Newsletter presse n 14

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Newsletter presse n 14"

Transcription

1 Direction des Relations avec les Médias N 183 /DRM/2011 Newsletter presse n 14 Edition électronique Septembre 2011 Manel AIT-MEKIDECHE Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 1

2 Sommaire Programmes de Distribution publique du gaz et électrification rurale 3 Synthèse des réalisations des programmes DP gaz sur la période Taux de pénétration du gaz en Algérie 5 Electrification rurale et accroissement de la clientèle basse-tension 7 ER et énergie solaire 9 Impact des programmes publics et difficultés de réalisation 10 Programme quinquennal Electricité & Gaz Programme des énergies renouvelables Contact Presse 11 Figures Figure 1: montre les réalisations annuelles des réseaux de transport et de distribution du gaz sur la période Figure 2: montre l'évolution des localités raccordées au gaz et les perspectives Figure 3: montre l'évolution des clients gaz basse pression...6 Figure 4: montre l'évolution de la longueur du réseau de distribution du gaz durant la pétiode Figure 5: montre la densité des clients électricité par région...8 Figure 6: montre l'accroissement de la clientèle basse tension ER et RCN...8 Figure 7: montre les sites alimentés en énergie solaire (existants et programmes futurs)...9 Tableaux Tableau 1: montre les réalisations annuelles des programmes DP gaz...4 Tableau 2: montre le nombre de localités raccordées et le taux de pénétration du gaz naturel...5 Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 2

3 Les programmes de distribution publique du gaz et l électrification rurale (DP gaz er ER) s insèrent dans le cadre de la politique de développement durable du pays : programmes nationaux, régionaux ou spéciaux soutenus financièrement par l État constituent des vecteurs majeurs et structurants du développement socio- économique. La présente newsletter donne un éclairage sur l état d avancement des programmes publics de Distribution du gaz et d électrification rurale au 1er semestre Elle donne également des indications sur les perspectives de réalisation des programmes de distribution publique du gaz et d électrification sur la période Vous y trouverez également un rappel succinct du plan national de développement des énergies renouvelables sur la période Programmes de Distribution publique du gaz et électrification rurale Le financement: des programmes ER et DP GAZ est pris en charge par l Etat à hauteur de 75%. Les 25% restants sont pris en charge par les sociétés de distribution de l électricité et du gaz d Alger (SDA), du Centre (SDC), de l Est (SDE), de l Ouest (SDO) pour la partie distribution et par la société algérienne de transport du gaz (GRTG) pour la partie transport du gaz. Ce sont ces mêmes sociétés qui lancent des appels d offres pluriannuels pour la réalisation des études et des ouvrages liés à ces programmes suite à la mise en place de conventions pluriannuelles avec le ministère des finances et le ministère de l énergie et des mines. L exécution de ces programmes est suivie par un comité interministériel composé du ministère des finances, du ministère de l énergie et des mines, du ministère de l intérieur et des collectivités locales et des sociétés du groupe Sonelgaz. Pour améliorer les délais et la qualité de réalisation, un renforcement conséquent des capacités de maîtrise d œuvre pour la surveillance et le contrôle des travaux a été opéré par la compagnie d Engineering de l électricité et du gaz CEEG, filiale du Groupe Sonelgaz. Les sociétés de distribution de l électricité et du gaz ont également renforcé la maîtrise d œuvre pour le suivi des travaux et une organisation particulière a été adoptée pour la réalisation des essais réglementaires et la remise des ouvrages aux exploitants. Il y a lieu de noter également la mise en place d un dispositif particulier pour l approvisionnement en équipements et matériels qui tienne compte de la nécessité d anticipation de façon à éviter tout retard ou ruptures des approvisionnements. Synthèse des réalisations des programmes DP gaz sur la période Sur la période , les sociétés du Groupe Sonelgaz ont réalisé quelques km de réseau de transport du gaz et km de réseau de distribution du gaz. Ces réseaux alimentent plus d un million de foyers ( foyers raccordés à fin Le cumul à la fin du premier semestre 2011 était de l ordre de foyers raccordés). Le tableau suivant montre bien l accélération de la cadence de réalisation et les efforts soutenus entrepris pour améliorer les délais de réalisation de même que le nombre de branchements réalisés. Si les capacités de réalisation avoisinaient en 2000, près de 520 km en réseaux de transport et de distribution, le renforcement des capacités d engineering, l amélioration des approvisionnements et Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 3

