UBPinfo. La UBP, un groupe. à valeurs ajoutées. N 32 décembre 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UBPinfo. La UBP, un groupe. à valeurs ajoutées. N 32 décembre 2011"

Transcription

1 UBPinfo N 32 décembre 2011 La UBP, un groupe à valeurs ajoutées

2 Conception, rédaction et mise en page : Totem Sommaire 3 MESSAGE Une année financière prometteuse 4 ACTUALITÉS FINANCES 2011, une année record! 5 ACTUALITÉS CSR Meilleur encadrement pour les ONG 6-7 ACTUALITÉS Sri Lanka : la politique d investissement gouvernementale dope la UBP ; Divali : récompenses pour les maisons les mieux décorées ; Le Lemon Tree Café ouvre à Forbach ; L atelier s agrandit et se modernise ; Nouveau dynamisme pour le service après-vente de MEML ; PPB, 20 ans de présence à l île Maurice ; La UBP exploite sa propre carrière ; Excavateur, loaders et bras hydrauliques pour renouveler la flotte ; La UBP partenaire de l International Chef Challenge Competition GROS PLAN La modernisation de Geoffroy dans sa phase finale ; Plaine-Magnien, Fast et Sud Concassage ralentissent ; Les infrastructures routières, une aubaine pour les installations DOSSIER La UBP, un groupe à valeurs ajoutées FOCUS UBP Madagascar : petite incursion dans la Grande île 16 FORMATION Se former continuellement pour travailler efficacement ACTIVITÉS Le Noël des petits ; Portes ouvertes au Domaine de Gros Cailloux ; Les chiffres de A à Z ; La UBP finaliste de la Super League de la FMSC PRATIQUE Nos coups de cœur BIEN-ÊTRE Plantes détoxifiantes : une arme contre les polluants NOUVELLES DU PERSONNEL 26 INTERVIEWS CROISÉES Investir dans les études des enfants, c est les aider à vivre leur passion Le comité rédactionnel Les membres du comité de rédaction sont : Caroline Tyack, Adrien Bonne, Corinne Travailleur, Denis Lincoln et Sandra Matooreah. 2 U B P I n f o - d é c e m b r e

3 Message Une année financière prometteuse Nous avons démarré notre usine de fabrication de sable de pierre au Sri Lanka en septembre. Une deuxième unité de concassage entrera en opération au cours du mois de mars. Jean-Michel Giraud Directeur Les résultats financiers pour l année qu a obtenus notre groupe nous démontrent encore une fois une progression intéressante de notre chiffre d affaires et de nos profits qui atteignent Rs 254 millions, soit les meilleurs résultats de notre histoire. Et l année financière en cours a démarré sur des bases prometteuses même si nous manquons de visibilité pour le début de l année prochaine. Nous procédons ces jours-ci aux derniers travaux pour la modernisation de notre unité de Geoffroy où nous pensons être en mesure de démarrer notre production dans notre usine rénovée vers la fin du mois de février. Nous avons tout fait pour que notre usine soit une référence en matière d environnement : Abattement des poussières là où elles sont émises c est-à-dire à la sortie des broyeurs, convoyeurs et tamis. Et aussi l arrosage systématique des aires de trafic. Le confinement ou l enfermement de tous nos broyeurs, convoyeurs et tamis. La réception des produits finis dans des caissons en béton pour atténuer le bruit. L autre sujet de satisfaction est l évolution des affaires de notre compagnie au Sri Lanka. Nous croyons fermement que nos résultats seront positifs cette année-ci. Et surtout les perspectives sont intéressantes. Nous y avons démarré notre usine de fabrication de sable de pierre en septembre et une deuxième unité de concassage entrera en opération au cours du mois de mars. Enfin nous avons obtenu les autorisations nécessaires après une longue attente pour notre premier morcellement à Gros- Cailloux. Je voudrais à ce sujet constater qu il ne sert à rien d enlever la Capital Gains Tax et l impôt sur les dividendes si les promoteurs et autres investisseurs ont à faire face à une bureaucratie inefficace et incompétente. Et j espère qu il ne s agit que d inefficience et d incompétence. A tous les employés de notre groupe, je voudrais exprimer la reconnaissance du conseil d administration et la mienne pour le formidable travail effectué au cours de cette année. Votre sens des responsabilités, votre adhésion aux valeurs de notre entreprise nous ont permis d atteindre d autres sommets. A vous tous et à vos familles, j offre mes meilleurs vœux pour U B P I n f o - d é c e m b re

4 Actualités Finances 2011, une année record! Le groupe UBP a vu son chiffre d affaires passer de Rs 2,2 mds au 30 juin 2010 à Rs 2,6 mds pour l année financière se terminant au 30 juin A septembre 2011, ses profits opérationnels étaient de Rs 123,9 m. Une année record C est ainsi qu est qualifiée l année financière se terminant au 30 juin 2011, au vu du chiffre d affaires et des profits engrangés par le groupe. Et pour ce qui est du trimestre se terminant au 30 septembre 2011, la tendance à la hausse est maintenue. L année au 30 juin 2011 a vu une augmentation du chiffre d affaires de l ordre de 16,2%, atteignant les Rs 2,6 mds, sachant que les comptes de Dry Mixed Products Ltd ont été consolidés pour douze mois cette année financière comparativement à seulement quatre mois en L augmentation du chiffre d affaires est attribuée tant au cœur de métier de la UBP (vente et production de matériaux) qu à Marbella Espace Maison Ltée qui comprend depuis fin octobre 2010 un quatrième magasin situé à Flacq. Les ventes de matériaux de construction dans le cadre de projets d hôtels, de centres commerciaux, d infrastructures routières ou de morcellements ont en effet été bénéfiques au groupe, d autant que les prix de ventes ont dû être ajustés pour compenser l inflation. Il est également à noter que l amélioration du climat politique et économique au Sri Lanka ont permis à la filiale se trouvant dans ce pays de tripler son chiffre d affaires par rapport à 2010 alors qu à Madagascar la situation ne s est pas améliorée. Le profit net du groupe est passé de Rs 243,2 m en 2010 à Rs 254,1 m cette année. Les bénéfices par action étaient de Rs 8,94 alors que le cours de l action a augmenté de Rs 123 en juin 2010 à Rs 135 en juin dernier. A fin septembre, l action était cotée à Rs 123, une baisse attribuable à la chute du SEM- DEX, elle-même une conséquence directe de la crise économique aux Etats-Unis et dans la zone Euro. Pour la période de juillet à septembre 2011, le chiffre d affaires était de Rs 691,8 m, comparé à Rs 683,3 m pour la même période en 2010 alors que les profits opérationnels étaient de Rs 123,9 m, soit Rs 12,2 m de plus qu à la même période l an dernier. Comme l explique Christophe Quevauvilliers, directeur financier du groupe UBP, «la performance du groupe pour le prochain trimestre au 31 décembre 2011 devrait être satisfaisante alors que les revenus de notre cœur de métier pour 2012 sont dans une certaine mesure dépendants de la réalisation de projets d infrastructure.» ABRIDGED STATEMENT OF THE COMPREHENSIVE INCOME Unaudited Quarter ended September 30, 2011 Rs. ' 000 Quarter ended September 30, 2010 Rs. ' 000 Audited Year ended June 30, 2011 Rs. ' 000 June 30, 2010 Rs. ' 000 Revenue Operating profit Finance revenues Finance costs Share of results of associates Impairment of goodwill Profit before tax Income tax expense Profit for the period/year (22 061) (17 014) (21 887) (15 462) (78 725) (41 019) (83 302) (87 759) (40 909) Fair value adjustment of available-for-sale investments Exchange difference on translation of foreign operations Share of reserves in associate Deferred tax on revaluation of property, plant and equipment Other comprehensive income for the period/year (5 805) (5 285) (3 501) - (14 591) (553) (1 799) - - (2 352) (5 130) ( ) ( ) (6 893) (41 702) (19 436) Total comprehensive income for the period/year Profit attributable to: Equity shareholders of the parent Non-controlling interests Total comprehensive income attributable to: Equity shareholders of the parent Non-controlling interests Earnings per share (Rs) Profit for the period/year attributable to ordinary equity holders of the parent. 3,28 2,88 8,94 8,94 4 U B P I n f o - d é c e m b r e

