Fondation suisse d investissement immobilier à l étranger. Rapport semestriel 2014/2015. Zurich New York Sydney

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fondation suisse d investissement immobilier à l étranger. Rapport semestriel 2014/2015. Zurich New York Sydney"

Transcription

1 Fondation suisse d investissement immobilier à l étranger Rapport semestriel 2014/2015 Zurich New York Sydney

2 Dieser Halbjahresbericht ist auch auf Deutsch erhältlich. Senden Sie Ihre Bestellung an Traductions du rapport semestriel Le présent rapport semestriel original a été rédigé en allemand et a été traduit en français. La version allemande fait foi. À propos des photographies Au cours des derniers mois, AFIAA a pu conclure deux achats avec succès. En décembre 2014, AFIAA s est imposée dans un contexte d offres concurrentielles âprement disputé, face à des investisseurs internationaux renommés, et a pu ainsi acquérir l immeuble Brondankulma, un immeuble emblématique d Helsinki, en Finlande. Pour le bien Arch Square, à Washington D.C. (États-Unis) un immeuble à vocation commerciale doté d un emplacement de première classe pour le commerce un contrat de vente sous conditions a déjà été signé en octobre Le transfert de propriété a eu lieu en février Traductions du rapport semestriel Le présent rapport semestriel original a été rédigé en allemand et a été traduit en français. La version allemande fait foi. Situé au coeur du quartier d affaires d Helsinki, l immeuble Brondankulma est l un des bâtiments les plus modernes à proximité immédiate du parc de l Esplanade. D une superficie de quelque m², l immeuble a été construit en 1975 et a été complètement rénové en Il est presque entièrement loué à long terme à des locataires très solvables. Près de 70 % des revenus locatifs proviennent des bureaux. Le locataire principal est le fameux cabinet d avocats Hannes Snellmann. Parmi les détaillants, on compte un restaurant et deux magasins. Le restaurant Bronda est dirigé par Matti Wikberg, restaurateur finlandais connu, et Tomi Björk. Le Arch Square se trouve emplacement commercial de première classe, directement à l entrée de China Town. Disposant d une surface d environ m², l immeuble a été construit avant la Première Guerre mondiale et rénové de fond en comble en Il est entièrement loué, et sur le très long terme, à des locataires garants de la meilleure solvabilité. La structure bien diversifiée et équilibrée de ses occupants ainsi que l échelonnement dans le temps des contrats de location renforcent encore la qualité du bien. Le Arch Square se trouve à l angle 7th Street / H Street à Washington, un des emplacements les plus fréquentés de tout le District of Columbia. L environnement immédiat est animé par un très grand trafic piétonnier, commercial et touristique. Plus de personnes y travaillent dans un rayon d un mille (1.6 kilomètre).

3 AFIAA Rapport semestriel 2014/ Introduction Préface 3 Organes 5 Données financières au Groupe de placement Placements Placements directs 9 Évolution générale aux groupe de placement Valeurs vénales 11 Fortune nette 12 Revenus et charges 13 État des parts et promesses de capitaux 13 Cercle de consolidation 14 Devises étrangères 15 Comptes semestriels consolidés Bilan consolidé 18 Compte de résultat consolidé 19 Informations complémentaires Siège de la fondation de placement 21 Affiliations 21

4 Introduction Brondankulma, Helsinki

5 AFIAA Rapport semestriel 2014/2015 Introduction 3 Préface Début avril 2015, la Confédération suisse augmentait un emprunt obligataire arrivant à échéance en juillet 2025 en émettant un coupon de 1.5 %. L emprunt sera négocié début mai aux alentours de 117 % avec un rendement à l échéance nettement négatif. Les intérêts négatifs et la politique monétaire souple des banques centrales génèrent un état d urgence largement soutenu et persistant dans toutes les catégories courantes de placements des investisseurs institutionnels. Les taux d intérêt négatifs des placements sans risque et les perspectives insuffisantes de rendement dans les placements à revenu fixe poussent de plus en plus les investisseurs à opter pour des formes de placements plus risquées. La conséquence que l on peut observer depuis plusieurs années se manifeste par des transferts incessants vers des titres ouvrant droit aux dividendes et vers des biens corporels, avec pour effet de pousser les prix à la hausse. La hausse des actions à Wallstreet entame entre-temps sa septième année, le S&P 500 a triplé pendant cette période. Dans ce contexte de marché, les investisseurs professionnels se sont réjouis des plus-values obtenues, mais reconnaissent aussi s exposer au danger d allocations inadéquates et d exagérations non fondées, avec le risque correspondant des retours de bâton. Cette constatation est d ordre général elle vaut également pour la catégorie des placements directs en immobilier international. En sa qualité de première fondation de placement dans ce segment, AFIAA offre depuis plus de dix ans une possibilité de placement basée sur la VNI, qui est justement destinée à servir de stabilisateur aux portefeuilles de nos investisseurs en cas de marchés financiers volatils. Orientés résolument vers le domaine CORE, nous recherchons à l'échelle mondiale des entités immobilières de grande qualité, utilisées par des locataires solvables et localisées dans les meilleurs quartiers des grandes métropoles. Ce profil d investissement promet des cashflows planifiables à long terme et un rendement supplémentaire suffisant par rapport aux investissements sans risques, même en cas de chute des retours sur investissements immobiliers. D'autre part, historiquement, c est dans le secteur CORE que l on observe les fluctuations de valeurs les plus faibles et un redressement comparativement rapide après correction. L approche mondialisée vise une diversification optimale et permet, notamment à l achat, de tirer profit des différences de cycles entre les divers marchés immobiliers. Cette orientation a permis à AFIAA de gagner une fois de plus la confiance d autres investisseurs. Depuis le début de l exercice en cours, trois nouvelles institutions de prévoyance ont rejoint AFIAA : la Caisse de pension de la Société suisse des Pharmaciens, la Fondation de prévoyance ASMAC des médecins employés (médecins, dentistes, vétérinaires, cliniques et leur personnel) et la Caisse de pension de la Banque nationale suisse. Quelquesuns des anciens investisseurs ont augmenté substantiellement leur engagement. Nous souhaitons la bienvenue aux nouveaux venus et remercions tous les investisseurs de la confiance accordée. Au premier semestre de l exercice en cours, nous avons pu développer le portefeuille immobilier, qualitativement et quantitativement. En décembre 2014, nous avions annoncé l acquisition de l immeuble de bureaux Brondankulma à Helsinki ; une autre acquisition de gros volume a eu lieu fin février 2015, avec l achat du 675 H Street NW à Washington D.C. Ce bien CORE, occupé à long terme par des locataires connus et éminemment solvables, fournit un complément idéal à notre portefeuille. Par cet achat, nous accédons à un site commercial privilégié et très fréquenté, et nous réalisons un objectif stratégique en augmentant l allocation aux États-Unis. Le volume d investissement total des biens immobiliers acquis jusqu à maintenant pendant l exercice s élève à environ 160 millions de CHF. AFIAA profite également du climat actuel qui règne sur le marché pour assainir son portefeuille. Les ventes des entités logistiques et commerciales Datacolor à Lüneburg (D) et Rohr Road dans l Ohio, qui ne correspondaient plus à notre stratégie, ont permis d obtenir une nouvelle optimisation de la qualité du portefeuille, avec chaque fois des contributions positives en matière de performance. Pour l entité Market Street à Philadelphie, la vente a été négociée et signée juste avant la date butoir du bilan. Le transfert de propriété est prévu pour la fin juin Cette vente se fera, elle aussi, à une valeur nettement supérieure à la valeur comptable actuelle. La performance opérationnelle très réjouissante enregistrée au premier semestre a été assombrie par l abandon du cours plancher par rapport à l euro, le 15 janvier AFIAA Global étant un produit de placement non sécurisé pour les placements à l étranger, AFIAA est totalement exposée au risque de conversion. Du point de vue conceptuel, la couverture du risque de change incombe aux investisseurs. Pondéré par les allocations nettes des devises respectives, le franc suisse a renchéri de près de 9 % en moyenne par rapport à nos devises d investissement durant la période sous revue. La situation patrimoniale et les résultats présentés en francs suisses sont donc grevés en conséquence. Les marges ne sont, elles, que peu concernées par ces nouvelles relations entre les monnaies, puis-

