ATELIER RETRAITE 2014 SEANCE D ACTUALISATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATELIER RETRAITE 2014 SEANCE D ACTUALISATION"

Transcription

1 ATELIER RETRAITE 2014 SEANCE D ACTUALISATION

2 I- La réforme des retraites Les mesures impactant les actifs et les employeurs Les cotisations retraite La durée d assurance / taux plein Le départ anticipé carrière longue Fonctionnaire en situation de handicap Le rachat des années d études Le compte individuel pénibilité 2 - Les mesures impactant les retraités La majoration financière pour enfants La revalorisation des pensions Le cumul-emploi retraite Le droit à l information 3-Ce qui ne change pas 4-Divers Sommaire II- Les consignes et évolutions 1-Le suivi des demandes de validation de services 2-L accés à l instruction générale 3-Les évolutions du service «liquidation» et «préliquidation» 4-Les délais d envoi des dossiers III- Questions / réponses

3 I- LA REFORME DES RETRAITES 2014 Loi n du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites (JO du 21 janvier 2014)

4 1- LES MESURES IMPACTANT LES ACTIFS ET LES EMPLOYEURS

5 LES COTISATIONS RETRAITE Réforme 2014 Augmentation des cotisations retraite

6 Réforme 2014 Augmentation des cotisations retraite Décret n du (JO du ) Part salariale Part patronale A compter de

7 Durée d assurance / Taux plein Réforme 2014 Allongement de la durée d assurance

8 Allongement de la durée d assurance Rappel du dispositif La loi n du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites prévoit que chaque génération née à compter du 1 er janvier 1955 doit connaître sa durée d assurance pour bénéficier d une retraite à taux plein 4 ans avant d atteindre l âge de 60 ans. Ainsi, le décret n du fixe la DA requise pour les assurés nés en 1957 pour bénéficier d une retraite à taux plein à 166 T.

9 Réforme 2014 Allongement de la durée d assurance A compter de la génération 1958 / A compter de 2020 : Augmentation d un trimestre supplémentaire tous les 3 ans entre 2020 et 2035 (génération 1958 à 1973). Du 01/01/1958 au 31/12/1960 Du 01/01/1961 au 31/12/1963 Du 01/01/1964 au 31/12/1966 Du 01/01/1967 au 31/12/1969 Du 01/01/1970 au 31/12/1972 Pour les assurés à compter du 01/01/ T 168T 169T 170T 171T 172T

10 Réforme 2014 Allongement de la durée d assurance Génération DA taux plein (en trimestres) DA taux plein (en années) Date de liquidation Texte officiel 1956 (rappel) Décret n (rappel) Décret n Loi n

11 Réforme 2014 Allongement de la durée d assurance Génération DA taux plein (en trimestres) DA taux plein (en années) Date de liquidation Texte officiel Loi n A partir de

12 Allongement de la durée d assurance Rappel : Par dérogation pour les agents qui remplissent les conditions de liquidation de la pension avant l âge de 60 ans, la durée de services exigée est celle exigée pour les fonctionnaires atteignant cet âge l année à compter de laquelle la liquidation peut intervenir. Exemple : l agent né en 1961 en catégorie active peut partir à la retraite à 57 ans en Pour bénéficier d un taux plein, il doit justifier de la durée de services exigée pour les fonctionnaires ayant 60 ans en 2018, c est-à-dire ceux nés en 1958 : 167 trimestres.

13 Le départ anticipé carrière longue Réforme 2014 Assouplissement des conditions du départ anticipé carrière longue (décret n du 19 mars 2014)

14 Assouplissement des conditions du départ anticipé carrière longue Rappel du dispositif Les agents peuvent bénéficier de leur retraite avant l âge légal de départ, sous réserve de satisfaire certaines conditions, s ils ont débuté très jeune leur activité professionnelle. Ce dispositif permet par exemple de partir à la retraite dès l âge de 60 ans si l on a commencé à travailler avant 20 ans, à condition de pouvoir justifier d une certaine durée d assurance cotisée.

15 Assouplissement des conditions du départ anticipé carrière longue L accès à une retraite anticipée au titre des carrières longues est donc subordonné à la justification de deux conditions cumulatives : Une condition d âge de début d activité, Une condition de durée d assurance cotisée. Exemple : une personne née en 1955, pour justifier de la retraite anticipée à 60 ans, doit avoir commencé à travailler avant 20 ans et justifier de 166 T cotisés.

16 Assouplissement des conditions du départ anticipé carrière longue Année de naissance Age de départ Age de début d activité Durée d assurance cotisée 56 ans Avant 16 ans ans 8 mois Avant 16 ans ans avant 20 ans ans 4 mois Avant 16 ans ans Avant 16 ans ans Avant 20 ans ans 8 mois Avant 16 ans ans 4 mois Avant 16 ans ans Avant 20 ans ans Avant 16 ans ans 4 mois Avant 16 ans ans Avant 20 ans 166

17 Assouplissement des conditions du départ anticipé carrière longue Concernant la condition de l âge de début d activité : Sont réputés avoir commencé à travailler avant l âge de 16, 17 ou 20 ans, les fonctionnaires justifiant : -soit d une durée d assurance d au moins 5 trimestres à la fin de l année au cours de laquelle est survenu leur 16 ème, 17 ème ou 20 ème anniversaire, -soit pour les fonctionnaires nés entre le 1 er octobre et le 31 décembre qui ne justifie pas de la durée d assurance précitée, d une durée d assurance d au moins 4 trimestres à la fin de l année au cours de laquelle est survenu leur 16 ème, 17 ème ou 20 ème anniversaire.

