L enjeu de la ventilation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L enjeu de la ventilation"

Transcription

1 L enjeu de la ventilation Laurent Cabau France Air

2 L enjeu de la ventilation Sous deux aspects: Réglementaire et Sanitaire Besoins, débits Techniquement et réglementaire Simple flux autoréglable Simple flux hygroréglable A & B Double flux Double flux à récupération (statique)

3 LA VENTILATION Réglementaire et Sanitaire CONFORT ET HYGIENE DES OCCUPANTS Air hygiénique (Renouvellement) Qualité sanitaire de l air PERENNITE DU BATI Extraction d air humide BESOIN D AIR COMBURANT POUR APPAREILS A COMBUSTION Nécessité de ventilation des appareils à combustion

4 RAPPEL, VMC POUR: V : VENTILATION M : MECANIQUE C : CONTROLEE

5 LES DEBITS DE VENTILATION: Selon la typologie des bâtiments Renouvellement d air réglementé, des différences Volume d air, en m3.h Besoin d'air hygiènique selon le type de bâtiment HABITAT TYPE Chauffage hors gaz BESOIN AIR H en m3.h Chauffage gaz BESOIN AIR H + Besoin tech. T T T T T TERTIAIRE MOYENNE m3.h du bureau individuel à la salle de spectacle

6 LA VENTILATION: Techniquement LES REGLEMENTATIONS nécessité d évoluer Réglementation Thermique, Grenelle, Eco citoyenneté VENTILATION ET CHALLLENGE ENERGETIQUE Des solutions techniques différentes Simple flux (ventilation naturelle) Simple flux auto réglable Simple flux hygroréglable A & B Double flux équilibré Double flux à récupération (statique) La rélève par géothermie (Puit canadien, provencal)

7 ENJEUX DES REGLEMENTATIONS RT 2005/2010/2015/2020 RT Rénovation / Réhabilitation DPE : Diagnostic Performance Énergétique Réduction des consommations énergétiques Dans le neuf et l existant

8 LA REGLEMENTATION THERMIQUE: OBJECTIFS NEUF ET EXISTANTS 1- Augmenter la performance énergétique des bâtiments Limitation des consommations par rapport à une consommation de référence 2- Performances minimales ou garde-fous 3- Limitation de l inconfort d été Par rapport à une Tic Ref

9 RT RENOVATION ET REHABILITATION Bâtiments existants Pour les Bâtiments de + de 1000 m2 avec le montant des travaux dépassant les 25 % de la valeur du bâtiment Limitation de la consommation en dessous d une valeur fixée. Pour les autres bâtiments. Respect des performances minimales lors des changement d équipement.

10 RT 2005 / Étude Thermique Paramètres du calcul L enveloppe (les ponts thermiques) Les apports solaires La perméabilité à l air Mission effectuée par les bureaux d étude La ventilation La climatisation Le chauffage Outils de tous les jours - Logiciels d application L eau chaude sanitaire L éclairage

11 LA RT 2005 Le Principe de l étude thermique

12 VENTILATION ET CHALLENGE ENERGETIQUE RT 2005 / Le poids de la ventilation - La ventilation est un des postes clé pour réduire le coefficient C La ventilation : C est 30% à 80% des BESOINS DE CHAUFFAGE du bâtiments, selon la densité d occupation des locaux (Besoin de ventilation)

13 LA VENTILATION Côté technique La ventilation et le challenge énergétique Des techniques différentes pour: des temps différents, des attentes différentes, des budgets différents Principe de la VMC Simple flux (ventilation naturelle) Simple flux autoréglable Simple flux hygroréglable A & B Double flux équilibré Double flux à récupération (statique) Double flux thermodynamique La relève par géothermie (Puit canadien, provençal) La modulation des débits (Détection)

14 Principe de la VMC INTRODUCTION EXTRACTION PIECES PRINCIPALES PIECES TECHNIQUES Ventilation globale et permanente

15 Simple flux (ventilation naturelle) L introduction d air neuf se fait en fonction du débit d air extrait. Naturellement..

