Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE"

Transcription

1 1

2 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE Introduction 17 Avril 2012 Enjeux et Perspectives en Région de Bruxelles-Capitale Ir Grégoire CLERFAYT Responsable de la Direction Air, Energie, Climat & Bâtiment durable INSTITUT BRUXELLOIS POUR LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT

3 Le Monde est en transition La pression sur le réceptacle devient intenable Le New développement durable L économie est conçue comme un sous-système ouvert, enchâssé dans le système social qui est la véritable finalité du développement. Mais celui-ci est inséré dans un système fermé : l écosystème et les contraintes qu il implique pour l activité humaine. L environnement est le réceptacle L époque du trépied en équilibre est révolue. S People Liveable Planet Biosphere Fair SD Viable versus Social sphere Econom y Econom y 3

4 LE CONTEXTE Crise énergétique Fin du pétrole Picture by NASA

5 CONTEXTE : La demande mondiale en Energie

6 Prix de l énergie Le cours du pétrole tire tous les autres

7 LE CONTEXTE Changements climatiques

8 Changements climatiques Leadership européen Convention sur les Changements climatiques Rio 1992 Protocole de Kyoto : 5 % en moins pour BE : - 7,5% - Accord d Ostende 2004 ( Bxl + 4,375% ) Après Kyoto? - 20% (-30%) en % au niveau mondial en 2050 (2 t CO2/hab/an) - 80 à -95% pour les pays riches 8

9 A Bruxelles, le bâtiment est le cœur de cible CUISSON 0,46 ELECTRICITE SPECIFIQUE 0,92 EAU CHAUDE SANITAIRE 1,47 AUTRES 2,04 AIR CONDITIONNE, VENTILATION, FROID 0,32 TRANSPORT PAR VOIE NAVIGABLE 0,01 TRANSPORT FERROVIAIRE 0, ,343 milliards AUTRES SECTEURS INDUSTRIELS 0,15 IMPRIMERIE ET PAPIER 0,07 ECLAIRAGE 1,35 EAU CHAUDE 0,41 TRANSPORT ROUTIER 5,00 ALIMENTATION 0,17 CHAUFFAGE 6,33 CHAUFFAGE 3,37 FABRICATIONS METALLIQUES 0,23 RESIDENTIEL 9,2 40,6% TERTIAIRE 7,5 33,1% A Bruxelles la consommation finale d énergie est concentrée dans les secteurs résidentiel, tertiaire et transport TRANSPORT 5,3 23,5% INDUSTRIE 0,6 2,8% Données en TWh Source : Bilan énergétique de la RBC 2009 Bruxelles Environnement

10 Ambitions bruxelloises : - 30% en 2025 Evolutions des émissions réelles et engagements de réduction k to n n e s C O 2 eq Emissions directes GES à DJ réels Point de reference (1990) Limitations des émissions selon les engagements pris Scénario d'abatement faible à long terme (85%) Scénario d'abatement fort à long terme (95%)

11 STRATEGIE BRUXELLOISE BATIMENT Vaincre les barrières & donner l ambition: 1 Développer la culture de l'énergie 2 Offrir une aide technique spécialisée : Facilitateurs 3 Former les experts Mettre au défi Etre ambitieux Porté par les acteurs 4 Dévoloppement des référentiels techniques 5 Susciter, démontrer les success stories 6 Aider à la qualité des investissements (primes, PVS, coût d occupation)) 7 Modifier structurellement le cadre légal (PEB, régulation G+E, COBRACE,...) 8 Développer l'économie de l'énergie (Alliance Emploi Environnement) 9 Développer l exemplarité des Pouvoirs publics Budget : 3,6 Mio (2004) 24,5 Mio (2009) 37 Mio (2012) Primes : 1 Mio (2004) 11 Mio (2009) 18 Mio (2012)

12 12 DEPUIS 2004 : nombreuses initiatives

13 PROGRAMME LOCALE D ACTIONS DE l ENERGIE - PLAGE Public-cible : gros gestionnaire de patrimoine Consommation normalisée totale en combustible des bâtiments PLAGE Co1 Démarche : - Cadastre et comptabilité - Organisation de la gestion et du pilotage - Plan d actions - Définition - Mise en œuvre kwh P.L.A.G.E.: -15,8 % Qui : - 15 communes - 7 hôpitaux - 2 sociétés de logement - tous les réseaux scolaires de l enseignement obligatoire - 6 sociétés de logements sociaux million P.L.A.G.E. Hôpitaux: gains économiques sans URE* avec URE: P.L.A.G.E.* 16,7 2.7 m 14,0 Durée : - 4 ans par projet ,4 11,4 12,7 9 7,

