Auditer son environnement Telecom Un des fondements du projet TEM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Auditer son environnement Telecom Un des fondements du projet TEM"

Transcription

1 Auditer son environnement Telecom Un des fondements du projet TEM

2 Sommaire Introduction... 3 Les éléments internes essentiels à auditer... 4 Le dimensionnement de l infrastructure... 4 Les factures... 4 L inventaire... 5 Les politiques télécoms internes... 5 La revue des contrats et fournisseurs... 6 Le portefeuille de contrats... 6 Le benchmark des fournisseurs... 6 Les process et le sourcing... 6 La compréhension de son environnement... 7 La régulation... 7 L ouverture sur le marché... 7 L anticipation des nouveaux usages... 7 Définir son ambition... 8 Identifier les indicateurs de performance... 8 Définir les axes de travail pour son projet TEM... 8 Conclusion... 9 A propos d Anatole

3 Introduction Depuis quelques années, les dépenses télécoms sont devenues un des postes budgétaires les plus importants des entreprises : jusqu à 20% du budget total IT des sociétés selon le cabinet Forrester (Source Forrester : Q&A : Value of TEM solution). Les entreprises achètent souvent trop de capacités télécoms, ne détectent pas les erreurs de facturation, n ont pas de repères face aux changements technologiques. De plus, le conservatisme des politiques télécoms face au changement technologique et à l évolution des comportements d usage renforcent la difficulté de prendre du recul face à la gestion des télécoms à l intérieur d une entreprise. Dans cette période de difficulté économique et de pression des comités de direction pour réduire les coûts, beaucoup de managers IT, financiers ou achats font face à certaines problématiques. Ils ont besoin de contrôler les dépenses, réduire les coûts, optimiser leurs actifs télécoms, avoir d autant plus de visibilité que leur organisation est complexe et internationale. Cette gestion des coûts doit être réalisée tout en maintenant une qualité de services et les performances, et en ayant assez de visibilité pour anticiper les changements technologiques et dégager les bonnes tendances budgétaires. Face à ce constat, réussir à dégager des objectifs simples, réalistes et ambitieux de réduction des coûts, à travers la complexité des offres télécoms demande d avoir une synthèse claire de sa situation télécom. Réaliser un audit de son environnement télécom est un des fondements d un projet de Telecom Expense Management (TEM), projet de gestion d actifs et de coûts télécoms. Il permet d avoir une juste estimation des forces et faiblesses au niveau télécom au sein de son entreprise, de revoir l ensemble de ses contrats et de reconsidérer les relations avec ses fournisseurs. Il permet également de mieux connaître le marché et de mettre à plat l environnement télécom dans lequel la société évolue. Un audit amène donc d une part l entreprise à réduire ses coûts en identifiant des sources d économies et d autre part à établir les bases d une meilleure gestion des actifs et coûts télécoms. Une meilleure gestion qui passe ensuite par la définition et la mesure d indicateurs-clés d économies et par la mise en place d une plateforme logicielle, référentiel unique qui rassemble l ensemble des données télécoms. Auditer sa situation télécom est une des premières étapes de la réalisation d un projet de Telecom Expense Management. L audit permet de poser les bases d un besoin clairement identifié et d objectif réalistes et ambitieux. Les audits sont rarement réalisés en interne. Ils sont surtout faits par des consultants externes travaillant dans des sociétés de gestion d actifs et de coûts télécoms. L audit représente alors une partie de l offre complète de la société. Ce livre blanc s attache à donner les éléments importants sur lesquels l attention doit être portée lorsqu un bilan de sa situation télécom est envisagé. Dans une première partie sont présentés les éléments relatifs au réseau télécom et aux outils et process qui gravitent autour. Dans une seconde partie, les éléments relatifs à la gestion des contrats et fournisseurs seront abordés. Dans un troisième temps, les éléments extérieurs à l entreprise relatifs à son environnement. Enfin, les points à souligner pour définir son ambition. 3

4 Les éléments internes essentiels à auditer Le dimensionnement de l infrastructure Le premier point concernant l infrastructure est celui d aligner les besoins en capacité télécom de l entreprise à l architecture actuelle du réseau de télécommunications de l entreprise. Les besoins de l entreprise en termes d infrastructure se définissent le plus généralement comme étant le nombre d appareils par utilisateurs (téléphone fixe, mobile), le nombre de liaisons louées pour la société sur l ensemble de ses sites géographiques, la capacité en bande passante utile pour l entreprise, le nombre d équipement de commutation pour la téléphonie fixe, etc. Il s agit d estimer ces paramètres et de les confronter à l existant pour établir si l architecture télécom de l entreprise est adaptée à ses besoins. Le deuxième point est revoir les business plans et les coûts d acquisition des actifs en fonction de l usage et des technologies. Cela permet d ajuster le retour sur investissement des projets, de mieux définir la priorité des projets et développements, et de mieux appréhender les décisions stratégiques. Enfin, mettre en adéquation son environnement technique avec ses besoins est le prérequis pour préparer des changements technologiques au sein de l entreprise. L exemple le plus courant est la préparation au passage à la Voix sur IP pour la téléphonie pour les entreprises. Les factures 80% des factures télécoms présentent des inexactitudes. C est le chiffre surprenant donné par le cabinet Forrester (Source : Q&A : Value of TEM Solutions In A Recession) et cela génère en moyenne 5% de surfacturation. Afin d éviter ce genre de situation de façon récurrente, il est indispensable de s assurer de la conformité des factures reçues de ses opérateurs avec les conditions tarifaires négociées lors de la signature des contrats. Pour éviter des coûts supplémentaires, il est important également de vérifier et d agir sur certains points. Tout d abord s assurer d avoir accès aux factures souvent données par voie électronique. Avoir les bons login et mot de passe est assurément et simplement le premier élément. Etre clair sur les services qui sont facturés. Ne pas négliger les paiements en retard qui peuvent donner lieu à des charges supplémentaires. Etre vigilant sur les services non demandés qui peuvent être facturés sans permission. 4

5 L inventaire Il est également primordial d auditer les processus relatifs à la gestion de l inventaire. Il s agit d estimer le temps et les ressources nécessaires pour gérer l ensemble des mouvements des éléments de l inventaire : ajout, suppression, changement d affectation, remplacement, etc. Cette estimation peut également se décliner dans les processus d achat télécom. Les gains de temps et de ressources sont constatés dans la gestion quotidienne, dans les phases de négociation donnant un accès plus facile et un rendu plus efficace dans la recherche d information et dans la vérification des factures par utilisateur. Le cabinet AOTMP estime, par exemple, dans son rapport - Best Practices for Telecom Inventory Management - que les entreprises ayant un inventaire rigoureusement mis-à-jour, gagnent environ 35% à 50% de ressources temps plein pour la gestion des commandes. L audit d un inventaire passe également par un facteur clé qui est la façon dont les informations sont mises dans l outil de gestion d inventaire. Il faut disposer d informations pertinentes, ayant la même signification pour l ensemble des utilisateurs et avec une granularité suffisante pour couvrir l ensemble des besoins. Réfléchir sur un niveau de détail suffisant pour les informations et normaliser les informations dans un seul format est une source d économie de temps et de ressources. Les politiques télécoms internes Les changements technologiques, l évolution très rapide des appareils et de leurs fonctions et le développement croissant des usages dans les télécoms font apparaître de nouvelles problématiques dans les entreprises. L émergence des smartphones est l exemple le plus probant. Les services ressources humaines et financiers retrouvent donc souvent certaines problématiques qu il convient d identifier et de traiter pour harmoniser l usage des télécoms au sein de l entreprise : Présence d appareils personnels sur le lieu de travail avec utilisation des ressources du réseau de télécommunication professionnel. Sécurité et confidentialité des données professionnelles disponibles sur les appareils des employés. Coût des terminaux à l achat. Usage personnel des ressources de télécommunication professionnelles. Manque de temps, de compétences et de ressources des managers pour vérifier régulièrement les factures. Un audit permet donc de mettre en évidence ces points et d y apporter des solutions. Par exemple : Séparation des usages privés et professionnels. Facturation de l employé pour ses usages personnels. Participation financière de l employé à l achat de son terminal. Mise en place de processus de vérification obligatoire pour les managers. 5

6 La revue des contrats et fournisseurs Un audit est aussi l occasion de faire un recensement des contrats et d optimiser leur gestion. C est également l occasion de dresser une carte de ses fournisseurs et de leurs services, et de s affranchir d éventuelles dépendances économiques. Le portefeuille de contrats La multiplicité des acteurs télécoms et fournisseurs de services accroît considérablement le nombre de contrats à gérer. Selon le cabinet AOTMP (Benchmarking the Total Cost of Fixed TEM), les entreprises en moyenne possèdent 9 fournisseurs pour leur téléphonie fixe représentant 23 contrats. Les grandes sociétés ont en moyenne 2 fois plus de contrats que les petites et moyennes entreprises. Elles ont aussi 3 fois plus de fournisseurs. L audit permet de rationnaliser ces contrats et de trouver le bon équilibre entre le nombre de fournisseurs et de contrats associés avec les besoins réels de l entreprise à périmètre constant, avec un degré de technicité identique et un niveau de performance égal. Cet audit, comme mentionné en introduction, est l occasion de faire un recensement des contrats, d établir une vérification des conditions négociées par rapport à l exécution des services et surtout de créer un référentiel unique pour la gestion des contrats. Ce qui permet une consultation plus facile, de supprimer les doublons dans les services, et de disposer d une base de comparaison sur les prix, plans tarifaires et services. Le benchmark des fournisseurs Challenger les fournisseurs est un exercice qui n est pas souvent réalisé dans les départements achat, les relations suivant leur cours et s installant dans une routine onéreuse pour l entreprise. Revoir les conditions des contrats, challenger les fournisseurs sur leurs conditions générales et tarifaires, comparer les offres avec les concurrents et les prix du marché se révèlent souvent bénéfiques en termes d économies. Le benchmark est aussi une excellente préparation aux futures négociations. L audit permet donc d identifier et de recenser tous ces points pour les exploiter de manière optimale. Les process et le sourcing La sélection de fournisseurs est un processus long et rigoureux, consommateur de temps. Avoir un processus de sélection formalisé, en termes de documents, de formalisation de rencontres avec les fournisseurs, de jalons de validation et de décision est indispensable. L ensemble des étapes lors de la sélection d un fournisseur (Request For Information, Request For Proposal, Request For Quotation) doit être optimisé. Cette optimisation est source d économies de ressources et de temps. Un audit permet de mettre l accent sur les dysfonctionnements des process, des manques en termes de formalisation ou de respect des procédures. 6

7 La compréhension de son environnement Réaliser un travail d audit sur l ensemble des problématiques requises pour débuter un projet de Telecom Expense Management ne peut se faire sans pouvoir se positionner par rapport au marché et à son environnement extérieur. S ouvrir vers l extérieur, se comparer aux concurrents et avoir connaissance d éléments chiffrés sur le marché du Telecom Expense Management est crucial. La régulation Une entreprise internationale doit prendre en compte l ensemble des lois et règles de régulation des télécommunications de chaque pays dans lequel elle est présente pour commencer à établir un projet de Telecom Expense Management. Chaque pays a son propre organisme de régulation des télécommunications et donc ses propres lois sur la protection des données personnelles ou sur la transmission de factures par exemple. L union Européenne possède également ses propres règles. Par exemple une directive interdit le transfert de données personnelles dans un pays hors de l Union Européenne qui ne respecte pas les conditions des standards européens pour la protection de la vie privée (source AOTMP : Globalizing TEM Programs). D autres règles lois ou directives concernent également les conditions sur le paiement des factures, le respect de la vie privée et des informations s y rapportant, etc. Pour développer un projet TEM à l échelle internationale en conformité avec les lois en vigueur dans les différents pays, un contrôle est indispensable et certains points peuvent être mis en évidence grâce à un audit. L ouverture sur le marché Avoir la curiosité de toujours regarder autour de soi pour collecter quelques informations est indispensable. Connaître le marché permet bien souvent de dégager des leviers de négociations. Avoir une connaissance des prix, des taux de remises pratiqués est un prérequis. Cela permet aussi de faire de nouvelles simulations de budget par rapport à ses propres dépenses. Garder des contacts avec des fournisseurs même non retenus pour des solutions au sein de l entreprise permet d être constamment à l écoute du marché. S informer sur les technologies en devenir, sur les produits phares qui se diffusent rapidement permet d anticiper des changements d usage, de comportement et de technologie. Acquérir de l information de l extérieur est une de composantes d un audit. L anticipation des nouveaux usages De même que la connaissance du marché «technologique» est indispensable, la connaissance sociologique l est tout autant. Dégager les tendances d usage, comprendre les changements de consommation permet d anticiper les changements ou ajustements à réaliser au sein de l entreprise. Les exemples courants à l heure actuelle sont l émergence des smartphones et de l usage de la data en pleine croissance, l utilisation des mobiles plus que les téléphones fixes même pour les appels à l intérieur d une même entreprise, ou encore l explosion des consommations et de l utilisation des services en mobilité. 7

8 Définir son ambition Après avoir collecté l ensemble des informations permettant de faire le bilan de la situation télécom de l entreprise, il faut en effectuer la synthèse et en retirer des indicateurs clés qui vont permettre de bâtir un projet TEM et définir les objectifs d économies et de contrôle des dépenses et de prendre des décisions. Identifier les indicateurs de performance Définir des métriques pour un suivi des actions identifiées durant l audit est une étape obligatoire. Des indicateurs de performance doivent être construits en fonction des besoins et de la spécificité de l entreprise. Par exemple : Des indicateurs clés relatifs au sourcing /benchmarking : pour suivre les engagements contractuels dans le département des achats ou IT. Des indicateurs opérationnels : pour mesurer l efficacité du projet TEM, surtout pour les départements IT et de gestion. Des indicateurs financiers : pour contrôler les coûts pour le département financier. Des indicateurs stratégiques dédiés au management : pour une meilleure préparation des budgets et une bonne appréhension des décisions stratégiques. Identifier, définir les métriques se combinent avec la mesure de celles-ci. Les données et l accès à ces informations doit également figurer au sein du rapport d audit. Définir les axes de travail pour son projet TEM Pour s inscrire dans le long terme pour atteindre ses objectifs de réduction de coûts et d économies, définir de façon claire, réaliste et néanmoins ambitieuse ses besoins, est la base de tout projet. Il faut savoir reconnaître, grâce à l audit, les priorités et les raisons de construire un projet TEM. Ces raisons peuvent être de nature différente : Améliorer ses processus : les Business Process Outsourcing (BPO). Réduire les coûts. Améliorer la conformité budgétaire. Centraliser la technique, la finance, l opérationnel pour créer un référentiel unique pour la gestion des télécoms. L audit permettra également de trouver les bons sponsors pour supporter et appuyer le projet dans les comités de direction. Il permettra également de donner les bons inputs pour la préparation des business cases télécom et de définir des modèles de coûts adaptés. 8

9 Conclusion Auditer son entreprise sur sa situation Telecom est un passage indispensable à l élaboration d un projet de Telecom Expense Management. Auditer la gestion des télécoms en interne donne une vue complète des processus, ressources, outils utilisés pour la gestion des télécoms. Elle permet de réviser l architecture de son réseau de télécommunication, de rationaliser son portefeuille fournisseurs et d optimiser la gestion de ses contrats. L audit permet aussi de comprendre l environnement légal, technique et sociologique de l usage des télécoms dans lequel évolue l entreprise. L ensemble des résultats déterminera les objectifs financiers, organisationnels, technologiques et de mise en place de politiques télécoms au sein de l entreprise. Ces objectifs seront suivis via des indicateurs clés identifiés et mesurés. Sur cette base solide, un projet de Telecom Expense Management peut-être construit sur le long terme. Pour assurer la continuité des actions identifiées pendant l audit, la mise en place d une plateforme logicielle s avèrera nécessaire, si ce n est pas déjà le cas, et la réflexion sur l outsourcing de Business Process Outsourcing doit s engager. 9

10 A propos d Anatole Anatole est au cœur de la gestion des problématiques Telecom depuis plus de 15 ans. Acteur majeur en Europe du Telecom Expense Management (TEM), Anatole accompagne les entreprises au quotidien, et leur permet de garder le contrôle de leurs dépenses Telecom, dans un environnement en pleine mutation. Anatole introduit de la clarté et de la simplicité dans un environnement complexe et changeant, avec des prix et des modèles de coûts instables. Anatole aide les entreprises à réévaluer leurs processus et propose des outils pour réaliser des économies via une approche unique de TEM qui est spécifiquement adaptée aux entreprises Européennes. Anatole met à la disposition des entreprises un accompagnement expert pour gérer les dépenses et services télécoms fixes, mobiles et data : mise en place de processus automatisés, amélioration de la visibilité globale des coûts télécoms, définition et déploiement d une politique télécom, optimisation des tarifs. Anatole s appuie sur une équipe experte de Services Managés, une organisation efficace de Professional Services et une plateforme avancée en mode SaaS, ATEM. Avec des bureaux dans toute l Europe et plus de 15 années d expérience au service de multinationales européennes, Anatole est le partenaire de référence des entreprises pour répondre aux enjeux du TEM et de la mobilité, en Europe et dans le monde. Pour en savoir plus, Bureaux et coordonnées Anatole France Anatole Benelux Corporate Headquarters Tour & Taxis 37 Rue Adam Ledoux Havenlaan 86C / 101A Courbevoie, France 1000 Brussel, Belgique Fixe : Fixe : Fax : Anatole Germany Anatole UK Walter-Kolb-Strasse Great Queen Street Frankfurt, Germany Covent Garden Fixe: London WC2B 5AH Fixe :

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité Audit d Impression * Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité SERVICES D EVALUATION * Bien sûr, vous pouvez Améliorer L impression une tâche omniprésente

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

Les évolutions des marchés de l énergie en France

Les évolutions des marchés de l énergie en France Les évolutions des marchés de l énergie en France MTAIR en bref Entreprise de services énergétiques Fondée en 1991 4 M de CA (2013) 32 collaborateurs Entreprise indépendante Siège social Domont (95) 2

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

«Quick-Check Asset Management»

«Quick-Check Asset Management» 1 «Quick-Check Asset Management» Audit sur le positionnement des gestionnaires de réseau de distribution en matière de gestion d actifs Septembre 2012 D un régime actuel «Cost +» La plupart des GRD se

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Les fondamentaux des Ressources Humaines

Les fondamentaux des Ressources Humaines Les fondamentaux des Ressources Humaines Référence GRH-01 JOUR 1 Les grands principes de la fonction RH Acquérir une vision globale de la gestion des ressources humaines dans l'entreprise. Maîtriser les

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils Votre expert en flux documentaires et logistiques Prestations audit/conseils 1. ConseiL optimisation d exploitation courrier 2. Conseil Aménagements 3. Conseil en procédures de gestion courrier 4. Accompagnement

Plus en détail

AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL

AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL PLAN : I. Introduction II. Définitions : 1) Fonction paie personnel 2) Audit paie personnel III. Démarche de l audit paie et personnel IV. audit cycle paie personnel 1)

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier ACN achat public MODULE A Renforcer la stratégie achat de son établissement : atouts et clés de succès ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER 2013-15 module A Renforcer

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions.

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions. Ce glossaire a été élaboré dans un souci de clarification des notions et concepts clés communément utilisés en Gestion des Ressources Humaines, et notamment dans le champ de la gestion prévisionnelle des

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Livre Blanc Oracle Mars 2009 Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Introduction Pour relancer l économie, le gouvernement des États-Unis, l Union Européenne et la Chine ont développé

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE DAMIEN PÉAN ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE LES GUIDES PRATIQUES GESTION - COMPTABILITÉ - FINANCE Comprendre les comptes annuels et améliorer la situation financière de l entreprise

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing A propos d Insight Insight est le spécialiste en gestion des contrats de licences, en fourniture de logiciels et services associés. Nous accompagnons

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

La méthode A.S.A.P.P. Actions socles pour des Achats Publics Performants. Michel Madar

La méthode A.S.A.P.P. Actions socles pour des Achats Publics Performants. Michel Madar La méthode A.S.A.P.P Actions socles pour des Achats Publics Performants Michel Madar Des problèmes persistent 1 Le manque de planification et prévision des achats fait qu une très grande partie des dossiers

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Programme de formation " ITIL Foundation "

Programme de formation  ITIL Foundation Programme de formation " ITIL Foundation " CONTEXTE Les «Référentiels» font partie des nombreux instruments de gestion et de pilotage qui doivent se trouver dans la «boite à outils» d une DSI ; ils ont

Plus en détail

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE COURRIER DU GROUPE LA POSTE? Alix LEGRAND ESG MANAGEMENT

Plus en détail

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace!

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! 5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! Edition 2010 Des formations -s & -s Nouveauté rentrée 2010 : Réduction de l offre : Le socle + 4 déclinaisons spécifiques www.management-progression.fr

Plus en détail

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles Fréderic FADDA Mobility GBS Leader, IBM L introduction des technologies Mobiles, un accélérateur Business, Opérationnel et IT L introduction

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Guide : applications & usages.

