évaluation des risques professionnels

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "évaluation des risques professionnels"

Transcription

1 évaluation des risques professionnels Inventaire des risques Etablissement : Faculté de médecine Unité de travail : UMR 1092 INSERM laboratoire de microbiologie Année : 2013 Locaux Dangers ou facteurs de risques identifiés Description des risques Modalités d exposition aux dangers Nombre de exposées Moyens de prévention existants : description Correct A améliorer A redéfinir ou à mettre en place Appréciations générales sur la maîtrise des risques vérification annuelle des installations électriques Pièce 316 Thermocycleurs Post PCR Armoire produits chimiques (petites quantités) De 1 à 12 Armoire fermée + affichage incompatibilités quelques produits sur l armoire Prévoir achat armoire plus grande Risque électrique Trop de multiprises Rajouter des prises Pièce 316A Bactériologie Manipulations d agents pathogènes De 1 à 4 EPI + BPL Pictogrammes dangers biologiques Achat à prévoir Brûlure, incendie, asphyxie 1

2 Pièce salle propre + salle «sale» Manipulation produits toxiques ( phénol, chloroforme ) De 1 à 12 Utilisation d une sorbonne Affichage conduite à tenir avec phénol Ne pas travailler avec UV de la hotte Pictogramme TMS EPI BPL Pipettes à piston souple Installations de 2 bureaux occasionnels pour les stagiaires A revoir Pièces 323 Gestes et postures Bureaux chefs Travail sur écran Fatigue oculaire 2 à 5 Sièges réglables I siège non réglable Pièce 321 Bureaux étudiants Travail sur écran Fatigue oculaire 5 à 9 Gestes et postures Sièges réglables Espace de confort réduit 5 sièges non réglables A améliorer 2

3 Pièce 353 Labo photo Salle gels électrophorèse Utilisation de midori green 1 à 4 Papiers de protection sur les paillasses EPI Gants nitrile Affichage consignes sécurité Elimination des déchets BPL EPI Elimination des déchets Pièce 355 Pièce protéines 1 à 3 Ne pas travailler avec UV Pièce très encombrée Eliminer étuve non utilisée Pièce 356 Pièce «biofilm» 1 à 2 Information sur les BPL Sorbonne Cartouche de gaz Brûlure incendie Détecteur CO2 A prévoir dans les nouveaux locaux 3

4 Pièce 351 Cultures cellulaires Manipulations de virus 1 à 2 Ne pas travailler avec UV de la hotte Information sur les BPL biologiques DASRI Gaz comprimés Utilisation bouteilles CO2 Chainage des bouteilles Détecteur CO2 A prévoir dans les nouveaux locaux BPL utilisation EPI Pièce 450 Préparatoire Brûlure asphyxie incendie 1 à 2 extincteur Vérification annuelle des tuyaux 4

5 Pièce 401 Salle TP BPL utilisation EPI rince œil Prévoir s Utilisation de colorants Evacuation colorants 1 à 30 PSM Prévoir achat Brûlure incendie Couverture anti feu extincteur Prévoir achat Travail sur microscopes fatigue oculaire Limiter le temps de travail 5

évaluation des risques professionnels

évaluation des risques professionnels évaluation des professionnels Inventaire des Etablissement : Faculté de Médecine Unité de travail : Laboratoire de Biochimie Médicale Année : 2013 Locaux Bureaux Salle de Microscopie Culture cellulaire

Plus en détail

Travailler en toute sécurité dans un laboratoire de biologie moléculaire

Travailler en toute sécurité dans un laboratoire de biologie moléculaire VWR Tour 2012! Travailler en toute sécurité dans un laboratoire de biologie moléculaire Christian Siatka Directeur général Consultant qualité règlementations européennes Master BIOTIN Management de la

Plus en détail

Comment remplir. Votre. Document Unique? SERVICE HYGIENE ET SECURITE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS AIDE A LA REDACTION DU DOCUMENT UNIQUE

Comment remplir. Votre. Document Unique? SERVICE HYGIENE ET SECURITE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS AIDE A LA REDACTION DU DOCUMENT UNIQUE Comment remplir Votre Document Unique? Page 1 sur 17 Ce support a été réalisé par le (SHS). L objectif est d harmoniser les réponses de chaque unité, en vue de faciliter l exploitation de l ensemble des

Plus en détail

Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis

Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis Coordinateur: Dr Mohamed Adnène HENCHI, M.C.A., Université de Monastir, Tunisie Participants: Interne en médecine

Plus en détail

Evaluation des risques professionnels dans les laboratoires du *** par le guide Déparis Laboratoire de biochimie

Evaluation des risques professionnels dans les laboratoires du *** par le guide Déparis Laboratoire de biochimie Evaluation des risques professionnels dans les laboratoires du *** par le guide Déparis Laboratoire de biochimie Coordinateur: Dr Mohamed Adnène HENCHI, M.C.A., Université de Monastir, Tunisie Participants