14 Bâtiments exemplaires Appel à projets : 2007, 2008, 2009, 2011, projets m² ( m² passif) 35% représentent de la rénovation Suivi de la performance annoncée Suivi des consommations pendant 5 ans Changement de cap historique dans l art de construire

15 Exemplarité des Pouvoirs Publics bruxellois Contrats de quartier durable SDRB SLRB IBGE m²/an (P) 120 logements 8 équipements collectifs (P) m² (P) m² au-delà de m² (P) - expansion économique m² (P,TBE, BE) m² (P) Site T&T MRBC Relocalisation : +/ m² Communes, CPAS,.?

16 La Réglementation Ordonnance gaz et électricité Acteurs et règles Protection sociale Certificats verts Performance énergétique des bâtiments Bâtiment soumis à permis (2008, 2009, 2011,Passif 2015) Certification des bâtiments soumis à transaction (2011) Affichage des performances des bâtiments publics (2011) Chauffage : bonne installation, entretien et contrôle (2011) Climatisation : bonne installation, entretien et contrôle (2012) Permis d environnement Audit obligatoire bâtiment (sauf logement) >3.500 m² - Permis Environnement (2011) Plage obligatoire secteur public & grands propriétaires (2013) Exemplarité des Pouvoirs publics (taux de rénovation, ) Code Bruxellois de l Air, de l Energie et du Climat (2012)

17 Le COBRACE donner un cadre réglementaire intégré S inscrit dans l ambition de la Déclaration de Gouvernement Une seule planification Des mesures par type d acteurs : bâtiment, transport, pouvoirs publics, professionnels Fusionne plusieurs réglementations environnementales Ord 25 mars 1999 Qualité de l air Ord 7 juin 2007 PEB Ord 31 janvier 2008 système quotas CO2, mécanisme de flexibilité Ord 14 mai 2009 Plans de Déplacement Transpose de nouvelles directives Dir 2010/31 EPB Recast Dir 201x/xx Efficacité énergétique S articule avec l ordonnance Permis d environnement, COBAT, Fonds, Taxation A terme, accueillera les ordonnances Gaz et Elec reste dans son périmètre environnemental

18 Politique bruxelloise de l offre et de la demande Demande Adéquation? Offre Exigences de qualité Stimulation de la demande - PrimesNRJ -Batex - Réglementation PEB - Exemplarité des Pouvoirs publics -MEE - Facilitateur - Certification bâtiment durable BE Upgrading des entreprises Upgrading des savoirs CDR Construction Stimuler les entreprises - Sensibiliser -Cluster Eco-build -Grappage - démarchage pro-actif - Greenbizz(start-up) - Economie sociale Cluster Eco-build ABE CCBC Formation des concepteurs Formation : - travailleurs formation continuée -Élèves(enseignement) -chômeurs Secteur de la formation

19 Stimuler l Offre Dynamiser le secteur de la construction Alliance Emploi Environnement (2011) 1 er axe : construction durable Démarche participative et ouverte entre acteurs de terrain, publics et privés, pour identifier les besoins du secteur de la construction et pour proposer ensemble des actions concrètes pour y répondre. 110 participants 44 propositions d action concrètes (estimées à 5.5 millions d ) emplois nouvellement créés

20 PREMIER BILAN Surlabonnevoie % 125 RBC : évolution totale énergie et CO ,5% de mieux que l'objectif Emissions CO2 Objectif Kyoto degré jour Energie

21 Le temps s accélère RRU K55 Ord. PEB Exigences PEB K45 Exigences PEB E90 Exigences PEB E70/ Directive EPB Directive EPB - Recast 2012 Directive Efficacité E Efficacité Energétique Exigences PEB Critères dit passifs Exigences PEB Nearly Zero Energy Building 21

