La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain"

Transcription

1 La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain Présentation des résultats de l enquête auprès des salariés

2 Sommaire A- La démarche 1. Méthodologie de l enquête 2. Présentation du questionnaire 3. Evaluation de l exposition au stress professionnel 4. Définition du stress et de l épuisement professionnels 5. Contenu du rapport d enquête B- Les résultats 1. Présentation de l échantillon 2. Relations entre altération perçue de la santé et travail pour les 2/3 des agents 3. Le travail stressant entre dans la représentation de toutes les catégories de salariés 4. Du stress ressenti au risque de stress professionnel 5. Une charge psychique élevée à l Equipement mais compensée contrairement au Commercial 6. Un agent sur 10 exposé aux facteurs de risque d épuisement professionnel 7. Certaines situations favorisent le risque d épuisement professionnel 8. Les symptômes du stress professionnel 9. Satisfaction globale au travail mais des évolutions qui portent le risque d augmentation des facteurs de stress professionnel 10. La comparaison avec PACA interroge sur les particularités locales des situations professionnelles 2

3 1. Méthodologie de l enquête Une enquête menée conjointement par le CER SNCF de la région Bretagne et la mutuelle Entrain, section Bretagne Mayenne Un questionnaire adressé en juin 2010 à l ensemble des agents de la SNCF en Bretagne, y compris les agents du Fret : 3940 questionnaires adressés avec les fiches de salaires Un retour des questionnaires par pli de service, directement au CE ; des réponses anonymes Une saisie des réponses assurée par le CER ; le traitement statistique réalisé par le cabinet Transversales Le comité de pilotage o Secrétaire du CER o Président de la Mutuelle Entrain Bretagne Mayenne o Responsable du service économique du CER o Président de la commission économique du CER La direction régionale de la SNCF a facilité l envoi des questionnaires à tous les cheminots. 3

4 2. Présentation du questionnaire L élaboration du questionnaire s est appuyée sur le travail initial réalisé par la mutuelle Entrain. Elle a intégré des propositions de Transversales notamment sur la mesure du stress professionnel. Un questionnaire en trois parties 1. Des questions sur l état de santé perçu 2. Des questions sur le travail, permettant notamment d évaluer le niveau de stress professionnel 3. Des questions sur les caractéristiques socio-démographiques 4

5 3. Evaluation de l exposition au stress professionnel Remarques L exposition des salariés à des risques de stress professionnel ou d épuisement professionnel est analysée en fonction de la perception que chaque salarié a de l équilibre entre ces quatre paramètres : Cette analyse du stress professionnel s appuie sur un modèle actuellement dominant dans les enquêtes sur le stress, dont des enquêtes nationales (SUMER par exemple). Sa charge psychique Exigence psychique du travail, intensité, complexité, pressions temporelles, morcellement des tâches Le soutien social Soutien professionnel, soutien affectif ou émotionnel de la part des supérieurs et des collègues Sa latitude décisionnelle Autonomie au travail, utilisation et développement des compétences La reconnaissance Salaires, reconnaissance des collègues et des supérieurs, promotion Ce modèle a été construit autour d une relation établie par les épidémiologistes entre atteintes à la santé et exposition à certaines contraintes professionnelles. Atteintes à la santé répertoriées par les épidémiologistes : dépression, troubles musculo squelettiques, maladies cardio vasculaires Le stress professionnel ne résume pas tous les risques psychosociaux. Sous ce terme on retrouve aussi les situations de harcèlement, de contacts agressifs avec les clients. 5

6 4. Définitions du stress et de l épuisement professionnels Forte charge psychique Faible latitude décisionnelle Risque de stress professionnel Situation de stress professionnel Peu de soutien et de reconnaissance Risque d épuisement professionnel 6

7 5. Contenu du rapport d enquête Le rapport d enquête comprend deux parties : 1. Les résultats détaillés : description des salariés ayant répondu, perception de leurs conditions de travail, évaluation du stress professionnel, rapport entre santé et travail tel que les salariés les perçoivent. En annexe, certains résultats sont comparés aux résultats de l enquête menée en 2009 auprès des agents de la SNCF en PACA pour le CER. 1. Une synthèse en trois points : 1. Les relations entre santé perçue et travail 2. Les facteurs de stress professionnel et leurs effets sur la santé 3. Le portrait de situations professionnelles en fonction des risques de stress 7

8 Sommaire A- La démarche B- Les résultats 1. Un échantillon constitué de presqu un tiers des agents de la SNCF en Bretagne 2. Des relations entre altération perçue de la santé et travail pour les deux tiers des agents 3. Contrairement à la fatigue, le travail stressant entre dans la représentation de toutes les catégories de salariés 4. Du stress ressenti au stress professionnel pour 2 agents sur Une charge psychique élevée à l Equipement, mais compensée par les marges d autonomie laissée aux agents, contrairement au Commercial 6. Un agent sur 10 exposé aux facteurs de risque d épuisement professionnel 7. Certaines situations favorisent le risque d épuisement professionnel 8. Les symptômes du stress professionnel 9. Une satisfaction globale au travail mais des évolutions qui portent le risque d augmentation des facteurs de stress professionnel 10. La comparaison avec PACA interroge sur les particularités locales des situations professionnelles 8

