Etat de l'art pour l'étude des impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etat de l'art pour l'étude des impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes"

Transcription

1 UNIVERSITE JOSEPH-FOURIER Sociétés - Environnement - Territoires (SET) CNRS UMR IRSAM Avenue du Doyen Poplawski F PAU Tel : Fax : Sous la responsabilité d André Etchélécou et Lucien Espagno Laboratoire de la Montagne Alpine (LAMA) Equipe SIG Espace Serge Martin BP 53 X F GRENOBLE Cedex Tel / Fax : Sous la responsabilité de Pierre Dumolard et Juliette Asta Etat de l'art pour l'étude des impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes Æı Œøß State of the art for the study of transportation Impacts in the vicinity of roads and highways Gaëlle DELETRAZ SET Emmanuel PAUL LAMA Mars 1998 ADEME Contrat ADEME n Date du contrat : 31 octobre 1997 Durée : 18 mois Sous la responsabilité de Christian ELICHEGARAY Rapport intermédiaire non confidentiel

2 2 Impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes Etat de l'art pour l'étude des impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes Résumé Cette étude présente un état de l'art des connaissances requises pour la mesure de l'impact des transports routiers à proximité des routes et autoroutes. Après une présentation des polluants liés aux véhicules, dont certains sont de véritables traceurs de la pollution automobile, les facteurs influençant les émissions, puis la dispersion de ces polluants sont présentés. Les méthodes de mesure de la pollution sont abordées (mesures en laboratoires, in situ, utilisation de végétaux indicateurs de la pollution atmosphérique). L'intérêt de la mesure des paramètres météorologiques est démontré et des méthodes de représentation cartographique de la dispersion sont décrites. Ensuite, une synthèse bibliographique spécifique est présentée, reprenant les travaux effectués dans le domaine de la dispersion des polluants en bord de route et sur l'impact de la pollution sur la végétation et la faune à proximité des axes routiers. Enfin, les objectifs de recherche et les réalisations des deux doctorants sont énoncées. Mots Clés : Etat de l art Pollution Trafic routier Route Autoroute Emissions Dispersion Mesures Bioindication Impacts. Summary This study consists in a state of the art for the study of transportation impacts in the vicinity of roads and highways. The pollutants due to road traffic, some of them being real tracer elements, are assessed as well as the emission and dispersion factors. Pollution measurement methods are tackled (laboratory measurements, on site measurements, bioindicators of atmospheric pollution). The interests of meteorological measurement and dispersion cartography are emphasized. Then a specific bibliographical synthesis is assessed about the dispersion of trafic pollutants around the roads and the impact of these pollutants on the vegetation and fauna. Finally the authors state their research targets and carrying outs. Keys Words : State of the art Pollution Transportation Road Highway Emissions Dispersion Measurements Biomonitoring Impacts.

3 Impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes 3 Table des matières Résumé 2 Summary 2 Table des matières 3 Liste des abréviations 7 Introduction Connaissances de bases(gaëlle Deletraz) Les polluants liés au trafic routier Présentation des principaux polluants Les unités de mesure de la pollution Formation et dispersion des polluants Proposition de classement des polluants automobile COV et hydrocarbures : quelle différence? Polluants persistants Présence à l'état naturel des polluants liés à l automobile Evolution à moyen ou long terme des teneurs Quelques concentrations comme point de repère Normes actuelles concernant les émissions des véhicules neufs Polluants traceurs des rejets automobile Facteurs influençant l'émission de polluants Facteurs liés aux véhicules Le type de véhicule Variations entre les carburants et les diverses technologies Etat / entretien du véhicule Niveau de chargement / aérodynamisme Facteurs liés au conducteur Facteurs liés aux conditions de circulation Facteurs liés à la route Facteurs climatiques Comment mesure-t-on les émissions unitaires des véhicules? Emissions unitaires des véhicules Variations des émissions de voitures particulières sur routes urbaines, rurales et autoroutes COV : pertes par évaporation Emissions des poids lourds Part des transports dans les émissions totales en France Facteurs influençant la dispersion, le transport des polluants Le dépôt des polluants Méthodes et techniques (Gaëlle Deletraz) Les méthodes analytiques (analyse au laboratoire) La chromatographie Spectrométrie de masse Analyse par absorption Analyse par absorption (ou combustion) et volumétrie Analyse par absorption et colorimétrie Absorption et autres procédés Spectroscopie L absorption dans l infrarouge L absorption dans l ultraviolet Détection par chimiluminescence et photométrie Spectrométrie d absorption atomique Spectroscopie laser à diodes semi-conductrices La détection par ionisation de flamme Analyse par variation de conductivité Détection fondée sur la densité d un gaz 43

