Concepts et Approches en Formation à Distance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Concepts et Approches en Formation à Distance"

Transcription

1 Concepts et Approches en Formation à Distance Martin Maltais, Ph.D. TÉLUQ Port-au-Prince, 1 er novembre 2012

2

3 PLAN Une conception de la formation à distance (FAD) Le développement de la FAD Définitons Caractéristiques Approches

4 Une conception de la FAD Le développement de la FAD Plusieurs appellations Apparue avec les premiers cours par correspondance il y a plus d un siècle et demi (initié par Isaac Pitman: inventeur du sténographe)

5 Une conception de la FAD Le développement de la FAD le premier établissement est l Institut Toussaint et Langenseherdt, de Berlin, en Les formes de l enseignement à distance se sont standardisées à la suite d un effort public

6 Une conception de la FAD Le développement de la FAD 1880 États-Unis (Pennsylvanie) 1914 Australie 1919 Canada 1922 Nouvelle-Zélande

7 Une conception de la FAD Le développement de la FAD Poursuite du développement, sous l influence des technologies Au départ principalement pour la formation de masse au primaire et au secondaire, elle pénètre l université à partir des années 1970.

8 Une conception de la FAD Le développement de la FAD Au départ axée sur la formation continue Elle aborde maintenant la formation initiale Se rapproche de la formation en présence, et vice-versa, sous l influence des technologies.

9 Définitions de la FAD Ce qui pose la question de ce qu est la FAD? Comment la circonscrit-on? Comment la définit-on?

10 Définitions de la FAD Trois grands types de définitions séparation physique du professeur et de l étudiant séparation dans le temps de l activité d enseignement et du processus d apprentissage technologies utilisées

11 Définitions de la FAD Premier type séparation physique du professeur et de l étudiant Dans ce cas, on se retrouve devant l absence de l enseignant. Et l on organise des activités qui reproduisent la présence de l enseignant, au lieu de répondre aux besoins d apprentissage.

12 Définitions de la FAD Second type séparation dans le temps de l activité d enseignement et du processus d apprentissage Dans les faits, ces deux moments sont plutôt indissociables. On connait mal le processus d apprentissage, son début et sa fin, et l on constate sa variabilité d un individu à l autre.

13 Définitions de la FAD Troisième type technologies utilisées: Dans ce cas, on confond le moyen et l approche...

14 Définitions de la FAD Les limites des définitions qui existent posent la question de l apprentissage. Qu est-ce que l apprentissage? Apprenant Savoir

15 Définitions de la FAD Il faut donc insister sur le caractère non essentiel de l enseignant. Il va de soit qu un professeur, une équipe de concepteurs ou des personnes qui accompagnent ou encadrent peut facilité l apprentissage ou le rendre davantage accessible.

16 Définitions de la FAD Deschênes propose la définition suivante: «[la formation à distance est] une pratique éducative privilégiant une démarche d apprentissage qui rapproche le savoir de l apprenant». (Deschênes, Bilodeau, Bourdages et al., 1996, p. 11)

17 Caractéristiques de la FAD Qu est-ce qui caractérise la FAD? La FAD n est pas le seul type de formation qui vise l accès au savoir. Cependant, elle est une solution à des problèmes insolubles par une formation en présence.

18 Caractéristiques de la FAD! Distances! temporelles! Distances! spatiales! Distances! pédagogiques! Savoirs!ou! connaissance s! Distances! socioéconomiques!!!!étudiant! Distances! technologiques! Savoirs!ou! connaissance s! Distances! psychosociales!

19 Caractéristiques de la FAD Lorsqu on parle de la formation à distance, on est à distance de quoi?

20 Caractéristiques de la FAD En présence À distance

21 Caractéristiques de la FAD En présence À distance En absence Espace d apprentissage

22 Caractéristiques de la FAD

23 Caractéristiques de la FAD

24 Caractéristiques de la FAD! Distances! temporelles! Distances! spatiales! Distances! pédagogiques! Savoirs!ou! connaissance s! Distances! socioéconomiques!!!!étudiant! Distances! technologiques! Savoirs!ou! connaissance s! Distances! psychosociales!

25 Approches de formation La FAD se distingue de la formation en présence en ce sens qu elle répond à des contraintes auxquelles la formation en présence n offre pas de solution. Pour atteindre un degré d efficacité acceptable, elle doit systématiser son processus de conception-productiondiffusion en fonction des besoins des apprenants et s assurer que les intervenants assument pleinement leur rôle de soutien auprès des apprenants.