5 Meilleur encadrement pour les ONG Actualités CSR Le logement social, le bien-être des enfants vulnérables et l éradication de la pauvreté sont à l agenda CSR de la UBP. Ces zones d intervention prioritaires, qui consistent, entre autres, en la prise en charge du salaire des profs, des dons de matériels d arts, des frais de fonctionnement d une garderie, concernent, comme à l accoutumée, les associations se trouvant dans les régions avoisinant les filiales de la UBP : Atelier de Formation Joie de Vivre, La Pointe Tamarin, Garderie Etoile, A.P.E.I.M Les domaines de l éducation, des sports, du développement socioéconomique ne sont pas en reste, car certaines ONG ont également bénéficié d une aide considérable en la matière : prise en charge des frais pour l organisation des tournois ou encore la construction d un abri pour une aire de jeu destinée à l une des écoles parrainées. PROJETS zones PRIORITAIRES : Logement social, bien-être des enfants vulnérables et éradication de la pauvreté Projets/bénéficiaires Description 1 Mouvement Forces Vives Quartier EDC Rose Belle - Prise en charge du salaire des profs 2 Atelier de Formation Joie de Vivre - Maintenance et frais de fonctionnement de l'atelier de formation 3 SOS Children Village - Prise en charge de deux enfants 4 La Pointe Tamarin - Matériel d'arts offert ainsi que la prise en charge du salaire des profs 5 Garderie Etoile - Frais de fonctionnement de la garderie 6 A.P.E.I.M - Prise en charge de la conseillière pédagogique 7 Caritas centre d'éveil à Grand Gaube - Prise en charge des dépenses courantes du centre 8 Collège Technique St Gabriel - Frais de fonctionnement 9 Projet pour l'interculturel et la Paix - Phase II du projet «Livres pour Tous». Apprendre aux enfants défavorisés de Bambous à lire et à écrire. 10 Solidarité Mamans - Prise en charge du salaire des profs EDUCATION Projets/bénéficiaires Description 11 New Bambous Geoffroy Govt School - Construction d'un abri pour leur terrain de jeu 12 Cottage Govt School - Repeindre les 12 salles de classes 13 Marie Reine RCA - Bourse d'étude offerte au meilleur élève du CPE SPORTS Projets/bénéficiaires Description 14 Trust Fund Excellence In Sports - Frais administratifs et frais pour l'organisation des tournois 15 Faucon Flacq Sporting Club - Frais pour les équipements sportifs/administratifs 16 Fondation pour la formation au football - Frais pour les équipements sportifs DéVELOPPEMENT SOCIO-éCONOMIQUE Projets/bénéficiaires Description 16 La Chrysalide - Dépenses courantes du centre - couches, lait etc. 18 Bel Ombre Foundation For Empowerment - Aménagement de la garderie 19 Amnesty International - Frais de fonctionnement RODRIGUES Projets/bénéficiaires 20 Projet à déterminer LES ACTIONS CSR POUR Un comité environnement pour devenir encore plus vert La UBP, entreprise verte? Ce n est plus de l ordre d un concept mais d une réalité bien ancrée dans le groupe. A travers les actions déjà mises en place recyclage de béton, procédures de stockage à l Atelier, usage d eaux usées sur les installations, entre autres et pour les étayer la création récente d un comité environnement à l initiative de Caroline Tyack, Communication and Marketing Manager. La tâche première du comité, qui est composé de Stéphane Ulcoq, Raoul Maurel, Edley Michaud, Amaury Lacoste, Anaëlle Antoine et Caroline Tyack, sera de répertorier toutes les actions vertes qui ont été jusqu ici concrétisées à la UBP, puis de les actualiser régulièrement et enfin d en initier d autres dans un futur proche. U B P I n f o - d é c e m b re

6 Actualités Sri Lanka : la politique d investissement gouvernementale dope la UBP Avec la fin de la guerre civile au Sri Lanka, une reprise importante de l activité économique du pays y a été constatée et le groupe UBP, qui y a depuis quelques années un concasseur, devrait en profiter, notamment grâce à la politique gouvernementale concernant les projets d infrastructures. Egalement, dans un souci de préservation des ressources naturelles, les autorités ont décidé de réduire l exploitation du sable des rivières et de s appuyer davantage sur le sable fabriqué de manière industrielle, le «rocksand», une nouveauté pour ce pays. UGPL, la filiale du groupe au Sri Lanka, a mis en opération depuis le début de septembre une unité de fabrication de rocksand et devrait donc voir une nette augmentation de sa production durant les mois à venir, fait ressortir Rémi de Gersigny, Operations & Project Manager de la UBP. «Nous espérons que cela va renforcer notre marché du rocksand, d autant que nous sommes les seuls à avoir une carrière aussi importante, avec une live capacity de 100 arpents de terrain exploitable.» Pour faire face à la demande, la compagnie a décidé de transférer une usine complète de Madagascar vers le Sri Lanka. Cette unité, qui se trouvait jusqu ici à Tamatave, a été démontée et est actuellement en route vers le Sri Lanka, sa mise en route devant intervenir vers le mois de février Cette usine permettra à UGPL de doubler sa capacité afin de satisfaire la demande. Divali : des récompenses pour les maisons les mieux décorées «Et si décorer votre maison pour Divali vous rapportait gros» C était là le slogan du jeuconcours organisé par Espace Maison & Jardin dans le cadre de la fête de la lumière. Ouvert à tous les clients V.I.B. (Very Important Bricoleur) ayant fait un achat au rayon décoration de l un des quatre magasins Espace Maison & Jardin de l île entre le 1 er septembre et le 23 octobre, ce concours visait à élire les maisons dont les illuminations étaient les plus attrayantes. Parmi les critères pris en compte par le jury figuraient la décoration de la devanture, de la toiture, de l allée, mais aussi celle du jardin, de la clôture, du portail et de la terrasse. Au final, il s agissait de proposer une illumination harmonieuse de toute la maison. Quatre gagnants un par région ont été désignés. Il s agit de Vimla Lallchand, pour Port-Louis/Pamplemousse/Rivière-du-Rempart ; Vidyawatee Dawoonah pour Moka/Flacq ; Bangaroo Appaisamy pour Plaines-Wilhems/Grand-Port et Reshmee Aubeeluck pour Rivière-Noire/Savanne. Ils remportent chacun un bon d achat d une valeur de Rs chez Espace Maison & Jardin. Brèves n Le Lemon Tree Café ouvre à Forbach Il n a sans doute pas dû passer inaperçu des clients d Espace Maison & Jardin à Forbach : le Lemon Tree Café, installé dans la cour du magasin depuis juillet, propose des repas sur le pouce, non seulement aux clients mais aussi aux habitants des morcellements avoisinants (Belle-Vue et Bon Espoir). Cette nouvelle adresse propose de 8 à 17 heures des salades, des sandwiches, des pâtisseries et surtout des spécialités portugaises dont le prego, et le poulet peri peri. La gérante, Paula Labat, a su inclure dans la carte les plats chers à son enfance portugaise. Avec ses 65 couverts 100 places pour les cocktails le café se prête aussi à l organisation d anniversaires et autres fêtes. n L Atelier s agrandit et se modernise L Atelier arbore depuis quelques mois un nouveau visage, les travaux d agrandissement des bureaux étant maintenant terminés. Outre l aile nouvelle réservée à Land Reclamation, située dans les locaux administratifs, les bureaux des Ateliers Diesel et Grosse Mécanique ont aussi subi un lifting général, transformant les anciens bureaux individuels en de grands «open spaces» modernes et confortables, favorisant un meilleur partage d informations et renforçant l esprit d équipe. Le mess room des travailleurs a été, quant à lui, revu, avec l ajout d une immense salle baignée de lumière naturelle à l étage, destinée à la détente pendant l heure du déjeuner, et l agrandissement de la cuisine. n Nouveau dynamisme pour le service après-vente d Espace Maison & Jardin Le service après-vente des machines commercialisées par Espace Maison & Jardin, assuré par l Atelier, continue de se perfectionner. Grâce à une équipe toujours plus dynamique et plus motivée, travaillant sous la houlette de Rajen Mootoosamy depuis le mois d août, les clients bénéficient de l un des services après-vente les plus rigoureux de l île. 6 U B P I n f o - d é c e m b r e

7 Actualités PPB, 20 ans de présence à l île Maurice d opération déjà. Pour marquer cet anniversaire, PPB, 20ans seule usine à béton précontraint à Maurice, a prévu de distribuer des produits publicitaires et souvenirs à ses partenaires et clients réguliers de même qu elle compte faire une campagne publicitaire dans la presse spécialisée. Visibilité, accessibilité et produits de qualité, ce sont là les principaux critères sur lesquels veut miser la compagnie. «Pendant 20 ans, nous avons vendu plus d un million de mètres carrés de dalles en béton précontraint, dont la majeure partie pour des projets haut de gamme, hôtels 5 étoiles, hypermarchés, collèges publics et privés, ponts, etc.», déclare fièrement Raoul Maurel, directeur de PPB. Et d ajouter : «Malgré une année difficile, je pense que l avenir de PPB passe par l implantation d un troisième banc pour notamment élargir son portefeuille de clients, même en période de pointe, et augmenter par là même sa capacité de production et de profitabilité. Cela passe également par une amélioration de nos équipements afin de pouvoir continuer à satisfaire les besoins de notre clientèle en termes de qualité et de rapidité.» La UBP exploite sa propre carrière Suite à un accord avec CEAL qui était le sous-traitant de la UBP à la carrière de Montagne Plate, le groupe a repris l exploitation de celle-ci depuis le mois de juillet. La capacité de production de la carrière y est de 600 à 700 tonnes/jour. Excavateur, loaders et bras hydrauliques pour renouveler la flotte Le groupe UBP ne faillit pas à sa politique de renouvellement continu de sa flotte d équipements pour mieux servir ses clients. Il a investi cette année dans plusieurs machines modernes, notamment un nouvel excavateur CAT 336, deux nouveaux loaders CAT 938 et deux autres loaders CAT 950 qui viendront renforcer une flotte déjà bien fournie. De plus, son parc de camions de transports de blocs, capables de livrer les blocs directement à l étage au moyen d une grue intégrée, s est étoffé avec l arrivée d un cinquième camion déjà opérationnel. Au niveau des équipements des usines de productions, le groupe a investi dans deux bras hydrauliques de la marque Tecman (photo ci-contre), installés à Ste-Marie et à Proban. Ces bras permettent d accélérer l opération de broyage primaire en canalisant plus vite les roches livrées vers le broyeur. n UBP partenaire de l International Chefs Challenge Competition 2011 En acceptant avec plaisir de prêter ses chaises en fer forgé à l école hôtelière Sir Gaëtan Duval dans le cadre de la semaine de l International Chefs Challenge Competition 2011 organisé par cette dernière, la UBP a démontré son souhait de participer aux évènements mettant l île à l honneur. La décoration des tables, ayant pour thème le concept «Maurice Ile Durable», a connu un franc succès auprès des participants (photo ci-dessus). U B P I n f o - d é c e m b re

