vitrification des ovocytes taux fertilité baisse à partir ans devient quasi nul après ans

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "vitrification des ovocytes taux fertilité baisse à partir ans devient quasi nul après ans"

Transcription

1 Octobre 2013 La loi de bioéthique autorisant la vitrification des ovocytes est entrée en vigueur en juillet La vitrification des ovocytes fait désormais partie des techniques de procréation médicalement assistée qui pourront être proposées aux femmes en France. C'est une nouvelle technique de congélation rapide des ovocytes qui donne la possibilité aux femmes de congeler leurs ovocytes en prévision de la chute de la fertilité. De l avis de tous les spécialistes de la reproduction, la fertilité des femmes chute progressivement avec l âge. Ce processus se traduit tous les mois par une diminution du nombre de follicules et de la qualité des ovocytes. Selon les statistiques publiées en 2013 dans MT médecine de la reproduction gynécologie endocrinologie, aussi bien en ce qui concerne les grossesses spontanées que la procréation médicalement assistée, le taux de fertilité baisse à partir de 35 ans et devient quasi nul après 43 ans. Sur 100 femmes de plus de 40 ans, 57 auront une grossesse dans les deux ans, 7 auront recours à la procréation médicalement assistée et 36 ne parviendront pas à avoir un enfant. Avant 30 ans, 91 femmes parviendront à avoir un enfant, 3 seulement auront recours à la procréation médicalement assistée et 6 ne parviendront pas à avoir un enfant. C est donc en toute connaissance de cause que le Collège National des Gynécologues Obstétriciens s est prononcé en décembre 2012 en faveur de la vitrification des ovocytes pour des raisons non médicales, et ce, dans l optique de remédier à la chute de la fertilité liée au vieillissement des ovocytes et de l utérus avec l âge.

2 Avancée médicale, réponse à la pénurie du don d ovocytes ou réparation d une injustice à l encontre des femmes? Le docteur Joëlle Bélaisch-Allart, gynécologue obstétricienne spécialiste de la reproduction et vice-présidente du Collège National des Gynécologues Obstétriciens a bien voulu répondre à nos questions. Fibrome Info France lui dit merci. Pour rappel, la congélation de spermatozoïdes se pratique depuis Selon les chiffres émanant du premier symposium international sur la vitrification d'ovocytes qui s'est tenu le 7 février 2013 en Espagne, 80% des femmes ont appris l'existence de la vitrification des ovocytes sur internet et seulement 3% en ont entendu parler par leur médecin. Avec l'entrée en vigueur de la loi de bioéthique de juillet 2011, qui autorise et recommande aux femmes l'auto-conservation de leurs ovocytes «avant traitement potentiellement stérilisant», nous espérons que la vitrification des ovocytes sera proposée systématiquement aux jeunes femmes atteintes de fibromes utérins, non seulement en raison du risque d infertilité que comporte cette affection, mais également avant ou après des traitements chirurgicaux, en raison du risque d adhérences post opératoires ou de synéchies. Deux fiches pratiques consacrées à la vitrification et au don d ovocytes, téléchargeables sur notre site internet, permettront désormais aux femmes d en savoir plus sur le sujet. A. MBARGA Présidente de FIF

3 Le don d'ovocytes Depuis la loi de bioéthique du 29 juillet 1994, le don d'ovocytes et le transfert d'embryons ont donné aux femmes un moyen d'être enceintes et donner naissance à un enfant biologique sans pour autant être leur enfant génétique, en partant du principe que c'est la femme bénéficiaire du don qui porte le bébé et non pas une mère porteuse comme cela est le cas dans le cadre de la Gestation Pour Autrui (GPA). Le premier transfert d'un ovule fécondé d'un être humain à un autre, ayant abouti à une grossesse a été effectué en juillet 1983 ; et la première naissance humaine résultant d'un don d'ovule a eu lieu le 3 février Cette intervention a été réalisée au Harbour UCLA Medical Center sous la direction du Dr John Buster de la Los Angeles School of Medecine de l'université de Californie.En France, le don d'ovocytes représente environ 5% des naissances obtenues dans le cadre de la fécondation in vitro. En 2011, 402 femmes ont effectué un don d'ovocytes ayant bénéficié à 800 couples et donné naissance à 208 enfants. Le taux de réussite du don d ovocytes correspond à 20-25% des naissances en France. Ce taux s explique par l âge des donneuses qui est plus élevé en France qu à l étranger, d une part parce que peu de jeunes mères sont sensibilisées à la problématique du don d ovocytes, d autre part parce la loi de bioéthique de juillet 1994 qui l encadre, stipule que seules les femmes ayant au moins un enfant, peuvent donner leurs ovocytes.

