique Subsaharienne Manuel pratique Avril - Juin Dr TCHEGUENI, 2014 GTVD Article scientifique Jan.-Juin 2015 Dr TCHEGUENI, GTVD Article scientifique Juil.- Déc Dr TCHEGUENI, GTVD 5 Résultats attendus Les acteurs travaillant dans la filière déchet sensibilisés sur les risques professionnels et sanitaires Les risques professionnels et sanitaires liés à la gestion et le traitement en Afrique et aux Caraïbes réduits La gestion et l élimination des déchets bio-médicaux en Afrique et aux Caraïbes améliorées 6 Organisation du GT par thème 6.1 Titre du thème 1 : Sécurité du travailleur Problématique du thème Les activités de collecte, de traitement, de valorisation ou d élimination des déchets ne sont pas sans risque sur les acteurs. La réglementation spécifique aux déchets est essentiellement environnementaliste et ne prend pas suffisamment en compte les aspects santé et sécurité. En Afrique, la pré-collecte, la récupération et le compostage s effectuent le plus souvent manuellement exposant ainsi le travailleur aux accidents et aux produits dangereux. La méconnaissance des règles de sécurité expose le travailleur à de multiples accidents. Questions spécifiques à traiter Quels sont les risques que courent tous ceux qui travaillent dans la pré-collecte, la collecte, la récupération, le traitement des déchets? Quels sont les réglementations garantissant la sécurité du travailleur? Quelles sont les insuffisances? - Comment prévenir les risques professionnels? TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

5 Objectif général Contribuer à la prévention des risques d accidents liés à la gestion et le traitement des déchets dans les villes africaines et des Caraïbes. Objectifs spécifiques Faire l état des lieux sur les accidents et l'analyse des risques liés à la gestion, au traitement et à la valorisation des déchets dans les pays en développement, Elaborer un document sur la prévention des risques et la réduction des accidents au cours de la gestion, du traitement et de la valorisation des déchets, Vulgariser le document sur la prévention des risques et la réduction des accidents. Méthodologie et calendrier pour le traitement du thème Etude documentaire et discussion : Mai- Juillet 2013 Synthèse et validation du document : Août - Déc Elaboration et validation du Support de sensibilisation grand public : Janv- Mars 2014 Vulgarisation : 2014 Rédaction d un article scientifique sur les risques pro et sanitaires : Jan.-Juin 2015 Bibliographie succincte Caractérisation des risques chimiques professionnels de la filière de gestion des déchets : Analyse à priori des risques potentiels, B. Savary, R. Vincent, C. Rodriguez, A. Chollot. NOTE SCIENTIFIQUE & TECHNIQUE 240, Institut National de Recherche et de Sécurité (2004). Conception des centres de tri des déchets : Déchets ménagers et assimilés issus de la collecte sélective. Institut national de recherche et de sécurité (INRS) ED 914, juillet 2005 Action pilote Aucune Personne(s) responsable(s) pour le thème 1 Dr TCHEGUENI (laboratoire GTVD) Responsable du GT est chargé du thème 1. Contact : TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

6 6.2 Titre du thème 2 : Risques sanitaires liés à la gestion des déchets Problématique du thème Les risques sanitaires sont directement liés à la nature et à la composition des déchets en fonction du procédé de collecte et de valorisation. Ainsi les déchets fermentescibles constituent le siège d une activité microbiologique intense. Les microorganismes pathogènes y développent et la fermentation dégage des composés organiques volatils (alcanes, alcools, aldéhydes, cétones, éthers, esters, hydrocarbures, mercaptans, organochlorés, terpènes etc.). L'incinération des déchets municipaux libèrent des teneurs importantes en dioxines et en furannes. Le travailleur qui est en contact avec les déchets lors de la pré-collecte, de la récupération, du compostage ou tout procédé de gestion et valorisation des déchets est exposé à des risques sanitaires. Ces risques infectieux ou allergiques (asthme, pneumopathie ) étant souvent ignorés, le travailleur ne prend aucune disposition (gants, cache-nez, tenue appropriée..) avant d entrer en contact des déchets. Pire aucun suivi médical du travailleur n est envisagé. Questions spécifiques à traiter Comment évaluer les risques sanitaires? Comment réduire les risques sanitaires? Quel est l impact sanitaire de l amélioration de la gestion des déchets sur la population environnante? Objectif général Contribuer à la réduction des risques sanitaires liés à la gestion ou au traitement des déchets Objectifs spécifiques Faire l état des lieux sur les risques sanitaires liés aux différents procédés de gestion et de traitement des déchets dans les villes africaines et des Caraïbes Produire un document de bonnes pratiques pour la réduction des risques Vulgariser le document de bonnes pratiques auprès des travailleurs Méthodologie et calendrier pour le traitement du thème Etude documentaire et discussion : Mai- Juillet 2013 Synthèse et validation du document : Août - Déc Elaboration et validation du Support de sensibilisation grand public : Janv- Mars 2014 Vulgarisation : 2014 Rédaction d un article scientifique sur les risques pro et sanitaires : Jan.-Juin 2015 TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