8 Gros Plan Région Centre-Ouest La modernisation de Geoffroy dans sa phase finale Les travaux en vue de faire de l installation de Geoffroy une unité à la fois moderne et totalement conforme aux normes environnementales et sécuritaires sont bien enclenchés et devraient prendre fin en février prochain. C est ce qu explique Denis Lincoln, manager de la région Centre- Ouest. «Depuis l obtention de notre permis de construction, les ouvriers mettent les bouchées doubles pour faire avancer les travaux. Le démarrage des opérations se fera par phase, les HP4 et HP200 étant les deux premiers broyeurs qui seront opérationnels vers la fin de novembre pour la production de sable. Nous mettons actuellement tout en œuvre pour recouvrir tous les broyeurs, cribles et transporteurs de manière à réduire au maximum les émanations de poussière.» Dans le même temps, les travaux de mise en place du système d abattage de poussière par atomisation et pulvérisation se poursuivent avec l aide d une société française spécialisée. Il en va de même pour l installation de nombreux water sprinklers à des points stratégiques sur tout le site de Geoffroy. «Nous avions prévu que le projet se fasse par phases successives dans le but de limiter au maximum l incidence sur la production et les ventes», fait remarquer Denis Lincoln. Ainsi, une fois les usines de sable opérationnelles, le primaire de la Mecque devrait être démonté et installé à Geoffroy dans le courant du mois de décembre de manière à pouvoir commencer à produire dès la reprise en janvier. Ce n est qu à partir de ce moment que le secondaire pourra aussi cesser ses activités, et que les broyeurs et cribles requis seront transférés et remontés sur le site de Geoffroy. «Tous les membres de la project team travaillent d arrache-pied, en collaboration avec le staff et travailleurs et les principaux sous-traitants que sont IHEML, Forges Tardieu, Cemex et Skill Roofing pour faire en sorte que les délais soient respectés». Une fois le site de La Mecque désaffecté, tous les employés seront redéployés à Geoffroy, où des améliorations sont apportées non seulement aux équipements et aux machines, mais aussi aux locaux, aux infrastructures et au mess. Une nouvelle cantine sera aussi construite à l intention des travailleurs, avec un meilleur service traiteur. «Nous voulons offrir à nos travailleurs un environnement et un cadre de travail plus agréable et plus sympathique», ajoute Denis Lincoln, qui précise que le local actuellement utilisé se trouve «dans le passage du futur accès au site». Des changements sont aussi prévus au niveau de la distribution de diesel. Celle-ci sera centralisée sur Geoffroy, à la manière d une station-service destinée à toute la flotte de la région, qui comprend les véhicules de Geoffroy, de Marbella, de Land Reclamation et de PPB. Ce nouveau système, selon le manager de la région Centre- Ouest, facilitera et rationalisera la distribution de carburant tout en offrant les facilités propres à une station-service : lavage, graissage, air comprimé, entre autres. La question du respect de l environnement demeure une priorité : des arbres additionnels continueront à être plantés sur le site de Geoffroy une fois certains travaux terminés. Tout en enjolivant le paysage et le site luimême, cette mesure servira de barrage naturel autour du site. C est ainsi que des filaos, des ficus et des eucalyptus ont été commandés à la pépinière de Gros-Cailloux. «Une fois ce projet terminé et les usines opérationnelles, le site de Geoffroy sera certainement une référence en termes de production d agrégats et de sable, et un fleuron dans le domaine du concassage à Maurice», déclare Denis Lincoln. 8 U B P I n f o - d é c e m b r e

9 Gros Plan Région Sud Plaine-Magnien, Fast et Sud Concassage ralentissent La région du Sud connaît actuellement une baisse au niveau des ventes. Cette situation s explique par le fait que la majorité des gros chantiers, dont le nouvel aéroport et les morcellements (Savannah, Plein-Bois et Camp-Diable), ainsi que les travaux de pose de tuyaux pour le raccordement de Mare-Longue à Mare-aux-Vacoas, sont en phase finale, d où une cadence moins élevée sur le plan des livraisons de matériaux. «Nous espérons voir venir de nouveaux contrats l année prochaine ; cela ne pourra que profiter à la région», fait remarquer Francis Koenig, manager pour la région Sud. Pour l heure, c est la clientèle individuelle qui constitue la majeure partie des ventes des différentes installations. Région Nord Les infrastructures routières, une aubaine pour les installations Le paysage routier du Nord a pris un tout autre visage depuis quelques mois, au vu des travaux d envergure qui y sont entrepris. Ces nouvelles routes ou voies additionnelles sont une aubaine pour les unités de production du Nord, plus particulièrement Poudre d Or, dont les ventes de matériaux ont grandement augmenté. «Nous espérons que cette situation va durer encore un bout de temps, souligne Vassen Shummugum, responsable de l installation de Poudre d Or. Depuis un peu plus de deux mois, nous faisons des heures supplémentaires pour pouvoir satisfaire les demandes d approvisionnement en agrégats, rocksand et autres matériaux requis pour la construction de ces routes.» Par ailleurs, l installation de Poudre d Or a été dotée d un nouveau silo qui alimente directement le mélangeur en ciment pour la production de blocs. Du neuf à St Julien Geoffroy n est pas le seul site à subir un lifting. «Nous avons aussi en projet d optimiser la capacité de l usine de production d agrégats à St Julien, et ce dans le but de mieux satisfaire la demande croissante. Les plans de l usine sont en cours de validation et certains travaux ont déjà débuté novembre», précise Denis Lincoln. Le broyeur primaire actuel de Geoffroy, le CJ 613 y sera installé en remplacement du Lokotrack, de même qu un tunnel, un HP300 en secondaire, un pré-crible de type Morgensensizer et un crible additionnel CVB 1845 entre autres. Deux bassins de décantation seront aussi construits sur le site. A la fin de ces travaux, l usine de St Julien sera beaucoup plus efficiente et fin prête pour faire face à la demande. «Dans le cadre de ce projet l accent sera encore une fois mis sur les aspects sécurité et respect de l environnement qui font aussi partie de nos priorités.» Aussi, dans le but de satisfaire une demande sans cesse grandissante pour ses blocs dans la région Est, la UBP a dû augmenter sa capacité de production à St Julien. D où l agrandissement de son hangar de fabrication, outil indispensable pour garantir des blocs d une qualité irréprochable. L Express U B P I n f o - d é c e m b re

10 Dossier La UBP, un groupe à valeurs ajoutées Une enseigne où «tout est là», un concept novateur aux tendances «d ailleurs», des produits de qualité fabriqués dans des unités modernes, un éventail de services... autant de valeurs ajoutées qui donnent un côté pionnier à la UBP. Aquoi pense-t-on quand on parle de valeur ajoutée? D emblée, on l associe à son aspect économique en la définissant comme la différence entre la valeur finale de la production et la valeur des biens qui ont été consommés. Et si l on sortait le terme de sa définition première pour l utiliser autrement? L on pourrait par exemple l intégrer à la vie d entreprise dans son ensemble, à tous ces plus qui font qu une entreprise se démarque sur plusieurs plans et qu elle avance sans cesse avec son temps. Les valeurs ajoutées de la UBP seraient dans ce cas son professionnalisme mais aussi toutes les décisions et actions innovantes qu elle a prises au fil des années et mises en place pour que le groupe soit aujourd hui l un des plus cotés dans ses divers secteurs d activités. La ligne directrice du groupe est claire dès le départ : saisir toutes les opportunités pour progresser, être à l avant-garde de tout ce qui se fait ailleurs, et donner constamment de la valeur ajoutée à ses produits comme à ses services. En somme, se distinguer de ses concurrents en anticipant sur ses stratégies voire en les repensant pour s adapter aux réalités du pays à en juger par la cessation, il y a quelques années, de ses activités d exploitation du sable corallien, avant même que le développement durable ne prenne toute son importance. Les préoccupations citoyennes du groupe l ont conduit, entre autres, à produire son propre sable de pierre pour béton et crépissage, à mettre en place une usine de traitement des déchets de béton activité qui a le mérite d être autant écologique qu économique, le béton recyclé étant réutilisé à d autres fins. Quelles que soient les actions prises économique, écologique, sociale, humaine elles vont immanquablement dans le sens Les unités de production comme à l étranger Broyeurs et cribles à couvert dans des bâtiments métalliques, production assurée dans des caissons, équipements performants et ergonomiques, bassins de décantation, systèmes d abattage de poussière voilà grosso modo l image moderne d une unité de production de matériaux à l étranger. Et dans quelque temps Geoffroy aura la même ressemblance, avec en prime une entrée paysagère et un rideau de verdure pour un look plus esthétique. Outre la qualité de ses matériaux de construction - qui ont fait leurs preuves la UBP ne lésine pas sur les mesures innovantes pour moderniser ses installations tout en leur revêtant un cachet «environment friendly». En début d année prochaine, les trois principales installations seront pourvues d un système complet d abattage de poussières, système ultramoderne qui permettra d éliminer quasiment toutes les émissions de poussière. Encore un pas de franchi dans l engagement de la UBP à Maurice île Durable. 10 U B P I n f o - d é c e m b r e