9 1. Un échantillon constitué de presqu un tiers des agents de la SNCF en Bretagne 1239 questionnaires exploités Sur les critères de sexe, d âge et de qualification, on ne note pas de déséquilibre majeur de l échantillon par rapport à l effectif réel. Les agents de l Equipement, du Transport et du Commercial sont surreprésentés dans l échantillon. Les caractéristiques de l échantillon Pa r sexe Pa r âge Par qualification Par Activité Hommes : 82% Femmes : 18% Moins de 34 ans : 28% De 35 à 44 ans : 26% Plus de 45 ans : 46% Cadres : 14% Maîtrise : 34% Exécution : 52% Administratif : 9% Equipement : 24% Transport : 16% Commercial : 16% Traction : 9% Matériel : 16% Agents train : 7% 9

10 2. Des relations entre altération perçue de la santé et travail pour les deux tiers des agents Seuls un tiers des agents n est pas concerné par la manifestation d au moins une des difficultés évoquées dans le questionnaire. La fatigue anormale fait partie des premières difficultés relevées, notamment pour les agents de l exécution, en contact avec les usagers ou en horaires alternants, parmi lesquels figurent les agents du Commercial et du Transport. Récapitulatifs des atteintes à la santé relevées dans l enquête Aucun symptôme lié au travail (mauvaises nuits, problèmes de concentration, fatigue anormale, fatigue visuelle ou auditive, 34% tensions musculaires, difficultés à se concentrer) Un ou des symptômes 66% Dont Fatigue anormale en raison du travail (assez/tout à fait) 41% Sentiment de déprime en raison du travail (assez/tout à fait) 20% Mauvaises nuits en raison du travail (souvent/toujours) 27% Tensions musculaires en raison du travail (souvent/toujours) 30% Fatigue visuelle liée au travail (souvent/toujours) 28% Fatigue auditive liée au travail (souvent/toujours) 16% Difficultés à se concentrer du fait du travail (assez/tout à fait) 14% Total supérieur à 100 car plusieurs symptômes par personne possibles Source : Transversales des résultats de l enquête CER cheminots Bretagne/mutuelle Entrain Exploitation 10

11 3. Contrairement à la fatigue, le travail stressant entre dans la représentation de toutes les catégories de salariés Commentaires Un tiers des cadres, mais la moitié des agents de l exécution considèrent leur travail comme fatigant («assez» et «tout à fait») 46% des agents considèrent leur travail «assez» et «tout à fait» «stressant». Les écarts par qualification ne sont pas significatifs, sauf pour les DPX qui sont 65% à trouver leur travail stressant («assez» et «tout à fait») «Dans l ensemble, je trouve que mon travail est stressant» Ensemble Cadre Maitrise Exécution Pas du tout 9% 7% 7% 11% Un peu 45% 47% 43% 45% Assez (vrai) ou tout à fait 46% 46% 50% 44% Le travail est jugé fatigant surtout par les roulants. Le fait d être en contact avec les usagers, de faire un travail très bousculé, de considérer que les procédures ne sont pas respectées, ou encore d être isolé dans son travail, favorise le sentiment de fatigue. Le ressenti d un travail stressant se repère notamment pour les agents du Transport et du Commercial. Au total, 4 agents sur 10 considèrent leur travail à la fois fatigant et stressant. Source : Exploitation Transversales des résultats de l enquête CER cheminots Bretagne/mutuelle Entrain 11

12 4. Du stress ressenti au risque de stress professionnel Toute situation de travail, même considérée comme stressante, n est pas forcément pathogène. Les agents du Commercial et du Transport sont les plus concernés par le stress professionnel, de même les salariés de l exécution (24%) plus que les cadres (10%). 12

13 5. Une charge psychique élevée à l Equipement, mais compensée par les marges de manœuvre permises, contrairement au Commercial % d'agents concernés par une charge psychique élevée 57% 56% 54% 51% 50% 18% % d'agents concernés par un risque de stress professionnel De la charge psychique au risque de stress professionnel : le rôle de la latitude décisionnelle Champ: ensemble des agents 23% 25% 18% Equipement Matériel Commercial Administratif (services communs) 21% 44% 43% 10% 39% 25% 22% Ensemble Agent de train Transport Traction Malgré une charge psychique élevée, les agents de l Equipement sont parmi les moins concernés par un risque de stress professionnel du fait des marges de manœuvre dont ils disposent pour effectuer leur travail (pouvoir influencer le déroulement de son travail, haut niveau de compétence). 68% d entre eux ont une latitude décisionnelle forte, contre 37% des agents de la Traction et 43% des agents du Commercial. La latitude décisionnelle des agents de l exécution est aussi plus forte à l Equipement (47% d entre eux) qu au Commercial (31%) ou au Transport (24%). 13

