Electron S.R.L. Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel ( ) Fax Web

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Electron S.R.L. Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065 9200 Fax 9065 9180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron."

Transcription

1 Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B4510 UNIITE DIIDACTIIQUE LIIGNE DE TRANSMIISSIION MANUEL D IINSTRUCTIIONS Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel ( ) Fax Web B4510_05.DOC 09/2005 1

2

3 SOMMAIRE 1 - INTRODUCTION 2 - EXERCICES No. 1 - Impédance caractéristique No. 2 - Atténuation No. 3 - Atténuation versus fréquence No. 4 - Impédance No. 5 - Ondes stationnaires No. 6 - Vitesse de phase et retard de phase No. 7 - Propagation des impulsions le long de la ligne 3 - GUIDE DE L INSTRUCTEUR 2

4 1 INTRODUCTION Le mot ligne, associé avec transmission, décrit un système câblé, de point à point. L énergie mise dans la ligne voyage le long des conducteurs vers la charge et, à l exception des petites pertes dans les fils, ne perd pas d énergie par rayonnement. Une ligne de transmission est considérée n importe quel moyen d emprisonnement électrique utilisé pour guider le flux d énergie par contact physique entre deux points d un système. Les conducteurs d énergie tombent dans les deux suivantes classes fondamentales de lignes de transmission: 1. Lignes parallèles bifilaires 2. Lignes coaxiales L unité didactique B4510 est un exemple de ligne du second type, longueur 100m, subdivisée en tronçons de 25m chacun, interconnectables pour obtenir la longueur entière. Les expériences et les investigations qu on fera sur ce type de ligne peuvent être facilement extrapolées et adopté à lignes du premier type. Le mot coaxial décrit un type de câble dans lequel les deux fils partager un axe central. Le conducteur plus grand doit être un tube creux de façon que le plus petit conducteur puisse s y adapter le long de l axe central. Pour tenir les conducteurs dans une position relative fixe, des entretoises sont positionnées internement au conducteur plus grand. Quand une isolation solide est utilisée pour la séparation, la constante diélectrique sera celle de l isolant. Le conducteur externe entoure complètement le conducteur central et est normalement mis à la masse. Le conducteur externe, mis à la masse, agit comme un blindage pour éviter le rayonnement du signal du câble ainsi que pour empêcher d entrer les interférences et le bruit qui pourraient affecter le signal désiré. A cause de cette disposition, le câble coaxial est également appelé câble blindé. 3

5 2 EXERCICES EXERCICE No. 1 IMPEDANCE CARACTERISTIQUE La constante de propagation Y et l impédance caractéristique Z o sont des paramètres utilisés pour décrire les propriétés de transmission d une ligne. Elles sont liées à d autres paramètres propres à toutes les lignes, comme capacité, inductance, résistance et conductance par unité de longueur. Les paramètres par unité de longueur sont habituellement indiqués par les symboles habituels fournis par une apostrophe: R, C, L et G sont respectivement la résistance, la capacité, l inductance, la conductance. R', C', L' et G' sont respectivement résistance, capacité, inductance, conductance par unité de longueur (mètre). Procéder comme suit: Mettre un court-circuit à la fin de la ligne et mesurer la résistance entre les conducteurs à l autre extrémité, avec un ohmmètre. Diviser par la longueur de la ligne (100m). Le résultat est R'. Avec la ligne encore court-circuité à un bout, mesurer l inductance entre les deux conducteurs de l autre extrémité en utilisant un pont de mesure RLC. Encore une fois diviser cette valeur par la longueur de la ligne pour obtenir L'. Avec la ligne ouverte aux deux extrémités mesurer la capacité entre les conducteurs, en utilisant le pont RLC. Calculer C'. Avec la ligne ouverte aux deux extrémités, mesurer la conductance. Utiliser un ohmmètre électronique (très haute impédance). Calculer G'. L impédance caractéristique de la ligne est, dans sa forme générale: Z O R' + JωL' G' + JωC' Vérifier avec un calcul à la fréquence de 1MHz que les valeurs mesurées pour R' et G' sont si petites par rapport aux autres deux termes qu elles peuvent être ignorées. Calculer pourtant L' Z O = C' Comparer ce résultat à l impédance nominale du câble, 50Ω. 4

