Défibrillation cardiaque Quoi de neuf en 2012?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Défibrillation cardiaque Quoi de neuf en 2012?"

Transcription

1 Défibrillation cardiaque Quoi de neuf en 2012? Pierre MOLS Services des Urgences CHU Saint-Pierre, ULB SEMINAIRES IRIS Séminaire urgence IRIS 7 février 2012

2 Sommaire Recommandations DEA Défibrillation manuelle Revue littérature SEMINAIRES IRIS

3 Recommandations RCP de qualité 30: /min 5-6cm Minimaliser les pauses précédent le choc Anticiper les actions Simplifier les procédures SEMINAIRES IRIS Recommandation forte générale, pour tousles types de défibrillation

4 Defib. success % for FV SEMINAIRES IRIS EdelsonD et al. Resuscitation 2006; 71:

5 Défibrillation externe automatique Se laisser guider par le DEA Pas de RCP pendant l analyse SEMINAIRES IRIS PAS DE CHANGEMENT DES RECOMMANDATIONS

6 Défibrillation manuelle Privilégier les électrodes de défibrillation au palettes Port de gants (protection contre les accidents d électrocution) Préparer l équipe à le défibrillation Défibriller (recommandation ERC) Analyse du rythme en < 5 sec Reprendre RCP et charger le défibrillateur Stop RCP et défibriller en < 5 sec Reprendre immédiatement la RCP/2min SEMINAIRES IRIS Énergie 1 er choc : 150j au moins (biphasique) ou 360j monophasique Chocs suivants : soit énergie fixe soit croissante J

7 Défibrillation nécessaire (FV/TV) Reprendre la RCP SEMINAIRES IRIS

8 Défibrillation nécessaire (FV/TV) Charger le défibrillateur SEMINAIRES IRIS

9 Défibrillation nécessaire (FV/TV) SEMINAIRES IRIS Délivrer le Choc

10 Défibrillation nécessaire (FV/TV) SEMINAIRES IRIS Immédiatement reprendre la RCP

11 Défibrillation nécessaire (FV/TV) SEMINAIRES IRIS Immédiatement reprendre la RCP Minimiser MINIMISE les interruptions INTERRUPTIONS dans IN les CHEST compressions COMPRESSIONS thoraciques

12 Proposition NRC (Belgique, Hollande) Réanimation immédiate Allumer défibrillateur Charger au moins 150J SEMINAIRES IRIS Pause Évaluer le rythme 2012

13 Proposition NRC (Belgique, Hollande) Pause Évaluer le rythme Maximum 5 sec SEMINAIRES IRIS CHOC Réanimation immédiate 2012 FV, TdP, TVSP

14 Proposition NRC (Belgique, Hollande) Pause Évaluer le rythme Maximum 5 sec SEMINAIRES IRIS AESP Asystolie Réanimation immédiate 2012

15 Défibrillation, autres remarques générales Impédance transthoracique (Raser le thorax) Taille des électrodes (150 cm²,ø 8-12 cm) Phase ventilatoire Pression thoracique (8kg) Position des électrodes (1)sous la clavicule droite, (2) position V6 (1) précordiale G, (2) dessous omoplate G (1) dessous omoplate D, (2) position V6 (1) V6, (2) paroi latérale droite SEMINAIRES IRIS

16 Défibrillation, autres remarques RCP avant défibrillation n est plus recommandée 3 Chocs à l affilée (acceptable) Post-op chirurgical générales FV ou TVSP en salle de cathétérisme cardiaque FV ou TVSP patient monitoré, connecté au défibrillateur, ARCA en présence du médecin SEMINAIRES IRIS

17 Défibrillation, autres remarques générales Énergie du choc électrique et ondes de défibrillation 10 à 20 A pendant 10 ms Monophasique: tombe en désuétude Conversion FV/TV : 54-91% 360 j tout le temps Biphasique Biphasique tronquée, biphasique rectilinéaire, Conversion FV/TV : 85-98% Plus léger, moins cher (120J), au moins 150J, jusqu à 360J SEMINAIRES IRIS

18 Courant Monophasique 200 Joules Biphasique Standard 150 Joules Temps Rectiligne Biphasique 120 Joules RB120J BS130J Mono200J SEMINAIRES IRIS Ampère Gilbert Stroeijkens

19 t [ms] Ondes Multiples Biphasiques Tronquées SEMINAIRES IRIS Choisie pour les nouveaux DEA de Région de Bruxelles

20 Défibrillation, autres remarques Sécurité Gants Anticiper les actions Minimiser le contrôle préchoc car pas de RCP Oxygène générales Masque/ballon : mettre à distance de 1 m Masque/tube : pas de souci même avec sac récupérateur et 15l O2/min Respirateur/tube : surtout ne pas déconnecter SEMINAIRES IRIS

21 Littérature (ILS-ALS) RCP 2 minutes avant évaluation du rythme Ian G. Stiell et al. for the ROC Investigators, NEJM 2011, 365: Coup de poing précordial Pellis T et al Resuscitation 2009;80:17 23 Énergie fixe ou croissante Ian G. Stiell et al., Circulation 2007, 115: Electrodes versus palettes de défibrillation à la phase préhospitalière SEMINAIRES IRIS Kenneth R Stults et al., Ann Emerg Med1987;16:872 7

