9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014. ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos"

Transcription

1 9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014 ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos par Charbel Mawad, M.Sc. Hygiéniste industriel / Ergonome ASFETM Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 1

2 Plan de la présentation Introduction Principales causes des maux de dos Réglementation Colonne vertébrale : quelques notions de base Facteurs de risque et mesures préventives Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 2

3 Introduction Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 3

4 Introduction Caractéristiques de travail Capacités du travailleur L ergonomie, c est quoi? L ergonomie vise à adapter le travail au travailleur. C est un moyen de travailler plus «intelligemment» en cherchant le meilleur compromis possible entre les exigences de travail et les capacités du travailleur. Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 4

5 Introduction (suite) L ergonomie, c est quoi? Outils et équipements Photo 2- pistolet à double gâchette Environnement Poste de travail Méthodes de travail Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 5

6 Introduction (suite) Absence de bonnes pratiques ergonomiques Conséquences : Inconfort Douleur chronique Accidents Blessures Fatigue Erreurs et incidents plus fréquents TMS reliés au travail : Tendinite Épicondylite Bursite Syndrome de tunnel carpien Mal au bas du dos ou lombalgie Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 6

7 Symptômes à reconnaître Qu en Qu en pensezvous?... pensezvous?... Avez-vous mal au dos pendant votre travail ou à la fin de la journée? Y a-t-il d autres personnes au travail qui ont des problèmes de dos? - Informer votre responsable - Parler à votre médecin Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 7

8 Introduction (suite et fin) TMS et maux de dos Les problèmes de dos représentent 29% de l ensemble des lésions professionnelles au Québec. Deux catégories de maux de dos : aigus : durent de quelques jours à quelques semaines; chroniques : peuvent persister plusieurs mois, même plusieurs années. Les maux de dos chroniques sont l une des principales causes d absentéisme. Les signes d usure, les disques endommagés ou les modifications posturales statiques (dos voûté) peuvent constituer des facteurs déclenchants. Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 8

9 Principales causes des maux de dos Mal de dos multifactoriel!! Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 9

10 Principales causes des maux de dos Au travail Non disponibilité du matériel de levage Grande vitesse d exécution des tâches Manque de communication et de planification des tâches en équipe Postures statiques prolongées (assise ou debout) Mouvements répétitifs Mouvements imprévus et soudains Manutention incorrecte de charges Espace de travail inadéquat (ex : zones d atteinte des objets éloignés) Hauteur inadéquate des surfaces de travail et des chaises Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 10

11 Principales causes des maux de dos À l extérieur du travail Mauvaises habitudes acquises dès l enfance Facteurs psychosociaux Taille Âge Obésité Condition physique Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 11

12 Réglementation Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST) Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 12

13 Droits et obligations (LSST) L employeur a l obligation d assurer la santé et la sécurité du travailleur (art. 51): s assurer que les établissements sont aménagés de façon à assurer la protection des travailleurs; s assurer que les méthodes de travail sont sécuritaires; utiliser les méthodes pour identifier, contrôler et éliminer les risques; fournir un matériel sécuritaire et assurer son maintien en bon état; Le travailleur a l obligation (art. 49) : de prendre les mesures nécessaires pour protéger sa santé et sa sécurité; de veiller à ne pas mettre en danger la santé et la sécurité des autres; de participer à l identification et à l élimination des risques d accidents informer les travailleurs des risques dans l exécution de leurs tâches et d assurer la formation, l entraînement et la supervision Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 13

14 Mesures ergonomiques particulières (RSST, Section XX ) Manutention (art. 166) : Les travailleurs préposés à la manutention des charges ou des personnes doivent être instruits de la manière d accomplir leur travail de façon sécuritaire. Lorsque le déplacement manuel des charges ou de personnes compromet la sécurité du travailleur, des appareils mécaniques doivent être mis à la disposition de celui-ci. Travail dans les piles (art. 167) : Le travailleur doit disposer de l équipement nécessaire pour lui permettre d atteindre le haut des piles de matériel en sécurité, tels des escabeaux, des échelles, des poignées ou tout autre équipement conçu à cette fin. Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 14

15 Mesures ergonomiques particulières (RSST, Section XX ) Niveau de travail (art. 168) : La hauteur des établis et la position des sièges doivent être adaptées au travail et aux travailleurs de manière à leur assurer une position qui soit correcte et à réduire leur fatigue. Position (art. 169) : Les outils, les manettes et les matériaux doivent être placés dans une position qui facilite le travail et réduit l effort. Chaises et bancs (art. 170) : Des chaises ou des bancs doivent être mis à la disposition des travailleurs lorsque la nature de leur travail le permet. Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 15