4 Avec l entrée en vigueur de la loi de juillet 2011, autorisant la vitrification des ovocytes par des femmes non mères, et ce dans l optique de créer une banque d ovocytes, il y a lieu d espérer qu un nombre plus important de femmes puisse être sensibilisé. En effet, compte tenu de la pénurie de donneuses, les couples pouvant proposer une donneuse, seront prioritaires et recevront en retour des ovocytes d une autre donneuse anonyme. Pour ces couples, le délai annoncé est alors de 18 mois à 2 ans et quelques fois, plus court. Pour les autres couples, le délai d attente pourra aller audelà de 5 ans. Quant aux femmes ayant 40 ans ou plus, elles ont peu de chances d obtenir un don d ovocytes en France ; il leur est fortement conseillé d aller directement à l étranger et ce, idéalement avant l expiration du délai de prise en charge par l Assurance Maladie: le jour du 43 ème anniversaire de chaque candidate. Avec seulement 400 dons environ par an en France, la liste d attente et les délais sont importants. En contrepartie, le niveau de contrôle et la sélection des donneuses plus drastiques, notamment en ce qui concerne la génétique. La recherche de ressemblance entre la donneuse et les receveuses est appréciable. A l étranger le don d ovocytes a des résultats avoisinant 50-60% de réussite en fonction des cliniques, en raison principalement de l âge des donneuses, dont la moyenne se situe autour de 25 ans. A noter également la rapidité de la prise en charge des couples: il y a peu de délais; les prix sont cependant prohibitifs et les prestations très variables. F. FONTES

5 Entretien avec le Docteur Joëlle Bélaisch-Allart gynécologue obstétricienne spécialiste de médecine de la reproduction,vice-présidente du Collège National des Gynécologues Obstétriciens (CNGOF) FIF : La vitrification des ovocytes est une nouvelle technique de procréation médicalement assistée qui donne la possibilité aux femmes de congeler leurs ovules en prévision d une grossesse future au moment opportun: pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette nouvelle technique? Dr Joëlle Bélaisch-Allart: La vitrification est une technique de congélation ultra rapide beaucoup plus efficace que la congélation lente de l ovocyte qui était peu efficace. FIF: Comment s effectue le prélèvement des ovocytes? Les femmes désireuses de recourir à la vitrification des leurs ovocytes sont-elles soumises à un traitement préalable? Dr Joëlle Bélaisch-Allart : Une femme qui souhaite conserver ses ovocytes doit subir une stimulation de l ovulation puis une ponction d ovocytes qui s effectue sous échoguidage sous anesthésie générale légère, ou sous anesthésie locale.

6 FIF : La ponction d ovocytes est-elle possible chez une femme présentant une insuffisance ovarienne? Dr Joëlle Bélaisch-Allart: Si la femme présente une insuffisance ovarienne, il est trop tard pour stimuler ses ovaires. FIF : En décembre 2012, le Collège National des Gynécologues Obstétriciens s est prononcé en faveur de la vitrification des ovocytes pour des raisons non médicales : pourquoi selon vous peut-il être utile pour une jeune femme de recourir à ce procédé? Dr Joëlle Bélaisch-Allart : Le désir tardif d enfant est devenu un phénomène de société, notamment pour les femmes les plus diplômées et dans les grandes villes. La fertilité féminine décroît avec l âge et les techniques classiques d Assistance Médicale à la Procréation (AMP), hors don d ovocytes (dont on connaît les difficultés et les risques obstétricaux), ne compensent pas cette chute de la fertilité liée à l âge. L autoconservation ovocytaire grâce à la vitrification permet aux femmes de conserver leurs ovocytes, sans raison médicale autre que prévenir la chute de la fertilité liée à l âge.

7 FIF : Comment expliquez-vous le fait que la vitrification des ovocytes n était pas proposée jusqu ici aux femmes atteintes de fibromes alors même que cette pathologie comporte un risque d infertilité? Peut-on espérer que ce traitement soit proposé dorénavant aux jeunes femmes atteintes de cette affection avant ou après les traitements chirurgicaux, afin de préserver leur capital fertilité en cas d adhérences post opératoires ou de synéchies? Dr Joëlle Bélaisch-Allart : Les fibromes perturbent la fertilité en agissant essentiellement sur l utérus et non sur les ovaires; la vitrification ovocytaire n a donc pas grand intérêt dans ce cas. Les problèmes d infertilité liés aux fibromes sont des problèmes d implantation de l embryon dans une cavité utérine pathologique. La seule indication de la préservation ovocytaire en cas de fibrome, ce sont les femmes d âge limite pour la reproduction à partir de 38 ans, qui nécessitent une chirurgie car leurs fibromes sont trop volumineux. Or la grossesse est déconseillée après une chirurgie utérine pendant quelques mois, le temps que l utérus cicatrise. On peut proposer dans ces cas de faire la conservation ovocytaire, d opérer les fibromes, d attendre que l utérus cicatrise (pendant ce temps la femme vieillit...) et utiliser les ovocytes lorsque la cavité utérine est redevenue apte à l implantation puis au développement d un embryon.

8 FIF : La vitrification des ovocytes comporte-t-elle des contreindications? Des effets indésirables? Dr Joëlle Bélaisch-Allart : La véritable contre-indication c est lorsque les ovaires ne répondent plus à nos traitements, c'est-àdire l insuffisance ovarienne. FIF : Jusqu à quel âge une femme peut-elle recourir à la vitrification de ses ovocytes? Tous les centres de PMA sont-ils habilités à pratiquer cette nouvelle technique au regard de la loi en vigueur? Dr Joëlle Bélaisch-Allart : Tous les centres peuvent pratiquer la vitrification ovocytaire mais uniquement dans le cadre de la loi de bioéthique c est-à-dire pour un couple formé d un homme et d une femme, vivants, en âge de procréer. L autoconservation ovocytaire dite de convenance n est pas autorisée en France à ce jour. La loi de bioéthique de 2011 a effectivement autorisé la vitrification ovocytaire et a théoriquement offert la possibilité aux donneuses d ovocytes sans enfant de conserver une partie de leurs ovocytes pour elles-mêmes (ce qui pourrait entrouvrir en France la voie à l autoconservation ovocytaire dite de convenance) mais le décret d'application permettant de prendre ces donneuses en charge manque toujours à ce jour...

