#*/ - /#=7/*? #"!'! #( /<=>#/*/1!"#$%&'! ( )*!" name="description"> #*/ - /#=7/*? #"!'! #( /<=>#/*/1!"#$%&'! ( )*!">

! "#$% & '"# ( ) *+$, - *$$ 3 /#4*/".$. ! 3 $$5%56/. %78$4. & $ 5 9: ) "*/ 6: 3 5 5$* 5$$ - 3 $$56/. %/*/05;05

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "! "#$% & '"# ( ) *+$, - *$$ 3 /#4*/".$. ! 3 $$5%56/. %78$4. & $ 5 9: ) "*/ 6: 3 5 5$* 5$$ - 3 $$56/. %/*/05;05"

Transcription

1 ! "#$% & '"# ( ) *+$, - *$$.$ $/$'//0/"'"1' $*%2$$" 3 /#4*/".$.! 3 $$5%56/. %78$4. & $ 5 9: ) "*/ 6: 3 5 5$* 5$$ - 3 $$56/. %/*/05;05

2 !" #$ #%! #& /<=>#*/ - /#=7/*? #"!'! #( /<=>#/*/1!"#$%&'! ( )*! )+!+ +, )+ +-,)+!+.)!!"/%'01&12 3 %" #)* 64/#////#"/*/#//*/*=/*/<//#6=/0*=!1 **/*/! )+!+ +, )+ +,.,)+ +,.)!!.( +', --- %", - #$$ 0"/*<=#==7/7/// && 0**/7/#6/<*=7//*#/*=#/=**/ &) +#!"! #$. 0#**=#/=**//"=#//7/==#/ &? 4 ( &1,. 5! ).. 4!! 6. &A 0!=0/*>/*0/>#/=/**=#/=**//*& )1 4,)75&3( 4,)&63. 4,,)&68/39 4,.)/% ). - 0&</*/*"/>*/=*/#/=*"*= -? 4.: 0;<= > - 4.?75&&6 6 " "! #.) /" #.0

3 -?0) 60 +!?,0)-75&A$B/&5.?.0?!!&6-?30+ &6A!"<" C+99'' 9?-0B &68/?0A+ ) 6..?0)A 0* 6.3?90&! 8 D0!+ A1! "'1 6* E!.?(05, "5 ( &' ).!* *.?060+1!AF.9?0&* G75&"'G&6"' 6!!EC* *3?,0&75&! + ).3.?.0/! H&6? 9,(((("< IIIE E E"6C((''*&6 D! ).33?30& &6 6"'!*5 6"' 3?-0&*&68/"68/(9H68/' 693D((-JEC-(?0& 68/(99&68/+! 6 -(?05&* D*!! ).-?90&!"!!'D49.D(( "JEC'! ). -.?(0&* 21&1 ).-3?0&* 75& 6 -?0&* &6 6-

4 !1 %0)!K K!#$%&! %08!!*!!!9991"#!((', %,0</%*! F!D +"8((' %.0!!"JE'!!1!"# ((,' %30%!#$%&/%* "8((' 9 %-0%!"!EC'* + " ((' 9 %0 /%!*,( %0&B*.- %90!! 6!!4:?!75&3 %(0 75&"!EC' 3, %0 &6"JEC'3 %0 "JEC'*"E!LE'68/(9 - %,0 11&2"!EC'A -- %.04 1&2"!EC '! "6#((('-- %30 "!EC'*"JE!LE'&675&! 6!

5 Introduction.56% %563$ 5$%5; 99$$ 8 %$ %$;2$$ $3$B 65$$2$ 3$2 $C&D 2?))D52 25 E !F#$$.5 22%355$ $ 9$ 3$ $$$5$%5; 2$.G%H$ $ #; :2$ B$ $$$ I 5 $%5; 99$ 2$ 5 B $; $ $ 5$; 25.5$ 3$ $ B$ $; $ $ $ B 6%B % $5%22%H$ $88$$; 25.5$3$$5$%5; 2$$ 9I; %5 $ ( 3 $ $ 2 8 %2% 35$ $ $8$ E $ $$ $J F$;$$55% 2%2 $535:9 63$$.$3$ 625 BI835% % % ;$ 2 55$ E7 AAAF $$55 $$ $8$ %2% 35$ $ 2 55$ %5 $2%2$$2.8 % 3556 $ $ $ % $55J $;25.5$$$8 % $ %B 25$ E%K$ $$2$ F %K$ 9$ % 2 55$2 5$%5; 2$# %3;.; 88 $$1 K$ $2 $ L5$ %2 E AA33 AA)7 %'"(AAC"$5,AAA, 11)11)F* 8 $5 $956 $6$5 %2$8 5$ $ $ %K$ $$2$ E"/F 5 %2 B 6 $6 $$ I.; 2 55$ $$235$ 6. %2 ; 5 9 %2 %$ 2 5$95$ 2 68 % $ $ B 6 $2 35$ 6$ 5 $ $% 2 55$ $8$55$$$3$$2 55$2 $ 5#./ 2 E#/F$56111%% 2 55 $ %2 $ % 5 9 5$88$$ ;9$IK$ ;$ $$ 5$2 $ %9$; 25.5$ 3$ $ $ $225 %$ $ 56%2 $ B$ $ 5$%5; 2$. G 88 $ 6$ $ 2$2. 9 $6$ $6 $$ 25$ 25K% ; 5$ $3'52$ / 88 5$ %5; 5$$ $% $$$5 $$5:%9$ % 2 55$5 $;;%2$25.$5$%5; 2$5$%2$ &

6 # 8 56%2 %2$ $ B 5$ ; $ $%5; 25K% $$35$85$.$I.$$2 55$ $$ %$22$$ %% %525$ %2$;25.5$3$$5$5$2%2 $2 55$$ 8; $5$$ 5$$;$$55%9$.$5$$ %$#25$ 25% 8 % 5$$ %$$. 35$.$55$2. 56$ 563$ $53$$.$5 $56 $$ %5$2% 2 I; 3B8$ $%5. % %556%2 ; :$$$ %$$8$ 56$ 9 $ % $ $ 5%5 99 5$. 563$ $53$$.$ 56$ %G%$2 55$ 2%2 $3$$5$.; $%$ $$5$$ %$ ;K% 3B8 $622 $ ; %$ $ 5% G $ 68 5$ $ $ % $ * 8 $ 2 $6.K $ $$ K$ 3 $$6 5$ $$ 9$$ 3$.885% $$35$ #$52$2.6 %25K$56%2$;25.5$3$$5$5$ $3'52$5%2 $2%%2$ %95E$F %2 $ E$F2.G 5$ $ %%%9$ % 2 5$ ; $$55% 3$ $5$ 5$$ 5 56$ $$5$$3'52$ %%$6;2 % 525$ 2 $56 3B$;2%K$2$22 $;2 $ $$ 56 G$ $$ %$2.55$$35 $%5;5$$I5 2$$ 3/8 $2 $ $5% 5 5$ $5$ )

7 I. Le site d étude I.1 Le choix du site $ $$5$$3'52$$5 8M$ 6: %$ $N%5;$$O3$$L" $8$ 5#7/2%5$N%5;99$%935$8 %5 O#5 $ % >>K%$K55$B$$6;$ $6 5 $ 5 2 B 6 P I 6%2 $% :$%$ Q. 5 $$ $ 5% $ L5 2% 3 5$ 3$$$.$$ 22$$ %% $ $2$ 2 $. $ 95 2:$K5$$32$I8 355%92 $ %563$ % $5$$ 22 %K2 $5$$ $3$5 L 52$ $.55$ %3 : : 7K.R%$$ 8 2 $5; %% 7K.R: S7 355$$3 $$8:%3 :82%5$25$$5 % %$ $$5$5 $%35525$ %2$ ;$$55%3$5$32$$ 325$8 9556: 5$ $25$ $$$.55$$ 3$$.$E9$ $ $% 5 %3 :;5$$5 FB5$;25.5$$ % -

8 $55$ $$885$55 %$ $ 56%2 325$ %25;9$55 I.2 Le Lac du Bourget I.2.1 Caractéristiques du lac et de son bassin versant 5 E. F$525$558M$.$8&,%T. 5%!-,%! 52 5$$% $5$ 2 $B 65$5:$ 5UV% C,%5!,%55 8 %55 56;225$ 'EF5$8 % ;3$$$22;53$$ 25$2 8 E&)%K$F$ 2 3$$E1A%K$F2$5 $2 2 5 % $ $5$5 (37 $8 %3$$$ 2 8 &--1%K$$ 2 52$5?0) 60 +! 5 $$ I5.;$;$ 2 $55$ 55%R$$'" : R*R9#25$5$$Q 56;.5 22%7 35R7K.25K%:%9?

9 .5 22% $ 8$$ 5 :%9 %9 5. %935$25K%8/AA1AAA5 % 2 $53$$.$5 $$DS 1-DS 2 5 L52$1!?DS2 5E $" 2 5. F /A?!1115$83$ %!8 $25$ $( $3P$% D52 25!-D B 6 2K$ $ 2 3$ $ 5% 2 %5% $ $% $$8 8 % 35< $$$ $3$E%3 :;5$$F25$)1D$% $$2 $. $ 25$ E$ $ R $% AAAF E1F %3 :%&DS$ &I)8 $25$ I.2.2 Gestion du lac et des eaux pluviales 5$ $!1&1$.55$%$$2:$ '%9$2 $ 955$ 5 2%$$69K BI56% $B$6;5$$ E<35A&?F#K$A)1 $5 595 $;5 %% I $ 8#$ $%. %$ ;$$. 2. $ B$ $5$ %$9$ 5$ 22 $ 2 5$ 885$5$22 $ 5%5$56 2$ 55$. G %;%%2 BA? $5 $525$.$2$ $ 5$% K5$885$$ $ $6 2 %3 :;5$$5$BL25.2$$$ $5" =2 5I2AC15'$ 8 % B 6 0 $ 25$ 5$ $5$.$ 2 B $ 85K $ $ 2%K$ 5 95 $ ; 5 E2 $2 F %$$ $ 5. 2$AA- $$$2 $.5 %5I$ 2$ $ 35 %$5: 3 5, ;3$$E9511)FB B62 B6% %$)$% AAA5 2 BN7O2 B$6$$ %35$$ %9$ 6. $ 2:$$.5 $ $ 3$ 25% 2% 5 $%5 $$.5 22% %9 %9/ I5 6 3$$.$$ 11 56$ 3B8$ %B$$6% $;5 #$56 $5;5 5 5$ 115 $$895N$ $ 2 2%5 $ 5$.; 5$ $ $$K$ $.2 25 %2 C

10 $ % %% 56$$$$%$;$ $$ %28 %%2 5$;25O $ $;25.5$$5 %2 $ %%$ 5$ $25$$.55$$ $$53$$.$5 5$ 9;;25.5$$ 5$. ')6) 06$%35 $$ 92 $ 285 5$( $ 5$ B$ $ ; 25.5$ $ 8 % $ 5 5 $ $ 885$ E:$$ 0 J F56:2$ 555$ 5$B$$ 5.%88$ '56#$ $$ $ ;25.5$$ % 5 $;;$ $% $.$5$ 6 2 #L 5<'0555 $$ 92 $ 285$ 55$$ 5$ $.$55*559$.$$. $55$9$ 2 2 9$25$ $$ ;$$ 92 $$ 28$ '!+.55$ $;:2$ $;$ 28$$$ ;25.5$$$ 28$$ B $$5:$$%3 :" 2 5$6$%259 K$5$ $AA1$52 35 %9$B$3$%2$25.$.; $5$.$ $6 #2$1156$6 2 $ 6. %$$885$%2$252$11&5:%$252 $ %$$5$ $;6;$ $6;25.5$25$$ % $ $;25.5$$ $ II. Les traceurs de pression urbaine dans les sédiments $ $ 5$ $ 5$ 22;.$ $B$ 3$ %2$ 25 E33 5AA)F $55 $ $ I$$ $5$$ %$EN5$ B O$$ 5$$; 25.5$F3 G $96$ $2 89 2%% $ % G 85% 835 $ %$35$5% $ A