16 ASFETM Notions de base sur la colonne vertébrale Cage thoracique Colonne vertébrale Bassin Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 16

17 Colonne vertébrale 33 vertèbres Deux courbures dans les régions cervicale et lombaire, deux autres dans les régions dorsale et sacrée. Ces courbes et les muscles qui s y rattachent permettent un bras de levier assez long pour se tenir debout et soulever des objets. Segment cervical (7) Segment dorsal (12) Segment lombaire (5) Sacrum (5) Coccyx (4) Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 17

18 Biomécanique : Colonne vertébrale Muscles (et tendons) : Permettent de maintenir et modifier la position du tronc (et attachent les muscles au os) Vertèbres : Protègent la moelle épinière et maintiennent la posture Disques : Absorbent les chocs, donnent de la flexibilité et empêchent la friction Ligaments : Limitent le mouvement et servent de liens entre les vertèbres Source : MayoClinic.com Source : MayoClinic.com Source : Spineunivers.com Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 18

19 Colonne vertébrale Vertèbres Une série d articulations permettent à la colonne souplesse et rigidité, deux impératifs mécaniques contradictoires. Vertèbre Noyau pulpeux Disque intervertébral Noyau pulpeux perce le disque fibreux Ligaments Vertèbre Avant Arrière Hernie discale : causée par une mauvaise posture répétée ou maintenue. (Aussi mouvement brusque : trébuché) Source : MayoClinic.com Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 19

20 Notions de base Principe mécanique : centre de gravité Un corps est en équilibre lorsque son centre de gravité est au-dessus de sa surface d appui. Lorsque la position du corps change, le centre de gravité se déplace. Roches Liège A B C Qui force le moins? Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 20

21 Notions de base Principe «bras de levier» Corps = appareil de levage Effort fourni par le corps pour soutenir un poids Le principe de levier s applique au corps humain. Ici, la colonne vertébrale représente le pivot. Plus le poids à soulever est loin du corps, plus les muscles du dos doivent fournir un effort pour soutenir le poids. Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 21

22 Notions de base Pousser ou tirer? Les muscles abdominaux offrent un bras de levier de 20 cm, ce qui est plus avantageux du point de vue mécanique. Les muscles du dos ont un bras de levier de 5 cm seulement. Pousser : bras de levier plus long Tirer : bras de levier court Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 22

23 Notions de base Mouvements permis aux différentes régions Torsions et limites de la colonne vertébrale Certaines parties de la colonne vertébrale peuvent subir, sans dommage, des forces en torsion. 1. La région cervicale est la plus mobile. 2. La région dorsale permet la rotation mais aucune flexion. 3. La région lombaire permet très peu de rotation mais beaucoup de flexion, d extension et de flexion latérale (compression). Segment cervical + Flexion et extension + Flexion latérale + Rotation Segment dorsal - Flexion et extension - Flexion latérale + Rotation Segment lombaire + Flexion et extension + Flexion latérale - Rotation Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 23

24 Notions de base Capacité et limites du dos Différentes forces peuvent s exercer sur la colonne vertébrale selon le mouvement effectué. Compression Torsion Cisaillement Torsion et compression Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 24

25 Notions de base Forces en compression Le disque se déforme sous l influence des forces qui l affectent. Lorsque la force s exerce sur une seule partie de la vertèbre, cela déforme exagérément le disque. Les forces sont très grandes (à droite) Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 25

26 Notions de base Mouvements de flexion et de torsion Lors d une flexion, la colonne fléchit mais le bassin change aussi de position. Il se déplace vers l avant. Les courbures naturelles (lordoses) des régions cervicale et lombaire permettent la flexion. Les cyphoses du sacrum et de la région dorsale, quant à elles, ne permettent que très peu de changements articulaires lors de la flexion. Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 26

27 Observations et règles directrices Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 27

28 Observations sur la position du dos Qu en Qu en pensezvouvous?... pensez-?... Position neutre ou presque Modérément fléchi ou en rotation Flexion vers l avant Flexion latérale Rotation Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 28

29 Observations sur la position du dos Très fortement fléchi ou en rotation Flexion vers l avant Flexion latérale Rotation Flexion excessive du cou Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 29

30 Postures contraignantes Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 30

31 Manutention de charges Qu en Qu en pensezvous?... pensezvous?... Comment puis-je soulever une charge? Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 31