18 Assouplissement des conditions du départ anticipé carrière longue Concernant la condition de la durée d assurance cotisée : certains trimestres non effectivement cotisés sont admis dans la durée d assurance cotisée («trimestres réputés cotisés»): Avant le 1 er avril 2014 : - 4 trimestres au titre du service militaire - 2 trimestres de chômage - 6 trimestres d arrêt maladie, accident du travail et maternité (dont 4 maximum au titre de la maladie et accident de travail)

19 Assouplissement des conditions du départ anticipé carrière longue La loi apporte des assouplissements concernant les conditions de départ (confirmés par le décret n du 19 mars 2014 relatif à la retraite anticipée au titre des «carrières longues»). A compter du 1 er avril 2014 Les périodes considérées comme cotisées : -4 trimestres au titre du service militaire -4 trimestres de maladie -tous les trimestres de maternité -4 trimestres de chômage -2 trimestres d invalidité (régime général) Réforme 2014

20 Assouplissement des conditions du départ anticipé carrière longue Réforme 2014 La loi n du 20 janvier 2014 crée, à compter du 1 er janvier 2015, un compte personnel de prévention de la pénibilité pour les salariés régis par le droit privé travaillant pour des employeurs de droit public ou de droit privé. Les assurés détenteurs de ce compte peuvent bénéficier, au régime général, d une majoration de leur durée d assurance et les trimestres acquis à ce titre sont réputés avoir donné lieu à cotisation pour bénéficier du dispositif des carrières longues.

21 Fonctionnaire en situation de handicap Réforme 2014 Élargissement du champ d application du dispositif (dans l attente du décret d application)

22 Le départ anticipé des fonctionnaires Rappel du dispositif en situation de handicap Départ anticipé dès l âge de 55 ans sous réserve de remplir les conditions suivantes : -condition de durée d assurance, -condition de durée d assurance cotisée, -les durées doivent correspondre à des périodes où la personne était effectivement en situation de handicap.

23 Le départ anticipé des fonctionnaires en situation de handicap Tableau récapitulatif du nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d un départ anticipé Année de naissance Age de départ Durée d assurance Durée d assurance cotisée 55 ans 125 T 105 T 56 ans 115 T 95 T ans 105 T 85 T 58 ans 95 T 75 T 59 ans et jusqu à la veille du jour de l âge légal 85 T 65 T

24 Le départ anticipé des fonctionnaires en situation de handicap Tableau récapitulatif (suite) 55 ans 125 T (DA) 105 T (DAC) 56 ans 115 T 95 T ans 105 T 85 T 58 ans 95 T 75 T 59 ans et jusqu à la veille du jour de l âge légal 85 T 65 T 55 ans 126 T 106 T 56 ans 116 T 96 T ans 106 T 86 T 58 ans 96 T 76 T 59 ans et jusqu à la veille du jour de l âge légal 86 T 66 T

25 Le départ anticipé des fonctionnaires en situation de handicap Tableau récapitulatif (suite) 55 ans 126 T (DA) 106 T (DAC) 56 ans 116 T 96 T ans 106 T 86 T 58 ans 96 T 76 T 59 ans et jusqu à la veille du jour de l âge légal 86 T 66 T

26 Le départ anticipé des fonctionnaires en situation de handicap Avant le 1 er février 2014 La situation de handicap pouvait correspondre à deux hypothèses : - justifier pour la période d une incapacité permanente d au moins 80%, - ou bénéficier de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) accordée par les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (art L code du travail).

27 Le départ anticipé des fonctionnaires en situation de handicap A compter du 1 er février 2014 Réforme 2014 (sous réserve de la parution du décret rendant ces mesures applicables à la CNRACL) Pas de modification concernant la condition de durée d assurance et la condition de durée d assurance cotisée. En revanche suppression de la condition des 80% et de la RQTH par la condition suivante : - justifier d une incapacité permanente d au moins 50%.

28 Le départ anticipé des fonctionnaires Remarques : en situation de handicap Pour ne pas remettre en cause les projets d assurés proches de la retraite, le critère «RQTH» sera maintenu jusqu au 31 décembre En attente du décret d application Réforme 2014 En attente de précisions concernant les pièces justificatives permettant d apprécier le taux de 50%

29 Retraite à taux plein des fonctionnaires Rappel du dispositif en situation de handicap Les personnes qui arrivent à la fin de leur vie professionnelle en situation de handicap (incapacité permanente d au moins 80%) peuvent être exemptées de l application d une décote même si elles n ont pas tous leurs trimestres.

30 Retraite à taux plein des fonctionnaires en situation de handicap A compter du 1 er février 2014 Réforme 2014 (sous réserve de la parution du décret rendant ces mesures applicables à la CNRACL) La loi du 20 janvier 2014 modifie le dispositif en remplaçant le taux de 80% par «un taux fixé par décret». (Selon les travaux parlementaires, ce taux d incapacité devrait, en principe, être fixé à 50 %).

31 Le rachat des années d études Réforme 2014 Modification des conditions de rachat (décret n du 23 juin 2014)

32 Le rachat des années d études Rappel du dispositif Les années d étude accomplies dans l enseignement supérieur et sanctionnées par un diplôme peuvent faire l objet de rachat sur demande du fonctionnaire. La loi du 20 janvier 2014 prévoit l abaissement du montant des cotisations pour le rachat, dans certaines conditions et limites. Ces modalités seront définies par décret. Réforme 2014

33 Le compte individuel pénibilité Réforme 2014 Ouverture d un compte personnel de prévention de la pénibilité (non applicable aux fonctionnaires territoriaux)

34 Réforme 2014 Le compte individuel pénibilité Mise en place du dispositif à partir de Ce dispositif n est ouvert ni aux fonctionnaires, ni aux agents non titulaires de droit public. Les agents publics disposent déjà de mécanismes spécifiques de prise en compte de la «pénibilité» (classement en catégorie active) Sont en revanche concernés les salariés régis par le droit privé travaillant pour des employeurs de droit public.

