Commission ad hoc. Séance du 10 février Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites"

Transcription

1 Commission ad hoc Séance du 10 février Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites La loi n du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites, présentée le 5 septembre aux caisses, a été publiée au Journal Officiel le 21 janvier Le Gouvernement a décidé une réforme qui répond à 3 objectifs : - Assurer la pérennité des régimes de retraite, - Rendre le système de retraite plus juste, - Rendre le système de retraite plus simple et plus lisible pour les assurés. DISPOSITIONS VISANT A ASSURER LA PERENNITE DES REGIMES DE RETRAITE Le titre 1 er de la loi comprend les dispositions visant à consolider la situation financière de notre système de retraite à l horizon 2020 et à garantir sa pérennité financière dans la durée. Par ailleurs, un mécanisme de pilotage du système de retraite est instauré afin de garantir le redressement des régimes de retraite dans la durée et d apporter davantage de visibilité aux assurés. Les mesures d équilibre Augmentation de la durée d assurance tous régimes (art. 2) La durée d assurance tous régimes requise pour l obtention d une retraite à taux plein devrait être relevée au rythme d un trimestre tous les 3 ans pour les générations nées entre 1958 et Elle sera ainsi portée de 41 ans et 3 trimestres (génération 1958 : 167 trimestres) à 43 ans (génération 1973 : 172 trimestres). Année de naissance Nombre de trimestres devant être cotisés ans et 3 trimestres (167 trimestres) ans (168 trimestres) ans et 1 trimestre (169 trimestres) ans et 2 trimestres (170 trimestres) 1

2 ans et 3 trimestres (171 trimestres) 1973 et les générations suivantes 43 ans (172 trimestres) La fixation de la durée d assurance applicable aux différentes générations donne de la visibilité sur les conditions de départ à la retraite. En effet, elle remplace la fixation de la durée chaque année par décret, source d incertitude et de difficulté d anticipation de leur situation par les assurés, par une disposition législative directement lisible par les assurés de toutes les générations. Ces dispositions s appliquent au régime général ainsi qu aux régimes de retraite des fonctionnaires, des ouvriers des établissements de l Etat et des exploitants agricoles. En application de l article 12 du règlement du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF, prévoyant que le nombre de trimestres requis pour obtenir le pourcentage maximum de pension évolue comme la durée des services et bonifications exigée des fonctionnaires de l Etat, cette mesure d allongement de la durée d assurance sera appliquée au régime spécial selon un calendrier qui lui est propre. Le Gouvernement doit remettre au Parlement, avant le 1 er janvier 2015, un rapport étudiant l opportunité de ramener l âge de départ à la retraite à taux plein de 67 ans à 65 ans. Décalage de la revalorisation des pensions au 1 er octobre (art. 5) La revalorisation annuelle du niveau des pensions en fonction de l inflation aura lieu au 1 er octobre et non plus au 1 er avril. Toutefois, la revalorisation annuelle sera maintenue au 1 er avril pour les pensions d invalidité, l ASI (allocation supplémentaire d invalidité), l ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées) et les rentes AT/MP. Inclusion des majorations de pension pour enfants dans l assiette de l impôt sur le revenu En application de l article 5 de la loi de Finances pour 2014, les majorations de pensions des retraités ayant élevé 3 enfants ou plus, qui étaient exonérées d impôt sur le revenu, entrent désormais dans le revenu imposable comme les pensions. S agissant d une mesure fiscale, elle concernera tous les contribuables, sans distinction de leur régime de retraite. Augmentation des cotisations Les cotisations des actifs et des entreprises sont augmentées dans la même proportion. Tous les régimes sont concernés. En 2014, la hausse est de 0,15 point pour les actifs et les employeurs. Cette hausse devrait être poursuivie de 2015 à 2017 à raison de 0,1 point par an. Le taux des cotisations d assurance vieillesse à la charge des agents de la SNCF a été modifié par le décret du 27 décembre Les taux T1 et T2 à la charge de la SNCF tiendront compte également de cette augmentation. 2