11 Dossier de la modernisation. Moderniser, toujours moderniser pour faire la différence ce maître mot semble régner dans toutes les sphères d activités du groupe. A commencer dans ses unités de production. En attestent les broyeurs, primaires et autres équipements désormais plus performants et ergonomiques, conformes aux nouvelles exigences du monde du travail. Ses unités elles-mêmes changent graduellement de visage, à l instar de Geoffroy (voir encadré). Les valeurs ajoutées de la UBP ne sont pas uniquement locales. Elles fleurissent également à l étranger Rodrigues, Madagascar, Sri Lanka où le groupe a choisi de délocaliser ses activités de production pour profiter des opportunités offertes. Au Sri Lanka, par exemple, où les ventes de matériaux reprennent graduellement suite à la fin de la guerre civile, le groupe a appliqué la même politique environnementale qu à Maurice en remplaçant l utilisation du sable des rivières par la production du sable de pierre. L entreprise voit grand et n a pas peur de se projeter dans l avenir histoire d avoir toujours une longueur d avance sur ses concurrents. Approvisionner les constructeurs en divers matériaux, c est bien. Accommoder et embellir la maison et le jardin, c est encore mieux, s est dit Jean-Michel Giraud, directeur général de la UBP. Et les réunir sous le même toit serait une première à Maurice un concept inédit qui n existe même pas ailleurs. De là naît le magasin Espace Maison & Jardin, l une des valeurs ajoutées les plus marquantes de la UBP. Ce nouveau concept révolutionne les habitudes d achat des Mauriciens et leur ouvre grand l univers de la maison et du jardin. Du rêve, on passe à la réalité. Une étape en entraînant une autre, Jean-Michel Giraud et son équipe envisagent d exploiter à fond ce créneau, en annexant à Espace Maison & Jardin des services dérivés : habiller en produits toits, allées, piscines, plages de piscines (voir encadré). Mais de là à dire que les valeurs ajoutées d une entreprise se résument uniquement à ses produits et services, c est restreindre dans une large mesure ses champs d action. Car ils vont bien au-delà! L un des plus d une entreprise innovante, ce sont ses ressources humaines sans lesquelles elle ne pourrait fonctionner et avancer sur les voies du progrès. Prendre soin de son personnel, tenir compte de ses compétences et les valoriser, lui assurer protection sur son lieu de travail est par conséquent essentiel. Et cela va aussi loin que lui offrir des loisirs en dehors du bureau. Une entreprise humaine mais aussi sociale. Car une entreprise qui ignorerait ses responsabilités sociales serait une entreprise repliée sur elle-même. Certes la UBP a emboîté le pas à nombre de compagnies qui sponsorisent des actions sociales ou encore des ONG, mais elle a choisi de le faire avec un objectif bien orienté : «humaniser» ses unités de production et autres clusters en les impliquant dans le développement social des régions où ils se trouvent. Des valeurs ajoutées, on pourrait continuer à en trouver dans la vie d une entreprise. Mais elles ne prennent justement de la valeur qu en étant constamment cultivées et en fructifiant en toutes occasions. Facebook, e-brochure toujours communiquer «Trendy» Espace Maison & Jardin? Sûrement, depuis qu il se laisse découvrir et apprécier sur facebook. Sa popularité, déjà bien ancrée, s est encore étendue avec fans rien qu en quatre mois. «Etre sur facebook était devenu un must, affirme Caroline Tyack. Il faut savoir avancer avec les nouveaux moyens de communication. Cela nous permet de garder un contact quotidien avec nos fans, de répondre à leurs questions (très nombreuses!), de leur présenter nos produits et nos promotions, de prendre en considération leurs commentaires et besoins. Cette valeur ajoutée d Espace Maison & Jardin vient fortifier le lien de proximité que nous avions établi avec notre clientèle.» Un lien de proximité que l on retrouve dans la «e-brochure» créée peu de temps avant sa page facebook. Surfer sur ce catalogue pour en savoir plus sur les prochains événements, nouveautés et promotions démonstrations à l appui permet au consommateur en ligne d accéder également à la page facebook d Espace Maison & Jardin et au site Internet du groupe. U B P I n f o - d é c e m b re

12 Dossier Les plus-values de la technologie informatique Depuis qu il a implémenté, il y a cinq ans, un Enterprise Resource Planning System, en adéquation avec l évolution du groupe, le département IT a continué sur sa lancée technologique. Aujourd hui, il ne se contente plus d aligner son savoir-faire sur les nouveaux développements de l entreprise mais il les précède dans la mise en place de systèmes informatiques innovants. «Cette optimisation de notre système va générer autant de valeurs ajoutées à l entreprise, soutient Dwight Hamilton, responsable du département IT. Tout part des avancées informatiques, c est ce qui permet à la UBP d être à l avant-garde de ses activités.» Au département IT, les projets ne manquent pas, ils affluent même! Les plus importants étant en cours, à l instar de la conversion du server room en data centre qui centralise toutes les données de la compagnie avec parallèlement un clustering du réseau pour accommoder la technologie Internet Protocol (IP). L IP, c est avant tout une plateforme d outils hautement performants, avec notamment la téléphonie sur réseau, système novateur que Dwight Hamilton et Jocelyne L Arrogant sont en train d implémenter dans l entreprise. Dans un future très proche, tous les appels interdépartements se feront sur réseau ; plus besoin pour une installation de passer par les prestataires de téléphonie locaux. D autres changements interviendront dans le sillage du prochain passage à l IP : un câblage de catégorie 6 qui permettra d engranger encore plus de bande passante, donc plus de rapidité, un serveur connectique SHDSL plus efficace rendu possible grâce aux négociations avec Mauritius Telecom, qui a accepté d installer une connectique fibre optique dans les locaux de la UBP à Trianon. Tout est calculé pour optimiser davantage les «process» de travail. A titre d exemple, un nouvel outil de management de réseau a été implémenté sous forme d un écran géant qui domine les bureaux de l IT. «Cet écran affiche toutes les installations en mode live. Dès que la bande passante d une station diminue ou est coupée, nous sommes immédiatement avertis et pouvons intervenir au besoin», explique Dwight. En lien avec le HR, l IT a assuré la mise en place technique d un nouveau système biométrique, le logiciel Vipertex, qui permettra de centraliser, à travers le finger print, les allées et venues des employés et, par là même, de contrôler et sécuriser les accès sur les différents sites de la UBP. Autre plus-value informatique au service de l entreprise dans son ensemble, un accès à Internet plus large grâce à une bande passante additionnelle de 4 Mb d ici décembre qui bénéficiera à plus d employés. «Nous envisageons d ouvrir l accès à Internet à tous les employés pendant leur pause-déjeuner. Ce sera comme un cybercafé où ils pourront faire des recherches personnelles, se documenter...», souligne Dwight. Le mot d ordre du département, surfer constamment sur la vague informatique pour faire avancer l entreprise. Gaïa, là où il fera bon habiter Forte de son expérience dans la construction et l aménagement/habillage de la maison et du jardin, la UBP s aventure plus loin et entre de plain-pied dans le secteur foncier. Quel autre site que le domaine de Gros Cailloux, saisissant de beauté, blotti à perte de vue entre mer et montagnes et à quelques lieues des centres urbains, ne pouvait accueillir le projet de développement immobilier, Gaïa? Jusque-là cantonné au rôle de pépinière, Gros Cailloux, avec ses mille et quelque arpents d espaces verts, ouvre la voie à des lotissements résidentiels voire commerciaux qui seront harmonieusement intégrés à ses magnifiques paysages. Véritables refuges verts, le morcellement Oréades et les villas Olivines sortiront de terre dans un futur pas trop lointain. Les démos, un bon filon Comment donner envie d acheter ses produits? Il ne suffit pas que d une bonne exposition sur des rayons joliment mis en valeur ou encore d une belle publicité vantant leurs mérites La nouvelle arme marketing de la UBP? Des démonstrations sur un petit air d événementiel. Tous les week-ends, des équipes chapeautées par Anneke Etrange, Events Coordinator des quatre magasins font découvrir aux consommateurs leurs produits. Comment? En faisant par exemple un barbecue sur place sur l un des appareils Weber. «Nous montrons en live aux consommateurs comment utiliser l appareil et l entretenir, explique Anneke. Ils peuvent apprécier sur place la cuisson des aliments et passer un moment sympa avec nous.» Quand il s agit d outillage, les clients sont invités à tester eux-mêmes les produits, comme percer une planche ou encore raboter une pièce de bois. «Ils aiment beaucoup ces démos et en redemandent. La preuve : les ventes grimpent à chaque fois en flèche. A tel point, qu il nous faut en repasser la commande.» Ces démos sont d autant appréciées qu elles s accompagnent souvent de promotions ou de deals intéressants. Une initiative qui n a pas tardé à trouver écho chez la concurrence 12 U B P I n f o - d é c e m b r e