Plus en détail

FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE AUTOMNE 2015

FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE AUTOMNE 2015 FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE AUTOMNE 2015 CES STAGES D INITIATION À L HYGIÈNE ET À LA SÉCURITÉ vous sont proposés par les Services Hygiène et Sécurité de l Université Pierre et Marie Curie et du CNRS

Plus en détail

FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE PRINTEMPS 2015

FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE PRINTEMPS 2015 FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE PRINTEMPS 2015 CES STAGES D INITIATION À L HYGIÈNE ET À LA SÉCURITÉ vous sont proposés par les Services Hygiène et Sécurité de l Université Pierre et Marie Curie et du CNRS

Plus en détail

Manuel d utilisation. Laboratoire de chimie

Manuel d utilisation. Laboratoire de chimie Version n 4 Mise à jour le 09 octobre 2008 Manuel d utilisation du Laboratoire de chimie Laboratoire Utilisateurs Manuel Utilisateurs pour le Laboratoire de Chimie n 1 1 1 Sommaire 1 Sommaire... 2 2 Avant

Plus en détail

CHIMIE et GAZ. EDMS n.848384 Etre TSO au CERN HSE Unit

CHIMIE et GAZ. EDMS n.848384 Etre TSO au CERN HSE Unit CHIMIE et GAZ 1. Achat de produits chimiques 2. Stocker en sécurité 3. Signalisation et dangers des produits chimiques 4. Evaluation des risques 5. Protection chimie et gaz 6. L équipement de protection

Plus en détail

Comportement & consignes de sécurité

Comportement & consignes de sécurité Laboratoires de Microbiologie & Biologie du Sol Université de Neuchâtel Comportement & consignes de sécurité Réfléchir avant d agir Etre responsable de A à Z S investir dans la vie du labo Travailler avec

Plus en détail

Note. Charte Hygiène et Sécurité

Note. Charte Hygiène et Sécurité 1/5 Préambule L ENSCMu est un ERP (Etablissement Recevant du Public) de 3 ème catégorie, de type R (enseignement et recherche). Dans ce cadre, l école est soumise au respect de différentes réglementations

Plus en détail

Annexe 6. 17 mars 2009

Annexe 6. 17 mars 2009 Service prévention sécurité environnement Annexe 6 Comité d hygiène et de sécurité de l UdS Programme annuel de prévention (2009) des risques professionnels et des risques concernant les usagers (art 48

Plus en détail

Le Président du Centre de Gestion. Mesdames et Messieurs Les Maires et Présidents Des collectivités affiliées

Le Président du Centre de Gestion. Mesdames et Messieurs Les Maires et Présidents Des collectivités affiliées Centre Départemental de Gestion du Cher ZA Le Porche 18340 PLAIMPIED-GIVAUDINS Tél. : 02.48.50.82.50 Fax : 02.48.50.37.59 www.cdg18.fr Adresse postale B.P. 2001 18026 BOURGES Cedex Le Président du Centre

Plus en détail

Life Sciences. Les bonnes pratiques de culture cellulaire

Life Sciences. Les bonnes pratiques de culture cellulaire Life Sciences Les bonnes pratiques de culture cellulaire Les bonnes pratiques en culture cellulaire EPI (Equipement de protection individuel) Porter des gants pour manipuler des cellules Changer les gants

Plus en détail

Guide d évaluation des risques

Guide d évaluation des risques Guide d évaluation des risques Pressing SR 108 PREV 04/2015 Ce guide a été réalisé par la Carsat Pays de la Loire et les Services de Santé au Travail de la Loire Atlantique et du Maine et Loire. Il comprend

Plus en détail

Prévention et Sécurité au Laboratoire de Physique Corpusculaire. «Accueil des nouveaux arrivants»

Prévention et Sécurité au Laboratoire de Physique Corpusculaire. «Accueil des nouveaux arrivants» Prévention et Sécurité au Laboratoire de Physique Corpusculaire «Accueil des nouveaux arrivants» Les acteurs de la sécurité Dans le domaine de la sécurité au laboratoire, il y a des personnes dont le rôle

Plus en détail

Politique Santé et Sécurité au Travail à l UPV-M

Politique Santé et Sécurité au Travail à l UPV-M Les enjeux de la santé et de la sécurité au sein d un établissement d enseignement supérieur et de recherche Politique Santé et Sécurité au Travail à l UPV-M Philippe BURG, Vice-président du conseil scientifique

Plus en détail

IBCP- Service Culture Cell- Règlement Intérieur des laboratoires de culture cellulaire

IBCP- Service Culture Cell- Règlement Intérieur des laboratoires de culture cellulaire IBCP- Service Culture Cell- Règlement Intérieur des laboratoires de culture cellulaire Table des matières I -Liste des laboratoires de culture cellulaire de l IBCP :... 2 II -Conditions requises pour l

Plus en détail

Catalogue des formations proposées par S 3

Catalogue des formations proposées par S 3 Catalogue des formations proposées par S 3 Rue d En Bas 31580 LOUDET Tél. : 05.61.94.91.83 06.22.39.29.69 PreventionS3@yahoo.fr Principes généraux q Les modules de formation sont construits sur un modèle