3 Le dispositif de pilotage (art 4) La loi met en place un dispositif de pilotage s appuyant sur le Conseil d orientation des retraites et sur la création d un comité de suivi des retraites. Ce dispositif jouera le rôle de surveillance financière, d observatoire des inégalités générées par le système de retraite et de suivi des dispositifs mis en place pour les corriger. La Commission de garantie des retraites est supprimée et la section du code de la sécurité sociale relative au Comité de pilotage des retraites, mis en place en 2010, est abrogée. DISPOSITIONS VISANT A RENDRE LE SYSTEME DE RETRAITE PLUS JUSTE Prise en compte de la pénibilité au travail (art 7) La loi crée un compte personnel de prévention de la pénibilité dès le 1 er janvier Ce compte, ouvert pour les salariés du secteur privé et aux contractuels de la fonction publique et des régimes spéciaux, exposés à au moins un facteur de pénibilité (parmi les 10 facteurs définis à l article D du code du travail), permettra de cumuler des points en fonction de l exposition : un point par trimestre d exposition et 2 points en cas d exposition à plusieurs facteurs de pénibilité. Le nombre total de points sera plafonné à 100. Les points accumulés sur le compte pourront être utilisés pour : Suivre des formations permettant de se réorienter vers un emploi moins pénible car l objet principal est d aider les salariés à sortir de la pénibilité. Financer un maintien de rémunération lors d un passage à temps partiel. Bénéficier d une majoration de durée d assurance et d un départ en retraite anticipé - l utilisation des points acquis peut intervenir à tout moment de la carrière pour financer un passage à temps partiel ou une action de formation - l utilisation des points acquis peut intervenir à partir de 55 ans pour financer un départ en retraite anticipé Il est crée un fonds géré par un établissement public de l Etat pour le financement du dispositif. Les recettes du fonds sont constituées par une cotisation des employeurs, dont le taux sera fixé entre 0,2% et 1,6% suivant l exposition des salariés aux facteurs de pénibilité. Les salariés régis par le droit public sont expressément exclus de la mesure, de même que ceux relevant des régimes spéciaux (nouvel article L du code du travail). Favoriser l emploi des seniors Extensions de la retraite progressive (art. 18) La loi abaisse la condition d âge à partir duquel les assurés pourront entrer en retraite progressive. Actuellement fixée à l âge légal (62 ans en 2017, pour la génération née en 1955), la condition d âge est abaissée de 2 ans, afin d en favoriser l accès aux salariés ayant commencé à travailler tôt. Ces dispositions ne concernent pas le régime spécial du personnel de la SNCF, aucune retraite progressive n étant prévue par ce régime. 3

4 Harmonisation des règles de cumul emploi retraite (art.19) D une part, la liquidation d une pension, dans n importe quel régime supposera désormais de mettre fin à l ensemble de ses activités. Comme actuellement, il sera possible de reprendre la même activité ou une nouvelle. Lorsque les revenus de l assuré, cumulés à sa pension, dépassent le plafond autorisé, le service de la pension ne sera plus suspendu comme actuellement, mais la pension sera réduite à due concurrence du dépassement (dans des conditions fixées par décret). D autre part, la reprise d une activité ne permettra plus d acquérir de nouveaux droits à retraite (alors qu actuellement, le salarié cumulant une pension de retraite avec un emploi dans un nouveau régime peut acquérir des droits à retraite). Les indemnités de fonctions des titulaires de mandats locaux ne seront pas considérées comme des ressources au sens du cumul emploi retraite. L application de ces mesures est prévue à compter du 1 er janvier 2015 et concerne l ensemble des régimes sauf les titulaires d une pension militaire. Améliorer les droits à retraite des femmes, des jeunes actifs et des assurés à carrière heurtée Pour les femmes Droits familiaux et conjuguaux L article 22 prévoit que le gouvernement remettra au Parlement, dans les 6 mois suivant l entrée en vigueur du texte, un rapport formulant des propositions pour la refonte des majorations de pension pour enfants au-delà de 2020, afin qu elles bénéficient davantage aux femmes qu actuellement et qu elles puissent être attribuées, de manière forfaitaire, à compter du 1 er enfant. L article 23 prévoit de nouvelles règles de coordination à fixer par décret pour l attribution la majoration de durée d assurance pour enfants lorsque les parents sont de même sexe. L article 24 prévoit que le Gouvernement remet au Parlement un rapport étudiant les possibilités de faire évoluer les règles relatives aux pensions de réversion dans le sens d une meilleure prise en compte du niveau de vie des conjoints survivants et d une harmonisation entre les régimes. Validation des trimestres pour les petits temps partiels, qui touchent essentiellement les femmes (art25) Les modalités de validation d un trimestre seront modifiées par décret: Acquisition d un trimestre avec 150 heures Smic de cotisations au lieu de 200, Création d un plafond afin de limiter les effets d aubaine : ne seront prises en compte pour le calcul de la durée que les cotisations portant sur un revenu mensuel inférieur à 1,5 Smic, Report des cotisations non utilisées pour valider un trimestre sur l année suivante. Cette disposition ne concerne pas les régimes spéciaux, dont le mode de validation des trimestres ne repose pas sur les salaires. Elargissement de la retraite anticipée pour carrières longues (Art. 26) 4