16 Principe de la VMC Simple Flux PP PT Extraction mécanique et amenée d air par dépression: Simple Flux: - VMC Auto - VMC Hygro - VMC Gaz - VMC Hygrogaz

17 FONCTIONNEMENT VMC AUTOREGLABLE : Débit d extraction T int.: 19 C T ext.: 0 C : Débit entrée d air

18 Principe VMC Autoréglable Les débits sont fixes et dimensionnés. Elles sont autoréglages. L extraction ne réagit pas selon la charge dans l habitation Aucune variable n est prise en compte

19 FONCTIONNEMENT VMC HYGRO A : Débit d extraction T int.: 19 C OCCUPATION NOCTURNE T ext.: 0 C : Débit entrée d air

20 FONCTIONNEMENT VMC HYGRO B : Débit d extraction T int.: 19 C OCCUPATION NOCTURNE T ext.: 0 C : Débit entrée d air

21 Principe VMC Hygro A & B Les débits d extraction varient selon l humidité dans l habitation.(a&b) Les bouches d extraction hygroréglables détectant de l humidité vont extraire dans les pièces où l humidité est détectée. (A&B) Les entrées d air hygroréglables détectant de l humidité vont introduire l air neuf dans les pièces ou l humidité est détectée. (B)

22 LES DIFFERENCES ENERGETIQUES Simple Flux Hygro A ou B Simple flux Hygro A Simple flux Hygro B L équilibre aéraulique en Hygro B et les PV de ventilation associés permettent de mieux réguler l air neuf entrant par PP et son extraction. Le foisonnement du bâtiment entre aussi en compte pour les débits nécessaires. De fait, les débits extraits sont adaptés et moins importants. On limite les déperditions liées à la ventilation et on favorise le confort.

23 DOUBLE FLUX EQUILIBRE PP PT Insufflation et extraction mécaniques

24 DOUBLE FLUX A RECUPERATION à plaque Échangeur à plaques: rendement 60%, par récupération statique nous insufflons de l air à + 11 C à -5 c de température ex térieure. T e: + 7 C T ext: - 5 C T s: + 11 C T int :+ 19 C PP PT Insufflation et extraction mécaniques

25 DOUBLE FLUX A RECUPERATION à plaque Rendement 60 % Nous récupérons et chauffons de façon statique 200m3 d air à -5 C pour l insuffler dans les pièces de vie à 10 C. T int :+ 19 C T ext: - 5 C T s: + 11 C T e: + 4 C L air vicié extrait servant à réchauffer l air neuf insufflé au travers du récupérateur à plaques (sans contact). Puissance récupérée: 0,34*200*15 = 1020 W

26 DOUBLE FLUX A RECUPERATION à roue Échangeur à roue: rendement 90%, par récupération statique nous insufflons de l air à + 16 C à -5 c de température ex térieure. T e: + 4 C + T ext: - 5 C T s: + 15 C T int : + 19 C PP PT Insufflation et extraction mécaniques

27 DOUBLE FLUX A RECUPERATION à roue Rendement 90 % Nous récupérons et chauffons de façon statique 200m3 d air à - 5 C Air vicié T e : 4 C T int: +19 C T ext: -5 C T s: +15 C pour l insuffler dans les pièces de vie à 15 C. Puissance récupérée: 0,34*200*20 = 1360 W

28 DOUBLE FLUX THERMODYNAMIQUE Avec les mêmes objectifs que le double flux à récupération statique, il existe aussi la possibilité de récupérer de façon statique et dynamique. Circuit thermodynamique Compresseur + batterie Récupérateur statique: Plaques Dynamique: Circuit thermodynamique au sein de la centrale double flux. Le circuit bénéficie de l écart de température et des débits de ventilation de l installation. Pompe à chaleur intégrée. Avantage: Cop élevé, soufflage en isotherme dans le bâtiment, accès à de la puissance.

29 RELEVE PAR GEOTHERMIE La température du sol étant «constante», nous allons relever l air neuf extérieur au travers d un réseau de tuyau enterré. T ext: -5 C T s: 9 C

30 SOLUTION OPTIMALE Relève Puits canadien Capteur solaire Récupération et traitement d air Puits canadien Capteur solaire Modulation de débit Moduler en fonction des besoins mesurés

31 MODULATION DES DEBITS (Détection) Détecter, Moduler Selon le CETIAT Centre Technique des Industries Aérauliques et Thermiques le taux d occupation des salles de réunions est de 50% pour 16% du temps, en moyenne De grandes opportunités de gains énergétiques!

