Réforme des retraites Tout comprendre sur votre relevé de situation individuelle retraite

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réforme des retraites Tout comprendre sur votre relevé de situation individuelle retraite"

Transcription

1 Réforme des retraites Tout comprendre sur votre relevé de situation individuelle retraite

2 Plan de l intervention Quelles questions vous posez vous? Les évolutions de la réforme de 2013 sur les régimes obligatoires Réforme des retraites Mesures coercitives Droit à l information des assurés Les leviers pour vous accompagner 23/01/2014 2/total

3 Constats La conjonction de ces deux paramètres : évolution de l'espérance de vie dégradation du rapport cotisants/retraités a déjà nécessité diverses réformes pour préserver notre système de retraite intergénérationnel par répartition ( réformes 1993, 2003 et 2010) Source : Insee / Cor 3 3

4 Constats Pour rappel, niveaux des retraites en 2010 : 50 % des retraités vivent avec moins de net / mois pension moyenne : brut / mois 10 % des retraités vivent avec moins de 412 / mois 10 % des retraités vivent avec plus de / mois Source : Insee / Cor 4 4

5 Quelles questions vous posez vous? 5

6 Questions que vous vous posez? Suite à la réforme de 2013, vous interrogez sur : L âge légal de départ à la retraite a-t-il été modifié? L'âge de la retraite à taux plein a-t-il été modifié? Suis-je concerné par l'évolution du nombre de trimestres? Quelles pénalités si je n'ai pas les trimestres nécessaires? Comment racheter des trimestres? Est-ce que je pourrai poursuivre mon activité à la retraite? Comment compléter ma retraite? 6 6

7 Objectifs : Vous aider à mieux cerner les effets de cette réforme Vous présenter les moyens pouvez mettre en œuvre sur ce sujet

8 Réformes des retraites et régimes obligatoires : quelles évolutions?

9 Réformes des retraites : quelles évolutions? 1. La réforme de 2013 prévoit de revoir l'âge légal de la retraite de base : oui non L'âge légal a déjà été relevé progressivement de 60 à 62 ans par la réforme de 2010 pour les assurés nés à compter du 01/07/1951 9

10 Age légal suite réforme 2010 et plan de rigueur Assurés nés à compter du Nouvel âge légal de départ Date de départ minimale 01/07/ ans et 4 mois 01/11/ /01/ ans et 8 mois 60 ans et 9 mois 01/09/ /10/ /01/ ans 61 ans et 2 mois 01/01/ /03/ /01/ ans et 4 mois 61 ans et 7 mois 01/05/ /08/ /01/ ans et 8 mois 62 ans 01/09/ /01/ /01/ ans 01/01/

11 Réformes des retraites : quelles évolutions? 2. La réforme de 2013 prévoit de revoir l'âge du taux plein de la retraite de base : oui non - un rapport étudiant l'opportunité de ramener l'âge du taux plein de 67 à 65 ans devra être remis avant le 01/01/ pour rappel, l'âge du taux plein a été progressivement relevé de 65 à 67 ans par la réforme de 2010 pour les assurés nés à compter du 01/07/

12 Age taux plein suite réforme plan de rigueur Assurés nés à compter du Nouvel âge de départ sans décote Date de départ sans décote 01/07/ ans et 4 mois 01/11/ /01/ ans et 8 mois 65 ans et 9 mois 01/09/ /10/ /01/ ans 66 ans et 2 mois 01/01/ /03/ /01/ ans et 4 mois 66 ans et 7 mois 01/05/ /08/ /01/ ans et 8 mois 67 ans 01/09/ /01/ /01/ ans 01/01/

13 Réformes des retraites : quelles évolutions? 3. La réforme pour 2013 prévoit d'augmenter le nombre de trimestres à valider pour percevoir une retraite de base à taux plein : oui non - la durée d'assurance serait relevée d'un trimestre tous les 3 ans pour générations entre 1958 et la durée d'assurance atteindra 43 ans ( 172 trimestres) pour les assurés nés à compter de la décote par trimestres manquants serait en contre partie révisée à la baisse 13

14 Rappel : durée d'assurance pour taux plein suite réforme 2010 Générations Trimestres ou annuités pour taux plein 01/07/1951 au 31/12/ trim soit 40,75 annuités trim soit 41 annuités trim soit 41,25 annuités trim soit 41,5 annuités L'art 17 de la réforme de 2010 avait indiqué que la sécurisation de notre système de retraite par répartition nécessitait de revoir le calendrier d'évolution de la durée d'assurance (décret du 30/12/2010) 14 14

15 Durée d'assurance pour taux plein suite réforme 2013 Générations trimestres ou annuités pour taux plein trim soit 41,5 annuités trim soit 41,75 annuités trim soit 42 annuités trim soit 42,25 annuités trim soit 42,5 annuités trim soit 42,75 annuités 1973 et suivantes 172 trim soit 43 annuités 15 15

16 Réformes des retraites : quelles évolutions? 4. Tous les régimes sont concernés par l'augmentation de la durée d'assurance pour obtenir le taux plein : oui non Régimes concernés : régime général, régime salariés agricoles, régime non salariés agricoles, régime RSI artisans-commerçants, régime professions libérales, régime CNBF, régime public 16

17 Réformes des retraites : quelles évolutions? 5. La réforme prévoit de nouvelles possibilités de rachats de trimestres pour études supérieures : oui non Un tarif préférentiel sera accordé si la demande est effectuée dans un délai de 10 ans suivant la fin des études - 4 trimestres au maximum seraient rachetables - le cout du trimestre serait forfaitaire - cette possibilité sera également accordée aux étudiants ayant travaillés pendant leurs études 17

18 Réformes des retraites : quelles évolutions? 8. Le dispositif de retraite anticipée pour "carrière longue" déjà réaménagé par le décret "Hollande " du 02/07/2012 sera revu : oui non Pour tenir compte de l'allongement de la durée d'assurance devraient être considérés comme cotisés : - deux trimestres supplémentaires en cas de chômage - deux trimestres au titre de l'invalidité - tous les trimestres de congés maternité Effet 01/01/2014 sous réserve de la parution du décret 18

19 Réformes des retraites : quelles évolutions? 9. La réforme prévoit d'augmenter la cotisation vieillesse de base de tous les cotisants: oui non -Le décret du 27/12/2013 augmente de 0,30 % *les cotisations vieillesse dans l'ensemble des régimes de retraite de base -Cette augmentation s'applique : - sur la partie déplafonnée dans le régime général et les régimes alignés - sur la partie plafonnée pour les autres régimes -* 0,20 % pour régime artisans-commerçants - l augmentation de 0,15 % de la part patronale sera compensée par une baisse de la part patronale d allocation familiale à compter du 01/01/