22 Les références énergétiques

23 Les références énergétiques Directive EPB Recast Les exigences minimales doivent être fixées au moins à l optimum technico-économique PEB E, K, Exigences basse énergie Be chaud: 60 kwh/m².an Etanchéité mesurée E primaire : 150 kwh Ep/m².an L optimum économique est défini suivant la méthode européenne : - Scénario de prix de l énergie - Sur la durée de vie des investissements ATTENTION Exigences + méthode de calcul Exigences très basse énergie Be chaud: 30 kwh/m².an Etanchéité mesurée E primaire : 95 kwh Ep/m².an Exigences dites passives Be chaud: 15 kwh/m².an Be froid : 15 kwh/m².an Etanchéité : 0,6 Volume/h E primaire : 45 kwh Ep/m².an E primaire : 90 2,5xCompacité Nearly Zero Energy Building Consommation résiduelle faible couverte par une production d énergies renouvelables sur site ou à proximité 23

24 Bâtiment & Energie Les moments-clé pour agir Construction Comportement Gestion des installations Rénovation simple Rénovation lourde Compte tenu des évolutions inéluctables : Prix de l énergie Changements climatiques Politiques publiques Le potentiel d amélioration de l efficacité énergétique est très important L énergie est rarement la motivation d un investissement Quand vous faites un investissement, soyez très ambitieux pour l énergie étant donné sa durée de vie 24

25 En conclusion De toute façon, il faut y aller En 2015 ça devient sérieux Toutes les études, Batex et réalisations montrent que c est possible Les pouvoirs publics montrent l exemple > m² de bâtiments neufs passifs en 2014 > Dez multiple exemples en rénovation TBE Nous sommes là pour vous aider : Appel à projet Batex Primes Energie Facilitateur Passif Formation Guide pratique du bâtiment durable Référentiel bâtiment durable certification/labelisation Toute l information sur 25

26 MERCI POUR VOTRE ATTENTION 26

Construction durable à Bruxelles

Construction durable à Bruxelles Construction durable à Bruxelles 2004 2012 2015 Ir Grégoire CLERFAYT DIRECTEUR AIR, CLIMAT, ENERGIE & BÂTIMENT DURABLE DIAGNOSTIC COMPARATIF TRANSFRONTALIER DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

Chemin parcouru, réalisations et ambitions de la politique de rénovation durable à Bruxelles

Chemin parcouru, réalisations et ambitions de la politique de rénovation durable à Bruxelles Chemin parcouru, réalisations et ambitions de la politique de rénovation durable à Bruxelles 25 mars 2014 Comment dynamiser la rénovation durable à Bruxelles Joke DOCKX Responsable de la Sous-Division

Plus en détail

Formation. Bâtiment durable : ENERGIE. Bruxelles Environnement. Etat des lieux et Perspectives de la situation énergétique en RBC

Formation. Bâtiment durable : ENERGIE. Bruxelles Environnement. Etat des lieux et Perspectives de la situation énergétique en RBC Formation Bâtiment durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Etat des lieux et Perspectives de la situation énergétique en RBC Virginie Leclercq, Bruxelles Environnement-IBGE Chef du Service Planification

Plus en détail

Etat des lieux et Perspectives De la situation énergétique en RBC

Etat des lieux et Perspectives De la situation énergétique en RBC Etat des lieux et Perspectives De la situation énergétique en RBC Formation PASSIF Introduction 21 Février 2013 Ir Grégoire CLERFAYT Responsable de la Direction Air, Energie, Climat & Bâtiment durable

Plus en détail

Impulsions et objectifs politiques

Impulsions et objectifs politiques La rénovation durable de la Région de Bruxelles-Capitale Impulsions et objectifs politiques Ir. Ismaël Daoud Conseiller Politique Construction Durable et Energie Cellule Energie, Air, Climat, Construction

Plus en détail

Utilisation Rationnelle de l Énergie, Perspectives

Utilisation Rationnelle de l Énergie, Perspectives Utilisation Rationnelle de l Énergie, Perspectives Christophe BARBIEUX Service Politique des marchés de l énergie et guidance sociale Sous-Division Énergie Division Énergie, Climat, Air, Bruit Rappel historique

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Objectifs Bâtiments 2012-2020. Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009

Objectifs Bâtiments 2012-2020. Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009 Objectifs Bâtiments 2012-2020 Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009 Sommaire Rappel des parcs et consommations Performance énergétique des bâtiments dans le Grenelle Solutions bâtiments neufs et bâtiments

