Biochimie et Physiologie du pancréas endocrine (C. Ged)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Biochimie et Physiologie du pancréas endocrine (C. Ged)"

Transcription

1 Biochimie et hysiologie du pancréas endocrine (C. Ged) 1- Les hormones pancréatiques Structure fonctionnelle du pancréas Insuline et Glucagon Somatostatine et polypeptide pancréatique 2- Régulation du métabolisme des glucides Adaptation au jeûne Hypoglycémie Résistance à l insuline L3-DCEM Structure fonctionnelle du pancréas Glande exocrine : acini pancréatiques Sécrétion du suc pancréatique nécessaire à la digestion trypsine, chymotrypsine, amylase Glande endocrine : îlots de Langerhans 4 types de cellules sécrétrices A ou α glucagon B ou β insuline D ou δ somatostatine F ou γ polypeptide pancréatique Contrôle du métabolisme intermédiaire des glucides (équilibre glycémique) des protéines et des lipides 1

2 Biosynthèse et sécrétion de l insuline Intron 1 Seq signal Intron 2 B C C A gène ARNm B C A B C A eptide signal eptide B eptide C eptide A Sites de clivage pré-pro-insuline Biosynthèse Cellules β des îlots de Langerhans récurseur de 110 AA : pré-pro-insuline Maturation dans le reticulum endoplasmique Transport dans le Golgi Stockage jusqu au stimulus sécrétoire Sécrétion Fusion des granules avec la membrane cellulaire Devenir Circulation sous forme libre (½ vie = 5 min) Dégradation par peptidases RE Vésicule sécrétoire Golgi Effets physiologiques de l insuline Effet net anabolisant : mise en réserve des glucides, des protéines et des graisses effets rapides (secondes) transport du glucose, des acides aminés, des électrolytes effets intermédiaires (minutes) stimulation de la synthèse protéique / inhibition du catabolisme activation enzymatique / inhibition enzymatique activation de la glycogène synthase et de la glycolyse inhibition de la glycogène phosphorylase, de la néoglucogenèse effets tardifs (heures) activation de la transcription de gènes cibles augmentation des ARN (ex: enzymes de la lipogenèse) 2

3 Effets physiologiques de l insuline Tissu adipeux entrée de glucose et de K + synthèse d acides gras et stockage de triglycérides inhibition de la lipase hormonosensible activation de la lipoprotéine lipase endothéliale Muscle Foie entrée de glucose, de K +, de corps cétoniques et d acides aminés synthèse de glycogène et de protéines diminution du catabolisme protidique (libération d AA glucogéniques) diminution de la libération de glucose synthèse de glycogène inhibition de la néoglucogenèse synthèse protéique et synthèse de lipides Généraux : stimulation de la croissance cellulaire Effets physiologiques de l insuline métabolisme glucidique entrée de glucose dans les tissus périphériques activation de la glycolyse (glucokinase) activation de la glycogénogenèse (glycogène synthétase) inhibition de la glycogénolyse (glycogène phosphorylase) inhibition de la néoglucogenèse (glucose-6-phosphatase, ECK) métabolisme lipidique mise en réserve des triglycérides dans les adipocytes synthèse des acides gras et incorporation dans les triglycérides inhibition de la lipolyse métabolisme des protides activation de la synthèse protéique entrée des acides aminés dans les cellules inhibition de la protéolyse contrôle de la croissance et du développement 3

4 Mécanismes d action de l insuline Les transporteurs membranaires de glucose famille de protéines transmembranaires (12 hélices α) GLUT 2 : cellules β de Langerhans GLUT 4 : muscle et tissu adipeux sensible à l insuline synthèse et fonctionnement activés par l insuline Le récepteur de l insuline messages métaboliques et mitogéniques Cellule non stimulée Transporteur R insuline du glucose ool IC de transporteurs associés aux endosomes Cellule stimulée par l insuline Domaine de liaison de l hormone Sous-unités α i 3 kinase Domaine tyrosine kinase Sous-unités β Transmission du signal par l insuline avec relocalisation des transporteurs à la membrane Amplification de la captation du glucose Voies de signalisation de l insuline insuline insuline R I AT AD AT AD AT AD R I IRS I-3K K-B D-K I-3K IRS protéine SOS AT AD petite protéine G hosphorylation de facteurs de transcription hosphorylation d enzymes du métabolisme MA kinases Activation de facteurs de transcription Inhibition de la transcription de ECK glycogène synthétase kinase synthèse protéique prolifération différenciation néoglucogenèse synthèse de glycogène 4

5 Contrôle de la sécrétion d insuline 1. Contrôle transcriptionnel : transcription de pré-pro-insuline Contrôle activateur : par l intermédiaire de facteurs transcriptionnels glucose : rôle dominant (facteur DX1) glucagon et GL-1: diffusion par contiguïté (Glucagon), (facteur de transcription CREB activé par AMc) GH, prolactine Contrôle par le système nerveux Stimulation par l adrénaline : récepteurs β1 Facteurs de transcription et région promotrice du gène INS Contrôle de la sécrétion d insuline 2. Contrôle de l expulsion du contenu des granules fermeture des canaux K + sensibles à l AT ouverture des canaux Ca ++ activation du système contractile expulsion du contenu des granules Contrôle métabolique niveau plasmatique de glucose (GLUT2, Glucokinase, AT) activation par les dérivés des protéines et des graisses (AT) activation par l AMc: glucagon, agonistes β adrénergiques K+ ouverture canal Ca sécrétion d insuline GLUT 2 glucose glycolyse Glucagon AT fermeture canal K AMc KA accumulation de K+ dépolarisation Ca++ activation du système contractile via la calmoduline 5

6 2. Contrôle de l expulsion du contenu des granules Contrôle hormonal Contrôle de la sécrétion d insuline Somatostatine, cortisol, leptine : effet inhibiteur effet INCRETINE : GI, GL-1, (sécrétine, glucagon, gastrine, CCK) (amplification de l insulinosécrétion par l absorption orale de glucose) Contrôle par le système nerveux Stimulation : acétylcholine / récepteurs β adrénergiques Inhibition : récepteurs α 2 adrénergiques l effet INCRETINE est diminué au cours du diabète de type II roposition de traitement par des analogues du GL-1 ou les inhibiteurs de sa dégradation 6