4 4 Impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes Détection par capture d électron (ECD) Mesures magnétiques Les méthodes dynamiques : des mesures en temps réel Présentation des analyseurs automatiques Caractéristiques de quelques appareils du marché Divers appareils, testés dans le cadre de travaux de recherches Mesure en temps réel des HAP avec le détecteur photoélectrique de HAP Mesure en temps réel des HAP avec le PAS (Photoelectric aerosol sensor) La mesure en temps réel des composés aromatiques par DOAS (Differential Optical Absorption Spectrometry) Derniers progrès Les LIDAR Spectroscopie laser à diodes semi-conductrices Spectroscopie à diodes à émission de lumière (Light emitting diodes) Mesure en continu des gaz avec un appareil électronique simple Les méthodes statiques : des mesures ponctuelles Echantillonnage de l air Protocole d échantillonnage Difficultés liées à l échantillonnage des gaz Echantillonnage direct Ampoules de verres Echantillonnage par absorption Echantillonneurs à absorption passive Principe Polluants détectables Echantillonnage passif du dioxyde de soufre (SO 2 ) Echantillonnage passif du dioxyde d azote (NO 2 ) Echantillonnage passif du NO 2 / SO 2 simultanément [KROCHMAL et KALINA, 1997a, b] Echantillonnage passif d ozone (O 3 ) Où placer les échantillonneurs? Comment placer les tubes? Comment placer les badges? Nécessité de conserver des échantillons témoins Durée de l exposition Effet de la vitesse du vent Effet de la lumière Effet de la température et de l humidité Effet de l altitude Présentation de l échantillonneur passif et de son analyse proposé par KROCHMAL et KALINA [1997] Comparaison entre les échantillonneurs passif de type «tube» et de type «badge» Avantages / Inconvénients des échantillonneurs passifs [adapté de ATKINS, 1990, p. 43] Echantillonneurs actifs L échantillonneur à exposition chronométrée de la diffusion (TED : Timed Exposure Diffusion) Le Harvard Active Ozone Sampler (AS) La mesure des particules La représentativité du prélèvement Méthodes intégrales (toute la gamme granulométrique) Mesure de la masse des particules Mesure du nombre de particules Méthodes discrètes (sélection d un domaine granulométrique) L impacteur en cascade Un petit impacteur en cascade portable : l AND-Sampler Les analyseurs électriques d aérosols : exemple de mesure de la distribution de la taille des particules des gaz en suspension (appareil expérimental) Batterie de diffusion Spectromètre Diffusionnel et Inertiel (SDI 2000) Connaissance de la dispersion des polluants Mesure des teneurs en gaz aux abords de la route Utilisation de gaz traceur 69

5 Impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes Modélisation de la dispersion des polluants (Emmanuel Paul) Paramètres de la modélisation Les modèles de dispersion à l échelle d une région Modèles développés et utilisés par EDF Dispersion des polluants en bord de route [KUHLER & al., 1988 ; 1990 ; 1994] Conclusion Le dosage des dépôts de polluants Echantillonnage et dosage du sol Dosage des métaux dans le sol Réduction des pertes de COV dans les échantillons de sol Dosage des fondants chimiques Echantillonnage des végétaux Echantillonnage de la neige Les collecteurs de particules Méthode des plaquettes de dépôt Les collecteurs de précipitations Autres types d échantillons Estimation de la qualité de l air à l aide des végétaux : l utilisation d espèces sensibles par les méthodes de bioindication (Emmanuel Paul) Définitions Les bioessais Tests de toxicité Procédures usuelles Conclusion : Intérêts et limites de l utilisation de bioessais in situ Bioaccumulation Lichens et bioaccumulation Mousses et bioaccumulation Arbres et bioaccumulation Conclusion Les indicateurs biologiques pour la bioévaluation des écosystèmes et des écocomplexes Les méthodes qualitatives Les méthodes quantitatives Bioindication et hydrocarbures Le pétunia Les mousses terrestres Dosages dans les cires cuticulaires Conclusion Les normes Impacts du trafic à proximité des axes routiers (Gaëlle Deletraz) Dispersion et dépôt des polluants aux abords des (auto)routes Distances contaminées autour des (auto)routes Dispersion des polluants gazeux Dispersion des métaux Dispersion des hydrocarbures Dispersion des particules Dispersion des polluants dans l eau et dans le sol Passage des polluants dans l eau Comportement des polluants dans le sol Impact actuel de la pollution atmosphérique à proximité des autoroutes sur les végétaux Mode de contamination des végétaux Par voie aérienne Par le sol Facteurs influençant la sensibilité des plantes Facteurs abiotiques de l'environnement des plantes Facteurs biologiques Durée d exposition Effets de la pollution sur la végétation Dommages visibles 110

6 6 Impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes Modifications morphologiques Effets sur la croissance et le développement Effets sur la physiologie Relation avec les pathogènes Impacts de la pollution sur la faune des bords de routes Les animaux vivant sur les accotements des routes Les oiseaux La microfaune Apport de l écologie du paysage Les concentrations en métaux lourds dans les populations animales vivants aux bords des (auto)routes Les espèces sauvages Les espèces domestiques Conclusion : les choix techniques et méthodologiques Avancement des travaux et protocole de recherche prévu pour les sites Alpins (E. Paul) Introduction Présentation du projet Considérations préalables Analyse de la pollution dans les vallées Analyse à long terme Evolution du trafic et émissions Etude de l évolution du trafic Estimation des émissions Synthèse Avancement des travaux et protocole de recherche prévu pour les sites Pyrénéens (G.Deletraz) Choix des polluants étudiés et justifications Méthodes de mesure prévues Articulation du programme Vallée de Biriatou Vallée d Aspe Somport Bibliographie 133