5 Concernant les départs en carrière longue, le décret du 2 juillet 2012 élargissant la possibilité de départ à 60 ans, avait déjà ajouté, au titre de la durée réputée cotisée pour les départs en carrière longue, 2 trimestres au titre de la maternité. Tous les trimestres de congé maternité effectués seront réputés cotisés. Cette disposition ne concerne pas le régime spécial. Pour les jeunes Aider les jeunes à racheter leurs périodes d études post bac (art. 27) Les assurés peuvent déjà racheter jusqu à 12 trimestres d assurance au titre des années d études supérieures depuis Le tarif de ce rachat varie selon l âge et le niveau de revenu. Il est cependant relativement élevé pour les jeunes entrant dans la vie active, ce qui le rend très peu attractif. Un tarif préférentiel de rachat de trimestres d études sera ouvert aux jeunes entrant dans la vie active, dans les conditions suivantes : Rachat effectué dans un délai de 10 ans suivant la fin des études, 4 trimestres au maximum seront rachetables à ce tarif, le montant de l aide sera forfaitaire afin d avantager relativement les assurés les plus jeunes et aux revenus les plus faibles lors du rachat. Cette disposition devrait s appliquer au régime spécial. 5 Permettre aux apprentis et aux jeunes en alternance de valider tous les trimestres d apprentissage (art. 27) - L assiette de cotisation des apprentis, qui est actuellement forfaitaire, sera réformée afin de leur permettre de valider à l avenir un nombre de trimestres de retraite correspondant aux nombres de trimestres travaillés - Création d un barème spécifique de rachat de trimestres au titre des années incomplètes pour les personnes en apprentissage dans le cadre de contrats conclus entre le 1 er juillet 1972 et le 31 décembre Cette disposition concerne le régime général et les régimes alignés. Permettre aux étudiants de demander la prise en compte de leurs périodes de stage en milieu professionnel. (article 28) Seules seraient prises en compte les périodes éligibles à la gratification de l employeur, c est-à-dire celles de plus de deux mois. Elles seraient validées sous réserve du versement de cotisations et dans la limite de deux trimestres. Ces deux trimestres seraient retranchés des 12 trimestres maximum susceptibles d être rachetés au titre des années d études supérieures Cette disposition concerne le régime général. Pour les carrières heurtées Prise en compte des accidents de carrière pour les assurés à carrière longue (article 26) Le décret du 2 juillet 2012 a ajouté, au titre de la durée réputée cotisée pour les départs en carrière longue, 2 trimestres de chômage et 2 trimestres au titre de la maternité. Seront réputés cotisés 2 trimestres supplémentaires de chômage et 2 trimestres d invalidité. Ce dispositif ne s applique pas au régime spécial. Validation de périodes de formation professionnelle et de chômage non indemnisé (article 31) A compter du 1 er janvier 2015, toutes les périodes de formation professionnelle (qu elles soient rémunérées par l Etat, la région ou non rémunérées) seront assimilées à des périodes d assurance, dans les mêmes conditions que les périodes de chômage indemnisé : validation d un trimestre pour chaque période de 50 jours de stage. Ce dispositif ne concerne pas le régime spécial.

6 Ouvrir des solidarités nouvelles en faveur des assurés handicapés et de leurs aidants Elargir l accès à la retraite pour les travailleurs handicapés (Art. 36) Actuellement, qu ils s agissent des salariés du secteur privé ou des fonctionnaires, les travailleurs handicapés peuvent liquider leur pension de manière anticipée (55 ans) à condition qu ils remplissent trois conditions cumulatives : Justifier d une durée d assurance minimale, Justifier d une durée d assurance minimale cotisée, Justifier d un taux d incapacité permanente de 80% ou avoir obtenu la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) tout au long de ces durées. Le critère de RQTH a été introduit par la loi du 9 novembre 2010 et la notion de travailleur handicapé doit être entendu au sens de l article L du Code du travail comme «toute personne dont les possibilités d obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l altération d une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique.» L article 36 prévoit, à compter du 1 er février 2014, d abaisser le taux d incapacité permanente de 80% à 50%. Impact sur le régime spécial de retraite du personnel de la SNCF : Concernant le régime spécial de retraite du personnel de la SNCF, le dispositif de départ anticipé pour les agents handicapés est ouvert dès 52 ans et demi. Ces dispositions sont susceptibles d être étendues au régime spécial sous réserve que l article 5 du règlement du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF soit modifié pour prendre en compte le nouveau taux d incapacité permanente de 50% au lieu de 80%. Elargir le champ de la retraite à taux plein dès l âge légal (Art. 37) A compter du 1 er février 2014, l accès à une pension à taux plein sans condition de durée sera ouvert dès 62 ans au lieu de 65 ans pour les assurés justifiant d un taux d incapacité permanente qui sera fixé par décret (50%). Concernant la fonction publique, aucun coefficient de minoration ne sera applicable pour les fonctionnaires handicapés dont l incapacité permanente est au moins égale à un taux fixé par décret.(50%) Dans le régime spécial le coefficient de minoration n est pas applicable aux assurés handicapés seulement s ils bénéficient d une retraite anticipée, liquidée dans le cadre de l article 5 II.4. 3 Allocation de solidarité aux personnes âgées (Art 37 V) L du code de la sécurité sociale est modifié Désormais, les personnes bénéficiant du taux plein en application de l article 37 ci dessus pourront bénéficier de l ASPA dès 62 ans au lieu de 65 ans. Mieux reconnaître les aidants familiaux (Art.38) Au régime général, les aidants familiaux bénéficient de l affiliation gratuite à l Allocation vieillesse des parents au foyer (AVPF) qui leur garantit une continuité dans leurs droits à retraite. La condition de ressources pour en bénéficier sera supprimée à compter du 1 er février Ce dispositif d affiliation gratuite n existe pas au régime spécial. 6

