III RESULTATS LE LONG DU TRACE PREFERENTIEL DE LA LIGNE 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "III RESULTATS LE LONG DU TRACE PREFERENTIEL DE LA LIGNE 2"

Transcription

1 FUTURE LIGNE 2 DE TRAMWAY DE L'AGGLOMERATION DE MONTPELLIER Etat initial des principaux traceurs de la pollution liée au trafic routier Résumé Rédacteur : AFM Date : 29/1/3 pages I CONTEXTE Etude réalisée le long du tracé préférentiel de la ligne 2 de tramway de Montpellier, ainsi que près d'axes où sa mise en service est susceptible d'entraîner une modification significative du trafic routier (dans la continuité de l'étude de l'impact constaté de la ligne 1 de tramway) La mise en service de la ligne 2 nécessite la construction d'un centre de maintenance spécifique, avenue de la Castelle, près du dépôt actuel des autobus. La législation spécifique aux installations classées réclamait qu'un état initial de la qualité de l'air soit réalisé aux alentours de ce site. Partenariat entre TAM et AIR Languedoc-Roussillon pour réaliser un état des lieux en 22, c'est-à-dire avant la réalisation de cette ligne 2 et du centre de maintenance associé Zone d'étude : voir la carte jointe. II MOYENS DE MESURE Echantillonneurs passifs pendant deux mois d'été et deux mois d'hiver (voir carte jointe) pour estimer des concentrations moyennes annuelles du dioxyde d'azote (NO 2, 8 sites) et du benzène (22 sites), deux polluants principalement traceurs de la pollution d'origine automobile. Modélisation de la qualité de l'air à l'échelle de la rue avec le logiciel STREET sur 2 tronçons concernés par la ligne 2 ; test de 3 scenarii (année 21 ; année 27 avec et sans la ligne 2) pour polluants (NO 2, benzène, SO 2, CO et particules en suspension PM1). Etude réalisée simultanément avec les états initiaux de la qualité de l'air avant la mise en service du boulevard urbain "Castelnau Le Crès" et de la déviation Est entre la RN113 et la future A7. Etude ne préjugeant pas de la part des émissions de la zone d'étude dans la formation d'ozone (O 3 ) au niveau régional : toute l'agglomération de Montpellier est affectée par la pollution d'origine photochimique. III RESULTATS LE LONG DU TRACE PREFERENTIEL DE LA LIGNE / Répartition moyenne annuelle du dioxyde d'azote (NO 2 ) Norme annuelle Concentrations maximales (lieu) Valeur limite 22 6 µg/m 3 37 µg/m 3 (au plus près de l'avenue de la Justice de Castelnau et de la Objectif de qualité 4 µg/m 3 place Rondelet : sites trafic) 33 µg/m 3 (boulevard de Strasbourg et rue de Poséidon : sites trafic) La valeur limite est respectée sur l'ensemble du tracé de la ligne 2. Par contre, si l'on tient compte de l'incertitude de la mesure, il y a un risque de dépassement de l'objectif de qualité sur les 4 axes mentionnés dans le tableau ci-dessus. Le long de son tracé, la ligne 2 traversera des zones actuellement très peu polluées par les polluants directement issus de la circulation automobile (zone limitrophe entre Castelnau-le Lez et le Crès, Mas 1/

2 FUTURE LIGNE 2 DE TRAMWAY DE L'AGGLOMERATION DE MONTPELLIER Etat initial des principaux traceurs de la pollution liée au trafic routier Résumé Rédacteur : AFM Date : 29/1/3 pages d'astre ) et d'autres plus influencées par le trafic (Beaux-Arts, quartier de la gare SNCF, quartier Rondelet -Clémenceau ). La carte jointe présente les teneurs moyennes en NO 2 le long de la ligne 1 et de la future ligne 2, hors proximité des grands axes. Les concentrations de NO 2 les plus élevées (qui respectent néanmoins la valeur limite actuelle) sont mesurées en centre-ville et diminuent lorsque l'on s'éloigne du centre. Cela est dû à l'intensité du trafic et à la configuration plus ou moins "ouverte" du milieu : en centre- ville, il y a à la fois davantage de circulation, toute la journée, et des configurations de rues plus étroites, où la pollution reste "contenue". 3 2 / Répartition moyenne annuelle du benzène Pour le benzène, aucun site de mesure de la zone d'étude ne risque de dépasser la valeur limite. Par contre, l'objectif de qualité annuel a de fortes probabilités d'être dépassé sur une quinzaine de sites de mesure. Cela concerne aussi bien des sites en proximité de la future ligne 2 qu'ailleurs. III RESULTATS SUR DES AXES PERPENDICULAIRES A LA LIGNE 2 Variations de concentrations de polluants de part et d'autre de 4 grands axes particulièrement concernés par la mise en service de la ligne 2 de tramway, afin de visualiser l'influence immédiate de chacun de ces axes sur son voisinage proche : RN113 à Castelnau le Lez, Avenue de la Justice de Castelnau, Avenue de Nîmes au niveau du quartier des Beaux-Arts, Boulevard de Strasbourg. Concentrations en NO 2 autour de la RN113 à Castelnau-le-Lez - Moyenne annuelle 4 Objectif de qualité : 4 µg/m 3 RN113 3 rue du Mas de Rocher 2 1 rue Dorgelès -1 Sud Distance en mètres à la RN Nord NO2 en µg/m 3 NO 2 en µg/m 3 Sud Concentrations en NO 2 autour de l'avenue de la Justice de Castelnau - Moyenne annuelle 4 Objectif de qualité : 4 µg/m 3 3 r de Montasinos 2 2 r de l'hirondelle 1 av de la Roqueturière Distance en mètres à l'av. de la Justice Nord 2/