13 Dossier Espace Maison & Jardin, une carte gagnante Tout est là! Jamais slogan n aura été plus parlant pour Espace Maison & Jardin. En effet, on y trouve de tout, incroyablement tout pour la maison et le jardin. Le concept en lui-même est novateur c est d ailleurs une première car nulle part ailleurs, peut-on trouver les deux ensembles réunis sous le même toit et offrant toute une palette de services. D un magasin à Trianon, Espace Maison & Jardin en a ouvert trois autres, de quoi couvrir géographiquement l ensemble de l île. Tout a été pensé dans les détails pour faciliter la vie du consommateur une aire de parking attenante ou encore un supermarché voire un café alentour, ça peut certes faire la différence! Espace Maison & Jardin a ceci de particulier : le privilège d offrir au consommateur une panoplie de produits de qualité pour accommoder toutes les pièces imaginables d un intérieur jardin compris. Et surtout, il ne cesse de proposer à sa clientèle les dernières tendances dans le domaine. D où les déplacements de Dimitri Hardy, responsable des Achats, à l étranger : «Chaque semaine, nous mettons sur les rayons des produits originaux. Nous voulons offrir à notre clientèle ce plus qu elle ne pourrait avoir ailleurs.» Ce plus entre autres valeurs ajoutées constitue en l exclusivité de certaines marques renommées détenues par Espace Maison & Jardin : Weber (barbecues et accessoires), Royal Canin (nourriture pour chien et chat), Stanley (outillage), Wortex (pompes), Lavor (nettoyeurs à haute pression), Shindaiwa (motoculture) Ajouté à cela, un très bon service après-vente, car, souligne Dimitri Hardy, «nous avons tout un stock de pièces de rechange et les réparations se font dans un délai très court». Les autres plus, ce sont également les divers services qui gravitent autour d Espace Maison & Jardin. Par exemple, le département «Projets» va au-devant des besoins des promoteurs, architectes et décorateurs d intérieur qui n ont pas forcément le temps de se déplacer dans les magasins pour choisir de quoi habiller en carreaux céramiques, pierres naturelles et sanitaires les hôtels ou autres IRS. Le «Contracting» propose, lui, une aide professionnelle dans la pose de tuiles sur les toits, de pavés béton dans les allées ou les plages de piscines, de granite pour la cuisine... Aujourd hui plus besoin de voyager loin pour trouver de quoi accommoder élégamment son intérieur et son jardin et lui donner cette touche de «l ailleurs», Espace Maison & Jardin sait devancer les aspirations des consommateurs mauriciens. Les tendances vertes 2011 Des maisons aux toits et murs verts. Depuis quelques mois Gros Cailloux propose aux amateurs de «l art de vivre écolo» de quoi concrétiser leurs souhaits, avec l installation, entre autres, d un éco-toit dont l avantage est de faire baisser la température ambiante de la maison et des murs végétaux capables d embellir n importe quelle structure en béton. «Le modèle proposé est tout simple et nouveau à Maurice! explique Yannick Vallet, paysagiste à Gros Cailloux. Il est composé de plusieurs petits pots rattachés à une structure métallique, fixée à un mur en brique et il peut être installé n importe où.» Cet «art de vivre écolo» se traduit également, et surtout, dans les services paysagers de Gros Cailloux. Envie d un jardin zen ou encore de véritables espaces verts savamment et harmonieusement composés? Le département paysagiste, avec son équipe professionnelle, dispose de quoi réaliser divers types de jardins son portefeuille de clients comprend d ailleurs de grands hôtels, IRS et centres commerciaux. On est si bien à la UBP Vingt-cinq ans, voire plus ça peut paraître étonnant le nombre d années de service de certains employés et ils sont nombreux! à la UBP. Est-ce à dire qu ils se sentent si bien qu ils n ont jamais envisagé de bouger? A en croire quelques-uns, la UBP est devenue leur deuxième famille. Ils sont tellement bien intégrés que leurs enfants leur ont emboîté le pas en sollicitant un emploi à leur tour. Et que dire de la gent féminine qui y est bien représentée et qui a l opportunité, aujourd hui, d occuper des postes valorisants. «Ces dernières années, il y a eu une progression générale de la place de la femme dans des postes de responsabilités, note Caroline Tyack, Communication and Marketing Manager. On en compte pratiquement dans tous les secteurs d activités de la compagnie. Je suis convaincue de la valeur ajoutée de la femme dans une entreprise : elle a une grande capacité à organiser des choses et à en gérer plusieurs à la fois ; de surcroît sa sensibilité lui permet de mieux appréhender des situations et de les décanter.» Quatre femmes à la tête des quatre Espace Maison & Jardin, une responsable d une des installations, sans compter celles qui ont la charge de certains départements ou encore d autres qui exercent, d une façon ou d une autre, leur créativité au sein de l entreprise Toutes ces têtes pensantes et agissantes femmes et hommes confondus font à coup sûr la force d une entreprise. U B P I n f o - d é c e m b re

14 Focus UBP Madagascar, petite incursion dans la Grande île Depuis son implantation à Madagascar, la UBP a contribué à la réalisation de nombreux projets à travers le pays, notamment la réfection de lignes de chemins de fer ou la livraison des matériaux aux projets de la mine de nickel et de cobalt. Aujourd hui, avec le ralentissement au niveau des développements, les deux sites du groupe s adaptent aux conditions du marché. Une solide expérience acquise au fil des années dans le paysage de la construction, une confortable position de leader sur le marché mauricien Il n en fallait pas plus pour encourager la UBP à voir plus grand et à chercher à exporter son savoir-faire vers la région. Ses ambitions se concrétisent en 1999, lorsque le groupe s installe dans la Grande île. Ainsi naît UBP Tana SARL qui enclenche ses opérations en janvier Devenue depuis 2004 UBP Madagascar, cette filiale du groupe possède deux unités de concassage, l une à Tamatave et l autre à Antananarivo ainsi que deux carrières pour l extraction de roches. Ces unités sont engagées principalement dans la fabrication et la vente de matériaux de construction gravillons, sable de carrière, parpaings et pavés autobloquants produits destinés tant aux entreprises spécialisées en BTP (bâtiment et travaux publics) qu au grand public. Ensemble, les deux sites comptent quelque 113 employés, dont 19 cadres, incluant trois expatriés mauriciens. UBP Madagascar, gérée depuis 2004 par Gino Gunness, compte parmi sa clientèle quelques entreprises de construction : Tan 2000, BTP Madagascar, SCB Madagascar, SOBATRA, Entreprise SAVA, Leong BTP, SMCC, House Construction, Sun & Sons Ltd. En sa qualité de fournisseur de matériaux, la compagnie a, au fil des ans, participé à de gros projets nationaux ainsi qu à des projets d entreprises privées. Madarail, la compagnie nationale de chemins de fer, fait partie de ses clients : de 2004 à 2008, UBP lui aura fourni quelque m 3 ( T) de ballast (pierres concassées) pour la réfection des lignes de chemin de fer. UBP Madagascar a aussi collaboré, à travers la livraison de matériaux, à de gros travaux d infrastructure dans le cadre du projet minier d Ambatovy, qui est un projet d exploitation de cobalt et de nickel à Moramanga, à 115 km au nord-est d Antananarivo. Ce projet minier, connu sous le nom de AMSA (Ambatovy Minerals SA), un des plus gros jamais lancés à Madagascar, est le fruit d un partenariat entre Sherrit, SNC Lavalin, Kores et Sumitomo. En 2007, m 3 de matériaux leur seront livrés pour la phase de construction des maisons des travailleurs et du Plant Site. Puis, en 2009, la UBP décroche un contrat avec Sherritt pour le démontage, la réhabilitation, le remontage et la gestion d une unité de concassage de 250 T/hr à Ambatovy. L usine de Tamatave est démontée pour être remontée sur le site de Sherritt à Ambatovy et sera gérée pendant six mois par le personnel de UBP. Une autre des composantes de ce projet est l Ambatovy Pipeline Project, entrepris par les compagnies CCC et ESSAR (des sociétés internationales spécialisées dans les travaux de pose de pipeline) : il s agit en effet de transporter les minerais grâce à un pipeline de 220 km de long vers l usine de traitement, à Tamatave. C est là un projet qui a vu la participation de UBP Madagascar, qui se voit 14 U B P I n f o - d é c e m b r e