14 6. Un agent sur 10 exposé aux facteurs de risque d épuisement professionnel Les salariés de la Traction, du Transport et du Commercial sont les plus exposés à ce risque extrême. Un soutien social surtout de la part des collègues 83 % des agents déclarent que leurs collègues «leur manifestent de l intérêt» ou qu ils «les aident à mener leurs tâches à bien» 91% considèrent que leurs collègues «sont amicaux» et que ce sont «des gens professionnellement compétents» Le point de vue sur les collègues est partagé de manière équivalente par les salariés quelle que soit leur qualification Les avis sur le soutien social des supérieurs sont plus critiques et sont différents selon la qualification. Ainsi, la moitié des salariés considère que leur supérieur «ne se sent pas concerné par le bien-être de ses subordonnés» mais 37% des cadres et 54% des salariés de l exécution. Les salariés de l Equipement apparaissent comme les plus soutenus (58% d entre eux), par rapport à la Traction (36%) par exemple, les moins soutenus. Une reconnaissance professionnelle critique concernant le salaire et les perspectives de promotion 59% des salariés déclarent que leur salaire n est pas satisfaisant au regard des efforts qu ils fournissent et que cela les dérange Seuls 3 salariés sur 10 considèrent avoir des perspectives de promotion 21% considèrent que leur position professionnelle ne correspond pas à la formation et que cela les dérange, notamment les agents du Commercial (32% d entre eux) 4 salariés sur 10 s attendent à vivre un changement indésirable dans leur situation professionnelle 14

15 7. Certaines situations favorisent le risque d épuisement professionnel Les relations entre caractéristiques des situations de travail et risque d épuisement professionnel % de salariés concernés Exposés à aucun risque de stress Exposés à l épuisement professionnel Isolé-e dans son travail Pas isolé-e dans son travail 33% 67% 4% 15% 21% 9% Manquer de consignes claires pour travailler (souvent/toujours) Manquer de consignes claires pour travailler (jamais) Procédures de sécurité respectées (d accord) Procédures de sécurité non respectées (pas d accord) Travail en sécurité personnelle (d accord) Pas de travail en sécurité personnelle (pas d accord) Faire des choses contraires à sa morale (souvent/toujours) Ne pas faire des choses contraires à sa morale (jamais) Pression hiérarchique au travail (souvent/toujours) Pas de pression hiérarchique au travail (jamais) 16% 35% 55% 45% 67% 33% 15% 39% 37% 16% 21% 1% 15% 7% 14% 7% 8% 18% 2% 32% 5% 32% 8% 28% 7% 26% 17% 8% 26% 3% Source : Exploitation Transversales des résultats de l enquête CER cheminots Bretagne/mutuelle Entrain Lecture : 33% de salariés sont isolés dans leur travail ; 4 % d entre eux ne sont pas exposés à un risque de stress, mais 21% sont exposés aux facteurs conduisant à un risque d épuisement (charge mentale forte, faible latitude décisionnelle, faibles soutien et reconnaissance). Alors que ceux qui ne sont pas isolés dans leur travail sont seulement 9% à être exposés aux 4 facteurs conduisant à un risque d épuisement. 15

16 8. Les symptômes du stress professionnel La santé : «un état complet de bien-être physique, mental et social ne se caractérisant pas uniquement par l absence de maladie ou d infirmité», selon l Organisation Mondiale de la Santé Facteurs statistiquement associés aux risques de stress professionnel % de salariés Se sentant anormalement fatigué (assez et tout à fait) Ayant l impression d être déprimé en raison du travail (assez et tout à fait) Ressentant des tensions musculaires liées au travail (souvent/toujours) Ayant des difficultés à se concentrer en raison du travail (assez et tout à fait) Exposé à un risque de stress professionnel 69% 45% 55% 30% Pas exposé à un risque de stress professionnel 35% 13% 24% 11% Source : Exploitation Transversales des résultats de l enquête CER cheminots Bretagne/mutuelle Entrain Lecture : 69% des salariés exposés à un risque de stress professionnel se sentent anormalement fatigués contre 35% de ceux qui ne sont pas exposés à un risque de stress professionnel. 16

17 9. Une satisfaction globale au travail mais des évolutions qui portent le risque d augmentation des facteurs de stress professionnel Jugement sur les évolutions passées 69% des salariés considèrent être «dans l ensemble satisfaits de son travail» (d accord et tout à fait d accord). 42% des agents sont «en train ou s attendent à vivre des changements indésirables dans leur situation de travail» et en sont dérangés. Les agents de l Equipement sont les plus inquiets (52%). Les changements limitent les marges d initiative pour 63% des salariés. Des reconversions professionnelles imposées pour un quart des agents, les salariés de l exécution étant un peu plus concernés (24%) que les cadres (15%) Les cadres sont par contre plus concernés par des déménagements imposés (40% d entre eux) que les salariés de l exécution (20%) Des agents dans l ensemble peu consultés lors de changements (2 sur 10 seulement, souvent ou toujours consultés) «Les récentes évolutions d'organisation du travail me laissent moins de prises d'initiative» D accord et D accord et Total Pas ça ne me ça me d accord dérange pas dérange Ensemble 37% 18% 44% 100% Matériel 35% 23% 42% 100% Traction 41% 23% 36% 100% Administratif 48% 16% 36% 100% Transport 28% 19% 53% 100% Commercial 41% 13% 45% 100% Agents de train 28% 15% 57% 100% Equipement 37% 19% 45% 100% Source : Exploitation Transversales des résultats de l enquête CER cheminots Bretagne/mutuelle Entrain 17