4 la maîtrise des dispositifs de suivi et de contrôle ainsi que des études et des appels d offres, ont permis de hisser la réalisation annuelle des réseaux de transport et de distribution à km en 2010, soit une réalisation annuelle dix fois plus importante que celle enregistrée en De même, le nombre de branchements effectué annuellement a été multiplié par 10 : de branchements effectués en 2000, ce chiffre est passé à branchements en Pour mieux apprécier ces efforts, il faut rappeler que sur la période , les capacités de réalisation permettaient à peine l achèvement de 90 km de réseaux de transport gaz et km de réseau de distribution du gaz pour alimenter foyers. Tableau 1: montre les réalisations annuelles des programmes DP gaz REALISATIONS er semestre 2011 ANNEES Longueur Réseau Transport (km) Longueur RéseauNbre Distribution (km) branchements er semestre er semestre de Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 4

5 Figure 1: montre les réalisations annuelles des réseaux de transport et de distribution du gaz sur la période Taux de pénétration du gaz en Algérie Les efforts entrepris pour améliorer les capacités de réalisation des ouvrages gaziers pendant ces dix dernières années ont permis également de raccorder au gaz naturel localités et de hisser le taux de pénétration du gaz en Algérie de 30,8% en 2000 à 45,7% au premier semestre En moyenne, près 71 localités sont raccordées au gaz annuellement ces dix dernières années contre seulement 06 localités par an entre 1962 et Le reste du territoire algérien est actuellement alimenté par des bouteilles de gaz transportées et ainsi disponibles même dans les régions les plus difficiles d accès. Tableau 2: montre le nombre de localités raccordées et le taux de pénétration du gaz naturel Au 1er À fin 2000 À fin 2007 À fin 2008 À fin 2009 À fin 2010 semestre 2011 Nombre de localités: nouvelles DP Gaz avec extensions Taux de pénétration 30,8% 40,2% 42,2% 44 % 45,7% du gaz Il est prévu à fin 2012 d atteindre localités raccordées au gaz naturel. Les prévisions donnent un taux de pénétration du gaz naturel de 47,7% à fin 2011, 49,5% à fin 2012, 51,1% à fin 2013 et 52,6% à fin Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 5

6 Figure 2: montre l'évolution des localités raccordées au gaz et les perspectives 2012 Tous ces efforts ont permis d augmenter le nombre des clients gaz basse pression de 1,4 million en 2000 à 3,5 millions en Les clients gaz seront un peu plus de 4 millions en Figure 3: montre l'évolution des clients gaz basse pression Les programmes DP gaz (au nombre de 8) 1 actuellement en cours consistent à réaliser globalement 1 Il s agit du programme CIM (Avenant N 1) ; programme complémentaire (Avenant N 1) ; programme complémentaire de soutien à la croissance - PCSC (Avenant N 1) ; programmes des Hauts Plateaux ; programme des 10 wilayas du sud ; programme spécial de la wilaya d Alger ; programme spécial de la wilaya de Tlemcen et programme spécifique des 9 wilayas (Avenant N 1). Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 6

7 près de km de réseau de transport, près de km de réseau de distribution et 4 stations propanes pour raccorder environ 1,7 million de foyers. Les stations propane de Tindouf de 800 m 3 et de Djanet (700 m 3 ) ont été mises en service en mai Les deux stations GPL de Tamenrasset I & II de 800 m 3 chacune seront mises en service fin Il y a lieu de rappeler que seules trois stations propanes étaient fonctionnelles en 2000 à El Bayadh, Collo et El Kalla (de 300 m 3 chacune). A fin 2010, on comptait 5 autres stations propanes fonctionnelles à El Ménéa (300 m 3 ), Béchar (1200 m 3 ), Guerrara (500 m 3 ), Tougourt (600 m 3 ) et El Oued (800 m 3 ). Entre temps, El Bayadh a été raccordée au réseau de gaz naturel. A noter également que la longueur totale du réseau de distribution du gaz est passée de km en 2000 à km en 2010, soit une évolution de 217% Figure 4: montre l'évolution de la longueur du réseau de distribution du gaz durant la pétiode Electrification rurale et accroissement de la clientèle basse-tension L Algérie est électrifiée à 98%. Les sociétés de distribution de l électricité et du gaz d Alger (SDA) du Centre (SDC), de l Est (SDE) et de l Ouest (SDO) alimentent à fin 2010 plus de 6,8 millions de clients électricité. Ils étaient 4,6 millions de clients raccordés à l électricité en 2000 et à peine en En l espace de 40 ans, nous sommes passés d un taux d électrification de 41% en 1970 à plus de 98% en 2010! Des financements importants ont été mobilisés par l Etat pour le secteur de l électricité et du gaz exigeant ainsi de Sonelgaz de développer des capacités de maîtrise d œuvre exceptionnelles pour élaborer des études, mobiliser les moyens de réalisation appropriés, effectuer des achats d équipements et superviser les travaux engagés dans le cadre des premiers plans de développement mais aussi de ce qui allait suivre en terme de plans quadriennaux et quinquennaux de développement. La consommation d électricité a ainsi fortement augmenté passant de 993 GWh en 1962 à GWh à fin Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 7

