Concours «Contes & Nouvelles du XXI siècle» Printemps 2010 J. W. Classe de 5 F Collège Pierre Mendès France JACOU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Concours «Contes & Nouvelles du XXI siècle» Printemps 2010 J. W. Classe de 5 F Collège Pierre Mendès France 34 830 JACOU"

Transcription

1 Concours «Contes & Nouvelles du XXI siècle» Printemps 2010 J. W. Classe de 5 F Collège Pierre Mendès France JACOU professeur : Christine Marichy

2 Mme Boiser, professeur de mathématiques et professeur principal de la classe de 5 6, retardée par le précédent conseil de classe, entre dans la salle. Elle s assied, ouvre un dossier et annonce : «Bonjour à tous, commençons le conseil de classe du second trimestre». M. Berthi, le principal du Collège des Cigales, affiche les histogrammes et les professeurs commentent les résultats des élèves. Juliette et Jean-Charles, les délégués, notent les mentions et les appréciations de leurs camarades pendant environ trois-quarts d' heure. Vient le tour de Jean-Charles. Mme Boiser dit : «Jean-Charles Valeau! bonne participation, travail sérieux et régulier, félicitations.» Les professeurs acquiescent. Le jeune homme n'est pas peu fier, il esquisse un sourire peu modeste, et joue à faire tourner sur le lobe de son oreille sa boucle, un rubis. «Léo-Paul Wolof : résultats très décevants par manque de concentration et de travail, sauf en technologie. Vous devez réagir immédiatement. Mise en garde travail». L appréciation de Mme Boiser est justifiée : histogramme bas. Notes catastrophiques. M. Berthi demande aux professeurs si cet élève ne mériterait pas une mise en garde conduite. Il donne ensuite la parole à Juliette qui tenait poliment son doigt levé : «Il vaudrait mieux ne pas être trop sévère! Je le sais, il veut s améliorer! Et je vous le dis : il travaille. Deux mentions négatives seraient trop décourageantes.» Mme Boiser déclare : «D accord nous ne lui donnerons pas de mise en garde conduite. Par contre il doit se ressaisir, et vite!» Jean-Charles marmonne à l'oreille de sa camarade déléguée : «Il mérite des mentions négatives, c est bien fait pour lui, ce black!» Quelques commentaires encore de la part des membres du conseil, puis M. Berthi éteint l ordinateur et déclare que le conseil de classe est achevé. Le lendemain, les élèves de 5 6 sont déjà installés dans la salle de Mme Boiser quand Juliette et Jean-Charles entrent en classe, suivis de Léo-Paul, comme d habitude. «Nous allons faire le compte rendu du conseil de classe en commençant par la fin de la liste!» prévient Mme Boiser. Jean-Charles prend la parole : «Alors : Wolof, des résultats très décevants par manque de travail et de concentration sauf en technologie. Mise en garde travail et comportement.» Juliette rectifie : «Non, cela est faux! Tu n as que mise en garde travail!» puis elle lance un regard mauvais à Jean-Charles. «Ah oui, c est vrai j avais oublié! dédaigne-t-il.» Les délégués de classe finissent alors leur compte rendu. Enfin Mme Boiser reprend son cours. Trente minutes plus tard, la cloche retentit et les élèves sortent. Dans les escaliers, Juliette propose à Léo-Paul son aide pour améliorer ses résultats, ce qu il accepte volontiers. Elle lui sourit, d'un sourire radieux qui éclaire plus encore ses immenses yeux verts qui le fixent, et part rejoindre ses amies. Il est 21h, Léo-Paul vient de finir de manger et s'apprête à aller se coucher. Ça fait maintenant une demi-heure qu'il essaie de s'endormir, mais en vain. Il se rend dans la cuisine pour boire un verre d'eau et en passant dans le couloir, il voit la porte entrouverte de la chambre de Nina, sa demi-sœur. Son ordinateur est allumé. Ce soir, Nina dort chez une amie, il peut donc rentrer dans sa chambre sans qu'elle le sache. Il s'assied devant le clavier, il clique sur l'icône de sa boît s. Il commence à lire ses messages. Est-ce que Juliette lui a parlé de moi aujourd'hui? Il ouvre, impatient, le premier message de Juliette. Il est écrit : «Salut Nina, comment ça va? Je n'ai pas noté les devoirs pour demain en maths, peux-tu me les donner? Merci, bisous à demain! =)»