3 NO 2 en µg/m 3 Concentrations en NO 2 autour de l'avenue de Nîmes (quartier des Beaux-arts) - Moyenne annuelle 4 Objectif de qualité : 4 µg/m place des Beaux-Arts Ouest Distance en mètres à l'av. de Nîmes Est NO 2 en µg/m 3 Concentrations en NO 2 autour du boulevard de Strasbourg - Moyenne annuelle 4 Objectif de qualité : 4 µg/m rue du Cimetière 2 Protestant 1 rue du Pont de Lattes Sud Distance en mètres au bld de Strasbourg Nord Pour certains axes : diminution rapide des concentrations de polluants d'origine automobile dans les premières dizaines de mètres. Pour d'autres axes, qui traversent des quartiers où les rues adjacentes sont le siège d'un trafic relativement important et/ou dont la configuration n'est pas favorable à la dispersion des polluants (quartiers des Beaux-Arts, quartier au Sud de la gare SNCF), la pollution reste homogène, même loin de ces principaux axes. Lorsque la ligne 2 de tramway sera en service sur ces axes et que le trafic routier y aura diminué, il conviendra de vérifier si ces axes restent une source significative d'émissions de NO 2 et de benzène ou si, au contraire, ce sont d'autres axes dont la contribution à la pollution automobile devient majoritaire (exemple : rue de Montasinos par rapport à l'avenue de la Justice de Castelnau). IV RESULTATS EN NO 2 PRES DU FUTUR CENTRE DE MAINTENANCE Sur les 4 axes étudiés (rue de Cholet, rue de la Castelle, avenue Pavelet et rue Trotsky), la valeur limite de 22 est respectée. NO 2 annuel en µg/m Risque de dépassement de la valeur limite annuelle pour le NO 2 autour du futur centre de maintenance de la ligne 2 Moyenne annuelle Moyenne annuelle avec l'incertitude Valeur limite annuelle 22 : 6 µg/m 3 Valeur limite annuelle 21 : 4 µg/m 3 1 Rue de Cholet Rue de la Castelle Avenue Pavelet Rue Trotsky V CONTRASTES SAISONNIERS Pour les deux traceurs de la pollution d'origine automobile étudiés (NO 2 et benzène), les concentrations sont, pour l'ensemble des sites, plus élevées en hiver qu'en été. Ceci s'explique principalement par le fait qu'en été, en raison des vacances scolaires, le trafic diminue, compte-tenu de la baisse des déplacements "domiciletravail" et "domicile-école" majoritaires dans la zone d'étude. VI SIMULATIONS DE QUELQUES AXES EN 21 ET 27 3/

4 L'évolution des conditions d émissions des véhicules et le renouvellement du parc automobile engendreront une baisse des divers polluants émis dans l'atmosphère. Il en résultera une certaine diminution des teneurs de ces polluants dans l'air ambiant entre les années 21 et 27, indépendamment de la mise en place de la ligne 2. Comparaison des deux scenarii étudiés pour l'année 27 avec et sans la ligne 2 NO 2 La mise en service de la ligne 2 n'a pas d'influence ou une influence légèrement favorable sur les teneurs en NO 2 sur la quasi-totalité des axes étudiés. Le long du tracé préférentiel, elle entraîne une légère diminution des teneurs en NO 2 ; cette diminution n'est cependant significative que sur 6 tronçons. Néanmoins, malgré cette baisse, il subsistera, le long du tracé, des axes sur lesquels l'objectif de qualité pour le NO 2 ne sera toujours pas respecté. Elle induit une très légère augmentation des teneurs en NO 2 sur seulement 3 axes, qui sont tous en dehors du tracé préférentiel (quelques tronçons de la rue Becquerel et de l'avenue de Saint- Lazare). Benzène La mise en service de la ligne 2 fait diminuer les teneurs sur tous les axes étudiés (que ce soit, ou non, le long du tracé préférentiel), hormis la rue Becquerel dans le quartier du Millénaire, où le trafic augmentera dans une très grande proportion 1 avec la mise en service de la ligne 2 et de la déviation Est. Les concentrations de benzène du boulevard du Jeu de Paume et de la rue Délicieux (rue étroite bordée de bâtiments élevés, très empruntée par les véhicules venant du centre-ville et se rendant dans les quartiers Beaux-Arts, Boutonnet et Aiguelongue) dépassent encore la valeur limite en 27, avec ou sans la ligne 2. PM1 pas de différence significative entre les deux scenarii l'ensemble des valeurs réglementaires françaises est respecté quel que soit le scénario SO 2 pas de différence significative entre les deux scenarii l'ensemble des valeurs réglementaires françaises est respecté quel que soit le scénario CO pas de différence significative entre les deux scenarii avec la ligne 2, un axe de moins dépasse la valeur de référence allemande (pas de valeur annuelle en France) VII PERSPECTIVES Les mesures réalisées sur le terrain ne constituent évidemment qu'un état initial et ne préjugent aucunement de l'impact de la ligne 2 sur la qualité de l'air ambiant. Compte tenu du renouvellement du parc automobile et des diminutions espérées des émissions de chaque véhicule entre 21 et 27, on attend des diminutions des concentrations de polluants dans l'air ambiant sur cette période à Montpellier, que la ligne 2 soit ou non mise en place. On a comparé, avec un logiciel de simulation à l'échelle de la rue, les teneurs en polluants sur 2 tronçons de voirie pour l'année 27 avec et sans la mise en service de la ligne 2 : il y a globalement peu de différence significative entre les deux scenarii. S'il y a bien une diminution en polluants le long du tracé préférentiel, ces réductions sont de faible amplitude. En dehors du tracé de la ligne, on s'attend à des augmentations là encore, de très faible ampleur de benzène et de NO 2 sur certains axes sur lesquels on observera un phénomène de report de trafic (quelques tronçons de l'avenue Villeneuve d'angoulême et de l'avenue de Maurin, la rue Becquerel). Après la mise en service de la ligne 2, une nouvelle étude de la qualité de l'air pourrait être réalisée sur les mêmes sites qu'en 22, à savoir tant le long de son tracé que sur les axes dont l'intensité du trafic sera profondément modifiée après l'ouverture de cette ligne. Par exemple, il conviendra de vérifier si des axes 1 + % par rapport à 21. Il s'agit de la plus forte augmentation relative sur toute la ville. 4/

5 empruntés par la ligne 2 restent une source significative d'émissions de NO 2 et de benzène ou si, au contraire, ce sont d'autres axes dont la contribution à la pollution automobile devient majoritaire. Cela permettrait d'apprécier au mieux l'influence globale des importantes modifications de trafic de la zone montpelliéraine sur les polluants traceurs de la pollution automobile dans l'air ambiant. /

BILAN DE LA JOURNEE SANS VOITURE sur l'agglomération de POITIERS

BILAN DE LA JOURNEE SANS VOITURE sur l'agglomération de POITIERS 24h/24 @ indice en ligne www.atmo-poitou-charentes.org BILAN DE LA JOURNEE SANS VOITURE sur l'agglomération de POITIERS Association Régionale pour la mesure de la Qualité de l'air en Poitou-Charentes Rue

Plus en détail

La qualité de l air près des autoroutes urbaines d Ile-de-France : Zoom sur la porte de Gentilly

La qualité de l air près des autoroutes urbaines d Ile-de-France : Zoom sur la porte de Gentilly La qualité de l air près des autoroutes urbaines d Ile-de-France : Zoom sur la porte de Gentilly Si les niveaux des différents polluants du trafic routier sont toujours plus importants à proximité du boulevard

Plus en détail

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante En résumé Évaluation de l impact sur la qualité de l air des évolutions de circulation mises en oeuvre par la Mairie de Paris entre 2002 et 2007 Ce document présente les résultats de l évolution entre

Plus en détail

Impact dela structure urbaine sur la consommation énergétique et la qualitéde l air - une approche par modélisation intégrée -

Impact dela structure urbaine sur la consommation énergétique et la qualitéde l air - une approche par modélisation intégrée - Impact dela structure urbaine sur la consommation énergétique et la qualitéde l air - une approche par modélisation intégrée - Laboratoires impliqués dans le projet et contacts LISA (Isabelle Coll) CIRED

Plus en détail

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014»

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Projet d ensemble commercial Ametzondo Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Remarques : Aucune émission ne sera prise en compte sur le parking pour un fonctionnement dominical.