7 Par ailleurs, à compter du 1 er janvier 2015, l article 38 crée une majoration de durée d assurance d un trimestre par période de 30 mois de prise en charge à temps complet et dans la limite de 8 trimestres, pour les aidants familiaux en charge d un adulte lourdement handicapé. Les régimes spéciaux pourront être concernés par cette nouvelle majoration de durée d assurance sous réserve d une modification de la règlementation (article 13 III pour le régime spécial de la SNCF). DISPOSITIONS VISANT A RENDRE LE SYSTEME DE RETRAITE PLUS SIMPLE ET PLUS LISIBLE POUR LES ASSURÉS Le droit à l information Un nouveau service en ligne va être crée pour les assurés leur donnant accès à tout moment à leurs informations retraite. Chaque français aura, avant 2017, un compte individuel de retraite qui lui permettra de connaître ses droits, faire des simulations sur ses pensions et d échanger avec son régime. De plus, l assuré relevant du régime général, du régime des salariés agricoles, du RSI et n aura plus qu une seule demande à faire avec une déclaration en ligne pré remplie. Les régimes spéciaux sont concernés par l extension du droit à l information, mais sont exclus du dispositif de demande unique de pension. Création de l union des institutions et services de retraites Il s agit d une structure de pilotage inter régimes en charge de la coordination des régimes de base et des régimes complémentaires : Union des institutions et services de retraites (UISR qui est un groupement d intérêt public qui, à terme absorbera le GIP). Cette structure inclura l ensemble des régimes pour produire les outils de simplification nécessaires à la bonne relation de l usager avec le système de retraite. Le projet de répertoire de gestion carrière unique (RGCU) est étendu aux régimes complémentaires. Une meilleure coordination inter régimes pour le calcul des pensions des poly-pensionnés Afin de soumettre au même traitement les poly-pensionnés et les mono pensionnés, la pension fera l objet à partir du 1 er janvier 2017 d un calcul unique. Cette disposition concerne uniquement les assurés qui relèvent de régimes à règles comparables c'est-à-dire régime général, RSI et Régime des salariés agricoles (article 43). Les régimes spéciaux ne sont pas concernés. Mutualiser le service des petites pensions Le versement forfaitaire unique (VFU) est abrogé à compter du 1 er janvier 2016 (article 44) et est remplacé par: un dispositif de remboursement de cotisations pour les mono pensionnés ; La possibilité d une mutualisation du service des petites pensions pour les poly-pensionnés de l ensemble des régimes de base. Des conventions de gestion conclues entre les organismes de sécurité sociale pourront prévoir que le régime rémunérant la plus longue durée d assurance verse également les petites pensions (seuil à fixer par décret) pour le compte des autres organismes. Cette mesure entre en vigueur le 1 er janvier 2016 et s appliquent à l ensemble des régimes y compris les régimes spéciaux. 7

CE QUE ÇA CHANGE POUR LES FRANÇAIS

CE QUE ÇA CHANGE POUR LES FRANÇAIS CE QUE ÇA CHANGE POUR LES FRANÇAIS POUR CEUX AYANT EXERCE UN METIER PENIBLE A partir du 1er janvier 2015, le compte personnel de prévention de la pénibilité permettra à près de 5 millions de salariés de

Plus en détail

Allongement de la durée des cotisations Ainsi à partir de 2020, la durée d assurance augmentera d un trimestre tous les 3 ans.

Allongement de la durée des cotisations Ainsi à partir de 2020, la durée d assurance augmentera d un trimestre tous les 3 ans. Pour atteindre 43 ans en 2035 : augmentation des cotisations sociales création d un compte personnel de prévention de la pénibilité corrections de certaines injustices concernant notamment la situation

Plus en détail

Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations.

Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations. 27 août 2013 Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations. Il est aujourd hui confronté à la fois au départ en retraite des générations

Plus en détail

LA LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES

LA LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES Conseil - Experts Pack n N 52 Infodoc Régions LA LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES Document réalisé par le service de consultation téléphonique du Conseil supérieur de l Ordre

Plus en détail

La prise en compte pour la retraite des périodes d interruption d emploi involontaire : évolutions législatives et réglementaires récentes

La prise en compte pour la retraite des périodes d interruption d emploi involontaire : évolutions législatives et réglementaires récentes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

1 AN APRES : BILAN D UNE REFORME DE PROGRES SOCIAL

1 AN APRES : BILAN D UNE REFORME DE PROGRES SOCIAL LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES 1 AN APRES : BILAN D UNE REFORME DE PROGRES SOCIAL Pour les jeunes p.3 Pour les salariés ayant travaillé à temps partiel ou emploi précaire

Plus en détail

Précisions sur le projet de loi concernant la réforme des retraites initié par le gouvernement Ayrault Septembre 2013

Précisions sur le projet de loi concernant la réforme des retraites initié par le gouvernement Ayrault Septembre 2013 Précisions sur le projet de loi concernant la réforme des retraites initié par le gouvernement Ayrault Septembre 2013 Pour combler le déficit de 20,7 milliards d euros prévu en 2020, pour l ensemble des

Plus en détail

«La réforme des retraites en France» Présentation de Gérard Rivière Rencontres de l AFERP1, 18 février 2014, GIE AGIRC-ARRCO

«La réforme des retraites en France» Présentation de Gérard Rivière Rencontres de l AFERP1, 18 février 2014, GIE AGIRC-ARRCO «La réforme des retraites en France» Présentation de Gérard Rivière Rencontres de l AFERP, 8 février 204, GIE AGIRC-ARRCO Ref : 204-7 Le 8 février 204, Gérard Rivière, Directeur de la Caisse Nationale

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 La nouvelle réforme Loi du 20 janvier 2014 Impact pour les chefs d entreprises et pour les salariés 01 La nouvelle réforme des retraites

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013 L assurance retraite en France Armand LOTZER 14/10/2013 La CARSAT d Alsace Moselle : la gestion des prestations d assurance vieillesse près de 5 milliards versés à 685.000 retraités en 2012, dont 22.400

Plus en détail

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012 France France : le système de retraite en 212 Dans le secteur privé, le système de retraite repose sur deux piliers obligatoires : un régime général lié à la rémunération et des dispositifs professionnels

Plus en détail

RETRAITE : CE QUI CHANGE A PARTIR DE 2014

RETRAITE : CE QUI CHANGE A PARTIR DE 2014 RETRAITE NOTE D'INFORMATION N 2014-04 DU 17 FEVRIER 2014 - MAJ LE 03/07/2014 SERVICE STATUTS - REMUNERATION RETRAITE : CE QUI CHANGE A PARTIR DE 2014 REFERENCES Loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant

Plus en détail

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti...

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... FONCTIONNAIRES : FICHE 44 44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... Le principe de calcul de la pension de retraite repose sur trois éléments principaux : le nombre

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES sur la REFORME

QUESTIONS REPONSES sur la REFORME QUESTIONS REPONSES sur la REFORME Age de départ à la retraite Je suis à la retraite. Est ce que je suis concerné par la réforme? Si vous êtes déjà à la retraite. Vous n êtes pas concerné par la réforme.

Plus en détail

Revendications de congrès CFDT

Revendications de congrès CFDT PARIS - UPSM Jeudi 17 Octobre 2013 Revendications de congrès CFDT «Refondation de la répartition» congrès de Lille, «Réforme globale des retraites» congrès de Nantes, ou «Harmonisation et consolidation

Plus en détail

Principaux changements

Principaux changements Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 06.15 du 15/01/15 Principaux changements Les nouveautés au 1 er janvier 2015 Nous vous présentons ci-après les principales mesures à caractère

Plus en détail

LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES

LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES La loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, parue au JO du 10 novembre 2010 introduit de nouvelles dispositions. Le décret n 2003-1306 du 26 décembre 2003 relatif au régime

Plus en détail

Actualité de la retraite

Actualité de la retraite Actualité de la retraite Le 26 Octobre 2015 Thèmes Introduction : présentation du Groupe Audiens 1. Principes généraux de notre système de retraite 2. Les réformes et les modalités de départ en retraite

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Avril 2011 Préparer sa retraite est un exercice déjà compliqué lorsque l on vit en France. Mais lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps,

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

ATELIER RETRAITE 2014 SEANCE D ACTUALISATION

ATELIER RETRAITE 2014 SEANCE D ACTUALISATION ATELIER RETRAITE 2014 SEANCE D ACTUALISATION I- La réforme des retraites 2014 1 - Les mesures impactant les actifs et les employeurs Les cotisations retraite La durée d assurance / taux plein Le départ

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Picardie et Aisne) (17

Plus en détail

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret.