20 Augmentation des cotisations vieillesse de base dans autres régimes Exemple régime des professions libérales : l augmentation ne concernerait que la cotisation portant sur la partie plafonnée donc partie du revenu actuellement < à 85 % du PASS 2013 : 9,75 % 2014 : 10,10 %* + 0,30 % = 10,40 % Remarque : bien qu'ayant signé le décret du 27/12/2013, la CNAVPL n'a toujours pas communiqué sur l'augmentation de la cotisation prévue par celui-ci mais aurait par contre prévu de revoir les tranches de cotisations vieillesse 20

21 Augmentation des cotisations vieillesse de base dans autres régimes Exemple régime des avocats : l augmentation ne porterait que sur la partie plafonnée donc sur la cotisation proportionnelle, dans la limite de 7 fois la première tranche de revenus du régime retraite complémentaire obligatoire 2013 : 2,20 % 2014 : 2,30 % + 0,30 % = 2,60 % Remarque : bien que n'ayant pas signé le décret du 27/12/2013, la CNBF a déjà répercuté l'augmentation de cotisation prévue par celui-ci dans son barème de cotisations prévisionnel pour

22 Réformes des retraites : quelles évolutions? 11. Le Droit à l'information créé par la réforme de 2003 sera revu : oui non L'art 39 de la loi crée un compte individuel de retraite en ligne pour tous les assurés: - consultable à tous moments - permettant de réaliser certaines démarches administratives L'art 27 de la loi crée le GIP UISR ( Union des Institutions et Services de Retraite) qui viendrait remplacer le GIP info retraite à compter du 01/07/2014( modalités à fixer par décret) 22

23 Synthèse réformes passées et évolution de la durée d'assurance pour taux plein Réformes trimestres ou annuités pour taux plein Réforme 1993 Réforme 2010 Réforme 2013 Évolution de 150 à 160 trimestres pour taux plein Évolution de 160 à 166 trimestres pour taux plein Évolution de 166 à 172 trimestres pour taux plein En synthèse entre 1993 et 2013, la durée d'assurance pour taux plein aura progressivement évolué de 150 à 172 trimestres soit 22 trimestres en plus soit 5,5 années supplémentaires pour générations 1973 et suivantes 23 23

24 Synthèse impacts réformes passées Revenu d activité Revenu restant à charge à reconstruire = "Ticket modérateur retraite" Pension de retraite régimes obligatoires après réformes Avant Retraite de base Arrco Agirc

25 Réformes des retraites et Droit à l'information des assurés

26 Synthèse réformes passées et Droit à l'information des assurés Réformes Droit à l'information Réforme 2003 Réforme 2010 Réforme 2013 Mise en place du Droit à l'information Envoie des premiers relevés en 2007 Mise en place de l'entretien personnalisé ( E.I.R ) dés 45 ans Création d'un compte individuel retraite En synthèse entre 2003 et 2013, au fur et à mesure que les réformes ont impactées les droits à retraite, le législateur a mis en place et développé le Droit à l'information pour sensibiliser les assurés quant à leurs droits à retraite

27 Réformes des retraites : quel accompagnement?

28 Sondage Ipsos et Observatoire Français des retraites % désapprouvent l'allongement de la durée de cotisations 87 % sont inquiets pour le montant de leur retraite 67 % sont inquiets pour leur capacité à vivre de manière indépendante à la retraite Source : Ipsos et Observatoire Français des retraites

29 Réformes des retraites : quel accompagnement client? C'est la raison pour laquelle nous mettons à votre disposition : Une approche en cohérence avec le Droit à l'information Une approche différenciante des approches classiques 29

30 Une approche en cohérence avec le Droit à l'information G.I.P info retraite Relevé de Situation Individuelle Estimation Indicative Globale 30

31 GIP INFO RETRAITE : calendrier d'envoi Estimation Indicative Globale Relevé de Situation Individuelle 31

32 Une approche en cohérence avec le Droit à l'information = éviter des pertes de droits Exemple pour 2013 : Générations de clients ayant reçus leurs RIS : générations 1978, 1973, 1968,

33 Une approche différenciante des approches classiques Régimes obligatoires Régimes facultatifs ( art 107 ) Leviers sur régimes de base Motivations et besoins Régimes collectifs Leviers sur régimes complément aires obligatoires Régimes individuels 33

34 Une approche différenciante des approches classiques 34

35 Modèle d accompagnement Retraite à destination des partenaires du groupe AG2R LA MONDIALE G.I.P info retraite Actualité Anticipation des besoins Réaction N 1 Réformes des retraites N 2 Leviers d optimisation des régimes obligatoires N 3 Leviers d optimisation des régimes facultatifs N 4 Stratégie fin de carrières suivi et évolution au fur et à mesure des discussions impact des réformes: nécessité de se constituer un complément à hauteur de 15% de son revenu R.I.S de 35 à 50 ans Rachat de trimestres temps partiel Changement de statut Option régimes complémentaires R.I.S de 35 à 50 ans Art 107 loi 09/11/2010 Art 83, 82, 39 et PERCO Art 154 bis, PERP et ass vie Motivation # réalité E.I.G à partir de 55 ans Cumul emploi-retraite Rachat de trimestres Changement de statut Retraite progressive Liquidation partielle Surcote système paramétrique Conjoncturel jusqu en Structurel (Droit à l information) Structurel 23/01/2014 Direction des Opérations Commerciales- Pôle Conseils 35

36 Les leviers de retraite Leviers sur retraites de base et complémentaires rachats de trimestres changement de statut salariés temps partiels Leviers sur retraites complémentaires obligatoires et réversions options caisses complémentaires 11/2013 Direction des Opérations Commerciales- Pôle Conseils 36/total

37 Leviers sur retraite de base : rachats de trimestres rachat de trimestres "Fillon" régimes général et alignés rachat de trimestres "Fillon" professions libérales rachat de trimestres professions libérales réforme /2013 Direction des Opérations Commerciales- Pôle Conseils 37/total

38 Levier retraite de base et rachat de trimestres Levier rachat de trimestres Loi Fillon 2003 : versement pour années incomplètes ou années d'études (VPLR) régime professions libérales Qui Comment Avantage client Points de vigilance Régime professions libérales Rachat d'années incomplètes auprès du premier régime d'affiliation : 12 trimestres maximum coût : rachat pour taux ou taux et nombre de points en fonction du revenu actuel (7 tranches de cotisations x 2 options) Le rachat permet d'anticiper la retraite de base au taux plein si durée d'assurance requise atteinte( évolution loi Fillon 2003) Le rachat ne peut s'effectuer qu'une seule fois. Si rachat taux et points, le rendement du rachat est lié au rendement des régimes en points 01/2013