11 II.1 Le choix des traceurs II.1.1 Méthodologie et critères de sélection pour les traceurs de rejets urbains de temps de pluie (RUTP) dans les sédiments $$$ 5 $. $2%56$ 9 E$5$11 K$ $F $ % $ 3$ $ 5 3$$.$. 56 $ $ %$ $ 8 5$ 25$ 25K% $ 5$ % $ 5 $ ; B$ 3$%2$25E*F$5 ;$$2 $$!K$ ' 3E$2 896$ 29F ' 2 $$$5$B$3$%2$25 ' 2$$$$5$$ %$ 6 2 $5 % $$11K$ $52 35K%5 2$$$ %2 $ $$5$$ %$$$$52 58G.5 9I565$ 9$8 $5 %56. % ; ;%25 $ 5$.$ 56=#/ E5$F 5$ $$3 35 E5$ $2;%25 ; 5 F$8 $CB $ 3 59 %2 $ 3 $8 I1D $$=$ $56 55%2$$3 225$5 #25$I$!2%$K$$6B K ;5 $ $ $$ $25$ 25K% ; 2 55$ 2 $ %5 5$ N 2O %2 $ $$ $$6 2%25$$5$$$3$$ $$2 5%599 ' 55$$!!$3$$2 $5#/E#.111S-1S/F ' 55$$1?$3$$ $$556 5 $ B$ 3$$#$$ $ 5$/; E!#/F 2% 5$955$ 8 %3 $! $3$$ $$$ 5.?-S&-&S// ' 55$$2 55$ 9$2$$$E=$F5., 5% ' 85$N 8855O % 5 <* E%5 <( 8 $$$$%* 5F.5 22 $ 5 2 %% 2 #:U2 92$ $ E/,$$ 11CF 1

12 % 5 <*$ 56I5 $ 2 5$ 55. $ 53$ $252 $$$$ 5 $2 55$ B6$. II.1.2. Les familles sélectionnées 2$88 $$ $ $. $2 355$ %2 $ $I $ 225%$5K52 $2 55$5$*$ %2 $ $$ 2 $ $$5*35 5%$622:$5K2$$$5$$ %$2 $$ $ 8$35 53 $. $$ 5 5$8%55$ %2 $ $$.$ ' 5$ 5 %$$% 559$/*" ' 5$: 3$ %9$2 5::59$< ' 5$2 5:5 32 :5$ ' 5$2 5:3 % 2 :5 $#/ #$5$22 $5$ $5$ $$.$ W<X$ %%$!<98 $$ $ 55 $E85 K2 K K 85 K 2:K 3( EFK :$K 3( E3F85 K 3( E,F85 K 3( EF2:K 56 E!F2:K 3( EFK 3( EF2 :5KF W?X$ %%$?$EC)1C!C)!C1F WC#/X$ %%$#/C&?11AA)&)!C!1)

13 %0)!K K!#$%&! / 2,343345,'6 '377 35'"6 "789 " " 24,2 +5",+6 "77 : ' " *3:5 #3:5 " 3:5 *2 :5 %%5 %3",5$ %. 5 < 5( EF:K( E3F5 K( EF :5K( E,F5 K E!'F :KK25K5 K 2K E$ %%$ K$F?$EC )1C!C)!C1F <;5 3(K5 3(K*5 3(K$ E% 59F&5 3(K! 5 3(K!)5 3(K5 3(K #5 3(K$E$ %%$$$ %K$F5 3(K!5 3(K&5 3(K* 5 3(K$ E$ %%$$ %K$F&) 5 3(K'5 '' 3(K'5 '!' 3(K'5 '&' 3(K 5 5KE$ %%$!$ %K$F'5 5K!' 5 5K&'5 5K 3(K' 5K (K/:53(K$ 2 2:53(K* 5K>:5K$ E %% %2F <;5 2K5 5 % :5K<;5 3K5 8 %* K!'5 2KE5 Y55:5F 5 5 :5K5 :5K <;5 5 * 5 :5K5 5 *5 :5K5.: &'5 '!'% : $ E$ %%$!$ %K$F5 2 5!5 2 5& 5 2 5#5 2 5$E$ %%$-$ %K$F& 5 2 5*5 2 5$E$ %%$$ %K$F&) 5 2 5& :52 5$&'E2F' :52 5=:52 5$E2'' :52 5F&''3: $E$ %%$!$ %K$F5 5! 5 5&5 5&'5 ' 5!& 5 5 #2 :5 $3 % $E 5F3 % 2 :5 =3 % 2 :5 # 3 % 2 :5 55 (5 8.2 $5 2:8 $# / $58E 5F52/ $583 / $58 <;5 :5 ;E 5F%%$ %KR 52<;5 :5 ;$ 2 %( * $1'!2 :55 9 /25 :*3:52 $2 '7 #E' :5;:5F25#/< '3738;;'" '378<'"/

14 II.2 Les polluants analysés : sources et caractéristiques II.2.1 Les hydrocarbures aromatiques polycycliques $: 3$ %9$2 5::59$$ $ %2 $ $I3$3 Y: K$ $% 5 5$225%8 % $25 $ :5$ 3( 9$5$2.G55%2 $$$56. %E 5 %K 9558;8 G$F%$58 %B$ %2 $ $$ $ 29#$5$;$$55%3$52 $$225% 5 ;. $$2 ;$$ #25K: 2 35$<$ 85%$ 3 $25$25$ $$2$ $8 %5$$ % $$$35$I53 9$ $8 % $$ $5 $3 225$%2 $5$$ %$9$ % 75& $<$ $ $ %%$$3$$2 55$2 $56% % 355$-< 25$2 55$ 2 $E!F2%;'C8$55$$$3$$2 $5 #. / 2 $ 56/ 111 EK 5 K 25K ( EF2:K ( E3F85 K ( EF2:5K ( E,F85 K E!'F2:KF6 G2 ;<$5 I5 ; $ 535$$ 5$52$5$2.G3$ 3 $25$$$$5$95$2 % $56$ %G% %.52$<5953( EF2:K$ 25K% ;9$2 $$88$ K$ ) 75& $<2.G $$ $55$<$ 5$8;3 %$$E8;8 G$8;2F5$ 2 $. 59$56 $ $ $58 $. $5$2 $$$3 5 9$$$ $ 29$ $ 5$$ $; $5$$ $2 5K$5$$ $2: 5:9$$ $ $2 5K$ $2 I2 K$I3$$%2 5$$ $ 2: 5:9$I$2 $$$ %3$ I%2 $225$$ $ % $2 9$<$ $$ 58 5$2 $$5$588 35$$$6 5 % 35 %35$;2 $$$$. 5$ % $ ( 6 22% 2. 5 %3$ %25K $!

15 3$ $ I 56.$%$ 2 $. $ 5$ 9 5$3$ 5$ 5$538$ 5$ 3$2%9$?,0)-75&A$B/&5 )75&!!M N $%$$$% 5$$<.22 ;%.%!1C1% 5 ' $< 2.G$3.$ $$ $' 2$5$<835%$$% 5 55$< %$$% %36$5$55$$8 $. 5$<5 $ %3:5 %2$!5$<5 $$ %2 $ $ &I-:5$ % 6 2 5K$ $252 % <5 $5 $952 $<5 $$K 2: 5:9/%5 99 5$ < 6 2: 5:9 E25$ $F $ $.%B $ 25$ $$$I ;$ 5 52 $% 5 5 %2 $ $ $$I5 5$5$ %2 $ $$ 25525$5$$ $B$;2 $$$ $$ 55 8 % % 5.$ %2 $ $2 $% 5 5E:, 511)F &

16 4*75&<! %;;#/5$< 26$$5I56;2 $ %2 $ $8352 $% 5 5 %%525K9. %% % $ 83 $ %3; $$ 56$ %9 $ < $ 25L$$ $2 $$.$$ $I %2%% $2 9$. $8%2 $<9$ $ %2 $ $$%. 55$#25$ $9$2:$ '%9$E5 Z U 5. : %K 9F 5$ < 8 I $6$ 3$5%K25$<$ 5 $;25$2$8 $5$ $ % 5 5$5$ [5$ : K5$ 9 2L5'2L5 #$56% $2K5%2$ $$< 2$ $5%9$5 55 $ 25$ $ 5$955$ 5$ $ $ 3 $ $ 25$ 5$ 25$ 8$ E%K 1!\%F. 3$2 5 $$<2$95%2$ $ B $56% $2K2G25$$B $$25$5$25$ $$K$E]!' )\%F %2$ $5% $56% $2K$. 2 $ $2 2L$ %/A1A)D$<$ $$ $I$25$:%K 8 I!!\%.2$3 1&\%8 $ 2 $ $5$ 25$2 G5$$. $25$;$$55%E*#AA)F #$5$%5;99$5$<2.G 5% $ $$ 2 %K$. 55$ $ 2 $5%K$$2$ 5$$ %$ %5 $ 2 $ $ $%$ 99$ ;: 2 %9 $ %2 $ $5 $$ 25L$$35$I5. 55$ I53 $ %2 $ $ 5 $$ 225% 5% $5 5 62$ % 2 ;: 2 %9 #$ 5$ $ %$ 5$ < $ 2$$$ $ $8 % K$ 5%$$ %$$ $ $ %%55 $5%$< 875&<! 5$<-. $$$2 $ $$56. %5. 55$ 52 ;: 56 ;: %95$ 2 55$$.53 K 5%52 $$$%B #$$$ 511)F 3$. 9$ $ $ 3$5 $<$K$5 $ 5$ %2 $ $ 5 $ E! :5$F = 3$. 88 $5 52 $% 5 5$< $ 3$3 C1 B $. A1D$<5 $E!:5$F $5 $95$ %2 $ $)'- Z U 882 5S )

17 :5$$ 2$88 $6 $<2 5%85$5$$35 I5 $<6 2: 5:9 I$6$$ I$25$$ $95$2 K5 $5 $5 %2%% $ $$ %$ $ 5E25$$$35I52 $255F N6OI525E<N2$5 O$525$25$2 9$65 $ $%25% $ 3 I $ $8F#$ < 2$5 $ $ $ 25$ $ 3%2$$253 J $ $% $$$35$I53 I5 $ 535$ 9$<2 $$I5$8$25$ II.2.2 Les polychlorobiphényles $$ $ %2 $ $8 % $6$9532 :5$595$ $3$ $I1 %$5 2 $.35E&F8%55 %21A K$/ % 8 8 I 5Y $ %3$$.$ 8 $ Y %G%$%9?.0?!!&6 $2 2 $2:$ '%9$$ 2 $3$ 255 %$$$2 $ %$532 :5%$$% 5 5$. CC% 2 % 5 32 :5I&A&% :5$ $ $ %2 $ $K$$35$9 $$;$;3$$I55$ $ 59$$ %2 $ $$ K$2$ 535$$56E$ 535 1%SI 1111%SF$ K$5$% $5 $$ 5$25$$ 535$52 25$ SE5 Z UF9 2 5 $%$$$52 $ $5 $$.5$5 Z U. &!E'% F IC-E F$ 5$$ $9 %2 $ $$%. 55$^5$2$$ $.2$$$.$%2 2 55$I5%$$% 5 5 %X %$$ %9 %XSE F. X-11! % 5 ' -

18 % &6 $ %% $35 %9 2:$ $ $9$ 8K;I$6%5$5$ $$$I%5$ $$5$ $%$..55 5H 5% E3 F $ H 5% $ $%$I% 3 5$ $ %2 $ $ 56 %%5$9 ; _$$835252$88$ $5 6;2 $ 9 I 2 $ 2 $ %% $ 88 ;9$ ;9$ %2 %;5$$ 5$$ $ %%%K$ K$2 3535$/885$ $;2 %5$% 5 L5$$52 % % 5%$5$ $ 2 % 5 9$ 5$ $ $ Y 2$2%$ 5I5Y;$Y5 ;2 $ ;$9$ K$$$ 5% $ %% $23$ 5$2.H$ %5$ $2%E % 35 2 $2% ( `$8 % %5F 882 5$56 56#$$2% ( `$E"$$ 11-F $88$ ; 5 9$ 3$. $$5 5$ K$5$2 $$35 5$$$% 5 5$ $ $ $ K$835%5 $EI!5 $F:8 2 IG % 3 5$ $$ K$$ 2 %$ 22 $$$5$ 5%$ $ K$25$8 %5 $ ' % ' $3$ $$ $88$ ;9$ %235$I;$ ;$8$ 5$$ $ %% ;'5,! $ %2 $ $5.%% 3 5$ $$ 32 $$$5$ 5%$%$$.8M % E1D$ ;F! $ K$K$8 %5 $%B %' '$3$ $$ 2 % 3 5$ $ $ $3 $5$5%$ 5$ 2 $ 2 $ %% 2 % $ K$ %% $ 688$ ;9$ 2 %; % ; /115Y="2 2 $ 8;# $ 5K* 5 E#*F2 5Y$%35$ I11aS,2SB )&E% 5 %%5525$! N# ;',O??C1)&C!-)-)?-?-ACA?

