DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE. Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN. Année 2008/2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE. Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN. Année 2008/2009"

Transcription

1 DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN Année 2008/2009

2 Fonctionnement Le schéma permet de visualiser les étapes principales lors d un épaulé jeté et de représenter les actions ainsi que les points à observer. Les points à observer seront signalés sur le schéma par des flèches simples de couleur rouge. Les actions seront signalées sur le schéma par des flèches pleines de couleur verte. La partie position décrit la position de l étape décrite. La partie plan détermine dans quel plan l action à lieu. La partie action décrit le mouvement sur le plan biomécanique. La partie vitesse détermine la vitesse à laquelle se déroule l action décrite lors de l étape. La partie justification décrit les motifs des positions et des mouvements effectués dans l étape. La partie erreurs les plus fréquentes décrit les erreurs les plus rencontrées lors de l étape et explique les raisons de ces erreurs. La partie points à observer explique les conseils à donner sur les points à observer. 2

3 Le dos est droit et fixe, la poitrine sortie. L écartement des pieds et des mains sont équivalents à la largeur des épaules La tête est fixe, le regard droit devant, les bras sont tendus. La barre est crochetée (on referme les doigts de la main sur le pouce). Les épaules se situent dans l axe de la barre ou légèrement devant celle ci. La barre est en contact avec les tibias. Aucune Aucune Justification : Les pieds seront droits avec un écartement équivalent à la largeur d épaules pour une stabilité correcte et pour que les muscles des membres inférieurs travaillent équitablement (un écartement favorise le travail des muscles intérieurs et extérieurs plus faibles ). De plus, un positionnement correct permettra un répartissement équitable des forces sur l articulation du genou, ce qui évitera des lésions très gênantes à ce niveau. Le positionnement des pieds doit être un compromis entre aisance et stabilité. La prise se fera par «crochetage» pour obtenir plus de force dans le poignet à la largeur des épaules pour plus d aisance technique. Le dos est droit, les épaules rentrées vers l arrière ainsi que la poitrine sortie afin que l athlète est le dos droit pour ne pas se blesser mais surtout pour qu il forme une unité afin de mieux transmettre les forces acquises par les jambes lors du départ. Les fesses seront basses afin d utiliser les jambes lors du départ (muscles les plus puissants du corps humain). Les bras sont tendus mais pas sous tension de manière à éviter un à coup lors de la montée de la barre et un tirage trop tôt. Les épaules seront placées au dessus de la barre ou légèrement devant pour faciliter la montée de la barre, et le «passage de cuisse» ou «l engagement de bassin». La barre est en contact avec les tibias. Ces deux ont pour but de confondre au maximum le centre de gravité de la barre et celui de l athlète. 3

4 La tête est droite et fixe un point légèrement en hauteur, afin de ne pas faire basculer son corps vers l avant et provoquer une perte d équilibre. Cela permettra aussi de renforcer la stature au niveau du dos et des épaules. Le dos rond : due à un manque de souplesse, d éducation posturale. Le «crochetage» par manque d habitude. La tête basse par manque de confiance, «peur du ridicule» et manque de souplesse. L athlète se sentira pus à l aise la tête basse. Point à observer : cf schémas La tête ( «regardes devant», «lèves ta tête») ; Le dos ( «creuses ton dos», «gardes ton dos droit») ; Les fesses ( «baisses tes fesses» ) ; Les pieds ( «écartes tes pieds», «resserres tes pieds», «rapproches tes pieds de la barre» ) ; La prise ( «oublies pas de crocheter ta barre», «fais attention à tes repères» ). 4

5 La tête reste fixe toujours en fixant un point droit devant. Les bras sont tendus le dos droit. La barre reste près des tibias Sagittal Extension des membres inférieurs Lente Justification : L athlète se redresse en gardant son dos fixé et les bras tendus de manière à exploiter la force de ses jambes afin de préserver l action des muscles dorsaux et des bras sur les étapes suivantes, ce qui permettra, de garder de la fluidité dans le mouvement vis à vis de la synchronisation des groupes musculaires. La barre monte le long des tibias afin de préparer «l engagement de bassin», mais surtout pour ne pas provoquer de déséquilibre en confondant les centres de gravité de la barre et du sportif. Les épaules sont rentrées vers l arrière, la poitrine sortie de manière à ne pas provoquer un arrondi du dos. La tête sera toujours relevée pour éviter de provoquer un déséquilibre vers l avant, mais aussi pour garder le dos droit. Les fesses sont levées au décollage de la barre : manque de puissance musculaire dans les membres inférieurs (l athlète met en évidence ses muscles lombaires). Le tirage des bras est entamé trop tôt : manque de maîtrise technique (le sportif veut réaliser l épaulé jeté en force plutôt qu en technique). 5