39 Levier retraite de base et rachat de trimestres Nouveau levier rachat de trimestres (art 59 réforme des retraite 2010) : régime professions libérales Qui Comment Régime professions libérales (hors CNBF) Racheter les deux premières années d'activité ayant donné lieu avant le 01/01/2004 à exonération de cotisations Coûts et modalités : décret du 29 décembre 2010 Avantage client Points de vigilance Coût du rachat plus faible que rachat Loi Fillon (VPLR) Vérifier le nombre de trimestres manquants Rachat durée uniquement ( trimestres) mais pas rachat de points Possibilité de rachat ouverte temporairement jusqu'au 31/12/ /2013

40 Comparatif rachat de trimestres pour professions libérales : exemple âge 45 ans Possibilités de rachats VPLR Loi Fillon régime général VPLR Loi Fillon régime prof libérale Rachat art 59 réforme des retraite 2010 Cout / trimestre Taux seul : Taux + durée :4 674 Durée seule : Durée + points: Durée seule : 986 (cout maxi : ) Catégories de rachat PERMANENT entre 20 et 64 ans PERMANENT entre 20 et 64 ans TEMPORAIRE Jusqu au 31/12/

41 Rachat de trimestres pour professions libérales Point de vigilance : ce mécanisme de rachat de trimestres particulièrement avantageux par rapport à un rachat de trimestres «Fillon» pour années incomplètes ou années d études supérieures n est ouvert que jusqu au 31/12/

42 Avantages d'un rachat de trimestres Avantages d un rachat de trimestre sur régime de base profession libérale : bénéficier d une retraite de base à taux plein bénéficier d une surcote de 0.75 % pour trimestre supplémentaire en cas de poursuite d activité des l obtention du taux plein 42

43 Avantages d'un rachat de trimestres sur points complémentaires Certaines sections de professions libérales réduisent ou suppriment les abattements pour années anticipées dans le cas ou la retraite de base est débloquée à taux plein la CIPAV supprime l abattement de 5 % pour année anticipée sur les points complémentaires si la retraite de base professions libérales est débloquée à taux plein la CARPIMKO réduit l abattement de 5 à 4 % pour année anticipée sur les points complémentaires si la retraite de base professions libérales est débloquée à taux plein 43

44 Leviers sur retraites complémentaires obligatoires conditions d'anticipation rachats de points rachats d'années rachats d'abattements cotisations facultatives cotisations en classes supérieures Direction des Opérations 44/total 11/2013

45 Levier retraites complémentaires obligatoires : réduction d'abattements Certains de mes clients affiliés à la CARPIMKO peuvent bénéficier de conditions de liquidation améliorées depuis le 01/01/2007 Qui CARPIMKO Comment L'abattement par année d'anticipation est passé de 5% à 4% + 0,25% par trimestre manquant par rapport au nombre de trimestres requis Avantage client Point de vigilance Gain maximum = une année d anticipation Vérifier le nombre de trimestres manquants pour obtenir une retraite de base à taux plein à 60 ans. 01/2013

46 Levier retraites complémentaires obligatoires : rachat de points Certains de mes clients peuvent racheter des points auprès de leurs caisses complémentaires obligatoires Qui Comment Salariés, CARMF, CARCD Salariés :forfait de 70 points ARRCO et / ou AGIRC par année d'études rachetée auprès du régime de base CARMF : à partir de 45 ans (maxi 4 points / an). Rachat d'années service national ou coopération Avantage client Points de vigilance CARCD : si total de points inférieur à 480, rachat possible à la liquidation Bénéficier du rapport coût / prestations actuel Rachat possible Arrco-Agirc que si rachat de trimestres Fillon pour études supérieures réalisé Mesurer l évolution du rapport coût/prestation les années suivantes avant de conseiller cette stratégie au client 01/2013

47 Levier retraites complémentaires obligatoires : rachat d'années Certains de mes clients peuvent racheter des années de cotisations auprès de leurs caisses complémentaires obligatoires Qui Comment CAVP Pour la part gérée en répartition, possibilité de racheter toutes les années permettant d'atteindre une retraite entière (40,5 années) Avantage client Éviter les abattements Point de vigilance Mesurer l évolution du rapport coût/prestations les années suivantes avant de conseiller cette stratégie au client 01/2013

48 Levier retraites complémentaires obligatoires : rachat d'abattements Certains de mes clients peuvent racheter les abattements que leur caisse complémentaire applique sur les points acquis Qui Comment CARPIMKO L'abattement pratiqué sur la retraite complémentaire peut faire l'objet d'un rachat calculé avec application d'un coefficient multiplicateur en fonction de l'âge Avantage client Point de vigilance Pouvoir liquider par anticipation entre 62 et 67 ans sa retraite complémentaire sans abattement sur les points acquis Comme ce rachat d'abattement doit être effectué au moment de la demande de retraite, il est important d'avoir prévu ce rachat au préalable. 01/2013

49 Levier retraites complémentaires obligatoires : option cotisations Certains facultatives de mes clients peuvent opter de cotiser en classes facultatives Qui Comment Avantage client CAVP, CARPV CAVP : 5 classes de cotisations facultatives CARPV : entre 55 et 59 ans sur cotisation permettant une majoration de 25 % des points acquis. Optimiser sa retraite complémentaire obligatoire Points de vigilance Impacte le disponible fiscal Madelin Clients divorcés, remariés avec ex-conjoint non-remarié 01/2013

50 Levier retraites complémentaires obligatoires : option classe Certains immédiatement de mes clients peuvent supérieure opter de cotiser en dans la classe immédiatement supérieure à leur revenu Qui CIPAV, CARPV, CAVOM Comment Option possible chaque année Avantage client Optimiser sa retraite complémentaire obligatoire Points de vigilance Clients divorcés, remariés avec ex-conjoint non-remarié 01/2013

51 Levier sur réversion retraites complémentaires obligatoires Certains de mes clients peuvent opter de surcotiser dans leur classe de cotisation retraite pour réversion 100 % Qui Comment CIPAV, CARPV, CAVP, CAVOM Option possible chaque année Avantage client Optimiser la réversion retraite complémentaire obligatoire Points de vigilance Clients divorcés, remariés avec ex-conjoint non-remarié 01/2013