7 Impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes 7 Liste des abréviations ADEME ADN AES AFNOR AIRAQ AIRPARIF AS ASCOPARG ASF ATP BaP BTEX BTX CCA CEA CEMT CERE.pha CETE CFC CH4 CITEPA CO CO2 COV COVNM CPG ou CG CPL DACEE DDE DDT DMA DOAS DPE ECD ECE EPA EUDC FID FTP GNV GPL HAM HAP HC HEI HPLC Agence de l environnement et la maîtrise de l énergie Acide désoxyribonucléique Atomic emission spectrometry (spectromètre à émission atomique) Association française de normalisation Association pour la surveillance de la qualité de l air en Aquitaine Association interdépartementale pour la gestion du réseau de mesure de la pollution atmosphérique et d alerte en région Ile-de-France Active sampler (échantillonneur actif) Association pour le contrôle de la pollution atmosphérique dans la région grenobloise Autoroutes du sud de la France Adénosine triphosphate Benzo(a)pyrène Benzène Toluène (Ethylbenzène) xylème Conductive carbon adhesive (adhésif en carbone conducteur) Centre d études atomique Conférence européenne des ministres des transports Centre d éssais et de recherche en environement et en pharmacologie Centre d études techniques de l équipement Chlorofluorocarbones Méthane Centre interprofessionnel technique d études de la pollution atmosphérique Monoxyde de carbone Dioxyde de carbone Composé organique (VOC) COV non méthaniques Chromatographie en phase gazeuse Chromatographie en phase liquide Daily cigarette exposure equivalent (équivalent quotidien en cigarette) Direction Départementale de l équipement Dichloro diphènyl trichlorèthane Differential mobility analyzer (analyseur de mobilité différentielle) Differential optical absorbtion spectrometry (spectromètre à absorption optique différentiel) Diesel odor analysis system (système d analyse de l odeur du diesel) 1,2-di(4-pyridyl)-éthylène Détection par capture d électron Cycle urbain de conduite européen Environmental protection agency (agence pour la protection de l environnement) Extra urban driving cycle (cycle péri-urbain) Détection à ionisation de flamme Federal test procedure (cycle de conduite américain) Gaz naturel pour véhicule Gaz de pétrole liquéfié Hydrocarbures aromatiques monocycliques Hydrocarbures aromatiques polycycliques Hydrocarbures Health Effects Institute High performance liquid chromatography (chromatographie liquide haute performance)

8 8 Impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes ICP Plasma à couplage inductif IDF Indice de dommage foliaire INRA Institut national de recherche agronomique INRETS Institut national de recherches et d études sur les transports et leur sécurité IPA Index of atmospheric purity (indice de pollution atmosphérique) LD 64 Laboratoires Départementaux 64 (Lagor) LED Light emitting diodes (diodes à émission de lumière) LEGI Laboratoire des écoulements géophysiques et industriels LESI Laboratoire d environnement et de sécurité industriels LIDAR Light detection and rancing MMT Méthylcyclopentadienyl manganèse tricarbonyl n.d. Non daté N2O Protoxyde d azote NDIR Non dispersive infrared (infrarouge non dispersé) NIOSH National institution for occupational safety and health (institution nationale pour la santé et la sécurité professionnelle) NOx Oxydes d azote O 3 Ozone OCDE Organisation de coopération pour le développement économique PAN Péroxyacéthylnitrate PAS Photoelectric aerosol sensor (détecteur photoélectrique d aérosol) PCB Polychlorobiphènyles ph Potentiel hydrogène PL Poids lourds PM10 Particules de diamètre < 10 µ PM2,5 Particules de diamètre < 2,5 µ PNNL Pacific northwest national laboratory Ppb ou ppbv Partie par milliard en volume Ppm ou ppmv Partie par million en volume PpmC Ppm volumiques de carbone Ppt ou pptv Partie par trillion en volume PTC Poids total en charge PTR Poids total roulant PVC Polyvinylchloride RuBisCo Ribulose-1,5-bisphosphate carboxylase oxygénase SAM Surface active monitoring (surface de surveillance active) SANEF Société des autoroutes du nord-est de la France SETRA Service d études techniques des routes et autoroutes SF6 Gaz traceur SO2 Dioxyde de soufre SOF Soluble organic fraction (fraction organique soluble) TEA Triéthanolamine TED Time explosure diffusion (exposition chronométrée de la diffusion) TEOM Tapered element oscillating microbalance TOF Time-of-flight (temps-de-vol) TÜV Technische überwachung verein (association pour la surveillance technique) UIAPPA Union internationale des associations pour la prévention de la pollution atmosphérique UV Ultraviolet VDI Verein deutscher ingenieure (association des ingénieurs allemands) VP Véhicule particulier VU Véhicule utilitaire

9 Impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes 9 Introduction Durant les dernières décennies, l'industrie était de loin la principale source de pollution. Mais, à la suite d'une prise de conscience de la Société durant les années 70 et de l action des pouvoirs publics au cours des années 80, les efforts fournis ont aboutis à une très forte réduction de la concentration en dioxyde de soufre (SO2), principal polluant à l'époque. Simultanément, le secteur des transports s'est largement développé : «En France [ ], la mobilité des marchandises et des personnes a connu une forte progression au cours des deux dernières décennies [ ]. Entre 1970 et 1994, on a constaté une hausse de 70 % du trafic routier de marchandises [et] un doublement du trafic des véhicules particuliers. [ ] Actuellement, environ 30 millions de véhicules sillonnent les routes du pays. [ ] Le parc de véhicules diesel a augmenté très rapidement : de 9 % du parc de véhicules routiers en 1980 à 30 % en 1994 ; les véhicules particuliers diesel ont représenté en 1994 la moitié des immatriculations de véhicules légers. [ ]. Le trafic routier de marchandises a augmenté de 5 % annuellement entre 1985 et 1995 [ ]. Par sa situation géographique, la France est un pays de transit de marchandises, en particulier entre le nord et le sud de l'europe ; ce trafic de transit a augmenté de 12 % au cours des dix dernières années, stimulé par le développement du grand marché européen et l'entrée du Portugal et de l'espagne dans la Communauté européenne en Chaque année, 2 millions de poids lourds traversent ainsi la France acheminant près de 32 millions de tonnes de marchandises, soit environ 9 % des véhicules-km et 15 % des tonnes-km effectués par les poids lourds de plus de 3 tonnes sur le territoire français.» [OCDE, 1997, p ]. Cette situation est la conséquence de deux mesures politiques prises au milieu des années 80, amplifiées par les effets du contre-choc pétrolier : 1) mesures fiscales favorables à l'usage de la route pour le transport des marchandises, 2) déréglementation du secteur des transports (qui se traduit par un moindre respect de la réglementation en matière de temps de conduite, de vitesses limitées et de poids en charge). «C'est ainsi que le prix du marché des transports routiers de marchandises est 10 % plus faible en 1993 qu'en 1985, alors que le prix de revient a augmenté de 12 %.» [OCDE, 1997, p. 180]. L intérêt pour les nuisances liées à la circulation automobile s est peu à peu transformé en une véritable préoccupation de notre Société. Au départ centrées essentiellement sur les risques sanitaires liés aux rejets des véhicules et sur le bruit provoqué par le trafic, cette préoccupation s est peu à peu élargie pour englober aujourd hui quasiment tous les éléments le notre environnement (risque pour la santé, nuisances sonores, dégradation visuelle des paysages par les routes, rejets et accumulation dans la nature d éléments dangereux pour les écosystèmes eux-mêmes mais aussi pour l homme via leur introduction dans la chaîne alimentaire, la contamination des eaux, les modifications de l atmosphère à l échelle de la planète, etc.). Pour Claude LAMURE [1992, p. 207], le trafic lourd interurbain est devenue une préoccupation majeure pour l environnement.