7 sulfonyurées meglitinide Dans le diabète de type II, la sécrétion d insuline peut être stimulée par des agents pharmacologiques : sulfonyurées, meglitinide (ligands des sous-unités SUR1 ou Kir6 du canal potassique) Le glucagon Structure : olypeptide de 29 acides aminés Biosynthèse : récurseur de 179 aa : pré-pro-glucagon cellules α des îlots de Langerhans, cellules L (tube digestif distal) et cerveau Devenir Stockage de pro-glucagon dans des granules de sécrétion Clivage en peptides actifs après stimulation Circulation sous forme libre (½ vie = 5 min) Dégradation hépatique par des peptidases proglucagon glucagon miniglucagon glicentine ancréas (cellules A) FG oxyntomoduline GR GL1, GL Tube digestif (cellules L) Cerveau 7

8 Effets physiologiques du glucagon Effet net = mobilisation des réserves énergétiques Maintien d une glycémie normale en période digestive Mobilisation rapide du glycogène au cours de l exercice musculaire intense Maintien d une glycémie normale au cours du jeûne court (néoglucogenèse) Hormone hyperglycémiante, lipolytique et cétogène cellules hépatiques glycogénolyse néoglucogenèse inhibition de la glycolyse activation enzymatique directe par phosphorylation d enzymes activation de la transcription (facteurs de transcription phosphorylés) cellules adipeuses hydrolyse des triglycérides cellules pancréatiques: sécrétion d insuline : cellules β Mécanisme d action du glucagon Interaction avec un récepteur membranaire couplé aux protéines G formation d AMc et activation de KA libération d I3 et de Ca ++ Mécanisme d amplification formation de miniglucagon activation d un récepteur spécifique couplé à une pompe à calcium accumulation de calcium dans le cytoplasme récepteur du glucagon Glucagon miniglucagon Ca++ I3 phospholipase C AT AMc adénylate cyclase Récepteur du miniglucagon pompe du calcium peptidase 8

9 Régulation de la sécrétion du glucagon Modulation par des substrats le glucose sécrétion stimulée par l hypoglycémie, inhibée par l hyperglycémie les acides aminés stimulent la sécrétion (arg, ala, AA glucoformateurs) les acides gras libres inhibent la sécrétion Modulation par voie hormonale : la sécrétion est - stimulée par les hormones gastrointestinales - inhibée par insuline, somatostatine, sécrétine Modulation par le système nerveux Stimulation par les agonistes β et SN sympathique Stimulation par les voies cholinergiques Inhibition par les agonistes α et GABA Les somatostatines Structure : polypeptides apparentés (séquence commune 14 AA) 28 acides aminés (système nerveux) 14 acides aminés (autres cellules) Biosynthèse : précurseur de 116 acides aminés (pré-pro-somatostatine) Cellules δ des îlots de Langerhans Tractus gastro-intestinal, hypothalamus et système nerveux central Stockage dans des granules de sécrétion (pancréas) 1 pro-somatostatine somatostatine 28 somatostatine Effets physiologiques système hypothalamo-hypophysaire inhibition de la sécrétion de GH, TSH, prolactine cellules des îlots de Langerhans inhibition de la sécrétion d insuline, glucagon et polypeptide pancréatique sur les cellules du tube digestif : inhibition des sécrétions 9

10 Mécanisme d action Les somatostatines Interaction avec un récepteur membranaire (SSTR 1 à 5) couplé aux protéines G inhibition de la formation d AMc Mode d action variable selon les cellules cibles endocrine paracrine (pancréas) autocrine Contrôle de la sécrétion Cellules pancréatiques Contrôle par le glucose et les acides aminés : stimuli sécrétoires Contrôle par les peptides hormonaux digestifs : stimuli sécrétoires Contrôle nerveux par acétylcholine et adrénaline (effet b 2 ) Tube digestif et système nerveux Contrôle nerveux Le polypeptide pancréatique Structure 36 acides aminés (Tyrosine terminale sous forme amide) Synthèse par les cellules γ des îlots de Langerhans (périphériques) Apparenté au - YY peptide présent dans l intestin - neuropeptide Y ( cerveau, système nerveux autonome) Effets physiologiques mal connus Ralentit l absorption des aliments Augmentation de la motilité intestinale Inhibition des sécrétions pancréatiques (activées par trypsine et bilirubine) Contrôle de la sécrétion - Activée par un repas protéique, le jeûne, l exercice, une hypoglycémie aiguë - Inhibée par somatostatine, perfusion de glucose - Contrôle cholinergique 10

11 2 Régulation du métabolisme des glucides A) L activité sécrétoire du pancréas est coordonnée B) Exercice musculaire et équilibre glycémique C) Les autres hormones I. Catécholamines II. Hormones thyroïdiennes III.Glucocorticoïdes IV. Hormone de croissance D) Explorations biologiques de base E) Carence insulinique : mécanismes physiopathologiques F) Excès d insuline : contrôle des hypoglycémies G) Résistance à l insuline B- Exercice musculaire et équilibre glycémique Augmentation de l entrée de glucose dans le muscle indépendamment de l insuline contrôle du nombre de récepteurs GLUT4 à la membrane Rose A J, Richter E A hysiology 2005;20:

12 C- Les autres hormones Effets de l adrénaline sur les niveaux de glycogène tissulaire glucose et lactate sanguins (chez le rat) +100 % de variation / au niveau initial +50 Glycogène hépatique Glycémie Lactate -50 Glycogène musculaire Temps après injection d adrénaline (h) Ruch TC, atton HD : hysiology and Biophysics C- Les autres hormones 1- Catécholamines Libération de glucose par le foie Glc-6- Glucose (G-6-phosphatase activée) Activation de la phosphorylase musculaire glycogène Glc-6- pyruvate lactate Captation du lactate par le foie : conversion en glycogène Baisse de l utilisation périphérique du glucose Libération d acides gras dans la circulation (AGL) 2- Hormones thyroïdiennes : effet diabétogène Absorption intestinale de glucose otentialisation de l effet des catécholamines Dégradation de l insuline 3- Glucocorticoïdes : effet hyperglycémiant Effet permissif sur l action du glucagon Stimulation de la néoglucogenèse 4- Hormone de croissance (GH) : effet hyperglycémiant Mobilisation des réserves du tissu adipeux Effet anti-insuline pour l entrée du glucose Libération de glucose par le foie 12

13 C- Explorations biologiques de base 1- Glycémie à jeun : 4,4 à 6,6 mmol/l 2- Hyperglycémie provoquée par voie orale absorption de 75 g de glucose dans 250 ml d eau en 5 min mesure de la glycémie avant charge et après 2h 3- Glycosurie, cétonurie analyse semi-quantitative (bandelette) 4- Hémoglobine glyquée : Hb A 1 c reflet de l équilibre glycémique (des 4 à 6 semaines précédant le dosage) Test d hyperglycémie provoquée par voie orale Glycémie (mmol/l) Ingestion de 75 g de glucose dans 250 ml d eau en 5 min Diabétique à jeun sujet normal < 6,4 mmol/l diabète > 6,4 mmol/l Normal T 2H < 7,8 mmol/l > 11,0 mmol/l Temps (min) 13