Plus en détail

DEPISTAGE PARTICIPATIF DES RISQUES (DEPARIS)

DEPISTAGE PARTICIPATIF DES RISQUES (DEPARIS) DEPISTAGE PARTICIPATIF DES RISQUES (DEPARIS) Entreprise: *** Coordinateur: Dr Mohamed Adnène HENCHI, M.C.A., Université de Monastir, Tunisie Situation de travail : Machine *** Responsables : * Ingénieur

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 9 LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE EN CHIMIE

FICHE PRATIQUE N 9 LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE EN CHIMIE FICHE PRATIQUE N 9 LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE EN CHIMIE Pensez à vérifier la date de validité des cartouches filtrantes NF EN 511 (froid) Les équipements de protection individuelle contre

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2015

FORMATION CONTINUE 2015 FORMATION CONTINUE 2015 Prévention du risque chimique ORME CONSEIL Spécialiste du risque chimique 10 rue Fournet, 69006 LYON contact@orme-conseil.com www.orme-conseil.com PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE

Plus en détail

Fonctionnement Pratique

Fonctionnement Pratique Fonctionnement Pratique Ce document à pour but de vous informer sur le fonctionnement des salles de TP et de son matériel afin de travailler dans des conditions de sécurité optimales pour vous et les autres.

Plus en détail

L emploi sécuritaire de distillateurs de solvants. Pubalee Bera Gestionnaire, Santé et sécurité Faculté des sciences pbera@uottawa.

L emploi sécuritaire de distillateurs de solvants. Pubalee Bera Gestionnaire, Santé et sécurité Faculté des sciences pbera@uottawa. L emploi sécuritaire de distillateurs de solvants Pubalee Bera Gestionnaire, Santé et sécurité Faculté des sciences pbera@uottawa.ca poste 6425 Aperçu Matériel d urgence Situations d urgence Incendie,

Plus en détail

STOCKAGE au LABORATOIRE

STOCKAGE au LABORATOIRE STOCKAGE au LABORATOIRE - Local bien ventilé (mécaniquement ou naturellement) - 4 armoires spécifiques facilement accessibles : pour les acides (ventilée et anticorrosion) pour les bases pour les composés

Plus en détail

Sujet national pour l ensemble des centre de gestion organisateurs TECHNICIEN PRINCIPAL TERRITORIAL DE 2 ème CLASSE CONCOURS INTERNE ET DE TROISIÈME VOIE SESSION 2014 Étude de cas portant sur la spécialité

Plus en détail

Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS

Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS EXEMPLE DOCUMENT N 2 Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS Secteur de la poissonnerie DOC N2 2.indd 1 21/11/2014 17:04 EXEMPLE DE DOCUMENT UNIQUE Date de mise à jour : Activités Postes Sans Objet

Plus en détail

L'ORS - 2 logiciels pour rédiger le document unique de prévention des risques

L'ORS - 2 logiciels pour rédiger le document unique de prévention des risques Page 1 sur 3 N 13 Décembre 2006 rechercher OK > Boite à outils Conditions d'abonnement Qui sommes nous? Contacter le webmaster Contacter la rédaction Contacter le service commercial Le magazine > N 13,

Plus en détail

Cas concret : Les espaces verts

Cas concret : Les espaces verts Cas concret : Les espaces verts Stockage Espaces Verts Risque d incendie ou d explosion Fragilisation des emballages Risque de chutes d objets (récipients ou matériel) Risque de réaction chimique dangereuse

Plus en détail

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3.

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3. Dangers des gaz NATURE : Gaz inerte : Azote, Argon, CO2, Hélium Gaz comburant : Oxygène, Protoxyde d azote Gaz inflammable : Hydrogène, Acétylène, Propane Gaz toxique : Ammoniac, Chlore, Fluor, SO2 Risque

Plus en détail

Connaissance du matériel Connaissance des risques Gestion des déchets dans un laboratoire de Biotechnologies

Connaissance du matériel Connaissance des risques Gestion des déchets dans un laboratoire de Biotechnologies Connaissance du matériel Connaissance des risques Gestion des déchets dans un laboratoire de Biotechnologies Travaux des Actions Académiques Mutualisées Niveau 1 STL Situation pédagogique connaitre le

Plus en détail

Université du Temps Libre Essonne

Université du Temps Libre Essonne InnaVirVax Immune-based therapies Université du Temps Libre Essonne 6 janvier 2015 Sophie LEBEL-BINAY Targeted Vaccines for Life Les vaccins Utilisés depuis plus d un siècle pour protéger la population

Plus en détail

Profitez de cette occasion pour renforcer l'échange avec le personnel sur des réflexions d'hygiène et de sécurité.