18 10. La comparaison avec PACA interroge sur les particularités locales des situations professionnelles (1/2) Effet de la méthode de constitution de l échantillon, de la date d enquête (PACA 2009 et Bretagne 2010) ou des particularités locales? L évaluation des charges psychiques met en évidence des différences entre les régions Bretagne et PACA pour les métiers du Commercial, de la Traction et du Matériel. En PACA, la charge psychique à la Traction est liée au fait de devoir attendre le travail des autres et d être soumis à des ordres contradictoires en proportion plus importante qu en Bretagne En Bretagne, les agents du Matériel sont, en plus grande proportion qu en PACA, soumis au fait de devoir travailler vite et à un travail intense. En PACA, la latitude décisionnelle des agents est plus importante qu en Bretagne. 18

19 11. La comparaison avec PACA interroge sur les particularités locales des situations professionnelles (2/2) Pour une charge psychique identique, les agents du Commercial en Bretagne sont moins soumis à un risque de stress professionnel du fait de leur plus grande latitude au travail. 19

LA SANTE AU TRAVAIL DES SALARIES DE LA SNCF EN REGION BRETAGNE. Synthèse de l enquête auprès des salariés de la SNCF en Bretagne.

LA SANTE AU TRAVAIL DES SALARIES DE LA SNCF EN REGION BRETAGNE. Synthèse de l enquête auprès des salariés de la SNCF en Bretagne. LA SANTE AU TRAVAIL DES SALARIES DE LA SNCF EN REGION BRETAGNE Synthèse de l enquête auprès des salariés de la SNCF en Bretagne Octobre 2010 Marion Brancourt Colette Franciosi Etude «la santé et ses relations

Plus en détail

RPS : du processus de détection des risques à la mise en œuvre des moyens d actions

RPS : du processus de détection des risques à la mise en œuvre des moyens d actions RPS : du processus de détection des risques à la mise en œuvre des moyens d actions C. Benoist, Chef du personnel FAI D. Pouchard, Chargé de Mission Afpa Transitions Les étapes de la mise en œuvre de la

Plus en détail

Département Production

Département Production 2014 Département Production [SYNTHESE RPS] Document synthèse d évaluation des Risques psychosociaux au sein du département production Olini* SOMMAIRE Indice Global RPS p.03 Evaluation générale RPS p.03

Plus en détail

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale A. Atramont, F. Gilbert, P. Lapie-Legouis, M-N. Vercambre Fondation MGEN pour la Santé Publique, Paris MUTUELLE SANTÉ.

Plus en détail

Le renoncement aux soins pour raisons financières Étude CETAF / Fonds CMU 2010 / 2011

Le renoncement aux soins pour raisons financières Étude CETAF / Fonds CMU 2010 / 2011 Le renoncement aux soins pour raisons financières Étude CETAF / Fonds CMU 2010 / 2011 Les bénéficiaires de la CMU-C doivent normalement accéder aux soins sans participation financière, sauf exigence particulière.

Plus en détail

17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00. Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr

17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00. Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr & 17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00 Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr 1 Prévenir les risques psychosociaux : le rôle des représentants du personnel Risques psychosociaux : de

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Analyse de l Enquête Nationale d Activité des Sophrologues 2010 /2011

Analyse de l Enquête Nationale d Activité des Sophrologues 2010 /2011 Analyse de l Enquête Nationale d Activité des Sophrologues 2010 /2011 Laetitia Heslouis Membre de l ONS, Responsable de l Enquête Directrice de Czazen DU Paris V : Stress & Risques Psychosociaux Certifiée

Plus en détail

Y Roquelaure 1,2, C Ha 2, A Touranchet 3, JY Dubré 3, E Imbernon 2, M Sauteron 1, A Leclerc 4, M Goldberg 2,4 et 68 médecins du travail

Y Roquelaure 1,2, C Ha 2, A Touranchet 3, JY Dubré 3, E Imbernon 2, M Sauteron 1, A Leclerc 4, M Goldberg 2,4 et 68 médecins du travail Exposition au stress psychosocial en milieu de travail: résultats de la surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire en 2002 Y Roquelaure 1,2, C Ha 2, A Touranchet 3, JY Dubré 3, E Imbernon 2,

Plus en détail

Stress un nouveau risque à gérer

Stress un nouveau risque à gérer Stress un nouveau risque à gérer Le stress au travail en Suisse SECO: Etude sur les conditions de travail, 2010 Une image contrastée: Satisfaction au travail Mais Plus de 90% des collaborateurs sont satisfaits