32 Meilleure méthode de manutention Qu en Qu en pensezvouvous?... pensez-?... Pouvez-vous soulever une charge? Règles de soulèvement Vérifiez d abord l objet. S il est trop volumineux ou trop lourd, faites-vous aider. Gardez le dos droit et soulevez votre corps avec les jambes, jambes écartées Soulevez lentement et avec précaution, sans mouvement brusque. Maintenez l objet aussi près que possible du corps en tenant compte de son centre de gravité. Rappelez-vous qu il peut être plus difficile de déposer un objet que de le soulever. Pendant que vous portez une charge, il ne faut ni tordre ni tourner l épine dorsale. Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 32

33 Facteurs qui compliquent le soulèvement Qu en Qu en pensezvouvous?... pensez-?... Poids et dimensions Si les objets sont trop volumineux et qu ils ne peuvent pas passer entre les genoux, le fait de plier les genoux ne fait qu augmenter la longueur du bras de levier. Le travail devient donc plus exigeant pour la colonne vertébrale. À poids égal, plus l objet est volumineux, plus son centre de gravité est éloigné. Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 33

34 Facteurs qui compliquent le soulèvement d une charge Instabilité de la charge Mauvaise prise Obstacles dans le chemin Contraintes d espace Distance à parcourir Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 34

35 Facteurs qui compliquent le soulèvement d une charge Distance par rapport au corps Nombre de fois où il est nécessaire de lever la charge Nature du mouvement du sol à la taille de la taille aux épaules des épaules au-dessus de la tête Temps de repos entre les mouvements de soulèvement doit être suffisant afin d éliminer la fatigue accumulée (récupération) Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 35

36 Facteurs qui compliquent le soulèvement d une charge Cœur La technique décrite de soulèvement est très exigeante pour le système cardio-vasculaire, particulièrement lorsque le mouvement doit être répété à plusieurs reprises. Il est donc important de savoir si les gens qui ont à soulever des charges sont sujets à des faiblesses cardiaques. Genou Les gens souffrant de maux aux genoux n utiliseront pas cette technique même s ils la connaissent. La douleur les décourage. Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 36

37 Autres facteurs de risques Objet en chute libre Mauvaise synchronisation lors de transport de charge en équipe Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 37

38 Retour sur la «meilleure méthode» Malgré les désavantages et restrictions mentionnés, cette technique du dos droit et des genoux fléchis demeure tout de même la moins exigeante pour le dos. La «meilleure méthode» n est pas toujours appliquée. Pourquoi? La méthode vise à limiter spécifiquement les efforts au niveau du bas du dos. Tous les risques associés à la manutention ne sont pas toujours considérés. Par exemple : Le temps et la durée de l effort peuvent entraîner de la fatigue Perte d équilibre, de contrôle de la charge Être frappé par la charge, etc. La méthode doit être enseignée, son apprentissage n est pas spontané. Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 38

39 Retour sur la «meilleure méthode» Principes à «ajouter» à la «meilleure méthode» : Utiliser le poids du corps D abord pour s équilibrer : des parties du corps servent de contrepoids à la charge Et ensuite pour bouger : des mouvements du corps (transfert de poids) servent pour faire bouger la charge et amorcer son mouvement plus facilement Fléchir les genoux en gardant le bras rigide pour actionner l essoreuse avec la force de son poids La meilleure solution, c est de revoir la conception du milieu de travail dans le but de réduire la quantité de soulèvements nécessaires pour exécuter le travail. Pencher la poubelle pour en extraire le sac et en le glissant Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 39

40 Évaluation des risques Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 40

41 Comment évaluer les facteurs de risque Facteurs de risque liés au travail (Putz-Anderson, 1988) Posture Force Répétition X Durée Intensité Fréquence = Exigence physique Ex. : Amplitude articulaire 2 volets : 1) Identification du facteur (ex. force) 2) Évaluation de l importance du facteur (ex. force élevée) Posture contraignante Force sur des objets Répétition Repos insuffisant Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 41

42 Facteurs de risques aggravants Qu en Qu en pensezvouvous?... pensez-?... Aux facteurs de risques, s ajoutent des facteurs de risques aggravants qui peuvent en «empirer» les effets Compressions mécaniques ou localisées : pression causée par le contact entre un tissu mou et une surface dure Modifier les outils, coussiner les surfaces, protéger les régions du corps servant d appui, rapprocher le travail Chocs, impacts et contrecoups : quand on frappe un objet dur Modifier l outil ou la méthode, ajouter des absorbeurs, ne pas utiliser la main comme marteau Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 42

