SCIENCE ACCUEIL RAPPORT D ACTIVITÉ. Science Accueil Centre de Services Euraxess 6 boulevard Dubreuil Orsay

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SCIENCE ACCUEIL RAPPORT D ACTIVITÉ. Science Accueil Centre de Services Euraxess 6 boulevard Dubreuil 91400 Orsay"

Transcription

1 SCIENCE ACCUEIL RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 Science Accueil Centre de Services Euraxess 6 boulevard Dubreuil Orsay 33 (0)

2 Service d accompagnement pour les chercheurs invités dans l Essonne et les Yvelines 32 membres soutiennent l association et bénéficient de ses services Initiée en 1997 par la Communauté d Agglomération du Plateau de Saclay, en partenariat avec les principaux établissements scientifiques du pôle de Saclay Orsay, Science Accueil accompagne dans leurs démarches d installation en Ile-de-France les chercheurs, doctorants et stagiaires des laboratoires de l Essonne et des Yvelines. Science Accueil est devenue association loi 1901 en 1999, ses membres fondateurs étant les organismes qui ont participé initialement à sa création. Au fil des ans, d autres centres de recherche et d enseignement supérieur ont rejoint l association pour bénéficier de ses services. En 2009, trois nouveaux membres ont adhéré : Alcatel Lucent, l Ecole Centrale Paris et l INRA de Versailles-Grignon. Aujourd hui, Science Accueil est financée par 26 adhérents 1 et soutenue par 6 membres d honneur 2 qui apportent aux chercheurs un accueil complémentaire à celui proposé par Science Accueil. Le siège de l association est à Orsay, à proximité immédiate de la gare, dans des locaux partagés avec le service emploi de la Communauté d Agglomération du Plateau de Saclay. En octobre 2008, Science Accueil a également ouvert une antenne à Evry, au sein de l Université d Evry Val d Essonne, pour offrir aux invités des établissements scientifiques de ce secteur un service de proximité identique à ce qui est proposé aux chercheurs du plateau de Saclay depuis 12 ans. Ces services d accompagnement qui s adressent aux invités des centres de recherche et d enseignement supérieur adhérant à Science Accueil sont les suivants : Aide au logement. Centralisé à Orsay, ce service est le plus sollicité. Il propose aux invités des offres personnalisées d hébergement meublés. Assistance administrative sur les problèmes liés à la mobilité : visa, titre de séjour, autorisations de travail, couverture santé, assurances, ouverture de compte en banque, scolarisation et garde d enfants etc. Cours de Français Langue Etrangère. Propositions de sorties culturelles en Ile-de-France Sud et à Paris. 1 Membres fondateurs : CEA Saclay, Communauté d Agglomération du Plateau de Saclay, Ecole polytechnique, INRA Jouy-en-Josas, IHES, Supélec, Université Paris Sud. Membres actifs (participant au Conseil d administration) : Cité internationale universitaire de Paris, Université Evry Val d Essonne. Membres associés : Alcatel Lucent, CESAL, CNRS IdF Sud, Collège de France, Danone Research, École Centrale Paris, ENS Cachan, HEC, INRA Versailles, INRIA, Institut d Optique, ONERA, SOLEIL, TECOMAH, Thales Air Systems, Thales Research & Technology, Université Versailles-Saint-Quentin. 2 Membres d honneur : AVF Ile-de-France, Fondation nationale Alfred Kastler, Ile de Science, CDT 91, Office de Tourisme de la Vallée de Chevreuse, ALFAP. Science Accueil Janvier

3 Science Accueil Janvier

4 Deuxième Centre de Services Euraxess de France Science Accueil et son antenne d Evry sont membres des réseaux européen, français et francilien des Centres de Services Euraxess Labellisées par la Commission Européenne, Science Accueil est un «Centre de Services Euraxess» et l antenne d Evry est un «Point de Contact Local Euraxess». Toutes deux sont de ce fait membres d Euraxess, le réseau européen des centres de mobilité (200 adhérents), initié et géré par la Commission Européenne. Elles sont aussi membres du réseau français des Centres de Services Euraxess (23 Centres), animé par la Conférence des Présidents d Universités. Science Accueil occupe d ailleurs un siège au Bureau d Euraxess France et peut donc prendre part aux prises de décisions de cette instance nationale. L appartenance à ces réseaux facilite les échanges d expériences, ouvre l accès à des formations organisées et financées par la Commission Européenne (la responsable de Science Accueil Evry a pu bénéficier d une telle formation en 2009), permet de figurer sur les portails Internet des sites relatifs à la mobilité scientifique et de bénéficier d une veille juridique et de services communs négociés au niveau national. Elle donne également une reconnaissance officielle, notamment auprès des administrations publiques. Au regard du nombre de chercheurs accueillis et des services qu elle offre, Science Accueil est toujours le second Centre de Services Euraxess de France après le BACE (Paris). Science Accueil est également membre du BRACE (Bureau Régional d Accueil des Chercheurs Etrangers), le réseau francilien des Centres de Services Euraxess, aux côtés des trois autres centres de mobilité d Ilede-France : le BACE, couplé au BAEM pour les étudiants (Paris et Hauts-de-Seine), le CMPN (Centre de Mobilité de Paris Nord situé à St-Denis) et le BiCi (Marne-la-Vallée et son antenne à Créteil). Le BRACE est financé par le Conseil Régional d Ile-de-France et piloté par la Cité internationale universitaire de Paris (CiuP). Dans ce cadre, Science Accueil est considérée comme l opérateur logement des quatre Centres de Services. Elle est tenue de proposer des offres d hébergement aux chercheurs et doctorants qui lui sont envoyés par ces trois autres centres de mobilités, en plus de l aide quotidienne qu elle apporte aux chercheurs de l Essonne et des Yvelines. C est à ce titre que Science Accueil reçoit un financement non négligeable de la Région, par l intermédiaire de la CiuP. Outre cet aspect financier, l adhésion au BRACE est pour Science Accueil un atout incontestable pour la mutualisation de services et la mise en commun des contacts et des pratiques avec les administrations publiques de la région. En 2010, les quatre Centres de Services Euraxess et leurs antennes partageront une base de données commune qui permettra d avoir une vision globale de l accueil des chercheurs invités en Ile-de-France. Science Accueil Janvier