Plus en détail

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES DE CONGÉS INDIVIDUELS DE FORMATION ÉTAT DES LIEUX DE LA SATISFACTION ET DES ATTENTES DES BÉNÉFICIAIRES DE CIF Une enquête du Fongecif Rhône-Alpes Pourquoi

Plus en détail

Enquête auprès de salariés de TPE

Enquête auprès de salariés de TPE Enquête auprès de salariés de TPE Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marion Desreumaux, Chef de groupe au Département Politique Opinion Marine Rey, Chargée

Plus en détail

Les facteurs de risques psychosociaux au travail

Les facteurs de risques psychosociaux au travail Les facteurs de risques psychosociaux au travail Une approche quantitative par l enquête SUMER: Analyse par genre Présentation par J.BUE DARES au Groupe Réseau Genre Mixité Egalité du Réseau ANACT Décembre

Plus en détail

Santé et travail des seniors: une vision européenne

Santé et travail des seniors: une vision européenne Santé et travail des seniors: une vision européenne Les colloques du COR Vendredi 29 novembre 2007 Thierry Debrand (Irdes) Contact: debrand@irdes.fr Introduction et contexte Les pays industrialisés font

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA RENCONTRE

OBJECTIFS DE LA RENCONTRE OBJECTIFS DE LA RENCONTRE Reconnaître les variables de l environnement psychosocial de travail Connaître les risques pour la santé reliés aux contraintes psychosociales de l organisation du travail Connaître

Plus en détail

Le risque TMS chez les intervenants à domicile

Le risque TMS chez les intervenants à domicile Le risque TMS chez les intervenants à domicile Quelques chiffres accident est dû aux manutentions manuelles Quelques chiffres + de 85% des maladies professionnelles sont des T.M.S. 5 tableaux de maladies

Plus en détail

Les déterminants de la qualité de vie au travail dans l économie sociale et solidaire

Les déterminants de la qualité de vie au travail dans l économie sociale et solidaire Les déterminants de la qualité de vie au travail dans l économie sociale et solidaire Une étude réalisée à partir des résultats du baromètre QVT ESS 2014 Rédaction : Emmanuelle Paradis, Chef de projet

Plus en détail

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015 1 Introduction Au début de l année 2015, l EHPAD La Vasselière a réalisé une enquête de satisfaction auprès des résidents et des familles. Celle-ci s est articulée autour de 6 thèmes : Situation personnelle

Plus en détail

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants?

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants? Santé et relations humaines au Sommes-nous prêts à être plus performants? Principaux enseignements de l enquête Mesure Management Santé chez les entrepreneurs de CroissancePlus Les traits d'identité constitutifs

Plus en détail

Bien-être et performance au travail

Bien-être et performance au travail Bien-être et performance au travail Synthèse des résultats de l enquête «Parlons bienêtre au travail» en Suisse romande Cette enquête porte sur 723 employés de Suisse romande. Elle s est déroulée sous

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Les Français et le découvert bancaire

Les Français et le découvert bancaire Les Français et le découvert bancaire Octobre 2014 Contacts Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Méthodologie de l étude Sondage complémentaire de l étude

Plus en détail

Les Français et le découvert bancaire

Les Français et le découvert bancaire Les Français et le découvert bancaire Octobre 2014 Contacts Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Synthèse de Présentation de Panorabanques.com Contacts Méthodologie

Plus en détail

BURN OUT DES PROFESSIONNELS DE SANTE. Et Hygiène? Dr JC Perréand-Centre Hospitalier Valence

BURN OUT DES PROFESSIONNELS DE SANTE. Et Hygiène? Dr JC Perréand-Centre Hospitalier Valence BURN OUT DES PROFESSIONNELS DE SANTE Et Hygiène? De quoi parle-t-on? Burn.Out. ou syndrome d épuisement professionnel : «maladie caractérisée par un ensemble de signes, de symptômes et de modifications

Plus en détail

SOLUTIONS RESSOURCES HUMAINES SUD

SOLUTIONS RESSOURCES HUMAINES SUD «Impacts de la pratique de la reconnaissance au travail sur la santé des salariés» Jean-Marie GOBBI La reconnaissance, une préoccupation actuelle Le contexte social Montée de l individualisme Effritement

Plus en détail

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Juillet 2013 Etude réalisée par l institut OpinionWay pour la MAIF, conduite en ligne du 3 au 29 juillet 2013 auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Avec le concours du FUP 1 Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Introduction : les

Plus en détail

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 28 juin 2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

Emploi et territoires

Emploi et territoires Emploi et territoires Emploi et territoires Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi Octobre 2015 page 1 Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi

Plus en détail

Baromètre 2013 des relations entre associations et collectivités locales Résultats d étude. Pôle Marketing Collectivités Locales

Baromètre 2013 des relations entre associations et collectivités locales Résultats d étude. Pôle Marketing Collectivités Locales Baromètre 2013 des relations entre associations et collectivités locales Résultats d étude Pôle Marketing Locales 1 Sommaire Objectifs et Méthodologie p.3 Structure de l échantillon p.4 Synthèse p.5 Résultats

Plus en détail

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Regards croisés des dirigeants et des salariés Thème de la vague 4 : Les jeunes

Plus en détail

Définition et analyse des emplois dégradés.