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret. MESURE PRÉVOYANT L'ÉLARGISSEMENT DES POSSIBILITÉS DE DÉPART À LA RETRAITE À 60 ANS Questions-Réponses Décret n 2012-847 du 2 juillet 2012 1 A qui la mesure bénéficiera-t-elle? Cette mesure concerne l ensemble

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées

RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées Fiche n 10 RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées Les personnes handicapées issues du secteur privé et du secteur public depuis la loi du 11 février 2005, peuvent bénéficier de la retraite anticipée

Plus en détail

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Décembre 00 Ce document est proposé à titre d information. En effet, certaines dispositions de la loi portant réforme des retraites,

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. 01 44 90 13 25 Fax 01 44 90 21 81 contact@crpcen.fr PENSION PERSONNELLE CETTE NOTICE N'INTÈGRE PAS LES MODIFICATIONS ISSUES DE LA RÉFORME

Plus en détail

Retraite : ce qui change en 2009

Retraite : ce qui change en 2009 Retraite : ce qui change en 2009 Mars 2009 Exercice déjà difficile lorsque l on vit en France, préparer sa retraite lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps relève souvent du parcours du

Plus en détail

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants 1 Les prestations 2 Les prestations maladie-maternité 1/2 Les prestations maladie en nature (médicaments, honoraires ) sont les mêmes que les

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1531 du 17 décembre 2014 relatif au taux des cotisations d allocations familiales et d assurance

Plus en détail

CONNAISSANCES STATUTAIRES LA REFORME DE LA RETRAITE

CONNAISSANCES STATUTAIRES LA REFORME DE LA RETRAITE CONNAISSANCES STATUTAIRES LA REFORME DE LA RETRAITE La dernière loi portant réforme des retraites est la loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites. Deux

Plus en détail

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général)

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général) Vous êtes à la retraite et vous souhaitez créer une entreprise, les conséquences sur le versement de votre pension et sur votre protection sociale Si vous créez une entreprise, vous serez affilié et cotiserez

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

Retraites : tableau comparatif de la législation actuelle avec la réforme 2013 (Loi N 2014-40 du 20 janvier 2014)

Retraites : tableau comparatif de la législation actuelle avec la réforme 2013 (Loi N 2014-40 du 20 janvier 2014) Annexe 1 Retraites : tableau comparatif de la législation actuelle avec la réforme 2013 (Loi N 2014-40 du 20 janvier 2014) THEMES Législation actuelle Réforme 2013 Principe de répartition Article 1 Durée

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS

LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS Assurance vieillesse de la Sécurité sociale Régimes complémentaires Agirc / Arrco "La réglementation étant susceptible d'évoluer, les données contenues dans le présent

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE FICHE 1 LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60 ans pour les

Plus en détail

Retraite. Principales mesures du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF (applicables jusqu au 31/12/2016)

Retraite. Principales mesures du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF (applicables jusqu au 31/12/2016) Retraite Principales mesures du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF (applicables jusqu au 31/12/2016) Depuis le 1 er juillet 2008, le règlement du régime spécial de retraite du personnel

Plus en détail

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

N 851. Nantes, le 19 juillet 2012. Département des retraites et de l accueil Bureaux 1A et 1B

N 851. Nantes, le 19 juillet 2012. Département des retraites et de l accueil Bureaux 1A et 1B DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE DES RETRAITES DE L'ETAT 10, BOULEVARD GASTON-DOUMERGUE 44964 NANTES CEDEX 9 www.pensions.bercy.gouv.fr Nantes, le 19 juillet 2012 Département des retraites

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2010-1776 du 31 décembre 2010 relatif à l assurance volontaire vieillesse et invalidité et au rachat

Plus en détail

République Slovaque. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels

République Slovaque. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels République Slovaque République slovaque : le système de retraite en 212 Le régime de retraite public lié à la rémunération est analogue à un système à points, avec des prestations qui dépendent du salaire

Plus en détail

CABINET P.BEUGNET MESURES SOCIALES. Rentrée 2015

CABINET P.BEUGNET MESURES SOCIALES. Rentrée 2015 CABINET P.BEUGNET MESURES SOCIALES Rentrée 2015 CABINET P.BEUGNET 2015 CABINET P.BEUGNET 4 RUE APPEL DU 18 JUIN 34560 POUSSAN DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE La Déclaration sociale nominative remplacera

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

Le calcul de la retraite

Le calcul de la retraite Le calcul de la retraite Loi 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites. L légal de départ en retraite Pour prétendre à une retraite CNRACL, il faut avoir accompli 2 ans de services effectifs

Plus en détail

Retraites : tableau comparatif de la législation actuelle avec la réforme 2013 (Loi N 2014-40 du 20 janvier 2014)

Retraites : tableau comparatif de la législation actuelle avec la réforme 2013 (Loi N 2014-40 du 20 janvier 2014) Annexe 1 Retraites : tableau comparatif de la législation actuelle avec la réforme 2013 (Loi N 2014-40 du 20 janvier 2014) THEMES Législation actuelle Réforme 2013 Principe de répartition Article 1 Durée

Plus en détail

La retraite, comment en bénéficier?

