Gestion de projet. Epreuves. Examen modulaire SVF-ASFC. Durée de l examen: 60 minutes. Moyens auxiliaires autorisés: aucun

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion de projet. Epreuves. Examen modulaire SVF-ASFC. Durée de l examen: 60 minutes. Moyens auxiliaires autorisés: aucun"

Transcription

1 Examen modulaire SVF-ASFC Edition Printemps 2009 Gestion de projet Epreuves Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification SVP! Points: Note: Signature 1: Signature 2:

2 Epreuve 1: Tâches générales 10 points La réponse correcte doit être cochée. Il n y a qu une réponse juste possible. Les réponses qui ne se justifient que partiellement ne doivent pas être cochées. 1.1 Les risques liés au projet doivent être détectés à temps par (1 point) Le groupe de projet Le mandant (donneur d ordre) Le maître d oeuvre La direction du projet 1.2 Avec un plan de structure du projet, on (1 point) Décompose l objet du projet en «paquets de travail» Lie l objet du projet avec son environnement Laisse l objet du projet en éléments les plus grands possibles Présente l objet du projet sur un plan général 1.3 Que doit être défini en priorité lors du lancement d un projet? (1 point) Les compétences Les objectifs Les fournisseurs La stratégie d entreprise 1.4 Qu est-ce qui peut empêcher la bonne collaboration dans un groupe de projet? (1 point) La conduite autoritaire des discussions La critique objective La reconnaissance réciproque des membres du groupe Prendre les décisions de manière consensuelle 1.5 Pour quelles raisons définissez-vous des paquets de travail? (1 point) Ils servent comme base à l analyse des risques Dans le but de pouvoir maîtriser la complexité du projet Pour pouvoir suivre l avancement du projet Pour pouvoir établir le plan financier Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 2/15

3 1.6 Comment pouvez-vous éviter un dépassement des coûts dans un projet? (1 point) Par des informations régulières au mandant (donneur d ordre) Par un contrôle de gestion efficace Par la réduction du projet dans son ensemble Par la demande d un crédit complémentaire 1.7 L avancement des travaux dans le cadre d un projet peut être suivi par le(s) moyen(s) suivant(s): (1 point) Une enquête d experts Des rapports réguliers sur l avancement Une analyse de régression Des enquêtes et des échanges d expériences 1.8 Quelle phase considère-t-on comme début officiel d un projet? (1 point) L attribution définitive du mandat pour le projet La séance de démarrage (kick-off) Une demande validée du projet La 1 ère séance de projet 1.9 Quelles sont les composantes les plus importantes d une phase de projet? (1 point) Qu elle soit limitée par un début et une fin clairement définis Qu elles soient subordonnées au projet Quelles peuvent être définies par des repaires intermédiaires Qu elles permettent la classification dans la stratégie d entreprise 1.10 Laquelle des activités suivantes ne fait pas partie de la phase finale d un projet? (1 point) Elaborer le décompte final Déclencher la garantie la franchise Mettre à jour les plans d exécution définitifs Dissoudre l organisation de projet Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 3/15

4 Epreuve 2: Diagnostic et gestion du projet Le contrôleur de gestion du projet vous présente l analyse de la tendance des jalons de référence (milestones) suivante: Echéance MS MS MS jalon de référence (milestone) Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 4/15

5 Epreuve points Quelle est votre interprétation de ce diagramme aux jalons de référence (milestones) 1er janvier, 1er mars, 1er juillet et 1er décembre? Points d observation Interprétation 1er janvier 1er mars 1er juillet 1er septembre Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 5/15

6 Epreuve points Expliquez les 3 variantes principales possibles de l évolution dans les tendances des jalons de référence (milestones). Tendance dans les PC Explication tend vers le haut, c est à dire s écarte de la diagonale évolue sur l horizontale tend vers le bas et approche la diagonale Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 6/15

7 Epreuve 3: Phase finale du projet Epreuve points Citez 3 éléments importants pour l établissement du rapport final d un projet. Epreuve points Citez l objet et le but de la documentation finale d un projet et expliquez brièvement les 2 types de documentations finales qui se différencient essentiellement entre un projet informatique et un projet technique. Objet et but Les 2 types de documentations finales Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 7/15

