Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO"

Transcription

1 Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO Assemblée générale Ensemble Contre la Faim et la Malnutrition 6 mai 2015, Paris Cristina Petracchi Chargée du renforcement des capacités (E-Learning) Bureau des partenariats, des activités de plaidoyer et du renforcement des capacités

2 Organes directeurs et le personnel de la FAO La FAO est une organisation de pays : 192 membres (191 États, plus l Union Européenne) et deux Membres associés (îles Féroé et Tokelo) Conférence (chaque 2 ans) Conseil (2 fois par an) Comités de la FAO Conférences régionales Plus de 3600 professionnels

3 Les départements techniques et bureaux régionaux Cinq Départements techniques Agriculture et protection des consommateurs Développement économique et social Pêches et aquaculture Forêts Coopération technique Cinq bureaux régionaux (13 bureaux sous-régionaux, 5 bureaux de liaison et les représentations nationales) Santiago, Chili Amérique latine et Caraïbes Accra, Ghana Afrique Budapest, Hongrie Europe et Asie centrale Le Caire, Égypte Proche-Orient Bangkok, Thaïlande Asie et Pacifique

4 Les objectifs stratégiques de la FAO Contribuer à éliminer la faim, l insécurité alimentaire et la malnutrition Rendre l agriculture, les forêts et la pêche plus productives et plus durables Réduire la pauvreté rurale Favoriser la mise en place de systèmes agricoles et alimentaires inclusifs et efficaces Améliorer la résilience des moyens d existence face aux catastrophes

5 Favoriser accès aux connaissances, à l information et aux statistiques Statistiques Publications La Situation mondiale de l alimentation et de l agriculture (SOFA) La Situation mondiale des pêches et de l aquaculture (SOFIA) La Situation des forêts du monde (SOFO) La Situation des marchés des produits agricoles (SOCO) L État de l insécurité alimentaire dans le monde (SOFI)

6 Transmettre l expertise en matière de politiques Les politiques adéquates créent des solutions durables Gouvernements à promouvoir, protéger et faire respecter l égalité des droits des hommes et des femmes dans le cadre de leur juridiction et l équité pour l'accès aux ressources, aux biens, à la terre, au bétail, aux services financiers, à l éducation. La discrimination des femmes : Coûts sociaux: mis en relation directe avec des taux élevés de sous-alimentation, de mortalité infantile, d'infection par le VIH/SIDA. Coûts économiques: en terme capital humain sous exploité, faible productivité du travail qui freinent le développement rural et le progrès agricole, et finissent par menacer la sécurité alimentaire, pour les femmes, les hommes et la communauté toute entière. Politiques, stratégies, programmes intègrent les dimensions sociales et de genre pour fournir des réponses adaptées et adéquates aux hommes et aux femmes.

7 Transmettre l expertise en matière de politiques Gouvernance foncière responsable pour assurer la sécurité alimentaire 1. Mise en place de cadres politique, juridique et organisationnel qui régulent l ensemble des droits et la gestion terres, pêches et forêts 2. Renforcer la transparence des systèmes fonciers et améliorer leur fonctionnement 3. Renforcer les capacités et le mode de fonctionnement des organismes d exécution, autorités judiciaires, collectivités locales, organisations d agriculteurs et petits producteurs, pêcheurs, peuples autochtones, société civile, secteur privé, monde universitaire, et promouvoir la coopération entre ces divers acteurs.

8 Servir de tribune aux Nations Forum neutre pour le dialogue Conventions et Accords Accord relatif aux mesures du ressort de l État du port pour prévenir, contrecarrer et éliminer la pêche illicite, non déclarée et non règlementée Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l alimentation et l agriculture Convention internationale pour la protection des végétaux

9 Servir de tribune aux Nations Plans d action et sommets mondiaux Plan d action mondial pour les ressources phytogénétiques pour l alimentation et l agriculture Plan d action mondial pour les ressources zoogénétiques Plusieurs plans d action mondiaux contribuent à la mise en application du Code de conduite pour une pêche responsable

10 Communication et plaidoyer Manifestations pour sensibiliser l opinion publique Médias sociaux

11 Porter les connaissances sur le terrain Urgences humanitaires En coordination et collaboration avec le Programme Alimentaire Mondial