26 Approches de formation Composantes essentielles: Soutien à l étudiant encadrement cours programme activités d apprentissage

27 Approches de formation Composantes essentielles: Système d évaluation continue matériel diffusion

28 Références Bertrand, Y. (1998). Théories contemporaines de l éducation (4e édition), Montréal: Édition Nouvelles AMS. Clark, R. E. (1994). Media will never influence learning, Educational Technology Research and Development, 42(3), Deschênes, A.-J., Bilodeau, H., Bourdages, L., Dionne, M., Gagné, P., Lebel, C. & Rada-Donath, A. (1996). Constructivisme et formation à distance, DistanceS 1(1) : Dieuzeide, H. (1985). Les enjeux politiques, Le savoir à domicile: pédagogie et problématique de la formation à distance, dans F. Henry et A. Kaye, Sainte-Foy: Presses de l'université du Québec. Galusha, J. (1997). Barriers to Learning in Distance Education, from barriers.htm (dernière consultation le 16 août 2012). Ghersi, C. et Sauvé, L. (1992). Les établissements de formation à distance : quelques exemples de classification, Distance Education 14(2) : Glikman, V. (2002). Des cours par correspondance au " e-learning ", Paris: Presses universitaires de France. Guri-Rosenblit, S. (1999). The agendas of distance teaching universities: Moving from the margins to the center stage of higher education, Higher Education 37(3): Holmberg, B. (1981). Status and Trends of Distance Education, Londres : Kogan Page.

29 Références Jacquinot, G. (1993). Apprivoiser la distance et supprimer l'absence? Ou les défis de la formation à distance, Revue française de pédagogie, 102 : Keegan, D. (1986). The Foundations of Distance Education, Londres : Croom Helm. Maltais, M. (2012). La politique de bimodalité de l UQÀM de 2000 à 2011 (THÈSE), Québec : Université Laval. Moore, M. (1973). Towards a Theory of Independant Learning and Teaching, Journal of Higher Education 44: Noble, D. F. (2000). Retour sur une débâcle à l'américaine - Le lourd passé de l'enseignement à distance, Le Monde diplomatique, avril Saba, F. & Twitchell, D. (1987). Research in Distance Education: a System Modeling Approach, Springfield: Eric Document Reproduction Service. Shale, D. (1989). Toward a Reconceptualization of Distance Education, University Park: The Pennsylvania State University

30 MERCI L école ne doit pas servir à fournir à la société les hommes et les femmes dont elle a besoin mais à permettre à chacun d avoir accès aux moyens lui permettant de construire son intelligence. (Jacquard, 1996, p.182).

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation 1 Plan de la communication Contexte et problématique de la recherche

Plus en détail

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique A.F.P. Ateliers de Formation Professionnelle Construire un lien entre théorie et pratique Plan de la présentation 1. Les A.F.P. Une nouveauté dans la réforme de la formation initiale des enseignants 2.

Plus en détail

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION (Gérard Scallon, 2005) PLAN DE FORMATION À L ÉVALUATION Introduction L évaluation des apprentissages est sans contredit un élément clé de tout programme de formation.

Plus en détail

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Lium Université du Maine Pierre.Tchounikine@lium.univ-lemans.fr EIAH : définition EIAH = Environnement Informatique pour l Apprentissage Humain

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE

LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE Développer des compétences en promotion de la santé LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE Brahimi Cora, Ph. D. Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)

Plus en détail

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Laurence Sylvestre, Ph.D. 1 Université du Québec à Montréal

Plus en détail

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES Politique de recherche Janvier 2004 Institut canadien de recherche sur les minorités

Plus en détail

COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)?

COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)? COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)? Rim Bejaoui, Gilbert Paquette, Josianne Basque, France Henri Centre de recherche LICEF, Télé-université 5800,

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Michael Power, professeur agrégé, Université Laval. of Technology (UOIT)

Michael Power, professeur agrégé, Université Laval. of Technology (UOIT) Michael Power, professeur agrégé, Université Laval of Technology (UOIT) Au menu Le mobile learning (ou l apprentissage à l aide de moyens mobiles ou apprentissage assisté par ordinateur ou téléphone mobile)

Plus en détail

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Nouveauté Méthodes quantitatives et qualitatives Prix : 81,95 $ Auteurs : Marie-Fabienne Fortin, Johanne Gagnon ISBN13 : 9782765050063 Nombre