22 Early versus Later Rhythm Analysis in Patients with Out-of-Hospital Cardiac Arrest 9933 patients 5290 early analysis of cardiac rhythm 4643 later analysis analysis of cardiac rhythm Survival hospital discharge (primary outcome) 273 patients (5.9%) in the later-analysis group 310 patients (5.9%) in the early-analysis group SEMINAIRES IRIS Ian G. Stiell et all for the ROC Investigators, NEJM 2011, 365:

23 Ian G. Stiell et all for the ROC Investigators, NEJM 2011, 365:

24

25

26

27

28

29

30 Fixed low energy level J versus Escalating higher energy J

31

32

33 Self-adhesive monitor/defibrillation pads improve prehospital defibrillation success Compared self-adhesivemonitor/defibrillation electrode pads to standard chest monitoring leads and hand-held electrode paddles Prehospital ventricular fibrillation SEMINAIRES IRIS Stults KR et al Ann Emerg Med1987;16:872 7

34 Self-adhesive monitor/defibrillation pads improve prehospital defibrillation success Electrodes de defibrillation Palettes de défibrillation n Rapidité CEE 1.6 min 2.5 min <0.01 Succès CEE 55 (95%) 49 (71%) <0.05 Rythme organisé Après 1 ou 2 CEE 40 (69%) 24 (35%) <0.01 Admis vivant 30 (52%) 21 (30%) <0.025 CEE inapproprié (/artéfacts) SEMINAIRES IRIS 3% 23 <0.05 p Stults KR et al Ann Emerg Med1987;16:872 7

35

36

37 Defib. success % for FV SEMINAIRES IRIS EdelsonD et al. Resuscitation 2006; 71:

38 Littérature - DEA Défibrillation espace public (PAD) Casinos Espace public Hôpital Espace privé (maison) SEMINAIRES IRIS

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60 Bonne compression améliore l efficacité du choc Quality of out-of-hospital cardiopulmonary resuscitation with real time automated feedback : a prospective interventional studykramer-johansen J., Myklebust H., Wik L., et al. Resuscitation 2006 SEMINAIRES IRIS

61 Compressions thoraciques de qualité et survie Improving In-Hospital Cardiac Arrest Process and Outcomes With Performance Debriefing SEMINAIRES IRIS Edelson, Litzinger, Arora et al. Arch. Intern. Med % 60%

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER Le défibrillateur Dr Hamdi BOUBAKER Défibrillation ou Choc électrique externe le défibrillation: geste consistant à faire passer volontairement et brièvement un courant électrique dans le cœur en cas des

Plus en détail

QUELLE SÉQUENCE, QUELLE ÉNERGIE, QUELS NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS? Défibrillation en 2011

QUELLE SÉQUENCE, QUELLE ÉNERGIE, QUELS NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS? Défibrillation en 2011 QUELLE SÉQUENCE, QUELLE ÉNERGIE, QUELS NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS? Défibrillation en 2011 DÉFIBRILLATION Faire passer un courant électrique au travers du cœur à une intensité suffisante pour dépolariser une

Plus en détail

Algorithme de la RCP de base pour le public non formé

Algorithme de la RCP de base pour le public non formé Algorithme de la RCP de base pour le public non formé La victime ne bouge pas et ne répond pas Appeler le 15* Faire chercher un DAE La victime ne respire pas ou «gaspe» 100 compressions thoraciques 1 Continuer

Plus en détail

RCP / DEA Quoi de neuf en 2010?

RCP / DEA Quoi de neuf en 2010? RCP / DEA Quoi de neuf en 2010? Recommandations de l ERC - BRC http://www.erc.edu http://www.resuscitation.be Chaîne de survie Quoi de neuf? BLS Intrahospitalier Détection précoce Intervention rapide de

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 9 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Protocole N 41 Rédacteurs Dr V.HAMELIN, urgentiste Chenôve ; Dr L. QUEUDET, urgentiste Dijon

Plus en détail

D. A. E. Défibrillateur Automatisé Externe. Med-Cdt Yann Coulon 1

D. A. E. Défibrillateur Automatisé Externe. Med-Cdt Yann Coulon 1 D. A. E Défibrillateur Automatisé Externe Med-Cdt Yann Coulon 1 DSA : Défibrillateur Semi Automatique DEA : Défibrillateur Entièrement Automatique Med-Cdt Yann Coulon 2 Décret 98-239 du 27 Mars 1998 :

Plus en détail

Une énergie complète jusqu à 360 joules

Une énergie complète jusqu à 360 joules DEFIBRILLATEURS LIFEPAK Une énergie complète jusqu à 360 joules pour tous les patients qui en ont besoin. Une énergie complète jusqu à 360 joules pour tous les patients qui en ont besoin. Tous les défibrillateurs

Plus en détail

ACR Les enjeux. Sur 10 personnes présentant un ACR de cause cardiaque. 8 survies si choc électrique dans la minute

ACR Les enjeux. Sur 10 personnes présentant un ACR de cause cardiaque. 8 survies si choc électrique dans la minute ACR Les enjeux Sur 10 personnes présentant un ACR de cause cardiaque 8 survies si choc électrique dans la minute ACR Fibrillation ventriculaire ACR Cause connue, non cardiaque Hémorragie cérébro - méningée

Plus en détail

La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM

La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM 2009 1. La Défibrillation Automatisée Externe 1. 1. Définition : Défibrillation automatisée consiste à faire traverser le cœur en arrêt circulatoire

Plus en détail

Etude TACT. Thoracostomie bilatérale dans l Arrêt Cardiaque Traumatique. Dominique Savary david Delgado SAMU 74