6 Points à observer : La tête ( «baisses pas la tête», «fixes ce point» ) ; Le dos ( «sors ta poitrine», «rentres tes épaules» ) ; Les fesses ( «ne lèves pas tes fesses en premier», «redresses-toi en faisant glisser la barre sur tes tibias» ). 6

7 Le dos reste toujours droit, les bras sont tendus Le bassin vient se rapprocher de la barre «on engage le bassin» L haltérophile est en extension complète, sur la pointe des pieds avec un haussement d épaules. Frontal Extension des membres inférieurs, du buste, flexion plantaire, haussement des deltoïdes Très rapide Justification : L athlète, à partir des genoux, va considérablement augmenter sa vitesse en couplant à son extension des jambes, un tirage des dorsaux. A ce passage, il faut veiller à ce que la barre reste en contact avec les cuisses, grâce à l engagement du bassin de manière à ce que la barre bénéficie entièrement des différentes forces mises en place par l athlète (jambes, dos, trapèzes) toujours en respectant le principe de similitude des centres de gravité de la barre et de l athlète. L extension se terminera en se grandissant au maximum, en haussant les épaules et en se mettant sur la pointe des pieds. Le sportif n effectue pas le passage de cuisse, il «refuse la barre» ou craint le contact, ce qui demande un effort considérable et inutile. Le dos n est pas fixé : manque de tonus musculaire sur la zone dorsale, au lieu de fournir un effort unique par l ensemble du dos, l athlète va «dérouler» son dos, au risque de lésions au niveau des vertèbres. Le tirage des bras est entamé trop tôt : manque de maîtrise technique (le sportif veut réaliser l épaulé jeté en force plutôt qu en technique). L athlète ne se grandit pas au maximum (il oublie soit le haussement d épaules et/ou de se mettre sur la pointe des pieds). 7

8 Aucun changement de vitesse n est visible, l athlète part rapidement du début à la fin de l épaulé (manque de maîtrise technique, ou de puissance musculaire au niveau des jambes et/ou du dos). Point à observer : le dos ( «fixes ton dos», «gardes ton dos droit» ) ; Le passage de cuisse ( «fais passer la barre sur tes cuisses», «attaques à partir des genou» ) ; Le tirage ( «grandis toi au maximum», «tires sur tes épaules», «mets toi sur la pointe des pieds» ). 8

9 Le dos est droit le regard porté droit devant. Les coudes sont tirés au maximum vers le haut. L haltérophile effectue un «saut» Frontal Extension des membres inferieurs puis flexion Elévation des coudes, Très rapide Justification : Le sportif va continuer son extension très rapidement jusqu à effectuer un saut, en commençant sont tirage de bras en prenant garde de monter la barre en levant les coudes pour obtenir plus de puissance (utilisation des muscles deltoïdes, trapèzes, biceps brachial) mais aussi pour garder la barre au plus près du corps. L extension complète ainsi que le tirage se fait toujours selon un axe vertical au plus près du corps pour éviter tout déséquilibre. Aucun changement de vitesse, le mouvement est linéaire (par manque de puissance musculaire ou d explosivité), l athlète ne déclenche pas son saut. Le tirage s effectue loin du corps avec les «bras» (avec les biceps) au lieu de tirer avec les coudes : manque de technique l athlète privilégie la force à la technique. Lorsque l on se met de profil, la trajectoire de la barre effectue un arc de cercle au lieu de suivre une ligne droite le long du corps. L athlète «termine» son tirage légèrement devant : son extension n est pas entièrement exécutée, la barre est donc un peu sortie de son axe et se retrouve devant. Point à observer : La vitesse ( «claques tes pieds», «sautes avec la barre», grandis toi» ) ; Les coudes ( «tires avec tes coudes», «lèvres tes coudes» ) ; Le dos ( «fini ton tirage», «grandis toi au maximum» ). 9

10 ou/puis La tête est droite fixant un point devant, le dos est droit, les coudes sont relevés Sagittal Antépulsion des deltoïdes, Flexion et/ou Extension des membres inférieurs. Aléatoire (nulle si l épaulé se fait debout, en flexion la vitesse dépend de la puissance de l athlète) Justification : L athlète «verrouille» sa barre (passer ses coudes en dessous de la barre puis les relever de manière à ce que la barre soit stabilisée sur les épaules). L athlète bloque sa chute afin de ne pas devoir remonter inutilement sa barre en flexion complète (tout en gardant les coudes haut pour garder le dos droit). Il n a pas besoin de bloquer sa chute si l épaulé est effectué debout. Dans toutes les situations (flexion complète, demi flexion ou debout) les coudes seront hauts, la tête droite, le buste gainé et droit de manière à obtenir une poussée efficace et dans l axe vertical. 10

11 Ensuite, l athlète se prépare au jeté pour cela, il doit avoir un écartement des pieds pas plus grand que la largeur d épaules afin d obtenir une poussée efficace (plus les jambes sont écartées plus la puissance est faible). L athlète penche les épaules en avant : manque de tonicité des muscles du dos et/ou manque de finition dans le tirage, la barre est légèrement devant. (attention lors de la flexion les coudes ne doivent pas touchés les genoux car cela est une faute technique). Les genoux rentrent vers l intérieur lors de la remontée de la barre : manque de puissance des membres inférieurs et d éducation posturale. L épaulé se fait en deux temps (la barre arrive sur le devant des épaules, l athlète effectue une impulsion des épaules pour replacer la barre correctement sur les épaules) : manque de finition dans le tirage, la barre est devant. L athlète ne maitrise pas la flexion, ou à un manque de puissance dans les jambes : l athlète refuse de s engager sous la barre par manque de technique ou de puissance (il sait qu il ne sera pas apte à remonter la barre avec ses jambes). Ce mouvement peut être une faute technique. Les pieds sont trop écartés : l athlète est trop précipité, il ne prend pas le temps de préparer son jeté, il préfère la stabilité à la puissance (il écarte les jambes). Point à observer : Le déséquilibre avant ( «lèves tes coudes», «fixes ton dos», «lèves ta tête», «serres tes fesses» ) ; L épaulé ( «va chercher ta barre», «finis ton tirage», «tires avec tes coudes», «lèves tes coudes» ). Les pieds ( «écartes un peu tes pieds», «resserres tes pieds» ). 11

12 Les coudes sont levés Le dos est droit, le regard est droit devant ou en hauteur Sagittal Flexion des membres inférieurs Antépulsion des deltoïdes Rapide Justification : Le sportif va faire une flexion afin de préparer l impulsion pour jeter sa barre. La flexion doit être dans l axe du corps sur les talons, le corps doit être gainé pour un transfert des forces efficaces, les coudes et la tête sont levés pour éviter un déséquilibre vers l avant. L athlète n est pas gainé et/ou ne lève pas les coudes : il subit sa barre lors sa descente, la barre part en avant le dos est fléchi La flexion est trop rapide : l effort demandé pour stopper puis remonter la barre est trop fort. La flexion est trop grande : l impulsion ne se fera plus avec les portions les plus puissantes des muscles des jambes, l impulsion devient longue est lente au lieu d être courte et rapide. Point à observer : Les coudes ( «gardes tes coudes hauts» ) ;Flexion ( «descends pas trop bas», «prends une bonne impulsion», «restes droit dans la descente» ). 12

13 Le regard fixe un point devant soi ou en hauteur Les coudes sont levés Extension complète de l athlète (sur la pointe des pieds et haussement des épaules) Frontal Extension des membres inférieurs haussement des deltoïdes flexion plantaire Très rapide Justification : Comme pour l épaulé, l athlète va réaliser une extension très rapidement jusqu à effectuer un saut pour jeter sa barre. Pour que son extension soit efficace, la sangle abdominale sera gainée. L extension sera complétée par un haussement d épaules, les coudes seront hauts afin de garder la barre et sa poussée dans un axe vertical au dessus de sa tête. Pour que la barre puisse passer au dessus de la tête, celle ci se dégagera légèrement vers l arrière. Les coudes sont baissés : manque de souplesse des épaules et/ou de maîtrise technique, la barre file devant, elle peut tomber devant ou provoquer un jeté vers l avant. L extension n est pas complète (le haussement d épaule n est pas effectué) :manque de maitrise technique, le sportif pense que le jeté est une impulsion de jambes avec un développé des bras, il oublie la participation des épaules. Point à observer : Les épaules ( «hausses tes épaules quand tu jettes», «grandis toi au maximum»; Les coudes ( «baisses pas tes coudes au jeté» ) ; La vitesse ( «claques tes pieds» ). 13

14 L haltérophile effectue un «saut» avec une extension des bras Le dos est droit, le saut L extension des bras s effectue dans l axe des épaules. Sagittal Frontal Extension des membres inférieurs Puis flexion d un membre puis extension et rétropulsion de l autre (membres inférieurs) Extension des bras. Très rapide Justification : L athlète continue son extension en développant les bras au dessus de sa tête, et prépare son passage en fente en avançant sa jambe avant puis en étendant la jambe arrière. L athlète ne pousse pas la barre avec ses bras durant l impulsion et continue lorsque que le jeté est terminé : il effectue un développé (qui est considéré comme une faute technique). L athlète ne passe pas en dessous de la barre : impulsion pas assez explosive, non accompagnée de l action des bras manque de puissance au niveau de la ceinture scapulaire et des bras. Le sportif est épuisé mentalement due à la fatigue physique lors de l épaulé. Point à observer : La vitesse ( «claques tes pieds» ) ; Les bras ( «pousses sur tes bras», «rentres dans ta barre», «engages toi» ). 14