43 Facteurs de risques aggravants Qu en Qu en pensezvouvous?... pensez-?... Vibrations : mouvement oscillatoire continu causé ou amplifié par un outil ou équipement et transmis à une partie du corps Choisir des outils adéquats (force, vitesse, prise), balancer les outils, varier les tâches, faire des micropauses Travail musculaire statique : posture maintenue, sans mouvement, qui lutte contre la gravité ou exige un effort Varier les tâches et les postures, pouvoir se déplacer autour de la pièce, pouvoir prendre appui, fournir des tapis antifatigue, s étirer Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 43

44 Facteurs de risques aggravants Conditions environnementales : tels que le froid, la chaleur et l éclairage, l état du sol Éclairage suffisant, ventilation adéquate, vêtements adaptés Facteurs organisationnels : tels que la charge de travail, la cadence, la formation, les changements technologiques, etc. S assurer que l organisation du travail et les méthodes et techniques pour l accomplir sont sécuritaires Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 44

45 À ne pas oublier Sélection des outils Les outils en forme de revolver ou en forme cylindrique montrent la position neutre et du poignet et de la main. Position souhaitable. Les outils en forme de revolver ou en forme cylindrique montrent la position en flexion, en extension et en déviation du poignet et de la main. Position non souhaitable. Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 45

46 À ne pas oublier Vibration et poids des outils à la main Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 46

47 Mesures préventives générales Affiches pour sensibilisation Mesures administratives: pauses plus fréquentes et tâches variées Exercices physiques et étirement Formation sur les bonnes méthodes de travail et suivi PPE Entretien préventif des équipements d aide de levage Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 47

48 Mesures préventives générales Utilisez un appareil de levage adéquat si l objet est trop lourd ou trop gros; Utilisez le principe du levier avec des outils adaptés; Séparez les grosses charges en charges plus petites pour diminuer leur volume et leur poids; Faites-vous aider; Rappelez-vous qu il est parfois plus difficile de déposer un objet que de le soulever; Ne lancez pas de charge et n essayez pas de les attraper au vol; Ne sautez pas, prenez un escabeau; Si vous travaillez couché sur le dos, repliez les genoux; Gardez les lieux de travail dégagés et propres. Aide-mémoire Pour rappeler les recommandations de base, les facteurs contraignants lors du soulèvement de charge et les facteurs de risques ergonomiques Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 48

49 Mesures préventives générales Appliquez la bonne méthode de levage; Faites travailler vos jambes plutôt que votre dos; Gardez le dos droit et soulevez avec les jambes; Déplacez vos pieds plutôt que de tourner votre tronc; Soulevez lentement et avec précaution, sans mouvement brusque; Maintenez l objet aussi près que possible de votre corps en tenant compte de son centre de gravité; Pendant que vous portez une charge, ne tordez pas et ne tournez pas votre colonne vertébrale; Ne soulevez pas de poids au-dessus de vos épaules; Aide-mémoire Pour évaluer votre condition personnelle : symptômes, caractéristiques à considérer, situations stressantes pour le dos Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 49

50 OUTILS D AUTOFORMATION ET D AUTOÉVALUATION EN ERGONOMIE Publications : Thèmes : Troubles musculosquelettiques Méthode d évaluation ergonomique QEC de la CSST : Le guide explicatif de la méthode d évaluation Outil de recherche des appareils de manutention de la CSST Le document TMS QEC.. Manutention et maux de dos Lésions attribuables au travail répétitif (LATR) s%20publications/autres/gp67-ergonomie_bureau-2012.pdf Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 50

51 Merci de votre attention! Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 51

52 Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 3565, Jarry Est, Bureau 202, Montréal (Québec) H1Z 4K6 Tél. : ou Téléc. : Un organisme paritaire en santé et sécurité du travail OUTILS D AUTOFORMATION ET D AUTOÉVALUATION EN ERGONOMIE Site Web de la Commission de la santé et de la sécurité du travail Publications : Thèmes : Troubles musculosquelettiques Les deux documents de la méthode d évaluation ergonomique QEC publiés par la CSST : Le guide qui explique la méthode d évaluation avec un exemple du questionnaire d évaluation complété ; Le document TMS QEC qui est une copie vierge du questionnaire d évaluation. Guides de référence sur le travail répétitif, la formation d un comité en ergonomie participative et la manutention et maux de dos sur le site Web de l ASPHME : Manutention et maux de dos Lésions attribuables au travail répétitif (LATR) Groupes ergo ou comité ergonomique Site Web de l IRSST sur la manutention Outil de recherche des appareils de manutention de la CSST Site Web du logiciel ADAPTE pour l ergonomie de bureau Guide «Ergonomie du bureau» de l ASSTSAS : ations/autres/gp67-ergonomie_bureau-2012.pdf