3 Mince, ça ne parle pas de moi! Bon, je passe à un autre, se dit Léo-Paul. «Coucou!!! je voulais juste prendre de tes nouvelles parce que tu n'étais pas là aujourd'hui. Es-tu malade?» Toujours rien. Bon tant pis, Léo-Paul se rend dans la cuisine pour boire un verre d'eau et retourne se coucher en espérant que le sommeil viendra cette fois-ci. Dans la cour de récréation, Juliette et Léo-Paul parlent de leur exposé de technologie. Tous les deux sont doués dans cette matière. Jean-Charles est jaloux de les voir parler ensemble parce qu'il apprécie beaucoup la demoiselle. Il souhaitait être avec la belle Juliette pour préparer ce travail, malheureusement pour lui le professeur, M. Hiférique, a décidé que Juliette travaillerait avec Léo-Paul. Il leur a précisé que le sujet portait sur les composants d'un ordinateur. La jeune fille et le garçon commencent une discussion à propos de cet exposé : «Tu penses que le père Hiférique a fait exprès de nous mettre ensemble? demande Léo-Paul. - Je ne crois pas, mais pour faire ce travail je peux questionner mon père qui s'y connaît en informatique, propose Juliette. - Pas besoin! Tu as devant toi un as de cette super machine, rétorque Léo-Paul, de plus j'ai un livre sur les différentes parties d'une station de travail. - Je sais que tu es doué en informatique, au conseil de classe, les professeurs ont remarqué que c'était ta seule moyenne satisfaisante. Mais je ne savais pas que tu aimais la lecture, répliqua Juliette. - Même si je m'instruis en lisant des livres, affirme-t-il, mes notes restent médiocres. - Ne t'inquiète pas, ton comportement est exemplaire, le console Juliette. - Merci de me remonter le moral, c'est gentil, dit Léo-Paul. - De rien, répond Juliette.» Le jeune homme lui propose de venir faire l'exposé chez lui. Elle approuve cette idée. Il lui demande si elle est disponible le premier mercredi des vacances. Juliette conclut que le rendez-vous lui convient. La cloche annonçant la fin des cours, et en plus le début des vacances, retentit dans le collège. Dans la classe de M. Hiphérique tous les élèves s empressent de ranger leurs affaires dans leur sac. Juliette et Léo-Paul sortent ensemble du collège et se donnent rendez-vous pour le mercredi. Une fois chez lui, Léo-Paul dit bonjour à sa famille d accueil. «Va chercher ta sœur, lui demande sa mère, il faut que je l amène à son cours d équitation». Sa soeur travaille à l ordinateur, et elle est tellement pressée d aller à son cours qu'elle néglige de fermer sa session, et sa boîte mail. Léo-Paul ne manque pas de le remarquer et s empresse de regarder si Juliette a envoyé des messages : il constate que non. Il va dans sa chambre, sans rien éteindre, mais soudain un bruit l arrête : un nouveau message est arrivé. Il retourne voir et il constate, heureux, que c est Juliette qui écrit à Nina. Il est écrit qu elle était contente de faire l exposé de technologie avec Léo-Paul car en plus d être poli et gentil, il est mignon! Il referme le message, le sourire aux lèvres, il marque le message comme non lu pour que sa sœur ne se doute de rien. Toujours avec le sourire, il retourne dans sa chambre et ferme la porte ; avec le sourire, s allonge sur son lit, Et un cri de joie retentit dans sa chambre. Le réveil de Léo-Paul sonne, son beau rêve prend fin et, à son grand désespoir, les vacances ne commencent pas mais se terminent. Il arrive au collège, comme d habitude, la sonnerie retentit et il se rend au cours de technologie. A sa grande surprise, le dernier rang qu il occupe tout le temps à cause de sa couleur est, cette fois, occupé par une très jolie fille