9 FIF : En comparaison avec la congélation de sperme qui se pratique depuis 1940, considérez-vous que la vitrification des ovocytes pour des raisons non médicales est une avancée pour la femme, un progrès médical ou la réparation d une injustice? Dr Bélaish-Allart : Le désir tardif d enfant est devenu un phénomène de société. Les femmes ne disposent que d une courte période pour se reproduire, période qui coïncide avec le moment où, si elles veulent réussir professionnellement, elles doivent s engager à fond dans leur carrière, contrairement aux hommes, pour qui combiner paternité et plan de vie professionnel pose moins de problème. FIF : Pouvez-vous nous donner un ordre d idées du coût de la vitrification des ovocytes? Cette nouvelle technique est-elle prise en charge par la sécurité sociale? Dr Joëlle Bélaisch-Allart : Une autoconservation coûte environ 3000 euros, pris en charge par l assurance maladie si la fertilité est prématurément menacée par exemple avant une chimiothérapie.

10 FIF ; Selon les chiffres émanant du premier symposium international sur la vitrification d ovocytes qui s est tenu le 7 février 2013 en Espagne, 80% des femmes ont appris l existence de cette technique sur internet et seulement 3% en ont entendu parler par leur médecin: comment expliquez-vous un tel déficit d information et peut-on espérer à l avenir une meilleure circulation de l information en consultation? Dr Joëlle Bélaisch-Allart : Pour le moment l autoconservation dite de convenance est interdite en France ; il est difficile aux médecins d en parler! Propos recueillis Par A. MBARGA Présidente de FIF Septembre 2013

11

Don d ovocytes. Qu est-ce que c est?

Don d ovocytes. Qu est-ce que c est? Don d ovocytes Qu est-ce que c est? Depuis la loi de bioéthique du 29 juillet 1994, le don d'ovocytes et le transfert d'embryons ont donné aux femmes un moyen d être enceintes et donner naissance à un

Plus en détail

Le principe de la fécondation in vitro. 7. La fécondation in vitro (FIV)

Le principe de la fécondation in vitro. 7. La fécondation in vitro (FIV) La technique de la fécondation in vitro* est apparue il y a près de 30 ans. Seuls des cas très précis et limités peuvent bénéficier de ce traitement lourd, qui nécessite en particulier une courte hospitalisation

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA)

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Historique 25 juillet 1978 : Naissance du premier bébé éprouvette en Angleterre 24 février 1982 : Naissance du premier bébé éprouvette

Plus en détail

Collège de Gynécologie CVL

Collège de Gynécologie CVL LE DON D OVOCYTES EN FRANCE ML Couet praticien hospitalier, service de médecine et biologie de la reproduction, CHU Tours IL PEUT ETRE INDIQUE EN CAS D absence ou d épuisement du capital folliculaire D

Plus en détail

NOTRE PROGRAMME FIV/ICSI

NOTRE PROGRAMME FIV/ICSI NOTRE PROGRAMME FIV/ICSI Dans le Centre de Fertilité Manzanera nous avons conçu un programme de FIV/ICSI pour les couples résidant à l'étranger, qui nous permet d'obtenir des taux de réussite élevés et

Plus en détail

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité n Nécessaire quand risque d infertilité

Plus en détail

Emmanuelle PRADA BORDENAVE Directrice générale

Emmanuelle PRADA BORDENAVE Directrice générale Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2011, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ces activités. Les

Plus en détail

23/05/2013. I- Définition de la PMA

23/05/2013. I- Définition de la PMA Plan Exposé présenté par Gynécologue Obstétricien, Introduction Définitions Historique Différentes techniques Techniques simples Techniques de PMA proprement dites Indications des techniques Rôle du technicien

Plus en détail

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de Les différentes phases de l insémination avec sperme

Plus en détail

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2012, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ces activités. Les

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons Assistance médicale à la procréation Informations pour les couples donneurs Le don d embryons Sommaire Le don d embryons, qu est-ce que c est? 2 Qui peut en bénéfi cier? Qui peut donner les embryons et

Plus en détail

Santé de la femme L insémination artificielle avec don de sperme Santé de la femme DÉPARTEMENT D'OBSTETRIQUE, GYNÉCOLOGIE ET RÉPRODUCTION Ref. 123 / 2009 Service de Médecine de la Reproduction Servicio

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation (AMP)

Assistance médicale à la procréation (AMP) Assistance médicale à la procréation Grossesses multiples Assistance médicale à la procréation (AMP) > Davantage de naissances issues de l AMP en Ile-de-France qu en France. > Des tentatives qui concernent

Plus en détail

Presenté par : Robert Terenzio et Souad Dreyfus

Presenté par : Robert Terenzio et Souad Dreyfus Gestation Pour Autrui aux USA : panorama général Presenté par : Robert Terenzio et Souad Dreyfus 1 Qu'est-ce que la Gestation Pour Autrui? Il y a deux types de Gestation Pour Autrui permis aux États- Unis.

