Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février H00

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00"

Transcription

1 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février H00 Contacts presse : Laurent DEULIN :

2 SOMMAIRE PREAMBULE 1 LA BATIMENT DU CENTRE D AFFAIRES 2 LE DEVELOPPEMENT DU TECHNOPOLE 3 COUT DU CENTRE D AFFAIRES 9

3 PREAMBULE Le site Lahitolle se présente aujourd hui comme le futur quartier mixte d affaires de recherche, de formation et de logement de l agglomération berruyère. Sa localisation à proximité immédiate du centre ville renforce son attractivité. Ce quartier a amorcé sa mutation avec l implantation de l école d ingénieurs, puis la pépinière construite par le conseil général en 2005, il l a poursuivie avec la réhabilitation de la salle d armes abritant l extension de l école d ingénieur à la rentrée scolaire 2008, l IMEP et la faculté de Droit à la rentrée scolaire D autres projets sont en gestation comme l implantation d un bâtiment BEPOS (Bâtiment à énergie positive) pour le SDE (Syndicat Départemental d Energie du Cher) et celle du futur restaurant universitaire. Le projet de technopole voulu par la communauté d agglomération de Bourges va accroitre le besoin de locaux disponibles pour accueillir des chercheurs, des entreprises et des formations supérieures. Une opportunité foncière s est présentée grâce à la disponibilité d une parcelle de 3400 m² propriété du Conseil général du Cher. Ce terrain a été cédé pour une partie à l AISPT 18 (Association Interentreprises de Prévention et de Santé au Travail) pour la construction de ses bureaux et pour l autre partie, soit 1650 m² à la SEM TERRITORIA pour construire un projet d immobilier d entreprises. 1

4 LE BATIMENT DU CENTRE D AFFAIRES C est dans cet environnement à l articulation de la formation et de l économie que la SEM TERRITORIA, acteur du développement local, réalise la construction d un immeuble de m² de SHON sur le terrain précité. Cet immeuble est conçu dans l esprit du Grenelle de l Environnement et comme une des vitrines de la future technopole. Il sera raccordé à la fibre optique. Il limitera ses consommations d énergie thermique et électrique par la détection de présence et la programmation. Le sous sol permet d accueillir 28 places de parking, les autres places nécessaires à l exploitation seront implantées en surface, ou localisées dans les parking mutualisés réalisés dans le cadre du technopole LAHITOLLE L objectif thermique est RT2005 moins 50% avec part d énergie renouvelable majoritaire grâce à la géothermie sur la nappe phréatique à 35m de profondeur. Cette source d énergie assure aussi bien le chauffage que le refroidissement des locaux. Le chauffage du bâtiment consommera moins de 5 kw/m² et par an. Le bâtiment sera équipé d une ventilation double flux à haute récupération. En toiture terrasse le bâtiment accueille une membrane photovoltaïque d une superficie 340 m² et produisant environ kwh par an. Cet immeuble sera équipé d une salle de réunion mutualisée permettant des visioconférences, gérée par les services de la 2

5 technopole, d une cafeteria et d espaces de détente communs aux occupants. C est à notre connaissance l un des premiers immeubles de bureaux construit avec ces performances sur Bourges, dans le Département et surement en Région Centre. Les caractéristiques du bâtiment le classent dans la catégorie BBC (Bâtiment Basse Consommation) telle que définie à ce jour avec en plus un recours majoritaire aux énergies renouvelable (géothermie, photovoltaïque). L immeuble est un bâtiment sur sous-sol avec trois niveaux de bureaux conçu par l Agence Frédéric BLATTER. Les deux premiers niveaux font l objet d une vente en l état futur d achèvement par la SEM TERRITORIA à la Communauté d agglomération de Bourges. Bourges Plus a prévu d y installer les locaux de la technopole ainsi qu une pépinière d entreprises tertiaires d une cinquantaine de bureaux avec services communs. La SEM TERRITORIA, consciente de l enjeu fort de la technopole y installera ses bureaux sur une partie du dernier niveau. Vues d architecte du centre d affaires 3