15 Le dos est droit, le regard est fixe, les bras sont tendus dans l axe des épaules. La jambe arrière est presque en extension complète, les doigts de pied en contact avec le sol, la jambe avant est en demi flexion, la plante du pied sur le sol. Dans leur position distincte les jambes sont stables. Frontal Sagittal Extension des bras flexion d un membre et extension de l autre (membres inférieurs) Très rapide Justification : L athlète effectue la réception de son saut tout en poussant la barre à bout de bras au dessus de sa tête. La réception se fait en attaquant avec la jambe avant qui sera avancée d environ 1/3 tiers en demi flexion. La jambe arrière, sera presque en extension complète et reculée d environ 2/3 tiers vis à vis du bassin du sportif. Le pied avant sera dans l axe est posé à plat alors que le pied arrière sera sur la pointe des pieds. L écartement des pieds (plan sagittal) doit être d environ 40 cm de manière à fournir un bon compromis entre stabilité et puissance disponible. La sangle abdominale est gainée de manière à éviter des blessures mais aussi des pertes d équilibre de la barre. Jambe avant pas assez fléchie : manque de maîtrise technique, peur de passer sous la barre. Positionnement des jambes sur la même ligne : manque de maîtrise technique. La barre est légèrement devant : manque de souplesse au niveau des épaules, l impulsion est légèrement en avant, les coudes sont baissés lors de l impulsion donc la barre descends un peu sur les épaules. Le pied arrière est à plat/de biais : manque de maîtrise technique, l athlète appréhende une perte d équilibre en étant sur la pointe des pieds. 15

16 Point à observer : Les jambes ( «fléchis plus ta jambe avant», «agrandis ta fente», «recules plus ta jambe arrière», «écartes tes jambes», «ne restes pas sur la même ligne pour la fente» ) ; le pied arrière ( «mets ton pied dans l axe», «Mets ton pied arrière sur la pointe des pieds» ) ; les bras ( «pousses sur ta barre» ). 16

17 Le dos est droit, le regard est fixe, les bras sont toujours tendus dans l axe des épaules, Les membres inférieurs sont tendus dans l axe des épaules à largeur d épaules. Sagittal Rétropulsion du membre inférieur en avant puis antépulsion du membre en arrière. Aléatoire Justification : Tout en maintenant son gainage au niveau de la sangle abdominale et en gardant la barre à bout de bras tendus, le sportif va rapprocher sa jambe avant de son bassin puis ramener sa jambe arrière afin de garder la maîtrise de sa barre lors de ce mouvement. L athlète retrouve sa position finale lorsque les pieds se retrouvent sur le même alignement (plan frontal) avec la barre à bout de bras immobiles (tendus si possible). Le sportif rapproche sa jambe arrière dans un premier temps : manque de maîtrise technique. Le fait de rapprocher sa jambe arrière peut provoquer un déséquilibre vers l avant que l athlète peut ne pas rattraper. Les bras fléchissent : manque de puissance musculaire dans les bras. Manque de concentration, le sportif arrête son impulsion de bras sous la barre. La tête est basse : cela peut provoquer un déséquilibre vers l avant. Point à observer : Les jambes ( «ramènes ton pied avant» ) ; Les bras ( «pousses sur ta barre» ) ; La tête ( «lèves ta tête» ). 17

Les trois mouvements. 3 Le développé couché. 3.1 Description. 3.2 Découpage technique

Les trois mouvements. 3 Le développé couché. 3.1 Description. 3.2 Découpage technique Les trois mouvements 3 Le développé couché Cet exercice est sûrement l un des plus pratiqué au monde. En effet, nombre de sportifs, quelle que soit leur discipline, se jaugent sur cet exercice fondamental,

Plus en détail

Entraînement des Epaules

Entraînement des Epaules Entraînement des Epaules Partie antérieure Développé antérieur en prise serrée : L écartement des mains ne dépasse pas la largeur des épaules. On prend la barre en pronation avec les pouces sous la barre

Plus en détail

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Connaissances et Performance Département des Sciences du Sport Laboratoire de Biomécanique et Physiologie L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Jacques QUIEVRE Yann MORISSEAU 2007

Plus en détail

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL LYCEE J. FAVARD GUERET DEVELOPPE COUCHE Placement : Bas du dos collé au banc, pieds posés sur le banc, les yeux sous la barre Exécution : Contrôler la descente de la barre

Plus en détail

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS Par Bernard SMEETS pour la L.F.H Comment réaliser ce programme? 3 JOURS /SEMAINE Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine

Plus en détail

ABDOMINAUX +++QUADRICEPS+ CRUNCH

ABDOMINAUX +++QUADRICEPS+ CRUNCH ABDOMINAUX +++QUADRICEPS+ CRUNCH HAUT TOUJOURS EN CONTACT EXPIRER PAR LA BOUCHE EN ENROULANT LE BUSTE INSPIRER PAR LE NEZ QUAND LE BUSTE REMONTE LES COUDES VIENNENT TOUCHER LE CÔTÉ DES GENOUX CONTROLER

Plus en détail

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir.

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir. Le gainage doit se pratiquer de manière régulière dans un premier temps il aura pour vertu principale d équilibrer les forces musculaires, par la suite et selon le niveau, on verra dans cette pratique

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)!

Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)! Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)! Pour rester mince, tu peux te contenter de faire très attention à ta nutrition et le tour est joué, mais seul l exercice physique te donneras un corps ferme

Plus en détail

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux)

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Saisissez le ballon fermement pour éviter qu il ne vous échappe, votre corps est gainé, les mains placées de part et d autre du ballon à largeur

Plus en détail

Séance 1. Principaux muscles sollicités Grand pectoral. Nombre de séries de 15/20. Ecarté couché avec haltères. Rowing vertical mains serrées

Séance 1. Principaux muscles sollicités Grand pectoral. Nombre de séries de 15/20. Ecarté couché avec haltères. Rowing vertical mains serrées Ecarté couché avec haltères Séance 1 Circuit training = passer d'un exercice à l'autre en effectuant une seule série. e quantité de travail : temps de récupération minimum et charges légères en se concentrant

Plus en détail

ATELIER BLEU ABDOMINAUX-LOMBAIRES

ATELIER BLEU ABDOMINAUX-LOMBAIRES ABDOMINAUX-LOMBAIRES Grands droits, Obliques, muscles Sacro-Lombaires Exercice 1 (gainage ventral, latéral et dorsal) Restez immobile en appui sur les avant-bras et les pieds (gainage ventral et latéral),

Plus en détail

Musculation pour les débutants

Musculation pour les débutants Planche anatomique simplifiée pour les débutants Une séance de débutant (jeune adulte) Échauffement : 8-10 min + travail réel : 40-45 minutes + étirements : 5 minutes + douche : 5 minutes = 60 minutes

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

Leichtathletik Athlétisme. Disziplinenspezifische. Inhalte. contenus. par discipline. DisM Wurf 11-1

Leichtathletik Athlétisme. Disziplinenspezifische. Inhalte. contenus. par discipline. DisM Wurf 11-1 Disziplinenspezifische Inhalte contenus par discipline Wurf 11-1 Lancer du poids Philosophie d entraînement du lancer du poids Respecter la diversité de la technique! Choisir la technique adaptée aux rapports

Plus en détail

Il s'agit d'un exercice de base permettant de travailler et développer les muscles pectoraux en largeur. Ce mouvement est appelé : écarté latéral.

Il s'agit d'un exercice de base permettant de travailler et développer les muscles pectoraux en largeur. Ce mouvement est appelé : écarté latéral. Musculation : Pectoraux Muscles sollicités : Grand et petit pectoral, deltoïde Ce que vous devez faire : Il s'agit d'un exercice de base permettant de travailler et développer les muscles pectoraux en

Plus en détail

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET» 3 sept 2009 PROGRAMME DEVELOPPEMENT La validation de l épreuve «Propulsion» implique la validation de deux parties d épreuve : propulsion «ballet» et propulsion «technique». La nageuse ayant validé une

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 2 Techniques de bases au cadre aérien 1/ Position des artistes 1 Porteur 2 Voltigeur

Plus en détail

Mains sur les oreilles, descendre à 45 par rapport au sol

Mains sur les oreilles, descendre à 45 par rapport au sol ABDOMINAUX Grands droits Exercice 1 (Relevé de buste Crunch) Mains sur les oreilles, descendre à 45 par rapport au sol Les pieds en appui sur le sol (non bloqués), les mains sur les oreilles ou croisés

Plus en détail

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles ABDOMINAUX (Entretien) 1- Départ: Allongé sur le dos, jambes fléchies, bras le long du corps. Exercice: Ramener les genoux sur la poitrine en soufflant et en rentrant le ventre. Revenez à la position initiale

Plus en détail

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été.

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Ce programme consiste à faire au moins deux séances d entraînement

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

Christian Miller* Jacques Quièvre* Bruno Gajer* Max Godemet** *Laboratoire de biomécanique et de physiologie, INSEP. **Fédération Française de Rugby

Christian Miller* Jacques Quièvre* Bruno Gajer* Max Godemet** *Laboratoire de biomécanique et de physiologie, INSEP. **Fédération Française de Rugby Les exercices fondamentaux de la musculation Christian Miller* Jacques Quièvre* Bruno Gajer* Max Godemet** *Laboratoire de biomécanique et de physiologie, INSEP **Fédération Française de Rugby Arracher

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

ppg : l autre moyen de progresser!

ppg : l autre moyen de progresser! ppg : l autre moyen de progresser! Cinq exercices de PPG 1. Gainage Intérêt : renforcement musculaire et particulièrement les chaînes musculaires abdominaux/dorsaux/pectoraux. a) Gainage ventral sur les

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation»

GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation» GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation» SOL La situation de référence de cet agrès correspond à la situation d évaluation «évolution» niveau 2 Cycle 2 Situations d apprentissage Il ne s agit bien sûr que de

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

L élastique de renforcement Thera-Band

L élastique de renforcement Thera-Band Attention Dänk a Glänk les Die articulations richtige Prävention. L élastique de renforcement Thera-Band Vos loisirs en sécurité Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Sécurité durant

Plus en détail

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou.

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou. LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE LES OBJECTIFS - Soulager les zones sollicitées par le stress. Le plexus et l abdomen. Les vertèbres dorsales et la zone entre les omoplates. - Assouplir et étirer le

Plus en détail

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXTENSION DES BRAS o En appui ventral, mains au sol sous les épaules, doigts pointés vers l avant, dos droit et tête alignée avec la colonne

Plus en détail

Dossiers Be-pure Savoirs & santé

Dossiers Be-pure Savoirs & santé Exercices de renforcement musculaire Julien Ondedieu Membres inférieurs : I1 Chaise (contre-indication : problèmes de genoux) Appuyez votre dos au mur et faites-le glisser vers le bas jusqu à former un

Plus en détail

Les conseils de. Les appareils de cardio-training

Les conseils de. Les appareils de cardio-training Les conseils de Les appareils de cardio-training Aujourd hui, toutes les salles de fitness disposent d une gamme variée d appareils de cardio-training permettant d améliorer sa condition physique dans

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

La sequence de tir. Les placements

La sequence de tir. Les placements a sequence de tir es placements e tir à l arc, c est avant tout imprimer sa volonté à un objet (la flèche) pour atteindre son objectif (la cible). Nous avons choisi de présenter, dans deux fiches, les

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

LE COUP DE PAGAIE EN CANOE MONOPLACE SLALOM

LE COUP DE PAGAIE EN CANOE MONOPLACE SLALOM LE COUP DE PAGAIE EN CANOE MONOPLACE SLALOM Ce topo technique est le fruit d analyses et d observations des principaux céïstes internationaux du début de années 2000. Il reflète la tendance du style actuel

Plus en détail

Fiches de musculation du kayakiste et céiste

Fiches de musculation du kayakiste et céiste Fiches de musculation du kayakiste et céiste 3. Les deltoïdes Deltoïdes Roudneff Le deltoïde est un muscle mobilisateur de l épaule, il se compose de trois faisceaux mobilisant le bras en flexion, extension,

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT Asseoir sur le bord du lit Supervision S'asseoir sur le bord d'un lit o plat 1-111a o électrique 1-111b o électrique en se tournant sur le côté 1-111c Assistance partielle

Plus en détail

et Mon programme d exercices de renforcement Musculaire

et Mon programme d exercices de renforcement Musculaire et Mon programme d exercices de renforcement Musculaire pour une efficacité optimale et des Muscles en pleine forme P pour maintenir mon capital muscle P pour prévenir la fonte musculaire P pour garder

Plus en détail

Nom commun : ABDOMINAUX GRANDS DROITS DE L ABDOMEN. Réglages et optimisations des charges : 0/plus2.5/plus5

Nom commun : ABDOMINAUX GRANDS DROITS DE L ABDOMEN. Réglages et optimisations des charges : 0/plus2.5/plus5 Atelier n 1 Zone : T Machine à Crunch Articulation Mouvement Muscles sollicités Emplacement Epaules/coudes Rapprocher le haut du corps du bas du corps Bassin/Torse/ Hanche Genou/Pieds Fermeture de l angle

Plus en détail

EPAULES Muscles sollicités : partie médiane du deltoïde, Transversaire épineux

EPAULES Muscles sollicités : partie médiane du deltoïde, Transversaire épineux Muscles sollicités : partie médiane du deltoïde, Partie médiane du Deltoïde (disposition de chaque coté des épineuses en formant un chevron à l arrière de la colonne). Assis(e) sur un banc (vous pouvez

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs Déroulement du mouvement 1. Position Position des pieds Jambes Hanches Buste Tête 2. Bras d arc Main d arc Point de pression Coude Bras de l arc Epaule 3. Bras de corde Prise de corde Position des doigts

Plus en détail

WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE

WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE 1 er programme : Découvrez les exercices qui vous permettrons de tonifier les principaux muscles du buste : Pectoraux, dorsaux, trapèzes... Ces muscles permettent

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» Logique : développer et perfectionner les qualités de propulsions selon les exigences d un ballet. Parcours de 50m. Support musical et chorégraphique de

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Comment améliorer votre foulée

Comment améliorer votre foulée Comment améliorer votre foulée Dans son programme d entrainements spécialement conçue pour la femme, New Balance vous donne ce mois-ci quelques astuces pour améliorer votre foulée. Chapitre I - Les principes

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière.

Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière. Mathias WILLAME Masseur Kinésithérapeute Ostéopathie. Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière. Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement,

Plus en détail

l avant, puis vers l arrière.

l avant, puis vers l arrière. Faire 10 répétitions de chaque mouvement Demi-cercle avec la tête Ne pas aller vers l arrière. Rotation des épaules Faites des rotations vers l avant, puis vers l arrière. Rotation du bassin Placez vos

Plus en détail

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE 2 Démarche de réentrainement à l effort à domicile Ce fascicule présente une démarche pour le réentrainement à l effort et des exercices réalisés avec le

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE 1 ) TESTS DE SOUPLESSE Pour la souplesse, 4 tests seront effectués. CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE A) TEST DU SIT AND REACH Le sujet est assis jambes tendues devant lui.

Plus en détail

S établir en avant en tournant en arrière à l appui

S établir en avant en tournant en arrière à l appui S établir en avant en tournant en arrière à l appui Le gymnaste part de la station, face à la barre. L entraîneur en profite pour poser directement sa première main sur l épaule du gymnaste (1). Une fois

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS:

VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS: VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS: Les étirements: une étape dans votre entraînement. Ils s intègreront au retour de toutes vos sorties et pourront même être pratiqués lors de vos journées de repos sans échauffement

Plus en détail

ECHAUFFEMENT GENERALISE

ECHAUFFEMENT GENERALISE ECHAUFFEMENT L'échauffement, tout d abord généralisé, deviendra au fil des séances plus spécifique. L enseignant pourra donc choisir parmi les situations suivantes celle qui correspondent à un objectif

Plus en détail

Jeux: développer les forces de manière ludique L entraînement de la force peut être un grand plaisir avec quelques bonnes idées rigolotes!

Jeux: développer les forces de manière ludique L entraînement de la force peut être un grand plaisir avec quelques bonnes idées rigolotes! Cours séminaire des dirigeants FSG Aigle-Alliance Jeux: développer les forces en place de manière ludique Durée: 60 min. Préparé par: Pierre-Yves Brélaz Jeux: développer les forces de manière ludique L

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence ROULER Après la phase de découverte pendant laquelle on laisse les enfants tester librement, mettre en place un ou plusieurs parcours de motricité autour de verbes

Plus en détail

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER!

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! les sauts 1 ÉCHAUFFEMENT! N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! Étirer vers le ciel Tenir pendant 5 secondes Flexions du corps Étirer de chaque côté, sans à-coups, maintenir la flexion pendant 5 secondes développez

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Étirement Fessiers 1/2 p.02 Fessiers 2/2 p.03 Ischio-jambiers 1/3 p.04 Ischio-jambiers 2/3 p.05 Ischio-jambiers 3/3 p.06 Quadriceps 1/2 p.07 Quadriceps

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Exercices avec SWISS - BALL

Exercices avec SWISS - BALL 2010 Exercices avec SWISS - BALL CAYUELA Christophe 23/10/2010 Quelques explications : Qu est ce que le swiss ball : Conçue dans les années 60 par un Suisse, le Swissball se repend dans les salles de gym.

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

On ne naît pas champion on le devient!

On ne naît pas champion on le devient! PRÉPARATION PHYSIQUE 014 PEE-WEE-BANTAM AAA AA On ne naît pas champion on le devient! LA PRÉPARATION PHYSIQUE (BIENFAITS) SE SENTIR EN CONFIANCE (ÊTRE BIEN DANS SA PEAU) AMÉLIORER LA CONCENTRATION ET LA

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

LE RUNNING BACK Positions Les pieds Les genoux Le poids Le dos Les épaules La tête La paumes des mains

LE RUNNING BACK Positions Les pieds Les genoux Le poids Le dos Les épaules La tête La paumes des mains LE RUNNING BACK Positions Il se positionne derrière ou à côté du QB. Il peut prendre la balle donnée directement (Handoff) par le QB et courir avec celle-ci. Il peut aussi recevoir des passes. Le stance

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Service de Réhabilitation Cardiaque et Respiratoire LIVRET DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE AVEC HALTERES