52 Les leviers issus des régimes facultatifs

53 Les leviers sur retraites facultatives : art. 107 réforme des retraites 2010 L'art. 107 de la loi portant réforme des retraites 2010 : définit l'épargne retraite comme regroupant l'ensemble des dispositifs d'épargne visant à compléter les pensions des régimes obligatoires intègre dans cette définition l'ensemble des dispositifs d'épargne retraite constitués individuellement ou collectivement à partir de versements volontaires ou obligatoires réalisés à titre privé ou lors de l'activité professionnelle

54 Les différents dispositifs d'épargne retraite (art. 107) Individuelle EPARGNE RETRAITE PERP Assurance Vie - PEP MADELI N TNS MADELI N TNS agricoles Capital PERCO salariés Art. 83 salariés PERE salariés Déduction à l entrée / constitution Déduction à la sortie / restitution Art. 82 individu el Art. 39 salariés Collective

55 Que faire? Un bilan retraite pour faire un état des lieux

56 Bilan de retraite

57 Bilan retraite Calcul des régimes obligatoire Analyse des régimes facultatifs

58 Bilan retraite

59 Conclusion Vous souhaitez réaliser votre propre audit de retraite vous pouvez contacter l APLRL

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Et de ses conséquences en 2011

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Et de ses conséquences en 2011 Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion cabinet Et de ses conséquences en 2011 APLRL, 28 Février 2012 Objectifs : Vous aider à mieux cerner les effets de cette réforme Vous présenter les

Plus en détail

RÉFORMES DES RETRAITES : QUELLES EVOLUTIONS? QUEL ACCOMPAGNEMENT CLIENT? Réunion cabinet. Atelier AG du 10.07.2014

RÉFORMES DES RETRAITES : QUELLES EVOLUTIONS? QUEL ACCOMPAGNEMENT CLIENT? Réunion cabinet. Atelier AG du 10.07.2014 RÉFORMES DES RETRAITES : QUELLES EVOLUTIONS? QUEL ACCOMPAGNEMENT CLIENT? Réunion cabinet Atelier AG du 10.07.2014 Direction opérations commerciales- FG- 18.04.2014 PRESENTATION GROUPE Direction opérations

Plus en détail

Les rachats de trimestres : une opportunité de conseil?

Les rachats de trimestres : une opportunité de conseil? Les rachats de trimestres : une opportunité de conseil? AG2R LA MONDIALE : 1 er Groupe de protection sociale en 2011 04/12/2012 Direction des Opérations Commerciales-Pôle Conseils 2/total Le représentant

Plus en détail

RÉFORMES DES RETRAITES : QUELLES EVOLUTIONS? QUEL ACCOMPAGNEMENT CLIENT? ET Réunion cabinet LES 20 ANS DE LA LOI MADELIN

RÉFORMES DES RETRAITES : QUELLES EVOLUTIONS? QUEL ACCOMPAGNEMENT CLIENT? ET Réunion cabinet LES 20 ANS DE LA LOI MADELIN RÉFORMES DES RETRAITES : QUELLES EVOLUTIONS? QUEL ACCOMPAGNEMENT CLIENT? ET Réunion cabinet LES 20 ANS DE LA LOI MADELIN Réunion CEGECOBA le 16.10.2014 Direction opérations commerciales- FG- 18.04.2014

Plus en détail

La Réforme des Retraites. En partenariat avec

La Réforme des Retraites. En partenariat avec La Réforme des Retraites En partenariat avec La Réforme des Retraites Mr Jean Paul GROLLEMUND Expert-comptable & Commissaire aux comptes La Réforme des Retraites Quand préparer sa retraite et pourquoi

Plus en détail

Que retenir de la réforme des retraites 2010?

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion cabinet Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion SOGEX 23 JUIN 2011 Pôle Conseils 25/02/2011 INTRODUCTION Pôle Conseils 25/02/2011 2 Présentation du cabinet SOGEX: Cabinet d expertise

Plus en détail

Départ à la retraite : Quand? Comment? Combien?

Départ à la retraite : Quand? Comment? Combien? Départ à la retraite : Quand? Comment? Combien? Départ à la retraite: Les délais? Comment se calcul une pension? La retraite en chiffre Les retraites en 2012 Retraités de droit direct en milliers tous

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DE L'EXPERT-COMPTABLE. Réunion cabinet

LA PROTECTION SOCIALE DE L'EXPERT-COMPTABLE. Réunion cabinet LA PROTECTION SOCIALE DE L'EXPERT-COMPTABLE Réunion cabinet INTRODUCTION 2 Les 4 piliers d AG2R LA MONDIALE Retraite Prévoyance Assurance Prévoyance complémentaire Santé collective vie (épargne et retraite)

Plus en détail

AUDIT DE PROTECTION SOCIALE. Réunion cabinet. Réunion AGRO PARIS TECH. Direction opérations commerciales-pôle conseil-fg

AUDIT DE PROTECTION SOCIALE. Réunion cabinet. Réunion AGRO PARIS TECH. Direction opérations commerciales-pôle conseil-fg AUDIT DE PROTECTION Réunion cabinet SOCIALE Réunion AGRO PARIS TECH Plan de la réunion Présentation Constats Objectifs Quiz Cas pratique Atelier Conclusion 2 INTRODUCTION 3 L UNION FAIT LA FORCE AG2R LA

Plus en détail

CALCUL ET OPTIMISATION DE VOTRE RETRAITE

CALCUL ET OPTIMISATION DE VOTRE RETRAITE CALCUL ET OPTIMISATION DE VOTRE RETRAITE RETRAITE EXEMPLE Etude réalisée le 05/02/2014 1 AVANT-PROPOS Les règles régissant le système de retraite sont complexes et les différentes modifications les affectant

Plus en détail

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Et de ses conséquences en 2011

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Et de ses conséquences en 2011 Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion cabinet Et de ses conséquences en 2011 APLRL, 28 Mars 2012 Objectifs : Vous aider à mieux cerner les effets de cette réforme Vous présenter les moyens

Plus en détail

N 5 : RETRAITE ET PREVOYANCE

N 5 : RETRAITE ET PREVOYANCE N 5 : RETRAITE ET PREVOYANCE 0 Ma couverture Sociale ( retraite et prévoyance ) Comment ça marche??? La Réole, le 1 PLAN Des constats effectifs Mécanismes retraite Mécanismes prévoyance Exemples chiffrés

Plus en détail

RÉGIMES OBLIGATOIRES DE RETRAITE : IMPACT DES DERNIÈRES MESURES

RÉGIMES OBLIGATOIRES DE RETRAITE : IMPACT DES DERNIÈRES MESURES RÉGIMES OBLIGATOIRES DE RETRAITE : IMPACT DES DERNIÈRES MESURES Intervenants Hugo MARINELLI: Conseiller expert en Protection Sociale et Patrimoniale Olivier BOST : Inspecteur Sommaire 1 - Constats 2 -

