Auditer son environnement Telecom Un des fondements du projet TEM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Auditer son environnement Telecom Un des fondements du projet TEM"

Transcription

1 Auditer son environnement Telecom Un des fondements du projet TEM

2 Sommaire Introduction... 3 Les éléments internes essentiels à auditer... 4 Le dimensionnement de l infrastructure... 4 Les factures... 4 L inventaire... 5 Les politiques télécoms internes... 5 La revue des contrats et fournisseurs... 6 Le portefeuille de contrats... 6 Le benchmark des fournisseurs... 6 Les process et le sourcing... 6 La compréhension de son environnement... 7 La régulation... 7 L ouverture sur le marché... 7 L anticipation des nouveaux usages... 7 Définir son ambition... 8 Identifier les indicateurs de performance... 8 Définir les axes de travail pour son projet TEM... 8 Conclusion... 9 A propos d Anatole

3 Introduction Depuis quelques années, les dépenses télécoms sont devenues un des postes budgétaires les plus importants des entreprises : jusqu à 20% du budget total IT des sociétés selon le cabinet Forrester (Source Forrester : Q&A : Value of TEM solution). Les entreprises achètent souvent trop de capacités télécoms, ne détectent pas les erreurs de facturation, n ont pas de repères face aux changements technologiques. De plus, le conservatisme des politiques télécoms face au changement technologique et à l évolution des comportements d usage renforcent la difficulté de prendre du recul face à la gestion des télécoms à l intérieur d une entreprise. Dans cette période de difficulté économique et de pression des comités de direction pour réduire les coûts, beaucoup de managers IT, financiers ou achats font face à certaines problématiques. Ils ont besoin de contrôler les dépenses, réduire les coûts, optimiser leurs actifs télécoms, avoir d autant plus de visibilité que leur organisation est complexe et internationale. Cette gestion des coûts doit être réalisée tout en maintenant une qualité de services et les performances, et en ayant assez de visibilité pour anticiper les changements technologiques et dégager les bonnes tendances budgétaires. Face à ce constat, réussir à dégager des objectifs simples, réalistes et ambitieux de réduction des coûts, à travers la complexité des offres télécoms demande d avoir une synthèse claire de sa situation télécom. Réaliser un audit de son environnement télécom est un des fondements d un projet de Telecom Expense Management (TEM), projet de gestion d actifs et de coûts télécoms. Il permet d avoir une juste estimation des forces et faiblesses au niveau télécom au sein de son entreprise, de revoir l ensemble de ses contrats et de reconsidérer les relations avec ses fournisseurs. Il permet également de mieux connaître le marché et de mettre à plat l environnement télécom dans lequel la société évolue. Un audit amène donc d une part l entreprise à réduire ses coûts en identifiant des sources d économies et d autre part à établir les bases d une meilleure gestion des actifs et coûts télécoms. Une meilleure gestion qui passe ensuite par la définition et la mesure d indicateurs-clés d économies et par la mise en place d une plateforme logicielle, référentiel unique qui rassemble l ensemble des données télécoms. Auditer sa situation télécom est une des premières étapes de la réalisation d un projet de Telecom Expense Management. L audit permet de poser les bases d un besoin clairement identifié et d objectif réalistes et ambitieux. Les audits sont rarement réalisés en interne. Ils sont surtout faits par des consultants externes travaillant dans des sociétés de gestion d actifs et de coûts télécoms. L audit représente alors une partie de l offre complète de la société. Ce livre blanc s attache à donner les éléments importants sur lesquels l attention doit être portée lorsqu un bilan de sa situation télécom est envisagé. Dans une première partie sont présentés les éléments relatifs au réseau télécom et aux outils et process qui gravitent autour. Dans une seconde partie, les éléments relatifs à la gestion des contrats et fournisseurs seront abordés. Dans un troisième temps, les éléments extérieurs à l entreprise relatifs à son environnement. Enfin, les points à souligner pour définir son ambition. 3