Plus en détail

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France Quelle qualité de l air au volant? ---------------------------- Les automobilistes sont nettement plus exposés à la pollution atmosphérique que les piétons, même à proximité des grands axes. Tel est le

Plus en détail

Observatoire PDU Grenoble 2006: Simulations NO 2 SIRANE Scénarii 2012

Observatoire PDU Grenoble 2006: Simulations NO 2 SIRANE Scénarii 2012 Observatoire PDU 2006: simulations SIRANE Observatoire PDU Grenoble 2006: Simulations NO 2 SIRANE Scénarii 2012 Rédacteurs Relecteur Diffusion Date N et Version IRi Cf fiche de relecture Interne Avril

Plus en détail

Qualité de l air aux abords des voiries : l agglomération valentinoise à l horizon 2015

Qualité de l air aux abords des voiries : l agglomération valentinoise à l horizon 2015 Qualité de l air aux abords des voiries : l agglomération valentinoise à l horizon 2015 Rapport complémentaire à l évaluation de l exposition potentielle de la population de l agglomération de Valence

Plus en détail

d établir des propositions d optimisation du dispositif actuel de surveillance de la qualité de l air sur la zone de l Ardoise ;

d établir des propositions d optimisation du dispositif actuel de surveillance de la qualité de l air sur la zone de l Ardoise ; ZONE INDUSTRIELLE DE L ARDOISE (30) Environnement de FERROPEM Etudes préalables à la redéfinition du dispositif de surveillance de la qualité de l air I - CONTEXTE En 1997, les sociétés Ugine et FERROPEM

Plus en détail

Actualité AIRP RIF. Quel impact sur la qualité de l air d un échangeur routier urbain? Le cas de l échangeur de Bagnolet

Actualité AIRP RIF. Quel impact sur la qualité de l air d un échangeur routier urbain? Le cas de l échangeur de Bagnolet Un impact sur l air 4m à la ronde p 2 p 3 p 5 Pollution maximale au sein même de l échangeur L impact du boulevard Périphérique w w w. a i r p a r i f. a s s o. f r IRP RIF N 25 - vril 25 ctualité S U

Plus en détail

CAMPAGNES DE MESURE DE LA QUALITE DE L AIR EN SITES TRAFIC PARISIENS A FORTE FREQUENTATION PIETONNE

CAMPAGNES DE MESURE DE LA QUALITE DE L AIR EN SITES TRAFIC PARISIENS A FORTE FREQUENTATION PIETONNE CAMPAGNES DE MESURE DE LA QUALITE DE L AIR EN SITES TRAFIC PARISIENS A FORTE FREQUENTATION PIETONNE I. CONTEXTE ET OBJECTIF DE LA CAMPAGNE Si en situation de fond les concentrations de dioxyde d azote

Plus en détail

Impact de la circulation automobile de la rue Vieljeux et du Boulevard Joffre sur la qualité de l'air La Rochelle, Charente Maritime (17) 2014

Impact de la circulation automobile de la rue Vieljeux et du Boulevard Joffre sur la qualité de l'air La Rochelle, Charente Maritime (17) 2014 Impact de la circulation automobile de la rue Vieljeux et du Boulevard Joffre sur la qualité de l'air La Rochelle, Charente Maritime (17) 2014 Référence : Version : 29/01/2015 Auteur : Fabrice Caïni 2

Plus en détail

SÉLECTION D'UN SITE DE PROXIMITÉ TRAFIC AU SEIN DE LA ZONE URBAINE RÉGIONALE

SÉLECTION D'UN SITE DE PROXIMITÉ TRAFIC AU SEIN DE LA ZONE URBAINE RÉGIONALE SÉLECTION D'UN SITE DE PROXIMITÉ TRAFIC AU SEIN DE LA ZONE URBAINE RÉGIONALE Bilan des campagnes de mesures effectuées du 2 avril 2012 au 15 avril 2013 Rapport n 83 Mars 2015 Présentation d'atmosf'air

Plus en détail

Evaluation de la qualité de l air Secteur Déchèterie Villeurbanne Nord

Evaluation de la qualité de l air Secteur Déchèterie Villeurbanne Nord Evaluation de la qualité de l air Secteur Déchèterie Villeurbanne Nord ANNEE 2014 www.air-rhonealpes.fr Diffusion : Octobre 2015 Siège social : 3 allée des Sorbiers 69500 BRON Tel : 09 72 26 48 90 - Fax

Plus en détail

Aix-en-Provence Cours Sextius

Aix-en-Provence Cours Sextius Campagne de mesures temporaire Aix-en-Provence Cours Sextius Du 14 au 26 septembre 2 Date de publication : novembre 21 Référence dossier : PGR/YCM/RA/9.16 AIRMARAIX pour la surveillance de l air sur l

Plus en détail

Marseille - rue de Rome

Marseille - rue de Rome Campagne de mesures temporaire - rue de Rome Du 22 septembre au 2 octobre 2000 Date de publication : janvier 2001 Référence dossier : PGR/YCM/RA/ 09-1000.13 AIRMARAIX pour la surveillance de l air de l

Plus en détail

Evaluation de la qualité de l air suite à l'incendie d'une usine de fabrication de matelas ZAC Chassagne - Commune de Ternay

Evaluation de la qualité de l air suite à l'incendie d'une usine de fabrication de matelas ZAC Chassagne - Commune de Ternay Bilan d'intervention Evaluation de la qualité de l air suite à l'incendie d'une usine de fabrication de matelas ZAC Chassagne - Commune de Ternay Novembre 2009 COPARLY 3, allée des Sorbiers 69500 BRON

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA MES URE DE LA POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE DE L AUVERGN E MEMBRE A GRÉÉ DE LA FÉDÉRATION ATMO FRANCE

ASSOCIATION POUR LA MES URE DE LA POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE DE L AUVERGN E MEMBRE A GRÉÉ DE LA FÉDÉRATION ATMO FRANCE ASSOCIATION POUR LA MES URE DE LA POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE DE L AUVERGN E A t mo Auvergne MEMBRE A GRÉÉ DE LA FÉDÉRATION ATMO FRANCE Campagne de mesure de la qualité de l air à l aide du moyen mobile et