10 10 Impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes Depuis le début des années 90, les recherches sur l impact du trafic routier hors des milieux urbains et périurbains se multiplient ; mais de nombreuses difficultés d'ordre méthodologique (liées au fait que les travaux portent sur des substances invisibles, contenues dans un air toujours en mouvement, émises par des millions de sources mobiles, elles-mêmes très hétérogènes) restent à résoudre. D'autres recherches portent sur les coûts externes liés à la pollution routière et à propos desquels tout le monde s'accorde pour dire qu'ils sont très loin d'être pris en compte, notamment pour le trafic poids lourds. Dans ce contexte d'un intérêt croissant pour un sujet de recherche relativement récent, ce rapport a été conçu de manière à ce que chacun puisse rechercher directement une information (ou du moins, une piste nous l espérons).! Une première partie rassemble les éléments de bases nécessaires pour aborder le problème complexe de la pollution automobile et de ses impacts à proximité des routes et autoroutes.! Les principales méthodes et techniques utilisées pour l étude de la pollution automobile à proximité des (auto)routes sont présentées dans une seconde partie.! Enfin, la dernière partie traite des impacts de la pollution des transports routiers en matière de dispersion et dépôt des polluants à proximité des voies de circulation, d impacts sur la végétation et sur la faune.! Les impacts de la pollution automobile sur la santé humaine, les nuisances sonores, ainsi que les problèmes de coûts des transports et de dégradation du paysage ne sont par abordés dans ce rapport. En conclusion, nous justifierons les choix méthodologiques qui nous ont paru les plus adaptés pour évaluer les incidences de la pollution routière sur les écosystèmes pour les quatre axes routiers retenus dans le programme Environnement-Transport- Pollution : Mont-Blanc et Maurienne pour les Alpes, Somport et Biriatou pour les Pyrénées.

Etat de l'art pour l'étude des impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes

Etat de l'art pour l'étude des impacts des transports routiers à proximité des routes et autoroutes UNIVERSITE JOSEPH-FOURIER Sociétés - Environnement - Territoires (SET) CNRS UMR 5603 - IRSAM Avenue du Doyen Poplawski F-64000 PAU Tel : 05.59.92.31.23 - Fax : 05.59.80.83.39 Sous la responsabilité d André

Plus en détail

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Surveillance de la qualité de l air en région Limousin Mise en oeuvre et gestion des dispositifs techniques adaptés

Plus en détail

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg Simulation état 2006 Avec le soutien de la Communauté Urbaine de Strasbourg Strasbourg Communauté Urbaine ASPA

Plus en détail

Santé Environnement PRSE Bretagne

Santé Environnement PRSE Bretagne L influence de l environnement sur la santé est bien réelle En Bretagne > 20 % des décès par cancer du poumon attribuables au radon, gaz radioactif d origine naturelle émis par les sous-sols granitiques

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

CHROMATOGRAPHE BTEX GC 5000 BTX

CHROMATOGRAPHE BTEX GC 5000 BTX FICHE PRODUIT - Le a été spécialement développé pour la surveillance en continu des polluants organiques dans l air ambiant dans la gamme C4-C12. L instrument se caractérise par son design compact et sa

Plus en détail

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II.

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II. 0 Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 I. Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 1. Réduction de la consommation de carburant... 4 2. Réduction des émissions de gaz polluants...

Plus en détail

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 21 Moteurs et Carburants

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain

GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain Bilan de l Etude EETP (European Emission Test Programme) Présenté en Conférence de presse le mardi 06 avril 2004 au Ministère de l Ecologie

Plus en détail

BILAN PSQA ANNEES 2010 ET 2011

BILAN PSQA ANNEES 2010 ET 2011 18/06/2012 QUALITAIR CORSE BILAN PSQA ANNEES 2010 ET 2011 Bilan PSQA 2010-2015 version 2012 Savelli Page blanche TABLE DES MATIERES Introduction... 1 1 Composition et financement de l association... 2

Plus en détail

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008 Les défis de la mobilité durable La contribution de Renault Trucks ORT PACA Edouard HERVE 02 décembre 2008 Défis des V.I. du futur Système de transport Route communicante Route intelligente Inter modalité

Plus en détail

Campagne mobile de mesure des polluants atmosphériques

Campagne mobile de mesure des polluants atmosphériques Association pour la mesure de la pollution atmosphérique de l Auvergne Campagne mobile de mesure des polluants atmosphériques Centre d Enfouissement Technique de Clermont-Ferrand A t mo Auvergne 21 Allée