Guide : applications & usages. Vous allez aimer la mobilité Une solution 100% sécurisée, un Drive 100% Pro. Vos fichiers disponibles sur tous vos périphériques. Accédez à tous vos fichiers (photos, documents) en parfaite mobilité sur

Plus en détail

L'étape de planification de votre projet technologique

L'étape de planification de votre projet technologique L'étape de planification de votre projet technologique Résumé : Pour gérer l ensemble des contraintes de votre projet - humaines, matérielles, temporelles et surtout financières et accroître ses chances

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

du Commercial Profil d activités

du Commercial Profil d activités Activités des salariés permanents des agences d intérim Profil d activités du Commercial Activités type Développer et suivre le chiffre d affaire et la rentabilité du portefeuille confié par des actions

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

La GPEC : Une opportunité en temps de crise

La GPEC : Une opportunité en temps de crise La GPEC : Une opportunité en temps de crise Présentation issue de l atelier Campus merlane du 28/03/2013 Petit historique Un effet de mode Une connotation PSE Une volonté d exhaustivité des outils Un exercice

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos...

Table des matières. Avant-propos... Table des matières Avant-propos................................................. XI Chapitre 1 Découvrir Project 2013.......................... 1 1.1 Introduction.............................................

Plus en détail

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 2007 10 89 0264 FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE TITRE DE LA QUALIFICATION : Coordonnateur (trice) du développement

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Comment optimiser son progiciel de gestion?

Comment optimiser son progiciel de gestion? Comment optimiser son progiciel de gestion? «Gérer son informatique, quelles sont les questions que doit se poser chaque entrepreneur?» Centre patronal de Paudex, 27 octobre 2006 Gérard Chessex / NJM NJM

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN Concis, pragmatiques et interactifs : Une matinée pour aborder des notions clés Des réponses pragmatiques aux questions pratiques que l on se pose

Plus en détail

les étapes cruciales pour une intégration réussie ;

les étapes cruciales pour une intégration réussie ; Quand vous pensez «CRM», pensez- vous d'abord (et souvent seulement) à une solution Par exemple, certaines entreprises utilisent la CRM pour la gestion des ventes et/ou pour mener des campagnes marketing

Plus en détail

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC M. Poehler Abstract Un des mandats de la division ST est la réalisation de travaux de génie civil pour la construction, la rénovation et l adaptation

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Négociation et Relation Client est un diplôme national de l enseignement supérieur qui s inscrit dans un contexte de mutation des métiers

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS SOLUTIONS GMAO. performed by PYC : Pierre-Yves COLLIN http://slicers.free.fr

CATALOGUE DE PRESTATIONS SOLUTIONS GMAO. performed by PYC : Pierre-Yves COLLIN http://slicers.free.fr CATALOGUE DE PRESTATIONS 1 2 3 SOLUTIONS GMAO performed by PYC : Pierre-Yves COLLIN http://slicers.free.fr Présentation de nos prestations ACSSIOM vous apporte : - Par sa présence régionale, une garantie

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Conseil. en Organisation et Gestion de Bloc Opératoire. www.adessa-software.com. tel : +32 (0)10 841 921 fax : +32 (0)10 227 657

Conseil. en Organisation et Gestion de Bloc Opératoire. www.adessa-software.com. tel : +32 (0)10 841 921 fax : +32 (0)10 227 657 Conseil en Organisation et Gestion de Bloc Opératoire tel : +32 (0)10 841 921 fax : +32 (0)10 227 657 www.adessa-software.com Avant-Propos De part sa nature complexe et évolutive, le bloc opératoire est

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

OBJECTIFS DE CERTIFICATION

OBJECTIFS DE CERTIFICATION OBJECTIFS DE CERTIFICATION DESCRIPTION DE LA REFERENCE PARTAGEE ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT EN TERMES D UNITES COMMUNES D ACQUIS D APPRENTISSAGE Tableau descriptif des unités d acquis d apprentissage

Plus en détail

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Onet DOMAINE D ACTIVITÉ Industrie et Services LIEU France PRINCIPAUX DÉFIS Assurer la

Plus en détail

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Cadre d approche Y. Gillette, 4tivity C. Leloup, consultant www.4tivity.com www.afai.fr Plan Historique Problématique Mesure de la valeur de l entreprise

Plus en détail

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être COACHING PROFESSIONNEL Points de repères et démarche en entreprise Performance et Bien-être Le coaching professionnel vise à stimuler la performance et à dynamiser les changements dans des contextes à

Plus en détail

Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership?

Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership? SEMINAIRE DE FORMATION Pour Qui? Ce séminaire est destiné aux PCA PDG, DG, DGA,... et Directeurs Opérationnels. Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership? 1 DANS SON ENVIRONNEMENT

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER PROGRAMME BADGE VISION MANAGER Vision Manager programme BADGE Ecole internationale de management, l ESC Rennes School of Business a pour vocation de former des managers immédiatement opérationnels. Pour

Plus en détail

Présente au SCHEMA DIRECTEUR TIC. aux PLANS OPERATIONNELS. Démarche et mise en œuvre. Présentation

Présente au SCHEMA DIRECTEUR TIC. aux PLANS OPERATIONNELS. Démarche et mise en œuvre. Présentation Présente au du SCHEMA DIRECTEUR TIC aux Forum NTIC 2005 PLANS OPERATIONNELS Démarche et mise en œuvre Daniel MEMBRIVES Présentation Cabinet d étude spécialisé dans les interventions autour des Technologies

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

Gestion de parc et qualité de service

Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc et qualité de service Journée Josy, 14 octobre 2008 A. Rivet Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc Fonctions de base GT «Guide de bonnes pratiques» Référentiels et SI ITIL/ISO

Plus en détail

IT Gouvernance. Plan. Définition. IT gouvernance pourquoi? But et enjeux. Les bonnes pratiques et composantes d une IT gouvernance

IT Gouvernance. Plan. Définition. IT gouvernance pourquoi? But et enjeux. Les bonnes pratiques et composantes d une IT gouvernance IT Gouvernance M2 : ACSI / SID 1 Plan Définition IT gouvernance pourquoi? But et enjeux Les bonnes pratiques et composantes d une IT gouvernance Les problèmes rencontrés Conclusion M2 : ACSI / SID 2 1

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Sage HR Management La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences GPEC en quelques mots! La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) : La GPEC est une obligation légale prévue

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers 3 principes fondamentaux pour un management efficace : A chaque objectif opérationnel un objectif managérial La motivation des collaborateurs : préoccupation centrale La relation Manager / collaborateur

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Comité de Groupe 27 février 2015 SOMMAIRE Contexte Enjeux du Big Data pour Safran Projet Safran Analytics Calendrier prévisionnel 1 / CONFIDENTIEL / 27-02-2015 /

Plus en détail

Réduisez les coûts de gestion de votre flotte automobile

Réduisez les coûts de gestion de votre flotte automobile GRAS SAVOYE I CONSEIL & COURTAGE EN ASSURANCES Réduisez les coûts de gestion de votre flotte automobile Une approche unique de votre métier, nourrie de la connaissance opérationnelle des risques et problématiques

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés Consultation de sociétés d Expert en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés, pour la réalisation d interventions auprès des PME/PMI dans le cadre du programme CAP ENERGIE Contexte

Plus en détail

Les enjeux de l IT Service Management

Les enjeux de l IT Service Management Les enjeux de l IT Service Management Préparé pour IBM France Montpellier, 2 et 3 juillet 2008 Richard Peynot Agenda Les enjeux de la DSI et l IT Service Management ITIL s impose comme le standard ITSM

Plus en détail

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Journées Qualité et Chimie A. Rivet ANF Autrans, 2011 Normes et Qualité Introduction : les enjeux de la démarche qualité La qualité : notions La norme ISO 9001 :

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

Pôle Finance Exemples de réalisations

Pôle Finance Exemples de réalisations Pôle Finance Exemples de réalisations CONFIDENTIEL C PROPRIETE RENAULT Coûts de développement de l Ingénierie Mécanique: Réaliser une grille commune d analyse des coûts, et un benchmarking, puis proposer

Plus en détail

LOGICIEL. dans le. à effectuer. réparations. et planifiées. sien.

LOGICIEL. dans le. à effectuer. réparations. et planifiées. sien. Les nouvelles fonctions à connaître La gestion d atelier Cette nouvelle fonction permet au réparateur de disposer d une visibilité globale sur la charge de travail de l atelier et de visualiser rapidement

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Voyages & frais professionnels

Voyages & frais professionnels Voyages & frais professionnels Un gisement d'économie à ne pas ignorer, une satisfaction des équipes à reconquérir Bruno Sireyjol bruno.sireyjol@concur.com Emmanuel Vergé emmanuel.verge@concur.com Financium

Plus en détail