53 OUTILS D AUTOFORMATION ET D AUTOÉVALUATION EN ERGONOMIE Site Web de la Commission de la santé et de la sécurité du travail Publications : Thèmes : Troubles musculosquelettiques Documents de la méthode d évaluation ergonomique QEC publiés par la CSST : Le guide qui explique la méthode d évaluation avec un exemple du questionnaire d évaluation complété ; Le document TMS QEC qui est une copie vierge du questionnaire d évaluation. Guides de référence sur le travail répétitif, la formation d un comité en ergonomie participative et la manutention et maux de dos sur le site Web de l ASPHME : Manutention et maux de dos Lésions attribuables au travail répétitif (LATR) Groupes ergo ou comité ergonomique Site Web de l IRSST sur la manutention Outil de recherche des appareils de manutention de la CSST Site Web du logiciel ADAPTE pour l ergonomie de bureau Guide «Ergonomie du bureau» de l ASSTSAS 0publications/Autres/GP67-ergonomie_bureau-2012.pdf /2014

La manutention manuelle et la prévention des maux de dos. Plan de la présentation

La manutention manuelle et la prévention des maux de dos. Plan de la présentation La manutention manuelle et la prévention des maux de dos. Joëlle Harrisson Prévention-Inspection, CSST Colloque CSST 2014, Abitibi-Témiscamingue Plan de la présentation Anatomie de la colonne vertébrale

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1 4 Evaluation du risque 4.1 Connaissance de notre dos Si les règles qui régissent le fonctionnement du corps humain ne sont pas respectées, la fatigue se fera sentir plus vite et le risque d accident augmentera.

Plus en détail

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures,

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures, Copyright Leem 2011 L'emploi des seniors en France est un véritable défi que l ensemble des acteurs concernés doit relever. Pour se faire, les partenaires sociaux des entreprises du médicament ont signé,

Plus en détail

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps...

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... Gestes et Postures À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... INTRODUCTION La compétence que vous avez développé pendant ce stage et qui s affinera avec le temps s inscrit dans le cadre

Plus en détail

BROCHURE PROTÉGEZ VOTRE DOS EXTRAITS

BROCHURE PROTÉGEZ VOTRE DOS EXTRAITS BROCHURE PROTÉGEZ VOTRE DOS EXTRAITS Service de Santé au Travail Multisectoriel Protégez votre dos 1 Introduction Notre dos... ses éléments constitutifs I. LA COLONNE VERTÉBRALE A. Les fonctions de la

Plus en détail

VIBRATIONS CORPS TOTAL

VIBRATIONS CORPS TOTAL VIBRATIONS CORPS TOTAL FICHE AMBIANCES PHYSIQUES Sommaire : 1. Rappel automatique et physiologique de la colonne vertébrale 2. Analyse des contraintes : la posture assise 3. Définition des vibrations et

Plus en détail

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours.

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours. Gymnastique du dos Plan du cours Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS SOMMAIRE 9h00 11h00 : colloque sur les TMS 11h 11h30 : intervention de Christian GIBOUIN 11h30 12h00 : poursuite des échanges autour d un

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Orthèse lombaire et abdominale

Orthèse lombaire et abdominale Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos 1 2 3 4 Des causes diverses, souvent liées au travail Plaintes et lésions Prévention: mieux vaut

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

au travail des éboueurs Tous droits réservés La duplication des fiches d exercices est interdite.

au travail des éboueurs Tous droits réservés La duplication des fiches d exercices est interdite. exercices préparatoires au travail des éboueurs Avertissement Afin de bénéficier en tout temps des bienfaits de ce programme d exercices, assurez-vous de respecter vos capacités physiques. N hésitez pas

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

Extraits et adaptations

Extraits et adaptations Extraits et adaptations Guide de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en clinique dentaire - 2007 MOYENS DE RÉCUPÉRATION MUSCULAIRE Il est difficile de donner des soins dentaires en évitant

Plus en détail

L ergonomie, une véritable préoccupation de santé au travail. L ergonome : un métier. Définition de l ergonomie

L ergonomie, une véritable préoccupation de santé au travail. L ergonome : un métier. Définition de l ergonomie Prévention des maux de dos et des Troubles Musculo- Squelettiques (T.M.S) 1 Le secteur de la santé Secteur à risques Positions pénibles liées à la taille des personnes soignées et aux soins apportés, Évolution