32 SALLE A OCCUPATION VARIABLE Type de salle: Salles de réunion Bureaux paysagers Bureaux individuels Salles polyvalentes Locaux d enseignement Potentiel d économie d énergie: Ventilation = Bref, à occupations variables 80% Représente 80% des besoins énergétiques (Air Hygiénique) Ventilation auto-modulée Permet jusqu à 75% de gains énergétiques 75%

33 VENTILATION A DEBIT VARIABLE Modulation des débits Registres motorisés Caisson double flux M M Capteur pression Variateur de vitesse

34 MODULER LA VENTILATION FACE AUX BESOINS Détection de présence : Modulation Tout ou Peu Détection CO2 ou Hygro: Modulation Proportionnelle

35 LES SOLUTIONS GLOBALES France AIR Sonde CO2, présence, hygro A chaque salle d occupation sa régulation, son Crdnr, sa modulation, son système de détection

36 SOLUTIONS POUR LA VENTILATION: ISOLER, RECUPERER & REGULER ISOLATION Isolation des réseaux Isolation renforcée CTA PERFORMANCE Consommation des auxiliaires de ventilation RECUPERATION Relève de température naturelle REGULATION Modulation des débits face aux besoins RECUPERATION Ventilation Avec récupérateur d énergie REGULATION Ventilation tertiaire Régime Jour Régime Nuit Programmation d évènements

37

l offre économie d énergie France Air

l offre économie d énergie France Air l offre économie d énergie France Air les solutions à énergie renouvelable Le secteur du bâtiment est le premier consommateur d énergie en France. Il représente 43 % de l énergie consommée, et 25 % des

Plus en détail

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION 102 ) 01 46 83 60 80 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION CLIMATISATION ET VENTILATION Guide de choix

Plus en détail

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Nicolas BLONDET, Prescripteur habitat ALDES représentant UNICLIMA Qualité de l'air : les enjeux 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) BAC PRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants TD 1

MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) BAC PRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants TD 1 MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) Page : 1/9 Fonction du métier : F0 Etude Tâches mises en œuvre : T03 Prendre en compte les enjeux environnementaux, la maîtrise de la consommation

Plus en détail

De nombreux locaux de bâtiments tertiaires sont utilisés à la fois de manière intermittente et par des nombres de personnes très variables.

De nombreux locaux de bâtiments tertiaires sont utilisés à la fois de manière intermittente et par des nombres de personnes très variables. 1 FICHE OX «GESTION DE L AIR PERFORMANTE DANS LES LOCAUX A USAGE INTERMITTENT (NEUF OU EXISTANT) PAR AUTOMATISATION DES DEBITS EN FONCTION DE LA PRESENCE OU DU TAUX DE CO 2» 1/ Contexte et Enjeux De nombreux

Plus en détail

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX.

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. source Helios Le puits canadien ou provençal, comme la ventilation mécanique double flux, s inscrivent dans la nouvelle politique de construction. Le premier est très

Plus en détail

EC O N F O R M. La référence en ventilation auto-modulée

EC O N F O R M. La référence en ventilation auto-modulée RT A LA RT 2005 EC O N F O R M La référence en ventilation auto-modulée LA VENTILATION AUTO-MODULÉE, UNE RÉFÉRENCE DANS LA RT 2005 Pour tout bâtiment neuf, la réglementation thermique 2005 doit être respectée.

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

Réussir le dimensionnement et la vente d une installation VMC pavillonnaire (Distributeurs) (2 jours) VNT 1-11

Réussir le dimensionnement et la vente d une installation VMC pavillonnaire (Distributeurs) (2 jours) VNT 1-11 VENTILATION VENTILATION CLIMATISATION ET VENTILATION Sommaire VOUS SOUHAITEZ DIMENSIONNER ET VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Valoriser et vendre les systèmes haute performance en VMC pavillonnaire (1 jour)

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 PUISSANCES DES AUXILIAIRES DE VENTILATION I/ PRINCIPE GENERAL 1. Systèmes de ventilation et de traitement d air Dans

Plus en détail

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE T.Flow Le système qui ré-invente l eau chaude. SYSTEME Ventiler Produire l ECS 2 FONCTIONS Bienvenue dans un monde tempéré. Système de Températion Domestique T.Flow Bienvenue

Plus en détail

Règlementation Thermique des Bâtiments Existants

Règlementation Thermique des Bâtiments Existants Fiche d application : Système de ventilation changé Date Modification Version 7 juin 2012 1 Préambule Dans le cadre de la méthode Th-C-Eex, la prise en compte des systèmes de ventilation (et donc leur