Plus en détail

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948)

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) Médecin Régimes obligatoires Médecin Conjoint collaborateur La retraite : Base (1949) Complémentaire (1949) ASV (1972) La prévoyance : Invalidité-Décès

Plus en détail

Tableau comparatif des cotisations sociales personnelles dans les régimes des professions indépendantes et le régime des salariés

Tableau comparatif des cotisations sociales personnelles dans les régimes des professions indépendantes et le régime des salariés Tableau comparatif des cotisations sociales personnelles dans les régimes des professions indépendantes et le régime des salariés Plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) pour 2015 : 38.040 / Taux

Plus en détail

PRESENTATION DES RÉGIMES

PRESENTATION DES RÉGIMES PRESENTATION DES RÉGIMES 1 PRESENTATION DES REGIMES LES RÉGIMES DE RETRAITE EN FRANCE ORGANISATION DE LA RETRAITE EN FRANCE LE RÉGIME GÉNÉRAL DES SALARIES (Article L. 200-2 du Code de la Sécurité sociale)

Plus en détail

Réforme des cotisations sociales des TNS: Evolution ou révolution?

Réforme des cotisations sociales des TNS: Evolution ou révolution? Réforme des cotisations sociales des TNS: Evolution ou révolution? Constats LFSS 2014 : modification des taux obligatoires (TNS et salariés) Loi de finances 2013 : fiscalité des dividendes LFSS 2011 :

Plus en détail

M. FLORENT LAVENIR vendredi 23 janvier 2015 1

M. FLORENT LAVENIR vendredi 23 janvier 2015 1 M. FLORNT LAVNIR vendredi 23 janvier 2015 1 Sommaire Sommaire... 2 1. Vos données personnelles et professionnelles... 3 2. Vos chiffres clés... 5 4. Le détail des calculs des régimes obligatoires... 9

Plus en détail

Actualité de la retraite

Actualité de la retraite Actualité de la retraite Le 26 Octobre 2015 Thèmes Introduction : présentation du Groupe Audiens 1. Principes généraux de notre système de retraite 2. Les réformes et les modalités de départ en retraite

Plus en détail

Quelle stratégie fiscale pour la retraite d entreprise au lendemain de la loi Fillon? Formation experts 2007 Page 1

Quelle stratégie fiscale pour la retraite d entreprise au lendemain de la loi Fillon? Formation experts 2007 Page 1 Quelle stratégie fiscale pour la retraite d entreprise au lendemain de la loi Fillon? Formation experts 2007 Page 1 La retraite du régime général 164 trimestres requis pour une retraite au taux plein en

Plus en détail

RETRAITES: COMMENT DEVENIR UN BON SENIOR

RETRAITES: COMMENT DEVENIR UN BON SENIOR RETRAITES: COMMENT DEVENIR UN BON SENIOR Eric BLAIN Sébastien TREPS Cabinet COMEP, 43 rue de l Université à Noisy-le-Grand, www.cabinet-comep.fr Tél01.43.03.37.02 1 COMMENT DEVENIR UN SENIOR AVERTI Introduction

Plus en détail

REUNION D INFORMATION 30 JUIN 2008 LES RETRAITES

REUNION D INFORMATION 30 JUIN 2008 LES RETRAITES REUNION D INFORMATION 30 JUIN 2008 LES RETRAITES Synthèse CPI-CNBF (maj 17 avril 2008) Documents de travail : Comparatif CPI et CNBF 25 ANS et 30K Comparatif CPI et CNBF 35 ANS 65K avec produit de retraite

Plus en détail

POURQUOI FAIRE UN BILAN DE RETRAITE INDIVIDUEL?

POURQUOI FAIRE UN BILAN DE RETRAITE INDIVIDUEL? POURQUOI FAIRE UN BILAN DE RETRAITE INDIVIDUEL? 86 % des salariés sont préoccupés par le montant de leurs futures prestations de retraite En moyenne le taux de remplacement se situe entre 40% et 70 % du

Plus en détail

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse A10 A10 FINANCEMENT DE L ASSURANCE

Plus en détail

Sommaire. 1 re partie - La notion de travailleur non salarié (TNS)... 19. Introduction... 15

Sommaire. 1 re partie - La notion de travailleur non salarié (TNS)... 19. Introduction... 15 Sommaire Introduction... 15 1 re partie - La notion de travailleur non salarié (TNS)... 19 Chapitre 1 : Qu est-ce qu un travailleur non salarié?... 21 Les différentes catégories de travailleurs indépendants...

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

Audit Retraite. Etude réalisée en partenariat avec AG2R La Mondiale, en toute indépendance.

Audit Retraite. Etude réalisée en partenariat avec AG2R La Mondiale, en toute indépendance. Audit Retraite Etude réalisée en partenariat avec AG2R La Mondiale, en toute indépendance. Le contexte de l étude Nous avons procédé à l examen de votre situation au regard de votre protection sociale.

Plus en détail

Le cumul. «Emploi / Retraite»

Le cumul. «Emploi / Retraite» Le cumul «Emploi / Retraite» Le jeudi 17 octobre 2013 de 18h30 à 20h30, au Château de Brindos, 1 Allée du château à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection sociale Année 2013 Les différents

Plus en détail

Actualité de la retraite 19/03/2015

Actualité de la retraite 19/03/2015 Actualité de la retraite 19/03/2015 Nos caractéristiques Un groupe de protection sociale «paritaire», à but non lucratif Qui se distingue par : sa vocation professionnelle sa taille humaine son centre

Plus en détail

Janvier 2013. Audit Retraite

Janvier 2013. Audit Retraite Janvier 2013 Audit Retraite Préambule Votre Situation Née le 14 Septembre 1951 N de Sécurité Sociale : 2 XX YY LL ZZZ DDD - AA Situation familiale : Marié(e) Divorcé(e) Célibataire Veuf(ve) Pacsé(e) Enfant(s)

Plus en détail

Réformes des retraites et rachats de trimestres : une opportunité de conseil?