14 Hémoglobine glyquée HbA 1 c Hb A = α 2 β 2 (97% de l Hb totale) Hb A 0 non glyquée (ou glyquée sans changement de pi) Hb A 1 glyquée 6 à 8 % A 1a A 1b A 1c 4 à 6 % Chromatographie d échange cationique : profil normal A 0 Glc se fixe à l extrémité NH 2 de la β-globine (cétoamine) A 1a et 1b A 1c Carence insulinique Mécanismes physiopathologiques Signes cliniques polyurie polydipsie perte de poids polyphagie fatigue musculaire Signes biologiques hyperglycémie glycosurie cétose Mécanismes perte de la fonction glucostatique du foie pléthore EC / déficit IC altérations du métabolisme des protéines et des graisses 14

15 Carence insulinique Mécanismes physiopathologiques alimentation intestin AA glycérol foie lactate [Glucose] 16,7 mmol/l muscle rein urines cerveau tissu adipeux Carence insulinique Mécanismes physiopathologiques perte de la fonction glucostatique du foie pléthore EC / déficit IC altérations du métabolisme des protéines et des graisses Effets métaboliques 1. Réduction de l entrée du glucose dans le tissu adipeux et le muscle 2. Libération de glucose dans la circulation par le foie qui majore l hyperglycémie et la fuite rénale 3. Défaut d entrée des acides aminés dans le muscle 4. Augmentation de la lipolyse libération d acides gras (AGL) 15

16 Carence insulinique : erte de la fonction glucostatique du foie INSULINE ériode post prandiale Mise en réserve des glucides glucose glycogène G6 glucose synthèse d acides gras fourniture d énergie INSULINE glucose glycogène G6 glucose synthèse d acides gras fourniture d énergie hypersensibilité à une charge en glucose Carence insulinique : pléthore EC et carence IC Conséquences de l hyperglycémie : hyperosmolarité sanguine dépassement des capacités de réabsorption rénale diurèse osmotique - le glucose urinaire entraîne un volume d eau important - risque de déshydratation polyurie polydipsie G6 glucose glucose Carence en glucose intracellulaire catabolisme protidique et lipidique déplétion en glycogène accumulation de corps cétoniques perte de poids mobilisation des réserves de protéines et de graisses acides aminés glucoformateurs protéines acides gras glycolyse oxydation des acides gras en corps cétoniques cf : Jeûne physiologique 16

17 Carence insulinique : catabolisme protidique et lipidique Altérations du métabolisme protéique et lipidique dégradation des acides aminés en CO 2 et H 2 O activation de la néoglucogenèse (alanine) répression de la synthèse protéique dans le muscle Bilan azoté négatif Atrophie tissulaire Moindre résistance aux infections catabolisme lipidique accumulation de corps cétoniques répression de la synthèse des AG et TG inhibition de la lipoprotéine lipase endothéliale (tissu adipeux) Carence insulinique Restriction de l entrée de glucose Catabolisme protidique Catabolisme lipidique Hyperglycémie Glycosurie Diurèse osmotique AA plasmatiques azote urinaire AGL plasmatiques cétonémie, cétosurie erte de poids, hyperphagie, fatigue Risque majeur : déshydratation, acidocétose 17

18 Excès d insuline Le glucose est le seul combustible utilisé par le cerveau - les réserves sont très limitées - un fonctionnement normal suppose un apport continu Les effets de l hypoglycémie sont tous liés au système nerveux Les premiers effets sont liés à la décharge du SN autonome - palpitations - sueurs - nervosité sensation de faim qui permet de corriger le défaut En l absence de correction confusion, troubles cognitifs Excès d insuline : mécanismes compensateurs 1- Arrêt de la sécrétion endogène d insuline Somatostatine Glucagon Insuline 2- Mise en jeu des 4 hormones contre régulatrices - glucagon - adrénaline - GH - cortisol X Glut2 X glycogénolyse libération de glucose Glc β2 Adrénaline utilisation périphérique de glucose néoglucogenèse 18

19 Résistance à l insuline hénomène observé lors de l augmentation du poids corporel : alors que l insulinémie sanguine est élevée il y a une perte de fonction de l insuline défaut d entrée du glucose dans les cellules défaut de production de glucose par le foie hyperstimulation des cellules β pancréatiques risque d épuisement des cellules β diabète (carence partielle puis totale en insuline) des facteurs génétiques jouent un rôle dans le contrôle de la réserve des cellules β et le délai d installation du diabète Résistance à l insuline et tissu adipeux Le tissu adipeux contrôle la résistance à l insuline : par l intermédiaire de signaux produits par les adipocytes - niveau élevé de triglycérides circulants - peptides et protéines sécrétées par les adipocytes appelées adipokines qui agissent sur les muscles et le foie augmentation de la résistance à l insuline Les adipokines Agent Leptine Adiponectine Résistine TNFa Résistance à l insuline augmentée augmentée diminuée diminuée 19

Physiologie du Pancréas endocrine

Physiologie du Pancréas endocrine Physiologie du Pancréas endocrine 1 I. Introduction II. Insuline Plan 1. Sécrétion 2. Régulation 3. Actions physiologiques 4. Mode d action III. Glucagon 2 2eme Année de médecine 1 Cellules β I. Introduction

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCEMIE

REGULATION DE LA GLYCEMIE REGULATION DE LA GLYCEMIE Approvisionnement continu en glucose cellules activité métabolique normale. Constance remarquable de la glycémie : 4-6 mmol/l (0,7-1,1 g/l) Régulation étroite. Exemple : SNC Besoins

Plus en détail

Biochimie et Physiologie du pancréas endocrine

Biochimie et Physiologie du pancréas endocrine Biochimie et Physiologie du pancréas endocrine 1- Les hormones pancréatiques Structure fonctionnelle du pancréas Insuline, Glucagon Somatostatine et peptides pancréatiques 2- Régulation hormonale du métabolisme

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

PANCREAS. (Support de cours)

PANCREAS. (Support de cours) PANCREAS (Support de cours) 1- RAPPEL ANATOMO-HISTOLOGIQUE: Glande mixte: ENDOCRINE 1 à 2 % - EXOCRINE 80% 4 types de cellules: 70 % de cellules B ou β à insuline 20 % de cellules A ou α à glucagon 5 à

Plus en détail

Régulation de la glycémie introduction. cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé. injection de glucose*

Régulation de la glycémie introduction. cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé. injection de glucose* Régulation de la glycémie introduction injection de glucose* cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé cerveau très sensible à une diminution de la glycémie Régulation

Plus en détail

La régulation de la glycémie

La régulation de la glycémie La régulation de la glycémie INTRODUCTION GENERALE La glycémie est le taux de glucose plasmatique. Chez un sujet normal, la glycémie oscille autour d une valeur moyenne comprise entre 0.8 g.l -1 et 1.2

Plus en détail

Utilisation des substrats énergétiques

Utilisation des substrats énergétiques Utilisation des substrats énergétiques Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Les organes et les substrats... 3 I.1 Les substrats énergétiques...