Plus en détail

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau Nouveau Récupérateur haute performance avec PAC intégrée ÆÆTarifs p. 1142 ÆÆPièces détachées p. 1947 échangeur Contre-flux Moteur Basse consommation ECM RAFRAICHISSEMENT PAC intégrée InsTAllation Intérieur

Plus en détail

SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO

SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO PRESENTATION DE L OPERATION L OPERATION EN QUELQUES CHIFFRES:

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance OCTOBRE 2013 Certification, visites sur site et écarts récurrents sur les installations de VMC 1. Certification, visites sur site et écarts récurrents Fort de 130000 logements neufs visités à ce jour,

Plus en détail

Étanchéité à l air de l'enveloppe et système de ventilation mécanique

Étanchéité à l air de l'enveloppe et système de ventilation mécanique Étanchéité à l air de l'enveloppe et système de ventilation mécanique Quelles interactions, quels impacts au niveau énergétique et sanitaire? Fabrice RICHIERI Ingénieur CVC au Service National d Ingénierie

Plus en détail

CONNAITRE LES TECHNOLOGIES ET LES PRODUITS DE VMC. AU TRAVERS DE 3 FABRICANTS ALDES ATLANTIC France AIR

CONNAITRE LES TECHNOLOGIES ET LES PRODUITS DE VMC. AU TRAVERS DE 3 FABRICANTS ALDES ATLANTIC France AIR CONNAITRE LES TECHNOLOGIES ET LES PRODUITS DE VMC AU TRAVERS DE 3 FABRICANTS ALDES ATLANTIC France AIR PRESENTATION DES TECHNOLOGIES 2 TECHNOLOGIES VMC VMC Simple Flux : VMC Double Flux : -VMC Auto réglable

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Ventilation générale des bâtiments : concepts techniques et applications pratiques dans les immeubles de logements Martial Götz Présentation du : 19.11.2015

Plus en détail

La VMC hygroréglable ATLANTIC. Toutes les solutions pour l habitat VMC HYGROREGLABLE. VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz

La VMC hygroréglable ATLANTIC. Toutes les solutions pour l habitat VMC HYGROREGLABLE. VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz www.atlantic-ventilation.com VMC HYGROREGLABLE La VMC hygroréglable ATLANTIC Toutes les solutions pour l habitat VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz La VMC hygroréglable ATLANTIC, toutes

Plus en détail

Ventilation et rafraîchissement

Ventilation et rafraîchissement Journée technique ATEE, 28 janvier 2016 Ventilation et rafraîchissement Emmanuelle Brière, Uniclima Uniclima : syndicat d industriels Chiffres clés Secteur Résidentiel, Tertiaire et Industrie 79 industriels

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES UNITES AUTONOMES DE TOITURE (ROOF-TOP) I/ DEFINITION DES UNITES DE TOITURE Une Unité Autonome de Toiture (UAT) ou

Plus en détail

OTWH 200 EV Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait

OTWH 200 EV Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait OTWH 200 EV Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait, avec appoint électrique, capacité 214 litres. Pompes à chaleur Pompes à chaleur CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

Méthodologie de suivi et d analyse. Myriam Humbert, CETE de l Ouest

Méthodologie de suivi et d analyse. Myriam Humbert, CETE de l Ouest Méthodologie de suivi et d analyse Myriam Humbert, CETE de l Ouest BÂTIMENTS EXEMPLAIRES BASSE CONSOMMATION : QUELLES PERFORMANCES RÉELLES? - PARIS, LE 29 NOVEMBRE 2013 Sommaire 2 Objectif de l analyse

Plus en détail

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Maisons BBC et passives Qualité d air intérieur et ventilation Confort thermique Solutions préconisées Mise en œuvre Maintenance prix De l importance

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION AGMC

AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION AGMC FABRICANT D AEROTHERMES, ROOF-TOP, GENERATEURS D AIR CHAUD, TUBES RADIANTS N Constructeur : AQP 0027 AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION Performances et Rendements Elevés (jusqu à 105%) Pas d émission

Plus en détail

Ventilation modulée en milieu tertiaire

Ventilation modulée en milieu tertiaire en milieu tertiaire SYSTEME AJUSTAIR = ECONOMIE D ENERGIE GAIN JUSQU A 70% Principe La ventilation modulée est la solution la plus efficace pour réaliser des économies d énergie dans le tertiaire. En choisissant

Plus en détail

Diagnostic De Performance ÉnergÉtique

Diagnostic De Performance ÉnergÉtique ELÉMENTS DE THERMIQUE Diagnostic De Performance ÉnergÉtique Mesurer la performance énergétique La conduction La conduction est un transfert de chaleur entre solides. L exemple plaque électrique. La plaque

Plus en détail

L audit énergétique qu est-ce que c est?