Etude TACT. Thoracostomie bilatérale dans l Arrêt Cardiaque Traumatique. Dominique Savary david Delgado SAMU 74 Etude TACT Thoracostomie bilatérale dans l Arrêt Cardiaque Traumatique Dominique Savary david Delgado SAMU 74 Arrêt cardiaque traumatique Survie

Plus en détail

Prise en charge pré-hospitalière des arrêts cardiorespiratoires

Prise en charge pré-hospitalière des arrêts cardiorespiratoires DU cardiologie du sport Capacité de Médecine du Sport Paris 4 mars 2010 Prise en charge pré-hospitalière des arrêts cardiorespiratoires Dr Rifler Jean-Pierre Composite data illustrating relationship between

Plus en détail

LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE

LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence CESU 73 cesu 73 1 Sommaire historique et législation la chaîne de survie le défibrillateur semi automatique

Plus en détail

Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie.

Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie. Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie. d un haut-parleur qui donne des messages sonores et guide le sauveteur dans son action D un accumulateur (batterie) d énergie qui permet

Plus en détail

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA)

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Que devons nous savoir? Utiliser en toute sécurité un défibrillateur semi-automatique au cours de la réanimation cardio-pulmonaire Durée

Plus en détail

Téléchargez l application mobile sur l App Store et Google Play! Une formation utile et nécessaire

Téléchargez l application mobile sur l App Store et Google Play! Une formation utile et nécessaire la formation, d une Pour plus d information sur la formation en () G1K 7S6 () H5B 1H1 L arrêt cardiaque est l une des principales causes de décès au. rapide, une intervention visant à rétablir un rythme

Plus en détail

Le premier et le seul Défibrillateur Entièrement Automatique équipé d une réelle assistance au massage cardiaque Intègre la technologie Un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) 100% utile. En cas

Plus en détail

Summary of the main changes in the Resuscitation Guidelines

Summary of the main changes in the Resuscitation Guidelines Summary of the main changes in the Resuscitation Guidelines ERC 2010-2015 Benoît Claessens & Pierre MOLS Service des urgences et du SMUR CHU Saint-Pierre Emergency Medical System Centre 112 RCP DEA Centre

Plus en détail

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS Blaise Degueldre Objectifs du cours Le participant sera capable de : Effectuer une reconnaissance précoce et un appel à l aide, De réaliser une

Plus en détail

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille SOMMAIRE I. L arrêt cardiaque extra-hospitalier. II. L arrêt cardiaque intra-hospitalier.

Plus en détail

COEUR ET ACTIVITES PHYSIQUES SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E)

COEUR ET ACTIVITES PHYSIQUES SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E) SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E) PLAN PROPOSE LES GESTES DE PREMIERS SECOURS L'UTILISATION DU DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE ( SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE

Plus en détail

Introduction. La Séquence

Introduction. La Séquence Recommandations du Conseil Belge de Réanimation (BRC) pour la Réanimation Cardio-Pulmonaire et la Défibrillation Externe Automatisée par les premiers intervenants formés aux techniques de l Aide Médicale

Plus en détail

TITRE La défibrillation automatisé. l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique

TITRE La défibrillation automatisé. l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique TITRE La défibrillation automatisé l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique TITRE La défibrillation automatisé Plan d intervention Objectif La réglementation La chaîne de secours Objectif général

Plus en détail

Actualité sur la prise en charge de l arrêt cardiaque

Actualité sur la prise en charge de l arrêt cardiaque Actualité sur la prise en charge de l arrêt cardiaque 24 ème Congrès de la Coordination des Infirmiers Anesthésistes et de Réanimation de Caen et sa Région Dr Buléon Clément Pôle Réanimation-Anesthésie-SAMU,

Plus en détail

L arrêt cardio-respiratoire de l adulte : Recommandations 2005-2010

L arrêt cardio-respiratoire de l adulte : Recommandations 2005-2010 URGENCES EN MEDECINE GENERALE L arrêt cardio-respiratoire de l adulte : Recommandations 2005-2010 Adult cardio-respiratory arrest : Guidelines 2005-2010 P. Mols et B. Claessens Service des Urgences et

Plus en détail

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Professeur Pierre CARLI D.A.R. et SAMU Hôpital Necker Paris, France 1 AC et mort subite Le sujet s effondre brutalement (éventuellement convulse ) Interruption

Plus en détail

RECOMMANDATIONS RCP 2010 OPTIMISATION DU MCE Fréquence: 100/min Compression : 4 5cm Pas de balancement du tronc Main toujours en place Durée compression = relâchement 30 compressions / 2 insufflations

Plus en détail

Y a-t-il une place pour la planche à masser dans la prise en charge des arrêts cardiaques? Marc FOURNIER SAMU 13 AP-HM

Y a-t-il une place pour la planche à masser dans la prise en charge des arrêts cardiaques? Marc FOURNIER SAMU 13 AP-HM Y a-t-il une place pour la planche à masser dans la prise en charge des arrêts cardiaques? Marc FOURNIER SAMU 13 AP-HM Les recommandations de l ERC l MCE précoce l DSA précoce l Priorité au MCE par rapport

Plus en détail

Les drogues de l arrêt cardiaque extra hospitalier revisitées? Pierre Mols MD PhD Service des Urgences et du SMUR 10 janvier 2017.