Plus en détail

ERGONOMIE. Connaissances La manutention manuelle de charges

ERGONOMIE. Connaissances La manutention manuelle de charges ERGONOMIE Connaissances La manutention manuelle de charges Avis de non-responsabilité VIA PRÉVENTION ne donne aucune garantie relative à l exactitude, la fiabilité ou le caractère exhaustif de l information

Plus en détail

Ménagez. votre dos! Mutualités

Ménagez. votre dos! Mutualités Ménagez votre dos! votre Mutualités L i b r e s I nterrogez un groupe et constatez combien de personnes ont déjà éprouvé des maux de dos Chacun devra, un jour ou l autre, faire face à des problèmes lombaires

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

w w w. m e d i c u s. c a

w w w. m e d i c u s. c a www.medicus.ca En appelant la colonne vertébrale «arbre de vie» ou «fleuve sacré qui irrigue tout le corps», les Anciens voyaient juste. De tout temps considéré comme fragile, cet axe du corps se révèle

Plus en détail

Travail Protégez votre dos!

Travail Protégez votre dos! Créer des milieux de travail équitables et productifs Travail Protégez votre dos! LT-006-07-07 Aussi disponibles : Protégez vos poumons! / Protect Your Lungs! LT-168-10-05 Protégez votre peau! / Protect

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL LES LOMBALGIES Manuel d exercices GS/ME 03/2009 MANUEL D EXERCICES Le message essentiel à retenir est de RESTER ACTIF, c est le meilleur moyen de prendre en charge

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

Les activités de manutention manuelle peuvent provoquer de nombreux accidents de travail, plus ou moins graves:

Les activités de manutention manuelle peuvent provoquer de nombreux accidents de travail, plus ou moins graves: 1. REGLEMENTATION Code du travail articles R. 4541-1 à R. 4541-11 et R. 4612-7 (décret du 3 septembre 1992 fixant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à la manutention manuelle

Plus en détail

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine )

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine ) Comment mieux se tenir sans peine ( ou presque sans peine ) Notre structure rigide est le squelette, composé de nombreux segments mobiles les uns par rapport aux autres. Et maintenu dans l espace par le

Plus en détail

La mécanique sous le véhicule

La mécanique sous le véhicule La mécanique sous le véhicule L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

Cerceau d exercice lesté

Cerceau d exercice lesté Cerceau d exercice lesté Inclut 8 exercices: p.2 Flexion latérale debout p.2 La Brasse debout p.3 Torsion de la colonne p.3 La Brasse à genoux p.3 Étirement des fléchisseurs des hanches p.4 Circuit équilibre

Plus en détail

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Objectif Les apprenants soulèvent et portent des charges correctement. Public-cible - Des apprenants

Plus en détail

Prévention du mal de dos chez le couvreur. Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction

Prévention du mal de dos chez le couvreur. Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction Prévention du mal de dos chez le couvreur SPF Emploi, Travail et Concertation sociale Quels sont les principaux risques pour le dos? 1.

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

La prévention c est pour la vie! LES MAUX DE DOS. La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé

La prévention c est pour la vie! LES MAUX DE DOS. La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé D O S S I E R S P É C I A L LES MAUX DE DOS La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé La source du mal Éviter les maux de dos Écouter son corps Quand la douleur demeure : les maux de dos chroniques

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Qu est-ce que l approche biomécanique

Qu est-ce que l approche biomécanique André Plamondon, IRSST L approche biomécanique vise à ce que la charge supportée par les tissus d un individu n excède pas la capacité de son système musculosquelettique. Les critères les plus fréquents

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

Prévenir... le mal de dos

Prévenir... le mal de dos Prévenir... le mal de dos 5 Mal de dos mal du siècle Qui n a pas un jour souffert du mal de dos? 8 personnes sur 10 souffrent ou souffriront du dos Plus d un français sur trois déclare avoir souffert du

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

Ménagez votre dos Spaar uw rug

Ménagez votre dos Spaar uw rug Ménagez votre dos Spaar uw rug Ménagez votre dos Vous vous êtes déjà fait mal? Il vous est déjà arrivé de ne plus pouvoir bouger? Vous vous reconnaissez? Alors, il est grand temps de réagir! La plupart

Plus en détail

Centre de la petite enfance. Méthode de travail et Organisation de son travail

Centre de la petite enfance. Méthode de travail et Organisation de son travail Centre de la petite enfance Méthode de travail et Organisation de son travail Colloque ASSTSAS 2001 Plan de la présentation Facteurs de risque en CPE Comment réduire ces facteurs de risque Nouvelles façons