Plus en détail

Comment la glycémie est elle régulée?

Comment la glycémie est elle régulée? Comment la glycémie est elle régulée? La glycémie, quantité de glucose dans le sang, est un facteur primordial pour un bon état de santé. Bien que les apports de glucose soient très variables dans le temps,

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 P A R T I E 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée

Plus en détail

Le glucagon. Cette hormone est connue depuis 1923 mais considérée comme antagoniste de l insuline, et donc hyperglycémiante, depuis les années 50.

Le glucagon. Cette hormone est connue depuis 1923 mais considérée comme antagoniste de l insuline, et donc hyperglycémiante, depuis les années 50. Le glucagon Cette hormone est connue depuis 1923 mais considérée comme antagoniste de l insuline, et donc hyperglycémiante, depuis les années 50. Le glucagon est un polypeptide de 29 acides aminés appartenant

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE

CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE I. les hormones : généralités 1. définition d'une hormone Substance sécrétée par une glande endocrine. Elle est libérée dans le sang et se retrouve dans toute la circulation

Plus en détail

Physiologie des régulations BI 632 L3

Physiologie des régulations BI 632 L3 Physiologie des régulations BI 632 L3 Cours 3 Christophe Porcher Christophe.porcher@univ-amu.fr Institut de Neurobiologie de la Méditerranée - INSERM U901 http://www.inmed.univ-mrs.fr/ La régulation de

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail

Métabolisme des hydrates de carbone Et Pancréas endocrine

Métabolisme des hydrates de carbone Et Pancréas endocrine Métabolisme des hydrates de carbone Et Pancréas endocrine Complément de l enseignement dirigé par A.P.P. BASES DU MÉTABOLISME M ÉNERGÉTIQUE Consommation énergétique 10.000 kj/24h Glucose Ac gras libres

Plus en détail

Hyper/hypoglycémie. Ana Estrade D1 Rangueil 12/10 1

Hyper/hypoglycémie. Ana Estrade D1 Rangueil 12/10 1 Hyper/hypoglycémie Ana Estrade D1 Rangueil 12/10 1 Glycémie = valeur constante régulée par différentes hormones (N 1g/l) 2 Glycémie = valeur constante régulée par différentes hormones (N 1g/l) - Insuline

Plus en détail

PLAN INTRODUCTION : REGULATION PHYSICO-CHIMIQUE : I- Rôle du foie : A- Glycogénosynthèse B- Glycogénolyse C- Néoglucogenèse

PLAN INTRODUCTION : REGULATION PHYSICO-CHIMIQUE : I- Rôle du foie : A- Glycogénosynthèse B- Glycogénolyse C- Néoglucogenèse Q.26 REGULATION DE LA GLYCEMIE PLAN Dr Omar DAHMANI, Dr Amal BELCAID, Dr Ouafa EL AZZOUZI, Dr Hayat EL HAMI INTRODUCTION : REGULATION PHYSICO-CHIMIQUE : I- Rôle du foie : A- Glycogénosynthèse B- Glycogénolyse

Plus en détail

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N. Université Hadj Lakhdar Batna Faculté de médecine de Batna Laboratoire de physiologie La régulation de la glycémie Aspects pratiques TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.CHIBOUT Tache N 1 Quel est

Plus en détail

Maintien de la glycémie

Maintien de la glycémie ONTRÔLE ORMONAL DU METABOLISME INTRODUTION B - LE GLUAGON - L'ADRENALINE D - LE ORTISOL E - MAINTIEN DE LA GLYEMIE F - LE DIABETE SURE ONTRÔLE ORMONAL DU METABOLISME INTRODUTION Le fonctionnement harmonieux

Plus en détail

RÉGULATION de la GLYCÉMIE

RÉGULATION de la GLYCÉMIE Physiologie Moléculaire Cours06 02/04/08 FEUGEAS RÉGULATION de la GLYCÉMIE I. VALEURS USUELLES ET REGULATION PHYSIOLOGIQUE : A. Valeurs et variations usuelles : glycémie à jeun (sans apport alimentaire

Plus en détail

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Chapitre I : Mécanismes de l'homéostasie Introduction : exemple de la régulation de la glycémie Chez un sujet en bonne santé, la glycémie est d environ

Plus en détail

CONTRÔLE HORMONAL DU METABOLISME

CONTRÔLE HORMONAL DU METABOLISME CONTRÔLE HORMONAL DU METABOLISME INTRODUCTION A - L'INSULINE B - LE GLUCAGON C - L'ADRENALINE D - LE CORTISOL E - MAINTIEN DE LA GLYCEMIE F - LE DIABETE SUCRE CONTRÔLE HORMONAL DU METABOLISME INTRODUCTION

Plus en détail

Métabolisme du Tissu Adipeux

Métabolisme du Tissu Adipeux UE1 / Biochimie Métabolisme du Tissu Adipeux Le Métabolisme Organe par Organe Métabolisme du Tissu Adipeux I/ Introduction 2) Substrats Energétiques Le Tissu Adipeux (TA) est un tissu conjonctif spécialisé

Plus en détail

Le pancréas : fonction endocrine

Le pancréas : fonction endocrine Le pancréas : fonction endocrine I. Le pancréas Régulation de la Glycémie Glycémie «normale» 1g/L Objectif : Maintenir la glycémie constante. Si la glycémie est supérieure à 1,20 g/l (à jeun) On considère

Plus en détail

Le diabète : définition

Le diabète : définition Le diabète : définition Glycémie à jeûn > 7mmol/l ou 1,26g/l (après au moins 8 heures de jeûne) dosage effectué sur 2 prélèvements différents Ou Glycémie prise à n importe quel moment de la journée 2g/l

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 3. LESIONS ET REPARATIONS DE L ADN 41 AVANT-PROPOS 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3

TABLE DES MATIERES PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 3. LESIONS ET REPARATIONS DE L ADN 41 AVANT-PROPOS 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3 TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS XI PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3 1.1 STRUCTURE DE LA CHAINE POLYNUCLEOTIDIQUE 4 Les bases 4 Les pentoses 5 Nucléosides et nucléotides 5 La chaîne

Plus en détail

BIOCHIMIE MÉTABOLIQUE Biotech 1. Chapitre 5 Introduction au métabolisme glucidique : régulation et hormones

BIOCHIMIE MÉTABOLIQUE Biotech 1. Chapitre 5 Introduction au métabolisme glucidique : régulation et hormones BIOCHIMIE MÉTABOLIQUE Biotech 1 Chapitre 5 Introduction au métabolisme glucidique : régulation et hormones SOMMAIRE 1. Substrats énergétiques 2. Réserves énergétiques de l organisme 3. Hormones régulant

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité en échangeant de l'information.