35 2 - LES MESURES IMPACTANT LES RETRAITÉS

36 La majoration financière pour enfants Réforme 2014 Imposition de la majoration financière pour enfants

37 La majoration financière pour enfants Rappel du dispositif Une majoration de pension est accordée aux fonctionnaires ayant élevé au moins 3 enfants pendant 9 ans avant leur 16 ème anniversaire. Cette majoration est mise en paiement au plus tôt au 16 ème anniversaire du 3 ème enfant : - pour 3 enfants 10% du montant de la pension, - pour chaque enfant supplémentaire à partir du 4 ème, 5% du montant brut de la pension s ajoutent aux 10%.

38 Réforme 2014 La majoration financière pour enfants A compter de 2014 : La majoration pour enfants est désormais soumise à l impôt sur le revenu. Cette mesure s applique dès 2014, au titre des revenus perçus en (loi n du 29 décembre 2013 de finances pour 2014 publiée au JO du ).

39 Réforme 2014 La majoration financière pour enfants Remarque : la réforme prévoit qu une réflexion sera entamée pour refondre le système de majoration financière pour enfants. A terme, elle devrait être forfaitisée et être versée aux femmes pour chaque enfant.

40 La revalorisation des pensions Réforme 2014 Modification de la date de revalorisation des pensions

41 La revalorisation des pensions Avant 2014 Pensions revalorisées chaque année par décret en Conseil d Etat conformément à l évolution prévisionnelle de l indice des prix à la consommation. Les revalorisations de pension interviennent au 1 er avril.

42 Réforme 2014 La revalorisation des pensions A compter de 2014 L augmentation annuelle des pensions de retraite aura lieu, à partir de 2014, le 1 er octobre, et non plus le 1 er avril. Les pensions d invalidité sont exclues du champ d application de la mesure (décret n du 23 juin 2014).

43 Le cumul emploi - retraite Réforme 2014 Modification des conditions de cumul (en attente du décret d application)

44 Le cumul emploi - retraite Rappel du dispositif Les règles de cumul entre une pension CNRACL et une rémunération sont celles qui sont définies par le CPCM. Cumul d une pension CNRACL avec une rémunération Salaire du secteur privé Pension CNRACL normale Possible Pension CNRACL invalidité Possible Salaire de titulaire dans une Collectivité Salaire de non titulaire (servi par l ancien employeur ou par une autre collectivité) Sous condition INTERDIT Possible

45 Réforme 2014 Le cumul emploi - retraite 1- La liquidation d une pension, dans n importe quel régime, supposera désormais de mettre fin à l ensemble de ses activités (rompre tout lien professionnel avec tout employeur et liquider toutes ses pensions pour bénéficier de ce cumul). Cela n interdit nullement de reprendre la même activité ensuite.

46 Le cumul emploi - retraite Réforme La loi du 20/01/2014 mentionne : «La reprise d activité par le bénéficiaire d une pension de vieillesse personnelle servie par un régime de retraite de base légalement obligatoire n ouvre droit à aucun avantage de vieillesse, de droit direct ou dérivé, auprès d aucun régime légal ou rendu légalement obligatoire d assurance vieillesse, de base ou complémentaire». Jusqu à présent, à la différence de ceux qui reprennent une activité dépendant du même régime, les assurés accumulaient de nouveaux droits à la retraite dans leur nouvelle activité. Désormais, ce ne sera plus le cas. Ces dispositions ne s appliquent pas aux titulaires d une pension militaire.

47 Le cumul emploi - retraite Réforme 2014 Généralise le principe de cotisations non génératrices de droits nouveaux à retraite, quel que soit le régime dont est pensionné l assuré et quel que soit l âge auquel il a liquidé ses droits. Ces deux mesures s appliqueront aux assurés dont la première pension prendra effet à compter du 1 er janvier 2015.

48 Le cumul emploi - retraite Réforme Le cumul entre une pension de retraite et une rémunération tirée d une activité privée sera soumis aux règles des articles du CPCM. Ce cumul est donc aligné sur les règles applicables au cumul entre une pension et une activité publique. Toutefois ce nouveau dispositif ne s appliquera aux titulaires d une pension CNRACL qu après une modification du décret n du 26 décembre Ce dernier ne renvoie au CPCM que pour les règles de cumul d une pension avec des rémunérations publiques (art 58 décret du 26 décembre 2003).

49 Le Droit à l Information retraite Réforme 2014 Dans l attente des décrets d application

50 Le droit à l information Réforme Mise en place d un service en ligne (le compte individuel retraite inter-régimes) : date fixée par décret et au plus tard au 1 er janvier Suppression du GIP info retraites : date fixée par décret et au plus tard le 1 er juillet 2014

51 3 - CE QUI NE CHANGE PAS

52 Ce qui ne change pas Réforme pas de report de l âge légal. - pas de modification de la règle des 6 derniers mois pour le calcul de la retraite. - pas de modification concernant les règles d application du minimum garanti.

53 4 - DIVERS

54 Réforme 2014 Divers - le montant nécessaire pour valider un trimestre passe de 200 heures de SMIC à 150 heures. - augmentation du plafond concernant le minimum contributif. - prise en compte de l ensemble des trimestres d apprentissage.

55 Les décrets d application permettront de répondre aux différentes interrogations laissées sans réponse

56 II CONSIGNES ET ÉVOLUTIONS

57 1- LE SUIVI DES DEMANDES DE VALIDATION DE SERVICES

58 Le suivi des demandes de validation de services Un nouveau service disponible sur la plateforme «e- services» de la CNRACL (à compter du 2 nd semestre 2014) Objectifs de ce nouveau service : apporter plus de visibilité dans la gestion des demandes de validation. préparer la fin de l acte de gestion «validation de services».

59 Le suivi des demandes de validation de services Intérêts de ce nouveau service : mise à disposition de la liste des demandes de validation en cours de vos agents connaître l état d avancement du traitement des demandes de validation signaler les urgences de traitement des demandes

60 Le suivi des demandes de validation Accès au service de services Cliquez sur «Suivi des demandes des validations de services»

61 Le suivi des demandes de validation de services

62 Le suivi des demandes de validation de services

63 Le suivi des demandes de validation de services Dossier initial

64 Le suivi des demandes de validation de services

65 2- L ACCÈS À L INSTRUCTION GÉNÉRALE

66 L accès à l instruction générale Une nouvelle version de l Instruction générale est en ligne : - La partie «commentaire juridique» est intégrée dans la rubrique «réglementation». - La partie «procédures» a été reprise dans les rubriques relatives aux sujets traités, avec des liens renvoyant vers l Instruction générale qui mènent vers la rubrique «réglementation».