4 qui ressemble étrangement à cette Juliette qui était dans son rêve. Il va se placer près d elle, cette dernière se décale. A première vue, elle a l air gentille. Léo-Paul ne voulait se risquer à lui adresser la parole : il a tellement l habitude qu on le repousse. M. Hiphérique annonce d'une voix tonitruante que tous les élèves devront faire, par binômes, un exposé sur le fonctionnement d un ordinateur. «Mais avant tout, déclare-t-il avant que la classe ne discute, je vous présente votre nouvelle camarade. Elle vient d emménager ici, elle s appelle Julie, elle habitait à Lyon. Soyez gentils avec elle et facilitez son intégration dans le collège. Maintenant vous avez 5 minutes pour faire vos groupes, après c est moi qui choisis.» Comme d habitude Léo-Paul se retrouve tout seul... mais Julie aussi est toute seule. M. Hiphérique leur dit qu ils feront l exposé ensemble. Léo-Paul se rend chez Julie afin de préparer ledit exposé. Ils commencent leurs recherches sur internet. Et s'il existait un cours sur le site du collège? Ils affichent la page d'accueil, recherchent «Technologie 5ème», et à leur grande surprise, ils voient s'afficher une liste de noms et des notes, des notes! Bastien Dubout est en 3ème, c'est un bon élève, et en effet, les notes affichées sont excellentes. «Non! Nous sommes dans Masternotes! crie Julie». Et soudain s'affiche une vignette PIRATAGE INFORMATIQUE Ils prennent peur, et éteignent aussitôt l'ordinateur. Le lendemain soir, Julie se rend chez Léo-Paul pour avancer leur travail et elle le retrouve tout excité par sa nouvelle trouvaille. Il décide de retourner sur le site du collège. Mais il fait une faute de frappe! et tombe sur un site des plus étranges. En haut de la page on peut lire «Projet Spécial Sénégal». Cela intéresse forcément Léo-Paul qui en est originaire, comme le prouvent les nombreux posters de Akon qui décorent les murs de sa chambre. Il lit la totalité des pages de cet étrange site avec Julie. Ils apprennent que des hommes d'affaire veulent détruire le Sénégal et se disent que ce n'est pas possible. Mais ils se disent aussi qu'ils feraient mieux d'oublier. Le lendemain, Léo-Paul a la curieuse impression de vivre à nouveau exactement la journée de la veille. Donc, il s'assied devant l'ordinateur : il pourrait éviter la faute de frappe commise! mais là, il se dit qu'il faut réagir, alors il reproduit cette même faute : c'est fantastique, le site est toujours accessible. DESTRUCTION DU SENEGAL MENE PAR LE GENERAL VALEAU Date début de l'apocalypse sénégal : -28/05/2010 Date limite d'extermination du pays : -01/01/2011 «On dirait qu'il s'agit de quelqu'un de la famille de Jean-Charles... observe Julie». Léo-Paul ne dit rien. Il regarde les plans d'extermination des Sénégalais. Il souhaite réagir mais que peut-il faire du haut de ses treize ans? Il regarde plus en détails et remarque que sa ville natale, Tambacounda, est la principale cible de l'attaque. Un sentiment de rage s'empare de lui. «Je pense que l'on peut réagir : on va mettre le site sens dessus dessous. Ca va les mettre en rogne. Il faut sauver mon Sénégal.»