6 LE DEVELOPPEMENT DU TECHNOPOLE Support de la politique de développement d un territoire à partir de l innovation, la technopole favorise la fertilisation croisée. Animation et mise en réseau des compétences, création d entreprises innovantes, promotion du territoire : telles sont les différentes composantes de la dynamique technopolitaine. Les objectifs L objectif de la technopole est de promouvoir, stimuler et développer l innovation auprès des PME locales à toutes les étapes de leur développement. Cela doit être réalisé de façon privilégié avec le tissu local (laboratoires de recherche, établissements d enseignement supérieur, entreprises ou autres) tout en sachant rechercher les ressources à l extérieur du territoire si nécessaire. Le point de mire de ces actions est de favoriser la création de nouvelles entreprises innovantes et de développer l innovation dans les entreprises existantes dans un souci de développement économique, gain de compétitivité et de croissance. Dans la mesure où notre territoire comporte déjà des laboratoires de recherche, des établissements d enseignement supérieur et des entreprises liés aux thématiques de la prévention des risques et du bâti de demain, nos actions privilégieront ces deux axes stratégiques en favorisant et en stimulant l émergence de spin-off 4

7 (jeunes entreprises issues de laboratoires de recherche) et de projets d essaimage dans ces deux filières. Les grands axes de l action technopolitaine Cette mission technopolitaine se portera plus particulièrement sur les deux axes stratégiques que sont la prévention des risques et le bâti de demain. Ils s articuleront autour de trois volets : 1. l animation et la mise en réseau des compétences scientifiques et industrielles ; 2. l ingénierie de l innovation et l incubation ; 3. le marketing territorial et l accueil d entreprises innovantes. Création et fonctionnement de la pépinière d entreprises Un des rôles de la pépinière est de proposer un certain nombre de services aux chefs d entreprises pour leur permettre de se concentrer sur le développement de leur activité, accroître la crédibilité de leur entité de sorte à augmenter leurs chances de succès. Ceux-ci peuvent-être de plusieurs natures : Locaux modulables en surface et en durée de bail. Services communs : Accueil personnalisé des visiteurs tout au long de l année (5 jours sur 7 de 8h30 à 12h puis de 14h à 17h30) ; Reprographie ; Espace d échange (cafétéria) ; Salles de réunion dont une équipée d une visioconférence ; Achat de fournitures de bureau ; Secrétariat. Service téléphonie personnalisé (standard). 5

8 Service courrier (dépôt, Chronopost, ). Accès à une connexion internet haut débit (fibre optique). Un comité d agrément composé de membres du conseil d administration du technopôle et d experts métiers (par exemple banquiers, assureurs, chefs d entreprise, expert comptables, spécialistes techniques) étudieront les dossiers des porteurs pour juger du bien fondé ou non de leur hébergement dans la pépinière. Dans la mesure où la pépinière est centrée sur des projets de création innovants, il faut prévoir un temps de résidence des entreprises de 3 à 5 ans dans la mesure où au moment de la création, le produit ou le service n est pas encore finalisé et que pour se faire, il a besoin de se confronter au marché pour parfaire sa mise au point. La pépinière doit être aussi une «vitrine» du savoir-faire local autour des thèmes retenus par la technopole et un outil de valorisation du territoire par sa contribution au développement économique et à l aménagement du territoire. L objectif de la pépinière dans sa structure, son animation et son accompagnement des créateurs est d être conforme à la norme NF X d octobre 2003 qui défini les activités des pépinières d entreprises. Les missions de la pépinière 1. Communication Pour remplir la pépinière, différentes actions de communication seront mises en œuvre afin de la faire connaître et reconnaître : Le site internet pour décrire l offre (présentation des locaux, des services et des différents tarifs), promouvoir les entreprises installées et annoncer les différentes animations. 6

9 Rédaction d articles de presse à l occasion des principales animations. Participation aux salons de la création et de la reprise d entreprises Participation à différents réseaux (club des créateurs, RDT 18, ELAN). 2. Conseil et suivi des entreprises Ce conseil et suivi se fera en collaboration avec les acteurs de la création d entreprise locaux comme la CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE, la CHAMBRE DE METIERS ou un membre de la TECHNOPOLE. Chaque résident sera suivi par l un des acteurs locaaux de la création d entreprises au rythme d un entretien tous les mois pour les deux premières années puis un tous les trimestres. Cet entretien permettra notamment de suivre le tableau de bord de l activité de l entreprise et de détecter une difficulté ou un évènement majeur. Ces faits marquants seront répertoriés par la pépinière. Ceci a pour but d assurer la pérennité de l entreprise et de l aider dans ses démarches. Un accompagnement à la sortie de la pépinière sera proposé comme la recherche de locaux en partenariat avec BOURGES PLUS DEVELOPPEMENT et/ou la transition vers l hôtel d entreprises. Un suivi du devenir des entreprises sera aussi effectué (localisation, emplois créés après le temps, liquidation ou cessation d activité). 3. Animation La pépinière doit être un lieu de vie pour les entreprises afin de créer un climat de confiance et de convivialité et de favoriser les synergies et les rencontres entre créateurs d entreprises. Des interventions de professionnels seront organisées sous forme de séminaires pour approfondir des points spécifiques (par exemple 7

10 l e-commerce avec la WEBSCHOOL de la CCI, intervention d une personne de l URSAFF, ). 4. Services proposés aux entreprises Différents services seront proposés aux résidents. Accueil : prise en charge des visiteurs, orientation de ceux-ci et annonce à l entreprise. Réception des livraisons. Standard téléphonique avec identification de l entreprise appelée pour une personnalisation du message d accueil. Les appels entrants sont ensuite dirigés vers leur ligne. En cas de non réponse la personne à l accueil prendra alors le message et le transmettra par au résident. Distribution du courrier dans les cases nominatives des entreprises. Affranchissement du courrier (lettres, recommandés, colissimos, Chronopost, envois en nombre, ). Un contrat de remise et collecte du courrier matin et soir sera à négocier avec la poste. Secrétariat : le personnel pourra répondre dans la limite de ses disponibilités à assurer du travail de secrétariat. Cet acte sera facturé à l heure. A terme, un service de comptabilité pourrait être proposé. Accès à différentes salles de réunion dont une de 90m². Reprographie avec l installation d un photocopieur par étage équipé d un compteur à code. Internet haut débit (fibre optique). Cafétéria : lieu de détente et d échange pour les créateurs avec distributeur de boissons, fontaine à eau et journaux. 8

11 5. Travaux et conseils Le personnel de la pépinière pourra intervenir pour le compte de BOURGES PLUS ou son représentant pour préparer les dossiers de travaux et maintenance. La pépinière sera aussi amenée à suivre certains petits travaux de réparations ou d entretiens urgents. 6. Gestion immobilière A terme le personnel en charge de la pépinière pourra : Etablir les états des lieux entrants et sortants Facturer les cautions de loyer des nouveaux arrivants Facturer les loyers et charges (accès aux services et services à l acte) Gestion des baux (établissement ou renouvellement des baux en fonction de l indice INSEE du coût de la construction et en fonction de l ancienneté de l occupant. 7. Suivi de l activité Différents indicateurs seront suivis par la pépinière comme : Le suivi d occupation des bureaux et taux d occupation ; Le nombre d entrées et de sorties ; Animations (nombre et type) ; Nombre d entreprises suivies et fréquence ; Devenir des entreprises après la sortie de la pépinière (localisation, emplois créés dans le temps, liquidation ou cessation d activité) ; Bilan financier de la pépinière. COUT DU CENTRE D AFFAIRES Bourges Plus rachète à la SEM TERRITORIA en VEFA (Vente en l Etat Futur d Achèvement) la partie qui sera consacré au Centre d Affaires pour un montant de Les partenaires financiers : L Union européennes (Fonds FEDER) à hauteur de 23,8% La Région Centre (CPER) à hauteur de 23,7% 9

Un accompagnement sur-mesure

Un accompagnement sur-mesure Un accompagnement sur-mesure Vous souhaitez vous installer près de Bordeaux, où qualité de vie se conjugue avec dynamisme économique? Au cœur du Parc Gironde Synergies (35 min au nord de Bordeaux), dans

Plus en détail

NOTE DE PRESSE. Le Générateur d activités des Landes de Juzan : présentation du projet architectural et fonctionnel dans son environnement

NOTE DE PRESSE. Le Générateur d activités des Landes de Juzan : présentation du projet architectural et fonctionnel dans son environnement NOTE DE PRESSE Le Générateur d activités des Landes de Juzan : présentation du projet architectural et fonctionnel dans son environnement 12 Septembre 2013 1 1. Les Landes de Juzan : un site en devenir

Plus en détail

LE PRISME. Parc d innovation Bretagne Sud - CP 1 56038 VANNES Cedex Tél : 02.97.68.14.00 Fax : 02.97.68.14.01

LE PRISME. Parc d innovation Bretagne Sud - CP 1 56038 VANNES Cedex Tél : 02.97.68.14.00 Fax : 02.97.68.14.01 Pépinière d entreprises LE PRISME Parc d innovation Bretagne Sud - CP 1 56038 VANNES Cedex Tél : 02.97.68.14.00 Fax : 02.97.68.14.01 accueil@vip-expansion.fr www.vip-expansion.fr La pépinière d entreprises

Plus en détail

«Les pépinière d activités : un dispositif pour bien démarrer votre activité»

«Les pépinière d activités : un dispositif pour bien démarrer votre activité» «Les pépinière d activités : un dispositif pour bien démarrer votre activité» «Les pépinière d activités : un dispositif pour bien démarrer votre activité» Qu est-ce qu une pépinière d activités? - Une

Plus en détail

Devenez le partenaire de nos entreprises : votre expertise peut répondre à leurs besoins

Devenez le partenaire de nos entreprises : votre expertise peut répondre à leurs besoins Devenez le partenaire de nos entreprises : votre expertise peut répondre à leurs besoins La création de richesses, d entreprises et d emplois, tant dans les filières traditionnelles que dans des secteurs

Plus en détail

ID CUBE. Incubateur d innovation sociale et économique

ID CUBE. Incubateur d innovation sociale et économique ID CUBE Incubateur d innovation sociale et économique InnoVales - 1011 rue des Glières 74800 Saint-Pierre-en-Faucigny Tél. 04 50 03 25 62 Email : entrepreneuriat@innovales.fr SOMMAIRE 1. QU EST-CE-QUE

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

PÉPINIÈRE D ENTREPRISES

PÉPINIÈRE D ENTREPRISES RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l'investissement. PÉPINIÈRE D ENTREPRISES «INCUBATEUR D ORAN» Siège : 08 rue Frih El Hadj Boulanger

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

Dossier de presse. Technopôle de Bourges : Lancement du 1 er appel à projets. Mardi 19 juin 2012 11 h 30

Dossier de presse. Technopôle de Bourges : Lancement du 1 er appel à projets. Mardi 19 juin 2012 11 h 30 Dossier de presse Technopôle de Bourges : Lancement du 1 er appel à projets Laurent DEULIN 02 48 48 58 39 / 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr Mardi 19 juin 2012 11 h 30 Préambule L objectif

Plus en détail

Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE

Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE Sommaire 3 La Seine-et-Marne en Ile-de-France 8 Nos offres 14 Seine-et-Marne Développement 2 La Seine-et-Marne Au centre d un marché de

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Jeune entreprise ou porteur de projet, vous recherchez l emplacement idéal

Jeune entreprise ou porteur de projet, vous recherchez l emplacement idéal w w w. a l t i p o l i s. f r > Le Briançonnais Territoire accueillant au cœur des Alpes du sud Jeune entreprise ou porteur de projet, vous recherchez l emplacement idéal pour implanter votre activité.

Plus en détail

Centre d Animation d Information et Relais Economique

Centre d Animation d Information et Relais Economique www.caire-haguenau.fr Campanile Hôtel LES PINS 84 route de Strasbourg - BP 70273 F-67500 HAGUENAU Cedex Tél 0033 (0) 3 88 63 39 00 Fax 0033 (0) 3 88 63 39 01 Email : caire@ville-haguenau.fr Les voies d

Plus en détail

S installer en pépinière d entreprises. www.lyon-villeentrepreneuriat.org

S installer en pépinière d entreprises. www.lyon-villeentrepreneuriat.org S installer en pépinière d entreprises Introduction Rappel du parcours du créateur Parcours du créateur PORTES d ENTREES [L_VE] Information et Orientation ELABORATION du PROJET - Clarifier son idée - Tester

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

Financement Haut de Bilan

Financement Haut de Bilan Financement Haut de Bilan Renforcer les fonds propres et quasi-fonds propres des entreprises régionales pour les accompagner dans leurs projets de développement. Personnes physiques créateurs et repreneurs

Plus en détail

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Présentation à l attention des PME candidates Mercredi 30 juin 2010 www.finance-innovation.org 1 La création d une pépinière dédiée aux entreprises

Plus en détail

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers MEDIASTIAM Campus Arts et Métiers d Aix-en-Provence Février 2015 1 C O N C E V O I R D E M A I N SOMMAIRE Description du projet

Plus en détail

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle Business Forum 2011 www.business-forum.fr Entreprise & Compétitivité Après le succès de sa première édition en 2010, le Centre d Affaires CESCOM

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La localisation

Plus en détail

Un lieu unique pour développer et expérimenter un projet numérique innovant tout en structurant un modèle économique

Un lieu unique pour développer et expérimenter un projet numérique innovant tout en structurant un modèle économique NUMERIC LAB Un lieu unique pour développer et expérimenter un projet numérique innovant tout en structurant un modèle économique POURQUOI S INSTALLER AU NUMERIC LAB? Le Numeric Lab est un incubateur d

Plus en détail

Projet. d espace de coworking. À Combronde / Puy-de-Dôme

Projet. d espace de coworking. À Combronde / Puy-de-Dôme Projet d espace de coworking À Combronde / Puy-de-Dôme CONTACT Si vous souhaitez nous rejoindre dans ce projet, nous sommes à votre disposition pour en discuter et vous apporter tout complément d information.

Plus en détail

Pépinière CREALIS. Vannes Innovation Promotion Expansion. Pépinière D ENTREPRISES Industrielles et tertiaires-industrielles

Pépinière CREALIS. Vannes Innovation Promotion Expansion. Pépinière D ENTREPRISES Industrielles et tertiaires-industrielles Pépinière D ENTREPRISES Industrielles et tertiaires-industrielles Pépinière CREALIS Location de Bureaux et Ateliers Prestation de Services communs Renseignements : 02.97.68.91.91 Vannes Innovation Promotion

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

de l Yonne D ENTREPRISES Les hôtels et pépinière PARIS STRASBOURG Sens ORLÉANS Saint-Florentin Auxerre Tonnerre Toucy Avallon LYON LILLE LE HAVRE

de l Yonne D ENTREPRISES Les hôtels et pépinière PARIS STRASBOURG Sens ORLÉANS Saint-Florentin Auxerre Tonnerre Toucy Avallon LYON LILLE LE HAVRE Les hôtels et pépinière D ENTREPRISES de l Yonne LE HAVRE LILLE PARIS Sens STRASBOURG ORLÉANS Saint-Florentin Toucy Auxerre Tonnerre Avallon LYON CLERMONT-FERRAND Solutions sur-mesure Solution n 1 Domiciliation

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

Un lieu unique pour développer et expérimenter un projet numérique innovant tout en structurant un modèle économique

Un lieu unique pour développer et expérimenter un projet numérique innovant tout en structurant un modèle économique NUMERIC LAB Un lieu unique pour développer et expérimenter un projet numérique innovant tout en structurant un modèle économique POURQUOI S INSTALLER AU NUMERIC LAB? Le Numeric Lab est un incubateur d

Plus en détail

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 12/12/14 2

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 12/12/14 2 AXE 3 AMELIORER LA COMPETITIVITE DES PME FICHE THEMATIQUE 3-4 : L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC Version adoptée au CPR du 12/12/14 2 PRIORITE D INVESTISSEMENT N 3d : Soutien à la capacité des PME à participer

Plus en détail

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire La pépinière et hôtel d entreprises Evol Yss : un équipement communautaire structurant Etre proactif en matière de développement économique Permettre aux jeunes entreprises de décoller Un équipement intégré

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Opération Campus Lorrain

Opération Campus Lorrain Opération Campus Lorrain E P A T É D N A BIL CONSTRUCTION D UNE DANS LA» S U P M A C N O I G É «R Février 2014 OPÉRATION CAMPUS LORRAIN Initiée par l État, l Opération Campus vise à «requalifier et dynamiser

Plus en détail

SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL

SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL Direction des Ressources humaines SECRETAIRE MEDICO-SOCIALE H SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction des

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

LA PEPINIERE D ENTREPRISES CENTRE SUD

LA PEPINIERE D ENTREPRISES CENTRE SUD Pour faciliter la création d entreprises ou l extension d activités en Province Sud L entreprise des entreprises LA PEPINIERE D ENTREPRISES CENTRE SUD UN NOUVEL ESPACE PROFESSIONNEL A NOUMEA DESCRIPTIF