L audit énergétique qu est-ce que c est? L audit énergétique qu est-ce que c est? Ce document se propose d expliquer, à l aide de quelques extraits commentés, en quoi consiste un audit énergétique. Un audit énergétique débute par un descriptif

Plus en détail

L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration thermique des bâtiments.

L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration thermique des bâtiments. LA PLACE DE LA VENTILATION DANS L'EXISTANT Concilier la performance énergétique et la Qualité de l'air Intérieur LES FICHES THEMATIQUES L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration

Plus en détail

FUTURAN Made in Finland

FUTURAN Made in Finland FUTURAN Made in Finland PAC / VMC 4 ECHANGEURS INTERNES 1 Le système FUTURAN Principe de chauffage du Futuran basé la technologie des pompes à chaleur. Le système de ventilation Futuran répond aux principes

Plus en détail

Capitalisation 2013 Plan

Capitalisation 2013 Plan Capitalisation 2013 Plan 2 L échantillon 1. Les consommations mesurées 2. L impact des conventions (climat et occupation) 3. Les performances du bâti et des systèmes 4. Le confort thermique L échantillon

Plus en détail

Pour INtégrer de l Enr. les murs. Les solutions en récupération d énergie pour cuisines professionnelles

Pour INtégrer de l Enr. les murs. Les solutions en récupération d énergie pour cuisines professionnelles Pour INtégrer de l Enr dans un projet, il ne suffit pas de peindre les murs en vert! Les solutions en récupération d énergie pour cuisines professionnelles Lago Récupérer l énergie de la cuisine pour chauffer

Plus en détail

Votre assistant en. maîtrise de l énergie

Votre assistant en. maîtrise de l énergie Votre assistant en maîtrise de l énergie Pour nous contacter Siège Social : 40 rue du Général de Gaulle - 53800 Renazé 02 43 06 38 55 Agence Laval : Bd de la Communication 53950 Louverné 02 43 49 81 52

Plus en détail

Des réponses aux défis énergétiques de demain en chauffage, rafraîchissement et ventilation. bâtiments tertiaires

Des réponses aux défis énergétiques de demain en chauffage, rafraîchissement et ventilation. bâtiments tertiaires Des réponses aux défis énergétiques de demain en chauffage, rafraîchissement et ventilation. bâtiments tertiaires 02 évolution des consommations énergétiques RT 2005 / RT 2012 (bâtiments de bureaux neufs)

Plus en détail

Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert

Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert Objectifs de la présentation Connaître les origines de la perméabilité à l air et sa mécanique Identifier les enjeux de l étanchéité à l air

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Zehnder ComfoAir 200. Ventilation double flux haute performance. Ed.a. radiofréquences RFZ (3 vitesses + survitesse minutée réglable)

Zehnder ComfoAir 200. Ventilation double flux haute performance. Ed.a. radiofréquences RFZ (3 vitesses + survitesse minutée réglable) Version 07/2014 9 Unité de commande ComfoSense radiofréquences RFZ (3 vitesses + survitesse minutée réglable) électronique ComfoSense, inclus sur les versions Luxe. Fonctionnalités du ComfoSense : 4 vitesses,

Plus en détail

Renovent Excellent 300

Renovent Excellent 300 NOUVEAU Ventilation double flux haut rendement «Plug and Play» Centrale de ventilation mécanique double flux haut rendement idéale pour les projets de maisons neuves individuelles. Débit d air de 300 m

Plus en détail

Air neuf. Economie Ecologie

Air neuf. Economie Ecologie Hitachi 2010 174 Air neuf Economie Ecologie Pour tous les locaux nécessitant l apport d air neuf, pour assurer chauffage et rafraîchissement en assurant des économies d énergie. Confort Performances Qualité

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

aéraulix 2 Aides ventilez * Financières produit conforme rt 2012 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple

aéraulix 2 Aides ventilez * Financières produit conforme rt 2012 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple chauffe-eau thermodynamique sur air extrait : ventilation et eau chaude aéraulix BÉNÉFICES produit conforme rt 0 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple ventilez