12 Porter les connaissances sur le terrain Actions de renforcement des capacités : Production et santé animale Changements climatiques Dévelopment durable Sécurité alimentaire Genre Agriculture familiale Gaspillage alimentaire Gouvernance foncière responsable Analyse sociale Sécurité sanitaire des produits alimentaire Droit à une alimentation adéquate Gestion des ressources forestières

13 Plateforme E-learning de la FAO éducation pour tous n importe où n importe quand bien public 450,000 utlisateurs dans le monde transfert de connaissances et de compétences multilingue gratuit

14 Porter les connaissances sur le terrain

15 giz Nos partenaires

16 Nos partenaires Nations Unies et Agences de Développement UNICEF UNITAR UNHCR WFP GIZ UNU ITC-ILO UNDP Union Europénne FCRI Universités et Institutions Académiques AVU COL UDUAL Open University of Catalonia University of Pretoria Anhalt University ONG et Organisations Société Civile LINGOS GRET APC Action Contre la Faim OXFAM Save the Children Cours E-learning

La gouvernance foncière Agissons pour sa mise en œuvre!

La gouvernance foncière Agissons pour sa mise en œuvre! La gouvernance foncière Agissons pour sa mise en œuvre! Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de

Plus en détail

Coup d œil sur le FIDA

Coup d œil sur le FIDA Coup d œil sur le FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les populations rurales pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle,

Plus en détail

Coup d œil sur le FIDA

Coup d œil sur le FIDA Coup d œil sur le FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les femmes et les hommes ruraux pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle,

Plus en détail

COUP D ŒIL SUR LE FIDA

COUP D ŒIL SUR LE FIDA Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté COUP D ŒIL SUR LE FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les populations

Plus en détail

Le Protocole de Nagoya sur l accès et le partage des avantages

Le Protocole de Nagoya sur l accès et le partage des avantages Convention sur la diversité biologique : ABS Le Protocole de Nagoya sur l accès et le partage des avantages RESSOURCES GÉNÉTIQUES CONNAISSANCES TRADITIONNELLES FOURNISSEURS UTILISATIONS CONSENTEMENT PRÉALABLE

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

L agenda 2030 de développement durable

L agenda 2030 de développement durable L agenda 2030 de développement durable L Agenda 2030 en bref Pourquoi des objectifs mondiaux de développement durable? Le monde est confronté à des défis majeurs, comme l extrême pauvreté, le changement

Plus en détail

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR Rencontre des experts en protection sociale à Madagascar 18 et 19 Août 2015 Hôtel COLBERT Antaninarenina

Plus en détail

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement :

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : 1 0) Page de couverture Dossier de recherche «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : Le Programme International pour le Développement de la Communication

Plus en détail

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008 Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour Le Plan de Travail Commun se base sur les objectifs stratégiques de l Appel Consolidé (CAP)

Plus en détail

PRINCIPES POUR UN INVESTISSEMENT RESPONSABLE DANS L AGRICULTURE ET LES SYSTÈMES ALIMENTAIRES

PRINCIPES POUR UN INVESTISSEMENT RESPONSABLE DANS L AGRICULTURE ET LES SYSTÈMES ALIMENTAIRES PRINCIPES POUR UN INVESTISSEMENT RESPONSABLE DANS L AGRICULTURE ET LES SYSTÈMES ALIMENTAIRES Le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) a approuvé les Principes pour un investissement responsable

Plus en détail

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP La Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20) a

Plus en détail

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement

Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement Dr Jean-Charles MAILLARD Directeur régional du CIRAD pour l Asie du Sud-Est jean-charles.maillard@cirad.fr AUF-Hanoi,

Plus en détail

Projet de résolution sur les zones humides et la prévention des risques de catastrophe

Projet de résolution sur les zones humides et la prévention des risques de catastrophe CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 48 e Réunion du Comité permanent Gland, Suisse, 26 30 janvier 2015 SC48 28 Projet de résolution sur les zones humides et la prévention des risques

Plus en détail

L égalité des sexes, un atout économique

L égalité des sexes, un atout économique L égalité des sexes, un atout économique Un plan d action du Groupe de la Banque mondiale Banque mondiale l accès aux marchés foncier, du travail, des produits et des capitaux est indispensable pour accroître