5 Une activité en croissance continue de 10 à 15% par an Rapport d activité 2009 Science Accueil En 12 ans, Science Accueil a accompagné chercheurs, doctorants et stagiaires dans leurs démarches d installation en Ile-de-France. Le nombre de dossiers traités est en constante progression, avec un taux de croissance de 10 à 15% par an. En 2009, invités ont été aidés, soit 292 personnes de plus qu en 2008 et 407 personnes de plus qu en invités accompagnés par Science Accueil depuis 1997, dont en % des invités aidés en 2009 ont demandé une aide au logement, soit invités. Les 6% restant, représentant 110 invités, n ont sollicité Science Accueil que pour une assistance administrative (78 à Orsay et 32 à Evry). Parmi ceux qui ont demandé des logements, 19% ont aussi bénéficié d une assistance administrative (soit 342 invités, 328 à Orsay et 14 à Evry). De plus, 124 chercheurs ou conjoints de chercheurs ont participé aux cours de Français proposés par Science Accueil et l ALFAP et 9 aux cours proposés par Science Accueil Evry. 169 invités ont participé aux visites culturelles organisées par Science Accueil, en collaboration avec l Office de Tourisme de la Vallée de Chevreuse et les AVF d Ile-de-France. 73% des chercheurs accompagnés viennent travailler dans un des établissements du pôle de Saclay - Orsay. La part du plateau de Saclay reste et restera toujours majoritaire, au regard de la concentration et du développement de l implantation des établissements scientifiques qui caractérisent le secteur. Mais elle tend à diminuer car Science Accueil a élargi son territoire d action avec d une part l ouverture de son service logement aux autres Centres de Services Euraxess d Ile-de-France et d autre part la création de Science Accueil Evry qui accompagne de plus en plus d invités. En 2009, 288 chercheurs envoyés par le BACE, le BAEM, le CMPN et le BiCi ont sollicité Science Accueil pour trouver un logement, soit 15% de l ensemble des invités accueillis. On peut noter une progression importante des demandes du BiCi qui, avec l ouverture de son antenne à Créteil en 2009, a plus que triplé le nombre de chercheurs envoyés vers Science Accueil par rapport à Quant à Science Accueil Evry, elle a accompagné 169 invités depuis sa création en octobre 2008, dont 133 en 2009 (6% de l ensemble des demandes). 76% des invités d Evry ont demandé une aide au logement et parmi eux, certains ont aussi bénéficié d une assistance administrative. Les 24% restants n ont demandé qu une assistance administrative, sans souhaiter d offres de logements. Les demandes des autres membres de Science Accueil qui ne sont implantés ni dans le secteur du plateau de Saclay, ni dans le secteur d Evry, représentent 6% de l ensemble des dossiers traités, soit 110 invités. Science Accueil Janvier

6 Evolution des invités accompagnés par Science Accueil Nombre d'invités, Ensemble des invités Invités du plateau de Saclay Invités d'evry Invités des autres Centres de Services du BRACE Invités des autres membres Science Accueil Janvier

7 Les membres fondateurs restent les premiers utilisateurs des services En 2009, les plus gros utilisateurs des services de Science Accueil restent toujours le CEA Saclay (394 invités accompagnés) et l Université Paris Sud (379 invités accompagnés). Puis dans une moindre mesure, les autres membres fondateurs, HEC, le CNRS de Gif-sur-Yvette et l INRIA. A Evry, l Université enregistre les plus fortes demandes (62 invités accompagnés) en raison de la localisation de l antenne qui facilite son accessibilité et sa notoriété. Télécom & Management SudParis et Genopole sollicitent aussi de plus en plus Science Accueil Evry (respectivement 36 et 28 invités accompagnés) car ses services commencent à être connus des laboratoires. Globalement, les demandes des invités accueillis dans les centres de recherche représentent la plus grande part avec 39% des sollicitations (dont 4% dans les entreprises privées). Les demandes des trois universités membres de Science Accueil représentent 25% des dossiers traités et celles des Grandes Ecoles 21%. Les 15% restant correspondent aux demandes en provenance des autres Centres de Services Euraxess d Ile-de-France. Evolution des invités accompagnés par Science Accueil par type d'établissement Nombre d'invités Invités des organismes de recherche publics Invités des centres de recherche privés Invités des Grandes Ecoles Invités des Universités Invités des autres Centres de Services du BRACE Science Accueil Janvier

8 Les invités accompagnés par Science Accueil en 2009 par établissement et par zone géographique Rapport d activité 2009 Science Accueil Nombre d'invités Alcatel Lucent CEA CNRS Gif Collège de France Danone Ecole Centrale Paris ENS Cachan HEC IHES INHA INRA Jouy INRA Versailles INRIA Institut d'optique ONERA Polytechnique SOLEIL Supélec Tecomah Thales Air System Thales R&T Université Paris Sud Université Versailles SQ ENSIIE ENSMP Genopole Télécom & Management Université d'evry VE BiCi BACE - BAEM CMPN Autres Etablissements du secteur de Saclay Etablissements du secteur de Versailles Etablissements du secteur d Evry Etablissements des autres secteurs Autres Centres de Services Euraxess du BRACE Science Accueil Janvier

9 L aide au logement : le service le plus sollicité de Science Accueil Rapport d activité 2009 Science Accueil Science Accueil traite en moyenne 12 demandes de logements par jour ouvré L aide au logement représente l activité majoritaire de Science Accueil car l hébergement reste la première préoccupation des scientifiques en mobilité. Les demandes sont très souvent reçues avant l arrivée des invités, mais il arrive que certains chercheurs aient besoin d un logement pour le soir même. Ces demandes sont traitées en priorité et sans délai. Le service logement est de moins en moins sollicité par l hôte du laboratoire qui reçoit le chercheur (dans 21% des cas en 2009, alors que cela représentait 48% des cas en 1999). Aujourd hui, c est plutôt l invité lui-même qui contacte directement Science Accueil. Il connaît l association par le biais de son laboratoire d accueil ou parce que des collègues de son laboratoire d origine qui ont déjà bénéficié des services lui en ont parlé. Certains autres chercheurs sont fidèles et contactent systématiquement Science Accueil à chaque nouveau séjour en Ile-de-France. Ainsi, la notoriété de l association dépasse maintenant les frontières et commence à se répandre dans les milieux scientifiques internationaux, à tel point que le service logement est régulièrement sollicité par des chercheurs qui vont effectuer des séjours en province et qui pensent que Science Accueil a une mission nationale. Ces chercheurs sont alors orientés vers les Centres de Services Euraxess correspondant à leurs destinations de séjour. Science Accueil répond exclusivement aux invités des établissements membres de l association et aux chercheurs envoyés par les trois autres Centres de Services Euraxess franciliens. En 2009, invités ont contacté Science Accueil pour une ou plusieurs demandes de logements, dont 101 invités du secteur d Evry. Si certains chercheurs se décident rapidement dans le choix de leur hébergement, d autres ont besoin de recevoir deux ou trois listes de propositions, parfois plus. En 2009, le service logement a traité requêtes de logements au total, soit 12 demandes par jour ouvrés. Pour chaque requête, une sélection personnalisée d offres de logements est effectuée en fonction du besoin propre de chaque invité et de ses éventuels nouveaux critères de choix. Les propositions de logements lui sont envoyées le plus souvent par courrier électronique généralement sous 48h suivant sa demande, ou remis en main propre immédiatement s il se déplace à Science Accueil. Pour chaque offre, l invité reçoit un descriptif complet des pièces, du mobilier et de l équipement, avec la localisation par rapport aux transports en commun, les prix et les coordonnées des propriétaires. C est ensuite à l invité ou à son hôte de contacter directement les propriétaires des logements choisis. Le traitement d un dossier de demande de logement représente entre 10 et 20 minutes à chaque fois. Il est cependant dépendant d une mise à jour quotidienne de la base de donnée qui implique de nombreux contacts avec les propriétaires. Science Accueil Janvier