7 Bibliographie succincte Caractérisation des risques chimiques professionnels de la filière de gestion des déchets : Analyse à priori des risques potentiels, B. Savary, R. Vincent, C. Rodriguez, A. Chollot. NOTE SCIENTIFIQUE & TECHNIQUE 240, Institut National de Recherche et de Sécurité (2004). Conception des centres de tri des déchets : Déchets ménagers et assimilés issus de la collecte sélective. Institut national de recherche et de sécurité (INRS) ED 914, juillet 2005 Matière plastiques & adjuvants, hygiène et sécurité, R. Farhi, C. Morel, J. Chéron, INRS, 226pp, Octobre 2006 Produit de dégradation thermique des matières plastiques, M. Mairesse, J.M. Petit, J. Chéron, M. Falcy, INRS, Cahiers de notes documentaire Hygiène et sécurité au travail, N 174, 12pp, 1999 Affection respiratoires professionnelles allergiques dans le secteur des plastiques, N. Rosenberg, INRS, Documents pour le médecin du travail, N 118, 17pp, 2009 Action pilote Titre de l action pilote Budget (général) Calendrier De la collecte au compostage des déchets urbains au Togo : Réduction des risques sanitaires des acteurs Euros Personnes responsables pour le thème 2 Dr TCHEGUENI (Laboratoire GTVD) Responsable du GT est chargé du thème 2 Contact : 6.3 Titre du thème 3 : Gestion des déchets des bio-médicaux Problématique du thème Les déchets d activités de soins sont «les déchets issus des activités de diagnostic, de suivi et de traitement préventif, curatif ou palliatif, dans les domaines de la médecine humaine et vétérinaire». Ils présentent divers risques (infectieux, chimique et toxique, radioactif ) qu il convient de réduire pour protéger les patients, le personnel de soins, les agents chargés de l élimination des déchets et l environnement. Souvent en Afrique, on retrouve ces types de déchets dans les déchets urbains. Questions spécifiques à traiter Comment doit se faire le conditionnement et la collecte des déchets de soins? Comment éliminer les déchets de soins à risques infectieux, chimiques, toxiques et radioactifs? TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

8 Comment vulgariser les connaissances sur la gestion des déchets d activités de soins? Objectif général Amener à une gestion judicieuse des déchets bio-médicaux en Afrique et aux Caraïbes Objectifs spécifiques Faire l état des lieux sur les risques liés à la gestion déchets bio-médicaux en dans les Pays en Développement, Produire un document de bonnes pratiques pour la réduction des risques, Vulgariser le document de bonnes pratiques auprès des agents de santé. Méthodologie et calendrier pour le traitement du thème Etude documentaire et discussion : Août - Déc Synthèse et validation du document : Janv-Mars 2014 Elaboration et validation du Manuel pratique : Avril - Juin 2014 Vulgarisation : 2014 Rédaction d un article scientifique sur l Amélioration de la gestion des déchets bio-médicaux en Afrique Subsaharienne : Juil.- Déc Bibliographie succincte Direction générale de la santé-france. Guide technique : Déchets d Activités de Soins à Risques Infectieux. Juillet 2005 Direction générale de la santé-france. Elimination des déchets d activités de soins à risque infectieux, 3e édition, décembre 2009 Action pilote Aucune Personnes responsables pour le thème 3 Dr TCHEGUENI (Laboratoire GTVD) Responsable du GT est chargé du thème 3. Contact : TDR GTT 10 - Risque Professionnels et Sanitaires Plateforme Re-Sources - octobre

Termes de référence du groupe de travail «Finance carbone»

Termes de référence du groupe de travail «Finance carbone» Termes de référence du groupe de travail «Finance carbone» 1 Contexte et justification du groupe de travail 1.1 Présentation de la Plateforme : Re-Sources est une Plateforme pourlapromotiondela valorisation

Plus en détail

Termes de référence du GTT 12 «Marketing et Commercialisation des produits de valorisation des déchets»

Termes de référence du GTT 12 «Marketing et Commercialisation des produits de valorisation des déchets» Termes de référence du 12 «Marketing et Commercialisation des produits de valorisation des déchets» TDR 12 Marketing et Commercialisation des produits de valorisation des déchets Plateforme Re-Sources

Plus en détail

STRATEGIE DE GESTION DES Déchets Médicaux et Pharmaceutiques

STRATEGIE DE GESTION DES Déchets Médicaux et Pharmaceutiques Royaume du Maroc Ministère de la Santé المملكة المغربية الصحة وزارة STRATEGIE DE GESTION DES Déchets Médicaux et Pharmaceutiques 1 PLAN 2 INTRODUCTION CADRE REGLEMENTAIRE SITUATION DE LA GESTION DES DECHETS

Plus en détail

LA METHANISATION. La méthanisation n est pas une technique marginale :

LA METHANISATION. La méthanisation n est pas une technique marginale : LA METHANISATION La méthanisation n est pas une technique marginale : Amiens était jusqu ici la seule référence en France. Depuis 4 à 5 ans la technique de ce process s est considérablement améliorée.