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE EVOLUTION DES REGLEMENTATIONS QUELQUES DEFINITIONS

Plus en détail

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Présentation du Ministère de l Economie et du Commerce extérieur Journée Construction Acier 2011 Luxembourg,

Plus en détail

Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise

Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise CONSEIL CENTRAL DE L ECONOMIE 18 décembre 2008 Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise Etienne Aulotte Bruxelles Environnement Service Economie, Emploi et Environnement eal@ibgebim.be

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

voor professionelen overzicht van de stimuli om duurzaam renoveren te promoten

voor professionelen overzicht van de stimuli om duurzaam renoveren te promoten overzicht van de stimuli voor professionelen om duurzaam renoveren te promoten 25 maart 2014 Hoe kan duurzaam renoveren in Brussel gestimuleerd worden? Joke DOCKX, hoofd van de onderafdeling «Promotie

Plus en détail

LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE BRUXELLOIS NZEB

LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE BRUXELLOIS NZEB LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE BRUXELLOIS NZEB Grégoire CLERFAYT DIRECTEUR AIR, CLIMAT, ENERGIE & BÂTIMENT DURABLE NZEB Symposium Passive and Beyond - BRUXELLES 18 Octobre 2013 Politique bruxelloise

Plus en détail

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Présentation FRCE BATIBOUW Le 2 mars 2009 Union Européenne 2007-2020 Rappel des objectifs - 20 % 20 % +20 % Co2 Energies renouvelables Efficacité énergétique

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Les maisons à énergie positive

Les maisons à énergie positive Conférence dans le cadre du projet VallEnergie Les maisons à énergie positive Attert, le 11 mars 2014 VallEnergie Atteindre l autonomie énergétique de la Vallée de l Attert belgo-luxembourgeoise gérée

Plus en détail

Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura. Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1

Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura. Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1 Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1 RAPPEL DES PRÉCÉDENTES PHASES 2 Juin 2010 Démarrage / Prédiagnostic Plan Climat Octobre

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement A la recherche des meilleures combinaisons techniques pour réduire les coûts des bâtiments HPE Antoine HUPIN

Plus en détail

Energie Bâtiment Durabilité

Energie Bâtiment Durabilité Energie Bâtiment Durabilité Expérience bruxelloise 2004 2012 2015 Ir Grégoire CLERFAYT DIRECTEUR AIR, CLIMAT, ENERGIE & BÂTIMENT DURABLE La construction très basse consommation en Région de Bruxelles-Capitale,

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 3.1 Systèmes : Introduction Piotr Wierusz-Kowalski PRINTEMPS 2015 p.kowalski@mkengineering.be www.mkengineering.be 2 OBJECTIF(S) DE LA

Plus en détail

La stratégie française de. et du parc immobilier public

La stratégie française de. et du parc immobilier public La stratégie française de rénovation Titre de l habitat et du parc immobilier public Georges Debiesse Conseil général de l environnement et du développement durable Historique 2005 : loi POPE, objectif

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LE CONTEXTE Un marché de l énergie fortement questionné Un marché de l énergie durablement haussier qui entraîne une perception nouvelle de l énergie l énergie est

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE»

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» PROGRAMME Lieu : BRUXELLES Pour tous, en fonction de l affectation du bâtiment : SOIT MODULE «DANS LE LOGEMENT INDIVIDUEL OU COLLECTIF < 10 UNITÉS)» (6 jours) SOIT

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Bâtiment durable de A à Z

Formation Bâtiment Durable : Bâtiment durable de A à Z Formation Bâtiment Durable : Bâtiment durable de A à Z Bruxelles Environnement BATIMENTS TERTIAIRES: (R)EVOLUTION DES BATEX EN RÉGION BRUXELLES-CAPITALE Anne-Laure MAERCKX CENERGIE Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

La construction durable : une opportunité économique et une source de bénéfices pour les entreprises

La construction durable : une opportunité économique et une source de bénéfices pour les entreprises La construction durable : une opportunité économique et une source de bénéfices pour les entreprises 29 avril 2014 Marion Courtois Adresse mail: mcourtois@environnement.irisnet.be tél: 02/563.44.05 Département

Plus en détail

Evolution des réglementations thermiques

Evolution des réglementations thermiques Salon BATIMOI Marche-en-Famenne Evolution des réglementations thermiques Le 28 janvier 2013 Nicolas SPIES Dans le cadre de la matinée d étude sur «L isolation thermique des façades» 1 Réglementations thermiques,