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 À ÉVRY. Juillet 2012

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 À ÉVRY. Juillet 2012 LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 À ÉVRY Juillet 20 LA QUALITE DE L'AIR A EVRY EN 2011 COMPLEMENT A LA QUALITE DE L'AIR EN ESSONNE 1. INTRODUCTION La station de surveillance de la qualité de l air d Evry a été

Plus en détail

Qualité de l'air, gaz à effet de serre, énergies et leurs interactions. Romain RUSCH (DREAL)

Qualité de l'air, gaz à effet de serre, énergies et leurs interactions. Romain RUSCH (DREAL) Qualité de l'air, gaz à effet de serre, énergies et leurs interactions Romain RUSCH (DREAL) Effet de serre et pollution atmosphérique Des problématiques à priori différentes... Effet de serre : phénomène

Plus en détail

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg Simulation état 2006 Avec le soutien de la Communauté Urbaine de Strasbourg Strasbourg Communauté Urbaine ASPA

Plus en détail

Evaluation prospective des émissions et des concentrations de polluants atmosphériques à l horizon 2020 en Ile-de-France

Evaluation prospective des émissions et des concentrations de polluants atmosphériques à l horizon 2020 en Ile-de-France AIRPARIF Surveillance de la Qualité de l Air en Ile-de-France Evaluation prospective des émissions et des concentrations de polluants atmosphériques à l horizon 2020 en Ile-de-France Gain sur les émissions

Plus en détail

EVALUATION DE L'EXPOSITION DES CITADINS AUX POLLUANTS D'ORIGINE AUTOMOBILE AU COURS DE LEURS DEPLACEMENTS DANS L'AGGLOMERATION PARISIENNE

EVALUATION DE L'EXPOSITION DES CITADINS AUX POLLUANTS D'ORIGINE AUTOMOBILE AU COURS DE LEURS DEPLACEMENTS DANS L'AGGLOMERATION PARISIENNE EVALUATION DE L'EXPOSITION DES CITADINS AUX POLLUANTS D'ORIGINE AUTOMOBILE AU COURS DE LEURS DEPLACEMENTS DANS L'AGGLOMERATION PARISIENNE Annie COURSIMAULT, Claudie DELAUNAY, Ghislaine GOUPIL Laboratoire

Plus en détail

Proposer des améliorations au réseau permanent de surveillance de la qualité de l'air ;

Proposer des améliorations au réseau permanent de surveillance de la qualité de l'air ; ENVIRONNEMENT DE L UNITE DE VALORISATION ENERGETIQUE DES DECHETS (UVED) DE LUNEL-VIEL Campagne temporaire de mesures au Sud de l UVED Printemps 2010 Lexique Cd : cadmium Zn : zinc Cr : chrome, As : arsenic

Plus en détail

DIAGNOSTIC ANNUEL RAPPORT D ACTIVITÉ 2013. www.ra2013.air-rhonealpes.fr

DIAGNOSTIC ANNUEL RAPPORT D ACTIVITÉ 2013. www.ra2013.air-rhonealpes.fr DIAGNOSTIC ANNUEL RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 www.ra2013.air-rhonealpes.fr Préambule Grandes tendances Situation vis-à-vis de la réglementation Exposition des territoires et des populations Episodes de pollution

Plus en détail

«SQUALES» Surveillance de la Qualité de l Air de l Environnement Souterrain

«SQUALES» Surveillance de la Qualité de l Air de l Environnement Souterrain BILAN 212 «SQUALES» Surveillance de la Qualité de l Air de l Environnement Souterrain Mars 213 Unité Innovation et développement durable EVOLUTION DES PARAMETRES ENTRE 24 ET 212 1. Le dioxyde d azote (NO

Plus en détail

SURVEILLANCE DES MÉTAUX DANS L AIR AUTOUR DE L USINE D INCINÉRATION D ORDURES MÉNAGÈRES À SAINT-OUEN. Septembre 2010

SURVEILLANCE DES MÉTAUX DANS L AIR AUTOUR DE L USINE D INCINÉRATION D ORDURES MÉNAGÈRES À SAINT-OUEN. Septembre 2010 SURVEILLANCE DES MÉTAUX DANS L AIR AUTOUR DE L USINE D INCINÉRATION D ORDURES MÉNAGÈRES À SAINT-OUEN Septembre 2010 Surveillance de la Qualité de l Air en Île-de-France Surveillance des métaux dans l air

Plus en détail

DE MESURES TEMPORAIRES

DE MESURES TEMPORAIRES CAMPAGNE DE MESURES TEMPORAIRES Du 05 février au 31 mars 2004 FUVEAU LA BARQUE Date de publication : août 2004 Référence dossier : DR/YCM/RA/08.04/01 Surveillance de la qualité de l air de l Est des Bouches-du-Rhône,

Plus en détail

Evaluation de la qualité de l air dans l agglomération d Oyonnax

Evaluation de la qualité de l air dans l agglomération d Oyonnax Evaluation de la qualité de l air dans l agglomération d Oyonnax www.air rhonealpes.fr TRAVAUX PRELIMINAIRES A L IMPLANTATION D UNE FUTURE STATION URBAINE DE FOND EN ZONE REGIONALE 2014 Siège social :

Plus en détail

TRANSPORT GARE MONTPELLIER TENNIS GRANDE MOTTE. 1- En Gare de Montpellier Prendre le Tram Bleu (Ligne 1) en direction Odyséum.

TRANSPORT GARE MONTPELLIER TENNIS GRANDE MOTTE. 1- En Gare de Montpellier Prendre le Tram Bleu (Ligne 1) en direction Odyséum. TRANSPORT GARE MONTPELLIER TENNIS GRANDE MOTTE - En Gare de Montpellier Prendre le Bleu (Ligne ) en direction Odyséum. - Descendre à la station Port Marianne (7ème station) 3- Prendre le bus Hérault Transport

Plus en détail

CARACTÉRISATION DE LA QUALITÉ DE L'AIR À PROXIMITÉ DES VOIES À GRANDE CIRCULATION

CARACTÉRISATION DE LA QUALITÉ DE L'AIR À PROXIMITÉ DES VOIES À GRANDE CIRCULATION CARACTÉRISATION DE LA QUALITÉ DE L'AIR À PROXIMITÉ DES VOIES À GRANDE CIRCULATION Modélisation de la pollution atmosphérique à proximité des axes routiers les plus importants d Île-de-France : croisement

Plus en détail

ENVIRONNEMENT DONNÉES DE CADRAGE. La pollution azotée dans l agglomération lyonnaise