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive

Le bâtiment à énergie positive Alain Garnier Le bâtiment à énergie positive Comment maîtriser l énergie dans l habitat? Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13243-4 Sommaire Avant-propos Partie 1 BBC neuf et rénovation, BEPAS, BEPOS

Plus en détail

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR Logiciel référencé par la marque PROJET SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY Date de l'étude : ARTISAN 05.01.2011 CLIENT SARL LECLERC Désiré SCI LA PLUME ROUGE Damien LECLERC 1 rue du

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

Renovent Sky 150 et 300

Renovent Sky 150 et 300 Ventilation double flux haut rendement compacte NOUVEAU Centrales de ventilation mécanique double flux haut rendement idéales pour les projets neufs en logements collectifs ou de rénovation en maisons

Plus en détail

www.hdgdev.com Franck SIMONNET

www.hdgdev.com Franck SIMONNET www.hdgdev.com Franck SIMONNET Chargé de prescription 1 VMC double flux Dee Fly Maison individuelle Juin 2009 Principe du double flux Le renouvellement de l air est assuré mécaniquement par insufflation

Plus en détail

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE Des procédés durables, écologiques et à faible consommation d énergie Pierre Etoile s engage à respecter l environnement au travers de la construction de ses résidences. Terra Natura s inscrit dans cette

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

Définition et évaluation d un système de ventilation innovant pour l habitat

Définition et évaluation d un système de ventilation innovant pour l habitat Définition et évaluation d un système de ventilation innovant pour l habitat Journée Thématique «Équipements Énergétiques du Bâtiment» Paris, Qualité énergétique, environnementale et sanitaire : préparer

Plus en détail

«REHABILITATION OU MISE EN PLACE DE SYSTEMES DE VENTILATION PERFORMANTS DANS LE CADRE DE REHABILITATION THERMIQUE D'IMMEUBLES COLLECTIFS EXISTANTS»

«REHABILITATION OU MISE EN PLACE DE SYSTEMES DE VENTILATION PERFORMANTS DANS LE CADRE DE REHABILITATION THERMIQUE D'IMMEUBLES COLLECTIFS EXISTANTS» 1 «REHABILITATION OU MISE EN PLACE DE SYSTEMES DE VENTILATION PERFORMANTS DANS LE CADRE DE REHABILITATION THERMIQUE D'IMMEUBLES COLLECTIFS EXISTANTS» Contexte et Enjeux Les systèmes de ventilation dans

Plus en détail

Bouches de soufflage chauffantes ECO LA MARQUE DES PROS Chauffage par ventilation pour maisons passives.

Bouches de soufflage chauffantes ECO LA MARQUE DES PROS Chauffage par ventilation pour maisons passives. LA MARQUE DES PROS Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives. Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives La récupération

Plus en détail

(RT2000, RT2005, RT2012)

(RT2000, RT2005, RT2012) VMC Double Flux & Réglementation thermique Etude d une ventilation mécanique Double Flux pour les bâtiments à basse consommation Descriptif du support technologique Les réglementations thermiques du bâtiment

Plus en détail

LES MEILLEURES SOLUTIONS VMC

LES MEILLEURES SOLUTIONS VMC LES MEILLEURES SOLUTIONS VMC Habitat individuel NOUVELLE ÉDITION VMC double flux VMC hygroréglable VMC + chauffe-eau thermodynamique Accessoires et conduits Soler&Palau Ventilation Group U n a p p a r

Plus en détail

VMCM R-CONTROL. Entrez dans la classe énergétique RT 2012 GAMME 900 I 1600 I 2600. www.nather.fr

VMCM R-CONTROL. Entrez dans la classe énergétique RT 2012 GAMME 900 I 1600 I 2600. www.nather.fr Entrez dans la classe énergétique RT 2012 Jusqu à 80% * de gain sur la consommation * par rapport à un ventilateur standard m3/h 600 m3/h 1 m3/h 1600 m3/h 2600 m3/h 21 W 39 W 105 W 190 W 4 W Exemples de

Plus en détail

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr Généralités La ventilation : une nécessité vitale... et réglementaire! La ventilation est une obligation légale pour tous les logements construits après 1982. Les textes imposent notamment «une aération

Plus en détail

Fiches pratiques. La ventilation performante. Principe de fonctionnement. Gérer - Informer - Préserver - Économiser

Fiches pratiques. La ventilation performante. Principe de fonctionnement. Gérer - Informer - Préserver - Économiser Fiches pratiques Gérer - Informer - Préserver - Économiser La ventilation performante La ventilation a pour vocation d évacuer l air vicié des logements. Renouveler l air ambiant par l apport d air frais