Plus en détail

L occasion d innover. L innovation

L occasion d innover. L innovation Le site nool.ca Un soutien à l égard des aptitudes à écrire et en mathématiques offert par l intermédiaire d Internet aux étudiantes et étudiants de première année de l Institut universitaire de technologie

Plus en détail

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS Rectorat de Versailles 3, boulevard de Lesseps 78017 Versailles cedex Première académie de France,

Plus en détail

- 6 - RéféRENCES ET SOuRCES BIBLIOgRAPhIquES

- 6 - RéféRENCES ET SOuRCES BIBLIOgRAPhIquES - 6 - Références et sources bibliographiques références Alberta Education. (2005). Pleins feux sur l enquête : Guide de mise en œuvre de l apprentissage fondé sur l enquête. Edmonton : Alberta Education.

Plus en détail

La Faculté de biologie et de médecine de l'université de Lausanne met au concours deux postes de :

La Faculté de biologie et de médecine de l'université de Lausanne met au concours deux postes de : La Faculté de biologie et de médecine de l'université de Lausanne met au concours deux postes de : Professeur e s en biologie synthétique Entrée en fonction envisagée: janvier 2016. Le Département de microbiologie

Plus en détail

Qu est-ce que le e-learning?

Qu est-ce que le e-learning? Qu est-ce que le e-learning? Quelques définitions : Formation A Distance (FAD) : utilisation de tous les moyens pour favoriser l apprentissage, dont radio, TV, Internet La FAD existe depuis plus d un siècle!

Plus en détail

RÉFLEXIONS ET PISTES D ACTION POUR UNE CONCEPTION SOCIOCONSTRUCTIVISTE DE L APPRENTISSAGE DE LA PRATIQUE DU MENTORAT CHEZ LES MENTORS

RÉFLEXIONS ET PISTES D ACTION POUR UNE CONCEPTION SOCIOCONSTRUCTIVISTE DE L APPRENTISSAGE DE LA PRATIQUE DU MENTORAT CHEZ LES MENTORS RÉFLEXIONS ET PISTES D ACTION POUR UNE CONCEPTION SOCIOCONSTRUCTIVISTE DE L APPRENTISSAGE DE LA PRATIQUE DU MENTORAT CHEZ LES MENTORS LE M E N T O R A T : S A V O I R T I R E R P R O F I T D E C E T T

Plus en détail

Comité consultatif sur l application des droits

Comité consultatif sur l application des droits F WIPO/ACE/10/13 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 1 ER SEPTEMBRE 2015 Comité consultatif sur l application des droits Dixième session Genève, 23 25 novembre 2015 OUTILS PÉDAGOGIQUES POUR LA PROMOTION DU RESPECT

Plus en détail

Les métiers de la technologie éducative. Josianne Basque Professeure UER Éducation, TÉLUQ

Les métiers de la technologie éducative. Josianne Basque Professeure UER Éducation, TÉLUQ Les métiers de la technologie éducative Josianne Basque Professeure UER Éducation, TÉLUQ 2 Technologie Technologies Étude des techniques, outils et procédés Machines, environnements technologiques, outils,

Plus en détail

La conception de jeux vidéo éducatifs une méthodologie de recherche/création

La conception de jeux vidéo éducatifs une méthodologie de recherche/création Resumé de la version Web de la thèse Présenté par René St-Pierre Ph.D. Doctorat en Études et Pratiques des Arts Université du Québec à Montréal (UQAM) Janvier 2007 Objectif Cette méthode vise à outiller

Plus en détail

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Novembre 2010 La création d un profil de compétences en organisation communautaire en CSSS 1 s est imposée comme un des moyens pour

Plus en détail

PLAN DE COURS. Pierre G. Bergeron, La gestion dynamique : concepts, méthodes et applications, 3 e édition, Boucherville, Gaëtan Morin, 2001.

PLAN DE COURS. Pierre G. Bergeron, La gestion dynamique : concepts, méthodes et applications, 3 e édition, Boucherville, Gaëtan Morin, 2001. PLAN DE COURS OBJECTIFS DU COURS Ce cours vise deux objectifs. Premièrement, fournir à l étudiant une base de connaissances concernant la façon dont une organisation peut fonctionner efficacement ; deuxièmement,

Plus en détail

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos L A P P R E N T I S S A G E E N P R O F O N D E U R Présenté par : Michael Lafontaine, CGA, M. Fisc. Bruce Lagrange, CA, M. Sc. Patricia Michaud, CA, MBA Francis Belzile, CA, M. Fisc. Janie Bérubé, CA,