ENVIRONNEMENT DONNÉES DE CADRAGE. La pollution azotée dans l agglomération lyonnaise La pollution azotée dans l agglomération lyonnaise Évolution de la pollution moyenne (P50) en dioxyde d azote, pour trois types de regroupements de capteurs (proximité industrielle, proximité automobile

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR EN ÎLE-DE-FRANCE EN 2013. Mai 2014

LA QUALITÉ DE L AIR EN ÎLE-DE-FRANCE EN 2013. Mai 2014 LA QUALITÉ DE L AIR EN ÎLE-DE-FRANCE EN 213 Mai 214 LA QUALITE DE L'AIR EN ILE-DE-FRANCE EN 213 Mai 214 Le présent rapport décrit et commente les données de qualité de l'air de l'année 213 en Ile-de-France

Plus en détail

Évaluation de la qualité de l air en proximité automobile

Évaluation de la qualité de l air en proximité automobile Évaluation de la qualité de l air en proximité automobile (rue Crébillon Quai de la Fosse à Nantes) Mesures et Modélisation, mai 2004 mai 2005 Rapport intermédiaire novembre 2005 www.airpl.org Sommaire

Plus en détail

COMMUNICATION AUX MEMBRES

COMMUNICATION AUX MEMBRES PARLEMENT EUROPÉEN 2009-2014 Commission des pétitions 28.2.2014 COMMUNICATION AUX MEMBRES Objet: Pétition 1484/2008, présentée par Catherine Le Comte, de nationalité française, sur l'incidence de la pollution

Plus en détail

La qualité de l air en relation avec les conditions atmosphériques. II ) Que faire face à la pollution liée aux conditions atmosphériques?

La qualité de l air en relation avec les conditions atmosphériques. II ) Que faire face à la pollution liée aux conditions atmosphériques? La qualité de l air en relation avec les conditions atmosphériques. Sommaire : I ) Influence de la climatologie : *VENT *TEMPERATURE *ENSOLEILLEMENT *PRESSION ATMOSPHERIQUE *HUMIDITE *PRECIPITATIONS II

Plus en détail

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur l agglomération mulhousienne

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur l agglomération mulhousienne Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur l agglomération mulhousienne Simulation état 2007 Septembre 2008 Conditions de diffusion des données : Diffusion libre pour une réutilisation ultérieure

Plus en détail

Etude de faisabilité de la ZAPA de Lyon

Etude de faisabilité de la ZAPA de Lyon Etude de faisabilité de la ZAPA de Lyon ANALYSE DES IMPACTS DES SCENARIOS «ZAPA 2*» ET «ZAPA 3*» SUR LA QUALITE DE L AIR 2011 2013 www.air rhonealpes.fr Diffusion : novembre 2014 Siège social : 3 allée

Plus en détail

ETUDE DE LA QUALITE DE L AIR AU VOISINAGE DES GRANDS AXES ROUTIERS DU VAL-DE-MARNE

ETUDE DE LA QUALITE DE L AIR AU VOISINAGE DES GRANDS AXES ROUTIERS DU VAL-DE-MARNE AIRPARIF Surveillance de la Qualité de l Air en Ile-de-France ETUDE DE LA QUALITE DE L AIR AU VOISINAGE DES GRANDS AXES ROUTIERS DU VAL-DE-MARNE Septembre 2007 Etude réalisée par : AIRPARIF Surveillance

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2012 DANS LE VAL-DE-MARNE. Septembre 2013

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2012 DANS LE VAL-DE-MARNE. Septembre 2013 LA QUALITÉ DE L AIR EN 2012 DANS LE VAL-DE-MARNE Septembre 2013 Station trafic Boulevard Haussmann SOMMAIRE 1 Généralités... 1 1.1 Bilan météorologique de 2012 en Ile-de-France... 1 1.2 Normes de qualité

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 À PARIS. Mai 2012

LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 À PARIS. Mai 2012 LA QUALITÉ DE L AIR EN 2011 À PARIS Mai 2012 La qualité de l'air à Paris Année 2011 2 SOMMAIRE 1 Généralités...5 1.1 Bilan météorologique de 2011 en Ile de France...5 1.2 Normes de qualité de l'air...5

Plus en détail

Anneau des Sciences : Note préliminaire sur «l analyse du tracé proposé par la ville d Oullins»

Anneau des Sciences : Note préliminaire sur «l analyse du tracé proposé par la ville d Oullins» Anneau des Sciences : Note préliminaire sur «l analyse du tracé proposé par la ville d Oullins» Aurélie MERCIER, Laboratoire d Economie des Transports 06 Mars 2013 Les paragraphes qui suivent apportent

Plus en détail

CETE. centre d Études techniques de l Équipement. de l Est CETE DE L EST PROJETS D AMÉNAGEMENT QUALITÉ DE L AIR ET SANTÉ PUBLIQUE

CETE. centre d Études techniques de l Équipement. de l Est CETE DE L EST PROJETS D AMÉNAGEMENT QUALITÉ DE L AIR ET SANTÉ PUBLIQUE CETE de l Est centre d Études techniques de l Équipement CETE DE L EST PROJETS D AMÉNAGEMENT QUALITÉ DE L AIR ET SANTÉ PUBLIQUE LES OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES La qualité de l air et son incidence sur la

Plus en détail

TRANSPORTS EN COMMUN ET AUTRES MODES ALTERNATIFS

TRANSPORTS EN COMMUN ET AUTRES MODES ALTERNATIFS AIR TRANSPORTS EN COMMUN ET AUTRES MODES ALTERNATIFS VILLE DURABLE ET TRANSPORT FICHE 3 CLIMAT ÉNERGIE DE QUOI S AGIT-IL? Le secteur des transports routiers en France représente la première source pour

Plus en détail

Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique. Pièce J : Annexes de l étude d impact

Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique. Pièce J : Annexes de l étude d impact Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique Pièce J : Annexes de l étude d impact Annexe 1 : Analyse Faune - Flore Annexe 2 : Etude Air et Santé Annexe 3 : Campagne et mesures acoustiques

Plus en détail

Plan de protection de l'atmosphère de Chalon/Saône Résumé non technique

Plan de protection de l'atmosphère de Chalon/Saône Résumé non technique Plan de protection de l'atmosphère de Chalon/Saône Résumé non technique Juillet 2015 Sommaire 1Pourquoi la réalisation d'un Plan de Protection de l'atmosphère à Chalon-sur-Saône...3 2Délimitation du périmètre

Plus en détail

Diagnostic de qualité de l air

Diagnostic de qualité de l air Diagnostic de qualité de l air Mesure de particules (PM10 - PM2,5) en air intérieur, chez un particulier, à proximité du chantier de travaux pour la rénovation du tunnel de la Croix-Rousse (Lyon 1 er )