Plus en détail

Décret n 2008-1007 en date du 18 août 2008 portant réglementation de la gestion des déchets biomédicaux

Décret n 2008-1007 en date du 18 août 2008 portant réglementation de la gestion des déchets biomédicaux 18-8-2008 - Décret n 2008-1007 portant réglementation de la gestion des déchets biomédicaux 1 Ministère de la Santé et de la Prévention Décret n 2008-1007 en date du 18 août 2008 portant réglementation

Plus en détail

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux?

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Qu est-ce qu un Tout le monde produit des déchets dangereux via ses activités quotidiennes

Plus en détail

2 ème atelier d information sur le cadre réglementaire relatif à la gestion des DAS. Afef MAKNI-SIALA

2 ème atelier d information sur le cadre réglementaire relatif à la gestion des DAS. Afef MAKNI-SIALA Les Modalités et les Conditions de Gestion des DAS Projet de démonstration et de promotion des bonnes techniques et pratiques pour gérer les DAS et les PCB en Tunisie FEM (Don n : TF 11541) 2 ème atelier

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de technologie supérieure Colloque AGPI 2013 1 er octobre 2013 1 ère partie : La génération de matières résiduelles en milieu hospitalier Présenté par Sylvain Gigliesi 2 e partie : Implantation d

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

Journée d information Élimination des Emballages Vides de Produits Phytosanitaires

Journée d information Élimination des Emballages Vides de Produits Phytosanitaires Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Service Régional de l Environnement Souss

Plus en détail

GESTION DES DECHETS HOSPITALIERS Journée EHPAD

GESTION DES DECHETS HOSPITALIERS Journée EHPAD GESTION DES DECHETS HOSPITALIERS Journée EHPAD Barbara Kaczmarek Responsable ICPE Déchets Développement Durable CHRU de Lille BK/IMRT/1 SOMMAIRE A- Contexte et objectifs du traitement des déchets B- Typologie

Plus en détail

Programme des formations

Programme des formations LE FORUM AFRICAIN DE LA GESTION GLOBALE ET DE LA MAÎTRISE DES RISQUES ASSURANTIELS Actualité 1 ère EDIT ION POUR L AFRIQUE CENTRALE 20 26 septembre 2015 à Douala, Hôtel AKWA Palace Programme des formations

Plus en détail

ATELIER DE CONCERTATION DES GROUPES DE TRAVAIL PORTANT SUR LA REDUCTION DES DECHETS, LA PRECOLLECTE-TRANSPORT ET LA METHANISATION :

ATELIER DE CONCERTATION DES GROUPES DE TRAVAIL PORTANT SUR LA REDUCTION DES DECHETS, LA PRECOLLECTE-TRANSPORT ET LA METHANISATION : ATELIER DE CONCERTATION DES GROUPES DE TRAVAIL PORTANT SUR LA REDUCTION DES DECHETS, LA PRECOLLECTETRANSPORT ET LA METHANISATION : GESTION DURABLE ET VALORISATION DES DECHETS SOLIDES DES VILLES AFRICAINES

Plus en détail

Termes de référence du groupe de travail «Education et sensibilisation»

Termes de référence du groupe de travail «Education et sensibilisation» Termes de référence du groupe de travail «Education et sensibilisation» Contexte et justification du groupe de travail. Présentation de la Plateforme : Re-Sources est une Plateforme pour la promotion de

Plus en détail

Annexe 3 Les procédures de gestion de déchets de soins médicaux à appliquer aux laboratoires médicaux

Annexe 3 Les procédures de gestion de déchets de soins médicaux à appliquer aux laboratoires médicaux Annexe 3 Les procédures de gestion de déchets de soins médicaux à appliquer aux laboratoires médicaux (181) La gestion des déchets de soins médicaux dans les laboratoires médicaux reste une question sensible

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS BIOMEDICAUX DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE HOUNDE (BURKINA FASO)

LA GESTION DES DECHETS BIOMEDICAUX DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE HOUNDE (BURKINA FASO) LA GESTION DES DECHETS BIOMEDICAUX DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE HOUNDE (BURKINA FASO) Une formation au métier de Logisticien de Santé Document Resolog Juillet 2013 François Nabarou GNANE Lecture et mise

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Formation sur la gestion des DASRI : besoins et thèmes principaux

Formation sur la gestion des DASRI : besoins et thèmes principaux REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE DIRECTION DE L HYGIENE DU MILIEU ET DE LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Formation sur la gestion des DASRI : besoins et thèmes principaux Présenté par

Plus en détail

Catalogue 2012. Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise. «Notre équipe à votre service» www.cebios.fr