15 Focus octroyer un contrat de tir de mine, contrat honoré en partenariat avec les deux autres parties. Pour autant, l entreprise mauricienne «ne tourne pas au maximum de ses capacités», fait remarquer Gino Gunness, Certes, elle a montré des premiers signes de réussite en 2005, en obtenant un contrat de la société japonaise Daiho Corporation pour la fourniture de gravillons dans le cadre d un projet de by-pass entre deux nationales, la RN2 et la RN7. Dans cette optique, elle a installé une nouvelle usine à Alasora et pendant 16 mois a fourni m3 (soit tonnes) de matériaux au constructeur. Après ces travaux, l usine a été démontée et envoyée à Tamatave. Et pendant les cinq années qui ont suivi, des périodes fastes ont cédé le pas à des périodes creuses rythmées par le démontage et le remontage d unités de concassage. C est notamment le cas en 2007 : à la suite de l implantation d un géant de l industrie minière Rio Tinto à Fort- Dauphin, UBP Madagascar y installe une unité. Toutefois, elle se voit obligée de la démonter et de la transférer lorsqu il devient clair que la dynamique de développement régional qui devait se créer avec l entrée en opération du port en eau profonde ne se concrétisera pas et que la demande de matériaux est en chute libre. De plus, l opérateur doit aussi composer, sur le marché malgache, avec une concurrence qu elle juge inégale : «Nos principaux concurrents pour le marché des petits clients sont les artisans qui vendent des produits à bien moins cher. Ces artisans, qui opèrent pour la plupart dans l informel, ne payent ni redevance ni taxe», dit Gino Gunness. Aujourd hui, l entreprise dit maintenir le cap. Les clients privés constituent 20 % de son chiffre d affaires. Mais UBP Madagascar garde tout de même un œil sur «les grands projets à venir, voire le projet Soalara (extraction de calcaire pour Ambatovy Minerals), le projet Sakoa (extraction de charbon de terre par l entreprise thaïlandaise ITD) ou le projet de Toliara Sands (entreprise australienne exploitant d Ilménite)». Car au sein de UBP Madagascar, l on sait bien que les innombrables ressources naturelles de la Grande île lui offrent une potentialité de développement considérable. Et qu une usine de traitement de minerais s accompagne souvent de constructions autour, qu il s agisse de centrales de production d électricité, d aménagements portuaires ou d installation de logements Autant de projets qui nécessitent des matériaux de construction. Ce n est pas la UBP qui s en plaindra. Un peu d histoire Installation rime avec intégration Faire partie intégrante du pays où elle se trouve Pour UBP Madagascar, c était là une étape incontournable. Dès le départ, elle a dû respecter, d abord, les lois du pays concernant l environnement, entre autres. Puis, ce sont les us et coutumes de Madagascar (fomba gasy) qui sont entrés dans l équation mais qui sont vite devenus une deuxième nature. Aujourd hui, la société contribue, dans la mesure du possible, au développement du village/région où elle se situe (Andranovao pour Tana et Accent sur la formation UBP Madagascar mise beaucoup sur la formation afin d avoir un personnel «qualifié, motivé et flexible». Il y a ainsi eu des formations organisées par les fournisseurs de pièces de rechange suivies par l équipe des achats et par des mécaniciens. Et, conformément aux exigences de Santé et de Sécurité au travail, une formation sur le tir de mine (comprenant des cours sur les procédés de tir ou la sécurité dans les mines) a Sahavavaka pour Tamatave) en participant à des œuvres sociales. Cela comprend des donations en nature aux autorités locales (à Tana comme à Tamatave), des offres de stage à des étudiants ou le transport scolaire des enfants d un centre de redressement l Association Espoir Madagascar. La UBP a en outre collaboré au terrassement d un terrain de foot à Ambohimalaza; à la mise en place de bornes fontaines et à la réhabilitation de piste d accès à des villages retirés. été suivie par l équipe de tir, des achats, les responsables de chantier et le responsable Hygiène Sécurité Environnement. Cette formation était organisée par Titan Nobel France. Une Formation sur la Qualité, l Hygiène, la Sécurité et l Environnement QHSE dirigée par un enseignant-formateur de l université d Antananarivo a aussi pu être suivie par les responsables de secteur (génie civil, tir, concasseur, atelier, HSE ). C est en 1999 que la direction confie la mission de créer la société UBP Tana SARL à Jean Mée Desvaux. La UBP fait l acquisition d un terrain de 3 Ha 5 à Ambohimalaza PK14 RN2 à Antananarivo et d un autre terrain (propriété de Mon Désir II) de 2 Ha 500 à Tamatave. L année suivante, Albert Lassémillante est nommé gérant de la société. L atelier de UBP Maurice envoie une équipe d ouvriers monter une unité de concassage de 20m3/hr ainsi qu une presse hydraulique à Ivoloina, Tamatave, afin de fournir des gravillons et des pavés autobloquants de 35mpa au projet de port sec, qui ne se concrétisera cependant jamais. Qu importe, l année 2000 voit aussi l installation d une unité de concassage de 60m 3 /h au PK33 RN2, Maharidaza, Antananarivo. Durant les années suivantes, les unités sont démontées et transférées aux divers sites, au fil des différents contrats obtenus. En janvier 2012, Steeve René remplacera, à la tête de UBP Madagascar Gino Gunness qui sera appelé à prendre d autres fonctions chez UBP à Maurice après huit ans dans la Grande île. U B P I n f o - d é c e m b re

16 Formation Se former continuellement pour travailler efficacement La formation continue est devenue un véritable moteur de développement dans les différents départements du groupe UBP. Ces derniers mois, trois domaines particuliers étaient mis en avant pour booster l efficacité des équipes. Travailler en équipe, avec le sourire en prime, ça paye. C est ce que disent les participants du team-buidling. La formation à la UBP est passée, depuis quelque temps déjà, en mode continu. Au point où une Training Academy sera créée comme support aux diverses formations assurées par des intervenants aussi bien internes qu externes. Année riche en formations de toutes sortes, 2011 a vu, entre autres, l organisation d un team-building résidentiel une première pour l entreprise lors duquel quelque 28 responsables de certains départements du Corporate et de Marbella Espace Maison Ltée ont réfléchi sur l importance de travailler en équipe. Le temps d un week-end en juin à Heritage Le Telfair Golf & Spa Resort, les participants ont pris le temps de mettre sur table les divers problèmes rencontrés dans les relations entre départements. Avec l aide de Marvin Manève de Maingard Associates, ils ont pu discuter et trouver des solutions pour améliorer les relations. De cet atelier de travail étoffé en ont résulté des plans d action à mettre en place par les différents départements concernés. «Nous avions senti que les relations prenaient une nouvelle tournure, plus constructive et décontractée ; et pour continuer sur cette lancée, nous avons décidé de faire un suivi de notre démarche vers des relations plus efficientes», déclare Clivy Coutet Chan Chuen, Group Human Resources Manager. C est ainsi que le 18 novembre dernier, les mêmes responsables se sont retrouvés une après-midi entière au Casela Nature and Leisure Park pour faire le point sur les démarches entreprises suite au team-building. «Le team-buiding et la session de suivi m ont véritablement aidé à aller à la source des problèmes rencontrés aussi bien dans mon département qu avec les autres départements, confie Martine Hector, responsable d EMJ de Flacq. L important, c est d avoir trouvé nousmêmes les solutions à nos problèmes ; personnellement j insiste sur le travail en équipe et je m investis à créer cet esprit d équipe sans lequel nous ne pouvons avancer et travailler efficacement.» Travailler en équipe mais aussi en toute sécurité. Comme c est le cas dans les unités de production avec un personnel formé constamment aux exigences de la sécurité. Assurée conjointement par Judex Thomas, Health & Safety Officer, et Edley Michaud, Health & Safety Manager, une formation continue sur la sécurité a débuté, à la mioctobre, dans la région Ouest avec comme premier élément «les tapis convoyeurs». «Ces équipements sont classés comme étant très dangereux. Lors de la formation, nous avons évoqué les dangers que présente un tapis convoyeur, comment le manipuler correctement et prendre toutes les mesures de sécurité qui s imposent», explique Judex Thomas. Toutes les installations sont concernées. «Cette formation sur les tapis convoyeurs m a rappelé que le danger est omniprésent sur notre lieu de travail et que nous le côtoyons tous les jours. Se familiariser avec les équipements sur lesquels nous travaillons nous permet d être plus conscients des dangers qui peuvent survenir», dit Jean Michaël Rivière, Plant Operator à Sud Concassage. Les autres thèmes qui seront abordés prochainement sont, entre autres, les produits chimiques, l isolation des énergies ou le risk assessment 2011 se termine avec déjà un agenda ébauché pour Hormis les sessions sur les thèmes usuels, sont également au programme des formations en Advanced Level for analysis data (Microsoft Excel) pour la Comptabilité et Train the Trainer U B P I n f o - d é c e m b r e

17 Activités Le Noël des petits Entre les châteaux gonflables, les toboggans, le petit train, les mini-safaris et les parties de pêche, les petits et les grands n ont pas eu le temps de s ennuyer. La fête à laquelle les enfants de tout le personnel, staff et opérateurs confondus, étaient conviés a eu lieu le 3 décembre dernier à Casela A la magie de ce lieu haut en couleurs, s ajoutait la présence des personnages de Disney et du Père Noël, qui n a oublié personne au moment de la distribution de cadeaux. U B P I n f o - d é c e m b re

18 Activités Harold Etienette Portes ouvertes au Domaine de Gros Cailloux C était la fête des fleurs, des fougères et des arbustes au Domaine de Gros Cailloux, cette année encore. Du 27 au 29 octobre, ils étaient très nombreux à avoir fait le déplacement à la pépinière pour faire le plein de plantes. Des démonstrations et des films étaient également proposés sur différents thèmes touchant au jardin, dont le greffage et le compostage. Une équipe du département Landscaping était aussi présente pour conseiller les visiteurs sur l aménagement de leur jardin, prenant au besoin des rendez-vous pour évaluer les travaux. 18 U B P I n f o - d é c e m b r e

19 Activités Les chiffres de A à Z Présenter aux employés les résultats financiers du groupe dans un cadre informel C est l objectif du cocktail organisé le mercredi 16 novembre à The Link-Ebène City Hotel à 19 h 30. Pendant presque deux heures, le Managing Director de la UBP a élaboré, graphiques et tableaux à l appui, sur les réalisations des différentes filiales du groupe. Foot : les vétérans finalistes d un tournoi inter-firmes C est par un mano a mano entre l équipe de la UBP et celle de la State Bank of Mauritius que s est terminé le Festival de football inter-firmes qui a eu lieu les 1 er et 2 octobre derniers. Celuici était organisé par la Fédération mauricienne de sports corporatifs. Avant d accéder en finale, où elle a essuyé une défaite, l équipe de vétérans de la UBP avait battu celle de Médine. U B P I n f o - d é c e m b re