Définition et analyse des emplois dégradés. Définition et analyse des emplois dégradés. Marseille le 7/12/2010 François-Xavier Devetter MCF Sciences Économiques Université de Lille 1 CLERSE Introduction La qualité des emplois comme enjeu des politiques

Plus en détail

De Mathieu Doiret OpinionWay. CFE CGC Baromètre Stress Vague 13 octobre 2009

De Mathieu Doiret OpinionWay. CFE CGC Baromètre Stress Vague 13 octobre 2009 De Mathieu Doiret OpinionWay CFE CGC Baromètre Stress Vague 13 octobre 2009 Méthodologie Méthodologie Objectifs : L objectif principal assigné à cette étude est de mesurer le degré de stress perçu par

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Baromètre de la protection sociale Vague 3

Baromètre de la protection sociale Vague 3 pour Baromètre de la protection sociale Vague 3-2 ème conférence nationale de la protection sociale - Contacts : Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint de l Ifop 10 avril 2013 Note méthodologique Etude

Plus en détail

Indicateurs de diagnostic des risques psychosociaux

Indicateurs de diagnostic des risques psychosociaux Livret 5 MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 5 Indicateurs de diagnostic des risques psychosociaux OUTILS DE LA GRH 1/ La présente annexe propose une liste non exhaustive d indicateurs

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

Nadia Droz, psychologue FSP-APSYTRA, Unité Santé Sécurité au Travail. La prévention des Risques psychosociaux au CHUV

Nadia Droz, psychologue FSP-APSYTRA, Unité Santé Sécurité au Travail. La prévention des Risques psychosociaux au CHUV Nadia Droz, psychologue FSP-APSYTRA, Unité Santé Sécurité au Travail La prévention des Risques psychosociaux au CHUV Objectifs 1. Définition des risques psychosociaux 2. La prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

Bien-être et mal-être au travail : la perception des salariés

Bien-être et mal-être au travail : la perception des salariés Bien-être et mal-être au travail : la perception des salariés N 110150 Votre contact Ifop : Adeline Merceron adeline.merceron@ifop.com Février mars 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : Kelformation.com

Plus en détail

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés Anthropie Expert CHSCT Exper&se CHSCT Notre expertise au service du CHSCT! Anthropie, cabinet de conseil en ergonomie, est agréé par le Ministère du Travail en tant qu expert CHSCT. Notre expertise nous

Plus en détail

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins Observatoire National de la santé des jeunes Accès aux droits et aux soins Données septembre 2012 «Observatoire santé UNHAJ - accès aux droits et aux soins» La santé des jeunes sous observationerreur!

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

FICHE RESSOURCE N 3 GUIDE D ENTRETIEN

FICHE RESSOURCE N 3 GUIDE D ENTRETIEN Cette fiche vous propose une base de guide d entretien illustrée par des exemples pour comprendre le travail de salariés afin d effectuer l étape 2a : repérer des situations-problème. Avant d utiliser

Plus en détail

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015 Les journées de rencontre CNPTP CCN 66 Paris, le 22 janvier 2015 La CNPTP en bref La Commission Nationale Paritaire Technique de Prévoyance (CNPTP) pilote le régime mutualisé de prévoyance des personnels

Plus en détail

Forum inter-départemental santé - sécurité collectivités territoriales Ile de France

Forum inter-départemental santé - sécurité collectivités territoriales Ile de France Forum inter-départemental santé - sécurité collectivités territoriales Ile de France L identification et l évaluation des risques psycho- sociaux et leur intégration dans le Document Unique Isabelle BURENS

Plus en détail

CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite. Action collective inter-entreprises

CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite. Action collective inter-entreprises CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite Action collective inter-entreprises Fiche méthodologique du groupe de ARACT Bourgogne -2009 1 Étapes

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Carrefour des assistantes -13 septembre 2012 Elisabeth Durand-Mirtain Christine Harache

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Carrefour des assistantes -13 septembre 2012 Elisabeth Durand-Mirtain Christine Harache Quel climat social chez les assistantes en 2012? Carrefour des assistantes -13 septembre 2012 Elisabeth Durand-Mirtain Christine Harache Comment vous sentez-vous ce matin? En pleine forme! Pas encore réveillé(e)

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Passer de l Étudiant Médecin au Médecin Responsable : Malaise et problématiques éthiques des étudiants en Médecine

Passer de l Étudiant Médecin au Médecin Responsable : Malaise et problématiques éthiques des étudiants en Médecine Passer de l Étudiant Médecin au Médecin Responsable : Malaise et problématiques éthiques des étudiants en Médecine Étude transversale sur les étudiants en DCEM 3 de Paris Descartes Matthieu PICCOLI Directeur

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle :

Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle : Colloque en assurance collective Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle : un outil pour atténuer la détresse psychologique Maude Boulet, Ph.D. Analyste en statistique du travail Institut