Réformes des retraites et rachats de trimestres : une opportunité de conseil? Réformes des retraites et rachats de trimestres : une opportunité de conseil? Réunion cabinet le../../. Ce document est la propriété du Groupe AG2R LA MONDIALE- Non contractuel, ce support ne peut engager

Plus en détail

[2010] La rubrique pour les Seniors

[2010] La rubrique pour les Seniors [2010] a rubrique pour les Seniors a retraite en quelques chiffres: 1,8 cotisant pour un retraité aujourd'hui face à 1,2 cotisant pour un retraité en 2050. a pension moyenne d'un retraité est de 1 400

Plus en détail

Retraite des libéraux : 2015 l année de tous les changements

Retraite des libéraux : 2015 l année de tous les changements Décembre 2014 Retraite des libéraux : 2015 l année de tous les changements En cette fin d année 2014, le dossier des retraites demeure plus que jamais sur le devant de la scène, en particulier pour les

Plus en détail

LA RETRAITE C EST À VIE SYNTEC PHILIPPE SAUVANT CONSULTANTS

LA RETRAITE C EST À VIE SYNTEC PHILIPPE SAUVANT CONSULTANTS LA RETRAITE C EST À VIE SYNTEC PHILIPPE SAUVANT CONSULTANTS 36 Ave Charles de Gaulle 92200-NEUILLY SUR SEINE tel 01 47 45 08 13 Courriel : maretraite@sauvant.org - www.sauvant.org 1 QUI SONT LES AFFILIÉ(E)S

Plus en détail

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 La nouvelle réforme Loi du 20 janvier 2014 Impact pour les chefs d entreprises et pour les salariés 01 La nouvelle réforme des retraites

Plus en détail

Rémunération du Dirigeant : Faut il transformer les SARL en SAS?

Rémunération du Dirigeant : Faut il transformer les SARL en SAS? Rémunération du Dirigeant : Faut il transformer les SARL en SAS? Quel est l'impact des nouvelles mesures au 1er janvier 2013 pour le DIRIGEANT TNS? Modifications sociales pour les TNS (Dirigeants assimilés

Plus en détail

Flash infos sociales Mars 2015

Flash infos sociales Mars 2015 Flash infos sociales Mars 2015 cumul emploi-retraite L e cumul emploi-retraite permet, aux personnes déjà à la retraite, d augmenter leurs revenus en reprenant une activité professionnelle. Le cumul intégral

Plus en détail

Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision

Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision LA MONDIALE Le contexte Sommaire Les nouvelles dispositions Fiscales,Sociales et Juridiques. Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision

Plus en détail

La retraite à 67 ans...? La CARMF vue de la CARMF

La retraite à 67 ans...? La CARMF vue de la CARMF La retraite à 67 ans...? La CARMF vue de la CARMF Docteur Jean-Luc FRIGUET Vice-président de la CARMF Association de FMC du pays de Dinan 11 Les élus de la CARMF (au 4/08/) Collèges Délégués Administrateurs

Plus en détail

Anticiper les taux de remplacement de revenu à la retraite et adapter son conseil

Anticiper les taux de remplacement de revenu à la retraite et adapter son conseil Anticiper les taux de remplacement de revenu à la retraite et adapter son conseil NEWSLETTER 13 198 du 10 JUIN 2014 Analyse par VALERIE BATIGNE Directrice VB EXPERTISE Consultante - Formatrice Les taux

Plus en détail

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES Le jeudi 20 mars 2014 de 18h à 20h, au 10 Allée des Bois de Florence à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection sociale Année 2014

Plus en détail

LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS

LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS Assurance vieillesse de la Sécurité sociale Régimes complémentaires Agirc / Arrco "La réglementation étant susceptible d'évoluer, les données contenues dans le présent

Plus en détail

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul...

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul... Nouvelles Mesures Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Plus d informations sur www.apce.com Loi n 20121404 du 17 décembre 2012 SOMMAIRE Mesures relatives aux travailleurs indépendants...

Plus en détail

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS I MAJ.1.04 S O M M A I R E A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS C AGIRC - RÉGIME DES CADRES ET ASSIMILÉS D ACCORDS ET RÈGLES COMMUNES

Plus en détail

REUNION D INFORMATION AFFILIES

REUNION D INFORMATION AFFILIES BENEFICIAIRES NON SALARIES NON SALARIES TYPES DE REGIMES Obligatoires et légaux REGIME DE BASE REGIME DE BASE Régimes complémentaires Salariés + Régime Général de de Régimes la la Sécurité Sociale complémentaires

Plus en détail

Un contrat accessible

Un contrat accessible Octobre 2013 Un contrat accessible Minimum de versements programmés* : - 50 par mois - 100 par trimestre - 150 par semestre ou par an ou par versement libre *A conseiller, eu égard au traitement fiscal

Plus en détail

Dossier : - La loi Madelin

Dossier : - La loi Madelin Dossier : - La loi Madelin Ceci est un document à caractère publicitaire. Les informations sont fournies à titre indicatif en fonction de la réglementation en vigueur au moment de sa rédaction. Avant toute

Plus en détail

COMPRENDRE LA RETRAITE POUR MIEUX LA PILOTER

COMPRENDRE LA RETRAITE POUR MIEUX LA PILOTER COMPRENDRE LA RETRAITE POUR MIEUX LA PILOTER TOME 1 Mis à jour en décembre 2013 Document à caractère publicitaire POURQUOI UN GUIDE SUR LA RETRAITE? SOMMAIRE Aujourd hui, vous vous posez de nombreuses

Plus en détail

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal?

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Joëlle DALBERA & Samuel ELIMBI Département Retraite Patrimoniale Direction du Développement Sommaire 01//LE MARCHE DU PERP 02// LES PRINCIPES

Plus en détail

RAPPEL DE L INCIDENCE DE LA DUREE D ASSURANCE FIXEE POUR LE TAUX PLEIN SUR D AUTRES DISPOSITIFS

RAPPEL DE L INCIDENCE DE LA DUREE D ASSURANCE FIXEE POUR LE TAUX PLEIN SUR D AUTRES DISPOSITIFS Réforme des retraites : Mesures applicables au RSI à compter de 2014 Annexe 1 Taux plein de la pension du régime de base C 2015/004 RAPPEL DE L INCIDENCE DE LA DUREE D ASSURANCE FIXEE POUR LE TAUX PLEIN

Plus en détail

La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC Denis Desanges A - Introduction I - La retraite du régime général La Loi Fillon

Plus en détail

retraite OPTIMISER VOS DROITS À LA RETRAITE

retraite OPTIMISER VOS DROITS À LA RETRAITE retraite OPTIMISER VOS DROITS À LA RETRAITE GOLD CONSEIL : EXPERTISE EN GESTION ET OPTIMISATION DE FIN DE CARRIÈRE GOLD CONSEIL : VOTRE SERVICE RETRAITE SUR MESURE Votre dossier retraite peut comporter

Plus en détail

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret.