6

7 EXERCICE NO. 2 ATTENUATION L atténuation dans une ligne est due à pertes de puissance active dans la résistance ohmique R' et la conductance G'. L atténuation est définie dans un forme générale comme le rapport entre l amplitude de sortie et l amplitude d entrée. L atténuation de l amplitude peut être exprimée en db comme: V A V = 20Log V Mesurer l atténuation de la ligne comme suit: Fermer la ligne sur son impédance nominale de 50Ω. Utiliser l ohmmètre pour régler correctement l une des deux charges variables fournies. Connecter un générateur sinusoïdal à l autre extrémité. En supposant que le générateur ait une impédance de 50Ω, vous n avez besoin d aucune autre disposition pour l adapter à la ligne. En supposant que le générateur ait, par exemple, une impédance de sortie de 10Ω, régler l autre charge variable de l unité didactique à la différence entre 50Ω et cette valeur (c est à dire 40Ω) et placer la en série entre générateur et ligne. Si le générateur a impédance plus haute de 50Ω, effectuer une correcte adaptation en mettant une résistance adéquate en parallèle. Régler le générateur pour (par exemple) 70KHz et 5Vpp. Mesurer les tensions à différents points intermédiaires: 25, 50, 75m et 100m. Si vous utiliser un oscilloscope pour cette mesure, il est très pratique de mesurer les valeurs crête à crête. Vous pouvez aussi procéder avec un Voltmètre efficace vrai (RMS). Dans ce cas toutes les valeurs devront être RMS. Calculer les atténuations avec la formule ci-dessus. Calculer l atténuation pour les différents tronçons et ensuite le total. Voir que les atténuations exprimées en db s additionnent tandis que si vous répéter les calculs pour rapports de tension, vous devrez multiplier les diverses contributions pour obtenir le total. Mesurer les amplitudes d entrée et de sortie avec un oscilloscope à différentes valeurs de fréquence. Calculer l atténuation à chaque point de mesure. out in 5

8

9

10 Note: vous pourriez être tenté d utiliser un oscilloscope double-canal avec une sonde à l entrée et un autre à la sortie de la ligne. Cela est ERRONE, puisque de cette façon les deux extrémités du blindage du câble seront court-circuitées à travers l oscilloscope. Si cette "boucle parasite " a une basse impédance, les mesures seront erronées (à haute fréquence). La connexion d une seule sonde à la masse à un bout de la ligne est même PIRE, parce que la sonde gauche, non reliée à la masse, captera du bruit. En conclusion, quand on travaille à haute fréquence (à basse fréquence les effets mentionnés ci-dessus sont pratiquement négligeables), utiliser une seule sonde de l oscilloscope, mouvant la sonde et sa masse d un bout à l autre de la ligne, tel que requis par l expérience. Egalement utiliser des niveaux du signal qui soient le plus hauts possibles, pour que les valeurs mesurées se distinguent nettement du bruit. Exécuter d abord une exploration sommaire de la gamme de 50KHz à 5MHz pour voir où le point de coupure est situé approximativement (le point à -3dB est celui où la tension de sortie devient fois l entrée), puis procéder avec mesures plus soignées dans le proximité de ce point. Tracer les résultats sur un papier logarithmique pour faciliter la recherche du point à -3dB. 6

11 EXERCICE NO. 3 ATTENUATION VERSUS FREQUENCE L atténuation d une ligne n est pas constante lorsque la fréquence augmente, puisque plusieurs effets dépendant de la haute-fréquence deviennent de plus en plus importants et ajoutent des pertes aux pertes données par R' et G' seulement. Un de ces effets est le soi-disant "effet de peau". La fonction Atténuation-versus-Fréquence est aussi appelée la caractéristique de fréquence de la ligne. La portion de la caractéristique de fréquence pour laquelle l atténuation reste remarquablement constante s appelle Bande Passante de la ligne. La fréquence de coupure de la ligne est définie comme la valeur de fréquence pour laquelle l atténuation augmente de 3dB sur la valeur au centre de la bande. Afin de mesurer la fréquence de coupure de la ligne, procéder comme suit: Préparer l unité didactique comme expliqué pour l Exercice 1, c est à dire fermée sur une charge adaptée à un bout et avec un générateur adapté sur l autre. Régler le générateur pour une sinusoïde, 5Vpp. Enregistrer et tracer la réponse en fréquence, puis localiser le point à 3dB pour déterminer la fréquence de coupure. 7