4 Les éléments internes essentiels à auditer Le dimensionnement de l infrastructure Le premier point concernant l infrastructure est celui d aligner les besoins en capacité télécom de l entreprise à l architecture actuelle du réseau de télécommunications de l entreprise. Les besoins de l entreprise en termes d infrastructure se définissent le plus généralement comme étant le nombre d appareils par utilisateurs (téléphone fixe, mobile), le nombre de liaisons louées pour la société sur l ensemble de ses sites géographiques, la capacité en bande passante utile pour l entreprise, le nombre d équipement de commutation pour la téléphonie fixe, etc. Il s agit d estimer ces paramètres et de les confronter à l existant pour établir si l architecture télécom de l entreprise est adaptée à ses besoins. Le deuxième point est revoir les business plans et les coûts d acquisition des actifs en fonction de l usage et des technologies. Cela permet d ajuster le retour sur investissement des projets, de mieux définir la priorité des projets et développements, et de mieux appréhender les décisions stratégiques. Enfin, mettre en adéquation son environnement technique avec ses besoins est le prérequis pour préparer des changements technologiques au sein de l entreprise. L exemple le plus courant est la préparation au passage à la Voix sur IP pour la téléphonie pour les entreprises. Les factures 80% des factures télécoms présentent des inexactitudes. C est le chiffre surprenant donné par le cabinet Forrester (Source : Q&A : Value of TEM Solutions In A Recession) et cela génère en moyenne 5% de surfacturation. Afin d éviter ce genre de situation de façon récurrente, il est indispensable de s assurer de la conformité des factures reçues de ses opérateurs avec les conditions tarifaires négociées lors de la signature des contrats. Pour éviter des coûts supplémentaires, il est important également de vérifier et d agir sur certains points. Tout d abord s assurer d avoir accès aux factures souvent données par voie électronique. Avoir les bons login et mot de passe est assurément et simplement le premier élément. Etre clair sur les services qui sont facturés. Ne pas négliger les paiements en retard qui peuvent donner lieu à des charges supplémentaires. Etre vigilant sur les services non demandés qui peuvent être facturés sans permission. 4

5 L inventaire Il est également primordial d auditer les processus relatifs à la gestion de l inventaire. Il s agit d estimer le temps et les ressources nécessaires pour gérer l ensemble des mouvements des éléments de l inventaire : ajout, suppression, changement d affectation, remplacement, etc. Cette estimation peut également se décliner dans les processus d achat télécom. Les gains de temps et de ressources sont constatés dans la gestion quotidienne, dans les phases de négociation donnant un accès plus facile et un rendu plus efficace dans la recherche d information et dans la vérification des factures par utilisateur. Le cabinet AOTMP estime, par exemple, dans son rapport - Best Practices for Telecom Inventory Management - que les entreprises ayant un inventaire rigoureusement mis-à-jour, gagnent environ 35% à 50% de ressources temps plein pour la gestion des commandes. L audit d un inventaire passe également par un facteur clé qui est la façon dont les informations sont mises dans l outil de gestion d inventaire. Il faut disposer d informations pertinentes, ayant la même signification pour l ensemble des utilisateurs et avec une granularité suffisante pour couvrir l ensemble des besoins. Réfléchir sur un niveau de détail suffisant pour les informations et normaliser les informations dans un seul format est une source d économie de temps et de ressources. Les politiques télécoms internes Les changements technologiques, l évolution très rapide des appareils et de leurs fonctions et le développement croissant des usages dans les télécoms font apparaître de nouvelles problématiques dans les entreprises. L émergence des smartphones est l exemple le plus probant. Les services ressources humaines et financiers retrouvent donc souvent certaines problématiques qu il convient d identifier et de traiter pour harmoniser l usage des télécoms au sein de l entreprise : Présence d appareils personnels sur le lieu de travail avec utilisation des ressources du réseau de télécommunication professionnel. Sécurité et confidentialité des données professionnelles disponibles sur les appareils des employés. Coût des terminaux à l achat. Usage personnel des ressources de télécommunication professionnelles. Manque de temps, de compétences et de ressources des managers pour vérifier régulièrement les factures. Un audit permet donc de mettre en évidence ces points et d y apporter des solutions. Par exemple : Séparation des usages privés et professionnels. Facturation de l employé pour ses usages personnels. Participation financière de l employé à l achat de son terminal. Mise en place de processus de vérification obligatoire pour les managers. 5

6 La revue des contrats et fournisseurs Un audit est aussi l occasion de faire un recensement des contrats et d optimiser leur gestion. C est également l occasion de dresser une carte de ses fournisseurs et de leurs services, et de s affranchir d éventuelles dépendances économiques. Le portefeuille de contrats La multiplicité des acteurs télécoms et fournisseurs de services accroît considérablement le nombre de contrats à gérer. Selon le cabinet AOTMP (Benchmarking the Total Cost of Fixed TEM), les entreprises en moyenne possèdent 9 fournisseurs pour leur téléphonie fixe représentant 23 contrats. Les grandes sociétés ont en moyenne 2 fois plus de contrats que les petites et moyennes entreprises. Elles ont aussi 3 fois plus de fournisseurs. L audit permet de rationnaliser ces contrats et de trouver le bon équilibre entre le nombre de fournisseurs et de contrats associés avec les besoins réels de l entreprise à périmètre constant, avec un degré de technicité identique et un niveau de performance égal. Cet audit, comme mentionné en introduction, est l occasion de faire un recensement des contrats, d établir une vérification des conditions négociées par rapport à l exécution des services et surtout de créer un référentiel unique pour la gestion des contrats. Ce qui permet une consultation plus facile, de supprimer les doublons dans les services, et de disposer d une base de comparaison sur les prix, plans tarifaires et services. Le benchmark des fournisseurs Challenger les fournisseurs est un exercice qui n est pas souvent réalisé dans les départements achat, les relations suivant leur cours et s installant dans une routine onéreuse pour l entreprise. Revoir les conditions des contrats, challenger les fournisseurs sur leurs conditions générales et tarifaires, comparer les offres avec les concurrents et les prix du marché se révèlent souvent bénéfiques en termes d économies. Le benchmark est aussi une excellente préparation aux futures négociations. L audit permet donc d identifier et de recenser tous ces points pour les exploiter de manière optimale. Les process et le sourcing La sélection de fournisseurs est un processus long et rigoureux, consommateur de temps. Avoir un processus de sélection formalisé, en termes de documents, de formalisation de rencontres avec les fournisseurs, de jalons de validation et de décision est indispensable. L ensemble des étapes lors de la sélection d un fournisseur (Request For Information, Request For Proposal, Request For Quotation) doit être optimisé. Cette optimisation est source d économies de ressources et de temps. Un audit permet de mettre l accent sur les dysfonctionnements des process, des manques en termes de formalisation ou de respect des procédures. 6

7 La compréhension de son environnement Réaliser un travail d audit sur l ensemble des problématiques requises pour débuter un projet de Telecom Expense Management ne peut se faire sans pouvoir se positionner par rapport au marché et à son environnement extérieur. S ouvrir vers l extérieur, se comparer aux concurrents et avoir connaissance d éléments chiffrés sur le marché du Telecom Expense Management est crucial. La régulation Une entreprise internationale doit prendre en compte l ensemble des lois et règles de régulation des télécommunications de chaque pays dans lequel elle est présente pour commencer à établir un projet de Telecom Expense Management. Chaque pays a son propre organisme de régulation des télécommunications et donc ses propres lois sur la protection des données personnelles ou sur la transmission de factures par exemple. L union Européenne possède également ses propres règles. Par exemple une directive interdit le transfert de données personnelles dans un pays hors de l Union Européenne qui ne respecte pas les conditions des standards européens pour la protection de la vie privée (source AOTMP : Globalizing TEM Programs). D autres règles lois ou directives concernent également les conditions sur le paiement des factures, le respect de la vie privée et des informations s y rapportant, etc. Pour développer un projet TEM à l échelle internationale en conformité avec les lois en vigueur dans les différents pays, un contrôle est indispensable et certains points peuvent être mis en évidence grâce à un audit. L ouverture sur le marché Avoir la curiosité de toujours regarder autour de soi pour collecter quelques informations est indispensable. Connaître le marché permet bien souvent de dégager des leviers de négociations. Avoir une connaissance des prix, des taux de remises pratiqués est un prérequis. Cela permet aussi de faire de nouvelles simulations de budget par rapport à ses propres dépenses. Garder des contacts avec des fournisseurs même non retenus pour des solutions au sein de l entreprise permet d être constamment à l écoute du marché. S informer sur les technologies en devenir, sur les produits phares qui se diffusent rapidement permet d anticiper des changements d usage, de comportement et de technologie. Acquérir de l information de l extérieur est une de composantes d un audit. L anticipation des nouveaux usages De même que la connaissance du marché «technologique» est indispensable, la connaissance sociologique l est tout autant. Dégager les tendances d usage, comprendre les changements de consommation permet d anticiper les changements ou ajustements à réaliser au sein de l entreprise. Les exemples courants à l heure actuelle sont l émergence des smartphones et de l usage de la data en pleine croissance, l utilisation des mobiles plus que les téléphones fixes même pour les appels à l intérieur d une même entreprise, ou encore l explosion des consommations et de l utilisation des services en mobilité. 7

8 Définir son ambition Après avoir collecté l ensemble des informations permettant de faire le bilan de la situation télécom de l entreprise, il faut en effectuer la synthèse et en retirer des indicateurs clés qui vont permettre de bâtir un projet TEM et définir les objectifs d économies et de contrôle des dépenses et de prendre des décisions. Identifier les indicateurs de performance Définir des métriques pour un suivi des actions identifiées durant l audit est une étape obligatoire. Des indicateurs de performance doivent être construits en fonction des besoins et de la spécificité de l entreprise. Par exemple : Des indicateurs clés relatifs au sourcing /benchmarking : pour suivre les engagements contractuels dans le département des achats ou IT. Des indicateurs opérationnels : pour mesurer l efficacité du projet TEM, surtout pour les départements IT et de gestion. Des indicateurs financiers : pour contrôler les coûts pour le département financier. Des indicateurs stratégiques dédiés au management : pour une meilleure préparation des budgets et une bonne appréhension des décisions stratégiques. Identifier, définir les métriques se combinent avec la mesure de celles-ci. Les données et l accès à ces informations doit également figurer au sein du rapport d audit. Définir les axes de travail pour son projet TEM Pour s inscrire dans le long terme pour atteindre ses objectifs de réduction de coûts et d économies, définir de façon claire, réaliste et néanmoins ambitieuse ses besoins, est la base de tout projet. Il faut savoir reconnaître, grâce à l audit, les priorités et les raisons de construire un projet TEM. Ces raisons peuvent être de nature différente : Améliorer ses processus : les Business Process Outsourcing (BPO). Réduire les coûts. Améliorer la conformité budgétaire. Centraliser la technique, la finance, l opérationnel pour créer un référentiel unique pour la gestion des télécoms. L audit permettra également de trouver les bons sponsors pour supporter et appuyer le projet dans les comités de direction. Il permettra également de donner les bons inputs pour la préparation des business cases télécom et de définir des modèles de coûts adaptés. 8

9 Conclusion Auditer son entreprise sur sa situation Telecom est un passage indispensable à l élaboration d un projet de Telecom Expense Management. Auditer la gestion des télécoms en interne donne une vue complète des processus, ressources, outils utilisés pour la gestion des télécoms. Elle permet de réviser l architecture de son réseau de télécommunication, de rationaliser son portefeuille fournisseurs et d optimiser la gestion de ses contrats. L audit permet aussi de comprendre l environnement légal, technique et sociologique de l usage des télécoms dans lequel évolue l entreprise. L ensemble des résultats déterminera les objectifs financiers, organisationnels, technologiques et de mise en place de politiques télécoms au sein de l entreprise. Ces objectifs seront suivis via des indicateurs clés identifiés et mesurés. Sur cette base solide, un projet de Telecom Expense Management peut-être construit sur le long terme. Pour assurer la continuité des actions identifiées pendant l audit, la mise en place d une plateforme logicielle s avèrera nécessaire, si ce n est pas déjà le cas, et la réflexion sur l outsourcing de Business Process Outsourcing doit s engager. 9

10 A propos d Anatole Anatole est au cœur de la gestion des problématiques Telecom depuis plus de 15 ans. Acteur majeur en Europe du Telecom Expense Management (TEM), Anatole accompagne les entreprises au quotidien, et leur permet de garder le contrôle de leurs dépenses Telecom, dans un environnement en pleine mutation. Anatole introduit de la clarté et de la simplicité dans un environnement complexe et changeant, avec des prix et des modèles de coûts instables. Anatole aide les entreprises à réévaluer leurs processus et propose des outils pour réaliser des économies via une approche unique de TEM qui est spécifiquement adaptée aux entreprises Européennes. Anatole met à la disposition des entreprises un accompagnement expert pour gérer les dépenses et services télécoms fixes, mobiles et data : mise en place de processus automatisés, amélioration de la visibilité globale des coûts télécoms, définition et déploiement d une politique télécom, optimisation des tarifs. Anatole s appuie sur une équipe experte de Services Managés, une organisation efficace de Professional Services et une plateforme avancée en mode SaaS, ATEM. Avec des bureaux dans toute l Europe et plus de 15 années d expérience au service de multinationales européennes, Anatole est le partenaire de référence des entreprises pour répondre aux enjeux du TEM et de la mobilité, en Europe et dans le monde. Pour en savoir plus, Bureaux et coordonnées Anatole France Anatole Benelux Corporate Headquarters Tour & Taxis 37 Rue Adam Ledoux Havenlaan 86C / 101A Courbevoie, France 1000 Brussel, Belgique Fixe : Fixe : Fax : Anatole Germany Anatole UK Walter-Kolb-Strasse Great Queen Street Frankfurt, Germany Covent Garden Fixe: London WC2B 5AH Fixe :

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Risk Advisory Février 2014 Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Des points de vue sur vos sujets de préoccupation dans les domaines de la gestion des risques,

Plus en détail

Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives. Equinox-Cognizant, tous droits réservés. 2014.

Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives. Equinox-Cognizant, tous droits réservés. 2014. Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives 2014 Contexte du BCBS 239 2 Une nouvelle exigence Les Principes aux fins de l agrégation des données sur les et de la notification des

Plus en détail

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles Fréderic FADDA Mobility GBS Leader, IBM L introduction des technologies Mobiles, un accélérateur Business, Opérationnel et IT L introduction

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

VISUEL. Comment acquérir et conserver une longueur d avance? Osez l innovation responsable!

VISUEL. Comment acquérir et conserver une longueur d avance? Osez l innovation responsable! VISUEL Comment acquérir et conserver une longueur d avance? Osez l innovation responsable! InnovatIon et Supply ChaIn Votre contact Une équipe dédiée pour vous accompagner et répondre à vos questions!

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Voyages & frais professionnels

Voyages & frais professionnels Voyages & frais professionnels Un gisement d'économie à ne pas ignorer, une satisfaction des équipes à reconquérir Bruno Sireyjol bruno.sireyjol@concur.com Emmanuel Vergé emmanuel.verge@concur.com Financium

Plus en détail

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing A propos d Insight Insight est le spécialiste en gestion des contrats de licences, en fourniture de logiciels et services associés. Nous accompagnons

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Atelier " Gestion des Configurations et CMDB "

Atelier  Gestion des Configurations et CMDB Atelier " Gestion des Configurations et CMDB " Président de séance : François MALISSART Mercredi 7 mars 2007 (Nantes) Bienvenue... Le thème : La Gestion des Configurations et la CMDB Le principe : Échanger

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN ACHATS STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne dans

Plus en détail

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier SANTE Diagnostic financier et aide à l élaboration d un plan de redressement Comment s approprier la démarche de diagnostic? Les enjeux Depuis la mise en place de la T2A, les établissements de santé sont

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

CA Automation Suite for Data Centers

CA Automation Suite for Data Centers FICHE PRODUIT : CA Automation Suite for Data Centers CA Automation Suite for Data Centers agility made possible «La technologie a devancé la capacité à la gérer manuellement dans toutes les grandes entreprises

Plus en détail

BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques

BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques 1 BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques Etude Ailancy du 19 janvier 2015 2 1. Quelques mots sur Ailancy 2. Présentation de BCBS 239 et de ses impacts pour les Banques QUELQUES MOTS SUR AILANCY

Plus en détail

3 février 2014. Patrick NENERT Associé Tel 04 27 89 40 77 Mob 06 86 47 02 55 pnenert@euklead.com

3 février 2014. Patrick NENERT Associé Tel 04 27 89 40 77 Mob 06 86 47 02 55 pnenert@euklead.com 3 février 2014 Patrick NENERT Associé Tel 04 27 89 40 77 Mob 06 86 47 02 55 pnenert@euklead.com Qui sommes nous? Réseau collaboratif de plus de 30 associés en France, spécialistes du conseil opérationnel

Plus en détail

CSP Financiers en France : Etat des lieux et perspectives Synthèse de l étude

CSP Financiers en France : Etat des lieux et perspectives Synthèse de l étude CSP Financiers en France : Etat des lieux et perspectives Synthèse de l étude *connectedthinking Démarche de notre étude et profil de notre panel Slide 2 Une étude présentant le panorama des pratiques

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

TalenTs RessOURCes HUMaInes

TalenTs RessOURCes HUMaInes Talents RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Formation et développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

SERVICES PARTAGÉS RÉUSSIR LA MISE EN PLACE DE VOTRE CENTRE DE

SERVICES PARTAGÉS RÉUSSIR LA MISE EN PLACE DE VOTRE CENTRE DE 15 SE LIT EN MINUTES RÉUSSIR LA MISE EN PLACE DE VOTRE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS Ou comment la dématérialisation dans le cloud vous assiste dans vos initiatives de gestion globale. RÉUSSIR LA MISE EN

Plus en détail

HR Access Outsourcing Inspirez, Expirez, Externalisez. Outsourcing

HR Access Outsourcing Inspirez, Expirez, Externalisez. Outsourcing HR Access Outsourcing Inspirez, Expirez, Externalisez Outsourcing Pourquoi externaliser? [Externalisation] : n,f. Pour une entreprise, recourir à un prestataire externe pour la prise en charge partielle

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Le 5 Mars 2015 Version de travail Projet Février 2015-1 Ordre du jour Avancement des travaux Rappel du

Plus en détail

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Sage HR Management La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences GPEC en quelques mots! La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) : La GPEC est une obligation légale prévue

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Novembre 2013. Regard sur service desk

Novembre 2013. Regard sur service desk Novembre 2013 Regard sur service desk édito «reprenez le contrôle grâce à votre service desk!» Les attentes autour du service desk ont bien évolué. Fort de la riche expérience acquise dans l accompagnement

Plus en détail

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

La Gestion Electronique des Documents

La Gestion Electronique des Documents La Gestion Electronique des Documents La mise en place d une solution La gestion de l information est devenue un enjeu stratégique majeur à l intérieur des organisations. D après l observation des projets

Plus en détail

LES AVANTAGES DU CLOUD

LES AVANTAGES DU CLOUD 1 INTRODUCTION Toutes les entreprises ont un point en commun : la volonté d accroître leurs revenus et leur productivité. Mais beaucoup d entreprises ne profitent pas des ressources à leur disposition

Plus en détail

La formation. Un nouveau modèle pour accompagner les enjeux métier et réduire les coûts. *La haute performance. Réalisée.

La formation. Un nouveau modèle pour accompagner les enjeux métier et réduire les coûts. *La haute performance. Réalisée. La formation Un nouveau modèle pour accompagner les enjeux métier et réduire les coûts *La haute performance. Réalisée. éditorial Trans-formation(s) Une récente étude Expectra / TNS Sofres révèle que l'optimisation

Plus en détail

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché INFO # 28 Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché CONTEXTE ACTUEL DE LA DÉLÉGATION DE GESTION Une accélération sensible des mutations autour de l activité de délégation

Plus en détail

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille TEMOIGNAGE Temoignage Thierry Mazellier - APAVE Sudeurope Directeur Finance et Comptabilité Apave Sudeurope améliore la qualité de la gestion de son poste clients avec Igrec Au travers de son partenariat

Plus en détail

Les fondements d une GPEC

Les fondements d une GPEC Les fondements d une GPEC 4 décembre 2013 Page 1 Les fondements d une GPEC La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvé dans le fichier. La partie de l'image avec l'id de relation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Août 2000. LE PARTENAIRE TELECOMS DES ENTREPRISES page 2

DOSSIER DE PRESSE. Août 2000. LE PARTENAIRE TELECOMS DES ENTREPRISES page 2 DOSSIER DE PRESSE Août 2000 LE PARTENAIRE TELECOMS DES ENTREPRISES page 2 UNE IDEE ORIGINALE ALLIANT LE «SUR-MESURE» page 4 ET LA «REMUNERATION AU RESULTAT» UNE ACTION EN TROIS ETAPES page 6 DEUX ENTREPRENEURS

Plus en détail

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PRÉPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL AINSI QUE SUR LES PROCÉDURES DE CONTRÔLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIÉTÉ

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence. Synthèse

Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence. Synthèse Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence Synthèse SYNTHESE L incertitude est une donnée intrinsèque à la vie de toute organisation. Aussi l un des principaux défis pour la direction

Plus en détail

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER Pour les banques, le papier devrait servir à imprimer des billets ; pas à en garder la trace dans

Plus en détail

des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat

des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat L évolution récente r des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat 7 Avril 2009 Plan COBIT V4.1 COBIT Quickstart V2 Guide d audit informatique COBIT Val IT Risk IT Le Guide pratique CIGREF/

Plus en détail

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines?

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? DOSSIER SOLUTION Package CA Clarity PPM On Demand Essentials for 50 Users Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? agility made possible CA Technologies

Plus en détail

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION KEOPS Automation Espace Performance 2B, rue du Professeur Jean Rouxel BP 30747 44481 CARQUEFOU Cedex Tel. +33 (0)2 28 232 555 -

Plus en détail

Mission PSP Management

Mission PSP Management Mission Fondée en 2013, PSP Management Purchasing Sustainable Performance est une société de conseil qui développe une spécialisation forte et une logique d'excellence sur la fonction Achats: Audit et

Plus en détail

«Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc»

«Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc» Royaume du Maroc Premier Ministre Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications «Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc» Synthèse des résultats de l étude réalisée

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Novembre 2010. Le Bureau des Projets (PMO) : un levier stratégique de création de valeur pour l industrie

Livre Blanc Oracle Novembre 2010. Le Bureau des Projets (PMO) : un levier stratégique de création de valeur pour l industrie Livre Blanc Oracle Novembre 2010 Le Bureau des Projets (PMO) : un levier stratégique de création de valeur pour l industrie Présentation générale Les entreprises industrielles sont confrontées à un environnement

Plus en détail

ibelem Solutions d EMM : l accompagnement d un partenaire expert, clef du succès du projet Livre blanc IBELEM - Enterprise Mobility Management

ibelem Solutions d EMM : l accompagnement d un partenaire expert, clef du succès du projet Livre blanc IBELEM - Enterprise Mobility Management ibelem ENJOY MOBILITY Solutions d EMM : l accompagnement d un partenaire expert, clef du succès du projet Livre blanc IBELEM - Enterprise Mobility Management De l art de bien choisir «Devine, si tu peux,

Plus en détail

Description du projet. La visée

Description du projet. La visée Description du projet La visée «Dans une conjoncture économique difficile et incertaine, dans un environnement de travail sans cesse évolutif, devant des risques répétés de perte d emploi,, celui qui pourra

Plus en détail

Formation 2015 CYCLE MANAGEMENT DES ÉQUIPES

Formation 2015 CYCLE MANAGEMENT DES ÉQUIPES Formation 2015 CYCLE MANAGEMENT DES ÉQUIPES Cycle management des équipes Une offre totalement repensée : pour répondre aux nouveaux besoins des personnels en charge du management et de l encadrement pour

Plus en détail

Jean- Louis CABROLIER

Jean- Louis CABROLIER Directeur de Programme / Directeur de Projets Jl@cabrolier.com www.cabrolier.com Tel: +33 1 77 19 84 68 Mobile: +33 6 07 45 92 51 Direction de programmes et projets Management de transition et Organisation