10 Un service logement à rayonnement régional Jusqu à présent, toutes les demandes de logements éligibles ont été satisfaites. Entre deux et quinze offres d hébergement sont envoyées à chaque première demande. En effet, Science Accueil n a jamais connu de pénurie d offres. Science Accueil dispose d un parc meublé d environ logements situés sur les principaux pôles scientifiques de l Ile-de-France Les logements appartiennent à des particuliers non professionnels dans la majorité des cas. Plus de propriétaires ont confié leurs logements à Science Accueil. Ils font confiance à priori aux chercheurs qui leur sont envoyés et ils savent que l association peut intervenir en cas de litige avec le locataire. Entre deux et dix nouveaux logements par semaine alimentent la base de données du service, qui dispose maintenant d un parc d environ meublés : 870 chambres chez l habitant ou en colocation et logements indépendants de toutes tailles, du studio à la maison individuelle en passant par tous types d appartements. Outre ceux qui louent de façon ponctuelle, la plupart des propriétaires remettent leurs logements en location par Science Accueil dès le départ du locataire. Ils sont reconnaissants de la qualité du service apporté, d autant plus qu il est gratuit, et apprécient la population que Science Accueil leur envoie. Parfois, le turn-over est important car certains propriétaires souhaitent louer pour de courtes périodes. D autres au contraire préfèrent louer pour plus longtemps, ce qui convient particulièrement aux doctorants et aux chercheurs dont les missions durent un ou deux ans. En 2009, Science Accueil a également développé des partenariats avec certaines résidences hôtelières récentes. Elle avait déjà des accords avec Résidulis aux Ulis et Residhome à Bures-sur-Yvette qui se sont renouvelés, mais elle a aussi conclu des accords avec deux résidences à Evry (Montempô et Residhome) pour mieux répondre aux attentes des invités accompagnés par Science Accueil Evry. Les prix négociés sont exceptionnellement attractifs au regard de la qualité des prestations offertes et de la localisation. Beaucoup de chercheurs d Evry ont été logés avec satisfaction dans ces deux résidences hôtelières (en 2009, 30 sur 101 demandes de logement soit un tiers des invités). Les logements sont situés en majorité sur le secteur d Orsay Saclay pour 57% d entre eux, soit logements, particulièrement le long du RER B, dont sur le territoire de la Communauté d Agglomération du Plateau de Saclay. Pour répondre aux chercheurs envoyés par le BACE et le CMPN, mais aussi pour les autres qui souhaitent vivre dans la capitale, le service logement dispose également de 654 logements à Paris intra-muros et 302 logements en petite couronne parisienne. Science Accueil Janvier

11 Evolution des offres et des demandes de logements Demandes de logements Offres de logements Types de logements en stock Logements situés en banlieue Logements situés à Paris Chambres 1 pièce 2 pièces 3 pièces 4 pièces 5 pièces et + Science Accueil Janvier

12 Localisation des logements proposés par Science Accueil Rapport d activité 2009 Science Accueil Science Accueil Janvier

13 Il est primordial d amplifier l offre de logements et de développer davantage les bases de données d Evry, Versailles et Marne-la-Vallée - Créteil Les bases de données de Marne-la-Vallée / Créteil et d Evry sont assez récentes et ont été bien développées en Le parc de l Est parisien représente aujourd hui 79 logements et celui d Evry 66 logements. Tous deux méritent d être amplifiés et de nouvelles campagnes d informations seront lancées en 2010 à destination des propriétaires. La constitution de ces deux bases de données est un peu plus lente que celles du secteur d Orsay Saclay et de Paris. A Marne-la-Vallée la présence de Disneyland Paris et sa clientèle touristique incite les propriétaires à louer les meublés à des prix exorbitants et inabordables pour des jeunes chercheurs ou des doctorants. Nous ne pouvons donc pas les accepter dans notre base de données. Notre rôle est de faire comprendre aux propriétaires que les chercheurs sont une clientèle aussi intéressante que les touristes car leurs séjours sont plus longs. De ce fait, en pratiquant des prix de loyer plus bas, mais avec des taux de remplissage plus importants, les recettes annuelles sont identiques, voire supérieures. Après réflexion, certains propriétaires acceptent de se conformer aux prix classiques du marché, mais ce n est pas le cas de tous. A Evry, le problème est différent : le potentiel d offres meublées est plus faible que dans les autres pôles car le parc de logements est constitué d une part importante de logements sociaux qui ne peuvent donc pas être proposés par Science Accueil. Pour le secteur de Versailles le problème est récurrent depuis plusieurs années. Les propriétaires hésitent à louer leurs logements sans de nombreuses garanties et préfèrent souvent passer par des agences immobilières qui offrent des garanties contractuelles et une sélection draconienne des candidats. La clientèle d un centre de mobilité ne peut pas souvent répondre à ce genre d exigence non seulement parce que venant de l étranger dans la plupart des cas, elle ne peut pas fournir de fiches de paies ni d attestation d impôts, mais aussi parce qu elle ne connaît personne en France qui puisse se porter garant des loyers. Si les propriétaires du secteur d Orsay Saclay acceptent de se priver de ces garanties, ce n est que rarement le cas avec ceux de Versailles. Quoi qu il en soit, Science Accueil ne désespère pas d enrichir la base de données de ce secteur et une attention particulière sera portée en 2010 sur la recherche de nouveaux logements à Versailles pour satisfaire au mieux les invités de l Université de Versailles, de l INRA de Versailles et de Jouy-en-Josas, de l INRIA Rocquencourt, d HEC et des futurs adhérents de ce secteur qui pourraient rejoindre l association dans les années qui viennent. Tant pour Versailles qu Evry, Marne-la-Vallée ou Créteil, Science Accueil poursuit ses prospections pour enrichir les bases de données logements et être capable de proposer à tous les chercheurs un choix intéressant d hébergement correspondant aux attentes de chacun d entre eux. En 2009, l association a réalisé une étude sur les façons d améliorer l offre de logement diffus. Cette étude a démontré le risque d une pénurie de l offre à plus ou moins long terme, particulièrement dans le secteur d Orsay Saclay. Les solutions proposées reposent beaucoup sur une politique de communication ciblée. Elles seront mises en place progressivement à partir de Science Accueil Janvier