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE Didier ROSPIDE - Sandra RIPEAU 15/03/12 Présentation Bâtiments passifs CCI Plan de la conférence Présentation du concept Passif Le 1ère

Plus en détail

Vmc pavillonnaire solutions double flux Haut rendement Guide de la qualité d air. les

Vmc pavillonnaire solutions double flux Haut rendement Guide de la qualité d air. les Vmc pavillonnaire solutions double flux Haut rendement Guide de la qualité d air les P r o d u i t s économies de chauffage filtration de l air confort toutes saisons Duolix MAX Duolix MAX Hygro Duolix

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Audit énergétique de la Copropriété

Audit énergétique de la Copropriété Audit énergétique de la Copropriété Sommaire SOMMAIRE Démarche de l étude A- Etat des lieux Recueil des données Présentation de la copropriété Enquête auprès des usagers Performances du bâti et éléments

Plus en détail

LES SOLUTIONS ATLANTIC RT 2012

LES SOLUTIONS ATLANTIC RT 2012 www.atlantic-prescription.fr Un espace dédié à la prescription : Actualités Informations Téléchargement de documentation LES SOLUTIONS ATLANTIC RT 2012 Réglementation La RT 2012 Nouvelle réglementation

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

VENTILATION. Maison individuelle OBJET REGLEMENTATIONS. (toutes époques de construction)

VENTILATION. Maison individuelle OBJET REGLEMENTATIONS. (toutes époques de construction) VENTILATION Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET Lors de travaux de rénovation énergétique ambitieux, visant le niveau Bâtiment Basse Consommation, une attention particulière doit

Plus en détail

MR Modulo MR Mono. Modules de régulation. Tertiaire

MR Modulo MR Mono. Modules de régulation. Tertiaire C O M P O S A N T S A E R A U L I Q U E S MR Modulo MR Mono Modules de régulation Tertiaire 2 MR Modulo MR Mono MR Modulo, MR Mono le bon équilibrage des réseaux aérauliques Pour répondre aux enjeux de

Plus en détail

T.Flow Hygro. Chauffe-eau thermodynamique & Ventilation hygroréglable

T.Flow Hygro. Chauffe-eau thermodynamique & Ventilation hygroréglable T.Flow Hygro Chauffe-eau thermodynamique & Ventilation hygroréglable T.Flow Hygro Jusqu à 75% d eau chaude et ventilation ultra-performant POUR MAISON INDIVIDUELLE ET HABITAT COLLECTIF Production d eau

Plus en détail

Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement

Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement José NAVETEUR (1), Christian BRUSS (2) (1) EDF Département EnerBat - BP 46-77818 Moret-sur-Loing

Plus en détail

HéVéO II FIL. Efficacité LA PERFORMANCE EN TOUTE SIMPLICITÉ VENTILATION DOUBLE FLUX TRÈS HAUT RENDEMENT COMMANDE FILAIRE. 92% certifiée. www.nather.

HéVéO II FIL. Efficacité LA PERFORMANCE EN TOUTE SIMPLICITÉ VENTILATION DOUBLE FLUX TRÈS HAUT RENDEMENT COMMANDE FILAIRE. 92% certifiée. www.nather. LA PERFORMANCE EN TOUTE SIMPLICITÉ Efficacité 92% certifiée VMC HéVéO II FIL VENTILATION DOUBLE FLUX TRÈS HAUT RENDEMENT COMMANDE FILAIRE certifi ée www.nather.fr HéVéO II FILAIRE certifi ée La centrale

Plus en détail

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur.

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur. La ventilation en rénovation r : Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur Octobre 2010 Introduction Il s agit de présenter ici le point de vue d un maître

Plus en détail

AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION

AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION Formation L énergie dans les bâtiments durables Bruxelles Environnement AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION Jonathan FRONHOFFS CENERGIE Objectifs de la présentation Identifier les principaux

Plus en détail

Les centrales multifonctions. Caractéristiques des offres. Dossier de veille réalisé par Energie Information services

Les centrales multifonctions. Caractéristiques des offres. Dossier de veille réalisé par Energie Information services Les centrales multifonctions Caractéristiques des offres Dossier de veille réalisé par Energie Information services Les centrales multifonctions Caractéristiques des offres Présentation et contexte Ce

Plus en détail

Présentation ETS5. Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires. L efficacité énergétique

Présentation ETS5. Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires. L efficacité énergétique Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires L efficacité énergétique Présentation ETS5 16 octobre 2014 Lyon / 10h Les Enjeux Enjeux du bâtiment de demain Le Bâtiment

Plus en détail

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier > Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier Conseil Le conseil auprès : - Des investisseurs - Des installateurs - Des architectes et bâtisseurs Etude Une étude personnalisée pour

Plus en détail

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble?