19 5$ F8 $$ $(5$$53$Y88$ %2 %; %% 5 9$ ) &6 $$ $ %2 $ $6 299%#$% 5$9$ $: $ $ %%5$ $2 52%K8 $AA25$ " $ $ % 5$ 5$$ $$5 5% :5 %5 %%5 $% 5$5$ $992% %2$% 5$. $ 2 $$88 $2:$$% 5$5$25$ $$ 5$ 5 $2 $25 $ % " $ 5$$ 8 $2 %3I988$E2;%25 5-1F 5$ ; 2%$ 88$ 2% 685 $95 32 :5 E %$3 F5$;$ %$$9/ 5$ 2 $25$ 55$% 5$5$25$ $$ 5:5K5 5 /8$1A K$ 9%2 $$35$$5$. )1$ $: $ $$5$% 5$$5$$2 2 $%9$ Y$ 5$ 59$ Y85%%35 $ $3$$ I 5 5$ %% Y$ $$% $8 %$ $$ 59$5$ 5% 5$ $ %%2 $ 6%2 3 $22 %%25$82 % 5 A!1AA!$$% I)%55 $ $E.,511FE 1D F #! 65$ $ 2 $$.%$. ' A?) 56 65$ $ $ 5$ 225 $.$ E$ $8$J F ' 2$AC?E bc?')a8.ac?f56. 9$ %$ $ 5 % 6225$ $ E$8 %$ $$F $5 I 5$ 225$ E$8 %$ 59$ $$F%$$..AC?2 5$95$58 %$ $ 5$ 225$ 3 8 5$ 2 $ $3$ % $85$$ $% 5% $. %%$2%3AA-2 $9 255'5I11 C

20 Y 5% $ $ $5$3$ 5 % 5 % 5 $2.G 5$ $92$$ $25%$K 5Y. %E"/###/"/11!F 4*<! 6 G2 ;$525. %558$ $A-1/A-- $9$2$$5 $E$A-AF.52 $ $ $ $%$..$ 5$ 9 $ 5$ $ 2 $$ $ 6$ 55 $. %; 2. K B 6 $ 9 5 % ; $5$ %2%$56. %85 2 I 55 A!1 AC1 $ 6 25$ 2 $ $55%5$$ $55$$56. %$ 5$8$$$$$:$K%$ $. 5$ B$ 55$5 $8 6 %2%. %5I E2;%25%$5 $$$$6$$ 9% % F )55$5N:5.O$2 2 $ 52%K8 $2",:A?A $3 $ 6 %2%. %5 I 2 $ $ 5$ 2 $$$$.. 55$ I2$ 556.$56% $2K$8$5 %2%% $2 92$ 2L2. $K %2$'. 55$ Émission primaire AIR Transport longue distance Dépôt particulaire (voies sèches et humides) et lessivage Réaction avec le radical OH Volatilisation / déposition Sol ou masse d eau Dégradation par voie microbienne Occlusion dans la matière organique Élimination physique (enfouissement)?30+ &6A!"<" C+99'' $2 % $2 9$ $ %%5. $8%B $ 2K$. 55$ $565$$$52$($.$6$ 3$ 5$25$% $2 9$$2 2$ $$I$6$ 3$5$25$ 2 %%5 5 $2$.2E% ''F$ 5$ A

21 25$% 35$$ $2 $$25$5 $$$95$N25$O E ' ''F#62K$E" 5111F ' 5$I1 %5 I$$56% $2K^ ' 5$IR&5I%.$5$2L5$2$$$ :5$. 55$ S 2 $ ' 5$I&'C5$;5$% :$ ' 5$IC'A5$2 5$ % #$565$2.G$ $8 %$$ `5$ 5 $$ %B %$ $8 %$$ $562.2$$2$($ I568S% $2K$ %2 $ $25$5 $% $$ 535$$ 25L$ $ 8 %25 55 `5 $$26.52$.2 8&6<! #$56% $2K5225. $$5.5$ : ;:5$ 5$ E3, <$ AACF %2$. $ $ 56% $2K %. 5 %3 6 %$ 5 #62K$ E,$ AA-F $5 2 $2K5$%2$.$.)'B $2 5$% 'I-1' 1B $2 5$2'. 2 5$%5 3$53 55'2 52%K8 $ $ 25 %2$ 5$2 85$ $3 $ %$ $ 3$$ 5 $9$ %%5$ $$ %$2 $$$% %2 $ $25 $E% ''F 22.$$% %2 $ $ 8 % 5 $ E' I 'F $ 3$. $ $ 8% $2$$$53 %.5 5 $ K$2 $!'' % 3.% $2 2 $% ''5 32 :5$ADIACDE B11)F$ 25 $ $55 5 K$8 %5 $2.$ $.$3$;3 $ 3$G% 5$ $E5'5.(11CF ) %8%.8 % ;$ 2 $$ $$$ %$L;3 $: E3"K11?F$ $ %$$285$ % 6 % %$% 2 %2$.5$ $25$2 8 $ 5$ $$88 $ $2K$ 2 $$ $ % 2$ $5:$$ 88 $ $ 5$ 2 $$ $% 1

22 2$$% % C 2S EK5% / AAS11-F 5$$ G $ Y 5 $ %% $2 $$ $2G $$5L2$53 5(B$9YI5% 655$ %$2$11)5$5$ %: 52G.5 $ %% 5 %%5$ 2 $$ $ 22 I 5Y$2K c=%35.5c.5 11C $ I $ 5:$$ %. % 25$ 5. B 11C$5$5$6: % 5$$$ $6% $2 5 % $$ %$ L5 3E885L 5$$ %$$ 5% % $ %K 2;LF56$*/#053$E$2 5$ $5 % % 5 59 $F#6$$ $$ 5% 2 $$35$*/B$25.;B$N$.$O $ "$K %35) $ $. $$5 L52$$ 1D$225$. $E"/###/"/11!F #25$;$$2 59$5 $ $ $$K$ 2 $ $ 5 3$ = %% 8 % % $ 565 & 22 I 5 %2 6/5 % ; ) 22I5$ 55 56$$8 %$ $$N5. $ - O9$6$%25 I;5$$A $ % 2 5%5. E$ 5F5$$8 %$ %25$25 & 6$ A /55$ 25$// *=111 ) 25'8 %%9c<=#c/=*#/> A) $$. $2A&)55$Y$ $$5%$2 5 $$.$ $ :$2 $ 2%9$$ 5.$5 $5$ 59$$2 ; - A2;2$$$$$E/ $F5B B /.5B5/E %27 5/59FA)!5!B A??5!5AC)2 85%.2 2 2/011&

23 II.2.3 Les polybromobiphényles éthers $#/ $8%551A %2 $ $%9$ $ $;:5$ 2 :5$2 $28 9:52. %2 B$96I9 %$ 3 %EF d;e:xi1?-0b &68/ $#/2 $$K%$$% 555&AIA-1%$#/ 882S 5E5 Z UF9.&!2 5$#/B$96I1! 2 5 #/ % &68/ #2$959$ $ 5$ $89$ $69K 25$ 25$ 5 2 $ $ %$2$$$$56. %/88$.;#/$. $ $ $ %2%$. %; ( 56%5 ( 56 %% $ %2 $ $$ K$. 55$2. %5$%3$ $%$$$ 56. %. 6;2 $ I$$85%%3 % $I5$ $$ $ 225% I 56$ $ 5%$ 2 $$K$ 2 535% % $ / 2565% $ ;2 $ ;#/ $959$ $$2 35$2.55$88$ ;9$$#/$ %3 5% K$E225%2' ' '#/F% : ` $ 5$ $ 35$ 56 ;9 $% 5 5$ E# 11!F $ $$K95$#/2 ;%2$5$:$K%.; $5$8 $%%$$ $ ; K$$ 2 5% $2 8 %5 5$ 8.$$;2 $/85$ $5$ 88 $ $. 2 $ 5$ #/ %% $ 23$ $2 5$E U5$AA& 11,11&55 11-F

24 ) &68/ $#/$ $$85%%3 % $5$2 5%5$$9$ 2 2 6$5$% ;$: 9$E25$9$% $$$ $$J F $8$$.$;$$ $' 2$5$8$ 8$ %2 $ $9 $ %9%5 $;25$9$5$8$8$9$ 9% 5 $. 5$$ 5 %$$2 5:%K$$8$8$$ $$235$$ 25$ 5%2 5:%K6GB $$5$$53K85%$% ;%$ 3$.$5Y. %$2 5:3 % 32 :5$ $E #/F $ 2%5$8$5$25$8 9%%5$ $=5$. %%$ 85%%$ 3 % $ $ 968$ $ 5 83 $%K$ 25$9$ 6225$ 59$ E $ 5.$ $F $ 5 9$ 5$ $ 5%2 $$$$% $$$E2 5: $F$% ;2 $ E %$9$$5$F5$2 $6% 3 $5$ $. $ 6. $$9$$;5$% 6 2 $$52 $ $2K$5$2 $5 $52$($5 %3$ 5;$ $% 5$ %%;#/523 % 2 :5 E#/F 56 3 % 2 :5 E #/F 5 3 % 2 :5 E##/F #/$%B %EA1DF5$ $5$% $$$2 5: 956. $5$%35$3 $5$%3 $ % 35$5$2 $ 6$ $ 5$2 $6% 3 $$ #/$ B $I$ 2 5:%K$E$ 56:5 5'3K'$:KF9$.$I583 3 H$6 $%35$3:; $2K$ % 35$ 6225$ 5 % $ #/ $ 5% 5$ $ 5 2 5:$:K 6$2 5:%K$ $$; $=5$. $5$3 H$6 $ 5.$$ 5$ %2 $$ 59$ 5 9$ 5$ P35$ 5$ $.G%;5$ /AAA5%% 5#/ $% I-?111 $ 25$C1D2 5 #/E *35F %08!!*!!!9991"#!((' " 5 % 9 / 2 $ * 5 # #/ &!11?)11!111 )&C11 =#/!?) &)1 111!C) #/ CA1 1 ' C)11!

25 #! $ 56$$#/E I56 #/F 256 / 2 K$11&/555%59 $ %2 $ $I1D5%$$9 2 %8 %$$5% E#.11!SS/%%?-S?-AS//F 4*&68/<! 5$$ $% 95$ $#/$56. %$ $$$EU511-F 3$. $95$22 $$85%%3 % $ $5%59222 % $2 9$ $B $25$&18 $$2 $ ;22 $ 8 $<:E5 <f1%! % 5 ' F5$#/$BI5. 55$ 3 $$% ;;95$5$ B $5$#/I$$$ %$ 56% $2KEU511-FE+ #11!F 52 5$2 I $ $#/ 8 5$ 2 2 $2:$9$ %9$ 5$ $ 95$ #/% 525$2 5$2 % $2 9 E#$ $9*$2 E#*F1)C1,%F5 #/525$ E#* &C1?&1,%F #* $ 5 $ 9Y 255 Y 8% % d-!d5$3$ 5% 2 %2 $ 2 2L $2 $ K$ % $ Y %$ 3 %$ 5% 2 5 %2 $ % $2 95 $95$ K$ %325$ 5. Y %$3 %$5% $5$2 5$#/ I$6 ; $ 5$2$I$ 2 $;.;$$ 5$ $ $:$K%$99$ 8&68/O!.$#/$56. %$ %5 % 5 $ %5$ 56=$ % %9$E=#/F 88 $$3 $. $523 % 2 :5 $885% :$$%35G5% 2 %2 5$#/. 3 % 2 5:$2 5% I58 % # ##E2 5:3 % 3( 83( ;F#$5$$ %$5$#/2. 5%$3 3 % 5$3 %$2 $ 2% 5$ 2%$ $E%11F &

26 II.2.4 Les éléments traces métalliques 7 (ETM) : Cd, Pb, Zn et Cu $% ;$ $2 ' K2. 6%5 %2 $53 $2K$5$95( 5.$ $ 5 ' 5 %$I25$8 $ %2 $ $2.$. 5 ;9$2 5$ G$..$ $ $ $ 55$ 6 5 %$% 559$ $ 565 %9 56 $ % 9$$8$5$2 %K$2:$9$5$95. 5$%/ %5 3$ 5$ $ $ 29$ % ; 2. G %525$ 8 % 35$$55%$5$ $5$. $B$6$$J $ 5 %$5 25$$.5$ $2 $5 % % 559%53$ 5.5(525 %35%% %% %%$ 5 %5.%96;$2$I56 85$2 $$ 5 g$i$ $I22% d5$$.$$ ( 25 %3#.C?6$96I25;K%% >>K%$K5965 %% IG. 35%;25 %%$ 3$55% %% $ $'2 5% 55( $22;$$%%$ ' ' ' ' ' %5$ 59$EN25$35$OF' 2%$I3$$58%%EB..EF 2% 5$;2 $F5$ 5$ $I 55$5$ %K$25$9$E$9$.$ %9$J F.G%$ $ 2259 %$5Y2%5 %%2 K 5 $ 25$5 $35$05$ $ $8 %$58%% 55$ %%$56. %22.$ N$ $$OE2;5$25$ 'F$ N$ $$OE2; %%%2 F $ 225$ $ $ B % $2 9 %% $ 5$. $ $55$ 55$9588$% ; 8;5 %3$ 3 $2 $? %N% ;5 $O$%25 : 2 5$% ; % 55 `$$$ $I % I 2 5 ;9 5. :%$$. 5%9$2 5I)%! =$% ; ;9$$ 2$ $ $ %%$% ;5 $E;5*&)&%! F5 $96$% ; $ $ %%5 $$ 2$ $ $ %% ;9$E;5?C?&%! F6$2 9 5 %N% ;5 $O$2 $$.%%25 2N 5 %$$% 559$O )

27 2 5$ 5$ $ 6 $% K$ 5% $ 6$ 2 $2 $ $ 5% $ %2 $ 56. % 25 %3 %%%525 %3$5.%3 $5 g$. % :&22%6$56$% ;5$25$% $ 5$ $256 %%$ $85 Y; $5 $ 3$2 8$ 5 %%5$ 2 5 5$ $Y2 35.$$55 259$ K$ 2$5$ $$ 9$25 %3 $$ %2 $ $$ $ %$2 $$$ 5 ; 25 %3E$$% 25F B 6 5$ %5$ 59$ E3$F $ $ I 56 % 35 I 56$$.$52255$ 25 %3E-)D$5$ $3$5 % 5F$5 $ %% 25 %3 $$$.$ 55$2%$$ % $.G%P35 59J 25 %3 5% 5$ %% $5$$$$K$A!; A!E25 %3 :5F5$ 9 5$6 % 3I56 55% 5$/ 22$5 B.111E. ACS?1S//F/5$ %$$ $ 5$25 %3$56 A?D AA111)856 56$$25 %3 E/11CF ( ($ 5% 5 %3 56 $.% : C122%2%K$5$ 52 ($ %25?!C2 2 55%E%3 (F ($%B %2 55.$ $$E2 5 $ F 5 5%$5 %2 $.$55$E5 3 (F($5$ $53P%E F$5$ 92%$2 56 % 355$%$8$ 583 $2 $5% $ 8 % $5$$$5$ 52 5$$ 5$ E$$55%( $ 5$8 % 5$F 5$ 5.$ %%22 Y 5 ' 5 % % 5$ 22 $ 29$ ( $ 5Y. % 2 5$ $ $ %K$ $55$ E88 5.$ 8 83 $J F 5$ 2$ 5$E.3 %%$5$5$$2 $$I56B -

28 ($55% F/%53 %3$$. $53K($ 56. % 8 % 35 $ $ $ K$ $ $ 2%9$2 $$K$6 $ $E/11!F..$$$% ;9;$I5Y 89; %9Y5 852%% 55$ 25$ %%$6$5Y$% ;5$25$%25 : $I$ $$2 2 $2:$9$25K%$ 35 59%95 $ K$ 5% 5$ $ 5 83 % 5$ 59$ E85$ 5% % $ :% $ $8 %$F $ 5 25 %3 $ 5$ 92%$ $5$ $56 % 35. 5%$5 %2 $ $2$$ % ; $ 2$5$ $)1*K$ ;9$ $ $$$8 %$E% 5.2 $5$ %2 $ $ 9$F 5 %% $ 5Y $ $ 5 %$ Y: 8 $5 2$% (5Y%5(5Y< %%52. 9 %%$2 35K%$ ;5Y% 5$ ; 25 %3$ 2$5 %2$B 63 2$5$ $ $ 9$25 %3 $$ %2 $ $E225 %3$$25 %3 5$ 25 %3F$ 2 $$$ 5 ; 25 %32 5$:$K%.; E$$%25F$9;$K$5 $9525 %32G5 E$ $8 %.2 2 $$KF $$%5 25Y $%6 ; 2. ;$%$$$. $$2 $ 56565$5%$$ 2$ $5$25$ $$ 5$8$5$8%%$$ ($$% ;5$% $ ;9$5$2 35K%$$ 25$8 9$ 25$.$9; ;.$ E+5$AA&F5.; $$$55$$5($5$ %2%$% ( I 56 55% 5 $ $9$ K$%K$ K$$ 29%5$; $$%$ $(5Y %%.IK$835 $$ 5 ' 5 %$2$35I5."$I $25$ 5. $ $$$8 %$ ;: $52$. 5 ;92 56< %% ;. 2 %3; $%$ E5$ % $$$ % $%$ %$ %2 $ % $ 29$FB$8 $ 5$ %% 2$ E; $F %%3 %%$5$8 5$?

29 & <!! " ; $ 3P%$ $ #62K$E#.$11F56 $ $% ; $ 3P%$$ $ %B % $B$3$%2$25E*F 5 %$ $% 559$E/*"F25$25K%25 %3(*35!2 $ 5$ $5$5 $%$$$6/*"5 $5$25$8 $ 3$2 $3P%$39$3 $2$ 2 5$88 $ %2 $ $$ 5%5$.]3]] %,0</%*! F!D +"8((' "$$$5 $% :$E\S%TF " ;3P%$E3Y 55 $F ' " " = 6",('!11 &? & 11 6",' )1 C1!& C11 6"' -!) 1! 11 ".' AC - 1& -A1 6",' A! 1 1-!!1 4+",' - 1& -1 %P! *"-('?1 ) ) A11 6 $ 5 $ 2525$ $$ 5%$ %2 6/*" $ 5$ B$ 3$ %2$ 25 5 $ 25$ 25K%. 2$2;%25.52 %$ $% 559$#$53$$.$ 5 5$.$ 5$25$ $$ 5$ :2 $ 3$. 5% % /*"$; $$55% 55' 2. $ 2K$% 559$ 9 $ 5$ 5 %$ B $$ K$ #$ 5$ $$55%$ $ 56 $ $ 5% 5 $. ]3]]E*35&F %.0!!"JE'!!1!"# ((,' $ *:2 3 8 $ &! A -?A!1 $ 1&!1 &- 11C $ *5 1A?1 &- &!- E7AAAF 55% ' 1 & 1&!) E> 2 5 $<%AAF 2 ' )& &?C E",%,%AA1F ) 111 )1 )111 / C

30 *8 #$ $5 $ ' ' 5$22 $%5 $8E5$ $$$$$5 %3$ $3$ 56$. 5'8$2$5:$$J'5$8$S2$65 % 3$F 56$$8$$2;$5$ 5$$K$$ $$ $ E% $F%9$ 5E2 %25 %3F $ 5 %$$% 559$$ 225% %$5 $5 %3$ 3 5 $ 5 $$563$ $8$$2%9$ % $ $ 8$ 9 $ $ $ 655 %2)I1D55%5$;$ $%B $3$ 5$ %$ 8M $8.5 $$2 %K$ %3$ 25$6G $5$ $$8$5$2%9$EK $ %2 F %30%!#$%&/%* "8((' = " ' " *"JEC!' CA?)! 1) "JEC!' ]111 )?!"!E=' ) ' 1&- ' 883S$$6 S $.$ *35-2 $5$$% :$% ;%$ $2E" $5511F $5$ $ 5$ %$56 88 $:2$ $522HK$ 835$9 $E8 $;5%$ F$5$ $ 5$ %$25 %3$ $ $ 9$25$9$$$ $ % $5$% ; $ $E3F %-0%!"!EC'* + "(('! ' 1-1 -A & 1) 1A!!? &&&?-!!- A -&11 &! & -! & A)? 5$ % ; 3$. 8 $ 9 5 $ $2 $%35 G 25$ %/885$$/*"%$ $$$$ 5$3 $$ A

31 $2 $I55$%$ $$$$ 5$I2 ;% 6$6 6 $ % K$E*35?F %0 /%!* *:2$ $ 52 $6 E" $55 )!?! 1 6 % K'!EC 113F N $$K$ $O 7Q C &)1?!!?? E11F!EC B &! --) &&)- &! EF N %$ $O? E!& &-) )A 1) %55R%S, ":' AAAF 53 7Q A!& -C &C C E11F!EC ) A& C!?! 1 E11F III De l intérêt des carottes de sédiments III.1 L analyse de séries sédimentaires : différentes applications et échelles d observations $ $ 1 K$ $ $ $%5$25$ $ 5$ $ %$ 5$$ 2. 95$$35 ; $. %5$ $53$$.$5 8K; $55$E" $55 5AACF $ 3$. 956 $$ %$$$5$2%EF56$ 2 $$$6 $ $5553$$.$EF%.5 5 %$$ %$56 5. $53$$.$E!F 5$% 8 $5%9$I 5 %$$53$$.$#$5 565:$ $$ %$ %2%$ 5$%$ 25 '. %;96 $57K.I56< 5 K5 I256 $ $.5$-11K$ $E2 511F 2$E.5' 55511)F % 95$$ %$525 $ $$35$;. $5%9$ $$ L$5555$'%G%$$ %$$I56. 5 $2 2 $$5$52$/ 56 5$ % 9$ 5 &%2 5. $52 2%$ %525 ': 5 L2$25$ 1111$M5$$L$55E11!F 65:$ %9 $.$ $ %$ %5 5$ 2% 5% 88 5$ 23 $ 55$ 29$ = $ 25 5 $ I $. 25$ $ 5$ 2 56$ 9$ % $ $6 29 % ; $ $% $ K$ 5$ $ % ;!1

32 %$ $ $ 5$ $ 85K 3 56$ 9 $ 88 $ 22 $ $ 5$ 5$ E 55511&F% % $ 2.5$ %2 $ $ 9$ 2 335%85$35 % $5$$ %$"$ $$; K$ $ %3;.; 2 $$55% $ 5$ 2 55$ 9$ 2$$$=E<# ;$$F 88 $E05AA?,5AAC$ $511511)F $$ $$ 9$ 5$ $I26.$. %5$2% $ % $%$. %;$ $$ %$2% 5:$ $2. $ 22 $. %;.$ 2 55$* 8 $ 56 $$%$$ %$2G5 25K$ $%35 $ 2 $$$ 2:$ '%9$ $ 2 $ 2K$ 5 2L $ $ %$$225$ $ 9$$ 5% 5 %2 5$ $6 $ 9$588$ 5$ $6 ;: 5$8 % 5%K 9% 5J5 $5$3 2 55%$ 85K 25$$5%5$88 $22 $$55%$$$5$ %25;$2 %K$ $3 $25$2 $$$ ;588$ % $ E/$5ACA 55511&F III.2 Contaminations urbaines : ce que nous apprennent les carottes. Un tour d horizon de la littérature III.2.1 Les hydrocarbures aromatiques polycycliques % 5 3$. % $ 22 $ < $ 56. % 255K5%.5 22% 56$5$ 565$ %$$. 3 %% 225 $ 6. 5 %$ 25 5% $ $ 5$ %$$ $ % $2 9$ 52$$ I 6$ $ $6 5$ %$$ $< % * 8 $$5$2 85$<$ $%3535$$ 3 2 $% 5$$88K/ 252<5.$A1 'A!15 $96;/$'$ 56 3$.25LA&1A-1 $$K$ $5$%35956 $ 8 I% $22 $<5 8 % 35!

33 // /75$ $$ % $$E$5AA!F 3K5;%$ $5.2 5"$E$5AA)F 2 $I22K$5$%G%$$$22 $<%$8.% I25;K%% >>K%$K5%92 335% $55$85;%;%%<$ %$ $5$ $A1 A!1E85;$ %%<!1)S%TS$5 3F#$55;% 5$22 $<$%2 $B$96 3$ $A?12$ $$ B$96I5$8% $22 $<$8$3 5 56$5 $5 I5%$25 5% $5$B$ % $2 9$// $$$5 $$5% $22 $< %% K$A&1B$96I$5$ $AC1$.5$5 K%$2 $I55$ %$ $8 $ % C&D222 %;%%A $$5$K$$$ %$ $2 I52 AC1'AA1 E$5AA!F 3$.8 % $22 $<$55 /5!: $ $$ 9$ 3$.565:$ $$ %$% % $ $<I2CC $55 B$96%;%% $ $ A)1 2 5$955$ 565$ 3 %2 / 88 ;/$'$ 5$ %$$ $ < $ 56% $2K %52 5;K%% 586 $ %% 3 25$%2 $52:$$I2A $ $ $ 6 5% $. %5$ 3$. % $ 22 $<$56. %* 8 $5 $95$ $$ $AA1 5$$ 2 $ 3$$ 2$$ $ 22 $ < $ $ $ % % $22 $$5$$ %$$85 $8 % %3 #$55"E%6+$ 5FE511F5$ $< %I2 3>>K%$K55$ $ $ %;%5$A&1A)1#2$AC15$ $<$ I22K$ $$ % &1D222 2A&15"$$ I 2 ;% $$5$5$2 85$<$ % $2$<5 $!

34 $9$2 $$$2: 59$#25$ $2 2 $%2 $ 3( E3e,F85 K:$K $9$, #$5$ E5AAAF5$ $$ %5 $ 35 % I22K$5$%G%$$$ $ < %% I % 3 >>K% $K5. 56% 563$ 56$5$ 53$835$.;<%$ $ $5$$ $IA11$ 3 $I5 %3$ 3 $3 I $8;8 G$5$#$5$$ $52 85$<$ $9 2 $$$2: 5:9$$22 $<$55%A1A)12$ % 5 K% B$96 A-1 % % B$96 AA1. $5K 5$I.I53$$ 5$ $< 6 2: 5:9A)1A-12G5 2$$ 565$ %$985(/88;/$' $A&&A-565$ 3 % &1D5 $955( 85%11DEAAAF 5 $52 5. $56$9%$.2 5 3$E%511!F 88 $ $ 55 $5$1)% 92%$6 3K$8 $ 5 %2 55$2K$C1$2 85 <$ 3$$%5I; $2 %%$85;<%I 2CA12%%;%%A!&Ef!11S%TSF2K$3K. % 5$22 $%I.5$85;%;%%$ %$ $A-1 Ef&C1 S%TSF 3$9 % $ 22 $ < A-1 A-) $ $. 6 $K% 2 2 A?& 2$ 5$ 85; < % B$96 AA- Ef 11 S%TSF#$5$$ %$5$25$ $ $2 I52 AA-RAAA% 3$.% 85;<56 )1DEf!)S%TSF$.5$$ 33 $I.55$ %$$ $<$5$K$ $ I3$65:$68 56 % $22 $ <6$2$$ 8 $5$ 525$25$35$%35G5 %3$ 6$$$55 8 % 35.$ K$ %25K2 $!C5$N3$O% $E15$5$ C $. $FE0""511)F 5$2 85$25$$2 55$ 9$ 5$ < A?1 I %2 563$ $ $$ $525L$2%$. 56 E%511!F2 5$<0" 3$.55%I 56% $ $ 5$!C 5$ $ 5 $ I 56%!!

35 $ 22 $ < $ &D $ $ I 5 $$ $ )D 9% 6% $22 $< $ 9%2 5$5$ 53$$.$$3$ % $253 8 % 35 #%G%56 % 2E4," 511!F$56$%353$$.$ 5$.$5 7 % $.; % $< K$88 $5$5$$ $$$%5;5 $$5$2 $$ 3$#25$5$ $<$ % 5 I5 %3$ 3 %$$$5$( $5 $; %$$ $$$$8 % 352 $$ ( $3$ /5 #$ 5 *,: E4%$ 5 111F %$ % $ $<I26. $2 38 %9!C SE$ %%-<F 3>>K%$K5B$96I.5%;%5111S E85;11)S%TSF$5$ % $2 ; $A?1RAC1 $ $ < % $ B$96I 568 R $ %!-1 S EC1S%TSF III.2.2 Les polychlorobiphényles #%K 5$5$2:$6/ 256=$E55$$F 6% 9 F 5$ 22$$ $ 5$.$. %5$ E$ %$ 5$$ %$ 3K$ $ 5$F I 2 $ $ A! $5$ $$%;% $85;$ %$ $A-1 A?1Y$'I'%;%%2 $ %% $2 $2$5$ 22 $ $$ 8M $8. I 2 A?1. 5$ 2%K$%$$ 5%$ $ 565$ 5 2 $ * 8 $ 3$. $ 25 $ %% $ 5$ 2:$ 6$ 5$ 2:$ 56/$. $ 9 $ $$2 335%88 $5$2:$6/ 256=$ 6% 9 5$295%$$5% $ %% 25$$ %5 5$%$$25 5% 2 5%56 %$$ $ %2 $ $ $ 56. % $ $ 1 K$ $ 5$ 22 $ $ 56. % $%35 $6G $35$ $ 3 9 $ $$ 2 $ 5 K % $22 $$5$$ %$$8$5$$$ I!&

36 22K$5$%G%$I56 55% 52 5$.; % $. 2.G2$$ 3 // :% %3;.; 5$ $$5$ $AA12 % % ;6 $$ %$5$$ E$5AA!F$ 5$E $$5AAAF 3K$E$5AA)F % 95$22 $$56. %39 %%.$A!15$ 5%;%% A-1 A?1 2$ % $8.% $ ; 5% $5%5$$$$5$ $A?12 $$$ $ %$ $$ 5$ $$ $A! $5 A)&$3 2$$I % 2. 6% 9 / 2 5 $2 % $2 95 $ $ 2K$A)& 5$ $%$ $ $ 5$.$. %5$ 85K$$55%5 2 5$ $$ 39$$ $ 3$ 5;%$ % $$9% $22 $I2 $ $A?)RAC1.$5 $$ $$I2AA1$ $ AA& $$2 $ $2$$ $$5$)K$ $2 $$$ * 8 $ 2 $ $ %56$"$: $5652 $;2$. $$2$ $35$ $22 $$5$$ %$ $E0511?F2%2 A?1$I5%;%%2 $ %% $2 5;K%2$ $AC16$2$3;259 /$$E511?F %$ $5$ $5$85;$ 78$C&CIAAA.565:$6 $ %$22 $ %%I2A!1%8 %A&1A-12$ 3$ $-1E85;W?X!S%TSF2$5$22 $ % K$ 2% I. 5$.; A!1.$ 5%5 $ $AC1 /525$$ $2 5. $$550$2 $I22K$5$ %G%$$ 622 $ $ 56. %$ 22 ;%.% $ $A! %%96I2$ $ A-1 2 $ A?1 A?) 2$ 5$ $ % 8 %B$96AC)$$35$$5$$ %$$8!)

37 #$$ $5$65$: $$2$E7%511&3F 3$2 85$ ; $'$$$ %%$5 5.$ $5$<$*$2 5955$ 35%55 $ 5 %2 555$ $%I2$ $A)1 3$. 25%$5$ $A-1%$5%;%% $%$ AC1 AA?"5 5 5% $5$$ $AC15$.;$55.%96I2AA? $$$ $2:$56/$/885$%359565$ $ 25$ 5 %2$96/ 256=$ 96% 9 #$55 5$$, 5$ 5%$ $5$*$52$%$ AC1AA12$5$ $%$8#$55 $ $5$: $5K$835 ;$ % 2%2$K$3 $ 5 8 $5$.5$ %;%5$$ %$ $$5$$ %$$8 $% :IAA& /5!: #$$ 2 $5$ $5% $2 = " E7 5 AA!F 3$. 5 35% 22 $.$ A!1 2A-1AC1 $$$5$$ %$$8 2 2 $$ $K$835$ %2$$1)S85 %5 2 % 9%$ %$ ; 2L$% $2 9$$ $ 3 225$8 $%$ $$5$= "5$$$22 $$22 $ 2.6$$ $95$ 2L$% $2 9$E$$55%;$ $JF 5 $$ 2L$% $2 9$5 5$ $2.$$3$$5$$ $I 2 ;% $5$#$5$5$"= 5$ $%;%5$ %$ $$5$ $$ %$$ $2.%11C11S #$5= E/$5ACAF 3$ $.$;/$'$52 A!)RAC15$22$$ $5$$ %$5$$I2$ $A&15$22 $%8 % A)1 A-) B$96I 85;%;%5 &1 S%TS.$ A-- 2$ % B$96I$.5$ %2$$11S%TSAC1 #$ 25$ E511F 5$ $$ %$$ 55"%AAC$2 85$2 $I22K$5$%G%$$.5622 $.$A!12$% K$%9 $22 $I2 $ $A&1B$962%$ A?.$85;$% I1AS%TS!-

38 2 852 $ 25%$5$ $AC12$ HB$96$ % $8EAACF $%G%$$$ 3$. $$$ $$ %$%$5 $ E#.$511?F# 7 E5 0.$5FE $$11CF /1111E 511&F 88.$%2 $- $5$% $5$5$2 = /"< $ $ $ %$ 5:$ $#/#%K 5$56$%35$ $$ $2%9 5$ $A-1AC1 $$$22 $$5$$ %$$8* 8 $$$$ 2 $$25 $#$55= 52 85$K$3 5 ;.;2 ;/$'$.2A-1A?1 $$ $8.K$5$ $A?1$I56 65$ $ $ 552 3$.5 5$5%2$52 %$.$ AC)5$5$= "< $ $2 $5 K % $22 $$5$$ %$$8$2 85$55$5 %25; 5 % ^% $ 2 $ %2 $ $ 5 2 :. $ 22 $ %2 $ 2. $$ %2 55 $#$5$$ %$$85$ $E$ %% A K$F$ %2$$!--!AS$ $%;%5$$ %$ $$5$5$"= 9$$$5$ $5$25$3$ $ 9$.56 E7 5AA!F#$55= 585; $5$$ %$$8$AS%TS$ &8 $% $9585;%;%% $2 2A?1E?AS%TSF #$ 5 2 $ 25$$ 3$$$ ;/$'$. $ 3$$$.$$ 2 $ $ 2 $ $ 5$ 88 $ E0" "5 11)F $ 95$22 $$5$ $. $ 5%$2 $;.5$ $% $I2$ 2L$% $2 9$%$ $$$ 3K$ ;.;%$ $ $ 5$ 5$ 5$ $ $5$ 55$ 56%2 $ 22 $ 25$885$ 5$;$$55%2 $ $. $#25$0" 3$ $.; % $;56 2 $ $ 5$$5$3$$$.$$$ $. $6 $$ %$!C5$ 8 $;/$'$% I5%G% 3$.!?

39 /5 < Z E+ 511CF 56$ 9$22 $A1CI11&.565:$ $$ %$%$75 35%5$ $ %I2A)1A-1AA)8 $.;$ %$ $2$ 5$ $%I2AA)5 :5%55 $ 5 %2 55 3$.2%2A--. E$ %% F!)&S2$;K%225$%2 AA&.-!S E4%$5111F 3$.I22K$5%G%$ 9$ $ % 5*,: $22$$$5$$ %$I2$ $A&1%$ 6$. 35%I2A)1956 3$.8 % $22 $ 2 52 %% 3$ $A)16$$ 6%B$96 3$ $A?1.A)15$ %2 $2 " $2 A? 3$. % $22 $2K$2 $2 3$ $ AC1. 85;%;%5?)? S%TS E) SF/$ 5$85; $ 5 *,: %B$96I.5 %2$)S%TS $5$$ %$$8E!1R&&SF III.2.3 Les polychlorobiphényles éthers $96IB 5.%26 $ 88 $$5 % $ 9 #/$56. %* 8 $5$959$ $2 $5$B$6 I95$#/2 G5$>>K%$K5/88$ %2 $ $ 2 $$KI22K$5$%G%$2 2 $3 %5 2$$95$ 5$959$2 85$ 5$ $IB % 95$22 $#/$5$88 $ %2%$56. %$ $% 2$5$ $A?1 // // 2E$511!F 5:$ 5$#/$$ $$ %$.K E#%%8B F ; :$ $ E" + F 55% E + $F $3 #/%$ $$5$$ %$$%355 I52 $55 $ 88 $ 8 %5 $ % 5$ %%; #/ #; 8 %5 $ 88 $ 8 $ $ 5$ $ ;$$ 5 "; E#/&? AA 11F $ 8 K$5 3$ $A?15 $95#";E#/1AF22H25LI58 $ $ A?1 /.K 5 #/1A 22H.$ A?) 5$ $!C

40 % $ K$ 2%#K$ A?C 5. 5 %2 $ %B 5$ $%$ $$ 6 $2 $I55$#/&?AA * 8 $$56$%35$$$ 3$.% $22 $#/1A$ 5$$ %$$8/55%;:$$5 $$$% K$5$ $AA'ACA$2 $B$96;$ %$$8EAA?RAA)F5 $96.K 5$ $ #/1A % B$96 AAC%$ % % $5K $ % IAAA /59$56/$E.511)F 3$. 5%% $$ #/ $ 5$ $ %$ $8/ $8 5 2 % #/ 1A9 % 5 % 5#";5 $9$5$$25$ 2 8 $ 5 $3 #/ $%35 25L $2 % 5 "; * 8 $222 % 592'#/5$$ %$$ $ #/')!92 G5 I58 % ;'#/2 3 % #/' 1A /5!: #$5$ $2 $5$5$2 "< = /E 5 11&F % 9 % ; 5$ 22 $ #/ % $8.%$5$$ %$$8#2$5$ $A?15$22 $#/ %$ $$5$$5$$ $% % $ 5 I56% 52 ##/I2$ $A?1/885#/ 1AE %2 $ %B % 5 %%5##/F$5 %2 $ %B %2AA-D$5$1#/5:$ $EC&?--C)AA11)!)&C! 1AF$22 $#/$% ;% $5$( $3$5$ 5$"= 5$25$ % $.$2.%$ $ #/1A -! S '& S $ 5$ $ %$ $8 E11F#$ 5 5 "52 $$85;#/1A %2$1-&1&S%TS$5$ $ %$$89 $2 I22 5#/ %2$!A111,#$55= 5$, 5#/$5$$ %$$ $% I $ $ 5$ 5$" / E <$ 11)F% 5$%G%$ $2 5$2 85$#/$ $#/2 $ 35% $5$)I1$$.35% $$2 $ %2 $ $$5% $ $85%%$3 % $ $$K$ $* 8 $E <$ 11)F%$ $ $ #/1A $ %2 $ $ 5$!A

41 $ %$$85"!)S9 $2 I85;&A S%TS$,#/1A$5$$ %$5"$$% I1 $ $2 85$#/%$ $$ $ %$%$ 7 %.5$%G%$ $5$#2$522 $5$$ %$.$A?C 5$ $ #/ 6 $$ 6% 5 #/1A 5% 5 #/ %B E $$ 11CF 3$. 5%9 5$ $ #/ $ 8 %5 $I52 ;% 5$ III.2.4 Les éléments traces métalliques #%3;.; 88 $$5 % $ 925 %3$ 5$.;$ " (%$5$ $A?19 %$.5 % 3I 55E311F.3$5 5 7 _56$IB$9$ 5. $55 H. 352$ $$ 555$52 56< %%I % 8 $ %5 5. 5%. %2 $25 56$ 5 % 56. % 2 5$. $ %$ B 65 % $ 932$25$111$$K$3 2 % $ $$ $2 35$$5 % $ 9 // 2 5$.$ 55$%. % $ %$$ $ % 559$ 3>>K%.5;K%. 5 $552 % $ $A?1RAC12$% $22 $.5%$ 25 5% $2 5%5$ %$$ $% 559$$56. % )!! 25 %3$$25$$ %$6 29.$ $$56. %// 2 %36$%$$$$6.$ 55$ E $ 3$ 5 $ %$ 5$$ $ %$%$F 2%68 $2 $5 $2.$.2K 5 9E3 11F ' 52 %11I11# ' 56% %.5.$111I11# ' $$ I56$$25 %3 $ $A?1 252%K. 5 $55I58>0K%$K55 % 56. %253 H 5 %9 2 2%2 &1

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Le chien comme objet esthétique

Le chien comme objet esthétique Le chien comme objet esthétique Eva Galtier To cite this version: Eva Galtier. Le chien comme objet esthétique. Art and art history. 2013. HAL Id: dumas-00865029 http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00865029

Plus en détail

!"#$%& '()$( ( *&"'+, -$.). /(0%(&% 1(-(2(3% 45&-5$*-565

!#$%& '()$( ( *&'+, -$.). /(0%(&% 1(-(2(3% 45&-5$*-565 !"#$%& '()$( ( *&"'+, -$.). /(0%(&% 1(-(2(3% 45&-5$*-565!"#$"%&$'( ). *. +,-%.# /'0%' ' &#,/12 $%303 )'4.'#. *'$'5'6.!"#$"%&$"7" / 8,1#., [9-:;'&#. ' 9-'. =?.%.&@:A. // B"&&'(&$'( =-4'A: C&5"-'3

Plus en détail

1 3Enseigner les sciences l cole maternelle : les cinq sens

1 3Enseigner les sciences l cole maternelle : les cinq sens 1 3Enseigner les sciences l cole maternelle : les cinq sens Lindsey Contardo To cite this version: Lindsey Contardo. Enseigner les sciences l cole maternelle : les cinq sens. 0 7ducation.

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS COURS 1) Exemple : force exercée par un aimant. p 2 2) Définitions et notations. p 3 3) Egalité de deux vecteurs... p 5 4) Multiplication d un vecteur par un nombre réel... p 6 5)

Plus en détail

vs Christia 1 n Poisson

vs Christia 1 n Poisson vs Christian 1 Poisson Cet ouvrage contient une sélection d'études d'echecs composées par ordinateur, plus précisément par l'analyse de tables de finales, en l'occurrence ici la table, à l'aide de WinChloe

Plus en détail

VECTEURS EXERCICES CORRIGES

VECTEURS EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. VECTEURS EXERCICES CORRIGES On considère un hexagone régulier ABCDEF de centre O, et I et J les milieux respectifs des segments [AB] et [ED]. En utilisant les lettres de la figure citer :

Plus en détail

Références : des informations techniques pour agir. Violences à l école. Prévenir, agir contre

Références : des informations techniques pour agir. Violences à l école. Prévenir, agir contre Références : des informations techniques pour agir Violences à l école Prévenir, agir contre Juin 2008 $ % $ '( ) ) % *'++, - #. / +0 1 *23 4. )( % ) * -!""5. % ( + + 6 ( % 7 % 7 ) + *8 #-. ) + *8!""5.

Plus en détail

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R.

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R. EXEMPLE DE DOSSIER Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 23 C.I.R. STRATEGIE & ACCOMPAGNEMENT FINANCIER 7 Rue DENFERT-ROCHEREAU 38 GRENOBLE France Tél fax : ( 33 ) 4 76 43 47 11 SIRET

Plus en détail

3 ème BREVET : théorème de Thalès

3 ème BREVET : théorème de Thalès Exercice 1 1 Tracer en triangle ABC rectangle en A tel que : AB = 5 cm et AC = 3 cm. Placer le point D sur [AB] tel que BD = 4 cm. Tracer la perpendiculaire à (AB) passant par D, elle coupe [BC] en E.

Plus en détail

Mélanie Fréhaut. Construction du concept de cardinalité à l école maternelle.

Mélanie Fréhaut. Construction du concept de cardinalité à l école maternelle. Construction du concept de cardinalité à l école maternelle Mélanie Fréhaut To cite this version: Mélanie Fréhaut. Construction du concept de cardinalité à l école maternelle. Éducation.

Plus en détail

Chapitre 14 Propriétés de Thalès

Chapitre 14 Propriétés de Thalès Chapitre 14 Propriétés de Thalès Pour les exercices 1 et 2, écrire les égalités données par le théorème de Thalès sans rédiger la justification. 1 a. Les droites (NP) et (QM) sont parallèles. b. Les droites

Plus en détail

le tourisme de luxe en France 2 " # $

le tourisme de luxe en France 2  # $ le tourisme de luxe en France 2! # $ le tourisme de luxe en France 3 %&'(%)%*+,+*-.,/)%0+,&+1)%2*%3%-4'-%3.5/2/-/42416%*-/7%%'(*,/-89,%):'+&/-+-/5))%,7%2-0,/2*/0+&%;%2-3%,.5.,%2*%04',3.-%,;/2%,&%*+,+*9-8,%&'('%'(3'20,43'/-4'3'2%;+,:'%

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17 Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17 RECOMMANDATION EN VUE DE CODER LES RUBRIQUES PUBLIÉES DANS LES BULLETINS OFFICIELS INTRODUCTION 1. La présente recommandation est destinée à renforcer le contenu

Plus en détail

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7 EC 4A : ELEMENTS DE MATHEMATIQUES THEOREMES DE PYTHAGORE ET DE THALES EXERCICES CORRECTION EXERCICE N 1 : Figure 1 : ABC est rectangle en A, donc, BC² = AB² + AC² BC² = 5² + 7² BC² = 25 + 49 AB = 5, AC

Plus en détail

!" #!# $%!""#$%&!'(%$)

! #!# $%!#$%&!'(%$) !" #!# $%!""#$%&!'(%$) & *& +",++-.-/0' "!(12$ ' '# # ' ("""!)*+,!- *&+.",0' 3*"(4$./ ' *&5,++-.-0'/3*"(4$ # #.') $ ' 0+1* 2 "!)*+)1+ *&+",++-.- 0'3*"(4$ ' '# # ' (3,4!53""!)*+,! +&!!- *& +",++-.-/0'3*"(4$

Plus en détail

Quels apprentissages les jeux vidéo apportent-ils aux jeunes enfants en sciences expérimentales et technologiques?

Quels apprentissages les jeux vidéo apportent-ils aux jeunes enfants en sciences expérimentales et technologiques? Quels apprentissages les jeux vidéo apportent-ils aux jeunes enfants en sciences expérimentales et technologiques? Catherine Seang To cite this version: Catherine Seang. Quels apprentissages les jeux vidéo

Plus en détail

Le Moniteur QUOTIDIEN RÉPUBLICAIN LA SITUATIO N. tchécoslovaque

Le Moniteur QUOTIDIEN RÉPUBLICAIN LA SITUATIO N. tchécoslovaque 83 45 q f B gx x J f Fê J v 4 00 9 36 v 26 4 47 Q ÉB 4 0 > 25 93 v FF z BX J 2 0 v -y - y 0 0 5 - -F 57 B 5 7-68-0 ' / '

Plus en détail

La vision russe du 11 septembre

La vision russe du 11 septembre La vision russe du 11 septembre Clément Césari To cite this version: Clément Césari. La vision russe du 11 septembre. Science politique. 2013. HAL Id: dumas-00817673 https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00817673

Plus en détail

Approches thérapeutiques pour le traitement de la myopathie myotubulaire

Approches thérapeutiques pour le traitement de la myopathie myotubulaire Approches thérapeutiques pour le traitement de la myopathie myotubulaire Thibaud Jamet To cite this version: Thibaud Jamet. Approches thérapeutiques pour le traitement de la myopathie myotubulaire. Sciences

Plus en détail

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN REPUBIQUE DU BENIN COMMISSION NATIONAE POUR E DEVEOPPEMENT ET A UTTE CONTRE A PAUVRETE (CNDP) SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE A PAUVRETE AU BENIN 2003 2005 Décembre 2002 TABE

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

Le don/contribution, une nouvelle culture des réseaux numériques dans le e-recrutement

Le don/contribution, une nouvelle culture des réseaux numériques dans le e-recrutement Le don/contribution, une nouvelle culture des réseaux numériques dans le e-recrutement Wassim Mimeche, Bernard Fallery, Florence Rodhain To cite this version: Wassim Mimeche, Bernard Fallery, Florence

Plus en détail

Odile Belkeddar. To cite this version: HAL Id: halshs https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs

Odile Belkeddar. To cite this version: HAL Id: halshs https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs EXILÉS EN LEUR PROPRE PAYS, les enfants cachés pendant la 2ème guerre mondiale à travers les témoignages d Isaac Millman, et de Régine Soszewicz, auteurs de livres pour enfants. Odile Belkeddar To cite

Plus en détail

La oclusiva retrofleja sonora del vasco antiguo: nuevas etimologías

La oclusiva retrofleja sonora del vasco antiguo: nuevas etimologías La oclusiva retrofleja sonora del vasco antiguo: nuevas etimologías Vidal Joan Carles To cite this version: Vidal Joan Carles. La oclusiva retrofleja sonora del vasco antiguo: nuevas etimologías. On propose

Plus en détail

Corrigé des exercices sur les vecteurs. Septembre 2010

Corrigé des exercices sur les vecteurs. Septembre 2010 Septembre 2010 Exercice 1 Soient un triangle ABC et les points I et J tels que AI = 1 AB et AJ = 3 AC 3 1 Exprimer le vecteur BJ en fonction des vecteurs BA et AC. 2 Exprimer le vecteur IC en fonction

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE :!"#!$%&'( 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01 2. MARCHE DE DEMBA DANS LE TERRITOIRE DE DEMBA (Lot 02 PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO %'

Plus en détail

! " # + # + E + A + A +++ , - ( ( 5 # % #! . ( (

!  # + # + E + A + A +++ , - ( ( 5 # % #! . ( ( $ $ ( + ( ( % & ' ( E %& ' ' ( ' ) ' E +, ' ' ' ' -( D. / 0 ) 1' ' ' $& 2 -( ' 3 ' ' ' ' '( ' + ' ' 4 ' ' HB ( & ) ' ' ( %& 5 '6 ' BB BG + ' -( BG ( ' ( ) ' ' '6 GH $& % ' ' 1 '6 8' ' ' EE + 9 ' 3 0 '

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

Nomenclature METIERS - EMPLOIS

Nomenclature METIERS - EMPLOIS Nomenclature METIERS - EMPLOIS HISTORIQUE DU DOCUMENT Nature Auteur Date Vérificateur Date Approbateur Date Edition initiale M. LIEUVIN 16/11/05 M. SPIRO 1. OBJET Cette nomenclature, utilisant trois caractères,

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercices sur les vecteurs Exercice 1 : Associativité de la somme de trois vecteurs. On donne trois vecteurs u, v et w. Sur les deux figures suivantes tracer la somme u + v + w de deux manières : u + v

Plus en détail

1) Trace un carré ABCD de 3 cm de côté. 2) Place E et F respectivement les milieux de [CD] et [AD]. 3) Trace les segments [EF], [BF] et [BE].

1) Trace un carré ABCD de 3 cm de côté. 2) Place E et F respectivement les milieux de [CD] et [AD]. 3) Trace les segments [EF], [BF] et [BE]. Corrigé des programmes de construction de la séance 2 du jeudi 15/09/11 1) Trace un carré ABCD de 3 cm de côté. 2) Trace la diagonale [BD]. 3) Place E et F respectivement les milieux de [AD] et [AB]. 4)

Plus en détail

x(a + b) = 2 Pythagore et Thalès

x(a + b) = 2 Pythagore et Thalès Pythagore et Thalès Exercice 1 : On a découpé 4 exemplaires de la figure 0 pour les assembler et obtenir la figure 1. La mesure de l aire de la figure 1 est celle d un carré dont le côté a pour mesure

Plus en détail

" #!$! %" & ' % () %* +) & & (+ &'''(!!!) $ % ), & +(!) ## +) /+ *!) $+, -. )0 ' & &*%!1 0 22 % 3 2# ( / &/ 0.1 22&34 0.5

 #!$! % & ' % () %* +) & & (+ &'''(!!!) $ % ), & +(!) ## +) /+ *!) $+, -. )0 ' & &*%!1 0 22 % 3 2# ( / &/ 0.1 22&34 0.5 !"!#$ % " #!$! %" ' % () %* +) (+ '''(!!!) $ % ), +(!) ## %-.( (-.* +) /+ *!) $+, -. )0 ' *%!1 0 22 % 3 2# ( / / 0.1 2234 0.5 3// 0.- 2/) / 06 7/ 0! $ 4 **% 5 5 ) 6 ) 3 0 76 8 9 - - : : 7 -" ;', 5, < =

Plus en détail

Equite_echelles_regression_simple_20131128_DEMO.xls DESCRIPTION DE L ENTREPRISE ET DU MANDAT DU CONSULTANT

Equite_echelles_regression_simple_20131128_DEMO.xls DESCRIPTION DE L ENTREPRISE ET DU MANDAT DU CONSULTANT Equite_echelles_regression_simple DEMO.xls DESCRIPTION DE L ENTREPRISE ET DU MANDAT DU CONSULTANT La majorité des employés effectuent des travaux de nature manuelle, sauf deux personnes. La direction quotidienne

Plus en détail

3 ème BREVET THEOREME DE THALES

3 ème BREVET THEOREME DE THALES Exercice 1 1 Construire un triangle ABC tel que AB = 6 cm AC = 7,2 cm et BC = 10 cm Placer les points R, T et E tels que : R [AB] et AR = 4,5 cm T [AC] et (RT) // (BC) E [AB) et E [AB] et BE = 2 cm 1 2

Plus en détail

Aurore Blanchard. To cite this version: HAL Id: dumas

Aurore Blanchard. To cite this version: HAL Id: dumas Les étapes clés de l élaboration d une course hors stade par une collectivité territoriale : vers la pérennisation de l organisation. L exemple de la création du semi-marathon des jalles par la ville de

Plus en détail

% $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$&

% $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$& !""# $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$! $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$#

Plus en détail

CHAPITRE I THEOREME DE THALES

CHAPITRE I THEOREME DE THALES CHAPITRE I THEOREME DE THALES 1) Résolvez les équations suivantes : a) 3 4 x 7 b) 1 5 4 2 x c) 5 11 x 13 d) 7 2x 8 3 e) x 2 12 x 3 f) g) h) i) j) 7x 1 4 9x + 8 5 5x 2 3 4x 7 2x 1 3 5x + 2 4 1 4 x x 4 x+

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Vers un capitalisme casino?

Vers un capitalisme casino? Dossier du service d études 5 Chaussée de Haecht 579 1031 Bruxelles Dossier du service d études Vers un capitalisme casino? Introduction à un nouveau défi syndical ! " %&' (&&)!" % & '()* +,. '/& 0 1 233

Plus en détail

Décrire la méthode utilisée pour trouver le nombre de rosiers nécessaires.

Décrire la méthode utilisée pour trouver le nombre de rosiers nécessaires. 3 ème A IE3 théorème de Thalès 2015-2016 S1 Utiliser la figure suivante pour démontrer que les droites (TU) et (RS) sont parallèles. Calculer ensuite RS. UT = 3,5 cm OT = 3 cm OU = 2,7 cm OR = 7,2 cm OS

Plus en détail

THEOREMES DES MILIEUX DROITES PARALLELES Exercices 1/7

THEOREMES DES MILIEUX DROITES PARALLELES Exercices 1/7 DROITES PARALLELES Exercices 1/7 01 Citer les deux théorèmes des milieux. 02 Soit un triangle ABC. Soit I le milieu de [ AB ] et J le milieu de [ ] est parallèle à la droite (BC). BC. Démontrer que la

Plus en détail

Claude Cebula. To cite this version: HAL Id: tel https://tel.archives-ouvertes.fr/tel

Claude Cebula. To cite this version: HAL Id: tel https://tel.archives-ouvertes.fr/tel L Eglise et la Guerre : Réflexion sur le rapport entre le droit du conflit armé, la religion et la patrie glorifiée : Etude sur la guerre par l exemple ou la fatalité nécessaire Claude Cebula To cite this

Plus en détail

La microfinance entre utilité sociale et performances financières : Le rôle des normes dans la gouvernance d un secteur mondialisé

La microfinance entre utilité sociale et performances financières : Le rôle des normes dans la gouvernance d un secteur mondialisé La microfinance entre utilité sociale et performances financières : Le rôle des normes dans la gouvernance d un secteur mondialisé Florent Bédécarrats To cite this version: Florent Bédécarrats. La microfinance

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Géométrie analytique plane

Géométrie analytique plane Exercice 1 EXERCICES SUR LE CHAPITRE 8 Géométrie analytique plane Soit ( O, i ) un repère d une droite d (1) Placer sur cette droite les points I ( 1), A ( 3) et B( 2) (2) Déterminer l abscisse du point

Plus en détail

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure.

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. SESSION 2006 Chapitre : VECTEURS 1 ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. D. Le FUR 1/ 21 2 ABCD est un parallélogramme de centre

Plus en détail

!+ &&'()$*$%+,%-.../ 0+ &&'()$*$%+($$%...0 $+,%$$'4&$1$%&1$%+...! #+ +$*$% +2%+7%&$,4$)...! 2+ +$&2%+7%&$,4$)...!/ &,+-%$7...!5

!+ &&'()$*$%+,%-.../ 0+ &&'()$*$%+($$%...0 $+,%$$'4&$1$%&1$%+...! #+ +$*$% +2%+7%&$,4$)...! 2+ +$&2%+7%&$,4$)...!/ &,+-%$7...!5 !"## $%!+ &&'()$*$%+,%-.../ 0+ &&'()$*$%+($$%...0 1+ &&$%,$1'&)$1$%+2%+%+$$3,4 $%$ +...5 "+ 6%$&2%&&%,42%()$*$%+... $+,%$$'4&$1$%&1$%+...! #+ +$*$% +2%+7%&$,4$)...! 2+ +$&2%+7%&$,4$)...!/ &+,2$1+$%%%$+,,+&1$%+

Plus en détail

Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11. Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette PARIS

Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11. Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette PARIS Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11 Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette 75019 PARIS Bilan actif du 1/01/11 au 31/12/11 le 27/02/12 à 14:50 P o s t e C d B r u t C d A m o r t. Net N P r

Plus en détail

LES PARTICULES EN SUSPENSION SUR LE SITE DE LA MEDE

LES PARTICULES EN SUSPENSION SUR LE SITE DE LA MEDE FÉVRIER 2004 LES PARTICULES EN SUSPENSION SUR LE SITE DE LA MEDE 1 Table des matières MESURE DES PARTICULES PM10 SUR LE SITE DE LA MEDE 3 Les objectifs de l étude 3 Les moyens 3 Dispositif de prélèvement

Plus en détail

EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE 3E" B49 EF#$%&'(#EEEE

EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE 3E B49 EF#$%&'(#EEEE 12345678539AA2BC85D E5F7328F7 42 FF9A 1234564789A9BCDEF 3 4 C5 8 E 58 E65BB9E8BE 93C 4BEEB5A 39EE69E 54BC 2 E 4BE69E 58 E 93A9CC39E69E64 C4B 893EE6 8BE 4A 9E 58 E6 4 EEC9 E58EC9 EC 9E6 8C5 8 E58E6 8C5

Plus en détail

Si le travail n est pas terminé, laisse tout de même une trace de recherche. Elle sera prise en compte dans la notation.

Si le travail n est pas terminé, laisse tout de même une trace de recherche. Elle sera prise en compte dans la notation. 3 ème E IE3 théorème de Thalès 2015-2016 S1 Les droites (TP) et (YG) sont sécantes en I. IP = 5 cm ; IG = 7 cm ; IY = 1,4 cm ; YT = 0,8 cm ; TI = 1 cm. 1) Les droites (PG) et (YT) sont-elles parallèles?

Plus en détail

Claire Houlé. To cite this version: HAL Id: dumas-00845751 http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00845751

Claire Houlé. To cite this version: HAL Id: dumas-00845751 http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00845751 Suivi de la grossesse : critères de choix du professionnel par les patientes et place faite au médecin généraliste : enquête auprès de patientes de la région dieppoise Claire Houlé To cite this version:

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

RÉSULTATS D ANALYSE DES POISSONS CAPTURÉS EN 2013

RÉSULTATS D ANALYSE DES POISSONS CAPTURÉS EN 2013 RIVIÈRE CHAUDIÈRE RÉSULTATS D ANALYSE DES POISSONS CAPTURÉS EN 2013 ÉCHANTILLONNAGE À la suite de l accident ferroviaire de Lac-Mégantic, quatre campagnes d échantillonnage ont été effectuées en 2013 afin

Plus en détail

Voici deux exemples. Le carré doit être construit avec précision et vous devez assurer que c'est bien un carré répondant aux contraintes.

Voici deux exemples. Le carré doit être construit avec précision et vous devez assurer que c'est bien un carré répondant aux contraintes. Objectif : Apprendre à chercher à mettre des " stratégies " en place, à travailler les conditions nécessaires et suffisantes. Remarque : les connaissances du collège peuvent suffire Énoncé : Soit un triangle

Plus en détail

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Jean-Pierre Dedieu To cite this version: Jean-Pierre Dedieu. Les intermédiaires privés dans les finances royales

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR D ACCESSIBILITE DU RESEAU DE TRANSPORT REGIONAL

SCHEMA DIRECTEUR D ACCESSIBILITE DU RESEAU DE TRANSPORT REGIONAL SCHEMA DIRECTEUR D ACCESSIBILITE DU RESEAU DE TRANSPORT REGIONAL www.midipyrenees.fr UNION EUROPÉENNE n Édito Agir en faveur des transports collectifs, c est assurer l accessibilité des réseaux à l ensemble

Plus en détail

NOR: EQUS0500620A. Version consolidée au 29 juin 2014

NOR: EQUS0500620A. Version consolidée au 29 juin 2014 L 29 j 2014 ARRETE Aê 21 b 2005 fx ff b b à NOR: EQUS0500620A V 29 j 2014 L, q,, V 2000/56/CE C 14 b 2000, f C C 91/439/CEE 29 j 1991, ; V ; V ê 27 b 1962 fx q h g B, g h, ê à ; V ê 8 f 1999 f x b, ; V

Plus en détail

Laurence Gardes. To cite this version: HAL Id: tel-00806215 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00806215

Laurence Gardes. To cite this version: HAL Id: tel-00806215 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00806215 Méthodologie d analyse des dysfonctionnements des systèmes pour une meilleure maitrise des risques industriels dans les PME : application au secteur du traitement de surface Laurence Gardes To cite this

Plus en détail

Concentrations et flux en micropolluants dans les eaux usées et les boues de stations d épuration

Concentrations et flux en micropolluants dans les eaux usées et les boues de stations d épuration Concentrations et flux en micropolluants dans les eaux usées et les boues de stations d épuration Apports méthodologiques sur l des substances ciblées M. Coquery, J.-M. Choubert, C. Miège, M. Esperanza,

Plus en détail

In Distances & Savoirs, 1(3), 2003, pp. 337-360 %2$:; 3<< 0;4 30706

In Distances & Savoirs, 1(3), 2003, pp. 337-360 %2$:; 3<< 0;4 30706 In Distances & Savoirs, 1(3), 2003, pp. 337-360!"#$ %&"'()*!,-. / $%0!1$ %&2'()*! 1 330,4 356706 88803567069 93 %2$:; 3

Plus en détail

Exercices de géométrie analytique

Exercices de géométrie analytique Exercice 1 Exercices de géométrie analytique (1) Déterminer les coordonnées des vecteurs représentés dans la base ( i, j ) () Déterminer les coordonnées des vecteurs représentés dans la base ( j, i ) ()

Plus en détail

de la contamination chimique du milieu marin et lagunaire

de la contamination chimique du milieu marin et lagunaire Les réseaux de la contamination chimique du milieu marin et lagunaire RNO et RINBIO T. Laugier Ifremer Sète POURQUOI? Convention OSPAR Directive Cadre Eau Autres Directives AEE CT - Eau Autres accords

Plus en détail

1) Construire un parallélogramme et le point, symétrique du point par rapport au point. 2) Démontrer que est un parallélogramme.