12

13 EXERCICE NO. 4 IMPEDANCE L impédance d une ligne, comme on la voit du côté générateur, est déterminée par les caractéristiques physiques de la ligne et aussi par la fréquence et enfin par les conditions de charge à l extrémité. Nous allons mesurer l impédance d entrée de la ligne en trois conditions de charge: ouverte, court-circuitée et adaptée, c est à dire terminée par l impédance caractéristique. Procéder comme suit: Mettre en place l appareil comme montré dans les Fig. 4A et B. Les mesures seront effectuées à différentes valeurs de fréquence, convenablement choisies, par exemple: 0.1, 0.5, 1, 5, 10, 50, 100, 200, 300, 400, 500KHz et ainsi de suite jusqu à 1Mhz par étapes de 100KHz chacune. Utiliser une amplitude du signal d entrée constante: par exemple 10Vpp. A chaque point de mesure enregistrer la tension à l entrée de la ligne (V i ) et le courant d entrée. Ce dernier peut être calculé comme le rapport de la chute de tension sur R à la valeur de R. A partir de la tension d entrée et du courant, calculer le module de l impédance d entrée comme suit: VI VI ZI = = R I V I Au même point de mesure (même fréquence) enregistrer le déphasage entre la tension d entrée et le courant d entrée. Cela peut être fait en affichant la tension d entrée sur le canal 1 (Y1) et la chute de tension V 1 sur le canal 2 (Y2) de l oscilloscope double trace. Déclencher l oscilloscope par Y1. Mesurer la période de l onde V i qui apparaît sur l écran (en mm). Mesurer le retard entre les ondes V i et V 1 par la distance (en mm) des respectives intersections avec l axe horizontal. Calculer le déphasage (en degrés) comme: 1 ϕ = retard(mm) 360 période(mm) 8

14

15

16 Une fois les résultats des mesures sont rassemblés, tracer le module et la phase de l impédance sur des graphiques montrant la fréquence sur l axe horizontal, en échelle logarithmique. Répéter la procédure pour les cas où la ligne est court-circuitée à l extrémité et fermée sur une charge adaptée. Construire les graphiques comme ci-dessus à nouveau. 9

17 EXERCICE NO. 5 ONDES STATIONNAIRES Dans une ligne, la puissance qui circule du générateur à la charge se réfléchit au côté de la charge; l amplitude de la réflexion dépend du degré de désadaptation de la charge à la ligne. L onde directe et l onde réfléchie se superposent et génèrent les soi-disant "ondes stationnaires" dans la ligne. Dans l expérience on examinera le diagramme de l onde stationnaire le long de la ligne, et on mesurera le rapport d onde stationnaire (ROS), dans le trois cas de ligne ouverte (charge infinie), ligne adaptée (charge égale à l impédance caractéristique de la ligne) et ligne court-circuitée (charge nulle). Utiliser le lay-out montré en Figure 5. Etudier d abord le cas de ligne ouverte: Régler le générateur pour une sinusoïde de 10Vpp, 50KHz. Progressivement augmenter la fréquence, à amplitude constante, pour chercher la première valeur de fréquence à laquelle la tension de sortie atteint le maximum. Augmenter la fréquence plus loin et trouver la fréquence du deuxième et troisième pic des tensions de sortie. Enregistrer ces valeurs et noter que le rapport entre les valeurs mesurées devrait être: f 3 = 2 f 2 = 4f 1. La situation des ondes stationnaires dans la ligne au trois fréquences de mesure devrait être telle que représentée dans la Figure 5C. Vérifier cela en mesurant les tensions aux points intermédiaires (25, 50 et 75m). Dessinez les graphiques pour chaque fréquence de travail, tracez les valeurs mesurées. Répéter les mesures aux points intermédiaires et à l extrémité pour les cas de ligne court-circuitée et ligne adaptée. Encore tracer les résultats sur des graphiques comme ci-dessus. Calculer le ROS pour la ligne ouverte en prenant sur les graphiques que vous avez construits les valeurs maximum et minimum enregistrés le long de la ligne. Utiliser cette formule pour le ROS: Vmax S = V Enfin calculer le Coefficient de Réflexion comme: min R = S 1 S

18

19

20

21 EXERCICE NO. 6 VITESSE DE PHASE AND RETARD DE PHASE La propagation des signaux le long de la ligne se produit à une vitesse qui est nettement inférieure à la vitesse de la lumière, et est liée à la caractéristique de la ligne. La vitesse de la lumière est la vitesse maximale théorique de propagation des ondes électromagnétiques dans l espace ouvert. Comme résultat du temps de propagation non nul, les signaux apparaissent à la sortie de la ligne avec un certain retard sur l entrée. Avec cette expérience, on va mesurer la Vitesse de Phase et le Retard de Phase. Utiliser l organisation de la Fig. 6. Appliquer une sinusoïde de 5Vpp. A une donnée valeur de fréquence (par exemple 1MHz), mesurer l angle de phase entre le signal de sortie et le signal d entrée. - Calculer la vitesse de phase, v, avec la formule: v = f l 360 ϕ Où: f = fréquence, l = longueur de la ligne. Comparer la valeur de v trouvée précédemment avec la suivante autre formule pour v en fonction des paramètres physiques de la ligne (se référer aux précédents Exercices pour les valeurs de L et C) : v = 1 L' C' Le retard de phase, t, est défini comme le quotient de la longueur de la ligne, l, à la vitesse de phase, v : Calculer t pour notre cas. t = l v 11

22

23 EXERCICE NO. 7 PROPAGATION DES IMPULSIONS LE LONG DE LA LIGNE Dans une ligne alimentée par un générateur d impulsions d un côté et terminée sur une certaine charge à l autre, les impulsions sont réfléchies vers l arrière de la charge au générateur, comme résultat d une désadaptation de la charge à l impédance caractéristique de la ligne. Si l impédance du générateur n est pas adaptée à la ligne, cette onde réfléchie est encore partialement réfléchie et ainsi de suite. Utiliser la disposition montrée dans la Fig. 7 et procéder comme suit: Régler le générateur d impulsions pour une fréquence de répétition de 200KHz et une durée d impulsion de 0.5microsec. Utiliser une impulsion positive avec une amplitude de 5V. Adapter le générateur à la ligne et étudier d abord le cas de ligne ouverte à l autre extrémité (charge infinie). Observer la forme d onde du côté générateur avec l oscilloscope. Cela a pour résultat la superposition de l onde réfléchie à l onde transmise. Répéter pour différentes conditions de charge (R = 0 et R = impédance caractéristique). Esquisser et enregistrer les formes d onde observées pour chaque cas. 12

24

25 4 GUIDE DE L INSTRUCTEUR 1 - Planification Les travaux de laboratoire sur cette unité didactique peuvent être programmés après que l étudiant a familiarisé sur les procédures de gestion générales des instruments de laboratoire, et évidemment après qu il a étudié le sujets des lignes de transmission du point de vue théorique dans un Cours de télécommunications. 2 - Sécurité Le B4510 est fabriqué suivant des normes adéquates dans ce qui concerne la sécurité du personnel et de l appareil lui-même. Le module ne nécessite d aucune alimentation. Seulement la connexion et l utilisation des instruments de laboratoire ordinaires est nécessaire, pour lesquels les procédures générales de sécurité d un laboratoire s appliquent. 13

Travaux Pratiques d'hyperfréquence

Travaux Pratiques d'hyperfréquence Travaux Pratiques d'hyperfréquence GLEE604 Sommaire : 1 Ligne en régime impulsionnel 2 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de la fréquence 3 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

TP 1: Circuits passifs

TP 1: Circuits passifs Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 1: ircuits passifs Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et orpusculaire (DPN), Université de Genève

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 1 TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 2 Partie I : familiarisation avec l oscilloscope 1. Description et mise en marche Utilité : Un oscilloscope permet d analyser

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #2

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #2 6GEI305 Dynamique des systèmes II Laboratoire #2 Introduction aux impédances et à la plaquette de prototypage Automne 2010 1. Objectifs Se familiariser avec les plaquettes de prototypage Concrétiser la

Plus en détail

Expériences avec un oscilloscope numérique

Expériences avec un oscilloscope numérique Expériences avec un oscilloscope numérique Pratiques Expériences Certaines figures et textes sont tirés de l excellent DICTIONNAIRE de PHYSIQUE EXPERIMENTALE, tome4, L électricité, Jean-Marie Donnini,

Plus en détail

TP 2. Circuits réactifs

TP 2. Circuits réactifs TP 2. ircuits réactifs Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ASI à l UPM Octobre-décembre 2005 Lors de ce TP nous étudierons en pratique les phénomènes transitoires dans les circuits

Plus en détail

Sonde détectrice HF.

Sonde détectrice HF. Sonde détectrice HF. Une sonde détectrice HF permet de convertir un multimètre classique en voltmètre HF. On l utilise essentiellement pour effectuer des mesures relatives de signaux haute fréquence mais

Plus en détail

Physique 30 Labo L intensité du champ magnétique. Contexte : Problème : Variables : Matériel : Marche à suivre :

Physique 30 Labo L intensité du champ magnétique. Contexte : Problème : Variables : Matériel : Marche à suivre : Physique 30 Labo L intensité du champ magnétique Contexte : La plupart des gens qui ont déjà joué avec un aimant permanent savent que plus on s en approche, plus la force magnétique est grande. Il est

Plus en détail

TP HF Manipulation 3 ANALYSEUR DE RESEAUX VECTORIELS

TP HF Manipulation 3 ANALYSEUR DE RESEAUX VECTORIELS TP HF Manipulation 3 ANALYSEUR DE RESEAUX VECTORIELS I. Introduction En hyperfréquence, la caractérisation des dispositifs passifs ou actifs est assez différentes des techniques utilisées en basse fréquence.

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g.

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g. PHYSQ 130: Hooke 1 LOI DE HOOKE: CAS DU RESSORT 1 Introduction La loi de Hooke est fondamentale dans l étude du mouvement oscillatoire. Elle est utilisée, entre autres, dans les théories décrivant les

Plus en détail

SIMULATEUR DE LIGNE TELEPHONIQUE

SIMULATEUR DE LIGNE TELEPHONIQUE 05.94 B4680 SIMULATEUR DE LIGNE TELEPHONIQUE MODE D EMPLOI SOMMAIRE : Introduction Description du Simulateur B4680 Emploi du Simulateur B4680 Notes INTRODUCTION L unité B4680 est un simulateur de ligne

Plus en détail

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Pendant tout le TP vous utiliserez la Fiche méthode de l oscilloscope OX 71 Livre Bordas, Collection ESPACE, 2008, p 183 I- FONCTIONNEMENT Mettre l appareil sous tension.

Plus en détail

Capteur de Tension 2 voies 1MHz

Capteur de Tension 2 voies 1MHz Capteur de Tension 2 voies 1MHz Référence PS-2190 Page 1 sur 8 Equipement inclus Capteur tension 1 MHz 2 voies Matériel nécessaire Interface GLX PS-2002 Cordons de raccordement DEMARRAGE RAPIDE 1) Connectez

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

Le câble se présente ainsi :

Le câble se présente ainsi : Test d un câble anti-pollution Basses Fréquences pour box ADSL, permettant de supprimer la grande majorité de la pollution basses fréquences de la box surtout au niveau des téléphones filaires connectés

Plus en détail

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle.

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. TP force centrifuge Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : Étudier la force centrifuge dans le cas d un objet ponctuel en rotation uniforme autour d un axe fixe. 1 Présentation

Plus en détail

TP mesures électriques

TP mesures électriques TP0 : FAMILIARISATION AVEC L OSCILLOSCOPE On utilise l oscilloscope HAMEG HM 303-4 dont la face avant est donnée par la figure suivante : L explication de la fonction de chaque touche est donnée sur la

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux TP 3. Étude des diodes Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 2005 1 Étude préliminaire 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des

Plus en détail

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits.

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits. Session de Juillet 2001 Durée 2 H Documents interdits. Exercice 1 : Oscillations forcées de dipôles électriques Lors d une séance de travaux pratiques, les élèves sont conduits à étudier les dipôles en

Plus en détail

TEST D ALIMENTATION CONTINUE

TEST D ALIMENTATION CONTINUE TEST D ALIMENTATION CONTINUE Pour vérifier et tester la conception, le besoin en alimentations conformes aux normes ne cesse de progresser au niveau technologique. C est plus ou moins devenu une nécessité

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

Analyse des diagrammes de Bode d'un filtre passe-bande:

Analyse des diagrammes de Bode d'un filtre passe-bande: TD N 3: Filtrage, fonction de transfert et diagrammes de Bode. M1107 : Initiation à la mesure du signal Le but de ce TD est de vous permettre d'appréhender les notions indispensables à la compréhension

Plus en détail

Guide d utilisation du Logiciel Electronics Workbench (EWB)

Guide d utilisation du Logiciel Electronics Workbench (EWB) Guide d utilisation du Logiciel Electronics Workbench (EWB) 1. Introduction Electronics WorkBench (EWB) est un logiciel de simulation des circuits électroniques qui permet de tester et d'analyser des circuits

Plus en détail

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp)

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) LSM 2 - Mesures physiques - Instrumentation Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) Les circuits étudiés jusqu'ici sont des circuits passifs constitués de résistances, condensateurs inductances

Plus en détail

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012 Cours d électricité Dipôles simples en régime alternatif Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année: 2011-2012 Plan du

Plus en détail

Laboratoire d optique. TRAVAIL PRATIQUE No. 2A: Photométrie d un rétroprojecteur. 1 But de l expérience. 2 Matériel et instrumentation

Laboratoire d optique. TRAVAIL PRATIQUE No. 2A: Photométrie d un rétroprojecteur. 1 But de l expérience. 2 Matériel et instrumentation Photométrie d un rétroprojecteur Doc. OPT-TP-02A (14.0) Date : 13 octobre 2014 TRAVAIL PRATIQUE No. 2A: Photométrie d un rétroprojecteur 1 But de l expérience Le but de ce TP est de : 1. comprendre le

Plus en détail

Les Baluns. Leurs Fonctionnement. Leurs Fabrication

Les Baluns. Leurs Fonctionnement. Leurs Fabrication Notes de construction d un Balun Baluns à transformateur Utilisez du fil rigide, vernis de préférence, pour les enroulements. Pour la transmission le fil devrait être du #14 ou moins. Un ferrite/poudre

Plus en détail

L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES

L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2012-2013 L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES Nom : Prénoms : LYCEE GASTON BARRÉ 1 L OSCILLOSCOPE

Plus en détail

Propagation d ondes. Chapitre 1. 1.1 Ligne de transmission. 1.1.1 Types de lignes de transmission

Propagation d ondes. Chapitre 1. 1.1 Ligne de transmission. 1.1.1 Types de lignes de transmission Chapitre 1 Propagation d ondes Ce premier chapitre permet de réviser les concepts de base de la propagation d ondes. On verra en détails les concepts de ligne de transmission, un concept fondamental pour

Plus en détail

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES X LENTILLES SPHERIQUES MINCES Exercices de niveau Dans ces exercices vous apprendrez à manipuler correctement les relations de conjugaison et de grandissement, d abord dans des cas très simples puis plus

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

DETECTOR BICANAL FG2 1. DIMENSIONS ET CONNEXIONS ELECTRIQUES 2. GENERALITES. 24 VDC Alimentat. 24 Vcc. Contact Boucle 2 4 5. Contact Boucle 1 6 7

DETECTOR BICANAL FG2 1. DIMENSIONS ET CONNEXIONS ELECTRIQUES 2. GENERALITES. 24 VDC Alimentat. 24 Vcc. Contact Boucle 2 4 5. Contact Boucle 1 6 7 DETECTOR BICANAL FG. DIMENSIS ET CNEXIS ELECTRIQUES FRANÇAIS 4 VDC Alimentat. 4 Vcc 3 Contact Boucle 4 5 Contact Boucle 6 7 Boucle 8 9 0 Boucle Dimensions en mm. GENERALITES Applications: contrôle de barrières,

Plus en détail

Electricité Etude du facteur de puissance

Electricité Etude du facteur de puissance Etude du facteur de puissance Français p 1 Maquette amélioration du facteur de puissance Version : 0109 1 La maquette 1.1 Descriptif La maquette facteur de puissance permet d aborder, par analogie, la

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Utilisation de l application calcul@tice en ligne Sommaire

Utilisation de l application calcul@tice en ligne Sommaire Utilisation de l application calcul@tice en ligne Sommaire I. Présentation... 1 II. Inscription... 2 III. Utilisation de la vue ENSEIGNANT... 3 A. Identification... 3 B. Si vous vous connectez pour la

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable MODULE 3. Les appareils de mesure. Performances-seuils. L élève sera capable 1. de choisir un appareil de mesure ; 2. d utiliser correctement un appareil de mesure ; 3. de mesurer courant, tension et résistance.

Plus en détail

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS I RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE : 1) Observation du signal : a) Dessiner

Plus en détail

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #4

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #4 6GEI305 Dynamique des systèmes II Laboratoire #4 Réponse en Fréquence Hiver 010 1. Objectifs Voir l effet des pôles et des zéros sur le comportement dynamique Examiner le facteur de qualité Étudier le

Plus en détail

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique But : «En comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de la focale, de la durée

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial

Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial Travaux pratiques Série 2 Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial Objectifs du TP : Mesurer la vitesse de propagation d un signal dans un câble coaxial. Observer

Plus en détail

G.P. DNS05 Octobre 2012

G.P. DNS05 Octobre 2012 DNS Sujet Impédance d'une ligne électrique...1 I.Préliminaires...1 II.Champ électromagnétique dans une ligne électrique à rubans...2 III.Modélisation par une ligne à constantes réparties...3 IV.Réalisation

Plus en détail

Amplificateur de sonorisation

Amplificateur de sonorisation Amplificateur de sonorisation On se propose de vérifier quelques spécifications d un amplificateur basse-fréquence de sonorisation dont les caractéristiques techniques sont données en Annexe. Remarques

Plus en détail

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 4 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Redressement d une tension I. Objectifs Redressement d une tension alternative par le moyen de diodes. Transformation

Plus en détail

Chap2 L oscilloscope.

Chap2 L oscilloscope. Chap2 L oscilloscope. Items Connaissances Acquis Fréquence d une tension périodique. Unité de la fréquence dans le Système international (SI). Relation entre la période et la fréquence. Valeur de la fréquence

Plus en détail

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables 1 ère STI2D TP V2.0 Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables CO8.sin4 Identifier les variables mesurées. CO9.sin2 Instrumenter un système. Acquerir l'information. Utilisation d'un

Plus en détail

EXAMEN #1. ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 25 % de la note finale

EXAMEN #1. ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 25 % de la note finale EXAMEN #1 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 25 % de la note finale Automne 2014 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Pendant qu une onde se propage sur une corde, on quadruple la tension de

Plus en détail

Modulation et démodulation d amplitude.

Modulation et démodulation d amplitude. Modulation et démodulation d amplitude. P. Ribiere Collège Stannislas Année Scolaire 2014/2015 P. Ribiere (Collège Stannislas) Modulation et démodulation d amplitude. Année Scolaire 2014/2015 1 / 42 1

Plus en détail

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction Chapitre 8 Transformateur 8.1 Introduction Le transformateur permet de transférer de l énergie (sous forme alternative) d une source à une charge, tout en modifiant la valeur de la tension. La tension

Plus en détail

Chap1 : Intensité et tension.

Chap1 : Intensité et tension. Chap1 : Intensité et tension. Items Connaissances cquis ppareil de mesure de l intensité. Branchement de l appareil de mesure de l intensité. Symbole normalisé de l appareil de mesure de l intensité. Unité

Plus en détail

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes Noms des étudiants composant le binôme : TP Cours ocométrie des lentilles minces divergentes Estimer la distance focale image d une lentille divergente est moins aisé que de déterminer celle d une lentille

Plus en détail

Signal et propagation

Signal et propagation SP1 Signal et propagation Exercice 1 Communication à distance Identifier des types de signaux et les grandeurs physiques correspondantes Déterminer comment changer la nature d un signal On considère deux

Plus en détail

Force de tension d une corde

Force de tension d une corde Force de tension d une corde 1.a. Deux façons de répondre à la question : 25 images 1 seconde 1 image T T = 1/25 = 0,04 s. 25 images par seconde représente la fréquence de prise de vue. Or T = 1/f donc

Plus en détail

M1/UE CSy - module P8 1

M1/UE CSy - module P8 1 M1/UE CSy - module P8 1 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB RÉGULATION DU NIVEAU ET DE LA TEMPÉRATURE DANS UN BAC En vue de disposer d un volume constant de fluide à une température désirée, un processus

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Epreuve de Physique. Nom : N o : Série E1 ; février 2015 Classe : 3 eme Durée : 55 minutes

Epreuve de Physique. Nom : N o : Série E1 ; février 2015 Classe : 3 eme Durée : 55 minutes Nom : N o : Epreuve de Physique Série E1 ; février 2015 Classe : 3 eme Durée : 55 minutes L usage de la calculatrice scientifique est autorisé. Les figures de l exercice 1 et exercice 2 seront travaillées

Plus en détail

Circuit fixe dans un champ magnétique variable

Circuit fixe dans un champ magnétique variable Circuit fixe dans un champ magnétique variable Calcul d un flux On peut montrer, dans le cadre de la mécanique des fluides, que le champ de vitesse pour un fluide visqueux incompressible, de coefficient

Plus en détail

Ordinateur, programme et langage

Ordinateur, programme et langage 1 Ordinateur, programme et langage Ce chapitre expose tout d abord les notions de programme et de traitement de l information. Nous examinerons ensuite le rôle de l ordinateur et ses différents constituants.

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

Manuel d utilisation du logiciel «Extracteur d équations»

Manuel d utilisation du logiciel «Extracteur d équations» Manuel d utilisation du logiciel «Extracteur d équations» Ce logiciel a pour but d aider les élèves à vérifier leurs réponses en ce qui a trait aux circuits RLC, dans le domaine «s», ainsi qu à faire l

Plus en détail

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX I. Présentation La voiture modèle réduit à l échelle 1/10, radio commandée, est un jouet qui permet d exercer ses talents de pilote (de modèle réduit radio commandé) qui demande des qualités d observation,

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Les lentilles additionnelles

Les lentilles additionnelles Les lentilles additionnelles Il existe deux méthodes pour réaliser des photographies rapprochées : ) l augmentation de tirage 2) les lentilles additionnelles C est la seconde méthode qui va être étudié

Plus en détail

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE?

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? Fiche professeur TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : température, unité, conversion, Celsius, Fahrenheit, représentation, régression, modèle. 1. Objectifs a. Aspects

Plus en détail

Document 1 : modélisation d un appareil photographique

Document 1 : modélisation d un appareil photographique PCSI1-Lycée Michelet 2014-2015 APPROCHE DOCUMENTAIRE : appareil photo numérique Extrait du programme : en comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de

Plus en détail

obs.1 Lentilles activité

obs.1 Lentilles activité obs.1 Lentilles activité (Lentille mince convergente) 1) première partie : étude qualitative Dans cette manipulation, on va utiliser un banc d optique. On va positionner la lentille de distance focale

Plus en détail

Gaz parfait : Etude de la loi de Boyle - Mariotte

Gaz parfait : Etude de la loi de Boyle - Mariotte Gaz parfait : Etude de la loi de Boyle - Mariotte ENONCE : Pressiomètre Seringue à piston vissant On utilise un échantillon d air emprisonné dans une seringue graduée en cm 3, le volume maximal étant 60

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Les verres Introduction: TP: Nous avons choisi de faire un tp sur les notes que peuvent produire différents verres avec des quantités différentes d eau. Car nous voulions

Plus en détail

TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif»

TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif» Niveau 3 ème Physique Chimie Document du professeur 1/7 TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif» Connaissances Capacités

Plus en détail

TP 4 : caractéristiques radio des réseaux locaux d accès sans fil

TP 4 : caractéristiques radio des réseaux locaux d accès sans fil TP 4 : caractéristiques radio des réseaux locaux d accès sans fil 1. OBJECTIFS Ce TP vous permettra d évaluer les performances des technologies WiFi, dans différentes configurations. Il est basé sur l

Plus en détail

L interconnexion de batteries.