20 Pratique Nos coups de cœur C est le retour des beaux jours. Et si vous profitiez au maximum de votre jardin? Une piscine gonflable, une balançoire ou une maisonnette pour amuser les petits ; un hamac pour le farniente. Et pour les amoureux des plantes, les éléments pour fabriquer un mur vertical, de même que les jardinières inversées, sont à découvrir. A l eau! Les piscines gonflables sont disponibles en deux formes. Dotées d une structure résistante et de parois extra-larges, elles sont en vinyle très solide et sont munies de soupapes de sécurité. Le gonflage s en voit facilité. One touch Premium Le système de nettoyage des cendres One touch est une exclusivité Weber. Actionnez le levier d ouverture et de fermeture du clapet d évacuation situé à la base de la cuve pour faire tomber les cendres dans un récupérateur amovible. Poids : 18 kg. Piscines hors sol Châssis en métal galvanisé anti-rouille, parois en PVC et polyester épais robuste en trois couches Voilà de quoi offrir un usage familial à ces piscines de la marque Bestway. De plus, le montage est des plus aisés, même pour les moins bricoleurs d entre nous. Jardin vertical Offrez-vous un mur végétal en assemblant plusieurs éléments d un système modulable de bacs dans lesquels vous pourrez cultiver fleurs et plantes aromatiques. Cette solution innovante peut être fixée à un mur, à une balustrade ou être posée directement sur le sol. Le mur peut aussi s accompagner d un système d irrigation automatique. Panneau décoratif Donnez un tout nouveau look à votre intérieur en un tournemain : des panneaux décoratifs à motifs variables peuvent être placés sur la terrasse, au salon, dans la salle de bains. Solides et stylés, ils protègent aussi contre la salissure et les rayons UV. 20 U B P I n f o - d é c e m b re

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON AMBITIVE Station Pizza- 1 Presentation de votre ApplicatiON 2 - Qui sommes-nous - 3 Sommaire Qui sommes-nous? Objectifs Intérêts du client Quelques fonctions phares Accueil & Vue Principale Menus & Carte

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION FORMATION EXIGENCE CONCERTATION PÉDAGOGIE La formation professionnelle, la qualité relationnelle Qui sommes-nous? Notre objectif? Spécialiste de la gestion de la valorisation client, EL Quorum développe

Plus en détail

L air pur où il fait bon vivre!

L air pur où il fait bon vivre! L air pur où il fait bon vivre! Un partenariat empreint de confiance Conjointement avec deux sociétés partenaires installées en Allemagne et en Autriche, l entreprise fondée en 1978 fabrique des produits

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes

Projet de Fin d Etudes Juin 2014 Projet de Fin d Etudes Résumé Déménagement industriel de la production dans ses nouveaux locaux ALSACE TOLERIE 13 Rue du MITTLERWEG 68000 COLMAR CEDOLIN Jeremy GM5 ISP Ce Projet de Fin d Etudes,

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement?

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Lumesse Avis d expert Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Dans l univers sans cesse mouvant de la Gestion des Talents, nous observons un nouveau changement fondamental en matière de développement

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION La performance achats Vous & nous pour transformer vos achats Crop and co Créateur de performance achats Depuis 2004, chez

Plus en détail

UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD

UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD GESTION BENOÎT DUMOULIN Dossier régional DEUX-MONTAGNES Benoît Dumoulin, président de GBD Construction UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD LAURÉATE DU PRIX LES GRANDS BÂTISSEURS

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Charte de développement durable. Version. groupe

Charte de développement durable. Version. groupe Charte de développement durable 2014 Version groupe Dès sa création en 2008, le Groupe CAPECOM a mis en place une charte qui permettait de définir les valeurs fondatrices du Groupe. Cette charte était

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

Les Centres Commerciaux Phoenix et Riche-Terre voient encore plus grand!

Les Centres Commerciaux Phoenix et Riche-Terre voient encore plus grand! COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les Centres Commerciaux Phoenix et Riche-Terre voient encore plus grand! Ascencia investit Rs 1 milliard dans des travaux d agrandissement Image de synthèse de la cour intérieure du

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

1. LE CONTEXTE. Nous sommes une des plus importantes coopératives forestières en France.

1. LE CONTEXTE. Nous sommes une des plus importantes coopératives forestières en France. NOTE D INFORMATION concernant le recrutement d un(e) : DIRECTEUR DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL H/F DANS LE DOMAINE DE LA SYLVICULTURE OFFERT A EVREUX (27) 1. LE CONTEXTE Nous sommes une des plus importantes

Plus en détail

DOCUMENT CONFIDENTIEL

DOCUMENT CONFIDENTIEL DOCUMENT CONFIDENTIEL Comment devenir franchisé du leader des cocktails bar en Europe. SOMMAIRE Présentation du concept JAMAICA HAPPY PUB Les 11 points forts du concept JAMAICA HAPPY PUB Profil candidat

Plus en détail

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci!

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! Sommaire Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! P 3 P 4 P 5 P 6 P 7 P 8 P 9 P 10 P 11 P 12 Pitch Mariage Serein est une jeune Start-Up parisienne

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? RESPONSABLE DES VENTES SECTEUR Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

Dossier de presse 29 août 2008

Dossier de presse 29 août 2008 Dossier de presse 29 août 2008 a rogers investment Contenu du dossier Foresite, l immobilier différemment 3 Une nouvelle entité 4 Les activités de Foresite 5 La structure 6 Les actifs de Foresite 7 L équipe

Plus en détail

Microsoft Office Specialist

Microsoft Office Specialist Microsoft Office Specialist http://www.microsoft.com/france/formation/cert/office Contactez-nous par e-mail : infomos@microsoft.com 2005 Microsoft Corporation. Tous droits réservés. Microsoft, le logo

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

Travaillez en réseau avec BIM4You

Travaillez en réseau avec BIM4You Travaillez en réseau avec BIM4You La solution 5D intégrale devient une réalité. www.bim4you.eu BIM4You Plus qu une planification et une construction virtuelles Notre compétence au service de votre succès.

Plus en détail

Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination,

Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination, Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination, Démantèlement Nucléaire Gestion des Déchets - Sécurité Humaine &

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Manuel qualité Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Création : Oct. 2012 Atelier Mécanique de l Ouest GOURDEL Z.A La verdure 85170 Belleville sur Vie Tél : 02 51 41 08

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de son projet de se lancer en affaires. Ça vous stimule. Après tout,

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

Concrétiser votre projet...

Concrétiser votre projet... CONSTRUIRE AU CONGO (De PONTON à BRAZZA) Concrétiser votre projet... IL arrive dans l existence des événements tellement forts qu ils déterminent à eux seuls l avenir, la réussite, l épanouissement de

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

LA JOIE EXAUCE TOUS VOS SOUHAITS.

LA JOIE EXAUCE TOUS VOS SOUHAITS. BMW Premium Selection Occasions www.bmw.lu Le plaisir de conduire BMW PREMIUM SELECTION. LE PREMIER CHOIX EN OCCASION. LA JOIE EXAUCE TOUS VOS SOUHAITS. BMW EfficientDynamics Moins de consommation. Plus

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Bruynzeel dévoile les solutions d agencement de demain sur Bureaux Expo. Solution d Agencement Mobile Multifonctions Spacefulness TM

Bruynzeel dévoile les solutions d agencement de demain sur Bureaux Expo. Solution d Agencement Mobile Multifonctions Spacefulness TM Dossier de Presse Mars 2015 Bruynzeel dévoile les solutions d agencement de demain sur Bureaux Expo Solution d Agencement Mobile Multifonctions Spacefulness TM Parc des Forges - Green Access H21 13 rue

Plus en détail

CEREMONIE DE LANCEMENT DU SITE WEB DE LA PHARMACIE NATIONALE D APPROVISIONNEMENT DU SENEGAL. (SISDAK 2012 : 05 au 08juillet 2012)

CEREMONIE DE LANCEMENT DU SITE WEB DE LA PHARMACIE NATIONALE D APPROVISIONNEMENT DU SENEGAL. (SISDAK 2012 : 05 au 08juillet 2012) CEREMONIE DE LANCEMENT DU SITE WEB DE LA PHARMACIE NATIONALE D APPROVISIONNEMENT DU SENEGAL (SISDAK 2012 : 05 au 08juillet 2012) DISCOURS DU DIRECTEUR DE LA PNA Madame le Ministre de la Santé et de l Action

Plus en détail

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI.