Les drogues de l arrêt cardiaque extra hospitalier revisitées? Pierre Mols MD PhD Service des Urgences et du SMUR 10 janvier 2017. Les drogues de l arrêt cardiaque extra hospitalier revisitées? Pierre Mols MD PhD Service des Urgences et du SMUR 10 janvier 2017 Adrénaline Plan de l exposé haute dose dose normale Sans ou avec perfusion

Plus en détail

L arrêt cardiaque sur le terrain. Guillaume BOIS SDIS 68

L arrêt cardiaque sur le terrain. Guillaume BOIS SDIS 68 L arrêt cardiaque sur le terrain Guillaume BOIS SDIS 68 Epidémiologie de l AC extra-hospitalier 36-128/10 5 hbts/an. Europe : - 38/10 5 dont 17/10 5 FV. - Survie AC : 5,2 (Tartu, Estonie) à 20 % (Stavanger,

Plus en détail

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile 1 ARRÊT CARDIO-RESPIRATOIRE L arrêt cardiaque peut être d origine cardiaque ou secondaire

Plus en détail

seminaires iris Comment augmenter la survie des arrêts cardiaques extra hospitaliers?

seminaires iris Comment augmenter la survie des arrêts cardiaques extra hospitaliers? Comment augmenter la survie des arrêts cardiaques extra hospitaliers? Pierre Mols MD PhD Service des Urgences et du SMUR 13 janvier 2015 Predictors of survival from out-of-hospital cardiac arrest: a systematic

Plus en détail

Présentation ZOLL Médical France

Présentation ZOLL Médical France Présentation ZOLL Médical France Alain LEBON Albin Lamoureux ZOLL Médical France A propos de ZOLL Conception, fabrication et commercialisation d équipements avancés et non invasifs de réanimation cardiaque.

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version: 01 Date d'application : 17/11/2012 Réf.: CMUB-042 Pagination : 1 de 7 Rédacteurs Date 17/11/2012 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 042 Dr Valérie Hamelin (Chenove) Approbation

Plus en détail

DEA REGLES DE SECURITE ET UTILISATION PRATIQUE. D. CAILLOCE Pôle Anesthésie-Réanimation-SAMU

DEA REGLES DE SECURITE ET UTILISATION PRATIQUE. D. CAILLOCE Pôle Anesthésie-Réanimation-SAMU DEA REGLES DE SECURITE ET UTILISATION PRATIQUE D. CAILLOCE Pôle Anesthésie-Réanimation-SAMU LES CHIFFRES Europe :700 000 décès/an par mort subite France : 20 000 à 50 000 80% des AC ont lieu au domicile

Plus en détail

Arrêt cardiaque La chaîne de survie Alexis Burnod

Arrêt cardiaque La chaîne de survie Alexis Burnod Arrêt cardiaque La chaîne de survie Alexis Burnod Service d Anesthésie-Réanimation-Smur Hôpital Beaujon, Clichy 1 2 Recommandations françaises Recommandations formalisées d experts sur la prise en charge

Plus en détail

PRINCIPE ET FONCTIONNEMENT DES DÉFIBRILLATEURS AUTOMATIQUES IMPLANTABLES (DAI)

PRINCIPE ET FONCTIONNEMENT DES DÉFIBRILLATEURS AUTOMATIQUES IMPLANTABLES (DAI) PRINCIPE ET FONCTIONNEMENT DES DÉFIBRILLATEURS AUTOMATIQUES IMPLANTABLES (DAI) 2 Défibrillateur Automatique Implantable SOMMAIRE Introduction Indications Principe du DAI Historique Composants et structure

Plus en détail

DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 BROCHURE DU PRODUIT

DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 BROCHURE DU PRODUIT DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 BROCHURE DU PRODUIT DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 Les urgences cardiaques ne sont pas toutes identiques. Il en va de même pour les intervenants d urgence. Vous avez besoin de

Plus en détail

CardiOuest Mail : info@cardiouest.fr - Téléphone : 02.30.96.19.53.

CardiOuest Mail : info@cardiouest.fr - Téléphone : 02.30.96.19.53. CardiOuest Chaque jour en France, environ 200 personnes succombent d'un Arrêt Cardiaque Soudain (ACS). C'est 10 fois plus que le nombre de victime d'accident de la route. Faute d'intervention rapide, le

Plus en détail

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1 TECHNIQUE 9.1 MISE EN ŒUVRE D UN DAE 1. Justification La survie des personnes en arrêt cardio-respiratoire par fonctionnement anarchique du cœur est amélioré si une défibrillation est réalisée précocement.

Plus en détail

Les arythmies Attitude thérapeutique en urgence

Les arythmies Attitude thérapeutique en urgence Les arythmies Attitude thérapeutique en urgence 16/05/2008 Dr Bernard Jadoul 1 Comment est le patient? Recherche de signes cliniques de gravité: Bas débit cardiaque (pâleur, sudations, extrémités froides,

Plus en détail

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire SUC Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé Examen écrit intérimaire Version A Novembre 2010 Cours de SIR à l intention des

Plus en détail

DEA, 3 lettres encore trop méconnues

DEA, 3 lettres encore trop méconnues DEA, 3 lettres encore trop méconnues Trois lettres de l alphabet peu connues des professionnels de la santé. Trois lettres qui peuvent sauver la vie. D.E.A: Défibrillateur externe automatisé. Malheureusement

Plus en détail

Défibrillateur Cardiaque Automatisé

Défibrillateur Cardiaque Automatisé Défibrillateur Cardiaque Automatisé Décret n 2007-705 du 4 mai 2007 : autorise toute personne, même non médecin, à utiliser un défibrillateur pour sauver des vies. Def-i Accessible au grand public, ce