67 L accès à l instruction générale

68 3- ÉVOLUTIONS DU SERVICE «LIQUIDATION» ET «PRÉ- LIQUIDATION»

69 Évolution du service «Liq.» et «Préliq.» - Automatisation de l étude du droit à pension pour les départs anticipés carrières longues. - Attention : les données affichées doivent être vérifiées. - La donnée «Durée des congés maladie» n est plus affichée car les congés maladie doivent être saisis dans le «carrière». - la coche «carrière longue» n est plus affichée puisque ce type de départ est détecté automatiquement.

70 4 DÉLAIS D ENVOI DES DOSSIERS

71 Délais d envoi des dossiers Nécessité d adresser les dossiers dans les délais suivants : L agent doit déposer sa demande auprès de l employeur 6 mois avant la date souhaitée de départ à la retraite. L employeur / le CDG doit adresser le dossier au plus tard 3 mois avant la date de RDC.

72 III- QUESTIONS / RÉPONSES

73 Questions - Réponses Reclassement catégorie C et calcul de la pension? Dans le cas d une revalorisation de la grille indiciaire, la date d effet de la revalorisation doit être antérieure à la date de RDC. Si la pension est liquidée sans tenir compte d une revalorisation indiciaire prenant effet avant la RDC d un agent, celui-ci dispose d un délai d 1 an pour demander la révision de la pension.

74 Questions - Réponses Réforme de la catégorie C et calcul de la pension? Rappel : dans le cas de changement d échelon ou de grade, l agent doit effectivement détenir son nouvel indice au moins 6 mois en tant que titulaire et le versement des cotisations réglementaires afférentes doit avoir été effectué avant la date de RDC.

75 Questions - Réponses Utilisation du simulateur CNRACL et départ anticipé carrière longue? Le simulateur ne prend pas en compte : les dispositions carrières longues suite à parution du décret n du 2 juillet 2012, certains calculs du minimum garanti, les départs anticipés avec une date d ouverture de droit à partir de 2018 (réforme des retraites 2014), les agents en catégorie sédentaire nés à compter de 1958 qui partiraient à compter de 2020 (réforme des retraites 2014), départ au titre du fonctionnaire handicapé. Dans tous les cas le montant de la pension n a qu une valeur indicative et n engage pas la CNRACL. Il est donc préférable de consulter le guide d utilisation du simulateur avant de procéder à un calcul et éventuellement de procéder à une préliquidation et/ ou une pré-liquidation avec engagement.

76 Questions - Réponses Comment obtenir l état signalétique relatif au service militaire (armée de terre ou gendarmerie)? L agent doit rédiger une demande écrite mentionnant le nom et prénom, la date de naissance, l adresse, le n d immatriculation, les dates de début et de fin Ce courrier doit être adressé au Centre des archives du personnel militaire de Pau.

77 Questions - Réponses Dans quel cas faut-il prendre un arrêté de prolongation d activité? Rappel du principe Tout fonctionnaire peut prétendre à la liquidation immédiate de sa pension : dès qu il remplit les conditions d âge d ouverture de ses droits, et au plus tard lorsqu il atteint la limite d âge de son emploi. Dès lors la limite d âge est l âge au-delà duquel un fonctionnaire ne peut plus continuer à exercer ses fonctions. Ainsi, le fonctionnaire atteint par la limite d âge qui lui est applicable doit être radié des cadres d office à compter du lendemain de son anniversaire. A titre dérogatoire, il existe 3 dispositifs permettant aux fonctionnaires déroger à ce principe. Il s agit : territoriaux de Du recul de la limite d âge, de la prolongation d activité et du maintien en fonctions.

78 Questions - Réponses Dans quel cas faut-il prendre un arrêté de prolongation d activité? Concernant la prolongation d activité : Tous les fonctionnaires, quel que soit leur emploi, peuvent bénéficier d une prolongation d activité au-delà de leur limite d âge pour un maximum de 10 trimestres. Cette prolongation est accordée au fonctionnaire en activité au jour de la limite d âge sous réserve de l intérêt du service et de l aptitude physique du fonctionnaire. Il est nécessaire de prendre un arrêté de prolongation d activité. Attention : les décisions de maintien en activité au-delà de la limite d âge doivent être prises avant l atteinte de cette limite d âge. Dans le cas contraire, les services effectués par l agent après sa limite d âge ne seront pas pris en compte dans le calcul de sa pension.

79 Questions - Réponses Pourquoi les données relatives aux cotisations CNRACL (CIR, Pré-liquidation, liquidation) n apparaissent que depuis 2011? C est uniquement à partir de 2011 que les versements des cotisations ont été effectués de manière dissociée (par fonds). (Dans le but de rapprocher les cotisations versées et les DADS/DI)

RETRAITE : CE QUI CHANGE A PARTIR DE 2014

RETRAITE : CE QUI CHANGE A PARTIR DE 2014 RETRAITE NOTE D'INFORMATION N 2014-04 DU 17 FEVRIER 2014 - MAJ LE 03/07/2014 SERVICE STATUTS - REMUNERATION RETRAITE : CE QUI CHANGE A PARTIR DE 2014 REFERENCES Loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant

Plus en détail

Le calcul de la retraite

Le calcul de la retraite Le calcul de la retraite Loi 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites. L légal de départ en retraite Pour prétendre à une retraite CNRACL, il faut avoir accompli 2 ans de services effectifs