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret. MESURE PRÉVOYANT L'ÉLARGISSEMENT DES POSSIBILITÉS DE DÉPART À LA RETRAITE À 60 ANS Questions-Réponses Décret n 2012-847 du 2 juillet 2012 1 A qui la mesure bénéficiera-t-elle? Cette mesure concerne l ensemble

Plus en détail

N 851. Nantes, le 19 juillet 2012. Département des retraites et de l accueil Bureaux 1A et 1B

N 851. Nantes, le 19 juillet 2012. Département des retraites et de l accueil Bureaux 1A et 1B DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE DES RETRAITES DE L'ETAT 10, BOULEVARD GASTON-DOUMERGUE 44964 NANTES CEDEX 9 www.pensions.bercy.gouv.fr Nantes, le 19 juillet 2012 Département des retraites

Plus en détail

Fiche Pratique Retraite

Fiche Pratique Retraite Fiche Pratique Retraite (Version 15.12.2014) Historique de la Fiche : Version Initiale 18 décembre 2013 Gil A. ; Mise à jour 19 déc : Ajout Indemnité de départ à la retraite + quelques détails sur réversion

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR 2010 Vous avez choisi d adhérer au régime de l auto-entrepreneur, institué par la Loi de Modernisation

Plus en détail

Sensibilité du rendement actuariel au nombre de trimestres rachetés

Sensibilité du rendement actuariel au nombre de trimestres rachetés IV.B.2.c. Sensibilité du rendement actuariel au nombre de trimestres rachetés L étude de sensibilité est réalisée pour les profils cadre et non-cadre n entrainant pas de réversion et n ayant élevé aucun

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

Intervenants. Philippe SORIA. Gilles GOURMAND. Direction Technique GAN ASSURANCE VIE. Expert-Comptable

Intervenants. Philippe SORIA. Gilles GOURMAND. Direction Technique GAN ASSURANCE VIE. Expert-Comptable Intervenants Philippe SORIA Direction Technique GAN ASSURANCE VIE Gilles GOURMAND Expert-Comptable SOMMAIRE 1- Intérêt d une opération de changement de statut 2- Faisabilité 3- Régime social du dirigeant

Plus en détail

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Claude-Annie Duplat Votre retraite Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Chapitre 4 Le nouveau calcul de la retraite de base La loi d août 2003 portant réforme des retraites

Plus en détail

Version 8.2 Juin 2013

Version 8.2 Juin 2013 Version 8.2 Juin 2013 Principales évolutions 1 Évolutions fonctionnelles... 2 1.1 Ouverture edixit Vérification paramètres Prisme... 2 1.2 Patrimoine retraite... 2 1.2.1 Sans profession Retraite complétée...

Plus en détail

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Décembre 00 Ce document est proposé à titre d information. En effet, certaines dispositions de la loi portant réforme des retraites,

Plus en détail

EPARGNE RETRAITE en ENTREPRISE

EPARGNE RETRAITE en ENTREPRISE EPARGNE RETRAITE en ENTREPRISE Réunion cabinet 1 Plan de la réunion Introduction AG2R LA MONDIALE en quelques chiffres Les constats Objectifs Quiz -Ateliers Cas pratique Conclusion 2 Présentation du Groupe

Plus en détail

RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ET ARRCO

RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ET ARRCO RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ET ARRCO ACCORD DU 23 MARS 2009 Le Mouvement des entreprises de France (MEDEF), La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME), L'Union professionnelle

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES sur la REFORME

QUESTIONS REPONSES sur la REFORME QUESTIONS REPONSES sur la REFORME Age de départ à la retraite Je suis à la retraite. Est ce que je suis concerné par la réforme? Si vous êtes déjà à la retraite. Vous n êtes pas concerné par la réforme.

Plus en détail

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Séminaire de préparation à la retraite ONU Genève 09/04/2014 ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Sommaire Le système de Sécurité Sociale en France Les différents régimes de sécurité

Plus en détail

L Actualité du Club Social +

L Actualité du Club Social + L Actualité du Club Social + S O M M A I R E : Réforme des retraites N 1 3 La Gazette Sociale de Mont Saint Aignan 2 D E C E M B R E 2 0 1 0 L O I N 2 0 1 0-1 3 3 0 D U 9 N O V E M B R E 2 0 1 0 P O R

Plus en détail

La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC Denis Desanges A - Introduction I - La retraite du régime général Différentes

Plus en détail

CCFP 14 décembre 2015

CCFP 14 décembre 2015 CCFP 14 décembre 2015 Débat annuel sur les orientations de la politique des retraites dans la fonction publique 2 ème thème 1 2 ème thème 2. Une approche de l équité inter-régimes au regard de l impact

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE ET L HISTOIRE DE LA RETRAITE EN FRANCE. Formation des nouveaux administrateurs Session 1 : 1 ère journée 16 octobre 2009

LA PROTECTION SOCIALE ET L HISTOIRE DE LA RETRAITE EN FRANCE. Formation des nouveaux administrateurs Session 1 : 1 ère journée 16 octobre 2009 LA PROTECTION SOCIALE ET L HISTOIRE DE LA RETRAITE EN FRANCE Formation des nouveaux administrateurs Session 1 : 1 ère journée 16 octobre 2009 I La protection sociale en France - Les branches de la protection

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

Chef d Entreprise: êtes vous bien protégé?

Chef d Entreprise: êtes vous bien protégé? Chef d Entreprise: êtes vous bien protégé? 1 SOFRACO Plus de 160 Courtiers Indépendants Des courtiers qui engagent leur responsabilité Déontologie : Démarche de l Audit de Protection Sociale Etude Comparative

Plus en détail

3 Ma retraite à la carte Organiser mon départ à la retraite

3 Ma retraite à la carte Organiser mon départ à la retraite 3 Ma retraite à la carte Organiser mon départ à la retraite - Et si je veux prendre ma retraite avant 60 ans, page 53 - Et si je veux améliorer le montant de ma retraite, page 56 - Et si je veux me constituer

Plus en détail

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Patrice MARIE Parmi les dépenses du médecin libéral, le poste des charges sociales occupe de loin la première place et augmente régulièrement

Plus en détail

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA La réforme FILLON et la retraite complémentaire 2 La réforme Fillon

Plus en détail

«Comprendre le système des retraites en France et ses évolutions»

«Comprendre le système des retraites en France et ses évolutions» «Comprendre le système des retraites en France et ses évolutions» 2ème partie : Les «réformes» BALLADUR, FILLON et BERTRAND (de 1993 à 2008) Les réformes BALLADUR de 1993 Les réformes FILLON de 2003 Les