Plus en détail

Un dispositif de formation à distance DIPROBIB Diplôme professionnel de bibliothèque

Un dispositif de formation à distance DIPROBIB Diplôme professionnel de bibliothèque Un dispositif de formation à distance DIPROBIB Diplôme professionnel de bibliothèque Institut Universitaire de Formation Continue en partenariat avec le Service Commun de la Documentation Université des

Plus en détail

Séminaire GLOBAL. Principes généraux d évaluation (estimation?) des risques. Bruno Debray. Direction des risques accidentels

Séminaire GLOBAL. Principes généraux d évaluation (estimation?) des risques. Bruno Debray. Direction des risques accidentels 31/05/2006 - PAGE 1 Séminaire GLOBAL Principes généraux d évaluation (estimation?) des risques Bruno Debray Direction des risques accidentels 31/05/2006 - PAGE 2 Plan Quelques documents de référence sur

Plus en détail

L Approche programme

L Approche programme L Approche programme Margot Phaneuf, inf., Ph.D. mai 2003 Révision oct. 2012 Qu'est-ce que c'est? Le programme en soins infirmiers repose fondamentalement sur une organisation par programme. C est une

Plus en détail

PROJET: AEC Spécialisation en Médiation culturelle

PROJET: AEC Spécialisation en Médiation culturelle PROJET: AEC Spécialisation en Médiation culturelle Préparé par: Nancy Laflamme Responsable du développement de programmes Direction de la formation continue Cégep de Saint-Laurent Jeudi 7 mai 2015 Présentation

Plus en détail

Intégrer l accessibilité dans une chaîne de production e-learning Retour d expérience au Centre National d Enseignement à Distance

Intégrer l accessibilité dans une chaîne de production e-learning Retour d expérience au Centre National d Enseignement à Distance Forum européen de l accessibilité numérique 2015 Intégrer l accessibilité dans une chaîne de production e-learning Retour d expérience au Centre National d Enseignement à Distance Sommaire Programme Accessibilité

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU XXI E SIÈCLE : AU-DELÀ DU PRÊT DE LIVRES

LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU XXI E SIÈCLE : AU-DELÀ DU PRÊT DE LIVRES PLAN DE LA PRÉSENTATION Bref historique des bibliothèques publiques québécoises Quelques comparaisons au fil du temps La bibliothèque du XXIe siècle Le troisième lieu Le Learning Center Le FabLab LA BIBLIOTHÈQUE

Plus en détail

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc.

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. Plan La profession sage-femme Le baccalauréat Duo stage et maïeutique Évaluation

Plus en détail

L application des connaissances aux IRSC. Avril 2009

L application des connaissances aux IRSC. Avril 2009 L application des connaissances aux IRSC Avril 2009 L application des connaissances (AC) fait partie de notre mandat MISSION 4. IRSC a pour mission d exceller, selon les normes internationales reconnues

Plus en détail

Guide de l apprentissage mixte Questions de suivi

Guide de l apprentissage mixte Questions de suivi Guide de l apprentissage mixte Questions de suivi Le processus consiste à aider les conseillers à fournir des ateliers par étapes successives (ou mise à niveau). Ceci peut s effectuer de différentes manières,

Plus en détail

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet»

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet» FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveaux

Plus en détail

Technologies de l Information et de la. Communication (TICs) dans le curriculum

Technologies de l Information et de la. Communication (TICs) dans le curriculum Technologies de l Information et de la Communication (TICs) dans le curriculum 2006 Auteur: Dr Patti Swarts, Spécialiste de l éducation pour GeSCI, http://www.gesci.org Traduit en français grâce à Lionel

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants TRANSCRIPTION BALADO # 1 Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants d immersion en français, produite par des professeurs de l Institut des langues

Plus en détail

Université Hassan II - Mohammedia

Université Hassan II - Mohammedia Université Hassan II - Mohammedia Vers un environnement numérique de travail TANGER 12 12 06 Ahmed FAHLI fahli@univh2m.ac.ma 1 Nos Objectifs En matière d enseignementd Intégrer les TIC dans l enseignement

Plus en détail

Les nouvelles pédagogies de la formation

Les nouvelles pédagogies de la formation Chaire laborh en Management Humain et Transformations du Travail ILSM-Rapport de recherche RH-Entreprises Rapport de recherche, vol. 1 (3), 2011 Les nouvelles pédagogies de la formation Rapport théorique

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Le travail en équipe tout un contrat