14 Résultat des demandes de logements En 2009, Science Accueil a logé 652 invités dans le parc immobilier dont elle dispose, soit presque 3 personnes par jour ouvré et 35 personnes de plus qu en Sur un total de personnes en demande d hébergement, cela représente un taux de satisfaction de 36% pour invités ont été hébergés dans un logement proposé par Science Accueil Même s ils ont aussi reçu des offres correspondant à leurs besoins exprimés, 41% des invités n ont pas choisi de logements proposés par Science Accueil. Ils ont retenu d autres options, le plus souvent par agences immobilières et petites annonces si les logements non meublés leurs convenaient aussi, et par le biais d amis, de familles ou de collègues qui ont accepté de les héberger. Pour des raisons budgétaires, certains doctorants ont également préféré choisir des logements en résidences universitaires s ils en ont eu l opportunité. 2% des invités ont finalement dû annuler ou reporter leurs séjours, même après avoir formulé leurs demandes et reçu des offres de Science Accueil. Cette proportion reste stable par rapport aux années précédentes. Enfin, il reste 390 invités (21%) pour lesquels nous ne connaissons pas les suites données aux propositions de logements, malgré les relances faites à plusieurs reprises. Le service logement étant gratuit pour les invités et les propriétaires, certains estiment qu il est inutile de répondre à nos relances ou de nous informer de la location de leurs logements, à partir du moment où le service a été rendu. Pourtant, parmi ces invités, certains sont logés grâce à Science Accueil et parmi les propriétaires, certains logent des invités envoyés par Science Accueil. Nous finissons parfois par le savoir longtemps après. Les solutions d'hébergement Invités logés par Science Accueil (36%) Invités logés par un autre moyen (40%) Invités ayant annulé leurs séjours (2%) Solution d'hébergement inconnue (22%) Science Accueil Janvier

15 Un service d assistance administrative de plus en plus sollicité, aussi bien par les chercheurs étrangers que par les laboratoires Science Accueil a répondu à demandes d assistances administratives et informations sur la vie quotidienne Le service d assistance administrative de Science Accueil est assez récent. Il a été ouvert fin Il répond à un réel besoin tant pour le chercheur étranger que pour les correspondants chercheurs des laboratoires qui peuvent le consulter dès qu ils rencontrent un problème avec les administrations publiques. Les contacts réguliers et privilégiés avec les préfectures (notamment celles d Evry, de Versailles et la sous-préfecture de Palaiseau), les consulats, les Ministères et autres organismes publics d une part et les bonnes connaissances juridiques en matière de droit des chercheurs étrangers d autre part, permettent à Science Accueil de résoudre ou de faire accélérer bon nombre de dossiers problématiques. Ces compétences sont aujourd hui connues et reconnues par beaucoup de laboratoires membres de l association qui n hésitent pas à contacter le service régulièrement. Le service d assistance administrative d Orsay a accompagné 406 chercheurs et doctorants en Celui d Evry en a accompagné 46. Ces 452 invités ont parfois formulé plusieurs demandes. Ainsi, 205 requêtes liées aux visas ont été traitées en 2009 (55 en 2008) et 302 requêtes liées aux titres de séjour (140 en 2008). Les autres demandes concernaient surtout les informations liées au logement demandes - (aides au logement de la CAF, bail, état des lieux, dépôts de garantie, EDF, téléphone, Internet ), ainsi que les assurances et la couverture santé (168 requêtes). Un partenariat a été signé entre le Groupe Axa et la Fondation Kastler, au bénéfice des chercheurs et doctorants étrangers accompagnés par les Centres de Services Euraxess français. Ceci permet à Science Accueil de proposer un panel intéressant d assurances (santé, responsabilité civile, habitation, scolaire etc.) à un prix spécialement négocié. Le service a également aidé des chercheurs à ouvrir leurs comptes en banques (93 demandes). Grâce aux accords nationaux négociés par la Fondation Kastler avec la Société Générale et dont peuvent bénéficier tous les Centres de Services Euraxess de France, certains chercheurs ont pu ouvrir leur compte avant même leur arrivée en France. Cela facilite grandement leur installation en France, notamment pour payer les premières dépenses à leur arrivée. Science Accueil Janvier

16 Nombre de requêtes par type de service Vie pratique Culture - Loisirs Information emploi Information BRACE - Euraxess Cours de Français Divers administratif Informations liées au logement Compte en banque CAF Scolarisation des enfants Assurances Impôts Couverture santé Autorisation de travail Titre de séjour Visa - Convention d'accueil Science Accueil Janvier

17 Une veille juridique pour les laboratoires A la suite de la formation juridique organisée par le BRACE en 2008 pour les correspondants chercheurs d Ile-de-France et du succès qu elle a connu, Science Accueil a pris l initiative d organiser des réunions similaires en A la demande des établissements membres de l association, nous sommes intervenus dans des assemblées de correspondants chercheurs et personnel des ressources humaines pour présenter les services de Science Accueil d une part et présenter les démarches administratives à accomplir lorsque l on reçoit un chercheur ou doctorant étranger d autre part. Les participants à ces réunions ont pu également poser toutes les questions qu ils souhaitaient pour faire avancer leurs dossiers problématiques. Ces réunions ont eu lieu au CEA, à l Ecole Centrale Paris et à l INRIA. D autres organismes pourront en bénéficier en En dehors de ces réunions d information, Science Accueil envoie aussi régulièrement une lettre électronique à tous les hôtes des laboratoires qui ont déjà eu recours à ses services. Dans cette lettre sont notamment annoncées les nouvelles procédures administratives concernant le droit des chercheurs étrangers. Dans le cadre du réseau français des Centres de Services Euraxess et grâce au travail de veille juridique de la Fondation Kastler à laquelle Science Accueil a accès, ces informations importantes pour les laboratoires qui accueillent des invités étrangers peuvent leur être répercutées très tôt. Des cours de français langue étrangères pour tous Depuis la création de l association en 1999, des cours de français langue étrangère ont toujours été proposés aux chercheurs et doctorants étrangers et à leurs conjoints. En 2009, 139 invités nous ont demandé de suivre ces cours que nous organisons maintenant avec l ALFAP à Orsay et à Bures-sur-Yvette et ponctuellement à Evry avec un autre partenaire (ICI&LA en 2009). Sur le secteur d Orsay, des cours tous niveaux ont lieu tous les jours (sauf le dimanche), aussi bien en journée qu en soirée (en matinée le samedi). En journée, ces cours ont lieu dans les locaux de Science Accueil. Ils intéressent particulièrement les conjoints de scientifiques. En soirée et le samedi matin, les cours ont lieu à Bures-sur-Yvette. En complément de ces cours collectifs classiques, Science Accueil et l ALFAP ont également organisé du 12 au 16 janvier 2009 un cours intensif pour débutants qui a réuni 9 participants, tous chercheurs ou doctorants. Cette semaine de cours a eu lieu dans les locaux de Science Accueil à Orsay. Le prix demandé était de 200 par élève. Science Accueil Janvier