5 Léo-Paul comprend que son pays d'origine, va peut-être disparaître s'il n'intervient pas. «Es-tu sûr que c'est à nous de nous en occuper? l'interroge Julie. - Mais qui veux-tu qu'on prévienne? Personne ne nous croira, nous ne sommes que des enfants! réplique Léo-Paul. - Mettons au courant le professeur de technologie, dit Julie. - Non, nous n'avons qu'à pirater le site pour qu'il ne soit plus opérationnel, désapprouve le garçon. - D'accord, mais je ne pense pas que cela les arrêtera, juge la demoiselle.» Léo-Paul pianote avec une remarquable vélocité sur le clavier. Inutile d'essayer de trouver un code, il faut entrer dans le programme. Les lettres affichées à l'écran lui brûlent les yeux, elles rougeoient. Est-ce sa rage qui provoque ce mirage? Il croit deviner en filigrane, s'animant en fond d'écran, le visage de Jean-Charles, qui rit, rit à gorge déployée d'un rire sarcastique et le fixe d'un regard aussi flamboyant que le rubis qu'il porte à son oreille gauche. Léo-Paul sent alors la main rassurante de Julie se poser sur son épaule. Elle le regarde tendrement, de ses vastes yeux vert tendre. «Regarde, là, l'icône qui clignote. On dirait un portrait miniature d'hiphérique! Je clique? demande le jeune homme.» La main de Julie s'est posée sur la sienne, et... clic. Clic! Sur le rubis, oreille gauche de l'image de Jean-Charles qui lentement s'estompe et s'évanouit pour laisser place à une série de lettres et chiffres, pictogrammes des codages informatiques. Et clic. Julie et Léo-Paul se sourient. A quatre mains, comme s'ils jouaient du piano, une sonate, un peu au hasard de ces formules hermétiques, ils dactylographient quelques lettres : «rogramme P destruction E sngal RI oprationnel P dclenchement HE 28 R mai I 2010 Q parnral U Valeau E» Léo-Paul et Julie se regardent : ils ont réussi! Le Sénégal est sauvé. Ils pleurent, s'embrassent et rient. * * * Julie lève les yeux, et pose son regard sur les visages ébahis, émerveillés, de ses trois petits-enfants quarterons aux yeux verts, Julie-Ata, Paul-Solal, et Léo-Silly. «Mamie, elle est belle ton histoire! s'exclame Julie-Ata. Tu as beaucoup d'imagination, tu devrais écrire des livres. -Mais votre grand-mère n'a fait que vous raconter une histoire vraie, bien vraie, intervient Léo-Paul en entrant dans la case.» Il s'approche de son épouse, la prend tendrement dans ses bras et pose un délicat baiser sur son front. «Dépêche-toi, nous sommes attendus à Kédougou pour le concert de Tiken Jah Fakoly, ne soyons pas en retard, ne laissons pas attendre nos amis. Soyez bien sages les enfants, vos parents seront de retour dans une demi-heure seulement. Et n'oubliez pas : vous ne vous connectez pas sur vos ordinateurs en leur absence.»

6 Notes : 1 - Le texte de la page 5 est en alphabet Marlett. Si on le transpose en Arial, on obtient ce texte : «Programme P destruction E sénégal RI opérationnel P déclenchement HE 28 R mai I 2010 Q par Général U Valeau E» Excellente idée des élèves, ainsi que celle des lettres intercalées, formant PERIPHERIQUE, jeu de mots sur le nom de leur professeur d'informatique. 2 Léo-Paul est un hommage à Léopold Sedar Senghor.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre»

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» Il est 7h du matin, mon réveil sonne, je n'ai aucune envie d'aller en cours. Malgré tout, je me lève, je pars prendre mon petit déjeuner,

Plus en détail

Ecole Niveau. Nous vous remercions pour votre participation.

Ecole Niveau. Nous vous remercions pour votre participation. Ecole Niveau Le maire de Brest souhaite mieux connaître les enfants de la ville. Il veut savoir si vous vous plaisez à Brest, si vous connaissez les loisirs, activités que vous pouvez faire, si vous savez

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche?

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Texte : Lydia Heller Rédaction : Maja Dreyer Adaptation : Julien Méchaussie Introduction Bonjour et bienvenue dans notre série d émissions

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris

Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris Tu parles de toi, de tes goûts. Tu lis BD. Tu fabriques un poster pour te

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

❶ Écris le nom des auteurs de cette histoire. ❷ Écris le nom de l illustratrice. ❸ Comment se prénomme le personnage principal de cette histoire?