La retraite, comment en bénéficier? Salariés agricoles La retraite, comment en bénéficier? Je prépare ma retraite RETRAITE Je suis, salarié agricole cadre ou non cadre Sommaire De quoi est composée ma retraite? p.3 Ma retraite à taux plein,

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail

Direction de la sécurité sociale. Personne chargée du dossier : Huguette Hatil. La ministre des solidarités et de la cohésion sociale

Direction de la sécurité sociale. Personne chargée du dossier : Huguette Hatil. La ministre des solidarités et de la cohésion sociale MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT MINISTERE DES SOLIDARITES ET DE LA COHESION SOCIALE Direction de la sécurité sociale

Plus en détail

Projet de loi garantissant l'avenir et la justice du système de retraites. Exposé des motifs

Projet de loi garantissant l'avenir et la justice du système de retraites. Exposé des motifs Projet de loi garantissant l'avenir et la justice du système de retraites Exposé des motifs Notre système de retraite par répartition est un des piliers du modèle social français, auquel nos concitoyens

Plus en détail

Les retraites du régime des non-salariés agricoles

Les retraites du régime des non-salariés agricoles Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD septembre 2013 Les retraites du régime des non-salariés agricoles Eléments démographiques et financiers de l ensemble des retraités

Plus en détail

La retraite du régime spécial CNRACL

La retraite du régime spécial CNRACL La retraite du régime spécial CNRACL Loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites. Loi n 2011-1906 du 21 décembre 2011, de financement de la sécurité sociale

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ AVENANT N O 1 DU 28 MARS 2007 RELATIF À

Plus en détail

Les droits familiaux dans la fonction publique : réglementation. et évolutions récentes

Les droits familiaux dans la fonction publique : réglementation. et évolutions récentes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 mai 2011 à 9 h 30 «Les redistributions au sein du système de retraite» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Les droits familiaux

Plus en détail

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Claude-Annie Duplat Votre retraite Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Chapitre 4 Le nouveau calcul de la retraite de base La loi d août 2003 portant réforme des retraites

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1688 du 29 décembre 2014 relatif à la mise en œuvre de la réduction générale des cotisations

Plus en détail

La préparation de votre retraite constitue une étape importante de votre vie où vous

La préparation de votre retraite constitue une étape importante de votre vie où vous II - Préparer votre retraite En introduction : La préparation de votre retraite constitue une étape importante de votre vie où vous pouvez faire le point sur les droits obtenus dans les différents régimes

Plus en détail

1. Principe et portée

1. Principe et portée Circulaire n 2014/04 du 06/11/2014 La surcote 1. Principe et portée 2. Conditions d ouverture du droit à surcote 3. Détermination du nombre de trimestres de surcote 4. Calcul du coefficient de surcote

Plus en détail

TITRE I : ASSURER LA PERENNITE DES REGIMES DE RETRAITE... 2 TITRE II : RENDRE LE SYSTEME PLUS JUSTE... 6

TITRE I : ASSURER LA PERENNITE DES REGIMES DE RETRAITE... 2 TITRE II : RENDRE LE SYSTEME PLUS JUSTE... 6 PROJET DE LOI GARANTISSANT L'AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES... 2 ARTICLE 1 : PRINCIPES ET OBJECTIFS DE L ASSURANCE RETRAITE... 2 TITRE I : ASSURER LA PERENNITE DES REGIMES DE RETRAITE...

Plus en détail

La Réforme des retraites 2013

La Réforme des retraites 2013 Validée le 16/01/2014 par le Conseil Constitutionnel (52 articles) Forum ACS Bull du 03 avril 2014 Sommaire Le contexte Les nouvelles dispositions Les mesures de simplification Les mesures de pilotage

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale PROTECTION SOCIALE Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale

Plus en détail

Les retraites dans le secteur privé,

Les retraites dans le secteur privé, 14-19 ACTUALITES 2/12/10 16:58 Page 14 Les retraites dans ING le secteur privé, ce qui va vraiment changer Le Conseil d orientation des retraites a prédit un déficit abyssal de l ensemble des régimes de

Plus en détail

Les facteurs de modulation du montant de pension selon l âge de départ à la retraite et la durée validée en France et à l étranger

Les facteurs de modulation du montant de pension selon l âge de départ à la retraite et la durée validée en France et à l étranger CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2014 à 9 h 30 «Ages légaux de la retraite, durée d assurance et montant de pension» Document n 5 Document de travail, n engage pas le

Plus en détail

Projet de loi garantissant l'avenir et la justice du système de retraites. Exposé des motifs

Projet de loi garantissant l'avenir et la justice du système de retraites. Exposé des motifs Projet de loi garantissant l'avenir et la justice du système de retraites Exposé des motifs Notre système de retraite par répartition est un des piliers du modèle social français, auquel nos concitoyens

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 07.14 23/01/2014 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE

DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE TEXTES Loi n 2004-1484 du 30 décembre 2004 de finances pour 2005 Article 119 :

Plus en détail

ACTUALITE SOCIALE Décembre 2014

ACTUALITE SOCIALE Décembre 2014 ACTUALITE SOCIALE Décembre 2014 EDITORIAL Compte pénibilité, modulation de la cotisation allocations familiales, allègement Fillon, une nouvelle fois refondu et encore plus complexe Un choc de simplification?