18 Une session de cours semi intensifs pour débutants a suivi ce cours de janvier, pour permettre à ceux qui voulaient poursuivre leur apprentissage du français de le faire facilement. Cette session a eu lieu de février à juin à raison de 4 heures par semaine en soirée. 13 chercheurs ont suivi cette formation qui avait lieu à Bures-sur-Yvette. Les AVF proposent également des séances de conversation en Français le mardi et vendredi après-midi à Bures, Gif et Orsay, et le jeudi matin à Versailles. Ces réunions conviviales s adressent particulièrement aux conjoints de scientifiques qui ne travaillent pas et qui ont déjà quelques notions de Français. 139 demandes de cours de FLE en 2009 Depuis mars 2009, nous pouvons ajouter à notre offre de cours de français la formule de formation à distance avec tuteur proposée par l ILEI (Institut des Langues et des Etudes Internationales), situé au sein de l Université de Versailles St- Quentin, à Guyancourt. Pour 170 euros à l année, l invité peut suivre cette autoformation sur Internet de n importe où et à n importe quelle heure et bénéficier d un accompagnement personnalisé par un tuteur. Cette formation peut commencer avant l arrivée en France du chercheur et se poursuivre ensuite. Elle convient particulièrement au chercheur qui ne dispose pas de beaucoup de temps en journée pour suivre des cours classiques. Une dizaine d invités se sont montrés intéressés par cette formule. Avec l ILEI, nous proposons aussi un accès au laboratoire multimédia, à l atelier de conversation et aux ressources pédagogiques du laboratoire de langues de l Université de Versailles St-Quentin, particulièrement pour les invités des établissements des Yvelines. A Evry, Science Accueil Evry a organisé en partenariat avec ICI&LA (pôle diagnostic linguistique et centre de ressources situé à Evry) une première session de cours de français langue étrangère pour débutants, de janvier à avril Ces cours se sont déroulés sur 10 semaines, à raison de 4 heures par semaine, les mardis et jeudis, de 18h à 20h. Ils ont eu lieu dans une salle mise à disposition par l Université d Evry. 8 chercheurs y ont participé. Le prix était de 240 euros par personne pour tout le stage, pris en charge pour certains par le laboratoire d accueil. Une autre session sera organisée en Science Accueil Janvier

19 Des sorties culturelles bilingues spécialement organisées pour les chercheurs Tous les invités qui ont fait appel à Science Accueil pour une demande de logement ou d assistance administrative sont invités aux sorties culturelles que Science Accueil organise régulièrement toute l année. Les visites sont également annoncées sur notre site Internet et dans les lettres électroniques envoyées aux hôtes qui transmettent souvent l information à leurs invités. Nous demandons une participation financière aux invités pour couvrir les frais d entrée sur les sites et les prestations des guides. Les prix vont de 3 à 15 euros en fonction de la visite. Ils sont inférieurs pour les enfants. 6 visites guidées bilingues ont été organisées en 2009 : 169 participants aux 6 sorties culturelles organisées en Le château et le parc de Sceaux le 8 février qui a réuni 20 participants. Cette visite a été organisée en partenariat avec l Office de Tourisme de la Vallée de Chevreuse ; Le synchrotron SOLEIL le 2 avril, qui a réuni 30 chercheurs. Visite organisée également avec l Office de Tourisme de la Vallée de Chevreuse ; La cathédrale et la mosquée d Evry le 16 mai. Visite organisée par Science Accueil Evry en partenariat avec le Comité Départemental de Tourisme de l Essonne. 18 chercheurs y ont participé ; Le quartier des antiquaires de Versailles et les Grandes Eaux Musicales le 6 juin. Visite organisée avec les AVF de Versailles et l Office de Tourisme de la Vallée de Chevreuse qui a réuni 29 participants ; Les ponts de Paris le 10 octobre. Sortie organisée avec l Office de Tourisme de la Vallée de Chevreuse. Participation record de 41 chercheurs ; Enfin le quartier du Marais à Paris et l Opéra Bastille le 5 décembre. Visite organisée avec les AVF de Paris 17 e et l Office de Tourisme de la Vallée de Chevreuse qui a réuni 31 participants. Le succès grandissant de ces visites culturelles nous encourage à en proposer de nouvelles en 2010 ou à renouveler celles qui ont été les plus appréciées. Science Accueil Janvier

20 Plus de 250 participants au traditionnel cocktail de bienvenue de Science Accueil L autre rendez-vous attendu de Science Accueil est le forum et le cocktail de bienvenue que nous organisons tous les ans en novembre depuis Pour sa 11 e édition, cette manifestation s est déroulée le 26 novembre 2009, au centre culturel Jacques Tati d Orsay, mis à disposition de Science Accueil par la Mairie d Orsay. Forum et cocktail de bienvenue sont organisés chaque année en l honneur des chercheurs étrangers et provinciaux qui viennent d arriver en Ile-de- France Sud, dans le but de faciliter leur intégration dans notre région et dans la communauté scientifique locale. Les hôtes et correspondants chercheurs, les responsables de laboratoires franciliens, les responsables d établissements scientifiques, les personnalités locales et les propriétaires de logements qui hébergent les chercheurs et les étudiants sont également conviés. C est l occasion pour tous de se rencontrer dans un cadre convivial. Les chercheurs étrangers échangent avec d autres chercheurs et se sentent mieux entourés, les propriétaires de logement échangent entre eux leurs expériences (le plus souvent heureuses) et ont l impression de faire partie d une grande famille. Les personnalités locales prennent la mesure de l importance de l accueil des chercheurs étrangers pour valoriser le territoire. En 2009, comme les années précédentes, les offices de tourisme (vallée de Chevreuse, Palaiseau, St-Rémy-lès- Chevreuse, Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse) et associations d accueil locales (AVF, ALFAP) ont présenté leurs activités au forum. Les chercheurs ont pu y trouver tous les renseignements nécessaires pour faciliter leur installation, ainsi que des idées pour agrémenter leur temps libre. Le traditionnel cocktail de bienvenue a clôturé ce forum où plus de 250 personnes ont répondu présent. Par ailleurs, d autres activités extraprofessionnelles sont régulièrement proposées aux invités et à leurs familles par les AVF franciliens : soirées conviviales, ateliers créatifs et culinaires, randonnées, rencontres jeunes mamans avec bébés pour faire connaissance, échanger des bonnes adresses, partager les expériences et organiser des activités ensemble. Ces activités sont particulièrement appréciées des conjoints de scientifiques qui souhaitent se distraire, découvrir et s intégrer dans la vie française. Science Accueil Janvier