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Signature de l acte de vente à DCNS pour son implantation sur le Technopôle de la mer Mercredi 3 juillet 2013 à 9h

Signature de l acte de vente à DCNS pour son implantation sur le Technopôle de la mer Mercredi 3 juillet 2013 à 9h Signature de l acte de vente à DCNS pour son implantation sur le Technopôle de la mer Mercredi 3 juillet 2013 à 9h Hôtel de la communauté d agglomération TPM 19 rue Gimelli à Toulon 2 Sommaire du dossier

Plus en détail

F.A.Q. Ce taux est supérieur d environ 50% à la moyenne nationale des entreprises créées. Démarrer en pépinière permet de prendre le bon départ!

F.A.Q. Ce taux est supérieur d environ 50% à la moyenne nationale des entreprises créées. Démarrer en pépinière permet de prendre le bon départ! F.A.Q. Qu est ce qu une pépinière d entreprise? «Une pépinière d'entreprises est un organisme de développement économique local généralement soutenue par un organisme public (communes, communautés d agglomération,

Plus en détail

Habitats RT2012 & Habitacles interactifs

Habitats RT2012 & Habitacles interactifs Habitats RT2012 & Habitacles interactifs «L énergie positive du bâtiment économe au service du confort.» Présentation générale : Le Cluster Bâtiment Econome lance une nouvelle dynamique en 2013 avec son

Plus en détail

Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre.

Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre. Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR RECHERCHE une fusion De COMPÉTENCES qui fait la Différence DES filières MOTEURS s implanter au parc méditerranéen

Plus en détail

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE 28 novembre 2014 DOSSIER DE PRESSE L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE Ils sont designers, graphistes, développeurs,

Plus en détail

Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise

Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise Mardi 18 juin 2002 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Valérie CHARRIERE-VILLIEN Tél. 04 72 40 58 37 Fax. 04 72 40 58 33 e-mail : charriere@lyon.cci.fr

Plus en détail

2PME P ÉPINIÈRE P ERPIGNAN M ÉDITERRANÉE E NTREPRISES

2PME P ÉPINIÈRE P ERPIGNAN M ÉDITERRANÉE E NTREPRISES > pépinières d entreprises : optimisez vos chances de réussite! 2PME P ÉPINIÈRE P ERPIGNAN M ÉDITERRANÉE E NTREPRISES Services à valeur ajoutée Perpignan Méditerranée Communauté d Agglomération est une

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

HUB D ACTIVITES SCIENTIFIQUES

HUB D ACTIVITES SCIENTIFIQUES HUB D ACTIVITES SCIENTIFIQUES BUREAUX / L ( A PARTIR DE 40 M²) LABORATOIRE L CLASSE D ( A PARTIR DE 30 M²) Dans un bâtiment neuf de 700 m² R+ avec sous-sol Accès équipements techniques Ascenseur 630 kg

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

DU RESEAU D ENTREPRISES AU PROJET COLLABORATIF DE R&D. Odette DE AZEVEDO Directrice des réseaux d entreprises et filières CCIV

DU RESEAU D ENTREPRISES AU PROJET COLLABORATIF DE R&D. Odette DE AZEVEDO Directrice des réseaux d entreprises et filières CCIV DU RESEAU D ENTREPRISES AU PROJET COLLABORATIF DE R&D Odette DE AZEVEDO Directrice des réseaux d entreprises et filières CCIV La CCIV Chambre de commerce et d industrie d de Versailles Val-d Oise / Yvelines

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande

DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande // La Base Académie // DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande Dispositif d accompagnement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Projet Campus des entreprises innovantes. Mardi 26 juin 2012. INNOVEUM - Parc Méditerranéen de l Innovation

DOSSIER DE PRESSE. Projet Campus des entreprises innovantes. Mardi 26 juin 2012. INNOVEUM - Parc Méditerranéen de l Innovation DOSSIER DE PRESSE Mardi 26 juin 2012 Projet Campus des entreprises innovantes INNOVEUM - Parc Méditerranéen de l Innovation Sommaire 1. Le PARC MÉDITERRANÉEN de L INNOVATION 2. Un Campus exemplaire 3.

