Développement durable et Alimentation : Mieux consommer

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement durable et Alimentation : Mieux consommer"

Transcription

1 Développement durable et Alimentation : Mieux consommer RAPPORT DE PROJET n 4.14 Présenté par le groupe de travail «Développement Durable» du CONSEIL LILLOIS DE LA JEUNESSE à l Assemblée Plénière du 19 JUIN

2 INTRODUCTION Cette année encore, un groupe Développement Durable s est reformé au sein du Conseil Lillois de la Jeunesse. Il résulte d une réelle envie exprimée lors de l Assemblée Plénière du 25 juin 2013 de la part des membres du CLJ de s inscrire de façon pérenne dans la Semaine du Développement Durable. Le CLJ avait en effet organisé pour la première fois une soirée entière lors de l édition 2013 de la Semaine du Développement Durable à Lille avec un cinédébat autour du film «Planète Océan» de Yann Arthus BERTRAND, un speed meeting regroupant des associations lilloises engagées en matière de Développement Durable ainsi qu un éco-concert. Cette soirée fut l un des événements les populaires de la semaine 2013 et a encouragé le conseil à organiser un nouvel événement lors de l édition

3 I- CHOIX DE LA THEMATIQUE ET DEFINITION DU PROJET Après le thème des océans et plus généralement de la pollution de l eau, nous souhaitions traiter une nouvelle problématique du Développement Durable, avec une volonté forte de proposer des solutions pratiques et de toucher le quotidien des gens. Dès la première réunion de réflexion et tout au long de leur travail, nous avons pu bénéficier de l avis aiguisé de Sophie BECKARY, chargée de mission Développement Durable à la Ville de Lille. Très vite, un conseiller a proposé de travailler sur la consommation, plus précisément «comment mieux consommer». Cela a lancé de nombreux échanges passionnants entre les membres du CLJ qui ont vu non seulement l aspect environnemental du sujet mais également son aspect sanitaire. L idée de départ était ainsi de sensibiliser les gens à leur mode de consommation, à l intérêt du local et des saisons. Les membres du groupe souhaitaient profiter une nouvelle fois de la Semaine du Développement Durable pour toucher le public le plus large possible. Ils ont notamment proposé d effectuer une sensibilisation le dimanche après-midi à la Gare Saint-Sauveur afin de croiser un public familial. D autre part, les conseillers voulaient sensibiliser plus particulièrement les jeunes, tous types confondus et pas que les étudiants, à l importance de la saisonnalité des fruits et légumes et leur montrer que se faire à manger soi-même n était pas forcément plus compliqué ou plus cher. Un deuxième projet en direction des jeunes s est alors dessiné. Il partait du constat que les jeunes, étudiants, jeunes actifs ou autres, ont des difficultés pour bien manger : manque de place dans les kitchenettes, appartements trop petits, manque de temps ou manque d argent. Il arrive donc très souvent que ces derniers fassent l impasse sur les repas équilibrés sans même parler des produits locaux et de saison. L idée était alors d organiser des ateliers cuisine pendant la Semaine du Développement Durable dans des foyers de jeunes travailleurs (avec la volonté de toucher tous les jeunes et pas seulement les étudiants qui sont plus souvent sensibiliser à ces questions dans les universités ou leurs écoles). 3

4 En outre, les membres du groupe de travail ont rencontré Pauline PETIT, chargée de mission Développement Durable au sein de la Ville de Lille, qui leur a présenté la prochaine réalisation d un calendrier de recettes par la Direction des Solidarités et Santé (D2S). En effet, la D2S finançait, dans le cadre d un appel à projet, des ateliers de cuisine dans des centres sociaux et maisons de quartier avec, à la clef, la mise en page des recettes dans un calendrier de recette perpétuel. Le CLJ avait déjà évoqué lors de ses précédentes réflexions la possibilité de réaliser un calendrier des fruits et légumes de saison clair à distribuer lors de la Semaine du Développement Durable. Nous avons donc saisi l opportunité de s associer à cette démarche pour réaliser un calendrier perpétuel illustré de recettes et tenant compte des fruits et légumes de saison. 4

5 II TROIS PROJETS A- La réalisation d'un calendrier de fruits et légumes de saison Nous avons commencé par faire un état des lieux de la situation et de nos propres habitudes alimentaires en tant que «jeunes». Le constat a été rapide et deux mots sont ressortis de nos discussions : temps et argent. En effet, aussi bien étudiant que jeune travailleur, stagiaire ou service civique, peu importe notre activité, lorsque nous faisons à manger nous voulons que ça aille vite et ne pas nous ruiner! Et cela a pourtant un prix : celui de l environnement et de notre santé. Pour pallier ces mauvaises habitudes nous avons décidé de nous concentrer sur la consommation des fruits et légumes de saison qui est déjà, selon nous, un premier pas à la fois vers une alimentation équilibrée mais également vers une démarche plus respectueuse de l environnement. Nous avons souhaité réaliser un calendrier et nous nous sommes donc associés à la Direction des Solidarités et de la Santé en proposant nos propres recettes et en nous rendant chez les partenaires pour prendre des photos et assister aux ateliers de cuisine. Après avoir consulté des calendriers déjà existants répertoriant les fruits et légumes par saison nous avons pensé qu il manquait «quelque chose» à ces calendriers. La saison des pommes de terre par exemple ou encore des pommes s étendant sur de longues périodes, il est normal de se lasser et «d abandonner» de bonnes résolutions de consommation. Pour palier cela nous avons décidé de proposer en parallèle du calendrier deux recettes par mois, un plat et un dessert, afin de donner des idées aux futurs détenteurs de notre calendrier. Chaque membre a ensuite consulté des livres de recette, des sites Internet dédiés à la cuisine ou encore proposé des recettes de sa propre confection à inclure dans le calendrier. Nous nous sommes également inspirés des recettes proposées dans les ateliers cuisine des structures (Maison de Quartier, association, centres sociaux) participant au «Groupe Alimentation». Après le choix (collégial!) des 5

6 recettes, nous nous sommes penchés sur le design du calendrier lui-même, toujours dans l esprit de participer du début à la fin à sa réalisation. Nous avons ensuite soumis notre maquette au service communication de la Ville qui a prit notre relais. Malheureusement, celui-ci n a pas souhaité répondre positivement à notre sollicitation et nous avons du demander à une entreprise extérieure de réaliser le calendrier. De ce fait nous avions prévu de distribuer notre calendrier lors des Journées Thématiques Santé, le mercredi 28 mai pendant l Auberge espagnole avec les partenaires, mais le calendrier ne pouvant être prêt pour cette date, suite au refus de la Direction de la communication, nous ne l aurons que fin juin. B- Le temps fort du projet: sensibilisation à la consommation à la gare St Sauveur Le CLJ, dans tous ses groupes de travail d une manière générale, a pris l habitude d organiser des évènements destinés aux jeunes ou au tout public afin de faire connaître ses actions et d en faire bénéficier le plus grand nombre. Le groupe développement durable n y a pas échappé et nous avons saisi l opportunité de participer à la Semaine du Développement Durable 2014 organisée du 1 er au 5 avril pour mener une action. Nous avons participé aux réunions organisées par le service développement durable de la Ville et aux réunions organisées par la MRES ce qui nous a permis d avoir une vision globale des actions menées pendant la semaine par les partenaires et de proposer notre action. Nous avions rencontré lors de précédentes réunions l association Le Jardin des Bennes qui mène des actions de sensibilisation au gaspillage alimentaire et à la consommation notamment dans les écoles. Cette association propose différents types d ateliers à destination des jeunes dont l une d elles est une reconstitution de supermarché dans lequel les participants se voient remettre une liste de course et doivent choisir les produits qui causeront le moins de déchets, dans l objectif de réduire les déchets à la source. A titre d exemple, il s agit de privilégier la vente à la coupe pour le fromage et la viande, les 6

7 grands conditionnements plutôt que les petits, les recharges de savons, le café en vrac plutôt qu en dosette, etc. Le but de cette animation était de montrer les bons gestes pour réduire les déchets et de passer des messages aux participants : - Préférer les grosses quantités aux petites quantités - Préférer les recharges plutôt que racheter un gros contenant - Préférer mélanger du concentré à de l eau plutôt que racheter un produit tout prêt (nettoyage sol par exemple) - Préférer les aliments en vrac ou à la coupe plutôt que les produits déjà emballés en barquette - Eviter au maximum les portions individuelles (mignonnettes de chocolat, goûters de poche, dosette de café, etc) - Préférer les boîtes hermétiques aux papiers d emballage Nous avons donc mis en place ce supermarché fictif lors de la journée de clôture de la semaine du développement organisée à la Gare Saint Sauver le 5 avril. Quatre membres du CLJ ont animé, en collaboration avec Le Jardin des Bennes cet atelier qui a été un franc succès. En effet, si nous avions d abord été inquiets de l emplacement de notre supermarché au fond de l hôtel Europa, nous avons réussi à sensibiliser de nombreuses personnes venues à notre rencontre ou attirées par nos soins. C- L'atelier cuisine... Reporté Pour terminer les actions du groupe développement durable de cette année, nous avions également prévu l organisation d un atelier cuisine dans le foyer de jeunes travailleurs. L idée pour le groupe était de sensibiliser des jeunes n accordant pas forcément une place au développement durable dans leurs modes de consommation (les étudiants étant déjà souvent sensibilisé à ces questions, nous avons choisi un autre type de public). 7

8 En partenariat avec l association Léo Lagrange consommation Nord nous avons donc proposé un menu, que nous avons conçu ensemble, à des foyers de jeunes travailleurs pour l organisation d un atelier de cuisine à destination des jeunes. Grâce au contact de Malika, la résidence AROUET a répondu positivement à notre sollicitation et nous avion prévu l atelier dans leur structure, le lundi 1 er avril, aux heures habituelles des ateliers cuisine que la résidence organise. Seulement, suite à l arrêt maladie de l animatrice, nous avons du reporter plusieurs fois l atelier qui a fini par être annulé car l association ne pouvait pas nous proposer un autre animateur. Nous regrettons cette annulation, notamment vis-à-vis de la résidence AROUET qui était ravis d accueillir cet atelier. III- BILAN ET PERSPECTIVES Parmi les 3 projets, deux seulement ont pu être réalisés. Mais chacun d eux ont été selon nous très positifs. Lors de l atelier sur la réduction des déchets organisé pendant la semaine du développement durable à la gare Saint Sauveur, en partenariat avec l association Le Jardin des Bennes, nous avons eu beaucoup de monde malgré notre emplacement qui fut un peu isolé des autres stands. Il y avait des heures creuses mais beaucoup plus d heures de pointe. Parfois nous avons été obligés de demander aux gens de patienter ou de repasser plus tard dans la journée. Les retours que nous avons eus sur l atelier furent très positifs. Les enfants ont adoré jouer à faire les courses en faisant attention à réduire le maximum de déchets. Certains ont dit «on se croirait vraiment dans un supermarché». Les adultes nous ont donné des retours beaucoup plus développés. Ils ont trouvé l atelier très ludique, nous ont remerciés soit parce qu ils avaient eu confirmation qu ils adoptaient les bons gestes en faisant leurs courses, soit parce qu ils ont pris conscience qu ils avaient des efforts à faire pour protéger la planète. Un atelier très didactique pour notre public donc, mais aussi pour les membres du groupe Développement Durable qui ont pu apprendre eux aussi ces bons gestes. 8

9 Avec la conception du calendrier de recettes les membres de notre groupe ont pu acquérir plus de connaissances concernant l alimentation, et sont désormais beaucoup plus sensibles au respect du cycle des saisons et à la question de provenance des produits en supermarché. Ce calendrier pourra être distribué aux familles fréquentant les structures (centre sociaux, maisons de quartier, association) et nous nous ferons également le relais auprès des jeunes, qui étaient à la base notre public cible. C est une expérience très positive même si nous regrettons le manque de suivi de la Direction de la communication quant à notre projet. Le troisième projet était celui d un atelier cuisine au foyer de jeunes travailleurs AROUET dans le vieux Lille. Il devait être réalisé avec Justine de l association Léo Lagrange Consommation Nord. Mais cette dernière n ayant pu être disponible pour des raisons de santé, le projet a été annulé. Cependant, nous avons fait plusieurs réunions de préparation de cette atelier et Justine a pu nous sensibiliser à la saisonnalité des fruits et légumes et nous renseigner sur les légumes anciens et oubliés. Par exemple, nous avons découvert l existence des «crosnes» appelés «Gnocchis du Nord». Les recettes prévues pour cet atelier cuisine ont été intégrées au calendrier de recettes. Ce troisième projet n a donc pas pu profiter au public, mais sa préparation a été utile aux membres de notre groupe. Nous aimerions que ce projet puisse être reconduit au prochain mandat si un groupe Développement Durable sera mis encore en place. Nous tenons à remercier l ensemble des personnes qui nous ont aidé à réaliser ces projet : Sophie BECKARY et Pauline PETIT de la Direction du Développement Durable pour nous avoir aidés dans la mise en place du projet, Hélène PAUCHET et Carole MALAQUIN de la Direction des Santés et de la Solidarité pour nous avoir permis de s associer à eux pour la conception du calendrier, la maison de quartier Wazemmes et l association Mafalda pour nous avoir accueillis pendant leur ateliers de cuisine, et l association Le Jardin des Bennes pour nous avoir aidés dans l animation du supermarché fictif. Nous remercions également Justine, de l association Léo Lagrange Consommation Nord pour la préparation de l atelier même s il n a pas pu se tenir et la résidence AROUET d avoir accepté de nous recevoir. 9

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

BILAN DES DEFIS CONSOMMATION, GESTION DES DECHETS MOBILITE Octobre 2012 à juin 2013

BILAN DES DEFIS CONSOMMATION, GESTION DES DECHETS MOBILITE Octobre 2012 à juin 2013 BILAN DES DEFIS CONSOMMATION, GESTION DES DECHETS MOBILITE Octobre 2012 à juin 2013 Le 23 octobre 2012, 25 familles étaient présentes à la réunion d information et de lancement des défis. 19 défis leur

Plus en détail

PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR

PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR PROJET D AVIS N 11.05 Présenté par la Commission «Emploi, Insertion professionnelle et Carrières» du

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Bien manger et bouger

Bien manger et bouger Bien manger et bouger de A à Z INFORMATIF Une alimentation équilibrée couplée à une activité physique adaptée aide à préserver son capital santé. Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Comment varier mon

Plus en détail

REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE

REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE AVIS N 10.05 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée Plénière

Plus en détail

Guide d organisation

Guide d organisation Guide d organisation Comment organiser une journée sans Viande dans mon lycée? L exemple du lycée Georges Brassens à Rive de Gier (42) Sentience est une association basée à Lyon regroupant des étudiant-e-s.

Plus en détail

Tests KILT en cours _Pays Basque

Tests KILT en cours _Pays Basque Tests KILT en cours _Pays Basque l Institut Culturel Basque a testé trois outils du module 1.1 (clés de compréhension anthropologique et sociologique) : «Habiter un territoire : une question de regard»

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement Dossier de presse Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement 7 janvier 2015 Communiqué de presse Campagne de communication «Pas de relations sexuelles sans consentement» «Pas

Plus en détail

RAPPORT DE STAGEDE. CLAIRE SAVIGNY / BTS CV option Multimedia / 2010-2011

RAPPORT DE STAGEDE. CLAIRE SAVIGNY / BTS CV option Multimedia / 2010-2011 RAPPORT DE STAGEDE CLAIRE SAVIGNY / BTS CV option Multimedia / 2010-2011 SOMMAIRE 1. DÉCOUVRIR L AGENCE SON HISTOIRE SON IDENTITÉ...6 LE PERSONNEL...8 2. MES MISSIONS LES SITES WEB...10 Homepage «SELF

Plus en détail

pour l écoconsommation

pour l écoconsommation pour l écoconsommation Les enjeux Depuis 40 ans, l évolution des modes de consommation a favorisé la multiplication des emballages. Aujourd hui, un Français produit 125 kg de déchets d emballages par an.

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Cliquez sur l image pour l agrandir

Cliquez sur l image pour l agrandir Dans le détail, le principal contributeur à l évaluation globale est la qualité de réponse aux besoins. Si les Français sont particulièrement satisfaits par l accueil en mairie (57% en ont une évaluation

Plus en détail

Newsletter n 1 Janvier 2015

Newsletter n 1 Janvier 2015 Newsletter n 1 Janvier 2015 Chères et chers bénévoles, Nous espérons que vous serez en mesure de lire la présente newsletter et que, par conséquent, vous ne souffrez pas tous et toutes d une overdose de

Plus en détail

Proposition de projet : Ateliers de cuisine hybride

Proposition de projet : Ateliers de cuisine hybride 2015 de Saint-Josse «Axe Louvain» Pour rappel, ce formulaire doit être rempli en tenant compte des critères de sélection des projets spécifiés dans le règlement du Budget participatif. 1. Vos contacts

Plus en détail

Economie de l eau. Equipe de projet: Stacy Mazeko et Stéphanie Susana Ribeiro

Economie de l eau. Equipe de projet: Stacy Mazeko et Stéphanie Susana Ribeiro Economie de l eau Equipe de projet: Stacy Mazeko et Stéphanie Susana Ribeiro Métier: Employées de commerce Année d'apprentissage: 1 er année Nom de l'école ou de l'entreprise: CEFF Commerce Nom de l'enseignant

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 Unité 2 Thème 2 Unité 2 COURS Thème 2 THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 SÉQUENCE 1... 3 Les opérations de vente complexes et leur comptabilisation...

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE 2013 LES QUATRE ETAPES La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats n ayant pas

Plus en détail

SANTÉ ET ENVIRONNEMENT LES ESPACES CITOYENS DU CPAS DE CHARLEROI. Journées d échanges de l ErE 2014

SANTÉ ET ENVIRONNEMENT LES ESPACES CITOYENS DU CPAS DE CHARLEROI. Journées d échanges de l ErE 2014 SANTÉ ET ENVIRONNEMENT LES ESPACES CITOYENS DU CPAS DE CHARLEROI Journées d échanges de l ErE 2014 Territoires des «Actions de quartier» du CPAS Quartiers ouest c est-à-dire : Dampremy Marchienne Docherie

Plus en détail

Compostage au bureau. Targeted communication toolkit. Internal action

Compostage au bureau. Targeted communication toolkit. Internal action Compostage au bureau Principe : composter et réduire les déchets organiques au bureau Cette action encourage le compostage et la réduction des déchets organiques. Le compostage est le principal outil de

Plus en détail

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail

Des repas savoureux, variés et équilibrés. Un service de livraison complet, souple et attentif.

Des repas savoureux, variés et équilibrés. Un service de livraison complet, souple et attentif. Des repas savoureux, variés et équilibrés. Un service de livraison complet, souple et attentif. DES REPAS DE QUALITÉ LIVRÉS À DOMICILE Delis ke est un service de livraison de repas de qualité, organisé

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

LA BANQUE ALIMENTAIRE

LA BANQUE ALIMENTAIRE Banque Alimentaire de Charente-Maritime - 2012 LA BANQUE ALIMENTAIRE Association loi 1901, créée et fonctionnant depuis 1987. En France, 79 banques alimentaires desservant 91 départements. En Charente

Plus en détail

Avec un petit déjeuner, commence bien la journée!

Avec un petit déjeuner, commence bien la journée! Avec un petit déjeuner, commence bien la journée! Indicateurs infirmerie : POURQUOI? - Passages fréquents d élèves «en hypoglycémie» avec signes : pâleur, fatigue, maux de ventre (brûlures gastriques,

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Stage à l Université de Sherbrooke Frédérique Vermare Table des matières Table des matières...2 1 Vie pratique...3 1.1 Logement :...3 1.2 Argent :...3 1.3 Santé :...3 1.4 Stage

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

SONDAGE SUR LES COMMUNICATIONS À PRÉVOST

SONDAGE SUR LES COMMUNICATIONS À PRÉVOST SONDAGE SUR LES COMMUNICATIONS À PRÉVOST BILAN DU SONDAGE Sondage distribué du 1 er décembre 2012 au 28 mars 2013. Nombre de répondants : 72 PORTRAIT DES RÉPONDANTS Groupe d âge 24 ans et moins : 2,8 %

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Définir et consolider son projet associatif

Définir et consolider son projet associatif FICHE PRATI QUE Définir et consolider son projet associatif L association se place sous le signe de la liberté : celle de se regrouper pour prendre collectivement une initiative. De l idée à la conception,

Plus en détail

Compte-rendu de l Assemblée Générale de l Alliance Française du 25 février 2009

Compte-rendu de l Assemblée Générale de l Alliance Française du 25 février 2009 Compte-rendu de l Assemblée Générale de l Alliance Française du 25 février 2009 Personnes présentes : Stéphane Dumoulin, Emma Barzic, Philippe Nivlet, Leif Aschehoug et Christian Wiig. Ordre du jour :

Plus en détail

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Juin 2011 1. Profil des répondants Un échantillon de 718 personnes

Plus en détail

COMPTE- RENDU FORUM DES ÉTUDIANTS 24 SEPTEMBRE UNIVERSITÉ LAVAL

COMPTE- RENDU FORUM DES ÉTUDIANTS 24 SEPTEMBRE UNIVERSITÉ LAVAL COMPTE- RENDU FORUM DES ÉTUDIANTS 24 SEPTEMBRE UNIVERSITÉ LAVAL Introduction Le forum aura permis de rassembler 7 jeunes (5 de Baie-Comeau et 2 de Bécancour), ce qui est largement sous les attentes (50

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

Journal de fabrication de la plus haute tour

Journal de fabrication de la plus haute tour Journal de fabrication de la plus haute tour Classe de CE2-CM1 et classe annexée de l INJS Ecole du Château Cognin Nos essais à la carte Tour des ponts On n arrive pas à la faire tenir, car ça penche d

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

BILAN. Réalisé par BVSM. Juin 2014. Une initiative instaurée et financée par :

BILAN. Réalisé par BVSM. Juin 2014. Une initiative instaurée et financée par : BILAN CAMPAGNE D ANIMATIONS DANS LES ÉCOLES Réalisé par BVSM Juin 2014 Une initiative instaurée et financée par : Table des matières INTRODUCTION... - 3 - OBJECTIFS... - 3 - MATÉRIEL... - 4 - STATISTIQUES

Plus en détail

Cultiver l esprit d équipe

Cultiver l esprit d équipe Cultiver l esprit d équipe Les objectifs : Promouvoir une prise de conscience de la nécessité de travailler en équipe et de cultiver les liens entre les personnes pour consolider l esprit d équipe Fournir

Plus en détail

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 Après avoir conduit l enregistrement biométrique des personnes déplacées

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Fanny OLLIER Diététicienne

Fanny OLLIER Diététicienne Fanny OLLIER Diététi icienne INTERVENTIONS DIETETIQUES 1. INTERVENTIONS THEORIQUES Auprès des résidents : Thèmes : Equilibre alimentaire Groupes d aliments Conseils pratiques lors d un repas Pathologies

Plus en détail

RAPPORT GENERAL SUR LA FORMATION DE LA CONFECTION DES HABITS SPORTIFS.

RAPPORT GENERAL SUR LA FORMATION DE LA CONFECTION DES HABITS SPORTIFS. RAPPORT GENERAL SUR LA FORMATION DE LA CONFECTION DES HABITS SPORTIFS. Notre formation a débuté le SAMEDI 29/11/2008 à 12h21 à cause des travaux communautaire, mais dans la normalité des choses elle devait

Plus en détail

Prendre l intimidateur par les cornes Cahier d exercices

Prendre l intimidateur par les cornes Cahier d exercices Page # 1 Vitae Dynamics Inc. Prendre l intimidateur par les cornes Cahier d exercices Introduction Le cahier d exercice qui suit est conçu pour vous aider à clarifier les émotions que vous ressentez à

Plus en détail

Services à l usager P A R T I E 1. Miriam Dörr - Fotolia.com

Services à l usager P A R T I E 1. Miriam Dörr - Fotolia.com 1 Services à l usager P A R T I E 1 Miriam Dörr - Fotolia.com 1 Techniques de service des repas et des collations TD 1 OBJECTIFS Identifier les différents modes de distribution et l intérêt spécifique

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

Produits psycho actifs et milieu étudiants : la formation par les pairs

Produits psycho actifs et milieu étudiants : la formation par les pairs Produits psycho actifs et milieu étudiants : la formation par les pairs Auteurs : GENEVIEVE CHOUCKROUN, chargée de prévention ANPAA95. ANNE MAHIEU, attachée de direction ANPAA95. FANNY BACH, chargée de

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Etat et cultures juridiques autochtones : Un droit en quête de légitimité. Intervention à l école primaire de Gours

Etat et cultures juridiques autochtones : Un droit en quête de légitimité. Intervention à l école primaire de Gours Etat et cultures juridiques autochtones : Un droit en quête de légitimité Intervention à l école primaire de Gours Mardi 24 juin 2014 Présentation du projet - Cadre de l intervention : Date : Mardi 24

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

Compte-rendu en images de l atelier N 1 : Bien-être et équilibre alimen terre

Compte-rendu en images de l atelier N 1 : Bien-être et équilibre alimen terre Compte-rendu en images de l atelier N 1 : Bien-être et équilibre alimen terre 1. Introduction en douceur et immersion pour démarrer la journée : Présentation et REprésentations : Dans un premier temps,

Plus en détail

Objet. Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone. La date. Monsieur, Madame, Mademoiselle. Formules d introduction.

Objet. Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone. La date. Monsieur, Madame, Mademoiselle. Formules d introduction. Objet Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone La date Monsieur, Madame, Mademoiselle Formules d introduction Texte Formules de conclusion signature Objet numéro d abonné, du client votre

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE 2012 LES QUATRE ETAPES La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats n ayant pas

Plus en détail

Être Responsable De Club

Être Responsable De Club Être Responsable De Club Prénom NOM Promo Date Objet Sylvain BOUCHERAND 2010 16/08/09 Création du document Charles- Adrien LOUIS 2010 29/08/09 Mise à jour parti Comptabilité Page 1 sur 8 Table des matières

Plus en détail

Y COMMERCE. Nuit de l info 2013. Torchon Rises. Compte de test : User : demo@ycommerce.eu Pass : demo

Y COMMERCE. Nuit de l info 2013. Torchon Rises. Compte de test : User : demo@ycommerce.eu Pass : demo Y COMMERCE Nuit de l info 2013 Torchon Rises Compte de test : User : demo@ycommerce.eu Pass : demo Le thème Le thème de cette année est centrée sur le client et non le produit. Lors du premier brainstorming

Plus en détail

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé CARPENTIER BTS SIO Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé Phase de définition du projet liée à une définition de la mission La mission

Plus en détail

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..)

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..) 1 Enjeu : Dans le contexte socio-économique et sanitaire du Département des Ardennes, les Centres Sociaux structures de proximité peuvent jouer un véritable rôle dans l amélioration de la santé des habitants,

Plus en détail

Compte rendu de notre voyage humanitaire au Vietnam, Juillet 2012

Compte rendu de notre voyage humanitaire au Vietnam, Juillet 2012 Compte rendu de notre voyage humanitaire au Vietnam, Juillet 2012 Durant trois semaines et demi, nous avons œuvrés dans un orphelinat, situé à Bac Giang ; une province pauvre du Nord Vietnam. Nous avons

Plus en détail

Rapport Bourse Explo RA Stage de fin d étude

Rapport Bourse Explo RA Stage de fin d étude 2011 Rapport Bourse Explo RA Stage de fin d étude Yohann BENSADOUN EDI, Davis, CA, USA 28/06/2010 1 Contenu Dates du stage:... 2 Finance :... 2 Budget mensuel :... 2 A compter aussi :... 2 Conditions de

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Orient Méditerranée Inter-Perspectives (OMIP) Compte Rendu du Conseil d Administration de l Association OMIP

Orient Méditerranée Inter-Perspectives (OMIP) Compte Rendu du Conseil d Administration de l Association OMIP Compte Rendu du Conseil d Administration de l Association OMIP vendredi 9 décembre 2011 et samedi 28 janvier 2012 1) Adhésions/radiations a) Bilan des adhésions/radiations sur l exercice 2010 2011 Lors

Plus en détail

ENVOI DE FLEURS POUR LA TANTE ADELE

ENVOI DE FLEURS POUR LA TANTE ADELE ENVOI DE FLEURS POUR LA TANTE ADELE Carte de l élève B1 Votre tante Adèle va avoir 55 ans ce mercredi, le 3 juin. Malheureusement elle habite à Tartu et vous ne pouvez pas y aller pendant la semaine. Mais

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy Marché de restauration collective Vandoeuvre les Nancy Mise en place du nouveau marché Public concerné par le marché Cantines Scolaires Foyer des Personnes Agées Portage à domicile Choix politique des

Plus en détail

Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes.

Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes. Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes. Vous avez été nombreux à y répondre, nous vous en remercions et vous proposons

Plus en détail

Société conventionnée APA Société agréée Services à la personne

Société conventionnée APA Société agréée Services à la personne Portage de repas et services à domicile Siret : 51871550300018 2, chemin des abeilles N TVA : FR62518715503 17260 Villars en Pons N d agrément : N260411F017S022 Tél. : 05 46 74 38 34 SARL au capital 2000

Plus en détail

Stop au gaspillage! Equipe de projet: Laïla Duport, Enola Bechtel, Alexandre Grosjean, Melissa Curcio

Stop au gaspillage! Equipe de projet: Laïla Duport, Enola Bechtel, Alexandre Grosjean, Melissa Curcio ! Equipe de projet: Laïla Duport, Enola Bechtel, Alexandre Grosjean, Melissa Curcio Métier: Apprentis employé de commerce Année d'apprentissage: 1 ère année Nom de l'école ou de l'entreprise: Ceff COMMERCE

Plus en détail

Le film Nouveau en Suède / Nouveau à l Agence pour l emploi

Le film Nouveau en Suède / Nouveau à l Agence pour l emploi Le film Nouveau en Suède / Nouveau à l Agence pour l emploi Filmen Ny i Sverige/Ny på Arbetsförmedlingen Franska A propos du film Bienvenue dans notre guide pour les détenteurs de carte de séjours en Suède

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

régie publicitaire municipale sur seine Quelle que soit votre activité, nous avons le support adapté!

régie publicitaire municipale sur seine Quelle que soit votre activité, nous avons le support adapté! régie publicitaire municipale sur seine Quelle que soit votre activité, nous avons le support adapté! Devenez annonceur sur les supports de la ville de Verneuil! Avec ses différents supports de communication

Plus en détail

Cette année, 546 questionnaires complétés nous ont été retournés. Ce succès a surpris.

Cette année, 546 questionnaires complétés nous ont été retournés. Ce succès a surpris. Présentation de Mme Rose-Marie Lüthi Kreibich, Dr phil., Déléguée au CSA, lors du Congrès d automne 2015 du Conseil Suisse des Aînés le 15 septembre 2015 au Palais des Congrès de Bienne. Cette année, 546

Plus en détail

QUAND SE POSE LA QUESTION DE L EXCLUSION D UN ELEVE DANS L ENSEIGNEMENT PRIVE SOUS CONTRAT SOMMAIRE

QUAND SE POSE LA QUESTION DE L EXCLUSION D UN ELEVE DANS L ENSEIGNEMENT PRIVE SOUS CONTRAT SOMMAIRE DAA 04 octobre 2009 QUAND SE POSE LA QUESTION DE L EXCLUSION D UN ELEVE DANS L ENSEIGNEMENT PRIVE SOUS CONTRAT SOMMAIRE 1 Un Chef d établissement a-t-il le droit d exclure un élève et si oui, à quelles

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA Sup Jennifer GUIER Séjour d un an aux Pays-Bas - Université de Maastricht J ai eu la chance de bénéficier du programme d échange Erasmus durant mon année universitaire

Plus en détail

Projet de Service spécifique Antenne PSE de Coronmeuse 2014-2020

Projet de Service spécifique Antenne PSE de Coronmeuse 2014-2020 2014-2020 ANTENNE PSE DE CORONMEUSE Place Coronmeuse, 21 4040 HERSTAL 04/248 80 58 pse.herstal-coron@provincedeliege.be Code Fase : 5605 Projet de Service spécifique Antenne PSE de Coronmeuse 2 Sommaire

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Dossier statistiques

Dossier statistiques Dossier statistiques Fréquentation touristique de l Office de Tourisme de Gardanne en Pays d Aix Sommaire I. Détail des procédures pour les questionnaires de satisfaction et pour les statistiques de fréquentation.

Plus en détail

La segmentation : «On ne peut pas plaire à tout le monde et à sa mère» «Qui trop embrasse mal étreint» Dictons populaires

La segmentation : «On ne peut pas plaire à tout le monde et à sa mère» «Qui trop embrasse mal étreint» Dictons populaires Cours Marketing «Segmentation» - Annelaure Cotte-Bouteillat 1/5 La segmentation : «On ne peut pas plaire à tout le monde et à sa mère» «Qui trop embrasse mal étreint» Dictons populaires Définition de la

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION ENQUETE DE SATISFACTION RESTAURATION SCOLAIRE Chers parents, Nous souhaitons connaître votre avis sur la restauration scolaire de vos enfants. Cette enquête a pour but d évaluer votre degré de satisfaction

Plus en détail

Campus et hygiène de vie

Campus et hygiène de vie SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Compte-rendu d atelier Campus et hygiène de vie Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Qu est-ce que l hygiène de vie? Comment faire un retour d expérience utile? Comment

Plus en détail

Structure de formation Atelier Évosanté. Bravo! Vous avez fait le premier pas afin de vous remettre en forme et de prendre en charge votre santé.

Structure de formation Atelier Évosanté. Bravo! Vous avez fait le premier pas afin de vous remettre en forme et de prendre en charge votre santé. Structure de formation Atelier Évosanté Un voyage de mille kilomètres commence toujours par un premier pas. - Lao Tseu Bravo! Vous avez fait le premier pas afin de vous remettre en forme et de prendre

Plus en détail

Rapport de gestion de projet

Rapport de gestion de projet Rapport de gestion de projet Affectation des projets de programmation aux étudiants Université Montpellier II Licence 3 Lamant Adrien, Rogery Arthur, Maher Ishak April 2015 1 Membres de l équipe de développement

Plus en détail

Lettre d information aux parents

Lettre d information aux parents Lettre d information aux parents EDITO Chers parents, La Ville a renouvelé sa confiance à la société Elior. Afin de vous tenir informés des actualités de la restauration de vos enfants, nous vous proposons

Plus en détail

www.auboutdemesreves.com

www.auboutdemesreves.com www.auboutdemesreves.com Préface Nous avons tous à notre disposition chaque jour, le même nombre d heures, de minutes de secondes. Pourtant certains d entre nous, sont toujours en train de courir après

Plus en détail

Coût Complet des Déchets Retour d expérience sur une méthode innovante

Coût Complet des Déchets Retour d expérience sur une méthode innovante Coût Complet des Déchets Retour d expérience sur une méthode innovante Septembre 2013 EY Nicolas Schnebelen nicolas.schnebelen@fr.ey.com Tel : 01 46 93 40 01 PENY Morgane Guillaume mguillaume@peny.com

Plus en détail

Le Projet pédagogique Secteur Adultes

Le Projet pédagogique Secteur Adultes Le Projet pédagogique Secteur Adultes I. Introduction... 2 II. Les Objectifs Généraux Statutaires Spécifiques au Secteur... 2 Le 2ème : Renforcer le lien social... 2 Le 3ème : Identifier et formaliser

Plus en détail

Projet Mission Pour l Emploi

Projet Mission Pour l Emploi En partenariat avec la Commune de Diego Suarez Projet Mission Pour l Emploi Madagascar - Antsiranana (Diego-Suarez) Rapport Août 2014 Avec le soutien de l Association Internationale des Mairies Francophones

Plus en détail

Les tendances alimentaires sous la loupe Une initiative de Coop réalisée avec le soutien technique de la Société Suisse de Nutrition

Les tendances alimentaires sous la loupe Une initiative de Coop réalisée avec le soutien technique de la Société Suisse de Nutrition Les tendances alimentaires sous la loupe Une initiative de Coop réalisée avec le soutien technique de la Société Suisse de Nutrition Sujet «Manger rapidement et sainement» juin 2009 Coop Thiersteinerallee

Plus en détail

PRATIQUES COLLABORATIVES ET ENGAGEMENT CITOYEN

PRATIQUES COLLABORATIVES ET ENGAGEMENT CITOYEN ULTRA ÉDITIONS 55 bld Léopold Maissin. www.editions-ultra.org FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE PRATIQUES COLLABORATIVES ET ENGAGEMENT CITOYEN Session 1 : Jeudi 19 novembre et vendredi 20 novembre 2015 Session

Plus en détail