8 Figure 5: montre la densité des clients électricité par région Hormis le raccordement de la clientèle nouvelle, les programmes de l Etat pour l électrification rurale qui visent les régions les plus reculées et les plus déshéritées, ont permis la réalisation de près de km de réseaux de distribution pour raccorder foyers durant la période s étalant de l année 2000 au premier semestre Le tableau suivant montre l accroissement de la clientèle raccordée grâce aux programmes publics d électrification rurale et l accroissement de la clientèle nouvelle qui témoignent des clients nouveaux raccordés chaque année. Figure 6: montre l'accroissement de la clientèle basse tension ER et RCN Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 8

9 A fin 2010, les réseaux de distribution d électricité ont atteint km ER et énergie solaire Les programmes ER de l Etat prévoient également le raccordement à l électricité grâce aux énergies solaires pour les régions les plus reculées où se justifient la réalisation de réseaux isolés et déconcentrés. Le programme solaire photovoltaïque entrant dans le cadre du programme d'électrification rurale est de l ordre de 5 MW. La figure suivante montre les villages reculés qui sont ou seront alimentés par l énergie solaire : Figure 7: montre les sites alimentés en énergie solaire (existants et programmes futurs) Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 9

10 Impact des programmes publics et difficultés de réalisation Ces taux de couvertures de 98% en électricité et 45,7% en gaz naturel figurent parmi les plus élevés au monde. Ils ont modifié le mode de consommation des algériens et ont substantiellement amélioré leur confort. Ces énergies ont surtout apporté le progrès et ont donné des opportunités nouvelles de création de richesses. Par ailleurs, une très forte demande d extension des réseaux d électricité et de gaz est enregistrée en permanence, imposant ainsi de fréquentes modifications de la consistance des programmes. La décision prise par les pouvoirs publics d alimenter en électricité et en gaz les quartiers et lotissements sociaux (QLS), situés dans ou à proximité des centres urbains, a modifié la nature des programmes ER et DP Gaz. L ampleur des programmes a favorisé le développement des métiers d artisans et la création de nombreuses petites et moyennes entreprises et bureaux d études privés. En revanche, la réalisation des programmes DP gaz et ER se poursuit en dépit de plusieurs contraintes dont certaines sont récurrentes, induisant ainsi des surcoûts et allongeant sensiblement les délais. Les oppositions de passage formulées par les tiers et les difficultés rencontrées pour l obtention des autorisations de passage et autres permis de construire restent prédominantes. A cela, s ajoute d autres contraintes comme le manque des fonds de plans, l absence de viabilisation dans certaines localités à alimenter en gaz. Programme quinquennal Electricité & Gaz La réalisation des programmes publics de distribution du gaz et d électrification rurale sur la période prévoit d alimenter plus d un million de foyers en gaz naturel et de raccorder plus de foyers isolés à l électricité. Pour ce faire, il est prévu la réalisation de près km de réseaux de transport du gaz et plus de km de réseaux de distribution du gaz pour desservir environ localités en gaz naturel. Pour alimenter les foyers isolés à l électricité, il est également prévu la réalisation de plus de km de réseaux moyenne et basse tensions. Programme des énergies renouvelables Le programme algérien consiste à installer une puissance d origine renouvelable de près de MW entre 2011 et 2030 dont MW seront dédiés à l exportation. Deux objectifs phares seront concrétisés : Porter à 40% la part des énergies renouvelables dans la production d électricité destinée à la consommation nationale d ici 2030 ; Faire de l'efficacité énergétique un véritable cheval de bataille. Les projets EnR de production de l électricité destinés au marché national seront menés en trois étapes : Une première étape, entre 2011 et 2013, sera consacrée à la réalisation de projets pilotes pour tester les différentes technologies disponibles ; La seconde étape, en 2014 et 2015, sera marquée par le début du déploiement du programme ; La dernière étape, de 2016 à 2020, sera celle du déploiement à grande échelle. Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 10