Plus en détail

Plonger sans se faire mal au dos

Plonger sans se faire mal au dos Plonger sans se faire mal au dos introduction «Mal de dos mal du siècle «, qui n a jamais entendu cette phrase? Mais il est des adages que l on aimerait voir disparaître,ou tout au moins limiter au maximum,

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Risques liés à la manutention manuelle. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO

Risques liés à la manutention manuelle. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO Risques liés à la manutention manuelle Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO Introduction Les risques liés à la manutention manuelle et à l'activité physique sont la principale cause d'accidents du travail et

Plus en détail

Mal de dos : où en êtes-vous?

Mal de dos : où en êtes-vous? Mal de dos : où en êtes-vous? Le saviez-vous? Quand on souffre d un mal de dos, il s agit le plus souvent d une lombalgie. Le terme de lombalgie désigne en effet toute douleur siégeant dans la partie basse

Plus en détail

Entreprendre un programme d entraînement musculaire

Entreprendre un programme d entraînement musculaire MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Entreprendre un programme d entraînement musculaire Aperçu de la trousse Pour améliorer la force musculaire, il faut

Plus en détail

Causes Risque de TMS Prévention

Causes Risque de TMS Prévention Synthèse sur les réglages des postes de travail Causes Risque de TMS Prévention Le siège Assise à trop basse : Appui trop important sur les ischions. Flexion de hanche donc enroulement lombaire : Risques

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Genou 203 I. Exercices pour le syndrome fémoro-patellaire, la gonalgie chronique ou le syndrome d Osgood-Schlatter Une surcharge pondérale peut précipiter ou aggraver un problème articulaire au genou.

Plus en détail

La prévention des blessures ou inconforts en cyclisme

La prévention des blessures ou inconforts en cyclisme La prévention des blessures ou inconforts en cyclisme Présentation Club Cycliste Cyclorizon 22 avril 2015 Nicolas Poirier Physiothérapeute, «Bike PT» Fondateur de PhysioCycle Mon cheminement Diplômé en

Plus en détail

PREVENTION DES BLESSURES Vol.4

PREVENTION DES BLESSURES Vol.4 Les spécifications produits peuvent changer sans notification préalable. Nous nous attachons à produire des articles de la meilleure qualité. Si vous constatiez quelque chose d anormal, ou un défaut, contactez

Plus en détail

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Explications sur la présentation PowerPoint pour entreprises

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Explications sur la présentation PowerPoint pour entreprises Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Explications sur la présentation PowerPoint pour entreprises Objectif Les maîtres/ses d apprentissage, ainsi que les formateurs/trices

Plus en détail

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir.

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir. Le gainage doit se pratiquer de manière régulière dans un premier temps il aura pour vertu principale d équilibrer les forces musculaires, par la suite et selon le niveau, on verra dans cette pratique

Plus en détail

Mal de dos. Pour faire le point Ouvrons le dialogue. Ministère de la Santé et de la Protection sociale

Mal de dos. Pour faire le point Ouvrons le dialogue. Ministère de la Santé et de la Protection sociale Mal de dos Pour faire le point Ouvrons le dialogue Ministère de la Santé et de la Protection sociale Pour faire le point Mal de dos Votre médecin vous a proposé de faire le point sur votre dos. Ce livret

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC José Curraladas fiches DR 1/6 1/6. Principes généraux de manutention et de transfert. 2/6. La toilette, le change et l installation d un patient

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU SOMMAIRE 1/ Pourquoi cette démarche? 2/ Les TMS 3/ Les caractéristiques de la démarche 4/ Méthodologie :. Principes pris en compte.

Plus en détail

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL Les accidents strictement de nature «ergonomique» coûtent une fortune aux entreprises canadiennes. En effet, Statistique Canada évaluait en 1996 à 1,5 milliards de dollars les coûts annuels associés aux

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

Formation. en entretien sanitaire Risques physiques et postures non contraignantes en entretien sanitaire en entretien sanitaire

Formation. en entretien sanitaire Risques physiques et postures non contraignantes en entretien sanitaire en entretien sanitaire Santé et sécurité du travail Formation en entretien sanitaire Risques physiques et postures non contraignantes en entretien sanitaire en entretien sanitaire Table des matières 1. Présentation...3 1.1 Objectifs

Plus en détail

PROTEGER SON DOS. 2. QUALITE DE VIE a) Hygiène de vie b) Exercices spécifiques c) Relaxation et détente d) Activités physiques

PROTEGER SON DOS. 2. QUALITE DE VIE a) Hygiène de vie b) Exercices spécifiques c) Relaxation et détente d) Activités physiques PROTEGER SON DOS LEGRAND Sarah, Ergothérapeute 1. LES FONDAMENTAUX a) Gestes et postures de sécurité b) Respecter les courbures du dos c) Eviter les mouvements extrêmes d) Elargir les bases d appui au

Plus en détail

Pour quelles raisons avons-nous, ainsi que plus de 100 kinésithérapeutes belges, choisi Mastercare la table thérapeutique suédoise?