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

FACIM 2015 - Foire Internationale de Maputo Mission de prospection - Offre d accompagnement NEXA

FACIM 2015 - Foire Internationale de Maputo Mission de prospection - Offre d accompagnement NEXA FACIM 2015 - Foire Internationale de Maputo Mission de prospection - Offre d accompagnement NEXA Le plus grand rendez-vous economique du Mozambique Du 30 Août au 6 Septembre 2015 à Maputo (mission de prospection

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

LES ACTIVITES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LIMOGES ET DE LA HAUTE - VIENNE. Direction générale Service des relations extérieures

LES ACTIVITES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LIMOGES ET DE LA HAUTE - VIENNE. Direction générale Service des relations extérieures LES ACTIVITES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LIMOGES ET DE LA HAUTE - VIENNE La Chambre de commerce et d industrie de Limoges et de la Haute-Vienne, née en 1858, est constamment rénovée pour

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier de presse 3. Biennale de l éco-construction Nord-Isère Durable. ème

DOSSIER DE PRESSE. Dossier de presse 3. Biennale de l éco-construction Nord-Isère Durable. ème DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse 3 1 ème Biennale de l éco-construction Nord-Isère Durable LA 3 EME BIENNALE DE L ECO-CONSTRUCTION NORD-ISERE DURABLE Un évènement du territoire Nord-Isère Durable 11

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

Création de la charte graphique et conception des supports de communication du Centre de Congrès l Etoile

Création de la charte graphique et conception des supports de communication du Centre de Congrès l Etoile MARCHE DE FOURNITURES ET SERVICES Office Municipal de Tourisme de Gréoux-les-Bains 7, Place de l Hôtel de Ville 04800 GREOUX LES BAINS Création de la charte graphique et conception des supports de communication

Plus en détail

Club Développement Durable Arseg

Club Développement Durable Arseg Club Développement Durable Arseg Plan Bâtiment Grenelle et la rénovation énergétique du tertiaire 5 juillet 2011 1. Sinteo en quelques mots 2. La réglementation Grenelle dans le tertiaire privé 3. Les

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

S implanter et Entreprendre à Dunkerque

S implanter et Entreprendre à Dunkerque > Situé au cœur de l Europe du Nord Ouest, en bordure de la mer du Nord et près de la frontière franco-belge, le territoire est composé de 20 communes pour une population de plus 210.000 habitants. S implanter

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011. La meilleure solution au logement des seniors N 1 DES RÉSIDENCES SERVICES SENIORS «NOUVELLE GÉNÉRATION» www.domitys.

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011. La meilleure solution au logement des seniors N 1 DES RÉSIDENCES SERVICES SENIORS «NOUVELLE GÉNÉRATION» www.domitys. DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 N 1 DES RÉSIDENCES SERVICES SENIORS «NOUVELLE GÉNÉRATION» La meilleure solution au logement des seniors LE GROUPE EN QUELQUES LIGNES DOMITYS est une société du Groupe AEGIDE.

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

REPENSER LES MODELES. L acte de travailler est en pleine mutation. Exit les bureaux et hôtels standards.

REPENSER LES MODELES. L acte de travailler est en pleine mutation. Exit les bureaux et hôtels standards. DOSSIER DE PRESSE REPENSER LES MODELES L acte de travailler est en pleine mutation. Exit les bureaux et hôtels standards. Lancé en Décembre 2015, Open Place, n a pas d équivalent. Le coworking et le corooming

Plus en détail

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Mise en oeuvre 2010 / 2012 2 ème édition Mise à jour du calendrier Définition du développement durable : La terminologie officielle le définit

Plus en détail

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois Une expérience de redynamisation territoriale 2 structures : Développer l emploi l entrepreneuriat et l attractivité économique de la

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014 Règlement L appel à projets «Utilisation dynamique des énergies renouvelables dans le bâtiment»

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Le Cluster Solaire/MCIC, un outil pour appuyer le développement industriel vert STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE Plan Solaire Marocain Plan Eolien

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. le 24 Juin 2014 www.cducentre.com. www.cducentre.com

DOSSIER DE PRESSE. le 24 Juin 2014 www.cducentre.com. www.cducentre.com DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT OFFICIEL DU SITE INTERNET LANCEMENT OFFICIEL DU SITE INTERNET le 24 Juin 2014 www.cducentre.com www.cducentre.com Dossier de presse lancement site internet - Signature régionale