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.6/2005/2 25 novembre 2004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de

Plus en détail

2014 : Qualité de l air meilleure qu en 2013 dans le Var mais encore des zones exposées aux dépassements

2014 : Qualité de l air meilleure qu en 2013 dans le Var mais encore des zones exposées aux dépassements 2014 : Qualité de l air meilleure qu en 2013 dans le Var mais encore des zones exposées aux dépassements 2014, des conditions propices à une meilleure qualité de l air Depuis les 10 dernières années, les

Plus en détail

LIAISON A50 A57 TRAVERSEE

LIAISON A50 A57 TRAVERSEE LIAISON A5 A57 TRAVERSEE SOUTERRAINE DE TOULON SECOND TUBE (SUD) ANALYSE DES DONNEES DE QUALITE DE L AIR NOVEMBRE 27 A JANVIER 28 TOULON OUEST, PUITS MARCHAND, TOULON EST Liaison A5 A57 Traversée souterraine

Plus en détail

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées?

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Les cartes «annual air quality» montrent le résultat du couplage de deux méthodes d évaluation de la qualité de l air : l interpolation

Plus en détail

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Surveillance de la qualité de l air en région Limousin Mise en oeuvre et gestion des dispositifs techniques adaptés

Plus en détail

www.pragma-immobilier.com

www.pragma-immobilier.com Avenue de la Recambale Future Ligne 3 Avenue de la Liberté Crèche Lycée Avenue de Lodève Rue des Chasseurs Bd des Arceaux Figuerolles Rue de Claret Route de LavéruneRue du Faubourg Boulevard Renouvier

Plus en détail

Surveillance des métaux dans l air autour de la raffinerie située à Grandpuits Airparif Décembre 2009 Page 1 sur 26

Surveillance des métaux dans l air autour de la raffinerie située à Grandpuits Airparif Décembre 2009 Page 1 sur 26 Page 1 sur 26 Surveillance de la Qualité de l Air en Île-de-France Surveillance des métaux dans l air autour de la raffinerie de Grandpuits Décembre 2009 Etude réalisée par : Airparif, association de surveillance

Plus en détail

MONTPELLIER MPINK GARDEN

MONTPELLIER MPINK GARDEN MONTPELLIER MPINK GARDEN Panoramique "Pink Garden", du haut de ses huit étages, domine Parc Marianne. Moderne, cette réalisation accueille seulement 31 appartements, du 2 au 5 pièces duplex, dotés d ascenseurs

Plus en détail

Pollution atmosphérique à Beyrouth : Sources et impacts

Pollution atmosphérique à Beyrouth : Sources et impacts Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques Université Paris 12 Val de Marne Pollution atmosphérique à Beyrouth : Sources et impacts Charbel AFIF JSE 2008 5 mai 2008 Le système atmosphérique

Plus en détail

CAMPAGNE DE MESURES DU 13/09/03 AU 25/09/03 MESURE DE LA QUALITE DE L AIR DANS LA VILLE DE CHAUMONT

CAMPAGNE DE MESURES DU 13/09/03 AU 25/09/03 MESURE DE LA QUALITE DE L AIR DANS LA VILLE DE CHAUMONT CAMPAGNE DE MESURES DU 13/9/3 AU 25/9/3 MESURE DE LA QUALITE DE L AIR DANS LA VILLE DE CHAUMONT ET JOURNEE EN VILLE SANS MA VOITURE DU 22 SEPTEMBRE 23 ATMO Champagne Ardenne - 2, esplanade Roland Garros

Plus en détail

Séminaire DUEE Lyon 26 et 27 novembre 2015. Appel à Projet AACT AIR 2013. Toulouse Métropole. Projet : PUMIQAT

Séminaire DUEE Lyon 26 et 27 novembre 2015. Appel à Projet AACT AIR 2013. Toulouse Métropole. Projet : PUMIQAT Appel à Projet AACT AIR 2013 Toulouse Métropole Projet : PUMIQAT Madame Elisabeth Toutut-Picard, Adjointe au Maire de Toulouse, Présidente de la Commission Environnement Développement Durable et Energies

Plus en détail

Projet PEOPLE. Conférence de presse Bruxelles, 30 juin 2003. Discours du Commissaire Philippe Busquin

Projet PEOPLE. Conférence de presse Bruxelles, 30 juin 2003. Discours du Commissaire Philippe Busquin Projet PEOPLE Conférence de presse Bruxelles, 30 juin 2003 Discours du Commissaire Philippe Busquin Introduction : Objectifs du projet PEOPLE Parmi les activités de recherche de la Commission Européenne,

Plus en détail

Complément d étude de trafic relatif au contournement du projet. Rapport d étude. Mars 2013 Version 1

Complément d étude de trafic relatif au contournement du projet. Rapport d étude. Mars 2013 Version 1 Complément d étude de trafic relatif au contournement du projet de Contournement Est de Dax Rapport d étude Mars 2013 Version 1 Sommaire Préambule Contexte et objectifs de l étude Périmètre d étude et

Plus en détail

Qualité de l air HAUTES-ALPES. Bilanannuel. www.airpaca.org

Qualité de l air HAUTES-ALPES. Bilanannuel. www.airpaca.org Qualité de l air HAUTES-ALPES Bilanannuel 2011 www.airpaca.org TABLE DES MATIERES 1. DESCRIPTIF DU TERRITOIRE... 4 2. STRATEGIE DE SURVEILLANCE... 5 3. LA POLLUTION PHOTOCHIMIQUE... 6 4. LE DIOXYDE D

Plus en détail

Caractérisation de la qualité de l air sur la commune d Ostwald

Caractérisation de la qualité de l air sur la commune d Ostwald Caractérisation de la qualité de l air sur la commune d Ostwald campagne de mesure réalisée à l aide de tubes passifs entre le 16 janvier et le 13 février 2001 Juin 2001 ASPA 01060602-I-D Association pour

Plus en détail

Pollution de l air : astreinte journalière qui pourrait aller jusqu à 785 000 par jour

Pollution de l air : astreinte journalière qui pourrait aller jusqu à 785 000 par jour Communiqué de presse ECOFORUM 31 janvier 2011 Pollution de l air : astreinte journalière qui pourrait aller jusqu à 785 000 par jour Avec près de 385 000 morts anticipés par an en Europe et près de 42

Plus en détail

Le transport régional voyageurs Synthèse

Le transport régional voyageurs Synthèse Le transport régional voyageurs Synthèse SNCF Région de Marseille Direction du Transport Public Note de synthèse TER.doc Le transport régional voyageurs Note de synthèse 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS L'objectif