Plus en détail

Absence de conflit d intérêt :

Absence de conflit d intérêt : Absence de conflit d intérêt : Je n ai pas eu au cours des deux dernières années, une affiliation ou des intérêts financiers ou intérêts de tout ordre avec une société commerciale, ni reçu aucune rémunération

Plus en détail

RCP, DÉFIBRILLATION ET RCP MÉDICALISÉE :

RCP, DÉFIBRILLATION ET RCP MÉDICALISÉE : CFRC - Défibrillation RCP, DÉFIBRILLATION ET RCP MÉDICALISÉE : comment les concilier? * Communication du Pr Pierre CARLI ** COMMENT ORGANISER LA PRISE EN CHARGE? La première question qui se pose concerne

Plus en détail

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire Grâce au don du Rotary Club de Pont sur Yonne (http://www.rotary-pont-sur-yonne.com/), la commune dispose d un défibrillateur entièrement automatisé (DEA), en libre accès au magasin petit casino VIVAL,

Plus en détail

Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque

Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque U.F.R Médecine 51, rue Cognacq-Jay 51100 Reims Tel. 03 26 78 70 30, aleon@chu-reims.fr clepouse@chu-reims.fr, pgallet@chu-reims.fr www.lssc-med-reims.fr Chapitre 1

Plus en détail

Dr Chatoui FMC SOFOMEC 13/12/2012

Dr Chatoui FMC SOFOMEC 13/12/2012 Dr Chatoui FMC SOFOMEC 13/12/2012 Françaises 53e congrès national d anesthésie de réanimation et Médecine d urgence. Conférence d actualisation. Sfar 2011. Internationales Epidémiologie, étiologies Diagnostic

Plus en détail

Recommanda)ons+/+RCP+ perspec)ves+pour+2015?+

Recommanda)ons+/+RCP+ perspec)ves+pour+2015?+ Recommanda)ons+/+RCP+ perspec)ves+pour+2015?+ Pr++P8Y.++Gueugniaud+ SAMU+de+Lyon+ Pôle+«+Urgences+ +Réanima)on+Médicale+ +Anesthésie8Réanima)on+8+SAMU++8+»+ GH+Edouard+Herriot+ RCP en 2014! Alerte! RCP

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques Défibrillateur Philips HeartStart OnSite Caractéristiques techniques Défibrillateur Modèle Gamme de défibrillateur Éléments livrés Type d onde Énergie Intervalle entre chocs Délivrance rapide du choc Instructions

Plus en détail

ASSISTANCE MÉCANIQUE CARDIAQUE EXTERNE ET TUBE E.T. BOUSSIGNAC ADJUVANTS DE LA RCP?

ASSISTANCE MÉCANIQUE CARDIAQUE EXTERNE ET TUBE E.T. BOUSSIGNAC ADJUVANTS DE LA RCP? ASSISTANCE MÉCANIQUE CARDIAQUE EXTERNE ET TUBE E.T. BOUSSIGNAC ADJUVANTS DE LA RCP? Yves MAULE Cadre Infirmier Urgences & SMUR CHU Brugmann BXL Vice président Association Francophone des Infirmiers d Urgences

Plus en détail

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 L ARRET CARDIAQUE Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 INTRODUCTION On ne peut pas faire face à une situation que l on n a pas correctement évaluée L approche du malade en situation d urgence

Plus en détail

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS Préambule: rôle du secouriste niveau 2 Les détresses respiratoires 1-1- Rôle de la ventilation 1-2- Anatomie 1-3- Principales causes des détresses respiratoires

Plus en détail

FSN86100160: 04 décembre 2014. URGENT Notification de sécurité produit Moniteur/défibrillateur Philips HeartStart MRx

FSN86100160: 04 décembre 2014. URGENT Notification de sécurité produit Moniteur/défibrillateur Philips HeartStart MRx - 1/7 - Systèmes Concernés Produit : Moniteurs/défibrillateurs Philips HeartStart MRx Appareils concernés : appareils MRx ayant un numéro de série compris dans les plages suivantes : Modèle M3535A : US00100100

Plus en détail

Table ronde du 26 mars 2009

Table ronde du 26 mars 2009 La défibrillation Table ronde du 26 mars 2009 1 La défibrillation Généralités Le rythme cardiaque régulier ou rythme sinusal : le cœur se contracte et se relâche de façon régulière pour assurer un flux

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Modèle AED G3+ Le défibrillateur le plus fiable du marché 21/04/2011 DEFIBRILLATEUR ENTIEREMENT AUTOMATIQUE. Ref. Haléco : 036.946.

FICHE TECHNIQUE. Modèle AED G3+ Le défibrillateur le plus fiable du marché 21/04/2011 DEFIBRILLATEUR ENTIEREMENT AUTOMATIQUE. Ref. Haléco : 036.946. FICHE TECHNIQUE DEFIBRILLATEUR ENTIEREMENT AUTOMATIQUE Ref. Haléco : 036.946.93 Modèle AED G3+ Le défibrillateur le plus fiable du marché Mise en marche facile dès l ouverture du capot Electrodes simples,

Plus en détail

Les défibrillateurs POWERHEART G3

Les défibrillateurs POWERHEART G3 Au cœur de la réanimation Les défibrillateurs POWERHEART G3 Linde: Living healthcare* 2 Les défibrillateurs POWERHEART G3 La gamme de défibrillateurs POWERHEART Afin de compléter son offre de matériels

Plus en détail

Lecture préparatoire du cours de DEA

Lecture préparatoire du cours de DEA www.activecanadian.com ACTIVE Lecture préparatoire du cours de DEA Active Canadian vous souhaite la bienvenue à la formation de gestion d urgence des arrêts cardiaque. Pendant ce cours vous allez pratiquer

Plus en détail

Works like you work. La solution pour l accès public à la défibrillation. Le secourisme facile

Works like you work. La solution pour l accès public à la défibrillation. Le secourisme facile LIFEPAK CR Plus DEfibrillateur Works like you work. La solution pour l accès public à la défibrillation Le secourisme facile L arrêt cardiaque brutal frappe sans prévenir. LA MORT SUBITE Frappe sans prévenir.