Plus en détail

En février 2011 est né le premier «bébé-médicament» Umut-Talha, a permis de guérir sa grande sœur d une maladie génétique grave du sang.

En février 2011 est né le premier «bébé-médicament» Umut-Talha, a permis de guérir sa grande sœur d une maladie génétique grave du sang. R20 = ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (AMP) R20 = ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (AMP) I) DEFINITION/ OBJECTIFS : Définition : AMP : Ensemble des pratiques biologiques et cliniques permettant

Plus en détail

SUBROGALIA acquiert la Clinique Institut d études génétiques et de Reproduction assistée IEGRA

SUBROGALIA acquiert la Clinique Institut d études génétiques et de Reproduction assistée IEGRA MAI 2014 SUBROGALIA acquiert la Clinique Institut d études génétiques et de Reproduction assistée IEGRA Afin d offrir à ses clients toute type d option, SUBROGALIA a acquis le mois de mars dernier, l INSTITUT

Plus en détail

Plateforme régionale de préservation de la fertilité

Plateforme régionale de préservation de la fertilité Plateforme régionale de préservation de la fertilité Christine Denoual-Ziad Annie Benhaim denoualziad-c@chu-caen.fr benhaim-a@chu-caen.fr En 2008, 7641 nouveaux cas annuels sont diagnostiqués chez l homme

Plus en détail

Insémination Artificielle

Insémination Artificielle Insémination Artificielle Insémination Artificielle Sommaire Qu est-ce que l Insémination Artificielle?.... 4 L Insémination Artificielle......... 4 La Stimulation Ovarienne...... 5 La Capacitation du

Plus en détail

Mariage pour tous à la française. Les véritables conséquences. www.mairespourlenfance.fr

Mariage pour tous à la française. Les véritables conséquences. www.mairespourlenfance.fr Mariage pour tous à la française Les véritables conséquences www.mairespourlenfance.fr Le projet de loi Contient : le mariage et l adoption pour les couples de même sexe Ne contient pas : la PMA pour les

Plus en détail

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2012, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ces activités. Les

Plus en détail

Colloque GPA 24 Novembre 2007, Paris

Colloque GPA 24 Novembre 2007, Paris Colloque GPA 24 Novembre 2007, Paris I - Bilan de la GPA dans le monde II - La situation actuelle en France III - Les possibilités d évolution dans la perspective de la révision des lois de bioéthique

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Générale

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Générale REPÈRE 13DNBGENSVTAN1 DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 Série Générale DUREE : 45 minutes COEFFICIENT : 1 2 points seront attribués à l orthographe et à la présentation de votre composition. L usage

Plus en détail

PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ Qu' en est t'il en réalité? 15 ème Journée gynéco-obstétricale Sophie Lemerle Unité d AMP, CHU d Angers

PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ Qu' en est t'il en réalité? 15 ème Journée gynéco-obstétricale Sophie Lemerle Unité d AMP, CHU d Angers PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ Qu' en est t'il en réalité? 15 ème Journée gynéco-obstétricale Sophie Lemerle Unité d AMP, CHU d Angers PRINCIPALES TECHNIQUES DE PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ Cryoconservation

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Historique 1978 : Affiche du mouvement français pour le planning familial (MFPF) Source : Planning familial Au XXI e siècle : 2000-2005

Plus en détail

Devenir parents, l aventure d une vie

Devenir parents, l aventure d une vie Liens utiles Les associations de groupes d entraide peuvent se révéler une aide précieuse pour partager les expériences des uns et des autres. Pour trouver des adresses et informations, vous pouvez vous

Plus en détail

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de. la fécondation in vitro

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de. la fécondation in vitro D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n Les différentes phases de la fécondation in vitro L e s d i f f é r e n t e s p h a s e s d e l a F I V Madame, Monsieur,

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Adéquation du traitement de Don d Ovocytes

FOIRE AUX QUESTIONS. Adéquation du traitement de Don d Ovocytes FOIRE AUX QUESTIONS Adéquation du traitement de Don d Ovocytes 1. Le traitement de don d ovules est approprié pour moi? Le don d'ovules est le traitement recommandé pour les femmes ayant des problèmes

Plus en détail

LES PLUS BEAUX CADEAUX NE SONT PAS FORCÉMENT LES PLUS GROS. Offrir des ovocytes. dondovocytes.fr. à un couple qui ne peut pas avoir d enfants,

LES PLUS BEAUX CADEAUX NE SONT PAS FORCÉMENT LES PLUS GROS. Offrir des ovocytes. dondovocytes.fr. à un couple qui ne peut pas avoir d enfants, LES PLUS BEAUX CADEAUX NE SONT PAS FORCÉMENT LES PLUS GROS Offrir des ovocytes à un couple qui ne peut pas avoir d enfants, c est lui faire un cadeau tout petit pour un bonheur très grand. 3 familles de