Plus en détail

Caractérisation de la Qualité de l Air en Vallée de Seine

Caractérisation de la Qualité de l Air en Vallée de Seine Surveillance de la Qualité de l'air en Ile-de-France Caractérisation de la Qualité de l Air en Vallée de Seine Rapport FINAL Novembre 2004 Etude réalisée par : AIRPARIF Surveillance de la Qualité de l

Plus en détail

Étude d'impact : Air - Évaluation des risques sanitaires Projet

Étude d'impact : Air - Évaluation des risques sanitaires Projet Dossier réalisé par KIETUDES 139 Rue des Arts 59100 ROUBAIX tél : 03.20.70.08.39 fax : 03.20.28.48.69 Étude d'impact : Air Évaluation des risques sanitaires Projet ZAC de l Ange Gardien QUESNOY SUR DEULE

Plus en détail

ISAUr Modèles des données v0.2

ISAUr Modèles des données v0.2 RAPPORTS Centre d'études Techniques de l'équipement de l'ouest Laboratoire Régional des Ponts et Chaussées de Saint-Brieuc Date ISAUr Modèles des données v0.2 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du

Plus en détail

Estimation de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg

Estimation de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg Estimation de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg Etude réalisée avec la participation financière de la DRIRE Alsace convention 2001-8002 Octobre 2001 Association

Plus en détail

DOSSIER DU MOIS. Novembre 2012. La mobilité électrique : Une mobilité verte?

DOSSIER DU MOIS. Novembre 2012. La mobilité électrique : Une mobilité verte? DOSSIER DU MOIS Novembre 2012 La mobilité électrique : Une mobilité verte? Les transports et la pollution Pollution : «Dégradation de l environnement par des substances (naturelles, chimiques ou radioactives),

Plus en détail

Modélisation de la pollution atmosphérique dans le quartier de la Croix-Rousse

Modélisation de la pollution atmosphérique dans le quartier de la Croix-Rousse LABORATOIRE de MECANIQUE des FLUIDES et d'acoustique UMR 559 Ecole Centrale de Lyon Université Claude Bernard - LYON I Centre National de la Recherche Scientifique Modélisation de la pollution atmosphérique

Plus en détail

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS Principaux résultats de l enquête ménages déplacements de la Communauté urbaine d Arras - 2014 Introduction Cette enquête a été réalisée de janvier à février

Plus en détail

BILAN DE LA QUALITE DE L AIR SUR LA COMMUNE DE SAINT-PIERRE. 2007 à 2013

BILAN DE LA QUALITE DE L AIR SUR LA COMMUNE DE SAINT-PIERRE. 2007 à 2013 DOCUMENT PERIODE DE SURVEILLANCE 2007 à 2013 PLAN DE SITUATION Figure 1 : Localisation des stations fixes de l ORA sur la commune de Saint Pierre. (Source : ORA / IGN / Région Réunion - Scan25 autorisation

Plus en détail

Caractérisation et cartographie de la qualité de l air dans les principales rues du centre-ville de Nantes

Caractérisation et cartographie de la qualité de l air dans les principales rues du centre-ville de Nantes Caractérisation et cartographie de la qualité de l air dans les principales rues du centre-ville de Nantes Rapport de synthèse - octobre 2003 www.airpl.org SOMMAIRE Résumé... 1 1. Introduction... 4 2.

Plus en détail

Présentation du nouveau projet de transport en commun en site propre de l agglomération caennaise

Présentation du nouveau projet de transport en commun en site propre de l agglomération caennaise Présentation du nouveau projet de transport en commun en site propre de l agglomération caennaise Un contexte financier difficile Avril 2014 : remise à plat du projet de deux lignes de tramway fer (300M

Plus en détail

PROJET DE CRÉATION DE DEUX LIGNES DE BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE (BHNS) CONCERTATION PREALABLE DOSSIER DE CONCERTATION

PROJET DE CRÉATION DE DEUX LIGNES DE BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE (BHNS) CONCERTATION PREALABLE DOSSIER DE CONCERTATION PROJET DE CRÉATION DE DEUX LIGNES DE BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE (BHNS) CONCERTATION PREALABLE DOSSIER DE CONCERTATION DU 1 ER SEPTEMBRE 2 AU 30 OCTOBRE 2015 PROJET DE CRÉATION DE DEUX LIGNES DE BUS À

Plus en détail

L air un capital commun

L air un capital commun L air un capital commun devenez partenaire page 3 Édito Édito page 4 Nos missions, nos moyens page 5 Nos champs d action page 6 Concertation et partenariat surveillance dispositifs et protocoles page 7

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR EN ÎLE-DE-FRANCE EN 2012. Mars 2013

LA QUALITÉ DE L AIR EN ÎLE-DE-FRANCE EN 2012. Mars 2013 LA QUALITÉ DE L AIR EN ÎLE-DE-FRANCE EN 212 Mars 213 LA QUALITE DE L'AIR EN ILE-DE-FRANCE EN 212 Mars 213 Le présent rapport décrit et commente les données de qualité de l'air de l'année 2122 en Ile-de-France

Plus en détail

Evolution du parc de véhicules du

Evolution du parc de véhicules du Étude de la gestion de la qualité de l air à Ouagadougou Ministère de l environnement et du cadre de vie BURKINA FASO Présenté par Dr Paul W. SAVADOGO Directeur Général de l'amélioration du Cadre de Vie

Plus en détail

Plan de Protection de l Atmosphère de

Plan de Protection de l Atmosphère de Plan de Protection de l Atmosphère de l agglomération lyonnaise Contexte Révision en cours Zoom sur actions transports ZAPA Présentation DREAL - UT69 Jean-François BOSSUAT Direction régionale de l Environnement,

Plus en détail

N 2. Missions : Mars 2013

N 2. Missions : Mars 2013 N 2 La problématique air-énergie énergie-climat liée au transport routier en Aquitaine Mars 2013 Les résultats présentés dans ce document sont le fruit d une collaboration entre le CETE Sud-Ouest, la DREAL

Plus en détail

ÉVOLUTION DE LA QUALITÉ DE L AIR À PARIS ENTRE 2002 ET 2012. Juillet 2013

ÉVOLUTION DE LA QUALITÉ DE L AIR À PARIS ENTRE 2002 ET 2012. Juillet 2013 ÉVOLUTION DE LA QUALITÉ DE L AIR À PARIS ENTRE 2002 ET 2012 Juillet 2013 Surveillance de la Qualité de l Air en Île-de-France EVOLUTION DE LA QUALITE DE L AIR A PARIS ENTRE 2002 ET 2012 JUILLET 2013 Evolution