Plus en détail

Équipements de secours.

Équipements de secours. Information produit Équipements de secours. Défibrillateurs et oxygène médical pour chaque besoin. 2 Équipements de secours Table des matières PanGas Healthcare 4 Powerheart G DAE Powerheart G Équipement

Plus en détail

FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS Le défibrillateur, un investissement pour la vie

FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS Le défibrillateur, un investissement pour la vie FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS Le défibrillateur, un investissement pour la vie Défibrillateur Samaritan Pad 300 P FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS 31 rue de Bavans 25113 Sainte-Marie Tél : 09.81 92 73 50

Plus en détail

En matière de réanimation cardiopulmonaire

En matière de réanimation cardiopulmonaire cardiopulmonaire : nouvelles recommandations Résumé : Les recommandations 2010 de l European Resuscitation Council (ERC) ont été publiées le 18 octobre 2010 et ont été mises en place dans l ensemble des

Plus en détail

Pour permettre à tout le monde d agir dans les moments extraordinaires. Défibrillateur Philips HeartStart HS1 Grand Public

Pour permettre à tout le monde d agir dans les moments extraordinaires. Défibrillateur Philips HeartStart HS1 Grand Public Pour permettre à tout le monde d agir dans les moments extraordinaires Défibrillateur Philips HeartStart HS1 Grand Public Tout le monde peut, à tout tout lieu, être victime d un En France, le taux de survie

Plus en détail

Caractéristiques techniques TEC-5521/TEC-5531

Caractéristiques techniques TEC-5521/TEC-5531 Caractéristiques techniques TEC-5521/TEC-5531 Défibrillateur Energie de sortie (sur 5 Ω) 2, 3, 5, 7, 1, 15, 2, 3, 5, 7, 1, 15, 2 et 27 J Précision de l énergie : 2 J: ±.5 J 3 J: ±1 J 5 to 15 J: ±2 J de

Plus en détail

R Series. Intervenez en toute confiance avec la technologie. Code Ready (Code Urgence)

R Series. Intervenez en toute confiance avec la technologie. Code Ready (Code Urgence) R Series Intervenez en toute confiance avec la technologie Code Ready (Code Urgence) Le premier et l unique défibrillateur Code-Ready Il n y a pas pire moment pour découvrir qu un défibrillateur n est

Plus en détail

Défibrillateur Philips HeartStart HS1 Grand Public

Défibrillateur Philips HeartStart HS1 Grand Public Pour permettre à tout le monde d agir dans les moments extraordinaires Défibrillateur Philips HeartStart HS1 Grand Public * Du sens et de la simplicité Tout le monde peut, à tout tout lieu, être victime

Plus en détail

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Gestes de secours Chapitre 5 Appel au secours Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Ce qu il ne faut pas faire Utiliser les signes conventionnels Choisir un endroit dégagé pour être repéré.

Plus en détail

Atelier gestes d urgences

Atelier gestes d urgences Atelier gestes d urgences L arrêt cardio-respiratoire Pré-test 1- Question à choix multiples: A- L arrêt cardio-respiratoire est plus souvent d origine respiratoire chez l enfant. B- L arrêt cardio-respiratoire

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU DAE FRED EASY SCHILLER

GUIDE D UTILISATION DU DAE FRED EASY SCHILLER µ GUIDE D UTILISATION DU DAE FRED EASY SCHILLER Allumer le DAE Appuyer sur le bouton MARCHE/ARRÊT pour allumer le dispositif Préparer le Patient (Utiliser le kit de secours présent dans la sacoche du DAE)

Plus en détail

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs AED Plus La meilleure assistance pour les sauveteurs RCP indispensable Les dernières recommandations publiées en 2010 par le conseil européen de réanimation (ERC, European Resuscitation Council) sont claires

Plus en détail

Le bon usage des stimulateurs et défibrillateurs cardiaques: ce que le médecin généraliste doit savoir. Rubén Casado Arroyo

Le bon usage des stimulateurs et défibrillateurs cardiaques: ce que le médecin généraliste doit savoir. Rubén Casado Arroyo Le bon usage des stimulateurs et défibrillateurs cardiaques: ce que le médecin généraliste doit savoir Rubén Casado Arroyo LA STIMULATION CARDIAQUE Qu est-ce qu un stimulateur cardiaque? Quelles sont les

Plus en détail

Prise en charge pré-hospitalière des arrêts cardiorespiratoires

Prise en charge pré-hospitalière des arrêts cardiorespiratoires La mort subite cardiaque Mulhouse 12 décembre 2009 Prise en charge pré-hospitalière des arrêts cardiorespiratoires Dr Rifler Jean-Pierre Urgentiste Montbard (SMUR 21 ) Médecin commandant (SDIS 21) «Le