Plus en détail

Table des matières. LIMAIR - Rapport de mesures et d'analyses

Table des matières. LIMAIR - Rapport de mesures et d'analyses Site : Atelier de réparation des véhicules de la ville de Limoges Localisation : commune de Limoges Date : du 18 au 26 juillet 2012 Paramètres étudiés : Benzène et dioxyde d'azote NO 2 ETD/2012/10 Table

Plus en détail

Les nouveaux DUSTTRAK II et DRX

Les nouveaux DUSTTRAK II et DRX Les nouveaux DUSTTRAK II et DRX HYGIÈNE ET SÉCURITÉ Surveillance de l exposition TRUST. SCIENCE. INNOVATION. La surveillance des poussières en temps réel avance a pas de géant. La révolution en matière

Plus en détail

Un aperçu sur les produits chimiques

Un aperçu sur les produits chimiques Un aperçu sur les produits chimiques Un aperçu sur les produits chimiques Notre Planète: La campagne des Nations Unies pour une responsabilisation en matière de gestion des produits chimiques dangereux

Plus en détail

LIAISON A50 A57 TRAVERSEE

LIAISON A50 A57 TRAVERSEE LIAISON A5 A57 TRAVERSEE SOUTERRAINE DE TOULON SECOND TUBE (SUD) ANALYSE DES DONNEES DE QUALITE DE L AIR NOVEMBRE 27 A JANVIER 28 TOULON OUEST, PUITS MARCHAND, TOULON EST Liaison A5 A57 Traversée souterraine

Plus en détail

Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile"

Synthèse de l étude ADEME 2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile mai 2007 Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile" Contexte de l étude La mise en application de la nouvelle étape réglementaire Euro3

Plus en détail

EVALUATION DE L'EXPOSITION DES CITADINS AUX POLLUANTS D'ORIGINE AUTOMOBILE AU COURS DE LEURS DEPLACEMENTS DANS L'AGGLOMERATION PARISIENNE

EVALUATION DE L'EXPOSITION DES CITADINS AUX POLLUANTS D'ORIGINE AUTOMOBILE AU COURS DE LEURS DEPLACEMENTS DANS L'AGGLOMERATION PARISIENNE EVALUATION DE L'EXPOSITION DES CITADINS AUX POLLUANTS D'ORIGINE AUTOMOBILE AU COURS DE LEURS DEPLACEMENTS DANS L'AGGLOMERATION PARISIENNE Annie COURSIMAULT, Claudie DELAUNAY, Ghislaine GOUPIL Laboratoire

Plus en détail

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4)

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 4 ème TRIMESTRE 1 PROGRAMME 2008 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

Collège Pablo Picasso Concours C Génial année 2013

Collège Pablo Picasso Concours C Génial année 2013 François Mathieu Victor Théo Antoine Bastien Anthony Maxime Clément Collège Pablo Picasso Concours C Génial année 2013 Intervenant : Mme Lemeur, ingégieur à Air Normand Choisir un sujet On s est réuni

Plus en détail

Réduction de la pollution d un moteur diesel

Réduction de la pollution d un moteur diesel AUBERT Maxime SUP B Professeur accompagnateur : DELOFFRE Maximilien SUP B Mr Françcois BOIS PAGES Simon SUP E Groupe n Réduction de la pollution d un moteur diesel Introduction L Allemand Rudolf Diesel

Plus en détail

Les émissions anthropiques, biogéniques et naturelles

Les émissions anthropiques, biogéniques et naturelles Analyse et modélisation de la composition atmosphérique régionale Les émissions anthropiques, biogéniques et naturelles Laurent MENUT IPSL/Laboratoire de Météorologie Dynamique Plan général du cours La

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION DE LA PRESTATION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC Visite du site et investigations Rapport d étude Présentation

Plus en détail

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Version du

Plus en détail

de l air pour nos enfants!

de l air pour nos enfants! B u l l e t i n d e l O Q A I n 1 Crèches et lieux d enseignement : de l air pour nos enfants! Le programme de l OQAI «Lieux de vie fréquentés par les enfants» a débuté en 2006. Une première phase de recueil

Plus en détail

Évaluation des émissions de GES liés au transport routier en Aquitaine

Évaluation des émissions de GES liés au transport routier en Aquitaine Évaluation des émissions de GES liés au transport routier en Aquitaine AIRAQ / ORECCA, CEREMA / DTerSO Rafaël BUNALES, AIRAQ / ORECCA Marie GADRAT, CEREMA / DTerSO Sommaire Organisation mise en place Description

Plus en détail

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville Monographie rédigée par Camille MARTINET et Julien ALLAIRE sur la base de

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

LES CHAUFFERIES COLLECTIVES AU BOIS : QUELS POINTS DE VIGILANCE?

LES CHAUFFERIES COLLECTIVES AU BOIS : QUELS POINTS DE VIGILANCE? LES CHAUFFERIES COLLECTIVES AU BOIS : QUELS POINTS DE VIGILANCE? Jean-Pierre SAWERYSYN 1 Matthieu OGET 2 Corinne SCHADKOWSKI 3 Judith TRIQUET 3 1 Professeur honoraire de l Université de Lille I, vice-président

Plus en détail

Exposition de la Population aux Polluants atmosphériques en Europe Projet PEOPLE à Bruxelles

Exposition de la Population aux Polluants atmosphériques en Europe Projet PEOPLE à Bruxelles Exposition de la Population aux Polluants atmosphériques en Europe Projet PEOPLE à Bruxelles Description du projet Parmi les activités liées à la santé qui sont menées à l Unité d Emissions et de Santé