Profitez de cette occasion pour renforcer l'échange avec le personnel sur des réflexions d'hygiène et de sécurité. I - OBJECTIFS Cet " auto-audit " a pour but de vous aider à améliorer la démarche sécurité dans vos activités. Vous pouvez le faire évoluer selon vos besoins propres. Ses objectifs sont de vous aider à

Plus en détail

Programme de prévention Service de sécurité incendie

Programme de prévention Service de sécurité incendie Général ACCÈS AUX BÂTIMENTS diverses, chutes et glissades Prévenir le supérieur immédiat lorsque l accès au bâtiment n est pas sécuritaire. Installer un système d éclairage aux entrées et dans le stationnement

Plus en détail

RISQUES CHIMIQUES GRILLE D'INSPECTION DÉTAILLÉE

RISQUES CHIMIQUES GRILLE D'INSPECTION DÉTAILLÉE RISQUES CHIMIQUES GRILLE D'INSPECTION DÉTAILLÉE Date : Responsable du local : Local : Inspecté par : # Oui Non N/A Observations Personnel du laboratoire 1 Formation SIMDUT complétée 2 Port du sarrau 3

Plus en détail

Présentation de l entreprise l postes de travail. Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d. Présentation des postes de travail: Bureau

Présentation de l entreprise l postes de travail. Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d. Présentation des postes de travail: Bureau Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d ou d explosiond Caroline Pirotte Ergonome Présentation de l entreprise l et des postes de travail Hôtel situé à Bruxelles Ville +/- 90 travailleurs +/-

Plus en détail

QUESTIONNAIRE «SECURITE»

QUESTIONNAIRE «SECURITE» QUESTIONNAIRE «SECURITE» IDENTIFICATION (Facultatif) Etablissements ou services (Nom et adresse) : Adresse : Adhérent? OUI NON Association gestionnaire : Nom du gestionnaire (Directeur, Présidence ) :

Plus en détail

Procédure de tri et traitement des déchets Pro 032

Procédure de tri et traitement des déchets Pro 032 Service de Sécurité Ferme de la Mouline Tél. 021 692 2570 / Fax 021 692 2575 Procédure Procédure de tri et traitement des déchets Pro 032 Contenu 1. Objet... 1 2. Domaine d application... 1 3. Abréviations...

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL «NOUVEL ARRIVANT» LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE

LIVRET D ACCUEIL «NOUVEL ARRIVANT» LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE HOPITAL SAINT JOSEPH DE MARSEILLE LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE 26 Boulevard de Louvain 13285 Marseille Cedex 08 www.hopital-saint-joseph.fr LIVRET D ACCUEIL «NOUVEL ARRIVANT» LABORATOIRE DE BIOLOGIE

Plus en détail

Document unique d évaluation des risques professionnels

Document unique d évaluation des risques professionnels Document unique d évaluation des risques professionnels La loi n 91-1414 du 31 décembre 1991 (article L.230-2 du Code du travail), demande au chef d établissement de prendre toutes les mesures nécessaires

Plus en détail

ARMOIRES DE SÉCURITE EN 14470-1 - EN 14470-2 POUR PRODUITS INFLAMMABLES, EXPLOSIFS ET BOUTEILLES DE GAZ

ARMOIRES DE SÉCURITE EN 14470-1 - EN 14470-2 POUR PRODUITS INFLAMMABLES, EXPLOSIFS ET BOUTEILLES DE GAZ toxiques à documents ARMOIRES DE SÉCURITE EN 14470-1 - EN 14470-2 POUR PRODUITS INFLAMMABLES, EXPLOSIFS ET BOUTEILLES DE GAZ GÉNÉRALITÉ Pour des raisons de sécurité évidentes, il y a lieu de stocker les

Plus en détail

Introduction. Bienvenue!

Introduction. Bienvenue! Introduction Bienvenue! Ceci est le modeste repère de l organisation, de toutes les tâches communes et de la gestion du laboratoire pour que les nouveaux arrivants ne se sentent pas anéantis dans le dédale

Plus en détail

SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE. Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle

SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE. Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle PROTECTION INDIVIDUELLE Risques professionnels et responsabilités Les démarches de

Plus en détail

Guide pour l élaboration du document unique d évaluation des risques pour les établissements scolaires du premier degré

Guide pour l élaboration du document unique d évaluation des risques pour les établissements scolaires du premier degré Guide pour l élaboration du document unique d évaluation des risques pour les établissements scolaires du premier degré Nombre d AVS/EVS Nombre d agents territoriaux Nom de l IEN de circonscription : Nom

Plus en détail

Stockage de produits chimiques

Stockage de produits chimiques Conseils prévention Santé au travail Crée le 28/04/2011 par VK Mise à jour 28/04/2011 par VK Stockage de produits chimiques 1 Risques liés au stockage de produits chimiques...2 2 Règles générales...2 3

Plus en détail

Utiliser en sécurité les produits dangereux

Utiliser en sécurité les produits dangereux Utiliser en sécurité les produits dangereux Savoir lire l étiquette Les nouveaux pictogrammes de danger 7 3 2 Explosif Inflammable Comburant 4 Gaz sous pression Corrosif Toxique/mortel 5 6 Nocif/altération