Plus en détail

Bases Théoriques. Défibrillation et de la Stimulation AntiTachycardique. F. Hidden-Lucet Pitié-Salpêtrière APHP. de la

Bases Théoriques. Défibrillation et de la Stimulation AntiTachycardique. F. Hidden-Lucet Pitié-Salpêtrière APHP. de la de la Défibrillation et de la Stimulation AntiTachycardique F. Hidden-Lucet Pitié-Salpêtrière APHP DIU Rythmologie et Stimulation Cardiaque 2013 Défibrillation VF VF therapy Thanks I needed that! Défibrillation

Plus en détail

Défibrillations semi-automatique et entièrement automatique externes

Défibrillations semi-automatique et entièrement automatique externes 25-010-B-30 Défibrillations semi-automatique et entièrement automatique externes D. Jost, M. Ould-Ahmed, H. Degrange, G. Gueret, P. Heno, C. Fuilla Introduite en France par le Service d aide médicale d

Plus en détail

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Défibrillation et Grand Public Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Quelques chiffres (1) 50 à 60 000 décès en France par mort subite dont la moitié font suite à l apparition d une tachycardie

Plus en détail

MEDUCORE Standard Défibrillation, monitorage et ventilation en une seule main

MEDUCORE Standard Défibrillation, monitorage et ventilation en une seule main MEDUCORE Standard Défibrillation, monitorage et ventilation en une seule main MEDUCORE Standard Défibrillation, monitorage et ventilation en un En réanimation, MEDUCORE Standard est un partenaire fiable

Plus en détail

Objectifs - Plan. Identifier quelques concepts concernant debriefing et feed back. Définir la place de l émotionnel dans la simulation

Objectifs - Plan. Identifier quelques concepts concernant debriefing et feed back. Définir la place de l émotionnel dans la simulation COMMENT FAIRE UN BON DEBRIEFING? Tony Hosmans Master/DEA Sciences de la Santé Publique DAR CHU-Université de Liège Centre de Compétence et de Formation en Aide Médicale Urgente (CeCoFAMU) Objectifs - Plan

Plus en détail

URGENCES. Prise en charge primaire d un arrêt cardiaque chez l enfant (BLS) Chapitre 14. Points essentiels J. NAUD

URGENCES. Prise en charge primaire d un arrêt cardiaque chez l enfant (BLS) Chapitre 14. Points essentiels J. NAUD Chapitre 14 Prise en charge primaire d un arrêt cardiaque chez l enfant (BLS) J. NAUD Points essentiels Le basic life support (BLS) est une étape primordiale de la chaîne de survie. Un BLS suboptimal offre

Plus en détail

LA DÉFIBRILLATION AUTOMATISÉE EXTERNE 1. OBJECTIFS

LA DÉFIBRILLATION AUTOMATISÉE EXTERNE 1. OBJECTIFS LA DÉFIBRILLATION AUTOMATISÉE EXTERNE 1. OBJECTIFS 2. LES DIFFÉRENTS MAILLONS DE LA CHAÎNE DE SURVIE La chaîne de survie identifie les différentes actions à réaliser et qui ont une importance capitale

Plus en détail

HeartSine Samaritan PAD Des DAE qui sauvent des vies

HeartSine Samaritan PAD Des DAE qui sauvent des vies HeartSine Samaritan PAD Des DAE qui sauvent des vies www.heartsine.fr HeartSine Samaritan PAD 300/500 Des DAE qui sauvent des vies En cas d arrêt cardiaque subit, un défibrillateur de type DAE (défibrillateur

Plus en détail

30/04/2010 FICHE TECHNIQUE DEFIBRILLATEUR SEMI AUTOMATIQUE. Référence produit : 038.365.24

30/04/2010 FICHE TECHNIQUE DEFIBRILLATEUR SEMI AUTOMATIQUE. Référence produit : 038.365.24 FICHE TECHNIQUE DEFIBRILLATEUR SEMI AUTOMATIQUE Référence produit : 038.365.24 1 RESUME DES FONCTIONALITES Le défibrillateur externe automatique CardiAid est un dispositif facile à utiliser, spécialement

Plus en détail

POINTS FORTS CONGRES SRLF 2007

POINTS FORTS CONGRES SRLF 2007 POINTS FORTS CONGRES SRLF 2007 PONT A MOUSSON 15.05.2007 Dr LIBOT Loic SAMU 54 - SU Polyclinique Gentilly Points forts SRLF 2007 ACR Sepsis Utilisation précoce des vasopresseurs dans le choc hémorragique

Plus en détail

Evaluation DES pratiques

Evaluation DES pratiques Evaluation DES pratiques ProfessionnellES : Arrêt Cardiaque Vincent Piriou Service d Anesthésie Réanimation, Centre Hospitalier Lyon Sud, 69495 Pierre- Bénite Cedex. E.Mail : vincent.piriou@chu-lyon.fr

Plus en détail

Pour permettre à tout le monde d agir dans les moments extraordinaires. Défibrillateur Philips HeartStart OnSite Fiche produit

Pour permettre à tout le monde d agir dans les moments extraordinaires. Défibrillateur Philips HeartStart OnSite Fiche produit Pour permettre à tout le monde d agir dans les moments extraordinaires Défibrillateur Philips HeartStart OnSite Fiche produit Conforme aux directives 2005 Tout le monde, à tout lieu, peut être victime

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL «Au-delà de l obligation réglementaire, un enjeu de prévention» EVOLUTION DES PROGRAMMES DE SST Des textes récents des ministères chargés de la santé et de l intérieur

Plus en détail

Pour des interventions plus rapides, plus faciles et plus efficaces. Défibrillateur Philips HeartStart FR3 pour les réanimateurs professionnels

Pour des interventions plus rapides, plus faciles et plus efficaces. Défibrillateur Philips HeartStart FR3 pour les réanimateurs professionnels Pour des interventions plus rapides, plus faciles et plus efficaces Défibrillateur Philips HeartStart FR3 pour les réanimateurs professionnels sense and simplicity * * Du sens et de la simplicité Pour

Plus en détail

Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique

Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique Grilles d'évaluation Conformes au Guide national de référence GRILLE D'ÉVALUATION FORMATIVE DSA FE1 - RCP de base en équipe (sans DSA) Situation

Plus en détail

Prise en charge de l enfant en arrêt cardiorespiratoire en 2015

Prise en charge de l enfant en arrêt cardiorespiratoire en 2015 Prise en charge de l enfant en arrêt cardiorespiratoire en 2015 Daphné Vens Service des soins intensifs pédiatriques Hôpital universitaire des enfants Reine Fabiola (Bruxelles, Belgique) 41ème Journée

Plus en détail

Optimisation du massage cardiaque : recommandations 2015

Optimisation du massage cardiaque : recommandations 2015 1 Le Congrès Infirmiers. Infirmier(e)s d urgence 2016 Sfar. Tous droits réservés. Optimisation du massage cardiaque : recommandations 2015 Marie GODET 1,2, Dr Pascal CASSAN 2 1 École des infirmiers anesthésistes.

Plus en détail

LE DEFIBRILLATEUR IMPLANTABLE EN 2006. JLPR 2006 Dr Alexis Durand-Dubief Clinique du Tonkin-Infirmerie Protestante

LE DEFIBRILLATEUR IMPLANTABLE EN 2006. JLPR 2006 Dr Alexis Durand-Dubief Clinique du Tonkin-Infirmerie Protestante LE DEFIBRILLATEUR IMPLANTABLE EN 2006 JLPR 2006 Dr Alexis Durand-Dubief Clinique du Tonkin-Infirmerie Protestante Qu est ce qu un un défibrillateurd Fonctionnement d und défibriilateur Indication en 2006

Plus en détail

Soixante mille adultes sont victimes

Soixante mille adultes sont victimes dmt dossier médico-technique 89 TC 86 Le défibrillateur semi-automatique : place dans la chaîne des secours et intérêt dans le milieu du travail L opportunité de la mise en place de défibrillateurs semi-automatiques

Plus en détail

La science nous permet de progresser nos progrès vous aident à sauver des vies!

La science nous permet de progresser nos progrès vous aident à sauver des vies! Recommandations 2005 Congrès de l ERC - Stavanger 2006 Actualités scientifiques Laerdal : contribuer à sauver des vies La science nous permet de progresser nos progrès vous aident à sauver des vies! 2

Plus en détail

BLS AED-SRC COMPLET Basic Life Support Automated External Defibrillation

BLS AED-SRC COMPLET Basic Life Support Automated External Defibrillation BLS AED-SRC COMPLET Basic Life Support Automated External Defibrillation Swiss Resuscitation Council 2010 tous droit réservé «Le Défibrillateur» Swiss Resuscitation Council 2010 tous droit réservé Compétences

Plus en détail

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP)

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Chacun peut être confronté à une personne en arrêt cardio-respiratoire (ACR). Cela peut survenir lors de la pratique d un sport mais également sur la voie publique ou

Plus en détail

vous pouvez, vous aussi, sauver des vies.

vous pouvez, vous aussi, sauver des vies. Sauvons des Vies Le DAE HeartStart HS1 est un dispositif médical de classe IIb, fabriqué par Philips Healthcare et dont l évaluation de la conformité a été réalisée par le TÜV SUD 0123. Il est destiné

Plus en détail

DR RICHARD DUMONT SAMU/URGENCES CHRU MONTPELLIER LES RECOMMANDATIONS 2015 CE QUI NE CHANGE PAS

DR RICHARD DUMONT SAMU/URGENCES CHRU MONTPELLIER LES RECOMMANDATIONS 2015 CE QUI NE CHANGE PAS DR RICHARD DUMONT SAMU/URGENCES CHRU MONTPELLIER LES RECOMMANDATIONS 2015 CE QUI NE CHANGE PAS OBJECTIFS: RECOMMANDER S APPUYER SUR DES FAITS ET DES ÉTUDES FORTES ÉVITER DE CRÉER DE LA CONFUSION RESTER

Plus en détail

Programme d accès public à la défibrillation

Programme d accès public à la défibrillation Programme d accès public à la défibrillation Direction de la qualité des soins préhospitaliers et de l enseignement Révisé février 2012 Table des matières Introduction Page 1 La fibrillation ventriculaire

Plus en détail

LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002

LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002 LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002 Marie-Christine Delattre, Elodie Flahaut, Florence L Hostis Consultation de Rythmologie et Cardio A PrKacet Hôpital Cardiologique,

Plus en détail

Formation ALFORMEC JOURNEE DE MEDECINE D URGENCE

Formation ALFORMEC JOURNEE DE MEDECINE D URGENCE Formation ALFORMEC JOURNEE DE MEDECINE D URGENCE Alformec / Protection Civile / ALIAR / Cercle des Médecins Anesthésistes-Réanimateurs du Grand-Duché de Luxembourg Dr Guy LOOS / ERC 2007 L arrêt cardiaque

Plus en détail