Catalogue 2012. Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise. «Notre équipe à votre service» www.cebios.fr Qualité Sécurité Catalogue 2012 Environnement Formation Audit Conseil Ingénierie Expertise «Notre équipe à votre service» www.cebios.fr Sommaire Formation : Intra/Inter/E-Learning/Visio Qualité Sécurité

Plus en détail

Amman, 13-15 mai 2014

Amman, 13-15 mai 2014 Quatrième Forum SWEEP-Net Cout de dégradation de l Environnement et la Gouvernance Locale Amman, 13-15 mai 2014 Exposé présenté Par : Mustapha Benbouya Chef de la Division de l Environnement et de l Amélioration

Plus en détail

INGENIEUR SECURITE & ENVIRONNEMENT & HYGIENE PRESENTATION / ETAT CIVIL

INGENIEUR SECURITE & ENVIRONNEMENT & HYGIENE PRESENTATION / ETAT CIVIL 1 INGENIEUR SECURITE & ENVIRONNEMENT & HYGIENE PRESENTATION / ETAT CIVIL Nom Age Disponibilité Formations SIKPO Léon Bénigno 30 ans Immédiatement Master professionnel Sciences & Ingénierie l Environnement

Plus en détail

Les déchets de Ste-Sévère produisent de l énergie. Dossier de presse

Les déchets de Ste-Sévère produisent de l énergie. Dossier de presse Dossier de presse Contact : Alexa BADIN - Responsable communication - Tél : 05 45 05 22 52 - abadin@calitom.com ZE La Braconne - 16600 MORNAC / Tel 05 45 65 82 50 / Fax 05 45 65 82 55 / Numéro vert : 0

Plus en détail

Comité de pilotage. Contrat d Objectif Territorial

Comité de pilotage. Contrat d Objectif Territorial Syndicat Mixte d Etudes pour l Elimination des Déchets Comité de pilotage Contrat d Objectif Territorial 23 juin 2010- Le Faou Ordre du jour Introduction Présentation des missions en cours Bilan quantitatif

Plus en détail

Centre National des Technologies de Production Plus propre (CNTPP)

Centre National des Technologies de Production Plus propre (CNTPP) REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l Aménagement du Territoire de l Environnement et du Tourisme Centre National des Technologies de Production Plus propre (CNTPP) Atelier Régional

Plus en détail

Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise

Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise Qualité Sécurité Catalogue 2013 Environnement Formation Audit Conseil Ingénierie Expertise «Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences, plateau d activité, personnalisation» www.cebios.fr

Plus en détail

Risque Chimique : Repérage des Dangers pour la Santé

Risque Chimique : Repérage des Dangers pour la Santé Risque Chimique : Repérage des Dangers pour la Santé 1 Généralités 2 Risque Chimique / Produits Chimiques : Omniprésents dans le milieu professionnel : 38% des salariés sont exposés à au moins 1 produit

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

Les déchets hospitaliers

Les déchets hospitaliers Les déchets hospitaliers C est l ensemble des sous-produits des activités de soins. L établissement est responsable de l élimination des déchets. Les points importants sont le tri à la source et l approche

Plus en détail

Déchets échoués sur la zone portuaire

Déchets échoués sur la zone portuaire Déchets échoués sur la zone portuaire Partenaires financiers : Conseil Régional d Aquitaine Conseil Général des Pyrénées Atlantiques Conseil Général des Landes La Communauté d Agglomération du BAB Commune

Plus en détail

Lutte contre les Infections Associées aux Soins et Démarche globale de Gestion des Risques

Lutte contre les Infections Associées aux Soins et Démarche globale de Gestion des Risques Lutte contre les Infections Associées aux Soins et Démarche globale de Gestion des Risques L expérience du Centre Hospitalier de DIEPPE Dr Stéphanie Rochon Edouard, Praticien Hygiéniste Isabelle Poullain,

Plus en détail

1. Informations de fond

1. Informations de fond Les termes de Référence pour le Recrutement d'un Expert international dans la gestion des déchets Solides dans le cadre du "Projet- pilote de renforcement des capacités et de la gestion des déchets solides

Plus en détail

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux 3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux (111) Cette section présente une liste d actions recommandées qui devraient être mises en place par le gouvernement central

Plus en détail

Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS, Brazzaville, Congo

Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS, Brazzaville, Congo COMMENT REDIGER UN PROJET DE RECHERCHE POUR UNE THESE DE MEDECINE OU UN MEMOIRE EN SCIENCES DE LA SANTE? Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS,

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Aménagement du Territoire de l Environnement et du Tourisme CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE (C.N.T.P.P) Présentée

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

DECHETS BIOLOGIQUES ET MEDICAUX

DECHETS BIOLOGIQUES ET MEDICAUX L élimination des déchets comprend: DECHETS BIOLOGIQUES ET MEDICAUX En amont: la collecte, le stockage provisoire et le transport En aval: leur valorisation, leur stockage et leur traitement Selon art.7