L interconnexion de batteries. L interconnexion de batteries. Le présent article (largement inspiré de la théorie publiée dans le site WEB http://www.smartgauge.co.uk) a pour but de présenter les différentes méthodes d interconnexion

Plus en détail

OSCILLOSCOPE MTX 162 UEW MESURE DE SIGNAUX TELEPHONIQUE, AUDIO ET VIDEO

OSCILLOSCOPE MTX 162 UEW MESURE DE SIGNAUX TELEPHONIQUE, AUDIO ET VIDEO ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : OSCILLOSCOPE MTX 162 UEW MESURE DE SIGNAUX TELEPHONIQUE, AUDIO ET VIDEO CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Gestion de Planning Présentation

Gestion de Planning Présentation Gestion de Planning Présentation et tous droits réservés à 2C-FAO sarl Reproduction interdite Page 1/15 Sommaire 1. Présentation générale, objectifs... 3 2. La méthode utilisée... 4 3. La planification

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

ANNEXE 1 : Les ondes Renseignements pour l'enseignant

ANNEXE 1 : Les ondes Renseignements pour l'enseignant ANNEXE 1 : Les ondes Renseignements pour l'enseignant Il existe plusieurs types d'ondes, par exemple le son, la lumière et les vagues. De plus, il existe de nombreux phénomènes que l'on peut représenter

Plus en détail

Protection contre la foudre et les surtensions Note technique

Protection contre la foudre et les surtensions Note technique Protection contre la foudre et les surtensions Note technique December 2014 Dans l antiquité, les personnes croyaient que la foudre était la conséquence de la colère des dieux ; plus tard, la croyance

Plus en détail

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S FICHE Fiche à destination des enseignants TS 35 Numériser Type d'activité Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences

Plus en détail

Département de physique

Département de physique Département de physique Etude de la densité spectrale de puissance du bruit thermique dans une résistance Travail expérimental et rédaction du document : Jean-Baptiste Desmoulins (P.R.A.G.) mail : desmouli@physique.ens-cachan.fr

Plus en détail

L'apport de la physique au diagnostic médical

L'apport de la physique au diagnostic médical L'apport de la physique au diagnostic médical L'application des découvertes de la physique à l'exploration du corps humain fournit aux médecins des informations essentielles pour leurs diagnostics. Ils

Plus en détail

6GEI540 Interfaces et instrumentation. Laboratoire #2

6GEI540 Interfaces et instrumentation. Laboratoire #2 6GEI540 Interfaces et instrumentation Laboratoire #2 Représentations MATLAB et Échantillonnage Hiver 2007 1. Objectifs Approfondir les connaissances de l échantillonnage Voir la correspondance entre le

Plus en détail

Correction du TP FOCOMETRIE - Lentilles minces -

Correction du TP FOCOMETRIE - Lentilles minces - Introduction Correction du TP FOCOMETRIE - Lentilles minces - La focométrie consiste en la détermination expérimentale de la distance focale d un instrument d optique. Dans le TP précédent, nous avons

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son.

Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son. TP 9 Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son. 9.1 Introduction Émise par un corps, réfléchie par une surface, rétrodiffusée ou encore modulée à diverses fréquences,

Plus en détail

Rapport. Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS

Rapport. Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS Rapport Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS A.AZOULAY T.LETERTRE R. DE LACERDA Convention AFSSET / Supélec 2009-1 - 1. Introduction Dans le

Plus en détail

Son et Lumière. L optique géométrique

Son et Lumière. L optique géométrique Son et Lumière Leçon N 3 L optique géométrique Introdution Nous allons au cours de cette leçon poser les bases de l optique géométrique en en rappelant les principes fondamentaux pour ensuite nous concentrer

Plus en détail

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique Tektronix TDS (210 ou 1001B) bicourbe,

Plus en détail

GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE

GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE Equipe projet : Mickael MARTINOT et Germain MOMMER Equipe projet : Mickael MARTINOT et Germain MOMMER SOMMAIRE I) Objet du projet :...2 II) Les termes à maitriser

Plus en détail

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt Bonjour! 1 Au programme aujourd hui Terres et masses Terre définitions, raccordement d installations à la terre Masse définitions, raccordements de masse 2 Définitions pour éviter les confusions Terre

Plus en détail