6 4 Introduction AFIAA Rapport semestriel 2014/2015 que, à côté des revenus, et mis à part les coûts administratifs échus en Suisse, les charges sont également en devises étrangères. La marge du résultat d exploitation a légèrement diminué, passant de % (85.14 % en septembre 2014). Le taux de location a connu une évolution positive au premier semestre. Les succès locatifs remportés au cours du dernier exercice allègent maintenant complètement la nouvelle période sous revue. En l occurrence, ce sont en particulier la finalisation des plus récents compléments au portefeuille (Espace & Explorer, à Lisbonne, ou Romeo & Julia, à Francfort), ainsi que la location complète de l immeuble Rohr Road à Groveport dans l Ohio qui pèsent le plus positivement dans la balance. D autres contrats de location ont été conclus au cours des mois passés, notamment dans nos entités d Édimbourg, d Austin, de Dortmund et de Münster. Le taux de vacance a baissé dans toutes les régions. Pour l ensemble du portefeuille, un taux de défaillance de loyers (taux de vacance et pertes de recouvrement) nettement plus bas de 5.69 % a été enregistré (8.25 % en septembre 2014). Des remplacements imminents de locataires, en partie importants, sont actuellement en cours de préparation et de négociation. Nous cherchons, entre autres, un nouveau locataire pour le début de l été 2015 au Campus B de Munich. Le locataire unique s apprête à déménager en raison d une fusion. Les activités en vue de louer ces immeubles de bureaux très modernes sont déjà en cours. La compression des rendements observée à l achat apparaît aussi dans la mise à jour des évaluations du portefeuille immobilier détenu. Au premier semestre, près de 51 % des valeurs d immeubles ont déjà été réestimées par rapport aux toutes dernières valeurs du marché. Les revalorisations concernant les placements directs se sont chiffrées à un total de 6.1 millions de CHF, apportant une contribution d environ 57 points de base à la performance générale. En l'occurrence, les ajustements positifs de valeur viennent principalement d Australie, avec des revalorisations de 4.0 % en moyenne pour les immeubles HQ South à Brisbane et Flinders Street à Melbourne, évalués en mars L évaluation du plus grand bien australien, l Atrium à Sydney, est prévue pour septembre On n y attend pas une revalorisation dans un ordre de grandeur similaire en raison de contrats de location qui arrivent à expiration à moyen terme. Une dévalorisation a été enregistrée sur notre bien de la Rue Lauriston à Paris, en raison d un taux de vacance relativement élevé et de contrats de location arrivés à leur terme. On constate un refroidissement sur le marché parisien de la location. C est la raison pour laquelle l évaluation part du principe de plus longs délais de mise en location et d un niveau réduit des loyers. L assainissement réussi du portefeuille concernant les immeubles Rohr Road, Ohio et Datacolor, de Lüneburg ont apporté, avec 4.1 millions de CHF, une contribution de près de 38 points de base au rendement des capitaux propres. Pour un investissement de capitaux propres de million de CHF, le résultat net réalisé impactant les liquidités s est élevé à 33.0 millions de CHF. Le résultat total en devises locales s élève à 42.5 millions de CHF. En francs suisses, il en découle un résultat négatif de millions de CHF. Au cours des prochains mois, nos efforts d acquisition se concentreront comme d habitude et sans compromis sur des immeubles CORE de grande qualité, situés dans des centres urbains privilégiés. Aux États-Unis, l objectif reste de faire une autre acquisition, malgré la pression persistante exercée sur les retours sur investissements immobiliers. La situation conflictuelle qui règne entre les très grandes exigences de qualité et les attentes de rendement minimum s est encore accentuée à la mi-janvier 2015 pour les investisseurs suisses. Dans l évaluation quantitative des immeubles à acquérir, il faut tenir compte des frais de couverture des risques de change. L évolution incertaine de la relation monétaire entre le franc suisse et l euro, ainsi que l'accroissement des écarts de taux d'intérêt par rapport à toutes les devises étrangères importantes ont généré une augmentation sensible de ces frais. Pour prendre en compte ces nouvelles réalités du marché, il est prévu de revoir les directives concernant les rendements minimums. Nous compléterons notre pipeline de produits par des biens immobiliers sur des marchés en début de cycle, avec pour objectif d optimiser le rendement globalement réalisable dans le cadre de notre tolérance au risque. Zurich, mai 2015 Norbert Grimm, CEO Reto Schnabel, CFO AFIAA Fondation d investissement immobilier à l étranger

7 AFIAA Rapport semestriel 2014/2015 Introduction 5 Organes Conseil de fondation Prof. Dr Peter Forstmoser, Président Prof. Dr Alfred Storck, Vice-président Beat Bommer, Membre Carlo Garlant, Membre 1 Christoph Oeschger, Membre Adrian Wipf, Membre Comité d investissement (experts en immobilier) Dr Thomas Wetzel, Président Dr Christoph Caviezel, Vice-président Beat Bommer, Membre 2 Thomas Frutiger, Membre Dr Steffen Metzner, Membre Ivana Reiss, Membre 2 Stefan Schädle, Membre Direction Norbert Grimm, CEO Martin Brendel, Head of Acquistions Global Bardo Magel, Global Head of Asset Management Reto Schnabel, CFO Gabriele Wolfram, Head of Portfolio Management Commissaire aux comptes Ernst & Young AG, Zürich Experts en estimation immobilière Wüest & Partner AG, Zürich Pascal Marazzi-de Lima 1 Membre du Conseil de fondation de la Fondation de placement Avadis et Avadis 2 2 Sans droit de vote

8 Brondankulma, Helsinki

9 AFIAA Rapport semestriel 2014/2015 Introduction 7 Données financières au Valeurs vénales en milliers de CHF Évolution Valeurs vénales des placements directs % Valeurs vénales des placements collectifs % Ensemble des placements % Capitaux de tiers en milliers de CHF Évolution Prêts hypothécaires (placements directs) % En % de la valeur vénale de l ensemble des placements 14.01% 17.38% % En % de la valeur vénale des placements directs 14.10% 17.46% % Fortune nette en milliers de CHF Évolution Fortune nette à la clôture % Fortune nette par part (CHF) % Fortune nette par part corrigée des dividendes (CHF) % État des parts par part Évolution Parts en circulation % Parts rachetées % Promesses de capitaux des investisseurs en milliers de CHF Évolution Promesses de capitaux % Appels de capitaux ( ) ( ) 13.01% Quote-part des appels de capitaux 85.49% 80.87% 5.72% Les appels de capitaux sont déduits chaque fois avec effet rétroactif et convertis en parts. À la publication du rapport, il n y a pas d appels de capitaux non convertis. (Exercice précédent : CHF 0).

10 Placements AFIAA Immobilien CHF Numéro de valeur Arch Square, Washington D.C.

11 AFIAA Rapport semestriel 2014/2015 Groupe de placement 9 Placements directs L entité immobilière Datacolor à Lüneburg (DE) a été vendue en novembre En décembre 2014, ce fut l entrée de l immeuble Brondankulma, à Helsinki, dans l effectif du portefeuille. Aux États- Unis, nous avons vendu le bien Rohr Road à Groveport et, en parallèle, acheté l immeuble de bureaux Arch Square à Washington. AFIAA dispose donc désormais de 31 placements directs. Au , le portefeuille des placements directs comprend les biens immobiliers suivants : Bien immobilier Adresse Année de Type d utilisation Surface Achat construction locative m² Allemagne Campus B, Munich Georg-Brauchle-Ring Bureaux Speicher, Düsseldorf Speditionstrasse /2001 Bureaux Forum Zehlendorf, Berlin Teltower Damm Bureaux/Commerce de détail Classical Service Center, Münsterstrasse /1997/ Bureaux Münster 2000 Westfalen-Center, Dortmund Lindemann-/Wittekind-/ Bureaux/Hotel Berswordtstrasse Datacolor, Öhringen Verrenberger Weg Bureaux/Entrepôt/Production Romeo & Julia, Francfort Ulmenstrasse /2009 Bureaux Autriche Tele Haase, Vienne Vorarlberger Allee Bureaux/Entrepôt/Production Twin Office, Salzbourg Münchner Bundesstrasse Bureaux Arkade Mitte, Salzbourg Peilsteiner Strasse Bureaux Fashion Park, Salzbourg Wickenburgallee /2004 Commerce Gusswerk Lofts, Salzbourg Söllheimer Strasse Commerce Gusswerk Turm, Salzbourg Söllheimer Strasse Bureaux/Commerce Gusswerk Esprit, Salzbourg Söllheimer Strasse /2007 Commerce BigBiz, Bauteil C, Vienne Dresdner Strasse Bureaux France Rue Lauriston, Paris 46/48 rue Lauriston 1970/1984 Bureaux Espagne Poligono Industrial, Malaga Casabermeja 2007 Logistique Portugal Espace, Lisbonne Alameda dos Oceanos Lot Bureaux Explorer, Lisbonne Alameda dos Oceanos Lot Bureaux Finlande Bronkankulma, Helsinki Eteläesplanadi /2013 Bureaux/Commerce de détail UK Garrard House, Londres Gresham Street 1998 Bureaux Quartermile 2, Édimbourg 2 Lister Square 2009 Bureaux/Commerce de détail Tudor Street, Londres 21 Tudor Street 2003 Bureaux États-Unis Arch Street, Philadelphie 1401 Arch Street 1900/1930 Bureaux Market Street, Philadelphie 1760 Market Street 1981 Bureaux Elston Logan, Chicago 2700 N Elston Avenue 1928/2007 Commerce de détail Wells Fargo Tower, Austin 400 West 15th Street 1981 Bureaux Arch Square, Washington th Street NW 1890/2013 Bureaux/Commerce de détail Australie Atrium, Sydney 60 Union Street 2006 Bureaux/Commerce de détail HQ South, Brisbane 512 Wickham Street 2010 Bureaux/Commerce de détail Flinders Street, Melbourne 525 Flinders Street 2008 Bureaux

12 Évolution générale du groupe de placement Arch Square, Washington D.C.

13 AFIAA Rapport semestriel 2014/2015 Groupe de placement 11 Valeurs vénales Placements directs L évaluation des biens immobiliers est réalisée selon la recommandation Swiss GAAP RPC 26 et repose sur le principe de la juste valeur marchande (fair value), en accord avec les directives des normes d évaluation immobilière internationales (IVS). Les IVS (International Valuation Standards) définissent la valeur de marché comme le produit de la vente susceptible d être généré sur le marché libre dans des conditions de marché équitables au moment de l évaluation entre des parties bien informées. Des procédés courants sur le marché sont admis pour le calcul de la valeur de marché, par exemple : les données comparatives axées sur le marché, la méthode de l actualisation ou la méthode du rendement immobilier. C est la méthode du flux de trésorerie actualisé (discounted cashflow) qui est la plus utilisée. Cette méthode permet de définir la valeur du bien immobilier par la somme des futurs revenus nets, actualisés à la date butoir de l évaluation. Les expertises d évaluation sont réalisées par des experts locaux indépendants. Toute expertise établie par un expert local étranger est contrôlée par l expert suisse indépendant en estimation immobilière. Celui-ci atteste la plausibilité des expertises en vérifiant l'exactitude de la méthode et la présence d éventuelles divergences matérielles identifiables. AFIAA fait estimer la valeur de chaque bien immobilier au moins une fois par an. La directive d évaluation d AFIAA prévoit des évaluations récurrentes en cours d année. L évaluation réalisée pour les différents bilans trimestriels permet de saisir les variations de la valeur vénale au plus près de l actualité. Toutes les valeurs vénales calculées à une date d évaluation anticipée sur la date du bilan ont été soumises à une réflexion critique. Leur actualité à la date butoir du bilan a été vérifiée et, le cas échéant, une réévaluation externe extrabudgétaire a été réalisée. Au cours de l exercice actuel, 51% du portefeuille des placements directs ont été réévalués jusqu à maintenant. Placements collectifs Le bilan des placements collectifs est établi suivant les consignes de la société de gestion respective, sur la base de rapports trimestriels et de bilans annuels qui tiennent compte des dernières valeurs nettes d inventaire calculées. Les informations des sociétés de placements nous parviennent avec un certain retard dans le temps. Les chiffres actuels définitifs n étaient pas encore disponibles pour le fonds au moment de la clôture du présent rapport. C est la raison pour laquelle nous avons pris en considération les comptes du trimestre précédent qui nous ont été fournis par le gestionnaire du fonds. Le fonds AIG U.S. Residential Real Estate Partner resté dans le portefeuille affiche une performance positive de 2.1 millions de CHF. La plus-value sur le fonds s'élève à 2.0 millions d USD. La réévaluation monétaire engendre un gain sur change de 0.1 million de CHF. A la date butoir du bilan, la valeur du fonds s élève à 7.4 millions de CHF ou 0.61 % de l ensemble des placements. Prêts hypothécaires AFIAA a eu modérément recours à des fonds externes, notamment pour la couverture partielle indirecte des risques monétaires. Les prêts hypothécaires sont conclus sur les biens de placement concernés, dans la monnaie correspondante du pays. A la date de clôture des comptes, les prêts hypothécaires s élevaient à millions de CHF (contre au ). Dans la période sous revue, des prêts bancaires ont été remboursés à hauteur de 14.9 millions d'eur et de 37.3 millions de GBP. Sur le marché américain, des hypothèques ont été partiellement amorties. Un prêt bancaire de 52.9 millions d USD a été repris avec l acquisition du Arch Square à Washington D.C. Les autres variations des capitaux externes productifs d intérêts sont induites par des fluctuations monétaires. Par rapport au total des valeurs vénales des placements directs, la quote-part de financement externe est retombée à % (contre % au ). Le plafond fixé par l Ordonnance sur les fondations de placement (OFP) s élève à 33 % du portefeuille total des placements directs. Dans la période sous revue, les réévaluations des placements directs ont généré au total une revalorisation de 6.1 millions de CHF.

14 12 Groupe de placement AFIAA Rapport semestriel 2014/2015 Actif net L actif net d AFIAA s élève à KCHF (au : KCHF ). Cette évolution découle du résultat total, de la distribution des dividendes et de la souscription de nouvelles parts. Le résultat total se compose du résultat net de CHF , du résultat réalisé en capitaux et en opérations sur devises de - CHF , du résultat non réalisé en capitaux et en opérations sur devises de - CHF , de l évolution de la différence de change provenant de la consolidation de - CHF et de la réduction des coûts estimés de liquidation de - CHF La conversion du 31 e appel de capitaux du a donné lieu à l émission de parts d une valeur en capital de CHF La distribution de dividendes à hauteur de CHF 3.40 par part, avec option de réinvestissement sans commission, décidée le par le Conseil de fondation (total CHF ), a été exécutée comme suit : nouvelles parts ont été émises pour la somme de CHF ; d'autre part, des dividendes ont été versées à hauteur de CHF Les résultats en capitaux et en opérations sur devises réalisés se composent de pertes de capitaux sur placements directs à hauteur de - CHF ainsi que de pertes sur change à hauteur de - CHF Le poste «Résultats non réalisés en capitaux et en opérations sur devises» de CHF englobe des résultats en devises étrangères non réalisés à hauteur de - CHF , des gains en capitaux non réalisés des placements directs à hauteur de CHF et des gains en capitaux sur placements collectifs à hauteur de CHF Le résultat en devises étrangères non réalisé de - CHF , le résultat en devises étrangères réalisé de - CHF et l évolution de la différence de change découlant de la consolidation à hauteur de - CHF servent ensemble de base pour corriger la valeur nette d inventaire nominale (VNI/NAV) des effets de fluctuations de change. Pour permettre la comparaison avec d'autres fonds, la VNI est représentée dans le graphique cidessous corrigée des dividendes. Développement de la valeur nette d inventaire (VNI, ajusté des dividendes) par part, en CHF Sep 04 Déc 04 VNI corrigée des effets de schange 4.26% p.a. Ø Indice immobilier CAFP* 5.29% p.a. Ø Plus bas niveau VNI Période sous revue Sep 05 Sep 06 Sep 07 Sep 08 Sep 09 Sep 10 Sep 11 Sep 12 Sep 13 Sep 14 Déc 14 * Indice immobilier CAFP : placements directs exclusivement en Suisse par les fondations de placement immobiliers membres de la CAFP. Source : CAFP.

15 AFIAA Rapport semestriel 2014/2015 Groupe de placement 13 Revenus et charges Promesses et appels de capitaux en milliers de CHF Dans la période du au , le portefeuille de placements directs a réalisé, hors charges comptabilisées (CHF ), des revenus locatifs nets à hauteur de CHF (CHF dans la période du au ). Rapporté à la valeur vénale moyenne du portefeuille immobilier s élevant à CHF , ceci correspond à un rendement annuel brut de 7.08 % (7.04 % dans la période du au ). La marge EBIT s élève à % (exercice précédent : %). La marge EBIT définit le bénéfice d exploitation restant après déduction des dépenses d exploitation, par rapport au revenu locatif net. Les mesures de rénovation y sont explicitement exclues des charges d exploitation, conformément aux directives de l information professionnelle «Kennzahlen von Immobilien-Sondervermögen (Anlagegruppen) in Anlagestiftungen» (uniquement en allemand) de la KGAST, révisée le Pour la période d octobre 2014 à mars 2015, des frais d un montant de CHF ont été remboursés aux comptes de gestion de la Fondation de placement AFIAA. Dans la période précédente correspondante, CHF avaient été inscrits à charge. Sous la rubrique des autres produits, une indemnité de dédit de USD en provenance du Market Street a pu être portée aux comptes, de même qu une reprise de provisions pour remise en état de EUR et un dividende de liquidation provenant de l ancienne société de gestion AFIAA Investment AG, d un montant de CHF Promesses de capitaux Appels de capitaux Promesses de capitaux Appels de capitaux État des parts et promesses de capitaux Au premier semestre, AFIAA a obtenu des promesses de capitaux pour une valeur de 84.5 millions de CHF En milliers de CHF Promesses de capitaux Appels de capitaux ( ) ( )

16 14 Groupe de placement AFIAA Rapport semestriel 2014/2015 Périmètre de consolidation La liquidation des sociétés inactives d AFIAA Dundas AG, AFIAA Country Hills AG ainsi que d AFIAA Argentia AG est imminente. Les sociétés finlandaises AFIAA Finland Bronda Holding Oy et AFIAA Brondankulma Oy, achetées avec l'immeuble Brondankulma correspondant, ont désormais intégré le périmètre de consolidation. Aucune société n a été vendue. A la date butoir du bilan, le périmètre de consolidation du Groupe de placements AFIAA Global comprend les sociétés suivantes : Pays Société Siège Participation Fonction Capital Groupe de placement AFIAA Global Suisse AFIAA Holding AG Zurich 100% 100% 1 CHF CHF AFIAA 250 Dundas AG (in Liq.) Zurich 100% 100% 5 CHF 0 CHF AFIAA Country Hills AG (in Liq) Zurich 100% 100% 5 CHF 0 CHF AFIAA 2550 Argentia AG (in Liq.) Zurich 100% 100% 5 CHF 0 CHF AFIAA London 1 AG Zurich 100% 100% 2, 3 CHF CHF AFIAA London 2 AG Zurich 100% 100% 2, 3 CHF CHF AFIAA Scotland AG Zurich 100% 100% 2, 3 CHF CHF AFIAA Germany AG Zurich 100% 100% 2, 3 CHF CHF AFIAA R&J AG Zurich 100% 100% 2, 3 CHF CHF Allemagne AFIAA Deutschland GmbH Munich 100% 100% 1 EUR EUR AFIAA Deutsche Holding GmbH Munich 100% 100% 1 EUR EUR AFIAA Campus GmbH Munich 100% 100% 2, 3 EUR EUR AFIAA Dock 13-Speicher GmbH Munich 100% 100% 2, 3 EUR EUR AFIAA CSC GmbH Munich 100% 100% 2, 3 EUR EUR AFIAA Teltower 35 GmbH Munich 100% 100% 2, 3 EUR EUR AFIAA Log 1 GmbH Munich 100% 100% 2, 3 EUR EUR AFIAA Büroturm Hafen D1 GmbH Munich 100% 100% 5 EUR EUR AFIAA Büroturm Hafen D2 GmbH Munich 100% 100% 5 EUR EUR France AFIAA 46 Lauriston SAS Gagny (Paris) 100% 100% 2, 3 EUR EUR AFIAA Paris 1 SAS Gagny (Paris) 100% 100% 5 EUR EUR Espagne AFIAA Real Estate Spain S.L.U. Madrid 100% 100% 1 EUR EUR AFIAA Gestión 1 S.L. Madrid 100% 100% 2, 3 EUR EUR Portugal AFIAA Portugal SGPS Lisbonne 100% 100% 1 EUR EUR AFIAA Espace & Explorer S.A. Lisbonne 100% 100% 2, 3 EUR EUR 0 Finlande AFIAA Finland Bronda Holding Oy Helsinki 100% 0% 1 EUR EUR 0 AFIAA Brondankulma Oy Helsinki 100% 0% 2 EUR EUR 0 États-Unis AFIAA U.S. Real Estate, Inc. Clayton 100% 100% 1 USD USD AFIAA Arch Street, LLC Philadelphie 100% 100% 2, 3 USD USD AFIAA Market Street, LLC Philadelphie 100% 100% 2, 3 USD USD AFIAA Elston Logan, LLC Rosemont 100% 100% 2, 3 USD USD AFIAA Rohr Road, LLC Columbus 100% 100% 2, 3 USD USD AFIAA WFT, LLC Austin 100% 100% 2, 3 USD USD AFIAA Arch Square Holding Washington 100% 100% 1 USD USD 0 AFIAA Arch Square LLC Washington 100% 100% 1 USD USD 0 Autriche AFIAA Austria GmbH Vienne 100% 100% 1 EUR EUR AFIAA Betriebs 1 GmbH Vienne 100% 100% 2, 3 EUR EUR AFIAA Betriebs 2 GmbH Vienne 100% 100% 2, 3 EUR EUR AFIAA Betriebs 3 GmbH Vienne 100% 100% 1 EUR EUR AFIAA Betriebs 4 GmbH Vienne 100% 100% 1 EUR EUR Optimax Gamma LiegenschaftenverwertungsgmbH Vienne 100% 100% 2, 3 EUR EUR & Co KG Australie AFIAA Australia Pty Ltd Sydney 100% 100% 1 AUD AUD AFIAA Australia 1 Pty Ltd Sydney 100% 100% 2, 3 AUD AUD AFIAA Australia 2 Pty Ltd Sydney 100% 100% 2, 3 AUD AUD AFIAA Australia 3 Pty Ltd Sydney 100% 100% 2, 3 AUD AUD AFIAA Australia 4 Pty Ltd Sydney 100% 100% 5 AUD 0 AUD 0 1 Holding 2 Société d investissement 3 Société d exploitation 4 Société de gestion 5 Inactif 6 Capital actions, ainsi que capital versé 7 De ce montant, EUR ont été versés

17 AFIAA Rapport semestriel 2014/2015 Groupe de placement 15 Devises étrangères La fondation de placements AFIAA opère dans la zone euro, en Grande-Bretagne, en Amérique du Nord et en Australie. Les fluctuations des cours de change influencent donc la situation patrimoniale et les résultats de la Fondation AFIAA, qui sont présentés en francs suisses. Conversion des filiales Les actifs et les dettes des filiales étrangères sont convertis en francs suisses, au cours de change moyen du jour de clôture du bilan. La conversion des postes des comptes de résultat se fait au cours de change moyen de la période sous revue. Les effets produits par les différents cours des devises étrangères sont enregistrés sous la rubrique «Évolution du taux de change découlant de la consolidation», sans incidence sur les résultats. Autres opérations sur devises étrangères Les opérations sur devises étrangères sont converties au cours moyen du jour de la transaction. Les impacts des variations du taux de change sont comptabilisés dans les capitaux propres, sans incidence sur les résultats. Couverture des risques de change Aucune couverture des risques de change n est réalisée au sein du groupe de placement. Il revient aux investisseurs de s'assurer d une éventuelle couverture des risques de change. Cours de change Pour la conversion des devises à la date butoir, il a été fait appel aux indications de la banque dépositaire et pour les cours moyens annuels, aux taux de change interbancaires accessibles au public. Devise Cours à la date déterminante CHF Cours à la date déterminante CHF Cours moyen CHF Cours moyen CHF EUR USD CAD GBP AUD

18

19 Comptes semestriels consolidés Arch Square, Washington D.C.

20 18 Groupe de placement AFIAA Rapport semestriel 2014/2015 Bilan consolidé Valeur vénale en CHF Actifs Immeubles Placements collectifs Placements directs Autres actifs Créances envers des tiers Débiteurs (livraisons et services) Comptes de régularisation actifs Acomptes pour les coûts de financement payés Avoirs fiscaux latents Participations Liquidités Avoirs bancaires Dépôts à terme / placements au jour le jour Total des actifs Capitaux de tiers Prêts à long terme garantis par hypothèque Prêts à court terme garantis par hypothèque Créanciers (livraisons et services) Dettes Comptes de régularisation passifs Dettes envers les investisseurs 0 0 Total capitaux de tiers Fortune nette Fortune nette avant coûts de liquidation Estimation des coûts de liquidation ( ) ( ) Fortune nette Parts Parts émises à la date déterminante (part) Parts rachetées (part) 0 0 Valeur en capital par part (CHF) Bénéfice net de la période sous revue par part (CHF) Valeur nette d inventaire (VNI) par part (CHF)

21 AFIAA Rapport semestriel 2014/2015 Groupe de placement 19 Compte de résultats consolidé en CHF Résultat opérationnel Revenu des biens immobiliers Revenu de location Déficit de revenu des immeubles vacants ( ) ( ) Pertes liées au recouvrement / évolution des risques de ducroire (59 608) Entretien de l immobilier ( ) ( ) Maintenance ( ) ( ) Remise en état ( ) ( ) Frais d exploitation ( ) ( ) Frais d approvisionnement et d élimination ( ) ( ) Frais de chauffage et d exploitation (maintenance comprise) ( ) ( ) Assurances ( ) ( ) honoraires de gestion ( ) ( ) Frais de location ( ) ( ) Impôts et cessions ( ) ( ) Charges administratives locales de la société ( ) ( ) Autres frais d exploitation ( ) ( ) Résultat d exploitation Autres revenus Revenu en capitaux du fonds Intérêts actifs Autres revenus Frais de financement ( ) ( ) Intérêts pour hypothèques ( ) ( ) Autres intérêts passifs (87 736) ( ) Rente du droit de superficie ( ) ( ) Coûts administratifs ( ) ( ) Coûts pour conseils juridiques et financiers (64 155) (81 400) Frais de révision ( ) ( ) Frais d estimation (40 810) (38 471) Bonifications aux comptes de gestion ( ) ( ) Bonifications à la banque dépositaire (42 500) (35 000) Bonifications aux organes administratifs (AFIAA Investment AG) ( ) ( ) Charges d acquisition (7 301) ( ) Autres coûts administratifs (10 841) (13 558) Impôts sur le capital et sur le bénéfice ( ) Produits et charges résultant de transactions de parts Commission pour la souscription de parts Commission pour restitution de part Participation au résultat couru Bénéfice net de la période sous revue Résultats réalisés en capitaux et devises ( ) ( ) Résultat réalisé Résultats non réalisés en capitaux et devises ( ) Évolution du taux de change provenant de la consolidation ( ) ( ) Évolution des coûts de liquidation estimés ( ) Résultat total de la période sous revue ( ) Total du profit en devises ( ) ( ) Résultat total après correction des effets de change

22 Informations complémentaires Brondankulma, Helsinki

23 AFIAA Rapport semestriel 2014/2015 Informations complémentaires 21 Siège de la fondation de placement Affiliations Head Office Schweiz AFIAA Fondation suisse d investissement immobilier à l étranger Gartenhofstrasse Zurich Suisse Tél Fax Branch Office USA AFIAA U.S. Investment, Inc. 14 Penn Plaza, Suite 2020 New York, NY U.S.A. Tel Fax La fondation de placement AFIAA est affiliée aux associations professionnelles suivantes : CAFP Conférence des administrateurs de fondations de placement, Zurich, ASIP Association suisse des institutions de prévoyance, Swiss Circle International Real Estate Marketing, AFIRE Association of Foreign Investors in Real Estate, Branch Office Australien AFIAA Australia Pty Ltd Suite 1705, 109 Pitt Street Sydney, NSW 2000 Australia Tel Mentions légales Conception: sappari design/development Oliver Walkhoff, Zurich Editorial Design: matrix-design & kommunikation gmbh Herisau «Brondankulma» Kuvatoimisto Kuvio Oy, Helsinki «Arch Square» Mark Wieland pour les prises de vue extérieures Jason Flakes pour les prises de vue intérieures Washington Capitol (au verso) demerzel21 / canstockphoto.com Traduction: Fabienne Bensberg, Les Sciernes d'albeuve

24 AFIAA Fondation suisse d investissement immobilier à l étranger Gartenhofstrasse Zurich Suisse Tél Fax Washington D.C.

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Bruxelles, le 31 août 2012 8h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Résultat opérationnel consolidé

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

AUDIT. Le nouveau droit comptable. Comptes annuels illustratifs. kpmg.ch

AUDIT. Le nouveau droit comptable. Comptes annuels illustratifs. kpmg.ch AUDIT Le nouveau droit comptable Comptes annuels illustratifs kpmg.ch 2 KPMG Le nouveau droit comptable: comptes annuels illustratifs Table des matières Remarques préliminaires et hypothèses 3 Comptes

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable.

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable. SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Durée d investissement recommandée de 8 ans.

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique*

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique* SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 décembre 2013 IFRS - Information Réglementée

Plus en détail

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 FIRST ASSET REIT INCOME FUND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 Fonds : First Asset REIT Income Fund Titres :, Période

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance Normes IAS 32 / Instruments financiers : Présentation Normes IAS 39 / Instruments financiers : Comptabilisation et Evaluation Normes IFRS 7 / Instruments financiers : Informations à fournir Introduction

Plus en détail

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande.

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. CHAPITRE 17 Opérations relatives aux titres - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. - Il y a par ex: o Bourses des valeurs pour le commerce des

Plus en détail

Zurich fondation de placement Groupe de placement Immobiliers Habitat Suisse

Zurich fondation de placement Groupe de placement Immobiliers Habitat Suisse Prospectus (seule la version allemande de ce document fait foi) Zurich fondation de placement Groupe de placement Immobiliers Habitat Suisse Un groupe de placement de la Zurich fondation de placement Numéro

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e Un premier semestre réjouissant pour Mobimo À CHF 35,8 millions, le bénéfice net au premier semestre est nettement supérieur par rapport à la même période de l année

Plus en détail

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros)

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) 1. Compte de résultats consolidé par segment au 30.06.2005 2. Bilan consolidé par segment au 30.06.2005 3. Tableau des flux de trésorerie

Plus en détail

Rapport de la direction

Rapport de la direction Rapport de la direction Les états financiers consolidés de Industries Lassonde inc. et les autres informations financières contenues dans ce rapport annuel sont la responsabilité de la direction et ont

Plus en détail

Résultats annuels 2005

Résultats annuels 2005 Résultats annuels 2005 SOMMAIRE Chiffres clés Activité 2005 - Crédit-Bail Immobilier/Location Longue Durée - Location simple Résultats 2005 Structure financière LOCINDUS en bourse Perspectives pour 2006

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

Chapitre 1 Objectifs et principes 3 Art. 1 Objectifs 3 Art. 2 Bases légales 3 Art. 3 Principes généraux 4

Chapitre 1 Objectifs et principes 3 Art. 1 Objectifs 3 Art. 2 Bases légales 3 Art. 3 Principes généraux 4 REGLEMENT CONCERNANT LES PLACEMENTS DE LA CAISSE FEDERALE DE PENSIONS PUBLICA (REGLEMENT DE PUBLICA CONCERNANT LES PLACEMENTS) du 5 avril 00 (état au 8 octobre 0) Règlement de PUBLICA concernant les placements

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE L indice des caisses de pension suisses affiche un rendement en baisse de 8,79

Plus en détail

ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015

ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015 ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015 Pages Bilan 2 Etat des engagements hors bilan 3 Etat de résultat 4 Etat des flux de trésorerie 5 Notes aux états financiers 6 Bilan Arrêté au 30 JUIN 2015 (Unité

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 22 JUILLET 2015

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 22 JUILLET 2015 REAL ESTATE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 22 JUILLET 2015 www.edr-realestatesicav.com Marché immobilier & cours de bourse Rapport du gestionnaire Rapport annuel, comptes annuels pour l exercice au 31 mars

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

4.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100. 4.2 Bilan au 31 décembre 2008 101

4.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100. 4.2 Bilan au 31 décembre 2008 101 États Financiers consolidés.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100.2 Bilan au 31 décembre 2008 101.3 Tableaux de passage des capitaux propres du 1 er janvier 2007 au 31 décembre 2008 102. Tableau

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge)

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge) Ce document est la traduction du Supplément N 1 au Prospectus de Base rédigé en anglais qui a été approuvé par la FSMA. En cas de contradictions entre la version anglaise et la version française du Supplément

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

Edissimmo. Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise avec la SCPI Edissimmo

Edissimmo. Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise avec la SCPI Edissimmo Edissimmo SCPI Immobilier d Entreprise classique diversifiée à capital variable Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise avec la SCPI Edissimmo Comporte

Plus en détail

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants:

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants: sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «Sony» sur le taux d intérêt EURIBOR EUR à trois mois avec emprunt de référence «Sony» Dans l environnement actuel caractérisé par

Plus en détail

Loterie Romande. financier

Loterie Romande. financier 2011 Rapport financier Société de la Loterie de la Suisse Romande 13, rue Marterey Case postale 6744 1002 Lausanne CH Tél. + 41 21 348 13 13 Fax + 41 21 348 13 14 info@loro.ch www.loro.ch Sommaire Bilan

Plus en détail

31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités)

31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités) 31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES (Comptes non audités) Sommaire Etats financiers consolidés Bilan consolidé 1 Compte de résultat consolidé 3 Etat du résultat net et gains et pertes comptabilisés

Plus en détail

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie 52 5 L immobilier d entreprise allemand et les investisseurs Par Marcus Cieleback, directeur de recherche, PATRIZIA Immobilien AG. 5.1/ SITUATION GÉNÉRALE Cinq ans après le début de la crise financière,

Plus en détail

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 6 mars 2015 Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 La Banque nationale suisse (BNS) a

Plus en détail

Directives de placement de. Tellco Fondation de placement. valable au 09.03.2015. Tellco Fondation de placement

Directives de placement de. Tellco Fondation de placement. valable au 09.03.2015. Tellco Fondation de placement Directives de placement de Tellco Fondation de placement valable au 09.03.2015 Tellco Fondation de placement Bahnhofstrasse 4 Postfach 713 CH-6431 Schwyz t + 41 41 819 70 30 f + 41 41 819 70 35 tellco.ch

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Petit tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement

Plus en détail

Instruments financiers Bien se préparer

Instruments financiers Bien se préparer Le 5 juin 2006 À l intérieur Instruments financiers Bien se préparer En janvier 2005, le Conseil des normes comptables de l ICCA a approuvé les nouveaux chapitres suivants du Manuel, relativement aux instruments

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure Prêts hypothécaires Des financements sur mesure Vous projetez d acheter un logement? Si vous rêvez de devenir propriétaire, vous allez commencer par rechercher le bien immobilier approprié. L analyse détaillée

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement de vos

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 13 août 2010 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 La Banque nationale

Plus en détail

Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport annuel 30 novembre 2014 Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de Société de Structure

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

ARTIS REAL ESTATE INVESTMENT TRUST (auparavant Westfield Real Estate Investment Trust)

ARTIS REAL ESTATE INVESTMENT TRUST (auparavant Westfield Real Estate Investment Trust) États financiers consolidés intermédiaires de ARTIS REAL ESTATE INVESTMENT TRUST Trimestres terminés les 31 mars 2007 et 2006 (non vérifié) Bilans consolidés intermédiaires (en milliers de dollars) 31

Plus en détail

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants:

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants: sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «Newmont Mining» Floored Floater sur le taux d intérêt EURIBOR EUR à trois mois avec emprunt de référence «Newmont Mining» Dans l

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

SCPI Rivoli Avenir Patrimoine

SCPI Rivoli Avenir Patrimoine SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Durée d investissement recommandée de 8 ans.

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE - NORME N 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE NORME

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an Plan Comptable Minimum Normalisé (PCMN) des services résidentiels, d accueil de jour et de placement familial pour personnes handicapées Mise à jour au 01.01.2002 1. Fonds propres, provisions et impôts

Plus en détail

SCPI Corum Convictions

SCPI Corum Convictions L investissement indirect dans l immobilier via une SCPI SCPI Corum Convictions Société Civile de Placement Immobilier SCPI Corum Convictions La SCPI : un placement immobilier indirect La Société Civile

Plus en détail

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation»

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» Dans l environnement actuel caractérisé par des taux bas, les placements obligataires traditionnels

Plus en détail

SCPI Amundi DEFI Foncier

SCPI Amundi DEFI Foncier SCPI Amundi DEFI Foncier SCPI de Déficit Foncier à capital fixe Souscription ouverte jusqu au 16 décembre 2015 - Pour bénéficier du dispositif fiscal de déficit foncier en 2014, souscription jusqu au 16

Plus en détail

Durée d investissement recommandée de 8 ans. Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants :

Durée d investissement recommandée de 8 ans. Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants : SCPI Rivoli Avenir Patrimoine investir INDIRECTEMENT dans l immobilier d entreprise et bénéficier de revenus potentiels réguliers Durée d investissement recommandée de 8 ans AVERTISSEMENT Lorsque vous

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

Formulaire d inscription dépôt commun

Formulaire d inscription dépôt commun Formulaire d inscription dépôt commun Données générales titulaire du dépôt 1 (veuillez compléter tous les champs) Tél. professionnel Activité professionnelle Tél. privé Employeur Données générales titulaire

Plus en détail

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Objectif L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des impôts sur le résultat. La question principale en matière

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres.

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres. Edition 2010 Financementhypothecaire.ch Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis peu à devenir propriétaire? Cette brochure vous aidera

Plus en détail

SWISS limite les pertes à 200 millions de CHF au premier trimestre

SWISS limite les pertes à 200 millions de CHF au premier trimestre Communiqué de presse 27 mai 2003 SWISS limite les pertes à 200 millions de CHF au premier trimestre La compagnie aérienne SWISS a réalisé un chiffre d affaires de 1 044 milliards de francs suisses au cours

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Information réglementée* Bruxelles, Paris, 13 mai 2009 7h00 Résultat net de EUR 251 millions au 1 er trimestre 2009 Ratio Tier 1 de 10,7 % et core Tier 1 de 9,8 % Faits

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Objectif de la norme 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

UN REGARD PRÉVOYANT SUR VOTRE AVENIR

UN REGARD PRÉVOYANT SUR VOTRE AVENIR UN REGARD PRÉVOYANT SUR VOTRE AVENIR RAPPORT AUX MEMBRES 2005 EXERCICE 2005 ACTIF DU BILAN Continuité a été le maître mot de 2005 pour la CPP, aussi bien pour son fonctionnement interne que pour son environnement:

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Enquête unifiée auprès des entreprises - annuelle Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Guide

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

IPSAS 2 TABLEAUX DES FLUX DE TRÉSORERIE

IPSAS 2 TABLEAUX DES FLUX DE TRÉSORERIE IPSAS 2 TABLEAUX DES FLUX DE TRÉSORERIE Remerciements La présente Norme comptable internationale du secteur public s inspire essentiellement de la Norme comptable internationale IAS 7 Tableaux des flux

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen Porrentruy Gestion financière - SED3 EXAMEN Session Juin 2013 Gestion financière Donnée de l examen Nom : Prénom : Durée : 160 minutes (2 heures 40 minutes) Matériel autorisé : Calculatrice non programmable

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Déclaration intermédiaire du conseil d administration

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Déclaration intermédiaire du conseil d administration INFORMATION REGLEMENTEE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Home Invest Belgium Housing life Déclaration intermédiaire du conseil d administration ACTUALISATION AU 31 MARS 2009 DE L ÉVALUATION DU PORTEFEUILLE Stabilisation

Plus en détail

Nouvelles exigences en matière de présentation des comptes et de révision

Nouvelles exigences en matière de présentation des comptes et de révision www.pwc.ch Nouvelles exigences en matière de présentation des comptes et de révision Aperçu des modifications du Code des obligations suisse Décembre 2011 Un document PwC destiné aux responsables de la

Plus en détail

Comment évaluer une banque?

Comment évaluer une banque? Comment évaluer une banque? L évaluation d une banque est basée sur les mêmes principes généraux que n importe quelle autre entreprise : une banque vaut les flux qu elle est susceptible de rapporter dans

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 %

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR démarre l année avec de solides performances grâce à la mise en œuvre rigoureuse de son plan stratégique

Plus en détail

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société.

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Glossaire Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Alpha Alpha est le terme employé pour indiquer la surperformance d un placement après l ajustement

Plus en détail

NOK 4% 2016. Deutsche Bank. Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (FR) (A/A2) Une opportunité d investissement en couronne norvégienne.

NOK 4% 2016. Deutsche Bank. Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (FR) (A/A2) Une opportunité d investissement en couronne norvégienne. Deutsche Bank Une opportunité d investissement en couronne norvégienne. A quoi vous attendre? Type d investissement Ce produit est une obligation. En souscrivant à cette obligation, vous prêtez de l argent

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines 5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines Avec toute la volatilité qui règne sur les marchés ces derniers temps, nombreux sont les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille.

Plus en détail

Empire Company Limited États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août 2014

Empire Company Limited États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août Table des matières Bilans consolidés résumés... 1 États consolidés résumés du résultat net... 2 États consolidés résumés du résultat global...

Plus en détail