Plus en détail

L insuline, hormone de la nutrition

L insuline, hormone de la nutrition L insuline, hormone de la nutrition Le rôle capital joué par le pancréas dans l homéostasie glucidique a été élucidé en 1899 par Von Mering et Minkowsky mais ce n est qu en 1922 que l insuline fut employée

Plus en détail

Métabolisme et exercice. Roue de l ATP (Billat 1998)

Métabolisme et exercice. Roue de l ATP (Billat 1998) Métabolisme et exercice Roue de l AT (Billat 1998) Figure 2. Système d énergie AT-C AT-C+Glycolyse anaérobie Glycolyse anaérobie Glycolyse anaérobie + système oxydatif Système oxydatif Durée de l activité

Plus en détail

Les MEDICAMENTS du DIABETE de TYPE II (hors insuline) : aspects pharmacologiques

Les MEDICAMENTS du DIABETE de TYPE II (hors insuline) : aspects pharmacologiques Les MEDICAMENTS du DIABETE de TYPE II (hors insuline) : aspects pharmacologiques Yves NOUAILLE Service de Pharmacologie, toxicologie et pharmacovigilance CHU de LIMOGES Deuxième Journée Régionale de Pharmacovigilance.

Plus en détail

Suite du Cours Physiologie L3 APA -2008

Suite du Cours Physiologie L3 APA -2008 Suite du Cours Physiologie L3 APA -2008 Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2 Chapitre 1: Bioénergétique Parties IV- V - VI IV- La voie aérobie CO 2 + H 2 O VOIE AEROBIE ATP Glucose, Glycogène, acides gras libres,

Plus en détail

GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES

GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES Rappel des principes de base: Principes de bases du catabolisme: ATP (unité universelle d énergie) est produit par l oxydation des éléments énergétiques principalement

Plus en détail

TD1: homéostasie du glucose

TD1: homéostasie du glucose TD1: homéostasie du glucose 1. Mécanismes neuroendocrine de régulation de la glycémie 2. Fonctionnement des neurones GE 3. Régulation de l activité des neurones GE par les acides gras 4. Régulation de

Plus en détail

+ 2 Pi. Glycogénine 7. Glycogénine. UDP-Glc 7. UDP-Glc. (UDP)n 7. (UDP-Glc)n. (UDP-Glc) 7. (UDP)n. (UDP-Glc) (UDP) 7 (UDP) (UDP-Glc)n (UDP-Glc)n

+ 2 Pi. Glycogénine 7. Glycogénine. UDP-Glc 7. UDP-Glc. (UDP)n 7. (UDP-Glc)n. (UDP-Glc) 7. (UDP)n. (UDP-Glc) (UDP) 7 (UDP) (UDP-Glc)n (UDP-Glc)n La biosynthèse Introduction Voie métabolique qui permet la mise en réserve du glucose en glycogène: glycogénogenèse. Si on a un apport de glucose, on va pouvoir le mettre en réserve. D'autres précurseurs

Plus en détail

1. Système nerveux et système endocrinien. Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue

1. Système nerveux et système endocrinien. Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue HOMÉOSTASIE 1. Système nerveux et système endocrinien 589 Maintien de l homéostasie par : Système endocrinien (hormonal) : Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue Système nerveux

Plus en détail

Intégration des métabolismes glucidique, protidique, lipidique. Régulation de la glycémie. Pr Carole Planès Physiologie P2 SMBH

Intégration des métabolismes glucidique, protidique, lipidique. Régulation de la glycémie. Pr Carole Planès Physiologie P2 SMBH Intégration des métabolismes glucidique, protidique, lipidique Régulation de la glycémie Pr Carole Planès Physiologie P2 SMBH 2009-2010 Généralités PLAN Voies métaboliques de la phase post-prandiale et

Plus en détail

Systèmes de communication de l organisme

Systèmes de communication de l organisme Système endocrinien I-Introduction Systèmes de communication de l organisme Système nerveux Influx nerveux (signaux électriques) Neurones Effets immédiats Brefs et localisés Système endocrinien Sécrétion

Plus en détail

MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES

MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES D r. L ahouel. FZ Plan du cours Introduction I. Rappels / Généralités II. Organes impliqués dans le métabolisme des TG III. Biosynthèse des TG IV. Catabolisme des TG V. Régulation

Plus en détail

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate.

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. IV Gluconéogenèse La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. La gluconéogenèses est essentiellement réalisée dans les cellules du foie (90 %). Mais elle peut également survenir,

Plus en détail

Glycémie et homéostasie

Glycémie et homéostasie Glycémie et homéostasie L homéostasie (de homeo semblable et stase rester) est l ensemble des mécanismes permettant de réguler la constance du milieu intérieur. La glycémie est la mesure du taux de glucose

Plus en détail

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE-NUTRITION DIABETOLOGIE ET MEDECINE INTERNE Unité d'education du Diabète Unité de soins : 03.82.55.89.35 Secrétariat : 03.82.55.89.22 FAX : 03.82.55.89.18 PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

Plus en détail

Sécrétion exocrine du pancréas et sa régulation. Journées DES, octobre 2013.