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. 01 44 90 13 25 Fax 01 44 90 21 81 contact@crpcen.fr PENSION PERSONNELLE CETTE NOTICE N'INTÈGRE PAS LES MODIFICATIONS ISSUES DE LA RÉFORME

Plus en détail

LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES

LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES La loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, parue au JO du 10 novembre 2010 introduit de nouvelles dispositions. Le décret n 2003-1306 du 26 décembre 2003 relatif au régime

Plus en détail

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012 France France : le système de retraite en 212 Dans le secteur privé, le système de retraite repose sur deux piliers obligatoires : un régime général lié à la rémunération et des dispositifs professionnels

Plus en détail

1. Principe et portée

1. Principe et portée Circulaire n 2014/04 du 06/11/2014 La surcote 1. Principe et portée 2. Conditions d ouverture du droit à surcote 3. Détermination du nombre de trimestres de surcote 4. Calcul du coefficient de surcote

Plus en détail

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Décembre 00 Ce document est proposé à titre d information. En effet, certaines dispositions de la loi portant réforme des retraites,

Plus en détail

La retraite du régime spécial CNRACL

La retraite du régime spécial CNRACL La retraite du régime spécial CNRACL Loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites. Loi n 2011-1906 du 21 décembre 2011, de financement de la sécurité sociale

Plus en détail

DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE

DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE TEXTES Loi n 2004-1484 du 30 décembre 2004 de finances pour 2005 Article 119 :

Plus en détail

Allongement de la durée des cotisations Ainsi à partir de 2020, la durée d assurance augmentera d un trimestre tous les 3 ans.

Allongement de la durée des cotisations Ainsi à partir de 2020, la durée d assurance augmentera d un trimestre tous les 3 ans. Pour atteindre 43 ans en 2035 : augmentation des cotisations sociales création d un compte personnel de prévention de la pénibilité corrections de certaines injustices concernant notamment la situation

Plus en détail

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES SERVICE DES RETRAITES DE l ETAT - 0810 10 33 35 - www.pensions.bercy.gouv.fr - Edition du 1 er mai 2013 En application de l article L. 40 du code des

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE FICHE 1 LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60 ans pour les

Plus en détail

Évolutions des services pré-liquidation et liquidation de pensions CNRACL

Évolutions des services pré-liquidation et liquidation de pensions CNRACL Évolutions des services pré-liquidation et liquidation de pensions CNRACL Juillet 2014 Sommaire I - Mise en œuvre des évolutions relatives à la Réforme 2014 II - Blocage des dossiers de liquidation de

Plus en détail

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti...

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... FONCTIONNAIRES : FICHE 44 44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... Le principe de calcul de la pension de retraite repose sur trois éléments principaux : le nombre

Plus en détail

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret.

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret. MESURE PRÉVOYANT L'ÉLARGISSEMENT DES POSSIBILITÉS DE DÉPART À LA RETRAITE À 60 ANS Questions-Réponses Décret n 2012-847 du 2 juillet 2012 1 A qui la mesure bénéficiera-t-elle? Cette mesure concerne l ensemble

Plus en détail

LA REFORME DES CARRIERES DES FONCTIONNAIRES DE CATEGORIE C

LA REFORME DES CARRIERES DES FONCTIONNAIRES DE CATEGORIE C LA REFORME DES CARRIERES DES FONCTIONNAIRES DE CATEGORIE C Décrets n 2005-1344, n 2005-1345 et n 2005-1346 du 28 octobre 2005 I REGLES DE CLASSEMENT PRINCIPE : Jusqu' à présent, les fonctionnaires stagiaires

Plus en détail

Retraite : ce qui change en 2009

Retraite : ce qui change en 2009 Retraite : ce qui change en 2009 Mars 2009 Exercice déjà difficile lorsque l on vit en France, préparer sa retraite lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps relève souvent du parcours du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans DOSSIER DE PRESSE Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans 6 juin 2012 Fiche 1 : Présentation de la mesure Fiche 2 : Pourquoi cette mesure? Fiche 3 : Comment s appliquera-t-elle? A qui bénéficiera-t-elle?

Plus en détail

CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES DE LA CATEGORIE ACTIVE à partir du 1 er janvier 2010

CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES DE LA CATEGORIE ACTIVE à partir du 1 er janvier 2010 Réf. : CDG-INFO2010-6/MDE/CVD Personnes à contacter : Christine DELEBARRE Thérèse SMOLAREK Valérie TANSSORIER Date : le 25 février 2010 : 03.59.56.88.28/29 CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES

Plus en détail

CE QUE ÇA CHANGE POUR LES FRANÇAIS

CE QUE ÇA CHANGE POUR LES FRANÇAIS CE QUE ÇA CHANGE POUR LES FRANÇAIS POUR CEUX AYANT EXERCE UN METIER PENIBLE A partir du 1er janvier 2015, le compte personnel de prévention de la pénibilité permettra à près de 5 millions de salariés de

Plus en détail

DOSSIER de presse. 16 juin 2010

DOSSIER de presse. 16 juin 2010 DOSSIER de presse Réforme des retraites dans la Fonction publique Sommaire Le relèvement de l'âge de la retraite pour les fonctionnaires et des conditions de durée pour les militaires... Fiche 1 La convergence

Plus en détail

Séance d information Actifs. Direction des Retraites et de la Solidarité

Séance d information Actifs. Direction des Retraites et de la Solidarité Direction des Retraites et de la Solidarité 2015 La retraite en France Assurance Retraite (Régime Général de la Sécurité Sociale) 2 Sommaire Introduction La CNRACL Caisse nationale de retraites des agents

Plus en détail

Le point. sur... Quelques points de la réforme 2014 de la retraite CNRACL (mise à jour) Retraite. Constitution du droit. a) Catégorie sédentaire :

Le point. sur... Quelques points de la réforme 2014 de la retraite CNRACL (mise à jour) Retraite. Constitution du droit. a) Catégorie sédentaire : Le point Nov. 2014 N 2014/17 sur... Mot-clé : Retraite Quelques points de la réforme 2014 de la retraite CNRACL (mise à jour) Ce qui change a été surligné Constitution du droit a) Catégorie sédentaire

Plus en détail

LE REGLEMENT DE LA SITUATION ADMINISTRATIVE EN FIN DE CONGE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DE LA CNRACL

LE REGLEMENT DE LA SITUATION ADMINISTRATIVE EN FIN DE CONGE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DE LA CNRACL CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/11

Plus en détail

Les évolutions du simulateur de calcul de pension

Les évolutions du simulateur de calcul de pension Les évolutions du simulateur de calcul de pension Mise à jour : 18/02/2014 1. OBJET DU DOCUMENT Ce document présente les évolutions du simulateur de pensions CNRACL depuis la réforme des retraites 2010.