11 Ces étapes consacrent la stratégie de l Algérie qui vise à développer une véritable industrie du solaire associée à un programme de formation et de capitalisation qui permettra, à terme, d employer le génie local algérien et d asseoir un savoir-faire efficient, notamment en matière d engineering et de management de projets. Le programme destiné au marché national se résume comme suit : Programme solaire en photovoltaïque (2 800 MW) Il est prévu la réalisation de centrales solaires photovoltaïques d une puissance totale de 800 MW entre 2013 et 2020 et d une puissance totale de MW entre 2021et 2030 Programme solaire en CSP (7 200 MW) Le programme prévoit la réalisation de centrales solaires thermiques d une puissance totale de MW entre 2013 et 2020 et d une puissance totale de MW entre 2021 et Programme éolien (2 000 MW) Il est prévu aussi la réalisation de fermes éoliennes d une puissance totale de 270 MW entre 2013 et 2020 et d une puissance totale de MW entre 2021 et Contact Presse Sonelgaz Direction des Relations avec les Médias 02, Bd Krim Belkacem Alger Tél: Fax: Courriel : Consultez : Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 11

Newsletter presse n 26

Newsletter presse n 26 Direction des Relations avec les Médias N 107/DRM/2013 Newsletter presse n 26 Point sur les réalisations Passage été 2013, projets en cours pour satisfaire la demande à l horizon 2017 et stratégie de réalisation

Plus en détail

Newsletter presse n 22

Newsletter presse n 22 Direction des Relations avec les Médias N 77/DRM/2013 Newsletter presse n 22 Synthèse des plans de développement des sociétés du Groupe Sonelgaz Edition électronique Juin 2013 2013-2023 Manel AIT-MEKIDECHE

Plus en détail

Newsletter presse n 24

Newsletter presse n 24 Direction des Relations avec les Médias N 78/DRM/2013 Newsletter presse n 24 Synthèse du plan de renforcement du système électrique pour le passage été 2013 Edition électronique Juin 2013 Manel AIT-MEKIDECHE

Plus en détail

Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014

Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014 Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014 Sommaire I. Présentation de la société CEEG. Spa II. Présentation des Projets EnR réalisés 2/25 I. Présentation de la société

Plus en détail

ACTIVITE INDUSTRIELLE

ACTIVITE INDUSTRIELLE ACTIVITE INDUSTRIELLE 28 ENERGIE ELECTRIQUE APPELEE L énergie électrique nette appelée au cours de l année 2002 a atteint 15 539.6 GWh, en progression de 5 % par rapport à l année 2001. ENERGIE APPELEE

Plus en détail

PLANS DE DEVELOPPEMENT ELECTRICITE & GAZ 2014-2024 ET STRATEGIE INDUSTRIELLE ASSOCIEE

PLANS DE DEVELOPPEMENT ELECTRICITE & GAZ 2014-2024 ET STRATEGIE INDUSTRIELLE ASSOCIEE PLANS DE DEVELOPPEMENT ELECTRICITE & GAZ 2014-2024 ET STRATEGIE INDUSTRIELLE ASSOCIEE 11 Sommaire Présentation de Sonelgaz et des paramètres clés du secteur de l électricité et de la Distribution du gaz

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

Newsletter presse n 27

Newsletter presse n 27 Direction des Relations avec les Médias N 26/DRM/2014 Newsletter presse n 27 Nos projets Leviers de développement économique Edition électronique Mars 2014 Manel AIT-MEKIDECHE Newsletter n 27 Mars 2014

Plus en détail

SAID Noureddine CDER nsaid@cder.dz

SAID Noureddine CDER nsaid@cder.dz SAID Noureddine CDER nsaid@cder.dz SOMMAIRE Introduction Technologies Potentiels Projets Programmes, Moyens Financiers, Incitations Capacités Industrielles Ressources Humaines INTRODUCTION Par Secteur

Plus en détail

Conférence Nationale Villes et Energies Durables BILAN ET PROGRAMME NATIONAL D ÉFFICACITE ENERGETIQUE À L HORIZON 2030

Conférence Nationale Villes et Energies Durables BILAN ET PROGRAMME NATIONAL D ÉFFICACITE ENERGETIQUE À L HORIZON 2030 MINISTERE DE L ENERGIE Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l Utilisation de l Energie Conférence Nationale Villes et Energies Durables BILAN ET PROGRAMME NATIONAL D ÉFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU-

PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU- Office National de l Electricité et de l Eau potable -Direction Assainissement et Environnement- PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU- 21 Mai 2013 1 Plan Cadre

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Newsletter presse n 19

Newsletter presse n 19 Direction des Relations avec les Médias N 113 /DRM/2012 Newsletter presse n 19 Forum de Liberté 6 août 2012 Edition électronique août 2012 Manel AIT-MEKIDECHE Newsletter n 19- Août 2012 Page 1 Sommaire