Plus en détail

«Quick-Check Asset Management»

«Quick-Check Asset Management» 1 «Quick-Check Asset Management» Audit sur le positionnement des gestionnaires de réseau de distribution en matière de gestion d actifs Septembre 2012 D un régime actuel «Cost +» La plupart des GRD se

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en conception de dispositif e-commerce cadrage du projet e-commerce. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en conception de dispositif e-commerce cadrage du projet e-commerce. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020. Repères #1

Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020. Repères #1 Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020 Repères #1 Février 2015 A - L état des lieux Des systèmes d information, levier de modernisation de l administration Grâce aux investissements réalisés

Plus en détail

SOeMAN SIRH Solution collaborative

SOeMAN SIRH Solution collaborative SOeMAN SIRH Solution collaborative La solution collaborative d aide à l organisation et au pilotage stratégique Reflex Training, entreprise d excellence OSEO 4 rue André Moinier 63000 Clermont Ferrand

Plus en détail

étude de rémunérations

étude de rémunérations étude de rémunérations dans la finance de marché Les salaires des métiers de la Moe et de la Moa AVEC NOUS, VOTRE TALENT PREND DE LA VALEUR 1 Sommaire Le mot des dirigeants Présentation METIERS DE LA MOE

Plus en détail

Adapter le contrôle de gestion à l évolution des entreprises. Comment les entreprises peuvent mettre en place et faire évoluer le contrôle de gestion?

Adapter le contrôle de gestion à l évolution des entreprises. Comment les entreprises peuvent mettre en place et faire évoluer le contrôle de gestion? Adapter le contrôle de gestion à l évolution des entreprises Comment les entreprises peuvent mettre en place et faire évoluer le contrôle de gestion? Novembre 2011 Préface Depuis de nombreuses années,

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 La sécurité ferroviaire demande de réinterroger périodiquement

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

Sage 30 pour les petites entreprises

Sage 30 pour les petites entreprises Informations France : 0 825 825 603 (0.15 TTC/min) Informations Export : +33 (0)5 56 136 988 (hors France métropolitaine) www.sage.fr/pme Sage 30 pour les petites entreprises Abordez votre gestion en toute

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

MODELE DE MATURITE SOCIAL MEDIA MARKETING

MODELE DE MATURITE SOCIAL MEDIA MARKETING Online Intelligence Solutions MODELE DE MATURITE SOCIAL MEDIA MARKETING Jean-Marie Camiade, knowledge manager Mélanie Claisse, product marketing manager WHITE PAPER SOMMAIRE INTRODUCTION 3 1. Modélisation

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication Bande de Com! Tableau de Bord Julien Pansier PROJET Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur - Comprendre

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

Atelier A 08 : Rôle du département Achat dans les souscriptions d'assurance. Quelles relations entre le RM et les achats?

Atelier A 08 : Rôle du département Achat dans les souscriptions d'assurance. Quelles relations entre le RM et les achats? SESSION 1 Jeudi 7 février : 9h - 10h30 Atelier A 08 : Rôle du département Achat dans les souscriptions d'assurance Quelles relations entre le RM et les achats? 1 Intervenants Eunyoung PARK Directeur des

Plus en détail

Le management des risques de l entreprise

Le management des risques de l entreprise présentent Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence Techniques d application COSO II Report Préface de PHILIPPE CHRISTELLE Président de l Institut de l Audit Interne et de SERGE VILLEPELET

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Direction de l Entreprise - OUTILS DE PILOTAGE DE L ENTREPRISE (OPE) «Gestion de la P.M.E, gérer un Centre de Profit»

Direction de l Entreprise - OUTILS DE PILOTAGE DE L ENTREPRISE (OPE) «Gestion de la P.M.E, gérer un Centre de Profit» Direction de l Entreprise - OUTILS DE PILOTAGE DE L ENTREPRISE (OPE) «Gestion de la P.M.E, gérer un Centre de Profit» Public visé : - Prendre du recul sur l action quotidienne, d élargir sa Dirigeants,

Plus en détail

La dynamique d évolution des marchés

La dynamique d évolution des marchés R e n d e z - v o u s d E x p e r t PEA Consulting Aligner sa Supply Chain sur la stratégie de l entreprise Depuis plusieurs années, les entreprises ont consenti d importants efforts pour améliorer la

Plus en détail

Estimer et mesurer la performance des projets agiles avec les points de fonction

Estimer et mesurer la performance des projets agiles avec les points de fonction Estimer et mesurer la performance des projets agiles avec les points de fonction Radenko Corovic, MBA radenko.corovic@rsmtechno.ca 1. Introduction Les méthodes agiles de développement des systèmes ont