Plus en détail

LA GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHE AU SENEGAL. Présentation : Capitaine TINE DPC

LA GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHE AU SENEGAL. Présentation : Capitaine TINE DPC République du Sénégal Un Peuple - Un But - Une Foi *********** Ministère de l Intérieur *********** DIRECTION DE LA PROTECTION CIVILE LA GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHE AU SENEGAL Présentation : Capitaine

Plus en détail

La Caraïbe insulaire face à l économie verte: présentation des orientations stratégiques

La Caraïbe insulaire face à l économie verte: présentation des orientations stratégiques La Caraïbe insulaire face à l économie verte: présentation des orientations stratégiques Loïza Rauzduel, Chargée de projet Caribbean Natural Resources Institute (CANARI) Conférence ICFC, Espace Régional

Plus en détail

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE FAITS ET CHIFFRES 1 NOMBRE D HABITANTS : 9,2 millions (estimation World Gazetteer) 2 POURCENTAGE DE LA POPULATION VIVANT AVEC MOINS DE 1,25 $

Plus en détail

La politique alimentaire populaire

La politique alimentaire populaire La politique alimentaire populaire Diana Bronson Sécurité alimentaire Canada Grand Rassemblement Québec en forme Le 19 mars 2013 Sécurité alimentaire Canada Sécurité Alimentaire Canada est une alliance

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens. ens. CROPSAV du 10 juillet 2013

Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens. ens. CROPSAV du 10 juillet 2013 Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens ens CROPSAV du 10 juillet 2013 Calendrier de la négociation PAC octobre 2011: proposition législative de la Commission Européenne 13 mars 2013

Plus en détail

Note conceptuelle. Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices

Note conceptuelle. Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices Note conceptuelle Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices Deuxième Atelier International Hotel King Fahd, Dakar, Sénégal, 25-28 février

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

Annexe n I : Plan d action Activités Produits attendus Indicateurs Echéance (2012-2014) Budget en FCA

Annexe n I : Plan d action Activités Produits attendus Indicateurs Echéance (2012-2014) Budget en FCA N Domaine de résultats 1 Structure organisationnelle 2 Relations OI autres acteurs (administration, secteur privé, ONG, CLA, Partenaires). 3 Mobilisation des moyens financiers logistiques Annexe n I :

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

Au cœur de l action, un acteur de premier plan

Au cœur de l action, un acteur de premier plan PLAN D ACTION DE L ANNÉE 2009-2010 Au cœur de l action, un acteur de premier plan Août 2009 Les priorités et orientations du VRRHU pour l année 2009-2010 qui s inscrivent dans le cadre du Plan stratégique

Plus en détail

L action de la France au sein du Conseil des droits de l Homme

L action de la France au sein du Conseil des droits de l Homme La France candidate au Conseil des droits de l Homme UN Photo/Jean-Marc Ferré Les droits de l Homme font partie des valeurs fondatrices de la République française et de sa politique étrangère. C est dans

Plus en détail

État d avancement de la mise en place des clusters

État d avancement de la mise en place des clusters État d avancement de la mise en place des clusters Structure de Gestion Développement Urgences/ Humanitaire GCP /Groupes Suivi Évaluation du CSLP Axe 2: Croissance économique durable et équitable Axe 3:

Plus en détail

Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par Saint-Marin

Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par Saint-Marin Comité des Parties de la Convention du Conseil de l'europe sur la lutte contre la traite des êtres humains Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la

Plus en détail

Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif?

Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif? Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif? Les récentes émeutes de la faim à Maputo, au Mozambique, ont servi à rappeler brutalement que les augmentations

Plus en détail

Sécurité alimentaire 101 : Définition et relation avec la protection des aliments

Sécurité alimentaire 101 : Définition et relation avec la protection des aliments Sécurité alimentaire 101 : Définition et relation avec la protection des aliments Karen Rideout, M.Sc. Centre de collaboration nationale en santé environnementale Centre de contrôle des maladies de la

Plus en détail

Rapport du Comité de haut niveau pour l examen de la coopération technique entre pays en développement

Rapport du Comité de haut niveau pour l examen de la coopération technique entre pays en développement Nations Unies Rapport du Comité de haut niveau pour l examen de la coopération technique entre pays en développement Onzième session (1er-4 juin 1999) Assemblée générale Documents officiels Cinquante-quatrième

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

Tenue dans le centre de conference de la CUA le Mercredi 30 Avril 2014, Addis-Abeba, Ethiopie.