Plus en détail

Le Campus des métiers et des qualifications «Eco-construction et efficacité énergétique»

Le Campus des métiers et des qualifications «Eco-construction et efficacité énergétique» Le Campus des métiers et des qualifications «Eco-construction et efficacité énergétique» Appareil de formation au service du bâtiment à énergie positive (BEPos) en Alsace Vendredi 4 avril 2014 Académie

Plus en détail

Les actions de l ADEME Ile-de- France pour la transition énergétique du secteur du bâtiment

Les actions de l ADEME Ile-de- France pour la transition énergétique du secteur du bâtiment Les actions de l ADEME Ile-de- France pour la transition énergétique du secteur du bâtiment Réunion de conjoncture du CERC Ile-de-France 7 Novembre 2013 Objectif environnementaux L objectif européen du

Plus en détail

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1 LE FINANCEMENT Il ne faut pas se le cacher, le financement est une difficulté et de nombreuses maisons médicales dans les 10 dernières années, qui fonctionnaient de manière satisfaisante, sont «décédées»

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Structure du dossier de candidature. Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015. Tourisme & Gastronomie locale

Structure du dossier de candidature. Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015. Tourisme & Gastronomie locale Structure du dossier de candidature Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015 Tourisme & Gastronomie locale 1. ÉLIGIBILITÉ DANS CE DOSSIER, JE Démontre en quelques lignes au jury que ma destination

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

PCM+. Expérimentation d une plateforme de services dédiés zone d activités 2.0

PCM+. Expérimentation d une plateforme de services dédiés zone d activités 2.0 PCM+. Expérimentation d une plateforme de services dédiés zone d activités 2.0 Ou comment faire du Très Haut Débit un outil de renforcement des liens entre entreprises et entre entreprises et territoires?

Plus en détail

CONSTITUTION D UN RESEAU D EXPERTS POUR LES ENTREPRISES ACCOMPAGNEES PAR LE CENTRE EUROPEEN D ENTREPRISES ET D INNOVATION NICE COTE D AZUR

CONSTITUTION D UN RESEAU D EXPERTS POUR LES ENTREPRISES ACCOMPAGNEES PAR LE CENTRE EUROPEEN D ENTREPRISES ET D INNOVATION NICE COTE D AZUR METROPOLE NICE COTE D AZUR CONSTITUTION D UN RESEAU D EXPERTS POUR LES ENTREPRISES ACCOMPAGNEES PAR LE CENTRE EUROPEEN D ENTREPRISES ET D INNOVATION NICE COTE D AZUR Date de limite de réception des candidatures

Plus en détail

CEE troisième période ALEC GESTIONNAIRE DE MUTUALISATION

CEE troisième période ALEC GESTIONNAIRE DE MUTUALISATION ALEC GESTIONNAIRE DE MUTUALISATION Ce document s inscrit dans le cadre de la mission d accompagnement des collectivités sur la gestion de leur patrimoine public. Cet accompagnement est destiné aux communes

Plus en détail

La Réunion au World Future Energy Summit 2016

La Réunion au World Future Energy Summit 2016 La Réunion au World Future Energy Summit 2016 Le sommet mondial des energies renouvelables Du 18 au 21 Janvier 2016 Abu Dhabi - Emirats Arabes Unis Rencontre mondiale des énergies de demain, le World Future

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER Page 1 Axe Axe 2 : développer l économie réunionnaise dans l environnement international Service instructeur Région Direction des Affaires Economiques Dates agréments CLS 6 août 2009 4 mars 2010 05 novembre

Plus en détail

Sommaire. Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3. Les instances de Foncière Commune.4

Sommaire. Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3. Les instances de Foncière Commune.4 Dossier de presse Sommaire La communauté d agglomération Plaine Commune, terrain d enjeux pour les acquéreurs publics et privés.2 Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3 Les

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014 Règlement L appel à projets «Utilisation dynamique des énergies renouvelables dans le bâtiment»

Plus en détail

Véhicules Électriques

Véhicules Électriques INFRASTRUCTURES DE RECHARGE POUR Véhicules Électriques Votre éco-mobilité à la carte Les Enjeux de la mobilité électrique : climatiques, économiques et sociétaux Les entreprises et les collectivités adoptent

Plus en détail