Plus en détail

www.ef4.be 1 Assises de l Energie 2007 Liège, 10-11/10/2007 La directive Performance Energétique des Bâtiments Engagements énergie

www.ef4.be 1 Assises de l Energie 2007 Liège, 10-11/10/2007 La directive Performance Energétique des Bâtiments Engagements énergie La directive Performance Energétique des Bâtiments Quelles spécificités de la transposition dans chacune des Régions Engagements énergie Dir 93/76/CEE SAVE Dir 2002/91/CE Paquet énergie : 20% de CO 2 en

Plus en détail

Formation Bâtiment durable De A à Z

Formation Bâtiment durable De A à Z Formation Bâtiment durable De A à Z Bruxelles Environnement Etat des lieux et Perspectives de la situation énergétique en RBC Aurore Brunson, Bruxelles Environnement-IBGE Service Planification et Politique

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

La réglementation PEB. L Ordonnance PEB. Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008

La réglementation PEB. L Ordonnance PEB. Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008 La réglementation PEB 1 L Ordonnance PEB contexte législatif entrant en vigueur en juillet 2008 Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008 2 1. INTRODUCTION: contexte législatif

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE LE CONTEXTE CHIFFRES CLES DE LA CLIMATISATION A BRUXELLES

Plus en détail

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement DR R.Vezin DR Energie et patrimoine bâti : de l exemple à la généralisation 12 Mars 2013 Défis énergétiues, les enjeux et les perspectives de développement Christian LABIE, Directeur de RHONALPENERGIE-ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Sfax, 06 mars 2015 Bâtiment Eco-Smart : DEFIS TECHNOLOGIQUES ET REGLEMENTAIRES HASSEN BEN HASSINE EXPERT EN EFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 1 Séminaire Bâtiment Durable: Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 21 octobre 2014 Bruxelles Environnement LA REGLEMENTATION CHAUFFAGE PEB Alain BEULLENS, DPT CHAUFFAGE ET CLIM

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

La législation PEB en Région bruxelloise. Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier 2012 - Etterbeek nicolas.vandernoot@curbain.

La législation PEB en Région bruxelloise. Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier 2012 - Etterbeek nicolas.vandernoot@curbain. La législation PEB en Région bruxelloise Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier 2012 - Etterbeek nicolas.vandernoot@curbain.be Le cadre politique Trias energetica Minimiser la demande en énergie

Plus en détail

Comment rénover un immeuble de bureaux pour répondre aux critères passifs? 06-11-2013. Le rôle de la simulation pour tendre vers l optimum

Comment rénover un immeuble de bureaux pour répondre aux critères passifs? 06-11-2013. Le rôle de la simulation pour tendre vers l optimum Comment rénover un immeuble de bureaux pour répondre aux critères passifs? Le rôle de la simulation pour tendre vers l optimum Pacot Pierre-Emmanuel, M&R Engineering Agenda Exigences passives en rénovation

Plus en détail

Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck

Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck Le potentiel d'amélioration environnementale et énergétique des bâtiments en région bruxelloise est

Plus en détail

Formation Bâtiment durable De A à Z

Formation Bâtiment durable De A à Z Formation Bâtiment durable De A à Z Bruxelles Environnement Etat des lieux et Perspectives de la situation énergétique en RBC Virginie Leclercq, Bruxelles Environnement-IBGE Chef du Service Planification

Plus en détail

F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E

F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E Charline Boyer 02 545 58 35 charline.boyer@confederationconstruction.be M O D U L E S G É N É R A U X I N I T I A T I O N S 1. E CO-

Plus en détail

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions!

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions! 1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil Energie : état de la situation et quelques solutions! 12 décembre 2012 Jean-Marc Zgraggen Responsable unité Maîtrise de l énergie 26

Plus en détail

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Efficacité énergétique des bâtiments 29 juin 2011 David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) Direction

Plus en détail

Adoptez les bons réflexes énergétiques. avec une vraie stratégie de management de l énergie

Adoptez les bons réflexes énergétiques. avec une vraie stratégie de management de l énergie Adoptez les bons réflexes énergétiques avec une vraie stratégie de management de l énergie La gestion de l énergie : un vrai levier de compétitivité Le contexte énergétique et environnemental actuel exerce