Tenue dans le centre de conference de la CUA le Mercredi 30 Avril 2014, Addis-Abeba, Ethiopie. Communiqué de la conference continentale conjointes des Acteurs Non-Etatiques et de la Commission de l Union Africaine sur la sécurité alimentaire et l agriculture, faisant partie des discussions de la

Plus en détail

FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL

FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL Une large palette de compétences au service de la santé publique vétérinaire Protection animale Formation Elevage, Médecine vétérinaire, Santé Publique Vétérinaire en régions

Plus en détail

CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE

CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE La Conférence Internationale: L assurance agricole, un instrument pour la gestion des risques, qui a eu lieu à Madrid les 15, 16 et 17 Novembre 2006, a constitué un forum de

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

Programme des Nations Unies. des Catastrophes DMTP

Programme des Nations Unies. des Catastrophes DMTP Programme des Nations Unies pour la Formation à la Gestion des Catastrophes DMTP Qu est ce que le DMTP? Un concept developpé en 1989/1990 Conçu comme un programme inter-agences Avalisé par la resolution

Plus en détail

GROUPE ECOCERT ORGANISME DE CONTRÔLE ET DE CERTIFICATION AU SERVICE DE L HOMME ET DE L ENVIRONNEMENT

GROUPE ECOCERT ORGANISME DE CONTRÔLE ET DE CERTIFICATION AU SERVICE DE L HOMME ET DE L ENVIRONNEMENT GROUPE ECOCERT ORGANISME DE CONTRÔLE ET DE CERTIFICATION AU SERVICE DE L HOMME ET DE L ENVIRONNEMENT NOS ACTIVITES NOS COMPETENCES CŒUR DE METIER : AUDIT, CONTRÔLE ET CERTIFICATION De produits, entreprises,

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CHARTE ÉTHIQUE GROUPE L électricité n est pas un bien comme un autre : c est pourquoi la produire, la transporter, la distribuer et la commercialiser concourent à une mission d intérêt général. Cette mission

Plus en détail

Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010

Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010 Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010 Dr. El Hadji Guèye / Arianne Wessal Journées béninoises de l évaluation 2-4 Juillet 2012 Cotonou, Bénin Plan 1. Introduction de CLEAR

Plus en détail

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC)

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) Banque de Développement des Etats de l Afrqiue Centrale 9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) «Mise en place d un Fonds pour l Economie Verte

Plus en détail

Promouvoir un apprentissage d excellence. Exemples de bonnes pratiques financées par le Fonds d innovation. www.itcilo.org

Promouvoir un apprentissage d excellence. Exemples de bonnes pratiques financées par le Fonds d innovation. www.itcilo.org Promouvoir un apprentissage d excellence Exemples de bonnes pratiques financées par le Fonds d innovation www.itcilo.org Qu est-ce que le Fonds d innovation? Le Fonds d innovation est un mécanisme de financement

Plus en détail

Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé

Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Réunion du réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA Libreville Gabon, 2-3 octobre 2012 Plan de la présentation

Plus en détail

La gestion des risques au Canada

La gestion des risques au Canada La gestion des risques au Canada Préparation au climat de 2100 Fredericton (Nouveau-Brunswick) Le 17 novembre 2012 gestion des risques réseaux outils stratégies mesures 1 stratégies cadre stratégique Cadre

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

Accès équitable et durable aux terres, aux pêches et aux forêts. Directives volontaires pour la gouvernance responsable de ces ressources

Accès équitable et durable aux terres, aux pêches et aux forêts. Directives volontaires pour la gouvernance responsable de ces ressources Accès équitable et durable aux terres, aux pêches et aux forêts Directives volontaires pour la gouvernance responsable de ces ressources L'accès aux ressources naturelles est vital Un accès sûr aux terres

Plus en détail

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE République de Côte d Ivoire Union- Discipline - Travail ----------------- DÉCRET N 2007-570 DU 10 AOUT 2007 PORTANT ORGANISATION DU MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Forum African sur la Gouvernance de l Internet (AfIGF) http://afigf.uneca.org/ Termes de références Septembre 2012 Historique S inspirant des Objectifs du Millénaire pour le Développement des Nations Unies