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

CFE CGC. Vague 14 Mai 2010. De : Charlotte Le Gaillard Mai 2010 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00

CFE CGC. Vague 14 Mai 2010. De : Charlotte Le Gaillard Mai 2010 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 CFE CGC Baromètre Stress Vague 14 De : Charlotte Le Gaillard OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie Méthodologie Objectifs : L objectif principal assigné

Plus en détail

OBSERVATOIRE. public de l eau. de la qualité du service. de la Qualité du Service. public de l eau. Bilan 2014

OBSERVATOIRE. public de l eau. de la qualité du service. de la Qualité du Service. public de l eau. Bilan 2014 OBSERVATOIRE de la Qualité du Service public de l eau Bilan 2014 de la qualité du service public de l eau Éditorial Pour être encore mieux à l écoute de ses 4,4 millions d usagers, le SEDIF a mis en place

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011. Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques

ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011. Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011 Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques Carrefour Santé Social - 30 janvier 2012 INTRODUCTION Rose SAILLARD,

Plus en détail

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014 Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle - Volet employeurs - Décembre 2014 Sommaire Note technique Synthèse des enseignements Perception Importance accordée à la

Plus en détail

Mettre en place le télétravail : un projet qui se construit

Mettre en place le télétravail : un projet qui se construit 1 20 juillet 2015 TITRE DE LA PRÉSENTATION POWERPOINT Mettre en place le télétravail : un projet qui se construit Commission du Débat public Réseau Express Grand Lille PRÉSENTATION DE L ARACT NORD PAS

Plus en détail

Du concept de métier lourd à celui de métier pénible

Du concept de métier lourd à celui de métier pénible Le 6 février 2007. Du concept de métier lourd à celui de métier pénible - Réflexion sur l évolution - Sandra Invernizzi Métier lourd et métier pénible La notion de métier lourd reconnaît qu un métier comporte

Plus en détail

Yves Lasfargue. Télétravail et conditions de vie Les fondements de la réussite

Yves Lasfargue. Télétravail et conditions de vie Les fondements de la réussite Yves Lasfargue Télétravail et conditions de vie Les fondements de la réussite Plus le nombre de jours de télétravail par semaine est élevé, plus les télétravailleurs estiment que les relations avec les

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin Ipsos Public Affairs / GEF Février 2007 Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles Regards croisés hommes/femmes GEF Qui sommes-nous? Créé en janvier 2002, GEF regroupe 9 associations

Plus en détail

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Le salaire est une composante essentielle du contrat de travail. Dans les banques, les salaires sont en général négociés individuellement. Le fait de

Plus en détail

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE

RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE Ornella LEPOUTRE, Responsable du Pôle Prévention des Risques Organisationnels Magali ROGER, Psychologue du travail chargée de mission en prévention des risques

Plus en détail

ORDRE DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES AGRÉÉS. de la vie aux idées ENQUÊTE AUPRÈS DES TRAVAILLEURS QUÉBÉCOIS AVRIL 2014

ORDRE DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES AGRÉÉS. de la vie aux idées ENQUÊTE AUPRÈS DES TRAVAILLEURS QUÉBÉCOIS AVRIL 2014 ORDRE DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES AGRÉÉS ENQUÊTE AUPRÈS DES TRAVAILLEURS QUÉBÉCOIS AVRIL 2014 de la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 À QUI A-T-ON PARLÉ? 5 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Établir un diagnostic du climat social de l entreprise Questionnaire de Climat d entreprise

Établir un diagnostic du climat social de l entreprise Questionnaire de Climat d entreprise B I E N - Ê T R E S T R E S S R I S Q U E S P S Y C H O S O C I A U X Établir un diagnostic du climat social de l entreprise Questionnaire de Climat d entreprise 14 échelles fondamentales pour rendre compte

Plus en détail

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44 ORST Charentes - Baromètre régional Santé au travail 14. Synthèse Cette analyse, à visée descriptive, met en évidence la diversité dans le recueil comme dans l exploitation des données des accidents du

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA QUALITÉ DE VIE AU BUREAU - Synthèse de l Institut CSA Contacts Pôle Opinion Corporate Laurence Bedeau Directrice du Pôle (laurence.bedeau@csa.eu) Baptiste Foulquier Chargé

Plus en détail

Résultats d enquête. L épuisement professionnel (Burn Out Syndrom) Qu en pensez-vous? Vous sentez-vous concerné? En partenariat avec

Résultats d enquête. L épuisement professionnel (Burn Out Syndrom) Qu en pensez-vous? Vous sentez-vous concerné? En partenariat avec Résultats d enquête Dr Régis MOURIES, Président En partenariat avec L épuisement professionnel (Burn Out Syndrom) Qu en pensez-vous? Vous sentez-vous concerné? Conférence de Presse du 25/11/14 Philippe

Plus en détail

Qualité de vie des Franciliens de 60 ans ou plus : agir sur les limitations physiques

Qualité de vie des Franciliens de 60 ans ou plus : agir sur les limitations physiques 20 Qualité de vie des personnes âgées Qualité de vie des Franciliens de 60 : agir sur les limitations physiques A l heure où «la révolution de la longévité» est engagée se pose avec acuité la question

Plus en détail

Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM. Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM

Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM. Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM Le contexte règlementaire L évaluation des risques professionnels

Plus en détail

CGT Commission Santé au travail Février 2010 Les Conditions de Travail à la DPE vues par un échantillonnage représentatif de 122 salariés.