Plus en détail

Réforme des retraites Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 mise à jour 25 Mars 2011

Réforme des retraites Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 mise à jour 25 Mars 2011 Réforme des retraites Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 mise à jour 25 Mars 2011 Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Doubs Réunions du 31 Mars, du 4 Avril et 7 Avril 2011 Pilotage

Plus en détail

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 La nouvelle réforme Loi du 20 janvier 2014 Impact pour les chefs d entreprises et pour les salariés 01 La nouvelle réforme des retraites

Plus en détail

Objet : Demande d admission à la retraite 2016

Objet : Demande d admission à la retraite 2016 Bourg-en-Bresse, le 31 août 2015 L inspecteur d académie-directeur académique des services de l éducation nationale de l Ain à Mesdames et messieurs les inspecteurs de l éducation nationale Mesdames et

Plus en détail

L admission à la retraite pour invalidité des fonctionnaires relevant de la CNRACL

L admission à la retraite pour invalidité des fonctionnaires relevant de la CNRACL CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/11

Plus en détail

RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées

RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées Fiche n 10 RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées Les personnes handicapées issues du secteur privé et du secteur public depuis la loi du 11 février 2005, peuvent bénéficier de la retraite anticipée

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE. Base juridique

NOTE JURIDIQUE. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : Retraite anticipée des fonctionnaires handicapés Base juridique Article L.24

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Avril 2011 Préparer sa retraite est un exercice déjà compliqué lorsque l on vit en France. Mais lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps,

Plus en détail

La retraite des intermittents du spectacle

La retraite des intermittents du spectacle DE : Pôle emploi services Unité Juridique et Contentieux La retraite des intermittents du spectacle Rencontre professionnelle du 10 juin 2013 Montpellier Ne pas diffuser Document de travail Document pouvant

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

Information retraite Réforme 2013. Juin 2014

Information retraite Réforme 2013. Juin 2014 Information retraite Réforme 2013 Juin 2014 SOMMAIRE La réforme 2013 Loi 2014-40 du 20 janvier 2014 mesures impactant les actifs et les employeurs Augmentation du taux de cotisations Augmentation du nombre

Plus en détail

Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations

Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations Salariés AOÛT 2015 Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations B Retraite progressive B Surcote B Cumul emploi-retraite Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations

Plus en détail

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Vous préparez votre départ à la retraite

Plus en détail

Le mode de décompte des durées dans la fonction publique. Secrétariat Général du Conseil d orientation des retraites*

Le mode de décompte des durées dans la fonction publique. Secrétariat Général du Conseil d orientation des retraites* CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 13 mai 2009 à 9 h 30 «Solidarité et contributivité dans les systèmes de retraite français et étrangers» Document N 4 Document de travail, n engage

Plus en détail

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013 L assurance retraite en France Armand LOTZER 14/10/2013 La CARSAT d Alsace Moselle : la gestion des prestations d assurance vieillesse près de 5 milliards versés à 685.000 retraités en 2012, dont 22.400

Plus en détail

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général)

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général) Vous êtes à la retraite et vous souhaitez créer une entreprise, les conséquences sur le versement de votre pension et sur votre protection sociale Si vous créez une entreprise, vous serez affilié et cotiserez

Plus en détail

REUNION D INFORMATION AFFILIES

REUNION D INFORMATION AFFILIES BENEFICIAIRES NON SALARIES NON SALARIES TYPES DE REGIMES Obligatoires et légaux REGIME DE BASE REGIME DE BASE Régimes complémentaires Salariés + Régime Général de de Régimes la la Sécurité Sociale complémentaires

Plus en détail

La retraite, comment en bénéficier?

La retraite, comment en bénéficier? Salariés agricoles La retraite, comment en bénéficier? Je prépare ma retraite RETRAITE Je suis, salarié agricole cadre ou non cadre Sommaire De quoi est composée ma retraite? p.3 Ma retraite à taux plein,

Plus en détail

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite.

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite. Fiche n 15 L IRCANTEC Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l Etat, des Collectivités publiques et de leurs établissements, l IRCANTEC a fusionné, en 1971, l IGRANTE et l

Plus en détail

c) Irréversibilité de la demande La durée de service est réduite au maximum de 6 ans pour : les agents titulaires ayant bénéficié :

c) Irréversibilité de la demande La durée de service est réduite au maximum de 6 ans pour : les agents titulaires ayant bénéficié : Grenoble, le 16 novembre 2006 Rectorat Division des personnels enseignants DIPER E DIR Réf N 06-152 Affaire suivie par : DIPER E Téléphone : Cf.organigramme Télécopie : 04-76-74-75-82 Mél : Ce.dipere @ac-grenoble.fr

Plus en détail

REFORME DES RETRAITES

REFORME DES RETRAITES N-Nour JUILLET-AOÛT 2010 REFORME DES RETRAITES Nous y sommes! Après une phase de consultation et de préparation, le Gouvernement engage la procédure de réforme des retraites. Le 13 juillet dernier, le

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ AVENANT N O 1 DU 28 MARS 2007 RELATIF À

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES sur la REFORME

QUESTIONS REPONSES sur la REFORME QUESTIONS REPONSES sur la REFORME Age de départ à la retraite Je suis à la retraite. Est ce que je suis concerné par la réforme? Si vous êtes déjà à la retraite. Vous n êtes pas concerné par la réforme.