Le travail en équipe tout un contrat Le travail en équipe tout un contrat Former des équipes performantes Jules Richard Maître d enseignement en communication École de technologie supérieure (Montréal) Sortir de sa zone de confort sans y

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

L approche par les compétences en formation

L approche par les compétences en formation L approche par les compétences en formation infirmière De l analyse des pratiques à l analyse de l activité, vers l émergence d une didactique des soins infirmiers Nathalie Alglave 1, Marc Nagels 2 1 Université

Plus en détail

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Apprendre en stage Présentation aux référents 02.09.2010 C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Et pour commencer De quoi un étudiant a-t-il besoin pour apprendre en stage? Contenu de la présentation Introduction

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

FAD, existe depuis plus d un siècle : FOAD : C est un dispositif qui s appuie sur des processus d apprentissage.

FAD, existe depuis plus d un siècle : FOAD : C est un dispositif qui s appuie sur des processus d apprentissage. FAD, existe depuis plus d un siècle : cours par correspondance, télévision média de formation, EAO, cassettes, vidéo, cédéroms des outils construits par une masse, pas pour des individus. FOAD : C est

Plus en détail

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or Karen BENOIST Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015 Côte d Or NOTRE OFFRE DE FORMATION ET D ATELIERS INVITATION AU CONTACT Les formations s adressent aux professionnels

Plus en détail

Cahier du participant

Cahier du participant Cahier du participant Formation Le Placement en ligne Formation réalisée et donnée par Montréal Aide mémoire Assistance : 1-866-640-3059 Votre NEQ Votre identifiant Votre mot de passe www.emploiquebec.gouv.qc.ca

Plus en détail

Les services de la SOFAD

Les services de la SOFAD Les services de la SOFAD Un volet essentiel de sa mission Marcelle Parr, conseillère recherche et développement 1946: Création des cours par correspondance (DGFD) 1972: Création de la Télé-Université 1988:

Plus en détail

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION, LA PANACÉE POUR L ENSEIGNEMENT DE LA GESTION?

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION, LA PANACÉE POUR L ENSEIGNEMENT DE LA GESTION? LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION, LA PANACÉE POUR L ENSEIGNEMENT DE LA GESTION? Louise Bertrand Directrice générale Télé-université Université du Québec à Montréal 1 Le rôle des écoles de gestion est

Plus en détail

CSI- AFRIQUE PROJET «RENFORCEMENT DES INTERVENTIONS DANS LE DOMAINE DE LA POLITIQUE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE»

CSI- AFRIQUE PROJET «RENFORCEMENT DES INTERVENTIONS DANS LE DOMAINE DE LA POLITIQUE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE» CSI- AFRIQUE PROJET «RENFORCEMENT DES INTERVENTIONS DANS LE DOMAINE DE LA POLITIQUE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE» Atelier de développement des compétences des chercheurs syndicaux 2 e Edition. Lomé, 20 au 23

Plus en détail

Portrait et enjeux Catherine Carré Judith Cantin

Portrait et enjeux Catherine Carré Judith Cantin Apprentissage en ligne, la nouvelle frontière? Portrait et enjeux Catherine Carré Judith Cantin 18 avril 2013 HEC Montréal Direction de l apprentissage et de l innovation pédagogique 1 Quelques faits Infrastructures

Plus en détail

Module 1 LES ARCHIVES ET LEUR IMPORTANCE

Module 1 LES ARCHIVES ET LEUR IMPORTANCE Module 1 LES ARCHIVES ET LEUR IMPORTANCE 1. Qu est-ce que les archives? 1.1 Une question à poser 1.2 Les archives, là où les choses commencent 2. L objet de l archivistique 2.1 Information et archives

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

LE SENTIMENT D EFFICACITÉ PERSONNELLE DES STAGIAIRES

LE SENTIMENT D EFFICACITÉ PERSONNELLE DES STAGIAIRES LE SENTIMENT D EFFICACITÉ PERSONNELLE DES STAGIAIRES Olivia Monfette, étudiante 2 e cycle, UQAM Johanne Grenier, professeure, UQAM Plan de la présentation 2 o Questionnaire sur SEP des stagiaires en éducation

Plus en détail

En général, ces personnes jouent un rôle essentiellement consultatif dans la recherche.

En général, ces personnes jouent un rôle essentiellement consultatif dans la recherche. Le financement de la recherche communautaire Ce document contient des informations concernant le processus de demande de fonds. La première section décrit les principales étapes de ce processus et donne

Plus en détail

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia L Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique ODESIA 1155 University suite 800 Montreal, Qc, Canada H3B 3A7 Phone: (514) 876-1155 Fax: (514) 876-1153 www.odesia.com Guillaume Bédard,

Plus en détail

l évaluation participative

l évaluation participative l évaluation participative Mardi du RIOCM par le Centre de formation populaire Décembre 2008 Pourquoi ce thème Maîtriser la notion d évaluation Démystifier ce qu est l évaluation participative Discuter

Plus en détail

Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires

Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires «L Avenir de l agriculture : l Agriculteur!» Le jeudi 10 novembre 2011 Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires Edith Luc, Ph.D. Consultante et auteure en leadership des personnes

Plus en détail

Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain)

Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain) Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain) PRÉSENTATION PROGRAMMATION DU FORUM Le leadership et la mobilisation

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA FOAD FORMATION DEVENIR E-FORMATEUR ET CONCEPTEUR DE CONTENUS PHASE 1 : DEVENIR E-FORMATEUR OU TUTEUR RELAIS PHASE 2 : DEVENIR CONCEPTEUR DE CONTENUS PEDAGOGIQUES MIS EN

Plus en détail

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME)

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) EDM1201 : Presse écrite ou Internet I EDM1202 : Presse écrite ou Internet II EDM3201 : Journalisme télévisuel ou radiophonique I EDM3202

Plus en détail

elearning LA FORMATION CONTINUE SECIB

elearning LA FORMATION CONTINUE SECIB Optimisez vos outils SECIB! LA FORMATION CONTINUE SECIB gagnez en compétences Depuis plus de 25 ans, SECIB améliore la performance et l organisation des cabinets d avocats au travers de solutions logicielles

Plus en détail

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Participer à l activité en ligne d un groupe Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Coopération et collaboration Travail coopératif : la tâche est divisée

Plus en détail

NVivo: du projet à la publication. Claude Julie Bourque, Ph.D. Université de Sherbrooke, Québec, Canada

NVivo: du projet à la publication. Claude Julie Bourque, Ph.D. Université de Sherbrooke, Québec, Canada NVivo: du projet à la publication Claude Julie Bourque, Ph.D. Université de Sherbrooke, Québec, Canada Du projet à la publication Cette présentation décrit brièvement comment la recherche de Claude Julie

Plus en détail

E-learning. et formation continuée. Dominique Rorive

E-learning. et formation continuée. Dominique Rorive E-learning et formation continuée Dominique Rorive Europe et E-learning E Recommandation de la CE Société de la connaissance intégration des TIC dans les systèmes d éducation et de formation en Europe

Plus en détail

Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE)

Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE) Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE) Intitulé de l UE Système d informations Nombre de crédits 07 Code UE.UE12.. Université : Université de Manouba Etablissement

Plus en détail

MASTER CONTRÔLE DE GESTION ET AUDIT ORGANISATIONNEL - SPÉCIALITÉ : AUDIT DES ORGANISATIONS ET MAÎTRISE DES RISQUES

MASTER CONTRÔLE DE GESTION ET AUDIT ORGANISATIONNEL - SPÉCIALITÉ : AUDIT DES ORGANISATIONS ET MAÎTRISE DES RISQUES MASTER CONTRÔLE DE GESTION ET AUDIT ORGANISATIONNEL - SPÉCIALITÉ : AUDIT DES ORGANISATIONS ET MAÎTRISE DES RISQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit, Economie, Gestion

Plus en détail

Quatre thèmes primordiaux pour les TICE au service de l'ouverture internationale des établissements

Quatre thèmes primordiaux pour les TICE au service de l'ouverture internationale des établissements Quatre thèmes primordiaux pour les TICE au service de l'ouverture internationale des établissements Panel modéré par Richard HOTTE Directeur du LICEF, TÉLUQ, Canada Avec la participation de Hichem CHAABANE,

Plus en détail

REFERENCES. ANADON, Marta (2001). Nouvelles dynamiques de recherche en éducation. Québec, Les Presses de l'université Laval. 118 pages.

REFERENCES. ANADON, Marta (2001). Nouvelles dynamiques de recherche en éducation. Québec, Les Presses de l'université Laval. 118 pages. REFERENCES Ouvrages ANADON, Marta (2001). Nouvelles dynamiques de recherche en éducation. Québec, Les Presses de l'université Laval. 118 pages. BEAUCHESNE, André, GARANT, Céline et DUMOULIN, Marie-Josée

Plus en détail

La cartographie des connaissances au service de l approche-programme en enseignement supérieur

La cartographie des connaissances au service de l approche-programme en enseignement supérieur Josianne Basque, 2014 Symposium L approche-programme en pédagogie universitaire : De la pratique à la recherche et vice-versa» 22 mai 2014 La cartographie des connaissances au service de l approche-programme

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance

Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance INTRODUCTION À L HISTOIRE POLITIQUE DU QUÉBEC (PROFESSEUR

Plus en détail

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 LP Blaise Pascal COLMAR Retour d expériences Choisir 2 images qui témoignent de votre ressenti dans votre prise de fonction Restitution au groupe LE REFERENTIEL

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Gestion des dossiers - la base Mercredi 1 février 2006 11 h 15 à 12 h Local 404

Gestion des dossiers - la base Mercredi 1 février 2006 11 h 15 à 12 h Local 404 Gestion des dossiers - la base Mercredi 1 février 2006 11 h 15 à 12 h Local 404 Résumé : Conseils, démarche et ressources visant à améliorer sa gestion documentaire. Questions : Comment mieux gérer ses

Plus en détail

Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires

Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires Par Sophie Bureau et Julie Lavallée Physiothérapeutes CIUSSS Capitale Nationale IRDPQ Photo: Défi sportif Mission de l établissement Adaptation

Plus en détail

2015-05-19. Contenu de la présentation. Approche par compétences

2015-05-19. Contenu de la présentation. Approche par compétences Développement d un programme d intégration et d orientation en santé mentale par une approche par compétences Mathieu Brouillette, conseiller en soins infirmiers Philippe Asselin, conseiller en soins spécialisés

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux

Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux par Stéphane Maisonnas, Ph.D., professeur Chercheur principal de la Chaire Philippe-Pariseault en commercialisation des marchés

Plus en détail

DOKEOS Evaluation Manuel du formateur

DOKEOS Evaluation Manuel du formateur Retrouvez-nous en ligne sur notre site dokeos.com/fr DOKEOS Evaluation Manuel du formateur 01 Trois raisons de choisir Dokeos EVALUATION Retrouvez-nous en ligne sur Dokeos.com/fr Construire Trois raisons

Plus en détail

"Le chemin est long du projet à la chose." Molière, Tartuffe.

Le chemin est long du projet à la chose. Molière, Tartuffe. "Le chemin est long du projet à la chose." Molière, Tartuffe. Stage PAF STL SPCL - Le Projet 05/04/12 1 La place du projet dans les programmes de STL SPCL Alors, qu est-ce qui s est passé? Elle se serait

Plus en détail

L expertise des analystes d AlphaValue au service des entreprises Une diffusion efficace de l analyse vers les gérants européens

L expertise des analystes d AlphaValue au service des entreprises Une diffusion efficace de l analyse vers les gérants européens L expertise des analystes d AlphaValue au service des entreprises Une diffusion efficace de l analyse vers les gérants européens Analyse financière - Diffusion - Stratégie Investisseurs RDV Investisseurs

Plus en détail

État de situation des soins palliatifs au Québec et défis qui nous attendent.

État de situation des soins palliatifs au Québec et défis qui nous attendent. État de situation des soins palliatifs au Québec et défis qui nous attendent. Plan de présentation Le Québec c est État des soins palliatifs au Québec. Éléments de réflexion. Les défis qui nous attendent.

Plus en détail

GGR 6003 Séminaire de géographie appliquée : Gestion de projet en environnement et géographie Automne 2013

GGR 6003 Séminaire de géographie appliquée : Gestion de projet en environnement et géographie Automne 2013 FACULTE DE FORESTERIE ET DE GÉOMATIQUE Département de géographie Cité universitaire Québec, Canada G1K 7P4 GGR 6003 Séminaire de géographie appliquée : Gestion de projet en environnement et géographie

Plus en détail

Le tutorat Formule de stage utilisée dans les programmes en sciences infirmières de l Université du Québec à Chicoutimi

Le tutorat Formule de stage utilisée dans les programmes en sciences infirmières de l Université du Québec à Chicoutimi Le tutorat Formule de stage utilisée dans les programmes en sciences infirmières de l Université du Québec à Chicoutimi Marie-Claude Bouchard, inf., Ph.D. (c) Professeure Sc. Inf. Colloque de l Acfas 9

Plus en détail

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES Présentées au conseil d établissement de l école Notre-Dame-du-Rosaire lors de la séance ordinaire du 9 juin 2014.

Plus en détail

6 ème Conférence Formation Alger, 1-2 décembre 2009 Technologies de formation et d apprentissage État de l art et stratégies d implantation Dr Gilbert Paquette Chaire de recherche CICE Centre de recherche

Plus en détail

La place de la RSE dans l enseignement des écoles de gestion

La place de la RSE dans l enseignement des écoles de gestion La place de la RSE dans l enseignement des écoles de gestion M Zali Bouchra, Ph.D., CFA Professeur, titulaire Stratégie, Responsabilité sociale et développement durable ESG UQAM Plan Introduction Approche

Plus en détail

Accompagner le personnel scolaire vers un engagement qui favorise le réinvestissement

Accompagner le personnel scolaire vers un engagement qui favorise le réinvestissement Accompagner le personnel scolaire vers un engagement qui favorise le réinvestissement Leadership et travail en équipe de collègues 2008 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone

Plus en détail

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises politique adoptée par le CECS le 6 novembre 2002 Suite à l adoption par le Comité des études de cycles supérieurs en psychologie du projet de modification

Plus en détail

I. PRESENTATION DE LA CHAIRE

I. PRESENTATION DE LA CHAIRE PANEL 6 LES CENTRES ET ECOLES DE FORMATION EN ADMINISTRATION ELECTORALE DANS L ESPACE FRANCOPHONE LA CHAIRE UNESCO DES DROITS DE LA PERSONNE ET DE LA DEMOCRATIE UNIVERSITE D ABOMEY-CALAVI (BENIN) PAR NOEL

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Utilisation du Numérique pour l Enseignement et l Evaluation des Compétences à l Université

Utilisation du Numérique pour l Enseignement et l Evaluation des Compétences à l Université 1er Colloque International sur l Usage du Numérique dans l Enseignement Supérieur Utilisation du Numérique pour l Enseignement et l Evaluation des Compétences à l Université Farida Bouarab-Dahmani Maitre

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation De «pair patient» à «pair aidant» : vers de nouvelles fonctions des destinataires de l action médico-sociale? Présentation Association Trait d Union 07.02.2014 Esther Hartmann, Pro Mente Sana Florence

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» L édition de CD/DVD Rapport rédigé par Peter Stockinger

Plus en détail

DIRECTION QUÉBÉCOISE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2014-2015

DIRECTION QUÉBÉCOISE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2014-2015 DIRECTION QUÉBÉCOISE de cancérologie Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie Devis pédagogique 2014-2015 Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé

Plus en détail

Classroom on line. Claroline une plate-forme Open Source de elearning et eworking. Qu est-ce que Claroline?

Classroom on line. Claroline une plate-forme Open Source de elearning et eworking. Qu est-ce que Claroline? Claroline une plate-forme Open Source de elearning et eworking Professeur Marcel LEBRUN Président du Consortium Claroline aisbl Université catholique de Louvain IPM Blog de M@rcel : http://bit.ly/blogdemarcel

Plus en détail

Préparation de l offre de services, Valorisation des résultats de la recherche universitaire

Préparation de l offre de services, Valorisation des résultats de la recherche universitaire Préparation de l offre de services, Propriété é intellectuelle et Valorisation des résultats de la recherche universitaire Karine Herreyre, Ph.D. Agente de valorisation Vice rectorat à l enseignement et

Plus en détail

Michel Beaudoin, UQO michel.beaudoin @uqo.ca

Michel Beaudoin, UQO michel.beaudoin @uqo.ca michel.beaudoin @uqo.ca Remerciements Coreper Groupe Conseil en Mathématique, Science et Technologie de l Outaouais Mme Paule Bellehumeur Enseignants des Cs de l Outaouais Mme Bouchra Zerhouni, assistante

Plus en détail

Stratégie d amélioration continue et évaluation participative

Stratégie d amélioration continue et évaluation participative DR Stratégie d amélioration continue et évaluation participative DR R.Vezin Peter SZERB chargé de mission développement durable, évaluation SOMMAIRE I. PARTIE: INTRODUCTION Contexte Expérimentation régionale

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES SIGLE DU COURS : APC-6008 AUTOMNE 2012 CAMPUS LAVAL

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES SIGLE DU COURS : APC-6008 AUTOMNE 2012 CAMPUS LAVAL SYLLABUS GESTION DES RESSOURCES HUMAINES SIGLE DU COURS : APC-6008 AUTOMNE 2012 CAMPUS LAVAL CHARGÉ DE COURS Benoit Marsan B.SC, MAP Tél : 450 471-0076 Courriel : benoit.marsan@umontreal.ca PRÉSENTATION

Plus en détail