❶ Écris le nom des auteurs de cette histoire. ❷ Écris le nom de l illustratrice. ❸ Comment se prénomme le personnage principal de cette histoire? Léo adore sa maitresse. Surtout quand elle lui frotte la tête en disant : Bravo Léo, tu as encore bien travaillé. Il adore. Pour demain, elle a demandé à chacun de ses élèves de rapporter un objet ancien.

Plus en détail

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe.

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. Une belle rencontre La vie d'elise Chapitre 1 Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. J'habite à Lyon dans un appartement à deux kilomètres du

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Questionnaire 6-12 ans

Questionnaire 6-12 ans N D IDENTIFICATION DE LA FAMILLE : E Questionnaire 6-12 ans Protocole de passation : Lorsque la réponse de l enfant est suggérée ou influencée par une autre personne présente (parent, frère ou sœur.),

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Newsletter 1. «Un jour en France» Dupeuble Lucie

Newsletter 1. «Un jour en France» Dupeuble Lucie Newsletter 1 «Un jour en France» Dupeuble Lucie Aujourd'hui, je suis au collège Val d'argent à St Foy l'argentière, en 3emeC. Cela fait deux ans que j'ai commencé le cinéma mais un an avant j'avais déjà

Plus en détail

Institut Supérieur des Langues Université de Damas

Institut Supérieur des Langues Université de Damas Institut Supérieur des Langues Université de Damas Texte 1: Chère Josette, Il a de grands yeux bleus et une mèche blonde qui lui tombe sur le front. Il s appelle Alain, Alain et Aline, c est joli, n est-ce

Plus en détail

ENTRE LES MURS : L entrée en classe

ENTRE LES MURS : L entrée en classe ENTRE LES MURS : L entrée en classe Réalisation : Laurent Cantet Production : Haut et Court Genre : comédie dramatique Adaptation du livre «Entre les murs» de François Bégaudeau, éditions Gallimard 2006.

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce 5 à 8 ans Amorce «Ça a quel goût, une petite fille? demande le bébé crocodile. Écœurant et sucré», lui répond son papa Pour en être certain, bébé croco part en expédition chez sa jeune voisine. Elle est

Plus en détail

UNITÉ 8. Les adolescents et leur cher téléphone. Bon Courage! Vol. 2

UNITÉ 8. Les adolescents et leur cher téléphone. Bon Courage! Vol. 2 Les adolescents et leur cher téléphone La plupart des ados en France (70 % des ados de plus de 12 ans ont un téléphone portable et 95 % des 15-17 ans sont équipés) se sent complètement perdue sans le téléphone.

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Les enfants et la sécurité alentour des. Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens.

Les enfants et la sécurité alentour des. Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens. Les enfants et la sécurité alentour des Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens. Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens. Qu est-ce que ton chien aime faire avec toi? Qui

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

O I L V I E V R AIME SA FM

O I L V I E V R AIME SA FM OLIVER AIME SA FM «Les livres «Oliver l enfant qui entendait mal» et «Oliver aime sa FM» sont dédiés à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à notre famille, à nos amis et aux professionnels qui s

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Alice s'est fait cambrioler

Alice s'est fait cambrioler Alice s'est fait cambrioler Un beau jour, à Saint-Amand, Alice se réveille dans un hôtel cinq étoiles (elle était en congés). Ce jour-là, elle était très heureuse car elle était venue spécialement ici

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Est-ce que tu beaucoup? A. court B. cours C. courez -Est-ce qu'il aime courir? -Oui, il fait du tous les jours. A.

Plus en détail

Encourager les comportements éthiques en ligne

Encourager les comportements éthiques en ligne LEÇON Années scolaire : 7 e à 9 e année, 1 re à 3 e secondaire Auteur : Durée : HabiloMédias 2 à 3 heures Encourager les comportements éthiques en ligne Cette leçon fait partie de Utiliser, comprendre

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir...

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir... Les trois groupes de verbes 1er groupe : tous les verbes terminés par er (chanter,manger, tomber, laver...) sauf aller qui est irrégulier 2ème groupe : tous les verbes terminés par ir (finir, agir, réfléchir

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine.