Plus en détail

Janvier 2015. ORGANISATION DE LA SANTE ET DE LA SECURITE AU TRAVAIL à l UNIVERSITE DE BORDEAUX

Janvier 2015. ORGANISATION DE LA SANTE ET DE LA SECURITE AU TRAVAIL à l UNIVERSITE DE BORDEAUX Janvier 2015 ORGANISATION DE LA SANTE ET DE LA SECURITE AU TRAVAIL à l UNIVERSITE DE BORDEAUX PLAN DE LA PRESENTATION I. Organisation de la santé-sécurité au travail Les acteurs de la prévention Les outils

Plus en détail

La gestion des déchets chimiques

La gestion des déchets chimiques Table ronde en Prévention et Sécurité Décembre 2014 La gestion des déchets chimiques Adrien VINATIER INSERM PACA et Corse Conseiller de Prévention 04 91 82 70 07 / adrien.vinatier@inserm.fr Violaine BOUIN

Plus en détail

MODE OPERATOIRE NORMALISE : Date d application :

MODE OPERATOIRE NORMALISE : Date d application : 1 / 14 Prénom / Nom Date, signature Rédacteur : Tony Jamault Vérificateur : Anthony Loussouarn Approbation : Isabelle Calard Table des matières 1 OBJECTIF DU MODE OPERATOIRE ET DOMAINE D APPLICATION...

Plus en détail

Votre interlocuteur Santé Sécurité au Travail

Votre interlocuteur Santé Sécurité au Travail Ce livret d'information est destiné aux personnes travaillant ou nouvellement embauchées dans une cuverie ou une cave. Il vous informe risque par risque sur les principaux conseils de prévention à suivre

Plus en détail

LE REGISTRE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

LE REGISTRE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL P. 1 LE REGISTRE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL Formation initiale des assistants de prévention 25 novembre 2014 P. 2 SOMMAIRE 1 - Règlementation 2 - Objectifs du registre SST 3 - Observations et suggestions

Plus en détail

Formation guide d évacuation et serre-file. - acquérir les bases de la prévention incendie.

Formation guide d évacuation et serre-file. - acquérir les bases de la prévention incendie. BUT : Formation guide d évacuation et serre-file - acquérir les bases de la prévention incendie. - connaître les rôles de chacun au sein de l équipe sécurité incendie. - définir les missions des différents

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1.

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1. Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1 Juin 2015 NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE P. 2 sur 8 SOMMAIRE 1 Hygiène...

Plus en détail

«DE L EVALUATION DES RISQUES AU DOCUMENT UNIQUE» «SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL» COMMISSION HYGIENE ET SECURITE Ŕ LYCEE SAINT EXUPERY

«DE L EVALUATION DES RISQUES AU DOCUMENT UNIQUE» «SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL» COMMISSION HYGIENE ET SECURITE Ŕ LYCEE SAINT EXUPERY «DE L EVALUATION DES RISQUES AU DOCUMENT UNIQUE» «SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL» COMMISSION HYGIENE ET SECURITE Ŕ LYCEE SAINT EXUPERY 1 SOMMAIRE INTRODUCTION AU DOCUMENT 3 SUPPORT METHODOLOGIQUE Schéma

Plus en détail

L évaluation des risques dans les collectivités publiques.

L évaluation des risques dans les collectivités publiques. L évaluation des risques dans les collectivités publiques. SERGE CANTIER CEDRIC FIGAROLA GILLES SICCAT JULIEN SAGELOLY Contact : 04 68 34 86 29 Mail : cantier.hygsecurite@cdg66.fr Objectifs de la séance

Plus en détail

REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL. «La sécurité est l affaire de tous»

REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL. «La sécurité est l affaire de tous» REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL «La sécurité est l affaire de tous» Le registre est ouvert en application des dispositions de l article 3-1 du décret 85-603 du 10 juin 1985 modifié relatif

Plus en détail

Agent d exploitation des piscines et Maître Nageur Sauveteur

Agent d exploitation des piscines et Maître Nageur Sauveteur Agent d exploitation des piscines et Maître Nageur Sauveteur La piscine est un lieu d activités sportives et ludiques destiné au public. La mise à disposition de cet établissement impose de respecter des

Plus en détail

Laboratoires. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 119

Laboratoires. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 119 Laboratoires Centre de Formation des Professions de Santé 2013 119 Hématologie cellulaire Formation continue en hématologie cellulaire Laboratoire d hématologie Pr Corberand Hôpital Rangueil Toulouse 587

Plus en détail

LE RISQUE CHIMIQUE. Au travail... ... comme à la maison

LE RISQUE CHIMIQUE. Au travail... ... comme à la maison LE RISQUE CHIMIQUE Un agent chimique dangereux est une substance ou un mélange dont la composition est susceptible de porter atteinte à la sécurité et à la santé des salariés exposés ou des utilisateurs.