Plus en détail

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Communication à la 23 ème CASA, Rabat/Maroc, du 4 au 7 décembre 2013 Par Lassina PARE, Ingénieur statisticien économiste Directeur

Plus en détail

Cambodge 2015 DONNEES CLES EFFECTIFS. Indice de Développement Humain (IDH)* 0.584-136/187 Espérance de vie à la naissance*

Cambodge 2015 DONNEES CLES EFFECTIFS. Indice de Développement Humain (IDH)* 0.584-136/187 Espérance de vie à la naissance* Cambodge 2015 MANDAT Au Cambodge, Handicap International vise à réduire le développement des différents types de handicap, à améliorer l'accès des personnes handicapées aux services de santé et de réadaptation

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE NOUS, Chefs d État et de Gouvernement de l Union africaine, réunis à notre treizième session ordinaire à Syrte (Grande Jamahiriya arabe libyenne),

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE *

POLITIQUE RELATIVE À LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE * POLITIQUE RELATIVE À LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE * 2011 Adoptée par le conseil d administration le 11 juin 2007, dernières modifications en 2011. PRÉAMBULE Le Cégep de

Plus en détail

(Traduction du Greffe) Affaire No. 21 Demande d avis consultatif soumis par la Commission sous-régionale des pêches (CSRP)

(Traduction du Greffe) Affaire No. 21 Demande d avis consultatif soumis par la Commission sous-régionale des pêches (CSRP) (Traduction du Greffe) Affaire No. 21 Demande d avis consultatif soumis par la Commission sous-régionale des pêches (CSRP) Exposé écrit présenté par le Secrétaire général de l ONU au Tribunal international

Plus en détail

La participation du Burundi aux sommets internationaux sur l HIMO

La participation du Burundi aux sommets internationaux sur l HIMO Insérez une photo de votre projet/programme La participation du Burundi aux sommets Pascal Midende, Directeur Secrétariat Technique PTPGU Financé par : Gouvernement du Burundi Contexte de ces rencontres

Plus en détail

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Les parlementaires africains Reconnaissant que les parlements

Plus en détail

Avril 2015 C 2015/33. Trente-neuvième session. Rome, 6-13 juin 2015. Évaluation de l Année internationale de l'agriculture familiale (2014) Résumé

Avril 2015 C 2015/33. Trente-neuvième session. Rome, 6-13 juin 2015. Évaluation de l Année internationale de l'agriculture familiale (2014) Résumé Avril 2015 C 2015/33 F CONFERENCE Trente-neuvième session Rome, 6-13 juin 2015 Évaluation de l Année internationale de l'agriculture familiale (2014) Résumé L'Année internationale de l'agriculture familiale

Plus en détail

Groupe de rédaction sur l éducation et la formation aux droits de l homme: programme de travail

Groupe de rédaction sur l éducation et la formation aux droits de l homme: programme de travail Comité consultatif du Conseil des droits de l homme Recommandation 1/1. Groupe de rédaction sur l éducation et la formation aux droits de l homme: programme de travail Le Comité consultatif du Conseil

Plus en détail

Termes de référence Activité 1

Termes de référence Activité 1 1 Termes de référence Activité 1 Atelier de formation thématique au journalisme d investigation Projet Médias d Afrique centrale contre le VIH PROJET MA-VIH VOLET 1 N D ACTION / ACTIVITE CODE 1 /1 MAUEA4111F30

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO BURUNDI - CAMEROUN - CONGO - REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - GABON GUINEE EQUATORIALE - REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO - RWANDA SAO-TOME & PRINCIPE - TCHAD CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE

Plus en détail

RÉSEAU MONDIAL D INFORMATIONS EN LIGNE EN

RÉSEAU MONDIAL D INFORMATIONS EN LIGNE EN RÉSEAU MONDIAL D INFORMATIONS EN LIGNE EN DIVISION DE L 'ÉCONOMIE ET DE L' ADMINISTRATION PUBLIQUES DES NATIONS UNIES - DÉPARTEMENT DE S AFFAIRES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES OMMENT DÉFINIR LE RÉSEAU? Le Réseau