8 Epreuve 4: Etude de cas Marty Charpente SA, 1 ère partie (Initialisation du projet) Situation de départ Marty Charpente SA est active avec succès dans les secteurs de la charpente et de la pose de revêtements du sol depuis 20 ans. L entreprise est structurée de la manière suivante (départements): Direction Administration Planification / Méthodes Charpente / stock Revêtements du sol Marty Charpente SA réalise avec ses 13 collaborateurs un CA annuel d env. 1.5 Mio CHF. Elle entretient des partenariats avec divers groupements d intérêts dont les plus importants sont: Clients (Clients privés et clients entreprises) Fournisseurs Architectes Fiduciaire Association des Maîtres Charpentiers L entreprise a grandi constamment durant ses années d existence sans que les procédures aient été adaptées à l évolution de la situation. En votre qualité de consultant externe, vous avez reçu le mandat pour réorganiser cette entreprise. Epreuve points Après la 1ère séance de travail avec la direction et les cadres de Marty Charpente SA, vous avez noté les constats qui suivent ci-après. Les faits relevés doivent être ordonnés de manière graphique afin de vous permettre une meilleure vue d ensemble. Elaborez à cet effet une approche systématique en appliquant les règles connues du Systems Engineering, resp. la pensée systémique. Ne seront pas validés les éléments environnementaux dont l interdépendance avec le système ne ressort pas des notes prises lors de la séance. Notes de la séance: La majeure part des commandes provient des architectes. Ces derniers exigent pratiquement toujours une offre. Les offres sont préparées par le département «Planification/Méthodes» en collaboration avec l administration et ensuite transmises aux architectes. Les commandes entrantes sont saisies par l Administration et ensuite transmises au département «Planification/Méthodes» pour traitement. Le traitement des commandes en provenance des clients privés ou clients entreprises est identique. Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 8/15

9 Sur la base de la commande reçue, le département «Planification/Méthode» établit un ordre de fabrication interne à l intention du département «Charpente/Stock» ou/et «Revêtement du sol». Les matériaux manquants en accord avec le «Stock» - sont ensuite commandés auprès des fournisseurs attitrés sans demander préalablement une offre. Les livraisons des fournisseurs sont directement mises en stock. Les documents y relatifs (Bulletin de livraison et facture) sont acheminés vers l Administration. L Administration est responsable du règlement des factures des fournisseurs une fois qu elles ont été contrôlées. Les prestations au profit des clients consistent essentiellement en conseils, travail et fourniture de matériaux. Une fois la commande exécutée, les secteurs exécutants rapportent au département «Planification/Méthodes». Ensuite, les données nécessaires à la facturation sont transmises à l Administration. Les commandes en provenance d architectes leur sont facturées. Ce sont les bureaux d architectes qui assurent les paiements et le déroulement des règlements entre clients et architectes ne concerne pas Marty Charpente SA. Les travaux commandés par les clients privés et les clients entreprises leur sont facturés directement. Veuillez SVP utilisez la page suivante pour la présentation du système. Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 9/15

10 Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 10/15

11 Epreuve points Vous pensez que les autres activités de l entreprise Marty Charpente SA devraient être gérées sous forme d un modèle de phases de projet. Cependant, les collaborateurs n ont pas du tout l habitude de travailler par projet. Veuillez donc élaborer un argumentaire pour la direction de Marty Charpente SA en évoquant 5 arguments pour le déroulement des autres activités sous la forme d un modèle de phases de projet. Veuillez définir chaque argument par une phrase complète SVP. Argument 1: Argument 2: Argument 3: Argument 4: Argument 5: Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 11/15

12 Epreuve points La direction de Marty Charpente SA a été convaincue par vos arguments. Vous leur avez expliqué que le modèle par phases selon Systems Engineering prévoit après chaque phase achevée, une décision concernant la poursuite du projet. Expliquez de manière précise à votre direction entre quelles 2 phases un projet conformément au modèle par phases peut encore être abandonné et citez 3 raisons pour lesquelles - dans la pratique - un arrêt à un autre moment pourrait être exceptionnellement imaginé. Définitions des phases Raisons imaginables pour un arrêt ultérieur (exemples): Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 12/15

13 Epreuve 5: Etude de cas Marty Charpente SA, 2 ème partie (Planification de projet) La direction de Marty Charpente SA, entreprise qui vous est déjà familière, a décidé sur la base de l approche systématique de réorganiser le département Administration en 1ère priorité. En complément aux informations que vous aviez déjà obtenues lors de la 1 ère séance, la responsable de l Administration, Mme Huber, vous fournit les éléments complémentaires suivants: 4 employées se chargent du traitement des offres, des commandes et de la comptabilité. 2 collaboratrices partagent une place de travail à raison de 50 % chacune. Le service du personnel fait également partie de l Administration. Ce service est assuré par 1 collaborateur à plein temps. Du fait qu il n y ait pas de poste «Informatique», les processus administratifs ne sont pas systématisés. Les collaborateurs travaillent donc avec des ordinateurs personnels et utilisent surtout WORD et EXCEL de Microsoft. Mme Huber a donc défini les objectifs suivants pour la réorganisation de l Administration: Objectifs IT Performances du département Culture du département Démarche pour la réorganisation Justifications de Mme Huber Coûts d investissement modérés Frais de maintenance faibles Besoins de maintenance modérés Accessibilité élevée pour tous les porteurs de mission (interne et externe) Solutions d avant-garde flexibles Solution rapide des problèmes Support compétent en cas de questions de la part des porteurs de mission Tâches variées et attractives Définition claire des responsabilités Conduite aimable des entretiens avec les clients externes Réduction des heures supplémentaires Frais de réorganisation bas Intégration totale dans la démarche de tous les collaborateurs Epreuve points Développez (sur la page suivante) la structure prévue et pondérée du département Administration pour la réorganisation. Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 13/15

14 Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 14/15

15 Epreuve points Ce n est qu avec un plan de structure du projet ordonné et complet que vous arrivez à maîtriser le projet en tant que responsable. Pour réaliser ce projet de réorganisation de l Administration, la direction a ordonné une démarche empirique. Elaborez un plan de structure du projet par phases avec au moins 20 «paquets de travail». Ces «paquets de travail» doivent tous être différents l un de l autre et ne figurer qu une seule fois. Fin de l èpreuve Edition: Printemps 2009 Version Dernière révision: Responsable d examens Impression: Page 15/15

Gestion de projet. Epreuves. Examens modulaires SVF-ASFC. Durée de l examen: 60 minutes. Moyens auxiliaires autorisés: aucun

Gestion de projet. Epreuves. Examens modulaires SVF-ASFC. Durée de l examen: 60 minutes. Moyens auxiliaires autorisés: aucun Examens modulaires SVF-ASFC Edition Automne 2009 Gestion de projet Epreuves Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification SVP! Points: Note:

Plus en détail

Gestion de projet. Epreuves. Examens modulaires SVF-ASFC. Durée de l examen: 60 minutes. Moyens auxiliaires autorisés: aucun

Gestion de projet. Epreuves. Examens modulaires SVF-ASFC. Durée de l examen: 60 minutes. Moyens auxiliaires autorisés: aucun Examens modulaires SVF-ASFC Edition Printemps 2010 Gestion de projet Epreuves Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification SVP! Points: Note:

Plus en détail

Conseils pour l évaluation et l attribution de la note

Conseils pour l évaluation et l attribution de la note Entreprise formatrice Candidat/-e Téléphone: Téléphone: Ce document ne doit en aucun cas être montré au candidat après l attribution des points. Conseils pour l évaluation et l attribution de la note Documentation

Plus en détail

Genius Manufacturing Logiciel ERP/MRP spécialisé pour la fabrication complexe et sur mesure

Genius Manufacturing Logiciel ERP/MRP spécialisé pour la fabrication complexe et sur mesure Genius Manufacturing Logiciel ERP/MRP spécialisé pour la fabrication complexe et sur mesure «Un contrôle rigoureux sur la planification et une flexibilité pour gérer les changements, Genius manufacturing

Plus en détail

Commune mixte de Valbirse ANNEXE AU REGLEMENT CONCERNANT LES COMMISSIONS COMMUNALES. Cahier des charges de la COMMISSION DE GESTION ET DE SURVEILLANCE

Commune mixte de Valbirse ANNEXE AU REGLEMENT CONCERNANT LES COMMISSIONS COMMUNALES. Cahier des charges de la COMMISSION DE GESTION ET DE SURVEILLANCE Commune mixte de Valbirse ANNEXE AU REGLEMENT CONCERNANT LES COMMISSIONS COMMUNALES Cahier des charges de la COMMISSION DE GESTION ET DE SURVEILLANCE 2015 Terminologie Tous les termes de fonction au masculin

Plus en détail

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS Dernière modification en vigueur le 1 er mars 2014 Ce document a valeur officielle chapitre V-1.1, r. 7.1 RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS A.M.

Plus en détail

Ressources humaines Epreuves

Ressources humaines Epreuves Examen modulaire SVF-ASFC Edition Printemps 2009 Ressources humaines Epreuves Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification SVP! Points: Note:

Plus en détail

A B A C U S R E S E A R C H A G Ecknauer+Schoch ASW

A B A C U S R E S E A R C H A G Ecknauer+Schoch ASW ABACUS RESEARCH AG Continuité ABACUS l entreprise Compétence ABACUS l équipe Professionnalisme ABACUS l infrastructure Engagement ABACUS l aide à l utilisateur Partenariat ABACUS les revendeurs Intégration

Plus en détail

professionnel et convivial

professionnel et convivial professionnel et convivial ARCO ADRESSES ARCO Adresses est une gestion de contacts performante particulièrement adaptée à des activités de marketing. Il est facile de reprendre automatiquement des adresses

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

1995 2010 15 ans Logiciels MEGA Liste de prix valable dès janvier 2010

1995 2010 15 ans Logiciels MEGA Liste de prix valable dès janvier 2010 1995 2010 15 ans Logiciels MEGA Liste de prix valable dès janvier 2010 CRM Produit / Module Licence de base Plus Pack par an Produit 200.- 80.- Produit - Pack 3 licences 500.- 200.- Produit - Pack 10 licences

Plus en détail

Bases de l économie d entreprise Examen

Bases de l économie d entreprise Examen Examen modulaire SVF-ASFC Edition Printemps 2010 Bases de l économie d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: Calculatrice standard non programmable Collez ici votre

Plus en détail

La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de l état et des politiques économiques et sociales en Afrique:

La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de l état et des politiques économiques et sociales en Afrique: Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation Hanns Seidel Original : français La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de

Plus en détail

Gestion de projet. Epreuves avec propositions de solutions. Examens modulaires SVF-ASFC. Série pilote (Descriptif de module 2013)

Gestion de projet. Epreuves avec propositions de solutions. Examens modulaires SVF-ASFC. Série pilote (Descriptif de module 2013) Examens modulaires SVF-ASFC Série pilote 2013 Série pilote (Descriptif de module 2013) Gestion de projet Epreuves avec propositions de solutions Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés:

Plus en détail

Examen 2013. Matière d examen. Finances et comptabilité. Temps alloué: 120 minutes

Examen 2013. Matière d examen. Finances et comptabilité. Temps alloué: 120 minutes Berufsprüfung für Technische Kaufleute mit eidg. Fachausweis Examen professionnel pour les agents technico-commerciaux avec brevet fédéral Candidat-No... Nom: Prénom:.. Examen 2013 Matière d examen Finances

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Les devis. Les principales fonctions:

Les devis. Les principales fonctions: Maçonnerie - Carrelage - Chauffage - Climatisation - Couverture - Plomberie - Zinguerie - Décoration - Electricité - Menuiserie - Charpente - Paysagiste - Peinture - Vitrerie - Plâtrerie - Terrassement

Plus en détail

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien F i c h e d i n f o r m a t i o n 01.2008 1/8 Brevet fédéral: profil Développement Domaines de qualification Business Engineering Data Management

Plus en détail

SSIE - Design Project

SSIE - Design Project Environmental Science and Engineering Section (SSIE) SSIE - Design Project Introduction - Printemps 2014 SSIE comme un bureau d ingénieur conseils Le design project a pour but de mettre en pratique vos

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Chapitre 8 L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Notions Processus : nature et présentation Progiciels de gestion dans les métiers de l organisation : approche

Plus en détail

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Examens modulaires SVF-ASFC Edition printemps 2010 Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: calculatrice standard non programmable

Plus en détail

Organiser au sein d un groupe ou d une équipe Examen

Organiser au sein d un groupe ou d une équipe Examen Examens modulaires SVF-ASFC Edition Automne 2009 Organiser au sein d un groupe ou d une équipe Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification!

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES Limoges, le 9 juillet 2014 Le Recteur de l Académie de Limoges Chancelier de l Université à Madame et Messieurs les Inspecteurs d Académie Directeur des Services Académiques, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Vertec IT-Services La solution ERP flexible pour prestataires de services IT

Vertec IT-Services La solution ERP flexible pour prestataires de services IT Vertec IT-Services La solution ERP flexible pour prestataires de services IT Flexible, efficace et conviviale la solution modulaire pour prestataires de services informatiques Le système modulaire Vertec

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2010 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2010 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2010 du brevet Assurance-maladie (AMal) No de candidat (e) : Durée de l'examen : Nombre de

Plus en détail

Modèles et exemples pour le contrôle restreint et l examen succinct volontaire

Modèles et exemples pour le contrôle restreint et l examen succinct volontaire Modèles et exemples pour le contrôle restreint et l examen succinct volontaire Sommaire 1. Rapports succincts de l organe de révision ainsi que rapports de l auditeur établis en vertu d un contrat de mandat

Plus en détail

La force de la simplicité. «Enfin un logiciel SIMPLE pour gérer facilement votre entreprise!»

La force de la simplicité. «Enfin un logiciel SIMPLE pour gérer facilement votre entreprise!» La force de la simplicité «Enfin un logiciel SIMPLE pour gérer facilement votre entreprise!» La force de la simplicité Qui est GRC Contact? GRC Contact est l application CRM / GRC de la société ABSO WEB

Plus en détail

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées Association pour la formation des opérateurs/opératrices de machines automatisées Vereinigung für die Ausbildung von Anlagenführern/Anlagenführerinnen FOMA Belpstrasse 41, 3007 Bern Tel. +41 31 381 64

Plus en détail

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Examens modulaires SVF-ASFC Edition Automne 2009 Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: calculatrice standard non programmable

Plus en détail

Objectifs didactiques HERMES 5 Foundation et Advanced

Objectifs didactiques HERMES 5 Foundation et Advanced Département fédéral des finances DFF Unité de pilotage informatique de la Confédération Objectifs didactiques HERMES 5 Foundation et Advanced 1.1 Introduction Les objectifs didactiques définissent les

Plus en détail

Examen professionnel de spécialiste du commerce de détail

Examen professionnel de spécialiste du commerce de détail Examen professionnel de spécialiste du commerce de détail Epreuve d examen : Tâche de planification Statut : série 0 (exemple) Etat : 2015 Secrétariat: Commission de l Assurance Qualité, Hotelgasse 1,

Plus en détail

Faites des affaires en toute sécurité Nous vous couvrons.

Faites des affaires en toute sécurité Nous vous couvrons. Faites des affaires en toute sécurité Nous vous couvrons. Le progrès implique toujours des risques Frederick B. Wilcox Qu est-ce qui vous empêche de dormir? La peur de ne pas être payé? L accès au financement

Plus en détail

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation)

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les businesstools, aller sous www.banquecoop.ch/business

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

Vertec Engineering L ERP professionnel pour ingénieurs

Vertec Engineering L ERP professionnel pour ingénieurs Vertec Engineering L ERP professionnel pour ingénieurs Gestion simple des projets, clients et prestations la solution modulaire et complète destinée aux ingénieurs Vertec Engineering couvre en un produit

Plus en détail

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel fait partie intégrante de la formation et de l examen du BTS Electrotechnique par apprentissage. Il consiste, en 192

Plus en détail

Finance Comptabilité. Brevet Fédéral de Spécialiste en Finance et Comptabilité (BF FC) COURS PRÉPARATOIRES

Finance Comptabilité. Brevet Fédéral de Spécialiste en Finance et Comptabilité (BF FC) COURS PRÉPARATOIRES Finance Comptabilité Brevet Fédéral de Spécialiste en Finance et Comptabilité (BF FC) COURS PRÉPARATOIRES LE MOT DU CENTRE PATRONAL Donnez un coup d accélérateur à votre carrière! A u service des entreprises

Plus en détail

Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit. Sommaire

Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit. Sommaire Projet de mise en consultation du 9 septembre 2003 Circ.-CFB 0 / Annexe 1: Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit Les sociétés d audit

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Formation et développement des ressources humaines (excluant le personnel cadre) NUMÉRO : DRH-006 EN VIGUEUR :

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

Identification du module

Identification du module Identification du module Numéro de module 168 Titre Assister des processus métier au moyen d outils TIC Compétence Analyser des processus métier d un département de l entreprise et apporter un soutien

Plus en détail

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (Règlement interne SCH) du xx décembre 2014 L administration de la SCH, vu l art. 10 de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014 CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs Septembre 2014 0 Les élèves du secondaire qui ont répondu aux exigences pour l obtention de crédits de

Plus en détail

Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités. progiciels 2 0

Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités. progiciels 2 0 Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités La planification Pour être un succès, un acte de production doit être préparé A long terme A moyen terme A court terme octobre, Les systèmes

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Fédération Française de Canoë-Kayak 87 quai de la Marne 94340 Joinville le Pont Cedex REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Sommaire Article I. Objet...3

Plus en détail

IND N ICA C TEURS S CL C ES

IND N ICA C TEURS S CL C ES INDICATEURS CLES LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Un indicateur est : - Une donnée c'est-à-dire un élément ou un ensemble d éléments d information significative, ex un taux. - un indice

Plus en détail

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS POUR CANDIDATER : Mariane.Colmant@dupont.com ETAT SIGNALETIQUE SERVICE : MAINTENANCE SITE : SASSENAGE (38) Intitulé du poste : Responsable Service Entretien et Travaux Neufs Cette fiche fonction sera révisée

Plus en détail

Magisoft. Gestion commerciale. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie

Magisoft. Gestion commerciale. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie ZA LA LAYE 12 Rue de Truchebenate 01100 ARBENT Tél : +33 (0)4.74.81.22.20 Fax : +33 (0)4.74.73.08.99 contact@cerai.fr Www.cerai.fr Gestion commerciale Magisoft L intelligence Software Progiciels de gestion

Plus en détail

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis.

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. Publication EMSE00-BR371A-FR-E Avril 2006 Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. EXPERTISE EN GESTION DE PROJET VOUS POUVEZ COMPTER SUR DES SERVICES DE GESTION

Plus en détail

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts comme développés par inter}artes et adoptés par artesneteurope Institution et sujets à évaluation

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER. Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1

REGLEMENT FINANCIER. Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1 REGLEMENT FINANCIER Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1 SOMMAIRE 1. REGLEMENT FINANCIER 3 1.1. Elaboration du budget 3 1.2. Responsabilités et compétences

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

Software-as-a-Service

Software-as-a-Service Software-as-a-Service Utilisation du logiciel indépendamment du lieu au bureau, à la maison ou en déplacement qui permet une grande fleibilité. InTro 3 AbaWebFiduciaire, logiciel moderne et orienté vers

Plus en détail

Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens

Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens Carte de compétence Compétences du nouveau profil de qualification 1. Approvisionnement 1.1 L importance de la logistique dans l économie

Plus en détail

La carte d achat, c est quoi ça?

La carte d achat, c est quoi ça? La, c est quoi ça? C est un outil mis à disposition des structures publiques et privées qui modifie et simplifie l acte d approvisionnement : C est une carte bancaire nominative et sécurisée qui permet

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision

Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision Les instructions sur l'assurance-qualité représentent une application des exigences dans des PME de révision formulées

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS)

Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS) Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS) Pour les personnes qui utilisent un ou plusieurs ordinateurs dans l enseignement en classe, que l établissement soit porteur ou non d

Plus en détail

BVRlight Manuel utilisateur

BVRlight Manuel utilisateur Bienvenue Version: 1.2 Date: 19. Février 2010 Langue: Français Copyright 2010 SA SA Industriestrasse 25 8604 Volketswil www. Numéro de support 0900 53 26 89, 2 premières minutes gratuites, ensuite CHF

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : Les processus

ITIL V3. Exploitation des services : Les processus ITIL V3 Exploitation des services : Les processus Création : juin 2013 Mise à jour : juin 2013 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Un travail performant et en toute sécurité. Gestion de contrats avec ELO La meilleure solution pour votre réussite

Un travail performant et en toute sécurité. Gestion de contrats avec ELO La meilleure solution pour votre réussite Un travail performant et en toute sécurité ELO prend en charge votre gestion de contrat Les contrats constituent une base juridique pour les opérations de gestion au sein de votre entreprise. Une mauvaise

Plus en détail

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Septembre 2014 Bibliothécaire/Spécialiste de l information Institut canadien pour la sécurité des patients Lieu de travail : bureau d

Plus en détail

Tenue de registres. Transfert des revenus et des dépenses de financement de Simple Comptable et Excel au formulaire T3010

Tenue de registres. Transfert des revenus et des dépenses de financement de Simple Comptable et Excel au formulaire T3010 Tenue de registres Transfert des revenus et des dépenses de financement de Simple Comptable et Excel au formulaire T3010 Objet de la présentation Cette présentation porte sur deux grands thèmes : Clarifier

Plus en détail

Audit énergétique et ISO 50 001 Réponses aux questions posées

Audit énergétique et ISO 50 001 Réponses aux questions posées Audit énergétique et ISO 50 001 Réponses aux questions posées Nota préalable important : les réponses apportées ci-après sont des interprétations basées sur les projets de texte disponibles au 3 juillet

Plus en détail

Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction

Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction A : Analyse des émissions sectorielles clés B : Dispositions institutionnelles pour les activités de réduction

Plus en détail

Charte du Comité Audit et Risque (CAR) du Conseil d administration de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV)

Charte du Comité Audit et Risque (CAR) du Conseil d administration de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV) Charte du Comité Audit et Risque (CAR) du Conseil d administration de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV) 1. CADRE ET PRINCIPES GÉNÉRAUX Le Comité Audit et Risque (CAR) de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV)

Plus en détail

Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ.

Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ. Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ. un FLUX DE TRAVAIL AUTOMATIQUEMENT AMÉLIORÉ. C est un fait, même si votre bureau est parfaitement organisé, les

Plus en détail

8 bonnes raisons. papier!

8 bonnes raisons. papier! 8 bonnes raisons DE PASSER informatisée, INCONDITIONNELS DU crayon ET A UNE GESTION COMMERCIALE POUR LES DU papier! le passage informatisée. Laurent PARERA, Fondateur d EOLE Concept et créateur de GC Soft,

Plus en détail

Guide. Favoriser le bois suisse lors des appels d offres

Guide. Favoriser le bois suisse lors des appels d offres Guide Favoriser le bois suisse lors des appels d offres Pourquoi du bois suisse? Le bois est un choix judicieux. Il s agit d un matériau renouvelable qui n a besoin que du soleil, de l eau, du carbone

Plus en détail

Planification et contrôle de la formation

Planification et contrôle de la formation Planification et contrôle de la formation Aperçu Le présent chapitre contient une introduction aux instruments de planification et de contrôle de la formation. Dans ce domaine, les personnes en formation

Plus en détail

Liste de prix. Sage 100. Nouvelles licences. valable dès le 15 octobre 2009

Liste de prix. Sage 100. Nouvelles licences. valable dès le 15 octobre 2009 Liste de prix Nouvelles licences valable dès le 15 octobre 2009 Sage 100 Sage 100 «All inclusive» de base supplémentaire Comptabilité Générale Produit/ Module avec contrat de services et de support 1 310.00

Plus en détail

Instructions aux bureaux de révision sur l exécution des contrôles d employeurs (IRE)

Instructions aux bureaux de révision sur l exécution des contrôles d employeurs (IRE) Instructions aux bureaux de révision sur l exécution des contrôles d employeurs (IRE) Valables dès le 1 er janvier 2008 318.107.09 f IRE 12.07 2 Table des matières Abréviations... 3 1. Principes... 4 2.

Plus en détail

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME Fiduciaire-Internet 3 présentation de fiduciaire-internet Une solution flexible pour votre comptabilité Fiduciaire-Internet de BDO

Plus en détail

Guide d initiation GexosBusiness

Guide d initiation GexosBusiness Guide d initiation GexosBusiness Sommaire Qu est-ce que GexosBusiness Le bureau de GexosBusiness Qu est-ce que le bureau Mode basic et mode expert Comment personnaliser le bureau Recherche rapide à partir

Plus en détail

Les devis. Les principales fonctions:

Les devis. Les principales fonctions: Maçonnerie - Carrelage - Chauffage - Climatisation - Couverture - Plomberie - Zinguerie - Décoration - Electricité - Menuiserie - Ebénisterie - Charpente - Moquette - Papiers peints - Parquet -Paysagiste

Plus en détail

Lite Standard Licence supplémentaire. Professional Licence supplémentaire Licence 549. 1 529. 420. 3 490. 960.

Lite Standard Licence supplémentaire. Professional Licence supplémentaire Licence 549. 1 529. 420. 3 490. 960. Liste de prix Valable à partir du 29 octobre 204 Pack Enterprise Avec le pack Enterprise, vous profitez de l ensemble des fonctionnalités de Sage Start, avec tous les modules et dans une offre «tout en

Plus en détail

Mécanicienne en motocycles CFC Mécanicien en motocycles CFC

Mécanicienne en motocycles CFC Mécanicien en motocycles CFC Formation de base: Mécanicienne en motocycles CFC Mécanicien en motocycles CFC Editeur : 2roues Suisse Commission développement professionnel et qualité Ordonnance de formation du 05.09.2011 2roues Suisse

Plus en détail

Charte DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES

Charte DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES Limoges, le 03 décembre 2015 Le Recteur de l Académie de Limoges Chancelier de l Université à Madame et Messieurs les IA-DASEN, Mesdames et Messieurs les responsables de division et de service. Charte

Plus en détail

Formation en deux phases. Conseil Suisse de la sécurité routière. Assurance qualité

Formation en deux phases. Conseil Suisse de la sécurité routière. Assurance qualité Projet Assurance qualité Formation en deux phases Conseil Suisse de la sécurité routière Assurance qualité pour les organisateurs de cours de perfectionnement Guide pour le développement d'un système AQ

Plus en détail

I. DEFINITION DE NOTRE MISSION

I. DEFINITION DE NOTRE MISSION N/Réf. : LETTRE DE MISSION DE TENUE Paris, le... M.......... Cher (chère) Monsieur ou Madame, Nous vous remercions de la confiance que vous voulez bien accorder à notre Cabinet en envisageant de nous confier

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

Tribunal administratif de Lille Ordonnance de référé 29 décembre 2010

Tribunal administratif de Lille Ordonnance de référé 29 décembre 2010 vendredi 1er avril 2011 Tribunal administratif de Lille Ordonnance de référé 29 décembre 2010 Nexedi / Agence de l eau Artois-Picardie Logiciel - contrat - marché public - concurrence - marque - fournisseur

Plus en détail

Etat. factures. portail. res. dématérialiser EDI. fournisseurs. Etat EDI CO2. Dématérialisation des factures. portail. fiabilité.

Etat. factures. portail. res. dématérialiser EDI. fournisseurs. Etat EDI CO2. Dématérialisation des factures. portail. fiabilité. it fournisseurs ourn p tu fi bi r q res e Dématérialisation des Chorus une solution simple 100 % GRATUITE Gains financiers Réduction des coûts d impression, de stockage et d acheminement Gains d espace

Plus en détail

Les outils de planification d achat. Préparé par : Othman karra

Les outils de planification d achat. Préparé par : Othman karra Les outils de planification d achat Préparé par : Othman karra plan INTRODUCTION I. Rôle des stocks dans la fonction achat 1. définition des stocks 2. avantages et inconvénients des stocks 3. types de

Plus en détail

PROJET DE STAGE I et II

PROJET DE STAGE I et II PROJET DE STAGE I et II Le projet de stage demandé dans le cadre du stage de formation pratique I comprend 10 pages et celui du stage de formation pratique II comprend 12 pages. Ce nombre de page inclut

Plus en détail

Magisoft CRM. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie

Magisoft CRM. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie CRM ZA LA LAYE 12 Rue de Truchebenate 01100 ARBENT Tél : +33 (0)4.74.81.22.20 Fax : +33 (0)4.74.73.08.99 contact@cerai.fr Www.cerai.fr Magisoft L intelligence Software Progiciels de gestion pour l industrie

Plus en détail

MCO : Maintien en Conditions Opérationnelles

MCO : Maintien en Conditions Opérationnelles Les différentes stratégies de pérennisation : étude menée par Edf avec ISO Ingénierie MCO : Maintien en Conditions Opérationnelles Par Matthieu Bresciani 10/06/2010 Journée Club Automation MCO des systèmes

Plus en détail

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chargé de production «Chargé de production» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de production en télévision DEFINITION DU METIER Le chargé de production en télévision gère un ou plusieurs projets de production

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

TREMBLAY, SMITH, TREMBLAY et associés

TREMBLAY, SMITH, TREMBLAY et associés TREMBLAY, SMITH, TREMBLAY et associés Cas produit par Robert M. Vigneault Introduction Ce cas repose sur la future implantation d un progiciel de gestion intégré (PGI) dans un grand cabinet de professionnels

Plus en détail

prestataires de services

prestataires de services ABACUS AbaProject Produktportrait Gestion de project/prestations pour fiduciaires, prestataires de services et sociétés de conseil AbaProject est le logiciel ABACUS pour la gestion de projets et de prestations.

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences Recueil d exigences Version 1.1 Page 1/13 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.01 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de l

Plus en détail

Plan financier automatisé : Utilisation

Plan financier automatisé : Utilisation Plan financier automatisé : Utilisation 1. Introduction Le plan financier d Excel vous permet d encoder des données afin qu elles soient traitées et mises en forme pour donner un plan financier abouti

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

Diplôme national d expertise comptable

Diplôme national d expertise comptable Diplôme national d expertise comptable Rapport semestriel de stage n 1 THEME REDACTION D UNE PROCEDURE D INVENTAIRE PHYSIQUE DES STOCKS 1 ème année CEC Semestre du 01/11/2007 au 30/04/2008 Proposé par

Plus en détail

Espace Client Aide au démarrage

Espace Client Aide au démarrage Espace Client Aide au démarrage 1. A propos de l Espace Client... 2 a. Nouvelles fonctionnalités... 2 b. Reprise de vos documents... 2 c. Migration vers l Espace Client... 2 2. Accès à l Espace Client...

Plus en détail

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013 GUIDE D APPEL D OFFRES VOLET : ACTIVITÉS juillet 2013 à juin 2014 janvier 2013 Québec en Forme est heureux d accompagner et de soutenir Rosemont Jeunesse en santé! AVANT TOUTE CHOSE ET POUR VOUS AIDER

Plus en détail