Plus en détail

GUIDE HYGIÈNE et SÉCURITÉ

GUIDE HYGIÈNE et SÉCURITÉ GUIDE HYGIÈNE et SÉCURITÉ Version 2012 http://crn2m.univ-mrs.fr/recherche/intranet/hygiene-et-securite CENTRE DE RECHERCHE EN NEUROBIOLOGIE NEUROPHYSIOLOGIE DE MARSEILLE UMR7286 Boulevard Pierre Dramard

Plus en détail

Sergeant s Pretect Brouillard Anti Puces Domestique 70106 Page 1 de 5

Sergeant s Pretect Brouillard Anti Puces Domestique 70106 Page 1 de 5 70106 Page 1 de 5 Section I. Identification et utilisation du produit Nom du produit # d homologation. 26502 Utilisation Insecticide Fournisseur Rolf C. Hagen Inc., 20 500 Aut. Transcanadienne, Baie d

Plus en détail

Dans cette partie du catalogue, vous trouverez :

Dans cette partie du catalogue, vous trouverez : corrosifs inflammables Courbe de test au feu ISO 8341 toxiques et multirisques Armoire 793 après 105 minutes de résistance au feu, l intérieur de l armoire est resté parfaitement étanche pendant toute

Plus en détail

La prévention du Risque Chimique en laboratoire de recherche. 09 novembre 2012 Thomas BEQUEREL 1

La prévention du Risque Chimique en laboratoire de recherche. 09 novembre 2012 Thomas BEQUEREL 1 La prévention du Risque Chimique en laboratoire de recherche 09 novembre 2012 Thomas BEQUEREL 1 Maîtriser le Risque Chimique Evaluer Substituer Réduire Protections collectives Protections Individuelles

Plus en détail

FICHE D ENTREPRISE. Etablie en application de l article R. 4624-37 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989

FICHE D ENTREPRISE. Etablie en application de l article R. 4624-37 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989 I RENSEIGNEMENTS D ORDRE GÉNÉRAL 1. Date d établissement de la fiche FICHE D ENTREPRISE Etablie en application de l article R. 462437 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989 Médecin du travail

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Attention : vous ne pouvez pas imprimer ou enregistrer votre Document Unique à partir de votre navigateur internet.

AVERTISSEMENT. Attention : vous ne pouvez pas imprimer ou enregistrer votre Document Unique à partir de votre navigateur internet. DOCUMENT UNIQUE ÉCOLE / COLLÈGE / LYCÉE AVERTISSEMENT Attention : vous ne pouvez pas imprimer ou enregistrer votre Document Unique à partir de votre navigateur internet. Le Document Unique est un fichier

Plus en détail

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6 Acides et bases Acides et bases Page 1 sur 6 Introduction Sont réputés acides et bases au sens des règles de sécurité en vigueur en Suisse, les solides ou liquides qui ont une réaction acide ou alcaline

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS dans les Etablissements scolaires du Second degré Depuis 1991, tout employeur a l'obligation d'évaluer les risques professionnels au sein de son

Plus en détail

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO :

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO : Etat des lieux en hygiène et sécurité dans un établissement scolaire Rectorat Inspection en Hygiène et sécurité Dossier suivi par M. Gilbert ROUSSEAU Téléphone 05 57 57 39 82 Fax 05 57 57 87 40 Mél: Gilbert.rousseau@acbordeaux.fr

Plus en détail

Réaménagement de la soute à produits chimiques

Réaménagement de la soute à produits chimiques Réaménagement de la soute à produits chimiques CAHIER DES CHARGES Maître de l'ouvrage : INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Etablissement public à caractère Scientifique et Technologique 28 rue

Plus en détail

LE RISQUE CHIMIQUE. Olivier BRIAND Ingénieur Hygiène et Sécurité SOFCAP

LE RISQUE CHIMIQUE. Olivier BRIAND Ingénieur Hygiène et Sécurité SOFCAP LE RISQUE CHIMIQUE Olivier BRIAND Ingénieur Hygiène et Sécurité SOFCAP Séminaire 2011 Sommaire Statistiques Modes de contamination Les nouveautés réglementaires La démarche de prévention Evaluer le risque

Plus en détail

Kaptitude a été fondé en 2008 par Laurence Baron.

Kaptitude a été fondé en 2008 par Laurence Baron. L ENTREPRISE Kaptitude, la solution qui répond aux enjeux de la formation préventive. L entreprise Société innovante à la croisée des mondes de la science, de la réglementation, de la pédagogie et du multimédia,

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Présentation du Réseau des Assistants de Prévention. A. Répartition géographique des Assistants de Prévention p4

SOMMAIRE. I. Présentation du Réseau des Assistants de Prévention. A. Répartition géographique des Assistants de Prévention p4 BILAN GENERAL SANTE-SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL ANNEE 2012-2013 SOMMAIRE I. Présentation du Réseau des Assistants de Prévention A. Répartition géographique des Assistants de Prévention p4 B.