Plus en détail

DOSSIER de presse. 16 juin 2010

DOSSIER de presse. 16 juin 2010 DOSSIER de presse Réforme des retraites dans la Fonction publique Sommaire Le relèvement de l'âge de la retraite pour les fonctionnaires et des conditions de durée pour les militaires... Fiche 1 La convergence

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps Le compte épargne temps La loi n 2008 789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail procède à une profonde clarification des modalités de mise en place

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans DOSSIER DE PRESSE Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans 6 juin 2012 Fiche 1 : Présentation de la mesure Fiche 2 : Pourquoi cette mesure? Fiche 3 : Comment s appliquera-t-elle? A qui bénéficiera-t-elle?

Plus en détail

Le projet de loi article par article

Le projet de loi article par article Le projet de loi article par article L article 1er prévoit la mise en place d un Comité de pilotage des organismes de retraite. Sa mission est de s assurer de la pérennité financière des régimes, de l

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

INSTRUCTION N 7 DU 13 MAI 2015 RELATIVE A LA REVALORISATION DE PRESTATIONS DU REGIME DE SECURITE SOCIALE DES MARINS

INSTRUCTION N 7 DU 13 MAI 2015 RELATIVE A LA REVALORISATION DE PRESTATIONS DU REGIME DE SECURITE SOCIALE DES MARINS SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES INSTRUCTION N 7 DU 13 MAI 2015 RELATIVE A LA REVALORISATION DE PRESTATIONS DU REGIME DE SECURITE SOCIALE DES MARINS Textes de référence Articles L. 171-1 et suivants,

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

Retraite additionnelle

Retraite additionnelle Direction Logistique et Prospective Unité Conseil Juridique Référence :. Loi n 2003-775 du 21 août 2003 portant réforme des retraites (article 76).. Décret n 2003-1306 du 26 décembre 2003 relatif au régime

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite.

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite. Fiche n 15 L IRCANTEC Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l Etat, des Collectivités publiques et de leurs établissements, l IRCANTEC a fusionné, en 1971, l IGRANTE et l

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 5 Le droit à

Plus en détail

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948)

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) Médecin Régimes obligatoires Médecin Conjoint collaborateur La retraite : Base (1949) Complémentaire (1949) ASV (1972) La prévoyance : Invalidité-Décès

Plus en détail

Les retraites du régime des Non-Salariés Agricoles Eléments démographiques et financiers au deuxième trimestre 2014

Les retraites du régime des Non-Salariés Agricoles Eléments démographiques et financiers au deuxième trimestre 2014 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL décembre 2014 Les retraites du régime des Non-Salariés Agricoles Eléments démographiques et financiers au deuxième trimestre

Plus en détail

MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES

MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES Les Chèques-Vacances, institués par l ordonnance n 82-283 du 26 mars 1982, sont des titres, de 10 et 20 euros,

Plus en détail

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014.

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Les changements sur la feuille de paie en 2014 2014-01-03 00:00:00 Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Barèmes

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Rhône-Alpes) (6 juillet

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE COMPLEMENTAIRE SUR UN SALAIRE A TEMPS PLEIN Ludivine LEROUX, juriste au sein des équipes du pôle Veille d ADP, nous propose une lecture synthétique des

Plus en détail

CCFP 14 décembre 2015

CCFP 14 décembre 2015 CCFP 14 décembre 2015 Débat annuel sur les orientations de la politique des retraites dans la fonction publique 2 ème thème 1 2 ème thème 2. Une approche de l équité inter-régimes au regard de l impact

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE. Base juridique

NOTE JURIDIQUE. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : Retraite anticipée des fonctionnaires handicapés Base juridique Article L.24

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Les mesures d accompagnement de la réforme prises à la SNCF

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Les mesures d accompagnement de la réforme prises à la SNCF CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 11 février 2009 à 9h30 «Les régimes de la Fonction publique et les autres régimes spéciaux : le point sur les réformes récentes» Document N 10 Document

Plus en détail

Gratification en France

Gratification en France Gratification en France L article L. 124-6 du code de l Education précise expressément que la gratification n a pas le caractère d un salaire au sens de l article L. 3221-3 du code du travail 1. La gratification

Plus en détail

Actualité de la retraite 19/03/2015

Actualité de la retraite 19/03/2015 Actualité de la retraite 19/03/2015 Nos caractéristiques Un groupe de protection sociale «paritaire», à but non lucratif Qui se distingue par : sa vocation professionnelle sa taille humaine son centre

Plus en détail

Présentation du Compte prévention pénibilité

Présentation du Compte prévention pénibilité Présentation du Compte prévention pénibilité 1 Sommaire Le Compte prévention pénibilité Le contexte réglementaire Les facteurs de risque Le dispositif Les mesures particulières L offre de services associée

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail