PLAINE COMMUNE UN TERRITOIRE STRATÉGIQUE EN ÎLE-DE-FRANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAINE COMMUNE UN TERRITOIRE STRATÉGIQUE EN ÎLE-DE-FRANCE"

Transcription

1 PLAINE COMMUNE UN TERRITOIRE STRATÉGIQUE EN ÎLE-DE-FRANCE PLAINE COMMUNE, A STRATEGIC AREA IN ÎLE-DE-FRANCE Les projets immobiliers d entreprises Corporate real estate

2

3 LES PROJETS IMMOBILIERS D ENTREPRISES / CORPORATE REAL ESTATE Plaine Commune, un territoire stratégique en Île-de-France Plaine Commune, a strategic area in île-de-france

4 Immeuble Le Cézanne, Saint-Denis 2

5 SOMMAIRE / CONTENTS 4 Le mot du Président, Patrick BRAOUEZEC Message from the Chairman, Patrick BRAOUEZEC 9 Les chiffres clés e gures 10 Plaine Commune - Plaine numérique : les industries culturelles et créatives au cœur du projet de territoire Plaine Commune Digital Plaine : the cultural and creative industries at the heart of the region s project 14 Un territoire toujours marqué par de grands projets d aménagements A region consistently marked by wide-scale development projects 18 Plaine Commune Développement Plaine Commune Développement 20 Les transports Transports 24 De nouveaux atouts New assets 26 Le développement de la population, de l emploi et de la recherche The development of population, employment and research 28 L immobilier d entreprise dans la deuxième période The real-estate market in its second phase 36 Des logements, des équipements, des services au pro t des entreprises et de leurs salariés ousing, e uipment, services for the pro t of companies and of their employees 40 Un développement durable et solidaire A sustainable development of solidarity 44 Plaine Commune et ses partenaires Plaine Commune and its partners 88 Les projets d activités et de bureaux à court et moyen terme Short and mediumterm business activity and of ce projects 94 La carte des projets d activités et de bureaux Business activity and of ce projects map 3

6 LE MOT DU PRÉSIDENT MESSAGE FROM THE CHAIRMAN Dans un contexte économique particulièrement tendu au plan national, Plaine Commune continue d être un territoire de projets. Avez-vous une recette? Nous travaillons depuis des années à faire en sorte que l ensemble de notre territoire soit concerné par le renouvellement urbain. Nous le faisons en tenant naturellement compte des spécificités des villes et de leurs quartiers, c est pourquoi, les développements qui sont les nôtres sont pluriels : notre souci est avant tout de faire de la ville. Notre volonté est aussi d améliorer partout où cela est possible l offre de transports. Multiplier les liaisons entre les neuf villes de notre territoire mais également les relier aux grands centres de décisions que sont Paris, La Défense et Roissy Charles de Gaulle, figurent parmi les grands enjeux de ce mandat car l accessibilité est l une des préoccupations majeures des acteurs économiques avec lesquels nous dialoguons quotidiennement. Justement, en matière d accessibilité, quels sont les nouveaux arguments que vous avez à faire valoir? Vous le savez, le Contrat de développement territorial que nous avons signé avec l État va se traduire, dans le cadre du Grand Paris Express, par la création de 5 nouvelles gares. Plusieurs centres d affaires, à l image des quartiers Pleyel et de La Plaine Saint-Denis, vont donc voir leur accessibilité significativement renforcée. Des secteurs d habitat le seront également, ce qui permettra de connecter plus facilement et rapidement zones d habitats et zones d emplois ; c est un enjeu très important pour l employabilité des populations résidentes sur nos territoires. Pour autant, sans attendre les futures gares du Grand Paris Express, je peux vous dire que les travaux concernant le prolongement des lignes 12 et 14 sont parfaitement engagés et que nous sommes particulièrement vigilants à ce que les calendriers de livraison de ces nouvelles gares soient respectés. Autre très bonne nouvelle, la mise en service du T8 n est plus qu une question de semaines. Toutes ces nouvelles lignes vont venir renforcer nos atouts ce qui ne peut être que favorable à notre attractivité, y compris à l international. 4

7 Découverte du T8 par les habitants En matière d immobiliers d entreprises, plusieurs chantiers sont en cours en ce moment. Quelles sont vos ambitions dans ce domaine? Nous avons adopté, voici maintenant deux ans, une Charte «qualité - constructions neuves». Cette Charte est à présent signée, donc adoptée, par dix grands promoteurs, ce qui constitue une première étape qui remplit les objectifs que nous nous nous étions fixés pour cette fin d année Elle impose que les nouvelles constructions respectent scrupuleusement un certain nombre de critères, particulièrement en matière de développement durable. Nous mettons donc l accent sur des aspects qui sont à même de garantir aux investisseurs et à leurs utilisateurs de bonnes conditions d exploitation de leurs immeubles dans la durée. L obsolescence de certains bâtiments tertiaires est aussi un vrai problème pour nos territoires urbains : se retrouver avec des «friches» ou «semi friches» tertiaires dans des secteurs géographiques où les disponibilités foncières se raréfient n est plus possible. Nous sommes donc très attentifs à la qualité des produits immobiliers et invitons les promoteurs qui ne l ont pas encore fait, à nous rejoindre très vite dans cette démarche. In a particularly tense national economic climate, Plaine Commune continues to be a region full of projects. What s your magic recipe? We have been working for a number of years towards making urban redevelopment a priority throughout the region. We achieve that by taking into account the specifics for each town and their neighbourhoods. This is why our development projects have plural aims: our concern is first and foremost to make towns. Our wish is also to improve, wherever possible, access to transports. Increasing the links between the nine towns of our region but also joining them to the large decision-making centres that are Paris, La Défense and Roissy Charles de Gaulle, are amongst the main objectives at stake in this mandate. Access is indeed one of the major preoccupations for the economic key players with whom we interact on a regular basis. Specifically, what are your selling points in terms of accessibility? As you know, the Regional Development Contract which we have signed with the state will mean, in the context of the Grand Paris Express, the creation of 5 new stations. Several business centres, such as the Pleyel and La Plaine Saint-Denis neighbourhoods, will therefore gain much better access in terms of transports. Some inhabited areas will also see an improvement, which will enable a quicker and easier connection to living quarters and employment zones; it is a very important stake for the employability of the residing population in our region. For instance, without even considering the future stations of the Grand Paris Express, I can tell you already that the works scheduled to extend lines 12 and 14 are well underway and that we are particularly vigilant in terms of their completion dates being respected. Another good piece of news is that the launch of the T8 is now only a matter of weeks. All these new lines will come and reinforce our assets, which can only be favourable for the appeal we hold, including for an international audience. In terms of corporate real estate, many planned sites are currently underway. What are your ambitions in this field? We adopted, two years ago, a quality-new buildings charter. This charter has now been signed and adopted by ten important promoters, which constitutes a first stage towards the objectives that we had set ourselves for this end of year It requires that the new buildings respect a certain number of criteria by the book, particularly in terms of sustainable development. We therefore put the emphasis on aspects which will give the investors and their users some guaranties on the sound conditions of exploitation of their buildings in the long-run. The aging of some buildings in the service industry is also a real issue for our urban region: finding oneself with tertiary wasteland or semiwasteland in geographical areas where financial resources are rare is no longer possible. We are therefore very attentive to the quality of the real estate and we invite promoters to join us as soon as possible in that process, for those who haven t done so already. 5

8 Nous sommes aussi attentifs aux nouvelles formes de travail. Si le télétravail se développe encore timidement en France, d autres formes apparaissent. Les télécentres, les espaces de coworking Une plus grande modularité des locaux sont autant de réponses qui peuvent être apportées aux demandes formulées par un nombre croissant d acteurs économiques dans des délais relativement rapides. Un premier espace de coworking verra donc le jour dans les prochaines semaines, chez Icade à proximité immédiate du terminus de la ligne 12. Un hôtel numérique va prochainement être mis en chantier par Vinci Immobilier pour apporter des réponses adéquates, notamment aux startups, dans la mesure où certaines d entre elles connaissent des croissances importantes en termes d emplois. Enfin, la diversification des locaux d activités est un vrai enjeu pour pouvoir continuer d accueillir toujours plus de TPME, des activités de l Économie Sociale et Solidaire et des entreprises d insertion. Justement, le territoire de projets que vous décrivez est naturellement porteur d emplois. Pour autant, les populations résidentes en retirent-elles des bénéfices? Améliorer le taux d emploi des habitants reste naturellement notre priorité et nous intervenons pour cela de multiples façons. À cet égard, il faut avoir en tête que l Économie Sociale et Solidaire est, à Plaine Commune, le premier secteur de création d emploi local, d où l importance d accompagner ses entreprises. Par ailleurs, l inscription de «clauses sociales» dans les grands chantiers d aménagement est systématique. Le recours à la sous-traitance économique locale le devient aussi. Des résultats significatifs sont d ailleurs obtenus à l occasion de la construction du siège social de SFR et des engagements forts viennent d être pris pour celui de Veolia Environnement. Nous œuvrons aussi en faveur du rapprochement domicile-travail, étant le principal territoire en matière de production de logements en Île-de-France. Enfin, la Charte entreprise-territoire, formalisée actuellement entre Plaine Commune et 115 entreprises du territoire, est un outil qui vise notamment à renforcer la part des salariés résidant sur le territoire dans les entreprises signataires. Patrick BRAOUEZEC Président de Plaine Commune We are also attentive to new forms of working. If teleworking is still developing slowly in France, other modes are emerging Telecentres, co-working spaces A larger modularity in terms of work premises is also a relatively quick answer to the demands of a growing number of economic key players. A first co-working space will be introduced in the next few weeks, at Icade s, in immediate proximity to the last station on line 12. A digital hotel is soon to be built by Vinci Immobilier, to bring adequate solutions, in particular to startups, and in case some of them experience an important growth in terms of employment. Finally, the diversity of activity centres is a real asset in order to continue welcoming more TPMEs, more activities form the social economy of solidarity as well as companies encouraging re-insertion into the professional world. Precisely, the landscape of projects that you describe will naturally generate employment. In that sense, does the residing population benefit from this? Improving the employment rates for local inhabitants remains our priority and we intervene to that effect in a variety of ways. In that regard, it is worth keeping in mind that the social economy of solidarity is the first sector generating local employment in Plaine Commune, which is why it is important to support the region s businesses. Furthermore, the addition of social clauses for the large development sites is now systematic. The use of local subcontracting has now also become matter of course. Significant results are in fact achieved with the construction of the head-offices of SFR, and strong commitments have been made in the case of Veolia Environnement. We are also working towards bringing home and workplace closer to one another, since Plaine Commune is the most important region in terms of producing housing in Île-de-France. Finally, the region and companies charter, currently officialised between Plaine Commune and 115 companies in the region, is a tool which also aims to increase the proportion of employees who reside in the region within those member-companies. 6

9 Signataires de la Charte entreprise-territoire 7

10 Maison des Sciences de l Homme Paris Nord, Saint-Denis 8

11 LES CHIFFRES CLÉS KEY FIGURES habitants / inhabitants entreprises / companies emplois publics / public jobs emplois privés / private jobs 71 laboratoires de recherche universitaires research labs enseignants-chercheurs researcher-lecturers étudiants / students chambres d hôtels / hotel rooms 115 signataires de la Charte entreprise-territoire company/region Charter 9,9 % de taux de vacance tertiaire rate of holidays in the service industry m² de demande placée tertiaire submitted requests for the service industry sector m² d offre disponible tertiaire available supply in the service industry sector m² d offre future bureaux future supply of of ces m² d offre future activités future supply of activities 121 implantations / implantations m² de surface des implantations surface of the implantations 53 départs / departures m² de surface des départs surface of departures m² de logements construits en 2012 surface of accommodation built in logements à construire à partir de 2015 housing to be built from visiteurs des principaux sites touristiques en 2011 frequency of visitors on main tourist sites 9

12 PLAINE COMMUNE - PLAINE NUMÉRIQUE : LES INDUSTRIES CULTURELLES ET CRÉATIVES AU CŒUR DU PROJET DE TERRITOIRE PLAINE COMMUNE DIGITAL PLAINE : CULTURAL AND CREATIVE INDUSTRIES AT THE HEART OF THE REGION S PROJECT Plaine Commune connaît depuis une quinzaine d années un fort développement économique, mais aussi urbain. La Communauté d agglomération a su composer avec le passé industriel de son territoire et mettre en œuvre une reconversion de ses friches industrielles lui permettant d attirer de nouvelles typologies d activités économiques et en particulier celles liées au secteur du numérique ou encore de la filière Image. Interxion, Saint-Denis Site historique pour l accueil de plateaux de cinéma, d émissions de flux et de prestataires techniques, le territoire a su progressivement attirer et concentrer d autres activités favorisant ainsi l émergence d une véritable filière Image au sein de laquelle figurent 10

13 For the last fifteen years, Plaine Commune has experienced not only a strong economic development, but also an urban one. The Conglomeration has had to deal with its territory s industrial past and has had to implement a conversion of its industrial wasteland. This allowed for the area to have an increased appeal for new types of economic activity, and in particular those associated to the Digital and the Image sectors. As a historical site, home to cinema and broadcasting studios, the region has been able to progressively attract and concentrate other activities, therefore favouring the emergence of a branch specialising in the Image sector, of which various companies working in the contents and digital technologies industry are a part. This also enabled a significant part of the technical supply to be renewed, by allowing cinema or broadcasting companies to have access, in their own area, to high-tech sets. Lycée Suger, Saint-Denis de nombreuses sociétés travaillant dans le domaine des contenus et des technologies numériques. Il a permis également que soit renouvelée une part importante de l offre technique en permettant à des sociétés du cinéma ou de l audiovisuel de disposer, chacune dans leurs domaines, de plateaux high-tech. Parce qu ils disposent d atouts spécifiques en matière d infrastructures et réseaux numériques, le territoire a aussi attiré de nouveaux segments de l économie numérique : les data-center, l e-commerce, l infogérance, la téléphonie mobile Tous les domaines cités enregistrent une dynamique immobilière soutenue et permettent ainsi au territoire de Plaine Commune de se placer parmi les tous premiers sites en France en termes de croissance de l emploi. Ce dynamisme permet également d attirer des projets immobiliers d entreprises internationales. C est le cas dernièrement avec l arrivée de la société «QVC» (géant américain du shopping multimédia) à Aubervilliers. Le modèle économique de QVC repose essentiellement sur la télévision, mais aussi sur des sites multi-plateformes accessibles depuis les ordinateurs, les smartphones et les tablettes tactiles. Cette société doit générer 200 nouveaux emplois en trois ans. Because of its access to specific assets in terms of digital infrastructures and networks, the region has also attracted new areas of the digital economy: data centres, e-commerce, outsourcing, mobile communications All the areas above thus experience a sustained dynamism in real-estate and allow the region of Plaine Commune to position itself amongst the very top locations in France, in terms of employment growth. This influx also becomes appealing to international real estate projects, as has recently been the case with the arrival of the company QVC (American giant of multimedia shopping) in Aubervilliers. QVC s economic model relies mostly upon television but also on remote multi-platform sites accessible from computers, smartphones and touch-pads. This company should generate 200 new jobs in the space of three years. 11

14 Interxion, Saint-Denis Master class avec Jean-Pierre Jeunet, IDIFF 2014 Telecity Group, Aubervilliers 12 DES ÉVÉNEMENTS AUTOUR DU NUMÉRIQUE ET DE L AUDIOVISUEL Plaine Commune accueille aussi de nombreux événements professionnels qui favorisent les synergies entre les différents acteurs de la filière Image. C est le cas notamment avec les salons Paris Image Pro ou les Cross Vidéo Days. Tous ces événements permettent de débattre, discuter, voir, regarder, toucher et appréhender les nouveaux usages et nouvelles technologies numériques. LE TRÈS HAUT DÉBIT Le Plan France Très Haut Débit (THD) lancé au printemps 2013 par le Gouvernement prévoit de couvrir le territoire national à hauteur de 80 % d ici à Concernant le territoire de Plaine Commune, ce déploiement s effectuera plus rapidement. C est ainsi, en cohérence avec le Schéma départemental d aménagement numérique initié par le Conseil général, que dès la fin de l année 2018, les neuf villes de Plaine Commune bénéficieront en totalité d une couverture Très Haut Débit. Le déploiement de la fibre optique tant pour les particuliers que pour les acteurs économiques, avance donc à présent à bon rythme grâce aux conventions spécifiques signées avec Orange et SFR. PLAINE COMMUNE : CAPITALE FRANÇAISE DU DATA-CENTER La Communauté d agglomération compte une quinzaine de data-center au sein desquels figurent des opérateurs de renom à l image d Interxion, de Télécity Group, d Equinix ou encore d Interoute. Sur le plan immobilier, c est près de m² de locaux qui sont dédiés à ces activités. D autres dossiers sont dans les cartons à l image de Data IV à Villetaneuse, Colony Capital à Aubervilliers et Interxion Paris 8 à La Courneuve. Cela représente 50 % des implantations d Île-de-France mais aussi 50 % des flux Internet français. Cet engouement s explique par la proximité de Paris, des valeurs foncières attractives, une concentration massive en fibres noires desservant des réseaux internationaux et un nombre important de raccordements électriques.

15 «FRENCH TECH» Le ministère délégué à l Economie numérique a lancé en début d année, l appel à candidature au label «French Tech». Cette labellisation a pour objectifs principaux d identifier et soutenir des écosystèmes numériques particulièrement denses, dynamiques et visibles à l international. La Communauté d agglomération s est donc engagée, avec l appui d entreprises locales leaders dans le champ du numérique, dans l élaboration d un dossier de candidature permettant d accéder à cette labellisation dans les meilleurs délais. Un programme d accélération territorialisé portant sur l accompagnement de Startups sera remis en fin d année. Il intègrera plusieurs volets, dont un dans le domaine financier et dans le domaine immobilier et a pour objectif de favoriser l implantation et le développement d un nombre significatif d entreprises utilisant les technologies numériques. Avec «French Tech», Plaine Commune favorisera ainsi le renforcement des activités liées à l image et au numérique, consolidera et développera un écosystème propice à la création d emplois. EVENTS AROUND THE DIGITAL AND THE MULTIMEDIA Plaine Commune also welcomes numerous professional events which encourage collaborations between the different protagonists of the Image sector. This is the case for instance with the exhibitions Paris Image Pro or the Cross Video Days. All these events give way to debates and discussions, and allow for visitors to see, to look, to touch and to better understand the new uses and the new technologies of the digital sector. PLAINE COMMUNE: FRENCH CAPITAL OF THE DATA-CENTRE The Conglomeration includes at least fifteen data-centres, among which appear well-known operators such as Interxion, Télécity Group, Equinix or Interoute. On the real estate side of things, around m² of sites have been allocated to this sector. More projects are pending, such as Data IV in Villetaneuse, Colony Capital in Aubervilliers and Interxion Paris 8 in La Courneuve. This represents about 50% of the implantations in the Greater Paris, but also 50% of the French internet networks. This success is explained by the proximity of the capital, appealing to financial investments; a massive concentration of black fibres, serving international networks and a significant amount of electric connections. FRENCH TECH The Minister in charge of Digital Economy launched a call for applications for the quality label French Tech. The main objectives of this certification process are to identify and sustain the digital ecosystems, which are often particularly dense, dynamic and with international exposure. With the support of leading local companies in the digital sector, the Conglomeration has therefore committed to put into place a call for applications, in order to reach the certification process as soon as possible. A regionalised acceleration programme on providing support for startups will be deposited at the end of the year. It will include various components, one of which in the financial sector and the other in the real estate sector. Their objective will be to encourage the implantation and development of a significant number of companies using digital technologies. With French Tech, Plaine Commune will therefore be able to enhance activities linked to the Image and the Digital worlds, thus consolidating and developing an ecosystem which is favourable to the creation of jobs. 13

16 UN TERRITOIRE TOUJOURS MARQUÉ PAR DE GRANDS PROJETS D AMÉNAGEMENTS A REGION CONSISTENTLY MARKED BY WIDE-SCALE DEVELOPMENT PROJECTS LE QUARTIER BABCOCK À LA COURNEUVE La Banque de France finalise actuellement son nouveau projet de centre fiduciaire sur l ancien site industriel Babcock. Il comprendra des bâtiments d activités ( m²) pour contrôler la monnaie francilienne en circulation, ainsi qu un pôle tertiaire (6 400 m²). La consultation de maîtrise d œuvre a été lancée en 2013 pour une livraison de ce nouveau site en Côté sud du quartier Babcock, la reconversion du patrimoine industriel permettra la réalisation de locaux d activités mais aussi de logements. Chantier du siège social de Veolia Environnement, Aubervilliers LE PARC DES PORTES DE PARIS ET LA ZAC CANAL-PORTE D AUBERVILLIERS L arrivée de la ligne 12 et de sa station de métro «Front-Populaire» renforce l attractivité de ce secteur géographique. Icade développera prochainement m² de bureaux place du Front-Populaire. Le fait marquant, c est le démarrage des travaux du siège social de Veolia Environnement ( m² de surface de plancher) avec une livraison prévue courant Ce siège social devrait favoriser la commercialisation des m² d activités et de bureaux restants au sein de ce pôle majeur. 14

17 Grand Parc de Saint-Ouen Site industriel Babcock, La Courneuve À proximité, se renforce le pôle d activités dédié au commerce de gros avec les chantiers du Fashion Center ( m²) qui devrait être livré fin 2014 et celui du CIFA 3 ( m²) dont la livraison est imminente. LES DOCKS DE SAINT-OUEN Le futur éco-quartier des Docks, d une superficie de 100 hectares, soit un quart de la commune, est un projet conduit par la ville de Saint-Ouen et son aménageur, Séquano Aménagement. La fin de l année 2013 a été marquée par l inauguration du grand parc paysager de 12 hectares, la livraison de l immeuble de bureaux «Dock en Seine» de m² et la signature pour m² de la société SVP dans ce même bâtiment. Plusieurs permis de construire ont été accordés notamment pour l immeuble «Tenugui» (6 000 m²) de Sodéarif, le «Subway» (9 000 m²) de Sedri et «Européquipements» ou encore «Influence» ( m²) de Nexity. La construction de ces bâtiments sera lancée dès qu un investisseur se sera positionné. THE BABCOCK AREA IN LA COURNEUVE The Banque de France is currently finalising its new project for a trust centre on the old industrial site Babcock. It will include a centre of activities ( m²) to control the currency in circulation in Île-de-France, as well as a centre for the services industry (6 400 m²). The planning consultation was launched in 2013 with a delivery of the new site planned for On the south side of the Babcock area, the renovation of the industrial heritage will enable for activity centres to be built, but also for housing to be accommodated. THE PARK AT THE PORTES DE PARIS AND THE ZAC CANAL-PORTE D AUBERVILLIERS The arrival of line 12 and its metro station Front Populaire reinforces the appeal of the geographical area. Icade will soon develop m² of offices on place du Front Populaire. The marking factor is the start of the building works for the head-quarters of Veolia Environment ( m² of floor surface), with a delivery scheduled for The head-offices should reinforce the commercialisation of m² of activities and remaining offices at the heart of this major centre. Nearby, the center for mass merchandise activity is getting stronger thanks to the construction sites of the Fashion center ( m²) which should be finished by end of 2014, and that of CIFA 3 ( m²), almost completed. THE DOCKS OF SAINT-OUEN The future eco-neighbourhood of the Docks, of an area of 100 hectares or a quarter of the commune, is a project led by the town of Saint-Ouen and its developer, Séquano aménagement. The end of 2013 was marked by the launch of a large landscape park (12 hectares), the delivery of the building of offices Dock en Seine ( m²) and the signing of m² for the company SVP in the same complex. Various construction permits were delivered, notably for the building Tenugui (6 000 m²) of Sodéarif, the Subway (9 000 m²) of Sedri and Européquipements or with Influence ( m²) for Nexity. The construction of these buildings will be launched as soon as an investor has taken position. A building permit was also deposited for the project Saguez and Partner for the creation of the Manufacture Design 2 for a surface of m². It is worth mentioning that various housing operations are progressively completed and commercialised in the same geographic area. 15

18 Les Studios Éclair, Épinay-sur-Seine CIFA 3, Aubervilliers Un permis de construire a également été déposé pour le projet de Saguez and Partners pour la création de la «Manufacture Design 2» pour une surface de m². À noter enfin que plusieurs opérations de logements sont progressivement livrées et commercialisées dans ce même secteur géographique. UNIVERSEINE À SAINT-DENIS Après la «Cité du Cinéma», la société Vinci Immobilier et la Caisse des dépôts et consignations, développent un nouvel éco-quartier de m² [ m² de bureaux, m² de logements, m² de résidences étudiantes, m² de commerces, m² de locaux réservés à l implantation de sociétés relevant du projet Territoire de la culture et de la création]. Un permis de construire pour la réalisation d un «hôtel numérique» de m² est sur le point d être déposé. Il comprend un espace de co-working et des étages aux surfaces particulièrement modulables. Cette première opération certifiée HQE-aménagement du Grand Paris verra le jour d ici C est un projet exemplaire de reconversion d une ancienne friche industrielle, tant sur le plan de ses caractéristiques environnementales que sur la mixité urbaine et sur l insertion dans son environnement actuel. DE NOUVELLES PERSPECTIVES À ÉPINAY-SUR-SEINE Située en limite nord-ouest du territoire de Plaine Commune, Épinay-sur-Seine va bénéficier de conditions d accessibilité renforcées. En effet, la desserte par le RER C va être complétée début 2015, par la mise en service du tram T8, qui va assurer un maillage de proximité dans toute la ville, ainsi qu une interconnexion avec le RER D, le transilien (ligne H), et le métro (ligne 13). Cette desserte sera complétée en 2017 par le Tram Express Nord. Les conditions vont donc être réunies pour que la commune entame une nouvelle étape de son développement économique, avec notamment une carte à jouer en ce qui concerne l implantation d activités dites «créatives». Rappelons que la filière cinéma est historiquement présente à travers les mythiques studios d Épinay-sur-Seine. Ces nouvelles infrastructures de transports en commun vont également permettre de louer, dans de bonnes conditions, le programme «Intégral» qui se situera à l angle de la rue de Paris et de l avenue Salvador Allende. Plaine Commune Développement y aménage m² de bureaux et d activités. 16

19 Futur éco-quartier Universeine, Saint-Denis UNIVERSEINE IN SAINT-DENIS After the Cité du Cinéma, the company Vinci Immobilier and the Caisse des dépôts et consignation (Deposit and consignment office) are developing a new econeighbourhood of m² [ m² of offices, m² of housing, m² of student residences, m² of businesses, m² of premises reserved to the implantation of companies linked to the project Land of culture and creation]. A building permit for the construction of a digital hote of m² is about to be issued. It includes a co-working space and storeys with particularly modular surfaces. This first operation is certified HQE- development of the Greater Paris and will see the day by This is an exemplary project of a reconversion of an old industrial wasteland, as much in terms of its environmental characteristics and its urban mix, as its insertion into its current environment. NEW PERSPECTIVES IN ÉPINAY-SUR-SEINE Located on the border of the north-west area of Plaine Commune, Épinay-sur-Seine benefits from reinforced conditions of access. The service via the RER C will be completed at the start of 2015, thanks to the launch of the tram T8 which will guaranty a close network throughout the town, as well as an interconnection with the RER D, the transilien (line H), and the metro line 13. This service will be completed in 2017 by the tram express north. Conditions will be met so that the commune starts a new phase in its economic development, notably with an asset in terms of the implantation of creative activities. Let us not forget that the cinema sector has a historic presence through the mythical studios of Épinay-sur-Seine. The new infrastructures of public transport are also going to allow for the Intégral programme to be rented out, in good conditions. It will be located at the angle of the rue de Paris and the avenue Salvador Allende. Plaine Commune Développement is developing m² of offices and activities there. 17

20 1 COMMUNIQUÉ PROMOTIONAL INFORMATION PLAINE COMMUNE DÉVELOPPEMENT, UN OPÉRATEUR PRIVILÉGIÉ AU SERVICE DES PROJETS URBAINS DE L AGGLOMÉRATION PLAINE COMMUNE DÉVELOP- MENT: A PRIVILEGED OPERATOR AT THE SERVICE OF THE CONGLOMERATION S URBAN PROJECTS Plaine Commune Développement est un opérateur global de l aménagement et de la construction composé de deux sociétés : une Société d économie mixte (SEM) et une Société publique locale (SPL). Ses opérations couvrent 300 ha sur le territoire de Plaine Commune et génèrent m² de construction d ici À ce jour, elle est titulaire de 15 concessions d aménagement ainsi que 30 mandats ou assistances à maîtrise d ouvrage. Forte de son expérience de 20 ans sur le territoire, la société réalise avec ses partenaires, des projets urbains complexes et durables. Grâce à sa maîtrise des procédures urbaines, foncières et juridiques, sa bonne connaissance des acteurs économiques et financiers, elle propose des montages sur-mesure et innovants. Avec une équipe pluridisciplinaire de 40 personnes et un solide réseau d experts, PCD intervient à tous les niveaux du développement urbain de Plaine Commune : conduite d études pré-opérationnelles, aménagement, renouvellement urbain et réalisation d équipements publics et privés. PCD veut se faire le soutien des ambitions de l agglomération, concrétisées par la signature du Contrat de développement territorial (CDT), notamment au sein du projet du Grand Paris. Avec l arrivée de nouvelles lignes de transports, il est primordial d anticiper l aménagement des futurs secteurs d intensité. Ainsi, le 3 février 2014, l Établissement public foncier d Île-de-France et la SEM ont créé la Société à actions simplifiée (SAS) Foncière commune. Ce nouvel outil, unique en France, a vocation à constituer et gérer des réserves foncières dans l attente de leur utilisation ultérieure pour la réalisation de projets d aménagement développés dans le cadre du CDT Vue de la ZAC Landy Pleyel aménagée par la SEM à Saint-Denis. Ce pôle tertiaire majeur est en phase d achèvement. Au total, l opération aura permis la création de 500 logements, m² de studios audiovisuels, m² de commerces et 8,2 ha d espaces publics Perspective du futur siège de Veolia Environnement sur la ZAC Canal aménagée par la SEM à Aubervilliers. Il est prévu à terme la création de m² de bureaux, 332 logements diversifiés et m² de commerces pour redynamiser le quartier Perspective du futur pôle fiduciaire de la Banque de France sur une partie des 8,5 ha du site des anciennes usines Babcock à La Courneuve. La SEM a œuvré pour que l institution trouve les moyens de son implantation et a été à l initiative des négociations foncières nécessaires. Elle participe également aux réflexions sur la constitution d un quartier sur l autre moitié du site. 18

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

erritoire mobile SE DÉPLACER AUJOURD HUI ET DEMAIN SUR LE TERRITOIRE DE PLAINE COMMUNE N 1 mai 2013

erritoire mobile SE DÉPLACER AUJOURD HUI ET DEMAIN SUR LE TERRITOIRE DE PLAINE COMMUNE N 1 mai 2013 SE DÉPLACER AUJOURD HUI ET DEMAIN SUR LE TERRITOIRE DE PLAINE COMMUNE N 1 mai 2013 T erritoire mobile Plaine Commune est un des territoires les plus dynamiques de la métropole francilienne. L ampleur de

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE GPS 2 34 1 E 49 0 46 N GPS* 2 56 56 E 49 0 12 N Votre contact / Your contact: et / and: Accueil : Cabines téléphoniques publiques Reception: Public telephone kiosks Navette Shuttle AÉROPORT DE TT CAR TRANSIT

Plus en détail

/ plaine commune, a strategic area in île-de-france

/ plaine commune, a strategic area in île-de-france les projets immobiliers d entreprises 2013-2014 / 2013-2014 corporate real estate Plaine Commune, un TERRITOIRE stratégique en Île-de-France / plaine commune, a strategic area in île-de-france les projets

Plus en détail

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 Le marché de l immobilier d entreprise sur le territoire de Plaine Commune en 2013 Le territoire de Plaine Commune s agrandit au 1 er janvier 2013 pour

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION Ficep Group Company MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION KEEP ADVANCING " Reach your expectations " ABOUT US For 25 years, Steel Projects has developed software for the steel fabrication industry.

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr : www.machpro.fr Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr destiné à fournir aux lecteurs de la revue et aux mécanautes un complément d'information utile et régulièrement

Plus en détail

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stéphane MARCHINI Responsable Global des services DataCenters Espace Grande Arche Paris La Défense SG figures

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center

IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center 2008-1-TR1-LEO04-02465 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: IT-Call

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Pour plus d informations contactez : For more information contact : LOUIS-PHILIPPE LABONTÉ Courtier Immobilier - Commercial - Industriel B: 450

Pour plus d informations contactez : For more information contact : LOUIS-PHILIPPE LABONTÉ Courtier Immobilier - Commercial - Industriel B: 450 Pour plus d informations contactez : For more information contact : LOUIS-PHILIPPE LABONTÉ Courtier Immobilier - Commercial - Industriel B: 450 975-2710 poste 5 I C: 514 377-0692 800, BOULEVARD SAINT-MARTIN

Plus en détail

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE Developing a joint strategy for the Channel area Les objectifs du projet Co-financé par le programme Interreg IVA France (Manche) Angleterre, le

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

NEW INTERNATIONAL DISTRICT AT THE HEART OF the EXCHANGE ECONOMY AND GRAND PARIS

NEW INTERNATIONAL DISTRICT AT THE HEART OF the EXCHANGE ECONOMY AND GRAND PARIS Le TriAngle DEGonesse Nouveau quartier INTERNATIONAL au cœur DE l économie DES échanges et DU GRAND Paris, THE GONESSE TRIANGLE NEW INTERNATIONAL DISTRICT AT THE HEART OF the EXCHANGE ECONOMY AND GRAND

Plus en détail

LUX-LIMPERTSBERG: MODERNE VILLA D ARCHITECTE

LUX-LIMPERTSBERG: MODERNE VILLA D ARCHITECTE LUX-LIMPERTSBERG: MODERNE VILLA D ARCHITECTE INDICATIONS DE RÉSERVE T outes les indications, les représentations, les illustrations et les calculs dans ce prospectus ont été élaborés avec le plus grand

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

BNP Paribas Personal Finance

BNP Paribas Personal Finance BNP Paribas Personal Finance Financially fragile loan holder prevention program CUSTOMERS IN DIFFICULTY: QUICKER IDENTIFICATION MEANS BETTER SUPPORT Brussels, December 12th 2014 Why BNPP PF has developed

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation www.terresneuves.com Institut d Acclimatation et de Management interculturels Dans un

Plus en détail

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel -

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - luxury training & coaching Expert en qualité de service... Nos Objectifs Our Objectives Développer la qualité

Plus en détail

Campus Biotech. Colliers International Suisse Romande SA

Campus Biotech. Colliers International Suisse Romande SA Campus Biotech Introduction L Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, l Université de Genève, M. Hansjörg Wyss, la Fondation Wyss et la famille Bertarelli ont uni leurs forces pour offrir à la Suisse

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG. Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag.

Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG. Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag. Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag.com LES CHIFFRES DU SPA en France SPA FIGURES in France 74 EMOTION

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE

DOCUMENT DE SYNTHESE E L A B O R A T I O N D U N P R O C E S S DE P I L O T A G E ET DE S U I V I Société d accueil : ELAN, MANAGEMENT DE PROJETS PFE présenté par : FOURREY Maxime Tuteur industriel : M. Julien DUBREUIL, Responsable

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN Présentation publique du jeudi 10 septembre, 2009 Public presentation of Thursday, September

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE PRESENTATION Spécialités Chimiques Distribution entreprise créée en 1997, a répondu à cette époque à la demande du grand chimiquier HOECHTS (CLARIANT) pour distribuer différents ingrédients en petites

Plus en détail

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure.

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure. Recipient s name 5001-EN For use by the foreign tax authority CALCULATION OF WITHHOLDING TAX ON DIVIDENDS Attachment to Form 5000 12816*01 INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been

Plus en détail

VOTRE NOTICE D ACCUEIL- YOUR INFORMATION LEAFLET

VOTRE NOTICE D ACCUEIL- YOUR INFORMATION LEAFLET CAMPUS FRAN S E P T E M B R E 2 0 1 5 / S E P T E M B E R 2 0 1 5 S E P T E M B R E 2 0 1 6 / S E P T E M B E R 2 0 1 6 VOTRE NOTICE D ACCUEIL- YOUR LEAFLET BIENVENUE WELCOME Campus France, chargé de vous

Plus en détail

Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form

Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form M / Mr Mme / Mrs Nom Last name... Nom de jeune fille Birth

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS LE TERRITOIRE QUI DÉCOLLE à 7kms de Paris DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS UNE LOCALISATION STRATÉGIQUE PROXIMITÉ AVEC PARIS ET LES CENTRES D AFFAIRES ET DE DÉCISIONS

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

European Business to Business Sales Institute

European Business to Business Sales Institute European Business to Business Sales Institute FR/05/B/P/PP-152044 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2005 European Business to Business Sales Institute FR/05/B/P/PP-152044 Type de Projet:

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

MAXI SPEED-ROLL Course à boules

MAXI SPEED-ROLL Course à boules Course à boules Notice de montage 1. Posez le jeu à plat sur une table. 2. A l aide de la clé de service, dévissez les vis qui maintiennent la plaque de plexiglas et déposez la. 3. Dévissez les 4 vis fixant

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Website: https://dce.yorku.ca/crhn/ Submission information: 11th Annual Canadian Risk and Hazards Network Symposium

Plus en détail

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation THE CONSUMER PROTECTION ACT (C.C.S.M. c. C200) Call Centres Telemarketing Sales Regulation LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (c. C200 de la C.P.L.M.) Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel

Plus en détail

Acquiring, preserving and disseminating born-digital content at BAnQ Acquérir, préserver et diffuser le né numérique à BAnQ

Acquiring, preserving and disseminating born-digital content at BAnQ Acquérir, préserver et diffuser le né numérique à BAnQ Acquiring, preserving and disseminating born-digital content at BAnQ Acquérir, préserver et diffuser le né numérique à BAnQ Guy Berthiaume Président-directeur général Chair and CEO About BAnQ À propos

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership:

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: Supporting policy dialogue on national health policies, strategies and plans and universal coverage Year 2 Report Jan. 2013 - - Dec. 2013 [Version

Plus en détail

à la mesure de vos ambitions. Un bâtiment A building compatible with your ambitions

à la mesure de vos ambitions. Un bâtiment A building compatible with your ambitions Un bâtiment à la mesure de vos ambitions. Une architecture contemporaine François Leclercq, architecte, a imaginé un immeuble dont l image, compacte et lisse, est en adéquation avec votre secteur d activité.

Plus en détail