SCIENCE ACCUEIL RAPPORT D ACTIVITÉ

SCIENCE ACCUEIL RAPPORT D ACTIVITÉ SCIENCE ACCUEIL RAPPORT D ACTIVITÉ 2006 Science Accueil - 26 rue Charles de Gaulle F 91400 Orsay - 33 (0)1 69 33 16 85 33 (0)1 69 07 21 53 science-accueil@saclay-scientipole.org - http://www.saclay-scientipole.org/science-accueil

Plus en détail

BILAN 2010 ACTIONS LOGEMENT TEMPORAIRE :

BILAN 2010 ACTIONS LOGEMENT TEMPORAIRE : BILAN 2010 ACTIONS LOGEMENT TEMPORAIRE : ACCUEIL, INFORMATION, ORIENTATION LOGEMENT INTERGENERATIONNEL Le service logement temporaire de la Communauté de Communes du Diois est en place depuis février 2007.

Plus en détail

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préfecture de la région Rhône-Alpes Mai 2009 DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préambule Le parc locatif public ne peut répondre seul

Plus en détail

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00 Cahier des charges de l Appel à Projets communautaire 2015 «Actions d animations sportives» Le présent cahier des charges porte à la connaissance des porteurs de projets les conditions de sélection des

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

1 MIEUX ACCUEILLIR LES CHERCHEURS INTERNATIONAUX ORGANISATION DE SÉJOURS À GRENOBLE COURTES ET LONGUES DURÉES

1 MIEUX ACCUEILLIR LES CHERCHEURS INTERNATIONAUX ORGANISATION DE SÉJOURS À GRENOBLE COURTES ET LONGUES DURÉES POST-DOCTORANTS DOCTORANTS STAGIAIRES CHERCHEURS PROFESSEURS MIEUX ACCUEILLIR LES CHERCHEURS INTERNATIONAUX ORGANISATION DE SÉJOURS À GRENOBLE COURTES ET LONGUES DURÉES Recherche du logement Démarches

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Management du tourisme et des loisirs, spécialité e-commercialisation des produits touristiques de l Université de Corse Pasquale

Plus en détail

Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne. juillet 10

Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne. juillet 10 Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne juillet 10 1 Modalités de l étude Enquête réalisée du 10 Mai au 10 Juin 2010 auprès de : 144 entreprises 68 agences événementielles Mode d

Plus en détail

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation».

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation». COURS NATIONAUX INTEGRES dans la scolarité primaire Circonscription du Pays de Gex Éléments pour une contractualisation du partenariat entre - l Education nationale, - les sections nationales et les associations

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

PROGRAMME 2015 DE REINSTALLATION DE REFUGIES. LES CPAS EN TANT QU OPERATEURS DE REINSTALLATION : FAQ

PROGRAMME 2015 DE REINSTALLATION DE REFUGIES. LES CPAS EN TANT QU OPERATEURS DE REINSTALLATION : FAQ PROGRAMME 2015 DE REINSTALLATION DE REFUGIES. LES CPAS EN TANT QU OPERATEURS DE REINSTALLATION : FAQ Questions Réponses Statut des bénéficiaires Quel est le statut des personnes visées par le programme

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud PLH Diagnostic spécifique CDT Paris Saclay Territoire Sud 1 Afin d élaborer une stratégie propre à son territoire en matière d habitat, la CAPS s est engagée dans l élaboration d une politique intercommunale

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015. À votre écoute pour progresser!

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015. À votre écoute pour progresser! Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015 PREFECTURE DES DEUX-SEVRES 116 questionnaires collectés / 20 questions Résultats en % des exprimés 1. Le contexte de l étude À votre écoute pour

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE 2012 LES QUATRE ETAPES La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats n ayant pas

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

TRANSACTIONS LOCATION GESTION

TRANSACTIONS LOCATION GESTION L agence 24 Faubourg Immobilier est installée dans le quartier Boutonnet en bordure d écusson, plein cœur du nouveau pôle étudiant de St Charles, au pied de la faculté de médecine et de la faculté de droit,

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

A. Une entrée par objectif

A. Une entrée par objectif Aide à la navigation dans le site A. Une entrée par objectif Le site de la cartographie vous propose de chercher une formation selon l objectif de la personne. Vous avez le choix entre 4 possibilités :

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commercialisation de produits et services financiers de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Dossier de presse. Un dispositif d accueil renforcé pour étudiants et chercheurs en mobilité. Cité internationale universitaire de Paris

Dossier de presse. Un dispositif d accueil renforcé pour étudiants et chercheurs en mobilité. Cité internationale universitaire de Paris Cité internationale universitaire de Paris Dossier de presse Un dispositif d accueil renforcé pour étudiants et chercheurs en mobilité COntact : service communication communication@ciup.fr www.ciup.fr

Plus en détail

Plus qu une entreprise... Un réseau

Plus qu une entreprise... Un réseau Société GRICS Plus qu une entreprise... Un réseau De par sa nature, la Société GRICS n est pas une entreprise comme les autres : elle est un regroupement, au centre d un réseau qui réunit l ensemble des

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ]

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] Préambule : Les statuts de l U.S. Fismoise adoptés par l Assemblée Générale du [ ] permettent de réaliser un règlement intérieur destiné à

Plus en détail

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT?