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. L ISO/IEC 27001 de BSI - votre premier choix en matière de sécurité de l information. BSI est l organisme de normalisation

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4 RAPPEL DU CONTEXTE 2 Le défi du renforcement des compétences 2 Un partenariat avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et les besoins de l entreprise 3 UN PLAN DE FORMATION ADAPTE 4 Une

Plus en détail

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS CHEF DE CHANTIER Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s L enseignement de découverte professionnelle fournit

Plus en détail

entreprendre à la puissance cisco

entreprendre à la puissance cisco entreprendre à la puissance cisco À un moment donné, vous avez vu quelque chose que personne d autre n avait vu. Il s agissait peut-être d une idée ou d une opportunité. Ce «quelque chose» vous a fait

Plus en détail

De l Eau de Là CALA 2009. En partenariat avec la communauté Urbaine d Antalaha. Et en collaboration avec :

De l Eau de Là CALA 2009. En partenariat avec la communauté Urbaine d Antalaha. Et en collaboration avec : De l Eau de Là Madagascar 2009 Le Chantier Ecole d Ambodikakaze Projet présenté par CALA (Comité d'aide aux Lépreux d'antalaha) Côte de la vanille Madagascar janvier 2009 De l Eau de Là Chantier Ecole

Plus en détail

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Dossier de présentation Page 1 sur 6 La Franchise INFOLYS Vous souhaitez exploiter un magasin de vente de matériel informatique, nous vous

Plus en détail

INFORMATIQUE EN NUAGE POUR L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION

INFORMATIQUE EN NUAGE POUR L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION CONNECT INFORMATIQUE EN NUAGE POUR L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION CONNECT Logiciels de gestion I Informatique en nuage I Service à la clientèle Profitez de la puissance et des fonctionnalités d une plateforme

Plus en détail

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001.

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. Décollez avec l ISO 50001 et BSI. Notre expertise peut transformer votre organisation. Depuis

Plus en détail

GESTION DE STOCK- FIXEZ DES DATES LIMITES DE VENTE A VOS PRODUITS!

GESTION DE STOCK- FIXEZ DES DATES LIMITES DE VENTE A VOS PRODUITS! CHAPITRE 6 GESTION DE STOCK- FIXEZ DES DATES LIMITES DE VENTE A VOS PRODUITS! Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Le point commun entre un VO et un yaourt... Une méthode innovante pour gérer la

Plus en détail

Devenir partenaire X2com! Fort en innovation Niveau eleve de connaissances Soutien maximal

Devenir partenaire X2com! Fort en innovation Niveau eleve de connaissances Soutien maximal Devenir partenaire X2com! Fort en innovation Niveau eleve de connaissances Soutien maximal Pionnier en X2com X2com fournit des services télécom professionnels aux entreprises et aux institutions. L organisation

Plus en détail

Housing : le principe

Housing : le principe Housing : le principe Découvrez le principe de fonctionnement d un datacentre Housing Généralités Installation / Mise en place p 02 p 03 Gestion d un datacentre Housing p 04 Octobre 2009 Généralités Qu

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Message du président et chef de la direction Le début d une nouvelle année offre l occasion d envisager la voie à suivre dans une nouvelle perspective.

Plus en détail

Security & Automation. Pour des bâtiments sûrs et confortables.

Security & Automation. Pour des bâtiments sûrs et confortables. Security & Automation. Pour des bâtiments sûrs et confortables. Grâce à une solide expérience tirée de différents corps de métier, notre domaine Security & Automation propose des solutions complètes permettant

Plus en détail

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix.

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Pourquoi BSI? Parce que nous savons reconnaître une bonne ISO 9001 quand nous en voyons une. Nous pouvons vous aider à avoir

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

1-Cianéo : Grandir Ensemble. 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options. 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour

1-Cianéo : Grandir Ensemble. 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options. 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour Sommaire : 1-Cianéo : Grandir Ensemble... p3 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options... p5 3-Cianéo : Vous n êtes pas seul... 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour...

Plus en détail

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS ÉTUDE DE CAS GROUPE CGI INC. Fondé en 1976, le Groupe CGI inc. est l une des plus grandes firmes internationales indépendantes à œuvrer dans le secteur des technologies de l information et des processus

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT

Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT Date : Jeudi 29 Mars 2012 Time:

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015 // Enquête de satisfaction Résultats 2014-2015 Des résultats encourageants Nos clients ont eu l amabilité de bien vouloir répondre à notre enquête de satisfaction annuelle et nous les en remercions chaleureusement.

Plus en détail

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée Trading Update 3 ème trimestre 2008 Information règlementée Bruxelles - 3 Novembre 2008 A. Performance financière durant le 3 ème trimestre 2008 1. La performance opérationnelle des unités de cogénération

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

Le programme de distribution

Le programme de distribution Le programme de distribution Ce document décrit en bref les concepts de la distribution de solutions de Management de Flotte (AVL) produits par GPS4NET. Les informations présentées ont un caractère purement

Plus en détail

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix Intégration de la solution VMware VIEW au CSSS de Charlevoix Mise en situation Comme beaucoup d établissements et d organismes du

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Le sondage Merci pour votre opinion C est notre deuxième sondage à l intention des consultants (le premier

Plus en détail

Pro Plateforme multi-services spécialisé Apple

Pro Plateforme multi-services spécialisé Apple Pro Plateforme multi-services spécialisé Apple Devenez Partenaire... SOMMAIRE EASY PARC... p.4 & 5 Votre entreprise utilise une flotte d appareils Apple (iphone; ipad; Mac) EASY BUSINESS... p.6 & 7 Une

Plus en détail

GAGNEZ PLUS! VOUS AVEZ TROUVÉ!

GAGNEZ PLUS! VOUS AVEZ TROUVÉ! GAGNEZ PLUS! Quels que soient votre situation professionnelle, votre âge, votre lieu de résidence ou votre niveau d études Si vous êtes à la recherche d une solution fiable, légale, sérieuse et efficace

Plus en détail

Frais en baisse, protection climatique en hausse

Frais en baisse, protection climatique en hausse Frais en baisse, protection climatique en hausse Réduire les frais, économiser du carburant et protéger l environnement le logisticien de produits alimentaires Frévial implanté dans le département de l

Plus en détail

Comptabilité par internet isobec

Comptabilité par internet isobec Comptabilité par internet isobec Sobec a investi dans la réalisation d un logiciel de saisie et de mise à disposition de données comptables. Grâce aux codes qui vous sont fournis, vous avez accès à votre

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT

Plus en détail

ANDRIEU METALLERIE. ANDRIEU ZA Boissonnade 12450 LUC LA PRIMAUBE Tél. : 05 65 68 38 71 Fax : 05 65 68 42 99 commercial.andrieu@orange.

ANDRIEU METALLERIE. ANDRIEU ZA Boissonnade 12450 LUC LA PRIMAUBE Tél. : 05 65 68 38 71 Fax : 05 65 68 42 99 commercial.andrieu@orange. ANDRIEU METALLERIE ANDRIEU ZA Boissonnade 12450 LUC LA PRIMAUBE Tél. : 05 65 68 38 71 Fax : 05 65 68 42 99 commercial.andrieu@orange.fr Direction : Joel ANDRIEU mail : andrieu.j@wanadoo.fr tél.: 05 65

Plus en détail

Solutions novatrices d éclairage urbain

Solutions novatrices d éclairage urbain Solutions novatrices d éclairage urbain Une nouvelle gamme de produits et systèmes de contrôle pour une performance d éclairage supérieure, efficace et rentable Découvrez nos solutions novatrices d éclairage

Plus en détail

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100 La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100, la solution innovante pour les PME à l avenir prometteur Une PME a des besoins de gestion spécifiques, parfois sophistiqués,

Plus en détail

Note d information pour la direction

Note d information pour la direction Big Data et l analyse métier pour le client et l entreprise Les volumes impressionnants et toujours croissants des données obligent les entreprises de certains secteurs à changer la manière dont elles

Plus en détail

Vous investissez dans une nouvelle machine? Les 60 secondes à venir pourraient vous rapporter gros...

Vous investissez dans une nouvelle machine? Les 60 secondes à venir pourraient vous rapporter gros... Vous investissez dans une nouvelle machine? Les 60 secondes à venir pourraient vous rapporter gros... Prenez le bon départ Une approche avisée fait toute la différence Prendre le bon départ, n est pas

Plus en détail

Technique du froid. Pour des solutions commerciales et industrielles.

Technique du froid. Pour des solutions commerciales et industrielles. Technique du froid. Pour des solutions commerciales et industrielles. Aujourd hui, les exigences formulées pour la technique du froid et de la climatisation dans le contexte commercial et industriel sont

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL

LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL Alterauto est une marque du Groupe Alterna Développement Un groupe de l économie sociale et solidaire ALTERAUTO dossier de présentation Vous souhaitez

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 SOMMAIRE EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC.

Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC. Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC. À chaque patrimoine familial sa propre histoire. Avec beaucoup de persévérance et de sagacité, vous vous êtes constitué un patrimoine

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR

EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR FIDÉLISER SES CLIENTS ET DÉVELOPPER SON CHIFFRE D AFFAIRES Vous venez d acquérir le Full Services RCA, bravo pour votre choix. Vous avez désormais

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Boostez les performances de votre entreprise en quelques clics!

Boostez les performances de votre entreprise en quelques clics! Boostez les performances de votre entreprise en quelques clics! RÉVOLUTIONNONS notre métier! Pilotez votre entreprise en toute simplicité Dynamisez les performances de votre entreprise Gestion Commerciale

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Plus qu une entreprise... Un réseau

Plus qu une entreprise... Un réseau Société GRICS Plus qu une entreprise... Un réseau De par sa nature, la Société GRICS n est pas une entreprise comme les autres : elle est un regroupement, au centre d un réseau qui réunit l ensemble des

Plus en détail

OUTILS. Postuler par. télécandidature

OUTILS. Postuler par. télécandidature OUTILS Postuler par Conception Pôle emploi Bretagne Utilisation interne & externe - 02/04/2008 1 La est un service par pole-emploi.fr, qui permet au candidat de se positionner de façon active et rapide

Plus en détail