Plus en détail

IDES. Engineering. Procédure d avis énergétique Dossier explicatif

IDES. Engineering. Procédure d avis énergétique Dossier explicatif Procédure d avis énergétique Dossier explicatif Faire évaluer son logement Contexte En janvier 2003, l Union européenne a adopté une directive /0#1)/234'5)6(1#7.&'801 relative à la performance énergétique

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS Présentation générale du cadre juridique européen et régional Thomas HAUZEUR 15 septembre 2011 PEB en UE: Directive 2002/91/CE Premier cadre harmonisé en matière

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) Nouvelle ordonnance adoptée le 07 juin 2007,publiée au Moniteur belge le 11 juillet 2007 entrée en vigueur prévue juillet 2008 1. POURQUOI

Plus en détail

22 e Assemblée annuelle du MEDELEC Politique de l'efficacité Energétique en Tunisie Tunis 15 Avril 2014

22 e Assemblée annuelle du MEDELEC Politique de l'efficacité Energétique en Tunisie Tunis 15 Avril 2014 22 e Assemblée annuelle du MEDELEC Politique de l'efficacité Energétique en Tunisie Tunis 15 Avril 2014 Fethi HANCHI Directeur de l Utilisation Rationnelle de l Energie Agence Nationale pour la Maîtrise

Plus en détail

Les labels de rénovation thermique. Journée rénovation du patrimoine des Collectivités. Frédéric SAILLY

Les labels de rénovation thermique. Journée rénovation du patrimoine des Collectivités. Frédéric SAILLY Les labels de rénovation thermique Journée rénovation du patrimoine des Collectivités Frédéric SAILLY Les actions de l ARCAD/PQE sont financés par Quels labels en rénovation? Arrêté du 29 septembre 2009

Plus en détail

Transition énergétique

Transition énergétique MARDI 8 DECEMBRE 2015 Transition énergétique L habitat au cœur des enjeux L ATTENUATION ET L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : UN DEFI MAJEUR DANS LES TERRITOIRES La 21ème conférence des Nations Unies

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

Enjeux et objectifs de la transition énergétique des bâtiments. Introduction ateliers ManagEnergy - 27.03.14 - Thomas Matagne

Enjeux et objectifs de la transition énergétique des bâtiments. Introduction ateliers ManagEnergy - 27.03.14 - Thomas Matagne Enjeux et objectifs de la transition énergétique des bâtiments Introduction ateliers ManagEnergy - 27.03.14 - Thomas Matagne Le Plan Bâtiment Durable La minute de pub 3 Changements climatiques : ordre

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

PLAN DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT DREAL PACA 06 NOVEMBRE 2013

PLAN DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT DREAL PACA 06 NOVEMBRE 2013 PLAN DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT DREAL PACA 06 NOVEMBRE 2013 Plan de rénovation énergétique de l Habitat En réponse : aux difficultés de logement à un secteur de la construction durement impacté

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières SOMMAIRE Le bâtiment et l énergie, un double enjeu L évolution et la valorisation

Plus en détail

2009/02/17 HENRI SIMONS. ÉNERGIE : UN ENJEU MAJEUR POUR LES BRUXELLOIS (contexte et propositions) 1 / Introduction : contexte

2009/02/17 HENRI SIMONS. ÉNERGIE : UN ENJEU MAJEUR POUR LES BRUXELLOIS (contexte et propositions) 1 / Introduction : contexte ÉNERGIE : UN ENJEU MAJEUR POUR LES BRUXELLOIS (contexte et propositions) 2009/02/17 HENRI SIMONS 1 / Introduction : contexte La Région de Bruxelles-Capitale compte approximativement 62 millions de m² de

Plus en détail

Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier

Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier Le contexte et les enjeux du secteur du bâtiment En France Le Bâtiment est en France le plus gros consommateur d énergie parmi tous les secteurs

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

P.L.A.G.E. Plan Local d Actions pour la Gestion Energétique. Appel à Candidature 2007 pour le logement collectif

P.L.A.G.E. Plan Local d Actions pour la Gestion Energétique. Appel à Candidature 2007 pour le logement collectif P.L.A.G.E Plan Local d Actions pour la Gestion Energétique Appel à Candidature 2007 pour le logement collectif Candidature à introduire pour le 29 juin 2007 Bruxelles Environnement - IBGE Gulledelle, 100