Plus en détail

2. Votre Première Consultation à la Clinique de Fertilité Manzanera

2. Votre Première Consultation à la Clinique de Fertilité Manzanera NOTRE PROGRAMME DE DON D OVOCYTES Dans le Centre de Fertilité Manzanera, nous avons développé un traitement de fertilité simple et pratique pour les couples résidant hors d Espagne, de façon à maximiser

Plus en détail

Fécondation "In Vitro"

Fécondation In Vitro Fécondation "In Vitro" Fécondation "In Vitro" Sommaire Qu'est ce que la Fécondation "in Vitro"?... 3 La Fécondation "in Vitro......... 3 La Stimulation Ovarienne...... 4 La Ponction Ovarienne........ 5

Plus en détail

Services de procréation assistée

Services de procréation assistée 129 À l intention des obstétriciens-gynécologues des endocrinologues des urologues des généticiens et des anesthésiologistes 22 septembre 2010 Services de procréation assistée En août dernier, la Régie

Plus en détail

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation Maitrise de la procréation I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles 2. Les contraceptifs locaux 3. Les préservatifs 4. Les pilules 5. Les dispositifs intra-utérins II. L assistance médicale

Plus en détail

Grossesse et naissance

Grossesse et naissance Grossesse et naissance Objectif : Les élèves décriront le processus de la grossesse et de la naissance Structure : Jumelage deux par deux Durée : 25 minutes Matériel : Cartes «Grossesse et naissance» Marche

Plus en détail

Evolution de la Fécondité et de la Planification familiale

Evolution de la Fécondité et de la Planification familiale Evolution de la Fécondité et de la Planification familiale A la Conférence Internationale sur la Population et le Développement, tenue au Caire en 1994, 179 pays ont approuvé un Programme d action qui

Plus en détail

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation Chapitre 2 : La maitrise de la procréation 1 INTRODUCTION : La capacité de procréer implique de prendre en charge de façon responsable et conjointe sa vie sexuelle. Il existe des méthodes permettant de

Plus en détail

Fiche n 1 : La recherche sur lʼembryon

Fiche n 1 : La recherche sur lʼembryon Fiche n 1 : La recherche sur lʼembryon L autorisation de la recherche sur l embryon est un enjeu majeur pour l innovation thérapeutique Toute recherche sur l embryon humain est actuellement interdite,

Plus en détail

Suivre et évaluer l activité d AMP

Suivre et évaluer l activité d AMP L assistance médicale à la procréation Suivre et évaluer l activité d AMP L évaluation des activités et des résultats d AMP est une tâche confiée à l Agence de la biomédecine, tout comme le dispositif

Plus en détail

Vous ne tirerez aucun avantage financier de votre participation au programme de recherche.

Vous ne tirerez aucun avantage financier de votre participation au programme de recherche. EXEMPLE D INFORMATION RELATIVE AU CONSENTEMENT PROGRAMME DE RECHERCHE VISANT À OBTENIR DES LIGNÉES DE CELLULES SOUCHES EMBRYONNAIRES HUMAINES À PARTIR D EMBRYONS CRYOPRÉSERVÉS La présente invitation à

Plus en détail

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Éducation à la sexualité et à la responsabilité La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Définition contraception : Empêcher la conception d un embryon (la rencontre entre les

Plus en détail

Devenir parents, l aventure d une vie. Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA)

Devenir parents, l aventure d une vie. Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA) Devenir parents, l aventure d une vie Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA) La vie contrarie parfois vos plus beaux projets La décision de fonder une famille est un projet primordial pour

Plus en détail

Robert Forman CRM London www.crmlondon.co.uk

Robert Forman CRM London www.crmlondon.co.uk PMA au Royaume-Uni Le don et la GPA Robert Forman CRM London www.crmlondon.co.uk 1 Techniques PMA au Royaume-Uni Don d ovules Donneuses connues Donneuses anonymes Dons de sperme Connu Anonyme Gestation

Plus en détail

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse I. LES PROCESSUS BIOLOGIQUES ABOUTISSANT A UNE GROSSESSE. A. Comportement reproducteur. 1) Chez les mammifères non hominidés. Chez les mammifères non

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation CCAM

Assistance médicale à la procréation CCAM Assistance médicale à la procréation 1 CCAM Prise en charge par l assurance maladie Il ne faut pas confondre : L exonération du ticket modérateur L 322-3.12 code SS pour les investigations nécessaires

Plus en détail

La procréation médicalement assistée

La procréation médicalement assistée 1 La procréation médicalement assistée La bioéthique La bioéthique s intéresse aux problèmes que soulèvent, pour les êtres humains, les avancées de la biologie et de la médecine. Elle est, par essence,

Plus en détail

LES TECHNIQUES PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE

LES TECHNIQUES PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE LES TECHNIQUES De PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE Dr Jean-Louis CORDONNIER Lundi 3 décembre 2012 LES TECHNIQUES De PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE Présentation Avoir un enfant. LES TECHNIQUES De PROCREATION

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. La conservation. des embryons

Assistance médicale à la procréation. La conservation. des embryons Assistance médicale à la procréation La conservation des embryons Sommaire La conservation des embryons, pourquoi, comment? 2 Le transfert des embryons congelés en pratique 5 Un choix éclairé et encadré