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine. Bonjour, chers lecteurs et lectrices. Voici votre 2 ème numéro du Romane Actu, et à mon avis ce bimensuel est assez réussi. Mais vous n avez encore rien vu ce numéro est plus grand que le précédent, car

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Unité 1. Au jour le jour

Unité 1. Au jour le jour Unité 1 Au jour le jour PARTIE 1 A Le français pratique Activité 1 Les parties du corps Identifiez les parties du corps puis faites correspondre les expressions 1 4 a Je mange b Je cours 2 5 c Je joue

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

Navigation dans Windows

Navigation dans Windows Cours 03 Navigation dans Windows Comme je le disais en introduction, notre souris se révèle plus maligne qu'elle n'en a l'air. À tel point qu'il faut apprendre à la dompter (mais c'est très simple, ce

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

Rendez-vous avec un nez!

Rendez-vous avec un nez! Rendez-vous avec un nez! Dans de nombreux esprits, le monde du parfum est une spécialité française. Mais qui sont donc les magiciens qui créent ces élixirs qui nous enivrent? Cette fiche dresse le portrait

Plus en détail

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce]

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce] LBE Informatique et Internet - Episode 4 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur (voix d ordinateur), expert (voix

Plus en détail

Rebecca Léo Thomas Gaspard

Rebecca Léo Thomas Gaspard Parfois on va à l'école parce que nos parents n'ont pas le temps, ou sinon nos parents ne savent pas tout. On va à l école pour avoir un bon métier et une belle maison, pour développer notre intelligence,

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» AUTEUR : Chrispin Mwakideu EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste

Plus en détail

Unité 1. Au jour le jour

Unité 1. Au jour le jour Unité 1 Au jour le jour PARTIE 1 A Le français pratique Activité 1 Les parties du corps Identifiez les parties du corps puis faites correspondre les expressions Unité 1 Partie 1 e d a 1 f 4 a Je mange

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES

LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES Feuilleton : Auteur : Rédaction : L HISTOIRE DE DEUX JEUNES QUI ONT REUSSI, A PARTIR DE LEUR ARGENT DE POCHE Frédéric GAKPARA

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Le football en Afrique beaucoup plus qu'un jeu»

LEARNING BY EAR. «Le football en Afrique beaucoup plus qu'un jeu» LEARNING BY EAR «Le football en Afrique beaucoup plus qu'un jeu» ÉPISODE QUATRE : «Le football est à tout le monde» AUTEUR : Chrispin Mwakideu RÉDACTION : Ludger Schadomsky, Maja Braun Liste des personnages

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

Bel-Ami. Niveau 2. Lectures ELI Seniors A2. Guy de Maupassant

Bel-Ami. Niveau 2. Lectures ELI Seniors A2. Guy de Maupassant Niveau 2 Lectures ELI Seniors A2 Guy de Maupassant Bel-Ami P 8-9 1 1 Parce que l histoire racontée se passe dans la réalité du moment. 2 La III e République. 3 Jules Ferry. 4 Jules Ferry est chargé de

Plus en détail

LA PLAGE BLANCHE SCENARIO ET DIALOGUES: GILLES GLEIZES UN FILM COURT AVEC : MIREILLE PERRIER ROGER MIREMONT EMMANUEL GUTTIEREZ GILLES GLEIZES

LA PLAGE BLANCHE SCENARIO ET DIALOGUES: GILLES GLEIZES UN FILM COURT AVEC : MIREILLE PERRIER ROGER MIREMONT EMMANUEL GUTTIEREZ GILLES GLEIZES LA PLAGE BLANCHE SCENARIO ET DIALOGUES: GILLES GLEIZES UN FILM COURT AVEC : MIREILLE PERRIER ROGER MIREMONT EMMANUEL GUTTIEREZ GILLES GLEIZES SYNOPSIS Une femme de lettres rencontre un homme qui ressemble