Plus en détail

Evaluation des performances métrologiques des appareils de mesure spécifiques de l'air intérieur

Evaluation des performances métrologiques des appareils de mesure spécifiques de l'air intérieur Air intérieur Evaluation des performances métrologiques des appareils de mesure spécifiques de l'air intérieur Décembre 2008 Programme 2008 C. MARCHAND PREAMBULE Le Laboratoire Central de Surveillance

Plus en détail

PROJET AIRCITY PRINCIPAUX RESULTATS A CE JOUR

PROJET AIRCITY PRINCIPAUX RESULTATS A CE JOUR PROJET AIRCITY PRINCIPAUX RESULTATS A CE JOUR PREDIM 21 novembre, 2013 Objectif du projet AIRCITY Le Projet AIRCITY visait à développer un prototype de simulation 3D à haute résolution de la qualité de

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2013

Incitations financières véhicules 2013 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2013 Pour des véhicules

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2014

Incitations financières véhicules 2014 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2014 Pour des véhicules

Plus en détail

Des économies dans les transports avec l écologie

Des économies dans les transports avec l écologie Première Partie Des économies dans les transports avec l écologie Le secteur des transports (passagers et marchandises) consomme déjà plus d un tiers de l énergie en France. La propension à consommer de

Plus en détail

ÉDITION 2014. Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France. Guide Officiel

ÉDITION 2014. Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France. Guide Officiel ÉDITION 2014 Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France Guide Officiel Guide édité en application du décret n o 2002-1508 du 23 décembre 2002, relatif

Plus en détail

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Votre correspondant : Romain CRESSON INRA Transfert Environnement Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Tel: +33 (0)4 68 46 64 32 Fax: +33 (0)4 68 42 51

Plus en détail

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol Lionel RANJARD, Samuel Dequiedt, Pierre-Alain Maron, Anne-Laure Blieux. UMR Agroécologie-plateforme

Plus en détail

III RESULTATS LE LONG DU TRACE PREFERENTIEL DE LA LIGNE 2

III RESULTATS LE LONG DU TRACE PREFERENTIEL DE LA LIGNE 2 FUTURE LIGNE 2 DE TRAMWAY DE L'AGGLOMERATION DE MONTPELLIER Etat initial des principaux traceurs de la pollution liée au trafic routier Résumé Rédacteur : AFM Date : 29/1/3 pages I CONTEXTE Etude réalisée

Plus en détail

RAPPORT D ÉTUDE 21/10/2009 N -DRC-09-103316-10816A- Facteurs d émission de polluants des installations de chauffage domestique au gaz et au fioul

RAPPORT D ÉTUDE 21/10/2009 N -DRC-09-103316-10816A- Facteurs d émission de polluants des installations de chauffage domestique au gaz et au fioul RAPPORT D ÉTUDE 21/10/2009 N -- Facteurs d émission de polluants des installations de chauffage domestique au gaz et au fioul Facteurs d émission de polluants des installations de chauffage domestique

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

ÉVALUATION PROSPECTIVE DES ÉMISSIONS ET DES CONCENTRATIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES À L HORIZON 2020 EN ÎLE-DE-FRANCE - GAIN SUR LES ÉMISSIONS EN

ÉVALUATION PROSPECTIVE DES ÉMISSIONS ET DES CONCENTRATIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES À L HORIZON 2020 EN ÎLE-DE-FRANCE - GAIN SUR LES ÉMISSIONS EN ÉVALUATION PROSPECTIVE DES ÉMISSIONS ET DES CONCENTRATIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES À L HORIZON 2020 EN ÎLE-DE-FRANCE - GAIN SUR LES ÉMISSIONS EN 2015 Révision du Plan de Protection de l Atmosphère

Plus en détail

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Philippe Schulz Direction Plan Environnement Dexia Securities «Les suites du Grenelle de l Environnement» 20 Mai 2008 Trois préoccupations

Plus en détail

COMMISSION DE LA SECURITE DES CONSOMMATEURS

COMMISSION DE LA SECURITE DES CONSOMMATEURS REPUBLIQUE FRANCAISE ---- COMMISSION DE LA SECURITE DES CONSOMMATEURS Paris, le 7 mai 1997 AVIS RELATIF AU BENZENE DANS LES CARBURANTS LA COMMISSION DE LA SECURITE DES CONSOMMATEURS, VU le Code de la Consommation,

Plus en détail

Département Energie Santé Environnement. DESE/Santé N 2012-086R Mai 2012. Division Santé Pôle Expologie des Environnements Intérieurs

Département Energie Santé Environnement. DESE/Santé N 2012-086R Mai 2012. Division Santé Pôle Expologie des Environnements Intérieurs Département Energie Santé Environnement Division Santé Pôle Expologie des Environnements Intérieurs DESE/Santé N 0-086R Mai 0 GUIDE D APPLICATION POUR LA SURVEILLANCE DU CONFINEMENT DE L AIR DANS LES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

L air que nous respirons

L air que nous respirons L air que nous respirons Brumes matinales sur le bocage normand, France Les êtres vivants et le dioxygène Le dioxygène est une molécule essentielle de l environnement. Elle représente près de 21 % des

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France Quelle qualité de l air au volant? ---------------------------- Les automobilistes sont nettement plus exposés à la pollution atmosphérique que les piétons, même à proximité des grands axes. Tel est le

Plus en détail

PRESENTATION GROUPE LHP

PRESENTATION GROUPE LHP PRESENTATION GROUPE LHP 1. PRESENTATION DU GROUPE Micropolluants Technologie : Laboratoire d analyses spécialisé dans la détection de polluants présents à l état de traces et d ultra traces dans les domaines