Plus en détail

MINISTERE DE L ENERGIE ET DES MINES

MINISTERE DE L ENERGIE ET DES MINES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENERGIE ET DES MINES EMIS FORUM Solar Energy & Energy Efficiency (FORSEE) Tunis, 25 & 26 juin 2012 Présentée par Mr. Fawzi BENZAID, Chef de

Plus en détail

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique LES ENERGIES RENOUVELABLES ET L EFFICACITE ENERGETIQUE AU CŒUR DE LA STRATEGIE ENERGETIQUE NATIONALE Hajjaji

Plus en détail

Avis de la Chambre des Métiers

Avis de la Chambre des Métiers CdM/09/12/11 87-11 Projet de loi modifiant la loi modifiée du 1er août 2007 relative à l organisation du marché de l électricité Avis de la Chambre des Métiers Par sa lettre du 29 juillet 2011, Monsieur

Plus en détail

Forum d EL MOUDJAHID. Mr Ali Hached. Conseiller du Ministre

Forum d EL MOUDJAHID. Mr Ali Hached. Conseiller du Ministre Forum d EL MOUDJAHID Intervention du Ministère de l Energie et des Mines présentée par Mr Ali Hached Conseiller du Ministre 26 août 2012 Monsieur le Directeur Général, Je vous remercie pour l invitation

Plus en détail

Rencontre des cadres du secteur, Alger, 25 mai 2015. Allocution introductive de M. le Ministre.

Rencontre des cadres du secteur, Alger, 25 mai 2015. Allocution introductive de M. le Ministre. Rencontre des cadres du secteur, Alger, 25 mai 2015. Allocution introductive de M. le Ministre. Nous sommes honorés de la tenue de cette rencontre présidée par M. le Premier Ministre et qui dénote l importance

Plus en détail

PLAN SOLAIRE MAROCAIN

PLAN SOLAIRE MAROCAIN PLAN SOLAIRE MAROCAIN Mustapha Bakkoury, Président du directoire de MASEN Plan Solaire Marocain: Un projet intégré et structurant SOMMAIRE 1. Les énergies renouvelables, pilier de la vision énergétique

Plus en détail

FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire

FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire GNIGBOGNIMA Siriki N CHO Pâcome Chargés d études à la Direction Générale de l Energie Dakar, 18-21 octobre

Plus en détail

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 1 Présentation de l USEDA 2 L USEDA au 30 juin 2015 L USEDA : 801 communes regroupant

Plus en détail

Electrification rurale (PERG) au Maroc Avril 2013

Electrification rurale (PERG) au Maroc Avril 2013 Electrification rurale (PERG) au Maroc Avril 2013-1 - Sommaire Présentation; Cadre géographique; Population habitat; Avant le PERG; Le PERG (Configuration institutionnelle, Montage financier, Mode de contractualisation

Plus en détail

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 Bâtiment et rapport à l énergie Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 La perception culturelle de l énergie Dans l histoire humaine, la compréhension de l énergie provient de l expérience du froid Les

Plus en détail

Synthèse des bilans d activités et Comptes sociaux consolidés 2013 des sociétés du Groupe Sonelgaz

Synthèse des bilans d activités et Comptes sociaux consolidés 2013 des sociétés du Groupe Sonelgaz Conférence de presse Synthèse des bilans d activités et Comptes sociaux consolidés 2013 des sociétés du Groupe Sonelgaz Allocution de Monsieur Nourredine Boutarfa Président-directeur général de Sonelgaz

Plus en détail

Ministère de l Industrie, de l Energie et des Mines. Bilan des premiers 100 jours - Conférence de Presse

Ministère de l Industrie, de l Energie et des Mines. Bilan des premiers 100 jours - Conférence de Presse Bilan des premiers 100 jours - Conférence de Presse Siège du Ministère le 22 Mai 2014 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Principaux objectifs et priorités du ministère pour l année 2014... 3 3. Bilan des

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

La Compagnie du Vent, Groupe GDF SUEZ

La Compagnie du Vent, Groupe GDF SUEZ La Compagnie du Vent, Groupe GDF SUEZ L énergie... Naturellement! www.compagnieduvent.com Pionnière française de l énergie éolienne, La Compagnie du Vent, Groupe GDF SUEZ, est aujourd hui un acteur important

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur...