Plus en détail

Les certificats d économie d énergie

Les certificats d économie d énergie 7 ième ASSISES DE L ENERGIE Groupe 3 : Du discours à l action Atelier 10 : Quel sont les modes de financement à disposition? Exposé introductif Les certificats d économie d énergie Robert ANGIOLETTI ADEME/DERRME/DMS2E

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE Présenté par M.Mohammed LISSER Direction de l Electricité et des Energies Renouvelables Division des Energies Renouvelables et de la Maitrise de

Plus en détail

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels La rénovation thermique des bâtiments résidentiels Audit énergétique et accompagnement 17 septembre 2010 Horus étude et conseil 1 Contexte La réduction des consommations énergétiques des bâtiments existants

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

Réglementation thermique de l'existant

Réglementation thermique de l'existant Réglementation thermique de l'existant Atiane energy Villa Kappas - 2, avenue de Carras - 06200 Nice Tel. 06 62 78 39 38 - contact@atiane-energy.com www.atiane-energy.com SARL au capital de 9 000 Euros

Plus en détail

Le leadership des gestionnaires de bâtiments institutionnels : une cible, un bilan, un défi! Sujets discutés. Atteinte des cibles.

Le leadership des gestionnaires de bâtiments institutionnels : une cible, un bilan, un défi! Sujets discutés. Atteinte des cibles. Le leadership des gestionnaires de bâtiments institutionnels : une cible, un bilan, un défi! Michel Fournier, ingénieur Bureau de l efficacité et de l innovation énergétiques Sujets discutés Atteinte des

Plus en détail

Projet de Loi de finances 2013

Projet de Loi de finances 2013 Projet de Loi de finances 2013 Crédit d impôt développement durable article 200 quater applicable à l acquisition des matériaux d isolation thermique des parois vitrées, des volets isolants et des portes

Plus en détail

Aides disponibles en Région Bruxelles - Capitale

Aides disponibles en Région Bruxelles - Capitale Aides disponibles en Région Bruxelles - Capitale 07 avril 2011 Notre Dame des Champs - Uccle Sommaire I. Offre éducative de Bruxelles Environnement II. Acteurs associatifs III. P.L.A.G.E. Ecoles IV. Service

Plus en détail

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie Total Energie Gaz vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique Certificats d Economies d Energie l efficacite energetique : un enjeu economique et environnemental majeur Répartition de la

Plus en détail

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl NO ENERGY, NO FUTURE 5 e Forum Météo Politique énergétique wallonne Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl Belgique Une unité dans la diversité 3 Régions: - Région flamande - Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

Certificats d économie d énergie (CEE).

Certificats d économie d énergie (CEE). Fiches techniques Mai 2013 - Fiche n 3 Certificats d économie d énergie (CEE). Rédigé par Kévin Pascual CCI Champagne-Ardenne un service CCI CHAMPAGNE ARDENNE QU EST-CE QUE C EST? Les CEE désignent le

Plus en détail

Nos solutions RT 2012

Nos solutions RT 2012 Nos solutions RT 2012 RT 2012 : un enjeu majeur pour les professionnels de la construction Issue du Grenelle de l environnement, la RT2012 est applicable depuis le 1er janvier 2013 pour les bâtiments neufs

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES D UNE ETUDE DE FAISABILITE INTEGREE

LIGNES DIRECTRICES D UNE ETUDE DE FAISABILITE INTEGREE LIGNES DIRECTRICES D UNE ETUDE DE FAISABILITE INTEGREE 0. CONTEXTE Dans le cadre de l Ordonnance relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments du 7 juin 2007, une étude de

Plus en détail

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier 1. «Facteur 4» et transition énergétique 2. Consommations d énergies du secteur de la santé 3. Des pistes pour agir Consommation

Plus en détail

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production Programme Energy Action pour l industrie Un programme d économies d énergie. Les solutions Energy Action de Schneider Electric. Des économies d énergie

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

ERGDOM. Gestionnaire d énergie auto configurable pour l habitat et le petit tertiaire. Évolution du concept

ERGDOM. Gestionnaire d énergie auto configurable pour l habitat et le petit tertiaire. Évolution du concept ERGDOM Gestionnaire d énergie auto configurable pour l habitat et le petit tertiaire Évolution du concept Lauréat à l appel d offre «Bâtiment 2010» en 2002 1 ERGDOM : Rappel du concept EDF et le LAAS collaborent

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

L économie d énergie, la performance énergétique, jusqu où?