Plus en détail

TechniSim Consultants 2 rue Saint Théodore 69003 Lyon Tél : 04 72 33 91 67 Email : technisim@wanadoo.fr

TechniSim Consultants 2 rue Saint Théodore 69003 Lyon Tél : 04 72 33 91 67 Email : technisim@wanadoo.fr Réf. : 090 510 082A V1 Valbonne Sophia Antipolis TechniSim Consultants 2 rue Saint Théodore 69003 Lyon Tél : 04 72 33 91 67 Email : technisim@wanadoo.fr Zone d Aménagement Concertée (ZAC) des Clausonnes

Plus en détail

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E Solutions pour l analyse de l eau en ligne AnaSense Analyseur en ligne d AGV, des bicarbonates

Plus en détail

Les méthodes alternatives de surveillance de la qualité des eaux. Présentation du projet SWIFT-WFD

Les méthodes alternatives de surveillance de la qualité des eaux. Présentation du projet SWIFT-WFD Les méthodes alternatives de surveillance de la qualité des eaux Ce rapport présente le projet européen SWIFT-WFD. Il est préparé dans le cadre du programme de travail d AQUAREF 2008 et de la convention

Plus en détail

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014»

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Projet d ensemble commercial Ametzondo Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Remarques : Aucune émission ne sera prise en compte sur le parking pour un fonctionnement dominical.

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4

E/ECE/324/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 25 janvier 2011 Accord Concernant l'adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d'être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

Épreuve collaborative

Épreuve collaborative Épreuve collaborative Épreuve collaborative 1. Faire une présentation de quelqu idé fort relativ au mix énergétique (ou bouquet énergétique). (Exposé de 5 minut maximum) 2. Faut-il encore brûler le charbon?

Plus en détail

Introduction... 9. L après-pétrole. Une technologie du futur? Un enjeu environnemental. Conclusion...119. Annexes

Introduction... 9. L après-pétrole. Une technologie du futur? Un enjeu environnemental. Conclusion...119. Annexes Introduction... 9 L après-pétrole «Les biocarburants sont la seule réponse crédible au pic pétrolier.»...15 «Produire ses propres biocarburants, c est accroître sa sécurité d approvisionnement en énergie.»...23

Plus en détail

DOSSIER : L OZONE SOUS TOUTES SES COUTURES

DOSSIER : L OZONE SOUS TOUTES SES COUTURES DOSSIER : L OZONE SOUS TOUTES SES COUTURES Avec le soleil et la chaleur de l été, c est aussi les épisodes de pollution à l ozone qui reviennent. Le dossier ci-dessous propose de répondre aux 12 questions

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

LE CAR VA PARTOUT. www.qui-dautre.ch

LE CAR VA PARTOUT. www.qui-dautre.ch LE CAR VA PARTOUT. www.qui-dautre.ch que les cars sont essentiels à la mobilité durable? 3 que les cars sont indispensables aux déplacements des personnes? 4 que les cars sont des fournisseurs d emploi

Plus en détail

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone Carbone Carbone Carbone En dehors des nombreux procédés qui ont déjà largement progressé en matière d élimination de l azote et des phosphates, la fonction principale d une station d épuration réside dans

Plus en détail

1 Clean Tuesday 03-2010 26/03/2010

1 Clean Tuesday 03-2010 26/03/2010 1 Clean Tuesday 03-2010 Un jeune homme israélien de 16 ans, découvre, presque par hasard, les effets de différents alliages sur l air utilisée dans les moteurs à combustion. Deux années de recherche et

Plus en détail

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA :

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA : QUI SOMMES-NOUS? Gas Natural Fenosa est une entreprise du secteur de l énergie, créée il y a plus de 170 ans et dont la renommée a dépassé les frontières. GAS NATURAL FENOSA Pionnière dans l approvisionnement

Plus en détail

Mesure de la surface spécifique

Mesure de la surface spécifique Mesure de la surface spécifique Introducing the Acorn Area TM Acorn Area est un instrument révolutionnaire conçu pour mesurer la surface spécifique des nanoparticules en suspension dans un liquide. Utilisant

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE PAGE 1/7 DATE DE MISE A JOUR : 16/11/2011 1/ - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Gaines, films, housses, et/ou sacs transparents et colorés en polyéthylène. Famille

Plus en détail

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Présentation d Ecoval Maroc 2 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval

Plus en détail

Emissions des moteurs diesel : Nouveau classement par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC)

Emissions des moteurs diesel : Nouveau classement par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) Emissions des moteurs diesel : Nouveau classement par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) SNCF DRH EPIC Prévention et Santé COMPOSITION DES EMISSIONS DIESEL MELANGE COMPLEXE DE SUBSTANCES

Plus en détail

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Rémy BOUET- DRA/PHDS/EDIS remy.bouet@ineris.fr //--12-05-2009 1 La modélisation : Les principes Modélisation en trois étapes : Caractériser

Plus en détail

Airparif Services. Formations professionnelles 2015. Surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France

Airparif Services. Formations professionnelles 2015. Surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France Services Formations professionnelles 2015 Surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France Catalogue de formations professionnelles 2015 a une longue expérience de sensibilisation et de formation tant

Plus en détail

Les Ressources énergétiques

Les Ressources énergétiques AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 17 Partie : Convertir l énergie et économiser les ressources Compétences attendues : - Recueillir et exploiter des informations pour identifier des problématiques

Plus en détail

PLAN DE LA PRESENTATION

PLAN DE LA PRESENTATION Société de Participation CarnaudMetalbox Ancien Etablissement Chouvel à Toulouse GRS Valtech PLAN DE LA PRESENTATION Introduction Contexte du site Objectif des travaux de réhabilitation Approche retenue

Plus en détail

Sensibilisation des lycéens à leur exposition personnelle à la pollution de l air