Plus en détail

Ministère de la Justice Secrétariat Général Service des affaires Européennes et Internationales Bureau du droit comparé Paris le 6 janvier 2010

Ministère de la Justice Secrétariat Général Service des affaires Européennes et Internationales Bureau du droit comparé Paris le 6 janvier 2010 Ministère de la Justice Secrétariat Général Service des affaires Européennes et Internationales Bureau du droit comparé Paris le 6 janvier 2010 Le transfert d'embryons post mortem en droit comparé Allemagne,

Plus en détail

Une solution aux problèmes éthiques liés à la pénurie de donneuses? S.Bonne, J.Ohl, I.Koscinski service d AMP, hôpital de Strasbourg

Une solution aux problèmes éthiques liés à la pénurie de donneuses? S.Bonne, J.Ohl, I.Koscinski service d AMP, hôpital de Strasbourg Une solution aux problèmes éthiques liés à la pénurie de donneuses? S.Bonne, J.Ohl, I.Koscinski service d AMP, hôpital de Strasbourg Le don d ovocytes pour qui? Patientes en insuffisance ovarienne totale

Plus en détail

Grossesse, Poids et Nutrition

Grossesse, Poids et Nutrition Service de Gynécologie Obstétrique et service de Nutrition Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Grossesse, Poids et Nutrition Si vous avez un problème de poids, voici des conseils pour la préparation et le

Plus en détail

SERVICE DE MÉDECINE DE LA PROCRÉATION

SERVICE DE MÉDECINE DE LA PROCRÉATION SERVICE DE MÉDECINE DE LA PROCRÉATION Madame, Monsieur Vous allez prochainement bénéficier d'une tentative d'assistance Médicale à la Procréation. Pour cela, un dossier complet doit être remis au Secrétariat

Plus en détail

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions 1. L outplacement de quoi s agit-il? «L outplacement», aussi appelé reclassement professionnel,

Plus en détail

Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie.

Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie. Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie. Qu est ce que le sang de cordon? Le sang de cordon (ou sang placentaire)

Plus en détail

APPEL DE CANDIDATURES - PROGRAMME DE BOURSES 2014

APPEL DE CANDIDATURES - PROGRAMME DE BOURSES 2014 APPEL DE CANDIDATURES - PROGRAMME DE BOURSES 2014 Dans le cadre du projet «Développement de capacités d enseignement et de recherche en bioéthique francophone», financé par l Agence universitaire de la

Plus en détail

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg»

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» Conférence de Presse 11/09/2013 «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» La Santé Périnatale au Luxembourg Etat des lieux Présentation de deux rapports : Surveillance de la Santé

Plus en détail

La fertilité du couple

La fertilité du couple 23/04/2015 KHELFAOUI Kamélia L3 HORMONOLOGIE CR : BAUMIER Vincent Pr Grillo 8 pages La fertilité du couple Plan A. Définitions et épidémiologie B. Les facteurs de fertilité I. les facteurs féminins II.

Plus en détail

Les droits familiaux dans la fonction publique : réglementation. et évolutions récentes

Les droits familiaux dans la fonction publique : réglementation. et évolutions récentes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 mai 2011 à 9 h 30 «Les redistributions au sein du système de retraite» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Les droits familiaux

Plus en détail

1- Module : «Aspects épidémiologiques et économiques de l infertilité du couple»

1- Module : «Aspects épidémiologiques et économiques de l infertilité du couple» Le CEC de Médecine de la Reproduction a été lancé depuis l année scolaire 2007/2008. C est le seul diplôme tunisien qui traite de ce sujet. Le public cible : - Les Résidents en, urologie, endocrinologie

Plus en détail

BIOETHIQUE et FEMMES où en est-on?

BIOETHIQUE et FEMMES où en est-on? BIOETHIQUE et FEMMES où en est-on? Annie MEINIEL Joelle VERGE Qu est-ce que la bioéthique? Bio = Vivant Éthique = Morale C'est la discipline qui étudie les problèmes moraux soulevés par la recherche biologique

Plus en détail

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE Dr Juliette GUIBERT Gynécologue-obstétricienne CMC Baie de Morlaix CHEM/APSPM, 19 février 2015 Définition 1 à 2 ans d exposition au risque de grossesse En dehors d antécédents

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Générale

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Générale REPÈRE 13DNBGENSVTIN1 DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 Série Générale DUREE : 45 minutes COEFFICIENT : 1 2 points seront attribués à l orthographe et à la présentation de votre composition. L usage

Plus en détail

Contraceptifs : Mode d action chimique

Contraceptifs : Mode d action chimique Pilule Modalité de mise en œuvre Un comprimé par jour à heure régulière Contraceptifs : Mode d action chimique > 99 % Voie orale, facile d utilisation Modification du mucus du Implant Inséré sous la peau

Plus en détail

Fertilité et Infertilité. Thongdam,P5,IFMT 1

Fertilité et Infertilité. Thongdam,P5,IFMT 1 Fertilité et Infertilité Thongdam,P5,IFMT 1 Définition: La fertilité ou fécondité: capacité de procréer que possède normalement toute personne en santé et sexuellement mature. Ou classification québécoise

Plus en détail

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance ENDOMETRIOSE ET INFERTILITE Dr. Michel CANIS On admet classiquement que 20 à 50 % des patientes qui consultent pour une infertilité ont une endométriose et que 30 à 40 % des patientes qui ont une endométriose