Plus en détail

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA Le régime de retraite supplémentaire obligatoire Qui est concerné? Comment fonctionne le régime? Une adhésion obligatoire Date d adhésion Modalités pratiques Cessation d adhésion Affiliation Cotisations

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

Loi de. SOCIAL CLub la rencontre des expertises

Loi de. SOCIAL CLub la rencontre des expertises Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2012 SOCIAL CLub la rencontre des expertises Introduction La loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2012 a apporté, comme les précédentes, des modifications

Plus en détail

réunion d information retraite

réunion d information retraite Retraite Retraite Complémentaire réunion d information retraite Faire le point sur la retraite complémentaire Dans le cadre du suivi de vos contrats de retraite complémentaire, nous vous proposons d organiser

Plus en détail

RETRAITE A PRESTATIONS DEFINIES LES CONTRIBUTIONS 18 Juin 2012. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil

RETRAITE A PRESTATIONS DEFINIES LES CONTRIBUTIONS 18 Juin 2012. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil RETRAITE A PRESTATIONS DEFINIES LES CONTRIBUTIONS 18 Juin 2012 Mission POINT DOCUMENTAIRE : Contrats ART 39 2 RAPPEL : QUELQUES NOTIONS SUR LES CONTRATS ART83, ART82 et ART 39 Régime de base et complémentaire

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 5 Le droit à

Plus en détail

PERP Lignage. Gestion Retraite Prévoir. Pour optimiser mon épargne-retraite. é s. m o

PERP Lignage. Gestion Retraite Prévoir. Pour optimiser mon épargne-retraite. é s. m o PERP Lignage Gestion Retraite Prévoir Pour optimiser mon épargne-retraite P R E P ies m o con é s e! sd Faite d'impôts E N T R E N O U S, C E S T F A C I L E D E S E C O M P R E N D R E Toutes les garanties

Plus en détail

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite?

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite? face à face Et si on parlait de votre retraite? K. Dodge / Masterfile Nous allons vivre longtemps... Espérance de vie à la naissance 100 90 80 70 60 63,4 69,2 74,6 82,9 82,7 L allongement de l espérance

Plus en détail

Préparer aujourd hui votre retraite de demain

Préparer aujourd hui votre retraite de demain Préparer aujourd hui votre retraite de demain SOMMAIRE PAGES Deux grands principes Comment se calcule votre retraite? L épargne retraite doit aujourd hui faire partie d un budget Faites le point sur votre

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

INOV CLIENTS INOV COURTAGE 360 COURTAGE. Un réseau de courtiers innovant au service des entreprises et des particuliers

INOV CLIENTS INOV COURTAGE 360 COURTAGE. Un réseau de courtiers innovant au service des entreprises et des particuliers Janvier 2015 Numéro 8 INOV COURTAGE 360 COURTAGE Un réseau de courtiers innovant au service des entreprises et des particuliers 360 COURTAGE ont le plaisir de vous adresser le 8ème numéro d Après une année

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps Le compte épargne temps La loi n 2008 789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail procède à une profonde clarification des modalités de mise en place

Plus en détail

LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES

LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES La loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, parue au JO du 10 novembre 2010 introduit de nouvelles dispositions. Le décret n 2003-1306 du 26 décembre 2003 relatif au régime

Plus en détail

Précisions sur le projet de loi concernant la réforme des retraites initié par le gouvernement Ayrault Septembre 2013

Précisions sur le projet de loi concernant la réforme des retraites initié par le gouvernement Ayrault Septembre 2013 Précisions sur le projet de loi concernant la réforme des retraites initié par le gouvernement Ayrault Septembre 2013 Pour combler le déficit de 20,7 milliards d euros prévu en 2020, pour l ensemble des

Plus en détail

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux.

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux. Plan d'epargne Retraite Banque Populaire Préparez votre retraite dans un cadre fiscal(1) avantageux grâce au Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP). EN BREF Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire

Plus en détail

La prise en compte pour la retraite des périodes d interruption d emploi involontaire : évolutions législatives et réglementaires récentes

La prise en compte pour la retraite des périodes d interruption d emploi involontaire : évolutions législatives et réglementaires récentes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

Catégorie de salariés

Catégorie de salariés Catégorie de salariés Contractuellement, les catégories de salariés sont définies par le code CPN (catégorie professionnelle normalisée) et le libellé de la catégorie. Ces valeurs n étant pas connues dans

Plus en détail

les retraites collectives

les retraites collectives Edition 2010 n 4 - Avril 2010 Pour comprendre les retraites collectives PERE, Article 83, Article 39,... Le sixième et le septième rapport du Conseil d Orientation des Retraites Depuis 2000, la mission

Plus en détail

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER RH. Les incidences de la réforme 2013 des retraites sur la gestion des fins de carrière

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER RH. Les incidences de la réforme 2013 des retraites sur la gestion des fins de carrière Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER RH Les incidences de la réforme 2013 des retraites sur la gestion des fins de carrière Zoom sur la retraite progressive Françoise KLEINBAUER France Retraite

Plus en détail

N 2010 / 034 14/10/2010. Origine : DIRRCA Pôle Réglementation Retraite

N 2010 / 034 14/10/2010. Origine : DIRRCA Pôle Réglementation Retraite N 2010 / 034 14/10/2010 Origine : DIRRCA Pôle Réglementation Retraite Contact : Laurent Périé laurent.perie@le-rsi.fr A : Mesdames et Messieurs les Directeurs des caisses RSI Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites Commission ad hoc Séance du 10 février 2014 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites La loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites,

Plus en détail

La retraite, comment en bénéficier?

La retraite, comment en bénéficier? Salariés agricoles La retraite, comment en bénéficier? Je prépare ma retraite RETRAITE Je suis, salarié agricole cadre ou non cadre Sommaire De quoi est composée ma retraite? p.3 Ma retraite à taux plein,

Plus en détail

N 6 : EPARGNE SALARIALE

N 6 : EPARGNE SALARIALE N 6 : EPARGNE SALARIALE Épargne salariale et rémunération périphérique Les dispositifs de l épargne salariale - Actionnariat salarié - Compte épargne temps - Participation - INTERESSEMENT - PEE PERCO -

Plus en détail

Capital-décès, son montant diminue Cotisations retraite en hausse Cumul emploi retraite Pénibilité Retraite progressive

Capital-décès, son montant diminue Cotisations retraite en hausse Cumul emploi retraite Pénibilité Retraite progressive Flash infos sociales Salariés Capital-décès, son montant diminue Cotisations retraite en hausse Cumul emploi retraite Pénibilité Retraite progressive RSI Cotisations vieillesse en hausse Fusion du régime

Plus en détail