La dématérialisation des pièces comptables et justificatives dans le secteur public local

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La dématérialisation des pièces comptables et justificatives dans le secteur public local"

Transcription

1 La dématérialisation des pièces comptables et justificatives dans le secteur public local DDFiP de la Creuse Felletin - 10 septembre 2012 Guéret - 11 septembre 2012

2 Sommaire Un cadre juridique sécurisé défini en étroite concertation avec les représentants nationaux des élus locaux, les administrations centrales de l Etat et les juridictions financières Les enjeux et l intérêt de la dématérialisation Les apports du Protocole d Echange Standard (PES) dans sa Version 2 (V2) Le caractère probant des pièces justificatives (PJ) émises par les collectivités locales Les conséquences de la transmission des PJ avec le PES V2 Les outils mis à la disposition par la DGFiP Le dispositif d accompagnement 2

3 Un cadre juridique sécurisé défini en étroite concertation avec les représentants nationaux des élus locaux, les administrations centrales de l Etat et les juridictions financières 3

4 Le cadre technique de la dématérialisation a été progressivement conçu depuis 2004 avec les représentants nationaux des élus locaux et des CRC Charte nationale Partenariale Signée le 7 décembre 2004 par les Ministres 13 associations nationales d ordonnateurs (AMF, ADF, ARF, AMGVF, AMRF, ACUF, ADCF, ACDOM, APVF, FOHLM, FHF, Conférence des Directeurs Généraux de CHU, Conférence des Directeurs de Centres Hospitaliers) 6 administrations centrales (DGFiP, DGME, DGCL, DHOS, DGUHC et DGAS) La Cour des Comptes et des représentants des Chambres Régionales des Comptes pour les juridictions financières Structure Nationale Partenariale La convention cadre nationale du 24 janvier 2012 dans version 1.2 (abroge les versions 1.0 du 18 janvier 2010 et 1.1 du 31 mai 2011) rassemble l ensemble des préconisations techniques consensuelles Accessible sur internet (site Bercy Colloc) : dema_chai/conv_cadr_2.html Fondée sur l arrêté du 3 Août 2011 mettant à jour l arrêté du 27 juin 2007 (BCFR A) 4

5 L arrêté du Ministre chargé du budget en date du 3 Août 2011, issu de cette concertation, donne une nouvelle impulsion aux chantiers de dématérialisation Deux évolutions majeures décidées par les partenaires nationaux : Au 1 er janvier 2012, la suppression des échanges sur disquettes et autres supports physiques pour la transmission des : flux comptables transmis avec les protocoles antérieurs au nouveau Protocole d Échange Standard Version 2 dit PES V2 (Indigo, Hmandat, Htitre, etc.) ; fichiers de virements et de prélèvements (cf. circulaire DGFiP-DGCL NOR BCRE C du 4 novembre 2011 diffusant des préconisations pour le chantier SEPA) ; exception : jusqu à l adoption du PES (aller recette et dépense), les pièces justificatives dématérialisées (par exemple, fichier et bulletins mensuels de la paye) sont transmises au comptable sur support Cd-Rom par l organisme public local. Au 1 er janvier 2015 (date limite), suppression des protocoles d échanges antérieurs et remplacement par le PES V2 pour : transmettre les flux comptables (recettes, dépenses, budget) ; transmettre les pièces comptables dématérialisées (titres de recette, mandats de dépense, bordereaux les récapitulant) ; transmettre les pièces justificatives dématérialisées (à l appui des mandats et des titres). 5

6 Le cadre conventionnel : le formulaire d adhésion au PES L adoption du PES V2 d Hélios par la collectivité (CEPL) et la dématérialisation des titres, mandats et bordereaux sont subordonnées à la signature du formulaire d adhésion au PES V2 par l ordonnateur Le formulaire d adhésion est signé par l ordonnateur et concerne une collectivité (le budget principal et tous les budgets annexes) Lorsque le PES V2 ne concerne pas tous les budgets d une collectivité, le formulaire le précise au regard de chaque domaine concerné La signature du formulaire d adhésion au PES V2 intervient dès la date de mise en production. Si le passage à la dématérialisation, à savoir plus de transmission papier des titres, mandats et bordereaux, s effectue postérieurement au passage en production, il convient d indiquer cette date dans le formulaire d adhésion Le formulaire d adhésion fonde la transmission au comptable par la collectivité des titres, mandats et bordereaux en remplacement des mêmes documents sur support papier à partir de la date de mise en œuvre de la dématérialisation mentionnée dans le formulaire 6

7 Les enjeux et l intérêt pour tous les partenaires de cheminer progressivement vers une cible d échanges dématérialisée sur toute la chaîne comptable de la dématérialisation 7

8 Les enjeux et l intérêt de la dématérialisation des échanges L enrichissement des échanges croissants entre les acteurs (services de l Etat, organismes publics locaux et juge des comptes) passe par : une unification de la chaîne budgétaire, comptable et financière (suppression de la rupture de la chaîne dématérialisée entre l ordonnateur, le comptable et le juge des comptes). une extension du périmètre de la dématérialisation (globale c est-à-dire à la fois des pièces comptables et justificatives) grâce à un éventail complet de solutions techniques conçues en concertation entre tous les partenaires nationaux. La recherche d une plus grande qualité des comptes des organismes publics locaux, d une meilleure sécurité et d une plus grande rapidité d exécution de leurs opérations La simplification et l accélération des échanges d informations comptables (I), la diminution des coûts de gestion (II) et l émergence de synergies (III) 8

9 I - Simplifier et accélérer les échanges d informations comptables entre chaque organisme local et son comptable public (1/2) Une gestion plus performante des recettes et des dépenses locales Réduction des délais de transmission au comptable des ordres de recouvrer (titres de recette) et des ordres de payer (mandats de dépense). Accélération du rythme d envoi aux débiteurs des avis des sommes qu ils doivent payer. Accélération du rythme des encaissements des usagers et du rythme de paiement des créanciers. Optimisation des chaînes administratives des services de l ordonnateur pour l achat aux fournisseurs et la facturation aux débiteurs (automatisation de certains contrôles). Décloisonnement de l information entre les services techniques et financiers des collectivités les plus importantes (coordination renforcée de la gestion). La dématérialisation, pour produire tous ses effets nécessite une réingénierie de l organisation et des procédures de l organisme, même si cette dernière n est pas un préalable (la démarche peut être progressive). 9

10 I - Simplifier et accélérer les échanges d informations comptables entre chaque organisme local et son comptable public (2/2) Le renforcement de la capacité de pilotage de l organisme (suivi plus précis et régulier de l encaissement de ses recettes, du paiement de ses dépenses, etc.) passe par : l enrichissement du système d information de l ordonnateur. l enrichissement des tableaux de bord de l ordonnateur (tableau de bord de l élu généralisé depuis le 11 juin 2012) alimentés à partir de ce même système d information. La fiabilisation des comptes pour optimiser la gestion passe par : le renforcement de la fiabilité des enregistrements comptables en s appuyant sur des données plus riches enregistrées dans le système d information et non plus dispersées sur de multiples documents papiers ; la sécurisation de la gestion comptable et financière en s appuyant sur une traçabilité accrue des enregistrements comptables. Sécuriser les échanges d informations entre les services de la collectivité et ceux de la DGFiP 10

11 II - Diminuer les coûts de gestion de ses données budgétaires et comptables par l organisme public local (supports, traitements, transport, etc.) Réduction des coûts de production des documents papier transmis au comptable public (permise par la transmission électronique des données) Coûts d impression (papier, consommables, matériel d impression et de reproduction, frais d affranchissement postal, etc.). Coûts de manipulation (tris, classement, etc.). Réduction des coûts d archivage et de recherche de l information archivée (passage à l archivage électronique) La dématérialisation s accompagne d un référencement et d un archivage électronique plus rigoureux de chaque pièce qui peut ainsi être trouvée plus facilement et rapidement. L archivage électronique des marchés publics, des délibérations, des arrêtés et autres pièces justificatives est mis à disposition des services non financiers de l ordonnateur pour les besoins non comptables de la collectivité. Recentrer le travail des différents agents des services de l ordonnateur sur des tâches à plus forte valeur ajoutée 11

12 III - Dégager des synergies pour simplifier les échanges avec d autres services de l État (approche globale de la dématérialisation de la gestion) Dématérialisation unique de pièces justificatives adressées à la fois aux services préfectoraux (contrôle de légalité) et aux comptables publics : délibérations, arrêtés, budgets, marchés publics, etc. Coordination des dispositifs ACTES (Préfecture) et HELIOS (comptable public) : Par exemple, la dématérialisation des délibérations/arrêtés et des documents budgétaires dans le cadre des relations entre ordonnateurs, comptables et Chambres Régionales des Comptes (CRC) peut être mise en œuvre : soit comme une suite logique de l'adhésion de la collectivité au Projet ACTES, soit indépendamment du projet ACTES (c'est-à-dire sans que l organisme ait préalablement adhéré au dispositif ACTES de la Préfecture). L'accord local de dématérialisation signé avec le comptable et la CRC est distinct de la convention de raccordement à ACTES que l ordonnateur peut signer avec la Préfecture. Pour les organismes locaux qui n ont pas encore adopté le protocole informatique PES V2 de la DGFiP : transmission des délibérations/décisions et des documents budgétaires sur Cd-Rom ou via un Extranet. Pour les collectivités locales qui ont adopté le protocole informatique PES V2 de la DGFiP : transmission des délibérations/décisions et des documents budgétaires via le Portail «Gestion Publique» de la DGFiP ou tiers de télétransmission. Anticipation des tendances de fond relatives aux échanges inter-administratifs. 12

13 La démarche progressive conseillée pour aboutir à une dématérialisation globale de la chaîne comptable et financière Préconisations de la convention cadre nationale (partenaires nationaux) Les travaux de dématérialisation des différentes catégories de pièces peuvent être menés successivement ou en parallèle, selon les choix de chaque collectivité ou établissement PJ Dématérialiser le plus de PJ avant l engagement des travaux de déploiement du PES Etats justificatifs de paye / Aide sociale Délibérations et décisions PJ de passation de marché PJ d exécution de marché PES V2 La dématérialisation des PJ est conseillée avant l engagement des travaux du PES Le PES aller recette et dépense est la modalité de transmission cible des PJ dématérialisées Titres, mandats dématériali sés bordereaux dématérialisés (Signature électronique du flux PES) Transmission des PJ dématérialisées Concentrer les efforts sur le déploiement du PES 13

14 Les apports du PES V2 14

15 Les principales différences entre les protocoles patrimoniaux et le Protocole d Echange Standard Version 2 (PES V2) Protocoles patrimoniaux Format dit «plat» présentant uniquement des données comptables Exemple de structuration des données avec le protocole patrimonial : « » Format de données de type «XML» Structurant des données comptables, avec des éléments concernant les pièces justificatives et la signature électronique Champs de données plus complet et plus précis : flux enrichis Exemple de format XML <Bordereau> <Exer V="2007"/> <IdBord V="9"/> <TypeBord V="01"/> <!-- 01 = Ordinaire --> <Piece> <IdPce V="91"/> <TypPce V ="01"/> <!-- 01 = Ordinaire --> <LigneDePiece> <Nature V="6574"/> <MtHT V=»322.00"/> </LigneDePiece> </Piece> </Bordereau> PES V2 15

16 La présentation du PES V2 : structure d un flux PES selon le principe des poupées russes 16

17 La présentation du PES V2 : modalités d analyse des flux 17

18 La présentation du PES V2 : modalités d analyse des flux 18

19 La présentation du PES V2 : cohérence du type de pièce et de la nature de pièce avec le type de bordereau (exemple d aide dans l outil XéMélios) 19

20 La présentation du PES V2 : modalités d analyse des flux 20

21 La présentation du PES V2 : le bloc ligne de pièce (les modes de règlement autorisés en dépense) - exemple d aide dans XéMélios 21

22 La présentation du PES V2 : modalités d analyse des flux 22

23 La présentation du PES V2 : les combinaisons possibles entre nature et catégorie de tiers - exemple d aide dans XéMélios 23

24 La présentation du PES V2 : analyse des flux PES V2 liste des contrôles - Pièces Justificatives «PJ» Contrôle des versions de PES PJ la balise <IdVer> doit être valorisée à «1» Contrôle de référencement de PJ avec PJRef les PJ contenues dans les flux doivent avoir des identifiants différents les valeurs de toutes les balises PES_PJ / PJ / Id unique doivent être différentes un Id unique est utilisé pour une seule PJ un mandat ou un titre peut avoir une ou plusieurs PJ une PJ peut être liée à plusieurs mandats ou titres 24

25 La présentation du PES V2 : analyse des flux PES - Pièces Justificatives (PJ) - Traduction de la PJ dans Hélios 25

26 La présentation du PES V2 : analyse des flux PES V2 - signature Liste des contrôles «signature» la moindre modification dans le flux invalide la signature (analyse en erreur du flux signé) si les 2 informations <InfoDematerialisee> = 1 et <MtCumulAnnuel> (montant cumul annuel) ne sont pas présentes et correctes, le bordereau signé est invalide utilisation de certificats référencés : celui mis gratuitement à disposition par la DGFiP ou les PRISV1 délivrés par un prestataire de service de certification électronique (PSCe), société privée qui offre ce type de certificat dit d entreprise qui sont acceptés par tous les télé-services des autorités administratives (déclaration de TVA, déclarations sociales, marchés publics en ligne, etc.) signature globale du flux ou signature unitaire par bordereau 26

27 La présentation du PES V2 : analyse des flux PES - Signature électronique dans Hélios 27

28 La présentation du PES V2 : les acquittements du Guichet XML Principe chaque transmission de flux PES V2 par le guichet XML donne lieu à la mise à disposition d un acquittement (flux ACK) à destination de l ordonnateur, via le dispositif de télétransmission de sa collectivité, c est-à-dire : soit via son TDT - Tiers De Télétransmission (mise à disposition automatique de l'ordonnateur) soit via le Portail Gestion Publique (à charge pour l ordonnateur de le récupérer) 2 cas d acquittement possibles Ack OK => Intégration correcte dans Hélios du bordereau(x) ou PJ Ack KO => Rejet du Bordereau(x) ou PJ (pas d intégration dans Hélios) 28

29 Les modalités de transmission des flux PES V2 Il y a deux possibilités pour transmettre électroniquement les données dématérialisées Dépôt des fichiers sur un espace mis à disposition par la DGFiP (Portail DGFiP). Ce mode est gratuit, manuel et unitaire. Transfert des fichiers via un Tiers De Télétransmission (TDT) externe avec des services à valeur ajoutée. Exemple : automatisation des envois de flux. La solution choisie doit s adapter à la volumétrie des flux de la collectivité Une collectivité générant un volume limité de flux peut se contenter de déposer ses fichiers sur l espace mis à disposition par la DGFiP et récupérer les flux retours manuellement. Une collectivité générant de nombreux flux pourrait s orienter vers une solution plus industrielle (TDT). 29

30 Le caractère probant des pièces justificatives émises par les collectivités locales à l appui des titres et des mandats 30

31 Les délibérations et décisions ainsi que les certificats administratifs, les procès-verbaux et autres états liquidatifs qui émanent des collectivités locales n ont pas à être re-matérialisés dès lors que les documents respectent les formats définis à l article et l annexe de la convention cadre nationale du 24 janvier 2012 l alinéa 2 de l article D du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT) prévoit : «la signature manuscrite ou électronique [...] du bordereau récapitulant les mandats de dépense emporte justification du service fait des dépenses concernées et attestation du caractère exécutoire des pièces justifiant les dépenses concernées» ; l alinéa 3 de l article D du CGCT prévoit : «la signature manuscrite ou électronique [...] du bordereau récapitulant les titres de recettes emporte attestation du caractère exécutoire des pièces justifiant les recettes concernées et rend exécutoires les titres de recettes qui y sont joints [...]» ; l article 5 de l arrêté du 27 juin 2007 modifié par celui du 3 août 2011 précise : «La transmission au comptable public par l'ordonnateur ou son représentant de fichiers aller recette et dépense, signés électroniquement dans les conditions fixées à l'article 4, conformément au protocole d'échange standard dans ses versions 2 et suivantes, dispense l'ordonnateur ou son représentant de produire les mandats de dépenses, les titres de recettes, les bordereaux de mandats et les bordereaux de titres sur support papier au comptable public. Dans le respect des dispositions du présent arrêté, ces données électroniques ont un caractère probant tant à l'égard du comptable public, que de la chambre régionale des comptes [...] ou des tiers». La certification du caractère exécutoire des pièces justificatives (PJ) le signataire a compétence : la signature du bordereau vaut caractère exécutoire des PJ jointes ; le signataire n a pas compétence : la signature électronique de la certification du caractère exécutoire devra être transmise avec la pièce justificative électronique. 31

32 Les conséquences de la transmission des pièces justificatives (PJ) avec le PES V2 32

33 Les conséquences de la transmission des PJ avec le PES V2 Quels sont les avantages de la transmission des PJ dématérialisées avec le PES V2? Transmission dans un flux unique Pas d autre modalité (Cd-Rom/Dvd-Rom, extranet, etc.). Accès aux pièces justificatives (PJ) à partir du titre/mandat concerné d Hélios Stockage et restitution des PJ de manière centralisée dans le compte de gestion dématérialisé L archive issue de l application CDG-D comporte à la fois le compte de gestion sur chiffres étendu, les flux PES transmis par la CEPL, les PJ électroniques transmises dans le flux PES V2 (transmission filaire vers les CRC et PIAA). Pour les PJ électroniques non transmises avec les flux PES V2, les supports (Cd-Rom, etc.) sont transmis au juge des comptes sans qu il soit nécessaire de prévoir des supports autres (que ce qui est constitué dans le cadre de CDG-D) ; le référencement des pièces figure sur les titres et mandats compris dans l archive. Quelles sont les conséquences du passage au PES V2 pour les flux comptables? Les flux PES recette/dépense ont valeur probante Les flux PES V2 ne peuvent être modifiés par le comptable pour les données restituées au compte de gestion (exemple : imputation budgétaire/code fonction/ code opération, etc.). Pas de doublon d un même numéro de bordereau. Possibilité de rejet d un titre/mandat au sein d un bordereau. 33

34 Pour faciliter la mise en œuvre de la dématérialisation, la DGFiP met gratuitement à disposition des organismes locaux divers outils 34

35 Les outils mis gratuitement à disposition par la DGFiP Le Portail «Gestion Publique» de la DGFiP sur internet, pour permettre aux ordonnateurs et à leurs collaborateurs de : Consulter en ligne les données enregistrées par le comptable dans Hélios (exécution des dépenses et des recettes, niveau de trésorerie, etc.). Transmettre et déposer les fichiers informatiques des opérations comptables destinés à Hélios. Échanger, dans les deux sens, d autres données dématérialisées avec le comptable. L offre d outil pour la signature électronique des pièces comptables permettant de supprimer leur équivalent sur support papier : La délivrance d un certificat gratuit par la DGFiP pour signer les flux PES transmis par les organismes publics locaux (ordres de dépense et recette). L outil de signature, intégré dans XéMéLios (cf. infra), pour signer ces flux PES. L outil XéMéLios ( ou Logiciel libre et gratuit d analyse des données au format XML (permettant des tris et recherches multicritères, visualisation de fichiers XML) mis gratuitement à la disposition de tous les acteurs. Possède d autres fonctionnalités (analyse, signatures des flux PES, vérification de la validité de la signature, etc.) et est utilisé comme support à différents types de dématérialisation (paye, aide sociale, etc.). N est pas un outil d archivage. 35

36 La réussite du chantier de dématérialisation des pièces comptables et justificatives est conditionnée par la mobilisation de tous les acteurs concernés 36

37 La Direction Départementale des Finances Publiques de la Creuse planifie les opérations de déploiement avec les organismes publics locaux volontaires Un recensement des organismes volontaires : Via les comptables publics. Et au moyen de contacts directs pour promouvoir la dématérialisation. Une planification des travaux sur la période 2012 à fin 2014 : La date butoir de généralisation du PES V2 (en remplacement des protocoles informatiques antérieurs), le 1 er janvier 2015, doit être anticipée (adaptation des logiciels). Les préparatifs (tests préalables, etc.) des différents organismes ne doivent pas être concentrés au même moment pour bénéficier d un accompagnement optimal. Le comptable public demeure l interlocuteur privilégié de chaque ordonnateur Conseils méthodologiques (organisation du chantier, bonnes pratiques à mutualiser, etc.). Communication de la documentation disponible (élaborée par les partenaires nationaux). Mise en relation avec des experts spécialisés du niveau départemental, interrégional voire national. 37

38 Des interlocuteurs désignés pour accompagner les collectivités et établissements dans ce chantier de dématérialisation Les acteurs du réseau de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) Le comptable de la collectivité ou de l établissement public local. Le correspondant dématérialisation de la Direction Départementale des Finances Publiques (1 er niveau d appui et d assistance des comptables publics). Les acteurs du réseau des ordonnateurs Les associations locales d élus. Les structures locales d appui ayant une compétence informatique au profit de leurs adhérents (Exemple : SDIC 23). Les éditeurs de logiciels Les solutions techniques PES V2 Guichet XML dépense/recette/pj des éditeurs doivent être validées, au préalable, par le Pôle National Dématérialisation de la DGFiP. Une action de promotion de la dématérialisation à relayer par les partenaires de la DGFiP en direction de chaque collectivité et établissement public local. 38

39 Merci de votre attention DDFiP de la Creuse Felletin - 10 septembre 2012 Guéret - 11 septembre 2012

LES ECHANGES DEMATERIALISES ENTRE L ORDONNATEUR ET LE COMPTABLE

LES ECHANGES DEMATERIALISES ENTRE L ORDONNATEUR ET LE COMPTABLE LES ECHANGES DEMATERIALISES ENTRE L ORDONNATEUR ET LE COMPTABLE Le Contexte comptable : Hélios, l application unique du secteur public local de la DGFiP DGFIP 26 CRC Etat Secteur Local 2 665 Postes Comptables

Plus en détail

La dématérialisation des pièces comptables et justificatives dans le secteur public local 18 septembre 2014

La dématérialisation des pièces comptables et justificatives dans le secteur public local 18 septembre 2014 La dématérialisation des pièces comptables et justificatives dans le secteur public local 18 septembre 2014 Les obligations réglementaires A compter du 1er janvier 2015, toutes les collectivités devront

Plus en détail

La dématérialisation dans le secteur public local. Réunion Dématérialisation 20 février 2012

La dématérialisation dans le secteur public local. Réunion Dématérialisation 20 février 2012 La dématérialisation dans le secteur public local Réunion Dématérialisation 20 février 2012 La dématérialisation : un plan d action en partenariat Charte nationale partenariale Cadre National d Acceptation

Plus en détail

Groupe de travail SNP/EPS

Groupe de travail SNP/EPS La dématérialisation des documents de la chaîne comptable et financière dans le secteur public local et de santé Groupe de travail SNP/EPS le 10 janvier 2013 LA DEMATERIALISATION UN ENJEUX STRATEGIQUE

Plus en détail

La dématérialisation dans le secteur public local. Comité local du conseil fiscal et financier aux collectivités 8 juin 2011

La dématérialisation dans le secteur public local. Comité local du conseil fiscal et financier aux collectivités 8 juin 2011 La dématérialisation dans le secteur public local Comité local du conseil fiscal et financier aux collectivités 8 juin 2011 La dématérialisation dans le secteur public local 1- La dématérialisation des

Plus en détail

La dématérialisation des documents de la chaîne comptable et financière dans le secteur hospitalier. A, le juin 2013

La dématérialisation des documents de la chaîne comptable et financière dans le secteur hospitalier. A, le juin 2013 La dématérialisation des documents de la chaîne comptable et financière dans le secteur hospitalier A, le juin 2013 1. La dématérialisation, un enjeu stratégique 1. La dématérialisation, un enjeu stratégique

Plus en détail

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS Objet de la présente fiche La fiche vise à présenter le contexte organisationnel et informatique de la conduite d un projet de dématérialisation

Plus en détail

Journées des maires de la Mayenne 15 février 2013. Préfecture de la Mayenne

Journées des maires de la Mayenne 15 février 2013. Préfecture de la Mayenne Journées des maires de la Mayenne 15 février 2013 Préfecture de la Mayenne La dématérialisation pour faciliter les échanges comptables entre les collectivités locales et la DGFiP 1 Préambule: un cadre

Plus en détail

Le PESv2 doit remplacer à horizon 2015 les protocoles tels qu Indigo utilisé aujourd hui par les collectivités

Le PESv2 doit remplacer à horizon 2015 les protocoles tels qu Indigo utilisé aujourd hui par les collectivités Qu est ce que la dématérialisation de la chaîne financière et comptable? La génération de flux comptables : La génération des éléments nécessaires au Trésorier ( bordereau + mandats/titres + pièces justificatives)

Plus en détail

10èmes Rencontres Mondiales du Logiciel Libre. NANTES, Le 7 Juillet 2009

10èmes Rencontres Mondiales du Logiciel Libre. NANTES, Le 7 Juillet 2009 10èmes Rencontres Mondiales du Logiciel Libre NANTES, Le 7 Juillet 2009 Les principes généraux : enjeux, approche partenariale... 2 Des enjeux financiers et qualitatifs les coûts de papier, d édition et

Plus en détail

matérialisation dans le secteur public : bilan et perspectives

matérialisation dans le secteur public : bilan et perspectives Présentation du plan d action de la dématérialisation dans le secteur public La dématd matérialisation dans le secteur public : bilan et perspectives D AVERSA Adrien Analyste Pôle National de Dématérialisation

Plus en détail

La dématérialisation de tous les échanges avec la trésorerie

La dématérialisation de tous les échanges avec la trésorerie La dématérialisation de tous les échanges avec la trésorerie Conférence du 18 février 2014 proposée dans le cadre de l UPEL 71 Julien Carnot, chef de projets Dématérialisation au GIP e-bourgogne Au programme

Plus en détail

La dématérialisation dans le secteur public local.

La dématérialisation dans le secteur public local. La dématérialisation dans le secteur public local. Réunion d information Epinal, le 14/10/2014 Ordre du Jour La modernisation et la simplification des procédures: L accélération du déploiement d de la

Plus en détail

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG.

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG. > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Les élus du Centre de Gestion souhaitent proposer aux collectivités un

Plus en détail

La dématérialisation des échanges et des moyens de paiement

La dématérialisation des échanges et des moyens de paiement La dématérialisation des échanges et des moyens de paiement Réunions Inter-cantonales en partenariat avec l AMF, Association des Maires de France. DDFiP du Cantal Mars 2012 1 1- La dématérialisation 2

Plus en détail

La dématérialisation dans le secteur public local des documents «papier» de la chaîne comptable et financière. J-F NICOL mars 2005 1

La dématérialisation dans le secteur public local des documents «papier» de la chaîne comptable et financière. J-F NICOL mars 2005 1 La dématérialisation dans le secteur public local des documents «papier» de la chaîne comptable et financière J-F NICOL mars 2005 1 1- Un contexte favorable Des évolutions juridiques : facture électronique

Plus en détail

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2 > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

La dématérialisation dans le secteur hospitalier

La dématérialisation dans le secteur hospitalier La dématérialisation dans le secteur hospitalier Généralités Généralités Qu est ce que le PES? Le PES est un format de données de type XML («langage de balisage extensible») Le PES est un Protocole d Échanges

Plus en détail

La dématérialisation des documents de la chaîne comptable et financière dans le secteur public local.

La dématérialisation des documents de la chaîne comptable et financière dans le secteur public local. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES DE l EURE Division secteur public local boulevard Georges Chauvin 27023 Evreux Cedex Affaire suivie par mr Kerbaul

Plus en détail

Réunion ASA. Prades 3 décembre 2014

Réunion ASA. Prades 3 décembre 2014 Réunion ASA Prades 3 décembre 2014 EXECUTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE Points de repère Exécution budgétaire et comptable: Points de repère Une application de l instruction M14 < 500 habitants Améliorer

Plus en détail

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires Collectivités 1. Présentation générale du projet Actes Budgétaires 2. Bilan de l expérimentation de 2011 3. Les changements au sein des

Plus en détail

Politique de Signature électronique Hélios. de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP)

Politique de Signature électronique Hélios. de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) Direction Générale des Finances Publiques --------- Politique de Signature électronique Hélios de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) Pour les flux informatiques transmis par les ordonnateurs

Plus en détail

Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires

Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires Cet accord local vaut adhésion des signataires aux dispositions de la convention cadre nationale

Plus en détail

Dématérialisation PES V2

Dématérialisation PES V2 Dématérialisation PES V2 D E R N I È R E N O U V E L L E Bonjour, A compter du 01/01/2015, seul le protocole d échange PES V2 sera supporté par les trésoreries. Il remplacera les protocoles d échanges

Plus en détail

Déploiement du PES v2. 09 & 10 Octobre 2014 à PERPIGNAN

Déploiement du PES v2. 09 & 10 Octobre 2014 à PERPIGNAN Déploiement du PES v2 09 & 10 Octobre 2014 à PERPIGNAN La Société Créée en 1981 Société française, indépendante Un chiffre d affaires en croissance depuis sa création 4,6 millions d euros 47 personnes

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 AVRIL 2014 DELIBERATION N CR-14/20.153 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DES RESSOURCES HUMAINES Stratégie régionale de déconcentration des fonctions Ressources Humaines Convention

Plus en détail

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0.

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0. Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des Kit de communication à destination des fournisseurs Version 2.0 Réf : SOMMAIRE Introduction Enjeux de la dématérialisation fiscale des Description

Plus en détail

Présentation du Portail Gestion Publique

Présentation du Portail Gestion Publique Présentation du Portail Gestion Publique PRESENTATION DU PORTAIL DE LA GESTION PUBLIQUE Le Portail permet de transférer et de consulter des informations de manière sécurisée. Afin d améliorer son offre

Plus en détail

La dématérialisation des Ordres de Mission & des Etats de Frais

La dématérialisation des Ordres de Mission & des Etats de Frais La dématérialisation des Ordres de Mission & des Etats de Frais La gestion des NF et OM Quelques caractéristiques remarquables: Une gestion centralisée 30 000 NF par an pour 3500 agents/ 8500 Beaucoup

Plus en détail

ASPECTS GENERAUX de la DEMATERIALISATION

ASPECTS GENERAUX de la DEMATERIALISATION 1 ASPECTS GENERAUX de la DEMATERIALISATION La dématérialisation du relevé des opérations d achats publics effectués par carte complète, accélère et sécurise la régularisation de l avance faite aux fournisseurs

Plus en détail

L'administration électronique à la DGFIP. Gestion Publique

L'administration électronique à la DGFIP. Gestion Publique L'administration électronique à la DGFIP Gestion Publique L'administration électronique : Gestion publique La dématérialisation dans le secteur public local : Signature électronique Le portail Internet

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du jeudi 8 décembre 2011

Délibération au Conseil Municipal du jeudi 8 décembre 2011 Délibération au Conseil Municipal du jeudi 8 décembre 2011 6 Titre de recettes payable par Internet (TIPI). Les collectivités territoriales ont la possibilité de proposer aux usagers le paiement à distance

Plus en détail

Pour avoir votre note de cadrage, veuillez-vous mettre en relation avec votre Trésorerie Générale.

Pour avoir votre note de cadrage, veuillez-vous mettre en relation avec votre Trésorerie Générale. COMPTABILITE Aide au passage au PES Le PES est un Protocole d Echange Standard électronique entre l ordonnateur et le comptable permettant la dématérialisation des pièces comptables (titres de recettes,

Plus en détail

La signature électronique (dématérialisation) des bordereaux de dépense et de recette PES V2

La signature électronique (dématérialisation) des bordereaux de dépense et de recette PES V2 La signature électronique (dématérialisation) des bordereaux de dépense et de recette PES V2 Les ateliers de la dématérialisation et du numérique DDFIP de la Mayenne _ 25 septembre 2015 La signature électronique

Plus en détail

Protocole d échange Standard V2 (PES V2) Direction générale de l offre de soins - DGOS

Protocole d échange Standard V2 (PES V2) Direction générale de l offre de soins - DGOS Protocole d échange Standard V2 (PES V2) Pourquoi la dématérialisation? Dématérialisation de toute la chaîne comptable et financière sans rupture de la chaîne de confiance. PJ émises par tiers Ordonnateur

Plus en détail

STRUCTURE NATIONALE PARTENARIALE CHARTE NATIONALE DE DEMATERIALISATION DANS LE SECTEUR PUBLIC LOCAL

STRUCTURE NATIONALE PARTENARIALE CHARTE NATIONALE DE DEMATERIALISATION DANS LE SECTEUR PUBLIC LOCAL DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Bureau CL2C Mission de Déploiement de la Dématérialisation Immeuble Maille Nord bat.3 7 Porte de Neuilly 93192 Noisy-le-Grand STRUCTURE NATIONALE PARTENARIALE

Plus en détail

Le recouvrement des produits locaux UN PARTENARIAT ORDONNATEUR / COMPTABLE PUBLIC POUR L ORGANISATION OPTIMALE DE LA GESTION DES PRODUITS LOCAUX

Le recouvrement des produits locaux UN PARTENARIAT ORDONNATEUR / COMPTABLE PUBLIC POUR L ORGANISATION OPTIMALE DE LA GESTION DES PRODUITS LOCAUX Le recouvrement des produits locaux UN PARTENARIAT ORDONNATEUR / COMPTABLE PUBLIC POUR L ORGANISATION OPTIMALE DE LA GESTION DES PRODUITS LOCAUX L ARTICULATION DES DECISIONS DE L ORDONNATEUR ET DU COMPTABLE

Plus en détail

REUNION D INFORMATION SUR LA DEMATERIALISATION COMPLETE DE LA CHAINE FINANCIERE ET COMPTABLE 06 NOVEMBRE 2015

REUNION D INFORMATION SUR LA DEMATERIALISATION COMPLETE DE LA CHAINE FINANCIERE ET COMPTABLE 06 NOVEMBRE 2015 REUNION D INFORMATION SUR LA DEMATERIALISATION COMPLETE DE LA CHAINE FINANCIERE ET COMPTABLE 06 NOVEMBRE 2015 LA DEMATERIALISATION DE LA CHAINE FINANCIERE ET COMPTABLE EN ILLE ET VILAINE 1. La dématérialisation

Plus en détail

STRUCTURE NATIONALE PARTENARIALE CHARTE NATIONALE DE DEMATERIALISATION DANS LE SECTEUR PUBLIC LOCAL

STRUCTURE NATIONALE PARTENARIALE CHARTE NATIONALE DE DEMATERIALISATION DANS LE SECTEUR PUBLIC LOCAL DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES Bureau CL2C Mission de Déploiement de la Dématérialisation (ex- Pôle national de dématérialisation) Immeuble Maille Nord bat.3 7 Porte de Neuilly 93192 Noisy-le-Grand

Plus en détail

La carte achat dans la sphère État. Emmanuel SPINAT Directeur de la division technique de l Agence pour l Informatique Financière de l État (AIFE)

La carte achat dans la sphère État. Emmanuel SPINAT Directeur de la division technique de l Agence pour l Informatique Financière de l État (AIFE) La carte achat dans la sphère État Emmanuel SPINAT Directeur de la division technique de l Agence pour l Informatique Financière de l État (AIFE) Sommaire Présentation de la fonctionnalité carte achat

Plus en détail

CONVENTION D ADHESION

CONVENTION D ADHESION CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE PAIEMENT EN LIGNE DES RECETTES PUBLIQUES LOCALES TIPI REGIE entre la régie xxxx de la collectivité xxxx et la DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES I. PRESENTATION

Plus en détail

L avancée de la dématérialisation dans le chaîne comptable et financière

L avancée de la dématérialisation dans le chaîne comptable et financière Date >> modifier en mode masque L avancée de la dématérialisation dans le chaîne comptable et financière Françoise AMBAL-BODIN, Responsable du pôle de la dématérialisation des pièces justificatives Hervé

Plus en détail

La dématérialisation de la chaîne comptable et financière (PESV2) Lundi 16 juin 2014

La dématérialisation de la chaîne comptable et financière (PESV2) Lundi 16 juin 2014 La dématérialisation de la chaîne comptable et financière (PESV2) Lundi 16 juin 2014 1 Agenda La dématérialisation, un enjeu stratégique PESV2 : objectifs, périmètre, échéances Principales actions à mener

Plus en détail

Guide Utilisateur ACQUIT : Anomalies issues du Guichet XML

Guide Utilisateur ACQUIT : Anomalies issues du Guichet XML Guide Utilisateur ACQUIT : Anomalies issues du Guichet XML Rappel du processus : Lorsque l ordonnateur adresse à la DGFiP un flux PES V2 pour intégration dans l application Hélios, le point d accès à Hélios

Plus en détail

Section Gestion comptable publique n 14-0010

Section Gestion comptable publique n 14-0010 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES Section Gestion comptable publique n 14-0010 NOR : FCPE1414565J Instruction du 17 juin 2014 DIFFUSION DE L'INSTRUCTION DGFIP DGOS DU 05 JUIN 2014 Bureau CL-1C

Plus en détail

La dématérialisation des procédures concerne plusieurs documents et plusieurs aspects :

La dématérialisation des procédures concerne plusieurs documents et plusieurs aspects : DEMATERIALISER LES PROCEDURES COMPTABLES ET FINANCIERES La dématérialisation des procédures comptables et financières s inscrit dans l évolution actuelle des collectivités locales car elle permet de gagner

Plus en détail

Les nouveaux services aux collectivités locales. Comité départemental des élus 5 février 2009

Les nouveaux services aux collectivités locales. Comité départemental des élus 5 février 2009 Les nouveaux services aux collectivités locales Comité départemental des élus 5 février 2009 I - Un service enrichi en matière de fiscalité directe locale 1. Permettre aux collectivités locales de mieux

Plus en détail

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE PAIEMENT EN LIGNE DES RECETTES PUBLIQUES LOCALES TIPI REGIE. entre

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE PAIEMENT EN LIGNE DES RECETTES PUBLIQUES LOCALES TIPI REGIE. entre CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE PAIEMENT EN LIGNE DES RECETTES PUBLIQUES LOCALES TIPI REGIE entre la Régie «boucle locale Réseau Image» de la Technopole du Futuroscope du Département de la Vienne et

Plus en détail

La DGFIP Un partenaire pour vous accompagner au quotidien dans la gestion de votre collectivité

La DGFIP Un partenaire pour vous accompagner au quotidien dans la gestion de votre collectivité La DGFIP Un partenaire pour vous accompagner au quotidien dans la gestion de votre collectivité Création, missions, orientations stratégiques La DGFIP (Direction Générale des Finances Publiques) Créée

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «société d assurance indépendante» (Convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale : numéro

Plus en détail

LES TÉLÉPROCÉDURES DES PROFESSIONNELS

LES TÉLÉPROCÉDURES DES PROFESSIONNELS LES TÉLÉPROCÉDURES DES PROFESSIONNELS Une solution simple, économique et sécurisée qui vous permet de : CONSULTER VOTRE COMPTE FISCAL TÉLÉDÉCLARER ET TÉLÉPAYER VOS PRINCIPAUX IMPÔTS TÉLÉTRANSMETTRE VOTRE

Plus en détail

HELIOS. Intervention AIST ABIDJAN. novembre 2013

HELIOS. Intervention AIST ABIDJAN. novembre 2013 HELIOS Intervention AIST ABIDJAN novembre 2013 1. INTRODUCTION: le contexte SOMMAIRE 2. Le Projet: - sa genèse, les choix stratégiques, - les jalons 3. Hélios application unique du secteur public local

Plus en détail

Utiliser TotEM lors de votre préparation budgétaire. Émetteurs Exercice 2014

Utiliser TotEM lors de votre préparation budgétaire. Émetteurs Exercice 2014 Utiliser lors de votre préparation budgétaire Émetteurs Exercice 2014 1.L élaboration des documents budgétaires dans l application Le processus d élaboration d un budget dématérialisé (1/3) budgétaire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2014-1765 du 31 décembre 2014 relatif à la facturation individuelle des établissements

Plus en détail

La DGFiP Un partenaire pour vous accompagner au quotidien dans la gestion de votre collectivité

La DGFiP Un partenaire pour vous accompagner au quotidien dans la gestion de votre collectivité La DGFiP Un partenaire pour vous accompagner au quotidien dans la gestion de votre collectivité 1) La DDFIP et son réseau au service des collectivités locales Le comptable, interlocuteur privilégié des

Plus en détail

CAS PRATIQUE DE CONTRÔLE AVEC L OUTIL Xémélios

CAS PRATIQUE DE CONTRÔLE AVEC L OUTIL Xémélios CAS PRATIQUE DE CONTRÔLE AVEC L OUTIL Xémélios 1 DONNEES DISPONIBLES : LE COMPTE DE GESTION DÉMATÉRIALISÉ 2 Le compte de gestion dématérialisé Rappel du dispositif et des principes généraux Lettre DGFiP

Plus en détail

Charte de la dématérialisation dans le secteur public local

Charte de la dématérialisation dans le secteur public local DIRECTION GENERALE DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE PROGRAMME HELIOS Pôle national de dématérialisation pour le secteur public local Immeuble Maille Nord bat.3 9-10 Porte de Neuilly 93192 Noisy-le-Grand Charte

Plus en détail

Le projet Hélios va t il bouleverser les relations Collectivités / Trésor Public?

Le projet Hélios va t il bouleverser les relations Collectivités / Trésor Public? Le projet Hélios va t il bouleverser les relations Collectivités / Trésor Public? Mardi 12 juin 2007 Saint-Germain Germain-en en -Laye Contexte Pontault-Combault Département : Seine et Marne Population

Plus en détail

Dématérialisation d un document budgétaire

Dématérialisation d un document budgétaire Dématérialisation d un document budgétaire Pré requis techniques : - Avoir installé les dernières mises à jour du budget - Avoir installé TotEM (Dernière version disponible sur http://odm-budgetaire.org/

Plus en détail

Téléprocédures Fiscales des Professionnels DDFIP 78 DIVISION DES PROFESSIONNELS

Téléprocédures Fiscales des Professionnels DDFIP 78 DIVISION DES PROFESSIONNELS Téléprocédures Fiscales des Professionnels DDFIP 78 DIVISION DES PROFESSIONNELS Téléprocédures : Les procédures existantes 1 L'EFI - mode simplifié 2 L'EFI - mode expert 3 L'EDI Téléprocédures : L'obligation

Plus en détail

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance Rabat, le 27 juin 2013 Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance M. Mohamed El Amine SEGHROUCHNI mohamed.seghrouchni@tgr.gov.ma Chef de la division

Plus en détail

LANCEMENT DE LA DSN. n Déclaration sociale nominative

LANCEMENT DE LA DSN. n Déclaration sociale nominative LANCEMENT DE LA DSN AU Régime agricole n Déclaration sociale nominative La DSN : une déclaration pour remplacer toutes les autres Instituée par la loi du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public

Dématérialisation des factures du Secteur Public Dématérialisation des factures du Secteur Public Rencontre Editeurs de solutions informatiques à destination du secteur public local 16 mars 2015 Ordre du jour 1. Présentation d ensemble du projet CPP

Plus en détail

Recette Présentation du processus standard de la recette

Recette Présentation du processus standard de la recette Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Recette Présentation du processus standard de la recette Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble

Plus en détail

ifm electronic vous propose la «facturation dématérialisée»

ifm electronic vous propose la «facturation dématérialisée» ifm electronic vous propose la «facturation dématérialisée» ifm electronic met en place un processus de facturation électronique de ses clients et vous invite à bénéficier pleinement et gratuitement des

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA RÉFORME DE L ETAT Arrêté du 23 juillet 2010 relatif aux modalités de transmission de la déclaration européenne

Plus en détail

Arrêt du protocole ETEBAC

Arrêt du protocole ETEBAC Arrêt du protocole ETEBAC Quels impacts pour votre entreprise? Les solutions d échanges de flux dématérialisés avec le Crédit Agricole ETEBAC est le protocole utilisé pour échanger tous les jours et de

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR V.8. Comptabilité Gestion Commerciale Moyens de Paiement Immobilisations

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR V.8. Comptabilité Gestion Commerciale Moyens de Paiement Immobilisations Le 2 Novembre 2015 NOTE D INFORMATION Objet : Les nouveautés SAGE Génération i7 V 8. COMMUNIQUE DE MISE A JOUR V.8. La nouvelle version V8. pour les logiciels SAGE : Comptabilité Gestion Commerciale Moyens

Plus en détail

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. SEPA, mode d'emploi tout savoir sur l'espace unique de paiement en euros Qu'est-ce que SEPA? Qu est-ce que SEPA change pour les entreprises? [Qu est-ce que SEPA?] SEPA (SingleEuroPaymentsArea - Espace

Plus en détail

La dématérialisation

La dématérialisation La dématérialisation La dématérialisation : une priorité de l Etat La dématérialisation, la ligne d action prioritaire de l AIFE : Elle constitue un levier important d amélioration de l efficience des

Plus en détail

Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus

Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus Emmanuel SPINAT Délégué de la directrice à la Maintenance et Supervision Opérationnelle (DMSO) de l Agence pour l Informatique

Plus en détail

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives,

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives, Délibération n 09-12 du 23 novembre 2009 portant proposition d élaboration d une norme permettant la déclaration simplifiée de conformité des traitements automatisés d informations nominatives relatifs

Plus en détail

La dématérialisation dans le PES

La dématérialisation dans le PES La dématérialisation dans le PES Avril 2015 La dématérialisation dans le PES Le PES permet d intégrer les procédures de dématérialisation et le transfert de vos flux avec signature électronique Les pièces

Plus en détail

Signature de la convention permettant la télétransmission des actes budgétaires des collectivités

Signature de la convention permettant la télétransmission des actes budgétaires des collectivités PREFET DU CHER Signature de la convention permettant la télétransmission des actes budgétaires des collectivités DOSSIER DE PRESSE Lundi 12 mars 2012 à 18h00 Préfecture du Cher SOMMAIRE 1 / Dépliant «Actes

Plus en détail

La simplicité. d un service universel. CDC confiance électronique européenne

La simplicité. d un service universel. CDC confiance électronique européenne La simplicité d un service universel CDC confiance électronique européenne FAST, une solution conçue pour vous FAST a été développée en étroite collaboration avec les collectivités et les administrations

Plus en détail

Sommaire. CEGID Editeur de progiciels de gestion. Etudes Markess International. Implémentation de l offre CEGID. Cas pratiques