Plus en détail

avoir un enfant après un cancer collection comprendre et agir

avoir un enfant après un cancer collection comprendre et agir Votre conjoint ou vous-même avez été ou êtes traité pour un cancer. Votre désir d enfant est présent mais entre en conflit avec vos inquiétudes liées à la maladie. Vos interrogations sont nombreuses :

Plus en détail

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Donner un rein de son vivant peut concerner chacun. Cela s appelle le don du vivant. LE REIN, un organe indispensable à la vie l

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

DOSSIER de presse. 16 juin 2010

DOSSIER de presse. 16 juin 2010 DOSSIER de presse Réforme des retraites dans la Fonction publique Sommaire Le relèvement de l'âge de la retraite pour les fonctionnaires et des conditions de durée pour les militaires... Fiche 1 La convergence

Plus en détail

COMMENT ÉVITER D AVOIR RECOURS À LA PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE EN 2013?

COMMENT ÉVITER D AVOIR RECOURS À LA PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE EN 2013? HIRSLANDEN LAUSANNE CLINIQUE BOIS-CERF CLINIQUE CECIL COMMENT ÉVITER D AVOIR RECOURS À LA PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE EN 2013? LE 13 NOVEMBRE 2013, À L HÔTEL ALPHA-PALMIERS, LE PROF. MARC GERMOND,

Plus en détail

Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION

Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION Validé par le Dr Lavoué Épidémiologie - Prévalence des couples infertiles : 15 % - Prévalence des couples stériles : 4 % Dé nition

Plus en détail

Stratégie de reproduction humaine: In vitro

Stratégie de reproduction humaine: In vitro Stratégie de reproduction humaine: In vitro La fécondation in vitro (FIV), est une forme de procréation assisté. C'est à dire, une technologie reproductive offert aux couples incapable de concevoir un

Plus en détail

Sommaire. Fiche 1 : Don de gamètes : des parcours médicalement et juridiquement encadrés pour les donneurs et les couples receveurs > p.

Sommaire. Fiche 1 : Don de gamètes : des parcours médicalement et juridiquement encadrés pour les donneurs et les couples receveurs > p. ! Sommaire Communiqué de presse : Sensibilisation nationale au don de gamètes : Face à l insuffisance des dons, l Agence de la biomédecine fait campagne pour recruter plus de «donneurs de bonheur» Fiche

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Text LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Contraception, contragestion, procréation médicalement assistée, bioéthique La régulation des naissances La régulation des naissances! Contraception : ensemble des moyens

Plus en détail

Enjeux éthiques des progrès de la science

Enjeux éthiques des progrès de la science Enjeux éthiques des progrès de la science Pierre Boyer 16 mars 2009 Service de Médecine et Biologie de la Reproduction Hôpital Saint Joseph de Marseille L Assistance Médicale à la Procréation au cœur du

Plus en détail

L AMP Assistance médicale à la procréation

L AMP Assistance médicale à la procréation L AMP Assistance médicale à la procréation Introduction 14% des couples Le délai nécessaire à concevoir est pathologique s il est sup à 2 ans Parmi les causes d infertilité: 30% sont d origine féminine

Plus en détail

Infertilité et sexualité

Infertilité et sexualité Infertilité et sexualité Les questions que vous vous posez (et n osez pas aborder avec votre médecin) www.unbebe pourdemain.fr Le site de la fertilité. Édito Vous êtes confrontés à l infertilité dans votre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2014-32 du 14 janvier 2014 relatif aux diagnostics anténataux NOR : AFSP1323594D Publics concernés

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 690 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2010-2011 21 juin 2011 PROJET DE LOI relatif à la bioéthique. L Assemblée nationale

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Techniques de l assistance médicale G. SANDJON

Techniques de l assistance médicale G. SANDJON Techniques de l assistance l médicale à la procréation G. SANDJON Introduction Le terme AMP regroupe un ensemble de techniques nouvelles mises au point dans les 20 ou 30 dernières années. Ceci a permis

Plus en détail

Fécondation in vitro avec don d ovocytes

Fécondation in vitro avec don d ovocytes Fécondation in vitro avec don d ovocytes Ref. 155 / abril 2009 Service de Médecine de la Reproduction Gran Vía Carlos III 71-75 08028 Barcelona Tel. (+34) 93 227 47 00 Fax. (+34) 93 491 24 94 international@dexeus.com

Plus en détail

Pathologies Pathologies de la Reproduction.

Pathologies Pathologies de la Reproduction. Pathologies de la Reproduction. Le but de cet article n est pas de donner un cours obstétrical mais d apporter quelques notions relatives à la reproduction chez la chienne. Règle à retenir. Oubliez le

Plus en détail

Newsletter 5/ - Février 2012. Notre Actualité

Newsletter 5/ - Février 2012. Notre Actualité Newsletter 5/ - Février 2012 Notre Actualité Les festivités marquant le premier anniversaire de Fibrome Info France se sont déroulées à la Maison des Associations du 18ème arrondissement de Paris dans

Plus en détail

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 I- Introduction 1. QU'EST-CE QUE LA REPRODUCTION HUMAINE? 2. QU'EST-CE QUE LA MAITRISE DE LA REPRODUCTION HUMAINE? II- La FIVETE 1.