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? 1 AUJOURD HUI Tout concourt à des solutions efficientes de confort, à faible impact environnemental et au développement durable. 2 La

Plus en détail

TD de thermique de l habitat 1

TD de thermique de l habitat 1 TD de thermique de l habitat 1 - Td 3-1 Etude des déperditions d un pavillon F3 On étudie le pavillon F3, situé à Blois (41) dont le plan de masse est donné ci-dessous. La ventilation de ce pavillon est

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés!

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Damien MONOT Conseiller technique Contexte 1. Contexte mondial - Le réchauffement de la planète - dérèglement

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

PREBAT Intégration des systèmes de ventilation double flux en maisons individuelles

PREBAT Intégration des systèmes de ventilation double flux en maisons individuelles PREBAT Intégration des systèmes de ventilation double flux en maisons individuelles Partenariat Coordinatrice = Magali Bontron Experts = Guillaume Chanut Anthony Auvergnon Partenaires = Jean Michel Legros

Plus en détail

Fiches pratiques. La ventilation performante. Principe de fonctionnement. Gérer - Informer - Préserver - Économiser

Fiches pratiques. La ventilation performante. Principe de fonctionnement. Gérer - Informer - Préserver - Économiser Membre du réseau rénovation info service Fiches pratiques Gérer - Informer - Préserver - Économiser La ventilation performante La ventilation a pour vocation à renouveler l air des logements et améliorer

Plus en détail

Généralités Caractéristiques de construction Caractéristiques techniques Utilisation VENTILATION ASSERVIE À L HYGROMÉTRIE MRA H

Généralités Caractéristiques de construction Caractéristiques techniques Utilisation VENTILATION ASSERVIE À L HYGROMÉTRIE MRA H Généralités Caractéristiques de construction Caractéristiques techniques Utilisation VENTILATION ASSERVIE À L HYGROMÉTRIE MRA H Généralités PRINCIPE Le Module de Régulation Asservi Hygro (MRA H) est un

Plus en détail

La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques

La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques CETE Méditerranée Jean-Alain Bouchet 10 mars 2011 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Plan de l exposé

Plus en détail

Présentation STD / Thermographie / Infiltrometrie

Présentation STD / Thermographie / Infiltrometrie Présentation STD / Thermographie / Infiltrometrie MÉMOIRE TECHNIQUE COMBIOSOL Juillet 2011 Un bâtiment basse consommation d énergie ne se comporte pas comme les bâtiments traditionnels. Aussi, une modélisation

Plus en détail

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 1 - PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. - DESCRIPTION DU SITE. - BILAN DES MESURES DEPUIS

Plus en détail

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Gamme L É N E R G I E E S T N O T R E A V E N I R, É C O N O M I S O N S - L A. * La culture du Meilleur Pour le chauffage et l eau chaude sanitaire des maisons

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

«VENTILATION PERFORMANTE, DOUBLE FLUX OU MODULEE EN FONCTION DE L OCCUPATION»

«VENTILATION PERFORMANTE, DOUBLE FLUX OU MODULEE EN FONCTION DE L OCCUPATION» 1 «VENTILATION PERFORMANTE, DOUBLE FLUX OU MODULEE EN FONTION DE L OUPATION» ontexte et Enjeux Une installation de ventilation performante est une installation qui apporte le débit d air hygiénique aux

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

ENVIRODEBAT : LA VMC DOUBLE- FLUX ET SES ALTERNATIVES INTRODUCTION: LA VMC DOUBLE FLUX

ENVIRODEBAT : LA VMC DOUBLE- FLUX ET SES ALTERNATIVES INTRODUCTION: LA VMC DOUBLE FLUX ENVIRODEBAT : LA VMC DOUBLE- FLUX ET SES ALTERNATIVES INTRODUCTION: LA VMC DOUBLE FLUX Karine Pellerey BET ADRET 09/04/15 Pourquoi ventiler les bâtiments? Pour évacuer l humidité de l air et éviter les

Plus en détail