Pour quelles raisons avons-nous, ainsi que plus de 100 kinésithérapeutes belges, choisi Mastercare la table thérapeutique suédoise? Article rédigé par Madame Karin Timmermans (en 2003), directrice du centre du dos 'Mastercare Rugcentrum' près d Anvers où elle exerce la profession de kinésithérapeute. Madame Timmermans a près de 20

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

Guide général pour l'identification des risques liés à l ergonomie

Guide général pour l'identification des risques liés à l ergonomie Guide général pour l'identification des risques liés à l ergonomie But Le présent Guide général pour l identification des risques liés à l ergonomie a été conçu pour vous fournir un moyen relativement

Plus en détail

TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1

TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 Pour fonctionner correctement, un muscle doit être alimenté en énergie et en oxygène. Un blocage du débit

Plus en détail

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS Par Bernard SMEETS pour la L.F.H Comment réaliser ce programme? 3 JOURS /SEMAINE Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine

Plus en détail

Prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) pour le préparateur de commande. Troubles musculosquelettiques dans les métiers

Prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) pour le préparateur de commande. Troubles musculosquelettiques dans les métiers Troubles musculosquelettiques dans les métiers Prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) pour le préparateur de commande SPF Emploi, Travail et Concertation Sociale 1 SERVICE PUBLIC FEDERAL EMPLOI,TRAVAIL

Plus en détail

ERGONOMIE et PRISE EN CHARGE DU PATIENT -Prendre en charge le patient en assurant sa sécurité -Prendre en charge l éducation du patient en regard de sa pathologie -Prendre en compte sa posture ergonomique

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I.

I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I. Introduction I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I.4 Applications II/ La réglementation III/ Les autres risques liés à

Plus en détail

Stratégie Participative de gestion des TMS. Ann Schietecatte, Ergonome - Psychologue Anne Quantens, Ingénieur N1 Sécurité

Stratégie Participative de gestion des TMS. Ann Schietecatte, Ergonome - Psychologue Anne Quantens, Ingénieur N1 Sécurité Stratégie Participative de gestion des TMS Ann Schietecatte, Ergonome - Psychologue Anne Quantens, Ingénieur N1 Sécurité Stratégie de Prévention Sophistication coût Expertise SOBANE PREVENTION Expertise

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

Entorse de la cheville

Entorse de la cheville 514-412-4400, poste 23310 2300, rue Tupper, C-831, Montréal (QC) H3H 1P3 Entorse de la cheville Information et réadaptation Une entorse de la cheville est une élongation ou une déchirure des ligaments

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

IMPORTANCE DES ETIREMENTS

IMPORTANCE DES ETIREMENTS IMPORTANCE DES ETIREMENTS L'augmentation de la souplesse est l un des meilleurs moyens de prévention des blessures musculo-tendineuses. L entraînement de la souplesse, par la pratique d étirements avant

Plus en détail

Douleur au cou, au dos et hernie: solutions en physiothérapie.

Douleur au cou, au dos et hernie: solutions en physiothérapie. www.cliniquephysioplus.com Une solution naturelle pour vous aider à vous rétablir : la physiothérapie Douleur au cou, au dos et hernie: solutions en physiothérapie. ÉRIC GUY PHYSIOTHERAPEUTE EST : par

Plus en détail

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE La colonne vertébrale présente des courbures normales (physiologiques) : lordoses et cyphoses qu'il convient de différencier de courbures pathologiques (cyphose accentuée,

Plus en détail

Plan. Les troubles musculo- physiques et psychosociales du travail : données d'enquêtes et modèles explicatifs

Plan. Les troubles musculo- physiques et psychosociales du travail : données d'enquêtes et modèles explicatifs Les troubles musculo- squelettiques et les contraintes physiques et psychosociales du travail : données d'enquêtes et modèles explicatifs Susan Stock MD MSc FRCPC Responsable, Groupe scientifique sur les

Plus en détail