Sécrétion exocrine du pancréas et sa régulation. Journées DES, octobre 2013. Sécrétion exocrine du pancréas et sa régulation Journées DES, octobre 2013. - Rappels Plan : - Sécrétion pancréatique exocrine - Régulation de la sécrétion pancréatique exocrine - Applications pratiques

Plus en détail

LES CORPS CETONIQUES

LES CORPS CETONIQUES LES RPS ETNIQUES Produits dans la matrice mitochondriale du foie à partir des acides gras, ils peuvent-être assimilés à des déchets mais ils se révêlent être un carburant énergétique pour les tissus périphériques

Plus en détail

EXPLORATION BIOCHIMIQUE DU

EXPLORATION BIOCHIMIQUE DU UNIVERSITE DE LILLE II Faculté de Médecine e Henri Warembourg Année 2009-2010 ENSEIGNEMENTS DIRIGES BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLECULAIRE EXPLORATION BIOCHIMIQUE DU DIABETE G.HUET J. LECLERC A. MARTIN I-DEFINITION

Plus en détail

HORMONOLOGIE et REPRODUCTION Pancréas : Physiologie de la régulation de la glycémie, sémiologie des hypoglycémies

HORMONOLOGIE et REPRODUCTION Pancréas : Physiologie de la régulation de la glycémie, sémiologie des hypoglycémies 20 mars 2014 MOUROT Sophie L3 Hormonologie et reproduction Pr Bénédicte GABORIT Relecteur12 14 pages Pancréas : Physiologie de la régulation de la glycémie, Plan: A. Homéostasie glucidique I. Les trois

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Chimie biochimie sciences du vivant Classe de première Ressources pour le lycée technologique Présentation Thème 3 du programme Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité

Plus en détail

Leptine et diabète LA LEPTINE POSSEDE DEUX TYPES DE RECEPTEURS

Leptine et diabète LA LEPTINE POSSEDE DEUX TYPES DE RECEPTEURS Leptine et diabète La leptine est une hormone protéique de 16 KDa (précédé d une séquence signal hydrophobe) comportant 167 acides aminés produite à partir du "gène de l'obésité" ob, principalement par

Plus en détail

Métabolisme Musculaire A Métabolisme des Muscles Squelettiques

Métabolisme Musculaire A Métabolisme des Muscles Squelettiques I/ Introduction Métabolisme Musculaire A Métabolisme des Muscles Squelettiques Les muscles squelettiques permettent la motricité volontaire du corps humain dans son environnement extérieur (mouvements,

Plus en détail

MÉTABOLISME, DIABÈTE ET

MÉTABOLISME, DIABÈTE ET MÉTABOLISME, DIABÈTE ET VIEILLISSEMENT Anne Lajoix Centre de Pharmacologie et Innovation dans le Diabète EA 7288 anne-dominique.lajoix@univ-montp1.fr LE DIABÈTE Maladie métabolique caractérisée par un

Plus en détail

UE1B ED2 2015/2016 III

UE1B ED2 2015/2016 III UE1B ED2 2015/2016 Question 1 : Devenir des glucides alimentaires A. Les disaccharides sont capables de passer à travers les membranes cellulaires intestinales. B. L'intolérance au lactose est due à un

Plus en détail

CHAPITRE II /Glycémie-Diabète/ La régulation de la glycémie.

CHAPITRE II /Glycémie-Diabète/ La régulation de la glycémie. CHAPITRE II /Glycémie-Diabète/ La régulation de la glycémie. Problématiques : Quelle est la valeur normale de la glycémie? Quels sont les organes capables d agir sur la glycémie? Quels sont les mécanismes

Plus en détail

Situations de challenge métabolique

Situations de challenge métabolique Situations de challenge métabolique - Le jeûne - La naissance - L exercice musculaire Substrats énergétiques Utilisable par tous les tissus Certains tissus n utilisent que le glucose (cerveau) : 120 g/jour

Plus en détail

PACES UE1 : ED5

PACES UE1 : ED5 PACES 2013-14 UE1 : ED5 QCM 1 : Soit la réaction de transformation du pyruvate en acétyl-coa A- Cette réaction a lieu dans la mitochondrie. B- Cette réaction est catalysée par la pyruvate déshydrogénase.

Plus en détail

Métabolisme des Glucides : Insuline, Glucagon et autres Hormones, Moyens d'etude

Métabolisme des Glucides : Insuline, Glucagon et autres Hormones, Moyens d'etude 28/02/2014 AYELA Laurence Nutrition Mme Sandrine Boullu 12 pages Relecteur n 3 Métabolisme des Glucides : Insuline, Glucagon et autres Hormones, Moyens d'etude Plan A. Introduction: les régulations métaboliques

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com PARTIE 1. Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com PARTIE 1. Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée (glycémie à jeun

Plus en détail

L'insuline DR.AHMED HAKIM - PR.AG.ZOUHEIR SAHNOUN LABORATOIRE DE PHARMACOLOGIE FACULTÉ DE MÉDECINE DE SFAX PUBLIC CIBLE : DCEM2

L'insuline DR.AHMED HAKIM - PR.AG.ZOUHEIR SAHNOUN LABORATOIRE DE PHARMACOLOGIE FACULTÉ DE MÉDECINE DE SFAX PUBLIC CIBLE : DCEM2 L'insuline DR.AHMED HAKIM - PR.AG.ZOUHEIR SAHNOUN LABORATOIRE DE PHARMACOLOGIE FACULTÉ DE MÉDECINE DE SFAX PUBLIC CIBLE : DCEM2 Table des matières Table des matières 3 I - Historique 9 II - Structure

Plus en détail

Cas de Monsieur E. : diabète de type 2

Cas de Monsieur E. : diabète de type 2 Cas de Monsieur E. : diabète de type 2 J ai choisi le cas de Monsieur E. car la diététique a un rôle essentiel dans l amélioration du diabète de type 2 en équilibrant l alimentation et en luttant contre

Plus en détail

Le récepteur de l insuline

Le récepteur de l insuline Le récepteur de l insuline Tarik ISSAD Directeur de Recherche CNRS Institut Cochin Département de Biologie Cellulaire 22 rue Méchain, 75014 PARIS issad@cochin.inserm.fr 1. Quelques rappels : le rôle de

Plus en détail

G2. Régulation de la glycémie

G2. Régulation de la glycémie G2. Régulation de la glycémie Hypoglycémie et hyperglycémie ont des conséquences graves pour le corps. C est la raison pour laquelle ce facteur doit être régulé. G2.a MESURE DE LA GLYCEMIE ET VARIATIONS

Plus en détail

Régulation de la glycémie et diabètes. Maestris /2016

Régulation de la glycémie et diabètes. Maestris /2016 Régulation de la glycémie et diabètes Maestris - 2015/2016 La glycémie Glycémie : taux sanguin de glucose A jeûn : 0,8 à 1g /L de sang (glycémie normale 1g/L) Après un repas : hyperglycémie 1,2 g/l En

Plus en détail

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE Le début vous l avez fait avant les vacances cours de ce jours à partir du II Chap8 TS spécialité Thème 3 Restitution des acquis LA REGULATION DE LA GLYCEMIE http://img10.beijing2008.cn/20080824/img214581293.jpg

Plus en détail

Le système endocrine : définitions-généralités

Le système endocrine : définitions-généralités Chapitre 01 : Introduction aux médicaments du système endocrine Page 1 sur 12 Le système endocrine : définitions-généralités Endocrinologie: Science de la régulation à distance des fonctions cellulaires