Plus en détail

PrÉvention sécurité. environnement. Environnement. Prévention Sécurité Environnement. Manutention pages 70-71. Sécurité pages 72-81

PrÉvention sécurité. environnement. Environnement. Prévention Sécurité Environnement. Manutention pages 70-71. Sécurité pages 72-81 SOMMAIRE PrÉvention sécurité Environnement Prévention Sécurité Environnement Manutention pages 70-71 Sécurité pages 72-81 école PSE pages 82-85 Environnement page 86 PrÉvention sécurité Environnement les

Plus en détail

PÔLE PRÉVENTION TECHNIQUE

PÔLE PRÉVENTION TECHNIQUE PRESTATIONS PÔLE PRÉVENTION TECHNIQUE Risques chimiques ANALYSE DES RISQUES, FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ, AMIANTE... Ergonomie ÉTUDES DE POSTES Métrologie MESURES SONORES, LUMIÈRE, POUSSIÈRES... Formations

Plus en détail

Stockage et Manipulation des Produits dangereux. Quelques conseils de gestion et règles de bonne pratique

Stockage et Manipulation des Produits dangereux. Quelques conseils de gestion et règles de bonne pratique Stockage et Manipulation des Produits dangereux Quelques conseils de gestion et règles de bonne pratique Maîtrise du risque et gestion des Produits dangereux Maîtrise du risque principes de base Identification

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : ENLEVEMENT ET ELIMINATION DE DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX SUR LE SITE DE L INRA DE JOUY-EN-JOSAS ET DOMAINES RATTACHES

CAHIER DES CHARGES : ENLEVEMENT ET ELIMINATION DE DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX SUR LE SITE DE L INRA DE JOUY-EN-JOSAS ET DOMAINES RATTACHES CAHIER DES CHARGES : ENLEVEMENT ET ELIMINATION DE DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX SUR LE SITE DE L INRA DE JOUY-EN-JOSAS ET DOMAINES RATTACHES DECEMBRE 2006 1. OBJET DE LA PRESTATION L activité du centre

Plus en détail

FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE. 5 avril 2012

FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE. 5 avril 2012 PAUSE-CAFE FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE 5 avril 2012 Plan de la réunion Missions de votre service de santé au travail Pourquoi ce thème? L exposition aux risques et les préconisations Conclusion

Plus en détail

1. Les produits chimiques et leurs stockages

1. Les produits chimiques et leurs stockages 1. Les produits chimiques et leurs stockages BUT : Répondre à des questions telles que : Où trouve-t-on les produits chimiques? Quelles informations trouve-t-on sur les étiquettes? Comment les stocker?

Plus en détail

Formation à l'habilitation chimique

Formation à l'habilitation chimique Formation à l'habilitation chimique PLAN DE LA PRESENTATION HEI Le contexte de la demande Les outils de formation L évaluation Patrick LEGHIÉ Conclusions 1 2 HEI : Hautes Études d Ingénieur École d ingénieur

Plus en détail

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011 CATALOGUE CATALOGUE 2011 1 SOMMAIRE Professionnelle de la prévention, de l éducation et de la sécurité incendie, toute demande de formation spécifique est envisageable dès lors qu elle entre dans le cadre

Plus en détail

SINTAGRO AG Selon 1907/2006/CE, Article 31

SINTAGRO AG Selon 1907/2006/CE, Article 31 1. Identification de la substance ou du produit et de l entreprise 1.1 Nom du produit: Blanco NET 1.2 Utilisation identifiée: Produit nettoyant pour pulvérisateurs et appareils agricoles. 1.3 Identification

Plus en détail

age e sur l exploitation

age e sur l exploitation -I - Du choix des produits phytosanitaires à leur stockage Fiche I - 5 Le stockag age e sur l exploitation ÉLÉMENTS DE RÉGLEMENTATION ne nécessite pas de déclaration en préfecture, à condition de respecter

Plus en détail

- pour les personnels UPMC et CNRS: l original est signé par le Directeur d Unité et est détenu au secrétariat de l unité.

- pour les personnels UPMC et CNRS: l original est signé par le Directeur d Unité et est détenu au secrétariat de l unité. Fiche à remplir par le chef d établissement conformément à l art. R-4451-57 à 61 du Code du Travail Pourquoi? Pour répondre à l obligation faite au chef d établissement (article R. 4451-57 à 61 du code

Plus en détail

ATELIERS DE FORMATION PROFESSIONNELLE A LA PRISON LOCALE DE SALE RISQUES ET CONSEQUENCES. Présenté par Dr Mouna REGRAGUI Dr Mohammed Abdalilah NEJJAR

ATELIERS DE FORMATION PROFESSIONNELLE A LA PRISON LOCALE DE SALE RISQUES ET CONSEQUENCES. Présenté par Dr Mouna REGRAGUI Dr Mohammed Abdalilah NEJJAR ATELIERS DE FORMATION PROFESSIONNELLE A LA PRISON LOCALE DE SALE RISQUES ET CONSEQUENCES SUR LA SANTE Présenté par Dr Mouna REGRAGUI Dr Mohammed Abdalilah NEJJAR Capacité de Médecine et Santé au Travail

Plus en détail

s 1Equipements de otection individuelle : urquoi?