Plus en détail

Précisions sur le projet de loi concernant la réforme des retraites initié par le gouvernement Ayrault Septembre 2013

Précisions sur le projet de loi concernant la réforme des retraites initié par le gouvernement Ayrault Septembre 2013 Précisions sur le projet de loi concernant la réforme des retraites initié par le gouvernement Ayrault Septembre 2013 Pour combler le déficit de 20,7 milliards d euros prévu en 2020, pour l ensemble des

Plus en détail

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17)

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17) III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés () La pension d invalidité est un revenu de remplacement accordé à titre temporaire. Ce revenu compense

Plus en détail

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Unité Retraites CDG76 Janvier 2012 La CNRACL Les principaux textes 1 1945 : ordonnance 45-993 du 17 mai 1947 : décret 47-1846 du 19 septembre 1949 : décret 49-1416

Plus en détail

1 AN APRES : BILAN D UNE REFORME DE PROGRES SOCIAL

1 AN APRES : BILAN D UNE REFORME DE PROGRES SOCIAL LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES 1 AN APRES : BILAN D UNE REFORME DE PROGRES SOCIAL Pour les jeunes p.3 Pour les salariés ayant travaillé à temps partiel ou emploi précaire

Plus en détail

DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES

DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES N 50894#03 DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES salariés agricoles Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande Réf. : 6387-2014 - PAO/CCMSA Vous désirez des informations

Plus en détail

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER www.assemblee-afe.fr FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS Claudine SCHMID Zurich, septembre 2010 Rapporteur général de la Commission de l Union européenne Conseiller

Plus en détail

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II)

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II) NOTE D INFORMATION CV/ NT Réf. : II-13-1 et II-13-3-3 1 er septembre 2006 05 63 60 16 50 L:/CIRCULAIRES/loi financ. Sécurité sociale 06 Indemnités journalières LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT

Plus en détail

L ASSURANCE STATUTAIRE

L ASSURANCE STATUTAIRE VILLE DE TREGUNC MARCHE ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES GENERALES L ASSURANCE STATUTAIRE 1 DEFINITIONS Pour l application des présentes garanties, on entend par : COLLECTIVITE SOUSCRIPTRICE :

Plus en détail

La retraite anticipée pour longue carrière

La retraite anticipée pour longue carrière vous guider La retraite anticipée pour longue carrière n Dispositif, conditions, âge de départ www.msa.fr 2 Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Si vous avez commencé à travailler

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA Vos premiers pas. PREAMBULE Le Vendeur à Domicile Indépendant est chargé de la commercialisation des produits de la société ELORA directement auprès du consommateur,

Plus en détail

La préparation de votre retraite constitue une étape importante de votre vie où vous

La préparation de votre retraite constitue une étape importante de votre vie où vous II - Préparer votre retraite En introduction : La préparation de votre retraite constitue une étape importante de votre vie où vous pouvez faire le point sur les droits obtenus dans les différents régimes

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

RETREP : REgime Temporaire de Retraite de l Enseignement Privé

RETREP : REgime Temporaire de Retraite de l Enseignement Privé RETREP : REgime Temporaire de Retraite de l Enseignement Privé Ce régime a été créé en 1980 pour permettre aux maîtres de l enseignement privé sous contrat de partir à la retraite dans les mêmes conditions

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

POSITIONS ADMINISTRATIVES ET RECRUTEMENT DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

POSITIONS ADMINISTRATIVES ET RECRUTEMENT DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX Seynod, le 27 juin 2011 Références juridiques : NOTE d INFO n 2011-05 POSITIONS ADMINISTRATIVES ET RECRUTEMENT DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX Loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION A LA RETRAITE

DEMANDE D ADMISSION A LA RETRAITE Académie De Lille Service des Pensions Bureau des pensions et de conseil juridique - Audrey COLOMB-LEMAY DEMANDE D ADMISSION A LA RETRAITE FORMULAIRE COMMUN AUX PERSONNELS DE L AENES (sauf CASU), AUX PRCE

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

La majoration de pension est servie dans les conditions suivantes :

La majoration de pension est servie dans les conditions suivantes : Circulaire n 2012/01 du 05/06/2012 Majoration de pension pour enfants élevés 1. Principe 2. Enfants concourant à la majoration pour enfants élevés 3. Appréciation du handicap pour la majoration de pension

Plus en détail

LE SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT

LE SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT FF II CC HH EE PP RR AA TT I QQ UU EE CC DD GG 55 00 LE SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT L E S S E N T I E L Le supplément familial de traitement est un élément obligatoire du traitement accordé à un

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

1 - CONDITIONS GENERALES

1 - CONDITIONS GENERALES Annexe 1 NOTE D INFORMATION SUR LES MODALITES D ADMISSION A LA RETRAITE ET DE LIQUIDATION DU DROIT A PENSION Les dispositions ci-dessous sont celles qui s appliquent en l état actuel de la réglementation.

