CEPEC. Second Degré FORMATIONS Centre d Etudes Pédagogiques pour l Expérimentation et le Conseil DE LYON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CEPEC. Second Degré FORMATIONS 2015. Centre d Etudes Pédagogiques pour l Expérimentation et le Conseil DE LYON"

Transcription

1 CEPEC Centre d Etudes Pédagogiques pour l Expérimentation et le Conseil DE LYO FORMATIOS 2015 / Second Degré

2 SOMMAIRE Du nouveau dans les stages du CEPEC page 2 Les formations transversales page 3 Elèves à besoins éducatifs particuliers page 4 Gestion de la classe page 6 Mettre en œuvre les réformes au Collège page 8 S informer, évoluer, innover page 10 Mettre en œuvre la réforme du Lycée page 14 Outils numériques, TICE et ET page 16 Les formations disciplinaires page 21 Interventions en établissements et stages Langues vivantes page 22 Allemand page 23 Anglais page 24 Espagnol page 29 Arts plastiques page 30 Documentation page 31 Education musicale page 33 Education Physique et Sportive page 35 Français page 36 Histoire, géographie et éducation civique page 39 Mathématiques page 42 Informatique et sciences du numérique page 45 Sciences économiques et sociales page 56 Sciences physiques page 47 Sciences de la vie et de la terre page 48 Enseignement des Sciences et Technologie page 49 Technologie page 50 Les interventions en établissement page 26 Comment s inscrire à un stage? page 2 Le CEPEC s est aussi page 52

3 Avant propos Une nouvelle époque pour la Formation Continue? La Formation Continue des enseignants : une condition incontournable du changement, une volonté politique réaffirmée «L année sera une année de préparation des personnels aux évolutions majeures de la rentrée ces évolutions imposent l engagement et la mobilisation de tous... Cette préparation se fera par un effort de formation important». Ces phrases marquent l introduction de la Lettre de Rentrée. Elles sont pour nous particulièrement réconfortantes après plusieurs années de réductions budgétaires et indiquent tout à la fois le caractère indispensable de la formation continue et la confiance faite aux institutions qui ont la charge de la concevoir puis de la mettre en œuvre. Un point de réforme paraît trop ambitieux 1? La formation y répondra! L école rencontre des difficultés dans la transmission des valeurs? L école peine à s adapter aux évolutions technologiques? L école Encore la même réponse : Formons les enseignants! Au delà de l incantation les formateurs, en prise avec le terrain, se réunissent, expérimentent, cherchent, conçoivent des dispositifs puisque volonté politique et projets de l Institution convergent! Mais des budgets loin de traduire cet effort de Formation Continue Volonté politique en faveur de la Formation Continue dites-vous? En voici la traduction concrète : une réduction du budget consacré à la Formation Continue des enseignants de près de 30 % 2 Et pourtant, nous vous invitons à lire les propositions de ce catalogue. Pour autant, malgré le contexte, nos équipes de formateurs poursuivent leur missions, restent à l écoute de leurs collègues et collaborent pour vous proposer chaque année de les rejoindre pour continuer à croire à une Ecole plus juste, plus efficace, plus adaptée aux tâches sans cesse alourdies qu on lui confie. Ainsi en parcourant ce catalogue vous pourrez constater cette volonté de continuer à aider les équipes dans : La mise en oeuvre des nouveaux programmes du collège (cycle 3 et 4) et du «nouveau socle» ; La préparation de la réforme du collège ou la régulation de celle du Lycée ; l accueil des élèves «différents» et aussi les questions liées à la gestion de classe face à des publics «déroutants» ; La mise en œuvre de stratégies de différenciation et d accompagnement des élèves fragiles ; Le développement d innovations en matière d approche par compétences, d interdisciplinarité, d évaluation, d intégration des TICE, de forme scolaire Bonne lecture et à très bientôt pour inventer nos collaborations futures L Equipe de Direction du CEPEC 1. «Les formations des enseignants et Conseillers Principaux d Education se dérouleront entre octobre 2015 et mai, dans un format qui doit être compa ble avec l importance des changements engagés. Elles dureront de 4 à 5 jours. D ans l Enseignement Privé sous contrat, un abondement des moyens de formation à la hauteur de celui de l Enseignement Public sera réalisé» Circulaire relative à l organisation des enseignements au Collège 18 juin Pour cette raison nous avons décidé de ne pas augmenter nos tarifs cette année. *Gestion Administrative et Financière de la Formation

4 Du nouveau dans les stages du CEPEC Des stages réunissant des enseignants du 1er et du Second degré pour rester en prise avec les défis posés par l école du Socle Commun. La possibilité d organiser tous les stages de ce catalogue dans une logique «intra établissement» et «intra-inter», rassemblant des enseignants d établissements d un même bassin ou réseau. Des stages «hybrides» mêlant regroupements en présentiel et temps de formation en face à face à distance : une véritable valeur ajoutée pour préparer le stage à distance, mutualiser des pratiques et maintenir la communication après le stage. Des stages en partenariat avec des établissements scolaires afin de développer les réseaux, transposer les innovations et proposer des «pistes» concrètes. POUR S ISCRIRE A U STAGE > Inscrivez-vous au plan de formation de votre établissement. > Le CEPEC sera informé automatiquement de votre demande > Vous recevrez ensuite une convocation à votre stage Pour toute information : Service des stages

5 Formations transversales Accueillir les élèves à besoins éducatifs particuliers Gérer la classe Mettre en œuvre les réformes au Collège S informer, évoluer, innover... Mettre en œuvre la réforme du Lycée Intégrer les outils numériques, T.I.C.E et E..T 3

6 FORMATIOS TRASVERSALES Elèves à besoins éducatifs particuliers J AI DAS MA CLASSE DES DYSLEXIQUES... DUREE : 3 JOURS 30 novembre, 1er et 2 décembre 2015 Code : P Prix : 465 L.TUR JJ. RAIMODI LE + DU STAGE Accès à un dossier documentaire enrichi en permanence sur CepecDoc Depuis la mise en place de la loi de 2005 sur le handicap, l enseignant est confronté au suivi d élèves porteurs de troubles des apprentissages. Il s agira de se questionner sur l accompagnement de ces élèves pour leur assurer un parcours de scolarité personnalisé. Se constituer un portfolio sur les différents troubles des apprentissages. Penser la classe en terme d adaptations didactiques répondant aux besoins de chacun. Utiliser des logiciels simples pouvant aider les élèves dyslexiques dans leurs apprentissages. Développer une pédagogie qui utilise les différences de chacun comme une force. Penser un accompagnement progressif des EBEP sur plusieurs années. Productions : Travail sur les productions des élèves en se questionnant sur des présentations et des évaluations adaptées. Construction d outils de communication pour les équipes et des outils de suivi pour les élèves. Construction de séances de travail avec adaptations pour les EBEP. Echange avec d autres professionnels partenaires de l accompagnement des EBEP. Analyse d outils TICE adaptés à différents troubles. PRECOCITE, HAUT POTETIEL, EIP : FAVORISER L APPRETISSAGE ET L IMPLICATIO DE CES ELEVES 8 et 9 février Code : P Formatrices : Honorine CHAREYRE Emeline FULACHIER La question des élèves intellectuellement précoces n'est pas nouvelle mais nécessite une en charge par l école dès que se pose le problème de la difficulté, de l échec, du rejet Aujourd hui, environ trente pour cent des élèves intellectuellement précoces présentent des difficultés psychologiques ou scolaires et beaucoup d entre eux ne poursuivent pas leur scolarité. Les enseignants doivent donc pouvoir proposer des aménagements appropriés pour permettre à ces élèves de développer pleinement leurs potentialités. Définir le haut potentiel ou la précocité intellectuelle. Préciser les éléments révélés par les diagnostiques (WISC, QI, dys...); Repérer les phénomènes associés et les besoins éducatifs particuliers des élèves intellectuellement précoces. Différencier dans sa pratique, ce qui relève du domaine pédagogique et du domaine éducatif et proposer des dispositifs adaptés. Identifier les partenariats possibles, les réponses institutionnelles au service de ces élèves intellectuellement précoces. 4

7 ETRE ESEIGAT SPECIALISE DAS U ETABLISSEMET ORDIAIRE De plus en plus d établissements accueillent aujourd hui une ULIS (Unité Locale d Inclusion Scolaire) ou une CLIS (Classe pour l'inclusion scolaire). Les élèves qui bénéficient de ces aménagements, sont accompagnés par un enseignant spécialisé dont la fonction comporte un travail auprès de ces élèves et un autre auprès de ses collègues. Cette formation propose aux enseignants spécialisés de mettre en place ces deux cadres d intervention. Repréciser le cadre d intervention de l enseignant spécialisé et la complémentarité avec les autres enseignants. Définir en quoi cette fonction peut être ressource de l établissement Mise en place de modalités favorisant la communication dans l établissement. Elaboration d outils et de pratiques qui permettent de percevoir le besoin éducatif particulier comme une richesse plus qu une contrainte. 4 novembre 2015 et 6 janvier Code : P Xavier de BEAUCHESE Marielle MARTI-COCHER Plus de détails sur J ACCUEILLE DAS MA CLASSE DES ELEVES D ULIS OU DE CLIS L ouverture des classes spécialisées induit de nouvelles prises en charges dans les autres classes. Aujourd hui un élève n est pas intégré occasionnellement dans un classe ordinaire mais fait partie à part entière de la classe et bénéficie d un accompagnement spécialisé occasionnel. Cette nouvelle organisation pédagogique n est pas toujours simple à mettre en œuvre, autant pour les enseignants que les élèves. Repréciser lorsque c est nécessaire les troubles d apprentissages et leurs conséquences sur le fonctionnement de la classe. Différencier dans sa pratique, ce qui relève du domaine pédagogique et du domaine éducatif et proposer des dispositifs adaptés. Identifier les partenariats possibles entre l enseignant spécialisé et les autres enseignants Mettre en place des modalités pédagogiques favorisant l inclusion de ces élèves et l apprentissage de tous. 4 novembre 2015 et 6 janvier Code : P Xavier de BEAUCHESE Marielle MARTI-COCHER Contact : / 5

8 FORMATIOS TRASVERSALES Gestion de la classe OUI! LA COOPERATIO FACILITE L APPRETISSAGE ET LA GESTIO DU GROUPE CLASSE DUREE : 3 JOURS 3-4 décembre 2015 et 14 mars Code : P Prix : 465 Formatrice : A-M. MATHEY LE + DU STAGE Un espace numérique de suivi et de mutualisation Comment mettre en place une pédagogie c o o p é r a t i v e q u i d é v e l o p p e r a l a responsabilisation des élèves et favorisera ainsi motivation et réussite? Comment s appuyer sur les ressources du groupe-classe pour que chaque élève puisse travailler et progresser de manière personnalisée? Identifier les conditions pour créer un cadre propice à la coopération. S approprier les outils qui permettent aux élèves d acquérir de nouvelles compétences sociales adaptées au monde actuel : communication, intelligence relationnelle, négociation, résolution de conflits, travail en équipe Développer une pédagogie basée sur le partage, la collaboration et la réussite de chacun. Organisation : Il s agira pour le groupe de vivre l expérience de la coopération en 3 temps : 2 jours au CEPEC pour acquérir les fondements de la pédagogie coopérative. Expérimentation dans sa classe, avec des échanges fréquents entre stagiaires. 1 jour au CEPEC pour partager, analyser l expérimentation et préparer sa mise en place durable. AGIR ET REAGIR : COMMET PREVEIR ET GERER LES COFLITS? 12 et 13 janvier Code : P Formatrice : Anne-Marie MATHEY Pas de relations humaines sans conflits : nous le savons et pourtant il nous est difficile de vivre les conflits (avec les élèves, entre élèves, avec les parents ou même avec des c o l l è g u e s ) c o m m e d e s o c c a s i o n s d apprentissage du vivre-ensemble. Ce stage propose d identifier les cadres à mettre en place, les savoirs et outils à acquérir pour agir et réagir en éducateur. Clarifier ce qu on entend par agressivité, violence, conflit, communication relationnelle, médiation, gestion non-violente des conflits Acquérir une pratique réflexive grâce à des outils pour prévenir les conflits, pour désamorcer et transformer l agressivité en ce qu elle signifie, pour gérer les conflits de façon non-violente. LE + DU STAGE : Il est également ouvert aux personnels éducatifs, pour une plus grande cohérence et efficacité des actions conduites. 6

9 PREDRE E COMPTE LA DIMESIO CORPORELLE POUR MIEUX VIVRE L ECOLE Les contextes d enseignement ont fortement évolué ces dernières années. Aussi, nombre d enseignants sont déconcertés par rapport au manque d attention, de motivation de certains élèves. Ces nouvelles réalités du métier peuvent engendrer fatigue, stress et doute chez les professeurs. Or, une meilleure prise en compte de la dimension corporelle, tant pour les élèves que pour l enseignant, est un moyen d améliorer le climat sc o laire et les conditions d apprentissages. Prendre conscience des relations entre le corporel, l émotionnel et l intellectuel. Découvrir et pratiquer un ensemble d exercices simples (issus de différents courants : Qi gong, techniques de relaxation, renforcement musculaire ) permettant de constituer une «boite à outil» face aux situations courantes rencontrées en classe. Proposer des apports théoriques simples issus de différents c h a m p s ( n e u r o s c i e n c e s, psychologie de l apprentissage, médecine chinoise) permettant de donner sens aux exercices proposés. Déroulement : Ce stage prend appui sur l expérience et sur la pratique de terrain du formateur, aussi bien en Collège qu en Lycée. Le stage alternera pratique d exercices physiques, apports théoriques et mises en situation ; ceci dans une approche pragmatique au regard de la réalité des contextes d enseignement. 19 et 20 novembre 2015 Code : P Formateur : Guillaume DARDAILLO Agrégé d E.P.S Plus de détails sur Contact : / 7

10 ntat FORMATIOS TRASVERSALES Mettre en oeuvre les réformes au Collège ATICIPER LE COLLEGE PAR LA MISE E PLACE DE «DEMULTIPLICATEURS» DUREE : 3 JOURS janvier et 3 juin Code : P Prix : 465 Formateur : L. BOUCHARD LE + DU STAGE Une expérime Expérimentation durant l inter session pour anticiper la réforme La réforme du collège s installe dans un climat pour le moins peu favorable. Elle constitue cependant une opportunité pour relancer une dynamique d innovation pédagogique au service des élèves. Chantier motivant pour lequel il est primordial de former au sein des établissements, des enseignants «démultiplicateurs»* qui seront chargés de penser les structures, de bâtir les dispositifs mais surtout d accompagner les collègues, à communiquer aux familles. Ce stage permettra aux futurs démutiplicateurs de repartir avec des références théoriques solides et une «boîte à outils» qui leur permettra d intervenir auprès de leurs collègues * Terme proposé par la CPF dans une logique d accompagnement et de conseil. Déroulement et contenus : Jour 1 : Analyse des réformes pour en discerner les enjeux et opportunités : ouveaux programmes des cycles 3 et 4, nouveau Socle pour les Collèges. Stabilisation d un document «cahier des charges de la réforme» Elaboration de stratégies de démultiplication Jour 2 : Travaux en ateliers didactiques et inter didactiques autour des nouveaux programmes et de la logique curriculaire. Jour 3 : Bilan des expérimentations engagées et des stratégies de démultiplications. Recommandations stratégiques et préparation de la rentrée ASSURER LA LIAISO TROISIEME / SECODE 14 et 15 décembre 2015 Code : P Formatrice : Equipe CEPEC La loi d orientation du 8 juillet 2013 préconise une meilleure articulation entre les différentes unités. Au delà de l aspect stratégique que revêt cette question pour l avenir de nos établissements, isolément ou en réseau, nous croyons qu'il y a là un solide enjeu pédagogique. Ce stage vise principalement la conception d un dispositif de liaison entre la classe de Troisième et la classe de Seconde de type M-3/M+3 (préparation des élèves depuis avril en 3ème jusqu à décembre en 2nde) Penser la mise en place d un ensemble d'actions entre les Collèges et les Lycées de secteur afin de favoriser la réussite des élèves en Seconde. Articuler Accompagnement Personnalisé et positionnement des élèves sur le socle en fin de Troisième et en début de la Seconde. Bâtir des dispositifs de transition (journée en escalier, stage réussir au lycée en fin de troisième...). Concevoir un plan de formation anticipant les ruptures et continuités entre programmes, exigences et pratiques pédagogiques de fin de Troisième jusqu au début de la Terminale. (dispositif M-3/M+3). 8

11 La classe inversée et outils numériques : des pistes pour un changement de la forme scolaire. Page 14 LA MISE E PLACE DU PARCOURS ARTISTIQUE ET CULTUREL AU COLLEGE La loi-cadre du 3 mai 2013, impose la mise en œuvre du Parcours d éducation artistique et culturel (PEAC) au sein des établissements scolaires de l école primaire au Lycée. Dans le cadre du Collège, il s agit d un enseignement obligatoire, interdisciplinaire et collégial, mêlant connaissances et compétences. Il préfigure bien l organisation et l animation des futurs EPI. Ce stage propose donc une aide à la mise en œuvre du PEAC, visant à : Mieux comprendre les attendus de la loi-cadre. Intégrer une Histoire des Arts interdisciplinaire. Favoriser une formation initiale au «Référent culture et art» dans l établissement. Identifier des mises en œuvre possibles et des partenariats artistiques et culturels. Proposer un contenu précis pour la mission de «référent culture». Ce sta ge visera également à impulser une recherche pédagogique active permettant aux équipes pédagogiques de faire émerger, dans les établissements, des projets valorisant les compétences et les pratiques artistiques et culturelles de tous les élèves. Janvier 21 et janvier Code : Prix Code : 330 : P Formateur : Patrick PERROET Docteur en Histoire de la Musique PREPARER LA RETREE UMERIQUE DE SEPTEMBRE DAS LE CADRE DE LA REFORME DU COLLEGE La réforme du Collège entrant en vigueur à la rentrée, identifie de façon forte une place du numérique* : il s agit de former les élèves au et avec le numérique. Identifier dans les cadres disciplinaires et transversaux les pratiques numériques recommandées. Identifier les apports nouveaux en terme de contenus. Adapter le projet d établissement aux nouvelles exigences de prise en compte du numérique. * en fonction des textes disponible au moment de l écriture de cette proposition de formation. Développer des pratiques concertées entre les enseignants de disciplines. Communiquer en interne mais aussi auprès des parents sur la place du numérique dans le projet d établissement. Contenus : EPI, activités transversales et outils numériques. Approches par les usages (type B2I) et approche disciplinaire (enseignement du code) dans le nouveau socle. Janvier 6 et 7 juin 2015 Code : P : Patrick PERROET Olivier FAUVET Docteur en Histoire de et Equipe la Musique CEPEC Contact : / 9

12 FORMATIOS TRASVERSALES S informer, évoluer, innover... IMPORTAT : Les formations présentées sur ces deux pages sont financées par FORMIRIS Rhône-Alpes Auvergne et sont gratuites pour les enseignants qui en dépendent. Un tarif spécial a été convenu pour les enseignants des autres FORMIRIS. Pour plus d informations, merci de nous contacter. ECRIRE U PROJET EUROPEE DAS LE CADRE DU PROGRAMME ERASMUS + 14 octobre 2015 et 12 février Code : P Equipe CEPEC Ce stage vise à doter les équipes porteuses de Projets Européens des compétences nécessaires pour la rédaction de leur dossier «Erasmus +». Il s agira essentiellement d accompagner des équipes porteuses d idées, bénéficiant d opportunités mais confrontées à la complexité administrative de la rédaction d un projet recevable dans le cadre «Erasmus +». Passer de dispositifs ponctuels liés à des opportunités de partenariat et/ou de mobilité à une démarche pérenne, construite et évaluable en terme de valeur ajoutée pédagogique. Acquérir les compétences budgétaires (budgets prévisionnels, co-financements ), rédactionnelles et institutionnelles (liées à la connaissance des budgets-programmes et des politiques éducatives européennes) nécessaires à l élaboration de dossiers recevables au niveau de l agence 2E2F. Repérer dans l environnement de l établissement les ressources nécessaires à la rédaction d un tel projet. Identifier les ressources partenariales nationales et européennes. Repérer et sélectionner les critères des projets éligibles. Se donner les outils et dispositifs pour travailler en équipe pluridisciplinaire et multiculturelle. BATIR UE DEMARCHE E MATIERE DE DEVELOPPEMET DURABLE ET OBTEIR LE LABEL «E3D» 9 décembre 2015 et 4 mars Code : P01550 Equipe CEPEC et Intervenants Ce stage vise à doter les Etablissements sensibilisés aux questions du Développement Durable des compétences nécessaires pour l animation d une démarche globale et la rédaction d un dossier leur permettant d obtenir le label E3D. Il s agira donc de former par établissement, une équipe restreinte de référents capables de piloter et d accompagner cette démarche. Maîtriser les enjeux politiques, institutionnels, éducatifs, anthropologiques liés au Développement Durable. Etre capable de les reformuler dans un argumentaire destiné aux acteurs clés du Projet. Concevoir une stratégie destinée à favoriser l enrôlement des acteurs et partenaires. Prendre des repères sur les modalités d intégration du développement durable dans tous les programmes scolaires (toutes disciplines / de la maternelle au baccalauréat)... 10

13 DEVELOPPER SES COAISSACES SUR LE FAIT RELIGIEUX POUR ABORDER LES QUESTIOS RELIGIEUSES AVEC LES ELEVES Depuis le Rapport Debray (2002), le Fait Religieux est inscrit dans les programmes du cycle 3 à la Terminale. L enseignement du Fait Religieux doit être assuré par des professeurs compétents capables d esprit critique et de distanciation. Il existe sur ce sujet un besoin important de formation du à une relative méconnaissance chez les enseignants des sources du Fait Religieux. Ce stage vise donc à doter les enseignants de connaissances scientifiques du Fait Religieux, nécessaires à l exercice de cette mission. Avec la participation des membres du groupe «Enseignement, Foi et Transmission» du CEPEC Clarifier les termes «pastorale», «catéchèse», «Fait Religieux» «culture religieuse». Prendre des repères solides sur les religions bibliques avec des recherches récentes. Analyser dans les programmes les points clés et mettre en place d e s é q u e n c e s o u d e situations éducatives mettant en jeu la compréhension et l influence des Faits religieux par les élèves. Préparer par des études de cas, le traitement de situations problématiques liées à l appréhension des Faits Religieux par les élèves. 20 et 21 janvier Code : P Equipe CEPEC LA TRASMISSIO DE L ETHIQUE ET DES VALEURS DAS LES ETABLISSEMETS CATHOLIQUES : DU PROJET EDUCATIF A LA CLASSE Le texte d orientation du 25 avril 2014 de la Commission Permanente de l Enseignement Catholique intitulé «Ecole Catholique et formation morale», qui a pour objectif de questionner l apport original de l Enseignement Catholique pour la formation humaine et citoyenne, dans le respect des valeurs de la République. Ce stage propose d éclairer plus précisément la mission des enseignants et personnels éducatifs dans ce domaine. Identifier l apport original du projet de l Enseignement Catholique aux problématiques sociétales actuelles. Trouver des pistes pour améliorer les capacités de discernement des élèves à l égard des principes du «vivre ensemble», de la laïcité, de respect des croyances et de liberté de conscience. DUREE : 12 JOURS 9 décembre 2015 Code : P Formateur : Equipe CEPEC Contact : / 11

14 FORMATIOS TRASVERSALES S informer, évoluer, innover... U DOSSIER DOCUMETAIRE WHAT ELSE? DUREE : 3 JOURS 30 mars au 1er avril Code : P Prix : 465 J. VERDIER et O. FAUVET PRODUCTIOS UMERIQUES DES ELEVES AU CDI. Le CDI est un lieu où les élèves organisent leur recherche mais où ils produisent aussi des documents. Comment accompagner ces productions dans le cadre de dispositifs transversaux comme les TPE, l'histoire des Arts, l'éducation aux médias ou l'éducation aux choix (orientation)? Une variété d outils existent pour permettre aux élèves une communication et une valorisation des résultats. Il s'agit pour les équipes pédagogiques de construire des démarches d'accompagnement de cette phase du travail documentaire afin d'être efficace. ou Définir des supports et des modalités d accompagnement des élèves et des enseignants. Identifier les supports de production en fonction des objectifs d apprentissage des élèves : - montage vidéo (MovieMaker, Videopad ). - présentation graphique (Prezi, Mindmap...), - publications en ligne (Calameo, Madmagz, Scolablog ), - références web partagées (Pearltrees, Symbaloo...), - dossier sources numériques partagées (Zotero, GoogleDrive, DropBox, etc.) - veille, curation (Scoop-it...). 16 et 17 novembre 2015 Code : P Formatrice : Dominique MULLIER L ORAL DAS TOUS SES ETATS! Les trois quarts de notre temps devant la classe se passent en échanges de parole. C est paradoxal : l oral est très présent dans les cours dits dialogués et en même temps très absent dans des apprentissages et lors de l évaluation. Par ailleurs, la maîtrise de l oral est aujourd hui primordiale non seulement dans le cursus scolaire mais aussi dans la vie quotidienne et professionnelle. Comment enseigner l oral au Collège et au Lycée? Repérer la place de l oral dans le nouveau socle et dans les programmes (composante à part entière des nouveaux programmes de lettres et d histoire). Analyser les composantes d une prise de parole et prendre en compte la dimension d écoute. Déterminer les genres d oraux utilisés en classe et concevoir des situations de formation. Etudier la spécificité de l apprentissage de l oral. 12

15 ACCOMPAGER LES ELEVES DAS LEURS PROJETS D ORIETATIO AVEC LE PIIODMEP Le PIIODMEP (Parcours Individuel d Information, d Orientation et de Découverte du Monde Economique et Professionnel) se substitue à l ancien PDMF. ovateur dans sa structure et dans sa mise en œuvre, il concerne tous les élèves du Collège au Lycée. Il mobilise tous les enseignants mais aussi des partenaires extérieurs aux établissements et s appuie sur une approche transdisciplinaire et sur l expérimentation par les élèves. Pour la première fois, la mission d orientation est accompagnée d un référentiel tout en assurant la liberté pédagogique des enseignants. La formation des professeurs principaux de Collège et de Lycée, des responsables de l orientation ou de tout personnel intéressé permettra de transposer rapidement et efficacement le dispositif dans les établissements. S approprier l outil PIIODMEP. Construire une progression de l orientation selon les niveaux à partir des exigences du PPIIODMEP. Préparer l accompagnement des équipes enseignantes. Mettre en place des séquences de découverte adaptées aux élèves. Identifier et maîtriser les ressources d information disponibles. Janvier 20 et janvier Code : Prix Code : 330 : P Formateur : Patrick PERROET Pierre MOTFRAIX Docteur en Histoire de la Musique MIEUX COMPREDRE LES ADOLESCETS D AUJOURD HUI... Cette formation est destinée aux enseignants et personnels d éducation qui souhaitent s informer sur les évolutions sociales des adolescents, leurs nouvelles activités culturelles et sur les nouvelles formes des troubles du développement que peuvent présenter les adolescents. Cette formation contribue à trouver de nouvelles modalités de communication avec les adolescents. Contenus : Les mutations des adolescents : le développement neurobiologique et psychologique, nouvelles activités, nouvelles formes de la relation adolescent/adulte, autorité et accompagnement éducatif en établissement scolaire. DUREE : 1 JOUR 27 janvier Code : P Prix : 175 Formateur : Mieux comprendre les évolutions actuelles des adolescents. Communiquer plus efficacement avec les adolescents. Acquérir des attitudes préventives des difficultés de développement adolescent. Communication et prévention : conduites à risque, expression des troubles du développement, nouveau rapport aux institutions scolaires et au cursus, prévention des difficultés d attention, de la concentration. Patrick DESSEZ Psychologue Contact : / 13

16 FORMATIOS TRASVERSALES Mettre en oeuvre la réforme du Lycée MOTIVER LES ELEVES E ESEIGEMET D EXPLORATIO! 27 et 28 janvier Code : P Marielle KEBLEWSKI, Olivier FAUVET et enseignants de disciplines L enseignement d exploration constitue une innovation majeure de la réforme du Lycée. Ils impliquent des organisations et des modalités d enseignement renouvelées et font appel à l initiative et à l inventivité des équipes enseignantes. Pour autant, ils mettent parfois au défi les enseignants de motiver les élèves dans un dispositif théoriquement «sans note». Ce stage propose d aider les enseignants à concilier l originalité de la démarche d exploration en Seconde avec la nécessaire adhésion des élèves. Faire le point sur l intérêt de la démarche de projet en enseignement d exploration. S approprier des postures pour une nouvelle animation pédagogique dans la classe et des situations d apprentissages innovantes basées sur l adhésion de l élève. Outiller cette nouvelle démarche notamment par l utilisation des nouveaux outils numériques (support à distance, outils collaboratifs numériques ). Mutualiser les démarches des enseignants des différentes disciplines impliquées dans l enseignement d exploration : MPS, Littérature et société, SES, PFEG. Construire des outils d évaluation par compétence des élèves. CLASSE IVERSEE ET OUTILS UMERIQUES : DES PISTES POUR U CHAGEMET DE LA FORME SCOLAIRE DUREE : 3 JOURS Travail à distance à partir du 27 novembre et 8 mars en présentiel Code : P Prix : 465 Formateur : Olivier FAUVET Autour de la notion de classe inversée, se retrouvent des pistes de travail, anciennes mais revisitées, opportunités d apporter des solutions innovantes croisées avec le potentiel des outils numériques. Ce stage permettra d expérimenter des mises en situation de type classe inversée. Clarifier ce qui dans des approches dites de «classe inversée» permet de faire évoluer les pratiques pédagogiques de façon réaliste et efficace. Identifier les outils et services numériques mobilisables pour une expérimentation de classe inversée. Construire des scénarios à expérimenter. Contenus : Classe inversée : modèles et concepts, gestion des temps et modalités d apprentissage. Les services de formation en ligne adressés aux élèves et leur intégration possible (type Khan academy, MOOC...). Outils collaboratifs et ET. Une pratique des outils de réseau social au service de modèles d apprentissages collaboratifs. Déroulement : Cette formation mobilise un dispositif hybride s appuyant sur une plateforme de formation à distance et un dispositif de visioconférence. Détails du déroulement sur 14

17 ouveau «Point de Repères pour le Lycée» Evaluer par compétences au Lycée Disponible en Septembre 2015 EVALUER PAR COMPETECES AU LYCEE L évolution des programmes et des épreuves du Baccalauréat (sciences e x p é r i m e n t a l e s, e n s e i g n e m e n t d exploration, langues ) ont favorisé le développement de l évaluation par compétences. Même si les pratiques d évaluation ne sont pas encore uniformes, il semble émerger un nouveau modèle qualifié d échelle descriptive globale qui permet d apprécier, selon plusieurs degrés, l acquisition par l élève de chacune des compétences évaluées (ex : TPE). Ce stage a pour objectif de former les enseignants à cette nouvelle méthodologie Maîtriser les caractéristiques essentielles d une approche d enseignement et d évaluation par compétences. Traduire certains référentiels en compétences à développer chez les élèves. Construire une échelle descriptive d e p u i s l e u r r é f é r e n t i e l d enseignement. De construire, à partir d un sujet et de son corrigé, une grille d évaluation des compétences. De penser la construction de séquences depuis une grille d évaluation par compétences. 21 et 22 janvier Code : P Formateur : Michel SAROUL LE + DU STAGE Un espace numérique de suivi et de mutualisation Assurer la liaison Troisième / Seconde Page 8 Un dossier documentaire : productions numériques des élèves au CDI page 12 Accompagner les élèves dans leurs projets d orientation avec le PIIODMEP page 13 Toutes les formations numériques, TICE page 16 Et aussi la revue Points de Repère pour le Lycée Evaluer par compétences au Lycée Evaluer par compétences au Lycée (disponible Septembre 2015) Professeur principal Former les élèves à s orienter Développer et évaluer les compétences en langues... Plus de détails sur Contact : / 15

18 FORMATIOS TRASVERSALES Outils numériques, TICE, ET Cette année voit les établissements poursuivre de façon très significative des politiques de développement du numérique en lien avec les orientations et recommandations officielles. Une démarche de projet numérique de l'établissement nous paraît plus que jamais utile pour optimiser les investissements personnels et collectifs des équipes. Dans cette perspective, l'équipe du CEPEC poursuit sa proposition de formation avec quelques caractéristiques que nous soulignons pour cette année : > Intégration d une réflexion sur le numérique dans le cadre de la Refondation de l Ecole et la Réforme du Collège pour mieux développer la dimension numérique d un projet d établissement ; > Prise en compte des pratiques numériques des jeunes mais aussi de celles des parents ou des nouveaux enseignants ; des cultures d'établissement pour faciliter des démarches d innovation ; des propositions de plus en plus présentes de dispositifs de formation hybrides adressées aux élèves comme aux enseignants via le Web (type Khan Academy, FU ) ; > Préparation associant équipe TICE avec formateurs spécialistes de disciplines pour une maîtrise technique toujours au service d'une pratique pédagogique ancrée dans les réalités de classe ; > Mise en situation des participants afin qu'ils vivent des situations de formation hybride transposables avec des élèves (une vidéo d introduction et des supports alimentant une première activité en ligne en amont du regroupement, accès à des ressources en ligne pour faciliter une prise en compte de l hétérogénéité d un groupe, une mutualisation des questions et des mises en œuvre en aval du regroupement) ; > Possibilité pour les participants de travailler sur différentes plateformes (pc ou tablette), sous différents systèmes (Windows, ios, Android)et avec un matériel fourni par le CEPEC ou son propre matériel (avec des conseils de configuration en amont du stage). > Accès au Tice Lab du CEPEC : S inspirant des Fab Lab, le Tice Lab du CEPEC propose à ses formateurs et aux stagiaires inscrits à ses formations un lieu de partage et d élaboration centré sur les usages du numérique en formation. Pour l'équipe TICE Olivier FAUVET 16

19 PREPARER LA RETREE UMERIQUE DE SEPTEMBRE DAS LE CADRE DE LA REFORME DU COLLEGE La réforme du Collège entrant en vigueur à la rentrée, identifie de façon forte une place du numérique* : il s agit de former les élèves au et avec le numérique. Identifier dans les cadres disciplinaires et transversaux les pratiques numériques recommandées. Identifier les apports nouveaux en terme de contenus. Adapter le projet d établissement aux nouvelles exigences de prise en compte du numérique. * en fonction des textes disponible au moment de l écriture de cette proposition de formation. Développer des pratiques concertées entre les enseignants de disciplines. Communiquer en interne mais aussi auprès des parents sur la place du numérique dans le projet d établissement. Contenus : EPI, activités transversales et outils numériques. Approches par les usages (type B2I) et approche disciplinaire (enseignement du code) dans le nouveau socle. 6 et 7 juin Code : P Olivier FAUVET et Equipe CEPEC CLASSE IVERSEE ET OUTILS UMERIQUES : DES PISTES POUR U CHAGEMET DE LA FORME SCOLAIRE Autour de la notion de classe inversée, se retrouvent des pistes de travail, anciennes mais revisitées, opportunités d apporter des solutions innovantes croisées avec le potentiel des outils numériques. Ce stage permettra d expérimenter des mises en situation de type classe inversée. Clarifier ce qui dans des approches dites de «classe inversée» permet de faire évoluer les pratiques pédagogiques de façon réaliste et efficace. Identifier les outils et services numériques mobilisables pour une expérimentation de classe inversée. Construire des scénarios à expérimenter. Contenus : Classe inversée : modèles et concepts, gestion des temps et modalités d apprentissage. Les services de formation en ligne adressés aux élèves et leur intégration possible (type Khan academy, MOOC,etc.). Outils collaboratifs et ET Une pratique des outils de réseau social au service de modèles d apprentissages collaboratifs? Déroulement : Cette formation mobilise un dispositif hybride s appuyant sur une plateforme de formation à distance et un dispositif de visioconférence. DUREE : 2 JOURS + FOAD Travail à distance à partir du 27 novembre + 7 et 8 mars en présentiel Code : P Prix : 465 O. FAUVET M.KEBLEWSKI et J. VERDIER Déroulement en détail sur Contact : / 17

20 FORMATIOS TRASVERSALES POURQUOI, QUAD ET COMMET UTILISER LES OUTILS UMERIQUES DE CARTE METALE, MIDMAPPIG, SCHEMA HEURISTIQUE? 14 et 15 décembre 2015 Code : P Formateur : Olivier FAUVET Les outils de schématisation heuristique (présents avec des variations sous différents noms) sont expérimentés depuis de nombreuses années sous forme papier puis sous forme numérique. Ils permettent de travailler avec les élèves sur différentes aides méthodologiques ou cognitives dans les disciplines comme sur des projets transversaux. Analyser les différents logiciels de mindmapping en repérant leurs spécificités. Créer des cartes heuristiques complexes (intégrant, liens, images, icônes, etc.) en lien avec des problématiques concrètes des participants. Développer des scénarios intégrant l usage de ces outils dans différents moments stratégiques : aide à la prise de note, synthèse conceptuelle en fin d une séquence, recherche des représentations en début de séquence, problématisation en début de TPE, analyse de roman, webographie dynamique ou PARTAGER, COLLABORER POUR APPREDRE : OUI MAIS COMMET, POURQUOI ET AVEC QUELS OUTILS UMERIQUES? 3 et 4 décembre 2015 Code : P Formateur : Olivier FAUVET A u c r o i s e m e n t d e s m o d è l e s d apprentissages et des outils numériques, le partage, la collaboration sont souvent mis en avant dans les textes officiels et dans les propositions d innovation pédagogique. De nombreux outils numériques, classiques et récents proposent de plus en plus fréquemment de partager des données et de collaborer à une production. Identifier les fonctions classiques de stockage et partage de données (Google drive, Dropbox, propositions de Cloud associées à des applications) et paramétrer ce partage. Se repérer parmi les très nombreuses plateformes en ligne et identifier leurs fonctions spécifiques de travail collaboratif. Caractériser des modèles d apprentissage (collaboratif, coopératif...) et développer des scénarios intégrant le numérique à expérimenter avec ses élèves. Contenus : Stockage et partage de données (GoogleDrive, DropBox ). LMS comme Claroline ou Moodle. Plateformes Evernote, Padlet, Scrumblr, Symbaloo et de très nombreuses autres Le collaboratif dans les théories de l apprentissage et dans la pratique de classe Mise en oeuvre et évaluation de projet d intégration du numérique. 18

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Le projet de socle de connaissances, de compétences et de culture,

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE

CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE La formation: un double enjeu Recruter et Former de futurs «professionnels» de l enseignement pour l enseignement catholique

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis Version 2 : 20 juillet 2012 L expérimentation conduite par l Agence nationale de lutte contre l illettrisme

Plus en détail

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Contribution des TICE à l évolution du système éducatif Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Vision d acteur / Vision de chercheur Expérience durable Variété des fonctions Diversité des niveaux et des disciplines

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

L analyse des pratiques : une démarche facilitatrice pour la construction et l évolution de l identité professionnelle... 4

L analyse des pratiques : une démarche facilitatrice pour la construction et l évolution de l identité professionnelle... 4 FICHES TECHNIQUES La carrière de l'enseignant : comment durer dans le métier? Comment optimiser les ressources des professeurs expérimentés? Usure, adaptation, épreuves et ressources.... 3 L analyse des

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le 8 janvier 2015 1.1 Une école qui nourrit le désir de progresser 1.11 Accompagner les élèves et favoriser leurs réussites scolaire et personnelle - Créer des temps d accompagnement

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant propos :

SOMMAIRE. Avant propos : Années 2013-2016 SOMMAIRE 1. Contexte Etat des lieux Le collège Henri HIRO son environnement, ses élèves, ses enseignants Son CDI Les objectifs prioritaires du collège Henri HIRO Fonds documentaire et

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail)

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) 1. Définition L'accompagnement personnalisé, qui s'adresse à tous les élèves, est un espace de liberté pédagogique permettant

Plus en détail

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI)

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) 1. L'utilisation du CBI vous est apparue 1. complexe 2. -3 3. -2 4. -1 5. 1 6. 2 7. 3 8. simple 2. Une formation à l'utilisation du CBI est 1. inutile 2. -3 3. -2 7.

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie 1 Le cap fixé : - le projet académique 2011-2015 - et sa lecture par et pour l action des médecins et infirmier(e)s de l E.N Deux postulats : Le

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

Les services en ligne

Les services en ligne X Les services en ligne (ressources partagées, cahier de texte numérique, messagerie, forum, blog ) Extrait de l étude «Le développement des usages des TICE dans l enseignement secondaire», 2005-2008 SDTICE

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

RÉSUMÉ DU CONTENU DE LA RÉUNION IATICE ÉCONOMIE ET GESTION DU 02 ET 03 FEVRIER 2015

RÉSUMÉ DU CONTENU DE LA RÉUNION IATICE ÉCONOMIE ET GESTION DU 02 ET 03 FEVRIER 2015 RÉSUMÉ DU CONTENU DE LA RÉUNION IATICE ÉCONOMIE ET GESTION DU 02 ET 03 FEVRIER 2015 Cette réunion annuelle s est déroulée à Dijon, au lycée Le Castel. Elle a réuni les IATICE économie et gestion des différentes

Plus en détail

Projet Bring your own device

Projet Bring your own device Projet Bring your own device Apportez votre appareil numérique" Mai 2015 Jean-Jacques GOINEAU Professeur - COTIC Introduction : Que signifie Bring your own device? Il s agit de permettre aux usagers, en

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF

ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF 1 ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF I. Elaborer le projet SOMMAIRE - L accompagnement éducatif - principes généraux - les volets du projet - Identifier

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

Référentiel de compétences

Référentiel de compétences Version du 13 Mars 2006 Page 1 Titre de Formateur-Responsable d'actions de formation (DUFRES) (Inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelle - niveau II) Référentiel de compétences

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

Guide Pédagogique 2013-2014

Guide Pédagogique 2013-2014 MASTER Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation 1er degré PARCOURS Enseignement polyvalent Guide Pédagogique 2013-2014 - 1 - Administrateur provisoire de l ESPE Richard Kleinschmager

Plus en détail

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse CONSTRUCTION IDENTITAIRE DES ENSEIGNANTS EN FORMATION INTIALE : ENTRE REPRESENTATIONS PARTAGEES ET ELEMENTS DE DIFFERENCIATION DANS LE RAPPORT AU METIER 1. Problématique L étude

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

Premier degré FORMATION CONTINUE. édité le 26 juin 2015

Premier degré FORMATION CONTINUE. édité le 26 juin 2015 FORMATION CONTINUE Premier degré 20/stage/CAP-Pe édité le 26 juin 2015 L'offre évolue, rendez-vous sur le site internet www.afarecidf.com pour obtenir les informations les plus récentes. EDITO Toute l'équipe

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

Usages pédagogiques des tablettes

Usages pédagogiques des tablettes Usages pédagogiques des tablettes 1. Qu est-ce qu une tablette? Bien que définie comme un «ordinateur portable et ultraplat, qui se présente comme un écran tactile et qui permet notamment d accéder à des

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

Bilan pédagogique et actions du projet pour 2009 2010 Collège Maurice RAVEL

Bilan pédagogique et actions du projet pour 2009 2010 Collège Maurice RAVEL Bilan pédagogique et actions du projet pour 2009 2010 Collège Maurice RAVEL 1 >>> 2 >>> 3 >>> 4 >>> page AXE 1... 2 AXE 2... 4 AXE 3... 7 AXE 4... 9 1 Favoriser la continuité et la réussite des parcours

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

Catalogue de formations du personnel en pédagogie numérique et

Catalogue de formations du personnel en pédagogie numérique et Direction du Numérique - Pôle ARTICE - 2015 Direction du Numérique - Pôle ARTICE (Accompagnement et Ressources aux TICE) Catalogue de formations du personnel en pédagogie numérique et usages des TICE UPPA/ARTICE

Plus en détail

des TICE Les plus-values au service de la réussite

des TICE Les plus-values au service de la réussite des TICE Les plus-values au service de la réussite Les plus-values des TICE au service de la réussite Une analyse interdisciplinaire des usages des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 1 Les partis pris méthodologiques Privilégier la participation active pour une co-production Sont privilégiées les approches et méthodologies

Plus en détail

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles. novembre 2009 Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr INSPECTION COMMUNICATION Sommaire Les finalités du Programme de

Plus en détail

Atelier rédactionnel

Atelier rédactionnel Baccalauréat professionnel Gestion - Administration Atelier rédactionnel Exemples de séances réalisées en première et au début de l année de terminale Joëlle PERRETIER & Patrice VIRIEUX Lycée professionnel

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE en vue de l année 2015-2016 EDUCATION AUX MEDIAS

APPEL A CONCURRENCE en vue de l année 2015-2016 EDUCATION AUX MEDIAS CONSEIL DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE POUR LA FORMATION EN COURS DE CARRIERE (CECAFOC) APPEL A CONCURRENCE en vue de l année 2015-2016 EDUCATION AUX MEDIAS FICHES TECHNIQUES DU CAHIER DES CHARGES Contact

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT «Amener chacun à une autonomie responsable» INTRODUCTION Dans l esprit du Projet Educatif défini par le Pouvoir Organisateur du Collège Notre-Dame et dans la volonté de respecter

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - er cycle Direction générale de la formation des jeunes Octobre 006 Introduction Dans le

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE PROFESSIONNALISATION

LIVRET DE SUIVI DE PROFESSIONNALISATION LIVRET DE SUIVI DE PROFESSIONNALISATION 1 MASTER 2 MEEF en ALTERNANCE PRESENTATION GENERALE 2 La professionnalisation en alternance que vous allez vivre cette année vous permettra d entrer dans le métier

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSEVAULX EN VELIN Document 6 : Demijournée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Synthèse des échanges sur la mise en œuvre des leviers

Plus en détail

Développer des compétences par le biais de tâches

Développer des compétences par le biais de tâches Stage de Michelle Soumier et Marylène Lebel des 02 et 03 mars 2006 Développer des compétences par le biais de tâches Le Plan de rénovation des Langues prévoit une mise en place du cadre Européen Commun

Plus en détail

PRÉPARER SA CLASSE EN QUELQUES CLICS

PRÉPARER SA CLASSE EN QUELQUES CLICS PROFESSEUR DES ÉCOLES PRÉPARER SA CLASSE EN QUELQUES CLICS Éric SEGOUIN Denis BASCANS Une méthode et un outil d aide à la conception et à la programmation de séquences d enseignement pour l école primaire

Plus en détail

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING Définir et valider un projet de formation en e-learning ou mix-learning : Objectifs : Savoir évaluer l opportunité et la faisabilité de nouveaux dispositifs de formation

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Préparation au concours infirmier «Droit commun» (Titulaires du baccalauréat ou homologué)

Préparation au concours infirmier «Droit commun» (Titulaires du baccalauréat ou homologué) Préparation au concours infirmier «Droit commun» (Titulaires du baccalauréat ou homologué) Vous souhaitez vous engager dans le métier d infirmier, vous pouvez intégrer notre cycle préparatoire combinant

Plus en détail

CONTENU DES U.E MASTER JMIN. Expression écrite, orale

CONTENU DES U.E MASTER JMIN. Expression écrite, orale CONTENU DES U.E MASTER JMIN Contenu des U.E UE 101 Communication, culture et expression (anglais, expression écrite et orale) UE 102 Conception et développement informatique UE 103 Conception sonore Expression

Plus en détail

Management Responsabilité

Management Responsabilité L évaluation professionnelle : un enjeu pour l évolution du management hospitalier Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier de changement

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

I. Compte-rendu groupe 1 II. Compte-rendu groupe 2 III. Compte-rendu groupe 4

I. Compte-rendu groupe 1 II. Compte-rendu groupe 2 III. Compte-rendu groupe 4 JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL MME GANDON IEN-ET SBSSA MME CAPRA IA-IPR SMS BSE MERCREDI 19 FEVRIER 2014 LYCEE VOLTAIRE ORLEANS LIAISON BAC PRO ASSP/BTS

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation SARL INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVE CREE EN 1992 Catalogue de Formation vous propose des formations adaptées à vos besoins et à vos attentes Particuliers,

Plus en détail

Lire, dire et écrire en utilisant les cartes heuristiques. frederic.amella@ac-nancy-metz.fr OBJECTIFS

Lire, dire et écrire en utilisant les cartes heuristiques. frederic.amella@ac-nancy-metz.fr OBJECTIFS Lire, dire et écrire en utilisant les cartes heuristiques OBJECTIFS Utiliser un support créatif permettant de mobiliser l attention et la motivation des élèves Intégrer à son enseignement des solutions

Plus en détail

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH

Plus en détail

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges Ordinaires & ASH PRESENTATION ESPRIT DES OUTILS PRESENTES L objectif de cette plaquette est de proposer des tours de mains aux

Plus en détail

REFERENTIEL METIER CONSEILLER EN ECONOMIE SOCIALE ET FAMILIALE

REFERENTIEL METIER CONSEILLER EN ECONOMIE SOCIALE ET FAMILIALE REFERENTIEL METIER CONSEILLER EN ECONOMIE SOCIALE ET FAMILIALE La profession de conseiller en économie sociale familiale a fait l objet d investigations importantes en terme d inscription professionnelle,

Plus en détail