Plus en détail

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DES ARCHIVES INFORMATION DOCUMENTATION ET RELATIONS PUBLIQUES TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT TECHNIQUE

Plus en détail

Précautions standard. Mesures de prévention pour : Protéger le personnel et le patient Maitriser le risque de transmission des agents infectieux

Précautions standard. Mesures de prévention pour : Protéger le personnel et le patient Maitriser le risque de transmission des agents infectieux Précautions standard Mesures de prévention pour : Protéger le personnel et le patient Maitriser le risque de transmission des agents infectieux = ensemble de mesures pratiques que tout soignant est tenu

Plus en détail

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232 Famille : Analyse laboratoire Sous-famille : Analyse laboratoire Code ROME : 52232 Technicien(ne) d analyse chimie / physicochimie Chimiste Technicien(ne)-analyste chimie Analyste chimie Définir, réaliser

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Cette étude a été réalisée auprès de six entreprises de transport urbain de voyageurs, sur le territoire de la CINOR, sur la base des déclarations des

Plus en détail

PLATEFORME DIGITALE AUTOAUDIT GRECO

PLATEFORME DIGITALE AUTOAUDIT GRECO I n t h e M e d i t e r r a n e a n PLATEFORME DIGITALE AUTOAUDIT GRECO Tunisie, 29 Septembre 2009 OBJECTIF : Nous développons actuellement un système en ligne intuitif et innovant afin d aider les PME

Plus en détail

Gestion des déchets ménagers au Maroc PNDM. Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement

Gestion des déchets ménagers au Maroc PNDM. Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Ministère de l Intérieur Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Gestion des déchets ménagers au Maroc PNDM Mai 2013 Situation du secteur avant

Plus en détail

Questionnaire «Préoccupations, inquiétudes et attentes des populations»

Questionnaire «Préoccupations, inquiétudes et attentes des populations» Questionnaire «Préoccupations, inquiétudes et attentes des populations» Il s agissait pour le SPPPI PACA, d identifier et de recenser, grâce à ce questionnaire, les inquiétudes et les préoccupations des

Plus en détail

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09 Pilot Project on E-Waste Senegal CONTEXTE Nombre considérable d ordinateurs et de téléphones portables en circulation annuellement et demande

Plus en détail

BTS Métiers des Services à l Environnement

BTS Métiers des Services à l Environnement BTS Métiers des Services à l Environnement Programme de la formation Connaissance des milieux professionnels 1 - Définitions générales 2 - Organisation administrative de la France ; les pouvoirs publics

Plus en détail

Déchets dangereux dans l entreprise

Déchets dangereux dans l entreprise Déchets dangereux dans l entreprise Pe! é t i r u c é s z e s n Déchets dangereux Les déchets dangereux sont présents dans toutes les activités industrielles! Chaque année, les entreprises industrielles,

Plus en détail

EAU PRO. Expertise - Conception - Réalisation. Traitement des lixiviats de Plateformes de compostage. Environnement. Agro-alimentaire.

EAU PRO. Expertise - Conception - Réalisation. Traitement des lixiviats de Plateformes de compostage. Environnement. Agro-alimentaire. EAU PRO Notre métier : gestion, traitement et réutilisation de vos effluents Expertise - Conception - Réalisation Environnement Agro-alimentaire Industries Traitement des lixiviats de Plateformes de compostage

Plus en détail

Plan départemental de gestion des déchets du BTP

Plan départemental de gestion des déchets du BTP Direction régionale et départementale de l Équipement Bourgogne/Côte d'or Plan départemental de gestion des déchets du BTP Version synthétique Novembre 2002 Sommaire 1. OBJECTIF DE LA DEMARCHE... 2 2.

Plus en détail

Atelier «Innovation et Société»

Atelier «Innovation et Société» Atelier «Innovation et Société» Journée de présentation AAP Andra,15 décembre Luis Aparicio, Direction R&D Andra Les installations à l arrêt ou en démantèlement en France Usines de retraitement de La Hague

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition de l emploi Le titulaire de la spécialité gestion des pollutions et protection de l environnement de baccalauréat professionnel est un professionnel

Plus en détail

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N p r o x i m i t é d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é hseq sps audit - Conseil formation CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N Le management des risques professionnels HYGIÈNE

Plus en détail

Recyclage, traitement des eaux et des déchets

Recyclage, traitement des eaux et des déchets Recyclage, traitement des eaux et des déchets INFO CLÉS Agent(e) d assainissement Agent(e) de collecte des déchets Agent(e) d exploitation en centre de stockage des déchets Ambassadeur(drice) du tri Responsable

Plus en détail

AVIS PUBLIC D OPPORTUNITÉ DE LA CNCP SUR LA CRÉATION DES CERTIFICATIONS RELEVANT DE L ENREGISTREMENT DE DROIT

AVIS PUBLIC D OPPORTUNITÉ DE LA CNCP SUR LA CRÉATION DES CERTIFICATIONS RELEVANT DE L ENREGISTREMENT DE DROIT AVIS PUBLIC D OPPORTUNITÉ DE LA CNCP SUR LA CRÉATION DES CERTIFICATIONS RELEVANT DE L ENREGISTREMENT DE DROIT Université Paris Diderot / Paris 7 Intitulé du diplôme : Licence Professionnelle Protection