Plus en détail

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE BASE SUR LA CIDPH

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE BASE SUR LA CIDPH 7. EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE BASE SUR LA CIDPH EN VUE D UN DIAGNOSTIC LOCAL PARTICIPATIF SUR LA SITUATION DES PERSONNES HANDICAPEES Les questions ci-dessous sont basées sur certains articles de la CIDPH

Plus en détail

Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition)

Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition) Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition) Introduction Le 20 décembre 2013, l'assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution en

Plus en détail

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence ministérielle sur la migration et le développement. Plan d Action

Plus en détail

Formations à la "Gestion civilo-militaire des crises extérieures" 1 er semestre 2014

Formations à la Gestion civilo-militaire des crises extérieures 1 er semestre 2014 I N S T I T U T D E S H A U T E S É T U D E S D E D É F E N S E N A T I O N A L E Formations à la "Gestion civilo-militaire des crises extérieures" 1 er semestre 2014 Sensibilisation au concept de "Gestion

Plus en détail

CONSEIL. Cent trente-septième session. Rome, 28 septembre 2 octobre 2009. Sommet mondial sur la sécurité alimentaire

CONSEIL. Cent trente-septième session. Rome, 28 septembre 2 octobre 2009. Sommet mondial sur la sécurité alimentaire Septembre 2009 F CONSEIL Cent trente-septième session Rome, 28 septembre 2 octobre 2009 Sommet mondial sur la sécurité alimentaire Pour toute question concernant le contenu de ce document, veuillez vous

Plus en détail

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018**

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018** Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

ATELIER PARIS 21 Utilisation des statistiques dans les politiques de lutte contre la pauvreté et de développement Dakar, 21-23 Janvier 2002

ATELIER PARIS 21 Utilisation des statistiques dans les politiques de lutte contre la pauvreté et de développement Dakar, 21-23 Janvier 2002 ATELIER PARIS 21 Utilisation des statistiques dans les politiques de lutte contre la pauvreté et de développement Dakar, 21-23 Janvier 2002 RAPPORT DU CAP-VERT I / La politique nationale de communication

Plus en détail

Traditionnellement, les personnes handicapées étaient prises en charge par:

Traditionnellement, les personnes handicapées étaient prises en charge par: Introduction à la convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées: développement et objectif de la convention, principes généraux et obligations des États Parties Shivaun Quinlivan

Plus en détail

Des conditions de travail décentes

Des conditions de travail décentes LISTE D IDEÉS POUR LE PLAN DE DEVELOPPEMENT FAIRTRADE POUR LES ORGANISATIONS DE PETITS PRODUCTEURS Toutes les organisations sont différentes et auront des priorités ainsi que des stratégies de développement

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

RC-2/4 : Décision sur la fourniture d une assistance technique régionale et nationale

RC-2/4 : Décision sur la fourniture d une assistance technique régionale et nationale : Décision sur la fourniture d une assistance technique régionale et nationale La Conférence des Parties, Rappelant les travaux menés par le secrétariat en vue de présenter à la première réunion de la

Plus en détail

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DÉVELOPPEMENT"

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DÉVELOPPEMENT MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DÉVELOPPEMENT" RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme visé : Diplôme d'institut d'études politiques Majeure : Affaires internationales

Plus en détail

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT CONSACREE AU SECTEUR AGRICOLE EN AFRIQUE: acteurs, FORMES, EFFICACITE ET ORIENTATIONS.

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT CONSACREE AU SECTEUR AGRICOLE EN AFRIQUE: acteurs, FORMES, EFFICACITE ET ORIENTATIONS. GDN's 16th Annual Global Development Conference session de discussion sur le déclin et le renouveau de l'aide à l'agriculture en Afrique 1 AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT CONSACREE AU SECTEUR AGRICOLE EN

Plus en détail

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org Le fonds de dotation d Artisans du Monde Faire un don Pour construire un monde plus juste au Nord comme au Sud Titre Crédit photo : Ellas Cuentan www.artisandumonde.org 1 Fonds de dotation d Artisans du

Plus en détail

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Une politique publique de l'alimentation Art.L.230-1. du code rural : La politique publique de l'alimentation vise à assurer à la population l'accès,

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

Stage au Centre du Droit de l Environnement de l Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Période : d avril à septembre 2009