Sommaire. CEGID Editeur de progiciels de gestion. Etudes Markess International. Implémentation de l offre CEGID. Cas pratiques Sommaire CEGID Editeur de progiciels de gestion Etudes Markess International Implémentation de l offre CEGID Cas pratiques CEGID Editeur de solutions de gestion 1 er éditeur français 200 Collaborateurs

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA MODIFICATION DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS

Plus en détail

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE PAIEMENT EN LIGNE DES RECETTES PUBLIQUES LOCALES TIPI TITRE. entre

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE PAIEMENT EN LIGNE DES RECETTES PUBLIQUES LOCALES TIPI TITRE. entre CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE PAIEMENT EN LIGNE DES RECETTES PUBLIQUES LOCALES TIPI TITRE entre LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE L AVANCE et la DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES

Plus en détail

NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES

NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES Différence NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES LA DEMANDE DU MARCHE Différence Le nombre de factures dématérialisées va décupler ces prochaines années. Les dirigeants des secteurs publics

Plus en détail

Dossier de presse L'archivage électronique

Dossier de presse L'archivage électronique Dossier de presse L'archivage électronique Préambule Le développement massif des nouvelles technologies de l information et de la communication (TIC) a introduit une dimension nouvelle dans la gestion

Plus en détail

Télétransmission des Actes au Contrôle de Légalité

Télétransmission des Actes au Contrôle de Légalité Télétransmission des Actes au Contrôle de Légalité SOMMAIRE QUEL EST LE CONTEXTE? ADELE! LE CONTRÔLE DE LEGALITE (Rappel) LA TELETRANSMISSION : LE PROJET «ACTES» Le principe Les objectifs et les avantages

Plus en détail

Séminaire sur la certification des comptes

Séminaire sur la certification des comptes Séminaire sur la certification des comptes INET Pantin 27 mars 2013 Séminaire sur la certification des comptes 1 SOMMAIRE 1- Contexte 2- Enjeux et chiffres-clés 3- Autres projets connexes ayant un impact

Plus en détail

Le Protocole d Echange Standard e.magnus Gestion financière 2009

Le Protocole d Echange Standard e.magnus Gestion financière 2009 Le Protocole d Echange Standard e.magnus Gestion financière 2009 La saisie des tiers Données et Maintenance bloc Tiers option Saisie Le bouton Archiver permet l archivage des tiers inutilisés depuis 3,4,5

Plus en détail

Direction Régionale des Finances Publiques de Champagne- Ardenne et du Département de la Marne

Direction Régionale des Finances Publiques de Champagne- Ardenne et du Département de la Marne Service de paiement des TItres Par Carte Bancaire sur Internet (TIPI) CONVENTION régissant les modalités de mise en œuvre et de fonctionnement du service entre la Ville de Châlons en Champagne, collectivité

Plus en détail

Les P tits déjs. La dématérialisation

Les P tits déjs. La dématérialisation Les P tits déjs La dématérialisation L administration électronique ou dématérialisation Les obligations réglementaires en matière de dématérialisation Les outils proposés par l ALPI Titre Titre L administration

Plus en détail

Atelier Mégalis Bretagne. La dématérialisation de la chaine financière et comptable en pratique

Atelier Mégalis Bretagne. La dématérialisation de la chaine financière et comptable en pratique Atelier Mégalis Bretagne La dématérialisation de la chaine financière et comptable en pratique Mégalis Bretagne : un établissement public de coopération territoriale créé en 1999 1 Président : M. LE DRIAN

Plus en détail

Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc. M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume

Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc. M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume Abidjan, 29 Novembre 2013 MISSIONS DE LA TRESORERIE GENERALE

Plus en détail

PROJET CHARTE PARTENARIALE ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX ET LA DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES ***

PROJET CHARTE PARTENARIALE ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX ET LA DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES *** PROJET CHARTE PARTENARIALE ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX ET LA DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES *** DEFINITION D UNE POLITIQUE DE RECOUVREMENT 1 Entre la Communauté Urbaine de Bordeaux,

Plus en détail

Présentation du système d information @ctes. (Aide au Contrôle de légalité dématerialisé)

Présentation du système d information @ctes. (Aide au Contrôle de légalité dématerialisé) Présentation du système d information @ctes (Aide au Contrôle de légalité dématerialisé) Sommaire Le contrôle de légalité et le contrôle budgétaire Présentation du système d information @ctes Comment faire

Plus en détail

MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION. Principes du système

MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION. Principes du système MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Principes du système ebudget : Sommaire ebudget Définition & objectifs clés Apports et atouts Pour un cadre amélioré de la gestion budgétaire En chiffre Technologie

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

Actes Budgétaires. Comment entrer dans la démarche de dématérialisation des documents budgétaires?

Actes Budgétaires. Comment entrer dans la démarche de dématérialisation des documents budgétaires? Actes Budgétaires Comment entrer dans la démarche de dématérialisation des s budgétaires? Notice explicative à destination des collectivités locales et établissements publics voulant entrer dans la démarche

Plus en détail

Etat. factures. portail. res. dématérialiser EDI. fournisseurs. Etat EDI CO2. Dématérialisation des factures. portail. fiabilité.

Etat. factures. portail. res. dématérialiser EDI. fournisseurs. Etat EDI CO2. Dématérialisation des factures. portail. fiabilité. it fournisseurs ourn p tu fi bi r q res e Dématérialisation des Chorus une solution simple 100 % GRATUITE Gains financiers Réduction des coûts d impression, de stockage et d acheminement Gains d espace

Plus en détail

LES MOYENS MODERNES D ENCAISSEMENT DES RECETTES DES COLLECTIVITES LOCALES. 20 février 2012

LES MOYENS MODERNES D ENCAISSEMENT DES RECETTES DES COLLECTIVITES LOCALES. 20 février 2012 LES MOYENS MODERNES D ENCAISSEMENT DES RECETTES DES COLLECTIVITES LOCALES 20 février 2012 1- LE TIP (titre interbancaire de paiement) Définition et avantages du TIP Le TIP est un moyen de paiement automatisé...

Plus en détail

Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique

Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique La valeur probante de l écrit numérique Depuis 2000, la validité comme preuve juridique des documents numériques est reconnue, au même titre que

Plus en détail

Dématérialisation et Carte d achat

Dématérialisation et Carte d achat Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Dématérialisation et Carte d achat Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation

Plus en détail

RAPPEL : La Dématérialisation n est pas à ce jour obligatoire

RAPPEL : La Dématérialisation n est pas à ce jour obligatoire FICHE DE CADRAGE PASSAGE AU PESV2 Etape dématérialisation RAPPEL : La Dématérialisation n est pas à ce jour obligatoire 1) CONTEXTE ET CONSTATS : Le passage au PES v2 DEMAT implique de joindre aux mandats

Plus en détail