Plus en détail

CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322

CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322 CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322 Mémento Prestations Sommaire Rappel des garanties 3 Page Détermination du salaire de référence 5 Constitution et prise en charge des dossiers Arrêts de travail 8 Constitution

Plus en détail

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites Commission ad hoc Séance du 10 février 2014 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites La loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites,

Plus en détail

LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE

LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE Fiche n 6 LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE Le montant d une pension dépend : - du nombre de trimestres liquidables, - de la durée de services et bonifications nécessaire pour obtenir une pension

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 5 Le droit à

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

Les conditions d ouverture des droits à retraite et d obtention du taux plein. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les conditions d ouverture des droits à retraite et d obtention du taux plein. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2014 à 9 h 30 «Ages légaux de la retraite, durée d assurance et montant de pension» Document n 3 Document de travail, n engage pas le

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale pour 2015

Plafond de la sécurité sociale pour 2015 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Règles RH Destinataires Diffusion narionale Tous services Contact Tél :

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

LA LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES

LA LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES Conseil - Experts Pack n N 52 Infodoc Régions LA LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES Document réalisé par le service de consultation téléphonique du Conseil supérieur de l Ordre

Plus en détail

Service des retraites de l'etat 8 mars 2013 Bureau 1B CARRIERES LONGUES

Service des retraites de l'etat 8 mars 2013 Bureau 1B CARRIERES LONGUES Service des retraites de l'etat 8 mars 2013 Bureau 1B CARRIERES LONGUES Actualisation du 2 juillet 2012 (décret n 2012-847 du 2 juillet 2012) applicable aux pensions dont la date d'effet est fixée à compter

Plus en détail

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

I CONDITIONS D ACCÈS À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ

I CONDITIONS D ACCÈS À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ NOTE TECHNIQUE RELATIVE À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ ordonnance n 82-297 du 31 mars 1982 (modifiée notamment par la loi n 2003-775 du 21 Août 2003 portant réforme des retraites article 73 et le

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR Consultation du Comité Technique Paritaire : 7 décembre 2010 Délibération du Conseil municipal : 17 décembre 2010 2 I. Bénéficiaires du compte épargne temps Les

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN

REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN 1 SOMMAIRE Préambule 3 I.Les dispositions relatives au Compte Epargne Temps applicables à la Ville de Rouen 4 Article1.Les bénéficiaires 4

Plus en détail

Retraite additionnelle

Retraite additionnelle Direction Logistique et Prospective Unité Conseil Juridique Référence :. Loi n 2003-775 du 21 août 2003 portant réforme des retraites (article 76).. Décret n 2003-1306 du 26 décembre 2003 relatif au régime

Plus en détail

Compte personnel de prévention de la pénibilité : Assouplissement du dispositif

Compte personnel de prévention de la pénibilité : Assouplissement du dispositif les infos DAS - n 089 1 er septembre 2015 Compte personnel de prévention de la pénibilité : Assouplissement du dispositif La loi n 2015-994 du 17 août 2015, relative au dialogue social et à l emploi, comprend

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

REFORME DES RETRAITES 2010 CE QUI CHANGE POUR LES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE

REFORME DES RETRAITES 2010 CE QUI CHANGE POUR LES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE RETRAITE NOTE D' INFORMATION N 2011-21 (mise à jour 5 juillet 2012) Nouveautés surlignées en jaune REFORME DES RETRAITES 2010 CE QUI CHANGE POUR LES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE L'âge de départ AVANT

Plus en détail

3440 route de Neufchâtel CS 50072-76235 BOIS-GUILLAUME Tél : 02.35.59.71.11 Site internet : www.cdg76.fr Extranet : www.cdg76-extranet.

3440 route de Neufchâtel CS 50072-76235 BOIS-GUILLAUME Tél : 02.35.59.71.11 Site internet : www.cdg76.fr Extranet : www.cdg76-extranet. GUIDE D UTILISATION «Extranet carrières» Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale 3440 route de Neufchâtel CS 50072-76235 BOIS-GUILLAUME Tél : 02.35.59.71.11 Site internet : www.cdg76.fr

Plus en détail

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014 Elus locaux Note d information n 14-05 du 14 janvier 2014 Mise à jour du 03/04/2014 Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014 Références Article 18 de la loi de financement de

Plus en détail

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier Les petits déjeuners de l ADP 19 juin 2015 Florence DELOGNE Directrice adjointe du Ministre des Pensions 1 L accord de gouvernement prévoit

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

Circulaire ministérielle n 10-007135 D du 31 mai 2010 relative à la réforme du compte épargne temps dans la fonction publique territoriale.

Circulaire ministérielle n 10-007135 D du 31 mai 2010 relative à la réforme du compte épargne temps dans la fonction publique territoriale. COMPTE EPARGNE TEMPS Note d'information N 2010-15 du 6 septembre 2010 COMPTE EPARGNE TEMPS REFERENCE : Décret n 2010-531 du 20 mai 2010 modifiant certaines dispositions relatives au compte épargne temps

Plus en détail

S U R C O T I S A T I O N R E T R A I T E CNRACL Temps partiel / Temps non complet

S U R C O T I S A T I O N R E T R A I T E CNRACL Temps partiel / Temps non complet QUESTIONS SOCIALES Service "Documentation - Paies" Note d information 14-17 du 26 septembre 2014 S U R C O T I S A T I O N R E T R A I T E CNRACL Temps partiel / Temps non complet Date d effet : 1 er octobre

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES ARTICLE 1 er : AFFILIATION DES EMPLOYEURS - IMMATRICULATION DES SALARIÉS - OBLIGATIONS RESPECTIVES

Plus en détail

LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS

LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS Assurance vieillesse de la Sécurité sociale Régimes complémentaires Agirc / Arrco "La réglementation étant susceptible d'évoluer, les données contenues dans le présent

Plus en détail

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Claude-Annie Duplat Votre retraite Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Chapitre 4 Le nouveau calcul de la retraite de base La loi d août 2003 portant réforme des retraites

Plus en détail

CCFP 14 décembre 2015

CCFP 14 décembre 2015 CCFP 14 décembre 2015 Débat annuel sur les orientations de la politique des retraites dans la fonction publique 2 ème thème 1 2 ème thème 2. Une approche de l équité inter-régimes au regard de l impact

Plus en détail

L évolution du système de retraite. Le cas du salarié non cadre dans le secteur privé. Henri Sterdyniak

L évolution du système de retraite. Le cas du salarié non cadre dans le secteur privé. Henri Sterdyniak Simulation de l évolution du taux de remplacement net des salaires pour 4 cas-type, nés en 1960, selon les réformes du système de retraite, à l horizon 2020 Henri Sterdyniak L évolution du système de retraite

Plus en détail