Plus en détail

************************************************************************ Français

************************************************************************ Français Ministère de l Education Centre National d innovation Pédagogique et de Recherches en Education Département d Evaluation ************************************************************************ Français

Plus en détail

Compte rendu : Entretiens Utilisateurs

Compte rendu : Entretiens Utilisateurs Compte rendu : Entretiens Utilisateurs Entretien 1 : Yvan Quelle est votre tranche d âge Celle de vos parents et grands-parents Yvan : < 60 ans, Mère : environ 50 ans, Grand-mère : environ 80 ans Combien

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école Est-ce que je suis prêt ou prête? C est sûrement une des questions que tu te poses! Voici une activité qui te permettra de savoir où tu en es dans ton cheminement. Ma future école Je connais le nom de

Plus en détail

S ickness Impact Profile (SIP)

S ickness Impact Profile (SIP) Nom : Prénom : Date de naissance : Service : Hôpital/Centre MPR : Examinateur : Date du jour : Étiquettes du patient S ickness Impact Profile (SIP) Il présente le même problème de droit d auteur (pour

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda» AUTEUR : Chrispin Mwakideu LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda» EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste des personnages

Plus en détail

Mots interrogatifs. Quand,comment,pourquoi,qui... sont des mots interrogatifs qui servent à introduire une phrase interrogative.

Mots interrogatifs. Quand,comment,pourquoi,qui... sont des mots interrogatifs qui servent à introduire une phrase interrogative. 1 Mots interrogatifs Quand,comment,pourquoi,qui... sont des mots interrogatifs qui servent à introduire une phrase interrogative. ous pouvons principalement les classer en 3 groupes. *Les adjectifs interrogatifs

Plus en détail

Ecrire le règlement de la classe, de l école

Ecrire le règlement de la classe, de l école Ecrire le règlement de la classe, de l école Objectifs : - prendre part à l élaboration collective des règles de vie de la classe et de l école. - participer activement à la vie de la classe et de l école

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline Fiche 1 Lecture orale 1 Je lis les lettres. c d q t g k s f v z b u è é e h c n k l m u b v S Z Q V T N C D O L P R 2 Je lis des mots outils. dessus dessous devant derrière qui que nous vous mon son pourquoi

Plus en détail

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ Projet d ordinateurs portables pour le personnel professionnel 29 avril 2014 Bonjour, Lors de sa 238 e assemblée générale, l unité syndicale 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ (Syndicat de

Plus en détail

DW Radio Learning by Ear Ordinateurs et Internet Programme 5 Richard Lough. LBE Computers and the Internet - Programme 5

DW Radio Learning by Ear Ordinateurs et Internet Programme 5 Richard Lough. LBE Computers and the Internet - Programme 5 LBE Computers and the Internet - Programme 5 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: John (jeune Garçon) Expert (Voix Off masculine) Béatrice (jeune fille) Aïda (Femme - 30

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

1. Tu... de la musique (ÉCOUTER) 2. Je... content (ÊTRE) 3. Elles... avec nous (VENIR) 4. On... un pull. (METTRE) 5. Tu... de l escalade.

1. Tu... de la musique (ÉCOUTER) 2. Je... content (ÊTRE) 3. Elles... avec nous (VENIR) 4. On... un pull. (METTRE) 5. Tu... de l escalade. 5º E.P. TRABAJO DE VERANO Conjugue les verbes au présent. 1. Tu... de la musique (ÉCOUTER) 2. Je... content (ÊTRE) 3. Elles... avec nous (VENIR) 4. On... un pull. (METTRE) 5. Tu... de l escalade. (FAIRE)

Plus en détail

Où en sommes-nous? Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte.

Où en sommes-nous? Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte. 5 Où en sommes-nous? Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte. Ce module explorera la cinquième stratégie de MENTOR : Où en sommes-nous?

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT DISCOURS DIRECT ET INDIRECT Si vous voulez rapporter les paroles de quelqu un, vous pouvez utiliser le discours direct ou le discours indirect (nous n aborderons pas ici le style indirect libre, qui relève

Plus en détail