L économie d énergie, la performance énergétique, jusqu où? HOPITECH 2007 Hôpital et Développement Durable La Rochelle - 18 octobre 2007 Atelier 1 : Qualité d usage et contraintes environnementales L économie d énergie, la performae énergétique, jusqu où? Pierre

Plus en détail

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Jean Pascal Chirat Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Intervention Fnas Plan de l intervention Etat énergétique du parc des logements français selon les: Etiquettes

Plus en détail

LE CERTIFICAT ENÈRGÉTIQUE

LE CERTIFICAT ENÈRGÉTIQUE LE CERTIFICAT ENÈRGÉTIQUE pour bâtiment existant 16 septembre 2010 Eric Rummel Arch. Christelle Defaut Ir. Arch. Rummel Defaut Architecture Rue a. de Mot, 135 7301 Hornu Directive EPBD Directive 2002/91/EG

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Les bâtiments neufs institutionnels : exemplarité recherchée! Colloque multi-énergies AGPI, 15 et 16 avril 2015

Les bâtiments neufs institutionnels : exemplarité recherchée! Colloque multi-énergies AGPI, 15 et 16 avril 2015 Les bâtiments neufs institutionnels : exemplarité recherchée! Colloque multi-énergies AGPI, 15 et 16 avril 2015 Sujets d échanges Introduction Bâtiments neufs Bâtiments existants Prochaines étapes 2 Pourquoi

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

Audit Energétique des Bâtiments

Audit Energétique des Bâtiments Audit Energétique des Bâtiments Introduction Le Grenelle Environnement La règlementation L Audit Energétique Exemples de rénovation Conclusion 2 Le Grenelle Environnement 3 Le Grenelle Environnement 2009

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement BATIMENTS EXEMPLAIRES Camille de Smet BRUXELLES ENVIRONNEMENT / DPMT PROMOTION BATIMENT DURABLE Bâtiment exemplaire Objectifs de la présentation

Plus en détail

L Efficacité énergétique dans le Programme Energie Horizon 2020

L Efficacité énergétique dans le Programme Energie Horizon 2020 L Efficacité énergétique dans le Programme Energie Horizon 2020 15 octobre 2015, Paris pascal.newton@recherche.gouv.fr Excellence scientifique L Energie dans Horizon 2020 Défis sociétaux ERC (13,1 Mds

Plus en détail

Les bouquets sont classés par ordre croissant d ambition, sous les appellations suivantes : - premium - premium+ - medium - optimum

Les bouquets sont classés par ordre croissant d ambition, sous les appellations suivantes : - premium - premium+ - medium - optimum Présentation des s de travaux et des Gains en économies d énergie générés par la réalisation des travaux préconisés, en logement ancien de taille moyenne La définition de bouquets de travaux a pour objectif

Plus en détail

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux Julie CHEVRIER DREAL Limousin 1 Présentation L Anah est une agence d État créée en 1971, placée sous la double tutelle des ministres des finances

Plus en détail

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE Energie et Climat 24 JUIN 2008 Erwan MARJO Consommations énergétiques : bref historique Croissance de la consommation énergétique en Belgique : 1970-2000

Plus en détail

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec le Diagnostic de Performance Energétique L HABITAT être bien informés pour économiser l énergie En France, les bâtiments

Plus en détail

Organisation du marché de l électricité et du gaz naturel Performance énergétique des bâtiments d habitation

Organisation du marché de l électricité et du gaz naturel Performance énergétique des bâtiments d habitation 1 Organisation du marché de l électricité et du gaz naturel Performance énergétique des bâtiments d habitation Conférence de presse du Ministre de l Economie et du Commerce extérieur Luxembourg, le 22

Plus en détail

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover Page 1 Innover en mécanique Page 2 Rencontre Solutions Energie Entreprises Lille le 20 mai 2014 Atelier : «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Eric SENECHAL-CETIM

Plus en détail

Lycées de la Région Rhône-Alpes :

Lycées de la Région Rhône-Alpes : Lycées de la Région Rhône-Alpes : Elaboration et mise en oeuvre d un plan de maîtrise de l énergie Véronique RICHALET Direction de l Immobilier des Lycées Service Ressources Développement GSM : 06 70 81

Plus en détail