CGT Commission Santé au travail Février 2010 Les Conditions de Travail à la DPE vues par un échantillonnage représentatif de 122 salariés. CGT Commission Santé au travail Février 2010 Les Conditions de Travail à la DPE vues par un échantillonnage représentatif de 122 salariés. Enquête réalisée grâce au dévouement des militants de la CGT L

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

ATELIER LA PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

ATELIER LA PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ATELIER LA PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Centre de gestion 85 17, 26, 30 septembre 2014 Performance des organisations Santé au travail Déroulement de l atelier RPS : Comprendre et agir Les RPS,

Plus en détail

Engager une action de prévention des RPS

Engager une action de prévention des RPS Que sont les RPS (Risques Psycho Sociaux)? Les risques psycho sociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de «stress», qui n est en fait qu une manifestation de ce risque en entreprise. Ils

Plus en détail

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009 L aide aux aidants Aude Comberieu Psychologue clinicienne Hôpital Émile Roux Capacité de gériatrie mars 2009 Définition L aidant naturel L aidant non professionnel L aidant familial «L aidant familial

Plus en détail

Seniors et Seniors et risques professionnels

Seniors et Seniors et risques professionnels Seniors et Seniors et risques professionnels Pour commencer Ne jamais perdre de vue que tout salarié est un senior en devenir! La prévention. des risques professionnels à destination de tous les salariés,

Plus en détail

Comment agir? L axe prévention primaire Actions organisationnelles & managériales. 7 e partie

Comment agir? L axe prévention primaire Actions organisationnelles & managériales. 7 e partie Comment agir? L axe prévention primaire Actions organisationnelles & managériales 7 e partie 1- ETRE STRATEGIQUE et PROACTIF Marge de manœuvre élevée Marge de manœuvre moyenne Marge de manœuvre faible

Plus en détail

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Travailler à Sophia Antipolis dans une Société de Service en Ingénierie Informatique

Travailler à Sophia Antipolis dans une Société de Service en Ingénierie Informatique Travailler à Sophia Antipolis dans une Société de Service en Ingénierie Informatique 1 Objectif : Décrire les conditions de travail des salariés des SSII de la technopole de Sophia Antipolis, et en évaluer

Plus en détail

Sondage de l institut CSA

Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina édition hors-série Journée de la femme digitale Sondage de l institut CSA En partenariat avec l SOUS EMBARGO JUSQU AU VENDREDI 8 MARS 2013 1 Fiche technique du sondage L

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Le bien être psychologique des salariés au travail - Présentation du 11 octobre 2007 -

Le bien être psychologique des salariés au travail - Présentation du 11 octobre 2007 - Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Le bien être psychologique s salariés - Présentation du 11 octobre 2007 - Introduction Objectifs l étu Etablir un état s lieux la façon dont se pose jourd hui la question

Plus en détail

CARSAT Club RPS. Mardi 18 octobre 2011. Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon

CARSAT Club RPS. Mardi 18 octobre 2011. Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon CARSAT Club RPS Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon Mardi 18 Nombre de contrôles et d'interventions en entreprise sur l'évaluation

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX 1. Définition Les risques psychosociaux (RPS) recouvrent des risques d origine et de nature variées et sont admis comme des : «risques pour la santé, mentale mais aussi

Plus en détail

Qualité de Vie au Travail Un facteur clé de performance. Septembre 2014 - Yves-Michel Nalbandian

Qualité de Vie au Travail Un facteur clé de performance. Septembre 2014 - Yves-Michel Nalbandian Qualité de Vie au Travail Un facteur clé de performance Septembre 2014 - Yves-Michel Nalbandian Des RPS à la QVT «Des RPS à la QVT» ne suppose pas un prolongement de l action ni un élargissement mais un

Plus en détail

Les palmarès du bonheur professionnel

Les palmarès du bonheur professionnel Les palmarès du bonheur professionnel Viavoice Le Nouvel Observateur Octobre 2013 Viavoice Paris. Études Viavoice & conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Mieux Paris. comprendre + 33 (0)1 40 l opinion 54 13 90

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Santé mentale au travail

Santé mentale au travail Santé mentale au travail Les grandes enquêtes de santé: ce qu elles contiennent et comment y accéder Robert Arcand, INSPQ Jean Poirier, CIQSS 15 novembre 2005 Journées annuelles de santé publique Plan

Plus en détail

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 1 ère Partie Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Formation, statut, mobilité, rémunération, motivation Introduction.

Plus en détail

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs Carrières ENQUÊTE - Contrôleurs de gestion : une rémunération à géométrie variable Le baromètre des fonctions financières DFCG - Michael Page - Option Finance Combien d années d ancienneté avez-vous dans

Plus en détail