Plus en détail

Sécrétions pancréatiques exocrines. Aude FERRAN

Sécrétions pancréatiques exocrines. Aude FERRAN Sécrétions pancréatiques exocrines Aude FERRAN Pancréas : 2 types de sécrétion Exocrine: sécrétions dans le milieu extérieur (=tube digestif (duodénum)) Enzymes Eau et électrolytes Endocrine : sécrétions

Plus en détail

METABOLISME TISSULAIRE CHEZ LES MAMMIFERES

METABOLISME TISSULAIRE CHEZ LES MAMMIFERES 1 Chapitre 17 Pr C.ZINSOU METABOLISME TISSULAIRE CHEZ LES MAMMIFERES De l enseignant OBJECTIFS Replacer les grandes voies métaboliques dans le contexte tissulaire au niveau du foie, du tissu adipeux, du

Plus en détail

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS GÉNÉRALITÉS Le Code de la Santé Publique française définit le médicament comme «une substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives

Plus en détail

TD N 3 Révisions Métabolisme L3 APA. Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2

TD N 3 Révisions Métabolisme L3 APA. Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2 TD N 3 Révisions Métabolisme L3 APA Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2 1) Bilan pour la dégradation complète d 1 glucose par voie aérobie 1 glucose Lieu de la cellule: _ Glycolyse 2 ATP NADH,H+ ATP 6 Chaîne

Plus en détail

Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation

Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation Utilise le schéma ci-dessous pour répondre à la question 1. Organite 1 Organite 2 1. Identifie les organites 1 et 2 et compare leurs fonctions d au moins

Plus en détail

EIA ENDOCRINOLOGIE DCEM2

EIA ENDOCRINOLOGIE DCEM2 BIOLOGIE EIA ENDOCRINOLOGIE DCEM2 o TISSU ADIPEUX 1- Le tissu adipeux permet de stocker de l'énergie sous forme de triglycérides en période post-prandiale et de la restituer sous la forme d'acides gras

Plus en détail

E.I.A CARDIO : BIOLOGIE

E.I.A CARDIO : BIOLOGIE E.I.A CARDIO : BIOLOGIE A SAVOIR ABSOLUMENT( ou pas ) - La formule de Friedewald et ses conditions d application - Les différentes classes de dyslipidémie - Les différents facteurs de risques cardiovasculaires

Plus en détail

ED 4 - Biochimie UE1 2012/13 (version du 16/10/2012)

ED 4 - Biochimie UE1 2012/13 (version du 16/10/2012) ED 4 - Biochimie U 2012/13 (version du 16/10/2012) QCM 1 : Digestion et absorption des glucides A L hydrolyse de l amidon en n molécules de glucose nécessite uniquement l intervention de l alpha-amylase.

Plus en détail

LABORATOIRE D ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE. Glycémie.0.75 g/l N: 0.70 1.10 4.16 mmol/l

LABORATOIRE D ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE. Glycémie.0.75 g/l N: 0.70 1.10 4.16 mmol/l La régulation de la glycémie Introduction : Qu est ce que la glycémie? Quelles sont les valeurs normales de la glycémie? Document 1: bilan sanguin d une personne non diabétique (à jeun) Docteur P Pharmacien

Plus en détail

1,2,3,4-5 ( - - 4-2 : : - 1 : - 2 : - 3 : - 4 : - : : : - - - 3 : - - - : IG

1,2,3,4-5 ( - - 4-2 : : - 1 : - 2 : - 3 : - 4 : - : : : - - - 3 : - - - : IG Glucides A- Absorption Digestion : - la vitesse d absorption du galactose est la plus rapide après c est celle du glucose. - il existe 02 types de transport : - passif : diffusion facilitée fructose,mannose

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

Chapitre 3 : La régulation de la glycémie et les phénotypes diabétiques

Chapitre 3 : La régulation de la glycémie et les phénotypes diabétiques Chapitre 3 : La régulation de la glycémie et les phénotypes diabétiques Introduction Les neurones et les hématies sont des cellules ultra spécialisées qui ne consomment que du glucose. L approvisionnement

Plus en détail

Maintien de la glycémie

Maintien de la glycémie ONTRÔLE ORMONAL DU METABOLISME INTRODUTION B - LE GLUAGON - L'ADRENALINE D - LE ORTISOL E - Utilisation des différents substrats énergétiques F - LE DIABETE SURE ONTRÔLE ORMONAL DU METABOLISME INTRODUTION

Plus en détail

Le métabolisme du glycogène

Le métabolisme du glycogène Chap V. Le métabolisme du glycogène I. Introduction Glycogène = forme de mise en réserve du glucose facilement mobilisable réserves de glucose = 40 kcal réserves de glycogène = 600 kcal Stockage dans foie

Plus en détail

D après SVT 1 ère S, Nathan, 2001, modifié Remérand 2001.

D après SVT 1 ère S, Nathan, 2001, modifié Remérand 2001. Enseignement Obligatoire de 1 ère S - Dossier 2 : la régulation de la glycémie et les phénotypes diabétiques- 1 Ac. Poitiers 1 ère S Enseignement général Le diabète, une maladie en constante augmentation,

Plus en détail

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE et SURVEILLANCE DU DIABETE Dr Arame Ndiaye OBJECTIFS 1- Enumérer trois conditions à respecter lors d un prélèvement sanguin

Plus en détail

Intégrations du métabolisme

Intégrations du métabolisme Intégrations du métabolisme Vue d ensemble Définitions Le métabolisme regroupe l anabolisme (synthèse) et le catabolisme (dégradation) L ensemble des réactions de transformation forme les voies métaboliques.