Sensibilisation des lycéens à leur exposition personnelle à la pollution de l air Sensibilisation des lycéens à leur exposition personnelle à la pollution de l air ACTIONS MENEES PENDANT L ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 ET PERSPECTIVES D EXTENSION www.air-rhonealpes.fr Diffusion : Mars 2015

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS)

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) Étude menée en partenariat avec : Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) Commune de

Plus en détail

L'AUTOMOBILE DU FUTUR

L'AUTOMOBILE DU FUTUR L'AUTOMOBILE DU FUTUR CFM 2013 Bordeaux 26 aout 2013 Paul PARNIERE AUTOMOBILE = PRODUIT *Grand public *Fort contenu technologique et industriel *Mobilité individuelle *Nuisances globales et locales. NOMBRE

Plus en détail

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant Priorité n 1 en Europe Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 2010 CO2 et Energie les données du

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Le nouveau système de surveillance continue des émissions atmosphériques

Le nouveau système de surveillance continue des émissions atmosphériques Le nouveau système de surveillance continue des émissions atmosphériques à l'incinérateur Mars 2010 Travaux publics Gestion des matières résiduelles CONTENU DE LA PRÉSENTATION 1. L incinérateur 2. Obligations

Plus en détail

RÉDUIRE LES EFFETS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES SUR L ENVIRONNEMENT

RÉDUIRE LES EFFETS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES SUR L ENVIRONNEMENT DIRCTION D LA COMMUNICATION CORPORAT D O S S I R D PRSS Lyon / Mars 2013 RÉDUIR LS FFTS DU TRANSPORT ROUTIR D MARCHANDISS SUR L NVIRONNMNT Pour réduire les effets sur l environnement tout au long du cycle

Plus en détail

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière L'impact des biocarburants sur l'effet de serre Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière Auteur(s) : Etienne POITRAT, ADEME (Agence de l'environnement

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

Cerea. Centre d enseignement et de recherche en environnement atmosphérique

Cerea. Centre d enseignement et de recherche en environnement atmosphérique Cerea Centre d enseignement et de recherche en environnement atmosphérique Laboratoire commun École des Ponts ParisTech / EDF R&D Université Paris-Est Le Cerea : une cinquantaine de chercheurs sur trois

Plus en détail

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets ARTICLE 1 OBLIGATIONS GENERALES 1. La présente Annexe s'applique aux activités

Plus en détail

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Diesel Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Sommaire # 02 L ESSENTIEL Qu est-ce qu AdBlue?.... 3 À quoi ça sert?.... 4 Comment ça marche?.... 5 ADBLUE EN PRATIQUE Quelles

Plus en détail

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche Laboratoire Eau de Paris Analyses et Recherche L eau, un aliment sous contrôle public Pour Eau de Paris, approvisionner la capitale en eau, c est garantir à ses 3 millions d usagers une ressource de qualité,

Plus en détail

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso)

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) PLAN 1) Le point sur la réglementation en matière de prélèvements et d analyses alimentaires 2) Comment déterminer la durée

Plus en détail

On estime que 15 à 25 % de la population

On estime que 15 à 25 % de la population 4 DOSSIER Développement d un indicateur du changement climatique sur la biodiversité : exemple des pollens MICHEL THIBAUDON, SAMUEL MONNIER Réseau National de Surveillance Aérobiologique On estime que

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Séminaire LCSQA "Épisodes de pollution et mesures d urgence"

Séminaire LCSQA Épisodes de pollution et mesures d urgence Séminaire LCSQA "Épisodes de pollution et mesures d urgence" Jeudi 22 mai 2014 Messages sanitaires Marie FIORI (chargée du dossier Qualité de l air extérieur) Sous-direction de la Prévention des risques

Plus en détail

PERIODES DES CAMPAGNES DE SURVEILLANCE

PERIODES DES CAMPAGNES DE SURVEILLANCE PERIODES DES CAMPAGNES DE SURVEILLANCE Page 1 sur 13 CA : 23 25 30 5 N Campagne Date début campagne Date fin campagne C1 15/06/2009 22/06/2009 C2 11/07/2010 18/07/2010 Lieu/Commune Campagne réalisée par!

Plus en détail

Fiche-guide de TD sur le calcul des émissions de CO2 dans les cycles à combustion

Fiche-guide de TD sur le calcul des émissions de CO2 dans les cycles à combustion Fiche-guide de TD sur le calcul des émissions de CO2 dans les cycles à combustion 1) Objectifs du TD L'objectif de cette fiche-guide est d'expliquer comment calculer les émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Le rayonnement lumineux joue un rôle critique dans le processus biologique et chimique de la vie sur terre. Il intervient notamment dans sur les

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE Nom :. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles 1. Quels sont les gaz généralement inclus dans le secteur de l'énergie, conformément au

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

DETERMINATION DU BESOIN CALORIFIQUE ANNUEL

DETERMINATION DU BESOIN CALORIFIQUE ANNUEL DETERMINATION DU BESOIN CALORIFIQUE ANNUEL ) Les degrés jour unifiés : Les degrés jour unifiés ou DJU permettent de réaliser des estimations de consommation d'énergie thermique pour le chauffage d un bâtiment

Plus en détail

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015 Umweltauswirkungen durch Biomassenutzung Etude d impact de l utilisation de la biomasse sur l environnement 26.Juni 2015 / 26 juin 2015 Akademiehotel Karlsruhe Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence

Plus en détail

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007 Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) SENTINELLE Réf. : ANR-07-PCO2-007 Ph. de DONATO (INPL-CNRS) (Coordonnateur) PARTENAIRES Durée : 3 ans + 7 mois

Plus en détail