1) Construire un parallélogramme et le point, symétrique du point par rapport au point. 2) Démontrer que est un parallélogramme. Seconde Exercices sur les vecteurs Page 1 Définition, égalité de vecteurs ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Exercice 1 : A vue d œil,

Plus en détail

3 e Révisions Pythagore

3 e Révisions Pythagore 3 e Révisions Pythagore Pour prendre un bon départ. Compléter le tableau suivant en utilisant la figure Triangle Rectangle en Théorème de Pythagore ACI C AI² = AC² + CI² DEI CHI HIM JLM JLK JKM HJK GFH

Plus en détail

Techniques d Apprentissage par Renforcement pour le Routage Adaptatif dans les Réseaux de Télécommunication à Trafic Irrégulier

Techniques d Apprentissage par Renforcement pour le Routage Adaptatif dans les Réseaux de Télécommunication à Trafic Irrégulier THESE Présentée à L UNIVERSITE PARIS XII VAL DE MARNE U.F.R des Sciences et Technologies Par : Said HOCEINI Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE PARIS VAL DE MARNE Spécialité : Informatique

Plus en détail

Exercices Géométrie plane

Exercices Géométrie plane I Notions élémentaires et compléments sur les vecteurs Savoir-faire 1 : Démontrer avec des vecteurs Exercice 1 ABCD et BDFE sont deux parallélogrammes. Le point K est défini par BK = CB. 1. Justifier les

Plus en détail

JOURNÉES EAU ET ENVIRONNEMENT

JOURNÉES EAU ET ENVIRONNEMENT Étude de la pollution des sols aéroportuaires et de ses impacts environnementaux et sanitaires Céline HEBRARD - LRPC Lille Page 2/X Contexte Première démarche d appréciation de la qualité des sols aéroportuaires

Plus en détail

On ne demande pas de la reproduire.. CO = 3 cm. CA = 5 cm. CB = 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant.

On ne demande pas de la reproduire.. CO = 3 cm. CA = 5 cm. CB = 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant. THALES DIRECT Exercice 1 : (Nancy_sept 97) On donne la figure ci-contre. On ne demande pas de la reproduire.. CO 3 cm. CA cm. CB 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant.

Plus en détail

Produit d un vecteur par un réel, classe de seconde

Produit d un vecteur par un réel, classe de seconde , classe de seconde F.Gaudon http://mathsfg.net.free.fr 8 avril 2012 1 2 Traduction de propriétés géométriques Milieux de segments Alignement et parallélisme 1 2 Traduction de propriétés géométriques Milieux

Plus en détail

Indicateurs de Pression : Sédimentaire (Géo)chimique

Indicateurs de Pression : Sédimentaire (Géo)chimique Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie Atelier marin - Vers un suivi optimal des lagons et récifs - Indicateurs de Pression : Sédimentaire (Géo)chimique 25 au 29 octobre 2010 26/10/10 FERNANDEZ

Plus en détail

A BC DE C FA C A BC DE

A BC DE C FA C A BC DE A BC DE C FA C A BC DE F F F F FF F F F F C E A BCDE FE E A EF ABCDEBFC C B BF C E D B B B B B B B B B B B B B B BBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBE B BD CD C B BBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBB

Plus en détail

1. ANALYSE DE LA SITUATION 1.1 Problématique de la microfinance 1.2 Les structures nationales en charge de la mise en œuvre de la lps (dmf, atcpec,

1. ANALYSE DE LA SITUATION 1.1 Problématique de la microfinance 1.2 Les structures nationales en charge de la mise en œuvre de la lps (dmf, atcpec, TABLE DES MATIERES FICHE ANALYTIQUE ET RESUME EXECUTIF SIGLES ET ACRONYMES UTILISES 1. ANALYSE DE LA SITUATION 1.1 Problématique de la microfinance 1.2 Les structures nationales en charge de la mise en

Plus en détail

Théorème de Pythagore Exercice 1 : Le triangle DEF est rectangle en F, DF = 36 mm, DE = 85 mm, calculer EF.

Théorème de Pythagore Exercice 1 : Le triangle DEF est rectangle en F, DF = 36 mm, DE = 85 mm, calculer EF. Théorème de Pythagore Exercice 1 : Le triangle D est rectangle en F, = 36 mm, DE = 85 mm, calculer. Le triangle D est rectangle en F. D'après le théorème de Pythagore : ED 85 36 75-196 599 599 77 mm Exercice

Plus en détail

LE CHOIX D UNE QUALIFICATION PENALE

LE CHOIX D UNE QUALIFICATION PENALE !"""!! ## LE CHOIX D UNE QUALIFICATION PENALE Directeur de mémoire : Monsieur le Doyen DECOCQ !"#$%&' ( # % &&'() *" % *+,(-,(#'+(&,'.#/0&/ #! % #'++')((',(1'// #! % #'2,' +') ( +23( (!', ( 1'//, ( 0,

Plus en détail

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de :

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de : I N T R O D U C T I O N E x c e le s t u n l o g i c i e l m u l t i f o n c t i o n s i n t é g r a n t u np tu ai bs ls ea un r taé u n g e s t i o n n ad i re e b a s e d e d o n n é e saé u n g r a

Plus en détail

Mathématiques Contrôle commun de Seconde Mardi 01 mars 2011 Durée de l épreuve : 2 heures

Mathématiques Contrôle commun de Seconde Mardi 01 mars 2011 Durée de l épreuve : 2 heures Mathématiques Contrôle commun de Seconde Mardi 01 mars 011 Durée de l épreuve : heures L usage de la calculatrice est autorisé. Aucun prêt de matériel n est toléré. La qualité de la rédaction et le soin

Plus en détail

Les toitures végétalisées : puits ou sources de polluants métalliques?

Les toitures végétalisées : puits ou sources de polluants métalliques? La place de l eau dans les Ecoquartiers de Lorraine 29 juin 2012, GEMCEA Les toitures végétalisées : puits ou sources de polluants métalliques? Julie SCHWAGER CETE de l Est LRPC de Nancy V. Ruban, J.L.

Plus en détail

Interaction entre modalités sémiotiques : de l icône à la langue

Interaction entre modalités sémiotiques : de l icône à la langue Interaction entre modalités sémiotiques : de l icône à la langue Pascal Vaillant To cite this version: Pascal Vaillant. Interaction entre modalités sémiotiques : de l icône à la langue. Interface homme-machine

Plus en détail

Iomart (Londres Royaume-Uni) Crédit Photo : Lumaglass

Iomart (Londres Royaume-Uni) Crédit Photo : Lumaglass 26 Iomart (Londres Royaume-Uni) Crédit Photo : Lumaglass ÉCLAIRAGE D APPOINT ÉCLAIRAGE ARCHITECTURAL 27 28 FLEX LED PRO 3528 8 W/m 1 LED/m L. 5000 mm - l. 8 mm - H. 2 mm 8 mm 8 12 675 80 1 Tous les 24

Plus en détail

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès.

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès. Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles Enoncer le théorème de Thalès Les droites ( BA ) et ( ZI ) sont sécantes en R, et les droites ( AI ) et ( BZ

Plus en détail

! " #!! $% & %!' & ( )! * $ ++,- ++.!$ / & / 0 / )1 2

!  #!! $% & %!' & ( )! * $ ++,- ++.!$ / & / 0 / )1 2 !! " #!! $% & %!' & ( )! * $ ++,- ++.!$ / & / 0 / )1 2 "#$ %$& ' ( )*$& $'$* $'$ (& @ @ A @ E + *, ( -. $ %$ ( (/ 0 (* % (0 *$ @ AA ) - 3 $ ( %! %!% % $ "! $ $ ( %! &!! "! $ ( %! $ 4 J AA 5 6 /! 7 3 8

Plus en détail

Géométrie vectorielle et analytique dans l'espace, cours, terminale S

Géométrie vectorielle et analytique dans l'espace, cours, terminale S Géométrie vectorielle et analytique dans l'espace, cours, terminale S F.Gaudon 21 mars 2013 Table des matières 1 Vecteurs de l'espace 2 1.1 Extension de la notion de vecteur à l'espace.........................

Plus en détail

«Vulnérabilité de l'eau souterraine du bassin de la rivière Bécancour et outils géochimiques»

«Vulnérabilité de l'eau souterraine du bassin de la rivière Bécancour et outils géochimiques» Colloque «les eaux Souterraines du Québec» UQAC, Chicoutimi, 14 Octobre 2010. Groupe de Recherche Interuniversité sur les Eaux Souterraines. «Vulnérabilité de l'eau souterraine du bassin de la rivière

Plus en détail

Les illustrations des albums de jeunesse comme premier rapport à la culture de l image

Les illustrations des albums de jeunesse comme premier rapport à la culture de l image Les illustrations des albums de jeunesse comme premier rapport à la culture de l image Axelle Martel To cite this version: Axelle Martel. Les illustrations des albums de jeunesse comme premier rapport

Plus en détail

Analyses physico-chimiques chimiques de particules en suspension dans l air. l Application à l identification de sources.

Analyses physico-chimiques chimiques de particules en suspension dans l air. l Application à l identification de sources. Analyses physico-chimiques chimiques de particules en suspension dans l air. l Application à l identification de sources. Frédéric LEDOUX a, Dominique COURCOT b, Emile PUSKARIC a, Antoine ABOUKAÏS b, Hélène

Plus en détail

Romans allemands pour enfants durant la Première Guerre mondiale ( ): comment les enfants ont été traumatisés par la guerre

Romans allemands pour enfants durant la Première Guerre mondiale ( ): comment les enfants ont été traumatisés par la guerre Romans allemands pour enfants durant la Première Guerre mondiale (1915-1918): comment les enfants ont été traumatisés par la guerre Hans-Eino Ewers To cite this version: Hans-Eino Ewers. Romans allemands

Plus en détail

Mathématiques. Première S. Rédaction : Philippe Bardy Sébastien Cario Isabelle Tenaud. Coordination : Jean-Michel Le Laouénan

Mathématiques. Première S. Rédaction : Philippe Bardy Sébastien Cario Isabelle Tenaud. Coordination : Jean-Michel Le Laouénan Mathématiques Première S Rédaction : Philippe Bardy Sébastien Cario Isabelle Tenaud Coordination : Jean-Michel Le Laouénan Ce cours est la propriété du Cned Les images et textes intégrés à ce cours sont

Plus en détail

Remarque : A chaque translation correspond un vecteur qu on appelle vecteur de la

Remarque : A chaque translation correspond un vecteur qu on appelle vecteur de la Vecters I. Notion de vecters a) Vecters et translations Définition : A et B désignent dex points d plan. La translation qi transforme A en B associe à tot point C d plan l'niqe point D tel qe les segments

Plus en détail

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm A/8000/L, A/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 3 à 5 mm Avec piston magnétique ou non selon ISO 555, ISO 643, VDMA 456 et NFE 49-003- Blocage de sécurité de la tige de

Plus en détail

Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments

Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments .Un préalable indispensable : Caractérisation des sédiments / Connaissance de l impact environnemental Projet CaPMoS : Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments Claire Alary (Mines Douai)

Plus en détail

Livré avec une multiprise multimédia pour connexion de la Box HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE 8344 / 12.10

Livré avec une multiprise multimédia pour connexion de la Box HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE 8344 / 12.10 A Livré avec une multiprise multimédia pour connexion de la Box HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE 8344 / ABCDEEDAFB A DD,. DAACDAAE ABCDEAFBABBBEF A B FF A C E B EABA B EFB ABB E C B BABEA #A$ /EAF0ADBF1 #A$

Plus en détail

!"#$%#&%'() !"#$"%&'&()*'+,,+-'.+,,+/(0#11.*2(+'(34-,.2%5%'& 6+2(*#.5+,,+2(7"#*'%8"+2(9+(,:;--82(+'(9+(,:%**#5;'%#*($;"';<&2 *%$+,-+.

!#$%#&%'() !#$%&'&()*'+,,+-'.+,,+/(0#11.*2(+'(34-,.2%5%'& 6+2(*#.5+,,+2(7#*'%8+2(9+(,:;--82(+'(9+(,:%**#5;'%#*($;';<&2 *%$+,-+. !"#$%#&%'()!"#$"%&'&()*'+,,+-'.+,,+/(0#11.*2(+'(34-,.2%5%'& 6+2(*#.5+,,+2(7"#*'%8"+2(9+(,:;--82(+'(9+(,:%**#5;'%#*($;"';

Plus en détail

!"#$"%&'()' !"#! +!$ % & + ! " + ,-.

!#$%&'()' !#! +!$ % & + !  + ,-. !"#$"%&'()'!*! " +!"#! +!$ % & +,-. ! " # #$%&$!'$()$!*+$* ($ &!! "! "" # $ # %# "! &' "!,-&. */01&&1/12(%(3('& 4 5'!' $! *+,-..+ ""/"01! ",2!",-..+ 6478 % 9 (!0 3"! "1 7 0 " 45! 64 (71 558 ""!"8 5"!!58"

Plus en détail

Géométrie dans l Espace

Géométrie dans l Espace Géométrie dans l Espace Année scolaire 006/007 Table des matières 1 Vecteurs de l Espace 1.1 Extension de la notion de vecteur à l Espace............................. 1. Calcul vectoriel dans l Espace......................................

Plus en détail