Plus en détail

Diabète et obésité. Un état qui progresse constamment

Diabète et obésité. Un état qui progresse constamment Diabète et obésité Un état qui progresse constamment Dans nos sociétés industrielles, l obésité, naguère exceptionnelle, puis plus courante, suit une telle progression qu elle pourrait bien, à terme, constituer

Plus en détail

Maintien de la glycémie. Maintien de la glycémie (suite) Rôle central du foie

Maintien de la glycémie. Maintien de la glycémie (suite) Rôle central du foie ONTRÔLE ORMONAL DU METABOLISME INTRODUTION B - LE GLUAGON - L'ADRENALINE D - LE ORTISOL E - Utilisation des différents substrats énergétiques F - LE DIABETE SURE ONTRÔLE ORMONAL DU METABOLISME INTRODUTION

Plus en détail

Métabolisme glucidique

Métabolisme glucidique Métabolisme glucidique Introduction générale A. Rappel de thermodynamique B. Energétique cellulaire Métabolisme du glucose A. Digestion/absorption B. Glycolyse C. Interconnexion des oses : Fructose/galactose

Plus en détail

COURS DE METABOLISME METABOLISME DU GLYCOGENE

COURS DE METABOLISME METABOLISME DU GLYCOGENE 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 6 Pr C. ZINSOU METABOLISME DU GLYCOGENE 1 INTRODUCTION GENERALE 2 DEGRADATION DU GLYCOGENE 2.1 - ETAPES ENZYMATIQUES 2.1.1 Phosphorolyse du glycogène 2.1.2 - Phosphorolyse

Plus en détail

Signalisation neuronale: Signalisation endocrine: Coordination et régulation des voies métaboliques: Système neuro-endocrinien. Neurotransmetteurs

Signalisation neuronale: Signalisation endocrine: Coordination et régulation des voies métaboliques: Système neuro-endocrinien. Neurotransmetteurs Signalisation neuronale: Coordination et régulation des voies métaboliques: Système neuro-endocrinien Neurotransmetteurs Récepteurs «proches» Signalisation endocrine: Hormones Récepteurs «distants» Récepteurs

Plus en détail

METABOLISME DU GLYCOGENE

METABOLISME DU GLYCOGENE METABOLISME DU GLYCOGENE PLAN I/ Introduction II/ Intérêt biomédical III/ Glycogénosynthèse: 1/ Isomérisation du G6P en G1P 2/ Formation de l UDP glucose 3/ Biosynthèse des chaines linéaires 4/ Formation

Plus en détail

Régulation de la glycémie et diabètes BNEI ELAZAR /2016

Régulation de la glycémie et diabètes BNEI ELAZAR /2016 Régulation de la glycémie et diabètes BNEI ELAZAR - 2015/2016 Rappels sur la digestion Rappels sur la digestion Rappels sur la digestion Dégradation d aliments en nutriments Par voie mécanique Par voie

Plus en détail

Soigner le diabète de type II

Soigner le diabète de type II Soigner le diabète de type II Le diagnostic du diabète non insulino-dépendant est souvent suggéré par un certain nombre de complications évocatrices: - vasculaires: artérites et accidents vasculaires cérébraux

Plus en détail

Le diabète MODY 5 chez l enfant

Le diabète MODY 5 chez l enfant Le diabète MODY 5 chez l enfant Jacques Beltrand Endocrinologie et diabétologie pédiatrique, Hôpital Necker Enfants Malades, Paris Le diabète Symptômes + glycémie 2 g/l (moment au hasard) ou Glycémie à

Plus en détail

Laboratoire de physiopathologie. 2 ème année pharmacie

Laboratoire de physiopathologie. 2 ème année pharmacie Laboratoire de physiopathologie 2 ème année pharmacie Année universitaire 2016-2017 Plan I. Définition II. Epidémiologie III. Classification IV. Rappel physiologique V. Physiopathologie du diabète VI.

Plus en détail

La néoglucogenèse. Donc: les réserves en glucose hépatique ne couvrent que les besoins d'un jour en l'absence d'alimentation glucidique.

La néoglucogenèse. Donc: les réserves en glucose hépatique ne couvrent que les besoins d'un jour en l'absence d'alimentation glucidique. Université de MOSTAGANEM Faculté de médecine Département de médecine Biochimie métabolique La néoglucogenèse Plan du cours : Introduction I. Définition II. Caractéristiques III. les réactions de la néoglucogenèse

Plus en détail

Axe gonadotrope chez l adulte. Pr C Mathieu UE Hormonologie-Reproduction Octobre 2013

Axe gonadotrope chez l adulte. Pr C Mathieu UE Hormonologie-Reproduction Octobre 2013 Axe gonadotrope chez l adulte Pr C Mathieu UE Hormonologie-Reproduction Octobre 2013 Organisation générale de l appareil hypothalamo-hypophysaire JC CZYBA Hypothalamus gonadotrope: GnRH GnRH =Gonadotropin

Plus en détail

L'insulino-résistance

L'insulino-résistance L'insulino-résistance Par le terme insulino-résistance, on désigne une réponse biologique à l'insuline diminuée ou défectueuse in vivo. Elle est caractéristique du diabète non insulinodépendant et concerne

Plus en détail

Cours-premièreS - Homéostat glycémique Année 2010 / 2011

Cours-premièreS - Homéostat glycémique Année 2010 / 2011 LA GLYCÉMIE ET LES DIABÈTES... 2 CHAPITRE I LA GLYCÉMIE... 2 1/ découverte de l homéostat glycémique... 2 A/ L homéostat glycémique... 2 B / Modèle hypothétique de l homéostat glycémique... 2 2/ Les organes

Plus en détail

Diabète de type 2 Généralités

Diabète de type 2 Généralités Diabète de type 2 Généralités D2 s accroit de façon épidémique dans tout le monde Deux facteurs en cause: diminution de l activité physique augmentation de l obésité 2 500 000 de D2 traités par médicaments

Plus en détail

MI1 Métabolisme et Nutrition - Stockage et mobilisation des molécules énergétiques - Cristol Année Universitaire 2007-2008

MI1 Métabolisme et Nutrition - Stockage et mobilisation des molécules énergétiques - Cristol Année Universitaire 2007-2008 Stockage et mobilisation des réserves énergétiques Les schémas joints sont ceux qui étaient sur le fichier du ronéo de l an dernier ; ceux qui sont sur le poly de la corpo étaient mal sortis. P.41 : triacylglycérol

Plus en détail

RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE

RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE Sources : - Mémo infirmier, Biologie Fondamentale et génétique UE 2.1, Elsevier Masson - Vander et Sherman, Physiologie Humaine, éditions Mc Graw-Hill -Marieb, Anatomie et physiologie

Plus en détail

Système et contrôle ENDOCRINIEN

Système et contrôle ENDOCRINIEN Système et contrôle ENDOCRINIEN Notes de cours D.J.A. GAMET (Université de Technologie de Compiègne) (UMR 7338 CNRS) Introduction (1/3) Homéostasie Régulation Contrôle maintien valeur de consigne feedback

Plus en détail

CORRIGE DE LA REVISION SUR LA REGULATION DE LA GLYCEMIE

CORRIGE DE LA REVISION SUR LA REGULATION DE LA GLYCEMIE CORRIGE DE LA REVISION SUR LA REGULATION DE LA GLYCEMIE Explication des mécanismes ponctuels : réponses rapides en référence au cours Stockage et libération glucose : Référence au cours : I Glycémie constante

Plus en détail