Plus en détail

Plan de déplacements urbains de la communauté urbaine de Brest

Plan de déplacements urbains de la communauté urbaine de Brest Plan de déplacements urbains de la communauté urbaine de Brest Introduction SOMMAIRE INTRODUCTION Page 1 ETUDE DES TRAJETS ACTUELS Page 2 LES IDÉES PRINCIPALES P O U R PA L I E R AU X PROBLÈMES Page 4

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE. Mise à jour du classement sonore des infrastructures de transports terrestres en Vienne (86)

RAPPORT TECHNIQUE. Mise à jour du classement sonore des infrastructures de transports terrestres en Vienne (86) RAPPORT TECHNIQUE Mise à jour du classement sonore des infrastructures de transports terrestres en Vienne (86) Direction Départementale des Territoires de la Vienne Service Prévention des Risques Unité

Plus en détail

CAMPAGNE DE MESURES SUR LES

CAMPAGNE DE MESURES SUR LES CAMPAGNE DE MESURES SUR LES GRANDS BOULEVARD DE GRENOBLE Etat initial de la qualité de l air avant le passage en site propre de la ligne de bus n 5 et la création d un nouveau passage à feu Participants

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil M 1652-B

Secrétariat du Grand Conseil M 1652-B Secrétariat du Grand Conseil M 1652-B Date de dépôt : 26 mai 2008 Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur la motion de M mes et MM. Antoine Droin, Sami Kanaan, Sylvia Leuenberger, Françoise Schenk-Gottret,

Plus en détail

Tableau 2. Emissions atmosphériques dans l'unité Urbaine de Lille en 1994.

Tableau 2. Emissions atmosphériques dans l'unité Urbaine de Lille en 1994. Pôle de surveillance de Lille 1.2 Sources de données 1.2.1 Réseau de surveillance de la qualité de l'air 1. Contexte local 1.1 Descriptif de la région d'étude La Communauté Urbaine de Lille (CUDL), située

Plus en détail

climat BILAN TERRITORIAL COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE VALENCIENNES METROPOLE

climat BILAN TERRITORIAL COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE VALENCIENNES METROPOLE QUALITÉ DE L AIR : QUELS RÉSULTATS EN 2014? air énergie climat Jacques PATRIS Président d atmo Nord Pas-de-Calais BILAN TERRITORIAL COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE VALENCIENNES METROPOLE La qualité de l

Plus en détail

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030 Présentation des nouvelles perspectives de l évolution des transports en Belgique à l horizon 23 18 Septembree 212 Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 23 Marie

Plus en détail

Surveillance de la Qualité de l'air en Ile-de-France

Surveillance de la Qualité de l'air en Ile-de-France Surveillance de la Qualité de l'air en Ile-de-France Surveillance des Composés Organiques Volatils à proximité du centre de production de PSA Peugeot Citroën à Aulnay-sous-Bois (93) Rapport final Février

Plus en détail

SÉMINAIRE LCSQA «ÉPISODES DE POLLUTION &

SÉMINAIRE LCSQA «ÉPISODES DE POLLUTION & SÉMINAIRE LCSQA «ÉPISODES DE POLLUTION & MESURES D URGENCE» JEUDI 22 MAI 2014 Episode de pollution en France Laurence Rouïl, Frédérik Meleux, Laure Malherbe, Laurent Letinois, Olivier Favez, Bertrand Bessagnet,

Plus en détail

Résumé non technique. Tableaux d estimation

Résumé non technique. Tableaux d estimation Résumé non technique Tableaux d estimation 4 Chapitre 1 Introduction 5 E n application de la directive européenne 2002/49/CE, et de ses retranscriptions en droit français (décret 2006-361 du 24 mars 2006

Plus en détail

Les émissions de polluants par les transports causant la brume et les solutions à mettre en place

Les émissions de polluants par les transports causant la brume et les solutions à mettre en place Les émissions de polluants par les transports causant la brume et les solutions à mettre en place Dr. HUANG Cheng, ingénieur sénior, Académie des sciences de l'environnement de Shanghai Le brouillard de

Plus en détail

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS Nelly GOUIDER En, chaque personne résidant sur le territoire métropolitain a effectué en moyenne près de six voyages à plus de kilomètres de son domicile au cours

Plus en détail

CAMPAGNE DE MESURE À LA GARE DE RER AUBER

CAMPAGNE DE MESURE À LA GARE DE RER AUBER CAMPAGNE DE MESURE À LA GARE DE RER AUBER Partenariat Airparif/RATP Septembre 2010 Surveillance de la Qualité de l'air en Ile-de-France Partenariat Airparif Ratp Campagne de mesure à la Gare de RER AUBER

Plus en détail

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national A. Les déplacements 1. La mobilité A - Contexte national Avec les enjeux liés à l'environnement et au changement climatique, les déplacements sont au cœur des préoccupations : indispensable à nos modes

Plus en détail

Pièce H Évaluation socio-économique

Pièce H Évaluation socio-économique Pièce H Pièce H Évaluation socio-économique 220 SOMMAIRE GENERAL DE LA PIECE H PARTIE 1 : CADRAGE DE L ÉVALUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DU PROJET... 222 1. Objectifs... 222 2. Hypothèses... 222 PARTIE

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Présentation générale du projet Le projet d extension en débat Pourquoi un projet de transports en commun en rocade

Plus en détail

Exposition de la Population aux Polluants atmosphériques en Europe Projet PEOPLE à Bruxelles

Exposition de la Population aux Polluants atmosphériques en Europe Projet PEOPLE à Bruxelles Exposition de la Population aux Polluants atmosphériques en Europe Projet PEOPLE à Bruxelles Description du projet Parmi les activités liées à la santé qui sont menées à l Unité d Emissions et de Santé

Plus en détail

Prédiction spatiale et suivi temporel de la pollution atmosphérique Cas d étude : région parisienne, pollution par le NO2 *

Prédiction spatiale et suivi temporel de la pollution atmosphérique Cas d étude : région parisienne, pollution par le NO2 * Prédiction spatiale et suivi temporel de la pollution atmosphérique Cas d étude : région parisienne, pollution par le NO2 * Introduction J.P. Frangi, S. Jacquemoud, T. Minh, R. Fahrni, H. Lazar Laboratoire

Plus en détail

LUTTE CONTRE LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE ET PROMOTION DES VEHICULES PROPRES AU BENIN

LUTTE CONTRE LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE ET PROMOTION DES VEHICULES PROPRES AU BENIN LUTTE CONTRE LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE ET PROMOTION DES VEHICULES PROPRES AU BENIN Présenté par M. Wabi MARCOS Coordonnateur Sous Programme Lutte Contre la Pollution Atmosphère INTRODUCTION PLAN DE PRESENTATION

Plus en détail