s 1Equipements de otection individuelle : urquoi? s 1Equipements de otection individuelle : urquoi? Connaître un PSM 2 Object tifs Connaître la façon de travailler sous un PSM 2 Connaître les bonnes pratiques de laboratoires Connaître le nettoyage e,

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ DIAPOSITIVES EN OPTION

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ DIAPOSITIVES EN OPTION Secteur Santé et Sécurité École Polytechnique Décembre 2012 GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ DIAPOSITIVES EN OPTION 1 QUE FAUT-IL FAIRE EN CAS D URGENCE? 2 Extincteurs

Plus en détail

Le cyclotron ARRONAX

Le cyclotron ARRONAX Le cyclotron ARRONAX Un accélérateur pour la recherche en radiochimie et en oncologie à Nantes-Atlantique Séminaire généraliste 20/10/2005 François GAUCHÉ Objectifs du cyclotron La médecine nucléaire Utilise

Plus en détail

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS MÉMO SANTÉ PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS RISQUES CHIMIQUES Poussières, produits chimiques,... Le travail sur chantier vous expose à des risques qu il ne faut pas négliger. Pour protéger votre santé, adoptez

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

Inventaire des dangers : Gants de pompiers

Inventaire des dangers : Gants de pompiers Inventaire des dangers : Gants de pompiers 1. Réflexions - caractéristiques: Norme de référence : EN 659 Gants de protection pour sapeurs-pompiers Possibilités d avoir des gants avec longues ou courtes

Plus en détail

Pratiques d hygiène en EHPAD: le bionettoyage QUELLES RECOMMANDATIONS?

Pratiques d hygiène en EHPAD: le bionettoyage QUELLES RECOMMANDATIONS? 3 ème Journée Régionale de formation et d information destinée aux EHPAD HYGIENE ET PREVENTION DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD Jeudi 17 Novembre 2011 CHU de ROUEN Pratiques d hygiène en EHPAD: le bionettoyage

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONTROLE REGLEMENTAIRE ANNUEL DE CONFORMITE

CAHIER DES CHARGES CONTROLE REGLEMENTAIRE ANNUEL DE CONFORMITE CAHIER DES CHARGES CONTROLE REGLEMENTAIRE ANNUEL DE CONFORMITE Objet et principes généraux : Objet du contrat Le présent cahier des charges a pour objet de définir les prestations relatives au contrôle

Plus en détail

Initiation aux Bonnes Pratiques de Laboratoire. Pr C. PASQUIER - 2008 UFR Pharmacie - Microbiologie CHU Toulouse - Virologie INSERM U563

Initiation aux Bonnes Pratiques de Laboratoire. Pr C. PASQUIER - 2008 UFR Pharmacie - Microbiologie CHU Toulouse - Virologie INSERM U563 Initiation aux Bonnes Pratiques de Laboratoire Pr C. PASQUIER - 2008 UFR Pharmacie - Microbiologie CHU Toulouse - Virologie INSERM U563 UE Stage M1 Janvier 2008 Objectifs pédagogiques Connaître les principales

Plus en détail

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction L approche des risques Analyse, évaluation, suppressionréduction les phases de la démarche Étape 1 - analyse des risques définition des limites de la situation de travail identification des dangers Etape

Plus en détail

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Le mot des Présidents Le décret du 5 novembre 2001 impose une nouvelle obligation aux entreprises : formaliser les risques de l entreprise sur un document unique.

Plus en détail

Les étiquettes de danger et leur signification (transport)

Les étiquettes de danger et leur signification (transport) Les étiquettes de danger et leur signification (transport) 1 Explosif 2.2 Gaz non inflammable et non toxique 3 + 2.1 Liquide ou gaz inflammable 4.1 Solide inflammable 4.2 Spontanément inflammable 4.3 Dégage

Plus en détail

Coiffeur. Les métiers toxiques pour la reproduction :

Coiffeur. Les métiers toxiques pour la reproduction : COIFFEUR Coiffeur Asthme, allergies respiratoires ou cutanées voire cancers et troubles de la reproduction imputables à la manipulation des produits chimiques, troubles musculo-squelettiques, stress dû

Plus en détail

GENERALITES ET SECURITE AU LABORATOIRE

GENERALITES ET SECURITE AU LABORATOIRE GENERALITES ET SECURITE AU LABORATOIRE Le travail du collaborateur ( trice ) scientifique et technique représente, dans les laboratoires, des risques qu il est important de connaître. Ce règlement a pour

Plus en détail

EQUIPE GEOCHIMIE REGLEMENT DES LABORATOIRES DE GEOCHIMIE 1 er étage

EQUIPE GEOCHIMIE REGLEMENT DES LABORATOIRES DE GEOCHIMIE 1 er étage EQUIPE GEOCHIMIE REGLEMENT DES LABORATOIRES DE GEOCHIMIE 1 er étage Numéros et noms des salles concernées par ce règlement : 109 : Altération des minéraux 108 : Géochimie des sols et plantes 107 : Préparation

Plus en détail