Stage au Centre du Droit de l Environnement de l Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Période : d avril à septembre 2009 Stage au Centre du Droit de l Environnement de l Union Internationale pour la Conservation de la Nature Période : d avril à septembre 2009 Stagiaire: Mira-Bai SIMON MUCIÑO Master II Gestion de l Environnement

Plus en détail

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement Atelier sur les statistiques de l'environnement en appui à la mise en œuvre du Cadre pour le Développement des Statistiques de l'environnement Lomé, 19-23 novembre 2015 Aperçu de l utilisation de l information

Plus en détail

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet Les bourses d études ou de stages sont financées par la coopération belge dans le cadre d un accord de coopération

Plus en détail

Les Jeunes, Acteurs du Développement

Les Jeunes, Acteurs du Développement Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Les Jeunes, Acteurs du Développement Le dialogue et la compréhension mutuelle Note conceptuelle UNFPA Tunis (Tunisie), 8-10

Plus en détail

COMMON MARKET FOR EASTERN AND SOUTHERN AFRICA DECLARATION D ADDIS ABEBA DES MINISTRES DE L AGRICULTURE, DE L ENVIRONNEMENT ET DES

COMMON MARKET FOR EASTERN AND SOUTHERN AFRICA DECLARATION D ADDIS ABEBA DES MINISTRES DE L AGRICULTURE, DE L ENVIRONNEMENT ET DES COMMON MARKET FOR EASTERN AND SOUTHERN AFRICA DECLARATION D ADDIS ABEBA DES MINISTRES DE L AGRICULTURE, DE L ENVIRONNEMENT ET DES RESSOURCES NATURELLES À LEUR CINQUIÈME RÉUNION CONJOINTE TENUE Du 19 au

Plus en détail

ENTRE (MAROC) (FRANCE) Page 1 sur 6

ENTRE (MAROC) (FRANCE) Page 1 sur 6 A C C O R D D E J U M E L A G E ENTRE L AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU TENSIFT (MAROC) ET L AGENCE DE L EAU RHONE MEDITERRANEE ET CORSE (FRANCE) Page 1 sur 6 PREAMBULE La présente convention s inscrit

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

Développement rural territorial et sécurité alimentaire

Développement rural territorial et sécurité alimentaire Cette présentation revient sur les expériences de de la la FAO en en matière de de développement local, identifie les conditions pour promouvoir une approche territoriale du développement rural, fait des

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

Consultation du HLPE sur l instabilité des prix alimentaires. Synthèse

Consultation du HLPE sur l instabilité des prix alimentaires. Synthèse Consultation du HLPE sur l instabilité des prix alimentaires A propos de ce document Ce document résume les résultats d une discussion en ligne organisé sur le Forum Global sur la Sécurité alimentaire

Plus en détail

Projet associatif d Action Contre la Faim

Projet associatif d Action Contre la Faim Projet associatif d Action Contre la Faim Adopté par l Assemblée Générale du 18 juin 2011 PREAMBULE Ce projet est un cadre de référence ordonnant nos valeurs et les principes directeurs de notre action,

Plus en détail

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale,

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, ATELIER MISE EN ŒUVRE PROJETS / PROGRAMMES FIDA ----- BAMAKO Avril 2005 1 / 5 FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, Objectif principal

Plus en détail

Luxembourg 2010 Grappe ENVIRONNEMENT Agenda 21

Luxembourg 2010 Grappe ENVIRONNEMENT Agenda 21 A. Définition Luxembourg 2010 Grappe ENVIRONNEMENT Agenda 21 En juin 1992, 173 pays sont présents à la conférence des Nations Unies à Rio pour discuter sur l Environnement et le Développement. Des déclarations

Plus en détail

ECE/MP.WH/WG.1/2014/3 EUDCE/1408105/1.10/2014/WGWH/07. Conseil économique et social

ECE/MP.WH/WG.1/2014/3 EUDCE/1408105/1.10/2014/WGWH/07. Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 17 septembre 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Organisation mondiale de la Santé Bureau régional pour l Europe

Plus en détail

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco. «L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.org L intégration des questions relatives aux jeunes dans

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central»

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» La terre est une ressource essentielle pour la vie des populations

Plus en détail