Service de Réhabilitation Cardiaque et Respiratoire LIVRET DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE AVEC HALTERES Service de Réhabilitation Cardiaque et Respiratoire LIVRET DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE AVEC HALTERES Flexion biceps Curl assis alterné L'exercice s'effectue assis, sur banc. Cuisses serrées. Le dos doit

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements Les étirements se font en fin de journée, lentement, sans à coup, c est une période de retour au calme. Le principe général est de partir d une position de

Plus en détail

ACROSPORT. L acrosport permet à l élève d assumer différents rôles et / ou de choisir un rôle :

ACROSPORT. L acrosport permet à l élève d assumer différents rôles et / ou de choisir un rôle : ACROSPORT Définition : Activité collective de productions de formes en groupe dans la perspective de créer une composition basée sur les effets visuels afin d être vue, appréciée et de produire un étonnement.

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS Quelques points de repère pour monter et descendre un escalier* Monter un escalier Points de repère pour monter un escalier seul(e) ou sous supervision* Supervision

Plus en détail

Quelques exercices pour prévenir le mal de dos

Quelques exercices pour prévenir le mal de dos KINĒ SITHĒ RAPIE DU SPORT Fiche Pratique publiée le 01.10.08 Quelques exercices pour prévenir le mal de dos Par le Docteur Frédéric Maton, médecin du sport. La première étape d une bonne prévention, passe

Plus en détail

au travail des éboueurs Tous droits réservés La duplication des fiches d exercices est interdite.

au travail des éboueurs Tous droits réservés La duplication des fiches d exercices est interdite. exercices préparatoires au travail des éboueurs Avertissement Afin de bénéficier en tout temps des bienfaits de ce programme d exercices, assurez-vous de respecter vos capacités physiques. N hésitez pas

Plus en détail

Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers

Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers Quelques points de repère pour monter et descendre un escalier à consulter* Monter un escalier Supervision À consulter : Points de repère pour monter un escalier

Plus en détail

EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS

EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS . EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS Respiration : en effectuant ces exercices respirez le plus naturellement possible et en expirant profondément et régulièrement Muscles du dos (lombaires) Allongé(e)

Plus en détail

Mon planning Vacances Judo. Juniors/Seniors. La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent.

Mon planning Vacances Judo. Juniors/Seniors. La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent. Mon planning Vacances Judo Juniors/Seniors La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent. Alors, pendant les grandes vacances, l objectif principal est

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

PPG JUDO 2015 Xavier MARCHAND Préparateur Physique

PPG JUDO 2015 Xavier MARCHAND Préparateur Physique PREPARATION PHYSIQUE AVANT REPRISE DES COURS 01/09 OBJECTIF: RETROUVER LES QUALITÉS PHYSIQUES ET ÉNERGÉTIQUEs PLANIFICATION 4 SEMAINES : PPG JUDO CONTENUS MINIMUM POUR LES AMBITIEUX 1 ère semaine du 03/08

Plus en détail

LES 5 ETIREMENTS ESSENTIELS 1 L ANGLE DROIT PRECAUTIONS VARIANTES + VARIANTES

LES 5 ETIREMENTS ESSENTIELS 1 L ANGLE DROIT PRECAUTIONS VARIANTES + VARIANTES I LES 5 ETIREMENTS ESSENTIELS 1 L ANGLE DROIT PRECAUTIONS Debout, pieds écartés, bâtons posés loin devant. Inclinez le corps en avant en maintenant le dos droit, jusqu à l horizontale si possible. Cherchez

Plus en détail

4 pratiques intérieures et 7 pratiques extérieures de niveau Atome.

4 pratiques intérieures et 7 pratiques extérieures de niveau Atome. 4 pratiques intérieures et 7 pratiques extérieures de niveau Atome. Échauffement : L échauffement est l un des éléments les plus importants d un programme d exercices. Il joue aussi un rôle particulièrement

Plus en détail

Document réalisé par :

Document réalisé par : Ce document permet de situer le niveau des élèves en fin de module d apprentissage. Il peut être aussi utilisé pendant les séances d apprentissage pour aider à mesurer les acquisitions. Il donne des indications

Plus en détail

ADDUCTEURS. Muscles sollicités : Muscles adducteurs (face interne de la cuisse) Adducteurs. Ce que vous devez faire :

ADDUCTEURS. Muscles sollicités : Muscles adducteurs (face interne de la cuisse) Adducteurs. Ce que vous devez faire : ADDUCTEURS Muscles sollicités : Muscles adducteurs (face interne de la cuisse) Adducteurs Allongé(e) au sol, sur le côté, un bras tendu dans le prolongement du corps, la tête en appui sur l'épaule, une

Plus en détail