Plus en détail

FERTILITÉ. Le guide pratique de l Assistance Médicale à la Procréation (AMP) et des autres traitements. Si la grossesse se fait attendre

FERTILITÉ. Le guide pratique de l Assistance Médicale à la Procréation (AMP) et des autres traitements. Si la grossesse se fait attendre Sous la direction du Dr Laurence LÉVY-DUTEL Isabelle BERTHAUT Laurence BRUNET Charlotte DUDKIEWICZ-SIBONY Dr Carole MINKER Dr Jérôme PFEFFER LE GRAND LIVRE DE LA FERTILITÉ Si la grossesse se fait attendre

Plus en détail

Procédure et dates officielles du Concours Passerelle

Procédure et dates officielles du Concours Passerelle www.-esc.com concours 2015 CONCOURS Procédure et dates officielles du Concours Passerelle Le Concours Passerelle est commun aux 12 Grandes Écoles membres. Les candidats ne peuvent pas s'inscrire directement

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Avril 2011 Préparer sa retraite est un exercice déjà compliqué lorsque l on vit en France. Mais lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps,

Plus en détail

Don d ovocytes. Dans quels cas ce traitement est-il indiqué? Définition

Don d ovocytes. Dans quels cas ce traitement est-il indiqué? Définition Définition Cette procédure consiste à féconder dans un laboratoire les ovocytes provenant d'une donneuse avec le sperme du partenaire de la receveuse, puis à transférer les embryons obtenus dans l'utérus

Plus en détail

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE Site Besançon Centre d Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme humains. Dr Oxana Blagosklononov Service de Génétique biologique- Histologie-Biologie du Développement

Plus en détail

Comme les années précédentes, Belnet a mené une enquête de satisfaction auprès des organisations connectées à son réseau

Comme les années précédentes, Belnet a mené une enquête de satisfaction auprès des organisations connectées à son réseau Comme les années précédentes, Belnet a mené une enquête de satisfaction auprès des organisations connectées à son réseau afin d évaluer leur niveau de satisfaction. En 2013, l enquête a été effectuée par

Plus en détail

OUTPLACEMENT. Année 2009/2010-1 -

OUTPLACEMENT. Année 2009/2010-1 - OUTPLACEMENT Année 2009/2010-1 - PLAN INTRODUCTION : Partie théorique : L outplacement de A à Z : 1- Définition 2- Types d outplacement 3- Objectifs 5- Obligatoire ou volontaire. 6- Qui a le droit de l

Plus en détail

Insémination. le sperme d un donneur

Insémination. le sperme d un donneur Insémination artificielle avec le sperme d un donneur Démarche préalable à l insémination artificielle avec le sperme d un donneur 1- Diagnostic d infertilité par votre médecin traitant 2- Évaluation psychologique

Plus en détail

Centre d Assistance Médicale à la Procréation

Centre d Assistance Médicale à la Procréation Centre d Assistance Médicale à la Procréation Hôpital Privé de Parly II Le Chesnay 21, Rue Moxouris 78150 Le Chesnay EQUIPE CLINIQUE Cliniciens agréés: Dr Marie Josée BOCQUET Dr Xavier GUETTIER Dr Guy

Plus en détail

NaProTechnologie. Stastistiques irlandaises Mars 2009

NaProTechnologie. Stastistiques irlandaises Mars 2009 NaProTechnologie Stastistiques irlandaises Mars 2009 The Galway Clinic Stastistiques irlandaises Environ 3000 couples sur une période de 11 ans depuis Février 1998 Plus de 800 bébés Stastistiques irlandaises

Plus en détail

QUESTIONS / RÉPONSES

QUESTIONS / RÉPONSES Les autotests de dépistage de l infection par le VIH QUESTIONS / RÉPONSES A SAVOIR L autotest ne remplace pas les autres modalités de dépistage du VIH, il les complète. Personne ne doit être contraint

Plus en détail

Connaissances et perception des Français sur la Procréation Médicalement Assistée (PMA)

Connaissances et perception des Français sur la Procréation Médicalement Assistée (PMA) Connaissances et perception des Français sur la Procréation Médicalement Assistée (PMA) Conférence de presse du 30 Juin 2015 De : Nadia Auzanneau, Stéphanie Chardron, Rachel Lefebvre OpinionWay, 15 place

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre

Plus en détail

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Grossesse a priori «normale» Quelle prise en charge? Sécurité médicale RPC EBM Opinion des usagers

Plus en détail

Une contraception, oui, mais laquelle?

Une contraception, oui, mais laquelle? Une contraception, oui, mais laquelle? Tous concernés! De quoi s agit-il? Depuis la légalisation de la pilule en 1967, les scientifiques ont rusé d'imagination pour nous offrir des solutions contraceptives

Plus en détail

ovarienne Indications, RésultatsR

ovarienne Indications, RésultatsR Cryopréservation ovarienne Indications, RésultatsR K. Morcel 1, D. Le Lannou 2 1 Médecine de la reproduction,pogmr,hôpital,hôpital Sud, Rennes 2 Biologie de la reproduction, POGMR, Hôpital Sud, Rennes

Plus en détail