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur... Le futur compteur communicant gaz Tout savoir sur... Votre distributeur de gaz naturel GrDF, Gaz Réseau Distribution France, est la filiale du groupe GDF SUEZ chargée de la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

Orientations Budgétaires 2016

Orientations Budgétaires 2016 Conseil d'orientation et de Surveillance du 17 décembre 2015 Orientations Budgétaires 2016 «La tenue du débat d orientation budgétaire (DOB) est obligatoire dans les régions, les départements, les communes

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

Tendances 2014 Tendances 2014

Tendances 2014 Tendances 2014 1 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Tendances 2014 Tendances 2014 Consommation

Plus en détail

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL Mme Maïmouna SECK NDOYE Expert Economiste Commission de Régulation du Secteur de l Electricité 1 Plan de la présentation Aperçu sur le Sénégal Situation

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE

INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE Vendredi 26 septembre 2014 À la mairie de Gonneville LE SYNDICAT DÉPARTEMENTAL D ÉNERGIES DE LA MANCHE (SDEM50) Le Syndicat Départemental

Plus en détail

Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Sénégal

Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Sénégal Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Sénégal Statut: Draft Ibrahima NIANE, Directeur de l Electricité WWW.ECREEE.ORG Présentation Générale et Situation Energétique du Sénégal Présentation

Plus en détail

Part dans la production électrique 2014

Part dans la production électrique 2014 CONTRIBUTION D ISABELLE VISENTIN SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE ET GAZ) REPERCUSSION DE LA SITUATION CONJONCTURELLE REGIONALE SUR LE SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE) Consommation française d électricité

Plus en détail

Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole. 23 janvier 2015

Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole. 23 janvier 2015 Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole 23 janvier 2015 Objectifs Contribuer à l élaboration d une stratégie énergétique territorialisée à l échelle du futur territoire de la métropole du Grand

Plus en détail

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Office National de l Electricité et de l Eau Potable (ONEE) Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Novembre 2014 PARC DE PRODUCTION DIVERSIFIE Tiers nationaux

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon Une action régionale volontariste Stratégie régionale pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables relever le défi climatique et énergétique afin de garantir l attractivité et la compétitivité

Plus en détail

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR)

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Avis CCI de région PACA SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Suite à la validation du Schéma régional Climat Air Energie (SRCAE) en juillet 2013, les ambitions

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Conférence sur le plan solaire méditerranéen Paris, 22 novembre 2008 Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Etienne VIARD Directeur Département Méditerranée et Moyen Orient AFD,

Plus en détail

Les Energies Renouvelables Les filières développées en Algérie

Les Energies Renouvelables Les filières développées en Algérie République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Energie et des Mines Les Energies Renouvelables Les filières développées en Algérie M elle SEMROUNI Ghania Sous-Directrice de la Promotion

Plus en détail

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural En Centre Bretagne Un territoire enclavé entre les axes routiers Rennes Brest / Quimper (RN12 et RN 164)

Plus en détail

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL 2 Sommaire Le développement des EnR en France enregistre un ralentissement, imputable à des causes multiples,

Plus en détail

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité République du Sénégal Un peuple Un but Une foi - - - - - - - - - - - Ministère de l Energie ENERGIE par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité Dakar, le 10 mars 2014 CONTEXTE Important retard d

Plus en détail

XI-09. Perspectives de développement en. Franche-Comté

XI-09. Perspectives de développement en. Franche-Comté XI-09 Perspectives de développement en Franche-Comté Perspectives de développement en Franche-Comté Franche-Comté : bleue et verte Riche d un patrimoine naturel et culturel d exception, la Franche-Comté

Plus en détail

leasecom, Qui sommes-nous?

leasecom, Qui sommes-nous? leasecom, Qui sommes-nous? Notre objectif : développer et apporter à nos clients des solutions de location financière évolutive et de location longue durée adaptées à leurs besoins. 1 leasecom Filiale

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat.

Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat. Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat.tn marrouchbar@yahoo.fr Sfax, le 25 Février 2015 PLAN DE L EXPOSE

Plus en détail

Quelques données sur les réseaux de chaleur en Bretagne

Quelques données sur les réseaux de chaleur en Bretagne Quelques données sur les réseaux de chaleur en Bretagne Julien Bertron CETE de l'ouest 19 juin 2012, Lanester Centre d'etudes Techniques de l'equipement de l'ouest www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050.

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. La production d électricité, aujourd hui et demain. Des défis pour ewz. Sortie du nucléaire, objectifs en matière de climat, libéralisation

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

UN CENTRE DE COLOCATION ENTRE QUÉBEC ET MONTRÉAL

UN CENTRE DE COLOCATION ENTRE QUÉBEC ET MONTRÉAL UN CENTRE DE COLOCATION ENTRE QUÉBEC ET MONTRÉAL POURQUOI CHOISIR COLO-D? COLO-D RÉINVENTE L OFFRE DE COLOCATION FLEXIBLE ET ÉCONOMIQUE NOUVEL ÉCOSYSTÈME RÉPLICATION SYNCHRONE QUALITÉ ET ROBUSTESSE DES

Plus en détail

PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL)

PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL) ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT LNG Terminal Gas to Power :CCGT PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL) Feuille de route POINT DE

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

Signature «Contrat Objectif Territorial»

Signature «Contrat Objectif Territorial» Dossier de presse 19 novembre 2015 Signature «Contrat Objectif Territorial» Limoges Métropole s engage avec l ADEME CONTACTS PRESSE Hélène VALLEIX Communauté d agglomération Limoges Métropole helene_valleix@agglo-limoges.fr

Plus en détail

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité 1 Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité RTE est le responsable du réseau de transport d électricité français. Opérateur de service public, il a pour mission l exploitation, la maintenance

Plus en détail

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 18 mars 2009 RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création 2010 : mise en marché d activités

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITE GAZIÈRE EN TUNISIE

DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITE GAZIÈRE EN TUNISIE DIRECTION DE LA PRODUCTION ET DU TRANSPORT DU GAZ DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITE GAZIÈRE EN TUNISIE Abdelmajid SAHBANI Directeur Exploitation Gaz Mohamed GHORBEL Chef Département Planification Gaz CONTEXTE

Plus en détail

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer F a i t s e t c h i f f r e s p o u r 2 0 0 3 L électricité par Sylvie Scherrer Observatoire de l Energie, DGEMP, Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie La consommation La consommation

Plus en détail

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation.

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. L énergie de créer EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. Votre projet grandit avec notre énergie EDF Entreprises vous accompagne

Plus en détail

Grands projets. Office National de l Electricité - Rapport Annuel 2005- page 37

Grands projets. Office National de l Electricité - Rapport Annuel 2005- page 37 Grands projets Office National de l Electricité - Rapport Annuel 2005- page 37 AUGMENTATION DE LA CAPACITE DE PRODUCTION Afin d accompagner la demande de plus en plus croissante, l ONE procède à la réalisation

Plus en détail

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE Discours de Madame Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Tanger le 28 juin 2010 Projet Marocain d Energie Eolienne.

Plus en détail

Consommation Energétique Finale de l Algérie

Consommation Energétique Finale de l Algérie Données & Indicateurs Ministère de l Energie et des Mines Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l Utilisation de l Energie Consommation Energétique Finale de l Algérie Edition 2007

Plus en détail

Organisation du marché de l électricité et du gaz naturel Performance énergétique des bâtiments d habitation

Organisation du marché de l électricité et du gaz naturel Performance énergétique des bâtiments d habitation 1 Organisation du marché de l électricité et du gaz naturel Performance énergétique des bâtiments d habitation Conférence de presse du Ministre de l Economie et du Commerce extérieur Luxembourg, le 22

Plus en détail

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Communiqué de presse Saint-Denis Le 19 février 2015 Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Dominique

Plus en détail

Altergaz, fournisseur de gaz naturel

Altergaz, fournisseur de gaz naturel Altergaz, fournisseur de gaz naturel Notre vision : devenir le premier fournisseur alternatif de gaz naturel en France Altergaz souhaite offrir à ses clients professionnels, entreprises, collectivités

Plus en détail

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE MINISTERE DE L ENERGIE ET REPUBLIQUE DU MALI DE L HYDRAULIQUE Un Peuple Un But Une Foi ***** ***** DIRECTION NATIONALE DE L ENERGIE ***** PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A

Plus en détail

Application de la loi SRU à partir 1 er janvier 2009

Application de la loi SRU à partir 1 er janvier 2009 Application de la loi SRU à partir 1 er janvier 2009 Loi SRU (2000-1208) signifie loi Solidarité et Renouvellement Urbains. Cette loi est issue d un débat national lancé en 1999 ayant pour thème «habiter,

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

PROGRAMME D ELECTRIFICATION RURALE GLOBAL

PROGRAMME D ELECTRIFICATION RURALE GLOBAL PROGRAMME D ELECTRIFICATION RURALE GLOBAL 20 Village électrifié dans la province d Azilal Depuis le démarrage du PERG, un budget d environ 8 milliards 762 millions de dirhams a été engagé par l ONE pour

Plus en détail

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Le marché de l énergie : mode d emploi Le marché de l énergie Un marché concurrentiel avec les garanties du Service Public L énergie

Plus en détail

POLITIQUE DES ENERGIES RENOUVELABLES

POLITIQUE DES ENERGIES RENOUVELABLES République du Sénégal Un peuple un but une foi POLITIQUE DES ENERGIES RENOUVELABLES février 2012 1 Introduction A l instar des autres pays du monde, le Sénégal s est engagé depuis quelques années dans