Plus en détail

La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : quatre moyens d accroître le retour sur investissement dans les industries gérant de multiples

La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : quatre moyens d accroître le retour sur investissement dans les industries gérant de multiples La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : quatre moyens d accroître le retour sur investissement dans les industries gérant de multiples actifs Livre Blanc Oracle Octobre 2009 Livre Blanc Oracle

Plus en détail

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

I partie : diagnostic et proposition de solutions

I partie : diagnostic et proposition de solutions Session 2011 BTS assistant de manager Cas Arméria: barème et corrigé Remarque: la 1 ère partie doit être cohérente avec les éléments déterminants du contexte décrit dans cet encadré, qui n est pas attendu

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations Accompagnement RH des projets de transformation des organisations La conduite d un projet de réorganisation : Un exercice complexe ET délicat! Confrontée à une dégradation continue de sa compétitivité,

Plus en détail

INFORMATION CONNECTED

INFORMATION CONNECTED INFORMATION CONNECTED Solutions Métiers Primavera pour l Industrie des Services Publics Gestion de Portefeuilles de Projets Garantir l Excellence Opérationnelle grâce à la Fiabilité des Solutions de Gestion

Plus en détail

Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise

Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise POINT DE VUE Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise Delivering Transformation. Together. Hichem Dhrif Hichem est Directeur de la division Défense et Sécurité de Sopra Steria Consulting.

Plus en détail

AFRC Centres de Relation Client - Optimisation & Virtualisation

AFRC Centres de Relation Client - Optimisation & Virtualisation AFRC Centres de Relation Client - Optimisation & Virtualisation Laurent CORNU Partner, Customer Relationship Management Leader IBM Business Consulting Services Plus que tout autre canal, le centre de relation

Plus en détail

Comment améliorer la performance de la paie?

Comment améliorer la performance de la paie? Comment améliorer la performance de la paie? La performance est aujourd hui un enjeu majeur des cabinets Le 67 e Congrès de l ordre des experts-comptables, qui s est tenu à Paris début octobre, a mis en

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Livre Blanc Oracle Mars 2009 Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Introduction Pour relancer l économie, le gouvernement des États-Unis, l Union Européenne et la Chine ont développé

Plus en détail

SOMMAIRE. La dématérialisation de la production comptable : Théorie. AVANT / APRES la mise en place d une solution de dématérialisation

SOMMAIRE. La dématérialisation de la production comptable : Théorie. AVANT / APRES la mise en place d une solution de dématérialisation SOMMAIRE Préambule P. 3 La dématérialisation de la production comptable : Théorie Définition Enjeux Objectifs Investissements Processus de dématérialisation AVANT / APRES la mise en place d une solution

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

Generali France optimise la visibilité et la gestion de l ensemble du portefeuille de projets informatiques grâce à la solution PPM de CA Clarity.

Generali France optimise la visibilité et la gestion de l ensemble du portefeuille de projets informatiques grâce à la solution PPM de CA Clarity. PRESENTATION DE LA TECHNOLOGIE : INNOVATION ET TRANSFORMATION DES ACTIVITES Generali France optimise la visibilité et la gestion de l ensemble du portefeuille de projets informatiques grâce à la solution

Plus en détail

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Business Continuity Convention Tunis 27 Novembre 2012 Sommaire Sections 1 Ernst & Young : Qui sommes-nous? 2 Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Plus en détail

Conseil en Stratégie Produit. www.anthalia.fr - 01 49 10 02 01-11 rue de Vanves - 92100 Boulogne-Billancourt, France

Conseil en Stratégie Produit. www.anthalia.fr - 01 49 10 02 01-11 rue de Vanves - 92100 Boulogne-Billancourt, France Conseil en Stratégie Produit www.anthalia.fr - 01 49 10 02 01-11 rue de Vanves - 92100 Boulogne-Billancourt, France A PROPOS D ANTHALIA Anthalia est un Cabinet de Conseil et de Formation indépendant spécialisé

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI

Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI «Le service Orange, satisfait quand vous l'êtes» Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI Stéphane Guérin Orange DSI Orange France Directeur Centre de Compétences Relation Client Août

Plus en détail

La simplification de l IT pour répondre aux objectifs de l entreprise

La simplification de l IT pour répondre aux objectifs de l entreprise IBM Janvier 2007 La simplification de l IT pour répondre aux objectifs de l entreprise Une étude de la série «Les implications pour le DSI» d après l enquête Dirigeants d entreprise 2006 Page 2 Sommaire

Plus en détail

MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE

MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE Livre Blanc MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE Une méthode opérationnelle proposée par un groupe de professionnels (DSI et experts des RSE) pour analyser la valeur d

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier ACN achat public MODULE A Renforcer la stratégie achat de son établissement : atouts et clés de succès ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER 2013-15 module A Renforcer

Plus en détail