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

Action de Formation à la Carte Année 2011

Action de Formation à la Carte Année 2011 CENTRE INTERNATIONAL DES TECHNOLOGIES DE L ENVIRONNEMENT DE TUNIS Direction de la Formation et du Renforcement des Capacités Action de Formation à la Carte Année 2011 CITET,Boulevard de Leader Yasser Arafat,

Plus en détail

Programme de séminaires et de visites Sécurité et avenir - formation continue pour le développement durable du Luxembourg

Programme de séminaires et de visites Sécurité et avenir - formation continue pour le développement durable du Luxembourg Programme de séminaires et de visites Sécurité et avenir - formation continue pour le développement durable du Luxembourg Autorisation d établissment: N 00113078/3 Organisme de formation professionnelle

Plus en détail

La gestion durable des déchets, Quelles solutions pour les pays en développement

La gestion durable des déchets, Quelles solutions pour les pays en développement Session XX: Date 12/04/2011 La gestion durable des déchets, Quelles solutions pour les pays en développement Dr Elhaité Hakima PDG, EAU GLOBE - MAROC Sommaire Aperçu de la situation actuelle; Objectifs;

Plus en détail

Présenté par Faouzi Ben Amor, Gérant de Géo-Environnement. Atelier de restitution Villa Valmer, Marseille, Jeudi 29 mars 2012

Présenté par Faouzi Ben Amor, Gérant de Géo-Environnement. Atelier de restitution Villa Valmer, Marseille, Jeudi 29 mars 2012 Programme «déchets» 2009-2012, l analyse des flux de matières en Méditerranée Cadre institutionnel et gouvernance du secteur des déchets dans les PSEM: La situation en Tunisie Présenté par Faouzi Ben Amor,

Plus en détail

IDENTIFICATION DU DOCUMENT

IDENTIFICATION DU DOCUMENT Pages : 1 /7 IDENTIFICATION DU DOCUMENT Domaine RÉALISATION DU SERVICE Fonction ELIMINATION/DÉCHETS Caractéristique SOINS MÉDICAUX Type PROCÉDURE Date de péremption 04/09/2010 Mots clefs : DECHETS/ EMAS/

Plus en détail

Dangers chimiques, risques chimiques et développement durable

Dangers chimiques, risques chimiques et développement durable Dangers chimiques, risques chimiques et développement durable Philippe Parvy Chargé de mission risque chimique et écologie hospitalière Hôpital Necker Enfants Malades, AP-HP philippe.parvy@nck.aphp.fr

Plus en détail

Réalisation d une étude épidémiologique

Réalisation d une étude épidémiologique Réalisation d une étude épidémiologique Dr A.TIBICHE, Médecin Epidémiologiste, Service d Epidémiologie et de Médecine Préventive, CHU de Tizi-Ouzou. Introduction La réalisation d une étude épidémiologique

Plus en détail

F. BONTHOUX, R. VINCENT Institut National de Recherche et de Sécurité, Centre de Lorraine, Avenue de Bourgogne, 54501 Vandoeuvre Cedex, France

F. BONTHOUX, R. VINCENT Institut National de Recherche et de Sécurité, Centre de Lorraine, Avenue de Bourgogne, 54501 Vandoeuvre Cedex, France Logiciel d aide à l évaluation du risque chimique F. BONTHOUX, R. VINCENT Institut National de Recherche et de Sécurité, Centre de Lorraine, Avenue de Bourgogne, 54501 Vandoeuvre Cedex, France Introduction

Plus en détail

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session MANAGEMENT ET STRATEGIES D ENTREPRISES Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum par Développer une démarche logique de planification de projet. Se perfectionner

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Actualités Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Avril 2012 - Fiche n 1 Rédigée par Margot Liatard CCIR Champagne-Ardenne Qu est ce qu un déchet dangereux? Les déchets dangereux sont des déchets

Plus en détail

Numéro - Installation ou activité

Numéro - Installation ou activité Diagnostic de classement «environnement» Secteur d activité : Assainissement, voirie et gestion des déchets Classe 3 : déclaration environnementale Classe 2 : demande de permis d environnement Classe 1

Plus en détail

ATELIER SUR LE TRAITEMENT ET LA VALORISATION DES DÉCHETS : (CAMEROUN) Carole TANKEU (Environnementaliste) Ouagadougou 22 Février 2011

ATELIER SUR LE TRAITEMENT ET LA VALORISATION DES DÉCHETS : (CAMEROUN) Carole TANKEU (Environnementaliste) Ouagadougou 22 Février 2011 ATELIER SUR LE TRAITEMENT ET LA VALORISATION DES DÉCHETS : EXPERIENCE DE LA VILLE (CAMEROUN) Carole TANKEU (Environnementaliste) Ouagadougou 22 Février 2011 SOMMAIRE PRESENTATION VILLE CONTEXTE LEGISLATIF