Plus en détail

VOTRE RACCORDEMENT Basse tension : projet supérieur à 36 kva jusqu à 250 kva

VOTRE RACCORDEMENT Basse tension : projet supérieur à 36 kva jusqu à 250 kva DIRECTION DES OPERATIONS MEDITERRANEE www.erdfdistribution.fr VOTRE RACCORDEMENT Basse tension : projet supérieur à 36 kva jusqu à 250 kva Etape par étape Votre premier contact Nos explications et demandes

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Africa Smart Grid Forum

Africa Smart Grid Forum REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE --------------------- MINISTERE DU PETROLE ET DE L ENERGIE ----------------------------- Africa Smart Grid Forum du 14 au 16 Mai 2014, Sofitel Abidjan Hotel Ivoire Communication

Plus en détail

3ème forum national TRES HAUT DEBIT Jeudi 14 janvier 2010 - - - Présentation de l opération LIAin (Liaison Internet de l Ain)

3ème forum national TRES HAUT DEBIT Jeudi 14 janvier 2010 - - - Présentation de l opération LIAin (Liaison Internet de l Ain) 1 3ème forum national TRES HAUT DEBIT Jeudi 14 janvier 2010 - - - Présentation de l opération LIAin (Liaison Internet de l Ain) Le SIEA et la communication électronique Objectifs Couvrir le département

Plus en détail

les metiers de l énergie une publication Orientations

les metiers de l énergie une publication Orientations les metiers de l énergie une publication Orientations Les acteurs traditionnels de la production, la transformation et la distribution du pétrole, de l électricité nucléaire ou thermique et du gaz demeurent

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE Présenté par M.Mohammed LISSER Direction de l Electricité et des Energies Renouvelables Division des Energies Renouvelables et de la Maitrise de

Plus en détail

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Tout d abord, nous vous remercions d avoir associé ERDF à l établissement de ce SRCAE, dans le cadre des ateliers

Plus en détail

Newsletter presse n 15 Conférence de presse du 10 octobre 2011

Newsletter presse n 15 Conférence de presse du 10 octobre 2011 Direction des Relations avec les Médias N 191 /DRM/2011 Newsletter presse n 15 Conférence de presse du 10 octobre 2011 Edition électronique Octobre 2011 Manel AIT-MEKIDECHE Newsletter n 15- Octobre 2011

Plus en détail

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie Les Energies Renouvelables

Plus en détail

Contexte énergétique Tunisien

Contexte énergétique Tunisien WORKSHOP L ENERGIE SOLAIRE EN ALGERIE, AU MAROC ET EN TUNISIE" Munich, le 6 juin 2011 L Energie Solaire en Tunisie i : lencadrement l Encadrement Juridique et Economique Abdessalem EL KHAZEN Project Manager,

Plus en détail

LA FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE DE L ÉLECTRICITÉ POUR LES ENTREPRISES

LA FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE DE L ÉLECTRICITÉ POUR LES ENTREPRISES Septembre 2015 ID Comprendre le secteur de l électricité en un seul clic LA FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE DE L ÉLECTRICITÉ POUR LES ENTREPRISES Note de conjoncture À partir du 1er janvier 2016, les

Plus en détail

La distribution publique de l électricité

La distribution publique de l électricité La distribution publique de l électricité RÈGLES PÔLE ÉLÉCTRICITÉ - GAZ ENJEUX UNE CONCESSION LES COMMUNES L organisation des services publics 1984 Les communes sont compétentes pour organiser les services

Plus en détail

ERDF dans les LANDES. Comités Territoriaux SYDEC 2013

ERDF dans les LANDES. Comités Territoriaux SYDEC 2013 ERDF dans les LANDES Comités Territoriaux SYDEC 2013 ERDF, un acteur au sein du marché de l électricité Activités en concurrence Principalement EDF Production Loi du 10 février 2000 Activités régulées

Plus en détail

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016,

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, EDF Entreprises vous accompagne et vous propose ses solutions CCI de France 4 Février 2014 EDF

Plus en détail

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Un objectif de 25% d énergies renouvelables en 2020(pour mémoire le Grenelle prévoit 23% d EnR)

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Marc-André CHRYSOSTOME Généralités Présentation État des lieux Mission de SREP et Approche Expérience

Plus en détail

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Une analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 07/03/2013 1. L expérience de l Allemagne 1.1. Quelles leçons tirer de

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Les travaux de dégroupage des Activités de Sénélec

Les travaux de dégroupage des Activités de Sénélec Les travaux de dégroupage des Activités de Sénélec Xavier GALLET Executive Manager WAPIC Dakar, le 8 décembre 2010 1 Sommaire - Présentation de RTE - Le contexte et les objectifs du dégroupage des activités

Plus en détail