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Accueil de jour de la petite enfance ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Propositions en vue d un partenariat public privé pour la mise en place de crèches et garderies Lausanne Région Août 2002

Plus en détail

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Dossier de presse Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Avec plus de 700 entreprises partenaires et un

Plus en détail

La charte du Coach de Vie en Auvergne

La charte du Coach de Vie en Auvergne La charte du Coach de Vie en Auvergne Charte d engagement des Coachs de Vie en Auvergne et des nouveaux arrivants qui en bénéficieront L'Agence des Territoires d Auvergne (ARDTA) est une association financée

Plus en détail

Relevant du livre II SIREN 776 950 677

Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Mutuelles de France 70 Boulevard Matabiau BP 7051 31069 TOULOUSE CEDEX 7 Tél 0 810 131 111 Fax 05 61 63 03 77 Règlement intérieur MUTAMI page 1/5 suite à l Assemblée

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Rôle de CampusFrance

Rôle de CampusFrance Réunion d'information 20 novembre 2012 La vie d un étudiant en France Institut français du Rôle de CampusFrance Le suivi de la procédure CampusFrance est obligatoire pour tout projet d étude diplômant

Plus en détail

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud PLH Diagnostic spécifique CDT Paris Saclay Territoire Sud Projet de Contrat de Développement Territorial validé en Comité de pilotage du 10 juillet 2015 1 Afin d élaborer une stratégie propre à son territoire

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat I Notre organisme a) Les Statuts juridiques La Fondation Objectif Grandes Ecoles ne dispose pas de statuts propres puisqu elle est sous égide

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Règlement des stages Février 2015

Règlement des stages Février 2015 Règlement des stages Février 2015 Article 1.- Valorisation du stage 1.1. Les étudiants inscrits dans le bloc 2 du master en droit à la Faculté de droit et de criminologie de l ULB ont la possibilité d

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

ASSOCIATION COLLEGE DES GENERALISTES ENSEIGNANTS MAITRES DE STAGE DE LA REGION POITOU-CHARENTES REGLEMENT INTERIEUR

ASSOCIATION COLLEGE DES GENERALISTES ENSEIGNANTS MAITRES DE STAGE DE LA REGION POITOU-CHARENTES REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION COLLEGE DES GENERALISTES ENSEIGNANTS MAITRES DE STAGE DE LA REGION POITOU-CHARENTES REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : LES ADHERENTS L'adhésion à l'association permet à l'adhérent d'être informé

Plus en détail

Préparez. votre. Départ. Dernière étape avant votre arrivée en France.

Préparez. votre. Départ. Dernière étape avant votre arrivée en France. Préparez votre Départ Dernière étape avant votre arrivée en France. 1 2 AVANT VOTRE DÉPART, ON S OCCUPE DE VOUS, ON S OCCUPE DE TOUT VOTRE ESPACE PERSONNEL 3 VOTRE PASS CAMPUS OU LA NOTICE D ACCUEIL 4

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE 2013 LES QUATRE ETAPES La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats n ayant pas

Plus en détail

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé 48 4 MANAGEMENT IMMOBILIER : COMMENT LES ENTREPRISES GÈRENT LEUR SIÈGE SOCIAl Par Ingrid Nappi-Choulet, professeur à l ESSEC, fondatrice et responsable de l Observatoire du management immobilier. 4.1 /

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL A.R.E.F.I.S

RÈGLEMENT GÉNÉRAL A.R.E.F.I.S Se former tout au long de la vie RÈGLEMENT GÉNÉRAL A.R.E.F.I.S Article 1 : Qualité de membre de l association (Article 4 des statuts) L exclusion d un membre adhérent de l association ne peut être prononcée

Plus en détail

Nous cherchons des familles d accueil

Nous cherchons des familles d accueil Nous cherchons des familles d accueil Vous travaillez à temps partiel et cherchez un système de garde fiable et bon marché pour vos enfants? Vous ne travaillez pas et cherchez une aide pour le ménage et/ou

Plus en détail

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises conseil recherche sélection intégration www.pole-emploi.fr Pour connaître les coordonnées de nos sites. Pour plus d informations sur : Les services qui vous sont proposés Les mesures pour l emploi TBWA\CORPORATE

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

Jeunes GUIDE DU LOGEMENT LA CFTC À VOS CÔTÉS! & diversité. Fédération des Syndicats Commerce, Services et Force de Vente. Edition 2011.

Jeunes GUIDE DU LOGEMENT LA CFTC À VOS CÔTÉS! & diversité. Fédération des Syndicats Commerce, Services et Force de Vente. Edition 2011. Fédération des Syndicats Commerce, Services et Force de Vente Jeunes & diversité GUIDE DU LOGEMENT Edition 2011 benjamin py nicotheeye auremar philippe LA CFTC À VOS CÔTÉS! L ACCÉS DES JEUNES AU LOGEMENT

Plus en détail

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance Liberté, flexibilité, rapport qualité-prix Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance CONTENU 2 Introduction 2 La plus-value d un collaborateur free-lance 5 Conclusion Introduction En

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 Mission PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a pour mission de contribuer

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France ----------------- Synthèse Etude sur les structures d accueil réalisée par l Unat IDF, pour le compte de la DRT IDF et du CRT IDF Septembre 2001 Unat

Plus en détail

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013 GUIDE D APPEL D OFFRES VOLET : ACTIVITÉS juillet 2013 à juin 2014 janvier 2013 Québec en Forme est heureux d accompagner et de soutenir Rosemont Jeunesse en santé! AVANT TOUTE CHOSE ET POUR VOUS AIDER

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013 Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité. REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Génie logiciel, système d'information de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Appel à projets 2013

Appel à projets 2013 IdEx Bordeaux Université de Bordeaux Campus d excellence Appel à projets 2013 Axe 2. Innover en matière de formation Objectif 2.1 Développer et promouvoir, sur la base de l excellence de la recherche scientifique

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

De Particulier à Particulier

De Particulier à Particulier De Particulier à Particulier Mon Aide Immobilière en quelques mots Société de CONSEIL et de COMMUNICATION IMMOBILIERE née en 2013 à Bordeaux. Positionnée sur un marché jusque là inexploité en France, Mon

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Mexique. Votre Stage au. Une opportunité unique, dans le pays le plus dynamique d Amérique Latine!!!

Mexique. Votre Stage au. Une opportunité unique, dans le pays le plus dynamique d Amérique Latine!!! Votre Stage au Mexique Une opportunité unique, dans le pays le plus dynamique d Amérique Latine!!! Renseignez-vous sur notre site internet www.stagemexique.com Votre Stage au Mexique Vous êtes de plus

Plus en détail

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Comment réussir son investissement en loi Pinel? Le dispositif Pinel est une loi de défiscalisation particulièrement intéressante. Elle remplace avantageusement

Plus en détail

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes «Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes Proposition de projet Localisation: Début du projet : Durée du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : San Carlos

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES Introduction sur la formation Depuis 2005, le master DiFLES propose une formation approfondie dans le domaine

Plus en détail

«COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé

«COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé INFORMATIONS : Territoire concerné : Département de la Drôme L ACTION Descriptif Le projet «Cohabitons

Plus en détail

BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE JOURNAL ÎLE DE FRANCE

BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE JOURNAL ÎLE DE FRANCE BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE JOURNAL ÎLE DE FRANCE OCTOBRE 2011 Institut Viavoice 9 rue Huysmans 75006 Paris Tél : 01 40 54 13 90 www.institut-viavoice.com Synthèse des enseignements

Plus en détail

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège STATUTS DE LA SOCIETE INTERNATIONALE E D D ANNOTATION ASSOCIATION DE DROIT SUISSE A BUT NON LUCRATIF Etat au 9 Décembre 2008; Révisé le 10 Septembre 2014 PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Programme spécial PNUD/FNUAP/OMS/Banque mondiale de recherche, de développement et de formation à la recherche en reproduction humaine (HRP)

Programme spécial PNUD/FNUAP/OMS/Banque mondiale de recherche, de développement et de formation à la recherche en reproduction humaine (HRP) Strategié de renforcement du potentiel de recherche dans les pays en développement via l octroi de bourses pour la formation à la recherche et pour la réintégration Bourses de Formation à la Recherche

Plus en détail

Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?»

Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?» Nombre de réponses Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?» Erwan Le Goff Doctorant en Géographie aménagement de l espace UMR 9 CNRS Espaces

Plus en détail

Journe e des Master Paris Saclay

Journe e des Master Paris Saclay Journe e des Master Paris Saclay 14 mars 2015 Campus de l ENSTA ParisTech. Contexte Cette consultation est lancée dans le cadre de l'organisation de la 1ère édition de la Journée des masters de l Université

Plus en détail

Le «parrain» renseigne sur les démarches administratives à accomplir et sur l aide que le groupement pourra fournir :

Le «parrain» renseigne sur les démarches administratives à accomplir et sur l aide que le groupement pourra fournir : POURQUOI ADHERER? L objet de ce document est de présenter aux futurs adhérents les avantages dont ils pourront bénéficier en intégrant le GIE Nature&Développement quel que soit le stade : avant le démarrage

Plus en détail

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire.

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire. STATUTS ARTICLE 1- TITRE de l ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents, actuels et futurs, aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant

Plus en détail

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique République Française ASSEMBLEE SECRETARIAT GENERAL N 32 2005/APS Du 1 er décembre 2005 AMPLIATIONS HC 1 Com Del 1 Gouvernement 1 Congrès 1 APS 40 SGPS 2 Trésorier 1 Directions 11 JONC 1 DELIBERATION relative

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Technico-commercial en produits industriels de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT?

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Quels sont vos objectifs de placement? 2 3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Les facteurs à prendre en compte Ils dépendent de votre personnalité, de votre âge, de votre situation de famille et de

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant aux fonctions de management du tourisme et de l'hôtellerie internationale de l Université de Versailles

Plus en détail

9Engagements. pour vous reloger dans les meilleures conditions

9Engagements. pour vous reloger dans les meilleures conditions 9Engagements pour vous reloger dans les meilleures conditions Le projet de renouvellement urbain pour 2011-2015 va modifier profondément le site Petit Pré-Sablières Pour le Quartier Petit Pré-Sablières,

Plus en détail

Un nouvel espace de co-working Contact presse

Un nouvel espace de co-working Contact presse Un nouvel espace de co-working Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole 02 41 05 40 33 / corine.busson benhammou@ville.angers.fr 1 Depuis

Plus en détail

Quelques pistes pour se

Quelques pistes pour se Quelques pistes pour se loger à Paris Cité Internationale Universitaire de Paris (CIUP) La Cité Internationale Universitaire de Paris accueille chaque année 10 000 étudiants, chercheurs, artistes et sportifs

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2015 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE Assistant(e)

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

@ Cité internationale universitaire de Paris HERCHEURS DE LA CITE INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS

@ Cité internationale universitaire de Paris HERCHEURS DE LA CITE INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS @ Cité internationale universitaire de Paris INAUGURATION DU CLUB DES che HERCHEURS DE LA CITE INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS 21 octobre 2008 1 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse...3 I. Le

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

Chaque équipe est dirigée par un responsable qui dispose d une autonomie pour l utilisation de son budget de fonctionnement et d investissement.

Chaque équipe est dirigée par un responsable qui dispose d une autonomie pour l utilisation de son budget de fonctionnement et d investissement. L institut de recherche IRIASA spécialisé dans le domaine des STIC est organisé en 6 centres de recherche et un siège localisés en France métropolitaine. L activité de recherche est réalisée par des équipes

Plus en détail

Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises "Les meilleures initiatives partagées"

Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises Les meilleures initiatives partagées Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises "Les meilleures initiatives partagées" Groupe AEF est une agence de presse professionnelle d information spécialisée dans les domaines de l Education,

Plus en détail

BILAN ANNEE 2014 ACTIONS 2015 OBJET. A/ Bilan des opérations de qualité de service mises en place en 2014.

BILAN ANNEE 2014 ACTIONS 2015 OBJET. A/ Bilan des opérations de qualité de service mises en place en 2014. Page 1 sur 5 OBJET Le bilan annuel constitue une des actions de suivi et de pilotage du respect des engagements du référentiel Qualipref. En application du paragraphe VI du référentiel Qualipref sur les

Plus en détail

v Les ressources affectées :

v Les ressources affectées : v Les ressources affectées : Parmi les principes fondamentaux du droit budgétaire figure le principe d universalité du budget qui comporte comme importante conséquence l interdiction d affecter certaines

Plus en détail

Résumé du rapport remis aux centres de formation à la suite de la rencontre du 27 janvier 2011. Présenté à : Par :

Résumé du rapport remis aux centres de formation à la suite de la rencontre du 27 janvier 2011. Présenté à : Par : Stratégies pour des avenues de formation aux fins du secteur des contenus numériques interactifs québécois particulièrement pour les industriels du jeu vidéo Résumé du rapport remis aux centres de formation

Plus en détail

Définir et consolider son projet associatif

Définir et consolider son projet associatif FICHE PRATI QUE Définir et consolider son projet associatif L association se place sous le signe de la liberté : celle de se regrouper pour prendre collectivement une initiative. De l idée à la conception,

Plus en détail

Administration : rapport de situation

Administration : rapport de situation COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-huitième réunion Point 4.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC18/2 8 mai 2013 Administration : rapport de situation Rapport

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français.

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. INVESTISSEMENT LOCATIF ET DEFISCALISATION DANS LA MAISON INDIVIDUELLE La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. C est indéniable, trois français sur quatre souhaitent vivre en maison individuelle.

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ACHAT D UNE PRESTATION DE VEILLE ECONOMIQUE

Plus en détail

PARCOURS FORMATION 2014

PARCOURS FORMATION 2014 Branche des commerces de détail de papeterie, fournitures de bureau, bureautique et informatique APPEL A PROPOSITIONS A L ATTENTION DES ORGANISMES DE FORMATION PARCOURS FORMATION 2014 Maxime MARION Fédération

Plus en détail