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels Déchèteries du SYELOM Mode d emploi pour les professionnels Sommaire Page Edito du Président 3 Qu est ce que le SYELOM? 4 Quels sont les professionnels 6 acceptés? Vous êtes professionnels? 7 Vous devez

Plus en détail

Facilité de financement des collectivités territoriales françaises (FICOL)

Facilité de financement des collectivités territoriales françaises (FICOL) Facilité de financement des collectivités territoriales françaises (FICOL) janvier 2015 Appel à idées FICOL TERMES DE REFERENCE 2015 L Agence Française de Développement (AFD) expérimente depuis 2014 une

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

DÉCHETS D ACTIVITÉS SANITAIRES: TYPOLOGIES ET ORIGINES

DÉCHETS D ACTIVITÉS SANITAIRES: TYPOLOGIES ET ORIGINES REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE DIRECTION DE L HYGIENE DU MILIEU ET DE LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT DÉCHETS D ACTIVITÉS SANITAIRES: TYPOLOGIES ET ORIGINES Présenté par Mme Dakhli

Plus en détail

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS L exemple de l agence 13/84 Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 Présentation Rappel de l engagement ISO 14001 de l ONF Quelques généralités sur la gestion

Plus en détail

LE PROJET VIMAPRO «VIdange MAnuelle PROpre»

LE PROJET VIMAPRO «VIdange MAnuelle PROpre» LE PROJET VIMAPRO «VIdange MAnuelle PROpre» Dans le cadre du projet SANI TSAPTA, le réseau Projection a entrepris diverses actions de réflexion et de soutien des petits entrepreneurs privés de l assainissement.

Plus en détail

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL PROJET

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL PROJET REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL L ORDRE NATIONAL DES MEDECINS DE COTE D IVOIRE ET LES AUTRES ORDRES DE SANTE PROJET ATELIER SCIENTIFIQUE SUR LA PRISE EN CHARGE GLOBALE DES INTOXICATIONS

Plus en détail

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation»

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» (CET) d Oum Azza «Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» 24 Décembre 2013 Programme National de traitement des Déchets Ménagers (PNDM) 2012-2016 Quantités réceptionnées 2007-2012 Le PNDM, s inscrit

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Conseiller habitat et santé Année Universitaire 2012/2013

Diplôme Universitaire de Conseiller habitat et santé Année Universitaire 2012/2013 SERVICE DE LA SCOLARITE Bureau des diplômes d université Réf. / GS/CP/ML Tél. : 04.91.32.43.26 Courriel : campagne.habilitation.du@medecine.univmed.fr Diplôme Universitaire de Conseiller habitat et santé

Plus en détail

Groupe de travail n 1 : TRI 09/02/2015

Groupe de travail n 1 : TRI 09/02/2015 Groupe de travail n 1 : TRI 09/02/2015 PRESENTATION Partie 1 Point de départ (décisions externes HAS-ARS) Partie 2 Engagements CHU de NICE Partie 3 Evolution quantitative et économique des déchets d activités

Plus en détail

PARTIE 3 : LES DÉCHETS DES ACTIVITÉS DE SOINS 2. LES RISQUES SANITAIRES

PARTIE 3 : LES DÉCHETS DES ACTIVITÉS DE SOINS 2. LES RISQUES SANITAIRES PARTIE 3 : LES DÉCHETS DES ACTIVITÉS DE SOINS 2. LES RISQUES SANITAIRES Les déchets d'activités de soins sont «les déchets issus des activités de diagnostic, de suivi et de traitement préventif, curatif

Plus en détail

Si le compte est bon...

Si le compte est bon... la gestion des déchets ménagers: Si le compte est bon... 577 Chaque français produit en moyenne de déchets par an d ordures ménagères résiduelles de verre de recyclables de biodéchets & déchets verts d

Plus en détail

CHAPITRE 12 DECHETS. Marie-Hélène Hours Centre Hospitalier Bourgoin Jallieu Isabelle Poujol C.CLIN Sud-Est Pierre-Bénite

CHAPITRE 12 DECHETS. Marie-Hélène Hours Centre Hospitalier Bourgoin Jallieu Isabelle Poujol C.CLIN Sud-Est Pierre-Bénite CHAPITRE 12 DECHETS Coordonnateurs et Auteurs Marie-Hélène Hours Centre Hospitalier Bourgoin Jallieu Isabelle Poujol C.CLIN Sud-Est Pierre-Bénite Guide Technique d'hygiène Hospitalière 2004 C.CLIN Sud-Est

Plus en détail

Politique relative à l environnement et au développement durable

Politique relative à l environnement et au développement durable Politique relative à l environnement et au développement durable Adoptée par le Conseil d administration le 19 février 2008 Version modifiée adoptée par le Conseil d administration le 17 juin 2014 Résolution

Plus en détail

Nouveau jeune collaborateur

Nouveau jeune collaborateur Insérez le logo de l'entreprise LIVRET D'ACCUEIL Nouveau jeune collaborateur Livret d accueil de : Prénom NOM ACCUEIL ACCOMPAGNEMENT Nous sommes heureux de vous accueillir au sein de notre entreprise.

Plus en détail

ADEME - Programme de recherche Service Friches Urbaines et Sites pollués

ADEME - Programme de recherche Service Friches Urbaines et Sites pollués 28 et 29 mai 2013 Gestion des sites et sols pollués Les substances volatiles : caractérisation, modélisation des transferts, surveillance Retour d expérience des projets CITYCHLOR, FLUXOBAT et ATTENA ADEME

Plus en détail

GL BIOCONTROL Le Mas Bas CIDEX 1040 30 250 ASPERES GSM : +33 (0)6 81 71 31 83 - Fax : +33 (0)9 55 25 40 31 Email : contact@gl-biocontrol.

GL BIOCONTROL Le Mas Bas CIDEX 1040 30 250 ASPERES GSM : +33 (0)6 81 71 31 83 - Fax : +33 (0)9 55 25 40 31 Email : contact@gl-biocontrol. PRESENTATION DE LA SOCIETE GL BIOCONTROL GL BIOCONTROL Le Mas Bas CIDEX 1040 30 250 ASPERES GSM : +33 (0)6 81 71 31 83 - Fax : +33 (0)9 55 25 40 31 Email : contact@gl-biocontrol.com - Web : www.gl-biocontrol.com

Plus en détail

Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets

Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets En cause : - la modulation de Taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) pour les installations de stockage de déchets exploitées

Plus en détail

Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle

Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle Organisme Indépendant des producteurs de boues de Lorraine Version du 18 juillet 2014 Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle Le cahier des charges

Plus en détail

PROGRAMME ANNUEL DE PRÉVENTION ACADÉMIQUE ANNÉE 2015

PROGRAMME ANNUEL DE PRÉVENTION ACADÉMIQUE ANNÉE 2015 PROGRAMME ANNUEL DE PRÉVENTION ACADÉMIQUE ANNÉE 2015 Le programme annuel de prévention académique 2015 a été rédigé en s appuyant sur les orientations stratégiques ministérielles de l Éducation nationale,

Plus en détail

Commission spécialisée Sécurité Patient

Commission spécialisée Sécurité Patient Commission spécialisée Sécurité Patient Constitution d un GT représentatif : Hygiénistes, infectiologues, bactériologistes Recrutement de 2 chargés de mission (bibliographie) Partenariat avec Sociétés

Plus en détail

MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTÉ MENTION QUALITE DES ALIMENTS

MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTÉ MENTION QUALITE DES ALIMENTS A titre indicatif avant validation par les conseils MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTÉ MENTION QUALITE DES ALIMENTS M Spécialité professionnelle Microbiologie Appliquée à l Agro Alimentaire et à l Agro

Plus en détail

Pour la réduction des DAS Avancement du Projet

Pour la réduction des DAS Avancement du Projet Projet de démonstration et de promotion des bonnes techniques et pratiques pour gérer les déchets d activités sanitaires (DAS) et des polychlorobiphényles (PCB) en Pour la réduction des DAS Avancement

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Engagements attendus des fournisseurs du groupe Manitou en matière de Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) 1- Solutions durables p. 5 Respect des normes et des réglementations

Plus en détail

Gestion sans risque des déchets produits par les soins de santé

Gestion sans risque des déchets produits par les soins de santé Gestion sans risque des déchets produits par les soins de santé Aide-Mémoire pour une stratégie nationale de gestion des déchets produits par les soins de santé ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE Les déchets

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

INSTITUT NATIONAL DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS INSTITUT NATIONAL DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Ministère du Travail de l Emploi et de la Sécurité Sociale I.N.P.R.P Institut National de la Prévention des Risques Professionnels Décret exécutif-

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 Professionnels de l alimentation 06.47.75.88.57 HQSA Consulting contact@hqsafrance.fr Numéro de déclaration de prestataire de formation : SIRET SIRET : 804 : 284 284 420

Plus en détail

Catalogue Audit & Conseil 2015

Catalogue Audit & Conseil 2015 Catalogue Audit & Conseil 2015 Because you care about CONSUMERS HEALTH HACCP Expertise, votre partenaire en sécurité des aliments Présentation du catalogue 3 solutions pour vous accompagner Audit : Mesure

Plus en détail

BILAN STAGE INGENIEUR MRIE 2006.

BILAN STAGE INGENIEUR MRIE 2006. BILAN STAGE INGENIEUR MRIE 2006. Ce bilan succinct tient compte des évaluations faites par les maîtres de stage sur les étudiants et leurs formations. Ce bilan a été dressé sur 12 élèves ingénieurs (les

Plus en détail